Archivage et valeur probatoire. Livre blanc

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Archivage et valeur probatoire. Livre blanc"

Transcription

1 Archivage et valeur prbatire Livre blanc

2 Les nms, lieux u événements cités dans cette publicatin ne visent aucune persnne, assemblée u assciatin existante u ayant existé. Tute similitude u ressemblance serait une cïncidence abslument frtuite. AUCUNE GARANTIE, DE QUELQUE NATURE QUE CE SOIT, N EST FOURNIE PAR CE DOCUMENT. La descriptin des prduits dcumentés et plus généralement l infrmatin présentée snt placées sus les termes et cnditins des cntrats en curs de validité cncernant l achat u la lcatin de matériels et les drits de licence d utilisatin des lgiciels dnt il est questin. Les seules garanties dnnées par STS Grup figurent le cas échéant dans ces cntrats. STS Grup ne purra être tenu pur respnsable, financièrement u autrement, d aucune cnséquence de l usage de l infrmatin présentée dans la dcumentatin u dans les lgiciels eux-mêmes, incluant tut dmmage direct u indirect. Il est de la respnsabilité du lecteur de s assurer que l usage des infrmatins furnies et celui des lgiciels décrits entrent bien dans le cadre de la Li et des règlements émis par les juridictins cmpétentes. L infrmatin présentée ici peut être mdifiée à tut mment et sans préavis. Des rééditins u mises à jur peuvent être diffusées par STS Grup pur la mdifier u la cmpléter. LIMITATION La duplicatin et la reprductin, par quelque myen que ce sit, snt interdites par la Li sur la prpriété intellectuelle. Les cntrevenants s expsent aux sanctins prévues.

3 Smmaire 1 Intrductin 4 2 Archive et archivage Qu est-ce qu une archive? Qu est ce que l archivage? Purqui archiver? 6 3 Archivage électrnique Spécificités de l archivage électrnique Une alternative aux méthdes traditinnelles Simplicité Accessibilité de l'infrmatin Réductin des cûts Réductin des risques L archivage électrnique à valeur prbatire Les fndements de la valeur prbatire Le prcessus d archivage à valeur prbatire 13

4 1 Intrductin Depuis quelques années, l émergence de la dématérialisatin des dcuments a intrduit une dimensin nuvelle dans la gestin des entreprises en favrisant la cmmunicatin, le classement et la recherche d infrmatin. De plus en plus de dcuments cmmerciaux factures, cmmandes, cntrats snt aujurd hui directement créés et échangés sus frme électrnique. Même quand ce n est pas le cas, n dispse aujurd hui de techniques d imagerie extrêmement perfrmantes, qui permettent de numériser des dcuments papier, pur en prduire des cpies électrniques, plus faciles à manipuler. Les gains évidents et immédiats en termes d efficacité, de temps et d argent pussent de plus en plus d entreprises et d administratins à adpter ces nuvelles pratiques, qui deviennent bien suvent la nrme en la matière. Pur autant, quels que sient leur activité et leurs statuts, le passage à la dématérialisatin n exnèrent pas les rganisatins cncernées de leurs bligatins légales, fiscales, et règlementaires. Matériels u immatériels, ces dcuments divent suvent être cnservés pendant un certain nmbre d années, pur des raisns pratiques, u pur des raisns juridiques. C est précisément pur répndre à cette situatin que le cncept d archivage électrnique est né. Cmme l archivage traditinnel, il dit permettre aux entreprises de répndre à leurs besins prpres, et aux exigences légales. Cependant, et cmme c est suvent le cas en matière de haute technlgie, la sciété et ses lis n avaient pas anticipé cette évlutin et les textes nt du être adaptés pur prendre en cmpte cette nuvelle dimensin. Par abus de langage, n parle alrs le plus suvent d archivage «légal». Bien que curamment utilisé, ce terme est incrrect, et n dit lui préférer celui d archivage à valeur prbatire. Le présent dcument a pur but de clarifier tutes ces ntins et de présenter un état de l art en matière d archivage électrnique en général, et plus particulièrement d archivage électrnique à valeur prbatire.

5 2 Archive et archivage 2.1 Qu est-ce qu une archive? Avant de s interrger plus avant sur la questin de l archivage, il semble pertinent de définir cncrètement ce qu est une archive. Si l n interrge l hmme de la rue, n btiendra le plus suvent une répnse crrespndant à la cnceptin rdinaire et la plus usuelle : «Une archive, c est un dcument ancien, et essentiellement sus frme papier vire parchemin! C est un dcument administratif, de la "paperasse" dnt n n a plus besin, mais qu n est bligé de garder Alrs n le stcke dans une bite u un classeur, à la cave u dans un hangar» Cette définitin simpliste est évidemment très réductrice et ne résiste pas à l analyse : La ntin traditinnelle de dcument (ie. une u plusieurs pages de papier) a ttalement évlué depuis l avènement de l infrmatique : Un fichier Micrsft Wrd u un est-il un dcument? Oui, si l n se réfère à l usage qu n en fera, mais évidemment nn dans sa frme! Une archive n est pas nécessairement ancienne. En fait dès lrs qu il n est plus appelé à évluer, un dcument est éligible au statut d archive. Une facture émise, par exemple, n évluera plus jamais. Quand bien même elle cmprterait des erreurs, n émettra un avir, u une facture cmplémentaire, mais la facture initiale ne sera pas mdifiée pur autant et devra être cnservée. Si l n admet le pint précédent, l idée seln laquelle une archive est un bjet dnt n n a plus besin, se révèle tut à fait inexacte! S il n existe évidemment pas de définitin «universelle» de la ntin d archive, n peut néanmins, en prenant en cnsidératin ces différents pints, en imaginer une plus ratinnelle. A cet égard, la li française (Cde du Patrimine) en prpse une, bien plus satisfaisante : «Les archives snt l'ensemble des dcuments, quels que sient leur date, leur frme et leur supprt matériel, prduits u reçus par tute persnne physique u mrale, et par tut service u rganisme public u privé, dans l'exercice de leur activité»

6 2.2 Qu est ce que l archivage? Dès lrs qu n a défini crrectement la ntin d archive, il parait naturel et simple de définir maintenant celle d archivage. Là encre, d ailleurs, le Cde du Patrimine français en prpse une définitin assez claire : «L'ensemble des actins, utils et méthdes mises en œuvre pur cnserver à myen u lng terme des infrmatins, dans le but de les expliter éventuellement ultérieurement.» Dans une apprche plus pragmatique et cncrète, l archivage peut être défini cmme suit : La cnservatin vlntaire rganisée sécurisée pur une péride relativement lngue D une infrmatin Qui n a plus nécessairement d utilité immédiate En vue d un éventuel usage ultérieur 2.3 Purqui archiver? Il va sans dire que la mise en œuvre de l archivage représente un effrt pur tute rganisatin. Des investissements humains et matériels, parfis lurds, peuvent s avérer nécessaires, et divent dnc truver une réelle justificatin. Chaque rganisatin peut avir ses spécificités, mais n peut cnsidérer que les deux principales mtivatins pur archiver snt les suivantes : La fnctin de preuve : archiver, c est pur l entreprise apprter la preuve de ses engagements et de l exécutin de ses bligatins vis-à-vis d un grand nmbre de partenaires : actinnaires, furnisseurs, clients, salariés, administratin, justice, etc. La fnctin de mémire : archiver, c est assurer, à partir du rassemblement d éléments antérieurs, une base de référence en vue d une actin pératinnelle et d une prise de décisin éclairée (administratin, finance, vente, marketing, etc.).

7 3 Archivage électrnique 3.1 Spécificités de l archivage électrnique Une alternative aux méthdes traditinnelles Jusqu à une péride extrêmement récente, l archivage ne repsait que sur la cnservatin physique de supprts dcumentaires. Sans remnter aux tablettes de cire, de pierre, aux papyrus, u autres parchemins, dnt certains nt malgré tut réussi à traverser les siècles, n peut cnsidérer que l n n a lngtemps dispsé que de deux types de supprt pur l archivage : Le papier, depuis des siècles Les micrfilms u micrfiches, depuis quelques dizaines d années Grâce au dévelppement des technlgies de l infrmatin, n dispse maintenant d une alternative à ces méthdes : l archivage électrnique. Les mtivatins et finalités de celle-ci snt bien évidemment les mêmes que celles de l archivage traditinnel, mais elle présente un certain nmbre de caractéristiques ffrant des avantages significatifs Simplicité Dans une apprche traditinnelle, la gestin des archives repse sur la mise en place d une infrastructure dédiée à la cnservatin des supprts physiques. Dans une telle rganisatin, il n est pas cncevable d autriser tut un chacun à accéder directement aux archives. Dès lrs, l accès à une archive passe nécessairement par la frmulatin d une demande auprès d un service d archives. A l inverse, un système d archivage électrnique peut permettre la cnsultatin directe des archives, depuis le pste de travail de l utilisateur. Très suvent, au sein d une entreprise, n cmpte plus d un fnd d archives (par service, département, site, etc.), dnt les mdalités d accès, et le classement ne répndent pas frcément aux mêmes principes. Un système d archivage électrnique permet plus facilement de fédérer à travers un util de recherche unique l accès à ces différents fnds.

8 3.1.3 Accessibilité de l'infrmatin Cmme nus l avns évqué, la gestin d archives physiques susentend dans la plupart des cas la mise en place d un service dédié (et parfis plusieurs). Un utilisateur est dnc tujurs dépendant de la dispnibilité et de la lcalisatin de ces services. L archivage électrnique peut permettre un accès permanent (7 jurs sur 7, et 24 heures sur 24) aux archives, quelle que sit la lcalisatin du demandeur. De même, dans le cas de l archivage électrnique, la cncurrence d accès à une archive ne pse aucun prblème Réductin des cûts La gestin d archives physiques traditinnelles nécessite la mise en œuvre d une lgistique relativement lurde. Il faut puvir dispser de lcaux et de persnnel dédiés, et suvent de myens de reprgraphie. Le passage à un système d archivage électrnique permet de réduire, vire d éliminer les cûts induits par cette structure Réductin des risques Ce dernier aspect est certainement le dmaine ù l archivage électrnique présente les avantages les plus décisifs par rapprt aux méthdes traditinnelles : Cnfidentialité Le passage à un archivage électrnique permet de mettre en place un cntrôle strict et une traçabilité cmplète des accès aux archives. Ceci renfrce de manière évidente la cnfidentialité du système. Perte Les risques de perte de dcuments archivés lrs de leur cnsultatin, u suite à une erreur de reclassement, snt également éliminés. Sinistre Enfin, tut système d archivage traditinnel est sus la menace de sinistres éventuels. On pense naturellement à des événements «spectaculaires», tels qu un incendie u une inndatin, mais des aléas plus insidieux peuvent également

