Par : Abdeljalil Chaouki, Conseiller de maintenance industrielle

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Par : Abdeljalil Chaouki, Conseiller de maintenance industrielle"

Transcription

1 Par : Abdeljalil Chaouki, Conseiller de maintenance industrielle Institut Technologique de Maintenance industrielle Tél. : poste 222 Téléc. :

2 Une gestion efficace des arrêts planifiés Sommaire Caractéristiques d un arrêt planifié Les points de succès et d échec d un arrêt planifié Le processus d un arrêt planifié et son optimisation Les points de succès et d échec de la planification Les bénéfices de la planification d un arrêt Résumé Questions

3 Caractéristiques d un arrêt planifié Contenu ou portée du travail Vague au début Variable Planification Dépend du contenu de l arrêt Dépend de la taille de l arrêt Besoins en ressources Variable dans la phase d exécution Disponibilité Mise à jour du calendrier En heures et quart de travail Fréquence élevée Sécurité au travail Besoin en permis de travail élevé Risque élevé

4 Les points de succès d un arrêt planifié Performance en matière santé-sécurité Temps outil ou temps actif de travail élevé Court délai de réalisation Respect de l échéancier À un coût minimum Zéro incident Démarrage efficace et disponibilité des outils de production élevée

5 Les problèmes typiques d un arrêt planifié Rôles et responsabilités mal définis et mal compris Personnel nouveau et inexpérimenté Gestion inefficace de contenu du travail Absence du contrôle et gestion des modifications Gestion de l approvisionnement défaillante Absence de la gestion des risques Communication insuffisante

6 Processus d un arrêt planifié Identification Planification Vérification exécution Clôture

7 L optimisation du processus d arrêt planifié L optimisation commence à l identification Identification Planification Vérification exécution Clôture Longueur du processus

8 Identification Planification Vérification exécution Clôture

9 Filtration Les opportunités et les besoins potentiels Filtre binaire Filtre macroscopique Filtre microscopique Liste des travaux optimisés

10 Collecter les informations sur les opportunités d affaires et les besoins potentiels Impliquer les acteurs concernés et nommer un responsable Direction, opération, maintenance, ingénierie, qualité, etc. Tous les personnes et services impactés par l arrêt Un seul leader pour tous les projets Établir une liste préliminaire des travaux souhaités à partir de : Travaux en attente dans le GMAO Rapports d activité du dernier arrêt planifié Liste des travaux de la maintenance planifiée Rapports de mesure de la maintenance prévisionnelle Projets de maintenance pour améliorer fiabilité Les rapports d inspection SST et environnement Projets d amélioration de la capacité de la production, de la qualité, ou autre Projets variés d amélioration du service d ingénierie Données historiques des unités de production Etc.

11 Établir les priorités Évaluer la pertinence d un arrêt planifié (Filtre binaire) Lien au plan stratégique et les objectifs corporatifs de l entreprise Fractionnement et exécution durant les arrêts imprévus ou prévus Synchronisation avec les arrêts majeurs et nécessaires aux programmes d investissements L utilisation des techniques d élimination des causes de défaillances (RCA, RCM, etc.) Le coût d investissement de l arrêt planifié VS la valeur financière de l équipement Les bénéfices attendus de l arrêt planifié VS son coût d investissement Évaluer la pertinence des travaux (Filtre macroscopique) Impact sur la santé-sécurité de travail et l environnement Risque de défaillance L impact sur la productivité Effort d investissement

12 Établir la deuxième liste des travaux filtrés LIKELIHOOD 5 Extreme Almost Certain High (Over 30%) $0 $0 $0 $0 $ Moderate Likely Utilisation d une matrice de criticité Matrice de décision Analyse multicritère Méthode d agrégation Etc. (10% to 30%) $105 $96 $512 $0 $0 3 Possible (3% to 10%) 2 Unlikely $0 $271 $443 $539 $ (1% to 3%) $0 $28 $97 $0 $0 1 Moderate High Rare Low (up to 1%) $0 $0 $0 $0 $0 Probability of Event Occuring in Low Minor Moderate Major Critical 2005/06 Financial <$25k $25k - $250k $250k - $2.5m $2.5m - $25m >$25m Year CONSEQUENCE (BUSINESS IMPACT) Safety Impact Environmental Impact Operational Impact $000's 20 Valider et approuver la liste des travaux filtrés (Filtre microscopique) Éliminer les dédoublements Vérifier la précision du travail Remettre en question le besoin d effectuer le travail durant cet arrêt de production (shutdown) ou pas du tout Regarder les opportunités d effectuer les travaux en parallèle Établir la liste finale des travaux à planifier Geler la liste pour minimiser les risques (90 % du contenu) Définir des critères sévères pour l ajout des nouveaux travaux (payback, profit, échéance, etc.)

13 Définir les objectifs et les mesures correspondantes : Performance réalisation (délai, coût, qualité, sécurité, etc.) Bénéfices (Retour sur investissement, MTBF, MTTR, etc. ) Préciser les jalons Le synchronisme (timing) Identifier les risques et les réponses pour les gérer : Le contenu du travail augmente de 15 à 40 % après le début d un arrêt de production (shutdown) Retards livraison des pièces critiques Indisponibilité du personnel compétent Conditions climatiques Des erreurs ou oublis dans la conception Faible estimation Sabotage Etc.

14 Identification Planification Vérification exécution Clôture

15 Le rôle de la planification Les bonnes Pièces La bonne Durée Les bons Outils Les bonnes Informations Les bonnes Personnes Un travail de maintenance Les bons Permis de travail Suivi Analyse Amélioration

16 Pourquoi planifier un travail de maintenance? Catégories de travail sur une base quotidienne Mode sans planification Mode avec planification Obtention de directives 24 minutes 5 % 14.4 minutes 3 % Se munir d outils et de matériaux 57 minutes 12 % 24 minutes 5 % Déplacements 72 minutes 15 % 48 minutes 10 % Coordination de délais 38 minutes 8 % 14.4 minutes 3 % Temps improductif sur un lieu de travail 24 minutes 5 % 9.6 minutes 2 % Départs retardés 24 minutes 5 % 4.8 minutes 1 % Pauses autorisées 48 minutes 10 % 48 minutes 10 % Temps personnel (le rallongement des pauses, appels téléphoniques, aller fumer, etc.) 24 minutes 5 % 4.8 minutes 1 % Sous-total des temps non ou peu productifs 312 minutes non productive 65 % 168 minutes non productives 35 % Le temps outil ou temps actif du travail (pourcentage de toute la journée) 168 minutes de travail 35 % 312 minutes productive 65 %

17 Pourquoi planifier un travail de maintenance?

18 Pourquoi planifier un travail de maintenance? Travail en mode non-planifié Même travail en mode planifié Activité de planification Activité d exécution de travail

19 Les objectifs de la planification La planification a pour objectif global de réduire les coûts de maintenance. Cette réduction peut être obtenue par : Réduction des délais d'intervention Amélioration de la qualité des interventions Amélioration des conditions de travail et de la sécurité du personnel de maintenance et une meilleure utilisation de sa compétence Réduction du coût de l inventaire de pièces

20 Quelques symptômes d une planification inefficace Travailleurs de la maintenance en attente des pièces, des outils, ou des permis de travail Niveau de reprise de travail élevé Niveau d inventaire élevé dans le magasin Planificateurs utilisés pour l expédition des pièces Déplacements fréquents au magasin par le personnel de maintenance Délais inutilement longs pour certains travaux Travailleurs de la maintenance ne savent pas trop ce qu ils feront demain et encore moins la semaine prochaine

21 Les causes et remèdes Les rôles et responsabilités mal définis et mal compris Matrice des rôles et responsabilités Formaliser et communiquer la Matrice et l organigramme Des planificateurs non qualifiés Sélection rigoureuse Formation de qualité Des planificateurs surchargés 1 planificateur pour 20 1 superviseur pour 10 (8 à 15) Absence de la communication active Des réunions fréquentes et des rencontres sur le terrain Inspection : subjective vs quantitative Plus de visuel

22 Planification Classer les travaux par catégorie en fonction de : Nature de travail Équipement Taille Etc. Décomposer les travaux en tâches : Chercher les travaux similaires dans la base de données historique Voir sur terrain S appuyer sur l expertise interne ou externe Sélectionner le meilleur mode opératoire (économie de mouvement, économie de déplacements, sécurité, etc.) Plus le travail est complexe, plus le mode opératoire doit être détaillé Considérer les facteurs sécurité (cadenasage, espace clos, travail en hauteur, etc.) Description visuelle Etc. Séquencer les tâches : Dépendances (obligatoires, optionnelles, ou externes) Le diagramme de réseau La liste des prédécesseurs et des successeurs

23 Estimer les ressources : La liste des rôles et compétences requises Le nombre des ressources requises La liste des pièces, matériel, équipements, et outillage La liste des permis de travail Les procédures La documentation Les dessins techniques Etc. Estimer les durées : Évaluation individuelle de chaque tâche Estimation par analogie (tâches similaires dans l historique) Facteurs sécurité (cadenassage, travail en hauteur, météo, facilités d accès, temps techniques (refroidissement, décontamination, etc.) Nombre élevé de travailleurs augmente le temps d exécution Prévoir des marges pour les risques Base de données industrielle (construction par exemple) Estimation 3 points Etc. Élaborer le plan d approvisionnement : Réserver les pièces en stock Demander des soumissions Commander les pièces Négociation des contrats Conception et fabrication Les outils spéciaux Etc.

24 Élaborer l échéancier Un plan intégré Le faire en équipe (y compris les entrepreneurs) Tenir compte: Des calendriers des ressources Des dépendances entre les tâches Des évènements particuliers Des résultats de l analyse du risque (réserve) Du syndrome de l'étudiant Déterminer le chemin critique MS Project Le chemin qui dicte la durée totale de l arrêt planifié Pas de marge sur les tâches du chemin critique Optimiser le chemin critique Nivellement des ressources «Fast tracking» «Crashing» Une nouvelle stratégie Élaborer l échéancier et le chemin critique final Élaborer le budget

25 Pour avoir un échéancier réaliste, il faut : Une bonne compréhension du travail à faire Une bonne filtration des travaux pour éliminer ceux qui sont inutiles Un plan intégré pour l ensemble du travail du l arrêt planifié Une bonne compréhension et une bonne préparation pour les risques Un bon séquencement des travaux Une estimation précise des tâches unitaires Une bonne compréhension du calendrier de disponibilité des ressources Un historique de travail (GMAO) fiable et riche Un personnel compétent et polyvalent Comprendre les avantages et les inconvénients de l utilisation des techniques de compression de l échéancier («Fast Tracking» et «Crashing»)

26 Identification Planification Vérification exécution Clôture

27 Renforcir la communication et les relances (réunions et rencontres) Mettre l infrastructure en place Obtenir les permis de travail Affecter les ressources aux tâches Former les entrepreneurs au besoin (politique de sécurité, accès au site, règles de vies, etc.) Mobiliser les superviseurs Auditer la qualité et la disponibilité des ressources matérielles et des services (fournisseurs et entrepreneurs) Vérifier et confirmer le plan de travail et son contenu

28 Identification Planification Vérification Exécution Clôture

29 Gérer les changements et les aléas du quotidien Mesurer l avancement du contenu du travail, le délai, et le coût vs les indicateurs de performance Identifier les causes du non-respect des objectifs et prendre action pour y remédier Suivre avec attention les tâches sur le chemin critique Mettre à jour l échéancier Inspecter les éléments des outils de production Effectuer des rencontres de mise au point quotidiennement Publier des communiqués du déroulement Vérifier l aptitude des équipements au redémarrage

30 Identification Planification Vérification Exécution Clôture

31 Effectuer le démarrage général et suivre le bon fonctionnement des équipements Rétroaction (feedback) des opérations Compléter la fermeture des contrats d approvisionnement Reconnaissance (ex. 7) Rencontre du bilan de l arrêt (coûts, échéance, résultats indicateurs de performance, les problèmes rencontrés, les meilleures pratiques et les leçons apprises) Remise à niveau des stocks Fermeture des bons de travail Recueillir et archiver les leçons apprises dans une base de données pour les prochains arrêts planifiés

32 Résumé Mettre au défi d autres stratégies pour éviter un arrêt planifié Les bénéfices économiques devraient être le moteur de la maintenance pas seulement l excellence technique Faire les efforts pour éliminer les causes des défaillances Effectuer plusieurs filtrations pour éliminer les travaux inutiles Une planification intégrée qui englobe tous les travaux, car il réduit significativement la durée de l arrêt planifié Un planificateur dédié à la planification et qui se focalise sur le travail futur Solliciter et valoriser l expertise interne pour élaborer les plans de travail Appliquer rigoureusement le principe de geler la portée du travail La planification est plus efficace que de courir vite pour avoir de la productivité Faire attention aux tâches sur le chemin critique Une bonne communication est essentielle pour une exécution efficace Challenger pour éviter la stagnation Voir aussi ce qui marche et essayer de comprendre les raisons

33 Merci pour votre attention

34 Des Questions? Abdeljalil Chaouki Conseiller de maintenance industrielle Par : Institut Technologique de Maintenance industrielle Tél. : poste 222 Téléc. :

M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2

M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2 M221 Planification de projet TP n 1 DUT QLIO Semestre 2 Objectif : découverte du logiciel Microsoft Project 2003 Un compte-rendu est à rendre en fin de séance (avec évidemment une introduction et une conclusion).

Plus en détail

Schéma du plan d affaires

Schéma du plan d affaires Plan d affaires Schéma du plan d affaires SOMMAIRE EXÉCUTIF DESCRIPTION DU PROJET OBJECTIFS FORME JURIDIQUE ÉQUIPE DIRIGEANTE MARKETING PRODUCTION SOUTIEN ADMINISTRATIF ANALYSE MARCHÉ ANALYSE MARKETING

Plus en détail

«GESTION PREVISIONNELLE DES COMPETENCES»

«GESTION PREVISIONNELLE DES COMPETENCES» Technifutur & le Fonds de Formation des Fabrications Métalliques et l Industrie Technologique de Liège-Luxembourg (IFP) vous souhaitent la Bienvenue au séminaire «GESTION PREVISIONNELLE DES COMPETENCES»

Plus en détail

1.2.1 Enlever et disposer, en tant que déchets de fientes de pigeon, tous les matériaux et les débris des surfaces situées dans la zone des travaux.

1.2.1 Enlever et disposer, en tant que déchets de fientes de pigeon, tous les matériaux et les débris des surfaces situées dans la zone des travaux. TRAVAUX DE NETTOYAGE DES FIENTES DE PIGEON TABLE DES MATIÈRES PAGE TRAVAUX DE NETTOYAGE DES FIENTES DE PIGEON... 1 1 GÉNÉRALITÉS... 1 1.1 CONDITIONS GÉNÉRALES ET TRAVAUX CONNEXES... 1 1.2 DESCRIPTION DES

Plus en détail

Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités

Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités Chapitre 1 Définir une politique de maintenance et sa stratégie de mise en œuvre de responsabilités La politique de maintenance, entre prévention et correction 25 f Qu est-ce que le «préventif» et le «correctif»?

Plus en détail

ITIL V3. Transition des services : Principes et politiques

ITIL V3. Transition des services : Principes et politiques ITIL V3 Transition des services : Principes et politiques Création : janvier 2008 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé

Plus en détail

Les 10 pertes en gestion de PROJETS (Gestion D un flux matériel)

Les 10 pertes en gestion de PROJETS (Gestion D un flux matériel) La gestion de projet LEAN : Origines, principes et promesses Introduction Tous ceux qui connaissent la gestion de projet, et veulent améliorer leurs processus de livraison de projets, ont aujourd hui un

Plus en détail

Préambule. Claude Sicard Vice-président au partenariat et à l expertise-conseil 2 LE CADRE D INTERVENTION EN PRÉVENTION-INSPECTION

Préambule. Claude Sicard Vice-président au partenariat et à l expertise-conseil 2 LE CADRE D INTERVENTION EN PRÉVENTION-INSPECTION Préambule Le présent guide d application du cadre d intervention s adresse aux inspecteurs, aux chefs d équipe et aux directeurs en santé et sécurité en prévention-inspection de la CSST de même qu aux

Plus en détail

FORMAT FORMA ION SUR LA ION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT

FORMAT FORMA ION SUR LA ION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT FORMATION SUR LA GESTION DE PROJET & MS PROJECT Présentation rapide Jamal Achiq Consultant - Formateur sur le management de projet, MS Project, et EPM Certifications: Management de projet : «PRINCE2, Praticien»

Plus en détail

Piloter un projet avec MS Project

Piloter un projet avec MS Project Business Management and Global Internet Center Intitulé de l atelier : Piloter un projet avec MS Project Programme de 05 jours Formation animée par l Expert International Monsieur Alexandre FAULX-BRIOLE

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION IDENTIFICATION DES COMPÉTENCES À PARTIR DES ACTIVITÉS ACTIVITÉS Capacités COMPÉTENCES C1 Préparation des activités Réalisation d activités Relations avec les clients, avec

Plus en détail

Organisation de la Maintenance et des Travaux

Organisation de la Maintenance et des Travaux Organisation de la Maintenance et des Travaux Politique de Maintenance et Fiabilisation des Installations...p. 191...p. 192 à 199 Politique de Maintenance et Fiabilisation des Installations OMT / GEMA

Plus en détail

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET

GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET GESTION DE PROJET SÉANCE 2 : LES CYCLE DE VIE D'UN PROJET 1 Tianxiao LIU Licence Professionnelle Réseaux & Sécurité Université de Cergy-Pontoise http://depinfo.u-cergy.fr/~tliu/lpg.php PLAN Objectif et

Plus en détail

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5

Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 LA QUALITE 3/5 LA QUALITE 2/5 LA QUALITE 4/5 LA QUALITE 5/5 Noël NOVELLI ; Université d Aix-Marseille; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Génie Logiciel LA QUALITE 1/5 La gestion de la qualité Enjeux de la

Plus en détail

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean?

Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Philippe COURTY, CFPIM Dirigeant de CJP-Conseils www.cjp-conseils.com 1 Comment Utiliser son ERP pour Soutenir le Déploiement du Lean? Les

Plus en détail

Travaux pratiques de Gestion des Projets Utilisation de MS Project 2007 pour la planification et le suivi de projet

Travaux pratiques de Gestion des Projets Utilisation de MS Project 2007 pour la planification et le suivi de projet Travaux pratiques de Gestion des Projets Utilisation de MS Project 2007 pour la planification et le suivi de projet 1 Objectif : Découverte du logiciel Microsoft Project 2007 TP N 2 Planification de projet

Plus en détail

Le contenu de cette publication a été préparé par le ministère des Transports.

Le contenu de cette publication a été préparé par le ministère des Transports. Le contenu de cette publication a été préparé par le ministère des Transports. Cette publication a été produite par la Direction du soutien aux opérations Ministère des Transports 700, boul. René-Lévesque

Plus en détail

Gestion des Incidents (Incident Management)

Gestion des Incidents (Incident Management) 31/07/2004 Les concepts ITIL-Incidents 1 «Be prepared to overcome : - no visible management ou staff commitment, resulting in non-availability of resources - [ ]» «Soyez prêts a surmonter : - l absence

Plus en détail

Gestion de Projet pour Microsoft Dynamics AX Solution pour les Sociétés de Services et d Ingénierie

Gestion de Projet pour Microsoft Dynamics AX Solution pour les Sociétés de Services et d Ingénierie Gestion de Projet pour Microsoft Dynamics AX Solution pour les Sociétés de Services et d Ingénierie Positionnement et Ciblage Métiers Fort de son expérience sur Microsoft Dynamics AX et particulièrement

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE GESTION DE PROJET

ÉLÉMENTS DE GESTION DE PROJET ÉLÉMENTS DE GESTION DE PROJET Gilles Boulet PMP gb@gillesboulet.ca Mai 2006 Révision Février 2009 Le management de projet est composé de 5 grands processus faisant chacun appel à 9 domaines de connaissances

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost

P s a sep e o p r o t S e S r e vi v ce c s Fabrice Dubost Passeport Services Fabrice Dubost 2.6 Gestion des Mises en Production ITIL, Soutien des services Entreprise, Clients et Utilisateurs Outil de Supervision Dysfonctionnements Questions / Renseignements Incidents

Plus en détail

Planifier et suivre un projet 03 jours 18,19 et 20 Mai 2014 S entraîner à la gestion de projet à travers une étude de cas

Planifier et suivre un projet 03 jours 18,19 et 20 Mai 2014 S entraîner à la gestion de projet à travers une étude de cas Lieu: Institut Univers (Akbou - Bejaia Algérie) Planifier et suivre un projet 03 jours 18,19 et 20 Mai 2014 S entraîner à la gestion de projet à travers une étude de cas 05 jours 01,02,03,04 et 05 juin

Plus en détail

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage?

Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure de pilotage? La GMAO et la GTB Les outils de pilotage et de diagnostic de la maintenance, de l exploitation des installations techniques Quels échanges et pourquoi? Pour faire évoluer dans le temps vers quelle structure

Plus en détail

Planifier et contrôler un projet avec Microsoft Project

Planifier et contrôler un projet avec Microsoft Project Planifier et contrôler un projet avec Microsoft Project Martin Schmidt Anteo-consulting.fr 27/02/2009 Principes de base Copyright Anteo-Consulting Page 2 Saisir des tâches Tout nouveau projet commence

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA

ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA 1 APPEL D OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE L AGENCE POUR LA RECHERCHE ET L INNOVATION EN CHAMPAGNE-ARDENNE - CARINNA JUILLET 2013 2 1. OBJET DE L APPEL D OFFRE Réalisation d un accompagnement

Plus en détail

Elaboration et Suivi des Budgets

Elaboration et Suivi des Budgets Elaboration et Suivi des Budgets 1 1- La Notion Du contrôle de Gestion 2- La Place du Contrôle de Gestion dans le système organisationnel 3- La Notion des Centres de responsabilité 4- La procédure budgétaire

Plus en détail

Sage 100. Solutions de gestion pour l industrie. Pour les Petites et Moyennes Industries

Sage 100. Solutions de gestion pour l industrie. Pour les Petites et Moyennes Industries Sage 100 Solutions de gestion pour l industrie our les etites et Moyennes Industries Entrez dans le monde Sage Avec plus de 500 000 utilisateurs, 20 millions de bulletins de paie édités chaque année, plus

Plus en détail

Clud des DSI. Nouvelle Calédonie ITIL. 14 Mars 2007. Xavier SEVIN

Clud des DSI. Nouvelle Calédonie ITIL. 14 Mars 2007. Xavier SEVIN Clud des DSI Nouvelle Calédonie ITIL Xavier SEVIN 14 Mars 2007 Tour Le Centre 4ième étage Ducos Nouméa - tel: 27 34 40 / fax : 27 34 41 www.ifc-demos.nc x.sevin@ifc-demos.nc 2 ITIL : une approche qualité

Plus en détail

La solution Full Web pour optimiser vos équipements

La solution Full Web pour optimiser vos équipements D S D S Y S T E M G M A O A L T A Ï R 1 0 0 % W E B La solution Full Web pour optimiser vos équipements Aujourd'hui plus que jamais, votre succès dépend de votre capacité à gérer la maintenance. Peut importe

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13

Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000. Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Réf. 20000-003-002 Indice 13 Pages : 13 Manuel Management Qualité ISO 9001 V2000 EVOLUTIONS INDICE DATE NATURE DE L'EVOLUTION 00 09/06/2000 Edition Originale 01 29/09/2000 Modification suite à audit interne

Plus en détail

Cycle de formation Gestion de projet

Cycle de formation Gestion de projet Cycle de formation Gestion de projet Mener avec succès la conduite d un projet nécessite, pour son responsable, une expertise technique mais également un management efficace par la prise en compte globale

Plus en détail

Définir la gestion de projets 11. Exploiter les techniques de gestion de projets 11. Planifier un projet 12. Lister les tâches et les jalons 13

Définir la gestion de projets 11. Exploiter les techniques de gestion de projets 11. Planifier un projet 12. Lister les tâches et les jalons 13 Généralités Définir la gestion de projets 11 Exploiter les techniques de gestion de projets 11 Planifier un projet 12 Lister les tâches et les jalons 13 Réfléchir aux liaisons entre les tâches 14 Estimer

Plus en détail

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT

ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT ORACLE PRIMAVERA PORTFOLIO MANAGEMENT FONCTIONNALITÉS GESTION DE PORTEFEUILLE Stratégie d approche permettant de sélectionner les investissements les plus rentables et de créer de la valeur Paramètres

Plus en détail

A.4 GMAO = GM + AO (rappel)

A.4 GMAO = GM + AO (rappel) SOMMAIRE A. Première partie A.1 Ingénierie système : du besoin au système (produit/service) A.2 SDF, Maintenance et concepts sous-jacents A.3 Les méthodes : L applicabilité A.4 GMAO = GM + AO (rappel)

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Livre Blanc Oracle Mars 2009 Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Introduction Pour relancer l économie, le gouvernement des États-Unis, l Union Européenne et la Chine ont développé

Plus en détail

PREAMBULE. Baccalauréat professionnel spécialité Environnement nucléaire 5

PREAMBULE. Baccalauréat professionnel spécialité Environnement nucléaire 5 PREAMBULE Le candidat au baccalauréat professionnel environnement nucléaire doit préalablement à son entrée en formation être informé des conditions suivantes : 1)Afin d éviter le risque d exclusion pour

Plus en détail

Sommaire détaillé. Sommaire. Réaliser les études préalables. Définir le programme. Choisir et rémunérer le maître d œuvre

Sommaire détaillé. Sommaire. Réaliser les études préalables. Définir le programme. Choisir et rémunérer le maître d œuvre Réf. Internet Pages Partie 1 Optimiser la programmation de l opération de travaux Réaliser les études préalables Accomplir les études de prospection et de diagnostic...3092 9 Choisir la localisation du

Plus en détail

Projets - Gestion des Projets

Projets - Gestion des Projets Projets - Gestion des Projets p. 217 à 222 Projets - Gestion des Projets PGP / GPP PGP / GPP-E Gestion des petits projets Travaux neufs 5 Jours Niveau : Fondamentaux Améliorer la compréhension de la conduite

Plus en détail

Développement itératif, évolutif et agile

Développement itératif, évolutif et agile Document Développement itératif, évolutif et agile Auteur Nicoleta SERGI Version 1.0 Date de sortie 23/11/2007 1. Processus Unifié Développement itératif, évolutif et agile Contrairement au cycle de vie

Plus en détail

1 Les différents types de maintenance

1 Les différents types de maintenance 1 Les différents types de maintenance Il existe différents types de maintenance s agissant des machines, et tout autant en matière de logiciels, déterminés en fonction de leur finalité, de leur résultat

Plus en détail

Microsoft Project UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK

Microsoft Project UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK Microsoft Project UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK UNIVERSITÉ HASSAN II AIN CHOCK Gestion de projets La gestion de projets est le processus qui consiste à planifier, organiser et gérer les tâches et les

Plus en détail

Consultants en Gestion et Organisation de Maintenance

Consultants en Gestion et Organisation de Maintenance Consultants en Gestion et Organisation de Maintenance Les consultants Ammco Inc. 5989 David-Lewis, Montréal, Qc H3X 4A1 Tél: (514) 739-1959, Fax: (514) 739-2897 www.ammco.ca, ammco@ammco.ca Compagnie fondée

Plus en détail

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management.

Pré-requis Diplôme Foundation Certificate in IT Service Management. Ce cours apporte les connaissances nécessaires et les principes de gestion permettant la formulation d une Stratégie de Services IT ainsi que les Capacités organisationnelles à prévoir dans le cadre d

Plus en détail

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle

isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle isrs 7 Améliorer la performance Sécurité, Environnement et Opérationnelle 2 isrs 7 : pour la santé de votre entreprise Pour répondre à l accroissement des multiples exigences de vos Parties Intéressées,

Plus en détail

TUTORIAL Microsoft Project 2010 Fonctionalités de base

TUTORIAL Microsoft Project 2010 Fonctionalités de base TUTORIAL Microsoft Project 2010 Fonctionalités de base Microsoft Project est un logiciel de la suite Microsoft Office. Il s agit d un logiciel de gestion de projet et plus précisement de gestion de planning

Plus en détail

Gérez vos coûts de projet intelligemment

Gérez vos coûts de projet intelligemment Gérez vos coûts de projet intelligemment À propos de De nos jours, les projets en immobilisation sont de plus en plus gros, de plus en plus complexes. Sans une analyse exhaustive de la valeur acquise,

Plus en détail

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité

Gestion commerciale. Une réponse fonctionnelle quel que soit votre secteur d activité Gestion commerciale La rentabilité d une entreprise passe par l augmentation du chiffre d affaires et la maîtrise des coûts de gestion. Avec Sage 100 Gestion Commerciale, vous contrôlez votre activité

Plus en détail

Vous aider à rendre votre milieu de travail sécuritaire. Vous aider à éviter les lésions professionnelles et sauver des vies

Vous aider à rendre votre milieu de travail sécuritaire. Vous aider à éviter les lésions professionnelles et sauver des vies Conférencier : Luc Constant Conseiller en relation avec les employeurs CSST Investir en gestion de la santé et la sécurité au travail, est-ce rentable? Val-d Or, le 29 octobre Forum 2014 sur la santé et

Plus en détail

Les logiciels. Mac. Découvrez-les dès maintenant!

Les logiciels. Mac. Découvrez-les dès maintenant! Nouveau Les logiciels Découvrez-les dès maintenant! Pour l ensemble des petites entreprises LES 5 POINTS CLÉS Démarrez rapidement Saisissez simplement Compta Ce logiciel spécialement conçu pour une utilisation

Plus en détail

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES

TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES TRAVAUX D ELECTRICITE POUR LA LEVEE DES OBSERVATIONS DU RAPPORT DE CONTROLE DES INSTALLATIONS ELECTRIQUES RAPPORT DEKRA N 044688791201 R 001 (Vérifications réalisées du 26/12/2012 au 07/03/2013) C C T

Plus en détail

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION

GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION GESTION LOGISTIQUE GESTION COMMERCIALE GESTION DE PRODUCTION Votre contact : Pierre Larchères 06 30 35 96 46 18, rue de la Semm - 68000 COLMAR p.larcheres@agelis.fr PRESENTATION GENERALE LES PROGICIELS

Plus en détail

Les tâches d un projet

Les tâches d un projet TD N 1 Les tâches d un projet Sommaire 1. - CREER NOUVEAU PROJET... 2 1.1. - DEFINIR NOUVEAU PROJET... 2 1.1.1. - Initialisation des propriétés d un projet... 2 1.1.2. - Initialisation des informations

Plus en détail

1- Enregistrer le nouveau planning

1- Enregistrer le nouveau planning MSproject :Guide d utilisation MSProject Formation BTS Ce document ressource, complément au TP projet maison simplifié, vous guidera pour réaliser la planification (partie 1). Les étapes sont : A :Planifier

Plus en détail

Vue d'ensemble OBJECTIFS

Vue d'ensemble OBJECTIFS Vue d'ensemble Créez des plans de projet plus aboutis en apprenant à utiliser les interdépendances (ou liens) des tâches, les retards et les avances dans Microsoft Office Project 2007. OBJECTIFS À la fin

Plus en détail

Système de management H.A.C.C.P.

Système de management H.A.C.C.P. NM 08.0.002 Norme Marocaine 2003 Système de management H.A.C.C.P. Exigences Norme Marocaine homologuée par arrêté du Ministre de l'industrie, du Commerce et des Télécommunications N 386-03 du 21 Février

Plus en détail

Accélérateur de votre RÉUSSITE

Accélérateur de votre RÉUSSITE Accélérateur de votre RÉUSSITE En choisissant SAP Business One, entrez dans un monde sans frontière, ouvert, mobile, agile et social. Achats Finance Avec une seule plateforme, vous répondez à l ensemble

Plus en détail

1- Enregistrer le nouveau planning

1- Enregistrer le nouveau planning Guide d utilisation MindView Formation BTSET Ce document est le complément au TP projet maison simplifié, vous guidera pour réaliser la planification (partie 1). Les étapes sont : A : Planifier par les

Plus en détail

Conduite de Projets. Jean-Pierre BORG jeanpierre.borg@orange.fr

Conduite de Projets. Jean-Pierre BORG jeanpierre.borg@orange.fr Conduite de Projets Jean-Pierre BORG jeanpierre.borg@orange.fr 1 Sommaire du cours Introduction Méthode de travail : plan du cours Définir les contraintes Définir les tâches Estimer le coût Planifier le

Plus en détail

Comment réussir la mise en place d un ERP?

Comment réussir la mise en place d un ERP? 46 Jean-François Lange par Denis Molho consultant, DME Spécial Financium La mise en place d un ERP est souvent motivée par un constat d insuffisance dans la gestion des flux de l entreprise. Mais, si on

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l'environnement

Programme des Nations Unies pour l'environnement NATIONS UNIES EP Programme des Nations Unies pour l'environnement Distr. GÉNÉRALE UNEP/OzL.Pro/ExCom/68/12 2 novembre 2012 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS COMITÉ EXÉCUTIF DU FONDS MULTILATÉRAL AUX FINS D APPLICATION

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5

Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5 Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11734-5 Chapitre 6 La gestion des incidents Quelles que soient la qualité du système d information mis en place dans l entreprise ou les compétences des techniciens

Plus en détail

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer

Le Processus RUP. H. Kadima. Tester. Analyst. Performance Engineer. Database Administrator. Release Engineer. Project Leader. Designer / Developer Le Processus RUP Database Administrator Project Leader H. Kadima Performance Engineer Release Engineer Analyst Designer / Developer Tester Table des matières 1. De l artisanat à l industrialisation de

Plus en détail

LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE

LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE LE RÔLE ET LES COMPORTEMENTS DU GESTIONNAIRE DE PREMIER NIVEAU DANS LA MISE EN PLACE D'UNE CULTURE D'AMÉLIORATION CONTINUE Présenté par : Elisabeth Morin Conseillère cadre en DO CHU de Québec Pierre Simard

Plus en détail

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5

Introduction 3. GIMI Gestion des demandes d intervention 5 SOMMAIRE Gestion Help Desk de - parc Service Desk Introduction 3 GIMI Gestion des demandes d intervention 5 1 Schéma de principe et description des rôles 6 2 Principe de fonctionnement 8 Interface Demandeur

Plus en détail

1220 Promenade du St-Laurent, Batiscan, QC, G0X1A0 Tél: 819-415-0451

1220 Promenade du St-Laurent, Batiscan, QC, G0X1A0 Tél: 819-415-0451 Un logiciel sophistiqué, simple à utiliser et conçu avec la toute dernière technologie informatique. Orchestra version Web est un logiciel de Management des ressources de production de type ERP. Il est

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES

PROFIL DE COMPÉTENCES Q UALIFICATION PROFESSIONNELLE DES ENTREPRENEURS DE CONSTRUCTION PROFIL DE S - GESTION DE PROJETS ET DE CHANTIERS DES MODIFICATIONS AU CONTENU PEUVENT ÊTRE APPORTÉES EN TOUT TEMPS Approuvé : Mars 2005

Plus en détail

Logiciels de Gestion de Projet: Guide de sélection

Logiciels de Gestion de Projet: Guide de sélection Logiciels de Gestion de Projet: Guide de sélection Logiciels de Gestion de Projets: Guide de sélection PPM Software Selection Guide ETAPE 1: Faiblesses Organisationnelles identifier clairement vos besoins

Plus en détail

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015

Vérification des contrats et processus propres au Service du parc automobile. Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Bureau du vérificateur général Vérification des contrats et processus propres Résumé Déposé devant le Comité de la vérification le 12 mars 2015 Cette page a été intentionnellement laissée en blanc. Vérification

Plus en détail

Cegid Business Place Produflex

Cegid Business Place Produflex CegidBusinessPlaceIndustrie Cegid Business Place Produflex Produflex GRC Gestion Commerciale Gestion de Production SAV Isoflex SGDT Paie GRH EDI SCM Comptabilité Finance Gérez en toute fluidité l ensemble

Plus en détail

les outils de la gestion de projet

les outils de la gestion de projet les outils de la gestion de projet Sommaire Objectifs de la gestion de projet Les étapes du projet Les outils de gestion de projets Paramétrage de l outil PROJET : «ensemble des actions à entreprendre

Plus en détail

Le S.I. - colonne vertébrale de la Supply Chain étendue : deux approches pour réussir votre projet

Le S.I. - colonne vertébrale de la Supply Chain étendue : deux approches pour réussir votre projet Le S.I. - colonne vertébrale de la Supply Chain étendue : deux approches pour réussir votre projet 27 mars 2014 1 28/03/2014 itelligence Deux approches pour réussir votre projet S.I. de Supply Chain étendue

Plus en détail

Etablir la Fiabilité comme une vision commune entre la maintenance, la production et le management. Eclaircir/définir les objectifs de l organisation

Etablir la Fiabilité comme une vision commune entre la maintenance, la production et le management. Eclaircir/définir les objectifs de l organisation Le chemin vers la Fiabilité Mise en oeuvre d une stratégie RBM TM d optimisation de la Basée sur la Fiabilité La démarche vers la Fiabilité Définition de la vision Audit du site Plan de défense contre

Plus en détail

CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES

CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES CHAPITRE V SELECTION DES CONSULTANTS ET D AUTRES PRESTATAIRES DE SERVICES Méthode de sélection: les dispositions qui suivent s appliquent lorsqu elles ne sont pas contraires à celles préconisées dans les

Plus en détail

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM

Topologie du web - Valentin Bourgoin - http://www.valentinbourgoin.net. Méthodes agiles & SCRUM Méthodes agiles & SCRUM 1/ Pourquoi les méthodes agiles? Définition d une méthode agile. Fondamentaux. Quand les utiliser? 2/ SCRUM En quoi est-ce une méthode agile? Sprints et releases. Le Product Owner.

Plus en détail

1- Enregistrer le nouveau planning

1- Enregistrer le nouveau planning La planification est un outil indispensable de management de projet, un moyen essentiel de prise de décisions pour le chef de projet : pour définir les travaux à réaliser, fixer des objectifs, coordonner

Plus en détail

Gestion de Projet 11 - PMI. Contact: Yossi Gal, yossi.gal@galyotis.fr, Téléphone: 06 8288-9494. Gestion de Projet Cours PMI

Gestion de Projet 11 - PMI. Contact: Yossi Gal, yossi.gal@galyotis.fr, Téléphone: 06 8288-9494. Gestion de Projet Cours PMI 11 - PMI Gestion de Projet Contact: Yossi Gal, yossi.gal@galyotis.fr, Téléphone: 06 8288-9494 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 1 - How the customer explained it 2 - How the project leader understood it 3 - How the

Plus en détail

Démarches de réduction des risques technologiques lors de la conception des terminaux GNL

Démarches de réduction des risques technologiques lors de la conception des terminaux GNL Journées Annuelles du Pétrole Démarches de réduction des risques technologiques lors de la conception des terminaux GNL Mathieu Bertrane Bureau Veritas Mathieu.Bertrane@fr.bureauveritas.com Sommaire Quels

Plus en détail

SIO-6029-Z1 : Gestion de projet et du changement

SIO-6029-Z1 : Gestion de projet et du changement E SIO-6029-Z1 : Gestion de projet et du changement Hiver 2012 Enseignant : Jean-Pierre Bélanger, Chargé de cours Plage horaire du cours : Cours en salle : Mercredi 18h30 à 21h20 Local : PAP-2327 Du 11

Plus en détail

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin

Leçon 11. les tâches de gestion du magasin CANEGE Leçon 11 les tâches de gestion du magasin Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable : d'appréhender la différence entre gestion dynamique des stocks et gestion des magasins d

Plus en détail

PROCONCEPT EASY START

PROCONCEPT EASY START PROCONCEPT EASY START Découvrez les avantages d une solution logicielle Suisse, développée spécialement pour couvrir l ensemble des besoins des PME DÉVELOPPÉE PAR UNE PME POUR LES PME Avec ProConcept Easy

Plus en détail

Plan de Continuité des Activités Disneyland Resort Paris. Préparé par Karine Poirot/Paul Chatelot 26 mars 2009

Plan de Continuité des Activités Disneyland Resort Paris. Préparé par Karine Poirot/Paul Chatelot 26 mars 2009 Plan de Continuité des Activités Disneyland Resort Paris Préparé par Karine Poirot/Paul Chatelot 26 mars 2009 Agenda Contexte-justification Démarche adoptée Bilan phase 1 - Business Impact Analysis Bilan

Plus en détail

(DAS) DIPLÔME & (CAS) CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE UNIVERSITAIRE MANAGEMENT DE PROJETS 2015/2016 PROJET.UNIGE.CH

(DAS) DIPLÔME & (CAS) CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE UNIVERSITAIRE MANAGEMENT DE PROJETS 2015/2016 PROJET.UNIGE.CH (DAS) DIPLÔME & (CAS) CERTIFICAT DE FORMATION CONTINUE UNIVERSITAIRE MANAGEMENT DE PROJETS 2015/2016 PROJET.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 03 > DIRECTEUR DU DIPLÔME / COMITÉ SCIENTIFIQUE 05 > PUBLIC CONCERNÉ

Plus en détail

Exercice sur la planification de l élaboration d un programme TPMDidacticiel de MS Project pour la planification de projets

Exercice sur la planification de l élaboration d un programme TPMDidacticiel de MS Project pour la planification de projets Exercice sur la planification de l élaboration d un programme TPMDidacticiel de MS Project pour la planification de projets Aperçu du logiciel Pour avoir une idée des possibilités de Microsoft projet,

Plus en détail

LA SOLUTION DE GESTION D'AFFAIRES

LA SOLUTION DE GESTION D'AFFAIRES LA SOLUTION DE GESTION D'AFFAIRES DES PRESTATAIRES DE SERVICES INDUSTRIELS Sous-traitance & Maintenance Industrielle Ingénierie, Etudes Techniques Energies Nouvelles Fabrication d'équipements «NaviOne

Plus en détail

ITIL V2. La gestion des incidents

ITIL V2. La gestion des incidents ITIL V2 La gestion des incidents Création : novembre 2004 Mise à jour : août 2009 A propos A propos du document Ce document de référence sur le référentiel ITIL a été réalisé en 2004 et la traduction des

Plus en détail

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS

LE KIT DU MANAGER DE PROJETS LE KIT DU MANAGER DE PROJETS Ce kit est basé sur les travaux du Professeur Hugues Marchat (parus aux éditions Eyrolles) complétés par les expériences opérationnelles de Denis Lannel. Sommaire Travailler

Plus en détail

IBM Software Business Analytics. IBM Cognos FSR Automatisation du processus de reporting interne

IBM Software Business Analytics. IBM Cognos FSR Automatisation du processus de reporting interne IBM Software Business Analytics IBM Cognos FSR Automatisation du processus de reporting interne 2 IBM Cognos - FSR Automatisation des processus de reporting interne IBM Cognos Financial Statement Reporting

Plus en détail

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels

Baccalauréat professionnel. Maintenance des Équipements Industriels Baccalauréat professionnel Maintenance des Équipements Industriels 2005 SOMMAIRE DES ANNEXES DE L ARRÊTÉ DE CRÉATION DU DIPLÔME ANNEXE I : RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME I a. Référentiel des activités professionnelles...7

Plus en détail

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN

DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN DEVENIR ANIMATEUR CERTIFIE DE LA DEMARCHE LEAN Certification CQPM réf : 2008 07 69 0272 Animateur de la démarche LEAN pour l amélioration de la performance et des processus. BUTS DE LA FORMATION : Etre

Plus en détail

Une véritable aventure humaine avant tout! Un projet ITIL est une couche fonctionnelle ajoutée au sein d une organisation informatique.

Une véritable aventure humaine avant tout! Un projet ITIL est une couche fonctionnelle ajoutée au sein d une organisation informatique. Introduction Un projet ITIL n est pas anodin Une véritable aventure humaine avant tout! Un projet ITIL est une couche fonctionnelle ajoutée au sein d une organisation informatique. Un projet ITIL ne peut

Plus en détail

VISUAL GESATEL. La gestion commerciale n a jamais été aussi facile!

VISUAL GESATEL. La gestion commerciale n a jamais été aussi facile! La gestion commerciale n a jamais été aussi facile! LES AVANTAGES Transformation de tous vos documents au format PDF, HTML, WORD, EXCEL. Envoi direct de tous vos documents via Internet. Récupérez sans

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Technicien de maintenance Autres appellations du métier Technicien polyvalent, agent d entretien polyvalent, agent de maintenance Le technicien de maintenance maintient les installations techniques en

Plus en détail

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com

Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité. www.clipindustrie.com Maintenir son cap en maîtrisant sa rentabilité www.clipindustrie.com La GPAO, véritable outil de production La GPAO est un ensemble d outils de gestion et de planification intégrant toutes les informations

Plus en détail

Gestion Administration

Gestion Administration Gestion Administration SCÉNARIO PÉDAGOGIQUE DU LYCÉE CLARET TOULON 1 ère étape Création d une activité commerciale Objets de décoration 1 ère réunion informelle de travail Problématique associée au lancement

Plus en détail

10 problèmes de réseau courants que PRTG Network Monitor vous aide à résoudre

10 problèmes de réseau courants que PRTG Network Monitor vous aide à résoudre 10 problèmes de réseau courants que PRTG Network Monitor vous aide à résoudre Livre Blanc Auteur : Gerald Schoch, Rédacteur technique, Paessler AG Publication : septembre 2013 PAGE 1 SUR 9 Sommaire Introduction...

Plus en détail

Introduction... 3. 8.1. Définition...3

Introduction... 3. 8.1. Définition...3 Mise en situation... 2 Introduction... 3 8.1. Définition...3 8.2. Services de la GMAO...3 8.2.1. Les formes de GMAO... 3 8.2.2. Augmentation du service rendu... 4 8.2.3. La conception des logiciels de

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

LA GMAO ACCEDER : EXPLOITATION POUR L ENSEIGNEMENT

LA GMAO ACCEDER : EXPLOITATION POUR L ENSEIGNEMENT LA GMAO ACCEDER : EXPLOITATION POUR L ENSEIGNEMENT 1 - AVANTAGES DE LA GMAO ACCEDER POUR ENSEIGNER 2 - GENERALITES POUR L EXPLOITATION EN BAC PRO ET BTS 3 LA GMAO ET LE NOUVEAU REFERENTIEL BTS 2014 MAINTENANCE

Plus en détail