Les résultats du sondage de satisfaction de la clientèle 2010 de FacilicorpNB sont positifs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les résultats du sondage de satisfaction de la clientèle 2010 de FacilicorpNB sont positifs"

Transcription

1 Volume 3 Numéro 3 Hiver 2010 De bons mots pour nos Services d ingénierie clinique (p. 3) FacilicorpNB réalise des économies (p. 4) Mise à jour sur le projet de portail intranet commun en santé (p. 5) Le bulletin d information de Les résultats du sondage de satisfaction de la clientèle 2010 de FacilicorpNB sont positifs soutien au poste de travail, les opérations d infrastructure et les solutions d application. Par ailleurs, notre clientèle a suggéré d apporter des améliorations à la qualité des équipements et aux suivis effectués lors de demandes de soutien. Un total de 1567 employés et médecins du Réseau de santé Horizon et du Réseau de santé Vitalité ont répondu au sondage de satisfaction de la clientèle 2010 de FacilicorpNB et ont exprimé leur satisfaction sur les services des Technologies de l information et Télécommunications, de la Gestion du matériel et de l Ingénierie clinique. La buanderie Fundy Linen a effectué son propre sondage à l automne 2009, donc elle ne faisait pas partie de ce sondage. FacilicorpNB est fière de vous partager les résultats pour chaque secteur. Gestion du matériel Dans l ensemble, les répondants ont indiqué être très satisfaits de la qualité générale des fournitures et matériaux fournis par les services de la Gestion du matériel et de la proximité ou de l emplacement des fournitures et des points de livraison. Sur une échelle de 1 à 10, 1 étant «totalement insatisfait» et 10 étant «totalement satisfait», les résultats varient entre 7,2 et 8,3 dans toutes les catégories, ce qui représente pour nous un bon taux de satisfaction. Des augmentations substantielles de la satisfaction ont été constatées dans trois des neufs indicateurs de satisfaction. Le taux de satisfaction pour les autres secteurs est demeuré stable entre 2009 et Technologies de l information et Télécommunications Le taux de satisfaction a varié entre 7,7 et 8,7 sur 10. On remarque des augmentations importantes de la satisfaction de notre clientèle envers le Ingénierie clinique Pour la première fois, les Services d ingénierie clinique faisaient partie de notre sondage et ils ont obtenu le plus haut taux de satisfaction général de tous les secteurs avec 9 sur 10. La satisfaction envers les différents services offerts varie entre 8,6 et 9. Ce sont des chiffres très impressionnants qui serviront de base de référence, en 2011, pour comparer l évolution de votre satisfaction envers ces services. Le président-directeur général de FacilicorpNB, Gordon Gilman, est très heureux des résultats obtenus. «Il est encourageant de savoir que notre clientèle est tout aussi satisfaite de nos services que l an passé, sinon plus dans certains cas. Notre organisation travaille et travaillera toujours sans relâche pour offrir des services de soutien innovateurs, sécuritaires et rentables qui apportent une valeur ajoutée et dépassent les attentes des clients.»

2 Éditorial 2 Mot du président-directeur général Au cours des derniers mois, plusieurs projets et activités ont eu lieu et cette édition de l Info Evolution vous en donne un aperçu. D abord, nous avons récemment tenu notre sondage de satisfaction de la clientèle et j aimerais remercier les nombreux employés de la santé d y avoir participé. Grâce à votre contribution, nous pourrons poursuivre notre travail afin de toujours répondre mieux à vos besoins. Au courant de l automne, nous avons eu l occasion de discuter avec des représentants du Réseau de santé Vitalité, du Réseau de santé Horizon et du ministère de la Santé à propos du mandat de FacilicorpNB, des réalisations, des projets et du plan de travail pour l année à venir. Cet exercice nous a également permis de prendre connaissance des défis de chaque régie et du ministère de la Santé, et de voir comment nous pouvons les relever ensemble. Nous souhaitons maintenir des communications constantes avec tous les niveaux de vos organisations. Dans cette édition, nous vous présentons également un article sur les progrès réalisés au cours de la dernière année du côté des économies. FacilicorpNB a été en mesure de trouver jusqu à présent des économies totales de plus de 15 millions de dollars. Ces économies, rappelons-le, sont investies dans les efficacités opérationnelles de notre agence. Elles seront éventuellement consacrées à l achat de systèmes informatiques et technologiques plus performants, y compris ceux qui seront employés pour appuyer le développement du système de dossier cliniques électroniques «Un patient, un dossier». En terminant, j aimerais vous réitérer ma sincère appréciation pour le travail quotidien entre nos organisations respectives et les bénéfices que cela apporte au système de santé de notre province. Les défis auxquels nous faisons face sont nombreux et je suis persuadé que nous sommes en bonne voie de trouver des solutions durables pour l avenir des soins de santé au Nouveau-Brunswick. Je vous souhaite à toutes et tous le meilleur en cette période des Fêtes. Gordon Gilman Président-directeur général INFO Evolution, le bulletin externe de FacilicorpNB, est publié en mars, juin, septembre et décembre de chaque année par le Service des communications et des relations publiques. Directrice exécutive des Communications et des Relations publiques Agent de communication Traducteur-réviseur Adjointe de direction Graphiste Pour toute question ou commentaire, contactez-nous par courriel à Le bulletin d information de Chantal Poulin Kevin Roussel Denis Martin Melissa Bochar Sandi Emond Notre équipe de direction Gordon Gilman Président-directeur général Guy Léger Vice-président exécutif à l Exploitation et chef des opérations (CO) Andrew Beckett Vice-président aux Affaires générales et chef des finances (CF) Derrick Jardine Vice-président aux Technologies de l information et Télécommunications et chef principal de l information (CPI) David Dumont Vice-président aux Ressources humaines Chantal Poulin Directrice exécutive des Communications et des Relations publiques John McNair Avocat général et secrétaire général

3 3 De bons mots pour nos Services d ingénierie clinique inscrit à l inventaire et dans le programme d entretien préventif. Les visites des établissements du Réseau de santé Vitalité ont eu lieu du 2 au 7 mai dernier et le rapport des visites a été remis le 7 juin. Les hôpitaux et centres de santé du Réseau de santé Horizon ont accueilli les délégués d Agrément Canada du 19 au 24 septembre et le rapport a été émis le 18 octobre. Hugo Frenette du Service d'ingénierie clinique de la Zone 6 - Acadie-Bathurst Les deux régies régionales de la santé ont participé à l exercice d agrément avec l aide des différents services de FacilicorpNB, plus tôt cette année. Nous sommes heureux de souligner que le programme d entretien préventif des Services d ingénierie clinique de FacilicorpNB a reçu des commentaires élogieux de la part des représentants d Agrément Canada. Le but du programme d entretien préventif est de procéder à des inspections ponctuelles des équipements médicaux. Cela permet de détecter et de corriger rapidement des bris potentiels qui auraient pu entraîner des délais dans la prestation des services ou mettre la sécurité des patients en danger. Notre programme d entretien préventif comprend des contrôles visuels, la vérification de fuites électriques ainsi que des contrôles et des vérifications de fonctionnement de l inspection fonctionnelle. Tout nouvel équipement médical passant par les Services d ingénierie clinique subit une inspection d accueil et une fois que toutes les exigences sont atteintes, il est Agrément Canada propose notamment au Réseau de santé Vitalité d utiliser notre programme d entretien préventif et aux données recueillies pour planifier efficacement le remplacement et la mise à niveau de ses équipements médicaux et non médicaux. Dans le rapport d agrément des établissements du Réseau de santé Horizon, l organisme mentionne aussi l existence d un «programme biomédical régional bien établi avec un inventaire électronique de tout l équipement médical et un programme complet d entretien préventif». Le logiciel de gestion de l équipement est utilisé par les Services d ingénierie clinique depuis le début des années Le personnel de l Ingénierie clinique fera la transition au système de paye de FacilicorpNB Grâce à la collaboration continue du personnel des services de la paye du Réseau de santé Horizon et du Réseau de santé Vitalité, le personnel de l Ingénierie clinique fera la transition au système de paye de FacilicorpNB au cours des prochains jours. Ceci vient compléter le processus entamé au printemps dernier, alors que les Services d ingénierie clinique ont fait la transition à FacilicorpNB le 1 er avril. FacilicorpNB souhaite remercier sincèrement le Réseau de santé Horizon et le Réseau de santé Vitalité d avoir bien voulu conserver le personnel de l Ingénierie clinique sous leurs systèmes de paye respectifs après la transition du printemps dernier. Cela nous aura permis de faire le travail nécessaire pour compléter cette étape ultime de cette transition.

4 4 FacilicorpNB réalise des économies Quelques réalisations jusqu à maintenant $ $ $ $ Approvisionnement stratégique Évitements de coûts Efficacités opérationnelles Efficatités énergétiques Gouvernance Création d une saine gouvernance et élaboration de politiques et pratiques en matière de risques et de protection de la vie privée. Création d un plan stratégique triennal ( ) et d une feuille de route. Détermination d indicateurs de rendement clés aux niveaux stratégique et opérationnel. Transition de services Transition des secteurs des TI et Télécommunications, de la Gestion du matériel, de l Ingénierie clinique et de la buanderie Fundy Linen. Rédaction d accords sur les niveaux de service avec les régies régionales de la santé. Depuis sa création, en 2008, FacilicorpNB a franchi des étapes importantes vers la réalisation de son mandat. L une des plus belles réalisations de notre agence, jusqu à présent, d accumuler des économies totales de $. Voici comment nous avons réalisé ces économies. Approvisionnement stratégique ( $) : les économies ont été réalisées en négociant des prix plus bas avec les fournisseurs. Cela est devenu possible, en grande partie, en consolidant le pouvoir d achat des huit zones. Efficacités opérationnelles ( $) : nous avons réalisé des économies en réduisant l utilisation de tiers fournisseurs, en ayant recours à l internalisation des contrats d entretien et en améliorant les pratiques commerciales. Efficacités énergétiques ( $) : ces économies ont été réalisées par l utilisation de technologies vertes. On peut citer en exemple le projet de virtualisation des serveurs, qui a permis de réduire le nombre de serveurs physiques. Ce projet fait en sorte qu il y a moins de consommation énergétique et moins de climatisation nécessaires pour les serveurs. Évitements de coûts ( $) : ces économies ont profité au système de santé du Nouveau-Brunswick en réduisant ou en évitant de futurs coûts. Par exemple, le nouveau contrat de licence avec Microsoft permettra au système de santé d épargner 6,2 millions $ au cours des six prochaines années. Bref, FacilicorpNB continuera à travailler fort pour atteindre son objectif ultime d épargner 25 millions de dollars par année d ici Ces économies, rappelons-le, sont investies dans les efficacités opérationnelles de notre agence. Elles seront éventuellement consacrées à l achat de systèmes informatiques et technologiques plus performants, y compris ceux qui seront employés pour appuyer le développement du système de dossier cliniques électroniques «Un patient, un dossier». Mise sur pied d un comité de leadership des opérations avec les régies régionales de la santé pour tous les secteurs de service Recherche de priorités et solutions communes. Rapports mensuels sur les niveaux de service/indicateurs de rendement clés, en marge des rapports sur les activités. Réponse aux problèmes opérationnels. Priorités et demandes de projets des TI Dictées par les exigences et stratégies opérationnelles des régies. Des plans de cybersanté spécifiques aux régies sont en cours d élaboration. Uniformisation des processus et procédures opérationnels Élaboration du dossier des buanderies pour présentation au conseil d administration Création de la Division de l approvisionnement stratégique pour l octroi de contrats provinciaux, l uniformisation des documents de DP et la création d un outil provincial d analyse des données Maintien ou amélioration du degré de satisfaction de la clientèle à l égard des services durant la première année de responsabilité Objectifs d économies atteints

5 5 Mise à jour sur le projet de portail intranet commun en santé La phase 1 du projet d intranet commun pour le Réseau de santé Vitalité, le Réseau de santé Horizon et FacilicorpNB a été lancée officiellement en novembre Un comité directeur composé de personnes des trois organisations ont commencé à tenir des réunions en septembre 2010 et elles continueront à se réunir pour mener ce projet à terme. La première phase consistera en l élaboration de la fondation de l intranet autour des pratiques optimales (architecture technique et informatique et modèles de gouvernance). Des sites de collaboration, des fonctions personnalisées (offres d emploi, bottins, etc.) et d autres éléments clé comme la gestion du contenu par les utilisateurs seront développés au cours des prochains mois sur la plateforme SharePoint La phase 1 devrait être complétée en juin Le projet d intranet commun en santé commencera le processus d unification des six intranets régionaux, actuellement gérés localement dans les zones, aux trois nouveaux sites hébergés sur la même plateforme. Ces systèmes seront harmonisés pour miser sur des solutions communes pour tous les intervenants. Ils visent aussi à améliorer comment nous communiquons et comment nous travaillons au quotidien non seulement en tant qu organisations respectives, mais aussi entre les zones et entre les organisations. Pas d abréviation pour «FacilicorpNB» Il arrive fréquemment de voir les abréviations «FNB» ou «FCNB» pour raccourcir le nom de notre agence. Il arrive aussi de voir l épellation «Facilicorp» ou «Facilicorps» dans certains documents. Nous souhaitons aborder cette question parce qu il y a souvent de la confusion sur comment écrire le nom de notre organisation dans les documents produits dans le système de santé. Joyeuses Fêtes! Lorsqu il est question de FacilicorpNB, nous demandons à nos partenaires d écrire notre nom intégralement, FacilicorpNB, autant dans les documents internes qu externes. Merci de votre collaboration!

Mise à jour concernant le projet de dictée/transcription provincial

Mise à jour concernant le projet de dictée/transcription provincial Volume 7 Numéro 2 Automne 2014 Des initiatives énergétiques génèrent des économies à Miramichi (p.3) De nouveaux uniformes pour le personnel de la Logistique (p.5) Dévoilement du rapport annuel 2013-2014

Plus en détail

Les nouveaux intranets continuent d évoluer

Les nouveaux intranets continuent d évoluer Volume 5 Numéro 1 Été 2012 Contribution de FacilicorpNB pour rétablir les services à Perth Andover (p.3) Le projet régional Kronos de Vitalité à l étape de l implantation (p.4) La migration vers Microsoft

Plus en détail

Stratégie pour le don d organes et de tissus

Stratégie pour le don d organes et de tissus Stratégie pour le don d organes et de tissus Ministère de la Santé Mai 2015 Ministère de la Santé Stratégie pour le don d organes et de tissus Publié par : Ministère de la Santé Province du Nouveau-Brunswick

Plus en détail

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada

Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Examen du processus d approvisionnement collaboratif de Services partagés Canada Exposé présenté à la Table ronde sur l infrastructure de la technologie de l information Mai 2015 Yves Genest, dirigeant

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015.

Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. Réponse de la direction à l Évaluation sommative du Programme des réseaux de centres d excellence dirigés par l entreprise (RCE-E) menée en 2015. CONTEXTE Le Programme des RCE-E a été établi en 2008, dans

Plus en détail

Chapitre 7 Ministère des Transports et de l Infrastructure. Approvisionnement en bitume prémélangé. Contenu

Chapitre 7 Ministère des Transports et de l Infrastructure. Approvisionnement en bitume prémélangé. Contenu Approvisionnement en bitume prémélangé Chapitre 7 Ministère des Transports et de l Infrastructure Approvisionnement en bitume prémélangé Contenu Pourquoi nous avons choisi ce projet...... 293 Contexte

Plus en détail

Mandat et pouvoirs de Services partagés Canada

Mandat et pouvoirs de Services partagés Canada Mandat et pouvoirs de Services partagés Canada Exposé présenté à la Table ronde sur l infrastructure de la technologie de l information 7 décembre 2015 Pat Breton, directeur général, Acquisitions et relations

Plus en détail

ASSURANCE VIE. 5. Information importante concernant le formulaire Avis, autorisation et signature du client (Voir page 3)

ASSURANCE VIE. 5. Information importante concernant le formulaire Avis, autorisation et signature du client (Voir page 3) Volume 8, Numéro 8 septembre 2013 ASSURANCE VIE 1. C est le grand décompte pour le virage Lia Quand Lia sera lancé officiellement à le 15 octobre prochain, notre ancien système de propositions en ligne

Plus en détail

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ

Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Bibliothécaire/Spécialiste de l information PROFIL DE L OPPORTUNITÉ Septembre 2014 Bibliothécaire/Spécialiste de l information Institut canadien pour la sécurité des patients Lieu de travail : bureau d

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM)

Réponse à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) à l évaluation du programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) I. Contexte À la fin du printemps 2006, le Programme de subventions d accès aux installations majeures (AIM) a été remplacé

Plus en détail

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1

GUY BÉLANGER CONSEILLER EN DO 1 FICHE D APPRÉCIATION D UNE ACTIVITÉ OU D UNE TÂCHE DÉLÉGUÉE Nom du délégateur (gestionnaire) : Nom du délégataire (collaborateur) : Service : Période d évaluation : GUY NÉLANGER Dernière MAJ : Juillet

Plus en détail

FORMATION D UN COMITÉ DE SUIVI D E S A C TI V ITÉS D U S E R V I C E A L I M E NTA I R E C O M P O S ITI O N D U C O M ITÉ D E S U I V I

FORMATION D UN COMITÉ DE SUIVI D E S A C TI V ITÉS D U S E R V I C E A L I M E NTA I R E C O M P O S ITI O N D U C O M ITÉ D E S U I V I CONTRÔLE DE LA QUALITÉ ET MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE La mesure de la satisfaction constitue une activité importante car elle permet aux dirigeants des services alimentaires de connaître

Plus en détail

Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés

Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés Madame, Monsieur, Guide d utilisation de l employeur Sondage sur la rétroaction des employés Nous vous félicitons de votre décision de mener ce Sondage sur la rétroaction des employés. Le sondage vous

Plus en détail

Plan d activités de 2015-16

Plan d activités de 2015-16 Plan d activités de 2015-16 Introduction Le vérificateur général du Nouveau-Brunswick (VGNB) est un bureau indépendant qui sert l Assemblée législative du Nouveau-Brunswick. La vérificatrice générale aide

Plus en détail

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015

ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 FR ASSEMBLÉE INTERNATIONALE DISCOURS SAN DIEGO (ÉTATS-UNIS) DU 18 AU 24 JANVIER 2015 Ce que j attends de moi, je l attends aussi de vous K.R. Ravindran Président élu du Rotary Lorsque je me suis adressé

Plus en détail

Énoncé du vérificateur... 1

Énoncé du vérificateur... 1 Vérification des services de sous-traitance RAPPORT Division de la vérification et de l évaluation 11 juin 2003 Table des matières Énoncé du vérificateur... 1 I. Introduction... 2 Contexte... 2 But et

Plus en détail

INFRA 2013. Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec

INFRA 2013. Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec INFRA 2013 Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec Centre des congrès de Québec Mercredi le 4 décembre 2013 Mesdames

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI.

Bureau du vérificateur général du Canada. Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI. Bureau du vérificateur général du Canada Audit interne de la gestion de documents au moyen de la mise en œuvre de PROxI Juillet 2014 Revue des pratiques et audit interne Sa Majesté la Reine du Chef du

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être

SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE. Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé. Santé et Mieux-être SANTÉ ET MIEUX-ÊTRE Mieux cibler vos besoins en matière de mieux-être, pour une organisation en santé Santé et Mieux-être Pourquoi investir dans le mieux-être? Un employé canadien sur deux souffre d au

Plus en détail

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile

4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOINS DE LONGUE DURÉE 4.10 Programmes d appareils et accessoires fonctionnels et d oxygénothérapie à domicile (Suivi de la section 3.10 du Rapport annuel 2001) CONTEXTE Le

Plus en détail

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées

Guide pour la production du plan d action annuel à l égard. handicapées Guide pour la production du plan d action annuel à l égard des personnes handicapées à l intention des ministères, des organismes publics et des municipalités Document synthèse Édition 2011 RÉDACTION Mike

Plus en détail

COMPTE RENDU DE L ÉTAT DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT PRÉSENTÉ AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2010

COMPTE RENDU DE L ÉTAT DE MISE EN ŒUVRE DU PLAN D ACTION RAPPORT PRÉSENTÉ AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2010 RAPPORT PRÉSENTÉ AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DU 30 SEPTEMBRE 2010 D'APPROBATION DU CVÉ: 25/09/2009 1. Définir les connaissances et les compétences en SST que toutes les catégories de gestionnaires et

Plus en détail

Initiative de transformation des services de courriel (ITSC) Exposé présenté à l Institut de la gestion financière du Canada

Initiative de transformation des services de courriel (ITSC) Exposé présenté à l Institut de la gestion financière du Canada Initiative de transformation des services de courriel (ITSC) Exposé présenté à l Institut de la gestion financière du Canada Le 24 novembre 2015 Don J. Lalonde Directeur général par intérim Direction générale

Plus en détail

TROUSSE D INFORMATION

TROUSSE D INFORMATION TROUSSE D INFORMATION POUR LA CAMPAGNE ÉLECTORALE 2015 FONDATION CANADIENNE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE CARRIÈRE Fondation canadienne pour le développement de carrière Rédaction explicative pour les élections

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien

Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien Fédération de l identité et Carrefour numérique canadien Conseils mixtes du Conseil des DPI du secteur public et du Conseil de la prestation des services du secteur public Le 4 mars 2015 Objectifs Vous

Plus en détail

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning

Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Ouvrir la voie grâce au e-learning Centra aide CDI à développer ses activités à l aide du e-learning Secteur FORMATION Etude de cas de retour sur investissement Récapitulatif des résultats Au cours des

Plus en détail

4.04 Division des politiques et des services de protection du consommateur

4.04 Division des politiques et des services de protection du consommateur Chapitre 4 Section Ministère des Services aux consommateurs et aux entreprises 4.04 Division des politiques et des services de protection du consommateur (Suivi des vérifications de l optimisation des

Plus en détail

Commentaires de la Banque Nationale

Commentaires de la Banque Nationale Commentaires de la Banque Nationale Livre blanc de l OCRCVM Modifications apportées aux règles concernant l obligation de mise à niveau des compétences et le versement direct de commissions Le 29 avril

Plus en détail

INFOEvolution. www.facilicorpnb.ca. Rapport annuel 2012-2013 de FacilicorpNB résumant les principales réalisations. bulletin d information de

INFOEvolution. www.facilicorpnb.ca. Rapport annuel 2012-2013 de FacilicorpNB résumant les principales réalisations. bulletin d information de Volume 6, numéro 2 Automne 2013 FacilicorpNB collabore avec le Réseau de santé Vitalité afin d implanter le projet Kronos Workforce (p.3) Les Régies ont maintenant une nouvelle option pour adresser des

Plus en détail

visant à modifier la Loi sur les services à l'enfance et à la famille a été approuvé.

visant à modifier la Loi sur les services à l'enfance et à la famille a été approuvé. Gouvernement du Nunavut Rapport d'étape relatifs aux recommandations du Comité permanent sur les opérations gouvernementales et les comptes publics Avril 2013 Rapport sur l examen du rapport de 2011 de

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada

Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada 1 Points saillants du plan libéral pour la première politique alimentaire nationale du Canada «Il ne s agit pas seulement d une bonne politique pour le monde rural, il s agit d une bonne politique publique

Plus en détail

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012

RAPPEL PLAN DE CONTINUITÉ D ACTIVITÉ ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ARTICLE 3012 Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE Le 10 août 2005 RAPPEL PLAN

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Comparution devant le Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires du gouvernement fédéral Allocution de Roberta Jamieson Présidente et directrice générale Indspire

Plus en détail

LA BONNE PERSONNE AU BON POSTE. Nous recrutons pour vous des spécialistes en construction & immobilier

LA BONNE PERSONNE AU BON POSTE. Nous recrutons pour vous des spécialistes en construction & immobilier LA BONNE PERSONNE AU BON POSTE Nous recrutons pour vous des spécialistes en construction & immobilier PROFITEZ DE NOS COMPÉTENCES DE RECRUTEMENT NOUS METTONS EN RELA- TION LES ENTREPRISES ET LEURS COLLABORATEURS

Plus en détail

Les affaires électroniques au service de votre entreprise

Les affaires électroniques au service de votre entreprise Les affaires électroniques au service de votre entreprise En quoi consistent les affaires électroniques? Lorsqu on évoque la notion d affaires électroniques, on pense souvent aux sites Web, qu ils soient

Plus en détail

Faire face à la rareté de la main-d œuvre dans les professions à forte demande. Présenté par : D r John Haggie, MB, ChB, MD, FRCS Président

Faire face à la rareté de la main-d œuvre dans les professions à forte demande. Présenté par : D r John Haggie, MB, ChB, MD, FRCS Président Présentation de l AMC au Comité de la Chambre des communes sur les ressources humaines, le développement des compétences, le développement social et la situation des personnes handicapées Faire face à

Plus en détail

Plan de développement stratégique 2013-2016

Plan de développement stratégique 2013-2016 Plan de développement stratégique 2013-2016 INTRODUCTION Le Plan de développement stratégique présenté dans les pages qui suivent expose les objectifs du Groupe de Collaboration Internationale en Ingénierie

Plus en détail

Comptabilisation des immobilisations corporelles

Comptabilisation des immobilisations corporelles 1 Comptabilisation des immobilisations corporelles Introduction Le gouvernement du Nouveau-Brunswick s apprête à faire un changement important dans ses méthodes comptables, ce qui accroîtra sa responsabilité

Plus en détail

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008

Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 Examen des pratiques de gestion du bureau régional de la Saskatchewan Rapport final Le 15 octobre 2008 SGGID n o 1618301 1 Objectifs de l examen Déterminer si les contrôles et les pratiques du bureau régional

Plus en détail

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1

VISION TRIENNALE. Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 VISION TRIENNALE 2015 2016 2017 Cour du Québec Vision triennale 2015 2016 2017 1 MESSAGE DE LA JUGE EN CHEF La Cour du Québec prend régulièrement un temps d arrêt pour réfléchir aux actions à poursuivre

Plus en détail

Analyses de rentabilité : les meilleurs ratios coûts-bénéfices de l industrie

Analyses de rentabilité : les meilleurs ratios coûts-bénéfices de l industrie Analyses de rentabilité : les meilleurs ratios coûts-bénéfices de l industrie Faciliter, innover et accélérer les initiatives au sein de la chaîne d approvisionnement Des idées Des connaissances Logi-D

Plus en détail

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada

Parti libéral du Canada. Le Collège des médecins de famille du Canada Parti libéral du Canada Le Collège des médecins de famille du Canada Questionnaire sur la position des partis politiques relativement aux principaux enjeux de la médecine familiale Élection fédérale 2011

Plus en détail

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A

Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta Cadre de référence Décembre 1999. Annexe A INTRODUCTION Annexe A «Questions et réponses» dans le contexte du cadre de référence Jusqu à maintenant, la conception et l élaboration du Programme d amélioration du rendement scolaire en Alberta ont

Plus en détail

Services. d entretien TI

Services. d entretien TI Services d entretien TI 1986 Année de fondation 3 000+ Clients dans plus de 70 pays MAINTENIR Comme partie intégrante de ses solutions TI, Hypertec Systèmes offre une grande variété de services d'entretien

Plus en détail

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION

PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION PORTRAIT D UNE ENTREPRISE AXÉE SUR L INNOVATION LOGIENT EST UNE ENTREPRISE DE GÉNIE LOGICIEL AXÉE SUR L INNOVATION. Depuis plus de 15 ans, Logient vous accompagne et réalise vos projets de développement

Plus en détail

L initiative PME à l Agence spatiale européenne

L initiative PME à l Agence spatiale européenne l iniative pme L initiative PME à l Agence spatiale européenne F. Doblas & N. Bougharouat Bureau de la Politique industrielle, Section des Relations industrielles, ESA, Paris L initiative PME de l ESA

Plus en détail

Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014

Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014 Economie verte: Réponses de l Öbu aux questions de Bruno Oberle (OFEV) lors de sa conférence «La vision suisse d une Economie verte» au Forum ö 2014 Prise de position de l Öbu, 23.12.14 9 mai, Forum ö

Plus en détail

Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE

Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE Louis-S.-St-Laurent JUIN 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION PUBLIQUE Une invitation à participer Le lieu historique national Louis-S.-St-Laurent a débuté le processus de révision de son plan directeur. À cette

Plus en détail

www.ekos.com Préparé par :

www.ekos.com Préparé par : SOMMAIRE Préparé par : EKOS RESEARCH ASSOCIATES Ottawa 359, rue Kent, bureau 300 Ottawa (Ontario) K2P 0R6 Tél. : 613-235-7215 Téléc. : 613-235-8498 Courriel : pobox@ekos.com Toronto 181, avenue Harbord

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

Dynamiser ses équipes de vente. Améliorer les processus de vente dans les petites entreprises. Livre blanc de

Dynamiser ses équipes de vente. Améliorer les processus de vente dans les petites entreprises. Livre blanc de Dynamiser ses équipes de vente Améliorer les processus de vente dans les petites entreprises Livre blanc de et Introduction Les petites entreprises doivent faire face à des défis et des opportunités différents

Plus en détail

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses 1) Qu est-ce que la Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick? La Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick a été proclamée afin de nous

Plus en détail

La Consommation et la Production Durables en un clic

La Consommation et la Production Durables en un clic PORTAIL MONDIAL DE LA CPD Consommation et Production Durables www.start.scpclearinghouse.org La Consommation et la Production Durables en un clic Animé par Action Mondiale pour la Consommation et la Production

Plus en détail

BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007

BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007 BILAN ANNUEL SUR LES LANGUES OFFICIELLES 2006-2007 Préparé par : Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Bilan quantitatif Rapport de bilan quantitatif Suivis et bonnes

Plus en détail

La modernisation de l approvisionnement grâce à l amélioration continue

La modernisation de l approvisionnement grâce à l amélioration continue La modernisation de l approvisionnement grâce à et Gestion de la chaîne Ontario N.B. : Ce document ne constitue pas la version originale mais a été traduit par un tiers. Programme Coup d œil sur Gestion

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC

COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC COMMENT LE BPM MODERNISE LE SECTEUR PUBLIC Découvrez comment la mise en place de Bonita BPM a permis d optimiser les processus au sein du secteur public, tant pour les agents que pour les usagers. Le grand

Plus en détail

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE

ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE ALLOCUTION D ISABELLE COURVILLE PRÉSIDENTE DU CONSEIL BANQUE LAURENTIENNE LORS DE L ASSEMBLÉE ANNUELLE DES ACTIONNAIRES DE LA BANQUE LAURENTIENNE 1 er avril 2015 NOTES DE L ALLOCUTION PRONONCÉE PAR MADAME

Plus en détail

Un allié déterminant pour un service gagnant

Un allié déterminant pour un service gagnant Un allié déterminant pour un service gagnant Un allié déterminant pour un service gagnant impact client, la meilleure façon de favoriser le développement de votre service à la clientèle. Depuis plus de

Plus en détail

Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques

Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques Service administratif des tribunaux judiciaires (SATJ) Vérification de la gestion intégrée des risques Version originale signée par LE 21 juillet 2015 M. DANIEL GOSSELIN DATE ADMINISTRATEUR EN CHEF TABLE

Plus en détail

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB

GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB GUIDE APPEL D OFFRES CRÉATION SITE WEB Introduction Le présent document a pour but d aider les entreprises qui désirent procéder à un appel d offres, sur invitation, pour la réalisation d un site web.

Plus en détail

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles.

déployer une énergie appréciable pour placer les étudiants dans les meilleures conditions de stages possibles. ÉTUDE SUR LES BESOINS EN FORMATION CLINIQUE ET EN FORMATION CONTINUE DES PROFESSIONNELS DE LA SANTÉ DES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES EN SITUATION MINORITAIRE Sommaire Le Consortium national de formation en

Plus en détail

UN FOURNISSEUR D ENVERGURE MONDIALE TOUT PRÈS D ISTANBUL

UN FOURNISSEUR D ENVERGURE MONDIALE TOUT PRÈS D ISTANBUL UN FOURNISSEUR D ENVERGURE MONDIALE TOUT PRÈS D ISTANBUL Lorsque vous tapez «Turquie» sur Internet, vous arrivez rapidement sur des sites mettant en avant la beauté du pays et toutes les possibilités de

Plus en détail

Le point sur le Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA)

Le point sur le Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) Le point sur le Comité consultatif sur le cadre d architecture (CCCA) 5 mars 2015 Raj Thuppal, sous-ministre adjoint principal intérimaire Transformation, stratégie de services et conception Ordre du jour

Plus en détail

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé

Jack. Layton. Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé Jack Layton Une force nouvelle. Un choix positif. Programme 2004 Santé 1 Bâtir un régime public novateur de services de santé Tout au long des années 1990, les Canadien(ne)s se sont faits dire que le débat

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

pour un accord à long terme entre le gouvernement et l industrie pharmaceutique

pour un accord à long terme entre le gouvernement et l industrie pharmaceutique Invitation de l industrie pharmaceutique à l adresse du nouveau gouvernement fédéral : pour un accord à long terme entre le gouvernement et l industrie pharmaceutique Le secteur des entreprises pharmaceutiques

Plus en détail

Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015

Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015 Rapport financier trimestriel du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada pour le trimestre se terminant le 30 juin 2015 Compte rendu soulignant les résultats, les risques et

Plus en détail

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable NOTE DE SYNTHÈSE 15 Note de synthèse Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable Par la mise en place de pratiques productives efficientes et le développement

Plus en détail

Québec, le 27 juin 2003. Objet : DÉNONCEZ UN VISIONNAIRE... Madame, Monsieur,

Québec, le 27 juin 2003. Objet : DÉNONCEZ UN VISIONNAIRE... Madame, Monsieur, Québec, le 27 juin 2003 Objet : DÉNONCEZ UN VISIONNAIRE... Madame, Monsieur, Présentés par et Vous connaissez des visionnaires? Si une entreprise de votre entourage a connu d'excellents résultats au cours

Plus en détail

PROJET SUR L HÉRITAGE DES DOCUMENTS DES ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES PLAN GÉNÉRIQUE ET MODÈLE DE RESSOURCES APERÇU

PROJET SUR L HÉRITAGE DES DOCUMENTS DES ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES PLAN GÉNÉRIQUE ET MODÈLE DE RESSOURCES APERÇU PROJET SUR L HÉRITAGE DES DOCUMENTS DES ACTIVITÉS OPÉRATIONNELLES PLAN GÉNÉRIQUE ET MODÈLE DE RESSOURCES APERÇU TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction... 3 2 Projet sur l'héritage des documents des activités

Plus en détail

La comptabilité en ligne, un service dématérialisé qui gagne du terrain

La comptabilité en ligne, un service dématérialisé qui gagne du terrain La comptabilité en ligne, un service dématérialisé qui gagne du terrain Si les usages des consommateurs ont évolué avec le développement d Internet, ceux des créateurs et dirigeants d entreprise également.

Plus en détail

Une population en santé pour une économie plus robuste

Une population en santé pour une économie plus robuste Une population en santé pour une économie plus robuste Exposé présenté par l Association médicale canadienne au Comité permanent des finances dans le cadre des consultations prébudgétaires Le 18 octobre

Plus en détail

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres

Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Réaliser notre vision des soins de santé : Principales orientations adressées aux premiers ministres Contexte et objectif : La Fédération canadienne des syndicats d infirmières/infirmiers (FCSII), représentant

Plus en détail

Le financement : un défi

Le financement : un défi Mars 2015 Bulletin sur le rapport nal Conclusions générales Ce bulletin souligne les rétroactions recueillies lors des consultations ainsi que les conclusions et recommandations du rapport final. Recherche

Plus en détail

Forum Panafricain de Haut niveau AIDE MEMOIRE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Forum Panafricain de Haut niveau AIDE MEMOIRE. Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Original : français Évaluation des réformes des cours et

Plus en détail

Association des fournisseurs de l industrie de la Santé du Québec

Association des fournisseurs de l industrie de la Santé du Québec Association des fournisseurs de l industrie de la Santé du Québec DANS LA PROPOSITION D APPROVISIONNEMENTS-MONTRÉAL DE MODIFIER LE MODÈLE ACTUEL D APPROVISIONNEMENT EN PRODUITS MÉDICAUX ET CHIRURGICAUX

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS

Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS Contexte Amélioration de la production de rapports pancanadiens sur la performance du système de santé à l ICIS De nombreux pays publient régulièrement des rapports sur la performance de leur système de

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com. Proposition de projet

Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com. Proposition de projet Pense Transformation Consulting C.P. 388, Pense, Saskatchewan S0G 3W0 306-533- 3965 fproulxkenzle@gmail.com Proposition de projet Plan de développement global communautaire (2016-2022) Fédération franco-

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

Réalisations. Reconnaissance. Performance

Réalisations. Reconnaissance. Performance SUR SCÈNE Programme de reconnaissance 2015 ARGENT Réalisations Reconnaissance PRIX OR DiamANT Performance DiamANT PRESTIGE PlatinE 2015 PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Chez Immunotec, vous avez non seulement

Plus en détail

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont :

Cégep de Sherbrooke. Les objectifs Les objectifs qui ont guidé ce projet sont : The following information is an excerpt from the Letter of Intent submitted to the J.W. McConnell Family Foundation in response to the RECODE Request for Proposals of Spring 2014. Cégep de Sherbrooke Description

Plus en détail

ISO 9000 Choisir et appliquer

ISO 9000 Choisir et appliquer ISO 9000 Choisir et appliquer ISO en bref L ISO est l Organisation internationale de normalisation. Elle est composée des organismes nationaux de normalisation de pays grands et petits, industrialisés

Plus en détail

ICIS en bref. Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction. Le coin du gestionnaire

ICIS en bref. Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction. Le coin du gestionnaire Automne 2010 Types de soins Registre canadien des remplacements articulaires (RCRA) Introduction Nous avons le plaisir de vous présenter l édition de l automne 2010 du RCRA, qui vous renseignera davantage

Plus en détail

Mémoire projet de loi no 76, Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal.

Mémoire projet de loi no 76, Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal. Mémoire projet de loi no 76, Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal. CTE - 003M C.P. P.L. 76 Transport collectif dans la région

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail

TELECOM INSIGHT FRANCAIS

TELECOM INSIGHT FRANCAIS TELECOM INSIGHT FRANCAIS Les autorités chargées de la régulation des télécommunications se trouvent face à plusieurs défis dans la mise en place d un environnement national de télécommunications efficace.

Plus en détail

Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec

Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec Sondage annuel 2010 sur le profil des travailleurs autonomes en technologies de l information et des communications au Québec Introduction Depuis 17 ans, l Association québécoise des informaticiennes et

Plus en détail