9 mettre en péril un fnd d archive : humidité, insectes, rngeurs, etc., u plus simplement la mauvaise qualité des papiers u des encres En revanche, n dispse de tus les myens techniques nécessaires (backup, réplicatin, etc.), pur sécuriser de manière satisfaisante un système d archivage électrnique. 3.2 L archivage électrnique à valeur prbatire Cmme n l a vu précédemment, une des principales mtivatins de l archivage est de se cnfrmer aux exigences légales et règlementaires. En effet, les législatins natinales et internatinales psent un certain nmbre d bligatins aux entreprises et aux administratins, quant à la cnservatin de leurs archives. Au-delà des lis elles-mêmes, des règlementatins sectrielles peuvent également pser leurs prpres cnditins. A titre d exemple, n peut citer : Bâle II u MIFID dans le secteur de la Finance Les règlements de la FDA (Fd and Drug Administratin) dans les secteurs pharmaceutique et agr-alimentaire Le prblème est que la plupart de ces textes (en particulier légaux) snt assez anciens, et n avaient pas été pensés, à l rigine, en intégrant les phénmènes de dématérialisatin. Il fallait dnc définir les cnditins dans lesquelles un dcument dématérialisé puvait être admis en preuve au même titre qu un dcument papier traditinnel. Depuis la fin des années 1990, et ntamment sus l impulsin des instances eurpéennes, les puvirs publics se snt saisis de cette prblématique et nt entrepris d adapter les textes pur prendre en cmpte cette évlutin technlgique. Chaque état membre peut avir certaines spécificités, mais l Unin Eurpéenne, à travers quelques directives, a psé les grands principes qui divent s appliquer en la matière. Le cadre législatif de l archivage électrnique dit «légal» s est truvé ainsi défini, uvrant enfin la vie au dévelppement de cette technlgie.

10 Une clarificatin s impse quant à l utilisatin des termes «archivage légal» et «archivage à valeur prbatire». Même s il est curamment admis, et largement utilisé sur le plan marketing, le premier est imprpre et devrait être banni. L archivage, en tant que prcédé ne peut pas être cnsidéré cmme «légal», en ce sens que la valeur prbante - et dnc la «légalité» - d un dcument reste, dans tus les cas, à l appréciatin du Juge et de lui seul. L expressin «archivage légal» n a dnc pas de sens. Mais si c est au Juge de décider de la valeur prbante d un dcument, il fndera cette décisin sur les éléments d appréciatin qui sernt prtés à sa cnnaissance. Il est dnc crucial de cllecter et de cnserver, au-delà du dcument lui-même, tus les éléments «prbatires» qui purrnt, le mment venu, venir étayer sa validité. On peut dnc, à juste titre, parler d «archivage à valeur prbatire», pur définir un système capable de répndre à ce défi. En synthèse, l archivage électrnique à valeur prbatire, c est : la prise en cmpte D un cadre législatif D une apprche «métier» basée sur des prcessus administratifs et/u cmmerciaux intégrant les cntraintes u directives sectrielles D un état de l art technlgique Au service d un bjectif principal Garantir la valeur prbatire des archives

11 3.2.1 Les fndements de la valeur prbatire Même si chaque état membre de l Unin Eurpéenne a pris ses prpres dispsitins législatives, pur définir dans le détail les mdalités pratiques de l archivage électrnique à valeur prbatire, elles repsent tutes sur l applicatin de quelques principes fndamentaux. Pur démntrer la valeur prbatire d une archive, il faut être capable d en garantir, dès l rigine et jusqu à la fin de sa péride de cnservatin : l authenticité l intelligibilité l intégrité Authenticité Il s agit, en l ccurrence, d être capable d identifier de manière certaine la persnne physique (u par assimilatin la persnne mrale) à l rigine du dcument. Dans le mnde du dcument matériel, cette authentificatin repse sur un prcédé bien cnnu : celui de la signature. Par analgie, dans le cas d un écrit électrnique, n utilisera un prcédé de signature électrnique. Cmme la signature manuscrite traditinnelle, elle permet à une persnne de s identifier et/u de marquer sn cnsentement par rapprt à un cntenu. De plus, elle permet de déceler tute mdificatin ultérieure du dcument sur lequel la signature a été appsée Intelligibilité Cette cntrainte peut paraître andine au premier abrd, mais mérite néanmins une attentin tute particulière. En effet, il est très imprtant de garder à l esprit la finalité de l archivage à valeur prbatire, qui est d être capable, le cas échéant, de faire admettre par un Juge la validité d un dcument. Or, pur qu il puisse le recnnaître, il va sans dire que le Juge devra puvir en expliter le cntenu. Dans le cas d un dcument papier traditinnel, la questin ne se pse pas puisque le frmat de l bjet est réputé stable dans le temps, et que, sauf à imaginer que la langue dans laquelle le dcument a été établi ait disparu, n purra directement y avir accès par simple lecture.

