FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION"

Transcription

1 Une autre apprche pur un enjeu stratégique Les systèmes d infrmatin, qui innervent l entreprise et qui impactent de manière sensible sn fnctinnement, cnstituent encre suvent un dmaine «réservé aux experts», u pur le mins un terrain difficilement praticable par les dirigeants d entreprise. Tut autre dmaine de la R&D à la lgistique, des RH au marketing, de la finance à la prductin fait partie du champ d investigatin stratégique. Les systèmes d infrmatin quant à eux snt perçus cmme indispensables, mais fréquemment vécus cmme un dmaine sur lequel n aurait peu d emprise. Et tut cncurt effectivement à cnfrter cette impressin : pléthre de terminlgies génériques et de termes u sigles incmpréhensibles pur les nn initiés, affrntements et querelles de chapelles entre tenants de slutins technlgiques cncurrentes, pacité des prcessus, etc., Ce qui, bien entendu, génère cnfusin, interrgatins, incmpréhensin, vire distanciatin, avec suvent au final un résultat en cnfrmité avec cet envirnnement, à savir autant de slutins que d intervenants. C est dnc un paradxe que la sphère des systèmes d infrmatin et technlgies assciées relève encre trp de l émtinnel, et nn cmme pur les autres dmaines d une apprche simplifiée et mdélisée. Même si pur les systèmes d infrmatin le prcessus d élabratin mis en œuvre peut se démarquer des autres dmaines stratégiques, il ne peut et ne dit en aucun cas en être disscié, puisque lui-même impacte de manière déterminante l implémentatin de la stratégie de l entreprise. Il cnvient dnc ici que stratégie Prduits et vie de l entreprise sient ntamment remises au cœur de la réflexin. 1/7

2 L INTÉRÊT STRATÉGIQUE DES SYSTÈMES D INFORMATION Les systèmes d infrmatin ne snt pas la simple infrmatisatin d un prcessus métier, mais ils cnstituent un vecteur de créatin de valeur ajutée significative et stratégique pur l entreprise prpriété aujurd hui suvent «désapprise» cntrairement aux années 60. A titre d illustratin, n peut citer dans ce cntexte : stimulatin de la créativité renfrçant les services liés aux prduits et augmentant la barrière cncurrentielle, dynamisatin de l entreprise au travers de la qualité des échanges d infrmatin interservices, améliratin de la réactivité de l entreprise et renfrcement de sa culture cllabrative, ptimisatin des flux physiques avec meilleure intégratin aux pératins. Pur prendre en cmpte l enjeu des systèmes d infrmatin et faire en srte que le vécu d aujurd hui (cf. figure ci-dessus) devienne de la préhistire, le chix de la démarche est primrdial. En effet, ce chix cnditinnera à terme la perfrmance et la valeur stratégique des systèmes d infrmatin. Prjet Infrastructure Réalisé Internet Utilisateurs Décideur Démarche Interpérabilité Stratégie SI Budget 2/7

3 LES APPROCHES EN MATIÈRE DE SYSTÈMES D INFORMATION A y regarder de plus près en termes de pratiques, n peut aujurd hui distinguer quatre apprches distinctes pur (re)définir la stratégie des systèmes d infrmatin, que nus qualifierns cmme suit : «Centralisatin démcratique» Apprche par les utils IT Apprche par pprtunités Framewrk IS + mdélisatin business 1) «CENTRALISATION DÉMOCRATIQUE» Décisins prises par un «guru» (interne u externe) qui impse sa visin des chses ; Alignement des métiers sur le système d infrmatin précnisé, tant en termes d rganisatin, de fnctins que de délai de mise en œuvre ; Optimisatin des utils liée à un cncept/mdèle unique, et dnc limitée. Dissciatin entre systèmes d infrmatin et réalités pératinnelles puvant engendrer des inchérences stratégiques ; Illusin du «tut est parfait» du fait de la pensée unique ; Frustratin des persnnels nn infrmaticiens car subissant les «directives» de l infrmatique ; Pids imprtant de l infrmatique sur les décisins stratégiques, devenant de ce fait suvent «résignées». Cnflits d incmpréhensin au sein de l entreprise ; Changement de guru (et/u d apprche) après 2 à 4 années Impssibilité à terme de saisir des pprtunités marché. 2) APPROCHE PAR LES OUTILS IT Chix unique du meilleur util «tut en un» ; Utilisatin des «meilleures pratiques» du cnsultant IT précnisées par le vendeur ; Éviter les «fameux» prblèmes d interface ; Lgique affichée d ptimisatin du savir-faire interne u externalisé. 3/7

4 Pas d évlutin pssible en dehrs de la sphère applicative chisie ; Tendance à une standardisatin rigide et inapprpriée des métiers de l entreprise, s inscrivant dans un mdèle unique et incnturnable ; Appauvrissement en termes de capacité d évlutin vis-à-vis des nuveautés de l entreprise avec de lurdes carences en matière de suivi de l évlutin des métiers ; Absence u insuffisance de mise en cmpétitin des acteurs du marché infrmatique, cnduisant à une frte dépendance stratégique (furnisseurs et sus-traitants). Évlutin de l entreprise et de sn rganisatin frtement dépendante de l évlutin de l util ; Difficulté d adaptatin et de créativité, cnstituant à terme des facteurs pénalisants (parfis rédhibitires) pur l entreprise ; A terme, externalisatin apparaissant cmme évidente et incnturnable (avec un «ticket retur» extrêmement cûteux mais parfis inévitable). 3) APPROCHE PAR OPPORTUNITÉS Décisins de lancement de prjets imprtants prises sus pressin et avec un minimum d études préalables ; Visin curt terme et utilitaire de l infrmatisatin de l entreprise ; Adaptatin ad-hc des cmpsantes du système d infrmatin en fnctin de chaque situatin particulière. Paralysie de l rganisatin par suite de cllusin de prjets de manière inattendue ; Utilisatin significative de supprt externe avec des cûts imprtants (car nn planifiés et nn ptimisés) ; Incmpatibilité avec autres systèmes existants jumelée avec des cûts expnentiels des besins d évlutin ; Rentabilité de l investissement très incertaine suite à la mise en œuvre nn abutie et dnc sans le succès escmpté de nmbreux prjets. 4/7

5 Prjet débutant généralement sur une autrute et finissant trp suvent dans un cul-de-sac ; Absence d ptimisatin glbale au niveau des cûts, de la qualité et de la perfrmance ; Accrissement des cnflits internes dû au nmbre pléthrique d arbitrages à pérer. 4) FRAMEWORK IS + MODÉLISATION Principes directeurs en cnfrmité avec la stratégie générale de l entreprise décidés dans le cadre d un grupe ad-hc de dirigeants en charge au travers d un cmité stratégique IS du suivi glbal et du piltage de la stratégie en matière de systèmes d infrmatin ; Élabratin d un cadre référentiel cible de la «circulatin de l infrmatin» au niveau de l ensemble de l entreprise u du grupe ; Dévelppement d une visin triple et différenciée : prducteur d infrmatin, utilisateur d infrmatin, distributeur d infrmatin ; Apprche mdélisatrice de la vie de chaque entité cmpréhensible par les respnsables métiers et les infrmaticiens. Difficultés initiales de cmpréhensin par les différents acteurs internes (en particulier pératinnels) de l apprche mise en œuvre, avec risque d une interprétatin «plitique» de cette démarche ; Affichage de premiers résultats tangibles puvant prendre davantage de temps dans la phase d initialisatin qu avec d autres apprches ; Lancement de manière simultanée de nmbreux prjets (en particulier de rattrapage) ; Difficulté du management du changement lié à la mdificatin du centre de gravité décisinnel (apprche verticale versus apprche cllabrative et en réseau). Niveau élevé d intégratin entre la stratégie, la vie de l entreprise, les prduits, les métiers et les systèmes d infrmatin ; Cmpréhensin et dialgue facilités et renfrcés au travers d une culture d entreprise cmmune et partagée dans le dmaine des systèmes d infrmatin ; A terme cmbinaisn de flexibilité et de cûts adaptés avec une implicatin très frte du management. 5/7

6 LES ENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE D APPROCHES Cmpte tenu de ntre expérience, l apprche «Framewrk IS + Mdélisatin» s avère largement la plus efficace, même si elle n apparaît pas tujurs cmme le chemin le plus évident. Se pse dnc la questin de savir cmment prendre le virage pur mettre en œuvre cette apprche. Tut d abrd, il faut être cnscient que les mdificatins prfndes ne se fnt qu avec du temps et de la cnvictin. Pur que l entreprise évlue vers une démarche de type «Framewrk IS + mdélisatin», il cnvient dnc au départ de panacher les différentes apprches, ce qui permet de limiter les risques, de cnstruire prgressivement avec l adhésin des acteurs et aussi de garantir l ptimum en termes d pprtunités et de perfrmance tut en respectant la culture d entreprise. Il cnvient de nter que l apprche «Centralisatin démcratique» est exclue de ce mix car elle s avère paralysante et cntre-prductive, avec des dégâts cnsidérables à myen-lng terme. Précisns également que la démarche fréquemment utilisée, à savir segmentatin maître d uvrage / maître d œuvre, n est intéressante que pur les phases d implémentatin. En amnt, des démarches plus «fusinnelles» snt nécessaires pur dispser à terme d une véritable valeur ajutée des technlgies de l infrmatin à la stratégie de l entreprise. Un cnstructeur autmbile demande t il à sn client de lui dire cmment industrialiser la cnstructin de vitures? Cncernant l évlutin de l entreprise vers une démarche de type «Framewrk IS + mdélisatin», il est clair que le «mix» universel n existe pas. Le bn panachage est prpre à chaque entreprise, dépendant de chaque cas de figure en termes d bjectifs, de métiers, de cnfiguratins marchés, prductin, rganisatin, etc et également de la prise en cmpte de la situatin existante devant évluer vers une situatin-cible. Par exemple, vici la démarche appliquée pur un grupe industriel multimarques présent dans les biens de grande cnsmmatin. La répartitin («mix») initiale était la suivante : L évlutin du mix en 3 à 4 ans a été le suivant : Quel que sit le chemin chisi, il est primrdial de respecter les tris préceptes suivants : s inscrire dans une visin glbale, éviter tut dgmatisme, respecter l esprit et la culture de l entreprise. 6/7

7 LANGAGE COMMUN DE L ÉLABORATION DES SYSTÈMES D INFORMATION Pur puvir prgresser en matière d élabratin des systèmes d infrmatin encre faut-il se cmprendre et parler «simple» entre dirigeants, utilisateurs et infrmaticiens. Chez Tyles nus avns privilégié un langage curant et faisant référence à des cnnaissances acquises par analgie avec la vie qutidienne : l aménagement urbain et les mdèles cnsmmateurs prducteurs. Il cnvient alrs de décrire l ensemble des systèmes d infrmatin via des démarches dites d urbanisatin appliquées aux prblématiques de grande cnsmmatin, à savir un crisement entre l élabratin des plans de dévelppement urbain et la mdélisatin simple à partir du triplet «Cnsmmatin / Prductin / Transmissin de l infrmatin». Attentin : n parle bien ici d infrmatin et nn d infrmatique. Par exemple ce que l n appelle la prductin infrmatique dans les banques se retruve dans la partie lgistique (transmissin de l infrmatin). Cette démarche particulièrement innvante permet de parler le langage cnnu par tutes les directins générales, à savir le marketing prduit : cnstruire des prduits autur de l attente des cnsmmateurs finaux de l infrmatin (par exemple le client de l entreprise). Là aussi l innvatin prvque un retur d investissement très imprtant, en facilitant une récnciliatin entre DG et DSI ainsi qu entre Stratégie et Systèmes d infrmatin. Aujurd hui et plus que jamais, la perfrmance stratégique ne peut être présente dans l entreprise sans l apprt de systèmes d infrmatin véritablement repensés autur de critères axés sur la stratégie prduits et la vie de l entreprise. 7/7

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Accompagnement. des projets d investissement

Accompagnement. des projets d investissement Accmpagnement des stratégies Dévelppement internatinal Assistance technique - Organisatin Accmpagnement des prjets d investissement Viabilité écnmique et financière BK CONSULTANTS 2002-2014 NECESSITE D

Plus en détail

Compte rendu de la matinale CREARGIE du 8 juillet 2014 avec les entreprises ALSTOM, VISTEON, AUCHAN et nos invités.

Compte rendu de la matinale CREARGIE du 8 juillet 2014 avec les entreprises ALSTOM, VISTEON, AUCHAN et nos invités. La créatin de valeur Grâce aux démarches cllabratives avec les furnisseurs Cmment les achats peuvent-ils créer de la valeur en impliquant les furnisseurs dans les démarches cllabratives? Cmpte rendu de

Plus en détail

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre

Fiche pratique N 5. «Elaboration des outils d évaluation des compétences» De quoi s agit-il? 1. Démarche de mise en œuvre Fiche pratique N 5 «Elabratin des utils d évaluatin des cmpétences» De qui s agit-il? 1 Evaluer des cmpétences cnsiste, en un instant T, à apprécier le niveau d acquisitin u de maîtrise des cmpétences

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

DU RESPONSABLE DE FORMATION

DU RESPONSABLE DE FORMATION Appruvé le 10 juin 2008 RÉFÉRENTIEL INTERMINISTERIEL DU RESPONSABLE DE FORMATION (DOCUMENT DE BASE : FICHE RIME, 2006) Le présent référentiel cmprend un référentiel d activités, de cmpétences et de frmatin

