Etude de l impact du numérique sur les métiers bancaires Comité de Pilotage AFB Présentation de l étude

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude de l impact du numérique sur les métiers bancaires Comité de Pilotage AFB Présentation de l étude"

Transcription

1 Paris, le 20 mars 2014 Etude de l impact du numérique sur les métiers bancaires Cmité de Piltage AFB Présentatin de l étude Vs interlcuteurs Serge Assayag Asscié +33 (0) Charltte Béziade Cnsultante +33 (0)

2 Objectifs de l échange Objectifs de l étude, méthdlgie et planning assciés Page 3 La transfrmatin numérique de la banque Page 6 Les impacts sur les métiers de la banque Page 14 Présentatin succincte de Weave Page 22 Annexes Page 24 2

3 3 Objectifs de l étude, méthdlgie et planning assciés

4 Les bjectifs de l étude Une étude qui apprtera des éléments de cmpréhensin de l impact du numérique sur les métiers bancaires Eléments de définitin Eléments d analyse Eléments de prspective Qu entend-n par «numérique» dans la Banque? Quels métiers cela cncerne-t-il? Les métiers snt-ils tus impactés dans une même mesure? Snt-ils tus impactés simultanément? Cmment les emplis vnt-ils évluer par impact du numérique? Quels emplis snt/vnt émerger? Quels snt les impacts en termes d activités et de cmpétences émergentes? Quelles cnséquences faut-il prévir en termes de redépliement? Quelle visin prspective des métiers bancaires sus l angle numérique? 4

5 Le planning et la démarche assciés 1er ctbre ctbre nvembre nvembre nvembre février 2014 s40 s41 s42 s43 s44 s45 s46 s47 s48 s49 s50 s51 s52 s01 s02 s03 s04 s05 s06 s07 s08 Lancement de la missin 0 Cmité Pilte n 1 Cadrage et lancement du prjet Cmité Pilte n 2 Cmité de Piltage CPNE Présentatin rale de l étude 1 Cadrer les entretiens Première phase d entretiens Réaliser un premier mapping des impacts du digital par famille de métiers 2 Deuxième phase d entretiens 3 Trisième phase d entretiens Cadrer les entretiens Déterminer les cmpétences des métiers de la Banque identifiés cmme étant les plus impactés par le digital Cadrer les entretiens Valider les premières pistes d analyse de l impact du numérique sur les métiers bancaires retenus 4 Prductin et présentatin de l étude Validatin du plan et rédactin de l étude Validatin des 3 métiers à analyser 5 Piltage du prjet (suivi de l avancée des travaux avec l équipe prjet de l AFB) * Y cmpris les emplis émergeants 5 Cmité Pilte (participants à définir) Cmité de piltage de l'observatire : présentatin de l'étude aux membres patrnaux et syndicaux Cmmissin Paritaire Natinale de l Empli

6 1 La transfrmatin numérique de la banque 6

7 7 TRANSFORMATION DES COMPORTEMENTS ET USAGES DES CLIENTS

8 La transfrmatin numérique de la banque L irruptin du digital dans la sciété civile mdifie en prfndeur les usages et les cmprtements d achat Les cmprtements et attentes des clients évluent de plus en plus vite, ntamment ceux des clients «cnnectés» En cnséquence, les cllabrateurs divent faire évluer leurs mdes de fnctinnement et leur façn d exercer leur métier 8

9 9 TRANSFORMATION DES MODÈLES OPÉRATIONNELS

10 La transfrmatin numérique de la banque Le digital ne buleverse pas seulement la relatin Client-Banque mais le mdèle bancaire dans sn ensemble Plus d interactivité, de cntinuité de service et de simplicité d utilisatin Vers plus de désintermédiatin La quête de persnnalisatin Optimisatin de l expérience client Autmatisatin des prcessus Dématérialisatin et nn-matérialisatin Explitatin intelligente des dnnées Transfrmatin des prcessus pératinnels Partage d infrmatins (messagerie instantanée, RSE ) Hme shring C-créatin, Marketing digital Open Data et Open API Mdificatin des rganisatins et mdes de fnctinnement internes Ersin des marges Pressin réglementaire Evlutins réglementaires Transfrmatin des «business mdels» des banques 10

11 La transfrmatin numérique de la banque Les phénmènes bservés dans les réseaux permettent d affirmer que le mdèle des années 2000 n est plus adapté aux enjeux d aujurd hui 1 2 De nuvelles frmes d interactins clientsbanque s impsent Le temps cnsacré à l administratif augmente au détriment du cmmercial 3 Le management intermédiaire des réseaux s alurdit et s isle du métier 4 Les Directeurs d Agence divent se réinventer 5 La capacité d actin des cllabrateurs n est pas ptimisée 6 6 cnstats Les services centraux ne snt pas préparés à l évlutin de la distributin crss-canal 3 impératifs Vers une banque multicanal prpsant plusieurs mdèles de relatin client-banque différenciés par segments de clientèle? Repenser le mdèle relatinnel pur plus de prximité même à distance Orchestratin des relatins clients-banque Rôle des Cnseillers et Attachés Mise en prtefeuille des clients et taille des prtefeuilles Nrmes et méthdes cmmerciales Repenser l rganisatin de la distributin pur sutenir les nuveaux mdèles relatinnels Rôles des DR, Directeurs de Grupe et DA Animatin et piltage cmmercial Frmats et effectifs des agences Intégratin des nuveaux utils technlgiques Repenser l rganisatin de la prductin pur ptimiser l articulatin «Frnt t Back» Gestin des interactins à distance avec maintien de la prximité Efficacité et qualité des prcessus Frnt t Back Généralisatin des M/O MARS 2014

12 12 TRANSFORMATION DU PAYSAGE CONCURRENTIEL

13 La transfrmatin numérique de la banque Ces transfrmatins, crrélées aux évlutins réglementaires permettent l'émergence de nuveaux acteurs, ntamment sur les myens de paiement Le frt dévelppement de la mbilité, le dépliement des devices mbiles et des nuvelles technlgies afférentes, l «uverture» du marché des myens de paiement ( ) favrisent l émergence de nuveaux entrants et de nuveaux myens de paiement Arrivée de nuveaux entrants dans la sphère bancaire Emergence de nuveaux myens de paiements Emergence de la banque directe Offre prduit et prix prpsée similaire à celle de la banque de réseau traditinnelle mais sur un mde relatinnel privilégiant les canaux à distance et le crss-canal (e-lcl, LaNet Agence de BNP Paribas, ) Arrivée des «pure players» Banque uniquement dispnible en ligne et prpsant suvent des prix / services préférentiels cmme la carte gratuite (Bursrama, ING Direct, et plus récemment HellBank!) Surces : Etude Xerfi juin 2012/ Etude du Center Fr Retail Research, janvier 2012 Paypal, cartes à puces sans cntact NFC, paiement mbile, Wallets, MARS 2014

14 2 Les impacts sur les métiers de la banque 14

15 Les impacts sur les métiers de la Banque En synthèse, le Digital a un impact sur tus les métiers de la Banque à l exceptin de quelques fnctins supprt Le digital impacte diversement les métiers de la banque mais nécessite que l ensemble des cllabrateurs évluent sur certains fndamentaux : cmmunicatin, utils, risques et veille Dans le cadre de l étude, il a été arbitré que l analyse se cncentrerait sur les métiers clés de l activité bancaire : le métier de gestinnaire de Back Office, le métier de Cnseiller Clientèle particuliers et le métier de Directeur d Agence MARS 2014

16 16 IMPACT SUR LES MÉTIERS DE LA FORCE DE VENTE

17 Les impacts sur les métiers de la Banque Impact sur les métiers de la «Frce de Vente» Vivant au qutidien la transfrmatin numérique de la sciété, les métiers de la «Frce de Vente» snt particulièrement impactés Les chargés de clientèle (particuliers et prfessinnels) snt sensiblement impactés Dévelppement de nuvelles frmes d interactins avec les clients seln tus les canaux, practives et en lien avec les initiatives pussées sur les canaux digitaux Renfrcement de la psture de cnseil envers les clients les plus cnnectés (et dnc renseignés) et pédaggue vis-à-vis des clients mins technphiles Renfrcement de la mbilité des équipes cmmerciales (ntamment pr) Les cnseillers de gestin en patrimine nt déjà pris une lngueur d avance et snt plus mdérément impactés Les activités de chargé d accueil et de service à la clientèle purraient prgressivement disparaître avec la digitalisatin de leur activité Les Directeurs d agence snt les plus frtement impactés Mdèle managérial passant d une apprche de cntrôle à une apprche de cach cmmercial explitant les utils digitaux pur animer l équipe (ex. RSE) Vigilance à dévelpper sur les risques digitaux En première ligne dans le changement Les respnsables d une unité cmmerciale snt cnfrntés aux mêmes enjeux mais la questin de leur devenir purrait se pser pur simplifier le «millefeuille» managérial MARS 2014

18 18 IMPACT SUR LES MÉTIERS DES TRAITEMENTS

19 Les impacts sur les métiers de la Banque Impacts sur les «Métiers des Traitements» Les métiers liés à l infrmatique snt très impactés alrs que les activités de back et middle ffice snt essentiellement impactées au plan rganisatinnel La révlutin digitale renfrce le rôle des infrmaticiens et des respnsables de prjet Nécessité de rester cnstamment au fait des évlutins (infra et sft) du fait de la cntractin du cycle d innvatin Raréfactin des cmpétences en interne et sur le marché et spécialisatin des prfils Nuvelles méthdes de dévelppement (méthdes agiles, cllabratives, «mbile first», Open API, Open Data) Le renfrcement de l autmatisatin des traitements devrait permettre d augmenter l efficacité pératinnelle en back et middle ffice et purrait prbablement à terme faire baisser l effectif de ces ppulatins Renfrcement de l interactivité avec les clients internes pur faire face aux exigence d instantanéité des clients (visi, chat ) Renfrcement du niveau de cntrôle des équipes de management Cnduite du changement à acquérir au niveau des équipes de management MARS 2014

20 20 IMPACT SUR LES MÉTIERS «SUPPORTS»

21 Les impacts sur les métiers de la Banque Impacts sur les «Fnctins supprt» Le digital impacte très diversement les fnctins supprt seln les métiers Les équipes marketing divent s apprprier les nuveaux mdèles de cmmunicatin impulsés par le digital Renfrcement du marketing affinitaire (interactin avec les clients, Big Data) Interactin avec les clients influents sur les réseaux sciaux L autmatisatin des tâches et l accélératin des échanges impacte frtement les fnctins d audit et d inspectin Le digital psitinne les RH au cœur de la transfrmatin de la Banque Nuvelle frme de cmmunicatin interne (ex. crdinatin des RSE, serius games) Nuvelles frme de frmatins (ex. e-learning, reverse mentring) Les métiers de myens généraux et de secrétariat devraient cntinuer de vir leurs effectifs diminuer et les prfils se spécialiser Les autres métiers (analyste risque, juristes, ficalistes, cmptabilité, cntrôle de gestin) devraient être assez faiblement impactés Les métiers en charge de suivre les risques technlgiques snt en revanche très renfrcés par le digital MARS 2014

22 22 Présentatin de Weave

23 Weave, le cnseil multi spécialiste à taille humaine Weave, cabinet de cnseil en stratégie pératinnelle Un acteur significatif du cnseil en France Créé en cnsultants Membre administrateur du Syntec Ns dmaines d interventin 13 Une culture d excellence, alliant un savir-faire issu des grands cabinets de cnseil à une capacité à cnstruire des interventins sur mesure 1er cabinet de cnseil français diplômé EFQM en 2011 (recnnaissance de l excellence 5*) Un dévelppement internatinal, à travers l accmpagnement de nmbreux clients dans leur dévelppement bureaux à Paris et à Bruxelles Une entreprise cityenne, engagée auprès d assciatins : Vaincre la Mucviscidse, Autisme de France, Une grande écle purqui pas mi? (ESSEC) Signataire de la Charte de la parentalité et de la Charte de dévelppement durable 23

24 24 Annexes

25 A1. Analyse détaillée des impacts par métier Les métiers de la «Frce de Vente» Impact et tendance Evlutins métiers Cmpétences à dévelpper Chargé d accueil et de service à la clientèle Chargé de clientèle particuliers Chargé de clientèle prfessinnels Cnseiller gestin en patrimine Respnsable d un pint de vente Baisse de la fréquentatin des agences du fait de l autnmie crissante des clients sur les pératins curantes Apprt d assistance aux clients technphbes 2 rientatins purraient être envisagées pur le chargé d accueil de demain : Renfrcement de la dimensin cmmerciale / cnseil du chargé d accueil Suppressin du rôle de chargé d accueil (passerelle vers le chargé de clientèle particuliers u des fnctins en back / middle ffice) Baisse des rendez-vus physique en agence Nécessite de démultiplier le nmbre de cntacts client en dehrs des rendez-vus en agence Par exemple : appels srtants, envi de mails... Exigence des clients, tujurs mieux infrmés Renfrcement de l expertise métier et de la psture cnseil des chargés de clientèle particuliers Accès à l infrmatin simplifié en mbilité Démultiplicatin du nmbre de rendez-vus client hrs agence Dévelppement de nuveaux canaux de cmmunicatin par exemple : la visi Appétence des clients patrimniaux à interagir avec leurs cnseillers en situatin de mbilité Dévelppement de nuveaux canaux de cmmunicatin par exemple : la visi Transfrmatin des métiers bancaires en agence nécessitant des capacités de cnduite de changement Transfrmatin de la nature des missins d un respnsable d agence passant d un rôle de cntrôle à celui de cach avec l animatin du RSE, le partage des bnnes pratiques... Renfrcement de la respnsabilité du respnsable de pint de vente pur palier la baisse de vigilance liée à l autmatisatin des cntrôles Persnnalisatin de l accueil Pédaggie démnstratin des nuveaux services Cmmunicatin Digitale Maîtrise du risque Digital Pédaggie démnstratin des nuveaux services Practivité cmmerciale Maîtrise de la cmmunicatin Digitale Maîtrise du risque Digital Capacité cmmerciale en situatin de mbilité Practivité cmmerciale Cmmunicatin Digitale Pédaggie démnstratin des nuveaux services Maîtrise du risque Digital Capacité cmmerciale en situatin de mbilité Practivité cmmerciale Cmmunicatin Digitale Pédaggie démnstratin des nuveaux services Maîtrise du risque Digital Cnduite du changement / Caching des équipes Animatin et piltage d équipe cmmerciale Digitale Maîtrise du risque Digital Practivité cmmerciale Maîtrise de la cmmunicatin Digitale Pédaggie démnstratin des nuveaux services Cnstat Cnséquences sur les activités 25 Faible Myen Frt 21 MARS 2014

26 A1. Analyse détaillée des impacts par métier Les «Métiers des Traitements» Impact et tendance Evlutins métiers Cmpétences à dévelpper Technicien u expert administratif des pératins bancaires Respnsable d unité traitant les pératins bancaires Renfrcement de l autmatisatin des traitements Repsitinnement des cllabrateurs sur des métiers de fnctins supprt u en agence Nécessité de faire évluer les mdalités de cntrôle de prcessus autmatisés Démultiplicatin du nmbre de cntacts client (multi-canal) Dévelppement de la distributin crss-canal impactant l rganisatin des back / middle ffice Evlutin de l rganisatin nécessitant de faire évluer les filières métiers vers une rganisatin fnctinnelle et relatinnelle client (EER, Traitement pératins, Gestin des cntrôles ) Transfrmatin des métiers nécessitant des capacités de cnduite de changement Dévelppement des capacités d animatin Digitale (RSE) Maîtrise de la cmmunicatin Digitale Cntrôle de prcessus autmatisés Maîtrise des utils Digitaux Maîtrise du risque Digital Cnduite du changement / Caching des équipes Piltage de l activité Digitale Maîtrise du risque Digital Infrmaticien / Respnsable prjet infrmatique et rganisatinnel Démultiplicatin du recurs aux POC avant démarrage des dévelppements Avènement de nuvelles apprches de dévelppement par exemple la méthde agile Intérêt suscité par le big data nécessitant de mieux expliter les bases clients Cntractin du cycle de renuvellement technlgique : infra et sft Réactivité dans la prise en cmpte des remntées clients ntamment sur les réseaux sciaux Méthde agile (travail cllabratif) Maîtrise de nuvelles technlgies Business Intelligence ( explitatin Big data ) Industrialisatin du SI Maintenance des utils Digitaux (réactivité...) Cnstat Cnséquences sur les activités Faible Myen Frt MARS 2014

27 A1. Analyse détaillée des impacts par métier Les métiers de la «Fnctin Supprt» Impact et tendance Evlutins métiers Cmpétences à dévelpper Analyste risques Inspecteur, auditeur, déntlgue Juriste, fiscaliste Métiers ressurces humaines Spécialiste du marketing / Métiers cmmunicatin Métiers cmptabilité / Cntrôleur de gestin Respnsable d unité u expert traitant des activités nn bancaires Cnstat Cnséquences sur les activités 27 Dévelppement de mdèles de scring plus précis à travers l explitatin du big data Renfrcement de la capacité à autmatiser les cntrôles grâce à la business intelligence Dévelppement de mdèles d évaluatin des risques digitaux Renfrcement des cntrôles dans un cntexte d autmatisatin crissante du traitement des pératins Evlutin vers une lgique de centre de service en ligne afin d accmpagner les pératinnels dans leurs prblématiques Sllicitatin facile et rapide d experts à travers l animatin du RSE : utilisatin d avatar Participatin active de la fnctin RH dans la diffusin de la culture Digitale dans l rganisatin, accmpagnement dans l adptin des utils digitaux Animatin et piltage du Réseau scial d entreprise Animer des campagnes de recrutement Digitale Mise en valeur des cllabrateurs : challenge innvatin, diffusin des bnnes pratiques Renfrcement de la capacité à cibler les bn prspects lrs des campagnes cmmerciales Piltage de l animatin des réseaux sciaux : cmmunicatin avec les clients, partage des returs d expérience, expériences participatives pur le lancement de nuveaux services.. Pas d évlutin majeure, impact limité Pur les «fnctins de secrétariat» : renfrcement de l expertise afin de répndre aux nuvelles exigences impsées par le Digital (mise à jur de prfil sur le RSE, mise en ligne de cntributin...) Pur les fnctins «myens généraux» : renfrcement du télétravail et dévelppement des bjets cnnectés qui permettrnt une ratinalisatin de la maintenance Sllicitatin mindre des équipes «myens généraux» Faible Myen Frt Cnnaissances infrmatique (crisement de dnnées...) Animatin du RSE analyse de risques Maîtrise des utils Digitaux Maîtrise du risque Digital Cntrôle activités autmatisées Cnnaissances infrmatique (crisement de dnnées...) Maîtrise des utils Digitaux Maîtrise du risque Digital Culture de service client interne Animatin du RSE juridique Maîtrise des utils Digitaux Maîtrise du risque Digital Animatin et cntrôle du RSE (animateur, mdérateur...) Animer l aut frmatin : serius game, e-learning Recrutement Digital Détectin des talents et fidélisatin des cllabrateurs Veille, évlutin du GPEC Maîtrise du risque Digital Animatin des Réseaux sciaux Prjets infrmatiques (big data) Maîtrise des utils Digitaux Maîtrise du risque Digital Maîtrise des utils Digitaux Maîtrise du risque Digital Pur les «fnctins de secrétariat» : Sensibilisatin à l e-réputatin du manager (Réseaux sciaux interne et externe) Animatin du RSE du manger Pur les «fnctins myens généraux» : Gestin des cllabrateurs mbiles 21 MARS 2014

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

FORMATIONS FAFIEC 2008

FORMATIONS FAFIEC 2008 ACTIONS COLLECTIVES NATIONALES 1 Nuvelle actin : Prfessinnaliser sa démarche cmmerciale (Appel d ffres de sélectin d rganismes de frmatins en curs) Savir vendre une prestatin de cnseil, c'est avant tut

Plus en détail

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC»

Objectifs du module 1 : «Conception de dispositifs de formation et scénarios pédagogiques recourant aux TIC» Objectifs du mdule 1 : «Cnceptin de dispsitifs de frmatin et scénaris pédaggiques recurant aux TIC» Ce mdule vise à amener l apprenant à cncevir et à gérer un dispsitif de frmatin recurant à divers scénaris

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous?

Cahier des charges GPEC Territoriale Script Emploi National : Métier de la relation client Novembre 2015. Eléments de contexte. Qui sommes-nous? Cahier des charges GPEC Territriale Script Empli Natinal : Métier de la relatin client Nvembre 2015 Eléments de cntexte Qui smmes-nus? Le Fnds d Assurance Frmatin du Travail Tempraire (FAF-TT), OPCA (Organisme

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Contrôle des opérations Financières FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES Fnctin : Chef de Divisin Cntrôle des pératins Financières Versin : 3 Nvembre 2014 FONCTION : CHEF DE DIVISION CONTRÔLE DES OPÉRATIONS FINANCIÈRES DÉPARTEMENT : Département Opérateurs DIVISION : Divisin

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : ALL Arts, Lettres, Langues Infrmatin Cmmunicatin Culture M2 Spécialité : Master 2 Recherche, «Cmmunicatin et médiatins» 120 ES Vlume hraire étudiant : 100 h 38 h

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des ventes...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des ventes... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Ventes Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

Mon offre de conseil

Mon offre de conseil Rmain SIMONIN Cnsultant Digital Mn ffre de cnseil @rmain_simnin www.rmainsimnin.fr CONSEIL EN MARKETING DIGITAL Des missins adaptées à différents types de prjets 1 2 3 Scial Media Optimisatin Audit scial

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien Cohorte 2012-2013 PLAN DE FORMATION Frmatin : Le rôle du superviseur au qutidien Chrte 2012-2013 1. Prblématiques ayant engendré le besin de frmatin Dans le passé, n recherchait des superviseurs cmpétents au plan technique.

Plus en détail

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL Agence belge de dévelppement, la CTB mbilise ses ressurces et sn expertise pur éliminer la pauvreté dans le mnde. Cntribuant aux effrts de la Cmmunauté internatinale, la CTB agit pur une sciété qui dnne

Plus en détail

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014

10 bonnes raisons de rater son tournant Digital. Convictions Ailancy et synthèse de la rencontre Ailancy avec les Digital Transformers Juillet 2014 1 Cnvictins Ailancy et synthèse de la rencntre Ailancy avec les Digital Transfrmers Juillet 2014 SYNTHESE DES ECHANGES DE LA RENCONTRE AILANCY SUR LE DIGITAL Pur réussir sa transfrmatin Digitale... 2 Il

Plus en détail

Orientations générales de la Formation Professionnelle

Orientations générales de la Formation Professionnelle Orientatins générales de la Frmatin Prfessinnelle Année 2015 Branche Banque Ppulaire 1 Cmmissin Paritaire Natinale à l Empli 10 juillet 2014 Préambule Les rientatins générales de la frmatin prfessinnelle

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn

Chapitre 6 Les groupes au cœur de LinkedIn Chapitre 6 Les grupes au cœur de LinkedIn Purqui les grupes snt-ils assimilés au cœur de LinkedIn? Parce que ce snt les grupes qui génèrent le plus d interactins. C est au sein des grupes que vus puvez

Plus en détail

Appel aux projets - 2015-16

Appel aux projets - 2015-16 Appel aux prjets - 2015-16 LA MISSION DE L ESC RENNES «Préparer, par l enseignement et la recherche, des managers respnsables et innvants à agir efficacement dans un envirnnement glbalisé» La missin vise

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

Replacer le conseiller au centre de la relation client : les opportunités offertes par le digital

Replacer le conseiller au centre de la relation client : les opportunités offertes par le digital 1 REGARD AILANCY SUR LE DIGITAL : Replacer le cnseiller au centre de la relatin client : les pprtunités ffertes par le digital Pint de vue Ailancy Nvembre 2013 SOMMAIRE 2 1. Quelques mts sur Ailancy 2.

Plus en détail

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT

FORMATION INNOVATION MANAGEMENT FORMATION INNOVATION MANAGEMENT Atelier de 3 jurs «Réinventer sn activité» à destinatin de chefs d entreprises Dates : 24/11, 08/12 et 09/12 Lieu : Chambre de Cmmerce du Luxemburg Frais d'inscriptin :

Plus en détail

PURE DIGITAL. Catalogue de formations 100% Digitales. Programme 2013. Nous contacter : fred@lamoulie.com

PURE DIGITAL. Catalogue de formations 100% Digitales. Programme 2013. Nous contacter : fred@lamoulie.com PURE DIGITAL Catalgue de frmatins 100% Digitales Prgramme 2013 Nus cntacter : fred@lamulie.cm Fred Lamulie \ ingénieur digital marketing \ DIGITAL T G Cabinet Cnseil en Digital Marketing 9, rue Biscarra,

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Michelle KLEIN Cnsultants SYNTHESE Réf : SYNT_LANDES DE GASCOGNE GTEC Versin : V1.1 Date : 05 nvembre 2010 PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Etude sur les ressurces humaines sur le territire du Pays des Landes

Plus en détail

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER

CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER CERTIFICATION ADMINISTRATEUR ANALYZER La Certificatin Administrateur Analyzer d AT Internet est cmpsée de la manière suivante : Un prgramme de frmatin sur 3,5 jurs Un examen de Certificatin Aussi bien

Plus en détail

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation

Les solutions de paie et de gestion du personnel : du logiciel à l extermalisation Les slutins de paie et de gestin du persnnel : du lgiciel à l extermalisatin Smmaire La gestin des ressurces humaines pur les PME 1. Intrductin 2. Le lgiciel 3. La paie manuelle 4. L expert cmptable 5.

Plus en détail

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES 1. SYNTHESE : Au terme de la 3 ème cnférence frmatin tenue à Alger les 12 et 13 décembre 2006, les pratiques

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats...

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4. Le processus métier : gestion des achats... Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Gestin des Achats Dssier Pédaggique Durée : 5 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques... 4 Le

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

AGIR AUJOURD HUI POUR. Pour une performance durable et respectueuse

AGIR AUJOURD HUI POUR. Pour une performance durable et respectueuse AGIR AUJOURD HUI POUR S ADAPTER À DEMAIN Pur une perfrmance durable et respectueuse ALTASYS Cnseil Parc Angers Technple - 7 rue Alexandre Fleming 49066 ANGERS CEDEX 01 SARL au capital de 10 000 - RCS Angers

Plus en détail

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER

ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER Sessin Interentreprises «Cnstruire et négcier l accrd d entreprise Frmatin & GPEC» - suite Réfrme FPC 5 mars ANIMATION D UNE SESSION DE FORMATION INTER «METTRE EN PLACE UN ACCORD D'ENTREPRISE FORMATION/COMPETENCES»

Plus en détail

B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT

B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT B.T.S. NÉGOCIATION RELATION CLIENT A) INTRODUCTION Le technicien supérieur négciatin relatin client est un vendeur - manageur cmmercial qui gère la relatin client dans sa glbalité, de la prspectin jusqu'à

Plus en détail

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs

MSc avec projet supervisé en marketing. Lignes directrices à l intention des étudiants et professeurs MSc avec prjet supervisé en marketing Lignes directrices à l intentin des étudiants et prfesseurs Le prjet supervisé Avec mémire u avec prjet supervisé, la M. Sc. en gestin mène, au chix de chacun, à des

Plus en détail

1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE

1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE 1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE FIDUCIAIRE SUISSE VA DE L AVANT - Organisatin clarifiée - Bases mdernes: frmatin et perfectinnement prfessinnel - Centres de cmpétences: instituts, OAR, Cmité central

Plus en détail

Appel à propositions. Etude pour établir une offre de formation adaptée pour les métiers de la Relation client

Appel à propositions. Etude pour établir une offre de formation adaptée pour les métiers de la Relation client Appel à prpsitins Etude pur établir une ffre de frmatin adaptée pur les métiers de la Relatin client Opcalia 27 rue Mgadr 75 009 PARIS 01 76 53 55 03 01 76 53 55 01 Page 1 sur 7 Préambule Cette étude a

Plus en détail

Formation à destination des professionnels de l hôtellerie

Formation à destination des professionnels de l hôtellerie Frmatin à destinatin des prfessinnels de l hôtellerie COMMENT COMMERCIALISER SON ETABLISSEMENT HOTELIER? Nus vus prpsns 2 mdules : Mdule 1 : bâtir/ptimiser sa stratégie cmmerciale Mdule 2 : Les techniques

Plus en détail

Modules d Insertion Professionnelle

Modules d Insertion Professionnelle Mdules d Insertin Prfessinnelle 1 AUGMENTER SA CONFIANCE EN SOI DANS LE CADRE DE SA RÉINSERTION PROFESSIONNELLE... 2 1.1 AUDIENCE ET PRÉREQUIS... 2 1.2 DURÉE... 2 1.3 DÉROULEMENT DE LA FORMATION :... 2

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING

DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING L OBJECTIF DE LA FORMATION : Définir un plan d actin marketing sur le digital Maîtriser la phase d audit et de définitin des bjectifs Mettre en place un plan de visibilité

Plus en détail

ISO22301 Lead Implementer et Plan de Continuité d Activité

ISO22301 Lead Implementer et Plan de Continuité d Activité ISO22301 Lead Implementer et Plan de Cntinuité d Activité Du 17 au 21 Nvembre 2014 Hôtel NOVOTEL Mhamed V - Tunis Page 1/6 Intrductin La frmatin certifiante ISO22301 Lead Implementer et Plan de Cntinuité

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX

TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX TSTT - ACC FICHE 2 : LES METIERS COMMERCIAUX 1. LA STRUCTURE DE LA FONCTION COMMERCIALE Pur satisfaire au mieux le cnsmmateur, il faut une fnctin cmmerciale bien structurée. 1.1 EXEMPLE En général plusieurs

Plus en détail

L efficacité est-elle soluble dans la formation?

L efficacité est-elle soluble dans la formation? L efficacité est-elle sluble dans la frmatin? Diagnstic, enjeux et perspectives du cncept d efficacité en frmatin 10 e Université d Hiver de la Frmatin prfessinnelle Arles, 23 janvier 2008 Françis-Marie

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE Fnds d incitatin académique Académie de Brdeaux UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE SECONDE Lycée Bernard Palissy Agen (47) DESCRIPTION DU PROJET Ce prjet, au cœur du prjet d établissement,

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

Sciences Technologies Santé. Sciences et Technologies de l Information et de la communication (STIC) BASES DE DONNEES INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Sciences Technologies Santé. Sciences et Technologies de l Information et de la communication (STIC) BASES DE DONNEES INTELLIGENCE ARTIFICIELLE Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : Sciences Technlgies Santé Sciences et Technlgies de l Infrmatin et de la cmmunicatin (STIC) M2 Spécialité : BASES DE DONNEES INTELLIGENCE ARTIFICIELLE 120 ES Vlume

Plus en détail

«MALLETTE DU DIRIGEANT» Programme de la formation

«MALLETTE DU DIRIGEANT» Programme de la formation «MALLETTE DU DIRIGEANT» Prgramme de la frmatin OBJECTIFS DE LA PRESTATION : Offrir aux chefs d entreprise les myens d effectuer un diagnstic de leur activité par des utils cncrets de mesures crrectives

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

Premiers retours sur la mise en œuvre de l offre de services 100% web dans le cadre de l accompagnement guidé dématérialisé des demandeurs d emploi

Premiers retours sur la mise en œuvre de l offre de services 100% web dans le cadre de l accompagnement guidé dématérialisé des demandeurs d emploi Premiers returs sur la mise en œuvre de l ffre de services 00% web dans le cadre de l accmpagnement guidé dématérialisé des demandeurs d empli CCE du 9 juillet 04 A l issue du dialgue scial mené au niveau

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE

FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE FORMATIONS A LA MAITRISE DE L ENERGIE Frmatin «Référent Energie» PACK 1 : «Efficacité énergétique liée au prcess» PACK 2 : «Efficacité énergétique liée au bâti» 4 Jurs 3 Jurs 3 Jurs PACK 3 : «Efficacité

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

l Observatoire des métiers et des qualifications Atelier-débat Les nouveaux canaux de la relation client Mars 2012

l Observatoire des métiers et des qualifications Atelier-débat Les nouveaux canaux de la relation client Mars 2012 l Observatire des métiers et des qualificatins Atelier-débat Les nuveaux canaux de la relatin client Mars 2012 Les nuveaux canaux de la relatin client 8h30 9h00 9h15 9h15 10h30 10h30 10h45 10h45 11h00

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION VALIDEE COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 96 09 69 0142 (Cette fiche annule et remplace à cmpter Du 08/11//2012 la précédente fiche d identité) REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

Plus en détail

RESPONSABLE DE FORMATION

RESPONSABLE DE FORMATION Mme Betty BLANCHARD 34 Allée Davezac 33200 BORDEAUX 0951.0782.17 06.63.24.03.33 bettyblanchard@free.fr RESPONSABLE DE FORMATION UNE EXPERIENCE EVOLUTIVE DE 1989 A AUJOURD HUI J ai réalisé les missins de

Plus en détail

Cycle supérieur du management

Cycle supérieur du management Chaudrnnerie, Tuyauterie, Sudure ECOLE DU MANAGEMENT UIMM Cycle supérieur du management Cycle 3 Ecle de Management des Savie l'indispensable ajustement des pratiques de directin pératinnelle Présentatin

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC

SECTEUR BUREAUTIQUE. Principaux enjeux Avril 2010. Rédacteur : Hervé DANLOY. Avec la collaboration d Alexandre ISSAC Brdeaux Lille Lyn Marseille Metz Nantes Paris Tuluse SECTEUR BUREAUTIQUE Principaux enjeux Avril 2010 Rédacteur : Hervé DANLOY Avec la cllabratin d Alexandre ISSAC Sciété d expertise cmptable inscrite

Plus en détail

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT Intrductin Seln Philippe Laurent, Président- chef d entreprise d Auvergne Nuveau Mnde, l bjet premier de l assciatin est d amélirer la perceptin

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

LE METIER DE REFERENT HANDICAP

LE METIER DE REFERENT HANDICAP LE METIER DE REFERENT HANDICAP Blcs d activité et finalités intermédiaires du métier de Référent Handicap FINALITES DE L EMPLOI = Dévelppement de l empli des persnnes BLOCS D ACTIVITE Principales fnctins

Plus en détail

Retour d expérience : (40 mn)

Retour d expérience : (40 mn) AXA France Services Retur d expérience : Mise en place des cnditins de créatin de valeur chez AXA (40 mn) 18 Mai 2006-1- Smmaire de la présentatin AXA France en quelques chiffres Partie 1: les stratégies,

Plus en détail

Cadre de référence des Contrats de quartier

Cadre de référence des Contrats de quartier Cadre de référence des Cntrats de quartier Validé par le Cnseil administratif lrs de sa séance du 12 février 2014 Dcument élabré par la directin du Département de la chésin sciale et de la slidarité, sus

Plus en détail

Développement Sans Frontières

Développement Sans Frontières Dévelppement Sans Frntières Favriser les Initiatives de Slidarité internatinale Assciatin li 1901 recnnue d intérêt général Cncept qui prévit la cntributin tripartite entre : le salarié de l'entreprise

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France 1 NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France Date limite de dépôts des dssiers : 24 juillet 2013 à 12h00

Plus en détail

Consultant, PMP Associé gérant de Ruby Consulting philippe.gallet@rubyconsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56. http://www.linkedin.com/in/philippegallet

Consultant, PMP Associé gérant de Ruby Consulting philippe.gallet@rubyconsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56. http://www.linkedin.com/in/philippegallet Philippe GALLET Cnsultant, PMP Asscié gérant de Ruby Cnsulting philippe.gallet@rubycnsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56 AGILITY IN IT PROJECTS AND GOVERNANCE http://www.linkedin.cm/in/philippegallet Ruby

Plus en détail

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant

Gestion de projet de production dans le spectacle vivant Gestin de prjet de prductin dans le spectacle vivant Planifier, administrer, budgétiser : dnnez vie à vtre prjet! (réf. 401P) Intervenants Francis Richert Respnsable des musiques actuelles amplifiées au

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Catalogue de formation des meilleures pratiques de la gestion des services informatiques

Catalogue de formation des meilleures pratiques de la gestion des services informatiques SPÉCIALISTE DE LA PRODUCTION INFORMATIQUE CONSULTING FORMATION SOFTWARE INFOGÉRANCE ITIL au cœur de ns méthdes Frt de sn expertise de la prductin et de la gestin des services infrmatiques depuis plus de

Plus en détail

Contrat de Destination Voyage dans les Alpes Volet 2 / Comité Technique 17 Avril 2015

Contrat de Destination Voyage dans les Alpes Volet 2 / Comité Technique 17 Avril 2015 Cmpte-rendu Cntrat de Destinatin Vyage dans les Alpes Vlet 2 / Cmité Technique 17 Avril 2015 Participants : - Grande Traversée des Alpes : Muriel FAURE, Directrice Carline RIVA, Respnsable du Pôle Hébergements

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

Appel à projets 2015. Gestion et animation des Cyber-bases de l agglomération TPM

Appel à projets 2015. Gestion et animation des Cyber-bases de l agglomération TPM Appel à prjets 2015 Gestin et animatin des Cyber-bases de l agglmératin TPM Cntexte La Cmmunauté d Agglmératin Tuln Prvence Méditerranée a délibéré le 16 décembre 2004 pur apprter sn sutien «aux actins

Plus en détail

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Dmaine ministériel : Drit, Ecnmie, Gestin Mentin : Science plitique Spécialité

Plus en détail

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur)

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur) Répertire Natinal des Certificatins Prfessinnelles Résumé descriptif de la certificatin Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecle Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur

Plus en détail

DESIGNER EN RESIDENCE

DESIGNER EN RESIDENCE Mise en cncurrence APPEL A CANDIDATURE DESIGNER EN RESIDENCE Objet de la mis en cncurrence : Recrutement d un designer en résidence dans le cluster Numélink Date limite de candidature Mercredi 3 septembre

Plus en détail

Consultant Informatique, Monétique et Retail

Consultant Informatique, Monétique et Retail Cnsultant Infrmatique, Mnétique et Retail Marcel GOURLAY Le Pré Jan 35360 BOISGERVILLY 02 99 06 56 52 06 75 61 47 70 Marcel.gurlay@range.fr Mes capacités à travailler en équipe u en autnmie, une bnne faculté

Plus en détail

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024

Liège, le 9 février 2015. APPEL INTERNE et EXTERNE AUX CANDIDATURES N 2015/024 Centre Hspitalier Universitaire de Liège Dmaine Universitaire du Sart Tilman B35 4000 LIEGE 1 www.chuliege.be Département de Gestin des Ressurces Humaines Service Recrutement Liège, le 9 février 2015 APPEL

Plus en détail

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4

Sommaire. Sommaire... 2. Découpage de la Formation... 3. Renseignements et Moyens Pédagogiques... 4 Filière de frmatin : Utilisateur FONCTIONNEL SAP END USERS Cmptabilité Clients / Furnisseurs Dssier Pédaggique Durée : 10 jurs Smmaire Smmaire... 2 Décupage de la Frmatin... 3 Renseignements et Myens Pédaggiques...

Plus en détail

Compte- rendu de l'assemblée Générale ordinaire d EcoNav du 6 décembre 2015 Nautic, Paris

Compte- rendu de l'assemblée Générale ordinaire d EcoNav du 6 décembre 2015 Nautic, Paris Cmpte- rendu de l'assemblée Générale rdinaire d EcNav du 6 décembre 2015 Nautic, Paris Prcès- verbal Le six décembre deux mille quinze, les membres de l assciatin EcNav se snt réunis lrs du saln nautique

Plus en détail

Chargée de relation entreprise

Chargée de relation entreprise Chargée de relatin entreprise Mastère spécialisé Managment et Dévelppement des Systèmes d Infrmatin 2014/2015 Présentatin : ADP (Autmatic Data Prcessing) est une SSII américaine créée en 1949 à Rseland

Plus en détail

Bibliothécaire - Secteur secondaire - Plan d action 2013-2014

Bibliothécaire - Secteur secondaire - Plan d action 2013-2014 Plan d actin 2013 2014 Biblithécaire, secteur secndaire Cmmissin sclaire de Saint-Hyacinthe Page 1 sur 11 Biblithécaire : Sphie Mrissette Biblithécaire - Secteur secndaire - Plan d actin 2013-2014 Ce plan

Plus en détail

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44 Assistance à maitrise d uvrage (AMO) du «Prjet expérimental de sécurisatin des parcurs prfessinnels pur les métiers de la cmptabilité» Cahier des charges PRESENTATION DU PROJET Le cntexte du prjet Le prjet

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA

Termes de Référence Consultant Intégré CDS SA Termes de Référence Cnsultant Intégré CDS SA Date de Démarrage: 1 Septembre 2013 Durée: 3 mis avec une pssible extensin à 6 mis maximum Objectif : L bjectif du recrutement du Cnsultant intégré est de sutenir

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail