Enjeux: passer de la GTB au Smart Building

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enjeux: passer de la GTB au Smart Building"

Transcription

1 2012 Enjeux: passer de la GTB au Smart Building Serge LE MEN NEWRON SYSTEM

2 2012 Newrn System Presque 20 ans d expérience en GTB. Ple Eurpéen d expertise en systèmes et slutins de GTB Editeur de lgiciel leader en Eurpe sur les prduits GTB Centre de frmatin agréé en LnWrks, BACnet et KNX* Furnisseur de prduits OEM grands cmptes Tuluse : Le Capitle 2

3 2012 Faiseurs de Systèmes Expertise Prtcles GTB Lgiciels de GTB Centre de frmatin et expertise Infrastructure réseau de GTB 3

4 2012 NOTRE CONVICTION!!!! SEUL LE SYSTEME est la slutin! Le prduit n est rien sans le réseau et le système Meilleur prduit + meilleur expert = MAUVAISE slutin si les cmpsants du système snt mauvais Le Lgiciel est le chef d rchestre Un bn sft = un bn systeme un mauvais sft = un mauvais système Le lgiciel ne prpse pas de la technlgie mais des FONCTIONS! Le lgiciel se dit AIDANT et adapté au marché 4

5 2012 Le système: un métier IT Le système se dit d être indépendant! // avec IT: Qui a vu des systèmes DELL u SONY??? Le système dit TOUT supprter pur une slutin Systémier c est un métier!!! CISCO, Alcatel, SYSTEMIER: NOTRE METIER Une slutin indépendante pur l intégrateur de système Un système multi standard: multi manufacturier Un système qui se cnnecte à tut prgiciel Prpse les même slutins et même utils! 5

6 2012 Le Smart cntexte Ec quartiers Smart building. 6

7 2012 SmartGrid Révlutin dans la gestin des réseaux électriques D une gestin tp-dwn à un système réparti Des unités de génératin De grande capacité Prches des znes de cnsmmatin A la variabilité limitée et facilement cntrôlable Des cnsmmateurs Passifs vis-à-vis des furnisseurs d énergie Peu demandeurs de services à valeur ajutée A l rigine de la variabilité des charges sur le réseau 7

8 2012 Dans l avenir Mdèle NIST? 8

9 2012 SmartGrid Les fnctins qui va fallir assurer. Smart metering Limitatin des pics de charge Cntrôle direct des charges lcales Intégratin de la prductin d énergie décentralisée Avertissement en cas de blackut ptentiel Publicatin à l avance de prix dynamiques Publicatin temps réel de prix dynamiques Restrictin des charges à la demande Prductin lcale à la demande Lignes de transprt lngue-distance plus fiables Mise en place d un marché uvert pur l énergie électrique Prcessus d achat d énergie pur les véhicules électriques 9

10 2012 Smart Decisin??? Il faut créer le réseau de dnnées Il faut l intelligence / Il faut agréger des dnnées Questins principale: n srt cmment? Internet Smart Meter M2M Radi Prpriétaire Vecteur de dépliement des SMART SERVICES 10

11 2012 Les acteurs 11

12 2012 Organiser l équipe 12

13 2012 Ntre Cnvictin 13

14 2012 Smart Building Sera le pint d entrée et le pint clé Nécessité de rendre le bâtiment actif Time2Market: marché mûr! La Perfrmance énergétique des bâtiments nrmalisatin - grenelle Des budgets: services maintenance / explitatin Il y a de la technicité: explitants / Mainteneurs Le business mdel est structuré Mdèles B2B et nn B2C Favrise le cut glbal Capex-Opex Effet de levier sur le marché des Smart Cities 14

15 2012 Le pint de départ 15

16 2012 La Cnvergence Cmment les 3 pôles vnt se réunir et Cnverger vers la slutin? Penser slutins Etablir des partenariats Interfacer système existant: Etablir les platefrmes de dévelppement de lgiciels et de services Définir des interfaces 16

17 2012 Efficacité énergétique dans les bâtiments. 17

18 2012 On en est u? Energy Demand in the EU in 2000 Transprt 31% Industry 28% Residential / Cmmercial 41% Les bâtiments cnsmment 41% Entre 12% et 18% pur le tertiaire Le reste pur résidentiel Implémentatin DPEB (22% réductin) peut sauver 40Mte (millin tns f il equivalent) d ici Retail Buildings 37% Lighting 30% Space Heating 10% Space Cling 6% Water Heating 17% Other Healthcare Buildings 28% Water Heating 23% Space Heating 16% Lighting 6% Office Equipment 27% Other Prfils de cnsmmatin varient mais : chaud, frid and luminaires snt la surce de cnsmmatin Chauffage est un élément prépndérant pur écle, hôpital et lgements. Lumière et chauffage snt des facteurs clés dans le tertiaire. 18

19 2012 C qui un Bâtiment? 19

20 2012 I had a dream ;) Les bâtiments de demain sernt intelligents et verts Une bnne structure / emplacement Tus les équipements snt perfrmants Intelligence partut Surce d énergie vertes et renuvelables Bâtiment subvient à ses demandes énergétiques Les UTILISATEURS respnsables 20

21 2012 L envellpe Matériels d islatin perfrmants Gestin Optimisée des pertes Ex les pnts thermiques: jusqu à 30% reductin sur les pertes Les vitrages: Duble vitrage: perte = 0,5 W/m2/ C / Mur equivalent Therm teintés: variable entre 20 et 60 % 21

22 2012 Equipements perfrmants Eurpean Building Autmatin Cntrls Assciatin 22

23 2012 Intelligence partut Gestin ptimales des espaces: stres, chauffage, climatisatin, lumière Utilisatin de nmbreux capteurs (Température, ccupatin, luminsité) Prévisin mété et impact du climat lcal (Capteur façade, azimut) 23

24 2012 Ecnmies attendues Ecnmies sur le chauffage* Gestin des plages hraires Ajustement des températures de cnsignes 25% Gestin du cntact de fenêtre 15% Ecnmies sur la climatisatin** Gestin de l ccupatin 5% Gestin fermeture des stres dans bureau inncupés 5% Gestin du cntact de fenêtre 15% Ecnmies sur l éclairage (France, situatin max) *** Cnstant light cntrl (Avec un multi capteur et gestin) 50% Gestin des plages hraires et ccupatin 15% Surces: * University f applied sciences Hannver, department f energy systems, Prf. Dr. Nrdmann ** estimatin de ces dnnées: University f applied sciences Hannver and IWU Darmstadt *** Cf DIN V Part 4 24

25 2012 Nrme: EN EN15232: caractérise les perfrmances de la GTB sur l efficacité énergétique active des bâtiments Les fnctins et les classes d efficacité de GTB snt réparties en 4 classes d efficacité différente, pur les bâtiments résidentiels et nn résidentiels: High energy perfrmance BACS and TBM A Advanced BACS and sme specific TBM functins Standard BACS Nn energy efficient BACS B C D 25

26 2012 Méthdes calcul Exemple pur les bureaux (il existe aussi: ecles, hpitaux, restaurants, grande surface,. résidentiel Classes d efficacité de la GTB Bureaux Énergie pur le chauffage et le refridissement Énergie électrique pur l éclairage et les auxiliaires D C B A faible efficacité énergétique nrmaux (référence) amélirés perfrmance énergétique élevée +51% - -20% -30% +10% - -7% -13% 26

27 2012 Impact Smart Building Lui également s appuiera sur des GTB de standards!!! On va passer de de la BMS a l EMS Impact sur la Energie Bx le Residential Gateway tertiaire ;)))) Migratin des métiers entre l énergie, l IT et service L équatin des services Service= AUTOMATISME + PROTOCLE + IT + NRJ + COMMUNICATION Un marché de services mur Gestin du patrimine, de l énergie et de la maintenance Mais n dit puvir Lire, écrire, changer des parametres, changer des liens 27

28 2012 de la GTB au Smart Building Au Smart City une visin d avenir. 28

29 2012 GTB: d abrd un réseau Il faut intercnnecter les métiers Un réseau fédérateur qui relie les équipements Un pste d explitatin Il faut que les prduits parlent le même langage Systèmes manufacturiers Systèmes uverts La GTB est au bâtiment ce que l ingénieur système est au réseau infrmatique 29

30 2012 Directive Eurpéenne Nrme Nm Prtcle EN x Prtcle LnWrks LON DIN EN ISO Prtcle BACnet BACnet EN Prtcle Knnex KNX 30

31 2012 Le cntexte GTB Les GTB deviennent muti-prtcles et cmplexes Les standards terrains snt réellement interpérables BACnet se psitinne en fédérateur Quid de la prte uverte vers l extérieur L appel de la perfrmance énergétique ;)) Rajuter des pstes d acquisitins liés à l énergie La GTB a ce rôle u est en parallèle en neuf u rénvatin GTB, GTEB,. Vers la gestin active du bâtiment! Besin de cnnecter le bâtiment au mnde extérieur! Ca devient COMPLIQUE! Enrme frein! On dit spécifier! Se cnnecter avec des bâtiments sans GTB, avec GTB existante prpriétaire, uverte,. 31

32 2012 Juer avec les tendances LnWrks et sa platefrme de prduits installés Des millins de prduits principalement en CVC De préférence sur les marché grand tertiaires Très bnne interpérabilité, très bnne flexibilité Supervisin et autmatin myenne Base de dnnées interpérable pur se cnnecter KNX puissant dans le mnde de l électricité! Frt en Allemagne (histrique) et en Espagne et en ELEC De préférence sur les marchés petits / myens tertiaires Très bnne interpérabilité, très bnne flexibilité Supervisin et autmatin difficile en natif Base de dnnées interpérable pur se cnnecter 32

33 2012 Juer avec les tendances BACnet et sn interpérabilité d explitatin Fédérateur de dnnées au niveau de la supervisin Essaie d arriver en BACnet MS/TP Très bnne gestin des bjets de supervisin Pas de cnnexin interpérable terrain Marché Allemand (33% du marché eurpéen) pusse Les nuveaux prtcles Prtcles cmptage: M-Bus, Mdbus Prtcle fédérateur puissant tel que ZigBee Prtcles asscié à un prtcle fédérateur DALI, EnOcean, SMI*, Prtcles autres : Wavenis, 33

34 2012 Srtir du bâtiment! Piltage énergétique intra bâtiment Insérer une gestin énergétique lcale au bâtiment Piltage énergétique à l échelle supérieure! Pilter à une échelle supérieure en inter bâtiment Impact building: agrégateur et la granularité Prblématique hétérgénéité des bâtiments Besin méthde simple d interface avec les bâtiments Bâtiments avec u sans GTB Définir des interfaces Fnctinnelles : les échanges de dnnées, les prfils Infrmatiques: les slutins cluds, les bjets distribués 34

35 2012 Pyramide d intégratin Créer de la valeur ajutée et des services en liant des différents métiers, applicatins et intervenants dans un bâtiment 35

36 2012 Passer au Smart Building Rendre le bâtiment intelligent (lcal) Vir le bâtiment cmme un réseau Un bâtiment cmme étant fait de Silicium et intelligence Impser une GTB Qui sera de fact bligatire avec les changement dynamiques de cut de l électricité Lier les Lts techniques pur plus d intégratin Faire la révlutin qu a fait l infrmatique Tut matériel cnnectable sur réseau Un chef d rchestre: l ingénieur système Le réseau est le système: il est la slutin. 36

37 2012 Passer au Smart Building Intégrer la perfrmance énergétique Utiliser l autmatisme pur mins cnsmmer Fédérer des métiers du bâtiment Savir prduire de l énergie Savir gérer l énergie prduite vs cnsmmée Avir des tableaux de brds et indicateurs Expliter énergétiquement Savir agir sur les autmatismes Avir des stratégies de replis énergétique 37

38 2012 Passer au Smart Building Rendre le bâtiment cnnecté (WAN) Vir le bâtiment cmme une entité cnnectée S enrichir des infrmatins du mnde extérieur Prévisin métérlgique Prévisin de charge et de pic de charge Faire un réseau de bâtiments Prpser des services asscié à cette cnnexin Avir des acteurs qui apprtent de la valeur ajutée Savir manager le réseau de bâtiment! Une prblématique WAN 38

39 2012 Passer au Smart Building Prpser une gamme de services Truver le business mdel à partir du service Dnner la pssibilité à des acteurs IT de dévelpper des services nn technlgiques Intercnnecter Energie / Réseau / Service Ne pas se limiter à l énergie Patrimine Maintenance Perfrmance financière Truver un supprt à ces services 39

40 2012 Augmenter les niveaux d intégratin 40

41 2012 Juer avec les frces C est gentil Mais cmment On s en srt! 41

42 2012 Adresser les pints durs Cmment dmpter la myriade de prtcles? Standards de GTB prtés par les cnstructeurs! Les nrmalisatins à respecter S interfacer avec les systèmes intra bâtiment Si pas de GTB savir s interfacer avec les prduits Savir s interfacer avec les GTB prpriétaires S interfacer avec les GTB uvertes Platefrme pur srtir du bâtiment Les agrégateurs de dnnées et platefrme énergétique Le standard (s il y en a un) de prtcle de srtie 42

43 2012 Bâtiments cnnectés Le bâtiment dit devenir ACTIF et s intégrer dans les éc quartier dans un cntexte Smart Grid 43

44 2012 Manque de slutins Que des slutins manufacturiers Tus les cnstructeurs nt une slutin pur leur prduit Il n existe pas de cuple lgiciel + infrastructure unique qui permet d intégrer un système unique tut prduit Besin de plus d interpérabilité inter prtcle Besin de passerelle unique tut prtcle Besin de simplifier l intégratin et les échanges Besin de standardiser / simplifier une méthde Un util d installatin / mise en service unique tut prduit Un util simple prpsant plusieurs méthdes 44

45 2012 Besin de cnvergence IP Un système cnvergent sur IP Vitesse: L épine drsale se dit IP Perfrmance: Les acquisitins multiples décentralisées Client / serveur: plusieurs applicatins en // distantes Clud Cmputing: uverture de ce business mdel Pur des architecture dubles Centralisée / lcale : une gestin intra bâtiment Une applicatin énergétique, rapprt, cnseil Décentralisée / remte : une gestin extra bâtiment Une applicatin glbale, ERP, cmparaisn, 45

46 2012 Apprter une slutin On dit prpser un faiseur de système un facilitateur! Sinn cela va être la galère pur intégrer des prduits! L intégratin va devenir hrs de prix: danger On dit prpser une SOLUTION, un SYSTEME Le marché va naviguer autur de ces standards Avec en plus tus les autres prtcles et les prpriétaires Il faut un système FACILE pur supprter tut ceci Ce sit être simple et hmgène Plusieurs prtcles: imaginer une méthde d intégratin unique Un myen de mdéliser le système glbal! Le même lgiciel, la même infrastructure pur tus les prduits!!!! 46

47 2012 Newrn a imaginé Un système d explitatin de GTB Une platefrme lgicielle unique capable de gérer tus les systèmes Basé en.net pur être rientée bjet et distribuée Multi prtclaire: embarque les standards mais driver pssibles Une vraie platefrme de dévelppement! Pssibilité de dévelpper des applicatins (Newrn / OEM) Une abstractin technlgique ttale: PAS DE TECHNOLGIE! Une architecture innvante Distributée / Multi Utilisateur/ Multi traitement Embarquable dans un matériel déprté Une biblithèque d utils lgiciels autur de ce systéme d explit 47

48 2012 Structure interne 48

49 2012 Ntre slutin! Plage hraire Alarmes Archive Script Acquisitin Passerelle 49

50 2012 Duble IP! Une stratégie Segmentatin et séparatin des IP Un adressage IP terrain lcal un adressage IP externe Une fnctin de prxy Un filtre de dnnées actif entre le lcal et l externe Les infrmatins ne snt pas tutes visibles à l extérieur mais visible au même frmat partut qu imprte le terrain 50

51 2012 Cnnectivité Site 4 IP2 IP2 Internet / VPN Intranet / M2M Clud IP2 IP2 Site 2 Site 6 Site 3 51

52 2012 dgate un OEMisable dgate est la platefrme matérielle! Elle cntient le système d explitatin dmv Elle est la platefrme de service car n peut dévelpper dedans Elle s interface en intra bâtiment u Inter bâtiment pur les applicatins lcales u distantes de divers services dmv est le système d explitatin Indépendant de tut manufacturier et cmpatible Se déplie en Windws u Linux Se déplie dans tut matériel d un cnstructeur u furnisseur de service autur du Smart Building => OEM La valeur ajutée et le cœur du système 52

53 2012 Smart Cntexte NRJ IT BMS 53

54 2012 Questin? MERCI de vtre écute Serge LE MEN Directeur général Tel: NEWRON SYSTEM SA Fax: rue Paul Gauguin Mb: Tuluse 54

AGORA LON 2012. Un système unique pour toute GTB ouverte Indépendant du protocole, des produits et superviseur. Serge LE MEN NEWRON SYSTEM

AGORA LON 2012. Un système unique pour toute GTB ouverte Indépendant du protocole, des produits et superviseur. Serge LE MEN NEWRON SYSTEM Un système unique pur tute GTB uverte Indépendant du prtcle, des prduits et superviseur Serge LE MEN NEWRON SYSTEM Newrn System Presque 20 ans d expérience en GTB. Ple Eurpéen d expertise en systèmes et

Plus en détail

L Architecture Smart Building Ready Intégration 2.0

L Architecture Smart Building Ready Intégration 2.0 AGORA LON L Architecture Smart Building Ready Intégratin 2.0 Génératin autmatique d un pste de cnduite WEB a partir de l installatin réseau Newrn System Presque 20 ans d expérience en GTB. Ple Eurpéen

Plus en détail

Solutions de pilotage énergétique pour les bâtiments d activité professionnelle

Solutions de pilotage énergétique pour les bâtiments d activité professionnelle Slutins de piltage énergétique pur les bâtiments d activité prfessinnelle Efficiency Builder CONFIDENTIEL - Prpriété de Bnext Energy BNEXT ENERGY: HISTORIQUE ET CHIFFRES CLÉS Entrée à l incubateur Midi

Plus en détail

Solutions pour le comptage et le pilotage de l énergie pour les bâtiments

Solutions pour le comptage et le pilotage de l énergie pour les bâtiments Slutins pur le cmptage et le piltage de l énergie pur les bâtiments Efficiency Builder CONFIDENTIEL - Prpriété de Bnext Energy BNEXT ENERGY: PROFIL Lucas Elicegui (Ingénieur Télécm) Resp. Marketing, Finances,

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE Frmatin «Référent Energie» PACK 1 : «Efficacité énergétique liée au prcess» PACK 2 : «Efficacité énergétique liée au bâti» 4 Jurs 3 Jurs 3 Jurs PACK 3 : «Efficacité

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

Atelier : la maitrise des charges de chauffage

Atelier : la maitrise des charges de chauffage Atelier : la maitrise des charges de chauffage Thibaut Debeauvais, chargé de prjets «eau, énergie et rénvatin», ARC 19/10/2015 1 L Assciatin des Respnsables de Cprpriété 14 000 cprpriétés adhérentes Une

Plus en détail

30 minutes. Business intelligence 07/05/2015. Maîtrisez votre futur en analysant vos données avec la Business Intelligence

30 minutes. Business intelligence 07/05/2015. Maîtrisez votre futur en analysant vos données avec la Business Intelligence 07/05/2015 Business intelligence Maîtrisez vtre futur en analysant vs dnnées avec la Business Intelligence 30 minutes POUR Sensibiliser Démystifier Démntrer Démarrer Références Questins 1 Vs attentes SONT

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Proposer et mettre en service les solutions domotiques relatives aux innovations de l année 2013 (DOM02- version 2014)...

TABLE DES MATIÈRES. Proposer et mettre en service les solutions domotiques relatives aux innovations de l année 2013 (DOM02- version 2014)... Guide frmatin 2014 Dmticiens agréés Smfy Centre de Frmatin SOMFY n déclaratin d activité 82 74 00 16974 1 place du crêtet 74300 Cluses Mail t : cntact.frmatin@smfy.cm TABLE DES MATIÈRES Prpser et mettre

Plus en détail

Présentation des outils de maitrise de l énergie à disposition des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE

Présentation des outils de maitrise de l énergie à disposition des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE Présentatin des utils de maitrise de l énergie à dispsitin des DSG CONSEIL INGENIERIE ENERGIE Immbilier Durable Energie Carbne Frmatin Sinte Statut Sinte est un cabinet de cnseil et d ingénierie spécialisé

Plus en détail

GUESTONLINE. by TableOnline SOLUTION DE GESTION DES RÉSERVATIONS EN TEMPS-RÉEL ET CRM POUR LA RESTAURATION SOMMAIRE

GUESTONLINE. by TableOnline SOLUTION DE GESTION DES RÉSERVATIONS EN TEMPS-RÉEL ET CRM POUR LA RESTAURATION SOMMAIRE GUESTONLINE by TableOnline SOLUTION DE GESTION DES RÉSERVATIONS EN TEMPS-RÉEL ET CRM POUR LA RESTAURATION SOMMAIRE Présentatin du prduit GuestOnline p. 2 Le mdule de réservatin en ligne p. 2 Cahier de

Plus en détail

Guide du Revendeur. En savoir plus pour vendre mieux. Edition 2012

Guide du Revendeur. En savoir plus pour vendre mieux. Edition 2012 Guide du Revendeur En savir plus pur vendre mieux Editin Kiwi Backup 31 rue Jean Mnnet 68200 MULHOUSE 03 89 333 888 cntact@kiwi-backup.cm www.kiwi-backup.cm Smmaire Fiche 1 : Panrama de la gamme cmplète

Plus en détail

Notre métier: réalisateur d économies

Notre métier: réalisateur d économies Ntre métier: réalisateur d écnmies 1 L énergie est un des 3 premiers pstes de cûts pur les industriels et sn prix est en cnstante augmentatin Okavang Energy identifie et met cncrètement en œuvre 15 à 30%

Plus en détail

Formation Altium Designer par Transfer

Formation Altium Designer par Transfer Saisissez l pprtunité de parfaire vtre frmatin u celle de vs équipes à l utilisatin d Altium Designer. Ce sera pur vus la garantie de dévelpper plus efficacement et d atteindre plus rapidement vs bjectifs.

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM

Intégration «SugarCRM Asterisk» Ajouter la Téléphonie à votre CRM Intégratin «SugarCRM Asterisk» Ajuter la Téléphnie à vtre CRM Un lgiciel CRM sans téléphnie, un nn-sens? Traditinnellement, les mndes de l infrmatique et des télécms nt tujurs été frtement clisnnés. Cnséquence

Plus en détail

Proposition de services. ZAC de la Tuque Tél. 05 53 68 52 66 Fax 05 53 67 57 26 www.da47.fr

Proposition de services. ZAC de la Tuque Tél. 05 53 68 52 66 Fax 05 53 67 57 26 www.da47.fr Prpsitin de services ZAC de la Tuque Tél. 05 53 68 52 66 Fax 05 53 67 57 26 www.da47.fr 1 Smmaire DA 47 Distributin Autmatique Histrique Parc et Références Clients Engagements Ntre prestatin de service

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

ROUTE PLUS. Informations Générales et Préconisations

ROUTE PLUS. Informations Générales et Préconisations ROUTE PLUS Infrmatins Générales et Précnisatins PARTIE 1 : PRESENTATION... 2 PARTIE 2 : ARCHITECTURE ROUTE PLUS... 3 1 : Mnpste... 3 2 : Multipstes... 3 3 : Serveur d applicatin / Terminaux... 4 PARTIE

Plus en détail

Rapport de Stage en entreprise

Rapport de Stage en entreprise Rapprt de GHEMBAZA Juin 2013 Smmaire Intrductin... 1 Présentatin de Lagardère... 2 Présentatin de Lagardère Active... 3 Directin des Technlgies... 4 Explitatin Back Office... 5 Migratin BI... 5 Intrductin

Plus en détail

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie

Cabinet LUTZ. Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY. La Chaufferie Cabinet LUTZ Résidence DE LATTRE DE TASSIGNY La Chaufferie La résidence de Lattre de Tassigny 200 lgements «haut de gamme» cnstruits en 1972 Une cnversin fiul / gaz en 1987 Depuis une demande de cnfrt

Plus en détail

FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION»

FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION» FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION» DU 18 AU 23 MAI 2015 TUNIS (TUNISIE) CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION Les bjectifs de

Plus en détail

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES Apprt d infrmatins et de cnnaissances TAI054 Utiliser un lgiciel de gestin de parc (généralités) TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 FONCTIONS DES LOGICIELS DE GESTION DE PARC... 3 2.1 ACQUISITION

Plus en détail

EXCHANGE 2013 EXTERNALISER L HÉBERGEMENT DE VOTRE MESSAGERIE. Version 1-02/11/2015

EXCHANGE 2013 EXTERNALISER L HÉBERGEMENT DE VOTRE MESSAGERIE. Version 1-02/11/2015 EXCHANGE 2013 EXTERNALISER L HÉBERGEMENT DE VOTRE MESSAGERIE Versin 1-02/11/2015 1 POURQUOI EXTERNALISER L HÉBERGEMENT DE VOTRE MESSAGERIE D ENTREPRISE? Une prise en charge cmplète pur une messagerie perfrmante

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Qu attendez-vous pour le faire?! Solutions Datacenter Management. Vous ne nous connaissez pas encore?

DOSSIER DE PRESSE. Qu attendez-vous pour le faire?! Solutions Datacenter Management. Vous ne nous connaissez pas encore? DOSSIER DE PRESSE Slutins Datacenter Management Vus ne nus cnnaissez pas encre? Qu attendez-vus pur le faire?! Cntact presse : Cntact presse : Jérémy Martin Damien NICOLLE 03.66.72.03.42 03.66.72.20.24

Plus en détail

Guide de projet solaire thermique pour les bâtiments collectifs

Guide de projet solaire thermique pour les bâtiments collectifs Avec le sutien de : Avec le sutien de : Guide de prjet slaire thermique pur les bâtiments cllectifs Ce guide vus explique : dans quel cntexte se dévelppe le slaire thermique cmment ça marche ses usages

Plus en détail

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt Prgramme de suivi et cntrôle des factures publiques d électricité Appel à manifestatin d intérêt Mars 2011 1 TABLE DES MATIERES 1 JUSTIFICATION DU PROGRAMME...3 2 DEFINITION DU PROGRAMME...4 2.1 LE CONTENU

Plus en détail

Téléphonie sur IP en entreprise : miroir aux alouettes ou réalité bénéfique? Résumé

Téléphonie sur IP en entreprise : miroir aux alouettes ou réalité bénéfique? Résumé Téléphnie sur IP en entreprise : mirir aux aluettes u réalité bénéfique? Résumé Dans le cadre du G9+ (www.g9plus.rg), le Club ESSEC Business & Technlgie et les Grupes Prfessinnels Infrmatique et Télécm

Plus en détail

Eco-conditionnalité des aides publiques : Formation obligatoire pour accéder aux marchés de la rénovation énergétique

Eco-conditionnalité des aides publiques : Formation obligatoire pour accéder aux marchés de la rénovation énergétique Circulaire N 3 0007/2014 du 20/06/2014 Ec-cnditinnalité des aides publiques : Frmatin bligatire pur accéder aux marchés de la rénvatin énergétique Dès lrs que l éc-cnditinnalité entrera en vigueur, les

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Infrmatins financières Prgramme d entreprise 2012-2014 Rueil-Malmaisn (France), le 22 février 2012 tient aujurd hui une cnférence avec les investisseurs financiers à Paris, au curs de laquelle, Jean-Pascal

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA Termes de Référence Cnsultant Intégré CDS SA Date de Démarrage: 1 Septembre 2013 Durée: 3 mis avec une pssible extensin à 6 mis maximum Objectif : L bjectif du recrutement du Cnsultant intégré est de sutenir

Plus en détail

VENTE&PROMOTIONNELLE&!&

VENTE&PROMOTIONNELLE&!& CEFI,7rueLamennais75008 PARIS Tél:0142891573 Fax:0142898250 UnepublicatinduCEFI http://www.cefi.rg VENTEPROMOTIONNELLE L annuairedesfrmatinsd ingénieursparlaviedel apprentissage versinnumérique(pdf):àpartirde25eursht(30eursttc)

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG

PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG PRÉSENTATION DU CONCEPT E-LOSTBAG 1 1- LES CHIFFRES Aujurd hui, 82 000 bagages snt perdus chaque jur dans le mnde, 13 % ne snt jamais retruvés. La première cause de perte est due aux étiquettes arrachées.

Plus en détail

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique

A toutes les Directrices et à tous les Directeurs des établissements scolaires de l enseignement secondaire et secondaire technique SERVICE INFORMATIQUE Luxemburg, le 20 ctbre 2010 Référence: SI/DW/101020 A tutes les Directrices et à tus les Directeurs des établissements sclaires de l enseignement secndaire et secndaire technique Cncerne:

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DE L EXTENSION scom POUR FILEMAKER PRO

MANUEL D UTILISATION DE L EXTENSION scom POUR FILEMAKER PRO MANUEL D UTILISATION DE L EXTENSION scom POUR FILEMAKER PRO Par Henri et Mathieu Frappier 2012 Smi-t inc. Tus drits réservés 2 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE... 4 INTRODUCTION... 4 Résumé... 4 Exemples d

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

Page 1 sur 6. Le présent document décrit les Services d assistance d optimisation des systèmes OSS.

Page 1 sur 6. Le présent document décrit les Services d assistance d optimisation des systèmes OSS. Page 1 sur 6 Descriptin de service : Services d assistance de l ptimisatin de l assistance des systèmes d explitatin

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015

APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015 DOCUMENT DE CONSULTATION 16 MARS 2015 APPEL D OFFRES PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION DSI 2015 249 PAP Bpifrance PRESTATION CHEF DE PROJET INTEGRATION 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Développement d applications mobiles natives avec LongRange de LANSA

Développement d applications mobiles natives avec LongRange de LANSA Dévelppement d applicatins mbiles Si vus savez dévelpper des applicatins IBM i, natives avec LngRange de LANSA alrs vus savez dévelpper des applicatins mbiles pur tablettes et smartphnes Dévelppement d

Plus en détail

Information produit. Terminal Vi-NET

Information produit. Terminal Vi-NET Principe mécatrnique La mécatrnique allie l intelligence de l électrnique avec la fiabilité mécanique. La prgrammatin suple permet une adaptatin permanente aux besins des explitants des installatins. Cmpatibilité

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Administrateur système www.ofppt.info

Administrateur système www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Frmatin Prfessinnelle et de la Prmtin du Travail Administrateur système www.fppt.inf DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Administrateur système.dc

Plus en détail

397 Administration et. gestion de réseaux. INFORMATIQUE Administration et gestion de réseaux

397 Administration et. gestion de réseaux. INFORMATIQUE Administration et gestion de réseaux Institut Reine Astrid de MONS Enseignement de Prmtin Sciale Fiche descriptive UF397 Administratin et gestin de réseaux 1 Sectin : Unité de Frmatin : INFORMATIQUE DE GESTION 397 Administratin et gestin

Plus en détail

Bienvenue chez vente-privee.com

Bienvenue chez vente-privee.com Bienvenue chez vente-privee.cm SOMMAIRE Mdèle écnmique de Vente-privée.cm Organisatin Supply chain / Lgistique Cnséquences du e-cmmerce sur la lgistique urbaine Cmment anticiper et intégrer la lgistique

Plus en détail

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis

KDJHU HQHUJ\ manuel de l'xwlolvdteur tebis manuel de l' teur tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. PRESENTATION GENERALE DU SITE HAGER-ENERGY... 2 2. CONNEXION AU SITE... 3 3.... 4 3.1 COMPTE... 4 3.2 PAGE D ACCUEIL... 5 3.3 APPAREILS... 5 3.4 MON LOGEMENT...

Plus en détail

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité Changez pur Gas Natural Fensa en tute liberté et en tute simplicité Savez-vus que depuis 2004 vus puvez chisir vtre furnisseur de gaz naturel? Le marché du gaz naturel pur les prfessinnels a été libéralisé

Plus en détail

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché

INTRODUCTION. et va vendre? - toujours la dimension concurrentielle : comme pour le CD ne pas être hors marché INTRODUCTION I) Cmptabilité analytique et cntrôle de gestin A qui peut servir la cmptabilité analytique? a) Pur aider à fixer un prix de vente Exemple Quel prix fixer? : : cmptabilité analytique. Cmpliquns

Plus en détail

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 3 juin 2014)

REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie+ (Validées par le CA du 3 juin 2014) 1. Objet REGLES TECHNIQUES APPLICABLES AUX BÂTIMENTS NEUFS FAISANT L OBJET D UNE DEMANDE DE LABEL effinergie (Validées par le CA du 3 juin 2014) Les présentes Règles Techniques établies par l assciatin

Plus en détail

Chargée de relation entreprise

Chargée de relation entreprise Chargée de relatin entreprise Mastère spécialisé Managment et Dévelppement des Systèmes d Infrmatin 2014/2015 Présentatin : ADP (Autmatic Data Prcessing) est une SSII américaine créée en 1949 à Rseland

Plus en détail

Projet Supply Chain Execution : Comment justifier un projet de SCE auprès de votre Direction

Projet Supply Chain Execution : Comment justifier un projet de SCE auprès de votre Direction Prjet Supply Chain Executin : Cmment justifier un prjet de SCE auprès de vtre Directin 1 Smmaire I Le meilleur des mndes a aujurd hui besin d un système d infrmatin adaptable II Du ROI pur justifier vtre

Plus en détail

Rapport d activité. Benoit HAMET ... 7 rue Jean Mermoz 44 quai Jemmapes 78000 VERSAILLES 75010 PARIS

Rapport d activité. Benoit HAMET ... 7 rue Jean Mermoz 44 quai Jemmapes 78000 VERSAILLES 75010 PARIS Fin d étude Gestinnaire de Parc Infrmatique et Base de Dnnées. Benit HAMET Sessin 2002-2003 Rapprt d activité.......... Cncept Réseau CIEFA / IPI 7 rue Jean Mermz 44 quai Jemmapes 78000 VERSAILLES 75010

Plus en détail

DCC/DMP : exemple de la valeur ajoutée du DMP pour un exercice en réseau

DCC/DMP : exemple de la valeur ajoutée du DMP pour un exercice en réseau DCC/DMP : exemple de la valeur ajutée du DMP pur un exercice en réseau ASIP Santé Jurnée Natinal des Industriels 23 nvembre 2010 Un parcurs de sins vaste et étendu De multiples dcuments papier et/u dématérialisé

Plus en détail

Présentation Cleantuesday

Présentation Cleantuesday Présentatin Cleantuesday Pur Sft4Energy : Gabriel Dabi-Schwebel, Président, gds@s4e.fr, 06.73.55.17.36 www.sft4energy.cm Cnfidentiel @2011 PVSft 1 Agenda Le prjet Sft4Energy PVSft, première slutin de mnitring

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Achats Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

Certification de bâtiments passifs à usage d habitation FFCP

Certification de bâtiments passifs à usage d habitation FFCP Certificatin de bâtiments passifs à usage d habitatin FFCP La certificatin est destinée aux entreprises : adhérentes à la Fédératin Française de la Cnstructin Passive à jur de ctisatin frmées à la cnstructin

Plus en détail

Coalition énergie et construction durable

Coalition énergie et construction durable RÉALISATION D UN CONCEPT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS UN CADRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POUR LE BÂTIMENT DE MOISSON MONTRÉAL CONCEPT PRÉPARÉ PAR L ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS MEMBRES DU COMITÉ EXPERTS

Plus en détail

Serveur de FAX Réseau - Hylafax

Serveur de FAX Réseau - Hylafax Serveur de FAX Réseau - Hylafax Hylafax est un lgiciel libre de serveur de fax fnctinnant sur les platefrmes UNIX et Windws assurant l émissin et la réceptin de fax depuis plusieurs machines du réseau.

Plus en détail

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ Plitique Envirnnement du grupe GDF SUEZ Cmme tute rganisatin humaine, le grupe GDF SUEZ est en interactin avec l Envirnnement. Le présent dcument précise les principaux enjeux de cette interactin ainsi

Plus en détail

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients

AEROPORTS DE LYON. Fourniture, mise en œuvre et maintenance d une solution de fidélisation clients AEROPORTS DE LYON Furniture, mise en œuvre et maintenance d une slutin de fidélisatin clients Entité Adjudicatrice : AEROPORTS DE LYON SA à Directire et Cnseil de Surveillance, Capital de 148 000 eurs

Plus en détail

Nouveautés apportées à l assessment-tool

Nouveautés apportées à l assessment-tool Nuveautés apprtées à l assessment-tl La dcumentatin et les utils d aide de Friendly Wrk Space snt régulièrement révisés, actualisés et dévelppés. Ainsi, la directive a une nuvelle fis été mise à jur en

Plus en détail

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Mise en prductin, cntrôle et validatin (RCV) avec certificatin 5 jurs (anglais et français) Vue d ensemble de la frmatin ITIL est un ensemble de cnseils sur les meilleures pratiques, devenu un

Plus en détail

La Conduite de Projet Informatique

La Conduite de Projet Informatique La Cnduite de Prjet Infrmatique La Ntin de Prjet Un prjet est un prcessus unique qui cnsiste en un ensemble d activités qui snt crdnnées, maitrisées, qui cmprte une date de début et de fin. Le prjet est

Plus en détail

RESPECTS DES EXIGENCES

RESPECTS DES EXIGENCES RESPECTS DES EXIGENCES DE LA RT 2012 Les perfrmances de L envelppe SOMMAIRE Cntexte réglementaire Perfrmances de l envelppe Les enjeux réglementaires de demain 2 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE Evlutin de la réglementatin

Plus en détail

Module pour la solution e-commerce Hybris

Module pour la solution e-commerce Hybris Mdule pur la slutin e-cmmerce Hybris smmaire 1. Intrductin... 3 1.1. Objet du dcument... 3 1.2. Liste des dcuments de référence... 3 1.3. Avertissement... 3 1.4. Cntacts... 3 1.5. Histrique des révisins...

Plus en détail

CROWDFUNDING PROPOSITION for PiFi, PiFiZone, PiFiSIM and PiFi Services

CROWDFUNDING PROPOSITION for PiFi, PiFiZone, PiFiSIM and PiFi Services .cm Octber 1, 2012 CROWDFUNDING PROPOSITION fr PiFi, PiFiZne, PiFiSIM and PiFi Services PIFI est une façn intelligente de répndre au besin de l utilisateur dispsant d un équipement de cmmunicatin mbile

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Conception de sites web marchands: TD 2

Conception de sites web marchands: TD 2 Cnceptin de sites web marchands: TD 2 Email : nassim.bahri@yah.fr Site web : http://nassimbahri.vh Nassim BAHRI Etude de cas Un grupe de librairies vudrait mettre en place un site web marchand. Ce client

Plus en détail

[2011] [Document technique] Ramatoulaye Diouf Yoann Chane-kive Rafael Gonzales Julien Pineau Paul Thevenard Nicolas Rodriguez-Meyer

[2011] [Document technique] Ramatoulaye Diouf Yoann Chane-kive Rafael Gonzales Julien Pineau Paul Thevenard Nicolas Rodriguez-Meyer [2011] [Dcument technique] Ramatulaye Diuf Yann Chane-kive Rafael Gnzales Julien Pineau Paul Thevenard Niclas Rdriguez-Meyer Natural Tuch Natural Tuch est un prduit innvant pur les cnsmmateurs du 21ieme

Plus en détail

de logiciels MEDIANE PLAN VERSION 2K15.10 WEB-PLAN

de logiciels MEDIANE PLAN VERSION 2K15.10 WEB-PLAN + 33 (0) 494 862 862 supprt@mediane.tm.fr 580, rue des lauriers ZA NICOPOLIS CS 80317 83175 Brignles Cedex www.mediane.tm.fr MEDIANE PLAN 2K15.10 WEB-PLAN 20 de lgiciels 1 Présentatin... 4 2 Les plannings...

Plus en détail

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

PROGRAMME D AUTONOMIE STRUCTURE INFORMATIQUE TERRE NEUVE ASBL AU BURUNDI

PROGRAMME D AUTONOMIE STRUCTURE INFORMATIQUE TERRE NEUVE ASBL AU BURUNDI Assciatin sans but lucratif, N matricule : 864. 492. 110. Adresse : Rue Bdeghem, 18-1000 Bruxelles, E-Mail : terreneuve9@yah.fr, Cmpte bancaire : 068-2376776-12 PROGRAMME D AUTONOMIE STRUCTURE INFORMATIQUE

Plus en détail

RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL

RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL RECOMMANDATIONS SECURITE INTERNET BANKING TRANSACTIONNEL Bnnes pratiques La sécurité infrmatique désigne un ensemble de techniques et de bnnes pratiques pur prtéger vs rdinateurs et vs intérêts dans l

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des ventes...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des ventes... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Ventes Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

La sauvegarde en ligne externalisée

La sauvegarde en ligne externalisée La sauvegarde en ligne externalisée En cmplément des systèmes de sauvegarde interne, nus vus recmmandns la mise en place d'une sauvegarde en ligne permettant de stcker vs dnnées l'extérieur de vtre entreprise.

Plus en détail

Dossier de Presse The Phone House

Dossier de Presse The Phone House Dssier de Presse The Phne Huse 24 Avril 2008 Cntacts Presse 3d Cmmunicatin Daniel Margat Anaïs Chteau dmargat@3dcmmunicatin.fr; achteau@3dcmmunicatin.fr 49, rue Fernand Pellutier 92773 Bulgne Billancurt

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Centre de santé René-Laborie Audiens

Centre de santé René-Laborie Audiens Centre de santé René-Labrie Audiens CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un nuveau cncept Cahier des charges : Mise en œuvre d un nuveau cncept Smmaire 1 Cntexte 3 2 Descriptin de l existant 3 Descriptin

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Comment suivre mes informations RSE?

Comment suivre mes informations RSE? Cmment suivre mes infrmatins RSE? Intervenant : sarah GUEREAU 21 nvembre 2014 Smmaire Définitin de la Respnsabilité Sciétale des Entreprises Purqui se lancer? Analyse du marché Rapprt RSE et publicatins

Plus en détail

Uradel / Sirec 14 rue Saumuroise BP 610 49010 ANGERS CEDEX 01. Région des Pays de la Loire 1 rue de la Loire 44 000 Nantes

Uradel / Sirec 14 rue Saumuroise BP 610 49010 ANGERS CEDEX 01. Région des Pays de la Loire 1 rue de la Loire 44 000 Nantes Uradel / Sirec 14 rue Saumurise BP 610 49010 ANGERS CEDEX 01 Régin des Pays de la Lire 1 rue de la Lire 44 000 Nantes -------------------- SOMMAIRE -------------------- 1. Intrductin... 3 1.1. Objectifs...

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE TECHNICO-AGRONOMIQUE

OFFRE DE SERVICE TECHNICO-AGRONOMIQUE OFFRE DE SERVICE TECHNICO-AGRONOMIQUE SPÉCIALISÉ EN SERRES par Grupe Hrticle Ledux Inc. DESCRIPTION DU BESOIN Ntre ffre permet de cuvrir les besins nn jurnaliers mais habituellement requis en serres pur

Plus en détail

CEGID Business 2006. Prérequis sur Plate-forme IBM eserver iseries/i5. Mise à jour au 10 octobre 2005. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025

CEGID Business 2006. Prérequis sur Plate-forme IBM eserver iseries/i5. Mise à jour au 10 octobre 2005. Service d'assistance Téléphonique 0 825 070 025 Nte technique CEGID Business 2006 Prérequis sur Plate-frme IBM eserver iseries/i5 Mise à jur au 10 ctbre 2005 Service d'assistance Téléphnique 0 825 070 025 Nte technique Pré requis CEGID Business Smmaire

Plus en détail

domovea energie tebis

domovea energie tebis dmvea energie tebis SOMMAIRE SOMMAIRE Page 1. INTRODUCTION... 2 1.1 OBJET DU DOCUMENT... 2 2. L'ARCHITECTURE DE COMPTAGE... 3 2.1 LES OBJETS UTILISES POUR LE COMPTAGE... 3 2.2 LES PRODUITS HAGER PROPOSANT

Plus en détail

Service de maintenance et de support

Service de maintenance et de support Service de maintenance et de supprt Entre les sussignés La sciété Intelimedia, Ci-après dénmmée (Le mainteneur) d une part, Et La sciété XXXXXXXXX, Ci-après dénmmée (Le client) d autre part, Il a été cnvenu

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation

Manuel d installation et d utilisation Versin 1.14 Manuel d installatin et d utilisatin HDM 13 rue des Frères Lumière 38230 TIGNIEU TEL 04 78 32 07 20 FAX 04 78 32 07 30 Mail cntact.hdm@wanad.fr Tables des matières I Cncept EcMax... 3 II EcMax

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU BLOG

MANUEL D UTILISATION DU BLOG MANUEL D UTILISATION DU BLOG Suite à plusieurs demandes, vus truverez dans ce dcument des infrmatins de bases pur l utilisatin du Blg «OASIS Virtuelle Terre & Humanisme Avril 2007» qui a été créé afin

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

SAP SAP ERP SAP ERP FINANCIALS

SAP SAP ERP SAP ERP FINANCIALS SAP SAP prpse une gamme cmplète d'applicatins d'entreprises et de slutins Business pur répndre à vs besins pératinnels en terme de gestin d'entreprise. Xerya intervient sur SAP ERP et SAP Business intelligence

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE

CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE INTRODUCTION Dans le cadre de la relance de la plitique de maîtrise de l énergie, l ADEME suhaite inciter les acteurs industriels à

Plus en détail