12 En revanche, un cntenu électrnique n est pas directement accessible à un être humain, mais encdé dans un frmat numérique. Pur le «lire», n dit dispser d un util infrmatique capable d en restituer le cntenu. Ceci pse un duble prblème : l util en questin dit être dispnible au mment ù n aura besin d accéder au cntenu. C'est-à-dire durant tute la durée de cnservatin aucun dute ne dit exister sur la sincérité de restitutin du cntenu par l util La seule répnse cnvaincante à ces deux risques ptentiels est de n utiliser que des frmats nrmalisés. En effet, s agissant d un frmat dnt les spécificatins snt par définitin publiques, il sera tujurs pssible au Juge, au pire par l intermédiaire d un expert, d en expliter le cntenu et d en cntrôler la restitutin. Ceci implique de bannir tut frmat prpriétaire pur la cnservatin des dcuments ayant une valeur légale. S ils snt établis à l rigine dans un frmat de ce type (eg Micrsft Wrd), il faut dnc les cnvertir dans un frmat recevable (eg TIFF, XML, PDF/A, etc.) Il est très imprtant de nter que la cnversin dit impérativement être effectuée avant la signature du dcument. En effet, l appsitin d une signature électrnique scelle numériquement le dcument signé, et tute mdificatin du cntenu «casse» la validité de la signature Intégrité Pur puvir accrder une valeur prbante à une archive, le Juge dit être certain que l bjet qui lui est présenté n a pu en aucune manière, être mdifié, altéré u dénaturé depuis qu il a été créé. Cmme indiqué précédemment, l appsitin d une signature électrnique a pur effet de sceller numériquement le cntenu asscié. Cette caractéristique permet de déceler tute altératin du dcument même minime. Il est dnc pssible, par cntrôle de la signature, de démntrer l intégrité du dcument présenté. Tutefis, si elle permet de les déceler, la signature électrnique n interdit pas d éventuelles mdificatins du dcument. Pur se prémunir réellement de tute altératin, qu elle sit d rigine accidentelle u malveillante, il est précnisé d utiliser des technlgies de stckage nn réinscriptibles (WORM). Ces technlgies permettent en effet de garantir qu une dnnée ne peut ni être effacée, ni mdifiée, avant une certaine date.

13 3.2.2 Le prcessus d archivage à valeur prbatire En cnclusin, un système d archivage à valeur prbatire dit impérativement permettre de répndre à ces cntraintes fndamentales, et assurer une véritable chaîne de cnfiance tut au lng de la vie de l archive. Cncrètement, cela signifie que l archivage à valeur prbatire dit être cnçu cmme un prcessus cmplet qui débute au mment précis ù le dcument devient éligible au statut d archive (ie lrsque sn cntenu est figé) et qui se prlnge jusqu à ce que la date de péremptin de l archive sit atteinte. Entre ces deux dates, et à travers les quatre phases classiques de la vie d une archive : versement, traitement, cnservatin, et cmmunicatin, tus les événements divent être tracés et cntrôlés, de telle façn qu aucun dute ne puisse exister quant à sa validité. Le schéma ci-dessus présente de manière synthétique l implémentatin pratique d un tel prcessus : Le prcessus décrit ci-dessus fait l bjet d un brevet exclusif de STS Grup. (WO/2007/090958)

14 16 av. des Châteaupieds Rueil-Malmaisn Cedex 33 (0) (0)

Archivage électronique et valeur probatoire

Archivage électronique et valeur probatoire Archivage électronique et valeur probatoire Livre blanc Archivage électronique et valeur probatoire Livre blanc 2 Sommaire 1 Introduction 3 2 Archive et archivage 5 2.1 Qu est-ce qu une archive? 5 2.2

Plus en détail

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION

L UTILISATION DE STANDARDS DE DONNEES DANS LE SECTEUR DE L ASSURANCE BELGE INTRODUCTION Cntenu 1. Origine... 2 2. Apprche... 2 3. Dmaine... 2 4. Pints de départ... 3 4.1. Cnventin sectrielle... 3 4.2. De Service Level Agreement vers Cnventin... 3 4.3. Seln le mdèle «cnsensus»... 3 4.4. Basées

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

BUSINESS RISK MANAGEMENT

BUSINESS RISK MANAGEMENT BUSINESS RISK MANAGEMENT Démarche générale Méthde FEDICT Quick-Win Date Auteur Versin 24/8/26 A. Huet - A. Staquet V1. Table des matières 1 OBJECTIF DU DOCUMENT...2 2 DÉFINITIONS...2 3 PRINCIPE... 3 4

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION

CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION CHAPITRE III: L'ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.4: LES SERVICES DE SUPPORT AUX ACTIVITÉS D ENSEIGNEMENT ET DE RECHERCHE/CRÉATION SOUS-SECTION 3.4.4: LES SERVICES INFORMATIQUES POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

Annexe Conditions d hébergement

Annexe Conditions d hébergement Annexe Cnditins d hébergement 1 Avant-prps DENTALVIA-MEDILOR recurt, pur la furniture de sn service e.cdentist à ses Clients, à un hébergement agréé de dnnées de santé à caractère persnnel auprès de :

Plus en détail

Directive relative au traitement des données de Health Info Net

Directive relative au traitement des données de Health Info Net dnnées de Health Inf Net Le traitement des dnnées persnnelles chez Health Inf Net AG () 1 Dispsitins générales 1.1 But et champ d applicatin Le dmaine de la santé est régi par des dispsitins légales particulièrement

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

GUIDE D APPLICATION. Formation continue obligatoire

GUIDE D APPLICATION. Formation continue obligatoire GUIDE D APPLICATION Frmatin cntinue bligatire 2015 Révisé en décembre 2015 S E R V I C E D E L A F O R M A T I O N C O N T I N U E Smmaire 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES... 3 1.1 Intrductin... 3 1.2 Définitins...

Plus en détail

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021)

Plan d accessibilité pluriannuel (2014-2021) Intrductin Ce plan pluriannuel expse les grandes lignes de la stratégie des Services à l enfance Grandir ensemble pur prévenir et éliminer les bstacles à l accessibilité afin de répndre aux exigences actuelles

Plus en détail

Présentation de Mindjet on-premise

Présentation de Mindjet on-premise Présentatin de Mindjet n-premise Mindjet Crpratin Numér gratuit : 877- Mindjet 1160 Battery Street East San Francisc CA 94111 États- Unis Téléphne : 415-229-4200 Fax : 415-229-4201 www.mindjet.cm 2012

Plus en détail

E-COMMERCE ET TVA. Cliquez pour modifier les styles du texte du masque. Deuxième niveau > Troisième niveau Quatrième niveau #ECP14

E-COMMERCE ET TVA. Cliquez pour modifier les styles du texte du masque. Deuxième niveau > Troisième niveau Quatrième niveau #ECP14 1 E-COMMERCE ET TVA 2 5 / 0 9 / 2 0 1 4 Cliquez pur mdifier les styles du texte du masque > Trisième niveau THE CROSS-CHANNEL EVENT 23 > 25 SEPTEMBER 2014 I PARIS I PORTE DE VERSAILLES I PAVILION 7-3 #ECP14

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF

MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX. Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF MODELE DE DIRECTIVES SUR LE CLASSEMENT ET L ARCHIVAGE DES DOCUMENTS COMMUNAUX Micheline Guerry-Berchier, secrétaire générale ACF 1 1. Principe a. Qu entend-n par directives cmmunales? b. Intérêt de la

Plus en détail

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu

CONDITIONS CLÉS À REMPLIR : règlement définitif sur les contrôles préventifs de l alimentation humaine Aperçu La FDA ffre cette traductin à titre de service pur l audience internatinale. Nus espérns que cette traductin vus sera utile. En dépit des effrts furnis par l Administratin pur que la traductin sit la plus

Plus en détail

Crèche Les Petits Pas

Crèche Les Petits Pas Crèche Les Petits Pas Règlement intérieur Smmaire 1- Généralités 2- Calendrier d uverture et hraires 2.1 Calendrier 2.2 Hraires 3- Fnctinnement 3.1 Place des parents 3.2 Alimentatin 3.3 Décharge des parents

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES

RECUEIL OFFICIEL RÈGLEMENTS, DIRECTIVES, POLITIQUES ET PROCÉDURES GESTION COURANTE Numér : 40.28 Page 1 de 13 TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉAMBULE... 2 2. OBJECTIFS... 2 3. CADRE LÉGAL ET NORMATIF... 2 4. CHAMP D APPLICATION... 3 4.1 Infrmatin et Actifs infrmatinnels... 3

Plus en détail

Cycle d informations et d échanges

Cycle d informations et d échanges La gestin financière des établissements d enseignement supérieur et de recherche Fiche n 8 : Les cmptables publics : l agent cmptable principal, les agents cmptables secndaires et les régisseurs Ainsi

Plus en détail

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER La Certificatin Administrateur Analyzer d AT Internet est cmpsée de la manière suivante : Un prgramme de frmatin sur 3,5 jurs Un examen de Certificatin Aussi bien

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

Archivage de videos IVTVision (Windows)

Archivage de videos IVTVision (Windows) Archivage de vides IVTVisin (Windws) 1 Intrductin Puisque le Serveur IVTVisin enregistre des vidés en utilisant une structure de fichiers du système d explitatin simple, l archivage de vidés devrait être

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

La Conduite de Projet Informatique

La Conduite de Projet Informatique La Cnduite de Prjet Infrmatique La Ntin de Prjet Un prjet est un prcessus unique qui cnsiste en un ensemble d activités qui snt crdnnées, maitrisées, qui cmprte une date de début et de fin. Le prjet est

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile

REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile ARTICLE 1 Sciété rganisatrice REGLEMENT COMPLET Tentez de gagner une tablette tactile UNILEVER FRANCE, Sciété par actins simplifiée au capital de 28 317 129, immatriculée au Registre du Cmmerce et des

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Créer le site internet du CENTRE MAURICE COUTROT

Créer le site internet du CENTRE MAURICE COUTROT PPCP 2003-2004 n établissement : 0075093B Centre MAURICE 15-17 av de Verdun 93140 BONDY Directrice :Madame AGIER Directrice pédaggique : Mme GRIFFOUL niveau TERM. BEP Créer le site internet du CENTRE MAURICE

Plus en détail

Fiche n 4 : La convention annuelle

Fiche n 4 : La convention annuelle Fiche n 4 : La cnventin annuelle Champ d applicatin 1. Opérateurs cncernés 2. Prduits cncernés 3. Durée de la cnventin annuelle 4. Date de cnclusin de la cnventin annuelle Cntenu de la cnventin annuelle

Plus en détail

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le

COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS. Rapport Final. préparé par le COMITÉ TECHNIQUE DE REVUE DES TITRES ET CONVENTIONS MINIERS Rapprt Final préparé par le Cmité Technique de Revue des Titres et Cnventins Miniers de la République de Guinée cncernant la cnstructin et l'explitatin

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES 1 / Définitins Dans le cadre des présentes Cnditins Générales, les Parties cnviennent de ce que chacun des termes et expressins figurant ci-dessus aura la significatin dnnée dans sa définitin, dès lrs

Plus en détail

CONTRAT DE PRET A USAGE

CONTRAT DE PRET A USAGE CONTRAT DE PRET A USAGE LES SOUSSIGNES, 1. Prêteur : La Sciété dénmmée : Frme sciale : Dnt le siège scial est situé à Immatriculée au registre du cmmerce et des sciétés de sus le numér Représentée par

Plus en détail

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges

Projet de renouvellement de l infrastructure informatique de la Mairie de Châtel-Guyon. Cahier des charges Prjet de renuvellement de l infrastructure infrmatique de la Mairie de Châtel-Guyn Cahier des charges SOMMAIRE Chapitre I : Présentatin du prjet 02 Chapitre II : Infrastructure existante 03 Chapitre III

Plus en détail

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004

Note de transition - Impact du passage aux nouvelles normes comptables sur le bilan consolidé au 1er janvier 2004 Nte de transitin - Impact du passage aux nuvelles nrmes cmptables sur le bilan cnslidé au 1er janvier 2004 Cette nte a pur bjectif d expliquer les effets de la transitin des nrmes cmptables belges aux

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Le déploiement du télétravail alterné au commercial passage

Le déploiement du télétravail alterné au commercial passage Le dépliement du télétravail alterné au cmmercial passage Principes, cnditins et mdalités CE Cmmercial France décembre 2014 Les bjectifs du Télétravail alterné Purqui l entreprise dévelppe-t-elle le télétravail

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA

ÉTAPES CLÉS DE LA RÉPONSE AUX VIOLATIONS DU RESPECT DE LA AVIS DE PRATIQUE DE L OMBUDSMAN DU MANITOBA Les avis de pratique snt préparés par l Ombudsman du Manitba afin d aider les persnnes qui utilisent la législatin. Leur bjet en est un de cnseil seulement et

Plus en détail

1 OBJET DE LA CONSULTATION

1 OBJET DE LA CONSULTATION CONSULTATION DANS LE CADRE DE L ASSISTANCE SYSTEME ENVIRONNEMENTS INFORMATIQUES Z/OS, UNIX, WINDOWS AU CTIG (INRA DE JOUY EN JOSAS) 1 OBJET DE LA CONSULTATION Le CTIG suhaite btenir une assistance système

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S

T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S T R A I T E M E N T D E S S O M M E S A C C U M U L É E S À L A S U I T E D E S D É P Ô T S N O N R É C L A M É S Page de 0 C O N T E X T E Sciété en cmmandite Gaz Métr («Gaz Métr») demande à certains

Plus en détail

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1

Notes explicatives Accord Canada États-Unis pour un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 1 Ntes explicatives Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux Article 1 Li de mise en œuvre de l Accrd Canada États-Unis pur un meilleur échange de renseignements fiscaux

Plus en détail

LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION

LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION LOGICIELS ET BASES DE DONNÉES PROTECTION ET VALORISATION LA PROTECTION DES LOGICIELS CADRE LÉGISLATIF Li du 3 juillet 1985 : recnnaissance du lgiciel cmme œuvre de l esprit Directive cmmunautaire du 14

Plus en détail

Administrateur système www.ofppt.info

Administrateur système www.ofppt.info ROYAUME DU MAROC Office de la Frmatin Prfessinnelle et de la Prmtin du Travail Administrateur système www.fppt.inf DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION SECTEUR NTIC Administrateur système.dc

Plus en détail

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA.

Aucune distinction entre un logiciel développé et en maintenance par GEOBOX SA et un logiciel uniquement revendu par GEOBOX SA. Winterthur, le 1.1.2010 Cnditins générales GEOBOX SA Technpark Winterthur Jägerstrasse 2 8406 Winterthur 1 Objet du cntrat GEOBOX SA furnit des prestatins à ses clients dans le but d assurer, autant pur

Plus en détail

Tim Hortons Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées et plan d accessibilité pluriannuel

Tim Hortons Politiques sur les Normes d accessibilité intégrées et plan d accessibilité pluriannuel Tim Hrtns Plitiques sur les Nrmes d accessibilité intégrées et plan d accessibilité pluriannuel Table des matières 1. But... 2 2. Champ d applicatin et respnsabilités... 2 3. Énncé de plitique et engagement

Plus en détail

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES Apprt d infrmatins et de cnnaissances TAI054 Utiliser un lgiciel de gestin de parc (généralités) TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 FONCTIONS DES LOGICIELS DE GESTION DE PARC... 3 2.1 ACQUISITION

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

TransBred.com GUIDE UTILISATEUR SEPA

TransBred.com GUIDE UTILISATEUR SEPA TransBred.cm GUIDE UTILISATEUR SEPA Mise à jur 29/07/2014 Dans ce Guide Utilisateur SEPA, vus retruverez également les fnctinnalités SEPA dispnibles : - Réaliser la cnversin des RIB des bénéficiaires et

Plus en détail

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit

Attention : Tous prêteurs L information pour toutes les personnes enregistrées en vertu de la Loi sur la communication du coût du crédit Attentin : Tus prêteurs L infrmatin pur tutes les persnnes enregistrées en vertu de la Li sur la cmmunicatin du cût du crédit Cmmissin des services financiers et des services aux cnsmmateurs Divisin des

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

CHECKLIST POUR LE CONTRAT DE DISTRIBUTION

CHECKLIST POUR LE CONTRAT DE DISTRIBUTION CHECKLIST POUR LE CONTRAT DE DISTRIBUTION La plupart des systèmes légaux ne prévient pas de dispsitins légales particulières liées au cntrat de distributin (autres que celle qui relèvent du drit de cncurrence).

Plus en détail

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile»

Annexe 1 Annexe technique de la convention d habilitation «expert en automobile» Annexe 1 Annexe technique de la cnventin d habilitatin «expert en autmbile» «Expert en autmbile indépendant» (cnventin cmplète) 1 Ntice explicative... 2 1.1 Préambule...2 Principe général de l habilitatin...2

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE

CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE CONDITIONS GENERALES D UTILISATION DU SERVICE MEDIATHEQUE NUMERIQUE Généralités ARTE France et Le Meilleur du Cinéma Français (LMC) céditent le site internet dénmmé «MEDIATHEQUE NUMERIQUE» accessible à

Plus en détail

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation

Directive et procédure : Gestion du centre de documentation DSPR-DIR-02-01 Manuel de gestin Directive et prcédure : Expéditeur : Persnnel visé : Respnsable de sa mise en applicatin : Directin des services prfessinnels et de réadaptatin Persnnel du CR La Myriade

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

GUIDE INSTALLATION IAS

GUIDE INSTALLATION IAS Guide d installatin IAS 1 IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le drit de mdifier à tut mment le cntenu de ce dcument. Bien que l exactitude des renseignements qu il cntient sit cntrôlée avec sin, IMPACT TECHNOLOGIES

Plus en détail

PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS.

PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS. 13 juin 2012 Register f Interest Representatives: 78787381113-69 PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage

Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pour les volontaires en recherche et sauvetage . Garde côtière auxiliaire canadienne Directive - Crédit d'impôt pur les vlntaires en recherche et sauvetage Objectif De furnir aux assciatins réginales de la GCAC des directives pur déterminer, enregistrer

Plus en détail

LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS. Sommaire

LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS. Sommaire NOTE D INFORMATION LE CUMUL D ACTIVITES DES AGENTS PUBLICS L:/Circulaires 2009 NT/SG Réf : Rémunératin 7.4 SERVICE CARRIERE Octbre 2009 Références : - Li n 83-634 du 13 juillet 1983 prtant drits et bligatins

Plus en détail

Le concept de qualité chez un gérant de fonds

Le concept de qualité chez un gérant de fonds Le cncept de qualité chez un gérant de fnds Page 1 f 6 Le cncept de qualité, pur les prduits financiers en général et les fnds en particulier, est difficile à appréhender. La qualité, au sens des nrmes

Plus en détail

LIVRET SERVICE QUADRA ENTREPRISE ON DEMAND

LIVRET SERVICE QUADRA ENTREPRISE ON DEMAND LS Quadra Entreprise - OD - 01/2012 LIVRET SERVICE QUADRA ENTREPRISE ON DEMAND ARTICLE 1 : OBJET Le présent Livret Service fait partie intégrante du Cntrat et ce cnfrmément à sn article 2 «Définitins».

Plus en détail

Règlement de l édition 2015

Règlement de l édition 2015 Règlement de l éditin 2015 Article 1 : Sciété rganisatrice Le pôle événementiel de la sciété LEADERS LEAGUE, immatriculée au RCS de Paris sus le numér Paris B 422 584 532, ayant sn siège scial au 15 avenue

Plus en détail

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015

Vente de Capacités de Stockage de gaz du 13 mai 2015 Vente de Capacités de Stckage de gaz Prduit & Quantité Prpsée SEDIANE NORD 120 90 JUIN 2015 1 TWh sur le Grupement Sediane Nrd. Type de prduit Capacité Nminale de Stckage : vlume dnnant drit à des capacités

Plus en détail

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER

ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER ANNEXE 4 REGLEMENT FINANCIER Le règlement financier de la Fédératin Française de Canë-Kayak (FFCK) s inscrit dans l ensemble des dispsitins législatives et réglementaires s appliquant aux assciatins en

Plus en détail

PRINCIPES ÉTHIQUES SOUS-JACENTS À L UTILISATION D ŒUVRES D ART POUR DES ACTIVITÉS DE LEVÉE DE FONDS

PRINCIPES ÉTHIQUES SOUS-JACENTS À L UTILISATION D ŒUVRES D ART POUR DES ACTIVITÉS DE LEVÉE DE FONDS Les dns d œuvres d art à fins caritatives Les artistes snt suvent sllicités pur faire dn d une u de plusieurs de leurs œuvres. Ces demandes peuvent prvenir d rganismes caritatifs, muséaux u autres. Un

Plus en détail

Dispositions en matière de protection des données et d'utilisation de l'application mobile «Mon EGK»

Dispositions en matière de protection des données et d'utilisation de l'application mobile «Mon EGK» Dispsitins en matière de prtectin des dnnées et d'utilisatin de l'applicatin mbile «Mn EGK» (App EGK) Versin 1.1 du 31.07.2013 Nus vus remercins de l'intérêt manifesté pur l'applicatin mbile «Mn EGK» et

Plus en détail

République Française Services du Premier Ministre

République Française Services du Premier Ministre République Française Services du Premier Ministre DISPOSITIF DE SECURISATION DES DONNEES RELATIF R A LA DIFFUSION DU JOURNAL OFFICIEL ELECTRONIQUE AUTHENTIFIE ET DES DOCUMENTS ADMINISTRATIFS Directin de

Plus en détail

Financement des investissements Page 1 sur 6

Financement des investissements Page 1 sur 6 Financement des investissements Page 1 sur 6 Une UC a tujurs besin d investir que ce sit pur : - Remplacer du matériel bslète (ex : investir dans l util infrmatique) - Augmenter sa capacité de vente (ex

Plus en détail

<> Services d abonnement Cisco pour l authentification réseau

<<Cisco Subscription Services for Network Authentication>> Services d abonnement Cisco pour l authentification réseau Page 1 sur 5 Descriptin de service : Services d abnnement Cisc pur l authentificatin réseau (CON-AS-NETAUTH)

Plus en détail

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL

Système d Information de l HADOPI. Classification : DOCUMENT CONFIDENTIEL Système d Infrmatin de l HADOPI Diffusin HADOPI EXTELIA FAI Classificatin : DOCUMENT CONFIDENTIEL 1 Objet du dcument L bjet de ce dcument est de spécifier aux FAIs les mdalités d échanges attendues avec

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique

L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des organismes de formation assurant la formation préparatoire à l habilitation électrique L HABILITATION EN ELECTRICITE Encadrement des rganismes de frmatin assurant la frmatin préparatire à l habilitatin électrique Le présent dcument a été rédigé par une cmmissin inter-ctr et appruvé par les

Plus en détail

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES

GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES GUIDE DU PROGRAMME DE VÉRIFICATION DE LA CONFORMITÉ ET DE L UTILISATION DES DONNÉES DU FICHIER CENTRAL DES SINISTRES AUTOMOBILES Nvembre 2009 Table des matières Intrductin...1 1. Règles de cnfrmité...3

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15

Audits énergétiques Entreprises Règlementation et perspectives Méthodologie Février15 Audits énergétiques Entreprises Règlementatin et perspectives Méthdlgie Février15 Présentatin générale Qui smmes-nus? Bureau d études techniques Energies renuvelables et Maitrise de l Energie Actinnariat

Plus en détail

Les conditions générales de vente du SERVICE ZADS CLOUD

Les conditions générales de vente du SERVICE ZADS CLOUD Les cnditins générales de vente du SERVICE ZADS CLOUD Nm du Partenaire Cmmercial: Adresse du Partenaire Cmmercial: Dmaine(s) (URL) du Client Final Qui utilisera le Lgiciel ZADS en mde hébergé CLOUD Signature

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

Restitution. Enquête FNOGEC auprès des principaux éditeurs de logiciels. Mise en conformité aux normes SEPA

Restitution. Enquête FNOGEC auprès des principaux éditeurs de logiciels. Mise en conformité aux normes SEPA Fédératin Natinale des Organismes de Gestin des Établissements de l Enseignement Cathlique 277 rue Saint-Jacques 75240 PARIS Cedex 05 Tél. : 01.53.73.74.40 - Fax : 01.53.73.74.44 - mail : cntact@fngec.rg

Plus en détail

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société

Renseignements concernant la contrefaçon des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la société Renseignements cncernant la cntrefaçn des billets de banque au Canada et ses effets sur les victimes et la sciété Table des matières 1. Le rôle de la Banque du Canada dans la prspérité écnmique du Canada...

Plus en détail

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine

Réhabilitation des institutions financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience Africaine Public Disclsure Authrized N. 131 janvier 2000 Public Disclsure Authrized Public Disclsure Authrized Réhabilitatin des institutins financières rurales : les enseignements tirés du Bénin et l expérience

Plus en détail

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23

MANUEL COLLECTIVITÉ. Manuel collectivités Page 1 sur 23 MANUEL COLLECTIVITÉ Manuel cllectivités Page 1 sur 23 SOMMAIRE Écran d accueil... 3 Accès... 3 Présentatin... 3 Descriptin des frmulaires de l enquête... 4 Saisie des infrmatins cncernant la cllectivité...

Plus en détail

Choisir un coach-mentor

Choisir un coach-mentor Ce texte est une traductin d un dcument prduit par Assciatin f Cach Training Organizatins (ACTO)( www.actnline.cm), et endssé par Internatinal Cach Federatin (ICF). Dans ce texte le masculin inclut le

Plus en détail

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill

Formulaire d'inscription aux Services Marchand Skrill Frmulaire d'inscriptin aux Services Marchand Skrill Le frmulaire d'inscriptin aux services Marchand Skrill (l'«inscriptin») dit être signé par le Marchand u pur sn cmpte. Très imprtant : le Marchand dit

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie

APPEL A PROJETS 2014. Modèles de tumeurs spontanées chez l animal pour la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A PROJETS 2014 Mdèles de tumeurs spntanées chez l animal pur la recherche translatinnelle en cancérlgie L'ITMO Cancer de l alliance natinale pur les sciences de la vie et de la santé (AVIESAN) en

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE

ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE ÉTABLISSEMENT DU COÛT DE LA VIE Dans une planificatin financière intégrée, l établissement du cût de la vie cnstitue une étape essentielle qui servira à : assurer la chérence entre le cût de la vie et

Plus en détail

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail