RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham"

Transcription

1 RAPPORT D INTERVENTION NFI ET WASH RRM/ACF Bowara, Nana Bakassa, Ouham RECAPITULATIF DISTRIBUTION DE NFI 16 mai 26 juin 2015 Préf. S. Préfec Ouham Nana- Bakassa village Type de ménage Date Nb ménages bénef Moustiq uaires Savons Nattes Couver tures Seaux 14L Bâches Bowara Retournés 03/06/ Donation UNICEF Donation HCR Total Nombre de ménages bénéficiaires NFI par catégorie Maisons non endommagées 114 Maisons avec dégâts lourds 351 Maisons totalement détruites 85 TOTAL 550 RECAPITULATIF INTERVENTION WASH Préf. S. Préfec Ouham Nana Bakassa Village Bowara Type de ménage Date Nb ménages bénef Retournés 16/05/2015 Au 26/06/ Travaux réalisés Réhabilitation de 2 forages : construction d une margelle et installation de 2 pompes India Mark II ; formation des CPE et relais communautaires ; sensibilisation aux bonnes pratiques d hygiène et à l utilisation des kits NFI distribués. 1. INTRODUCTION Le village de Bowara se situe à environ 9 Km de celui de Kouki et 100 Km de la ville de Batangafo. De juillet 2013 à avril 2014, le village a subit de multiples attaques de groupes armés. En effet, Bowara est situé sur l axe Kouki Batangafo qui est un axe privilégié pour atteindre Paoua et le Tchad, anciens fiefs des milices ex-séléka. Bowara a subi de nombreux chocs tout au long de la période Des maisons ont été pillées, détruites et incendiées. Le dernier choc remonte à avril Ces attaques ont entrainé la fuite des ménages dans la brousse autour du village et dans les localités voisines. Avec l accalmie observée depuis mars et grâce aux tentatives de médiation sociale entre peuhls armés et groupes d auto-défenses présents dans la zone, les populations ont commencé à retourner dans le village de Bowara. Alerté de la situation des ménages retournés de Bowara, l équipe RRM/ACF s est déployée dans un premier temps pour réaliser une mission exploratoire (MEX) puis une évaluation multisectorielle (MSA)1. Dans un second temps, les équipes ACF/RRM sont intervenues en urgence avec une distribution de kits NFI et une intervention WASH axée sur les activités suivantes : 1. Réhabilitation de 02 forages de type India Mark II; 1 MEX a été réalisée le 17/04/2015, MSA réalisée le 04/05/

2 2. Plaidoyer pour la construction de latrines familiales ; 3. Activités de promotion à l hygiène dans le village. Les activités WASH ont débuté dans le village de Bowara le 16 mai 2015 et se sont poursuivies avec la construction des latrines familiales communautaires. 2. POSITION GEOGRAPHIQUE Le groupement de village de Bowara est situé dans la sous-préfecture de Nana-Bakassa, préfecture de l Ouham. Bowara est à 09 km de Kouki sur l axe Kouki-Batangafo. Les coordonnées GPS de la localité sont : - Latitude: 07 10'11.14'' N - Longitude: 17 23'03.14''E Fig. 1. Carte de la zone d intervention RRM 3. BENEFICIAIRES NFI 1. RECENCEMENT /IDENTIFICATION DES BENEFICIARES Dans le cadre de la distribution de NFI à Bowara, l équipe RRM-ACF a utilisé une liste de recensement réalisée par CRS. Sur cette liste 508 bénéficiaires avait été dénombrés par les agents de CRS. Cette liste à fait l objet d une vérification par l équipe RRM ACF. L identité d un échantillon de ménages a été vérifiée. De cette vérification, 25 ménages supplémentaires ont été ajoutés à la liste. La liste définitive ainsi arrêtée comporte un total de 533 ménages enregistrés pour la distribution. Cette dernière liste a fait l objet d une validation communautaire. L équipe RRM ACF a réuni les différents chefs de quartiers, puis leur a demandé d amender la liste en indiquant les noms des ménages omis lors du recensement de l ONG CRS. 2

3 Il est à noter que lors de la distribution une distribution complémentaire a été effectuées pour 17 ménages qui résidaient toujours dans la brousse car n ayant toujours pas encore réintégrés le village. 2. CATEGORISATION DES BENEFICIAIRES ET COMPOSITION DU KIT Les ménages bénéficiaires ont été classés en plusieurs catégories selon l état actuel de leur habitat. Cette catégorisation a permis de déterminer par la suite la composition du kit. Les catégories ont été les suivantes : - Ménages dont les maisons n ont pas été endommagées ; - Ménages dont les maisons ont subi des «dégâts lourds» i.e. toit endommagé à plus de 30%, ou dégât de feu avec une réparation possible ; - Ménages dont les maisons ont subi une destruction totale i.e. inutilisable dans l immédiat. Catégorisation des bénéficiaires de Bowara Catégories Nombre de ménages Maisons non endommagées 114 Maisons avec dégâts lourds 351 Maisons totalement détruites 68 Ménages habitant en brousse 17 TOTAL 550 Les NFI suivants ont été distribués aux ménages selon les catégories ci-dessus identifiées : Les ménages retournés ayant eu leur maison non endommagée ont reçu un kit avec les articles suivants : 02 Moustiquaires ; 06 Savons (pièces de 200g) ; 01 Seau de 14l ; 02 Nattes ; 02 Couvertures ; Les ménages retournés ayant eu leur maison endommagée (dégâts lourds ou destruction totale) ont reçu un kit avec les articles suivants : 02 Moustiquaires ; 06 Savons (pièces de 200g) ; 01 Seau de 14l ; 02 Nattes ; 02 Couvertures ; 01 Bâche (4x5m) ; Les biens non alimentaires ont été fournis par l UNICEF & l UNHCR. 3

4 3. MISE EN ŒUVRE DE LA DISTRIBUTION INFORMATION ET SENSIBILISATION DE LA COMMUNAUTE Après le recensement, des actions d information et de sensibilisation ont été menées en direction des leaders locaux et des personnes ressources du village. Ces activités visaient globalement à informer la population de Bowara sur les interventions du programme RRM de ACF dans la zone 2, mais aussi à gagner leur adhésion et leur participation à l activité de distribution NFI dans le village. Le jour de la distribution, un plaidoyer a été effectué auprès les personnes ressources du village pour le bon déroulement de l activité de distribution : discipline de la population, appui à la gestion du périmètre de distribution, mise à disposition de bénévoles pour le déchargement des camions, etc. CHOIX DES SITES DE DISTRIBUTION Le site de distribution a été choisi par les équipes RRM ACF et les leaders locaux des différents quartiers bénéficiaires de la distribution. Les critères principaux qui ont prévalus au choix de ce site sont : - Site avec accessibilité facile pour les bénéficiaires et les équipes RRM ; - Site spacieux à même d accueillir les bénéficiaires ; - Site disposant d issues sûres et dégagées. Le site de distribution qui a été retenu est l esplanade de l église des frères de Bowara. GESTION DE LA DISTRIBUTION Les moments clés de la distribution ont été les suivants : - Installation/délimitation du périmètre de distribution ; - Installation des leaders locaux/chefs de quartiers de Bowara et sensibilisation sur leurs rôles lors de la distribution ; - Désignation des bénévoles communautaires et sensibilisation de ces derniers sur leurs rôles ; - Information et sensibilisation de la foule sur le déroulement et le bon comportement à avoir tout le long de la distribution ; - Sensibilisation des bénéficiaires sur l usage du kit NFI ; - Sensibilisation des bénéficiaires sur l hygiène et le lavage des mains ; - Installation de la table d émargement. A l appel du nom d un bénéficiaire, ce dernier se présente à l entrée du périmètre. Les bénévoles issus du quartier de l appelé confirment l identité du bénéficiaire avant que ce dernier soit orienté vers la table d émargement et récupéré son kit. En cas de doute et/ou de soupçon de tentative d usurpation d identité, l équipe en référait aux chefs de quartiers pour arbitrage. Au total 550 ménages (bénéficiaires directs) ont bénéficié de kits NFI soit 1998 personnes (bénéficiaires indirects). Population retournée/site Bowara Localité Distribution Lieu de provenance Nombre de Ménages Nombre de personnes 3 Bowara NFI Bowara GESTION DES PLAINTES PLAINTES LIEES AUX CATEGORIES DE BENEFICIAIRES Il a été rapporté à l équipe de distribution des plaintes liées à la catégorisation des bénéficiaires. Certains bénéficiaires auraient aimé avoir des bâches quand bien même leur habitat n avait pas été détruit. 3 Source : déclaration des bénéficiaires sur la composition des ménages lors du recensement. 4

5 Il leur a été expliqué que les bâches sont destinées aux ménages à abris détruits afin que ces derniers puissent se prémunir des intempéries (pluie, soleil) du fait que leurs maisons n ont pour la majorité ni toiture ni possibilité de se procurer de paille nécessaire pour reconstruire ces toitures. PLAINTES DE LIEES AU RECENSEMENT ET DISTRIBUTION ADDITIVES L équipe de distribution a été approchée par des chefs de quartiers pour leur notifier que des ménages avait été oublié lors de la dernière séance de validation communautaire. Ces ménages pour des raisons diverses n avait pas été recensés. Après vérification et concertation avec les leaders locaux, ces ménages au nombre de 17 ont été servis par les reliquats de la distribution. Ce qui a porté le nombre total des bénéficiaires à 550 ménages. Il est à noter que lors de la distribution, une attention particulière a été portée aux personnes du troisième âge, aux femmes enceintes et allaitantes qui ont été servies en priorité. 5

6 4. INTERVENTION WASH Le nombre de bénéficiaires WASH de Bowara est de 2988 pour un nombre de ménages de 550 selon le recensement effectué par les équipes ACF/RRM. Ces ménages ont bénéficié d un accès à l eau potable, aux sanitaires et à un système de promotion à l hygiène pour éviter des épidémies de choléra, de diarrhée sanglante et la propagation des maladies liées à l eau et au manque d hygiène en général. 1. BENEFICIAIRES WASH 2. POINTS D EAU Hommes Femmes Enfants de moins de 05 ans Total n/a n/a n/a 2988 Garantir l accès à l eau aux populations du groupement de Bowara a été la priorité des équipes ACF/RRM. La MSA avait identifié deux forages à Bowara dont un était en panne et l'autre fonctionnel mais qui nécessitait d être réparé du fait de fuites. La margelle du forage hors service était totalement détruite. Les pompes des deux forages ont été remplacées les 17 et 18 mai après que les forages aient été soufflés et développés. La margelle du premier forage a été entièrement reconstruite par la suite. 3. ASSAINISSEMENT A Bowara les équipes ACF/RRM ont identifié des vestiges d anciennes latrines familiales qui existaient avant la crise. La population de Bowara avait donc pour habitude d utiliser des latrines. Or, depuis leur retour la population n avait pas entrepris de reconstruire les latrines détruites et les défécations se faisaient à l air libre dans les broussailles environnant le village. Il s est donc avéré primordial de sensibiliser cette population à reprendre ses habitudes de gestion d excréta. La sensibilisation a eu lieu le 28 mai avec les différents leaders communautaires de Bowara afin de les inciter à construire 50 latrines communautaires. Au cours de cette rencontre, ils ont exprimé leur besoin en matériel de creusage pour pouvoir construire les latrines (barre à mine, pioche, pelle ). Deux relais communautaires ont été mis en place et formés pour sensibiliser la population aux bienfaits des latrines. ACF a mis à disposition de la population à travers les relais communautaires et le chef du groupement des kits d outils de creusage de latrines composé de 12 pelles avec manche, de 15 pioches avec manche et de 9 barres à mines. 4. PROMOTION A L HYGIENE La sensibilisation à l hygiène est capitale dans ces villages où les règles d hygiène sont très peu suivies. Pour éviter tout risque d épidémie et de maladies liées au manque d hygiène et d eau potable, plusieurs séances de sensibilisation ont eu lieu dans le village. Pour ce faire, ACF s est appuyé sur les comités d hygiène (relais communautaires). Les relais communautaires pour la construction des latrines communautaires ont pour rôle de continuer la promotion à l hygiène. Pour inciter la population à la réalisation des latrines, les promoteurs à l hygiène ACF ont doté les 50 latrines en systèmes de lavage des mains. 6

7 ANNEXE 1 : PHOTOS DE L INTERVENTION RRM Photo 1 : leader communautaire sur le site Photo 2 : dispositif du site de la distribution Photo 3 : liste d émargement Photo 4 : ménage emportant son kit 7

8 Photo 5 et 6 : réhabilitation d un forage Photo 7 et 8 : formation des relais communautaires Photo 9 : don de matériel pour le creusage des fosses de latrines 8

Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa.

Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa. Femme réfugiée fait la sensibilisation de l hygiène auprès les enfants de Diffa. Mise à jour Niger Mai 2015 Contexte Présentement la situation sociopolitique du Niger reste marquée par les attaques du

Plus en détail

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org

Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement. Site web: www.vitalite-plus.org Organisation Non Gouvernementale Humanitaire et de Développement Siège social sis Avenue de l Indépendance à 100m de BAMELEC, e-mail : info@vitalite-plus.org - Bangui, RCA Site web: www.vitalite-plus.org

Plus en détail

Rapport d Evaluation

Rapport d Evaluation Rapport d Evaluation Rapid Response Mechanism RRM Badounabi Kendo, Prefecture du Mbomou 20 27 Février, 2014 Photo de maison détruite à Banoudabi Kendo, Mbomou. Présenté par l équipe RRM ACTED République

Plus en détail

Situation des mouvements de populations en RCA - Août 2015

Situation des mouvements de populations en RCA - Août 2015 Situation des mouvements de populations en RCA - Août 2015 Introduction Le nombre total de personnes déplacées en République centrafricaine a augmenté au cours du mois d Août avec 8935 personnes déplacées

Plus en détail

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du jeudi 24 septembre 2015

Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du jeudi 24 septembre 2015 Groupe de Travail Sites de Déplacement Compte-rendu réunion du jeudi 24 septembre 2015 Participants : AIDES, CNR, MERCY CORPS, NCA, UNHCR, PU-AMI, UVEDS, OCHA, FEDEM, IRC, CENTRE TULIZENI, AHSDI, HANDICAP

Plus en détail

Rapport sur la situation des personnes déplacées internes (PDIs) dans le village de Tassakane

Rapport sur la situation des personnes déplacées internes (PDIs) dans le village de Tassakane Vue des abris précaires des PDIs dans le village de Tassakane Rapport sur la situation des personnes déplacées internes (PDIs) dans le village de Tassakane Commune d Alafia Région de Tombouctou, Mali 20/05/2015

Plus en détail

44, Cité Lobatt FALL, Pikine, BP: K50 49 Dakar/Sénégal, Tel : 002218346598 Email : acdev@orange.sn; Site : acdev-int.org

44, Cité Lobatt FALL, Pikine, BP: K50 49 Dakar/Sénégal, Tel : 002218346598 Email : acdev@orange.sn; Site : acdev-int.org 44, Cité Lobatt FALL, Pikine, BP: K50 49 Dakar/Sénégal, Tel : 002218346598 Email : acdev@orange.sn; Site : acdev-int.org Présentation de l ONG AcDev est une ONG sénégalaise créée en 1991 qui s'inscrit

Plus en détail

Valeur ajoutée et rentabilité

Valeur ajoutée et rentabilité 6 e Forum Mondial de l Eau Solutions Existantes Titre de la Solution : Gestion sociale des forages en zone rurale Cas d étude : Tchad Groupe-cible 1.1.2: D ici à 20xx, garantir que la population rurale

Plus en détail

Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire

Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire Evaluation Multisectorielle RRM dans le Groupement de Minime, Bouar, Nana-Mambéré Rapport préliminaire Date : L évaluation multisectorielle s est déroulée du 26 au 28/08/2015. Zone d évaluation : Localité

Plus en détail

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014.

CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS. 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. DONNEES CLEES 139 833 Réfugiés enregistrés depuis janvier 2014. 63 645 Réfugiés vivent dans les sites. CAMEROUN RAPPORT INTER AGENCES SUR LA SITUATION DES REFUGIES CENTRAFRICAINS 11 24 Mai 2015 70 323

Plus en détail

La citation la plus marquante de la journée était : «Mourir sans avoir planté un arbre, c est avoir vécu inutilement»

La citation la plus marquante de la journée était : «Mourir sans avoir planté un arbre, c est avoir vécu inutilement» IEDA Relief Rapport Cameroun IEDA Relief et le HCR organisent la plantation de 110 arbres lors de la Journée Mondiale de l Environnement Site de Timangolo, Région de l Est, Cameroun 05 Juin 2015 Préparé

Plus en détail

Description de l action

Description de l action Description de l action Quels sont les objectifs de l action? Améliorer les conditions sanitaires des populations sinistrées tout en favorisant la dynamique de retour vers les quartiers d origine. Quel

Plus en détail

ONG - AKARASS. Action pour un Développement Durable RAPPORT DE MISSION

ONG - AKARASS. Action pour un Développement Durable RAPPORT DE MISSION ONG - AKARASS Action pour un Développement Durable RAPPORT DE MISSION Mission d enregistrement des réfugié maliens au Niger et des retournés nigériens en partenariat UNHCR conduite par l ONGAKARASS du

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITES DU PREMIER SEMESTRE 2012 (Mars 2012 Août 2012)

RAPPORT D ACTIVITES DU PREMIER SEMESTRE 2012 (Mars 2012 Août 2012) Association Faune et Développement au Burkina Récépissé : N 2008-0328 / MATD/SG / DGLPAP / DOASOC BP 133 Fada N Gourma Tél. : (00226) 40 77 10 11 Email : afaudeb@yahoo.fr Projet de formation de groupements

Plus en détail

A agrafer à la fiche d enquête impérativement. Logement dans une concession avec cour et plusieurs logements

A agrafer à la fiche d enquête impérativement. Logement dans une concession avec cour et plusieurs logements 62 Numéro questionnaire (par équipe) Numéro échantillon Date de l enquête: Nom de la famille déplacée Ville/Commune Latitude (GPS) - si applicable 1. SITUATION ABRI 1. Comment définiriez-vous l abri actuel?

Plus en détail

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013

EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna 21/03/2013 EVALUATION RAPIDE DE BESOINS EN CAS D URGENCE: Région de Mopti, Konna Informations générales : Date à laquelle le rapport d évaluation rapide est rédigé. Noms (en entier) et désignation du responsable

Plus en détail

LA NUIT DE L EAU : LE DÉFI. Avec votre entreprise, relevez Le Défi pour les Enfants du Togo!

LA NUIT DE L EAU : LE DÉFI. Avec votre entreprise, relevez Le Défi pour les Enfants du Togo! LA NUIT DE L EAU : LE DÉFI Avec votre entreprise, relevez Le Défi pour les Enfants du Togo! Les 13 et 14 mars 2015 La Nuit de l Eau : Le Défi UN ÉVÉNEMENT DE LA NUIT DE L EAU DÉDIÉ AUX SALARIÉS D ENTREPRISE

Plus en détail

RAPPORT PRELIMINAIRE MSA AXE BEMAL - BEPIKASSE PREFECTURE DE L OUHAM-PENDE DU 9 au 10 Juillet 2015

RAPPORT PRELIMINAIRE MSA AXE BEMAL - BEPIKASSE PREFECTURE DE L OUHAM-PENDE DU 9 au 10 Juillet 2015 RAPPORT PRELIMINAIRE MSA AXE BEMAL - BEPIKASSE PREFECTURE DE L OUHAM-PENDE DU 9 au 10 Juillet 2015 L évaluation a porté sur le groupement de Bémal et le village de Bepikassé, situé respectivement à environ

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015

RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015 RAPPORT DE MISSION DU PROJET LAOS 2015 13 août au 13 septembre 2015 Participants : Lucas BELAHSSEN, Laura ALVAREZ, Léna PREVOT, Djamel RADJA, Maurane LE STRAT Nous sommes finalement partis à 4 car Laura

Plus en détail

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO)

Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) MEMPD Contribution en stratégie avancée en matière de santé de reproduction : cas de l unité mobile dans le district sanitaire de Katiola (CNO) Titre 14. Programmes et politiques Présenté par : 14.4. Evaluation

Plus en détail

UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE

UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE UNICEF SENEGAL CRISE ALIMENTAIRE ET NUTRITIONNELLE AU SENEGAL. CONTRIBUTION DE L UNICEF A LA RIPOSTE 1. CONTEXTE Le Sénégal, vu sa position géographique de pays sahélien, est chroniquement exposé à l insécurité

Plus en détail

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD

2011 PNUD tous droits réservés. Crédits photo: PNUD Le Programmes des Nations Unies pour le développement (PNUD) est le réseau mondial de développement dont dispose le système des Nations Unies. Il prône le changement, et relie les pays aux connaissances,

Plus en détail

IEDA Relief Rapport Cameroun IEDA Relief célèbre la Journée Mondiale du Lavage des Mains Région de l Extrême-Nord, Cameroun 12 au 15 Octobre 2015

IEDA Relief Rapport Cameroun IEDA Relief célèbre la Journée Mondiale du Lavage des Mains Région de l Extrême-Nord, Cameroun 12 au 15 Octobre 2015 Pratique du lavage des mains par un élève IEDA Relief Rapport Cameroun IEDA Relief célèbre la Journée Mondiale du Lavage des Mains Région de l Extrême-Nord, Cameroun 12 au 15 Octobre 2015 Préparé par Léon

Plus en détail

Lutte contre les maladies hydriques et le choléra

Lutte contre les maladies hydriques et le choléra Lutte contre les maladies hydriques et le choléra La sensibilisation de la population Guide à l intention des agents sensibilisateurs République Démocratique du Congo Mission Sud-Ouest Projet de Réduction

Plus en détail

Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS

Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS Coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement (CO.FE.P.E) Theme: Women and children Human settlement and HIV AIDS I/Présentation: La coopérative Féminine pour la Protection de l Environnement

Plus en détail

Appendice: Comparatif des indicateurs

Appendice: Comparatif des indicateurs Santé publique et VIH Principes directeurs et Plans stratégiques VIH et Sida Lutte contre le paludisme Nutrition et sécurité alimentaire Santé reproductive Eau et assainissement Appendice: Comparatif des

Plus en détail

Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire

Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire Evaluation Multisectorielle RRM Rapport préliminaire La localité de Nola, évaluée par l équipe RRM de PU-AMI du 9 au 11 novembre 2015. Plusieurs quartiers de Nola, ainsi que des villages localisés le long

Plus en détail

GROUPE TECHNIQUE ELEVAGE & TRANSHUMANCE

GROUPE TECHNIQUE ELEVAGE & TRANSHUMANCE Réunion du 8 juillet 2015 GROUPE TECHNIQUE ELEVAGE & TRANSHUMANCE Points clés: 1. Présentation sur la PPCB et PPR 2. Présentation du plan de travail PROVISOIRE pour la campagne de vaccination, y compris

Plus en détail

BREF APERÇU DU PROJET

BREF APERÇU DU PROJET CARITAS TOGO - ANEHO Organisation de la Charité pour un Développement Intégral BREF APERÇU DU PROJET Titre du projet: Amélioration de l accès à l eau potable, à l assainissement de base et à la promotion

Plus en détail

Evaluation multi-sectorielle rapide Sous-préfecture de Djémah Juin et Juillet/Août 2011

Evaluation multi-sectorielle rapide Sous-préfecture de Djémah Juin et Juillet/Août 2011 Evaluation multi-sectorielle rapide Sous-préfecture de Djémah Juin et Juillet/Août 2011 Localisation géographique Profil démographique Population de la sous-préfecture : 2919 (BCR 2003 avec projections)

Plus en détail

Bulletin humanitaire Niger. Situation épidémiologique difficile en 2013 pour le Niger, même tendance pour 2014. 355 millions fonds requis (en US$)

Bulletin humanitaire Niger. Situation épidémiologique difficile en 2013 pour le Niger, même tendance pour 2014. 355 millions fonds requis (en US$) Bulletin humanitaire Niger Numéro 38 novembre 2013 Situation épidémiologique P.1 Réfugiés maliens P.3 La situation épidémiologique a été difficile en 2013 pour le Niger et risque de l être encore en 2014.

Plus en détail

République Centrafricaine

République Centrafricaine République Centrafricaine RAPPORT D INTERVENTION WASH-NFIs Rapid Reponses Mechanism Ville de Bocaranga Du 21 Février au 03 Mars 2016 Rapport d intervention Wash-AME/NFIs ACTION CONTRE LA FAIM Quartier

Plus en détail

Projet d amélioration de l accès à l eau potable, à l hygiène et à la sécurité alimentaire

Projet d amélioration de l accès à l eau potable, à l hygiène et à la sécurité alimentaire Projet d amélioration de l accès à l eau potable, à l hygiène et à la sécurité alimentaire Coopération décentralisée Commune du Vigan Commune Rurale de Pel Maoudé au Mali. Carte de situation Avant propos:

Plus en détail

Cameroun. Faits marquants. Environnement opérationnel. Personnes relevant de la compétence du HCR

Cameroun. Faits marquants. Environnement opérationnel. Personnes relevant de la compétence du HCR Faits marquants Au terme de cinq années de plaidoyer du HCR, le Gouvernement du Cameroun a signé le décret d application de la loi sur l asile et constitué un comité d éligibilité. Dans le cadre d une

Plus en détail

EVALUATION MULTISECTORIELLE RRM RAPPORT PRELIMINAIRE

EVALUATION MULTISECTORIELLE RRM RAPPORT PRELIMINAIRE EVALUATION MULTISECTORIELLE RRM RAPPORT PRELIMINAIRE Zone d évaluation : Village d Agoumar, Commune de Rafaï, Sous-préfecture de Rafaï, Préfecture de Mbomou. Date d évaluation : Du 12 au 13 mai 2016 Population

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu Lieu Durée Bureau Unicef/Goma De 11h00 à 13h00 Date 28.08.2015 Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu Facilitation Unicef Secrétariat Unicef Agenda 1. Suivi des recommandations

Plus en détail

Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation

Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation Présentation du programme ANO et de la démarche de capitalisation Le programme ANO (Assainissement Nord Ouest) a été mis en œuvre par un consortium de trois associations : o Action contre la Faim (ACF),

Plus en détail

MONUSCO. Human Right. Date de la mission : Du 22 au 24 août 2012

MONUSCO. Human Right. Date de la mission : Du 22 au 24 août 2012 MONUSCO Human Right Rapport de la mission conjointe d évaluation de la situation des réfugiés centrafricains identifiés dans la localité de Ngele Rive, secteur de Banda en territoire de Bosobolo (district

Plus en détail

Programme de Réalisation de puits

Programme de Réalisation de puits Programme de Réalisation de puits Zones d intervention : Mananjary - Région de Vatovavy Fitovinany (6 puits) Financé par Le Conseil Général de l Ain Rapport définitif Avril 2007 En France LA Rochetonnerie,

Plus en détail

LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU

LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana LIVRET DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN EAU MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE 1 Introduction L accès à l eau potable et à l assainissement adéquat

Plus en détail

TRANSFERTS MONÉTAIRES EN ESPÈCES

TRANSFERTS MONÉTAIRES EN ESPÈCES TRANSFERTS MONÉTAIRES EN ESPÈCES GUIDE PRATIQUE DES PROGRAMMES DE TRANSFERTS MONÉTAIRES EN SITUATIONS D URGENCE THE CASH LEARNING PARTNERSHIP www.cashlearning.org AU SOMMAIRE DE CE GUIDE : CONDITIONS PRÉALABLES...

Plus en détail

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge

«Des toilettes dans mon école» au Cambodge «Des toilettes dans mon école» au Cambodge Proposition de projet Localisation : Début du projet : Objectif : Nombre de bénéficiaires : Budget : 5 441 Durée : Le village de Boeng Kieb dans la commune de

Plus en détail

ENVIRONNEMENT FAVORABLE

ENVIRONNEMENT FAVORABLE Feuille de route pour la mise à l échelle de la PCIMA au Tchad. Atelier pour la revue nationale de la PCIMA. Ndjamena, novembre 2015 ENVIRONNEMENT FAVORABLE LEADERSHIP INSTITUTIONNEL 1 r avec le processus

Plus en détail

Stratégie (juin 2014)

Stratégie (juin 2014) Stratégie (juin 2014) Introduction Dans les contextes de conflits prolongés ou d insécurité chronique, de nouvelles contraintes viennent se superposer aux déficits structurels préexistants dans le domaine

Plus en détail

RAPPORT CAMPAGNE DE DISTRIBUTION GRATUITE DE KITS D HYGIENE AUX MENAGES SINISTRES PAR LES INONDATIONS DANS LES COMMUNES DE MALANVILLE ET DE KARIMAMA

RAPPORT CAMPAGNE DE DISTRIBUTION GRATUITE DE KITS D HYGIENE AUX MENAGES SINISTRES PAR LES INONDATIONS DANS LES COMMUNES DE MALANVILLE ET DE KARIMAMA R é p u b l i q u e d u B é n i n M I N I S T E R E D E L A S A N T E D i r e c t i o n D é p a r t e m e n t a l e d e l a S a n t é d u B o r g o u e t d e l A l i b o r i Z o n e S a n i t a i r e M

Plus en détail

Rapport de résultats et d impact Septembre 2010

Rapport de résultats et d impact Septembre 2010 Rapport de résultats et d impact Septembre 2010 «Installation de panneaux solaires pour électrifier deux salles de classe de primaire à Kossa» Carte du Mali Localisation : Début du projet : Mai 2010 Durée

Plus en détail

ETAT D EVALUATION DES BESOINS D APPUI A L UNION DES COMORES

ETAT D EVALUATION DES BESOINS D APPUI A L UNION DES COMORES UNION DES COMORES ----------- Unité-Solidarité-Développement ----------- MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L INFORMATION, CHARGE DES RELATIONS AVEC LES INSTITUTIONS ------- DIRECTION GENERALE DE LA SECURITE

Plus en détail

République Centrafricaine

République Centrafricaine République Centrafricaine EVALUATION RRM Village de Bowara, Sous-préfecture de Nana-Bakassa, Préfecture de l Ouham. RCA Maison brûlée dans le village de Bowara 07 Mai 2015 Rapport d évaluation complet

Plus en détail

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP)

Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince : Martissant et Baillergeau (AIQIP) 1. Synthèse + plan Programme d aménagement intégré de quartiers informels de Port-au-Prince

Plus en détail

VOTRE DON CONTINUE DE FAIRE TOUTE LA DIFFÉRENCE HAÏTI CINQ ANS APRÈS LE SÉISME

VOTRE DON CONTINUE DE FAIRE TOUTE LA DIFFÉRENCE HAÏTI CINQ ANS APRÈS LE SÉISME VOTRE DON CONTINUE DE FAIRE TOUTE LA DIFFÉRENCE HAÏTI CINQ ANS APRÈS LE SÉISME FAITS SAILLANTS Plus de 5 millions de survivants du séisme ont reçu de l aide. Plus de 1 million d articles de secours ont

Plus en détail

Comité Consultatif du CHF

Comité Consultatif du CHF Comité Consultatif du CHF Réunion du 16 Août 2014 tenue dans la salle de réunion du PNUD (Base OCHA) Participants : Mme Claire BOURGEOIS (Coordonnatrice Humanitaire), François GOEMANS (Chef de Bureau OCHA),

Plus en détail

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013

Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 Rapport de situation Intervention d'urgence en Syrie 12 Juin 2013 5 millions d enfants syriens auront besoin d être sauvés cette année Le 7 Juin 2013, les Nations Unies ont lancé l appel au don le plus

Plus en détail

Indicateurs pour le suivi de la Promotion de l Hygiène en situations d urgence

Indicateurs pour le suivi de la Promotion de l Hygiène en situations d urgence Indicateurs pour le suivi de la Promotion de l Hygiène en situations d urgence Introduction Il est important lors des urgences de contrôler l impact de la promotion de l hygiène, notamment les changements

Plus en détail

LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC

LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC Hassan KEDDAL Le cadre: Un partenariat TARGA- aide/ MATEE L objectif: faire émerger dans notre pays une culture «éco-citoyenne» qui contribuerait à la gestion

Plus en détail

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009

Portrait. Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 Portrait Recueil d histoires sur la survie, le développement et la protection de l enfant Août 2009 L accélération de la survie, du développement et de la protection de l enfant à risque Trahantsoa : un

Plus en détail

Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince. Enjeux, enseignements et perspectives

Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince. Enjeux, enseignements et perspectives Progammes ACF «coupons alimentaires» pour soutenir les ménages vulnérables urbains de Portau-Prince et Gonaïves Enjeux, enseignements et perspectives PROGRAMME SECURITE ALIMENTAIRE Atelier Coupons Alimentaires

Plus en détail

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU

DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Préambule: DESCRIPTION D AFFECTATION DE VOLONTAIRE VNU Le programme des Volontaires des Nations Unies (VNU) est au sein des Nations Unies l organisation qui, au niveau mondial, est chargée de promouvoir

Plus en détail

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES Centre de Recherche-action pour l Environnement et le Développement Intégré CREDI PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES BP : 80450 Lomé TOGO Tél. /Fax (228) 22.25.37.60 Email : credi@laposte.tg Site web:

Plus en détail

JMP. Agenda WASH pour l après-2015 : Introduction. Fondamentaux. Réduction des inégalités. Niveaux de service. Cadres autres que les ménages

JMP. Agenda WASH pour l après-2015 : Introduction. Fondamentaux. Réduction des inégalités. Niveaux de service. Cadres autres que les ménages Agenda WASH pour l après-2015 : Cibles et indicateurs JMP Photo : UNICEF. Femmes, quelquesunes avec de conteneurs d eau dans leurs têtes, croissent une route qui a été inondée par les eaux d une inondation

Plus en détail

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST :

MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWI- AFRIQUE DE L OUEST : MISSION D APPUI EN CONCEPT GIRE AUX PROGRAMMES GWIAFRIQUE DE L OUEST : Projet GWIAfrique de l Ouest: BurkinaFaso, Ghana, Mali, Niger et Sénégal Expérience réussie de Gestion Intégrée des Ressources en

Plus en détail

Le Cycle de Programme Humanitaire

Le Cycle de Programme Humanitaire REUNION DU CLUSTER SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 28/10/2014 Le Cycle de Programme Humanitaire Outil principal du système humanitaire pour obtenir une analyse, une stratégie et un plan d action communs. Un cycle

Plus en détail

Total 4 744 050 4 744 050

Total 4 744 050 4 744 050 Pour parer à la situation d urgence humanitaire, le HCR a fourni plus de 416 000 colis familiaux contenant des articles non alimentaires et quelque 88 000 tentes, au profit de 3 millions de personnes.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LES 30 ANS DE MSF LOGISTIQUE

DOSSIER DE PRESSE LES 30 ANS DE MSF LOGISTIQUE DOSSIER DE PRESSE LES 30 ANS DE MSF LOGISTIQUE AVRIL 2016 INTRODUCTION E n 2016, MSF Logistique fête ses 30 ans : créé en 1986 à Narbonne dans l Aude, le centre est basé depuis 23 ans à Mérignac, en Gironde

Plus en détail

Rapport sur la Situation Humanitaire au Tchad Du 22 septembre au 5 octobre 2008

Rapport sur la Situation Humanitaire au Tchad Du 22 septembre au 5 octobre 2008 UNITED NATIONS Office for the Coordination of Humanitarian Affairs NATIONS UNIES Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires Rapport sur la Situation Humanitaire au Tchad Du 22 septembre au 5 octobre

Plus en détail

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F

NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F NIGER - ZINDER - Logisticien Projet H/F L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif de

Plus en détail

(Photo: Inondations a Madagascar à la suite du cyclone Bingiza en provenance de l Océan Indien, février 2011)

(Photo: Inondations a Madagascar à la suite du cyclone Bingiza en provenance de l Océan Indien, février 2011) 1 (Photo: Inondations a Madagascar à la suite du cyclone Bingiza en provenance de l Océan Indien, février 2011) INTRODUCTION Madagascar est le pays d Afrique le plus exposé aux chocs climatiques. Il est

Plus en détail

République Centrafricaine

République Centrafricaine République Centrafricaine EVALUATION RRM RCA Village de Bozakon et Boya 1, Sous-Préfecture de Bouca, Préfecture de l Ouham. Ménage déplacé dans le village de Bozakon Le 25 juillet 2014 Rapport d évaluation

Plus en détail

GUINEE SOLIDARITE PARIS RAPPORT SUR LA REALISATION DU PROJET «RENOVATION DE L ECOLE DE TEINSIRA» (GUINEE CONAKRY)

GUINEE SOLIDARITE PARIS RAPPORT SUR LA REALISATION DU PROJET «RENOVATION DE L ECOLE DE TEINSIRA» (GUINEE CONAKRY) GUINEE SOLIDARITE PARIS RAPPORT SUR LA REALISATION DU PROJET «RENOVATION DE L ECOLE DE TEINSIRA» (GUINEE CONAKRY) L ECOLE DE TEINSIRA - CONTEXTE GENERAL Le projet de rénovation de l école de Teinsira a

Plus en détail

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

DA 449-14.03. Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux, DA 449-14.03 PROJET NOUVELLES LIBELLULES CRÉATION D UN CENTRE DE QUARTIER DANS L ÉDICULE N 6 ET TRANSFORMATION DU CENTRE DE QUARTIER EN RESTAURANT À VOCATION D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Tarification de l eau pour les systèmes à gestion communautaire intégrés dans un service public communal

Tarification de l eau pour les systèmes à gestion communautaire intégrés dans un service public communal Tarification de l eau pour les systèmes à gestion communautaire intégrés dans un service public communal Appui aux Communes Rurales pour l amélioration durable de l accès à l eau potable, l hygiène et

Plus en détail

Le gouvernement malgache vient de nommer le Dr Jean Donné RASOLOFONIAINA,

Le gouvernement malgache vient de nommer le Dr Jean Donné RASOLOFONIAINA, BULLETIN DE LIAISON Diorano-WASH N 6 Avril - Mai - Juin 2008 Jean Donné RASOLOFONIAINA, nouveau Ministre de l Eau Le gouvernement malgache vient de nommer le Dr Jean Donné RASOLOFONIAINA, ministre de l

Plus en détail

SPECIAL NOEL AVEC LES ENFANTS

SPECIAL NOEL AVEC LES ENFANTS Actions Citoyennes pour un Développement Intégral ACDI-TOGO www.acdi-togo.jimdo.com 04BP :289 Lomé-Togo Tél : (00228) 93 41 18 65 / 99 61 38 78/ 92 81 18 22 SPECIAL NOEL AVEC LES ENFANTS A 200m du carrefour

Plus en détail

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS

SYNTHESE DES DIAGNOSTICS PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL SYNTHESE DES DIAGNOSTICS Juillet 2013 La Communauté d Agglomération du Grand Rodez, regroupant 55 932 habitants, est soumise à l obligation nationale (Grenelle 1 et 2) de

Plus en détail

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé

Assainissement. Collectif. Le manuel. du parfait. raccordé Assainissement Collectif Le manuel raccordé du parfait Pourquoi un réseau d assainissement? Depuis le Moyen-Age, l homme s est toujours préoccupé du problème de l élimination des eaux usées domestiques.

Plus en détail

- 1 - RAPPORT DE MONITORING NFI & WATSAN SOLIDARITES RRMP AXE NGOMBENYAMA- OFAY Du 15 au 25 Juin 2010

- 1 - RAPPORT DE MONITORING NFI & WATSAN SOLIDARITES RRMP AXE NGOMBENYAMA- OFAY Du 15 au 25 Juin 2010 - 1 - I. PROVINCE / TERRITOIRE RAPPORT DE MONITORING NFI & WATSAN SOLIDARITES RRMP AXE NGOMBENYAMA- OFAY Du 15 au 25 I. PROVINCE / TERRITORY L intervention de cet axe auprès des déplacés, famille d accueil

Plus en détail

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER

Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER Coordinateur de Projet H/F - Zinder - NIGER L association ALIMA The Alliance for International Medical Action (ALIMA) est une organisation médicale internationale, fondée en 2009. ALIMA a pour objectif

Plus en détail

FICHE ENVIRONNEMENT Création et renforcement des jardins Familiaux au Bénin

FICHE ENVIRONNEMENT Création et renforcement des jardins Familiaux au Bénin Tél. fixe : 09.53.02.63.84 Mail : aev.arles@outlook.fr www.afrique-en-vie.com Adresse : 29 Rue chartrouse 13200 ARLES FICHE ENVIRONNEMENT Création et renforcement des jardins Familiaux au Bénin Organisme

Plus en détail

Intervention 6 ème forum mondial de l eau, Marseille 2012. Atelier «eau et diaspora» 13 mars 2012

Intervention 6 ème forum mondial de l eau, Marseille 2012. Atelier «eau et diaspora» 13 mars 2012 Intervention 6 ème forum mondial de l eau, Marseille 2012 Atelier «eau et diaspora» 13 mars 2012 1 Plan de la présentation I- Présentation succincte du GRDR II- Liens GRDR/diaspora III-Exemple de projets

Plus en détail

STRATEGIE POUR LA MAINTENANCE DES POMPES MANUELLES EN SIERRA LEONE

STRATEGIE POUR LA MAINTENANCE DES POMPES MANUELLES EN SIERRA LEONE STRATEGIE POUR LA MAINTENANCE DES POMPES MANUELLES EN SIERRA LEONE L objectif de ce programme, mené dans le district de Bombali, en Sierra Leone, est d accompagner et de former les communautés villageoises

Plus en détail

CHECKLIST POUR L INTEGRATION ET LA DIFFUSION DE LA PROTECTION DANS LES PROGRAMMES DU SECTEUR EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIENE (WASH)

CHECKLIST POUR L INTEGRATION ET LA DIFFUSION DE LA PROTECTION DANS LES PROGRAMMES DU SECTEUR EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIENE (WASH) CHECKLIST POUR L INTEGRATION ET LA DIFFUSION DE LA PROTECTION DANS LES PROGRAMMES DU SECTEUR EAU, ASSAINISSEMENT ET HYGIENE (WASH) I. Introduction aux principes clés de protection Cette liste de vérification

Plus en détail

1.2 Objectif Faciliter l intégration des nouvelles familles et des nouveaux aînés

1.2 Objectif Faciliter l intégration des nouvelles familles et des nouveaux aînés Plan d action : Politique familiale et Municipalité amie des aînés 1. Axe d intervention : Organisation municipale, communication et information 1.1 Objectif S assurer du suivi de la mise en œuvre du plan

Plus en détail

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau

Communication en Conseil des Ministres. Plan de gestion de la rareté de l eau Communication en Conseil des Ministres Plan de gestion de la rareté de l eau Bilan de l année 2005 De septembre 2004 à septembre 2005, la France a connu une sécheresse s étendant sur un large croissant

Plus en détail

L EAU, L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT DANS LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA, ET

L EAU, L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT DANS LA COMMUNE URBAINE DE MAHAJANGA, ET AVIS D APPELS D OFFRES AUPRES DE CONSULTANT, GROUPE DE CONSULTANTS / CABINET D ETUDES POUR (i) LA REALISATION DE L ETUDE DE BASE (BASELINE SURVEY) SUR L ACCES A L EAU, L HYGIENE ET L ASSAINISSEMENT DANS

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de réunion Grenier de UNICEF - Mercredi, 25 Février 2015-14 :30 16:30 PARTENAIRES PRESENTS Oxfam, IRC, ACF-E, UNICEF, ACTED, AEN, CICR, ASDAP,

Plus en détail

Session 1 : Enjeux de la gestion et l entretien des installations d assainissement en Afrique de l Ouest

Session 1 : Enjeux de la gestion et l entretien des installations d assainissement en Afrique de l Ouest Atelier International Novembre 2013 - Ouagadougou Session 1 : Enjeux de la gestion et l entretien des installations d assainissement en Afrique de l Ouest Date : 27 novembre 2013 - matinée Problématique

Plus en détail

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu

Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu Lieu Durée Bureau Unicef/Goma De 11h00 à 12h50 Date 26.06.2015 Compte rendu de la réunion du Cash Working Group (CWG)/Nord Kivu Facilitation Unicef Secrétariat Unicef Agenda 1. Suivi des recommandations

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Energie/Environnement HCR/MRT/PRG/AO/004/2014

APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Energie/Environnement HCR/MRT/PRG/AO/004/2014 APPEL À MANIFESTATION D'INTÉRÊT [Emis par l UNHCR Mauritanie] REFERENCE: Energie/Environnement HCR/MRT/PRG/AO/004/2014 Depuis la signature d un Accord de Coopération avec le Gouvernement de la Mauritanie

Plus en détail

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique

PASSAGE. Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique PASSAGE Projet d'approche Solidaire en SAnté GEnésique EuropeAid/120804/C/G/Multi Compte rendu de l assemblée générale de la mutuelle de santé communautaire de Meskine (MuSaCoM) Maroua, Cameroun 27 mai

Plus en détail

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous :

De plus, la politique se veut concordante avec les règlements et les politiques du Collège Shawinigan énumérés ci-dessous : POLITIQUE NUMÉRO 32 de soutien à l intégration scolaire et d éducation à la citoyenneté Responsable : Direction des études Dernière mise à jour : CA/2004-361.08.4, le 26 mai 2004 Prochaine date de révision

Plus en détail

RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO

RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO RAPPORT DE DISTRIBUTION DE VIVRES COUPLEE A LA VERIFICATION BIOMETRIQUE EN FAVEUR DES DEPLACES DES SITES DE DEPLACEMENT DE BUHIMBA ET NZULO 5 6 Mars 2015 Après avoir conduit l enregistrement biométrique

Plus en détail

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI

EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI EVOLUTION DU CHAMP DE LA FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL AU MALI Sidiki TRAORE Professeur Directeur Général de l Institut National de Formation des Travailleurs Sociaux INFTS Bamako,Mali INTRODUCTION Deux

Plus en détail

EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010

EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010 EXPÉRIENCES PROGRAMME FEMMES ET ENTREPRENARIAT RESPONSABLE (FER) Mme Fatou NDOYE Juin 2010 I. Présentation d Enda Graf sahel 1.1 Bref exposé de l histoire d Enda Graf Sahel Créé en 1975 sous le nom de

Plus en détail

DELIBERATION LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE

DELIBERATION LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 13-807 DELIBERATION DU ATTRIBUTION DE SUBVENTIONS DANS LE CADRE DE LA POLITIQUE REGIONALE DE SOUTIEN AUX ACTIONS DE DEMOCRATISATION DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR TROISIEME

Plus en détail

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00

Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00 Compte Rendu - Réunion Générale du Cluster WASH Mali - Salle de Réunion Grenier a UNICEF - Mercredi, 18 Septembre 2013 09:00 11:00 PARTENAIRES PRESENTS UNICEF, DGPC, DNACPN, DRH Gao, Cluster Abri/UNHCR,

Plus en détail

Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES

Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES Programme d'aide au développement Jura - Cameroun SOINS DE SANTE PRIMAIRES Cadre des projets L'action du Service de la coopération fonde sa légitimité dans la Constitution jurassienne à travers ses articles

Plus en détail

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE

SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE SEISME EN HAITI, 6 MOIS APRES BILAN DES ACTIONS DE CARE L intervention d urgence Au 29 juin, CARE continue de concentrer ses activités d urgence sur trois secteurs géographiques: Pétion-ville, Carrefour,

Plus en détail

Semi Critiques (Extraction 70% à 90 %) Sécurisés (Extraction < 70%) Salés

Semi Critiques (Extraction 70% à 90 %) Sécurisés (Extraction < 70%) Salés Objectifs Fiche Projet : WATSAN Programme : Eau, Assainissement et Déchets Mai 2015 Objectif général : Améliorer l accès à l eau potable et à l assainissement des populations défavorisées des villages

Plus en détail

OCTOBRE 2008. Informent leurs adhérents et sympathisants. 3ème Trimestre 2008

OCTOBRE 2008. Informent leurs adhérents et sympathisants. 3ème Trimestre 2008 Informent leurs adhérents et sympathisants 3ème Trimestre 2008 OCTOBRE 2008 Sommaire : - Edito - La mise en valeur des activités des Amoureux du Désert en région nantaise - La vie continue au village de

Plus en détail

Stratégie Sectorielle Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) 2016 2018 UNHCR Tchad

Stratégie Sectorielle Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) 2016 2018 UNHCR Tchad Stratégie Sectorielle Eau, Hygiène et Assainissement (EHA) 2016 2018 UNHCR Tchad Date: 09/12/2015 Revision #1 Photo 1. Collecte d eau au camp d Oure Cassoni 1.0 Aperçu de la Stratégie Globale EHA Le secteur

Plus en détail

Appel à candidature pour la reprise du centre technique de Tarbes ( 65)

Appel à candidature pour la reprise du centre technique de Tarbes ( 65) Appel à candidature pour la reprise du centre technique de Tarbes ( 65) Contexte et objet Le site du Haras national de Tarbes exerce des missions confiées aux Haras nationaux depuis le début du XIXème

Plus en détail