Compte-rendu de Diagnostic PME PRINT PACK. 110, route de Tarascon AVIGNON. 15 octobre 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte-rendu de Diagnostic PME PRINT PACK. 110, route de Tarascon 84000 AVIGNON. 15 octobre 2012"

Transcription

1 Compte-rendu de Diagnostic PME PRINT PACK 110, route de Tarascon AVIGNON 15 octobre 2012 Entretien(s) réalisé(s) par Rose-Emmanuelle TATOLI de l organisme Itaque Iorga-GROUP

2 S O M M A I R E Le Diagnostic PME proposé par OPCA P 3 ETAT DES LIEUX 1 - Données clés et faits marquants de la vie de l entreprise... P Analyse des éléments clés sur les effectifs... P 6 PROJET D ENTREPRISE 3 - SWOT / FFOM... P Axes stratégiques...p Conditions de réussite...p Tableau d impacts de la stratégie de l entreprise... P 12 sur l organisation, les emplois et les compétences PLAN D ACTION DEVELOPPEM ENT DES COMPETENCES 7 - Plan d actions «Développement des compétences»... P 14 ANNEXE : RAPPORT QUANTITATIF SUR LES EFFECTIFS Rapport réalisé par le Service opérationnel de l observatoire (OPCA 3+) sur l analyse des effectifs de l entreprise OPCA 3+ Compte-rendu Diagnostic PME 15 octobre 2012 Page 2

3 Le Diagnostic PME proposé par OPCA 3+ 1 Contexte Dans des secteurs fortement concurrentiels comme ceux de l ameublement, du bois, des carrières et matériaux pour la construction et l industrie ou encore des papiers et cartons, la gestion des parcours professionnels et des compétences est devenue un enjeu stratégique (optimisation des modes d organisation, des processus d intégration et de formation ). Dans les PME (aux services Ressources humaines parfois peu structurés) comme dans les plus grandes entreprises du secteur, outils et méthodes adaptés peuvent manquer pour s investir dans une telle démarche. Les entreprises qui s interrogent actuellement sur la gestion des parcours professionnels et, par conséquent, sur la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), s estiment souvent démunies pour la traiter. Nombreuses sont celles qui, aujourd hui, ne sont pas en mesure d évaluer l ampleur de ce problème au sein de leurs équipes. L évolution démographique et l imminence de départs massifs à la retraite invitent à la définition et à la mise en œuvre d une politique de gestion des âges et des compétences, permettant d adapter les organisations et d assurer leur fonctionnement optimal dans les années à venir. 2 Finalité Dans ce contexte, OPCA 3+ a souhaité proposer une démarche répondant à plusieurs objectifs : 1 - Permettre aux dirigeants de TPE / PME (priorité sur les structures de moins de 150 salariés), à travers Diagnostic PME de : - formaliser leur stratégie, - identifier les impacts sur l entreprise en termes d organisation, d emploi et de compétences, - identifier dans l offre de services OPCA 3+ les ressources, les outils et les dispositifs qui peuvent alimenter leur plan d actions. 2 Apporter à l OPCA une meilleure connaissance des besoins des PME en matière d accompagnement RH. C est à ces fins qu OPCA 3+ vous propose aujourd hui le DIAGNOSTIC PME : une prestation courte (0.5 à 0,75 jour maximum) pour vous permettre d identifier les impacts de votre stratégie sur l organisation, les emplois et les compétences de votre entreprise. 3 Financement Grâce au soutien de la Direction générale de l emploi et de la formation professionnelle (DGEFP), dans le cadre de l EDEC 1 national inter-branches signé entre les partenaires sociaux et l Etat le 11 octobre 2012, 350 Diagnostic PME peuvent être financés entre septembre 2012 et décembre Votre entreprise fait partie des 350 entreprises privilégiées bénéficiant de ce financement. Ces prestations sont réalisées par les consultants de trois cabinets sélectionnés sur appel d offres par OPCA 3+. Le montant forfaitaire de Diagnostic PME est de euros. La prestation réalisée pour votre entreprise est facturée directement par le cabinet à votre OPCA. OPCA 3+ règle intégralement cette facture grâce aux fonds publics mobilisés au titre de l EDEC national inter-branches. 1 EDEC : Engagement de développement de l emploi et des compétences OPCA 3+ Compte-rendu Diagnostic PME 15 octobre 2012 Page 3

4 Le Diagnostic PME proposé par OPCA 3+ Cette prestation est une action de conseil qui n est pas imputable sur le plan de formation de votre entreprise. 4 Déroulement OPCA 3+ Service Opérationnel de l Observatoire Consultant partenaire d OPCA 3+ lors de l entretien en entreprise OPCA 3+ Conseiller OPCA 3+ de votre Antenne territoriale lors de la réunion d échanges en entreprise 5 Compte-rendu Le support livré à l entreprise à l issue de Diagnostic PME est rédigé par le consultant sans intervention d OPCA 3+ sur le contenu. OPCA 3+ et les cabinets partenaires dans le cadre de Diagnostic PME s engagent à respecter toute la confidentialité des données. 6 Votre Diagnostic PME Le Diagnostic PME réalisé dans votre entreprise : avec Mr Pierre JACQUES Dirigeant s est déroulé le 15 octobre 2012 a été animé par Rose-Emmanuelle TATOLI de l organisme Itaque Iorga-GROUP a été initié par Simon GOURGAUD, Délégué à l action territoriale de Grenoble. OPCA 3+ Compte-rendu Diagnostic PME 15 octobre 2012 Page 4

5 1. Données clés et faits marquants de l entreprise Les éléments présentés ici permettent d introduire l échange consultant/dirigeant, de prendre connaissance des éléments clés qui sont spécifiques à l entreprise. L information primordiale de cette rubrique consiste à présenter les grandes activités ou les grands marchés couverts par l entreprise (produits, clients, distributeur, etc.). Date de création : 1992 Dirigeant(s) : Pierre JACQUES Appartenance à un groupe : non Effectif actuel : 22 salariés Organisation physique : toute l activité est basée à Avignon (84) le siège est basé à Grenoble (38) Chiffre d Affaires N-1 : 3,3 millions d euros Activités de l entreprise : Imprimerie spécialisée dans les coffrets et les boitages traditionnels pour la boulangerie Répartition du chiffre d affaires par activité (%) o 95 % du CA : coffrets et boitages pour la boulangerie o 5 % du CA : conditionnement de luxe et produits complexes pour les secteurs vinicoles et pharmaceutiques Grands types de clients o Négoces et distributeurs spécialisés auprès des artisans boulangers o Commerces et artisans en direct - Boulangeries o Entreprises viticoles ou pharmaceutiques de petite taille (activité encore marginale) Répartition du chiffre d affaires par grand type de client (%) o o o Cibles prioritaires : négoce et distributeurs pour les boulangeries représentant environ 65 % du CA Cibles directes : boulangeries, représentant environ 30 % du CA Cibles à développer : entreprises du secteur viticole et pharmaceutique, représentant environ 5 % du CA Dates clés Rachat de l entreprise par Pierre JACQUES Nouvelle raison sociale Recrutement d un responsable commercial Investissement sur deux nouvelles machines de découpe et d impression laser OPCA 3+ Compte-rendu Diagnostic PME 15 octobre 2012 Page 5

6 2. Analyse des éléments clés sur les effectifs Les éléments présentés ici permettent d introduire l échange consultant/dirigeant, de prendre connaissance des éléments clés qui sont spécifiques à l entreprise. L information primordiale de cette rubrique consiste à présenter les grandes activités ou les grands marchés couverts par l entreprise (produits, clients, distributeur, etc.) Effectifs et leur évolution Analyse de l évolution des effectifs et commentaires sur les points saillants (départs / arrivées / mouvements depuis le 31/12/n- 1 par grande fonction d entreprise) Constats o Effectifs N-4 à N ENTREPRISE PME N-4 N-3 N-2 N-1 Effectifs en nombre de salariés o Répartition des effectifs en termes : de populations CDI / CDD / Contrats en alternance / intérimaires / stagiaires : les collaborateurs sont tous en CDI, y compris le salarié recruté en contrat de professionnalisation en septembre L entreprise fait très faiblement appel à l intérim et ce de manière saisonnière pour les plus forts pics d activités (jusqu à 10% d intérim sur ces périodes-là). de mouvements (entrées / sorties) : les effectifs sont constants depuis Les départs importants en 2009 et 2010 étaient liés aux collaborateurs en fin de carrière qui partaient en retraite. Ceux-ci ont tous été remplacés depuis. o Rotation du personnel : le dirigeant parle de collaborateurs «fidèles», avec un taux de turn-over très faible. Analyse Les salariés sont fidèles à l entreprise et il y a peu de mouvements de personnel. Deux nouveaux recrutements ont été faits depuis l arrivée du repreneur, l un sur un technicien polyvalent en production, l autre sur un commercial junior pour l activité boulangerie. L entreprise ne fait appel à aucun personnel intérimaire depuis près de 3 ans Points saillants sur le genre Répartition Femmes / Hommes : 60 % des salariés sont du sexe masculin et 40 % des salariés du sexe féminin. Constats et analyse : la représentation des genres témoigne d une mixité dans l entreprise au niveau des fonctions supports essentiellement. Les fonctions de production ne présentent aucune mixité hormis en maintenance avec la présence d une cariste. OPCA 3+ Compte-rendu Diagnostic PME 15 octobre 2012 Page 6

7 2. Analyse des éléments clés sur les effectifs Points saillants sur les âges Constats Age moyen : 49 ans Age médian (50 % des effectifs sont au-dessus et 50 % sont en dessous de cet âge) : 51 ans Ancienneté moyenne : 12 années Age moyen de l encadrement : 47 ans Analyse La société a une pyramide des âges présentant peu de départs à la retraite à court terme. La pyramide est déséquilibrée en son milieu sur la population des quadragénaires notamment. Elle présente une part importante de jeunes recrues peu expérimentées et une part déterminante de salariés de plus de 50 ans. L âge moyen de l encadrement reste relatif au regard de l effectif faible de cadres ou responsables dans l entreprise : 3 personnes dont le dirigeant Points saillants sur handicap et santé Taux d emploi des travailleurs handicapés (TH) : 2 % L entreprise ne respecte pas, par l emploi direct, son obligation réglementaire de 6 % de TH, compte-tenu de son effectif supérieur à 20 salariés. Elle recourt par ailleurs très peu à l achat de prestations ou productions auprès du secteur adapté. Accidents du travail (AT) / Maladies Professionnelles (MP) N-4 N-3 N-2 N-1 Taux d absentéisme de courte durée (inférieur à 3 jours) 1,5 % Taux d absentéisme de plus de 3 jours et de moins de 3 semaines Taux d absentéisme supérieur à 3 semaines Non informé 4 % 0,8 % Les taux d absentéisme sont relativement faibles et correspondent aux moyennes nationales connues (environ 4 à 6 %) Les durées d absentéisme plus importantes s expliquent principalement, au cas par cas, avec par exemple, pour l absentéisme supérieur à 3 semaines, le cas d une dépression ayant entraîné un arrêt de longue durée. Les accidents de travail sont rares. Ceux qui perdurent sont liés à des erreurs de manipulation et de manque de vigilance dans l application des règles de sécurité. OPCA 3+ Compte-rendu Diagnostic PME 15 octobre 2012 Page 7

8 2. Analyse des éléments clés sur les effectifs Points saillants sur les process des RH (Ressources humaines) Outils Ressources humaines de l entreprise (fiches de poste, organigramme, plan de formation ) L entreprise a développé certaines fiches de postes mais celles-ci ne sont plus à jour. Elle n a jamais eu d organigramme du temps de l ancien dirigeant. Le nouveau dirigeant (repreneur), reconnaît ces outils comme manquants, notamment concernant la formation qui ne peut être pilotée globalement aujourd hui. Entretiens annuels (individuels et/ou professionnels, supports, réalisation, animation ) Les entretiens annuels sont réalisés sous forme de bilans individuels favorisant plutôt l échange avec le salarié de manière générale. Ils ne s appuient sur aucun outil et aucun des trois encadrants n a été formé à leur animation. Les compétences ne sont pas abordées et ces entretiens ne peuvent être assimilés à des entretiens professionnels. Démarche Emplois / Compétences (plan de Gestion prévisionnelle des emplois et de compétences - GPEC, exploitation des entretiens, ) L entreprise ne dispose d aucun outil de pilotage de GPEC. Organisation de la fonction RH (fonction de l interlocuteur en charge des Ressources humaines, fonction centralisée ou partagée, rôle des managers dans les Ressources humaines ) C est le repreneur qui se charge de la mission RH et il ne dispose d aucun assistant ou personnel dédié. Sa secrétaire qui est expérimentée, l appuie dans la gestion administrative des Ressources humaines (contrat, dossier de formation, déclaration d accident du travail etc ). Accord(s) et/ou plan(s) d action(s) : l entreprise ne dispose d aucun accord ou plan d actions sur les thématiques suivantes : o égalité professionnelle (entres les femmes et les hommes) o seniors (Gestion des âges) o pénibilité o diversité OPCA 3+ Compte-rendu Diagnostic PME 15 octobre 2012 Page 8

9 EXTERNE INTERNE 3. SWOT / FFOM Le SWOT (en français FFOM pour Force - Faiblesse - Opportunité - Menace) est un état des lieux permettant d avoir à la fois une vue d ensemble sur l environnement externe de votre entreprise à un instant T et une vision réaliste de sa santé en termes de forces et de faiblesses internes. Il est construit avec la Direction. L analyse du SWOT permet de mettre en perspective les axes stratégiques à développer. Cet outil est également un support formalisé pour expliquer vos orientations lors d une communication (interne et/ou externe) sur votre projet d entreprise. FORCES Polyvalence et ancienneté du personnel repris Maîtrise des coûts et des prix de revient Volonté, ouverture d esprit et réseaux du dirigeant Bonne maîtrise par le responsable production du logiciel de conception Automatisation des flux d information en termes de gestion de production et ordonnancement Arrivée de nouvelles machines (technologies avancées) FAIBLESSES Relâchement commercial de l équipe lors de la reprise : perte de 30 % de chiffre d affaires Manque de capacité commerciale pour anticiper les besoins des clients Dépendance commerciale au niveau des conditionneurs Dirigeant repreneur en cours d acquisition de connaissances (sur le marché de l entreprise et sur ses réseaux de contacts) Trois salariés expérimentés en baisse de régime (usure - démotivation) OPPORTUNITES Marchés stables ou en croissance à explorer sur les produits agroalimentaires, viticoles, pharmaceutiques etc Bassins économiques et industriels porteurs sur le secteur de la Boulangerie : Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon Concurrents présentant une moindre réactivité et des prérogatives différentes sur le marché de la boulangerie Partenaires bancaires et institutionnels impliqués (école, investisseur, industriel ) MENACES Nombreuses implantations des industries du cartonnage le long de la Vallée du Rhône et dans l Ouest Equipements possibles des clients et des distributeurs pour réaliser des produits similaires sur les métiers de l entreprise (risque faible et marginal) Crise et période compliquée pour les clients de l artisanat et de la boulangerie OPCA 3+ Compte-rendu Diagnostic PME 15 octobre 2012 Page 9

10 4. Axes stratégiques Les axes stratégiques sont la colonne vertébrale de l entreprise sur le court et moyen terme. Ils sont définis par la direction pour 3 à 5 ans. Chacun de ces axes renvoie à la position stratégique choisie sur les marchés de l entreprise. Ils sont appréciés en termes de maintien ou développement des activités et permettent de construire un plan d actions stratégiques pour que chacun des services puisse contribuer, à sa mesure, à l atteinte de la stratégie. Axe 1 : Diversifier l offre de produits avec de nouveaux coffrets à forte valeur ajoutée d ici 3 ans Objectif 1.1 Détecter et valider de nouveaux besoins sur d autres marchés en développement Objectif 1.2 Constituer une offre commerciale à valeur ajoutée par rapport à la concurrence Objectif 1.3 Développer une démarche de prospection auprès de nouveaux secteurs : viticulture et pharmacie Axe 2 : Maintenir le marché historique sur l activité boulangerie Objectif 2.1 Définir un plan d actions commerciales offensif auprès des clients existants Objectif 2.2 Développer le nombre de nouveaux clients au niveau local et régional Languedoc Roussillon Rhône-Alpes Objectif 2.3 Mesurer le taux de fidélité des clients existants et le taux de renouvellement des commandes OPCA 3+ Compte-rendu Diagnostic PME 15 octobre 2012 Page 10

11 5. Conditions de réussite Les conditions de réussite sont identifiées par la direction comme étant celles nécessaires pour réussir la stratégie choisie. Ils représentent des moyens transverses à tous les services et sont garants de l efficacité de toutes les actions à mener. En général, ils permettent de corriger les faiblesses ou faire face aux menaces externes analysées dans le SWOT. Réussir les changements liés à la reprise de l entreprise par le nouveau dirigeant : évolutions des mentalités, des pratiques, des outils, ouverture vers de nouveaux marchés. Déployer les ressources nécessaires au développement commercial du marché sur le quart Sud-Est et en Rhône-Alpes notamment Renforcer l équipe commerciale sur les nouveaux marchés ciblés (pharmaceutiques et viticoles) Assurer la maîtrise, par les salariés, des nouveaux outils liés à la traçabilité des données en production Optimiser l exploitation de la capacité de l outil de production avec l arrivée des nouvelles machines Réussir à diminuer le crédit bail Savoir prendre du recul et donner des tendances en termes de stratégie : investissements, développements produits, nouveaux marchés, nouvelles pratiques OPCA 3+ Compte-rendu Diagnostic PME 15 octobre 2012 Page 11

12 6. Tableau d impacts de la stratégie de l entreprise sur l organisation, les emplois et les compétences Ce tableau reprend les axes stratégiques et analyse, pour chacun d entre eux, les conséquences induites en termes de ressources et de fonctionnement (organisation, emplois et compétences). Il est le fruit d une phase d échanges et de réflexion menée avec la Direction et les Ressources humaines. Il s agit d une synthèse des éléments identifiés comme importants à prendre en compte et à anticiper (risques, niveaux de résistances, opportunité d évolution et besoins ) dans la mise en œuvre de votre stratégie. Cette analyse a pour objectif de guider votre réflexion dans la définition du plan d actions qui sera élaboré avec l appui du conseiller OPCA 3+. Axes stratégiques Axe 1 Diversifier l offre de produits Les impacts dans l entreprise sur l organisation sur les emplois sur les compétences Nécessité de création d un service dédié à la conception et à l étude de nouveaux produits Nécessité d un plan d actions commerciales pour prospecter activement les producteurs viticoles locaux dans un premier temps Evolution des cultures sur tous les métiers pour des offres sur-mesure et une écoute des besoins clients très en amont Optimisation des propositions de packaging et innovations produits Optimisation des possibilités des nouveaux outils industriels : découpe et volume de production, facilité de changement des outillages Besoin d un emploi de concepteur designer Besoin de recrutement d un commercial supplémentaire issu d un des nouveaux secteurs Nécessité d intégration du jeune diplômé en packaging puis besoin de création d un emploi d assistant commercial/marketing Pas d incidences en termes d emploi au regard du niveau de compétence du responsable de production (expert en Lean Manufacturing) Besoin de formation continue pour les employés cartonnage au niveau des outils de conception et de dessin Risques de manque d expertise commerciale sur les deux nouveaux marchés ciblés par l entreprise : viticole et pharmaceutique Besoin de formation et accompagnement du commercial existant pour monter en compétences sur ces nouveaux secteurs et savoir détecter les nouveaux besoins Besoin de compétences supplémentaires en marketing stratégique et opérationnel Nécessité de poursuivre la professionnalisation de l assistante commerciale en cours sur la Production assistée par ordinateur (PAO) Besoin de partage des connaissances entre tous les salariés sur les capacités des nouvelles machines (anciennes ou récentes) OPCA 3+ Compte-rendu DiagnosticPME 15 octobre 2012 Page 12

13 6. Tableau d impacts de la stratégie de l entreprise sur l organisation, les emplois et les compétences Axes stratégiques Les impacts dans l entreprise Sur l organisation Sur les emplois Sur les compétences Manque d actions de suivi et de relance régulière des clients en boulangerie Inadéquation des outils et de la base de données de gestion des clients Besoin d évolution du poste du commercial en termes de périmètre à couvrir (2 régions) et de polyvalence (3 secteurs : boulanger, viticole, pharmaceutique) Pas de besoin sur les compétences commerciales Axe 2 Analyse des évolutions à prévoir en termes d organisation du travail liées à l implantation des nouvelles machines (presse et découpe) Evolution des métiers de conducteurs et des employés de cartonnage en 2012 avec l arrivée des nouvelles presses et l arrivée d une découpeuse Montée en compétences nécessaire du futur responsable de production à la fois sur la supervision et l organisation de la charge de travail et aussi sur sa posture de manager Maintenir le marché historique en boulangerie Manque de traçabilité des historiques produits des clients : risque important de perte de suivi en cas de départ des salariés de production «garants de cette mémoire produit» Vigilance sur les départs en retraite à 3 ans d un conducteur offset et d un employé cartonnage Maintien des compétences du conducteur offset sur la «mémoire produits et formes» développées depuis 22 ans Maintien des savoir-faire de l employé cartonnage sur ses compétences de technicien bureau d études Opportunité pour optimiser la cohésion d équipe et le sentiment d appartenance avec l arrivée des deux nouvelles machines Evolution de l emploi de polyvalent nouvellement embauché comme responsable de production (expérience du Lean Manufacturing) Besoin urgent de développement des compétences du polyvalent sur le logiciel de Conception assistée par ordinateur (CAO) OPCA 3+ Compte-rendu DiagnosticPME 15 octobre 2012 Page 13

14 L'objectif de cette étape est d'aborder les actions à mettre en œuvre et leur planification. Cette rubrique sera complétée avec le Conseiller OPCA 3+ lors d une réunion d échanges qui permettra : 1 - d identifier des problématiques Ressources humaines liées au SWOT, aux objectifs stratégiques ainsi qu aux conditions de réussite du projet de l entreprise 2 - de formaliser et planifier des propositions d actions en termes de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (recrutement, mobilité, formation etc.) 7.1 Problématiques RH majeures de l entreprise Plan d actions «Développement des compétences» N de la problématique N de l axe stratégique Objectif Pourquoi? Public Cible? Moyen Quoi et Comment? Niveau de priorité Date/Délai Quand? Conseiller OPCA 3+ : Interlocuteur Entreprise : * A finaliser en réunion d échanges avec votre Conseiller OPCA 3+.

15 Rapport quantitatif sur les effectifs Annexe

16

17

18 Edition 05/2013 Réf. DEV DIAGPME.SP-S.005 OPCA 3+ Simon GOURGAUD Délégué à l Action Territoriale de Grenoble 93, bis rue Général Mangin Grenoble Tél Mob , rue de Châteaudun Paris Tél Fax

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes

Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Dossier de référencement «Appui Conseil Contrat de Génération» AMO : DIRECCTE RHONE ALPES Organisme relais : CCI de région Rhône Alpes Ce dossier de référencement est permanent. Il est possible à un prestataire

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION. Présentation APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Présentation Date limite de remise des candidatures : Le 04/02/2014 CCI Franche-Comté. Appel à candidatures référencement

Plus en détail

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat

Aide au recrutement, à l accueil et à l intégration des nouveaux entrants Professionnalisation et fidélisation d un salarié Tutorat Objectifs : Être au plus près des entreprises et de leurs salariés en proposant des services et outils adaptés à leurs besoins. 12 fiches «service» synthétiques, répertoriées en 5 grands thèmes : PROFESSIONNALISATION

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3300 Convention collective nationale IDCC : 2128. MUTUALITÉ ACCORD DU 15 OCTOBRE

Plus en détail

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé

Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des Ressources Humaines du Ministère de la santé Stratégie de développement des RH Page 1 Introduction

Plus en détail

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE Conseil d orientation pour l emploi 2 avril 2013 Michel Senaux, chargé de mission fédéral de la CFDT-F3C Jacques Fauritte, secrétaire

Plus en détail

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations

Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations 11ème Université Interprofessionnelle Mercredi 25 septembre 2013 Espace Tête d Or - Villeurbanne Crise, transmission, concurrence L entreprise face à ses mutations Atelier n 1 Audit social et diagnostic

Plus en détail

un Plan d Action Séniors un accord ou d entreprise Construire TRANSPORT & LOGISTIQUE Avec la participation de

un Plan d Action Séniors un accord ou d entreprise Construire TRANSPORT & LOGISTIQUE Avec la participation de Construire un accord ou d entreprise un Plan d Action Séniors TRANSPORT & LOGISTIQUE Direction régionale du travail, de l'emploi et de la formation professionnelle Avec la participation de La loi, les

Plus en détail

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service»

Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» Domaine 1. «Conduite de la définition et de la mise en œuvre du projet d établissement ou de service» DANS LE RESPECT DU PROJET ET DU FONCTIONNEMENT DE LA PERSONNE MORALE, EN CONFORMITE AVEC LA LEGISLATION

Plus en détail

La branche de l'imprimerie et des Industries Graphiques

La branche de l'imprimerie et des Industries Graphiques La branche de l'imprimerie et des Industries Graphiques CEP National Retour d une consultation auprès de 500 professionnels et donneurs d ordres 1. Le périmètre de l étude 2. Les principaux facteurs d

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail

La gestion des seniors dans l entreprise : Quels enjeux? Quelles actions?

La gestion des seniors dans l entreprise : Quels enjeux? Quelles actions? La gestion des seniors dans l entreprise : Quels enjeux? Quelles actions? Mireille HUGUET Chargée de Mission RH Seniors Présentation Mireille HUGUET Consultante RH et Bilan de compétences Chargée de Mission

Plus en détail

Annex 10. Insurance Europe ISSDC «qualification and lifelong learning» Bruxelles, le 14/06/2012.

Annex 10. Insurance Europe ISSDC «qualification and lifelong learning» Bruxelles, le 14/06/2012. Insurance Europe ISSDC «qualification and lifelong learning» Bruxelles, le 14/06/2012. 1 1 Contexte Une politique de l emploi de long terme dans le dialogue social : 1. Fusion Axa-UAP 1996-1999, Nouvelles

Plus en détail

CONTRIBUTION DU CESER

CONTRIBUTION DU CESER CONTRIBUTION DU CESER à l élaboration du Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Cette contribution a été élaborée par la Commission «Éducation Formation» qui a tenu quatre

Plus en détail

PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES

PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES 29 septembre 2006 PROJET DE REFERENTIEL D ACTIVITES ET DE COMPETENCES CADRE DIRIGEANT D ENTREPRISE AGRICOLE FRUITS ET LEGUMES DOCUMENT DE TRAVAIL REMARQUES PREALABLES SUR LES MODALITES D ELABORATION DU

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

blgpec : Où en est mon établissement? Sommaire :

blgpec : Où en est mon établissement? Sommaire : 2 Sommaire : INTRODUCTION / PRESENTATION La GPEC, pourquoi?... 3 La GPEC, c est quoi?... 4 La GPEC, comment?... 5 Les objectifs du guide... 6 Comment utiliser ce guide?... 7 LE GUIDE D AUTODIAGNOSTIC Projet

Plus en détail

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective

La Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Un appui au recrutement de vos futurs salariés intérimaires La Préparation L essentiel de la POEC A la différence de la POE Individuelle, la POE n est pas conditionnée au dépôt préalable d une offre d

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE. Les obligations des entreprises en faveur de l emploi vis-à-vis des salariés âgés : plan senior/contrat de génération

FICHE TECHNIQUE. Les obligations des entreprises en faveur de l emploi vis-à-vis des salariés âgés : plan senior/contrat de génération FICHE TECHNIQUE Les obligations des entreprises en faveur de l emploi vis-à-vis des salariés âgés : plan senior/contrat de génération SOMMAIRE : I) LES ACCORDS ET PLANS D ACTION EN FAVEUR DES SALARIES

Plus en détail

Accompagner les organisations dans la mise en place de modes collaboratifs pérennes, basés sur l engagement et la confiance. 2 POLES D EXPERTISE

Accompagner les organisations dans la mise en place de modes collaboratifs pérennes, basés sur l engagement et la confiance. 2 POLES D EXPERTISE O Reilly Consultants est un cabinet de conseil en gestion des ressources humaines, formation et coaching qui vise à réconcilier l épanouissement individuel : Accompagner les individus dans la réappropriation

Plus en détail

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Pré-requis à la mise en place d un tableau de bord des ressources humaines Le recueil de données a été le point de départ du diagnostic quantitatif des

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES Le parcours proposé se découpe en 8 journées de qui permettent d aborder l ensemble des missions couvertes par la fonction RH. L ensemble du parcours permet

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine.

FICHE DE PRESSE. En Lot-et-Garonne, la CARSAT s engage aux côtés de la préfecture en faveur des seniors au travail : une première en Aquitaine. FICHE DE PRESSE 6 décembre 2013 Déployer les contrats de génération, c est maintenir les seniors dans leur emploi et favoriser l insertion durable des jeunes sur le marché du travail. En Lot-et-Garonne,

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

Réussir la Démarche de Management

Réussir la Démarche de Management Formation à la norme ISO 9001, V 2008 Formateur Dr Mohammed Yousfi Formateur Auditeur Consultant QSE Réussir la Démarche de Management Réussir le Projet ISO 9001, Version 2008 1 Programme Introduction

Plus en détail

Vos obligations liées à la consultation du Comité d entreprise

Vos obligations liées à la consultation du Comité d entreprise Des services qui changent la formation Vos obligations liées à la consultation du Comité d entreprise fiches pratiques Sommaire 1/ Formation professionnelle et apprentissage 2/ Égalité professionnelle

Plus en détail

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines

Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines Les Systèmes d Information au service des Ressources Humaines La DRH fait face à de nouveaux défis Quelle stratégie adopter pour que toutes les filiales acceptent de mettre en place un outil groupe? Comment

Plus en détail

Métiers de la Production/ Logistique

Métiers de la Production/ Logistique Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Production/ Logistique R & D Production Ingénieur de recherche Responsable

Plus en détail

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL

APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL APPRENTISSAGE EN SITUATION DE TRAVAIL ET PRATIQUES DE TUTORAT Démarche d accompagnement des entreprises 1 2 Un outil de diagnostic flash Un guide d accompagnement au montage de projet 1 Tutorat et apprentissage

Plus en détail

Trophée contrat de génération

Trophée contrat de génération Trophée contrat de génération EDITION 2014 Entreprises de plus de 50 salariés -- 17 septembre 2014 -- Contact presse cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr Sommaire Qu est-ce que le contrat de génération?

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

Les projets d investissement en PME

Les projets d investissement en PME Le point sur Les projets d investissement en PME Concilier performance économique et conditions de travail L investissement reste un moment clé du développement d une entreprise. C est l occasion de repenser

Plus en détail

Gestion des. Des solutions informatiques enfin accessibles aux PME

Gestion des. Des solutions informatiques enfin accessibles aux PME Gestion des Des solutions informatiques enfin accessibles aux PME RH Gestion des temps Gestion du recrutement Gestion des emplois et des compétences Gestion de la Ce guide a été réalisé à l initiative

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

LE CONTRAT DE GENERATION

LE CONTRAT DE GENERATION LE CONTRAT DE GENERATION Sommaire I - Le contrat de génération : contexte, enjeux et objectifs II - Le contrat de génération : un dispositif adapté à la taille des entreprises III- Le contrat de génération

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

à l ICR Janvier 2009

à l ICR Janvier 2009 Politique sociale à l ICR Janvier 2009 Une politique s inscrivant dans la continuité Un PDE depuis 2005 Un projet social depuis 2006 Une tradition de négociation collective 3 accords d entreprise signés

Plus en détail

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES

BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES Septembre 2014 CARTOGRAPHIE DES MÉTIERS DES PRESTATAIRES BRANCHE DU NÉGOCE ET PRESTATIONS DE SERVICES DANS LES DOMAINES MÉDICO-TECHNIQUES www.metiers-medico-techniques.fr CPNEFP de la branche Négoce et

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

Le point de vue de l UNSA

Le point de vue de l UNSA Le point de vue de l UNSA La GPEC, une opportunité pour le dialogue social dans l entreprise La gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) est devenue objet de négociation dans l entreprise

Plus en détail

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service

Ligne 100 pour PME-PMI. La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE. La solution de gestion commerciale avancée pour le Service Ligne 100 pour PME-PMI La référence pour vos solutions de gestion d entreprise SERVICE La solution de gestion commerciale avancée pour le Service L éditeur partenaire des PME Capitalisez sur l expertise

Plus en détail

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise

Sage Paie & RH. Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise & RH Une offre parfaitement adaptée à votre entreprise Pour les Petites et Moyennes Entreprises 1 & RH : le bulletin de confiance La volonté des PME françaises d optimiser leur application de gestion de

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre Bac+4 certifié Niveau II J.O du 09 Août 2014 - code NSF 312 1 REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIALE TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015

DOCUMENT D ORIENTATION. Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des. formations professionnelles 2011-2015 PREFET DE LA REGION MIDI-PYRENEES DOCUMENT D ORIENTATION Contribution à l élaboration du contrat de plan régional de développement des formations professionnelles 2011-2015 Direction régionale des entreprises,

Plus en détail

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise

Bilan 2008 & perspectives 2009. Surmonter la crise, préparer la reprise Bilan 2008 & perspectives 2009 Surmonter la crise, préparer la reprise Dossier de presse 3 0 j u i n 2 0 0 9 Contacts presse - Agence Hopscotch Marion Paisant T : 01 58 65 00 45 mpaisant@hopscotch.fr Pauline

Plus en détail

progressons ensemble dans votre organisation et vos relations

progressons ensemble dans votre organisation et vos relations progressons ensemble dans votre organisation et vos relations CONSEIL FORMATION MANAGEMENT - RH L entreprise est notre challenge Nous soutenons votre entreprise dans toutes les réalisations visant sa réussite.

Plus en détail

La mise en œuvre des accords de GPEC : synthèse à partir de 13 monographies d entreprises

La mise en œuvre des accords de GPEC : synthèse à partir de 13 monographies d entreprises La mise en œuvre des accords de GPEC : synthèse à partir de 13 monographies d entreprises Présentation des résultats de l étude réalisée par BPI pour le ministère de l économie, de l industrie et de l

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Du marketing dans ma PME!

Du marketing dans ma PME! Du marketing dans ma PME! Manque d expérience marketing des managers de sociétés technologiques, difficulté de recruter des profils marketing formés ou expérimentés : pourquoi la mission marketing est-elle

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements

L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements L environnement du conseil en évolution professionnelle et les premiers questionnements Mission IGAS CPF - Réunion GC quadripartite du 24 octobre 2013 1 Sommaire de la présentation 1. Le CEP : un accompagnement

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE LA MUTUALITE ACCORD DE BRANCHE SUR L EGALITE PROFESSIONNELLE PREAMBULE L égalité professionnelle doit être un axe fort de la politique des ressources humaines au sein

Plus en détail

Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain.

Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain. Fiche produit Sage Suite RH Le logiciel de paie moderne qui valorise votre meilleur atout : le capital humain. Optez pour une gestion optimisée de la Paie et des Ressources Humaines Les données conjoncturelles

Plus en détail

Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes 1

Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes 1 Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes Baromètre 2008 Recrutements des fonctions comptables et financières en région Rhône-Alpes 1 A propos de RegionsJob RegionsJob

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois secteur de l industrie» Unité Territoriale

Plus en détail

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Le portage salarial Isabelle DEJEAN, AGC Groupe PROMAN - Besançon Qui est

Plus en détail

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE

UN MARCHE DU RECRUTEMENT DU MARCHE COMPTABLE UN MARCHE DU RECRUTEMENT EN PHASE AVEC l EVOLUTION DU MARCHE COMPTABLE RECRUTEMENT 74% DES EMPLOYEURS ONT RECRUTE SUR L ANNEE 2013/2014 Raisons des recrutements quelles évolutions depuis 3 ans? Le recrutement

Plus en détail

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS

Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle MISSIONS ET MÉTIERS Version provisoire - Mars 2010 La Délégation générale à l emploi et à la formation professionnelle Placée sous l autorité

Plus en détail

«Identifier et définir le besoin en recrutement»

«Identifier et définir le besoin en recrutement» «Identifier et définir le besoin en recrutement» LES ETAPES DU RECRUTEMENT Le recrutement est une démarche structurée qui comporte plusieurs étapes aux quelles il faut attacher de l importance. La majorité

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

Solutions Évolution Anticipation

Solutions Évolution Anticipation Solutions Évolution Anticipation INCLUS Nouvelle LOI n 2014-873 du 4 août 2014 pour l égalité réelle entre les femmes et les hommes 2014 Vos obligations liées à la consultation du Comité d Entreprise Source

Plus en détail

Accord relatif à l emploi et au contrat de génération dans les Industries Chimiques

Accord relatif à l emploi et au contrat de génération dans les Industries Chimiques Accord relatif à l emploi et au contrat de génération dans les Industries Chimiques Préambule Les Industries Chimiques ont ouvert une négociation sur l emploi et le contrat de génération visant à prendre

Plus en détail

L organisation du cabinet d expertise comptable varie en Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit

L organisation du cabinet d expertise comptable varie en Observatoire des Métiers de l Expertise comptable du Commissariat aux comptes et de l Audit L organisation du cabinet d expertise comptable varie en fonction de sa taille L organisation des cabinets se structure autour des activités suivantes Saisie /numérisation Produ ction, Révisi on Relati

Plus en détail

PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières

PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières Nombre de pages : 4 y compris l annexe Annexe 1 informations à faire figurer dans le rapport de synthèse PACMA006-2014 consultant

Plus en détail

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines UN ACCéLéRATEUR DE CROISSANCE UN RÉSEAU DE PROGRÈS EN RÉGION PSL est né en 1997 à l initiative de 4 Grandes Entreprises lorraines soucieuses de contribuer

Plus en détail

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011

AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE AVENANT DU 3 NOVEMBRE 2011 À L ACCORD DU 10 JUIN 2011 RELATIF

Plus en détail

LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION

LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION Formation professionnelle LA PÉRIODE DE PROFESSIONNALISATION La période de professionnalisation permet aux publics peu bénéficiaires de formation, notamment les seniors ou les femmes, d accéder à une qualification.

Plus en détail

Guide des métiers des Ressources Humaines

Guide des métiers des Ressources Humaines Guide des métiers des Ressources Humaines IUT de TOURS Département GEA Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines 2010-2011 Laëtitia MORAND Monique PLOQUIN Anthony PLOTU Aurélie TOUBLANC Enseignant

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles

Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles Les titres (TH) inscrits au Répertoire national des certifications professionnelles La Certification Professionnelle regroupe les diplômes à finalités professionnelles délivrés par l Etat, les titres élaborés

Plus en détail

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations Accompagnement RH des projets de transformation des organisations La conduite d un projet de réorganisation : Un exercice complexe ET délicat! Confrontée à une dégradation continue de sa compétitivité,

Plus en détail

L emploi des seniors

L emploi des seniors L emploi des seniors dans la branche des laboratoires de biologie médicale Observatoire des métiers des Professions Libérales 52 56 rue Kléber 92309 LEVALLOIS PERRET Cedex Tél. 01 46 39 38 64 Fax 01 46

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 1468. CRÉDIT MUTUEL (29 juin 1987) ACCORD DU 9 DÉCEMBRE

Plus en détail

«Le baccalauréat professionnel RPIP : réalisation des produits imprimés et plurimédia

«Le baccalauréat professionnel RPIP : réalisation des produits imprimés et plurimédia «Le baccalauréat professionnel RPIP : réalisation des produits imprimés et plurimédia Le contexte de la rénovation du diplôme Synthèse prospective emplois compétences Le contexte professionnel des industries

Plus en détail

Développer une culture d efficience

Développer une culture d efficience point de vue services financiers Développer une culture d efficience dans les Back Offices Hughes ROY Partner au sein de l'équipe Services Financiers de Sopra Consulting, Hughes Roy est porteur de l offre

Plus en détail

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85.

Appel à proposition. Unité Territoriale 41. Cité Administrative Porte B 3ème étage - 34, avenue Maunoury 41011 BLOIS CEDEX Téléphone : 02.54.55.85. Appel à proposition «Convention THYSSEN - Suivi des actions et prolongation du portage de l action de Gestion Territoriale des Emplois et des Compétences sur le vendômois» Unité Territoriale 41 Cité Administrative

Plus en détail

Formation de dirigeant de PME

Formation de dirigeant de PME Formation Dirigeant de PME Public : Cette formation est centrée sur le chef d entreprise ou futur chef d entreprise qui a besoin de s approprier ou de perfectionner les outils du management global d entreprise

Plus en détail

Laissez-nous. prendre soin. de vous. Recrutement - Intérim - Services

Laissez-nous. prendre soin. de vous. Recrutement - Intérim - Services Laissez-nous prendre soin de vous Recrutement - Intérim - Services affirmer Nos différences Adecco Medical, filiale santé du leader mondial des solutions RH, a bâti une relation de confiance avec ses clients,

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle,

Développement des compétences, construction des parcours, prévention de la pénibilité et de l usure professionnelle, égalité professionnelle, Des secteurs professionnels et des territoires investis sur les conditions de travail et la qualité de vie au travail L Serge DELTOR Directeur de l ARACT LR Délégué régional de l ANACT Aider les secteurs

Plus en détail

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement

de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement point de vue MANAGEMENT ET GESTION DES HOMMES Le rôle de la DRH dans la conduite du changement La conduite du changement est une dimension essentielle de tout grand projet de transformation des entreprises.

Plus en détail

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte La GRH constitue une préoccupation permanente de toute entreprise, de tout dirigeant, qu il s agisse de

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet

Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Notre métier : Vous accompagner dans votre Projet Formation initiale en alternance (scolaire ou apprentissage) Formation continue FORMATION INITIALE > Bac Pro Bio Industries de Transformation Accéder x

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2012. UES Crédit Agricole S.A.

BILAN SOCIAL 2012. UES Crédit Agricole S.A. BILAN SOCIAL UES Crédit Agricole S.A. BILAN SOCIAL UES Crédit Agricole S.A. GLOSSAIRE BILAN SOCIAL Légende SOMMAIRE BILAN SOCIAL XX* Nouveauté L astérisque précise que le total porte sur un périmètre différent

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Formation et Conseil PIC FORMATION

Formation et Conseil PIC FORMATION Formation et Conseil PIC FORMATION Notre société intervient sur toute la France. Un réseau de consultants sur la France. Nos frais de déplacement sont limités par une bonne gestion de nos moyens de transports.

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE

REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE REFERENTIEL STRATEGIQUE DES COMPETENCES DU RESPONSABLE DE FORMATION EN ENTREPRISE INTERVENTION DU 13 OCTOBRE DE VERONIQUE RADIGUET GARF (*) FRANCE Le monde de la formation est en plein bouleversement,

Plus en détail