DROIT CONSTITUTIONNEL PRINCIPES (2 e édition) ANDRÉ TREMBLAY

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DROIT CONSTITUTIONNEL PRINCIPES (2 e édition) ANDRÉ TREMBLAY"

Transcription

1 DROIT CONSTITUTIONNEL PRINCIPES (2 e édition) ANDRÉ TREMBLAY Table des matières On peut se procurer le présent ouvrage à : Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal C.P. 6128, Succ. Centre-Ville Montréal (Québec), H3C 3J7 Canada Courriel : Internet : Téléphone : (514) Télécopieur (514) Éditions Thémis Inc. Toute reproduction ou distribution interdite Disponible exclusivement à :

2 Table des matières AVANT-PROPOS... vii INTRODUCTION NOTIONS FONDAMENTALES... 1 Situation du droit constitutionnel et du droit administratif parmi les disciplines juridiques... 1 Sources du droit constitutionnel... 5 Sous-section 1 Sources premières... 6 Paragraphe 1 Loi constitutionnelle de 1867 et ses modifications, autrefois (avant 1982) appelée Actes de l Amérique du Nord britannique... 6 Paragraphe 2 Certaines lois britanniques... 9 Paragraphe 3 Arrêtés, décrets et proclamations Paragraphe 4 Lois ordinaires de nature constitutionnelle Sous-paragraphe 1 Lois du Parlement fédéral Sous-paragraphe 2 Lois québécoises Note spéciale sur l enchâssement des lois de nature constitutionnelle et des autres sources dans le droit constitutionnel canadien formel Paragraphe 5 Documents se rapportant à la fonction du gouverneur général et du lieutenantgouverneur Paragraphe 6 Résolutions et privilèges parlementaires Paragraphe 7 Décisions des tribunaux Sous-section 2 Sources secondaires Paragraphe 1 Coutume constitutionnelle Paragraphe 2 Conventions constitutionnelles Sous-paragraphe 1 Définition Sous-paragraphe 2 Conditions d établissement... 21

3 X DROIT CONSTITUTIONNEL PRINCIPES Sous-paragraphe 3 Classification i) D origine britannique ii) D origine canadienne Sous-paragraphe 4 Sanction des conventions constitutionnelles Paragraphe 3 La common law anglaise Sous-paragraphe 1 La Conquête Sous-paragraphe 2 L Acte de Québec (1774) Sous-paragraphe 3 La Loi constitutionnelle de Paragraphe 4 Doctrine SECTION 3 Particularismes de la Constitution canadienne Sous-section 1 La Constitution du Canada est partiellement rigide Paragraphe 1 Le Statut de Westminster et la modification de Paragraphe 2 Les principes applicables aux modifications de la Loi constitutionnelle de 1867 avant le rapatriement Paragraphe 3 La modification constitutionnelle après le rapatriement Sous-paragraphe 1 Définition du terme «rapatriement» Sous-paragraphe 2 Le plan et la portée du rapatriement Sous-paragraphe 3 Les lignes maîtresses des formules d amendement constitutionnel prévues à la partie V Sous-paragraphe 4 Le projet initial de rapatriement unilatéral Questions intéressant le Québec ) Le Québec peut-il proclamer unilatéralement sa souveraineté sans passer par la procédure de modification de la Constitution prévue à la Partie V de la Loi constitutionnelle de 1982? ) Peut-on opter au Québec pour le présidentialisme en se fondant sur l article 45 de la Loi constitutionnelle de 1982? Sous-section 2 Elle établit une monarchie constitutionnelle Paragraphe 1 La nature de la prérogative Paragraphe 2 L étendue de la prérogative... 73

4 TABLE DES MATIÈRES XI Paragraphe 3 Des privilèges directs Paragraphe 4 Des privilèges indirects Sous-section 3 La forme de l État canadien est fédérale Sous-section 4 La forme du gouvernement au Canada est parlementaire PREMIÈRE PARTIE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DU DROIT PUBLIC CANADIEN CHAPITRE I LE PRINCIPE DE LA SÉPARATION DES POUVOIRS Exposé du principe Sous-section 1 La fonction législative Sous-section 2 La fonction exécutive Sous-section 3 La fonction judiciaire (juridictionnelle) Ses difficultés d application : les enchevêtrements Sous-section 1 Les relations entre le Législatif et l Exécutif Note spéciale sur le pouvoir réglementaire : nature et contrôle du pouvoir réglementaire Sous-section 2 Les relations entre l Exécutif et le Judiciaire (juridictionnel) Sous-section 3 Les relations entre le Judiciaire et le Législatif Notre spéciale dur l indépendance judiciaire A Observations préliminaires : les textes pertinents B L effet des chartes et les tribunaux protégés par ces dernières C L analyse jurisprudentielle du principe I Indépendance et impartialité : rapprochements et distinctions II L impartialité judiciaire i) Signification du principe ii) Le critère de l impartialité iii) Les dimensions de l impartialité III L indépendance judiciaire i) Signification du principe

5 XII DROIT CONSTITUTIONNEL PRINCIPES ii) Le critère de l indépendance judiciaire iii) Les dimensions de l indépendance judiciaire iv) Conditions objectives de l indépendance judiciaire ) L inamovibilité ) La sécurité financière ) L indépendance administrative D De certains cas d application I La non-contraignabilité des juges à témoigner : l arrêt MacKeigan c. Hickman II L impartialité et l indépendance institutionnelle ou structurelle des cours municipales, des cours martiales, du Conseil de la magistrature, de la Régie des permis d'alcool et du Tribunal administratif du Québec i) L arrêt R. c. Lippé (les cours municipales) ii) L arrêt R. c. Généreux (la cour martiale) iii) L arrêt Ruffo c. Conseil de la magistrature iv) L arrêt Québec Inc. c. Québec (Régie des permis d alcool) v) L arrêt Barreau de Montréal c. Procureur général du Québec (Tribunal administratif du Québec) CHAPITRE II LE PRINCIPE DE LA SOUVERAINETÉ DU PARLEMENT Signification du principe en droit anglais Sa réception en droit canadien Note spéciale sur le référendum : le peuple peut-il participer au processus législatif?

6 TABLE DES MATIÈRES XIII CHAPITRE III LE PRINCIPE DE LÉGALITÉ OU LA PRIMAUTÉ DU DROIT Signification du principe Sous-section 1 Le règne du droit : un principe nécessaire dans l État Note sur les deux affaires Bertrand et le Renvoi devant la Cour suprême Sous-section 2 La primauté du droit : un principe essentiel au droit administratif Paragraphe 1 Conception selon Dicey Paragraphe 2 La conception contemporaine Portée du principe : la protection du citoyen contre l Administration Sous-section 1 Conditions théoriques de l existence de la protection des droits des citoyens Paragraphe 1 La préservation des droits fondamentaux Paragraphe 2 La promotion des droits sociaux et économiques Paragraphe 3 Le contrôle de l activité étatique Sous-section 2 Entorses à la Rule of Law ou à la primauté du droit Paragraphe 1 Les omissions de protéger adéquatement les libertés Paragraphe 2 Les agressions aux libertés Paragraphe 3 Les clauses restrictives de juridiction et les prérogatives du gouvernement Sous-paragraphe 1 La prérogative de la Couronne Sous-paragraphe 2 Les clauses privatives Sous-paragraphe 3 Les règles spéciales de procédure Sous-section 3 La mise en œuvre des garanties individuelles Paragraphe 1 Nature du contrôle judiciaire Paragraphe 2 Les modalités du contrôle judiciaire Paragraphe 3 Les insuffisances du contrôle judiciaire

7 XIV DROIT CONSTITUTIONNEL PRINCIPES CHAPITRE IV LE FÉDÉRALISME OU LA RÉPARTITION DES COMPÉTENCES La doctrine fédéraliste Sous-section 1 Les différentes formes d aménagement des compétences étatiques : centralisation et décentralisation Sous-section 2 Causes et implications du fédéralisme Sous-section 3 Les différents degrés d intégration économique Paragraphe 1 Zone de libre-échange Paragraphe 2 L union douanière Paragraphe 3 Le marché commun Paragraphe 4 L union monétaire Paragraphe 5 L union économique Sous-section 4 Signification de la théorie juridique du fédéralisme par rapport à l idée de suprématie de l État Sous-section 5 Éléments essentiels du fédéralisme Paragraphe 1 Partage des pouvoirs Paragraphe 2 Suprématie de la constitution Paragraphe 3 Nécessité d une juridiction constitutionnelle Notes supplémentaires concernant le fédéralisme Les accrocs à la doctrine fédéraliste dans la Loi constitutionnelle de Sous-section 1 De certains pouvoirs exorbitants du fédéral Sous-section 2 L article 96 de la Loi de CHAPITRE V LA SUPRÉMATIE DE LA CONSTITUTION OU LE CONTRÔLE JURIDICTIONNEL DE L ACTIVITÉ LÉGISLATIVE Fondement du contrôle juridictionnel Sous-section 1 Tentative d explication du contrôle judiciaire

8 TABLE DES MATIÈRES XV Sous-section 2 Explications véritables du contrôle La mise en œuvre du contrôle judiciaire Sous-section 1 La présomption de validité Sous-section 2 La retenue judiciaire Sous-section 3 La procédure constitutionnelle Sous-section 4 Les effets du jugement d inconstitutionnalité DEUXIÈME PARTIE LES COMPÉTENCES LÉGISLATIVES AU CANADA CHAPITRE I LA STRUCTURE GÉNÉRALE DES ARTICLES 91 ET 92 DE LA LOI DE Selon le texte Sous-section 1 Le paragraphe introductif de l article Sous-section 2 Les catégories de sujets énumérés à l article Sous-section 3 Le paragraphe final de l article Sous-section 4 Les compétences législatives des provinces Selon la jurisprudence ou selon la pratique du fédéralisme Sous-section 1 Le concept de l empiétement et son tempérament par celui des dimensions nationales Paragraphe 1 L empiétement Paragraphe 2 La théorie des dimensions nationales Sous-section 2 Le concept de l urgence nationale Sous-section 3 Le pouvoir fédéral de dépenser CHAPITRE II LA MISE EN ŒUVRE DES ARTICLES 91 ET 92 AUX FINS DE DÉTERMINER LA VALIDITÉ D UNE LOI Problème d interprétation constitutionnelle Qualification des lois

9 XVI DROIT CONSTITUTIONNEL PRINCIPES SECTION 3 Le rattachement de la matière d une loi à la rubrique pertinente Sous-section 1 La règle fondamentale Sous-section 2 Les règles accessoires Paragraphe 1 La règle de la dualité d aspect et la notion de prépondérance Sous-paragraphe 1 Conflit par contradiction Sous-paragraphe 2 La complémentarité législative Sous-paragraphe 3 La similarité législative Paragraphe 2 La doctrine du pouvoir accessoire et la théorie du champ inoccupé ou du domaine libre CHAPITRE III LES RELATIONS DE TRAVAIL DANS LE CONTEXTE CONSTITUTIONNEL La compétence de principe des provinces Les exceptions au principe Sous-section 1 Les entreprises, affaires ou ouvrages relevant de la réglementation fédérale Sous-section 2 Les entreprises, affaires ou ouvrages accessoires ou connexes Sous-section 3 Les implications SECTION 3 Le cadre statutaire de l autorité fédérale CHAPITRE IV LIMITATIONS AUX COMPÉTENCES LÉGISLATIVES : LES DROITS ET LIBERTÉS DES CITOYENS Sous le régime de la Loi constitutionnelle de Sous le régime de la Déclaration canadienne des droits SECTION 3 Sous le régime de la Charte canadienne des droits Sous-section 1 Le champ d application de la Charte

10 TABLE DES MATIÈRES XVII Paragraphe 1 Le Parlement et les législatures Paragraphe 2 Le Gouvernement Paragraphe 3 Les tribunaux judiciaires Paragraphe 4 La common law et le droit civil Paragraphe 5 Les rapports de droit privé Sous-section 2 La clause limitative de la Charte Paragraphe 1 Les exigences procédurales de l article premier de la Charte Paragraphe 2 Les exigences de fond Sous-paragraphe 1 Le critère de l importance de l objectif Sous-paragraphe 2 Le critère de la proportionnalité des moyens i) Le lien rationnel ii) L atteinte minimale iii) La proportionnalité Sous-section 3 La clause dérogatoire SECTION 4 Sous le régime des chartes et lois statutaires Sous-section 1 La Charte des droits et libertés de la personne Sous-section 2 La Loi canadienne sur les droits de la personne ANNEXES Colonial Laws Validity Act de Loi constitutionnelle de Statut de Westminster de Loi constitutionnelle de Proclamation de 1993 modifiant la Constitution (Loi sur le Nouveau-Brunswick) Modification constitutionnelle de 1997 (Québec) TABLE DES JUGEMENTS CITÉS BIBLIOGRAPHIE SÉLECTIVE INDEX ALPHABÉTIQUE

Les constitutions du Canada et du Québec du régime français à nos jours Tome premier. Jacques-Yvan Morin et José Woehrling

Les constitutions du Canada et du Québec du régime français à nos jours Tome premier. Jacques-Yvan Morin et José Woehrling Les constitutions du Canada et du Québec du régime français à nos jours Tome premier Jacques-Yvan Morin et José Woehrling Table des matières On peut se procurer le présent ouvrage à : Les Éditions Thémis

Plus en détail

INTERPRÉTATION DES LOIS 3 e édition TABLE DES MATIÈRES ET INDEX ANALYTIQUE. Pierre-André Côté

INTERPRÉTATION DES LOIS 3 e édition TABLE DES MATIÈRES ET INDEX ANALYTIQUE. Pierre-André Côté INTERPRÉTATION DES LOIS 3 e édition TABLE DES MATIÈRES ET INDEX ANALYTIQUE Pierre-André Côté Information sur l ouvrage : 1999 / 1062 pages / ISBN 2-89400-115-0 / Éditions Thémis / Montréal On peut se procurer

Plus en détail

Le droit du travail. par ses sources

Le droit du travail. par ses sources Le droit du travail par ses sources Pierre Verge Gilles Trudeau Guylaine Vallée On peut se procurer le présent ouvrage à: Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal C.P. 6128, Succ. Centre-Ville

Plus en détail

LE DROIT DES ÉTRANGERS À L ÉGALITÉ ET LE JUGE DE COMMON LAW

LE DROIT DES ÉTRANGERS À L ÉGALITÉ ET LE JUGE DE COMMON LAW PUBLICATIONS DE L INSTITUT INTERNATIONAL DES DROITS DE L HOMME (Collection dirigée par G. Cohen-Jonathan et J.F. Flauss) INSTITUT RENÉ CASSIN DE STRASBOURG LE DROIT DES ÉTRANGERS À L ÉGALITÉ ET LE JUGE

Plus en détail

Droit de l'édition et du commerce du livre

Droit de l'édition et du commerce du livre Droit de l'édition et du commerce du livre Jean-Philippe MIKUS On peut se procurer le présent ouvrage à: Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal C.P. 6128, Succ. Centre-Ville Montréal

Plus en détail

Le Fair use et le Fair dealing : Étude de droit comparé

Le Fair use et le Fair dealing : Étude de droit comparé Le Fair use et le Fair dealing : Étude de droit comparé Monsieur Pierre EL Khoury On peut se procurer le présent ouvrage à: Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal C.P. 6128, Succ.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. PRÉFACE... vii À PROPOS DES AUTEURS... ix INTRODUCTION... 1

TABLE DES MATIÈRES. PRÉFACE... vii À PROPOS DES AUTEURS... ix INTRODUCTION... 1 TABLE DES MATIÈRES PRÉFACE... vii À PROPOS DES AUTEURS... ix INTRODUCTION... 1 CHAPITRE 1 ORGANISATION ET COMPÉTENCE DES COURS FÉDÉRALES I. ORGANISATION DES COURS FÉDÉRALES... 7 A. Maintien... 7 B. Composition

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1. Méthodologie 11 2. Plans généraux 13 3. Remerciements et avertissements 14

TABLE DES MATIÈRES. 1. Méthodologie 11 2. Plans généraux 13 3. Remerciements et avertissements 14 TABLE DES MATIÈRES Préface 9 Avant-propos 11 1. Méthodologie 11 2. Plans généraux 13 3. Remerciements et avertissements 14 Abréviations 17 Quelques sites internet utiles 19 1. Juridictions et organisations

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. A. Les principes directeurs de la Réforme... 1. B. Le processus d adoption de la Réforme... 3

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. A. Les principes directeurs de la Réforme... 1. B. Le processus d adoption de la Réforme... 3 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION........................................1 A. Les principes directeurs de la Réforme............... 1 B. Le processus d adoption de la Réforme............... 3 C. Évolution

Plus en détail

Traité de droit criminel tome 2, 2 e édition

Traité de droit criminel tome 2, 2 e édition Traité de droit criminel tome 2, 2 e édition Hugues Parent On peut se procurer le présent ouvrage à: Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal C.P. 6128, Succ. Centre-Ville Montréal

Plus en détail

LE DROIT (ET SA REPRESSION JUDICIAIRE) DE DIFFAMER AU QUEBEC

LE DROIT (ET SA REPRESSION JUDICIAIRE) DE DIFFAMER AU QUEBEC LE DROIT (ET SA REPRESSION JUDICIAIRE) DE DIFFAMER AU QUEBEC Jean-Denis ARCHAMBAULT fiditions WON BLAIS UNE SOClflt THOMSON TABLE DES MATIERES INTRODUCTION 1 PARTIE I- LA DIFFAMATION EN DROIT FRANQAIS

Plus en détail

Table des matières. A. L embargo et les relations internationales... 24 B. L embargo et les mesures de contrainte par la force 28

Table des matières. A. L embargo et les relations internationales... 24 B. L embargo et les mesures de contrainte par la force 28 Avertissement... 5 Sommaire... 7 Remerciements... 9 Abréviations, sigles et acronymes.... 11 Préface... 17 Introduction... 23 I. Les mesures de contrainte économique : actualité de l embargo.... 24 A.

Plus en détail

Table des matières LA QUALIFICATION DES INTÉRÊTS 15

Table des matières LA QUALIFICATION DES INTÉRÊTS 15 Table des matières Remerciements V Bibliographie XIII Liste des abréviations XLVII Introduction 1 1. L arbitrage commercial international....................................... 6 2. Définition des intérêts..........................................................

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 1. Partie préliminaire L essence du fédéralisme. Section 1 Le fédéralisme comme modèle normatif...

TABLE DES MATIÈRES. Introduction... 1. Partie préliminaire L essence du fédéralisme. Section 1 Le fédéralisme comme modèle normatif... Introduction............................ 1 Partie préliminaire L essence du fédéralisme Section 1 Le fédéralisme comme modèle normatif..... 17 1.1 Le fédéralisme : un compromis permanent entre unité et

Plus en détail

Chapitre II - Le droit de pratiquer une activité salariée dans un autre Etat membre.. 13

Chapitre II - Le droit de pratiquer une activité salariée dans un autre Etat membre.. 13 Table des matières Avant-propos.................................................. 7 PREMIERE PARTIE - Libre circulation des personnes...................... 9 Chapitre I - Présentation, notion, évolution............................

Plus en détail

La tontine successorale : Controverses et perspectives

La tontine successorale : Controverses et perspectives La tontine successorale : Controverses et perspectives Générosa Bras Miranda On peut se procurer le présent ouvrage à: Les Éditions Thémis Faculté de droit, Université de Montréal C.P. 6128, Succ. Centre-Ville

Plus en détail

TABLE DES MATIERES. Sommaire Abréviations

TABLE DES MATIERES. Sommaire Abréviations TABLE DES MATIERES Sommaire Abréviations INTRODUCTION..... 1 PREMIERE PARTIE LA NOTION DE POUVOIR DISCRETIONNAIRE 11 TITRE 1 LE POUVOIR DISCRETIONNAIRE EN TANT QUE MODE D EXERCICE DES COMPETENCES DE L

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. LISTE DES OUVRAGES CITÉS EN ABRÉGÉ...v TITRE I : INTRODUCTION GÉNÉRALE ET GAGE COMMUN DES CRÉANCIERS... 1

TABLE DES MATIÈRES. LISTE DES OUVRAGES CITÉS EN ABRÉGÉ...v TITRE I : INTRODUCTION GÉNÉRALE ET GAGE COMMUN DES CRÉANCIERS... 1 TABLE DES MATIÈRES Page AVANT-PROPOS... iii LISTE DES OUVRAGES CITÉS EN ABRÉGÉ...v LISTE DES ABRÉVIATIONS... ix TITRE I : INTRODUCTION GÉNÉRALE ET GAGE COMMUN DES CRÉANCIERS... 1 SECTION 1 : APERÇU GÉNÉRAL

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-200 QPC du 2 décembre 2011. Banque Populaire Côte d Azur. (Pouvoir disciplinaire de la Commission bancaire)

Commentaire. Décision n 2011-200 QPC du 2 décembre 2011. Banque Populaire Côte d Azur. (Pouvoir disciplinaire de la Commission bancaire) Commentaire Décision n 2011-200 QPC du 2 décembre 2011 Banque Populaire Côte d Azur (Pouvoir disciplinaire de la Commission bancaire) Le Conseil constitutionnel a été saisi le 23 septembre 2011 par le

Plus en détail

Le bureau du recrutement et des concours

Le bureau du recrutement et des concours Cette brochure présente les conditions d inscription ainsi que les nouvelles épreuves applicables dès 2013 au concours d attaché d administrations parisiennes. Dans un souci pédagogique, divers indications

Plus en détail

PARTIE I L ADOPTION INTERNE

PARTIE I L ADOPTION INTERNE TABLE DES MATIÈRES Pages PRÉFACE... REMERCIEMENTS... vii xi Numéros de paragraphe INTRODUCTION... 1 PARTIE I L ADOPTION INTERNE CHAPITRE I CONSIDÉRATIONS PRÉLIMINAIRES... 3 CHAPITRE II PRINCIPAUX INTERVENANTS...

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION GÉNÉRALE... 1. Section I- La compétence de la Cour d appel... 1

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION GÉNÉRALE... 1. Section I- La compétence de la Cour d appel... 1 INTRODUCTION GÉNÉRALE................... 1 Section I- La compétence de la Cour d appel......... 1 Section II- Aperçu de la compétence du juge unique..... 3 A. Liste des pouvoirs..................... 3

Plus en détail

Executive Summary (FR) Executive Summary (EN) Table des matières

Executive Summary (FR) Executive Summary (EN) Table des matières Table des matieres Avant-propos par E. Vanderstappen Executive Summary (FR) Executive Summary (EN) Table des matières V VII IX XI PARTIE 1 re Droit des SociEtES 1 CHAPITRe 1 er Apport en nature 3 1.1.

Plus en détail

PROCESSUS LÉGISLATIF APERÇU

PROCESSUS LÉGISLATIF APERÇU Aperçu Étapes du processus législatif Avis Dépôt et première lecture d un projet de loi Deuxième lecture d un projet de loi et renvoi à un comité Renvoi d un projet de loi à un comité avant la deuxième

Plus en détail

QUAND LE FISC VOUS CONTRÔLE

QUAND LE FISC VOUS CONTRÔLE JURIS DÉFI www.jurisdefi.com QUAND LE FISC VOUS CONTRÔLE Anticiper un contrôle fiscal, gérer la procédure et réagir en cas de redressement Deuxième édition Éditions d Organisation, 2002 ISBN : 2-7081-2794-2

Plus en détail

RECHERCHES SUR LE PLEIN CONTENTIEUX OBJECTIF

RECHERCHES SUR LE PLEIN CONTENTIEUX OBJECTIF Fondée par Marcel Waline Professeur honoraire à l'université de droit, d'économie et des sciences sociales de Paris, membre de l'institut BIBLIOTHÈQUE DE DROIT PUBLIC TOME 269 Dirigée par Yves Gaudemet

Plus en détail

Préface...vii À propos des auteurs...xi. I. Compétence, rôle et pouvoirs de la Cour d appel...4. Odette Jobin-Laberge Introduction...

Préface...vii À propos des auteurs...xi. I. Compétence, rôle et pouvoirs de la Cour d appel...4. Odette Jobin-Laberge Introduction... TABLE DES MATIÈRES Préface...vii À propos des auteurs...xi PARTIE I APPEL À LA COUR D APPEL DU QUÉBEC CHAPITRE 1 Compétence, rôle et pouvoirs généraux de la Cour d appel Odette Jobin-Laberge Introduction...3

Plus en détail

Propos liminaires Un manuel de droit international de l investissement : pourquoi, comment?... 5

Propos liminaires Un manuel de droit international de l investissement : pourquoi, comment?... 5 Propos liminaires Un manuel de droit international de l investissement : pourquoi, comment?... 5 1. Pourquoi ce manuel?... 5 2. Présentation de la structure du présent manuel... 7 Chapitre préliminaire.

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES TABLE OF CONTENTS

TABLE DES MATIÈRES TABLE OF CONTENTS TABLE DES MATIÈRES TABLE OF CONTENTS TABLE DES MATIÈRES / TABLE OF CONTENTS CODE DE PROCÉDURE CIVILE / CODE OF CIVIL PROCEDURE Modifications / Amendments........................... XVII Dispositions transitoires

Plus en détail

Introduction à la Common Law

Introduction à la Common Law Introduction à la Common Law Auteur : Anne Jussiaume, Maitre de Conférences en Droit Public à l Université Reims Champagne Ardenne, Directrice-adjointe du Centre Universitaire de Troyes. Leçon 1 : Introduction

Plus en détail

LA DISPARITION DE L'EXEQUATUR DANS L'ESPACE JUDICIAIRE EUROPÉEN

LA DISPARITION DE L'EXEQUATUR DANS L'ESPACE JUDICIAIRE EUROPÉEN Directeur honoraire Jacques Professeur émérite de l'université de Paris I (Panthéon Sorbonne) DE DROIT PRIVÉ TOME 546 Dirigée par Yves Lequette Professeur à l'université Paris II (Panthéon-Assas) LA DISPARITION

Plus en détail

Le sénateur Bob Runciman, président Comité permanent des affaires juridiques et constitutionnelles Le Sénat du Canada Ottawa (Ontario) K1A 0A4

Le sénateur Bob Runciman, président Comité permanent des affaires juridiques et constitutionnelles Le Sénat du Canada Ottawa (Ontario) K1A 0A4 Le 23 mars 2015 Le sénateur Bob Runciman, président Comité permanent des affaires juridiques et constitutionnelles Le Sénat du Canada Ottawa (Ontario) K1A 0A4 Envoyé par courriel à : lcjc@sen.parl.gc.ca

Plus en détail

La notion d œuvre de magie

La notion d œuvre de magie Table des matières SOMMAIRE... ABRÉVIATIONS UTILISÉES... PRINCIPAUX SIGLES... Préface... IX XI XIII XV Introduction générale... 1 PARTIE I L œuvre de magie saisie par le droit TITRE I L aspect apparent

Plus en détail

Strasbourg, 5 mai 2008 CCJE-GT(2008)1REV3 GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL CONSULTATIF DE JUGES EUROPEENS (CCJE-GT)

Strasbourg, 5 mai 2008 CCJE-GT(2008)1REV3 GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL CONSULTATIF DE JUGES EUROPEENS (CCJE-GT) Strasbourg, 5 mai 2008 CCJE-GT(2008)1REV3 GROUPE DE TRAVAIL DU CONSEIL CONSULTATIF DE JUGES EUROPEENS (CCJE-GT) 14ème réunion Lisbonne (Portugal), 22 24 avril 2008 AVIS N 11(2007) DU CONSEIL CONSULTATIF

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE LA NOTION DE DROIT 1

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE LA NOTION DE DROIT 1 PREMIÈRE PARTIE LA NOTION DE DROIT 1 Une première définition du droit 3 1. Qu est-ce que le droit? 3 A. Le droit objectif 5 1 La règle de droit dicte un devoir 5 2 Le droit est un ensemble de règles générales

Plus en détail

INDEX ANALYTIQUE. Absence action personnelle à caractère extrapatrimonial ou familial, 3141 500

INDEX ANALYTIQUE. Absence action personnelle à caractère extrapatrimonial ou familial, 3141 500 INDEX ANALYTIQUE Note explicative : Les chiffres en gras renvoient aux numéros d articles du Code civil du Québec. Les autres chiffres (7) renvoient aux numéros des paragraphes de la section Commentaires.

Plus en détail

La common law. 1. Définition de la common law

La common law. 1. Définition de la common law 1. Définition de la common law - La common law est un ensemble de règles de droit élaborées par les tribunaux judiciaires dans l exercice de leur fonction habituelle de trancher des litiges. - Ces règles,

Plus en détail

Ordre des CPA du Québec TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE RÉFÉRENTIEL ASPECTS LÉGAUX DES AFFAIRES INTRODUCTION

Ordre des CPA du Québec TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE RÉFÉRENTIEL ASPECTS LÉGAUX DES AFFAIRES INTRODUCTION GÉNÉRALE INTRODUCTION MODULE 1 Les modes juridiques d exploitation d une entreprise MODULE 2 La constitution et l organisation d une société par actions MODULE 3 Les affaires internes de la société MODULE

Plus en détail

COMITÉ DES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES ET JURIDIQUES. Quatre-vingt-quatrième session. Rome, 2-4 février 2009

COMITÉ DES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES ET JURIDIQUES. Quatre-vingt-quatrième session. Rome, 2-4 février 2009 Janvier 2009 F COMITÉ DES QUESTIONS CONSTITUTIONNELLES ET JURIDIQUES Quatre-vingt-quatrième session Rome, 2-4 février 2009 DÉLÉGATION DE POUVOIRS PAR LE DIRECTEUR GÉNÉRAL GÉNÉRALITÉS 1. Le Plan d action

Plus en détail

DEVANT LA COUR SUPRÊME DU CANADA. (En appel d un jugement de la Cour d appel de la province de Québec) PROCUREUR GÉNÉRAL DU CANADA

DEVANT LA COUR SUPRÊME DU CANADA. (En appel d un jugement de la Cour d appel de la province de Québec) PROCUREUR GÉNÉRAL DU CANADA N 35892 DEVANT LA COUR SUPRÊME DU CANADA (En appel d un jugement de la Cour d appel de la province de Québec) ENTRE : PROCUREUR GÉNÉRAL DU CANADA et AGENCE DU REVENU DU CANADA DEMANDEURS (Appelants) ET

Plus en détail

TABLE DES PARAGRAPHES

TABLE DES PARAGRAPHES TABLE DES PARAGRAPHES INTRODUCTION.................................... 1 1. Un mot d introduction............................. 1 2. La photographie dans l ensemble juridique............. 1 3. Une œuvre

Plus en détail

FINANCEMENT LOCAL ET BUDGET PARTICIPATIF

FINANCEMENT LOCAL ET BUDGET PARTICIPATIF RÉSUMÉ DU DOCUMENT DE BASE FINANCEMENT LOCAL ET BUDGET PARTICIPATIF Introduction. Le présent document constitue le document de base pour le séminaire de lancement du réseau URBAL Nº 9, Financement Local

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE

CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE DES MEMBRES DE L ASSEMBLÉE NATIONALE DU QUÉBEC L R. Q., c. C-23.1 Résumé du Code Août 2012 COMMISSAIRE À L ÉTHIQUE ET À LA DÉONTOLOGIE CODE D ÉTHIQUE ET DE DÉONTOLOGIE

Plus en détail

D'ARBITRAGE OBLIGATOIRE

D'ARBITRAGE OBLIGATOIRE TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 11 I. LA NOTION D'ARBITRAGE 12 A. L'ARBITRAGE EST LA SOLUTION DES LITIGES PAR UNE JURIDICTION INTERNATIONALE 12 1. Les tribunaux arbitraux sont des juridictions 12 a) Un

Plus en détail

Procédure législative ordinaire

Procédure législative ordinaire Annexe 4 LISTE DES ARTICLES RELEVANT DE LA PROCÉDURE LÉGISLATIVE ORDINAIRE Le traité de Lisbonne prévoit l extension de la procédure dite de «codécision» et désormais appelée «procédure législative ordinaire»,

Plus en détail

I. Lignes directrices relatives à la notion «d effet sur le commerce» Sur le B. La notion de «commerce entre Etats membres» (pts 19 et s )

I. Lignes directrices relatives à la notion «d effet sur le commerce» Sur le B. La notion de «commerce entre Etats membres» (pts 19 et s ) Laurence Idot Professeur Agrégé à l Université Paris I-Panthéon/Sorbonne vice-présidente de l Association Francaise d Etude de la Concurrence (AFEC) 12, place du Panthéon 75 005 Paris Mesdames, Messieurs,

Plus en détail

LOI SUR L IMPOSITION FONCIÈRE DE LA PREMIÈRE NATION

LOI SUR L IMPOSITION FONCIÈRE DE LA PREMIÈRE NATION LOI SUR L IMPOSITION FONCIÈRE DE LA PREMIÈRE NATION (20 ) (ALBERTA) TABLE DES MATIÈRES Partie I Titre... Partie II Définitions et renvois... Partie III Administration... Partie IV Assujettissement à l

Plus en détail

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur

Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur Lignes directrices de l ACPPU pour l utilisation de documents protégés par le droit d auteur février 2013 TABLE DES MATIÈRES I. INTRODUCTION...1 II. DROITS ET LIBERTÉS GÉNÉRAUX...1 A. Documents pour lesquels

Plus en détail

LES SOURCES DU DROIT

LES SOURCES DU DROIT Ressources pour les enseignants et les formateurs en français juridique Fiche notion avec activités Crédit : Michel SOIGNET LES SOURCES DU DROIT 1. QU EST-CE QUE LE DROIT? Le droit est constitué de l ensemble

Plus en détail

Projet de loi n o 99 (2000, chapitre 46) Loi sur l exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l État du Québec

Projet de loi n o 99 (2000, chapitre 46) Loi sur l exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l État du Québec PREMIÈRE SESSION TRENTE-SIXIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 99 (2000, chapitre 46) Loi sur l exercice des droits fondamentaux et des prérogatives du peuple québécois et de l État du Québec Présenté le

Plus en détail

Réseau des Cours Suprêmes de l Union Européenne Colloque de Paris ITALIE. Questionnaire. I.- Nomination des juges à la Cour Suprêmes

Réseau des Cours Suprêmes de l Union Européenne Colloque de Paris ITALIE. Questionnaire. I.- Nomination des juges à la Cour Suprêmes Réseau des Cours Suprêmes de l Union Européenne Colloque de Paris ITALIE Questionnaire I.- Nomination des juges à la Cour Suprêmes 1). La disponibilité des postes de juge à la Cour de cassation est décidée

Plus en détail

Compte rendu. «L administration du bien d autrui» Ouvrage recensé : par Jacques Beaulne

Compte rendu. «L administration du bien d autrui» Ouvrage recensé : par Jacques Beaulne Compte rendu «L administration du bien d autrui» Ouvrage recensé : Madeleine Cantin-Cumyn, L administration du bien d autrui, dans Traité de droit civil, Les Éditions Yvon Blais Inc., Cowansville, 2000,

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation

Table des matières. Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation Table des matières Avant-propos. Zoothérapie : médiation par l animal? La communication La professionnalisation IX XI XII PREMIÈRE PARTIE ZOOTHÉRAPIE, MÉDIATION PAR L ANIMAL : AFFAIRE DE PROFESSIONNELS

Plus en détail

Table des matières. Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET DE L EXERCICE DES DROITS DE PROPRIÉTÉ [...]

Table des matières. Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET DE L EXERCICE DES DROITS DE PROPRIÉTÉ [...] Table des matières Avant-propos........................................... vii Table des abréviations..................................xxxix Code civil du Bas Canada LIVRE TROISIÈME DE L ACQUISITION ET

Plus en détail

I. Pourquoi le code mondial est-il un outil d excellence pour renforcer l efficacité de l exécution?

I. Pourquoi le code mondial est-il un outil d excellence pour renforcer l efficacité de l exécution? 1 Premier forum mondial sur l exécution : l efficacité des procédures civiles d exécution en Europe Des outils pour renforcer l efficacité de l exécution Les nouveaux outils : le Code mondial de l exécution

Plus en détail

Table des matières LISTE DES TABLEAUX... XVII LISTE DES ABRÉVIATIONS... XIX INTRODUCTION... 1 FINANCIER AU QUÉBEC... 13

Table des matières LISTE DES TABLEAUX... XVII LISTE DES ABRÉVIATIONS... XIX INTRODUCTION... 1 FINANCIER AU QUÉBEC... 13 Table des matières LISTE DES TABLEAUX............................... XVII LISTE DES ABRÉVIATIONS............................ XIX INTRODUCTION....................................... 1 CHAPITRE I LE PORTRAIT

Plus en détail

Copyright Nations Unies 2005

Copyright Nations Unies 2005 PROJET D ARTICLES SUR LE STATUT DU COURRIER DIPLOMATIQUE ET DE LA VALISE DIPLOMATIQUE NON ACCOMPAGNÉE PAR UN COURRIER DIPLOMATIQUE ET PROJETS DE PROTOCOLES FACULTATIFS Y RELATIFS 1989 Texte adopté par

Plus en détail

SÉMINAIRE SUR LA MISE EN ŒUVRE DE L ARBITRAGE AU MAROC : LES ENSEIGNEMENTS DE L EXPÉRIENCE ÉTRANGÈRE LA PRATIQUE DE L ARBITRAGE AU CANADA

SÉMINAIRE SUR LA MISE EN ŒUVRE DE L ARBITRAGE AU MAROC : LES ENSEIGNEMENTS DE L EXPÉRIENCE ÉTRANGÈRE LA PRATIQUE DE L ARBITRAGE AU CANADA SÉMINAIRE SUR LA MISE EN ŒUVRE DE L ARBITRAGE AU MAROC : LES ENSEIGNEMENTS DE L EXPÉRIENCE ÉTRANGÈRE LA PRATIQUE DE L ARBITRAGE AU CANADA PAR M e SERGE BRAULT ARBITRE ET MÉDIATEUR RABAT, MAROC 26 JUIN

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 : INTRODUCTION... 1. 1. Les familles canadiennes... 1. 2. Le droit de la famille... 2

TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 : INTRODUCTION... 1. 1. Les familles canadiennes... 1. 2. Le droit de la famille... 2 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 : INTRODUCTION.................. 1 1. Les familles canadiennes.................... 1 2. Le droit de la famille....................... 2 3. Le partage des compétences constitutionnelles........

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2011-224 QPC du 24 février 2012. Coordination pour la sauvegarde du bois de Boulogne

Commentaire. Décision n 2011-224 QPC du 24 février 2012. Coordination pour la sauvegarde du bois de Boulogne Commentaire Décision n 2011-224 QPC du 24 février 2012 Coordination pour la sauvegarde du bois de Boulogne (Validation législative de permis de construire) La Conseil d État a renvoyé au Conseil constitutionnel

Plus en détail

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur

Admissibilité à un stage. Obligations de l étudiant Obligations de l employeur CODE DE CONDUITE DU SERVICE DE PLACEMENT DE L UNIVERSITÉ LAVAL (SPLA) RÉGISSANT L ENCADREMENT DES STAGES DU BACCALAURÉAT EN ADMINISTRATION DES AFFAIRES DE LA FACULTÉ DES SCIENCES DE L ADMINISTRATION (FSA)

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1. L objet du droit international : expansion de son champ d application matériel... 5

TABLE DES MATIÈRES. 1. L objet du droit international : expansion de son champ d application matériel... 5 1. L objet du droit international : expansion de son champ d application matériel... 5 A. Les relations internationales stricto sensu... 5 1. Typologie des relations internationales... 5 2. Fonction du

Plus en détail

L'ARBITRAGE DES LITIGES SPORTIFS

L'ARBITRAGE DES LITIGES SPORTIFS Fondée par Marcel Waline Professeur honoraire à l'université de droit, d'économie et des sciences sociales de Paris, membre de l'institut BIBLIOTHÈQUE DE DROIT PUBLIC TOME 267 Dirigée par Yves Gaudemet

Plus en détail

BLOC 1 Révision BLOC 2 Révision BLOC 3 Révision v

BLOC 1  Révision BLOC 2  Révision BLOC 3  Révision v Table des matières Bloc 1 Les sources du droit pénal au Canada 1.1 Les origines et les sources du droit pénal au Canada........................... 1 1.2 Les sources constitutionnelles............................................

Plus en détail

Administration électorale : le modèle canadien

Administration électorale : le modèle canadien Administration électorale : le modèle canadien ALAIN PELLETIER Directeur-adjoint par intérim, politiques et recherche et MARC CHÉNIER Conseiller juridique et conseiller principal en politiques Le Canada

Plus en détail

Table des matières V VII XI. 1. L approche générale... 7. 2. L éthique robotique... 33

Table des matières V VII XI. 1. L approche générale... 7. 2. L éthique robotique... 33 Avant-propos............................................................ Préface................................................................ Préface................................................................

Plus en détail

DROIT COMMERCIAL. 4 e édition LES FONDAMENTAUX DROIT PATRICK CANIN

DROIT COMMERCIAL. 4 e édition LES FONDAMENTAUX DROIT PATRICK CANIN LES FONDAMENTAUX DROIT DROIT COMMERCIAL PATRICK CANIN 4 e édition DROIT COMMERCIAL PATRICK CANIN Maître de conférences à l université Grenoble II-Pierre Mendès-France 4 e édition Dans la même collection

Plus en détail

LA POLITIQUE LEXIQUE 50 DÉFINITIONS. élections scrutin. gouvernement. ministère. pour mieux comprendre. municipal. fédéral parlement.

LA POLITIQUE LEXIQUE 50 DÉFINITIONS. élections scrutin. gouvernement. ministère. pour mieux comprendre. municipal. fédéral parlement. P O L 50 DÉFINITIONS pour mieux comprendre LA POLITIQUE i T i Q U municipal E gouvernement élections scrutin ministère provincial fédéral parlement démocratie À qui s adresse ce guide? Ce guide s adresse

Plus en détail

siècle a commencé le 1 er janvier de l an

siècle a commencé le 1 er janvier de l an Qu est ce qu un siècle premier siècle (I ) commence le 1 er janvier de deuxi (II ) siècle commence le 1 er janvier de XIII XX VIII IV XV Qu est ce qu un siècle premier siècle (I ) commence le 1 er janvier

Plus en détail

PROGRAMME D AGRÉMENT DES SPÉCIALISTES NORMES D AGRÉMENT DROIT DE LA FAMILLE

PROGRAMME D AGRÉMENT DES SPÉCIALISTES NORMES D AGRÉMENT DROIT DE LA FAMILLE PROGRAMME D AGRÉMENT DES SPÉCIALISTES NORMES D AGRÉMENT DROIT DE LA FAMILLE Définition de la spécialisation en droit de la famille 1. La pratique du droit de la famille concerne tous les aspects des relations

Plus en détail

TIERS ET PROCÉDURE Journées internationales Henri Capitant Panama 2015 Claude Champagne, Juge à la Cour supérieure du Québec

TIERS ET PROCÉDURE Journées internationales Henri Capitant Panama 2015 Claude Champagne, Juge à la Cour supérieure du Québec TIERS ET PROCÉDURE Journées internationales Henri Capitant Panama 2015 Claude Champagne, Juge à la Cour supérieure du Québec INTRODUCTION Ø Le procès implique seulement les parties, normalement, il ne

Plus en détail

Première partie IMMUNITÉ ET JUSTICE : LES CONTRADICTIONS... 31. Titre 1 Contradiction des fondements et divergence des sources...

Première partie IMMUNITÉ ET JUSTICE : LES CONTRADICTIONS... 31. Titre 1 Contradiction des fondements et divergence des sources... TABLE DES MATIÈRES Remerciements......................................................................... 7 Préface.................................................................................... 9

Plus en détail

LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE

LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE LE PREMIER CONCOURS ou CONCOURS EXTERNE LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 : article 17. Décret n 72-355 du 4 mai 1972 modifié par le décre t n 2008-1551 du 31 décembre 2008. Sur les 8140

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Inhoud... 17 Table alphabétique... 33 Zaakregister... 41 Table des décisions citées... 49 INTRODUCTION

TABLE DES MATIÈRES. Inhoud... 17 Table alphabétique... 33 Zaakregister... 41 Table des décisions citées... 49 INTRODUCTION divorce pour désunion irrémédiable 1 TABLE DES MATIÈRES Inhoud... 17 Table alphabétique... 33 Zaakregister... 41 Table des décisions citées... 49 INTRODUCTION 1. La loi du 27 avril 2007 réformant le divorce...

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. 1. Qu est-ce qu une marque de commerce?... 5

TABLE DES MATIÈRES. 1. Qu est-ce qu une marque de commerce?... 5 TABLE DES MATIÈRES Introduction........................................... 1 1. Qu est-ce qu une marque de commerce?............... 5 L anatomie de la marque de commerce............... 7 Qui peut être

Plus en détail

APPLICATION, PORTÉE ET INTERPRÉTATION DE LA CDF DANS LES PROCÉDURES JUDICIAIRES INTERNES

APPLICATION, PORTÉE ET INTERPRÉTATION DE LA CDF DANS LES PROCÉDURES JUDICIAIRES INTERNES APPLICATION, PORTÉE ET INTERPRÉTATION DE LA CDF DANS LES PROCÉDURES JUDICIAIRES INTERNES PROF. LAURENT PECH Middlesex University London (L.PECH@MDX.AC.UK) 1 SOMMAIRE 1. BREF APERÇU DE CERTAINES CONTROVERSES

Plus en détail

LE CONTRAT DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERNATIONAL

LE CONTRAT DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERNATIONAL Université PANTHEON-ASSAS (PARIS II) Droit Economie Sciences Sociales LE CONTRAT DE COMMERCE ÉLECTRONIQUE INTERNATIONAL Thèse pour le doctorat en droit (Arrêté du 30 mars 1992 sur les études doctorales

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Article 2099... 81 Introduction... 82 1. Absence de lien de subordination... 83 A. L absence de subordination juridique...

TABLE DES MATIÈRES. Article 2099... 81 Introduction... 82 1. Absence de lien de subordination... 83 A. L absence de subordination juridique... 24350_V_Karim.book Page xiii Wednesday, November 30, 2011 8:32 AM TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE HUITIÈME Du contrat d entreprise ou de service..... 1 SECTION I De la nature et de l étendue du contrat..........

Plus en détail

SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS

SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS SOCIÉTÉ CANADIENNE DES COURTIERS EN DOUANE - CONDITIONS TYPES RÉGISSANT LES TRANSACTIONS Tant le Client que le Courtier en douane acceptent d'être tenus de respecter l'accord général pour nommer un mandataire

Plus en détail

Constitution québécoise

Constitution québécoise PREMIÈRE SESSION TRENTE-HUITIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 196 Constitution québécoise Présentation Présenté par M. Daniel Turp Député de Mercier Éditeur officiel du Québec 2007 1 NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Les deux conceptions historiques de la protection sociale 15 Un droit au cœur des préoccupations sociétales 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Les deux conceptions historiques de la protection sociale 15 Un droit au cœur des préoccupations sociétales 16 Présentation 3 Introduction Généralités 15 1 Le passé et le présent des politiques sociales 15 Les deux conceptions historiques de la protection sociale 15 Un droit au cœur des préoccupations sociétales

Plus en détail

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES CADRES (R-3.1)

RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES CADRES (R-3.1) VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT 11-001 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LE RÉGIME DE RETRAITE DES CADRES (R-3.1) Vu l article 45 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C-11.4) et les articles

Plus en détail

Table des matières. Préface... 9. Introduction... 15

Table des matières. Préface... 9. Introduction... 15 Préface... 9 1 Considérations juridiques à propos de l humanisme juridique afin de lutter contre les effets déshumanisants de la mondialisation du marché irrespectueux des droits sociaux de l homme conflits

Plus en détail

Règlement jeu concours «les aidants ont du talent»

Règlement jeu concours «les aidants ont du talent» Règlement jeu concours «les aidants ont du talent» Concours d innovation pour le bien-être des personnes dépendantes et de leur entourage Référence : MCC-REG1--20150826 Page 1 sur 8 Table des matières

Plus en détail

Numéro du rôle : 2539. Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T

Numéro du rôle : 2539. Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T Numéro du rôle : 2539 Arrêt n 15/2004 du 29 janvier 2004 A R R E T En cause : la question préjudicielle concernant les articles 81, alinéas 4 et 8, et 104, alinéas 3 et 7, du Code judiciaire, posée par

Plus en détail

Projet de loi 43 "Loi sur le recouvrement du coût des soins de santé et des dommages-intérêts liés au tabac" Notre dossier: 26410 Référence: 136783

Projet de loi 43 Loi sur le recouvrement du coût des soins de santé et des dommages-intérêts liés au tabac Notre dossier: 26410 Référence: 136783 Montréal, le 9 juin 2009 Monsieur Yves Bolduc Ministre de la Santé et des Services sociaux Édifice Catherine-de-Longpré 1075, chemin Sainte-Foy, 15 ième étage Québec (Québec) G1S 2M1 Objet : Projet de

Plus en détail

FORMULAIRE DE CANDIDATURE POUR ÊTRE MEMBRE D UN COMITÉ

FORMULAIRE DE CANDIDATURE POUR ÊTRE MEMBRE D UN COMITÉ FORMULAIRE DE CANDIDATURE POUR ÊTRE MEMBRE D UN COMITÉ COORDONNÉES 2015-001 Prénom : Nom de famille : Numéro de téléphone suggéré : Adresse courriel : Adresse postale : Ville : Province : Numéro de membre

Plus en détail

ART. 11 DE LA LOI DU 31 DECEMBRE 1971 MODIFIEE

ART. 11 DE LA LOI DU 31 DECEMBRE 1971 MODIFIEE ART. 11 DE LA LOI DU 31 DECEMBRE 1971 MODIFIEE Nul ne peut accéder à la profession d avocat s il ne remplit les conditions suivantes : 1 - Être français, ressortissant d un État membre des Communautés

Plus en détail

L autorité judiciaire, gardienne de la liberté individuelle ou des libertés individuelles?

L autorité judiciaire, gardienne de la liberté individuelle ou des libertés individuelles? L autorité judiciaire, gardienne de la liberté individuelle ou des libertés individuelles? Réflexion à l occasion de la rencontre annuelle des premiers présidents de cour d appel et de la Cour de cassation

Plus en détail

Les actes de l Administration

Les actes de l Administration LEÇON 1 Les actes de l Administration Les actes juridiques de l Administration sont en principe soumis à un régime exorbitant du droit commun en raison du but poursuivi (intérêt général ). Ce régime exorbitant

Plus en détail

L e partenariat entre l École nationale

L e partenariat entre l École nationale 2015 CATALOGUE DE FORMATION des JUGES CONSULAIRES département DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES SPecialisÉes L e partenariat entre l École nationale de la magistrature et la Conférence générale des juges

Plus en détail

TITRE 1 : LES NOTIONS FONDAMENTALES DU DROIT DE LA CONCURRENCE

TITRE 1 : LES NOTIONS FONDAMENTALES DU DROIT DE LA CONCURRENCE TITRE 1 : LES NOTIONS FONDAMENTALES DU DROIT DE LA CONCURRENCE Le droit de la concurrence a notamment pour objet de maintenir le libre jeu de la concurrence. La concurrence se joue entre des entreprises

Plus en détail

Cour d'appel fédérale. Federal Court of Appeal LE FONDEMENT DE L ARRÊT GRENIER

Cour d'appel fédérale. Federal Court of Appeal LE FONDEMENT DE L ARRÊT GRENIER Cour d'appel fédérale Federal Court of Appeal LE FONDEMENT DE L ARRÊT GRENIER Allocation prononcée à la Conférence du 40 e anniversaire des Cours fédérales, Ottawa, le 28 octobre 2011 Le fondement de l

Plus en détail

QUATRIÈME CYCLE D EVALUATION. Prévention de la corruption des parlementaires, juges et des procureurs

QUATRIÈME CYCLE D EVALUATION. Prévention de la corruption des parlementaires, juges et des procureurs Adoption: 16 octobre 2015 Publication: 26 janvier 2016 Public Greco RC-IV (2015) 8F Q U A T R I È M E QUATRIÈME CYCLE D EVALUATION Prévention de la corruption des parlementaires, juges et des procureurs

Plus en détail

code vestimentaire à l école critères et considérations préalables à l instauration d un code vestimentaire à l école publique

code vestimentaire à l école critères et considérations préalables à l instauration d un code vestimentaire à l école publique code vestimentaire à l école critères et considérations préalables à l instauration d un code vestimentaire à l école publique Dans l état actuel de la jurisprudence. LE CONSEIL D ÉTABLISSEMENT PEUT-IL

Plus en détail

Politique et procédures. sur la Ligne de signalement fraude et inconduite

Politique et procédures. sur la Ligne de signalement fraude et inconduite Politique et procédures sur la Ligne de signalement fraude et inconduite 7 novembre 2011 TABLE DES MA TIÈRES 1. Définitions... 4 2. Objectifs... 4 3. Principes... 5 4. Champs d'application... 6 5. Traitement

Plus en détail

Table des matières. Introduction aux réformes des institutions judiciaires : panorama d un nouveau monde 9

Table des matières. Introduction aux réformes des institutions judiciaires : panorama d un nouveau monde 9 Préface 7 Éric Balate Introduction aux réformes des institutions judiciaires : panorama d un nouveau monde 9 Frédéric Georges Chapitre I. La réforme des arrondissements judiciaires et la mobilité des magistrats

Plus en détail

Montréal, le 5 juin 2006

Montréal, le 5 juin 2006 Montréal, le 5 juin 2006 Monsieur Yvon Marcoux Ministre de la Justice du Québec Édifice Louis-Philippe-Pigeon 1200, route de l'église, 9 e étage Québec (Québec) G1V 4M1 Objet : Projet de loi n o 7 Loi

Plus en détail

Commentaire. Décision n 2015-494 QPC du 16 octobre 2015. Consorts R.

Commentaire. Décision n 2015-494 QPC du 16 octobre 2015. Consorts R. Commentaire Décision n 2015-494 QPC du 16 octobre 2015 Consorts R. (Procédure de restitution, au cours de l information judiciaire, des objets placés sous main de justice) La Cour de cassation a renvoyé

Plus en détail

JURISPRUDENCE EN DROIT DU TRAVAIL

JURISPRUDENCE EN DROIT DU TRAVAIL JURISPRUDENCE EN DROIT DU TRAVAIL Bibliographie sélective 1. GUIDES 2. RÉPERTOIRES 3. RECUEILS 4. BASES DE DONNÉES 5. TABLE DES ABRÉVIATIONS 1. GUIDES 1.1) Charte canadienne des droits et libertés : annotée

Plus en détail