REGARDS AILANCY SUR LA DISTRIBUTION BANCAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REGARDS AILANCY SUR LA DISTRIBUTION BANCAIRE"

Transcription

1 REGARDS AILANCY SUR LA DISTRIBUTION BANCAIRE «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» Etude du cabinet Ailancy Septembre 2011

2 EN PREAMBULE 2 Ailancy est un jeune cabinet de cnseil en rganisatin spécialiste du dmaine bancaire, qui cmpte à ce jur de multiples références parmi les principales institutins bancaires et financières de la Place Nus avns suhaité adresser le thème de la distributin multi-canal avec une cllectin «Regards Ailancy sur la distributin bancaire» dnt la deuxième étude est intitulée : «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» Nus bservns que dans un cntexte de virtualisatin de la relatin client et de l acte d achat, le prtail internet peut cnstituer un levier pertinent pur satisfaire les besins de dispnibilité et d infrmatins exigés par les clients Le site internet est une réalité dans les banques depuis plus d une dizaine d années mais présente une marge de prgressin significative en matière de vente à distance et en terme de relatin clientèle Quelle ffre de prduits et services? Quels prcédés pur fluidifier la relatin et l interactin client? Cmment assister et accmpagner sans rupture le client dans sn parcurs? Cmment crdnner et intégrer le prtail internet marchand - devenu aussi relatinnel dans un dispsitif crss-canal? Nus avns suhaité répndre à ces questins en nus appuyant sur ns expériences et ntre cnnaissance des pratiques des établissements bancaires et financiers, et nus serins heureux de vus présenter ces travaux dans le cadre d une rencntre frmelle Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

3 SOMMAIRE 3 1. Quelques mts sur Ailancy 2. Ntre cmpréhensin de l envirnnement internet 3. Ns bservatins des pratiques actuelles 4. Ns recmmandatins Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

4 QUELQUES MOTS SUR AILANCY Mieux nus cnnaître 4 Cabinet de cnseil en rganisatin et en management créé en 2008, spécialiste du dmaine banque, finance et assurance Une équipe qui intervient en «pure player» du cnseil principalement dans le dmaine bancaire et financier, qui cmpte à ce jur une sixantaine de cnsultants Ns références clients cmptent parmi les principales institutins de la Place Nus intervenns auprès de l ensemble des acteurs du secteur bancaire et financier Banques Etablissements de crédit Entreprises d investissement Sciétés de gestin d actifs Cmpagnies d assurance Institutins et rganismes de Place Ntre périmètre d interventin Cadrage et accmpagnement de prjets de dévelppement et de distributin Etude de marché et psitinnement stratégique Définitin et mise en œuvre de stratégies pératinnelles Refnte de prcessus et de l rganisatin Accmpagnement de restructuratins et fusins Recherche de partenariats, d utsurcing, et de synergies Schéma directeur infrmatique Améliratin de la perfrmance pératinnelle et de la rentabilité Optimisatin du risk management et du dispsitif de cnfrmité Adaptatin aux évlutins réglementaires Mise en place et animatin de frmatins (Ailancy est rganisme de frmatin agréé) Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

5 QUELQUES MOTS SUR AILANCY Quelques références 5 Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

6 SOMMAIRE 6 1. Quelques mts sur Ailancy 2. Ntre cmpréhensin de l envirnnement internet 3. Ns bservatins des pratiques actuelles 4. Ns recmmandatins Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

7 NOTRE COMPRÉHENSION DE L ENVIRONNEMENT INTERNET Internet s impse cmme le canal incnturnable de la Vente à Distance (VAD) 7 Le canal Internet investit les fyers français suscitant l avènement de l ecmmerce 1 qui dynamise la crissance du marché glbal 2 de la VAD 77% des français utilisent internet (tut supprt cnfndu internet fixe / mbile; à dmicile / sur le lieu de travail) 71% de la ppulatin a accès à l internet fixe à dmicile en 2010 cntre 38% en 2004 Le temps myen passé par semaine sur internet est de 11h En France, le marché de l e-cmmerce a triplé entre 2005 et 2009 passant de 8,4 à 25 milliards d eurs Le nmbre d acheteurs exclusifs par internet s est vu multiplier par 5 entre 2006 et % des acheteurs sur internet nt été satisfaits de leurs achats au curs des 6 derniers mis Le marché de la vente à distance a dublé entre 2005 et 2009 passant de 16 à 30 milliards d eurs Le canal internet représente 82% du chiffre d affaires de la vente à distance en 2009 cntre 50% en % des français achètent à distance en % des français nt acheté exclusivement par internet 30% des français cmbinent le canal internet avec un autre canal pur finaliser la transactin 1 Vente par internet fixe et par internet mbile 2 Vente par currier, par téléphne, par internet fixe et par internet mbile Surces : dnnées FEVAD, AFRC, Benchmark Grup, Credc, IFOP, BVA Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

8 NOTRE COMPRÉHENSION DE L ENVIRONNEMENT INTERNET et est décisif dans la répnse aux nuveaux besins exprimés par les clients des établissements bancaires et financiers 8 Les banques divent répndre à une demande crissante des clients pur les services en ligne, via internet La baisse annuelle myenne de 5 à 8% de la fréquentatin des agences bancaires depuis les années 2000, l avènement de la banque à distance et le phénmène de multi-bancarisatin snt tris cnséquences d un besin crissant d une catégrie de clients qui privilégient un accès à des services bancaires autrement qu à travers le réseau d agences physiques De nuveaux besins essentiels exigent une explitatin du canal internet pur répndre aux nuvelles attentes de ces clients : AUTONOMIE DISPONIBILITE INFORMATION RAPIDE ET OBJECTIVE EXPERTISE ACHAT EN LIGNE Le client désire gérer seul sn cmpte dans les pératins bancaires qutidiennes Le client veut puvir cntacter sa banque et cnsulter ses cmptes à tut mment Dans sa vlnté de cmpréhensin, le client recherche une infrmatin bjective et immédiate : FAQs, fiches prduit, mail, Pur les prduits plus cmplexes, le client use d internet pur une infrmatin en ligne plutôt qu en agence Le client veut puvir suscrire en ligne sur le site de la banque pur simplifier sn prcessus d achat 8 Internautes sur 10 gèrent leurs cmptes bancaires sur Internet 77% des clients privilégient internet pur sa dispnibilité 24h/24 et 7j/7 89% des clients privilégient internet pur btenir une répnse immédiate 92% des clients privilégient internet pur le gain de temps qu il prcure, tut en ffrant de l infrmatin pertinente 92% des clients privilégient internet dans un suci de simplicité Surces : dnnées FEVAD, AFRC, Benchmark Grup, Credc, IFOP, BVA Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

9 NOTRE COMPRÉHENSION DE L ENVIRONNEMENT INTERNET Le cmprtement des clients évlue dans l appréhensin des prduits et services bancaires 9 Un client «cmparateur» 45% des internautes cmparent les prduits et services bancaires sur internet L bligatin de transparence pur les banques, assciée à l émergence d internet, a cnduit à un nuveau cmprtement. Le client a désrmais les myens simples et rapides d effectuer une cmparaisn des prduits et services entre les différents acteurs sur le marché bancaire. Ce cmprtement exige de la part des banques un dévelppement du cntenu du site internet de manière à mettre en exergue la valeur ajutée de chaque prduit Un client «zappeur» 11% des français nt envie de changer de banque dans les 12 prchains mis Augmentatin du taux d attritin qui passe de 4% en 2007 à 6,8% fin 2008 Ce nuveau cmprtement du client entraîne une plus grande vlatilité du marché qui se traduit par une vlnté grandissante de la part des banques de nurrir leur attractivité. Le dévelppement des fnctinnalités est alrs nécessaire pur à la fis capter la clientèle et créer de la prximité avec le client dans une ptique de fidélisatin Un client «accumulateur» 24% des français nt des cmptes dans plusieurs banques Une même persnne est susceptible d avir des cmptes dans plusieurs banques (multi-bancarisatin) et la banque en ligne s appuie sur ce phénmène pur capter des clients déjà bancarisés. Les banques traditinnelles se divent alrs de répndre à cette cncurrence en élargissant ntamment l ffre de prduits en ligne sur leur site Ces nuveaux cmprtements mettent en avant un nuveau degré d exigence de la part du client dnt internet est à l rigine Surces : Médiamétrie Net Ratings, IFOP, FBF Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

10 NOTRE COMPRÉHENSION DE L ENVIRONNEMENT INTERNET Ces nuveaux mdes de cnsmmatin des clients transfrment les rôles du prtail internet marchand 10 Nus avns la cnvictin que les établissements bancaires divent faire évluer les rôles de leur prtail internet, en prenant en cmpte les nuveaux mdes de cnsmmatin des clients qui snt appétants pur une relatin à distance 1 Baisse cntinue de la fréquentatin des agences physiques La fréquentatin des agences cnnait une baisse de près de 8% par an 45% des clients fréquentent leur banque mins d une fis par mis Près de 5% des ventes snt réalisées hrs agence en 2010 et représenteraient 20% des ventes à hrizn tris ans 10% des français utilisent internet pur suscrire à des prduits d épargne u de placement 8% des français nt acheté des prduits d assurance et de crédit sur internet en 2010 cntre 5% en % des français se disent prêt à être clients d une banque en ligne 3 Demande crissante de prduits en ligne De nuveaux rôles pur le prtail internet marchand 4 Appétence du client pur l utilisatin de plusieurs canaux 30% des français cmbinent le canal internet avec un autre canal pur finaliser une transactin Virtualisatin de la relatin client En 2010, 8 internautes sur 10 gèrent leurs cmptes bancaires et leurs prduits financiers sur Internet 93% des internautes cnsultent le slde de leur cmpte curant sur internet 36% des internautes cnsidèrent internet cmme le canal privilégié pur rechercher de l infrmatin, devant l agence (23%) et le téléphne (8%) Surces : dnnées FEVAD, AFRC, Benchmark Grup, Credc, IFOP, BVA 2 Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

11 SOMMAIRE Quelques mts sur Ailancy 2. Ntre cmpréhensin de l envirnnement internet 3. Ns bservatins des pratiques actuelles 4. Ns recmmandatins Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

12 NOS OBSERVATIONS DES PRATIQUES ACTUELLES De nmbreux établissements bancaires et financiers nt lancé des initiatives pur dnner à leur prtail internet de nuveaux rôles Ces établissements transfrment leur prtail internet en site relatinnel, avec tris rôles à part entière : 12 1 Un rôle d infrmatins 2 Un rôle de cntact 3 Un rôle de distributin Nus bservns deux tendances de fnd entreprises par ces établissements pur dnner du «crps» à ces rôles : 1- L élargissement de l ffre de prduits dispnible en transactinnel de plus en plus de prduits en suscriptin basé sur des prcessus simplifiés 2- L enrichissement des services pur accmpagner les clients dans leur parcurs de l apprt de cntenu la mise à dispsitin de nuvelles fnctinnalités Dans une lgique de distributin multicanal crdnnée et intégrée Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

13 NOS OBSERVATIONS DES PRATIQUES ACTUELLES 1- L ffre de prduits et services, dispnible en transactinnel, s élargit de plus en plus Les banques traditinnelles 1 psitinnaient jusqu à présent sur internet des prduits dits simples cmme les livrets d épargne. Ces banques suhaitent maintenir une relatin physique pur la suscriptin de prduits plus cmplexes, u tut du mins, qui nécessitaient une assistance persnnalisée de la part d un cnseiller clientèle en agence Elles uvrent aujurd hui de plus en plus la suscriptin «full internet» à un grand nmbre de prduits tels que le crédit à la cnsmmatin, l assurance-vie u le cmpte titres (même si pur la plupart elles cuplent cette pssibilité avec un service cmplet de banque à distance via l avènement d agences à distance 2 ) Pur encre quelques prduits (Assurance MRH et IARD, crédit immbilier), les prtails internet marchands des banques traditinnelles ffrent uniquement la pssibilité d initier une suscriptin à travers un devis u une demande. Le dénuement de l achat est effectué en basculant sur un autre canal - agence physique centre de relatin clientèle currier - Les prduits et services les plus utilisés par les clients internautes snt : 13 En pririté La cnsultatin des cmptes, les virements et les pératins de burse En frte prgressin L uverture de cmptes (dépôt / titres), la suscriptin de livrets et la suscriptin de carte En dévelppement L arbitrage et le versement sur assurance vie, le crédit à la cnsmmatin 1 Par ppsitin aux acteurs alternatifs u banques en ligne tels que Bursrma, Frtune, ING Direct 2 Ou agences virtuelles : e-lcl, La Net Agence, Mnbanquierenligne Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

14 NOS OBSERVATIONS DES PRATIQUES ACTUELLES 1- Un grand nmbre de prduits et services peut être uvert à partir d internet 14 Un exemple de périmètre prduits d une grande banque généraliste : Prduits Cmpte curant Livrets (précautin / placement) Virements Prêt persnnel Crédit immbilier Burse Assurance aut Assurance famille et habitatin Assurance myens de paiement et placements Opératins prpsées sur internet Si prspect, uverture de cmpte en ligne, avec une dispnibilité effective en mins d une semaine (retrait de la carte et du cntrat de banque à distance dans un agence au chix du client) Ouverture Passatin d rdres de cmpte à cmpte u sur cmpte externe et suivi des rdres Simulatin et suscriptin en ligne Simulatin simple et demande en ligne (pur RDV agence) Ordres sur valeur bursière, SICAV et FCP Etablissement de devis Demande de devis auprès du cnseiller clientèle via la messagerie persnnelle sécurisée Suscriptin Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

15 NOS OBSERVATIONS DES PRATIQUES ACTUELLES 1- L ffre n est pas identique d un établissement à un autre 15 Cmpte curant Livrets d épargne Assurances Aut / MRH Assurance vie PEL / CEL Crédit cns Crédit imm Cmptes titres, PEA Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

16 NOS OBSERVATIONS DES PRATIQUES ACTUELLES 1- La tarificatin de l ffre sur internet pur les banques traditinnelles est hmgène avec celle pratiquée par leur réseau physique 16 La tarificatin affichée par les banques traditinnelles pur l ffre de prduits et services sur internet est hmgène à celle prpsée dans leur réseau physique Pur les prduits dispnibles sur le site internet de la banque (u sur le site de l agence à distance u agence virtuelle), les banques traditinnelles nt fait le chix de ne pas cncurrencer le réseau physique et excluent tute ffre tarifaire en ligne systématiquement avantageuse Certaines banques traditinnelles prpsent néanmins des prmtins sur des prduits ciblés. Par exemple : Crédit à la cnsmmatin : frais de dssier partiellement u ttalement fferts pur tute demande en ligne Assurance-vie : frais d entrée partiellement fferts pur tute suscriptin en ligne Assurance MRH : 2 mis de ctisatin fferts pur tute suscriptin en ligne Les acteurs alternatifs de type banque en ligne nt une stratégie tarifaire plus agressive : Elles utilisent une stratégie «lw cst» pur capter une clientèle mutibancarisée cmme 2 ième u 3 ième banquier La stratégie «lw cst» passe par l ffre de nmbreux services gratuits : envi de chéquier, carte bancaire, virements, prélèvements, tenue de cmpte, La stratégie tarifaire agressive est cuplée avec une stratégie d élargissement prgressif de l ffre bancaire en ligne, engendrant une intensificatin de la cncurrence avec les banques traditinnelles A l avenir, les banques traditinnelles frtement cncurrencées par les banques directes en ligne sernt cntraintes de prpser une ffre tarifaire en ligne avantageuse pur rester cmpétitives, ntamment à travers des ffres prmtinnelles régulières vire permanentes 10% des clients des banques traditinnelles veulent changer de banque en 2010; 70% d entre eux pur réduire leurs frais bancaires Surces : dnnées Credc Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

17 NOS OBSERVATIONS DES PRATIQUES ACTUELLES 1- La fluidité du parcurs client, à travers les étapes du prcessus, est fnctin de plusieurs leviers 17 Parcurs client Leviers d efficacité et d innvatin mis à dispsitin par la banque CONNEXION PORTAIL INTERNET Système d identificatin / d authentificatin Espace client persnnel sécurisé Messagerie électrnique persnnelle prpriétaire SAISIE CARACTERISTIQUES PRODUIT Aide en ligne Dém sur le prcessus de suscriptin Web call back / Click t call SAISIE INFORMATION CLIENTS Panier d achat Archivage des simulatins effectuées Frmulaire de saisie RECAPITULATIF / VALIDATION Pré-alimentatin dnnée client Dépôt des dcuments numérisés dans l espace client Envi par mail en fichier jint de dcuments numérisés ACCEPTATION PORTAIL INTERNET Signature électrnique Cntrat numérisé Ouverture immédiate sans retur currier du cntrat ACCEPTATION VIA UN AUTRE CANAL Passerelle vers un autre canal Récupératin des dnnées clients sur la demande Les banques affichent leur vlnté d ffrir à leur client un parcurs simple, rapide et sans rupture Légende : Généralisé En dévelppement Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

18 NOS OBSERVATIONS DES PRATIQUES ACTUELLES 1- Un exemple de prcessus de suscriptin en ligne d une assurance MRH Cnnexin Saisie Récapitulatif / validatin Acceptatin Mise en place du prduit Cinématique (visin Client) Cnnexin sur le prtail internet Saisie de la demande en ligne par le client Validatin de la suscriptin en ligne Créatin du cntrat d assurance Règles de gestin 1. L internaute se cnnecte au prtail internet de la banque pur réaliser une suscriptin en ligne d une assurance habitatin, il dit au préalable créer sn espace client (nm, prénm, , date de naissance) 2. L internaute sélectinne l nglet «Assurance habitatin» et appuie sur le butn «Mn devis habitatin» ù il est mentinné la pssibilité d effectuer une demande en ligne. L internaute enregistre alrs les caractéristiques du bien à assurer, et sn prfil. La prpsitin de la banque est instantanée, un devis sur mesure est prpsé au client. Au ttal, 5 étapes nécessaires à la suscriptin en ligne : Mn identificatin Mes infrmatins cmplémentaires Mn récapitulatif Mn paiement Ma signature électrnique 3. L internaute reçit une cnfirmatin de la suscriptin en ligne par mail, en pièce jinte le cntrat suscrit 4. Nn applicable 5. La banque crée le cntrat d assurance seln la date de prise d effet suhaitée par le client. 6. L internaute dispse de sn assurance à partir de la date d effet chisie. Un premier prélèvement est effectué le jur de la signature électrnique. Le slde de l échéance aura lieu prchainement. 6 Activatin du prduit 1 er prélèvement d une partie de l échéance Paiement du slde si chix de la ctisatin annuelle Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

19 NOS OBSERVATIONS DES PRATIQUES ACTUELLES 2- L enrichissement des services pur accmpagner les clients dans leur parcurs s appuie sur la diversificatin du cntenu 19 Les banques affinent le cntenu de leur site internet afin de mettre en cnfiance le client grâce à une meilleure cmpréhensin de l ffre bancaire Près de 25% des entreprises estiment la FAQ cmme canal privilégié en avant vente Certaines banques sus-traitent la rédactin de cntenu de manière à répndre au besin d infrmatins bjectives exprimé par le client INFORMATIONS OBJECTIVES Vidés d experts Dssiers d infrmatin prduit Lexiques bancaires INFORMATIONS INSTANTANEES Infs bursières Actualité écnmique Guides pratiques prduits bancaires / mments de vie INFORMATIONS PRATIQUES Démnstratins des services (gestin de cmptes, ) FAQs INFORMATIONS MARKETING Vidés de témignages Enquêtes de satisfactin Bannières prduits La cncurrence prduits entre les banques évlue vers une cncurrence sur le cntenu du site internet Surces : dnnées Benchmark Grup Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

20 NOS OBSERVATIONS DES PRATIQUES ACTUELLES 2- De nuvelles fnctinnalités snt activées au bénéfice de la qualité du service rendu à la clientèle 20 Les banques dévelppent des services particuliers aux clients à travers des fnctinnalités dans le but de vendre plus et de fidéliser davantage sa clientèle Le web call back est jugé attractif par les banques en raisn de ses perfrmances cmmerciales. Le cntact avec le client a lieu au mment précis de l acte d achat et aide dnc à finaliser la transactin 25% des clients utilisent internet pur réaliser des simulatins avant de suscrire un prduit OUTILS INTERACTIFS OUTILS PERSONNELS OUTILS DE CALCUL OUTILS FONCTIONNELS Web Call Back Mail Espace pers Alertes SMS Simulateurs : prêts, épargne, Cmparateurs : crédits, livrets, Signature électrnique Certificats numérisés Chat Visi Messagerie sécurisée Archivage de dcuments Tus les budgets en un seul util (marque Bursrama) Twitter Facebk L avènement de nuvelles fnctinnalités permettant d instaurer une relatin virtuelle dans une lgique : - De prximité avec le client - De mise en cnfiance de celui-ci (et de lui «simplifier la vie») Surces : dnnées IFOP Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

21 NOS OBSERVATIONS DES PRATIQUES ACTUELLES 2- L exemple de la mise en place de la messagerie persnnelle sécurisée 21 Messagerie intégrée à l espace Internet dédié du client - Cmmunicatin de l du cnseiller - Cmmentaires Le paramétrage des destinataires dépend du segment du client. Ainsi le client peut adresser ses curriers électrniques à sn agence et/u sn cnseiller BEST PRACTICE (depuis 2009) : Un délai de répnse est paramétré sur les messages de façn à «clre les cnversatins» La cmmunicatin de l adresse mail du cnseiller est déplyée fin 2010 A l inverse le cnseiller n est plus jignable directement par téléphne, tut l accueil téléphnique est ruté vers les «cnseillers en ligne» Chaque Caisse a un niveau de maturité différent sur ce thème. Ex : Nrd de France, mail du cnseiller cmmuniqué aux clients en prtefeuille Des alertes et autres messages infrmatifs snt cnsultables sur l espace dédié même si celui-ci ne cmprte pas une véritable messagerie. Le cnseiller ne dispse que d une seule adresse, gérée sur Outlk, sur laquelle il reçit les mails prvenant de la messagerie sécurisée et des messageries classiques. Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

22 SOMMAIRE Quelques mts sur Ailancy 2. Ntre cmpréhensin de l envirnnement internet 3. Ns bservatins des pratiques actuelles 4. Ns recmmandatins Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

23 NOS RECOMMANDATIONS Quatre axes de prgrès 23 1 Cmpléter l ffre de prduits 100% en ligne Numériser le prcessus d achat 2 4 Intégrer le prtail internet dans un dispsitif multi-canal crdnné Prtail internet marchand Assister et accmpagner le client dans sn parcurs 3 Nus avns la cnvictin que ces axes de prgrès snt fndamentaux pur dynamiser les ventes et fidéliser la clientèle Une caractéristique cmmune à ces axes de prgrès : «GARANTIR L EFFICACITÉ DE LA RÉPONSE APPORTEÉ AU CLIENT» Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

24 NOS RECOMMANDATIONS 1 Cmpléter l ffre de prduits 100% en ligne 24 Descriptin Leviers d actins L uverture et la cnsultatin de cmptes, la suscriptin de livrets et de cartes, les virements en ligne et les pératins de burse snt les prduits et services les plus utilisés par les internautes Ces internautes revendiquent, dans leur quête d autnmie, la pssibilité d avir accès à l ensemble du catalgue prduits et services prpsé dans le réseau physique. L appétence des clients pur l achat en ligne d autres prduits est une réalité, ntamment : les prduits de bancarisatin (frfaits, services à la carte), les prduits simples (prtectin juridique, assurance myens de paiement) Les crédits (à la cnsmmatin, immbilier) L assurance vie, le PEA et le cmpte titres Les assurances IARD et les prduits de prévyance Cette cmplétude de l ffre dit être établie A minima dans une lgique d initialisatin avancée sur internet de l acte d achat par le client Le plus suvent dans le cadre d un achat de but en but sur internet, c est-à-dire 100% en ligne Equiper les clients avec un cntrat de banque à distance avec un accès à l espace client persnnel sécurisé Mettre à dispsitin une ffre de prduits pertinente pur la VAD par internet Prpser des prcessus clients simplifiés (saisies allégées, récupératin de dnnées clients déjà renseignées par ailleurs, étapes raccurcies) inscrits dans un vrai parcurs client Permettre la cntractualisatin à distance Organiser des «campagnes virtuelles» rchestrées par le Marketing en lien avec le Réseau et prpser des ffres prmtinnelles ciblées Dialgue avec les juristes et la cnfrmité pur le chix des prcess à appliquer OBJECTIF Prpser un catalgue prduits et services cmplet avec la pssibilité de suscrire sur internet GAINS ATTENDUS Centre de prfit affirmé Dynamisatin de la vente à distance (augmentatin du panier myen d achat) Frein à l attritin (clients en mbilité) Image innvante auprès de la clientèle Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

25 NOS RECOMMANDATIONS 2 Numériser le prcessus d achat 25 Descriptin Leviers d actins La numérisatin cntribue à faciliter les démarches administratives et cntractuelles liées à la suscriptin en ligne de prduits bancaires et financiers La numérisatin du prcessus d achat vise À dématérialiser l envi et la réceptin de dcuments cntractuels et de pièces justificatives À sécuriser la cntractualisatin à travers un dispsitif de signature du cntrat (avec la même valeur légale qu une signature manuscrite) Pur le client, elle présente l avantage de puvir réaliser sa suscriptin de but en but sur le canal internet Pur l établissement bancaire et financier, plusieurs effets psitifs snt recherchés : Une réductin des cûts d impressin, d affranchissement et de traitement Une réductin du cycle de vie des dcuments Une augmentatin des ventes avec un taux de transfrmatin client améliré Une image d innvatin, précurseur et initiatrice de nuvelles pratiques Dnner l accès, au sein du prtail internet marchand, à un espace client persnnel sécurisé après identificatin et authentificatin de la part du client Permettre au client le dépôt de dcuments numérisés et faciliter leur archivage sur l espace client persnnel sécurisé Traiter la réceptin de mails avec en fichier jint des dcuments numérisés implique une rganisatin centralisée de traitement des dssiers numériques Envyer des cntrats numérisés Instaurer la signature électrnique sur base d un certificat électrnique qualifié Dialgue avec les juristes et la cnfrmité pur le chix des prcess à appliquer OBJECTIF Prpser un dispsitif numérique permettant la cncrétisatin sur internet de l acte d achat, de manière fluide, réactive et sécurisée GAINS ATTENDUS Fluidificatin des traitements et de la relatin-client Diminutin des cûts de traitement Sécurisatin des transferts Image sécurisante auprès de la clientèle 1 Dynamisatin de la vente à distance (améliratin du taux de cncrétisatin) 1 54% des clients pensent que les pératins à distance snt mins bien sécurisées que dans une agence traditinnelle (surce BVA) 2 69% de la fraude sur les cartes bancaires est rattachée à la vente à distance (surce Grupement des cartes bancaires) Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

26 NOS RECOMMANDATIONS 3 Assister et accmpagner le client dans sn parcurs 26 Descriptin Leviers d actins Les clients internautes ttalement indépendants et autnmes, revendiquant une relatin exclusivement à distance ne représentent aujurd hui qu une faible prprtin des clients (1-2%) Les clients utilisent les sites marchands des banques pur gagner certes en autnmie sur certaines transactins bancaires mais aussi pur : Effectuer des simulatins Rechercher des infrmatins fiables et bjectives Obtenir des éléments de «cnseil» L enjeu pur le site internet est d ffrir au client à chaque instant de sn parcurs : Une assistance cntinue (guides pratiques, aides en ligne, didacticiels, démnstratins, lexiques) Un accmpagnement persnnalisé et humain d experts sur le prduit cncerné (t chat, web-call back, click t call, visicnférence, netmeeting) Deux muvements vnt alrs accmpagner la transfrmatin du prtail internet : Passage d une stratégie «One t Many» à «One t One» Passage d un site marchand à un site relatinnel Mettre en place un CRM relatinnel (piste d audit des cntacts établis avec le client quelque sit le canal d entrée) Mettre en place une équipe centralisée d experts capables de puvir interagir avec l internaute : À partir de différents médias (exemple : le téléphne, la visi, le t chat) Avec la pssibilité de visualiser l écran de l internaute Gérer l allcatin des cmpétences (qui snt en majrité cncentrées dans le réseau physique alrs que 50% des clients ne se déplacent plus en agence faute de temps) OBJECTIF Instaurer de la prximité dans une relatin virtuelle en adptant une stratégie de relatin clientèle «ne t ne» et en transfrmant le prtail internet en site relatinnel GAINS ATTENDUS Persnnalisatin de la relatin clientèle et fidélisatin (apprt de prximité) 1 Dynamisatin de la vente à distance (rebnds et relais cmmerciaux) Image de marque de la banque (cnnaissance des besins du client) Cmplémentarité et synergie entre les canaux 1 89% des clients qui ne veulent pas pter pur une banque en ligne invquent le manque de prximité (surce BVA) Etude du cabinet Ailancy «Quels axes de prgrès pur vtre prtail internet marchand?» - Septembre 2011

REGARDS AILANCY SUR LA DISTRIBUTION BANCAIRE

REGARDS AILANCY SUR LA DISTRIBUTION BANCAIRE REGARDS AILANCY SUR LA DISTRIBUTION BANCAIRE «Dynamiser sa relatin clientèle et ses ventes à distance grâce au téléphne» Etude du cabinet Ailancy Mai 2011 EN PREAMBULE 2 Ailancy est un jeune cabinet de

Plus en détail

Replacer le conseiller au centre de la relation client : les opportunités offertes par le digital

Replacer le conseiller au centre de la relation client : les opportunités offertes par le digital 1 REGARD AILANCY SUR LE DIGITAL : Replacer le cnseiller au centre de la relatin client : les pprtunités ffertes par le digital Pint de vue Ailancy Nvembre 2013 SOMMAIRE 2 1. Quelques mts sur Ailancy 2.

Plus en détail

REGARDS AILANCY SUR LA DISTRIBUTION BANCAIRE

REGARDS AILANCY SUR LA DISTRIBUTION BANCAIRE REGARDS AILANCY SUR LA DISTRIBUTION BANCAIRE Quels rôles des CRC au service d une distributin multi-canal? Etude du cabinet Ailancy Mai 2011 EN PREAMBULE 2 Ailancy est un jeune cabinet de cnseil en rganisatin

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible

Yourcegid CBRH Rendez votre application compatible Yurcegid CBRH Rendez vtre applicatin cmpatible N04170/71 Web Frmatin Mise à jur 01/12/2015 cncerné Cette frmatin permet de cmprendre les mécanismes de la nrme DSN, et de mettre chacun des prcessus de paie

Plus en détail

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES 1. SYNTHESE : Au terme de la 3 ème cnférence frmatin tenue à Alger les 12 et 13 décembre 2006, les pratiques

Plus en détail

Renouvellement d une police d assurance

Renouvellement d une police d assurance AGENTS, COURTIERS Renuvellement d une plice d assurance La prcédure de renuvellement vise à aider les représentants à respecter leurs bligatins lrs du renuvellement d une plice d assurance. Ces bligatins

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

FORMATIONS FAFIEC 2008

FORMATIONS FAFIEC 2008 ACTIONS COLLECTIVES NATIONALES 1 Nuvelle actin : Prfessinnaliser sa démarche cmmerciale (Appel d ffres de sélectin d rganismes de frmatins en curs) Savir vendre une prestatin de cnseil, c'est avant tut

Plus en détail

Proposition de services. ZAC de la Tuque Tél. 05 53 68 52 66 Fax 05 53 67 57 26 www.da47.fr

Proposition de services. ZAC de la Tuque Tél. 05 53 68 52 66 Fax 05 53 67 57 26 www.da47.fr Prpsitin de services ZAC de la Tuque Tél. 05 53 68 52 66 Fax 05 53 67 57 26 www.da47.fr 1 Smmaire DA 47 Distributin Autmatique Histrique Parc et Références Clients Engagements Ntre prestatin de service

Plus en détail

Retour d expérience : (40 mn)

Retour d expérience : (40 mn) AXA France Services Retur d expérience : Mise en place des cnditins de créatin de valeur chez AXA (40 mn) 18 Mai 2006-1- Smmaire de la présentatin AXA France en quelques chiffres Partie 1: les stratégies,

Plus en détail

Formation à destination des professionnels de l hôtellerie

Formation à destination des professionnels de l hôtellerie Frmatin à destinatin des prfessinnels de l hôtellerie COMMENT COMMERCIALISER SON ETABLISSEMENT HOTELIER? Nus vus prpsns 2 mdules : Mdule 1 : bâtir/ptimiser sa stratégie cmmerciale Mdule 2 : Les techniques

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS

Plan pluriannuel d accessibilité de TELUS Plan pluriannuel d accessibilité de Li sur l accessibilité pur les persnnes handicapées de l Ontari (LAPHO) 2014-2021 Plan pluriannuel d accessibilité de LAPHO Table des matières Applicatin 1 Intrductin

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION

DEMANDE D INFORMATION Dcument Réf. : RFI_REFAB_20091230_v0.2.dc Demande d infrmatin SPAI Page 1/10 DEMANDE D INFORMATION SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 2. PÉRIMÈTRE DE L INFORMATION... 3 2.1. CONTEXTE GÉNÉRAL...

Plus en détail

Le déploiement du télétravail alterné au commercial passage

Le déploiement du télétravail alterné au commercial passage Le dépliement du télétravail alterné au cmmercial passage Principes, cnditins et mdalités CE Cmmercial France décembre 2014 Les bjectifs du Télétravail alterné Purqui l entreprise dévelppe-t-elle le télétravail

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Achats Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

CONSULTATION. Mise en place d une solution Meta-moteur de réservation touristique

CONSULTATION. Mise en place d une solution Meta-moteur de réservation touristique CONSULTATION Mise en place d une slutin Meta-mteur de réservatin turistique SOMMAIRE 1/ Préambule : bjectifs et cntexte rganisatinnel p.2 2/ Objet de la cnsultatin p.2 3/ Prestatins attendues p.4 4/ Règlement

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30

Manuel. Manuel Utilisateur de l'espace de travail. Sopra Group My ENT. Version 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Manuel Spra Grup My ENT Versin 1.00 du mardi 25 février 2014 État : Travail 1/30 Histrique Versin Date Origine de la mise à jur Rédigée par Validée par 1.00 21/02/2012 Créatin pur My ENT V1.1 par Sprgrup

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des ventes...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des ventes... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Ventes Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

ADOPTE UN BANQUIER! L entrée en relation à l heure du digital. Note de conviction du cabinet Ailancy Janvier 2016

ADOPTE UN BANQUIER! L entrée en relation à l heure du digital. Note de conviction du cabinet Ailancy Janvier 2016 1 ADOPTE UN BANQUIER! L entrée en relatin à l heure du digital Nte de cnvictin du cabinet Ailancy Janvier 2016 @PROCESS : L ENTRÉE EN RELATION DIGITALE 2 L arrivée sur le marché bancaire des pure players

Plus en détail

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex

http://espaceassure.apgis.com Siège social : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex apgis Institutin de prévyance 12 rue Massue 94684 Vincennes cedex Espace Assuré APGIS : http://espaceassure.apgis.cm QUELQUES EXPLICATIONS Siège scial : 12, rue Massue - 94684 Vincennes cedex APGIS - Institutin

Plus en détail

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services

Qualité de service. Business Together with Microsoft Online Services Cnventin de Services Applicatins Managées Qualité de service Business Tgether with Micrsft Online Services La présente annexe spécifie les engagements de qualité de service applicables au service «Business

Plus en détail

Booster votre transformation par l Ergonomie!

Booster votre transformation par l Ergonomie! Page 1 sur 5 The e-cmmerce Academy 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Bster vtre transfrmatin par l Ergnmie! Pertinence + facilité

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

FIELD MANAGER V3, la solution dédiée aux métiers du multiservice

FIELD MANAGER V3, la solution dédiée aux métiers du multiservice FIELD MANAGER V3, la slutin dédiée aux métiers du multiservice Les 4 bénéfices Un retur sur investissement garanti grâce à un mdèle écnmique adapté à vtre vlume d activité Une augmentatin de la satisfactin

Plus en détail

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO Synthèse Décembre 2014 CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO 6, rue Gurvand

Plus en détail

RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chalon sur Saône COMPTE-RENDU

RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chalon sur Saône COMPTE-RENDU RENCONTRE CLUB «NTIC» - 2 JUILLET 2009 NICEPHORE CITE / Chaln sur Saône COMPTE-RENDU Fnctinnement du «Club» Suite aux différents échanges, il a été cnvenu d rganiser une nuvelle rencntre le 15 ctbre prchain

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request For Information) DOD-CENTER RFI Demande d infrmatin ESOP Réf. : RFI_ESOP_DemandeInfrmatin.dcx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request Fr Infrmatin) RFI20120001 SOMMAIRE 1. OBJET DE LA DEMANDE D INFORMATION... 3 1.1.

Plus en détail

GUESTONLINE. by TableOnline SOLUTION DE GESTION DES RÉSERVATIONS EN TEMPS-RÉEL ET CRM POUR LA RESTAURATION SOMMAIRE

GUESTONLINE. by TableOnline SOLUTION DE GESTION DES RÉSERVATIONS EN TEMPS-RÉEL ET CRM POUR LA RESTAURATION SOMMAIRE GUESTONLINE by TableOnline SOLUTION DE GESTION DES RÉSERVATIONS EN TEMPS-RÉEL ET CRM POUR LA RESTAURATION SOMMAIRE Présentatin du prduit GuestOnline p. 2 Le mdule de réservatin en ligne p. 2 Cahier de

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET

PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET PROPOSITION DE CREATION DE SITE INTERNET OBJET : La fédératin départementale Sarthe Nature Envirnnement (SNE) suhaite dévelpper un site Internet. Celui-ci ayant pur but de diffuser du cntenu rganisé. Ce

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

opinionway LES FRANÇAIS ET LA FERMETURE ANNONCEE DES AGENCES BANCAIRES Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Octobre 2015

opinionway LES FRANÇAIS ET LA FERMETURE ANNONCEE DES AGENCES BANCAIRES Note de synthèse Vos contacts chez OpinionWay : Octobre 2015 pininway LES FRANÇAIS ET LA FERMETURE ANNONCEE DES AGENCES BANCAIRES Nte de synthèse Octbre 2015 Vs cntacts chez OpininWay : Frédéric Micheau Directeur des études d pinin Directeur de département 15, place

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 3-1/7/2011 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité

Changez pour Gas Natural Fenosa en toute liberté et en toute simplicité Changez pur Gas Natural Fensa en tute liberté et en tute simplicité Savez-vus que depuis 2004 vus puvez chisir vtre furnisseur de gaz naturel? Le marché du gaz naturel pur les prfessinnels a été libéralisé

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014

Questionnaire aux Scop de la communication préalablement au Congrès des 10 et 11 avril 2014 Questinnaire aux Scp de la cmmunicatin préalablement au Cngrès des 10 et 11 avril 2014 Le 5 nvembre 2013, la fédératin des Scp de la cmmunicatin a demandé par curriel aux cpératives adhérentes de remplir

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CARTES CADEAUX KYRIELLES RESERVEES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES 1 / Définitins Dans le cadre des présentes Cnditins Générales, les Parties cnviennent de ce que chacun des termes et expressins figurant ci-dessus aura la significatin dnnée dans sa définitin, dès lrs

Plus en détail

Service de mobilité interbancaire - Règlement

Service de mobilité interbancaire - Règlement versin 1.0-28/10/2009 Service de mbilité interbancaire - Règlement Ce règlement cnstitue le cadre général dans lequel les banques participantes ffrent en Belgique au cnsmmateur un service de mbilité interbancaire

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 7 juillet 2010 Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Patrick Beaujard - Frédéric Berruet - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid

Plus en détail

«MALLETTE DU DIRIGEANT» Programme de la formation

«MALLETTE DU DIRIGEANT» Programme de la formation «MALLETTE DU DIRIGEANT» Prgramme de la frmatin OBJECTIFS DE LA PRESTATION : Offrir aux chefs d entreprise les myens d effectuer un diagnstic de leur activité par des utils cncrets de mesures crrectives

Plus en détail

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace

Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Mise en place d un espace numérique de travail Quickplace Une fis l espace créé par le CRDP, il y a un certain nmbre de travaux à prévir avant de puvir l utiliser avec les étudiants. D une manière générale,

Plus en détail

Politique de Service à la clientèle

Politique de Service à la clientèle Plitique de Service à la clientèle Ntre engagement : Innver et aller au-delà de vs attentes! Révisée aût 2009 Table des matières 1. Missin de l entreprise 2. Clientèle et services distinctifs 3. Départements

Plus en détail

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES

TAI054 Utiliser un logiciel de gestion de parc (généralités) TABLE DES MATIERES Apprt d infrmatins et de cnnaissances TAI054 Utiliser un lgiciel de gestin de parc (généralités) TABLE DES MATIERES 1 INTRODUCTION... 2 2 FONCTIONS DES LOGICIELS DE GESTION DE PARC... 3 2.1 ACQUISITION

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

SPEED MESSENGER SYSTEM Applications des services à valeur ajoutée

SPEED MESSENGER SYSTEM Applications des services à valeur ajoutée SPEED MESSENGER SYSTEM Applicatins des services à valeur ajutée Speed Messenger System se définit cmme un système de transmissin à distance des messageries rapides avec des myens à base d'électrnique et

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014 CAHIER DES CHARGES Organisatin d une Sirée business N 1 : Avril 2014 Date de publicatin : le 07 avril 2014 Date limite de la réceptin des candidatures : le 22 avril 2014 à 12h00 Le présent cahier des charges

Plus en détail

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique

Article I - Objet. Article II - Conditions d'utilisation de la eboutique Identificatin du prestataire de service Nm et adresse : TransGirnde Tel : 0974 500 033 Fax : S.A.S. au capital de RCS Siret : - APE : E-mail : Site web : transgirnde.fr Ci-après dénmmée : TransGirnde Cnditins

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

TransBred.com GUIDE UTILISATEUR SEPA

TransBred.com GUIDE UTILISATEUR SEPA TransBred.cm GUIDE UTILISATEUR SEPA Mise à jur 29/07/2014 Dans ce Guide Utilisateur SEPA, vus retruverez également les fnctinnalités SEPA dispnibles : - Réaliser la cnversin des RIB des bénéficiaires et

Plus en détail

La Gestion de projet Web

La Gestion de projet Web La Gestin de prjet Web Définitin de gestin de prjet Gérer et animer un prjet, être chef de prjet c est d abrd savir en négcier l bjectif mais aussi prévir. Pur cela, il faut savir mettre en œuvre les utils

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

Premiers retours sur la mise en œuvre de l offre de services 100% web dans le cadre de l accompagnement guidé dématérialisé des demandeurs d emploi

Premiers retours sur la mise en œuvre de l offre de services 100% web dans le cadre de l accompagnement guidé dématérialisé des demandeurs d emploi Premiers returs sur la mise en œuvre de l ffre de services 00% web dans le cadre de l accmpagnement guidé dématérialisé des demandeurs d empli CCE du 9 juillet 04 A l issue du dialgue scial mené au niveau

Plus en détail

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente

PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Toulois et chargée de mission en économie et gestion option vente PREPARATION DE VOTRE PFMP Réalisé et testé par Laurence Martin, enseignante au LP du Tulis et chargée de missin en écnmie et gestin ptin vente Sus le piltage de Christine Françis IEN Définir PFMP :.. Vus

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA Termes de Référence Cnsultant Intégré CDS SA Date de Démarrage: 1 Septembre 2013 Durée: 3 mis avec une pssible extensin à 6 mis maximum Objectif : L bjectif du recrutement du Cnsultant intégré est de sutenir

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises

«Enrichir l Organisation par les Hommes» LES REGIMES DE RETRAITE. Le 11 juin 2013 Formation inter entreprises «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» LES REGIMES DE RETRAITE Le 11 juin 2013 Frmatin inter entreprises (Répnse suhaitée avant le 30 avril 2013) Les réfrmes successives des retraites, dnt la plus récente

Plus en détail

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009

COMPTE-RENDU de la réunion des ACMO de l UPMC. Réunion du 15 septembre 2009 COMPTE-RENDU de la réunin des ACMO de l UPMC Réunin du 15 septembre 2009 Le 30/09/2009 Présents : Les ACMO : 79 ACMO Campus Jussieu et Sites parisiens Les représentants du Service Hygiène et Sécurité (SHS)

Plus en détail

01/07/2013, : MPKIG016,

01/07/2013, : MPKIG016, 1. OBJET DES CGU Les présentes CGU nt pur bjet de préciser le cntenu et les mdalités d utilisatin des Certificats de signature délivrés par l AC «ALMERYS USER SIGNING CA NB» d Almerys ainsi que les engagements

Plus en détail

ISO22301 Lead Implementer et Plan de Continuité d Activité

ISO22301 Lead Implementer et Plan de Continuité d Activité ISO22301 Lead Implementer et Plan de Cntinuité d Activité Du 17 au 21 Nvembre 2014 Hôtel NOVOTEL Mhamed V - Tunis Page 1/6 Intrductin La frmatin certifiante ISO22301 Lead Implementer et Plan de Cntinuité

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

SAP Financial Innovation Day 18 Mars 2014 Genève Amélioration du Planning financier : un processus simplifié pour une meilleure qualité de données

SAP Financial Innovation Day 18 Mars 2014 Genève Amélioration du Planning financier : un processus simplifié pour une meilleure qualité de données SAP Financial Innvatin Day 18 Mars 2014 Genève Améliratin du Planning financier : un prcessus simplifié pur une meilleure qualité de dnnées Orange Cmmunicatins SA Smmaire Présentatin des sciétés Prblématique

Plus en détail

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014 1 Cnvictins Ailancy et synthèse de la rencntre Ailancy avec les Digital Transfrmers Juillet 2014 SYNTHESE DES ECHANGES DE LA RENCONTRE AILANCY SUR LE DIGITAL Pur réussir sa transfrmatin Digitale... 2 Il

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

Mon offre de conseil

Mon offre de conseil Rmain SIMONIN Cnsultant Digital Mn ffre de cnseil @rmain_simnin www.rmainsimnin.fr CONSEIL EN MARKETING DIGITAL Des missins adaptées à différents types de prjets 1 2 3 Scial Media Optimisatin Audit scial

Plus en détail

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software

Kluwer ERP Dashboard - VERO. www.kluwer.be/software Kluwer ERP Dashbard - VERO www.kluwer.be/sftware Table des matières INFORMATIONS UTILES... 2 COMMENT UTILISER LE DASHBOARD... 4 LE CONTENU DU DASHBOARD... 6 LES CHIFFRES ET LES INDICATEURS... 6 LES GRAPHIQUES...

Plus en détail

B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT

B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT A) INTRODUCTION Le technicien supérieur négciatin relatin client est un vendeur - manageur cmmercial qui gère la relatin client dans sa glbalité, de la prspectin jusqu'à

Plus en détail

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE Fnds d incitatin académique Académie de Brdeaux UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE SECONDE Lycée Bernard Palissy Agen (47) DESCRIPTION DU PROJET Ce prjet, au cœur du prjet d établissement,

Plus en détail

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER La Certificatin Administrateur Analyzer d AT Internet est cmpsée de la manière suivante : Un prgramme de frmatin sur 3,5 jurs Un examen de Certificatin Aussi bien

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50

Communiqué de lancement : Sage 100 Scanfact Version V15.50 Cmmuniqué de lancement : Sage 100 Scanfact Versin V15.50 Smmaire 1. Cntexte marché P2 2. Evlutin du mde de fnctinnement des entreprises P2 3. Principe & fnctins P3 4. Bénéfices P6 5. Date de dispnibilité

Plus en détail

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000

CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 CORRECTION D URGENCE D UN APPAREIL MÉDICAL ACTION NÉCESSAIRE DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Mai 2015 URGENT Transmettez immédiatement cette lettre aux respnsables de l entretien et du cntrôle des défibrillateurs

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION

COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION COMPTE RENDU DE LA COMMISSION COMMUNICATION La cmmissin s est bien tenue le 3 mars 2010 à la brasserie Fl située dans la Gare de l Est. La cmmissin a cmmencé avec 10 minutes d avance, tus les membres de

Plus en détail

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE

Logiciel de gestion des inscriptions en CPGE Admissin CPGE Lgiciel de gestin des inscriptins en CPGE La réfrme du mde de recrutement en classes préparatires aux Grandes Écles intervenu en 2003 a prfndément mdifié la gestin par les établissements

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de cmpétitivité mndial Aérnautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de cmpétitivité Aerspace Valley Cahier des charges Définitin du FabSpace Innvatin Centre Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-265 AEROSPACE

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Infrmatins financières Prgramme d entreprise 2012-2014 Rueil-Malmaisn (France), le 22 février 2012 tient aujurd hui une cnférence avec les investisseurs financiers à Paris, au curs de laquelle, Jean-Pascal

Plus en détail