Infirmières oeuvrant au module naissance et/ou au module mère-enfant de l hôpital de la Cité-de-la-santé de Laval.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Infirmières oeuvrant au module naissance et/ou au module mère-enfant de l hôpital de la Cité-de-la-santé de Laval."

Transcription

1 OBJET : PROTOCOLE INFIRMIER Guider l infirmière qui assure le suivi d une parturiente en antepartum ou durant le travail et monitoring électronique fœtal continu (MÉF). INTERVENANT(S) CONCERNÉ(S) : Infirmières oeuvrant au module naissance et/ou au module mère-enfant de l hôpital de la Cité-de-la-santé de Laval. CLIENTÈLE(S) VISÉE(S) : Parturientes présentant des facteurs de risques durant le travail / accouchement ou la période antepartum. CONDITION(S) D APPLICATION : Le monitoring électronique fœtal continu est recommandé pour les parturientes qui sont à risque d avoir une issue périnatale indésirable. Prénatal Mère Fœtus Intrapartum Mère Foetus Troubles hypertensifs de la grossesse Diabète Hémorragie antepartum Autre maladie maternelle (cardiopathie, anémie, hyperthyroïdie, maladie vasculaire, maladie rénale, etc.) Accident d automobile / traumatisme maternel Obésité morbide (IMC >35) RCIU (retard de croissance intra-utérin) Prématurité (< 36 semaines) Oligohydramnios Vélocimétrie Doppler de l artère ombilicale anormale Iso-immunisation Grossesse multiple/ présentation du siège Diminution des mouvements fœtaux Saignement vaginal pendant le travail Infection intra-utérine/chorioamnionite Antécédents de césarienne Rupture prolongée des membranes (>24 heures à terme) Déclenchement du travail Travail préterme Grossesse prolongée (>42 semaines) Induction / Stimulation du travail (avec ocytocine) Arrêt de 30 min possible si condition maternelle-fœtale stable, si dose de Synto stable et Synto < 20 mu/min Méconium dans le liquide amniotique FCF anormale à l auscultation DATE PRÉVUE DE RÉVISION : décembre 2016 Page : 1 de : 8

2 CONSIGNE(S) : 1. FRÉQUENCE de surveillance fœtale A. La fréquence cardiaque fœtale (FCF) durant le travail et l accouchement doit être évaluée et notée au dossier ainsi : 1.1. Phase de latence : Aux heures 1.2. Phase active du 1 er stade : Aux 15 à 30 minutes 1.3. Deuxième stade passif (avant la poussée) : Aux 15 minutes 1.4. Deuxième stade actif (durant la poussée) : Aux 5 minutes B. La fréquence de surveillance du monitoring fœtal chez la parturiente en antepartum se fait selon une ordonnance individuelle. 2. MÉTHODES Externe Palper l abdomen et faire la manœuvre de Léopold pour déterminer la position fœtale. Placer le transducteur échographique directement au-dessus du dos fœtal et le tocodynamomètre à 1 ou 2 cm du fond utérin. Prendre le pouls maternel simultanément pour le distinguer de la FCF. Interne Une électrode interne sur le cuir chevelu du fœtus doit être mise en place par le médecin selon les indications. Un tocodynamomètre externe doit être installé à 1 ou 2 cm du fond utérin par l infirmière. DATE PRÉVUE DE RÉVISION : décembre 2016 Page : 2 de : 8

3 3. ÉVALUATION A. Fréquence cardiaque fœtale : L infirmière qui interprète le MÉF doit le faire en fonction des risques d issues fœtales indésirables. La variabilité de la ligne de base, le type d accélération ainsi que le type de décélération doivent être évalués sur une période minimale d enregistrement de tracé de 10 minutes. De plus, afin de déterminer le type de décélérations, une analyse des contractions enregistrées sur le MÉF et avec la palpation manuelle doit être fait simultanément. L infirmière évalue et note au dossier : le rythme de base, la variabilité, la présence d accélérations ou de décélérations ainsi que l activité utérine. Caractéristiques Tracé normal Ligne de base bpm (battement par minute) Variabilité 6-25 bpm 5 bpm pendant < 40 minutes Décélérations Aucune Variables occasionnelles Précoces Accélérations Spontanées Avec stimulation du cuir chevelu Caractéristiques Ligne de base Variabilité Décélérations Accélérations Tracé atypique Bradycardie bpm Tachycardie > 160 bpm pendant > 30 minutes et < 80 minutes Ligne de base changeante 5 bpm pendant minutes Variables répétitives ( 3) non compliquées Tardives occasionnelles Une décélération prolongée > 2 minutes, mais < 3 minutes Absence avec stimulation du cuir chevelu DATE PRÉVUE DE RÉVISION : décembre 2016 Page : 3 de : 8

4 Caractéristiques Tracé anormal Ligne de base Variabilité Bradycardie <100 bpm Tachycardie >160 bpm pendant > 80 minutes Ligne de base erratique 5 bpm pendant > 80 minutes 25 bpm pendant > 10 minutes Sinusoïdal Décélérations Variables répétitives ( 3) compliquées : Décélération à <70 bpm > 60 secondes Perte de la variabilité (ligne de base ou creux de la décélération) Décélérations biphasiques «overshoots» Retour lent à la ligne de base Ligne de base diminuée après la décélération Ligne de base bradycardique ou tachycardique Tardives > 50% des contractions Une décélération prolongée > 3 minutes, mais < 10 minutes Accélérations Absentes (généralement) B. Activité utérine : (évaluer avec la palpation manuelle) Fréquence des contractions (en minute) Durée des contractions (en seconde) Intensité des contractions (faible, moyenne ou forte) Tonus utérin au repos (mou ou ferme) (voir tableau page suivante) DATE PRÉVUE DE RÉVISION : décembre 2016 Page : 4 de : 8

5 Activité utérine Caractéristiques Normales Anormales Fréquence Q 2 min (max 5 contractions / 10 min) Plus de 5 contractions / 10 min Durée < 90 secondes > 90 secondes Espacement Régulier Contractions doubles ou triples Forme des contractions Symétriques Asymétriques Tonicité au repos Intensité L utérus relâche (est mou) pendant au moins 30 secondes entre les contractions Faible - moyenne - forte >25 mmhg et <90 mmhg Tonicité au repos : < 15 mmhg Tonus utérin persistant entre les contractions (utérus ne relâche pas) Relâchement utérin < 30 secondes entre 2 contractions 4. INTERVENTIONS A. Tracé normal Un MÉF optimal peut être interrompu pendant une période maximale de 30 minutes si l état de la mère et l état du fœtus sont stables, si le débit de la perfusion d ocytocine est stable et ocytocine < 20 mu/min. Cette interruption doit être faite selon une ordonnance individuelle et/ou en fonction des raisons d initiations sous-jacentes. DATE PRÉVUE DE RÉVISION : décembre 2016 Page : 5 de : 8

6 B. Tracé atypique et anormal Initier les interventions de réanimation intra-utérine Perfuser un bolus 500 ml de lactate ringer à flush (sous ordonnance individuelle) Modifier la position de la mère (DLG ou DLD) Administrer de l oxygène à 100% via venti-masque Évaluer les signes vitaux maternels et mettre le saturomètre afin de distinguer le pouls maternel de la FCF Poursuivre une surveillance étroite du tracé Déterminer la cause du tracé atypique ou anormal Pratiquer un toucher vaginal afin d évaluer la dilatation cervicale, éliminer une procidence du cordon, vérifier le passage de méconium et stimuler le cuir chevelu fœtal Ne JAMAIS stimuler le cuir chevelu lors d une décélération Cesser la perfusion d ocytocine s il y a lieu Aviser le médecin traitant Réduire l anxiété maternelle (atténue l effet des catécholamines) Demander à la mère de modifier sa respiration ou ses efforts expulsifs Documenter les caractéristiques de la FCF et toutes autres évaluations et interventions pertinentes DATE PRÉVUE DE RÉVISION : décembre 2016 Page : 6 de : 8

7 DOCUMENT(S) COMPLÉMENTAIRE(S) : PPPESO (2009), Monitoring électronique fœtal : Classification des tracés RÉFÉRENCE(S) : Ampro-OB, la vie au premier plan (2012). Module 1, chapitre : Bien-être foetal CoVVADIs Gagné, Pierre Dr. (2009). Contractions, Valeur de base, Variabilité, Accélérations, Décélérations, Interprétation, Fundamentals of Fetal Health Surveillance, The Canadian Périnatal Programs Coalition, Fourth Edition, january PPPESO (2009), Monitoring électronique fœtal : Classifications des tracés QUARISMA (2009). Manuel d intervention éducative. Société des obstétriciens et gynécologues du Canada. SOGC (2002) Directive clinique, surveillance du bien-être fœtal durant le travail, no 112 DATE PRÉVUE DE RÉVISION : décembre 2016 Page : 7 de : 8

8 PERSONNE(S) ET/OU INSTANCE(S) CONSULTÉE(S) Diane Bertrand Chef d unité module naissance du CSSSL France Durocher Gynécologue/obstétricienne Dominique Thériault, gynécologue Chef intérimaire du département d obstétrique et gynécologie RÉDIGÉ PAR Catherine Roy 2012/04/02 Infirmière clinicienne module naissance Date Sophie Belzile 2012/04/02 Conseillère clinique DSI-FEJ Date RÉVISÉ PAR Sophie Belzile 2013/09/03 Conseillère clinique DSI-FEJ Date RECOMMANDÉ PAR Comité des outils cliniques de la 2013/09/03 Direction des soins infirmiers Date APPROUVÉ PAR Hélène B. Labrie Original signé 2013/12/03 Directrice intérimaire des soins infirmiers Signature Date DATE PRÉVUE DE RÉVISION : décembre 2016 Page : 8 de : 8

Toutes les clientes venant d accoucher par voie vaginale ou par césarienne.

Toutes les clientes venant d accoucher par voie vaginale ou par césarienne. OBJET : Guider l infirmière qui assure le suivi en période post-partum. INTERVENANT(S) CONCERNÉ(S) : Infirmières du module naissance, au module mère-enfant-famille et à la salle de réveil à l hôpital de

Plus en détail

Auscultation intermittente

Auscultation intermittente Auscultation intermittente Indication : Grossesse à faible risque (1, B) OK ad 41 3/7, ou> 41 3/7 < 42 si TRF et LA normaux Peut être utilisée pendant péridurale (Ill, B) < 36 ou 2!: 42 sem. : MFE préféré

Plus en détail

Repérage de l asphyxie en per partum. X.Douysset (CCA)

Repérage de l asphyxie en per partum. X.Douysset (CCA) Repérage de l asphyxie en per partum X.Douysset (CCA) Risques fœtaux au cours du travail Anomalies des échanges placentaires HYPOXEMIE Diminution de la po2 HYPOXIE Diminution de l O2 tissulaire Adaptation

Plus en détail

La surveillance fœtale durant le travail

La surveillance fœtale durant le travail infoprenatale.inspq.qc.ca/ La surveillance fœtale durant le travail Auteure Hélène Langlois, SOGC Photo : istockphoto Collaborateurs Julie Bonapace, consultante Nils Chaillet, Université de Sherbrooke

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Administration d Ocytocine et surveillance suite à l induction du travail en obstétrique. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant à initier

Plus en détail

Analyse Visuelle du Rythme Cardiaque Fœtal RCF (pendant le travail)

Analyse Visuelle du Rythme Cardiaque Fœtal RCF (pendant le travail) Analyse Visuelle du Rythme Cardiaque Fœtal RCF (pendant le travail) Dr AMOURI Habib, Dr BEN ALI Issam, service de gynécologie obstétrique de l EPS Hédi chaker de Sfax Public cible Les étudiants 4ème année

Plus en détail

Guider l infirmière qui assure le suivi d une parturiente à qui on a administré du Misoprostol pour induire le travail.

Guider l infirmière qui assure le suivi d une parturiente à qui on a administré du Misoprostol pour induire le travail. OBJET : Guider l infirmière qui assure le suivi d une parturiente à qui on a administré du Misoprostol pour induire le travail. INTERVENANT(S) CONCERNÉ(S) : Infirmières de l Hôpital de la Cité-de-la-Santé

Plus en détail

MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX

MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX MODULE 8 OBJECTIF GÉNÉRAL DU MODULE 8 MODULE 8 PROBLÈMES OBSTÉTRICAUX Acquérir les connaissances de base et les habiletés nécessaires à l intervention auprès des victimes présentant des problèmes obstétricaux

Plus en détail

SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL D APRÈS LES RPC

SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL D APRÈS LES RPC SURVEILLANCE FŒTALE PENDANT LE TRAVAIL D APRÈS LES RPC RYTHME CARDIAQUE FŒTAL PENDANT LE TRAVAIL Définitions et Interprétation MÉTHODES D ENREGISTREMENT DU RCF Voie abdominale par mode Doppler facile,

Plus en détail

Annexe A : Pré-test. Pré-Test. Nom et Prénom : 188 Initiative de Prévention de l HPP 2008 Formation d accoucheurs qualifiés

Annexe A : Pré-test. Pré-Test. Nom et Prénom : 188 Initiative de Prévention de l HPP 2008 Formation d accoucheurs qualifiés Annexe A : Pré-test Pré-Test Nom et Prénom : 188 Initiative de Prévention de l HPP 2008 Guide du Facilitateur Pré-Test Écrire «Vrai» ou «Faux» pour chaque phrase Ecrire Vrai ou Faux pour chaque phrase

Plus en détail

ACTIVITÉ CLINIQUE : Pratique infirmière en réanimation cardiaque avancée

ACTIVITÉ CLINIQUE : Pratique infirmière en réanimation cardiaque avancée DÉFINITION : La pratique infirmière en réanimation avancée va au-delà de l application du massage cardiaque et de la ventilation. Elle comprend la lecture de bandes de rythme et l application d ordonnances

Plus en détail

Rythme cardiaque fœtal pendant le travail

Rythme cardiaque fœtal pendant le travail Rythme cardiaque fœtal pendant le travail Définitions et Interprétation Alain Martin d après les RPC «Surveillance fœtale pendant le travail» Dirigés par JP Schaal et M Dreyfus Rythme cardiaque fœtal de

Plus en détail

16. Grossesse normale.

16. Grossesse normale. 16. Grossesse normale. Objectifs ECN : Diagnostiquer une grossesse et connaître les modifications physiologiques l accompagnant. Énoncer les règles du suivi (clinique, biologique, échographique) d une

Plus en détail

La grossesse chez les femmes transplantées. P. Grace Bianchi MD PD

La grossesse chez les femmes transplantées. P. Grace Bianchi MD PD La grossesse chez les femmes transplantées P. Grace Bianchi MD PD Berne 24-1-2004 Modifications de la physiologie maternelle lors d une grossesse Système cardiovasculaire cœur (volume, position) Système

Plus en détail

PREVENTION DE L ALLO IMMUNISATION ANTI ERYTHROCYTAIRE RHESUS D CHEZ LA FEMME ENCEINTE DE RHESUS NEGATIF

PREVENTION DE L ALLO IMMUNISATION ANTI ERYTHROCYTAIRE RHESUS D CHEZ LA FEMME ENCEINTE DE RHESUS NEGATIF version 3 page 1/10 Référence : RSN/PR/REA.O/009/C Date de 1 ère mise en service : 09/05/2004 Suivi des modifications N Date de la Objet de la modification Faite par : version modification 1 13/12/2006

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Traitement de la fibrillation/flutter ventriculaire et de la tachycardie ventriculaire sans pouls. PROFESSIONNELS VISÉS TYPE D ORDONNANCE Infirmières Ordonnance visant

Plus en détail

1 à 1,5% mais 10% mortalité périnatale. 1 à 2% Triplets Diagnostic clinique : HU > Gr. Unique. Deux fœtus BDC : deux foyers

1 à 1,5% mais 10% mortalité périnatale. 1 à 2% Triplets Diagnostic clinique : HU > Gr. Unique. Deux fœtus BDC : deux foyers Les grossesses multiples J Lansac CHU Tours 1 Grossesses gémellaires Fréquence 1 à 1,5% mais 10% mortalité périnatale Taux en augmentation : âge maternel AMP = 25% Jumeaux en FIV 1 à 2% Triplets Diagnostic

Plus en détail

MATERNITE. à membranes intactes. Evaluer le risque d accouchement prématuré par l échographie du col utérin :

MATERNITE. à membranes intactes. Evaluer le risque d accouchement prématuré par l échographie du col utérin : Responsable : Dr RAYNAL Praticien Hospitalier Dr Naveau Assistant MATERNITE Approbateur : Dr PANEL Fonction : praticien Hospitalier Chef de service Date de création : 25/06/2012 signatures signature Liste

Plus en détail

1. DÉFINITION Procédure qui définit les étapes à suivre, et qui s applique dans tous les cas de réanimation cardiorespiratoire chez un nouveau-né.

1. DÉFINITION Procédure qui définit les étapes à suivre, et qui s applique dans tous les cas de réanimation cardiorespiratoire chez un nouveau-né. Catégorie de document: Directives et procédures Préfixe : No : DP-10-10 OBJET Code rose Réanimation néonatale ADOPTÉ PAR DATE(S) ADOPTION(S) REMPLACE DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR STATUT À venir 29 juillet

Plus en détail

Accouchement gémellaire

Accouchement gémellaire Sommaire Introduction Accouchement gémellaire 1 - Physiopathologie des dystocies gémellaires 2 - Conditions générales pour l'accouchement 3 - Déroulement de l'accouchement, partition à quatre temps 4 -

Plus en détail

Les Compétences Essentielles selon l Alliance des Sages- Femmes d Amérique du Nord (MANA)

Les Compétences Essentielles selon l Alliance des Sages- Femmes d Amérique du Nord (MANA) Les Compétences Essentielles selon l Alliance des Sages- Femmes d Amérique du Nord (MANA) version finale juin 2011 Introduction Les Compétences Essentielles selon l Alliance des Sages-Femmes d Amérique

Plus en détail

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 ITEM 17 : DIABETE ET GROSSESSE Objectifs pédagogiques terminaux : «diagnostiquer et reconnaître les principes de prévention et de prise en charge des principales complications de la grossesse : ( ) diabète

Plus en détail

Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse

Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la première fois pendant la grossesse FEDERATION DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Protocole n 10 Validation avril 2011 Diabète gestationnel Le diabète gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique modéré survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉS RÉSERVÉES Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique. Administrer et ajuster des médicaments lorsqu ils font l objet d une ordonnance. Effectuer le suivi infirmier

Plus en détail

DU soins infirmiers en. Module 10-surveillance postopératoire à court terme

DU soins infirmiers en. Module 10-surveillance postopératoire à court terme DU soins infirmiers en réanimation, SSPI et urgences Module 10-surveillance postopératoire à court terme CRITERES DE SORTIE DE SSPI Critères de sortie SSPI But principal du séjour en SSPI réduire les complications

Plus en détail

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES

TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES TRONC COMMUN SOINS CRITIQUES : Cardiologie - Document du participant Module 5 DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS ET DES REGROUPEMENTS CLIENTÈLES Tous droits réservés, CHUM, mars 2015 Situation infirmière clinique

Plus en détail

Module 6: OBSTÉTRIQUE

Module 6: OBSTÉTRIQUE Module 6: OBSTÉTRIQUE Dre Colette D. Lachaîne Version 1.0 Janvier 2008 Note aux lecteurs Pour usage exclusif selon les directives de la Direction des services préhospitaliers d'urgence du Ministère de

Plus en détail

UNIVERSITE TOULOUSE III Paul SABATIER FACULTE DE MEDECINE THESE POUR LE DIPLÔME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE SPECIALITE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE

UNIVERSITE TOULOUSE III Paul SABATIER FACULTE DE MEDECINE THESE POUR LE DIPLÔME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE SPECIALITE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE UNIVERSITE TOULOUSE III Paul SABATIER FACULTE DE MEDECINE ANNEE 2014 2014TOU31563 THESE POUR LE DIPLÔME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE SPECIALITE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Présentée et soutenue publiquement

Plus en détail

Sophie Belzile, inf. MSc.inf. Francine Martel, inf. IBCLC, DESS(c)

Sophie Belzile, inf. MSc.inf. Francine Martel, inf. IBCLC, DESS(c) Sophie Belzile, inf. MSc.inf. Francine Martel, inf. IBCLC, DESS(c) 1 Le peau à peau diminue le stress de naître (Bystrova, 2003) Étude de Dumas et Lemire Le peau-à-peau a une influence positive sur: -

Plus en détail

De la maternité à M1 : gestion de la fièvre du moins d un mois

De la maternité à M1 : gestion de la fièvre du moins d un mois De la maternité à M1 : gestion de la fièvre du moins d un mois 12e JUPSO Dr Camille Runel-Belliard, pédiatre Etat des lieux Infections néonatales précoces Diminution de la transmission et de la mortalité

Plus en détail

HTA et diabète en cours de grossesse

HTA et diabète en cours de grossesse cardiologie-pratique.com http://www.cardiologie-pratique.com/journal/article/0013642-hta-et-diabete-en-cours-de-grossesse HTA et diabète en cours de grossesse F. LANSE, S. BRUN, H. MADAR, A. NITHART, M.-A.

Plus en détail

RENCONTRES PRÉNATALES

RENCONTRES PRÉNATALES RENCONTRES PRÉNATALES Mise à jour février 2013 Accouchement et nouveau-né Plan des rencontres 1. Allaitement maternel 2. Se préparer à l accouchement 3. Accouchement et nouveau-né L accouchement (1 ère

Plus en détail

Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine

Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine Cours de réanimation pédiatrique Hôpital Sainte-Justine Évaluation cardio-respiratoire rapide Identification du choc et de l insuffisance respiratoire @ 2001 American Heart association Objectifs du cours

Plus en détail

Travail en collaboration avec le service de diabétologie du Professeur Agnès HARTEMANN

Travail en collaboration avec le service de diabétologie du Professeur Agnès HARTEMANN GROUPE HOSPITALIER PITIE SALPETRIERE Service de gynécologie Obstétrique Professeur M DOMMERGUES Auteurs : D. VAUTHIER BROUZES J. NIZARD S. JACQUEMINET C. CIANGURA A. HARTMANN (Diabétologues) Date rédaction

Plus en détail

Surveillance de la vitalité foetale

Surveillance de la vitalité foetale Surveillance de la vitalité foetale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/071011 Table des matières * Introduction... 1 1 Technique de surveillance... 1 1. 1 Le tonus

Plus en détail

Détresse respiratoire : administration d oxygène

Détresse respiratoire : administration d oxygène ORDONNANCE COLLECTIVE ORD-CMDP-31 ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Détresse respiratoire : administration d oxygène Président(e) du Conseil des médecins, dentistes et pharmaciens Conseil des médecins, dentistes

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE Directions DSIPP-DAM-DSAPL Service Service de gastroentérologie Personne habilitée Infirmière clinicienne de gastroentérologie Pharmaciens communautaires exerçant au Québec Numéro

Plus en détail

Dr Geoffroy ROBIN CHRU de LILLE

Dr Geoffroy ROBIN CHRU de LILLE Dr Geoffroy ROBIN CHRU de LILLE Enjeux: Prévenir les grossesses rapprochées et leurs risques (prématurité, RCIU ) Diminuer nombre de grossesses non désirées et d IVG 11.000 IVG en post-partum/an en France

Plus en détail

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR :

PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : PARCOURS DE SOIN CLASSIQUE D UN PATIENT OPERE DU CŒUR : a. Consultation avec le Chirurgien Cardiaque Elle s effectue au centre de consultation de cardiologie médico-chirurgicale (bat H ou G). Cette consultation

Plus en détail

DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS

DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS DIRECTION DES SERVICES INFIRMIERS ORDONNANCE COLLECTIVE : OC-SLD-06 Référence à un protocole : Oui Non Protocole d immunisation du Québec pour les réactions survenant à la suite d une vaccination Administration

Plus en détail

Concordance gazométrique au cordon de la classification du RCF selon le CNGOF

Concordance gazométrique au cordon de la classification du RCF selon le CNGOF Concordance gazométrique au cordon de la classification du RCF selon le CNGOF Dubourdeau AL, Tholozan AS, Martin A, Ramanah R, Maillet R, Riethmuller D. Service de Gynécologie-Obstétrique CHU Besançon

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL (DG)

LE DIABETE GESTATIONNEL (DG) LE DIABETE GESTATIONNEL (DG) 4 ANS APRES LES RECOMMANDATIONS ETAT DES LIEUX DANS LE DIAGNOSTIC ET LA PRISE EN CHARGE L EXPERIENCE DU GHICL Dr F. DELECOURT ENDOCRINOLOGIE-DIABETOLOGIE GHICL CH ST PHILIBERT

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE R02-OC-1 Initier la thérapie de remplacement de la nicotine (TRN) et en assurer le suivi INDICATION Permettre à une personne n ayant pas d ordonnance individuelle de TRN d y avoir

Plus en détail

Contre-indications de la contraception hormonale dans le cadre de l ordonnance collective

Contre-indications de la contraception hormonale dans le cadre de l ordonnance collective de la contraception hormonale dans le cadre de l ordonnance collective Mise à jour par l INSPQ, Août 2009 Mise à jour par l INSPQ, Novembre 2012 Contraceptifs oraux combinés - < 6 semaines à la suite d'un

Plus en détail

Instruction du 26/10/11 relative au codage des mort-nés dans le PMSI (production de l indicateur de mortinatalité)

Instruction du 26/10/11 relative au codage des mort-nés dans le PMSI (production de l indicateur de mortinatalité) Instruction du 26/10/11 relative au codage des mort-nés dans le PMSI (production de l indicateur de mortinatalité) Dr Philippe Cormier Groupe Evaluation 1 Enfant mort-né une réglementation changeante Description

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE

DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DIABETE GESTATIONNEL : DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DÉFINITION le diabéte gestationnel est un trouble de la tolérance glucidique. Diagnostic pour la 1 ère fois pendant la grossesse Conséquence: hyperglycémie

Plus en détail

Prise en charge médicale de l interruption médicale de grossesse

Prise en charge médicale de l interruption médicale de grossesse Prise en charge médicale de l interruption médicale de grossesse Dr Pascale GUFFROY, Dr Laure CONNAN, Dr Béatrice GUYARD-BOILEAU Introduction Avec le progrès du diagnostic anténatal, nous voyons augmenter

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER ET ADMINISTRER LA CONTRACEPTION HORMONALE D URGENCE (COU) Date d entrée en vigueur Date de révision Février 2007 17 mars 2015 Professionnels habilités à exécuter l ordonnance

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ACTIVITÉS RÉSERVÉES : Évaluer la condition physique et mentale d une personne symptomatique. Initier des mesures diagnostiques et thérapeutiques, selon une ordonnance. Administrer et ajuster des médicaments

Plus en détail

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1

DR VALÉRIE FOUSSIER. Diabète de type 1 Introduction Le diabète de type 1 et 2 concerne 3 millions de personnes en 2011 avec une prépondérance marquée pour le diabète de type 2. Véritable épidémie, cette maladie est un problème de santé publique,

Plus en détail

SOINS GÉNÉRAUX AU NOUVEAU-NÉ

SOINS GÉNÉRAUX AU NOUVEAU-NÉ ORDONNANCE COLLECTIVE SFA CHUL SOINS GÉNÉRAUX AU NOUVEAU-NÉ 1. LES UTILISATEURS Les infirmières et les infirmières auxiliaires habilitées à travailler auprès des nouveau-nés. 2. CLIENTÈLE VISÉE Nouveau-nés

Plus en détail

Evaluation du bien-être fœtal au bloc d accouchement. Dr Raoul Desbriere Hôpital Saint-Joseph, Marseille

Evaluation du bien-être fœtal au bloc d accouchement. Dr Raoul Desbriere Hôpital Saint-Joseph, Marseille Evaluation du bien-être fœtal au bloc d accouchement Dr Raoul Desbriere Hôpital Saint-Joseph, Marseille Objectifs?? Que veut-on absolument éviter? Asphyxie intra-partum : Acidose métabolique à la naissance

Plus en détail

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique

Cas clinique n 2. Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Cas clinique n 2 Mme Do., 2ème geste primipare, âgée de 25 ans, sans antécédent, présente une grossesse gémellaire monochoriale biamniotique Vessies de taille comparable, pas de différence entre les quantités

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE INITIER LA RÉANIMATION CARDIORESPIRATOIRE (RCR) ET L UTILISATION D UN DÉFIBRILLATEUR EXTERNE LORS D ARRÊT CARDIORESPIRATOIRE POUR LA CLIENTÈLE ADULTE ET ENFANT (8 ANS ET PLUS) EN

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION)

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 ITEM N 20 : DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) OBJECTIFS TERMINAUX I. Expliquer les éléments de prévention vis-à-vis des infections

Plus en détail

Recommandations pour la pratique clinique

Recommandations pour la pratique clinique COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Troisième partie Recommandations pour la pratique clinique 31 ES JOURNÉES NATIONALES Paris, 2007 369 Recommandations

Plus en détail

Une course contre la mort! Dr Gutzwiller Claude SMUR Saverne

Une course contre la mort! Dr Gutzwiller Claude SMUR Saverne Procédure à cœur arrêté Une course contre la mort! Dr Gutzwiller Claude SMUR Saverne Cas clinique 02/11/07 première mise en œuvre de la procédure cœur arrêté Appel au centre 15 à 5h50 ( T0 ) Localité située

Plus en détail

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE

LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE LE CONTROLE DE LA PRESSION SANGUINE ARTERIELLE L'Hypertension artérielle et les risques associés L'Hypotension artérielle et les risques associés Une hypertension artérielle est caractérisée par des chiffres

Plus en détail

TD 3 Régulation de l activité cardiaque

TD 3 Régulation de l activité cardiaque Régulation de l activité cardiaque OBJECTIFS Connaître l anatomie de l innervation cardiaque et le fonctionnement de l arc réflexe cardiaque. Expliquer la réponse de l organisme à une augmentation de la

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE DE CONTRACEPTION HORMONALE À L INTENTION DE L INFIRMIÈRE ET DU PHARMACIEN

ORDONNANCE COLLECTIVE DE CONTRACEPTION HORMONALE À L INTENTION DE L INFIRMIÈRE ET DU PHARMACIEN ORDONNANCE COLLECTIVE DE CONTRACEPTION HORMONALE À L INTENTION DE L INFIRMIÈRE ET DU PHARMACIEN ORDONNANCE COLLECTIVE Initier la contraception hormonale Référence à un protocole : Non Date de mise en vigueur

Plus en détail

Directive clinique à l intention de l infirmière autorisée à prescrire un médicament topique pour le traitement de l infection fongique (Candida) de

Directive clinique à l intention de l infirmière autorisée à prescrire un médicament topique pour le traitement de l infection fongique (Candida) de Directive clinique à l intention de l infirmière autorisée à prescrire un médicament topique pour le traitement de l infection fongique (Candida) de la peau ou des muqueuses chez le bébé et chez la mère

Plus en détail

Atrésie pulmonaire avec communication interventriculaire APSO. Livret d accueil et d information

Atrésie pulmonaire avec communication interventriculaire APSO. Livret d accueil et d information Atrésie pulmonaire avec communication interventriculaire APSO Livret d accueil et d information Unité Médicochirurgicale de Cardiologie Pédiatrique et Congénitale Centre de Référence des Malformations

Plus en détail

FASCICULE V GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE

FASCICULE V GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE FASCICULE V GYNÉCOLOGIE OBSTÉTRIQUE AVERTISSEMENT La plupart des séjours concernés par les affections et situations de prise en charge évoquées dans ce document se déroulant dans le secteur de MCO, les

Plus en détail

Mise à jour 2015 des lignes directrices en matière de RCR et de soins d urgence cardiovasculaire Tableau comparatif des principaux changements

Mise à jour 2015 des lignes directrices en matière de RCR et de soins d urgence cardiovasculaire Tableau comparatif des principaux changements Recommandation 2015 Recommandation 2010 Explication Système de soins et amélioration continue de la qualité Les éléments universels d un système de soins ont été déterminés afin de fournir aux intervenants

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec?

L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? L accouchement d un siège a-til encore sa place en 2010 au Québec? D RE C O R I N N E L E C L E R C Q, M D, F R C S C G Y N A Z U R S E P T E M B R E 2010 Objectifs: 1-Connaître l historique des dernières

Plus en détail

Classe : Nom : sujet A

Classe : Nom : sujet A mail SA. 1 Signaux périodiques évaluation Classe : Nom : sujet A Note : appréciation: Exercice n 1 : On constate généralement que, plus les animaux sont de grande taille, plus leur rythme cardiaque est

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PNEUMOTHORAX AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES. Dr GONTHIER

PRISE EN CHARGE DES PNEUMOTHORAX AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES. Dr GONTHIER PRISE EN CHARGE DES PNEUMOTHORAX AU SERVICE D ACCUEIL DES URGENCES Dr GONTHIER LE PNEUMOTHORAX Classification en fonction des principales étiologies Pneumothorax spontanés Pneumothorax traumatiques Pneumothorax

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PATIENTE antigène HBs + PENDANT LA GROSSESSE

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PATIENTE antigène HBs + PENDANT LA GROSSESSE Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay Tel : 01 39 43 12 04 Web : www.nat78.com email: cpav@medical78.com CONDUITE

Plus en détail

Identifier le nouveau né qui fait une transition normale immédiatement après la naissance.

Identifier le nouveau né qui fait une transition normale immédiatement après la naissance. Module 7. Centre de pratique: Accouchement et Soins Néonataux Immédiats Objectifs du module Section I Accouchement et soins néonataux immédiats Dresser la liste des éléments nécessaires pour mener à bien

Plus en détail

APPLICATION PRATIQUE

APPLICATION PRATIQUE APPLICATION PRATIQUE du décret n 2003-296 du 31/3/03 relatif à la protection des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants PAR LE MEDECIN DU TRAVAIL BINO JACKY service de santé au travail

Plus en détail

HERPES : GROSSESSE ET NOUVEAU-NE

HERPES : GROSSESSE ET NOUVEAU-NE Page 1 sur 7 Mots-clés : Herpès ; nouveau-né ; grossesse Nom Fonction Date Signature Rédaction E BOEZ PH CH Roubaix Avril 08 Validation GEN NPDC PENDANT LA GROSSESSE A) DIAGNOSTIC Le diagnostic repose

Plus en détail

La régulation de la pression artérielle

La régulation de la pression artérielle 1ère année MASTER SVT La régulation de la pression artérielle Introduction La pression artérielle est générée par la pompe cardiaque et elle dépend à la fois de la masse sanguine et de la contraction cardiaque.

Plus en détail

Différents aspects du développement biologique de la naissance naissance à l âge adulte. Fiche 1 Quelques examens du nouveau-né

Différents aspects du développement biologique de la naissance naissance à l âge adulte. Fiche 1 Quelques examens du nouveau-né Séquence 1 Différents aspects du développement biologique de la naissance naissance à l âge adulte Fiche 1 Quelques examens du nouveau-né Objectif Indiquer différents tests réalisés à la naissance. En

Plus en détail

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance

Cet article a été remis à EndoFrance par le Pr Canis pour une utilisation strictement réservée à l association EndoFrance ENDOMETRIOSE ET INFERTILITE Dr. Michel CANIS On admet classiquement que 20 à 50 % des patientes qui consultent pour une infertilité ont une endométriose et que 30 à 40 % des patientes qui ont une endométriose

Plus en détail

Plan de naissance. Parlons ensemble de vos attentes et de vos préférences

Plan de naissance. Parlons ensemble de vos attentes et de vos préférences Plan de naissance Parlons ensemble de vos attentes et de vos préférences Message A quoi sert ce document? Nous nous engageons à tout mettre en œuvre pour que la naissance de votre enfant se déroule dans

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NALADOR 500 microgrammes, lyophilisat pour usage parentéral Sulprostone Veuillez lire attentivement l'intégralité de

Plus en détail

DEMANDES D ÉCLAIRCISSEMENT CONCOURS MIGNAULT 2015-2016

DEMANDES D ÉCLAIRCISSEMENT CONCOURS MIGNAULT 2015-2016 DEMANDES D ÉCLAIRCISSEMENT CONCOURS MIGNAULT 2015-2016 Première demande 1. Paragraphe 13 : «la semaine suivante» commence à quelle date? Réponse : La semaine suivante commence le 9 avril 2012. 2. Paragraphe

Plus en détail

CardioRanceance. Réseau de santé cardio-vasculaire du secteur sanitaire n 6 de Bretagne

CardioRanceance. Réseau de santé cardio-vasculaire du secteur sanitaire n 6 de Bretagne CardioRanceance Réseau de santé cardio-vasculaire du secteur sanitaire n 6 de Bretagne PROTOCOLE RESEAU : CONDUITE A TENIR DEVANT LA DECOUVERTE D UNE FIBRILLATION ATRIALE RECENTE Auteurs : Dr Hamonic,

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002

Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 DIABÈTE GESTATIONNEL Proposition de procédure de prise en charge Résumé des interventions de la soirée du 17 Novembre 2002 Qui dépister? Un dépistage universel doit être optimalement proposé entre 24 et

Plus en détail

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.»

Motif de consultation «Je viens vous voir parce que cela fait déjà deux fois que j ai eu une douleur dans la poitrine.» ECC CARDIOLOGIE OBJECTIFS D APPRENTISSAGE : Savoir faire l anamnèse d un patient avec une affection cardio-vasculaire : o Caractériser une douleur rétrosternale o Rechercher les symptômes d une insuffisance

Plus en détail

Pertes de connaissance inexpliquées

Pertes de connaissance inexpliquées De quoi parle-t-on? Pertes de connaissance inexpliquées es DC1, 2007 / 2008 Module cardio-vasculaire Terminologie populaire Malaise vagal Malaise vaso-vagal Syncope (vaso-vagale) Hypotension orthostatique

Plus en détail

Lors d un accouchement à domicile, que faut- il faire lorsque le nouveau-né pleure?

Lors d un accouchement à domicile, que faut- il faire lorsque le nouveau-né pleure? Choix multiples 6.1 Choix multiples 6.2 Laquelle de ces manifestations isolées n est pratiquement jamais la cause d un état de choc hypovolémique? A. De 80 à 100 B. De 120 à 140 C. De 100 à 120 D. De 60

Plus en détail

Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue?

Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue? Quel suivi pour une femme enceinte hypertendue? Résumé : L hypertension artérielle (HTA) de la grossesse se définit comme une pression artérielle (PA) supérieure ou égale à 140/90 mmhg. C est un symptôme

Plus en détail

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe.

LIVRET RAPPEL PSC1. Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. LIVRET RAPPEL PSC1 Validé par l équipe académique de Formateur de formateur à partir du document de MR BEAUGRAND Christophe. L ALERTE ET PROTECTION DES POPULATIONS Signal National d'alerte Réaction Immédiate

Plus en détail

ORDONNANCE COLLECTIVE

ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE COLLECTIVE ORDONNANCE : Traitement de l asystolie et de l'activité électrique sans pouls (toute activité électrique excluant la FV ou la TV) NUMÉRO: 12.02 DATE : Janvier 2005 RÉVISÉE : Février

Plus en détail

EN CAS. d HÉMORRAGIE MASSIVE UTILISER LA PROTOCOLE HÉMORRAGIE MASSIVE DISPONIBLE SUR VOTRE UNITÉ!

EN CAS. d HÉMORRAGIE MASSIVE UTILISER LA PROTOCOLE HÉMORRAGIE MASSIVE DISPONIBLE SUR VOTRE UNITÉ! EN CAS d HÉMORRAGIE MASSIVE UTILISER LA BOÎTE DU PROTOCOLE HÉMORRAGIE MASSIVE DISPONIBLE SUR VOTRE UNITÉ! F-392 GRM : 30005543 (rév. 01-2014) Protocole d hémorragie massive (PHM) Page 1 sur 10 F-392 GRM

Plus en détail

INTUBATION TRACHÉALE Christian LAPLACE

INTUBATION TRACHÉALE Christian LAPLACE INTUBATION TRACHÉALE Christian LAPLACE Réanimation Chirurgicale - CHU Bicêtre Pourquoi intuber? Pour protéger les voies aériennes en cas de troubles de la conscience Pour protéger les voies aériennes et

Plus en détail

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né

Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Thème 3 Transmission de la vie chez l Homme Chapitre 2 L origine et le développement du nouveau-né Que se passe-t-il pour que ce nouveau-né puisse voir le jour? rencontre de l ovule et du spermatozoïde,

Plus en détail

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas.

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas. Un message important pour les femmes enceintes, leurs partenaires et familles Le travail prématuré Signes et symptômes Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce

Plus en détail

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie La pré-eclampsie est beaucoup plus courante que ce que la plupart des gens ne pensent en fait, c est la plus courante des complications graves de la

Plus en détail

HÉMORRAGIE DU POST-PARTUM

HÉMORRAGIE DU POST-PARTUM Le Congrès Infirmiers. Infirmier(e)s de réanimation 2012 Sfar. Tous droits réservés. HÉMORRAGIE DU POST-PARTUM V. Cohadon, G. Rubéo-lisa, C. Fournier, H. Keita* Service d Anesthésie, Hôpital Louis-Mourier,

Plus en détail

La personne diabétique aux soins intensifs. Hélène gagné infirmière clinicienne Coordonatrice du programme diabète Hôpital Laval

La personne diabétique aux soins intensifs. Hélène gagné infirmière clinicienne Coordonatrice du programme diabète Hôpital Laval La personne diabétique aux soins intensifs Hélène gagné infirmière clinicienne Coordonatrice du programme diabète Hôpital Laval Études significatives DCCT et UKPDS études significatives ayant dicté les

Plus en détail

RÉFÉRENTIELS PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES ET GROSSESSE

RÉFÉRENTIELS PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES ET GROSSESSE Page 1 sur 6 RÉFÉRENTIELS PATHOLOGIES ENDOCRINIENNES ET GROSSESSE RÉFÉRENTIEL DIABÈTE GESTATIONNEL Page 2 sur 6 RÉFÉRENTIEL DIABETE GESTATIONNEL Ce référentiel a été rédigé sous l égide du réseau périnatal

Plus en détail

Rythme cardiaque fœtal

Rythme cardiaque fœtal Rythme cardiaque fœtal Introduction Au cours de la grossesse et l accouchement, le rythme cardiaque du fœtus (RCF) peut changer selon divers évènements internes et externes. Ces événements ont une influence

Plus en détail

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT)

Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) CONSENTEMENT ECLAIRE version 1.1 (2011) Traitement de l incontinence urinaire d effort par pose d une bandelette sous urétrale (TOT ou TVT) Cette fiche d information est rédigée par la Belgian Association

Plus en détail

SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004

SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004 SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004 SOINS PRENATAUX (1) Soins prénataux constituent une avance significative dans les soins obstétricaux. Soins prénataux sont une pratique universelle.

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 19 février 2015 relatif aux forfaits alloués aux établissements de santé mentionnés

Plus en détail

LES ASTREINTES EN COLLECTIVITÉS PRÉSENTATION DU GUIDE DU CDG 74

LES ASTREINTES EN COLLECTIVITÉS PRÉSENTATION DU GUIDE DU CDG 74 LES ASTREINTES EN COLLECTIVITÉS PRÉSENTATION DU GUIDE DU CDG 74 1 INTRODUCTION 1 - GÉNÉRALITÉS SUR LES ASTREINTES Les astreintes sont multiples et concernent presque 15% des territoriaux : Exemples : déneigement,

Plus en détail