Plus en détail

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ

Politique Environnement du groupe GDF SUEZ Plitique Envirnnement du grupe GDF SUEZ Cmme tute rganisatin humaine, le grupe GDF SUEZ est en interactin avec l Envirnnement. Le présent dcument précise les principaux enjeux de cette interactin ainsi

Plus en détail

CHAPITRE: Etude de marché

CHAPITRE: Etude de marché CHAPITRE: Etude de marché Plan : I-Ntin de bases :.. I.1- Marketing : I.1.1 Etymlgie I.1.2 Définitin I.2- Marché: I.2.1. Définitin I.2.2 Classificatin I.3- Cncurrence :... I.4- I.5- Ciblage :. Segmentatin

Plus en détail

Coaching Professionnel. Franck Struyf

Coaching Professionnel. Franck Struyf Caching Prfessinnel Franck Struyf L'expérience, ce n'est pas ce qui arrive à quelqu'un, c'est ce que quelqu'un fait avec ce qui lui arrive. (Aldus Huxley) Expériences Persnnelles Je m appelle Franck Struyf

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Mise en production, contrôle et validation (RCV) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Mise en prductin, cntrôle et validatin (RCV) avec certificatin 5 jurs (anglais et français) Vue d ensemble de la frmatin ITIL est un ensemble de cnseils sur les meilleures pratiques, devenu un

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

16/05/2014 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite

16/05/2014 GROUPE DYADEO - Reproduction interdite 16/05/2014 GROUPE DYADEO - Reprductin interdite 1 SOMMAIRE Définitin analyse cncurrentielle Analyse Si tu fais tujurs ce que tu as l habitude de faire, tu réclteras ce que tu as tujurs réclté. - Albert

Plus en détail

Migration vers Windows 7 : toujours un sujet de préoccupation pour les professionnels de l informatique

Migration vers Windows 7 : toujours un sujet de préoccupation pour les professionnels de l informatique Migratin vers Windws 7 : tujurs un sujet de préccupatin pur les prfessinnels de l infrmatique Smmaire.. Généralités. 1 Envirnnements de desktp. 2 Niveau d avancement de l implémentatin 3 Ressurces et planificatin

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Achats Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES 1. SYNTHESE : Au terme de la 3 ème cnférence frmatin tenue à Alger les 12 et 13 décembre 2006, les pratiques

Plus en détail

Steria et Steria et la méthode Agile les méthodes agiles

Steria et Steria et la méthode Agile les méthodes agiles Steria et Steria et la méthde Agile les méthdes agiles Méthdes, Outils, Juridique, Références et Capitalisatin 20 mars 2012 Agenda Purqui l avènement d une telle méthde? Principes structurants assciés

Plus en détail

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014 1 Cnvictins Ailancy et synthèse de la rencntre Ailancy avec les Digital Transfrmers Juillet 2014 SYNTHESE DES ECHANGES DE LA RENCONTRE AILANCY SUR LE DIGITAL Pur réussir sa transfrmatin Digitale... 2 Il

Plus en détail

SAP Financial Innovation Day 18 Mars 2014 Genève Amélioration du Planning financier : un processus simplifié pour une meilleure qualité de données

SAP Financial Innovation Day 18 Mars 2014 Genève Amélioration du Planning financier : un processus simplifié pour une meilleure qualité de données SAP Financial Innvatin Day 18 Mars 2014 Genève Améliratin du Planning financier : un prcessus simplifié pur une meilleure qualité de dnnées Orange Cmmunicatins SA Smmaire Présentatin des sciétés Prblématique

Plus en détail

Marketing. Optique production Optique vente Optique marketing

Marketing. Optique production Optique vente Optique marketing Marketing Bibli : «Marketing du turisme», «Marketing des services», «Marketing planning» Patrick Leghérel 1. La stratégie marketing Définitin Intégrer le client dans le prcessus de décisin, d rganisatin

Plus en détail

FORMATIONS FAFIEC 2008

FORMATIONS FAFIEC 2008 ACTIONS COLLECTIVES NATIONALES 1 Nuvelle actin : Prfessinnaliser sa démarche cmmerciale (Appel d ffres de sélectin d rganismes de frmatins en curs) Savir vendre une prestatin de cnseil, c'est avant tut

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Le système d information nouvel outil de stratégie

Le système d information nouvel outil de stratégie Le système d infrmatin nuvel util de stratégie Auteur : André Deyrieux Editeur : MAXIMA Date de parutin : 2004 Vlume : 185 pages Fiche de lecture rédigée par Anne-Gaëlle Saïah, prfesseur au lycée Gerges

Plus en détail

Stratégie et coordination de la démarche lean

Stratégie et coordination de la démarche lean Stratégie et crdinatin de la démarche lean Améliratin de la perfrmance et des prcessus CQPM : MQ 2008 07 69 0272 Animateur de la Démarche Lean Management Public / Pré requis Salariés qui nt une visin glbale

Plus en détail

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier?

1. Quels sont les principaux apports de la MIF pour le particulier? 22 ctbre 2007 EN PRATIQUE : 10 QUESTIONS REPONSES SUR LA MIF 1. Quels snt les principaux apprts de la MIF pur le particulier? 2. Quels prduits snt cncernés? 3. En qui cnsiste l évaluatin du client? 4.

Plus en détail

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE Frmatin «Référent Energie» PACK 1 : «Efficacité énergétique liée au prcess» PACK 2 : «Efficacité énergétique liée au bâti» 4 Jurs 3 Jurs 3 Jurs PACK 3 : «Efficacité

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

INCIPI CRÉONS ENSEMBLE DE LA VALEUR AVEC L HUMAIN LA 1 ÈRE IMMOBILISATION INCORPORELLE DE VOTRE ENTREPRISE :

INCIPI CRÉONS ENSEMBLE DE LA VALEUR AVEC L HUMAIN LA 1 ÈRE IMMOBILISATION INCORPORELLE DE VOTRE ENTREPRISE : CRÉONS ENSEMBLE DE LA VALEUR AVEC LA 1 ÈRE IMMOBILISATION INCORPORELLE DE VOTRE ENTREPRISE : L HUMAIN INCIPI ACCOMPAGNEMENT DES ENTREPRISES & DES HOMMES QUE CHACUN PRENNE CONSCIENCE DE SON UTILITÉ ET DE

Plus en détail

Comment suivre mes informations RSE?

Comment suivre mes informations RSE? Cmment suivre mes infrmatins RSE? Intervenant : sarah GUEREAU 21 nvembre 2014 Smmaire Définitin de la Respnsabilité Sciétale des Entreprises Purqui se lancer? Analyse du marché Rapprt RSE et publicatins

Plus en détail

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015

TROPHEE DE L INNOVATION RH Dossier de candidature 2015 TROPHEE DE L INNOVATION RH Dssier de candidature 2015 Trphée de l innvatin en Ressurces Humaines FHF MNH Pur la 3ème année cnsécutive, la FHF et la MNH prpsent de récmpenser des établissements sanitaires,

Plus en détail

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES Apprt d infrmatins et de cnnaissances TAI054 Utiliser un lgiciel de gestin de parc (généralités) TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 FONCTIONS DES LOGICIELS DE GESTION DE PARC... 3 2.1 ACQUISITION

Plus en détail

Administrateur système www.ofppt.info

Administrateur système www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Frmatin Prfessinnelle et de la Prmtin du Travail Administrateur système www.fppt.inf DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Administrateur système.dc

Plus en détail

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris

CRiP Assises ITIL et Gouvernance. Le 26 février 2013 Pavillon Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance Le 26 février 2013 Pavilln Dauphine, Paris CRiP Assises ITIL et Guvernance SYSTALIANS est un GIE infrmatique qui répnd spécifiquement aux besins des systèmes d infrmatin

Plus en détail

SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011

SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011 SUJET ELMER ELEMENTS DE CORRECTION MANAGEMENT DES ENTREPRISES SESSION 2011 La cmmissin de chix de sujets a rédigé cette prpsitin de crrigé, à partir des enrichissements successifs apprtés aux différents

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

Rapport de Stage en entreprise

Rapport de Stage en entreprise Rapprt de GHEMBAZA Juin 2013 Smmaire Intrductin... 1 Présentatin de Lagardère... 2 Présentatin de Lagardère Active... 3 Directin des Technlgies... 4 Explitatin Back Office... 5 Migratin BI... 5 Intrductin

Plus en détail

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant Gestin de prjet de prductin dans le spectacle vivant Planifier, administrer, budgétiser : dnnez vie à vtre prjet! (réf. 401P) Intervenants Francis Richert Respnsable des musiques actuelles amplifiées au

Plus en détail

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore.

Caractérisation des activités Etude des circuits financiers SYNTHESE. Schéma d Aménagement et de gestion des eaux de la Dore. Caractérisatin des activités Etude des circuits financiers Schéma d Aménagement et de gestin des eaux de la Dre Synthèse SYNTHESE SYNTHESE I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ETUDE L étude vise à répndre à l

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Etre carreleur en 2025

Etre carreleur en 2025 Eurpäische Unin der Fliesenfachverbände Etre carreleur en 2025 Madame, Mnsieur, La Fédératin allemande du carrelage et l Unin eurpéenne des fédératins des entreprises de carrelage nt lancé une initiative

Plus en détail

Compte rendu de la Visite du CETEMMSA

Compte rendu de la Visite du CETEMMSA Cmpte rendu de la Visite du CETEMMSA Les 3 et 4 Juillet Barcelne Opératin financée dans le cadre du PDI 2014 par : Partenaires rganisateurs : SPORALTEC a rganisé, dans le cadre de sn PDI 2014, une visite

Plus en détail

GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE

GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE GENERALITES SUR LA REPRISE D ENTREPRISE Parce qu'elle est une chance pur l'écnmie française, la reprise tient une place essentielle sur les plans micr et macrécnmique. Bien utilisée, elle est une méthde

Plus en détail

Des indicateurs de résultats

Des indicateurs de résultats Curs 2014 entreprise et marché (um1.ec.free.fr) Indicateur de perfrmance : dnnée quantifiée qui mesure l efficacité de tut u partie d un prcessus u d un système par rapprt à une nrme, un plan u un bjectif

Plus en détail

Info. Ligue contre l Epilepsie. Epilepsie. Traitement médicamenteux

Info. Ligue contre l Epilepsie. Epilepsie. Traitement médicamenteux Ligue cntre l Epilepsie Ligue Suisse cntre l Epilepsie Schweizerische Epilepsie-Liga Lega Svizzera cntr l Epilessia Swiss League Against Epilepsy Inf Epilepsie Traitement médicamenteux FAUT-IL ABSOLUMENT

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE

CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE CAHIER DES CHARGES ADEME D'UN DIAGNOSTIC ÉNERGÉTIQUE DANS L INDUSTRIE INTRODUCTION Dans le cadre de la relance de la plitique de maîtrise de l énergie, l ADEME suhaite inciter les acteurs industriels à

Plus en détail

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE»

AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» AIDE A L INNOVATION RESPONSABLE CAHIER DES CHARGES ET REGLEMENT DE L APPEL A PROJETS «INNOVATION RESPONSABLE ET BATIMENT DURABLE» Le texte et le dssier de candidature à cet appel à prjets snt téléchargeables

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Infrmatins financières Prgramme d entreprise 2012-2014 Rueil-Malmaisn (France), le 22 février 2012 tient aujurd hui une cnférence avec les investisseurs financiers à Paris, au curs de laquelle, Jean-Pascal

Plus en détail

EnJeu. «Révélez l incroyable puissance des principes du Lean dans votre activité!» Soirée réseau INSA, UTC et ESCP 27 mai 2015

EnJeu. «Révélez l incroyable puissance des principes du Lean dans votre activité!» Soirée réseau INSA, UTC et ESCP 27 mai 2015 Ludvic Abgrall sciété Enjeu Lean EnJeu «Révélez l incryable puissance des principes du Lean dans vtre activité!» Sirée réseau INSA, UTC et ESCP 27 mai 2015 L histire de la vieille bucherie de Hng Kng Présentatin

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

ITIL V3. Les cinq axes de la conception des services

ITIL V3. Les cinq axes de la conception des services ITIL V3 Les cinq axes de la cnceptin des services Créatin : juillet 2011 Mise à jur : juillet 2011 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des ventes...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des ventes... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Ventes Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LA SOUS-TRAITANCE DES OPÉRATIONS PAR LES SOCIÉTÉS DE GESTION

ENQUÊTE SUR LA SOUS-TRAITANCE DES OPÉRATIONS PAR LES SOCIÉTÉS DE GESTION 1 ENQUÊTE SUR LA SOUS-TRAITANCE DES OPÉRATIONS PAR LES SOCIÉTÉS DE GESTION Restitutin finale des résultats de l étude réalisée par Ailancy dans le cadre de l AGEFI AMtech day 2014 Nvembre 2014 EN SYNTHÈSE

Plus en détail

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC Brdeaux Lille Lyn Marseille Metz Nantes Paris Tuluse SECTEUR BUREAUTIQUE Principaux enjeux Avril 2010 Rédacteur : Hervé DANLOY Avec la cllabratin d Alexandre ISSAC Sciété d expertise cmptable inscrite

Plus en détail

Catalogue des formations

Catalogue des formations 2016 Catalgue des frmatins Tabledesmatières Le Cllège Dctral,... 3 POURQUOI une OFFRE de FORMATIONS?... 4 Chiffres clés... 4 Inscriptin... 5 Validatin vtre participatin... 5 Annulatin de vtre participatin...

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

Normes dans la construction métallique

Normes dans la construction métallique PRODUITS DE CONSTRUC- TION / CONFORMITÉ PARTIE 5 Nrmes dans la cnstructin métallique Afin de mieux assimiler les nrmes en cnstructin métallique, nus allns d abrd expliquer en détail la nrme eurpéenne EN

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

ITIL V3. Les principes de la conception des services

ITIL V3. Les principes de la conception des services ITIL V3 Les principes de la cnceptin des services Créatin : janvier 2008 Mise à jur : janvier 2010 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

GÉRER SON ARGENT, PLANIFIER SON AVENIR

GÉRER SON ARGENT, PLANIFIER SON AVENIR Gérer sn argent, planifier sn avenir INTRODUCTION Les jeunes snt bmbardés de publicités les encurageant à cnsmmer immédiatement! Les adultes, eux, les encuragent à épargner u même à investir. Tut ça peut

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

Technologies organisationnelles pour l entreprise

Technologies organisationnelles pour l entreprise Études Technlgies rganisatinnelles pur l entreprise Cette étude est dispnible sur Internet à l adresse suivante : www.industrie.guv.fr/biblith/dcu/dssiers/sect/pdf/technrg.pdf Technlgies rganisatinnelles

Plus en détail

Démarche Coaching Individuel

Démarche Coaching Individuel anma RECRUITMENT Tél. : 01 47 25 94 75 cntact@anma-recruitment.cm www.anma-recruitment.cm Démarche Caching Individuel 1 Ntre Visin du Caching LE COACHING est un accmpagnement sur mesure rienté résultats

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt

Programme de suivi et contrôle des factures publiques d électricité. Appel à manifestation d intérêt Prgramme de suivi et cntrôle des factures publiques d électricité Appel à manifestatin d intérêt Mars 2011 1 TABLE DES MATIERES 1 JUSTIFICATION DU PROGRAMME...3 2 DEFINITION DU PROGRAMME...4 2.1 LE CONTENU

Plus en détail

Projet Supply Chain Execution : Comment justifier un projet de SCE auprès de votre Direction

Projet Supply Chain Execution : Comment justifier un projet de SCE auprès de votre Direction Prjet Supply Chain Executin : Cmment justifier un prjet de SCE auprès de vtre Directin 1 Smmaire I Le meilleur des mndes a aujurd hui besin d un système d infrmatin adaptable II Du ROI pur justifier vtre

Plus en détail

La Gestion de projet Web

La Gestion de projet Web La Gestin de prjet Web Définitin de gestin de prjet Gérer et animer un prjet, être chef de prjet c est d abrd savir en négcier l bjectif mais aussi prévir. Pur cela, il faut savir mettre en œuvre les utils

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

Approche du conflit d intérêts dans le chef des experts judiciaires

Approche du conflit d intérêts dans le chef des experts judiciaires Audit Apprche du cnflit d intérêts dans le chef des experts judiciaires chez les présidents des juges de paix et des juges de plice Resumé Hge Raad vr de Justitie Cnseil supérieur de la Justice Mars 2016

Plus en détail

Booster votre transformation par l Ergonomie!

Booster votre transformation par l Ergonomie! Page 1 sur 5 The e-cmmerce Academy 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Bster vtre transfrmatin par l Ergnmie! Pertinence + facilité

Plus en détail

Liège, le 20 février 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013/022

Liège, le 20 février 2013. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2013/022 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 20 février 2013

Plus en détail

Communiqué #12. Fiche Avant Projet: Changements des informations demandées

Communiqué #12. Fiche Avant Projet: Changements des informations demandées NEWS Cmmuniqué #12 Fiche Avant Prjet: Changements des infrmatins demandées Bnjur chers utilisateurs GesPr! Afin d amélirer les dnnées cllectées, de faciliter le remplissage des Fiches Avant Prjet par l

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Qu attendez-vous pour le faire?! Solutions Datacenter Management. Vous ne nous connaissez pas encore?

DOSSIER DE PRESSE. Qu attendez-vous pour le faire?! Solutions Datacenter Management. Vous ne nous connaissez pas encore? DOSSIER DE PRESSE Slutins Datacenter Management Vus ne nus cnnaissez pas encre? Qu attendez-vus pur le faire?! Cntact presse : Cntact presse : Jérémy Martin Damien NICOLLE 03.66.72.03.42 03.66.72.20.24

Plus en détail

Raymond Rivest, Consultant TI Automatisation et test performance, certification MSSS. Copyright 2014 - Raymond Rivest

Raymond Rivest, Consultant TI Automatisation et test performance, certification MSSS. Copyright 2014 - Raymond Rivest Raymnd Rivest, Cnsultant TI Autmatisatin et test perfrmance, certificatin MSSS Cpyright 2014 - Raymnd Rivest Prpre au Québec et au réseau de la santé Le site fficiel du MSSS http://msssa4.msss.guv.qc.ca/extranet/ri.nsf/49dd266bd183416e852566e2005

Plus en détail

VENTE&PROMOTIONNELLE&!&

VENTE&PROMOTIONNELLE&!& CEFI,7rueLamennais75008 PARIS Tél:0142891573 Fax:0142898250 UnepublicatinduCEFI http://www.cefi.rg VENTEPROMOTIONNELLE L annuairedesfrmatinsd ingénieursparlaviedel apprentissage versinnumérique(pdf):àpartirde25eursht(30eursttc)

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

Centre de réadaptation

Centre de réadaptation Centre de réadaptatin Cmment passer d une pratique clinique d expert à celui d une pratique clinique d accmpagnateur par des actes cliniques et administratifs cncrets? Intrductin Plusieurs recherches et

Plus en détail

OO : augmenter l offre de produits locaux, de saisons et bio dans le secteur de la distribution

OO : augmenter l offre de produits locaux, de saisons et bio dans le secteur de la distribution OO : augmenter l ffre de prduits lcaux, de saisns et bi dans le secteur de la distributin Par «secteur de la distributin», n entend les cmmerces de l ffre intermédiaire (cmmerce de grs) et l ffre finale

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Solutions de pilotage énergétique pour les bâtiments d activité professionnelle

Solutions de pilotage énergétique pour les bâtiments d activité professionnelle Slutins de piltage énergétique pur les bâtiments d activité prfessinnelle Efficiency Builder CONFIDENTIEL - Prpriété de Bnext Energy BNEXT ENERGY: HISTORIQUE ET CHIFFRES CLÉS Entrée à l incubateur Midi

Plus en détail

Les Français et les voitures d occasion

Les Français et les voitures d occasion Les Français et les vitures d ccasin Les résultats d une enquête exclusive La Centrale / OpininWay Perceptin du marché Mtivatins, craintes et besins de réassurance Recherche d acteurs de cnfiance Dssier

Plus en détail

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM.

PHASE 1 : choix et définition du sujet du TM. PHASE 1 : chix et définitin du sujet du TM. Le chix du sujet est une partie imprtante du TM. Ce chix se fait durant la 1 ère phase. La prblématique du thème cncerne le rapprt entre la chimie et la vie

Plus en détail

Division des Statistiques du Commerce Extérieur

Division des Statistiques du Commerce Extérieur Fnctin : Chef de Service Statistiques des Imprtatins Versin : FONCTION : CHEF DE SERVICE STATISTIQUES DES IMPORTATIONS DEPARTEMENT : DIVISION : SERVICE : RESPONSABLE HIERARCHIQUE : RESPONSABLE FONCTIONNEL

Plus en détail

PROFIL / UTILISATION FIXE MOBILE NOMADE

PROFIL / UTILISATION FIXE MOBILE NOMADE PC de bureau vs. PC prtable : lequel chisir? C est certainement la questin que se pse n imprte quel utilisateur achetant sn premier rdinateur u vulant le renuveler : dis-je acheter un PC de bureau u un

Plus en détail

Formation Altium Designer par Transfer

Formation Altium Designer par Transfer Saisissez l pprtunité de parfaire vtre frmatin u celle de vs équipes à l utilisatin d Altium Designer. Ce sera pur vus la garantie de dévelpper plus efficacement et d atteindre plus rapidement vs bjectifs.

Plus en détail

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2

GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8. Sommaire. Introduction 2 GUIDE DE LECTURE DU REFERENTIEL PAPIER TOILETTE BP X30-323-8 Smmaire Intrductin 2 Cntexte 2 Principes de l affichage envirnnemental 2 Objectif du guide de lecture 2 Présentatin du prduit cncerné par le

Plus en détail

Formation Référencement / SEO e-commerce

Formation Référencement / SEO e-commerce Page 1 sur 5 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Référencement / SEO e-cmmerce Optimisez et amélirer vtre visibilité

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail