Le processus DT DICT àla Ville de Vesoul

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le processus DT DICT àla Ville de Vesoul"

Transcription

1 Le processus DT DICT àla Ville de Vesoul 1

2 1 processus de mise en oeuvre de la réforme 2 les problèmes externes et internes 3 les solutions mises en place 4 les nouveaux problèmes en cours de résolution 2

3 1 Processus de mise en œuvre de la réforme Déclaration de chaque réseau : eau potable eaux usées et unitaire eaux pluviales éclairage public Choix d une seule personne gérant la réforme au début Déclaration de la Ville comme maître d ouvrage / maître d œuvre / opérateur de réseau / déclarant (travaux en régie) 3

4 2.1 LES PROBLEMES EXTERNES Avec les entreprises au début : Utilisation de l ancien document de déclaration des DR et DICT Déclaration manuelle sur le nouveau CERFA Double déclaration d Edf pour les mêmes chantiers : Edf lance les éléments pour une DT, mais ne transmet pas les codes aux entreprises les entreprises intervenantes pour Edf lance une DICT et parfois une DT avec de nouveaux codes pour le même chantier. 4

5 2.2 LES PROBLEMES INTERNES Trop de travail pour un seul agent Sortie du guide technique officiel en juin 2012 en retard par rapport aux obligations d enregistrement fixées par la réforme Rejet par Edf des DICT si absence de DT alors que la réforme indiquait une certaine tolérance au début Défaut des plans 5

6 Plan de réseaux eau potable : Un plan général du réseau assez précis sur toute la Ville Plan d assainissement : Plan papier sauf les sections refaites depuis 10 ans Plan d éclairage public : Uniquement sous format papier 6

7 Récolement des plans réalisés au 1/200 en retard Certains plans projets non récolés oubli si projets ou réalisés Grand retard de l informatisation des plans de réseaux 7

8 3 LES SOLUTIONS Passage par un prestataire de service choix entre trois opérateurs : DICT.fr DICTservices (le plus réactif àla demande) PROTYS (le plus lent relance nécessaire) Difficulté de comparaison / chacun valorise la part de marché / la part de grands opérateurs dans ses clients 8

9 Demande de devis + démonstration (les opérateurs ont adaptés leur ancien outil et n ont pas créé un nouvel outil adapté à la législation) Choix DICTservices : prix le plus intéressant / simplicité du logiciel (comme DICT.fr) / opérateur réactif car plus petit. Défauts apparus : notice ancien produit / dématérialisation àvenir / utilisation de termes différents du CERFA 9

10 Dict.fr DICT services PROTYS tranche de coût 3000 crédits : jetons : crédits : ,83 /crédit 0,50 /crédit 0,40 /crédit 0,8 /déclaration 6000 crédits : jetons : crédits : ,67 / crédit 0,50 /crédit 0,36 /crédit 0,72 /déclaration Formation téléphonique déclarant 150 gratuit 149 Formation téléphonique exploitant 150 gratuit Formation sur site 1 914,40 Envoi de document fax mail site 1 pour 2 pages 1 pour 2 pages 2 crédits pour 2 pages 2 crédits pour 2 pages Envoi de document courrier 2 pour 1 page 2 pour 1 page 9 crédits pour 2 pages 7 crédits pour 2 pages Envoi de document RAR 6 pour 1 page 6 pour 1 page 29 crédits pour 2 pages 22 crédits pour 2 pages Intégration auto doc entrant dans DICT.fr 1 crédit / doc jeton supplem par page 0 à 1 selon situation 1 à 1 selon situation 10

11 Réduction de 4 à3 réseaux déclarés (regroupement de l assainissement EU et EP) 11

12 4 LES NOUVEAUX PROBLEMES Saturation fréquente du fax de RTE envoi en recommandé + cher Manque d implication des agents terrain dans les déclarations incompréhension de la réforme Nécessité de formation en interne Manque d implication des élus : personne n a compris la responsabilisation croissante de la collectivité 12

13 Nécessité d anticipation pour lancer la DT avant la DICT Volonté de systématiser les DT DICT conjointe (hors de leur domaine restreint d application) Développement des ATU par les entreprises (oubli de lancer DICT pour intervention domaine public ATU«cas de force majeure») 13

14 Manque de rigueur des déclarants rendant les DT et DICT difficilement exploitables (date de travaux, nature des travaux peu précise, importance du chantier non définie, ) 14

15 Certains réseaux communaux sont limités àla commune, d autres (eau potable) sont à cheval sur d autres communes (vente en gros d eau) 15

Club des Utilisateurs Syncom. du 19 juin 2012

Club des Utilisateurs Syncom. du 19 juin 2012 Club des Utilisateurs Syncom du 19 juin 2012 Plan 1. Actualités : Nouvelle réglementation DT-DICT 2. Intégration des données fouilles et travaux 3. Modification de la cartographie - Présentation du module

Plus en détail

Conférence francophone ESRI 2 & 3 octobre 2013

Conférence francophone ESRI 2 & 3 octobre 2013 Conférence francophone ESRI 2 & 3 octobre 2013 www.sicio.fr Communication Mise en place d une application de gestion des DT-DICT sous ArcOpole Nathalie LEMOINE, chef de projet SIG et urbaniste des systèmes

Plus en détail

Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux. octobre 2014

Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux. octobre 2014 Réforme DT/DICT Loi anti endommagement de réseaux octobre 2014 Sommaire 1. Enjeux de la réforme 2. Principales mesures de la réformes 3. Le Guichet unique national 4. Rôle des exploitants de réseau 5.

Plus en détail

Présentation de la Direction Assainissement de la Communauté d Agglomération de Vesoul

Présentation de la Direction Assainissement de la Communauté d Agglomération de Vesoul Présentation de la Direction Assainissement de la Communauté d Agglomération de Vesoul Luc SOMLETTE Directeur Assainissement CAV Ex chef de service eau assainissement à la Ville de Vesoul Les points abordés

Plus en détail

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction

Application du Lean dans le domaine des Services Introduction Introduction Le domaine des Services (vs. Industriel) comprend à la fois les organisations qui fournissent des services : Banque, Administration, etc. les fonctions supports de toutes les organisations

Plus en détail

Les Formulaires, l enchainement, et les délais

Les Formulaires, l enchainement, et les délais Construction d un ouvrage Ouvrages d emprise limitée et de très courte durée Cas des Travaux urgents LES TRAVAUX A PROXIMITE DES RESEAUX Les Formulaires, l enchainement, et les délais Les consultations

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHÉS PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES ASSISTANCE JURIDIQUE, TECHNIQUE ET FINANCIÈRE EN VUE DU CHOIX ET DE LA MISE EN PLACE DU MODE DE GESTION DU SERVICE D ASSAINISSEMENT Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée 1- Identification de l organisme qui passe le marché :

Plus en détail

ASCOMADE 26 Novembre 2012

ASCOMADE 26 Novembre 2012 ASCOMADE 26 Novembre 2012 Réforme réglementation DT/DICT Démarches entreprises-difficultés rencontrées-solutions Présentation de la Direction Eau et Assainissement, Points clés de la nouvelle réglementation,

Plus en détail

Réception des réponses et suivi de vos déclarations.

Réception des réponses et suivi de vos déclarations. Réception des réponses et suivi de vos déclarations. Sommaire. 1. Que se passe-t-il après la transmission des déclarations?... 2 2. Tableau de suivi des déclarations... 2 3. Signaler la réception d un

Plus en détail

Cahier des Charges. Toutes formations confondues, l établissement accueille en simultané 450 étudiants par an.

Cahier des Charges. Toutes formations confondues, l établissement accueille en simultané 450 étudiants par an. Marché pour l accompagnement de la mise en place d une démarche qualité visant à la certification ISO 9001 du service de formation continue de l ENGEES Cahier des Charges Date de publication : 11 mars

Plus en détail

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

Maîtres d ouvrage, rendez vos projets plus sûrs à proximité des réseaux

Maîtres d ouvrage, rendez vos projets plus sûrs à proximité des réseaux Maîtres d ouvrage, rendez vos projets plus sûrs à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

Journée d actualité du CNFPT. La mise en œuvre de la réforme des travaux à proximité des réseaux (DT-DICT) MONTIGNY Le - BRETONNEUX - le 28 juin 2013

Journée d actualité du CNFPT. La mise en œuvre de la réforme des travaux à proximité des réseaux (DT-DICT) MONTIGNY Le - BRETONNEUX - le 28 juin 2013 Journée d actualité du CNFPT La mise en œuvre de la réforme des travaux à proximité des réseaux (DT-DICT) MONTIGNY Le - BRETONNEUX - le 28 juin 2013 Impacts pour les collectivités - témoignage Erwan LEMARCHAND

Plus en détail

"Les risques contrats dans les projets"

Les risques contrats dans les projets AFITEP http://www.afitep.fr/ info@afitep.fr "Les risques contrats dans les projets" L' étude de faisabilité, les partenaires, la construction, la négociation des contrats les impacts et les facteurs de

Plus en détail

Module Exploitant. Comment répondre aux déclarations et envoyer un Récépissé. www.dictservices.fr 05.59.01.00.20 assistance@dictservices.fr.

Module Exploitant. Comment répondre aux déclarations et envoyer un Récépissé. www.dictservices.fr 05.59.01.00.20 assistance@dictservices.fr. Module Exploitant Comment répondre aux déclarations et envoyer un Récépissé. www.dictservices.fr 05.59.01.00.20 assistance@dictservices.fr mai, 2015 www.dictservices.fr service proposé par SIG-IMAGE, éditeur

Plus en détail

La Communauté de Communes de Gevrey-Chambertin en quelques mots : Un territoire étendu (190 Km²), essentiellement rural à semi-rural

La Communauté de Communes de Gevrey-Chambertin en quelques mots : Un territoire étendu (190 Km²), essentiellement rural à semi-rural La Communauté de Communes de Gevrey-Chambertin en quelques mots : EPCI créé fin 2004 22 communes 9 400 habitants Un territoire étendu (190 Km²), essentiellement rural à semi-rural De multiples compétences

Plus en détail

ANNEXES. Point sur la nouvelle réglementation : travaux à Proximité des réseaux 35

ANNEXES. Point sur la nouvelle réglementation : travaux à Proximité des réseaux 35 ANNEXES Définitions Catégories d ouvrages Classes de précision et investigations complémentaires Clauses techniques et financières particulières Code couleur du marquage piquetage Schémas des délais à

Plus en détail

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN ENJEU POUR L URBANISATION MAITRISEE DE BUSSY SAINT- GEORGES Un enjeu politique Le contrôle et la gestion des espaces urbanisés sont des enjeux de

Plus en détail

FICHE PRATIQUE DT-DICT

FICHE PRATIQUE DT-DICT FICHE PRATIQUE DT-DICT Dans le cadre des travaux à proximité des réseaux sensibles pour la sécurité 1, des groupes de travail ont été mis en place sous l égide de l AFNOR et du MEDDTL pour la mise en place

Plus en détail

1. Les nouvelles obligations pour les collectivités en tant qu exploitantes de réseaux

1. Les nouvelles obligations pour les collectivités en tant qu exploitantes de réseaux DVUH/FM 29 août 2012 LA REFORME ANTI-ENDOMMAGEMENT DES RESEAUX ET L ACCES AU TELESERVICE DU GUICHET UNIQUE MISE EN ŒUVRE AU 1 ER JUILLET 2012 NOTE D INFORMATION COMPLEMENTAIRE Cette note complémentaire

Plus en détail

Observatoire Régional DT DICT Rhône Alpes. Luc De La Fontaine UI Lyon Joël Guttin UI Alpes 09 Juin 2015

Observatoire Régional DT DICT Rhône Alpes. Luc De La Fontaine UI Lyon Joël Guttin UI Alpes 09 Juin 2015 Observatoire Régional DT DICT Rhône Alpes Luc De La Fontaine UI Lyon Joël Guttin UI Alpes 09 Juin 2015 sommaire 1- Volumétrie DT/ DICT en Rhône Alpes 2- Dommages au réseau ORANGE en Rhône Alpes 3- Démarche

Plus en détail

Commune d ECROSNES. Mission de maîtrise d œuvre relative aux travaux d assainissement en domaine privé. Cahier des Clauses Techniques Particulières

Commune d ECROSNES. Mission de maîtrise d œuvre relative aux travaux d assainissement en domaine privé. Cahier des Clauses Techniques Particulières Commune d ECROSNES Mission de maîtrise d œuvre relative aux travaux d assainissement en domaine privé Cahier des Clauses Techniques Particulières Page 1 sur 10 SOMMAIRE 1. Contexte de l opération 3 2.

Plus en détail

LA télégestion L o u t i l p o u r l e con t rô l e et l a g e s t i on à d i s ta n ce de v o s i n s ta l l at i on s

LA télégestion L o u t i l p o u r l e con t rô l e et l a g e s t i on à d i s ta n ce de v o s i n s ta l l at i on s LA TÉLÉGESTION L o u t i l p o u r l e c o n t r ô l e e t l a g e s t i o n à d i s t a n c e de vos installations La télégestion : VOS BESOINS Sécurité des installations Etre alerté à tout moment d un

Plus en détail

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux

Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux Entreprises de travaux, sécurisez vos chantiers à proximité des réseaux obligation depuis le 1 er juillet 2012 Un nouveau téléservice pour construire sans détruire www.reseaux-et-canalisations.gouv.fr

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION

REGLEMENT DE LA CONSULTATION MARCHE PUBLIC EN PROCEDURE ADAPTEE PROJET DE LOTISSEMENT COMMUNAL D HABITATIONS Rue Calmette à GUILERS MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE REGLEMENT DE LA CONSULTATION POUVOIR ADJUDICATEUR : Mairie de GUILERS

Plus en détail

LA GÉOLOCALISATION ET LE GÉORÉFÉRENCEMENT DE VOS RÉSEAUX. Détection de réseaux enterrés. Marquage Piquetage. Récolement.

LA GÉOLOCALISATION ET LE GÉORÉFÉRENCEMENT DE VOS RÉSEAUX. Détection de réseaux enterrés. Marquage Piquetage. Récolement. INSPECTION DÉTECTION DE RÉSEAUX SOUTERRAINS Détection de réseaux enterrés Marquage Piquetage Récolement Géoréférencement LA GÉOLOCALISATION ET LE GÉORÉFÉRENCEMENT DE VOS RÉSEAUX PRÉSENTATION GÉNÉRALE L

Plus en détail

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES

DARNETS. Mairie de SEPTEMBRE 2002. Corrèze A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT D. LES RESPONSABILITES Mairie de DARNETS Corrèze SEPTEMBRE 2002 19300 Darnets Tél. : 05.55.93.09.91 Fax. : 05.55.93.13.06 Email : mairiededarnets@wanadoo.fr A. UNE OBLIGATION B. ROLE DES ELUS C. LA GESTION DE L ASSAINISSEMENT

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Offre de service : ASSISTANCE ET CONSEIL EN URBANISME REGLEMENTAIRE

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Offre de service : ASSISTANCE ET CONSEIL EN URBANISME REGLEMENTAIRE Offre de service : ASSISTANCE ET CONSEIL EN URBANISME REGLEMENTAIRE Assistance et conseil technique et administratif aux collectivités en urbanisme réglementaire Toute collectivité maître d ouvrage de

Plus en détail

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013

RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 MAIRIE DE BAZINCOURT/THIERCEVILLE RÉUNION PUBLIQUE DE PRÉSENTATION DU PROJET D ASSAINISSEMENT DU 23 NOVEMBRE 2013 Mairie de BAZINCOURT sur EPTE et THIERCEVILLE 6, rue de la Mairie 27140 Bazincourt sur

Plus en détail

Industrie Lyon 2015 Coralie Jogama

Industrie Lyon 2015 Coralie Jogama Industrie Lyon 2015 Coralie Jogama Initier une démarche Amélioration Continue dans un environnement logiciel intégré & plateforme Cloud Comment mettre en place une solution Amélioration continue sur Cloud?

Plus en détail

Le service en + Dossier de présentation. www.dictservices.fr. Délégation d'envoi DT-DICT et Récépissé sur internet

Le service en + Dossier de présentation. www.dictservices.fr. Délégation d'envoi DT-DICT et Récépissé sur internet Le service en + Dossier de présentation www.dictservices.fr Délégation d'envoi DT-DICT et Récépissé sur internet Dossier de présentation Créé en 1993, SIG-IMAGE, éditeur de logiciels et prestataire de

Plus en détail

Réforme DT DICT Décret n 2011-1241 du 5 octobre 2011

Réforme DT DICT Décret n 2011-1241 du 5 octobre 2011 Réforme DT DICT Décret n 2011-1241 du 5 octobre 2011 BEAUNE Le Jeudi 03 Octobre 2013 Espace public, écologie & services urbains Contenu de la présentation 1. Réforme DT DICT Pourquoi? 2. Les démarches

Plus en détail

COMMUNE D AUMETZ 6 Place de l hôtel de ville BP18 57 710 AUMETZ Tél. : 03 82 91 90 63 Fax : 03 82 91 99 91 N AFFAIRE : 15084A B A MODIFICATION

COMMUNE D AUMETZ 6 Place de l hôtel de ville BP18 57 710 AUMETZ Tél. : 03 82 91 90 63 Fax : 03 82 91 99 91 N AFFAIRE : 15084A B A MODIFICATION COMMUNE D AUMETZ 6 Place de l hôtel de ville BP18 57 710 AUMETZ Tél. : 03 82 91 90 63 Fax : 03 82 91 99 91 COMMUNE D AUMETZ rues d Ottange, de l Eglise, des Prés, Saint-Martin et place de l Hôtel de Ville

Plus en détail

KEL Doc. Service d envoi automatisé de courriers postaux. Un service du Groupe KEL

KEL Doc. Service d envoi automatisé de courriers postaux. Un service du Groupe KEL KEL Doc Service d envoi automatisé de courriers postaux Un service du Groupe KEL KEL Doc L envoi automatisé de vos courriers postaux depuis votre logiciel. La place du courrier dans vos métiers : indispensable

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

Manuel Utilisateur. Module Exploitant. www.dictservices.fr t.: 05.59.01.00.20 assistance@dictservices.fr. mai, 2015

Manuel Utilisateur. Module Exploitant. www.dictservices.fr t.: 05.59.01.00.20 assistance@dictservices.fr. mai, 2015 Manuel Utilisateur Module Exploitant www.dictservices.fr t.: 05.59.01.00.20 assistance@dictservices.fr mai, 2015 www.dictservices.fr service proposé par SIG-IMAGE, éditeur de logiciels métier. 1 Sommaire.

Plus en détail

Intervention de la vice-présidente, Micheline Claes, lors de la conférence Isabel du 27 février 2008

Intervention de la vice-présidente, Micheline Claes, lors de la conférence Isabel du 27 février 2008 Intervention de la vice-présidente, Micheline Claes, lors de la conférence Isabel du 27 février 2008 Remplissant de multiples fonctions et pièce maîtresse en comptabilité et en fiscalité, la facture intéresse

Plus en détail

1- Rappel de la réglementation applicable concernant la localisation des points de compactage et les déclarations de travaux

1- Rappel de la réglementation applicable concernant la localisation des points de compactage et les déclarations de travaux , 91, Avenue de la république 75011 PARIS Tél. : 01 48 06 80 81 Fax : 01 48 06 43 42 Juillet 2013 Note relative aux DÉCLARATIONS DE PROJET DE TRAVAUX (D.T.) et DÉCLARATION D'INTENTION DE COMMENCEMENT DE

Plus en détail

Cartographie Informatique Eclairage Public

Cartographie Informatique Eclairage Public Syndicat Départemental d Electricité de la Haute Garonne Cartographie Informatique Eclairage Public Fonctionnalité de déclaration et de suivi des pannes Notice d utilisation 1-Préambule : L application

Plus en détail

SERVICES D'ENTRETIEN DES TOITURES, TOITURES TERRASSES ET CHENEAUX DES BÂTIMENTS MUNICIPAUX

SERVICES D'ENTRETIEN DES TOITURES, TOITURES TERRASSES ET CHENEAUX DES BÂTIMENTS MUNICIPAUX Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. 2012-16 SERVICES D'ENTRETIEN DES TOITURES, TOITURES TERRASSES ET CHENEAUX DES BÂTIMENTS

Plus en détail

CONTRIBUTION DES FAMILLES 2015-2016

CONTRIBUTION DES FAMILLES 2015-2016 DOC 1 1. FRAIS ANNUELS POUR L'EXTERNAT PS-MS GS CP CE1-CE2 CM1-CM2 6ème 5ème 4ème 3ème 2de 1ère Terminale 1.1 Contribution scolaire 1 481,00 1 618,00 1 527,00 1 731,00 1 834,00 1 924,00 1.2 1.3 Assurance

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC)

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) MAIRIE DE MONTLOUIS ECOLE EMILE GERBAULT REFECTION DU CHAUFFAGE REGLEMENT DE LA CONSULTATION (RC) DATE LIMITE DE RECEPTION DES OFFRES : 22 AVRIL 2010 A 17 H 00 DELAI DE RIGUEUR DIRECTION DES BÂTIMENTS

Plus en détail

lier 8 : Contrôle et suivi des installations : étapes cl

lier 8 : Contrôle et suivi des installations : étapes cl lier 8 : Contrôle et suivi des installations : étapes cl Hubert BLANCHARD Responsable du service Eau et Assainissement C.A.B.A. Anne Gaëlle RUMIN Responsable du SPANC C.A.B.A. Gérard PRADAL Maire de Labrousse

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

FOURNITURE DE GAZ POUR BÂTIMENTS MUNICIPAUX DE CYSOING

FOURNITURE DE GAZ POUR BÂTIMENTS MUNICIPAUX DE CYSOING Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. N Cys FOURNITURE DE GAZ POUR BÂTIMENTS MUNICIPAUX DE CYSOING Règlement de la Consultation

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 6056. Comptabilité - Exercice 1994 - Transferts de crédits

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 6056. Comptabilité - Exercice 1994 - Transferts de crédits BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 6056 Comptabilité - Exercice 1994 - Transferts de crédits M. LE MAIRE, Rapporteur : Il est demandé au Conseil Municipal d autoriser les s à intervenir en dépenses

Plus en détail

Aspects juridiques des logiciels libres

Aspects juridiques des logiciels libres Aspects juridiques des logiciels libres Michel Jaccard BCCC Avocats Genève Lausanne Dix questions et quelques réponses Interactions entre logiciels libres et le droit Les stratégies de réduction des risques

Plus en détail

Politique de Signature Électronique de DICTServices

Politique de Signature Électronique de DICTServices Politique de Signature Électronique de DICTServices Politique de signature électronique de DICTServices version 1.0.0 1/8 Suivi du document Version Date Origine de la mise à jour Rédigé par 1.0.0 01/12/12

Plus en détail

La Régie en 10 Questions

La Régie en 10 Questions La Régie en 10 Questions l eau d aujourd hui d 1 Le choix de la gestion directe. Pourquoi? Une dynamique engagée Municipaliser la gestion de l eau s inscrit dans une volonté affirmée de redonner un sens

Plus en détail

BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME. 6 a. Commune de. APPROBATION Vu pour être annexé à la délibération en date du : NOTICE SANITAIRE URBA-SERVICES

BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME. 6 a. Commune de. APPROBATION Vu pour être annexé à la délibération en date du : NOTICE SANITAIRE URBA-SERVICES URBA-SERVICES CABINET DE CONSEILS EN URBANISME 83, rue de Tilloy, BP 401-60004 BEAUVAIS CEDEX Téléphone : 03.44.45.17.57 Fax : 03.44.45.04.25 Commune de BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME APPROBATION Vu

Plus en détail

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009 Protection de la ressource et Métiers de l Automobile Intervention du 12 octobre 2009 Intervention 1. Le CNPA et le Défi de l Environnement 2. Environnement et Métiers de l Automobile 3. Le parcours du

Plus en détail

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME

Dématérialisation des données. Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes PROGRAMME Les petits déjeuner du CT M Réunion n 4 du Club de Laboratoires Accrédités Dématérialisation des données Partage d expériences, Evolutions dans le domaine de l accréditation, échanges d auditeurs internes

Plus en détail

La vidange est d ailleurs prévue par la loi (Code de la Santé Publique, article 1331-1), et doit être effectuée en moyenne tous les 4 ans.

La vidange est d ailleurs prévue par la loi (Code de la Santé Publique, article 1331-1), et doit être effectuée en moyenne tous les 4 ans. Objet : entretien assainissement individuel Madame, Monsieur, Votre habitation est équipée d un système d assainissement non collectif pour le traitement de vos eaux usées. Le bon fonctionnement de cet

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations Catalogue des formations Entreprises de travaux Publics Maîtres d'ouvrage et gestionnaires de réseaux Réforme anti-endommagement Détection de réseaux Entreprises de détections de réseaux Géomètres topographes

Plus en détail

Les problématiques relatives à la dématérialisation du contrat d assurances Le règlement des sinistres. Colloque AJAR Mardi 4 décembre 2012

Les problématiques relatives à la dématérialisation du contrat d assurances Le règlement des sinistres. Colloque AJAR Mardi 4 décembre 2012 Les problématiques relatives à la dématérialisation du contrat d assurances Le règlement des sinistres Colloque AJAR Mardi 4 décembre 2012 Préambule D é f i n i t i o n d u c a d r e d e l a d i s c u

Plus en détail

L Assainissement Non Collectif. dans l Eure

L Assainissement Non Collectif. dans l Eure 6 Assises Nationales de l ANC L Assainissement Non Collectif dans l Eure Evreux 30 septembre 2009 L Assainissement Non Collectif dans l Eure 1. État des lieux de l ANC dans le département 2. Politique

Plus en détail

MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC Procédure adaptée (art. 28 du CMP) Marché à Bon de Commande (art. 77 du CMP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur COMMUNAUTE DE COMMUNES DES ETANGS représentée

Plus en détail

Commune de PISIEU. SYNDICAT des EAUX DOLON-VAREZE. Département de l ISERE. Gilles Nicot Ingénieur Conseil Eau, Assainissement, Environnement.

Commune de PISIEU. SYNDICAT des EAUX DOLON-VAREZE. Département de l ISERE. Gilles Nicot Ingénieur Conseil Eau, Assainissement, Environnement. Département de l ISERE SYNDICAT des EAUX DOLON-VAREZE Commune de PISIEU Etude des possibilités d assainissement collectif / non collectif Octobre 2005 Gilles Nicot Ingénieur Conseil Eau, Assainissement,

Plus en détail

L ORGANISATION DES TOURNEES DE VISITES :

L ORGANISATION DES TOURNEES DE VISITES : L ORGANISATION DES TOURNEES DE VISITES : On part du principe qu un plan d action bien préparé fait gagner du temps, des clients et permet d économiser son énergie et des kms. Le temps consacré à la préparation

Plus en détail

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PARTICULIERES. Contrôle règlementaire semestriel Maintenance des portes et portails automatiques Dépannage sur site

CAHIER DES CHARGES PARTICULIERES. Contrôle règlementaire semestriel Maintenance des portes et portails automatiques Dépannage sur site REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon CAHIER DES CHARGES PARTICULIERES Contrôle règlementaire semestriel Maintenance des

Plus en détail

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières COMMUNE DE VIRIAT Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES Cahier des Clauses Particulières Maître d Ouvrage : Commune de VIRIAT (Ain) Maître d œuvre : Services

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL

RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL STEP 15-4604 RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL AU CONSEIL GENERAL à l'appui d'une demande de crédit complémentaire de 931 700.- pour la finalisation des travaux de l Actiflo (Du 1 er avril 2015) Monsieur le

Plus en détail

COMMUNE DE LE COUDRAY 32, rue du GORD 28630 LE COUDRAY. Tél: 02.37.28.17.14 Télécopie : 02.37.30.17.60 MAINTENANCE MATERIELS INFORMATIQUES ET RESEAU

COMMUNE DE LE COUDRAY 32, rue du GORD 28630 LE COUDRAY. Tél: 02.37.28.17.14 Télécopie : 02.37.30.17.60 MAINTENANCE MATERIELS INFORMATIQUES ET RESEAU COMMUNE DE LE COUDRAY 32, rue du GORD 28630 LE COUDRAY Tél: 02.37.28.17.14 Télécopie : 02.37.30.17.60 MAINTENANCE MATERIELS INFORMATIQUES ET RESEAU Cahier des Charges CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE ARTICLE

Plus en détail

La solution CAP Valley

La solution CAP Valley La solution CAP Valley Une vision globale et consolidée > des entreprises > des partenaires > des acteurs Restitution immédiate de toutes les informations de l'entreprise tous services confondus Tous les

Plus en détail

Une épuration choisie

Une épuration choisie ETAT DES LIEUX EN LOIR ET CHER Dans l état actuel des choses, le département dispose de 216 unités d épuration qui assurent le traitement total ou partiel de 212 communes sur les 290 que comporte le département.

Plus en détail

Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire. Antoine GARCIA Ville de BESANCON

Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire. Antoine GARCIA Ville de BESANCON Gestion alternative des eaux pluviales : les défis posés par un réseau unitaire Antoine GARCIA Ville de BESANCON Mardi 13 mai 2014 Associations d idées Hier / Aujourd hui / Demain Réseau unitaire / Réseau

Plus en détail

Règlement de la consultation R.C. Marché de fournitures : achat de standards téléphoniques

Règlement de la consultation R.C. Marché de fournitures : achat de standards téléphoniques Règlement de la consultation R.C. Marché de fournitures : achat de standards téléphoniques Passé en application de la procédure adaptée selon l article 28 du Code des Marchés Publics. Marché n 2013-F-001

Plus en détail

Mode opératoire pour l exploitation et la sortie des bois

Mode opératoire pour l exploitation et la sortie des bois Mode opératoire pour l exploitation et la sortie des bois En vigueur pour tout chantier d exploitation forestière Notice explicative Version actualisée au 1 er février 2015 1 Mise en place d un mode opératoire

Plus en détail

Intervention DT DICT 27 juin Michel BENEDETTI Président de la Commission de Normalisation DT DICT

Intervention DT DICT 27 juin Michel BENEDETTI Président de la Commission de Normalisation DT DICT Intervention DT DICT 27 juin 2013 Michel BENEDETTI Président de la Commission de Normalisation DT DICT «Le Guichet unique pour la sécurité des réseaux (transport/distribution)» CNFPT Haute Loire 27/062013

Plus en détail

CONVENTION CADRE. Metz Métropole est maître d ouvrage de la ligne TCSP (METTIS) de l Agglomération Messine.

CONVENTION CADRE. Metz Métropole est maître d ouvrage de la ligne TCSP (METTIS) de l Agglomération Messine. VILLE DE METZ METZ MÉTROPOLE CONVENTION CADRE Relative aux travaux de déviation et de protection des réseaux situés sur le territoire de la Ville de Metz, dans le cadre de la construction de la ligne TCSP

Plus en détail

PHOTOCOPIEURS. Cahier des charges

PHOTOCOPIEURS. Cahier des charges Chambre de Commerce et d Industrie de Libourne 125 avenue Georges Pompidou - BP 162-33503 Libourne cedex Tél : 05 57 40 02 / Fax : 05 57 51 17 07 MARCHE DE FOURNITURES PHOTOCOPIEURS Référence du marché

Plus en détail

Vision d une collectivitéet mise en œuvre de bonnes pratiques

Vision d une collectivitéet mise en œuvre de bonnes pratiques Vision d une collectivitéet mise en œuvre de bonnes pratiques Alain FABRE CUGT Comment prévenir les dommages aux ouvrages et améliorer la sécurité? Vision d une collectivité et mise en œuvre de bonnes

Plus en détail

PROGRAMME DE L'OPERATION

PROGRAMME DE L'OPERATION MARCHE DE MAITRISE D'OEUVRE POUR L'EXTENSION DU RÉSEAU DE COLLECTE DES EAUX USÉES VERS L'HABITAT EXISTANT ET LA RÉHABILITATION DU RÉSEAU D'EAU POTABLE «LE FORT» - TRANCHE 2 PROGRAMME DE L'OPERATION Maître

Plus en détail

sommaire la declaration prealable

sommaire la declaration prealable 3 sommaire la declaration prealable est un document administratif qui permet à l administration de vérifier qu un projet de construction respecte les règles d urbanisme en vigueur. Dans quels cas faut-il

Plus en détail

RECEPTION, TRAITEMENT ET SUIVI DES RECLAMATIONS

RECEPTION, TRAITEMENT ET SUIVI DES RECLAMATIONS périmètre Rédacteur Diffusion SOC SOC D2R Conseil D2R Conseil Tous Date de Rédaction 1 er Août 2012 Date de 1ère application 1 er Sept 2012 Commentaire Modification suite nouvelle Instruction AMF N 2012-07

Plus en détail

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES

DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES DEPARTEMENT DES PYRENEES-ORIENTALES COMMUNE DE PALAU DE CERDAGNE Lotissement Communal LE MANOIR DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES APPEL D OFFRES PROCEDURE ADAPTEE REGLEMENT PARTICULIER DE CONSULTATION

Plus en détail

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL

LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL LE BUDGET COMMUNAL NOTIONS DE BASE DEFINITION DU BUDGET COMMUNAL 1. Le budget communal est l acte fondamental de la gestion municipale car il détermine chaque année l ensemble des actions qui seront entreprises.

Plus en détail

Chambre des classes moyennes

Chambre des classes moyennes Chambre des classes moyennes Avis d initiative relatif au transfert de compétences de l Etat fédéral aux régions en matière de baux commerciaux 2012 L avis a été approuvé lors de la session plénière du

Plus en détail

Conditions générales de vente

Conditions générales de vente Conditions générales de vente Article 1 - Champ d'application Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent entre l entreprise LEMONSOFT, et toute personne effectuant un achat sur les sites

Plus en détail

Plateformes de la rénovation énergétique et Picardie Pass Rénovation

Plateformes de la rénovation énergétique et Picardie Pass Rénovation 26 mars 2015 Plateformes de la rénovation énergétique et Picardie Pass Rénovation Intervenant : Vincent Pibouleu Directeur de la Régie du SPEE Installation du Service Public de l Efficacité Énergétique

Plus en détail

Annexe à la demande d établissement d un branchement au réseau d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE

Annexe à la demande d établissement d un branchement au réseau d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE Annexe à la demande d établissement d un d assainissement parisien NOTICE D INFORMATION AU PETITIONNAIRE Cadre juridique Le règlement d'assainissement, approuvé par le Conseil de Paris, définit les droits

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Refondre une infrastructure de communication pour facilité la mobilité Pascal Trémong : 4tivity Pascal Bissey : Econocom

Plus en détail

«Pack Sérénité RH» Sage Paie & RH i7 Préparez-vous à la DSN

«Pack Sérénité RH» Sage Paie & RH i7 Préparez-vous à la DSN Optimiser la gestion de la paie et des ressources humaines. Anticipez dès maintenant la DSN Contexte légal Le 1 er janvier 2016, la Déclaration Sociale Nominative, ou DSN, apportera aux entreprises françaises

Plus en détail

N. Réf. : CODEP-CHA-2012-008804 Châlons, le 17 février 2012

N. Réf. : CODEP-CHA-2012-008804 Châlons, le 17 février 2012 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE CHÂLONS-EN-CHAMPAGNE N. Réf. : CODEP-CHA-2012-008804 Châlons, le 17 février 2012 Monsieur le Directeur du Centre Nucléaire de Production d'electricité BP 62 10400 NOGENT

Plus en détail

Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile

Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile Domiphone, la télégestion pour une meilleure gestion des services à domicile Accor Services - Domiphone 72, Rue Gabrièl Péri 92120 Montrouge www.domiphone.fr Sandrine Waget Responsable Commerciale 01 57

Plus en détail

Service Public D Assainissement Non Collectif

Service Public D Assainissement Non Collectif Service Public D Assainissement Non Collectif Communauté de Communes du Pays Neslois Dossier pour la réhabilitation d une installation d assainissement non collectif (éligible à la demande de subvention)

Plus en détail

LOT 1 RESEAUX HUMIDES CDPGF

LOT 1 RESEAUX HUMIDES CDPGF Toulouse, Nov 2008 Page 1 LOT 1 RESEAUX HUMIDES CDPGF A 28/10/2008 Emission original SS JVC INDICE DATE JJ/MM/AA OBJET REDIGE VERIFIE REVISIONS DU DOCUMENT Toulouse, Nov 2008 Page 2 NOTA L entreprise devra

Plus en détail

CHARTE DE CONFIANCE. La présente charte, régit les relations contractuelles entre Corinne MOLINA et son client.

CHARTE DE CONFIANCE. La présente charte, régit les relations contractuelles entre Corinne MOLINA et son client. CHARTE DE CONFIANCE La présente charte, régit les relations contractuelles entre Corinne MOLINA et son client. Chaque situation étant unique, un devis différent est établi à chaque nouvelle prestation.

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES DE LA VILLE DE SCEAUX ET DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE SCEAUX

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES DE LA VILLE DE SCEAUX ET DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE SCEAUX CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES DE LA VILLE DE SCEAUX ET DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE SCEAUX La présente convention est établie entre : La ville de Sceaux 122, rue Houdan 92331

Plus en détail

Le contrôle dynamique des Eaux Pluviales en toiture

Le contrôle dynamique des Eaux Pluviales en toiture Rejoignez l équipe Le Prieuré! Nominé au concours de l innovation Batimat Le contrôle dynamique des Eaux Pluviales en toiture FLOOD FLOOD Guaranteed constant flow Guaranteed constant flow FLOOD Guaranteed

Plus en détail

Atelier DT-DICT. DICT.fr est une marque de la société SOGELINK - SAS au capital de 150 000 Euros ATTF Beaune Octobre 2013

Atelier DT-DICT. DICT.fr est une marque de la société SOGELINK - SAS au capital de 150 000 Euros ATTF Beaune Octobre 2013 Atelier DT-DICT DICT.fr est une marque de la société SOGELINK - SAS au capital de 150 000 Euros ATTF Beaune Octobre 2013 Présentation de Sogelink Implantée à Lyon, créée en 2000, Sogelink est une entreprise

Plus en détail

Lab s Dating 56 Rencontre entreprises et laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 07 février 2014

Lab s Dating 56 Rencontre entreprises et laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 07 février 2014 Organisé par Lab s Dating 56 Rencontre entreprises et laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 07 février 2014 Les relations entreprises université à travers l expérience «recherche et développement»

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION Constats partagés : - Les déchets de chantier et de maintenance sont plutôt bien traités et suivis. - Les déchets de bureaux sont bien suivis sur les gros

Plus en détail

ETUDES D ASSAINISSEMENT

ETUDES D ASSAINISSEMENT REFFOUH Abdelhafid Chef de division des études Direction de l Eau et de l Assainissement Direction Générale des Collectivités Locales Ministère de l Intérieur 10/12/2009 1 ETUDES D ASSAINISSEMENT Etudes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES 1 er juin 2009

CAHIER DES CHARGES 1 er juin 2009 CAHIER DES CHARGES 1 er juin 2009 Fourniture et pose de bornes interactives dans les offices de tourisme du Grand Site des gorges du Tarn, de la Jonte et des causses Maître d Ouvrage : «SIVOM Grand Site

Plus en détail

LOCATION DE BENNES, TRANSPORT ET TRAITEMENT DES DECHETS

LOCATION DE BENNES, TRANSPORT ET TRAITEMENT DES DECHETS Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. N Cys LOCATION DE BENNES, TRANSPORT ET TRAITEMENT DES DECHETS Règlement de la Consultation

Plus en détail

Extension réseau assainissement et station de relevage Boulangerie

Extension réseau assainissement et station de relevage Boulangerie M A I R I E D E L U R S Hôtel de Ville 04700 - LURS Extension réseau assainissement et station de relevage Boulangerie L O T u n i q u e Cahier des charges M ARCHE P UBLIC E N P R O CÉ D URE ADAPTÉE -

Plus en détail