Les créations d entreprises en 2012 dans le Grand Lyon

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les créations d entreprises en 2012 dans le Grand Lyon"

Transcription

1 Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Opale Observatoire partenarial en Economie Juin 2013 Les créations d entreprises dans le photo : Bertrand Gaudillère itemcorporate Sommaire Avec créations d entreprises, le en tête des agglomérations françaises... page 2 Une dynamique plus soutenue dans le... page 3 Les créations d entreprises par secteurs d activité : une surreprésentation des services aux entreprises... page 4 Evolution des créations entre 2011 et 2012 : une progression des services aux particuliers et du BTP... page 6 Une grande majorité de créations sans salarié... page 7 Les créations d entreprises individuelles, toujours majoritaires... page 8 Lyon Ville de l Entrepreneuriat... page 9 La création d entreprises par les femmes en... page 9 La pérennité des entreprises en... page 10 Annexes... page 12 Défi nitions... page 14 Ce qu il faut retenir... page 16 En matière de créations d entreprises, le garde son statut de première agglomération française (hors Ile-de- France). Avec entreprises créées, soit 1 de l ensemble des entreprises existantes en début d année, l agglomération lyonnaise enregistre un taux de création supérieur à celui de Rhône- Alpes, de la France et de la plupart des autres grandes agglomérations françaises. Comme les années précédentes, les créations dans les activités de services aux entreprises, particulièrement celles à forte valeur ajoutée, restent spécifiques à la région lyonnaise. Elles confortent le dynamisme du tissu économique local. L entreprise individuelle demeure la forme juridique la plus privilégiée par les créateurs et l embauche de salarié(s) au démarrage de l activité reste très minoritaire. Entre 2000 et 2012, le nombre de créations d entreprises a triplé dans le territoire du. Cette très forte progression est particulièrement liée aux nombreuses créations d auto-entreprises depuis Elles représentent près de la moitié des créations. Le réseau Lyon Ville de l Entrepreneuriat contribue à cette dynamique entrepreneuriale sur le territoire.

2 Avec créations d entreprises, le en tête des agglomérations françaises Chiffres-clés Le c est : 80% des créations du département du Rhône, 2 des créations de. Lyon c est : 4 de l ensemble des créations du. (1) Cf. défi nitions p. 14 Le, premier territoire en matière de créations d entreprises Avec entreprises créées (1) dans le secteur marchand (hors agriculture), le conforte son statut de première agglomération (2) française (hors Ilede-France), loin devant celle de Marseille qui se situe au deuxième rang national. Un taux de création supérieur aux principales agglomérations françaises En 2012, le taux de création (3) est de 1 pour le contre environ 15% en ou en France métropolitaine (hors Ile-de-France). Parmi les agglomérations de référence, comme en 2011, Montpellier, Bordeaux et Toulouse enregistrent, des taux de création plus élevés. (2) Les agglomérations sont ici les EPCI (établissements de coopération intercommunale). Le rassemble 58 communes. (3) Taux de création (ou taux de renouvellement) : rapport du nombre des créations d entreprises d une année au stock d entreprises au 1 er janvier de cette même année (ici 2012) Les entreprises dans les grandes agglomérations françaises Nombre d entreprises au 1 er janvier Lyon Marseille Nantes Strasbourg Grenoble Saint-Etienne Nombre de créations d entreprises Le taux de création dans les grandes agglomérations françaises, en France et en 17,9% 16, 16, 17,9% 18,1% 18,5% 17,4% Lille Bordeaux Toulouse Montpellier 15% 15,1% 15,4% 16, 14,9% * France métropolitaine hors Ile-de-France 2 I Les créations d entreprises dans le

3 Une dynamique plus soutenue dans le Une évolution des créations favorable à l agglomération lyonnaise Entre 2000 et 2012, le nombre de créations d entreprises a progressé plus vite dans le qu en ou en France (respectivement +195%, +173% et +16). Cette forte progression touche tous les territoires. Elle est liée directement à l entrée en application du régime simplifié de l auto-entrepreneur en Parmi les principales agglomérations françaises (hors Ile-de-France), le Grand Lyon enregistre, entre 2000 et 2012, la deuxième plus forte hausse, juste derrière Lille Métropole, mais loin devant la plupart des autres agglomérations de référence. Les créations d entreprises en, en France et dans les principales agglomérations françaises Nombre de créations Evolution du nbre de créations entre 2011 et 2012 Evolution du nbre de créations entre 2000 et ,4% +195% Marseille Provence Métropole ,0% +154% Lille Métropole ,2% +205% CU de Bordeaux ,3% +17 Grand Toulouse ,2% +159% CA de Montpellier ,3% +170% Nantes Métropole ,9% +16 CU de Strasbourg ,4% +152% Grenoble Alpes Métropole % +16 Saint-Etienne Métropole ,5% ,0% +173% France métropolitaine (hors Ile-de-France) ,1% +16 Légère augmentation des créations Après un repli en 2011, le nombre de créations d entreprises dans l agglomération lyonnaise repart à la hausse. En 2012, le enregistre 200 créations de plus qu en 2011, une progression supérieure à la moyenne régionale et nationale. Evolution du nombre de créations d entreprises (base 100 en 2006) (1) La rupture constatée en 2009 correspond à l entrée en application du régime de l auto-entrepreneur France hors Ile-de-France (1) L indice base 100 permet de comparer les évolutions dans des territoires de taille différente en se basant sur une année de référence. Ici l année de référence est Les créations d entreprises dans le I 3

4 Les créations d entreprises par secteurs d activité : une surreprésentation des services aux entreprises Les activités de services attirent près de 60% des créations Avec près de créations, soit 57% des créations de 2012, les activités de services attirent beaucoup plus de créateurs dans le territoire du qu en ou en France (respectivement 47% et 42%). Des créations nombreuses dans les activités de services aux entreprises Les services dédiés aux entreprises concentrent 37% des créations de l agglomération lyonnaise mais seulement 28,5% en et 25% en France métropolitaine hors Ile-de-France. Parmi les créations dans les services aux entreprises, les activités à forte valeur ajoutée de type scientifique et technique (cf. annexe 1), sont particulièrement développées. Elles ont été investies en 2012 par 18,7% des entrepreneurs de l agglomération lyonnaise, contre 13, en et 12% en France. Les activités de services aux particuliers (1) : une part de créations supérieure à la moyenne nationale Une sous-représentation du BTP et du commerce Les créations dans le BTP et le commerce sont relativement moins nombreuses dans le qu en ou en France. Le secteur du BTP : 12,7% des créations du Cette part est inférieure à celles enregistrées en et en France (respectivement 1 et 16,5%). Les créations liées aux activités commerciales sont moins fréquentes dans l agglomération lyonnaise En 2012, 27% des créations sont liées au commerce, une part très en deçà de celle enregistrée au niveau régional et national (respectivement 32% et 36,5%). Cette sous-représentation est davantage liée aux activités de vente de services commerciaux aux particuliers (2), plus particulièrement les services en direction des personnes, ainsi qu au commerce de détail. (1) Les services aux particuliers regroupent ici : - l enseignement, - la santé et l action sociale, - les arts, spectacles et activités récréatives. Le poids des activités de services aux particuliers dans l ensemble des créations est de 17% dans le, une part proche de la moyenne régionale mais supérieure à celle enregistrée en France métropolitaine hors Ile-de- France (14%). (2) Les activités de services en direction des personnes (soins de beauté, coiffure, réparation d appareils domestiques...) et les activités d hébergement et de restauration sont classées dans les activités de type commerce sous la rubrique «vente de services commerciaux aux particuliers» (tableau répartition des créations d entreprises par secteurs d activité p. 5). 4 I Les créations d entreprises dans le

5 Répartition des créations d entreprises par secteurs d activité Secteurs d activité Nombre de créations Taux de création (en %) Part du secteur (en %) Part du secteur (en %) France métropolitaine (hors Ile-de-France) Part du secteur (en %) Activités secondaires ,3% 1 21% 22% Industrie ,9% 4% 5% 5% Construction ,3% 13% 1 17% Activités de type commerce ,2% 27% 32% 3 Commerce de revente de produits ,2% 13% 13% 1 Commerce de détail et de bouche , 12% 14% Commerce de gros 316 9,1% 2% 2% 2% Vente de services commerciaux aux particuliers , 13% 1 20% Immobilier ,4% 3% 3% 3% Hébergement et restauration ,0% 4% 5% 5% Vente et réparation automobile ,0% 2% 3% 3% Services en direction des personnes ,4% 5% 7% 9% Activités de type services ,5% 57% 47% 42% Services aux entreprises , 37% 2 2 Courtage , 3% 2% 2% Transport-logistique ,2% 2% 1% 1% Activités scientifiques et techniques ,9% 19% 14% 12% Activités de soutien aux entreprises , 7% 7% Information et communication ,2% 4% 4% Services aux particuliers ,2% 17% 17% 14% Enseignement ,2% 5% Arts, spectacles et activités récréatives ,5% 3% 3% 3% Santé ,0% 7% Activités financières ,3% 3% 2% 2% Ensemble des secteurs ,9% 100% 100% 100% Les Frane sous-secteurs les plus investis par les créateurs métropolitaine 12% 17% 14% hors Île-de- FraneFrance métropolitaine Frane 12% 17% 14% hors métropolitaine Île-de- FraneFrance 12% 17% 14% hors Île-de- France métropolitaine métropolitaine 12% 17% 14% hors hors Île-de- Ile-de-France 14% 1 12% 7% 7% 14% 14% % 12% 7% 7% 7% 7% 14% 1 12% 7% 7% 45% 45% 45% 45% 45% 45% 45% 45% Ces cinq sous-secteurs : - activités scientifiques et techniques, - construction, - commerce de détail, - santé et - activités de soutien aux entreprises, concentrent plus de la moitié des créations, soit 5 des créations dans le et 55% en ou en France. 19% 13% 7% 42% 19% 13% 7% 42% 19% 13% 7% 42% 19% 13% 7% 42% Activités scientifiques Construction commerce de détail 0% et techniques 50% 100% Activités scientifiques Construction commerce de détail Activités Santé scientifiques Construction Activités de soutien commerce Autres secteurs et techniques de détail et Activités techniques scientifiques Construction aux entreprises commerce de détail Santé Activités de soutien Autres secteurs Santé et techniques Activités aux entreprises de soutien Autres secteurs Santé Activités aux entreprises de soutien Autres secteurs aux entreprises Les créations d entreprises dans le I 5

6 Evolution des créations entre 2011 et 2012 : une progression des services aux particuliers et dans le BTP Evolution du nombre de créations d entreprises entre 2011 et 2012 dans le par secteurs d activité Immobilier Courtage Transport-logistique Activités financières Vente et réparation automobile Activités de soutien aux entreprises -18,5% Commerce de détail et de bouche -15, -13,4% Services en direction des personnes -3,0% Industrie -11,7% -10, -7,1% -5,0% -2,0% Activités scientifiques et techniques -1, Evolution moyenne Hébergement et restauration Commerce de gros Information et communication Construction Enseignement Arts, spectacles et Arts, activités spectacles créatives et Santé +1,4% +5,7% 7, +10,4% +10, +14,5% +15, +30,2% Moins de créations dans les activités immobilières, financières et d assurance En lien direct avec la crise, les activités immobilières, de courtage et financières sont les trois secteurs qui enregistrent les plus fortes baisses. Dans ces secteurs, les immatriculations d auto-entreprises représentent une faible part des créations. La baisse du nombre de créations dans ces secteurs a été plus marquée dans l agglomération lyonnaise qu en Rhône- Alpes ou en France. Les secteurs qui progressent Santé, enseignement, arts et spectacles, construction, information et communication ont fortement progressé en un an. Le taux de progression du nombre de créations dans ces activités a été plus élevé dans le qu en Rhône- Alpes ou en France. Evolution des créations d entreprises par secteurs d activité Secteurs d activité Activités secondaires , +4,1% +2,7% Industrie 539-2,0% +2, +3,2% Construction , +4, +2, Activités de type commerce ,3% +3,2% -3,3% Commerce de revente de produits ,0% -6, -5,3% Commerce de détail et de bouche ,0% -7,2% -5,4% Commerce de gros 316 7, -3,3% -3,2% Vente de services commerciaux aux particuliers ,7% +12,0% -1,7% Immobilier ,5% -7,1% -12,7% Hébergement et restauration ,7% +4,5% +2,1% Vente et réparation automobile , +10,7% +12,1% Services en direction des personnes 751-3,0% +30,3% -3,9% Activités de type services , +3,0% +1,3% Services aux entreprises ,0% -1,7% -1,1% Courtage , -14,7% -1,3% Transport-logistique ,4% -7,0% -3,2% Activités scientifiques et techniques , -1,1% -2,4% Activités de soutien aux entreprises ,1% -2,9% -2, Information et communication ,4% +9,3% +7,1% Services aux particuliers ,5% +15,2% +7, Enseignement ,5% +14,1% +5,7% Arts, spectacles et activités récréatives , +9,3% +8,4% Santé ,2% +19,5% +9,0% Activités financières ,7% -13, -8, Ensemble des secteurs ,4% +1,0% -0,1% 6 I Les créations d entreprises dans le Nombre de créations Evolution Evolution France métropolitaine (hors Ile-de-France) Evolution

7 Une grande majorité de créations sans salarié En 2012, seulement 5,4% des nouvelles entreprises ont démarré leur activité avec un ou plusieurs salariés Cette part est comparable à celle enregistrée au niveau régional et national. La création d entreprises avec salarié(s) est plus fréquente dans : - l hébergement et la restauration, - la construction, - et les activités de commerce de gros et d automobile. Les entreprises se créent plus souvent sans salarié dans : - les secteurs de l éducation-santéaction sociale ou dans les activités récréatives et de spectacle, - les activités financières, - et les activités de courtage. En France ou en, la part de créations avec salarié(s) est d environ 5,5%. Elle était de 12,5% en 2008 et 1 en Répartition des créations d entreprises selon la taille France métropolitaine (hors Ile-de-France) effectifs % % % Sans salarié , 94, 94,7% Avec salarié(s) 804 5,4% 5,4% 5,3% 1 à 2 salariés 643 4,3% 4,3% 4,1% 3 à 5 salariés 101 0,7% 0,7% 0, 6 à 9 salariés 27 0,2% 0,2% 0,2% 10 salariés ou ,2% 0,2% 0,2% Total % 100% 100% Des créations avec salarié(s) de plus en plus minoritaires En 2000, la part de nouvelles entreprises du employant un ou plusieurs salariés au démarrage de l activité était de 21%. Cette part est descendue à 12, en 2005 et à 11, en Depuis la mise en place du régime de l auto-entrepreneur en 2009, la part des créations avec salarié(s) n excède pas. Cette tendance n est pas spécifique à l agglomération lyonnaise. Elle touche tous les territoires au niveau national. Répartition des créations d entreprises par secteurs d activité et part des créations avec salarié(s) dans le Nombre de créations Part de créations avec salarié(s) Hébergement et restauration % Construction % Commerce de gros 316 9% Vente et réparation automobile 288 Transport-logistique 252 7% Services en direction des personnes 751 7% Commerce de détail et de bouche Activités de soutien aux entreprises % Industrie 539 4% Immobilier 388 4% Activités scientifiques et techniques % Arts, spectacles et activités récréatives 484 3% Activités financières 432 3% Information et communication 926 2% Santé % Enseignement 876 2% Courtage 465 1% Total % Les créations d entreprises dans le I 7

8 Les créations d entreprises individuelles, toujours majoritaires Répartition des créations d entreprises dans le selon le statut juridique Entreprises individuelles 4 52% % 72% 1 5% Sociétés unipersonnelles 13% 13% 9% 5% 3 43% 19% 21% 21% 23% 0% 50% 100% Autres sociétés Source : Insee-Sirene (répertoire des entreprises et des établissements) Les entreprises individuelles : deux tiers des créations En 2012, 6 des créations dans le ont été immatriculées sous la forme juridique d entreprises individuelles Entreprises, y compris auto-entreprises (72% individuelles en et 74% en France métropolitaine hors Ile-de-France). Sociétés Jusqu en 2008, la répartition des créations entre sociétés et entreprises indivi- unipersonnelles duelles était relativement équilibrée. Autres sociétés Avec la mise en place du régime simplifié de l auto-entrepreneur en 2009, les créations des entreprises individuelles se sont très fortement développées au détriment des créations de sociétés dont la part atteignait 54% des créations en Evolution du nombre de créations entre 2011 et 2012 selon la catégorie juridique France métopolitaine hors Ile-de- France Evol. en nombre Evolution en % Evolution en % Evolution en % Sociétés ,4% -4,0% -4, Entreprises individuelles ,9% +3,0% +1, Total ,4% +1,0% -0,1% En 2012, les créations d entreprises individuelles repartent à la hausse Après une année 2011 marquée par un repli significatif des entreprises individuelles et par une augmentation des immatriculations de sociétés, la tendance s inverse. L augmentation du nombre d entreprises individuelles est portée par les nouvelles demandes d immatriculation d auto-entreprises (+5% entre 2011 et 2012). Le nombre de créations d entreprises individuelles augmente Entre 2011 et 2012, le nombre de créations d entreprises individuelles a augmenté de 5%, un taux de progression supérieur à la moyenne régionale ou nationale. Une baisse des créations de sociétés A l inverse,, les créations de sociétés ont diminué, de manière plus importante dans le qu au niveau régional ou national. Les créations sous le régime de l auto-entrepreneur créations sous le régime de l autoentrepreneur dans le, soit 47% de l ensemble des créations, contre 54% en et 5 en France métropolitaine hors Ile-de-France. 6 sous-secteurs, sur un total de 17 retenus ici, concentrent 70% des créations sous le régime de l auto-entreprise dans le, contre environ 60% en ou en France métropolitaine hors Ile-de-France. Activités scientifiques et techniques, information et communication, enseignement, sont surreprésentés chez les auto-entrepreneurs dans le Grand Lyon comparativement à et à la France. Les secteurs les plus investis par les créateurs sous le régime de l auto-entrepreneur France métropolitaine France France 13% 1 5% 7% métropolitaine France hors Île-de-France 13% 1 5% 7% hors métropolitaine métropolitaine Île-de-France 13% 13% 1 1 5% 5% 7% 7% hors hors Île-de-France Île-de-France Ile-de-France Grand Grand Lyon Lyon 15% 15% 15% 15% 23% 23% 23% 23% 13% 13% 13% 13% 14% 14% 14% 14% 12% 12% 12% 12% 9% 9% 9% 9% 41% 41% 41% 41% 39% 39% 39% 39% 30% 30% 30% 30% 0% Activités scientifiques et techniques50% Commerce de détail 100% Activités scientifiques et techniques Commerce de détail Activités Activités Enseignement scientifiques scientifiques et et techniques techniques Commerce Commerce Information de de et détail détail communication Enseignement Information et communication Enseignement Enseignement Activités de soutien aux entreprises Information Information Services en direction et et communication communication des personnes Activités de soutien aux entreprises Services en direction des personnes Activités Activités Autres secteurs de de soutien soutien aux aux entreprises entreprises Services Services en en direction direction des des personnes personnes Autres secteurs Autres Autres secteurs secteurs 8 I Les créations d entreprises dans le

9 Le réseau Lyon Ville de l Entrepreneuriat Le est la première agglomération française (hors Ilede-France) en nombre de créations d entreprises depuis plusieurs années. Créé il y a 11 ans, le réseau Lyon Ville de l Entrepreneuriat participe activement à cette réussite. Le réseau est aujourd hui composé de 48 membres (33 structures opérationnelles d accompagnement et 15 partenaires institutionnels) qui se sont engagés à faciliter les démarches des porteurs de projets. Ainsi accompagnés, les futurs chefs d entreprises augmentent les chances de réussir leur création, reprise ou cession d entreprise. Et parce que l aide à la création ne suffit pas, Lyon Ville de l Entrepreneuriat s engage aussi dans la pérennisation des entreprises créées, via les dispositifs Parrainage d Entrepreneurs et Partenaires pour Entreprendre. En 2012, le réseau Lyon Ville de l Entrepreneuriat a accueilli, informé et accompagné près de entrepreneurs. 87% des entrepreneurs sont satisfaits de l accompagnement apporté par les structures du réseau Lyon Ville de l Entrepreneuriat (Source : enquête de satisfaction LVE AVISO). 8 soulignent l utilité de la structure d accompagnement dans la création de leur entreprise (Source : enquête de satisfaction LVE AVISO). Les prestations reçues au moment du démarrage de l entreprise sont perçues de façon très positive puisque le taux de satisfaction s élève à 89,2% (Source : enquête de satisfaction LVE AVISO). 84,8 % des personnes accompagnées par le réseau le recommanderaient à un autre créateur d entreprise (source : enquête de satisfaction LVE AVISO). La création d entreprises par les femmes en Trois entreprises sur dix sont créées par des femmes Les femmes sont plus diplômées que les hommes : 50,4% d entre elles ont un diplôme supérieur au baccalauréat contre 36, des hommes Les créatrices sont plus jeunes : 26, ont moins de 30 ans contre 17% des hommes Les créatrices étaient moins souvent des dirigeantes d entreprises : 11, contre 25,1% des hommes Elles sont plus nombreuses à créer à l issue de leurs études : 8,7% contre 2,4% 8, des femmes n avaient pas d activité professionnelle avant la création (3,3% des hommes) Les hommes montent plus leur projet seuls : 31, contre 18,7% des femmes Les femmes sont plus souvent aidées par leur conjoint (37,1% contre 18,5%) ou par une autre personne de leur entourage proche (34,2% contre 26,) 24,3% des entreprises créées par des femmes (7,9% par des hommes) le sont dans les secteurs de l enseignement, la santé, l action sociale et les autres services aux particuliers L industrie et le BTP représentent 32,1% des entreprises créées par les hommes, 10,4% par les femmes Source : Insee-SINE 2010 première interrogation hors auto-entreprises (cf. description de l enquête page suivante) Les créations d entreprises dans le I 9

10 La pérennité des entreprises en L enquête SINE L enquête SINE (Système d Information sur les Nouvelles Entreprises) a été mise en place par l Insee pour suivre, sur cinq ans, les entreprises nouvellement créées. Les entreprises sont interrogées par voie postale, en trois «vagues» : l année de leur création, puis au bout de trois et cinq ans. Tous les quatre ans, une nouvelle génération d entreprises est observée. L enquête est faite par sondage. En 2006, environ entreprises ont été interrogées au plan national dont en soit, pour la région, un taux de sondage de 1/4 des créations. Elles ont été interrogées à nouveau en septembre 2009, puis en Un taux de survie supérieur à la moyenne nationale Cinq ans après leur création, 53, des entreprises de sont toujours en activité. Au niveau national, cette part est un peu plus faible : 51,5%. C est à partir de la troisième année que l écart se creuse. Le taux de pérennité rhônalpin est supérieur à celui observé en Ile-de-France (49,3%), en Paca (52,2%) ou encore dans le Nord-Pas-de- Calais (47,2%). Taux de pérennité des entreprises créées en 2006 en et en France Source : Insee, Sine e vague % 90% 80% 70% 60% 50% 40% Les entreprises créées en 2006 affichent un meilleur taux de perennité en qu en France. Parmi le profil des créateurs, c est le diplôme qui est le plus déterminant. Concernant les caractéristiques des entreprises, ce sont la catégorie juridique et les moyens investis au démarrage qui sont les plus importants. : 53, France : 51,5% 1 an 2 ans 3 ans 4 ans 5 ans Le diplôme, facteur le plus déterminant parmi le profil des créateurs La pérennité de l entreprise dépend du niveau de diplôme du créateur. Ainsi 64,9% des entreprises créées par un diplômé de 2 e ou de 3 e cycle sont encore en activité au bout de 5 ans. A contrario, seules 3 des entreprises créées par une personne non diplômée sont pérennes. Les entreprises créées par une personne qui dirigeait déjà une entreprise (indépendant, chef d entreprise salarié, PDG ) sont les plus pérennes : 60% d entre elles sont encore en activité cinq ans après. Si le créateur était auparavant au chômage ou salarié, le taux de pérennité est identique à la moyenne. Les entreprises créées par les plus jeunes (moins de 30 ans) affichent le taux de pérennité le plus faible : 40,. L ensemble des autres tranches d âge se situe au-dessus de la moyenne régionale. Les entreprises rhônalpines créées par des hommes ont un taux de pérennité à 5 ans supérieur à celui des entreprises créées par des femmes : 54,9% contre 50,. Au niveau national, les taux sont assez proches selon le sexe. En Ile-de- France, la situation est inversée : 53,9% des entreprises créées par des femmes sont toujours actives en 2011 contre 47,4% de celles créées par des hommes. 10 I Les créations d entreprises dans le

11 La catégorie juridique ainsi que les moyens mis en œuvre, critères déterminants parmi les caractéristiques des entreprises Près des deux tiers des entreprises de créées sous la catégorie juridique de personne morale sont encore en activité cinq ans plus tard. Le taux de pérennité est seulement de 43, pour les personnes physiques. Globalement, la pérennité des entreprises est fonction des moyens mis en œuvre lors de leur démarrage. Ainsi, 42,8 % des entreprises ayant nécessité moins de euros en 2006 sont encore en activité en En revanche, les taux de survie des entreprises ayant reçu plus de euros à leur démarrage sont supérieurs à la moyenne. Les entreprises qui n avaient pas de salarié au démarrage sont plus pérennes que celles qui employaient quelqu un (7 points d écart). La situation est inversée dans la quasi-totalité des régions et dans l ensemble du territoire national. Pérennité à cinq ans des entreprises de créées en 2006, selon des caractéristiques du créateur et de l entreprise Source : Insee, Sine e vague Guide de lecture : Chez les diplômés de 2 e ou 3 e cycle, ingénieurs ou grandes écoles, le taux de pérennité à cinq ans est de 64,9 % Universitaire de 2 e ou 3 e cycle, ingénieur, grande école 64,9% Diplôme le plus élevé du créateur Diplôme de 1 er cycle, des prof. sociales ou de santé BAC CAP/BEP 56,0% 58,3% 49, Pas de diplôme ou CEP, BEPC, Brevet 38,0% Situation du créateur avant la création En congé pour création d entreprise-sans activité Au chômage Salarié Indépendant, chef d entreprise salarié, PDG 47,0% 53,3% 53, 60,0% 50 ans ou plus 55,4% Age du créateur De 40 à moins de 50 ans De 30 à moins de 40 ans 56,4% 60, Moins de 30 ans 40, Sexe Femme Homme 50, 54,9% Employeur (en 2006) L entreprise n a pas de salarié L entreprise a au moins 1 salarié 47, 54, Montant mis en œuvre pour démarrer euros ou plus De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros De à moins de euros Moins de euros 65,4% 58,2% 67,4% 52,2% 52,2% 42, Catégorie juridique Personne physique Personne morale 43, 66,5% 0% 53, Les créations d entreprises dans le I 11

12 Annexes Les créations dans les activités scientifiques et techniques dans le Nombre de créations Part en % Conseil pour les affaires et autres conseils de gestion % Autres activités spécialisées scientifiques et techniques* Activités d architecture et d ingénierie, activités de contrôle et analyses techniques % Activités juridiques et comptables % Conseil en relations publiques et communication 215 Publicité et études de marché 166 Activités des sièges sociaux 146 5% Recherche et développement 44 2% Activités vétérinaires 7 0% Total % * Les «Autres activités scientifiques et techniques» regroupent : - les activités spécialisées, scientifiques et techniques diverses, - les activités spécialisées de design, - les activités des économistes de la construction, - les activités photographiques, - et celles de traduction et interprétation. Source : Insee-Sirene (répertoire des entreprises et des établissements) Part des auto-entreprises dans l ensemble des créations par secteurs d activité France métropolitaine hors Ile-de-France Nombre total de créations Proportion d auto-entrepreneurs Proportion d auto-entrepreneurs Proportion d auto-entrepreneurs Industrie % 61% 67% Construction % 4 5 Commerce de détail et de bouche % 60% 64% Commerce de gros % 21% 22% Immobilier % 12% 14% Hébergement et restauration % 31% 35% Vente et réparation automobile % 60% Services en direction des personnes % 7 80% Courtage % 22% 25% Transport-logistique % 30% 30% Activités scientifiques et techniques % 60% 62% Activités de soutien aux entreprises % 61% 65% Information et communication % 73% 73% Enseignement % 72% 80% Arts, spectacles et activités récréatives % 79% 79% Santé % 37% 33% Activités financières % Ensemble des secteurs % 54% 5 12 I Les créations d entreprises dans le

13 Les créations d entreprises par communes du Nombre de créations Evolution Part de créations avec salarié(s) Part d entreprises individuelles Taux de création Nombre de créations pour habitants Total Lyon , 5% Lyon ,2% 4% 74% 19% 207 Lyon ,0% 51% 13% 206 Lyon ,3% 67% 17% 147 Lyon , 2% 7 20% 132 Lyon ,3% 5% 7 19% 108 Lyon ,1% 61% 14% 204 Lyon ,5% 5% 70% 20% 130 Lyon ,1% 5% 77% 21% 91 Lyon , 6 19% 125 Villeurbanne ,7% 5% 71% 22% 115 Vénissieux ,5% 73% 19% 76 Vaulx-en-Velin 439-8,0% 9% 64% Caluire-et-Cuire ,3% 3% 70% 20% 106 Saint-Priest 356-3,0% 7% 62% 15% 85 Bron , 71% 19% 84 Décines-Charpieu ,4% 71% 17% 100 Rillieux-la-Pape 248-7,5% 5% 71% 17% 83 Meyzieu 242-0, 4% 81% 1 80 Tassin-la-Demi-Lune ,1% 4% 69% 20% 124 Oullins 222-7,9% 71% 1 88 Sainte-Foy-lès-Lyon ,7% 3% 72% 1 94 Écully 177-7, 2% 64% 15% 98 Givors , 10% 70% 22% 93 Saint-Genis-Laval 162-5,3% 4% 75% 14% 80 Francheville ,7% 3% 73% 24% 114 Saint-Fons ,3% 69% 22% 86 Craponne ,5% 61% 17% 123 Dardilly ,5% 9% 4 13% 136 Chassieu ,1% 7% 54% 13% 109 Corbas ,0% 7% 64% Mions ,1% 7% 6 17% 86 Champagne-au-Mont-d Or ,1% 51% Saint-Didier-au-Mont-d Or ,1% 2% 51% 15% 140 Pierre-Bénite ,9% 7% 72% 21% 85 Feyzin ,9% 5% 7 19% 81 Grigny ,7% 14% 60% 21% 82 Neuville-sur-Saône 71-12,3% 0% 79% 14% 98 Irigny 70-15,7% 7% 6 14% 84 Charbonnières-les-Bains 62-19,5% 61% Fontaines-sur-Saône ,3% 4% 82% 15% 90 Limonest ,0% 4% 40% 171 Jonage 55-1, 9% 67% 1 95 Saint-Cyr-au-Mont-d Or 54 +1,9% 50% 13% 97 Tour-de-Salvagny (La) ,7% 0% 61% 20% 146 Genay ,0% 65% 15% 108 Collonges-au-Mont-d Or 51-16,4% 4% 67% Mulatière (La) 47-29,9% 2% 81% 21% 73 Saint-Genis-les-Ollières ,2% 55% 19% 101 Charly ,5% 12% 62% 1 95 Lissieu 41-10,9% 10% 44% 13% 134 Vernaison ,2% 3% 83% 1 78 Marcy-l Étoile ,9% 0% 6 23% 97 Sathonay-Camp 30-25,0% 7% 83% 17% 71 Albigny-sur-Saône ,5% 0% 7 23% 98 Cailloux-sur-Fontaines , 65% Couzon-au-Mont-d Or 26-39,5% 4% 73% Fontaines-Saint-Martin 25 +4,2% 4% 7 17% 85 Saint-Germain-au-Mont-d Or 19-26,9% 0% 79% 1 69 Saint-Romain-au-Mont-d Or ,2% 1 63% 21% 186 Sathonay-Village 19-29, 5% 74% 1 88 Fleurieu-sur-Saône ,5% 65% 23% 126 Montanay 17-26,1% 0% 65% 61 Solaize 17 0,0% 0% 71% 13% 61 Rochetaillée-sur-Saône 11-31,3% 0% 82% 14% 72 Curis-au-Mont-d Or 10 0,0% 0% 90% 20% 92 Poleymieux-au-Mont-d Or 10 0,0% 0% 50% 1 79 Les créations d entreprises dans le I 13

14 Définitions Création d entreprise Depuis le 1 er janvier 2007, la notion de création d entreprise s appuie sur un concept harmonisé au niveau européen pour faciliter les comparaisons. Une création d entreprise correspond à l un des 3 cas suivants : - création de nouveaux moyens de production (nouvelle immatriculation dans Sirene), - reprise par l entrepreneur d une activité après une interruption de plus d un an (pas de nouvelle immatriculation dans Sirene mais reprise de l ancien numéro Siren), - reprise par une entreprise nouvelle de tout ou partie des activités et moyens de production d une autre entreprise (nouvelle immatriculation dans Sirene) lorsqu il n y a pas continuité de l entreprise reprise. L entreprise C est la plus petite combinaison d unités légales qui constitue une unité organisationnelle de production de biens et de services jouissant d une certaine autonomie de décision, notamment pour l affectation de ses ressources courantes. L établissement C est une unité de production géographiquement individualisée, mais juridiquement dépendante de l entreprise. Le régime de l auto-entrepreneur Mis en place par la loi de modernisation de l économie (LME) et entré en vigueur au 1 er janvier 2009, il offre des formalités de création d entreprise allégées ainsi qu un mode de calcul et de paiement simplifié des cotisations sociales et de l impôt sur le revenu. L auto-entrepreneur bénéficie ainsi d un régime microsocial simplifié, d une dispense d immatriculation au registre du commerce et des sociétés (RCS) pour les commerçants, d une exonération de TVA et sur option, d un régime microfiscal simplifié (versement libératoire de l impôt sur le revenu) et d une exonération de taxe professionnelle pendant trois ans à compter de la date de création. Entreprise individuelle Entreprise qui est la propriété exclusive d une personne physique. L entrepreneur exerce son activité sans avoir créé de personne juridique distincte. Les différentes formes d entreprises individuelles sont : commerçant, artisan, profession libérale, agriculteur. Chaque entreprise individuelle (comme chaque société) est répertoriée dans le répertoire Sirene. SARL (Société à responsabilité limitée) Société groupant des associés dont la responsabilité est limitée à leur apport personnel et dont les pouvoirs (droits de vote, droits sur les bénéfices...) sont proportionnels à la part du capital détenu. SARL unipersonnelle (ou EURL) SARL constituée par une seule personne qui en détient donc toutes les parts. SAS (Société par actions simplifiée) Société groupant des associés dont la responsabilité est limitée à leur apport personnel et qui ont la possibilité de disposer de prérogatives indépendantes de leur part de capital. La SAS est une société de capitaux, ce qui la rapproche de la Société Anonyme (SA). Elle peut être unipersonnelle, on parle alors de société par actions simplifiée à associé unique (SASU). 14 I Les créations d entreprises dans le

15 Émilie Bonnanfant, Lady Emily Vente de pizzas à emporter Collectif Item / Kælia Equipe d étude Sophie-Anne Carrolaggi Vincent Couturier Salah Jallali Marie-Pierre Ruch Les créations d entreprises dans le I 15

16 Ce qu il faut retenir créations, dont 47% d auto-entrepreneurs Le, première agglomération française en matière de créations +195% entre 2000 et 2012 et +1,4% entre 2011 et 2012 : une dynamique des créations plus forte qu au niveau régional et national, ou dans la plupart des autres grandes agglomérations Une part d auto-entrepreneurs moins élevée qu en et en France 80 % des créations du département du Rhône et 2 des créations de 6 de créations sous forme d entreprises individuelles (y compris auto-entreprises) et 32% sous forme de sociétés 5,5% de créations avec salarié(s) 57% des créations dans les activités de services Une surreprésentation des activités de services aux entreprises et une sous-représentation du BTP et du commerce Le niveau de diplôme du créateur, facteur déterminant dans la pérennité des entreprises Les entreprises individuelles moins pérennes Les travaux de l Observatoire partenarial lyonnais en économie sont l expression d un partenariat entre la Communauté urbaine de Lyon, la Ville de Lyon, la CCI de Lyon, le Medef Lyon-Rhône, l Université de Lyon, la Chambre de métiers et de l artisanat du Rhône, la CGPME, Pôle Emploi, l Aderly, le Cecim, l Office de tourisme et des congrès du, ViennAgglo, le Pôle métropolitain et l Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise, en association avec le Sgar, l Insee, la Banque de France, l Urssaf, et la Caisse des Dépôts et Consignations. Retrouvez les publications de l Opale sur Communauté urbaine de Lyon, Sepal, Etat, Département du Rhône, Région, Villes de Lyon, Villeurbanne, Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Bourgoin-Jallieu, Tarare, Communautés d agglomération Porte de l Isère, ViennAgglo, Communautés de communes du Pays de l Arbresle, du Pays Mornantais, du Pays de l Ozon, de la Vallée du Garon, des Vallons du Lyonnais, Syndicats mixtes du Beaujolais, de la Boucle du Rhône, de l Ouest Lyonnais, des Rives du Rhône, du Scot du Bassin d Annonay, du Scot de la Dombes, du Scot des Monts du Lyonnais, du Scot Nord-Isère, du Scot Val de Saône-Dombes, Syndicat mixte pour l aménagement et la gestion du Grand Parc Miribel Jonage, CCI de Lyon, Chambre de métiers et de l artisanat du Rhône, Sytral, Epora, Ademe, Pôle métropolitain, Caisse des dépôts et consignations, Opac du Rhône, Habitat. 18 rue du lac - BP Lyon Cedex 03 Tél Télécopie Directeur de la publication : Damien Caudron Référent : Salah Jallali Infographie : Agence d urbanisme

Lyon 2. 3,4 km². 30 103habitants. 30 511 emplois totaux. 227 emplois pour 100 actifs ayant un emploi. 28 200 emplois salariés privés

Lyon 2. 3,4 km². 30 103habitants. 30 511 emplois totaux. 227 emplois pour 100 actifs ayant un emploi. 28 200 emplois salariés privés Portrait économique de territoire - juillet 2014 Lyon 2 Tissu économique et emploi... p. 2 Emplois par fonction et CSP... 6 Déplacements domicile-travail... 7 Création d entreprise - Etablissements par

Plus en détail

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise

Le drive. Les concepts. V eille c ommerce Inter-Scot - décembre 2012. Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais Rives du Rhône Roannais Sud Loire Val de

Plus en détail

Liste des lignes Junior Direct

Liste des lignes Junior Direct Etablissements Lignes Communes desservies Collège Daisy Georges Martin - Irigny JD 2 Charly - Saint-Genis-Laval JD 15 Vernaison - Charly - Irigny Collège La Xavière - Chaponnay JD 3 Mions Collège Louis

Plus en détail

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE

RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE Les notes de l Juin 2007 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE RÉSULTATS DE L'ENQUÊTE AUPRÈS DES CRÉATEURS D'ENTREPRISE L entrepreneuriat est une priorité pour le développement économique de l

Plus en détail

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans

La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans - 1 - Les statistiques en bref La création d entreprise par les jeunes de moins de 30 ans Données de cadrage socio-démographique sur les jeunes en France 24 % des Français de 18 ans et plus sont âgés de

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

Maison de l emploi et de la formation - Lyon -

Maison de l emploi et de la formation - Lyon - Maison de l emploi et de la formation - Lyon - De l analyse des marchés de la Construction Durable au diagnostic de la montée en compétence dans les métiers du Bâtiment et des ENR à l horizon 2014 Etude

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant RSI Ile-de-France Centre 1.12.08 Alhambra L activité et la structure juridique Conditionnent la protection sociale L activité et la structure juridique

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

ÉPARGNE SALARIALE Cas de déblocage anticipé

ÉPARGNE SALARIALE Cas de déblocage anticipé ET INSTALLATION D UNE ACTIVITÉ NON SALARIÉE par l épargnant, son conjoint ou la personne qui lui est liée par un PACS ou l un de ses enfants majeurs caractéristiques Le déblocage, total ou partiel, intervient

Plus en détail

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon

L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon Les résultats du mois de février 2014 L Observatoire officiel hôtelier & para-hôtelier du Grand Lyon réalisé pour le compte de la CCI de Lyon et du Grand Lyon GRAND LYON, les performances de février 2014

Plus en détail

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle Animé par : Aurélien DEMAURE Le cadre juridique L entreprise en nom propre L EIRL La société Les critères à retenir Le régime fiscal de l entrepreneur

Plus en détail

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise?

CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? CHEF D ENTREPRISE : Quelle forme juridique pour votre petite entreprise? Quelles conséquences sur le choix de votre statut social : Salarié ou Travailleurs Non salariés? Intervenants René-jacques MALAFOSSE,

Plus en détail

TESTEZ ET VALI DEZ VOTRE PRO JET

TESTEZ ET VALI DEZ VOTRE PRO JET CLARIFIER - TESTER-VALIDER - SE FORMER - SE FINANCER - TROUVER UN LOCAL - SE DÉVELOPPER Pour guider les porteurs de projet et répondre à tous leurs besoins, Lyon Ville de l Entrepreneuriat a identifié

Plus en détail

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre l auto entrepreneur bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre Hervé NOVELLI Secrétaire d Etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de

Plus en détail

Portrait statistique de l emploi dans le commerce de détail. sur le périmètre de l inter-scot de l aire métropolitaine lyonnaise

Portrait statistique de l emploi dans le commerce de détail. sur le périmètre de l inter-scot de l aire métropolitaine lyonnaise Les Scot de l aire métropolitaine lyonnaise Agglomération lyonnaise Beaujolais Boucle du Rhône en Dauphiné Bugey-Côtière-Plaine de l Ain La Dombes Loire Centre Monts du Lyonnais Nord-Isère Ouest lyonnais

Plus en détail

CLARI FIEZ VOTRE IDÉE

CLARI FIEZ VOTRE IDÉE CLARIFIER - TESTER-VALIDER - SE FORMER - SE FINANCER - TROUVER UN LOCAL - SE DÉVELOPPER CLARI FIEZ VOTRE IDÉE Pour guider les porteurs de projet et répondre à tous leurs besoins, Lyon Ville de l Entrepreneuriat

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr Zoom sur Partenaire des entreprises et du territoire libournais Actualisé le : 15/01/2015 Info juridique : L auto-entrepreneur n existe plus! Depuis la loi Artisanat, commerce et petite entreprise (dite

Plus en détail

Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme

Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme Intégrez les enjeux énergie-climat dans vos documents d'urbanisme PCET, SRCAE, précarité énergétique, PLH, évaluation environnementale SCOT et PLU, étude pré-opérationnelle OPAH BGP280/122 1 L'énergie

Plus en détail

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise 2 Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entreprise PRÉSENTATION La loi de modernisation de l économie du

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION PUBLIQUE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2008 à 09 H 30 en Mairie

COMPTE RENDU DE LA REUNION PUBLIQUE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2008 à 09 H 30 en Mairie Nombre de Conseillers En exercice : 29 Présents: 27 Votants : 29 COMPTE RENDU DE LA REUNION PUBLIQUE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MARS 2008 à 09 H 30 en Mairie Séance du 29.03.2008 Date de convocation du

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

Ce qu il faut savoir en 20 points

Ce qu il faut savoir en 20 points Ce qu il faut savoir en 20 points 1. Comptabilité allégée : o registre des ventes : les obligations comptables des autoentrepreneurs sont réduites. Ils peuvent simplement tenir un livre chronologique mentionnant

Plus en détail

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Lyon (CCI Lyon).

sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Lyon (CCI Lyon). 2014-05 Séance du 5 mars 2014 AVIS sur la stratégie immobilière de la chambre de commerce et d industrie de Lyon (CCI Lyon). Vu le décret n 2011-1388 du 28 octobre 2011 modifiant le décret n 2006-1267

Plus en détail

Lyon 2 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 0,7 % de la superficie du Grand Lyon

Lyon 2 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 0,7 % de la superficie du Grand Lyon OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 Lyon 2 e MP Ruch Agence d urbanisme - Lyon Caractéristiques économiques locales... page 2 Caractéristique de

Plus en détail

Document d analyse Edition janvier 2014

Document d analyse Edition janvier 2014 Les cahiers de l observatoire de la MdEF janvier 2014 Document d analyse Edition janvier 2014 Dossiers thématiques Territoires Evolution de la population lyonnaise depuis 1968 (p. 2 et 3) Lyon et les déplacements

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

La production de locaux d activité page 2. La production de bureaux page 3

La production de locaux d activité page 2. La production de bureaux page 3 Les notes de l n 8 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE Octobre 21 Ce n 8 actualise les données parues sur le même thème en décembre 2. L accent est mis sur la situation du marché en 2, complétée

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2014 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée L entrepreneur individuel à responsabilité limitée en10 points Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d État chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services, des

Plus en détail

Info «travailleur indépendant»

Info «travailleur indépendant» Info «travailleur indépendant» Quels sont les avantages et les inconvénients pour une structure (client) de faire appel à un travailleur indépendant? L équipe permanente est forcément limitée en nombre

Plus en détail

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats

Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Créer en solo : EI, AE, EURL, SASU Quel statut juridique choisir pour réaliser votre projet? Maître Muriel LEON Ordre des Avocats Plan de l intervention 1. Contexte du projet 2. Statut du projet Partie

Plus en détail

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE.

ETUDE THEMATIQUE. Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS SOMMAIRE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE. ETUDE THEMATIQUE L ARTISANAT DE L ALIMENTATION EN HAUTE-NORMANDIE Parution janvier 2015 CHIFFRES CLEFS 3 311 entreprises 3 471 établissements 2 198 établissements employeurs 5 971 salariés 1 551 apprentis

Plus en détail

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET

ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET ENTREPRENEURS, CHOISISSEZ LE STATUT JURIDIQUE LE PLUS ADAPTÉ A VOTRE PROJET Cécile MOREIRA, Avocat Frédéric GIOVANNINI, Gan Assurances Denis BARBAROSSA, Expert Comptable Le statut juridique conditionne

Plus en détail

Syndicat Intercommunal de Gestion des Energies de la Région Lyonnaise. Synthèse

Syndicat Intercommunal de Gestion des Energies de la Région Lyonnaise. Synthèse Syndicat Intercommunal de Gestion des Energies de la Région Lyonnaise 13 20 Synthèse Le rapport du contrôle 2013 de la concession pour le service public de la distribution de gaz du SIGERLy élaboré par

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

Statut d Auto-entrepreneur. Service du Commerce Extérieur Avril 2009

Statut d Auto-entrepreneur. Service du Commerce Extérieur Avril 2009 Statut d Auto-entrepreneur Service du Commerce Extérieur Avril 2009 Sommaire I/ Définition II/ L enregistrement III/ Cotisations/ Charges sociales IV/ Obligations fiscales V/ Les petits plus I/ Définition

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

Règlement du service public d élimination des déchets des ménages et assimilés

Règlement du service public d élimination des déchets des ménages et assimilés Sont concernées : Albigny-sur-Saône Bron Cailloux-sur-Fontaines Caluire-et- Cuire Champagne-au-Mont-d'Or Charbonnières-les-Bains Charly Chassieu Collonges-au-Mont-d'Or Corbas Couzon-au-Mont-d'Or Craponne

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR 1 Remarques introductives Statut mis en œuvre par la loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 Statut en vigueur à compter du 1er janvier 2009 Site internet : http://www.auto-entrepreneur.cci.fr/

Plus en détail

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées

L Observatoire de l Artisanat de Midi-Pyrénées L artisanat en Midi- Atlas Edition 2015 L Observatoire de l Artisanat de Midi- www.artisanat-mp.fr Sources : Observatoire de l artisanat Midi-, répertoire des métiers au 31/12/2014 URSSAF Midi- «Mieux

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

Création d'entreprises : chiffres Novembre 2013

Création d'entreprises : chiffres Novembre 2013 La création d entreprise à Saint-Pierre et Miquelon Panorama 2012/ , une cuvée exceptionnelle pour la création 69 nouvelles entreprises ont vu le jour au 15/11/. Ce nombre a augmenté de 93% par rapport

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM Le point sur SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte»

Plus en détail

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015

AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 AUTO ENTREPRENEURS NOUVEAUTES 2015 Introduction A compter du 1 er janvier 2015, certaines conditions de l auto entreprise changent : un seul statut unique immatriculation obligatoire aux chambres consulaires

Plus en détail

«Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2

«Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2 «Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement» Sommaire Quel régime juridique et fiscal pour mon hébergement?... 2 Statuts juridiques et fiscaux :... 3 Selon quelles conditions dois-je m inscrire

Plus en détail

La protection sociale du travailleur indépendant

La protection sociale du travailleur indépendant La protection sociale du travailleur indépendant On en parle aujourd hui A chaque statut, son régime social A chaque activité, son régime social Un interlocuteur social unique Une protection sociale complète

Plus en détail

2015/16. Autoentrepreneur. Bénédicte Deleporte

2015/16. Autoentrepreneur. Bénédicte Deleporte Autoentrepreneur 2015/16 Bénédicte Deleporte Avocat au Barreau de Paris Chargée d enseignement à l Univeristé Paris Est Créteil (UPEC, ex Paris 12) Deleporte Wentz Avocat www.deleporte-wentz-avocat.com

Plus en détail

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT. Optimisation et conséquences sociales

LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT. Optimisation et conséquences sociales LE CHOIX DE STATUT DU DIRIGEANT Optimisation et conséquences sociales Le statut juridique conditionne le régime social du dirigeant I - Caractéristiques des différents statuts juridiques II - Optimisation

Plus en détail

Lyon 7 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 1,9 % de la superficie du Grand Lyon

Lyon 7 e LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE. 1,9 % de la superficie du Grand Lyon OBSERVATOIRE PARTENARIAL LYONNAIS EN ECONOMIE LES TERRITOIRES DE L ECONOMIE LYONNAISE - 2009 Lyon 7 e Caractéristiques économiques locales... page 2 Caractéristique de l emploi au recensement 2006... 6

Plus en détail

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010

Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement. 28 janvier 2010 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement 28 janvier 2010 1 Conférence de Presse Les Chiffres Clés de l immobilier d entreprise et du logement UNE ANNEE CONTRASTEE

Plus en détail

LES AUTO-ENTREPRENEURS EN 2013 : LEUR NOMBRE CONTINUE DE PROGRESSER MAIS LEUR CHIFFRE D AFFAIRES MOYEN DIMINUE

LES AUTO-ENTREPRENEURS EN 2013 : LEUR NOMBRE CONTINUE DE PROGRESSER MAIS LEUR CHIFFRE D AFFAIRES MOYEN DIMINUE Fin, on dénombre 911 000 autoentrepreneurs (AE). Ils représentent 51 % de l ensemble des travailleurs indépendants (hors secteur agricole) immatriculés depuis la création du dispositif le 1 er janvier

Plus en détail

L auto-entrepreneur. D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s

L auto-entrepreneur. D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s L auto-entrepreneur D i r e c t i o n d u c o m m e r c e, d e l a r t i s a n a t, d e s s e r v i c e s e t d e s p r o f e s s i o n s l i b é r a l e s 3-5, rue Barbet de Jouy - 75353 Paris 07 SP T

Plus en détail

ANTICIPEZ & CHOISISSEZ LA FORME JURIDIQUE LA MIEUX ADAPTEE A VOTRE PROJET

ANTICIPEZ & CHOISISSEZ LA FORME JURIDIQUE LA MIEUX ADAPTEE A VOTRE PROJET ANTICIPEZ & CHOISISSEZ LA FORME JURIDIQUE LA MIEUX ADAPTEE A VOTRE PROJET Optimisation et conséquences sociales Denis BARBAROSSA, Expert Comptable Cécile MOREIRA, Avocat Frédéric MEIERHANS, Gan Assurances

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises?

B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? B Qui sont les propriétaires et les gestionnaires des entreprises? a) L entrepreneur individuel trepreneur individuel Nombre de propriétaires = 1 seul Responsabilité sur ses biens propres = illimitée Activités

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003

Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003 La Lettre de la DRASS N 2006-03-L Avril 2006 Les bénéficiaires de la CMU en Rhône-Alpes au 31 décembre 2003 Au 31 décembre 2003, 40 000 rhônalpins sont affi liés à l assurance maladie par le dispositif

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

KIT DE L AUTO-ENTREPRENEUR

KIT DE L AUTO-ENTREPRENEUR KIT DE L AUTO-ENTREPRENEUR ATTENTION! LE PROJET DE LOI DE MODERNISATION DE L¹ÉCONOMIE ÉTANT EN COURS DE DISCUSSION DEVANT L¹ASSEMBLÉE NATIONALE ET LE SÉNAT, LA COMPOSITION DU KIT DE L¹AUTO-ENTREPRENEUR

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise

Réussir sa création d entreprise Chambre des Experts Comptables du Cœur d Hérault Réussir sa création d entreprise Les conseils de l expert-comptable Support téléchargeable sur : www.cecch.fr CSOEC 2012 Comité Création d Entreprise La

Plus en détail

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE)

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) 20/03/2015 Les créateurs d entreprise peuvent sous certaines conditions énumérées ci-dessous et sous réserve de l acceptation de leur

Plus en détail

Réunion d'information 1

Réunion d'information 1 Réunion d'information 1 Introduction Auto-entrepreneur = Immatriculation simplifiée et gratuite + Dispense de collecte de TVA + Régime micro-social simplifié + Sur option : régime micro-fiscal simplifié

Plus en détail

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur

Le dispositif. Statut de l auto-entrepreneur L auto-entrepreneur L auto-entrepreneur Au sommaire Le dispositif, conditions, principes L adhésion Les cotisations, déclaration et paiement Les cumuls avec d autres exonérations La protection sociale

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2014

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L auto-entrepreneur. Édition septembre 2014 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L auto-entrepreneur Édition septembre 2014 Sommaire 04 Les principes Qui peut devenir auto-entrepreneur? p 4 Avec quelles limites de chiffre d affaires?

Plus en détail

! Un rythme de croisière.! Une fois l activité stable : votre société vous permet de faire des investissements patrimoniaux.!

! Un rythme de croisière.! Une fois l activité stable : votre société vous permet de faire des investissements patrimoniaux.! CRÉATION D ENTREPRISE : élaboration du business plan I INTRODUCTION Être autonome ou créer son propre emploi. Il faut s attendre à : - Devenir un chef d orchestre (généraliste sur qui repose touts les

Plus en détail

MICRO CONFÉRENCE. «l auto-entrepreneur, avantages et inconvénients» Intervenants :

MICRO CONFÉRENCE. «l auto-entrepreneur, avantages et inconvénients» Intervenants : MICRO CONFÉRENCE «l auto-entrepreneur, avantages et inconvénients» Intervenants : DIRECCTE-LR L EFFET DU LOGIS BOUTIQUE DE GESTION ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES MICRO CONFÉRENCE «l auto-entrepreneur, avantages

Plus en détail

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014

Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE DÉCEMBRE 2014 Présentation du Plan de Mandat 2015-2020 Contact presse Olivia Dufour responsable des relations presse dufour@sytral.fr 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 SOMMAIRE 15 16 17

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour CER FRANCE et NOVANCIA

Plus en détail

La création d entreprise en milieu rural

La création d entreprise en milieu rural La création d entreprise en milieu rural Une définition du milieu rural Définir le monde rural à partir de la taille des communes nous paraît insuffisant. En effet, il est important de prendre en compte

Plus en détail

F.A.Q www.laboiteaservices.com

F.A.Q www.laboiteaservices.com F.A.Q www.laboiteaservices.com Innovation : Une nouvelle façon d acheter un service 1. Généralités... 1 2. Le statut auto-entrepreneur... 4 3. Salarié C.E.S.U... 6 4. Je suis sans emploi... 6 5. Je suis

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga

FORUM PROFESSIONNEL. Fédération Nationale des Enseignants de Yoga. Syndicat National des Professeurs de Yoga FORUM PROFESSIONNEL Fédération Nationale des Enseignants de Yoga Syndicat National des Professeurs de Yoga Divers statuts : I - Salarié (Association, Comité d entreprise, Société de portage, Entreprise

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

L économie sociale et solidaire dans le Grand Lyon

L économie sociale et solidaire dans le Grand Lyon Agence d urbanisme pour le développement de l agglomération lyonnaise Opale Observatoire partenarial en Economie Cahier n 1 - Novembre 2011 L économie sociale et solidaire dans le Grand Lyon n 1 Données

Plus en détail

Lyon Ville de l Entrepreneuriat. Dossier de presse juin 2013. Contact presse

Lyon Ville de l Entrepreneuriat. Dossier de presse juin 2013. Contact presse Lyon Ville de l Entrepreneuriat Dossier de presse juin 2013 Contact presse Agence Géraldine Musnier Isabelle Larçon - 04 78 91 19 75 isabelle@agencegeraldinemusnier.com Sommaire Lyon Ville de l Entrepreneuriat,

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

CRÉER UNE ENTREPRISE

CRÉER UNE ENTREPRISE CRÉER UNE ENTREPRISE QUELLES SONT LES ACTIVITES QUI RELEVENT DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT? Les professions dans lesquelles sont exercées les activités suivantes font l objet d une inscription

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2

GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 GUIDE PRATIQUE ÉTOILE pei 2 ÉTOILE percoi 2 SOMMAIRE Composez votre dispositif sur mesure 4 Étoile PEI 2 - Étoile PERCOI 2 Principales caractéristiques 5 Conseils d optimisation pour le dirigeant et les

Plus en détail

FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL

FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL L ENTREPRENEUR INDIVIDUEL À RESPONSABILITÉ LIMITÉE BERCY > LE 27 JANVIER 2010 FICHE N 1 FONCTIONNEMENT DE L EIRL Quel est l intérêt du dispositif? L EIRL permet la séparation du patrimoine de l entrepreneur,

Plus en détail

L auto-entrepreneuriat! Christophe Everaere Lyon 3!

L auto-entrepreneuriat! Christophe Everaere Lyon 3! L auto-entrepreneuriat! Christophe Everaere Lyon 3! 28/06/2012" www.aravis.aract.fr! 28/06/12! N 1! Entrepreneuriat : 2 visions contrastées"! Projet offensif de création : envie de réussir sans les contraintes

Plus en détail

l Auto- Entrepreneur

l Auto- Entrepreneur Guide pratique pour l Auto- Entrepreneur 10 fiches thématiques En partenariat avec Edito Le principal atout du statut d auto-entrepreneur réside dans sa simplicité. Néanmoins, il demeure essentiel de gérer

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat

Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Regards croisés sur l auto-entrepreunariat Septembre 2013 Toute publication totale ou partielle doit impérativement utiliser la mention complète suivante : «Sondage OpinionWay pour l Union des Auto-Entrepreneurs

Plus en détail

Le statut d auto-entrepreneur

Le statut d auto-entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur Un nouveau cadre fiscal et social, aménageant le système d immatriculation, principalement pour des activités complémentaires 2008 08 CNE Cnam Benoit Willot Le cadre légal

Plus en détail

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011

Artisans, commerçants et professionnels libéraux. L'auto-entrepreneur. Édition 2011 Artisans, commerçants et professionnels libéraux L'auto-entrepreneur Édition 2011 2 L auto-entrepreneur 3 Qui peut devenir auto-entrepreneur? Ce dispositif permet à toute personne de créer, avec des formalités

Plus en détail

GUIDE du créateur et du repreneur d'entreprise

GUIDE du créateur et du repreneur d'entreprise GUIDE du créateur et du repreneur d'entreprise Vous souhaitez créer ou reprendre une entreprise, le Crédit Agricole Alpes Provence vous accompagne. UNE RELATION DURABLE, ICI, ÇA CHANGE LA VIE www.ca-alpesprovence.fr

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

L EIRL. Un nouveau statut juridique et fiscal pour l entrepreneur. Avril 2012

L EIRL. Un nouveau statut juridique et fiscal pour l entrepreneur. Avril 2012 L EIRL Un nouveau statut juridique et fiscal pour l entrepreneur Avril 2012 1 Un nouveau statut : l EIRL Présentation de l EIRL Pourquoi? Pour qui? Comment? Quand? Le contexte d adoption Les caractéristiques

Plus en détail

La coordination interministérielle

La coordination interministérielle La lettre d information N 7 Juillet 2012 lettre d actualité aux professionnels de la lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme L ÉDITO M. Benoit PARLOS Délégué national à la

Plus en détail

Choix du statut de l entrepreneur individuel

Choix du statut de l entrepreneur individuel Choix du statut de l entrepreneur individuel Groupe Mornay 2010 Panorama des différentes formes juridiques Entreprise individuelle Entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) Entrepreneur

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail