Contrat. Entretien des ascenseurs. Direction de l Immobilier. Agence de Normandie. Du 01 Janvier 2011 au 31 Décembre 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Contrat. Entretien des ascenseurs. Direction de l Immobilier. Agence de Normandie. Du 01 Janvier 2011 au 31 Décembre 2015"

Transcription

1 Contrat Entretien des ascenseurs Agence de Normandie Du 01 Janvier 2011 au 31 Décembre 2015 Direction de l Immobilier Auteur : Département technique Date :

2 SOMMAIRE Pages ARTICLE 0 - DESIGNATION DES PARTIES CONTRACTANTES 4 ARTICLE 1 OBJECTIF DE LA PRESTATION 5 ARTICLE 2 - CHAMP D'APPLICATION 5 ARTICLE 3 ENTRETIEN ET REPARATION REFERENTIEL CONTENU DES PRESTATIONS GENERALITES PORTEE DES PRESTATIONS PIECES DE RECHANGE ETATS DES LIEUX, AUDITS ET REUNIONS CONTROLE INTERNE DU PRESTATAIRE EXCLUSIONS ET LIMITES DE LA PRESTATION ORGANISATION DES PRESTATIONS PROGRAMMATION DES VISITES DEPANNAGE DOCUMENTS DUS PAR LE PRESTATAIRE OBLIGATIONS DU PRESTATAIRE GENERALITES PERSONNEL DU PRESTATAIRE OBLIGATIONS D INFORMATION MODIFICATION D UNE INSTALLATION PAR LE PRESTATAIRE REMISE DES INSTALLATIONS A CESSATION DU CONTRAT OBLIGATIONS DU CLIENT SOUS TRAITANCE RESPONSABILITE ET ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE ASSURANCE PRIX GENERALITES FACTURATION CONDITIONS DE PAIEMENT DELAI DE PAIEMENT REVISION DES PRIX MODIFICATION DU PARC PENALITES RESILIATION - LITIGES PENALITES RESILIATION LITIGES 19 Page 2 sur 26 DI C ENT ASC - IE

3 ARTICLE 4 - TRAVAUX OBJET DES TRAVAUX OPERATIONS DE TRAVAUX PRISE EN COMPTE MODE DE DECLENCHEMENT CONTENU LIMITES DES PRESTATIONS DOSSIER D EXECUTION REFERENTIEL PLANNING FOURNITURES ET MATERIELS MIS EN ŒUVRE INFORMATION DES OCCUPANTS EXECUTION ET RECEPTION DES TRAVAUX DISPOSITIONS RELATIVES A LA SANTE ET A LA SECURITE ANALYSE DE RISQUE PREALABLE CHANTIER RECEPTION DES TRAVAUX DOCUMENTS A FOURNIR APRES EXECUTION INSTALLATION D UN ASCENSEUR NEUF EN GAINE NEUVE OU EXISTANTE PRIX BORDEREAU DE PRIX ACTUALISATION DES PRIX PAIEMENTS RETENUE DE GARANTIE PENALITES 26 ARTICLE 5 - DUREE DU CONTRAT 26 ARTICLE 6 SUBROGATION 26 ARTICLE 7 - DECLARATION SUR L'HONNEUR 26 ARTICLE 8 APPROBATION 26 ARTICLE 9 JURIDICTION 26 ARTICLE 10 - TIMBRE ET ENREGISTREMENT 26 ANNEXE 1 : DESCRIPTIF DES INSTALLATIONS, TARIFICATION POUR L ENTRETIEN 27 ANNEXE 2 : OPERATIONS D ENTRETIEN (NATURE ET FREQUENCE) 29 ANNEXE 3 : ETAT DES LIEUX, SYNTHESE TRIMESTRIELLE, RAPPORT ANNUEL, FICHES D AUTOCONTROLE, AUTOCOLLANT 32 ANNEXE 4 : ATTESTATION D'ASSURANCE - JUSTIFICATIFS DE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE 41 ANNEXE 5 : INTERVENTIONS SUR BORDEREAU DE PRIX (PETITS TRAVAUX HORS FORFAIT) 42 Page 3 sur 47 DI C ENT ASC - IE

4 ARTICLE 0 - DESIGNATION DES PARTIES CONTRACTANTES ENTRE LES SOUSSIGNES : La Société, ICF ATLANTIQUE S.A. H.L.M dont le siège social est situé, et le siège administratif 16, Rue Henri Barbusse St Pierre des Corps 26, Rue de Paradis Paris représentée par Monsieur Albert AURIGNAC agissant en qualité de Président Directeur Général, et par délégation par Monsieur Philippe SAUNIER, Directeur, Ci-après désignée par LE CLIENT, d'une part, ET La Société dont le siège social est situé inscrite au Registre de Commerce de sous le n, titulaire de la qualification professionnelle, représentée par, ci-après démée LE PRESTATAIRE, d'autre part, IL A ETE CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT : Page 4 sur 47 DI C ENT ASC - IE

5 ARTICLE 1 OBJECTIF DE LA PRESTATION Le présent contrat a pour objet de définir les clauses techniques, administratives et financières relatives au marché d entretien et de maintenance défini ci-après. Ce contrat peut aussi inclure des travaux de mise en conformité, d amélioration et de modernisation qui seront alors réalisés sur la base des modalités définies au chapitre 4. Ce contrat constitue pour le Prestataire une obligation de résultat quant aux points ci-dessous : le bon fonctionnement des ascenseurs et le maintien du niveau de sécurité conforme aux exigences réglementaires. la fourniture d une qualité de service répondant aux exigences décrites dans le présent document, notamment en terme de Continuité de service, Respect des délais, Informations tant aux locataires qu aux différents représentants du Client, Précision de réglages techniques sur les installations. Le Prestataire met en œuvre les moyens nécessaires pour répondre à son obligation de résultat. ARTICLE 2 - CHAMP D'APPLICATION La prestation concerne les ascenseurs tels que définis par l article R du code de la construction et de l habitation et localisés dans les bâtiments d'habitation listés à l'annexe 1. Les obligations d entretien portent sur la totalité de l installation en place, même si celle-ci est modifiée en cours de contrat. Les obligations d entretien s appliquent donc aux dispositifs obligatoires mis en place au fur et à mesure, dans le cadre de l amélioration de la sécurité des ascenseurs existants, afin de maintenir le niveau de sécurité apporté par ces dispositifs. ARTICLE 3 ENTRETIEN ET REPARATION 3.1. REFERENTIEL Articles L , L , R , R , R.125-2, R , R , R du code de la construction et de l habitation Arrêté du 18 novembre 2004 relatif à l'entretien des installations d ascenseurs CONTENU DES PRESTATIONS GENERALITES L entretien réalisé par le Prestataire porte sur l ensemble de l installation d ascenseur. Cette prestation comporte des opérations d entretien, de nettoyage et de lubrification, de réglages techniques, de vérification, de réparation et de remplacement de pièces, ainsi que des interventions pour dégager les personnes bloquées en cabine ; elle impose la tenue et la communication de documents et d informations ; elle comprend la participation à des réunions. Les opérations menées par le Prestataire au titre de l entretien sont réalisées dans le cadre d une maintenance préventive. C est le Prestataire qui évalue le bre de visites nécessaires au bon état d entretien des appareils et qui détermine la fréquence de ses visites préventives. La fréquence minimale retenue par le Prestataire est illustrée sur le tableau de l annexe 2. Il peut adapter cette fréquence par appareil en vue tant de maintenir l installation dans un niveau de fonctionnement correct que de limiter le bre de pannes. Toutefois, l intervalle entre deux visites de maintenance préventive ne pourra être supérieur à 6 semaines et inférieur à 2 semaines. Les opérations d entretien peuvent être complétées par des mesures d entretien spécifiques destinées à supprimer ou atténuer les défauts présentant un danger pour la sécurité des personnes ou portant atteinte au bon fonctionnement de l appareil qu aura repérées le Client, le contrôleur technique ou l assistant du maître d ouvrage. L entretien comprend toutes les menues réparations nécessaires au bon fonctionnement de l installation ainsi que le remplacement si nécessaire des pièces et composants listés à l annexe 6. En cas de vandalisme (cf. article 3.4) les pièces seront remplacées sur la base des bordereaux de prix joints en annexes, ou bien feront l objet d un devis si elles ne figurent pas aux bordereaux. Page 5 sur 47 DI C ENT ASC - IE

6 PORTEE DES PRESTATIONS PRESTATIONS RECUPERABLES Ces prestations reprennent la plupart des prestations réglementaires minimales définies dans l arrêté du 18 novembre 2004 relatif à l'entretien des ascenseurs. Conformément à son article 2 et à l article du présent contrat, le Prestataire adapte la fréquence et la consistance de ses visites aux conditions d utilisation de l ascenseur (caractéristiques du lieu desservi, des technologies spécifiques de l installation, de la fréquence d utilisation ainsi que les prescriptions des constructeurs). Le Prestataire exécute donc : Au minimum, une visite toutes les 6 semaines (9 visites par an minimum) en vue de surveiller le fonctionnement de l installation, de réaliser les prestations d entretien courant et d effectuer les réglages nécessaires, la vérification toutes les 6 semaines de l efficacité des serrures des portes palières et, s il y a lieu, des dispositifs empêchant ou limitant les actes portant atteinte au verrouillage des portes palières, l examen semestriel du bon état des câbles et la vérification annuelle des parachutes, le nettoyage annuel de la cuvette de l installation, du toit de cabine et du local des machines, la lubrification et le nettoyage des pièces, tous les dépannages, selon les modalités définies au présent contrat. La tenue d un cahier d entretien mentionnant les visites, incidents et faits important touchant l appareil. Menues réparations Au titre du présent contrat, est compris l entretien, la réparation ou le remplacement, si elles ne peuvent pas être réparées, des pièces de l installation présentant des signes d usure excessive ou défaillantes, notamment : Cabine : boutons de commande, y compris leur signalisation lumineuse et sonore, paumelles de portes, contacts de porte, ferme-porte automatique de porte battante, coulisseaux de cabine, y compris garnitures, galets de suspension et contact de porte, interface usager d'appel de secours (boutons avec leurs signalisations, haut-parleur), dispositif mécanique de réouverture de porte. Paliers : ferme-porte automatique de porte battante, serrures, contacts de porte, paumelles de porte, galets de suspension, patins de guidage des portes et boutons d'appel, y compris voyants lumineux, contrepoids ou ressort de fermeture des portes palières. Machinerie : balais du moteur et tous fusibles. Gaine : coulisseaux de contrepoids. Eclairage : ampoules cabine, machinerie et gaine, ainsi que l'éclairage de secours (batteries, piles et accumulateurs). La fourniture relative à des produits ou à du petit matériel d entretien (chiffons, graisses et huiles nécessaires) et aux lampes d éclairage de la cabine. Le déblocage des personnes en cabine, le dépannage et la remise en fonction normal de l ascenseur., Téléalarme : dès la prise du marché et au moins toutes les 6 semaines, le bon fonctionnement des sonneries d alarme, de la phonie, de la communication bidirectionnelle est vérifié et remis en état si nécessaire. Le fonctionnement des sonneries sera assuré durant toute la durée du marché PRESTATIONS NON RECUPERABLES la réalisation de l état des lieux entrant, l établissement de la notice d instruction, l information des usagers, la téléalarme (abonnement et consommation téléphonique, exploitation), La présence de l ascensoriste pour tout contrôle technique réglementaire ou non, La réalisation de l état des lieux sortant, des bons de passage, Le nettoyage de la cuvette, toit de cabine et gaine : la fréquence de nettoyage doit être adaptée afin qu à tout moment la cuvette, le toit de cabine et la gaine soient dans un état correct de propreté, d hygiène et de sécurité. En particulier pour la cuvette, la quantité de détritus accumulés ne doit permettre à aucun moment à un incendie de se déclarer (exempt de tous détritus, pièces détachées, graisse). Les mesures d entretien spécifiques destinées à supprimer ou atténuer les défauts présentant un danger pour la sécurité des personnes ou portant atteinte au bon fonctionnement de l appareil qu aura repérés le contrôle technique mentionné à l article R du décret n du 9 septembre Les prescriptions ci-dessous sont donc un minimum : Fond de cuvette : tous les trimestres, si la cuvette est inondée ou remplie de produits dangereux nécessitant l intervention d une entreprise spécialisée, le Prestataire informera le Client et sera présent lors de l intervention de cette entreprise afin de lui assurer l accès et la sécurité des travailleurs. Page 6 sur 47 DI C ENT ASC - IE

7 Toit de cabine : tous les semestres. Gaine : tous les ans. Toutes ces opérations seront obligatoirement notées dans le carnet d entretien. Les réparations ou remplacements complémentaires des organes, équipements et parties d installations non visés dans les paragraphes et A. non compris le remplacement complet du moto-réducteur, du vérin, des guides cabine, de la colonne palière, de l armoire de manœuvre, le remplacement des pièces inhérentes à un acte de malveillance ou consécutives à leur vétusté, le réalignement des guides lorsque celui-ci est consécutif à une déformation du bâtiment. Pour ce qui concerne la malveillance, la vétusté ou la déformation du bâtiment, le Prestataire devra en apporter la preuve. Dispositifs d alarme et / ou télésurveillance La réparation et le remplacement de : l ensemble du système s il est propriété du Prestataire, l ensemble du système s il est propriété du Client et exclusivement affecté aux ascenseurs, tout le système non compris le transmetteur si le système est propriété du Client et qu il n est pas exclusif aux ascenseurs mais qu il fait remonter des informations sur d autres équipements techniques. La reprogrammation des dispositifs d alarme et/ou télésurveillance est à la charge du prestataire retenu. Affichage Vérification, mise à jour et remplacement si nécessaire de : Plaques d'instructions et de fonctionnement en cabine suivant norme applicable à l'ascenseur concerné, Affichette apposée sur le dormant de la porte du RDC indiquant le n de téléphone du prestataire à appeler pour dépannage et en cas d'urgence, n de l ascenseur, Fiche synthétique apposée en machinerie relative au décret n PIECES DE RECHANGE Le Prestataire intervient 7 jours sur 7, sur appel du Client pour dépanner les appareils. Le Prestataire tient un stock de pièces de rechange disponibles permettant de remplacer tout matériel hors d'usage dans les délais indiqués à l'article du présent contrat. En conséquence, il ne pourra pas invoquer la contrainte de délais de commande ou de livraison pour justifier l'immobilisation des ascenseurs. Le Prestataire indique à la signature du contrat et par écrit, les pièces nécessitant un délai d approvisionnement supérieur à 24h ; Le Client pourra alors décider d en acquérir par avance et demander au Prestataire de les stocker. Stockages et lieux d accès seront alors définis conjointement par le Client et le Prestataire. Au cas où le Prestataire serait dans l impossibilité de se procurer des pièces de rechange auprès du constructeur, par suite d abandon de cette fabrication ou qu elle qu en soit la cause, il remplacera la pièce défectueuse par une pièce assurant la même fonction. Les pièces de rechange peuvent provenir du fabricant d origine comme d un autre fabricant. L adaptation de pièces sur l installation, si elle est nécessaire, relèvera de la responsabilité du Prestataire chargé de l entretien. En cas de matériel neuf, le Client subroge le Prestataire de prendre toutes les dispositions pour la garantie. La réparation ou le remplacement des pièces défaillantes ou présentant des signes d usure excessive causée par le fonctionnement normal de l appareil incombe au Prestataire suivant définitions apportées par l article Pour s exonérer de cette obligation, le prestataire devra rapporter la preuve que ces pièces sont défaillantes ou usées suite à un acte de vandalisme ou consécutivement à leur vétusté (cf. article 3.3). Pour le remplacement des pièces non comprises à l article 3.2.2, le Prestataire adresse systématiquement un devis à l agence du Client sur laquelle il fait figurer le prix bordereau (c.f. annexe 5). Le devis est adressé par télécopie et courrier au Client dans un délai maximum de 7 jours à partir de l intervention sur site du Prestataire. Pour les pièces et interventions qui ne figurent pas sur ce bordereau, il établit une offre de prix comprenant la décomposition fourniture et main d œuvre. Nota : Le stockage d huile n est pas autorisé dans les locaux de machines en dehors du réservoir ETATS DES LIEUX, AUDITS ET REUNIONS ETATS DES LIEUX CONTRADICTOIRES Le premier mois faisant suite à la signature du contrat, le Prestataire et le Client éventuellement assisté d un expert, réalisent l état des lieux contradictoire de l installation, dit «état des lieux contradictoire entrant» (modèle joint en annexe 3). Cet état des lieux est rédigé par le Client, signé sur place par les 2 (ou 3) parties, ou adressé au Prestataire par le Client ; dans ce cas, le Prestataire renvoie signé sous 15 jours ouvrés ce document. A défaut de commentaires de sa part dans ce délai, ce document est réputé contradictoire. Page 7 sur 47 DI C ENT ASC - IE

8 Le Prestataire ayant pris connaissance du parc du Client pour établir son offre (cf. article 3.5.1) «L état des lieux contradictoire entrant» ne pourra être l occasion de réclamer tant un quelconque supplément, que des prestations complémentaires au présent marché. Un nouvel «état des lieux contradictoire» est réalisé suivant les mêmes modalités 1 mois avant l échéance du contrat. A ce nouvel état des lieux, le Client pourra convier éventuellement le futur Prestataire. Les réserves éventuelles devront être levées par le Prestataire sortant avant l échéance de son contrat. Les travaux non réalisés à l issue du contrat par le Prestataire, le seront par le nouveau Prestataire aux frais du sortant. En cas de contestation, le différend sera réglé suivant la procédure prévue à l article AUDITS Contrôle technique Le Prestataire est présent lors de la visite de contrôle technique réglementaire qui se tient une fois tous les 5 ans sur chacun des ascenseurs du parc. Il y est invité par le Client (délais, voir article 3.6) ou sur la demande de ce dernier, par le contrôleur technique. Autres contrôles Sur demande du Client, ou de son assistant, il assiste à des audits diligentés par le Client et réalisés par tout expert choisi par ce dernier (base : 2 déplacements par an et par appareil). Visites réglementaires Sur demande du client, ou de son assistant, il assiste et donne accès à l installation et aux locaux de machinerie en particulier, à toute personne intervenant dans le cadre d une obligation réglementaire. A ces rendez-vous (contrôle technique réglementaire et autres contrôles et visites), il est représenté par un technicien qui indique le cheminement et l accès aux différentes parties de l installation, met en place si nécessaire les accès aux différentes parties de l installation, suivant les demandes du contrôleur technique ou de l expert, teste les dispositifs de sécurité mécaniques et électriques, manœuvre l installation et fait déplacer la cabine, met et maintien à l arrêt l installation, si nécessaire. En cas de réserves émises par le Contrôleur technique ou l expert, le Prestataire met en œuvre immédiatement les mesures et actions destinées à les lever. Si cela n est pas possible, suivant la demande du Contrôleur technique ou de l expert, il participe gratuitement à un second audit de levée de réserves (en sus des audits et contrôle de base). A réception par le Prestataire du rapport, dans le cas où les contrôles démontrent que les opérations d entretien n ont pas été effectuées conformément au contrat, le Prestataire est tenu de les réaliser sans supplément de prix dans un délai de 15 jours, des travaux complémentaires sont à prévoir, le Prestataire fait parvenir au Client un devis sous 7 jours. Si les contrôles révèlent que les différentes obligations du Prestataire ne sont pas effectuées conformément aux dispositions contractuelles, des pénalités seront appliquées suivant les modalités de l article En outre, en cas de manquement du Prestataire, le Client pourra faire effectuer les travaux par une autre entreprise REUNIONS Le Prestataire participe à des réunions chez le Client, en présence, le cas échéant du contrôleur technique, de l assistant du client ou de tout autre expert du Client (base : 4 réunions par an par agence du Client) CONTROLE INTERNE DU PRESTATAIRE Le Prestataire réalise un autocontrôle systématique qui porte sur les visites d entretien préventif. Un modèle de fiche de contrôle interne figure en annexe 3. Les fiches sont laissées à demeure dans le local de machines. L objectif de ces fiches est de permettre au Prestataire d apporter la preuve de sa réalisation des opérations préventives et réglementaires. Le Client peut demander à tout moment au Prestataire de lui transmettre les fiches d autocontrôle remplies par ses techniciens lors de chacune de leurs visites EXCLUSIONS ET LIMITES DE LA PRESTATION L entretien ne comprend pas la réparation ou le remplacement des pièces vétustes, de pièces consécutifs à des actes de vandalisme ou des causes accidentelles telles que les sinistres. En cas de panne ou de dégradation susceptible d exonérer sa responsabilité et de rentrer dans les cas définis ci-dessus, le Prestataire doit faire la démonstration que le dommage est réellement consécutif à la vétusté de la pièce concernée, à un acte de vandalisme ou à une cause accidentelle. Page 8 sur 47 DI C ENT ASC - IE

9 «La vétusté s entend comme l état de ce qui est dégradé par le seul effet de l âge, indépendamment de l usage qui en a été fait. Cette dégradation se traduit par la perte des performances initiales ou des propriétés basiques telles que l isolement, la conductivité, la porosité, le délitage, etc.,». Il est entendu par les parties que la vétusté ne peut atteindre les composants d une installation avant un délai minimum à compter de la de mise en service du composant concerné soit 30 ans pour les organes mécaniques, par exemple : treuil, partie mécanique du frein, poulie, guides, parachute, 20 ans pour les organes électromécaniques, par exemple : moteur, partie électrique du frein, dispositif de sélection, armoire de commande, serrures, canalisations électriques, etc., 15 ans pour les cartes électroniques. En cas de désaccord avec le Prestataire sur la vétusté de pièces et composants, le Client pourra faire appel pour avis à un expert. En cas de non disponibilité du matériel, le Prestataire devra apporter la preuve que les matériels concernés ne peuvent être réparés ou remis en état par le remplacement d un ou plusieurs de ses composants (c.f. article 3.2.3). Dans le cas où les pièces, organes ou éléments sont disponibles sur le marché, les conditions de remplacement ou de réparation sont celles définies aux articles précédents. S agissant de vandalisme, le constat peut notamment être établi avec le représentant local du Client. Le Prestataire s engage, en cas de prescriptions complémentaires réglementaires édictées en cours d exécution du présent contrat, à réaliser les travaux de mise en conformité. Ces travaux mentionnés ou non au descriptif joint à l annexe 6 du présent document, feront au préalable l objet d un devis détaillé soumis à l approbation du Client. Le Client se réserve le droit de statuer sur l opportunité de la réalisation de ces travaux par le Prestataire ou par une autre entreprise de son choix ORGANISATION DES PRESTATIONS PROGRAMMATION DES VISITES La fréquence minimale des visites d entretien préventif est donnée en annexe 2 et précisée ensuite dans le plan d entretien remis par le Prestataire. L entretien préventif des installations est effectué pendant les jours ouvrés et aux heures ouvrées chez le Prestataire. Ces horaires sont précisés en annexe 2. En cas de modification de ceux-ci, le Prestataire doit le notifier au Client par lettre recommandée avec accusé de réception. Les périodes de congés annuels ne donnent droit à aucune diminution ou restriction de quelque nature qu'elle soit DEPANNAGE Le délai de dépannage est défini comme le délai de remise en service de l installation à compter de la réception du dysfonctionnement. Le dépannage des installations doit être effectué 7 jours sur 7 dans le respect des conditions énumérées ci-après. Le Prestataire maintient une permanence téléphonique où il sera possible d appeler (de jour comme de nuit, dimanche et jours fériés inclus) un agent responsable en mesure d intervenir dans les délais fixés à l article pour procéder à tout dépannage, mettre si nécessaire l installation en sécurité et faire commencer les travaux. En aucun cas, une intervention de dépannage seule ne peut tenir lieu de visite d entretien. Ainsi, dans le cas où, lors du dépannage, le carnet d entretien ne stipulerait pas la liste des prestations effectuées, cette intervention ne pourra tenir lieu de visite périodique INTERVENTION SUR SITE Le délai d intervention est le délai d arrivée sur site du Prestataire à compter de sa réception du dysfonctionnement. Les délais d intervention sont définis comme suit : Aalie de fonctionnement n'affectant pas la sécurité Pour un appel reçu de 8 heures à 22 heures, quel que soit le jour, le Prestataire intervient, dans un délai maximum de 2 heures, à partir de la réception de l'appel téléphonique, de la télécopie ou du message par télésurveillance. Pour un appel reçu entre 22 heures et 8 heures, le Prestataire intervient au plus tard à 10 heures du matin. Page 9 sur 47 DI C ENT ASC - IE

10 Aalie de fonctionnement affectant la sécurité (par exemple porte ouverte sur le vide, oculus brisé) Le Prestataire intervient dans un délai maximum de 45 minutes suite à l'appel téléphonique, télécopie, déclenchement de la téléalarme ou de la télésurveillance. Son intervention est effective 7 jours/7, 24 heures/24. Point de départ du délai d intervention : En cas de télésurveillance : moment où la panne est détectée (en ce cas, le technicien devra valider son arrivée sur le site), Sans télésurveillance, avec ou sans gardien : heure à laquelle le Prestataire reçoit (par téléphone ou télécopie) l information de la part du gardien, du locataire ou de tout représentant du Client REMISE EN SERVICE Dépannage ne nécessitant pas le remplacement de pièces Le délai de remise en service est de 4 heures à compter de la présence du Prestataire sur le site. Dépannage nécessitant le remplacement de pièces En cas de remplacement de pièces, les délais sont ceux de réparation. Le Prestataire doit en informer immédiatement le Client (agence et représentant local). Le délai de réparation démarre à compter de l arrivée sur site du Prestataire. Pour la réparation ou le remplacement des pièces incluses dans les prestations minimales, le délai maximum est de 24h. Pour la réparation ou le remplacement de toute autre pièce contractuelle, le délai maximum est fixé à 72h. Dans le cas de prestations hors contrat, le délai est fixé dans l ordre de service INTERVENTION POUR DEBLOQUER DES USAGERS EN CABINE Le Prestataire intervient dans un délai maximum de 45 minutes suite à appel téléphonique, télécopie, déclenchement de la téléalarme ou de la télésurveillance. Son intervention est effective 7 jours / 7 et 24 heures / 24, quelque soit le jour de l année et l heure DOCUMENTS DUS PAR LE PRESTATAIRE L ensemble des documents décrits ci-dessous est transmis au Client par le Prestataire en 1 exemplaire format papier ainsi que sous fichier informatique (Word ou Excel). Des modèles de documents figurent en annexe PLAN D ENTRETIEN Le premier mois faisant suite à la signature du contrat, le Prestataire finalise et remet au Client l organisation programmée de l entretien qu il projette de réaliser sur les ascenseurs du Client. Le plan d entretien contient la description des facteurs humains, techniques, environnementaux mis en place par le Prestataire pour réaliser sa mission. Il est établi en cohérence avec le tableau de l annexe 2 qui fixe les périodicités minimales d entretien que le Prestataire a retenues NOTICE D INSTRUCTION Si la notice d instruction (cf. article 3.5.1) n existe pas, elle est établie par le Prestataire à l issue de la première année du contrat et remise au Client lors de la visite prévue à l article en vue de la réalisation de «l état des lieux sortant». Passé ce délai d une année, elle est communicable par le Prestataire au Client autant que de besoin. La notice comporte exclusivement : les caractéristiques de base de l ascenseur : type d installation : électrique, hydraulique, performance (charge, vitesse inale) caractéristiques techniques (type de porte, de motorisation, ) la documentation technique (schémas électriques,.) les instructions de maintenance de l ascenseur : modes opératoires des fabricants, la désignation des outils nécessaires au paramétrage des systèmes. En cas de réserves du Client sur ce document (par exemple des éléments complémentaires non souhaités par le Client), le Prestataire devra les lever au plus tard en même temps que les autres réserves émises lors de la visite en vue de la réalisation de «l état des lieux sortant». Le Prestataire tient à jour la notice en fonction de l évolution de l installation. Dans tous les cas, la notice, à jour, est remise 6 mois avant l échéance du contrat PLANNING DES INTERVENTIONS Dans le mois qui suit la signature du contrat, puis chaque année durant la première semaine de janvier, le Prestataire adresse au Client le planning prévisionnel de ses interventions sur chacun des ascenseurs du parc CARNET D ENTRETIEN Le Prestataire constitue et tient à jour un carnet d entretien pour chaque ascenseur. Ce carnet peut être tenu sous format électronique et mis à la disposition des collaborateurs désignés par le Client (représentant local et/ou agence). S il est tenu à jour sous format papier, le Client précise au Prestataire le lieu de sa mise à disposition. Page 10 sur 47 DI C ENT ASC - IE

11 Le carnet d entretien mentionne le compte-rendu des visites, des opérations et des interventions effectuées en exécution du contrat. Ce document est soumis à l approbation du Client (forme et contenu). Y sont notamment précisés, en langage compréhensible par toute personne, les éléments suivants : la de la visite, les heures d arrivée et de départ ainsi que le lisible et la signature du technicien, la nature de la visite (entretien ou dépannage), les observations et actions effectuées au titre de l entretien, la, durée et nature des travaux, le remplacement de pièces, les modifications de toute nature apportées à l appareil au titre du contrat, la et la cause des incidents, la consistance des réparations effectuées au titre du dépannage, les actions de déblocage des usagers (, bre de personnes, circonstances). Le carnet est mis à jour lors de chaque visite d entretien préventif ainsi que lors de chaque intervention de dépannage. Il permet d accéder à l historique des opérations d entretien. L ensemble du carnet est conservé par le Prestataire pendant la durée du contrat, afin que s il le souhaite, le Client puisse en consulter les éléments et l historique, et en récupérer les données. En cas de carnet électronique, le Prestataire remet au Client lors de la réunion annuelle en agence, un CD qui comprend l ensemble des carnets d entretien des appareils de l agence BONS DE PASSAGE Dans tous les cas, en complément des actions relatives au carnet d entretien, chaque intervention fait l objet d un bon de passage qui est remis au représentant local ou déposé dans la boîte au lettres de la loge, afin d informer ce dernier des actions menées sur l installation par le Prestataire COORDONNEES DU PRESTATAIRE / AUTOCOLLANT Le Prestataire appose, puis remplace en tant que de besoin, une étiquette sur la porte palière en rez de chaussée de l ascenseur ou dans le hall d entrée (ou tout autre endroit que lui précisera le Client) une étiquette comportant ses coordonnées, le numéro de l ascenseur ainsi qu un numéro d appel. A l'issue de chaque visite de maintenance préventive, le Prestataire appose un autocollant en cabine de l ascenseur pour indiquer que la visite d entretien a été réalisée RAPPORTS D ACTIVITE A. Synthèse trimestrielle Le Prestataire rédige trimestriellement un document présentant le bilan de ses interventions. Pour chaque trimestre écoulé, ce document comprend : L inventaire mis à jour du matériel en place, Le bilan de ses interventions : Nombre de pannes techniques, Nombre de pannes liées à des actes de vandalisme, Nombre d interventions de déblocage, Date, durée et nature de chacune des interventions, Durée et temps total d indisponibilité, La et la nature des travaux effectués dans le cadre des visites d entretien, La et la nature des autres travaux. La synthèse trimestrielle n 2 contient en outre l état des installations et des propositions d amélioration chiffrées. Le Prestataire adresse le document à l agence du Client avant le 30 des mois de mars, juin, septembre et décembre. Selon la nature des problèmes rencontrés au cours du trimestre, le Client pourra décider de la tenue d une réunion en agence à laquelle participeront les responsables techniques et commerciaux du Prestataire. B. Rapport annuel d activité Chaque année, le Prestataire rédige son rapport d activité faisant apparaître les éléments figurant sur les «synthèses trimestrielles» : L inventaire mis à jour du matériel en place, Le bilan des interventions : Nombre de pannes techniques, Nombre de pannes liées à des actes de vandalisme, Nombre d interventions de déblocage, Date, durée et nature de chacune des interventions, Durée et temps total d indisponibilité, La et la nature des travaux effectués dans le cadre des visites d entretien, La et la nature des autres travaux. Ce document est complété par l état des installations et propositions d amélioration chiffrées, remis le 30 juin, ainsi que par des informations générales sur les aspects sécurité, dégradations, accès, interlocuteurs du Prestataire et sa conclusion. Il adresse à l agence du Client ce rapport pour le 31 octobre. Le rapport est commenté par le Prestataire lors de la réunion annuelle tenue à l initiative du Client dans chacune de ses agences. Page 11 sur 47 DI C ENT ASC - IE

12 3.5. OBLIGATIONS DU PRESTATAIRE GENERALITES Le Prestataire est réputé avoir pris connaissance de l'ensemble des documents du marché et s'être rendu sur les divers lieux à entretenir. Il a donc émis toutes les réserves lors de la remise de son offre. Il se doit de prendre en charge les installations telles qu elles sont et se déclare donc être parfaitement informé de la constitution des bâtiments et de la consistance des installations dont il doit assurer l entretien. Il ne pourra donc, sous aucun prétexte, pour oubli ou autres raisons, réclamer un supplément quelconque. Dans le cas où le présent marché serait relatif à l'entretien d'installations neuves ou rénovées partiellement, le Prestataire est tenu d'assister à la réception des travaux et de notifier ses observations ou réserves éventuelles au Client par lettre recommandée avec accusé de réception. Par ailleurs, le Prestataire s engage à informer ses techniciens du contenu du présent contrat afin que ceux-ci puissent adapter leurs pratiques en conséquence. Notice d instruction Le premier mois faisant suite à la signature du contrat, le Prestataire reçoit du Client la notice des instructions nécessaires au maintient en bon état de fonctionnement de chaque ascenseur figurant au contrat. Le Prestataire vérifie la cohérence de cette notice avec l installation qu elle décrit. En cas de désaccord avec ce document, il le signale dés le premier semestre suivant la signature du contrat au Client et lui en propose une autre rédaction. Etude de sécurité Le Prestataire respecte les prescriptions du décret n du 30 juin Il réalise donc l étude spécifique de sécurité. Il affiche en particulier un exemplaire de la fiche descriptive des risques dans le local des machines. Accès aux immeubles Voir exigences pour le Prestataire, précisées à l article 3.6. Information amiante Le prestataire doit avant toute intervention sur l un de nos sites, consulter le dossier technique amiante disponible, s il existe, sur Le dossier technique des ensembles immobiliers étant mis à jour régulièrement, le Prestataire doit ensuite renouveler régulièrement sa consultation des documents. En cas de difficulté pour accéder au(x) dossier(s), le Prestataire se rapproche du Client PERSONNEL DU PRESTATAIRE Qualification Le Prestataire est réputé qualifié et compétent dans le domaine des ascenseurs. En outre, son personnel présente compétences et qualifications professionnelles adéquates. Le Prestataire doit pouvoir justifier de ces qualifications et compétences, faute de quoi le Client pourra exiger son remplacement. Le Prestataire a l obligation de disposer du personnel en bre suffisant et possédant les qualifications indispensables pour assurer la continuité de la prestation dans tous les cas de figure (maladie, période de congés...). Conformément à l article R du Code de la Construction et de l Habitation, le personnel chargé de l entretien du Prestataire doit avoir reçu une formation appropriée dans les conditions prévues à l article 9 du décret n du 30 juin 1995 fixant les prescriptions particulières de sécurité applicables notamment aux travaux effectués sur les ascenseurs, ascenseurs de charges. Le Prestataire a pour obligation de respecter toutes les obligations découlant des règles fixées par le Code du Travail (conditions de travail, mesures d'hygiènes et de protection de la main d œuvre, etc.) et de veiller à la sécurité des personnels intervenants et des usagers des immeubles concernés. Pour ce faire, il dote l ensemble de son personnel d un vêtement de travail, de tous les équipements de protections individuelles nécessaires, ainsi que de tout dispositif de sécurité permettant au-dit personnel d interdire l accès et l utilisation des ascenseurs pendant l intervention. Le Prestataire enseigne au personnel placé sous son autorité les consignes générales de sécurité ainsi que celles particulières aux immeubles dans lesquels il intervient et contrôle fréquemment que celles-ci sont parfaitement connues des intéressés et appliquées par ces derniers. Si le technicien mis à disposition par le Prestataire ne donne pas satisfaction au Client, quelle qu en soit la raison, ce dernier pourra exiger son remplacement. Désignation Le Prestataire désigne un responsable technique du contrat qui sera l interlocuteur privilégié du Client. Ce collaborateur est notamment responsable du respect des plannings, Page 12 sur 47 DI C ENT ASC - IE

13 du contrôle de la qualité des prestations, de l organisation du travail, du suivi du marché de façon générale, de l information auprès du Client, de la discipline et du respect des consignes par le personnel intervenant. Il remet lors de la réunion de lancement de la prestation, la liste de ses techniciens habilités à intervenir ainsi que leur affectation aux appareils du Client. Il précise les s, prés et coordonnées téléphoniques des techniciens (téléphone fixe et portable). Les techniciens du Prestataire doivent obligatoirement porter un insigne spécifique de leur entreprise et être munis d'une carte d'identité lors de leurs interventions sur les sites du Client OBLIGATIONS D INFORMATION Le Prestataire appose une étiquette comportant sa raison sociale, son adresse et son numéro de téléphone dans le Hall ou sur la porte palière du rez-de-chaussée de l ascenseur (localisation à définir avec le Client), sur la porte d entrée de tous les locaux techniques dans lesquels il peut avoir à intervenir. Avant toute intervention, le Prestataire prend toutes dispositions nécessaires, par voie d'affiche, barrière ou tout autre dispositif de sécurité, pour interdire l'accès et l'utilisation de l'appareil durant son intervention. Pendant toute intervention et toute immobilisation de l installation, le Prestataire affiche sur la porte palière de l ascenseur du rez-de-chaussée (ou bien sur la porte de la loge, dans le hall, lieu à définir avec le Client) sur une affiche au format A4, les éléments suivants : et heure d arrêt, constatations, motifs de l arrêt, durée de l arrêt, et heure de remise en service. Pour toute immobilisation prévisible d'un appareil supérieure à vingt quatre heures, en plus de l'affichage, le Prestataire adresse dès la mise à l'arrêt de l appareil à l'agence du Client une télécopie reprenant les indications portées à l'affichage. 15 jours avant le début de travaux d une durée supérieure à 24h, le Prestataire appose un affichage qui informe les locataires du contenu des travaux, des s de début et de fin de travaux ainsi que des périodes d immobilisation de l appareil. De manière générale, le Prestataire informe impérativement le représentant local du Client des actions conduites sur l appareil avant son départ du site (cf. article ) Le Prestataire informe immédiatement le représentant local et le correspondant en agence du Client (information orale doublée d une confirmation écrite) de toutes les aalies importantes susceptibles d'entraîner des détériorations des installations ou de mettre en cause la sécurité des utilisateurs. Le Prestataire signale par écrit au Client, sans délai, sitôt la visite réalisée tout vice originel des installations, si les installations ou appareils ne sont pas ou cessent d'être conformes à la réglementation en vigueur, les travaux relevant d un autre corps d état et qu'il juge nécessaire de faire réaliser pour assurer le bon fonctionnement, la sécurité et la pérennité des équipements tel que mise en peinture des parties métalliques soumises à la corrosion, alimentation électrique, réfection des maçonneries supportant les équipements, etc. ), tout début de corrosion, tout autre point jugé important par lui. Le Prestataire s engage, en cas de modifications ou de prescriptions complémentaires aux normes et règlements de sécurité en vigueur intervenant en cours de durée du présent contrat, à en informer le Client et à lui demander l autorisation d exécuter tous les travaux de mise en conformité des équipements avec les spécifications des nouveaux règlements en relation avec les fabricants des équipements. Pour ce faire, les travaux nécessaires à cette mise en conformité feront l objet, pour accord, d un devis détaillé soumis à l approbation du Client. Celui-ci se réserve le droit de faire vérifier la justification des travaux demandés et de statuer sur l opportunité de la réalisation par le Prestataire du présent contrat ou par une autre entreprise de son choix MODIFICATION D UNE INSTALLATION PAR LE PRESTATAIRE Toute installation de matériel, propriété du Prestataire, sera préalablement soumise à l'accord écrit du Client. A la fin du contrat, le Prestataire devra le retirer, à ses frais, et remettre l installation dans l état initial sans aucun désordre. Toutefois, le Client pourra, s il le désire, se porter acquéreur de ce matériel. Le prix et les modalités de la cession seront à convenir entre le Client et le Prestataire REMISE DES INSTALLATIONS A CESSATION DU CONTRAT Le Prestataire, à cessation de contrat, s engage à laisser les installations en parfait état de sécurité, de fonctionnement et de propreté. Cela sera constaté par «l état des lieux sortants contradictoire». (C.f. article ) 3.6. OBLIGATIONS DU CLIENT Le Client s'engage à : garantir au Prestataire, le libre accès des installations dont il a la charge, Page 13 sur 47 DI C ENT ASC - IE

14 maintenir en bon état l environnement structurel des ascenseurs, mettre à disposition du Prestataire une ligne téléphonique réservée uniquement pour la téléalarme et, le cas échéant, la télésurveillance de l ascenseur (les contrats seront à la charge du prestataire), assurer sur le tableau d arrivée en machinerie, la fourniture de l énergie nécessaire à l alimentation force motrice et éclairage, conforme aux spécifications particulières des installations. Il fournit, s il la possède, la notice d instruction comprenant une description des caractéristiques de l ascenseur. Le Client (ou son assistant) prévient le Prestataire de la visite du contrôleur technique ou de tout autre auditeur ou visite réglementaire, 15 jours avant sa tenue (cf. article ). Il prévient dans le même délai le Prestataire de toute réunion qu il organise et auquel il convie ce dernier. Il fournit au Prestataire un exemplaire du rapport du contrôle technique de chaque ascenseur dans le mois qui suit sa remise par le contrôleur technique. Si nécessaire (par exemple, travaux demandés au Prestataire), le Client lui fournit aussi le rapport d audit ou un extrait de ce dernier. Accès aux immeubles et machineries Le Client fournit en un exemplaire et contre reçus les clefs, télécommandes, badges, etc. d entrées des immeubles, accès aux sous-sols, machineries, garages et cadenas d échelle. Le Prestataire fait son affaire pour en équiper son personnel. Si le Prestataire souhaite installer un dispositif particulier (tubes scellés dans le mur par exemple), il doit auparavant demander l accord du Client. Le Client informe le Prestataire que certaines résidences peuvent ou pourront être équipées du système VIGIK. Le Client fournira au Prestataire des cartes d accès. A charge à ce dernier de s équiper en système de rechargement des cartes. Modification d une installation par le Client Le Client informera le Prestataire de sa volonté d apporter toute modification technique à l'installation. Il appartiendra au Prestataire de formuler, dans un délai d'un mois après fourniture du descriptif de la modification engée par le Client ses observations ou réserves éventuelles sur la modification engée. Passé ce délai, les modifications sont considérées comme acquises par le prestataire SOUS TRAITANCE La sous-traitance pour tout ou partie du marché est interdite sans l'accord préalable du Client. Le cas échéant, elle est établie à la demande du Prestataire adressée au Client par lettre recommandée avec Accusé de Réception. En cas d'acceptation du Client, la responsabilité du Prestataire reste entière pour l'ensemble du contrat RESPONSABILITE ET ASSURANCE RESPONSABILITE CIVILE Le Prestataire est responsable de la qualité de sa prestation. Il assure la direction et la responsabilité de l exécution des prestations. Dans la limite de ses obligations contractuelles, il est seul responsable des dommages que l exécution de ses prestations peut causer directement ou indirectement à son personnel ou à des tiers, à ses biens, à ceux du propriétaire ou à ceux de tiers ASSURANCE Le Prestataire déclare être assuré et garantir les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile qu il peut encourir en cas de dommages corporels et/ou matériels causés aux tiers et au Client à l occasion des interventions. Le Prestataire ainsi que ses sous-traitants éventuels doit avoir souscrit un contrat d'assurance en cours de validité garantissant les conséquences pécuniaires de la responsabilité civile qu'il peut encourir en cas de dommages corporels et/ou matériels causés aux tiers et au Client à l'occasion de ses interventions, objets du contrat. Pendant toute la durée d'exécution du contrat, le Prestataire et ses sous-traitants éventuels sont responsables des dommages de toute nature qui pourraient être causés aux personnes, aux biens ou aux installations dont ils assurent la conduite. Le contrat d assurance devra être en vigueur à la du début d'exécution du contrat. Il couvrira l ensemble des dommages et ce pour un montant suffisant de manière à ce que le Client ne soit jamais inquiété par la réclamation des tiers et qu il puisse être indemnisé de ses propres préjudices. Ce contrat devra être reconduit d année en année pendant toute la durée du marché. Le Prestataire et ses sous-traitants éventuels doivent produire, à toute demande de la personne signataire du contrat, une attestation de leur assureur indiquant la nature, le montant et la durée de la garantie, ainsi que la franchise si elle existe. Le Prestataire doit par ailleurs produire, chaque année, à la personne signataire du contrat, l attestation de son assureur. Page 14 sur 47 DI C ENT ASC - IE

15 Si ce justificatif ne pouvait être produit dans les 2 mois suivant la mise en demeure effectuée par le Client, il pourra être souscrit un tel contrat aux frais et risques du Prestataire, ses cotraitants et ses sous-traitants éventuels. Par ailleurs, le contrat d entretien sera alors automatiquement résilié, dans les trois mois suivant la souscription de ce nouveau contrat d'assurance sans que le Prestataire et ses sous-traitants éventuels ne puissent exiger aucune indemnité. Le Client se réserve le droit de demander au Prestataire et ses sous-traitants éventuels la communication des plafonds de garantie et exiger, si les circonstances le justifient, l'augmentation de tel ou tel de ces plafonds. Procédure en cas de sinistre : En cas de sinistre, le Prestataire a pour les installations relevant de sa compétence telles que décrites dans le contrat, la responsabilité : de déclencher toutes les actions nécessaires de sauvegarde, de mettre en œuvre tous les moyens utiles de secours et/ou de remplacement, de prévenir le représentant du Client PRIX GENERALITES Pour l ensemble des actions contractuelles, le Prestataire est rémunéré par le Client sur la base d une annuité forfaitaire par code cité, indiquée en annexe 1 du présent contrat FACTURATION Les factures établies en 1 exemplaire sont adressées au Client (adresse.). Doivent apparaître sur les factures les mentions suivantes: - le numéro de référence du contrat communiqué par le Client, la du contrat et de chaque avenant, ainsi que, le cas échéant, le numéro et la du bon de commande, - les immeubles concernés, commune, codification, - la prestation exécutée, la, la période sur laquelle porte la facturation, - le coefficient de révision et le montant révisé s'il y a lieu au taux applicable au moment de la facturation, - le montant de la TVA, - le montant toutes taxes comprises de la redevance minimum réglementaire récupérable (Pr), - le montant toutes taxes comprises de la redevance non récupérable (Pnr), - en rappel le prix de base et la de valeur du contrat, - la nature et les montants H.T. et T.T.C. des pièces remplacées sur la base du bordereau de prix de l annexe 3, - la nature et les montants H.T. et T.T.C. des autres travaux acceptés sur devis, - le montant total des prestations exécutées, - les références de sa police d assurance avec les s de prise d effet et d expiration. La redevance annuelle de base fait l objet de 4 factures trimestrielles émises, à terme échu pour les 3 premières et au 15 novembre pour la dernière. Le règlement est effectué par virement au compte bancaire du Prestataire. Les travaux hors contrat seront payés à la réception des travaux. Le paiement des deux dernières factures du contrat établies avant la d échéance du contrat sera assujetti à la levée des réserves de l état des lieux sortant et à la fourniture des documents contractuels CONDITIONS DE PAIEMENT Le Client sera en droit de retenir sur le montant des redevances dues au titre du présent contrat, le montant total des pénalités et des frais résultant des défaillances mentionnées à l article après en avoir dûment informé le Prestataire DELAI DE PAIEMENT Le manment doit intervenir dans un délai de 45 jours au plus, compté à partir de la remise par le Prestataire de ses situations. Le défaut de manment dans ce délai fait courir des intérêts moratoires calculés depuis le jour qui suit l'expiration dudit délai jusqu'au jour du manment. Nourrice REVISION DES PRIX En cas de variation des conditions écoiques et sauf dispositions contraires à la réglementation, les prix des redevances et des bordereaux seront révisés annuellement au 1 er janvier de chaque année en utilisant les formules suivantes : Redevance récupérable : ICHT-IME Pr = Pro 0,2 + 0,8 x ICHT-IME 0 Page 15 sur 47 DI C ENT ASC - IE

16 Redevance non récupérable : BT48 Pnr = Pnro 0,2 + 0,8 x BT48o Bordereau de prix travaux BT48 P = Po 0,35 + 0,65 x BT48o Formules dans lesquelles : Pr est le prix révisé, Pro est le prix de redevance annuelle déterminé en annexe 1, Pnr est le prix révisé, Pnro est le prix de redevance annuelle déterminé en annexe 1, P est le prix révisé, Po est le prix de redevance annuelle déterminé en annexe 1, ICHT-IME : dernier indice connu du coût de la main d œuvre des industries mécaniques et électriques, série France entière, charges sociales incluses, publié au journal «Le moniteur des travaux publics et du bâtiment» ICHT-IMEo : valeur de l indice connu à la de prise d effet du contrat soit du. BT48 : dernier indice connu BT «Ascenseur», publié au journal «Le moniteur des travaux publics et du bâtiment» BT48o valeur de l indice connu à la de prise d effet du contrat soit du. EXEMPLE : application chiffrée (redevance récupérable) : Pr o = 3650,00 HT Pnr o = 1500,00 HT Hypothèses ICHT-IME = 125 BT48 = 665,1 ICHT-IME o = 116 BT48 o = 592,7 Pr = 3650 x [0,2 + (0,8 x 125/116)] Pr = 3876,55 HT Pnr = 1500 x [0,2 + (0,8 x 665,1/592,7)] Pnr = 1646,38 HT Les prix sont révisés une fois par an. Les indices utilisés seront ceux connus à cette. Les prix révisés ainsi obtenus serviront de base à l'établissement des factures trimestrielles pour les douze mois à venir MODIFICATION DU PARC Toute modification du parc des ascenseurs donnera lieu à la modification de l'annexe 1, qui sera transmise par lettre recommandée avec accusé de réception par le Client au Prestataire. Dans le cas de la suppression d'ascenseurs, les nouvelles conditions de facturation seront en vigueur à réception de la lettre recommandée. Seront réglées uniquement les redevances pour lesquelles la visite préventive a déjà eu lieu, sur présentation du carnet d entretien dûment rempli. Dans le cas de l'adjonction d'ascenseurs, le Prestataire remettra un prix en complétant le tableau sous quinzaine à réception de la lettre recommandée. Si les modifications concernent plus de 20 % du parc, une renégociation du contrat sera possible à l'initiative de l'une ou l'autre partie. Si aucun accord n'est alors trouvé, l'article concernant la résiliation du contrat s'appliquera de fait. A chaque modification du bre d'appareils à entretenir, un avenant au contrat sera établi. Cet avenant précisera, notamment : - La d'effet de la modification, - La redevance minimale réglementaire, - La redevance complémentaire, - Si besoin, la périodicité spécifique des opérations d entretien. La de fin du ou des avenants sera celle du contrat principal. Page 16 sur 47 DI C ENT ASC - IE

17 3.10. PENALITES RESILIATION - LITIGES PENALITES Des pénalités pourront être appliquées dans certains cas. Elles seront alors calculées selon les principes suivants et appliquées (sauf précision) sur les prix T.T.C. Elles sont imputables sur le montant du trimestre suivant l'aalie constatée. Les manquements du Prestataire à ses obligations lui sont signalés par le Client dès leur constatation et par écrit. En cas de dépassement des délais, les pénalités résultent de la simple constatation des dépassements des temps prévus sans qu il soit besoin d une mise en demeure préalable. L'ensemble des pénalités applicables prévues ci-dessous, calculées sur les 12 derniers mois, ne dépassera pas 15% du montant annuel du contrat sur la même période (sauf article ) MAUVAIS FONCTIONNEMENT Le bre toléré de pannes relevé pour un ascenseur donné est au maximum de 8 (huit) par année (hors vandalisme, y compris dans le sens de défaillance technique). Si le bre constaté de pannes dépasse le bre contractuel ci-dessus, les pénalités sont calculées de la façon suivante : 150 TTC par panne supplémentaire et par ascenseur concerné entre 9 et 11 pannes, 180 TTC par panne supplémentaire et par ascenseur concerné entre 12 et 14 pannes, 220 TTC par panne supplémentaire et par ascenseur concerné à partir de 15 pannes DEFAILLANCE DE TELEALARME OU DE TELESURVEILLANCE En cas de défaut ou de défaillance sur l installation, constaté par le relevé des informations ou par essai sur site, il sera appliqué une pénalité de 150 T.T.C. par jour calendaire de non fonctionnement VISITE DE MAINTENANCE PREVENTIVE NON REALISEE En cas d absence de visite (ou de visite non réalisée dans les délais contractuels) constatée notamment par l absence ou la non conformité des mentions sur le carnet d entretien, il sera appliqué une pénalité de 150 T.T.C. par appareil et par visite non réalisée RETARD D INTERVENTION En cas de non respect des délais de dépannage ou d'intervention prévus à l article , il sera appliqué une pénalité égale à 30 T.T.C. par quart d heure de retard. En cas d'intervention plus diligente de personnes étrangères (pompiers par exemple), le Prestataire devra laisser une trace de son passage sur le carnet d'entretien ou auprès du gardien ; toutes dégradations éventuellement causées par les pompiers en cas d'intervention sur appel du Prestataire, ou après le délai stipulé à l article devront être réparées par le Prestataire, à ses frais. En cas de facturation des pompiers de leurs interventions, celles-ci seront dues par le Prestataire, sauf justification permettant de dégager sa responsabilité. En cas d'immobilisation supérieure aux délais de réparation prévus à l article , une pénalité au plus égale à 75 T.T.C, par jour calendaire de retard pourra être appliquée sauf accord préalable du Client sur la durée de l'immobilisation NON QUALITE DANS LA REALISATION DE LA PRESTATION Dans le cas où il s'avère que les conclusions de l'audit diligenté à la demande du Client (cf. article ) sont négatives, le Prestataire devra procéder aux actions correctives demandées par le Client dans un délai de 15 jours. A défaut une pénalité de 150 T.T.C. sera appliquée FAUTE GRAVE DU PRESTATAIRE POUVANT METTRE EN CAUSE LA SECURITE DES PERSONNES En dehors des poursuites judiciaires et/ou de la résiliation sans préavis du marché aux torts exclusifs du Prestataire, il sera appliqué une pénalité équivalente au prix annuel T.T.C. du contrat d'entretien de l'appareil concerné, éventuellement révisé, si le Prestataire commet une faute grave, volontaire ou non, de nature ou de manière à fausser ou paralyser le fonctionnement d'organes de sécurité essentiels, tels que serrures de portes, dispositifs de verrouillage des portes palières, garde-pieds, parachutes, boutons d arrêt d urgence, système d'anti-patinage hors service dans le cas d'absence de fin de course de sécurité, non fonctionnement de la téléalarme, cellules photo-électriques (fermetures automatiques RETARD D EXECUTION DE PETITS TRAVAUX HORS FORFAIT Une pénalité est appliquée, égale à 75 H.T. du devis par tranche d'une semaine à compter du délai fixé sur les bons de travaux ABSENCE AUX REUNIONS ET AUX AUDITS Une pénalité de 150 T.T.C. est appliquée par rendez-vous manqué. Page 17 sur 47 DI C ENT ASC - IE

18 RETARD DANS LA REMISE DES DOCUMENTS OU MAUVAISE REDACTION DE LEUR CONTENU DOCUMENTS NON FOURNIS DANS LES DELAIS PREVUS OU MAL REMPLIS Planning d intervention Plan d entretien Notice d instruction d appareil Carnet d entretien complété sitôt la visite réalisé (format papier) ou sous 15 jours (format électronique) Bon de passage Fiches d autocontrôle Autocollant, affiches avec les coordonnées du Prestataire, affiches d information Synthèse trimestrielle Rapport annuel CD des carnets d entretien PENALITES 50 T.T.C. à partir du 1 er février 50 T.T.C. à partir du 1 er février 50 T.T.C. par notice manquante 15 T.T.C. par jour civil de retard 50 T.T.C. par feuillet manquant 50 T.T.C. par fiche manquante 15 T.T.C. par jour civil de retard 15 T.T.C. par jour civil de retard 15 T.T.C. par jour civil de retard 15 T.T.C. par jour civil de retard RESILIATION La résiliation du contrat ne donne lieu à aucune indemnité. Le préavis de résiliation est fixé à 3 (trois) mois, sauf en ce qui concerne la résiliation pour faute grave (cf. article ). Dans ce dernier cas, c est l organisme qui fixe unilatéralement et par écrit la durée du préavis. Si la qualité de la prestation est insuffisante, malgré l'application des clauses prévues à l'article , le Client pourra de plein droit, huit jours après l'accusé de réception d'une lettre recommandée de mise en demeure, exiger la résiliation pure et simple du contrat. Si le Prestataire ne peut remplir tout ou partie de ses obligations par suite de circonstances de force majeure, le contrat sera résilié de plein droit ou son exécution suspendue, selon le cas, après entente entre les parties. Le contrat peut être également résilié de plein droit au gré du Client en cas de - montant total de pénalités calculées sur les 12 derniers mois dépassant 15% de la redevance annuelle calculée sur la même période, - sous-traitance, cession, transfert, - incapacité, fraude, abandon du chantier ou tromperies graves, dûment constatés sur la qualité des matériaux ou d'exécution des travaux, liquidation judiciaire, - décès du Prestataire, sauf si le Client accepte les offres faites par les héritiers ou les successeurs du Prestataire pour continuer les travaux, - dissolution de l'entreprise Prestataire si celle-ci est constituée en société, - condamnation correctionnelle pour infraction aux dispositions du Code Général des Impôts, - évolution du parc, objets du présent contrat, d'un pourcentage supérieur à 20%. Le présent contrat est signé exclusivement entre le Prestataire et le Client. En conséquence, toute modification des structures d'une des sociétés cosignataires (intervention d'un sous-traitant, changement de statut d'une des parties, rachat du titulaire par une autre société, changement du mode de facturation...) affectant les termes ou conditions de réalisation du présent accord devra faire l'objet de négociations entre les 2 parties. Si un accord ne peut être trouvé après 6 mois, le contrat sera alors automatiquement résilié, sans qu'aucune indemnité ne puisse être exigée par quiconque. Clause de sauvegarde : Si, pendant le délai contractuel, les prix portant sur l entretien subissent, dans les conditions définies à l'article 3.9.5, un ajustement de plus de 30 %, chacune des deux parties pourra demander la renégociation du marché au terme de l'exercice en cours. Il en serait de même si la définition ou la contexture de l un des paramètres d indexation venait à être changée ou s il cessait d être publié ou si de nouveaux textes législatifs et réglementaires transformaient les conditions techniques ou financières de l exploitation. Si la renégociation qui s'en suit n'aboutissait pas dans un délai de six mois, le contrat pourrait être résilié sans indemnité. Page 18 sur 47 DI C ENT ASC - IE

19 LITIGES Tous litiges survenant lors de l'application du présent contrat et qui ne pourraient être réglés à l'amiable entre les parties, le seront par voie d'expertise. L'expert sera désigné d'un commun accord et proposera son arbitrage dans les 20 jours suivant sa mission. Dans le cas où l'une des parties conteste le résultat de l'expertise, la juridiction compétente dont dépend le Client sera saisie dans les huit jours suivant la remise du rapport de l'expert, à l'initiative de la partie qui sera en désaccord avec ses conclusions. Faute de saisie du Tribunal dans ce délai, le rapport de l'expert est réputé avoir recueilli l'agrément des parties. En cas de litiges relatifs à l exécution de ce marché, le droit français est seul applicable. ARTICLE 4 - TRAVAUX 4.1. OBJET DES TRAVAUX Sont visés dans le présent article les travaux d entretien courant des ascenseurs intégrant, le cas échéant, les travaux de mise en sécurité imposés par les articles L , L du code de la construction et de l habitation Ces travaux entrent dans le cadre d un marché à bon de commande et sont réglés sur la base de bordereaux de prix unitaires, qui sont partie intégrantes du présent marché OPERATIONS DE TRAVAUX PRISE EN COMPTE Le Prestataire est réputé avant la remise de son offre, avoir - pris connaissance de tous les documents utiles à la réalisation des travaux ainsi que de tous les éléments généraux et locaux en relation avec l exécution des travaux. - procédé à une visite détaillée du site et avoir pris connaissance de toutes les conditions et sujétions relatives aux lieux des travaux, aux accès, aux abords, à l organisation et au fonctionnement du chantier. - apprécié exactement toutes les conditions d exécution des ouvrages et s être parfaitement et totalement rendu compte de leur nature, de leur importance, de leurs particularités. - contrôlé tous les documents du dossier, s être assuré qu ils sont exacts, suffisants et concordants ; avoir pris tous renseignements complémentaires éventuels auprès des services publics et concessionnaires. Le Prestataire étant responsable des travaux annexes et connexes des ouvrages décrits dans les documents contractuels, il devra livrer des installations permettant un fonctionnement fiable et en toute sécurité. Il devra notamment, lors de la remise de son offre de validation des travaux, s assurer de l ensemble des obligations cidessous : - L ensemble des études préliminaires permettant d apporter l assurance que les travaux n affecteront pas la solidité et la stabilité des ouvrages existants. - Le Prestataire sera réputé avoir réalisé, tous les essais, vérifications et pesées nécessaires à l appréciation des installations et au chiffrage de ses travaux. - Il appartiendra au Prestataire d apprécier la nature et l étendue des travaux à réaliser et de signaler, le cas échéant, au Client ou au Maître d œuvre, les omissions, imprécisions ou contradictions qu il aurait pu relever. - Il sera réputé avoir une connaissance exhaustive des installations et avoir pris en considération l état et les caractéristiques techniques des organes et éléments existants. - Il sera réputé avoir une connaissance exhaustive des caractéristiques techniques maximales des éléments de sécurité (notamment dispositif(s) de parachute) pour évaluer la possibilité d augmentation du poids mort de la cabine (notamment lors de l adjonction ou du remplacement d un habillage). - D une façon générale, si la définition des travaux à prévoir comprend certains équipements déjà existants, ces derniers seront décomptés selon le bordereau de prix unitaire. Page 19 sur 47 DI C ENT ASC - IE

20 En aucun cas, après validation des prix de l entreprise par le Client et / ou le Maître d œuvre, au regard du devis établi par cette dernière, elle ne pourra arguer de renseignements, relevés par elle sur l installation ou remis par le Client ou le maître d œuvre, imprécis ou erronés pour ne pas exécuter ses travaux ou en augmenter le coût contractuel. Les listes ci-dessus ne sont pas limitatives ; il est entendu que le Prestataire a fait appel à toutes ses connaissances techniques et pratiques en vue d estimer toutes les difficultés de chaque opération MODE DE DECLENCHEMENT Le Prestataire exécutera les travaux sur ordre du Client suivant les conditions définies au présent contrat. Les travaux sont déclenchés sur l'initiative du Client. Toutefois le Prestataire pourra s'il le souhaite proposer un programme argumenté. Les demandes de travaux du Client sont adressées au Prestataire sous la forme d'un document programme, établi d'un commun accord, qu'il devra renseigner et retourner dans un délai maximum de 15 jours. Ce document est soumis à l'approbation du Client, il intègre notamment : - Le repère de l'installation, - La nature des travaux à réaliser sur la base des spécifications de travaux, - Le montant des travaux à réaliser sur la base du bordereau de prix correspondant, - Les délais d'approvisionnement en matériel, - La de début des travaux, - La durée des travaux et leur mode opératoire, - Tous les documents, plans, notes de calcul permettant une parfaite compréhension des opérations, - La nature des risques identifiés, les mesures prises pour les réduire ainsi que les aires de stockage souhaitées. Les travaux se dérouleront en milieu occupé. En conséquence, le Prestataire doit prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires pour que les ouvrages soient réalisés dans des conditions optimales de sécurité pour les biens et les personnes. Le Prestataire devra, avant tout démarrage de travaux, soumettre à l approbation du Client et du Maître d œuvre, les plans, notes de calcul et tous les documents afférents à la réalisation, afin de permettre une parfaite compréhension des projets. Avant l ouverture du chantier, le Prestataire devra présenter au Client et au Maître d œuvre, le mode opératoire et le programme de déroulement des travaux ainsi que les installations de chantier (zone de stockage, local vestiaire, mise en sécurité du site) CONTENU La réalisation des travaux est prévue toutes sujétions comprises. Les prestations à la charge du Prestataire comprennent notamment : - le démontage, le stockage et l enlèvement des matériels existants, - le balisage et la protection des zones à risque, - les mesures de sécurité à prévoir durant l exécution des travaux jusqu à la livraison définitive des ouvrages, - la fourniture, le transport, la pose, le raccordement, la mise en œuvre et le réglage de tous les appareils et matériels nécessaires à la rénovation, mise en conformité et au fonctionnement normal des installations telles qu elles sont définies dans les documents techniques particuliers, - les scellements, les percements, tous raccordements et calfeutrements nécessaires, les reprises de maçonnerie et de peinture, la peinture antirouille et de finition sur les ouvrages de serrurerie, y compris les travaux de protection pendant les travaux - la main d œuvre nécessaire à la fourniture, à la pose et aux essais des installations, - les travaux d électricité nécessaires au bon fonctionnement depuis la protection en pied de colonne (si nécessaire changement du ou des disjoncteurs), - le raccordement des systèmes d alarme, de téléalarme ou de télésurveillance, y compris les liaisons câblées dans le cas d un report dans un local différent du local machinerie, - les travaux de peinture décrits (éventuellement), - l enlèvement des gravois consécutifs aux travaux et le nettoyage des lieux, - la fourniture de tous les documents, note de calculs, schémas et plans nécessaires à la réalisation et à la bonne exécution des travaux et, au terme de ces derniers, le dossier technique des ouvrages réalisés conformément aux normes en vigueur, la notice d instruction et de maintenance, - sur demande du Client ou du maître d œuvre, tout document pouvant justifier de la provenance ou de la qualité des matériaux utilisés, - éventuellement et sur demande expresse du Client, les conception, fabrication, installation et dépose de passerelles sur terrasse pour permettre aux usagers de bénéficier de l'ascenseur voisin à leur cage d'escalier pendant l'arrêt pour travaux de l'ascenseur de leur propre cage d'escalier (fiche 35). - les démarches auprès des administrations concernées, directement ou indirectement, par les travaux décrits dans les documents contractuels, - l assistance nécessaire à l information et à la formation le cas échéant, du personnel qui sera chargé de la conduite des installations, - le cas échéant, les contrôles des installations conformément à la directive européenne 95/16/CE. Page 20 sur 47 DI C ENT ASC - IE

Cahier des Clauses Administratives Particulières - C.C.A.P

Cahier des Clauses Administratives Particulières - C.C.A.P - 1 - CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES Cahier des Clauses Administratives Particulières - C.C.A.P relatif à des Prestations de Services Maintenance des ascenseurs et monte-charge de l établissement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN

CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN Date de prise d effet du contrat : 1 er juillet 2015 Durée du contrat : un an reconductible cinq fois MP 15/03

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PRIVES DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES FONDATION IMAGINE 24, Boulevard de Montparnasse 75015 PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT DE LA FONDATION IMAGINE

Plus en détail

CONTRAT D ENTRETIEN DES ASCENSEURS DU SITE DE NANTES. N de marché. Les clauses ci après définissent les conditions d application du présent contrat.

CONTRAT D ENTRETIEN DES ASCENSEURS DU SITE DE NANTES. N de marché. Les clauses ci après définissent les conditions d application du présent contrat. INRA Centre de Recherche Angers Nantes SERVICES DECONCENTRES D APPUI A LA RECHERCHE Service des Marchés Site de Nantes Rue de la Géraudière BP 71627 44316 NANTES CEDE 3 Tél: 02.40.67.50.00 CONTRAT D ENTRETIEN

Plus en détail

CONTRAT DE MAINTENANCE "Matériel informatique"

CONTRAT DE MAINTENANCE Matériel informatique FF-CONCEPT M.Frédéric TRANCHART 426, rue de Visse AIGNEVILLE, 80210 Téléphone: 0322605550 Télécopie: 0821916134 Adresse de messagerie: frederictranchart@ff-concept.com Site Web : www.ff-concept.com CONTRAT

Plus en détail

APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE Passé en application du nouveau Code des Marchés Publics CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Ce document comprend 8 pages dont celle-ci MARCHE N TA2011/01

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Valant acte d engagement (CCP)

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Valant acte d engagement (CCP) CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Valant acte d engagement (CCP) Objet du marché Maintenance générale des ascenseurs, monte-charges et plates formes élévatrices du S.I.E.C. Marché de services, passé selon

Plus en détail

MARCHE N 2014.05 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE RELATIF AU NETTOYAGE DU GYMNASE D AMBLAINVILLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP

MARCHE N 2014.05 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE RELATIF AU NETTOYAGE DU GYMNASE D AMBLAINVILLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CCTP CCP PIECE 2/2 MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES MARCHE N 2014.05 MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE RELATIF AU NETTOYAGE DU GYMNASE D AMBLAINVILLE Mairie d AMBLAINVILLE Place du 11 Novembre

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières L ONDE Régie Personnalisée pour la Gestion de l Espace Culturel de Vélizy-Villacoublay Marché public n 22 : maintenance et entretien des t rois ascenseurs et du monte-charge de l Onde Régie personnalisée

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PRIVES DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES INSTITUT IMAGINE 24, Boulevard de Montparnasse 75015 PARIS MARCHE DE CONDUITE, D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE SUR LE BATIMENT DE LA FONDATION IMAGINE

Plus en détail

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES

PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES de PRODUITS CONSOMMABLES et ADAPTES CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.A.P MARCHE DE SERVICE 2012 N 101-2012 PRESTATIONS DE NETTOYAGE DES LOCAUX, NETTOYAGE DES VITRES, FOURNITURES

Plus en détail

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr

Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr Ville de TEYRAN Hôtel de Ville 34820 TEYRAN Tél: 04 67 16 19 06 Fax : 04 67 87 98 50 Mail : services.population@ville-teyran.fr MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES REALISATION DU JOURNAL

Plus en détail

CONTRAT D ASSISTANCE PREMUNIL

CONTRAT D ASSISTANCE PREMUNIL CONTRAT D ASSISTANCE PREMUNIL Toutes marques Défibrillateurs en accès public Vous accompagner dans L accès public à la défibrillation Z031013-12 1 Référence Tarif H.T 2014-2015 ANNUEL PAR APPAREIL SERVICES

Plus en détail

PRESTATIONS DE PLOMBERIE ET DE RELAMPAGE

PRESTATIONS DE PLOMBERIE ET DE RELAMPAGE PRÉFET DE LA RÉGION D ÎLE-DE-FRANCE PREFET DE PARIS Direction de la Modernisation et de l Administration Mission ressources Humaines, budget et logistique Bureau des marchés et de la logistique, 5 rue

Plus en détail

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets

Fourniture, installation, reprise de données et maintenance d un logiciel de gestion et de facturation de la Redevance Incitative des déchets Marché public de prestation de service, passé selon une procédure adaptée en application de l article 28 du code des marchés publics Pouvoir adjudicateur SYNDICAT INTERCOMMUNAL DE COLLECTE ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS

«OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS «OUTIL DE GESTION DE LA RELATION CLIENT - CRM» CONVENTION DE PRESTATIONS 18/06/2015 CONTRACTANTS Entre d une part, RESSOURCES, Association régie par la Loi du 1 er juillet 1901 modifiée et ses textes d

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. 2012-08 VERIFICATION ET MAINTENANCE DES SYSTEMES DE SECURITE DES E.R.P. DE LA VILLE

Plus en détail

CONTRAT MARCHE DE SERVICES PASSE APRES PROCEDURE ADAPTEE. (Article 28 du code des marchés publics) Personne publique

CONTRAT MARCHE DE SERVICES PASSE APRES PROCEDURE ADAPTEE. (Article 28 du code des marchés publics) Personne publique CONTRAT MARCHE DE SERVICES PASSE APRES PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du code des marchés publics) Personne publique Mairie de Sainte Geneviève des Bois Place Roger Perriaud 91711 SAINTE GENEVIEVE DES BOIS

Plus en détail

Code de la Construction et de l Habitation

Code de la Construction et de l Habitation Code de la Construction et de l Habitation Articles de Loi Section 1 : Sécurité des ascenseurs. Article L125-1 : Les dispositions de la présente section s'appliquent aux ascenseurs qui sont destinés à

Plus en détail

Cahier des Charges Administratives Particulières. Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers

Cahier des Charges Administratives Particulières. Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers Centre Hospitalier Cahier des Charges Administratives Particulières Marché public Prestation de nettoyage de locaux extrahospitaliers Octobre 2014 1 Article 1 - Objet du marché, procédure et dispositions

Plus en détail

Conditions Générales Location d équipements terminaux

Conditions Générales Location d équipements terminaux Conditions Générales Location d équipements terminaux Vous trouverez dans le présent document les conditions générales qui s'appliquent à la location des équipements terminaux de Orange. Elles peuvent

Plus en détail

Electricité Générale - Courants Faibles - Climatisation - Maintenance QUALIFELEC - E2-2 / TH1

Electricité Générale - Courants Faibles - Climatisation - Maintenance QUALIFELEC - E2-2 / TH1 ARTICLE 1 - OBJET DU CONTRAT La maintenance des équipements d'éclairage des parties communes Le présent contrat a pour objet de définir les obligations de SARL EG : - La périodicité des visites des installations

Plus en détail

Conditions Générales de Vente et d'utilisation

Conditions Générales de Vente et d'utilisation Conditions Générales de Vente et d'utilisation ARTICLE 1 OBJET : Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles Varcap Informatique fournit des

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières (CCP)

Cahier des Clauses Particulières (CCP) Cahier des Clauses Particulières (CCP) MISSION DE CONSEIL, D'ASSISTANCE JURIDIQUE PERMANENTE ET DE REPRESENTATION EN JUSTICE DANS LE DOMAINE DU DROIT PUBLIC _ Marché n 11 050 FCS MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

Plus en détail

Nettoyage et entretien des locaux de l Institut d Études Politiques de RENNES

Nettoyage et entretien des locaux de l Institut d Études Politiques de RENNES MARCHE PUBLIC DE PRESTATIONS DE SERVICES Nettoyage et entretien des locaux de l Institut d Études Politiques de RENNES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET PARTICULIÈRES (CCAP) Ce cahier des clauses administratives

Plus en détail

MARCHE DE L ESPCI PARISTECH. n b120025 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (C.C.P.)

MARCHE DE L ESPCI PARISTECH. n b120025 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (C.C.P.) ÉCOLE SUPÉRIEURE DE PHYSIQUE ET DE CHIMIE INDUSTRIELLES DE LA VILLE DE PARIS MARCHE DE L ESPCI PARISTECH n b120025 Etabli en application du décret n 2006-975 du 01 août 2006 Portant code des marchés publics

Plus en détail

CONTRAT DE TELEASSISTANCE CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES

CONTRAT DE TELEASSISTANCE CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES CONTRAT DE TELEASSISTANCE CONDITIONS GENERALES ET PARTICULIERES Article 1 : OBJET Les présentes dispositions générales ont pour but de définir les modalités de fourniture des services de téléassistance

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté de Communes du Volvestre Direction Générale des Services Service des Marchés Publics 34 avenue de Toulouse BP 9 31390 CARBONNE Tél: 05 61

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières Marché Public de Services Cahier des Clauses Administratives Particulières n 2011 20 73 du 18/11/2011 Personne publique Ville de Sainte Geneviève des Bois Personne Responsable du Marché Monsieur le Maire

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES. Chambre de commerce et d industrie de Limoges et de la Haute-Vienne

LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES. Chambre de commerce et d industrie de Limoges et de la Haute-Vienne LOCATION ET MAINTENANCE D UNE MACHINE A AFFRANCHIR CAHIER DES CHARGES Date limite de réception des offres : 07 Octobre 2014 Heure limite de réception des offres : 12 heures Lieu de réception des offres

Plus en détail

Conditions générales interprofessionnelles et particuliers de location de matériel d entreprise sans opérateur ou avec opérateur

Conditions générales interprofessionnelles et particuliers de location de matériel d entreprise sans opérateur ou avec opérateur Article 1 : Généralité Conditions générales interprofessionnelles et particuliers de location de matériel d entreprise sans opérateur ou avec opérateur 1.1 Les conditions générales interprofessionnelles

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE PRODUITS & SERVICES SPGO HIGH TEC

CONDITIONS GENERALES DE VENTE PRODUITS & SERVICES SPGO HIGH TEC CONDITIONS GENERALES DE VENTE PRODUITS & SERVICES SPGO HIGH TEC ARTICLE I : Les présentes conditions générales de vente concernent exclusivement la vente d équipements de sécurité avec ou sans prestations

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE

REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE REGLEMENT DE CONSULTATION ET CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES LOCATION MAINTENANCE D APPAREILS DE REPROGRAPHIE Le présent document comporte 6 feuilles numérotées de 1 à 6 OBJET DU MARCHÉ

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST»

MARCHE PUBLIC DE SERVICES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST» MARCHE PUBLIC DE SERVICES «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

Fourniture et livraison de kits de prélèvement sanguin et de fiches en liasses autocopiantes COMMUN AUX DEUX LOTS

Fourniture et livraison de kits de prélèvement sanguin et de fiches en liasses autocopiantes COMMUN AUX DEUX LOTS MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Marché N 2012-DTD51-AO-001 Fourniture et livraison de kits de prélèvement sanguin et de fiches en liasses autocopiantes COMMUN AUX DEUX LOTS Cahier

Plus en détail

Convention de référencement n

Convention de référencement n Convention de référencement n Entre : La société SAGE, SAS au capital de 500 000 Domiciliée au 10, rue Fructidor 75017 PARIS Immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro

Plus en détail

Cahier des Charges Techniques Particulières

Cahier des Charges Techniques Particulières Cahier des Charges Techniques Particulières Entretien et maintenance des onduleurs ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU CCTP 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 1 3.1. Details des prestations

Plus en détail

Document téléchargeable sur http://www.quechoisir.org/ KIT DE NEGOCIATION

Document téléchargeable sur http://www.quechoisir.org/ KIT DE NEGOCIATION KIT DE NEGOCIATION 1 Quelques conseils pour mieux gérer les travaux et déjouer les pièges les plus fréquents Faites réaliser un audit avant de lancer les travaux de mise en conformité Cette précaution

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES VALANT ACTE D ENGAGEMENT

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES VALANT ACTE D ENGAGEMENT Affaire suivie par : Denise GAUDY REAT N de téléphone : 01 49 12 24 46 N de télécopie : 01 49 12 25 97 Email : denise.reat@siec.education.fr Référence : SIEC/BLP/FN/DG CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D ACHAT

CONDITIONS GENERALES D ACHAT CONDITIONS GENERALES D ACHAT Article 1 ACCEPTATION/ ACCUSE DE RECEPTION Sauf accords contraires et écrits entre AIRMETEC et le fournisseur, les présentes conditions s appliquent impérativement, à l exclusion

Plus en détail

CONTRAT DE MAINTENANCE

CONTRAT DE MAINTENANCE CONTRAT DE MAINTENANCE Entre: La Société ORTEMS, Société par actions simplifiée au capital de 230 000, dont le siège social est 304 Route Nationale 6 - Le bois des Côtes II, 69578 LIMONEST CEDEX, Immatriculée

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP )

Cahier des Clauses Administratives Particulières ( CCAP ) PREFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE, PREFET DE PARIS Direction de la Modernisation et de l Administration Mission des moyens généraux Bureau des marchés et de la logistique, 75911 PARIS CEDEX 15 pref-marches75@paris.gouv.fr

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS

CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS CONTRAT DE LOCATION LOCAUX VACANTS D après la loi n 89-462 du 6 juillet 1989 (JO 08/07 /89) modifiée par la loi du 21 juillet 1994 (JO 24/07/94) Le présent contrat de location est composé: d'une première

Plus en détail

MARCHE N 2014-06 : Location et maintenance d un autocom et de téléphones pour notre site de La Courneuve

MARCHE N 2014-06 : Location et maintenance d un autocom et de téléphones pour notre site de La Courneuve MARCHE N 2014-06 : Location et maintenance d un autocom et de téléphones pour notre site de La Courneuve ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE EN SEINE-SAINT-DENIS 6 mail Maurice de Fontenay 93120 LA COURNEUVE Date

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES YOUSIGN v1.4 A - CONDITIONS APPLICABLES A TOUTES LES PRESTATIONS YOUSIGN

CONDITIONS GENERALES YOUSIGN v1.4 A - CONDITIONS APPLICABLES A TOUTES LES PRESTATIONS YOUSIGN CONDITIONS GENERALES YOUSIGN v1.4 A - CONDITIONS APPLICABLES A TOUTES LES PRESTATIONS YOUSIGN Article 1. Définitions Les mots écrits en gras dans le présent article (et repris dans le corps du texte avec

Plus en détail

Cahier des Clauses Particulières

Cahier des Clauses Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Centre Hospitalier du Bois Petit Direction des services économiques, logistique, technique et informatique Services économiques 8 avenue de la Libération

Plus en détail

CONTRAT DE TELESURVEILLANCE DES INSTALLATIONS DE SECURITE ANTI-INTRUSION DES BATIMENTS MUNICIPAUX

CONTRAT DE TELESURVEILLANCE DES INSTALLATIONS DE SECURITE ANTI-INTRUSION DES BATIMENTS MUNICIPAUX CONTRAT DE TELESURVEILLANCE DES INSTALLATIONS DE SECURITE ANTI-INTRUSION DES BATIMENTS MUNICIPAUX Entre : Adresse : COMMUNE DE CLOUANGE 1, rue Mal Joffre 57185 CLOUANGE ci-après qualifiés le Client, d

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

CONTRAT D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE POUR CHAUDIERES MURALES

CONTRAT D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE POUR CHAUDIERES MURALES CONTRAT D EXPLOITATION ET DE MAINTENANCE POUR CHAUDIERES MURALES Entre les soussignés : OUEST DEPANNAGE ci-après dénommé le S.A.V. D une part, Et : SDC Les Zurbaines de Malakoff 9 passage du Théâtre 92240

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

IL A ETE EXPRESSEMENT CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT

IL A ETE EXPRESSEMENT CONVENU ET ARRETE CE QUI SUIT CONTRAT DE LOCATION "CYCLISM'ACCESS" ENTRE LES SOUSSIGNES : La Société "CYCLISM'ACCESS" Société par Actions Simplifiée au capital de 50 000 Euros dont le siège social est sis à BOURG-BLANC (29860), 5 rue

Plus en détail

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME

RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME 1/6 PROCEDURE ADAPTEE RÉVISION DU PLAN D OCCUPATION DES SOLS ET SA TRANSFORMATION EN PLAN LOCAL D URBANISME MARCHÉ PUBLIC D ETUDES ET D ASSISTANCE [MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES] passé selon la

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION

CONTRAT DE DOMICILIATION Entre les soussignés OPSI INFORMATIQUE 31-33, Rue Etienne RICHERAND 69003 Lyon Désignée ci-après sous la dénomination «CENTRAL OFFICE» et représenté par Monsieur Philippe SCHEIN. d une part, Et, Forme

Plus en détail

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières

MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA. Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES DE TRAVAUX TRAVAUX DE REFECTION DE L'INFRASTRUCTURE INFORMATIQUE ET ELECTRIQUE DE L'AGESSA Cahier des Clauses Administratives Particulières Page 1 sur 10 «TMPNOMRED» CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

les contrôles techniques quinquennaux

les contrôles techniques quinquennaux QUESTIONS-RÉPONSES concernant les contrôles techniques quinquennaux à réaliser dans les installations d ascenseurs 31 Janvier 2014 Page 1/30 Objectif du fascicule Ce fascicule a pour but de présenter une

Plus en détail

CONTRAT DE MAINTENANCE

CONTRAT DE MAINTENANCE CONTRAT DE MAINTENANCE MARCHE DE SERVICES PASSE APRES PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du code des marchés publics) Personne publique Mairie de Sainte-Geneviève-des-Bois Place Roger Perriaud 91711 SAINTE-GENEVIEVE-DES-BOIS

Plus en détail

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité

MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité MANDAT DE GESTION CEGEREM Sérénité Mandat n ENTRE LES SOUSSIGNES : 1 ) La Société D'UNE PART, Ci-après dénommée «le Mandant» ET : 2 ) La Société CEGEREM, société par actions simplifiée au capital de 100

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières

Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Communauté d Agglomération Amiens Métropole Direction des affaires juridiques et générales Service gestion centralisée du courrier Place de l Hôtel

Plus en détail

39 rue Maurice Berteaux 41110 St Aignan Tél : 02.54.75.70.40 Fax : 02.54.75.07.79. Date limite de réception des offres : 2 janvier 2013 à 12 h 00

39 rue Maurice Berteaux 41110 St Aignan Tél : 02.54.75.70.40 Fax : 02.54.75.07.79. Date limite de réception des offres : 2 janvier 2013 à 12 h 00 CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (CCAP) ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA PREPARATION ET LA PASSATION DES MARCHES D ASSURANCES Maître d ouvrage/pouvoir adjudicateur : Communauté de

Plus en détail

ENTRE LES SOUSSIGNÉS :

ENTRE LES SOUSSIGNÉS : ENTRE LES SOUSSIGNÉS : D une part 1 Le Syndicat de la copropriété de l immeuble sis Représenté par désigné par le vote de la résolution de l Assemblée du 2 et d autre part La Société André DEGUELDRE, Philippe

Plus en détail

Conditions Générales de Vente

Conditions Générales de Vente Conditions Générales de Vente Préambule : La Société «Les Evasions de Jade» ci-après désignée sous le vocable «le Prestataire» EIRL (Entreprise Individuelle à Responsabilité limitée), dont le siège social

Plus en détail

Applicable sur le site www.clicinformatique62.fr, à compter du 1 Février 2015

Applicable sur le site www.clicinformatique62.fr, à compter du 1 Février 2015 CONDITIONS GENERALES DE VENTE ET D'UTILISATION Applicable sur le site www.clicinformatique62.fr, à compter du 1 Février 2015 PRÉAMBULE : Le site est la propriété de THERIEZ Clément en sa totalité, ainsi

Plus en détail

VILLE DE FROUARD PRESTATIONS NETTOYAGE DES VITRES DES BATIMENTS COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.

VILLE DE FROUARD PRESTATIONS NETTOYAGE DES VITRES DES BATIMENTS COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A. VILLE DE FROUARD PRESTATIONS NETTOYAGE DES VITRES DES BATIMENTS COMMUNAUX CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES (C.C.A.P) (le présent cahier des clauses administratives contient 10 pages dont

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE. Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce.

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE. Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce. CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE Les présentes conditions visent à répondre aux impératifs de l article L441-6 du Code de Commerce. Elles se conforment aux obligations faites par la Loi du 4 août 2008 sur

Plus en détail

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC

Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Cahier des Clauses Administratives Particulières C.C.A.P. PROCEDURE ADAPTEE (Articles 28 et 40 II du Code des Marchés Publics) Marché de travaux RENOVATION DE LA BIBLIOTHEQUE DE CASTELNAU-DE-MEDOC Pouvoir

Plus en détail

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES

LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES LOCATION ET MAINTENANCE DE PHOTOCOPIEURS AVEC FOURNITURE DE CONSOMMABLES MARCHE DE FOURNITURES & SERVICES ACTE D ENGAGEMENT ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES Maison de la culture du Japon à Paris (MCJP)

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE MAINTENANCE DES LOGICIELS

CONDITIONS GENERALES DE MAINTENANCE DES LOGICIELS CONDITIONS GENERALES DE MAINTENANCE DES LOGICIELS Article 1 Objet Les présentes Conditions Générales ont pour objet de définir les conditions et le contenu des prestations de maintenance fournies par la

Plus en détail

Mentions Légales. Webmaster. Propriété intellectuelle

Mentions Légales. Webmaster. Propriété intellectuelle Mentions Légales Site web édité et hébergement par l auto-entreprise Axxom de Delorme Andy. N de Siret : 518 501 572 00011 17 chemin du petit clora 63400 Chamalières Téléphone : 06-21-53-88-99 Mail : contact@axxom.fr

Plus en détail

MARCHÉ SÉCURITÉ-SURVEILLANCE-GARDIENNAGE 2010

MARCHÉ SÉCURITÉ-SURVEILLANCE-GARDIENNAGE 2010 Vénissieux, le 20 janvier 2010 20 boulevard Marcel Sembat 69694 Vénissieux Tél. : 04 78 78 50 00 Fax : 04 78 78 50 01 MARCHÉ SÉCURITÉ-SURVEILLANCE-GARDIENNAGE 2010 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIÈRES RÈGLEMENT

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L'IMMIGRATION MINISTERE CHARGE DE L OUTRE-MER Représenté par son Délégué en exercice CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES VENTE

CONDITIONS GENERALES VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE 1 Article 1. AUTOEASY.FR : AutoEasy.fr est une marque déposée, toute contrefaçon ou utilisation non autorisée peut faire l'objet de poursuites pénales. Les conditions générales

Plus en détail

Représentée par Bruno de Saint-Louvent, Directeur des Investissements et Achats, ci-après dénommée le Client, d une part

Représentée par Bruno de Saint-Louvent, Directeur des Investissements et Achats, ci-après dénommée le Client, d une part Accord-cadre n A10-951 Objet de l accord-cadre: FOURNITURE DE CORBEILLES MURALES VIGIPIRATE Entre les soussignés Société Aéroports de Lyon SA à Directoire et Conseil de Surveillance Capital de 148 000

Plus en détail

SEVRES ESPACE LOISIRS

SEVRES ESPACE LOISIRS SEVRES ESPACE LOISIRS MARCHE PUBLIC DE SERVICES Nettoyage et entretien du SEL Marché n SEL13-01 CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) Mode de consultation : procédure adaptée Le présent document vaut

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX . MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX NOMENCLATURE : 81-17 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT

MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHE D APPEL D OFFRE OUVERT Marché concernant la fourniture d'un logiciel ou d'une suite de logiciels permettant de gérer les soins infirmiers, les dossiers

Plus en détail

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE

COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE COMMUNE DE MONTAMISE CONSTRUCTION D UN DAB POUR LE CREDIT AGRICOLE A MONTAMISE SOUMISSION - MARCHE POUR TRAVAUX PUBLICS ENTRE D'UNE PART : La COMMUNE DE MONTAMISE 11, Place de la Mairie 86360 MONTAMISE,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES PASSÉ SOUS LE RÉGIME DE LA PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES PASSÉ SOUS LE RÉGIME DE LA PROCEDURE ADAPTEE MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES PASSÉ SOUS LE RÉGIME DE LA PROCEDURE ADAPTEE MARCHE DE MAINTENANCE DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE, D EAU CHAUDE SANITAIRE ET VMC DES BATIMENTS COMMUNAUX MAPA

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

Sécurité des ascenseurs

Sécurité des ascenseurs SERVICE PUBLIC FEDERAL ECONOMIE, P.M.E., CLASSES MOYENNES & ENERGIE QUALITE ET SECURITE Division Sécurité Service Sécurité des Produits Sécurité des ascenseurs Version 27/01/06 Références : Arrêté royal

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION DE BUREAUX EQUIPES

CONTRAT DE LOCATION DE BUREAUX EQUIPES CONTRAT DE LOCATION DE BUREAUX EQUIPES ENTRE LES SOUSSIGNES : D UNE PART : La SAS ABC DOMICILIATION, dont le siège social est 21 AVENUE AUBER à NICE, immatriculée au RCS de NICE sous le n 529332728, représentée

Plus en détail

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI)

Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Le Contrat de construction de maison individuelle (CCMI) Cadre réglementaire Le CCMI entre dans le cadre des dispositions des articles L. 231-1 à L. 231-13 et R. 231-1 à R. 231-14 (art. L. 232-1 ; L. 232-2

Plus en détail

Ville de NOYELLES-GODAULT

Ville de NOYELLES-GODAULT Ville de NOYELLES-GODAULT CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (C.C.P) C.C.P. PROTECTION ET SECURITE DES BATIMENTS TELESURVEILLANCE et INTERVENTIONS Marché sur procédure adaptée passé en application De l article

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES _ MAIRIE DE BP 9 33611 CESTAS CEDEX www.mairie-cestas.fr Tel : 05 56 78 13 00 Fax : 05 57 83 59 64 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) MARCHE DE MAINTENANCE, VERIFICATION, RENOUVELLEMENT

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES PROFESSIONNELLES de MAINTENANCE D EQUIPEMENTS

CONDITIONS GÉNÉRALES PROFESSIONNELLES de MAINTENANCE D EQUIPEMENTS CONDITIONS GÉNÉRALES PROFESSIONNELLES de MAINTENANCE D EQUIPEMENTS 1 APPLICATION des Conditions générales Les présentes conditions générales codifient les usages professionnels attestés et fondés sur les

Plus en détail

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08

Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 ROYAUME DU MAROC AGENCE POUR LA PROMOTION ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE ET SOCIAL DES PREFECTURES ET POVINCES DU NORD DU ROYAUME... Marché : N DAF/AUDIT COMPT FINANCIER/18-08 OBJET : L AUDIT COMPTABLE

Plus en détail

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130 31130 Marché Public de fournitures courantes et services Surveillance et Gardiennage des Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée passée en application de l article

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT

Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Clause assurance des conventions de Maîtrise d œuvre > 15 M HT Article 00 Assurances. Dans la mesure où les garanties préconisées ou souscrites par le Maître de l ouvrage, sont accordées selon des clauses

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES OFFICE DU TOURISME D EPINAL Contrat d étude et de conseil pour la remise en concurrence des contrats d assurances de l Office du Tourisme d Epinal MARCHE PUBLIC DE SERVICES Marché à Procédure adaptée en

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ

CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ CONTRAT DE LOCATION MEUBLÉ Rappel des dispositions légales : loi nº 2005-32 du 18 janvier 2005 art. 115 Journal Officiel du 19 janvier 2005, art. L. 632-1 du Code de le construction et de l'habitation

Plus en détail

Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication

Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication Ministère de la Culture et de la Communication Département de l'information et de la Communication CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Mise à disposition d une plateforme de veille sur Internet

Plus en détail

Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année.

Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année. CONDITIONS GENERALES DE VENTES CAMPING-CAR PARK Camping-car Park est un concept novateur de gestion d aires d étapes de camping-cars en France et à l Etranger, ouvertes 24 H/24, toute l année. PRÉAMBULE

Plus en détail

Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO) pour la rédaction et le lancement d une procédure de marché public d assurances

Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO) pour la rédaction et le lancement d une procédure de marché public d assurances Assistance à Maîtrise d Ouvrage (AMO) pour la rédaction et le lancement d une procédure de marché public d assurances Cahier des Clauses Particulières (CCP) 1 CHAPITRE PREMIER GENERALITES Article 1. Objet

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE PUBLIC DE SERVICES PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE MARCHE PUBLIC DE SERVICES PASSE SELON LA PROCEDURE ADAPTEE - ARTICLES 26, 28 et 29 DU CODE DES MARCHES PUBLICS - OBJET du MARCHE : Etude relative au projet de fusion entre les communautés de communes de

Plus en détail

C. C. A. P. Connexion Haut-débit du site de la Maison du Parc 63880 Saint-Gervais-sous-Meymont

C. C. A. P. Connexion Haut-débit du site de la Maison du Parc 63880 Saint-Gervais-sous-Meymont C. C. A. P. Connexion Haut-débit du site de la Maison du Parc 63880 Saint-Gervais-sous-Meymont MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES PARTICULIERES «Emission de titres de transports train et avion et services annexes» Appel d offres ouvert (Article

Plus en détail

CONVENTION REGISTRE - BUREAU D ENREGISTREMENT

CONVENTION REGISTRE - BUREAU D ENREGISTREMENT CONVENTION REGISTRE - BUREAU D ENREGISTREMENT Entre les soussignés : L Agence Tunisienne d Internet, sise à 13, avenue Jugurtha 1002 Tunis, Tunisie, Matricule Fiscal n 539698L/A/M000 et représentée par

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES Société Anonyme d Economie Mixte Locale BP 237 20294 BASTIA : 04.95.32.80.55 : 04.95.34.01.14 MARCHE DE PRESTATION DE SERVICES DE NETTOYAGE DES AUTORAILS CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail