Ischémie mésentérique

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Ischémie mésentérique"

Transcription

1 Ischémie mésentérique Veineuse Artérielle Chronique: Angor Mésentérique Aigue Radiologie interventionnelle

2 Pre-test Mr X 75 ans Arrêt des matière et des gaz avec élévation de la CRP dans les suite d une chirurgie abdominale récente (appendicite perforée): recherche d une bride Antécédent de stent aorto-iliaque sous rénal pour sténose de l aorte et des artères iliaques primitives

3 Qu en pensez vous?

4 1 - Diagnostic? 2 - Mécanisme?

5 Ischémie mésentérique d origine veineuse 5 à 15 % des ischémies mésentérique Etiologies: Chirurgie abd Inflammation Trauma Trouble de la coag HTTP Oestro-P Occlusion sur bride et invagination

6 Présentation clinique Douleur aigue disproportionnée par rapport aux autre SF (Nausée, vomissement, constipation, diarrhée ± sanglante) Acidose métabolique et hyperleucocytose légère à modérée Patient jeune au décours d une chirurgie abdominale (splénectomie ++)

7 Imagerie ASP: non spécifique US Doppler: Thrombose veineuse Epaississement des parois digestives ± Epanchement TDM (sensibilité > 90%) - thrombose porto mésentérique Circulation collatérale Epaississement des parois digestives Epanchement intra abdominal (signe de gravité) Autres signe de gravité (dilatation des anses, pneumatose, pneumopéritoine)

8

9 Prise en charge Signe d infarctus ou de péritonite Chirurgie Autres: tt médical (héparinothérapie) et surveillance

10 Ischémie mésentérique d origine artérielle 1% des abdomens aigues Mortalité de 60% En général patient âgé avec terrain à risque Angio-TDM ++ Atteinte les plus graves = thrombose vasculaire distales plus difficilement visible en TDM Thrombose proximale d un tronc (AMS) avec les autres troncs déjà pathologiques

11 Ischémie mésentérique d origine artérielle: La cause? -Obstruction de l AMS par embol: 40%-50% La gravité dépend de la collatéralité -Thrombose sur sténose athéromateuse: 20%-30% (présence d une collatéralité) -Ischémie mésentérique non occlusive: 25% choc, hypoperfusion: très mauvais pronostic - Dissection aortique: seul 5% des patients avec Dissection aortique

12 Angor mésentérique Douleurs post-prandiale Restriction alimentaire et amaigrissement Thrombose ou sténose > 50% de 2 troncs sur 3. Dépend de la collatéralité Ethiologie: athérome+++, vascularite, Radiothérapie Diagnostic différentiel avec Ischémie aigue - douleur continue - Signe péritonéaux

13

14 Homme de 24 ans après radiothérapie pour lymphome: angor mesentérique +++

15 Vascularite

16 Diagnostic et traitement

17

18 Ischémie mésentérique d origine artérielle Différent degré d atteinte Superficiel et réversible: nécrose de la muqueuse, érosion et ulcération (réversible) Nécrose de la sous muqueuse et des couches musculaires (réparation = sténose) Infarctus de la parois entière = nécrose mortalité+++ = urgence chirurgicale

19 Imagerie US Doppler: peu productif en urgence Gaz (iléus réactionnel) Lésions distales non visibles TDM He sans injection avec phase artérielle (reconstruction vasculaire) et phase portale (aspect du tube) VPP de 80% mais VPN de 95%

20

21 Homme de 80 ans et suite de collectomie

22 Embol

23 TDM L aspect dépend de la gravité et du site atteint: intestin grêle infarctus : parois fines presque virtuelles sans réhaussement, lumière dilatée remplie de liquide (absence de gaz) Atteinte réversible: parois épaissies Colon Parois épaissies dans tous les cas Stade ultime: Pneumatose de la paroi et des vx Epanchement intra-abdominal Réactionnel Perforation

24

25

26

27 Perforation

28 Réponse Mr X 75 ans Arrêt des matière et des gaz avec élévation de la CRP dans les suite d une chirurgie abdominale récente (appendicite perforée): recherche d une bride Antécédent de stent aorto-iliaque sous rénal pour sténose de l aorte et des artères iliaques primitives

29 Qu en pensez vous?

30 1 - Diagnostic? 2 - Mécanisme?

I- Introduction : - «L occlusion des vaisseaux mésentériques est une maladie : o «L occlusion des vaisseaux mésentériques est une maladie : o.

I- Introduction : - «L occlusion des vaisseaux mésentériques est une maladie : o «L occlusion des vaisseaux mésentériques est une maladie : o. Infarctus entéromésentérique Pr. Y. BENKHALEF I- Introduction : - «L occlusion des vaisseaux mésentériques est une maladie : o «L occlusion des vaisseaux mésentériques est une maladie : o.dont le diagnostic

Plus en détail

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner

Orientation. Urgences abdominales - III. Exploration. Pancréatite aiguë. PA / scanner Orientation Urgences abdominales - III Yves Gandon Urgence = douleurs quasiconstantes Localisation oriente +++ Associées à Occlusion (sur bride post-chir, hernie ) Fièvre (appendicite, cholécystite, sigmoïdite

Plus en détail

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015 Occlusions intestinales F. Labbé IFSI octobre 2015 Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Rôle de l IDE aux urgences Rôle de l IDE dans le service Rôle de

Plus en détail

Mr G. 52 ans Douleur abdominale aux urgences...

Mr G. 52 ans Douleur abdominale aux urgences... Mr G. 52 ans Douleur abdominale aux urgences... Symposium 9 avril 2013 Cas de Mr G. 52 ans Motif: douleur abdominale Antécédents -myopathie dégénérative de la corne antérieure, VNI plusieurs heures/jour

Plus en détail

Occlusion Intestinale Aiguë. Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine

Occlusion Intestinale Aiguë. Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine Occlusion Intestinale Aiguë Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine Syndrome occlusif Définition: Obstruction au passage du contenu digestif Quelle que soit la cause Conséquences:

Plus en détail

Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives. N. Grenier

Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives. N. Grenier Exploration ultrasonore de l aorte et des artères digestives N. Grenier Échographie normale de l AA Définition Perte du parallélisme des bords de l aorte avec augmentation de calibre > 1,5 fois le diamètre

Plus en détail

Urgences abdominales non traumatiques & radiologie

Urgences abdominales non traumatiques & radiologie Urgences abdominales non traumatiques & radiologie Situations cliniques Choc hypovolémique Douleur épigastrique aiguë Pancréatite Perforation Ischémie Occlusion Douleurs localisées: Hypocondres Fosses

Plus en détail

Le point de vue du radiologue

Le point de vue du radiologue Le point de vue du radiologue Noémie Butori Assistante en radiologie - CH Mâcon Le téléphone sonne à 0h30 60 ans, douleur abdominale et vomissements, multiples ATCD chir abdo. «Je suis interne d ortho,

Plus en détail

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Service de chirurgie digestive et oncologique CHU Amiens Picardie Sardaigne, le 9 septembre 2015 Plan Qu est ce que

Plus en détail

234. Diverticulose colique et sigmoïdite

234. Diverticulose colique et sigmoïdite Sommaire 234. Diverticulose colique et sigmoïdite diagnostic, situations d urgence et prise en charge, attitude thérapeutique et suivi Diverticulose (non compliquée) Découverte fortuite sur TDM = hernie

Plus en détail

Les urgences en chirurgie vasculaire

Les urgences en chirurgie vasculaire CONGRES DE AFMED NOVEMBRE 2015 Hôtel du Fleuve Kinshasa RDC Les urgences en chirurgie vasculaire Les urgences vasculaires Pathologie aortique : Dissections aortiques, anévrismes de l aorte thoracique et/ou

Plus en détail

VOLVULUS DU COLON INTRODUCTION : ÉPIDÉMIOLOGIE : POINTS DE ROTATION :

VOLVULUS DU COLON INTRODUCTION : ÉPIDÉMIOLOGIE : POINTS DE ROTATION : INTRODUCTION : VOLVULUS DU COLON Les volvulus du côlon sont une cause rare mais grave d occlusion colique organique (1% occlusions intestinales). Ils constituent une urgence diagnostique et thérapeutique.

Plus en détail

observation. Dr Ababacar Mbengue Dakar -des images gazeuses d'aéromésentérie sont observés à divers niveaux des veines de drainage..

observation. Dr Ababacar Mbengue Dakar -des images gazeuses d'aéromésentérie sont observés à divers niveaux des veines de drainage.. homme 73 ans, hypertendu connu ; douleurs abdominales aiguës intenses évoluant depuis 24heures, ballonnement.pas de signe d irritation péritonéale. TA 9/7. Quels sont les éléments significatifs à retenir

Plus en détail

ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES

ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES Objectifs l Reconnaître et traiter précocement l ischémie l Mécanisme et cause de l obstruction l Revascularisation et sauvegarde du membre l Prévention

Plus en détail

DEFINITION PERITONITES AIGUES PHYSIOPATHOLOGIE (2) PHYSIOPATHOLOGIE (1) 22/12/2009. Inflammations aigues ou chroniques du péritoine

DEFINITION PERITONITES AIGUES PHYSIOPATHOLOGIE (2) PHYSIOPATHOLOGIE (1) 22/12/2009. Inflammations aigues ou chroniques du péritoine DEFINITION Inflammations aigues ou chroniques du péritoine PERITONITES AIGUES Nombreux tableaux cliniques Réactions particulières du péritoine aux agressions 18/01/07 2 PHYSIOPATHOLOGIE (1) PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Artères Rénales -C- Michel Dauzat, Jean-Pierre Laroche, Thierry Puttemans,

Artères Rénales -C- Michel Dauzat, Jean-Pierre Laroche, Thierry Puttemans, Artères Rénales -C- Michel Dauzat, Jean-Pierre Laroche, Thierry Puttemans, Indications Sténose de l artères rénale et HTA Occlusion de l artère rénale Surveillance après traitement Néphropathies Étude

Plus en détail

SYNDROMES DOULOUREUX ABDOMINAUX. P. Revel Pôle Urgence Adult

SYNDROMES DOULOUREUX ABDOMINAUX. P. Revel Pôle Urgence Adult SYNDROMES DOULOUREUX ABDOMINAUX P. Revel Pôle Urgence Adult 1 EPIDÉMIOLOGIE 10 % des consultations aux urgences 30 % d hospitalisation 50 % sorties sans étiologie précise 2 CAVITÉ PÉRITONÉALE 3 ESPACE

Plus en détail

Chapitre 15 Occlusions intestinales

Chapitre 15 Occlusions intestinales Chapitre 15 Occlusions intestinales 1. Différents types d occlusion intestinale 2. Sémiologie clinique de l occlusion aiguë 3. Imagerie de l occlusion aiguë Les occlusions, définies par un arrêt du transit

Plus en détail

Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner

Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner Caractéristiques des colites aiguës de l adulte au scanner Matthias BARRAL, Mourad BOUDIAF, Anthony DHAN, Lounis HAMZI, Philippe SOYER Radiologie viscérale et vasculaire Hôpital Lariboisière-APHP & Université

Plus en détail

SYNDROMES DOULOUREUX ABDOMINAUX

SYNDROMES DOULOUREUX ABDOMINAUX SYNDROMES DOULOUREUX ABDOMINAUX P. Revel Pôle Urgence Adult 1 EPIDÉMIOLOGIE 10 % des consultations aux urgences 30 % d hospitalisation 50 % sorties sans étiologie précise 2 1 CAVITÉ PÉRITONÉALE 3 ESPACE

Plus en détail

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MORBIDITÉ MORTALITÉ DE LA CHIRURGIE COLO-RECTALE A.CHETOUANE, A.ANOU, O.BENHADID, A.DJITLI, Y.BENMEDDOUR, A.OURABAH, Z.IMESSAOUDENE Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MATÉRIEL D ÉTUDE Il s agit d une

Plus en détail

jeune femme de 24 ans, antécédents de tumeur cérébelleuse dans l

jeune femme de 24 ans, antécédents de tumeur cérébelleuse dans l jeune femme de 24 ans, antécédents de tumeur cérébelleuse dans l enfance, traitée par dérivation ventriculo-péritonéale Arrêt des matières et des gaz depuis 2 jours, abdomen tendu et douloureux avec fébricule.

Plus en détail

IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE

IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE A travers un cas clinique CH A.GAYRAUD Dr NIAMPA, Chir A IDENTITE Mr T. A. 87 ans Marié père de 3 enfants Vit a domicile Non autonome MOTIF D HOSPITALISATION Syndrome occlusif

Plus en détail

De la douleur abdominale aigue et de la diverticulite sigmoïdiennne en particulier

De la douleur abdominale aigue et de la diverticulite sigmoïdiennne en particulier De la douleur abdominale aigue et de la diverticulite sigmoïdiennne en particulier Dr David Manaouil, clinique Pauchet Dr Patrice Demailly, Quevauvilliers Cas clinique 1 Mr Malamepanche 68 ans, douleur

Plus en détail

L entérocolite nécrosante

L entérocolite nécrosante Catégorie paramédicale Section Bachelier en Soins Infirmiers spécialisé en pédiatrie L entérocolite nécrosante NOM : JAKAB - STAVAUX PRENOM : Gaudeline - Bérengère COURS : Pathologie chirurgicale PROFESSEUR

Plus en détail

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire

135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire Sommaire 135. Thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire diagnostic, situations d urgence et prise en charge, attitude thérapeutique et suivi Points clés en imagerie Importance de bien poser l indication

Plus en détail

femme 61 ans.contrôle d une colite pseudo-membraneuse actuellement traitée avec bilan coprologique biologique négatif

femme 61 ans.contrôle d une colite pseudo-membraneuse actuellement traitée avec bilan coprologique biologique négatif femme 61 ans.contrôle d une colite pseudo-membraneuse actuellement traitée avec bilan coprologique biologique négatif Scanner abdomino-pelvien déclaré " sans particularité" Solène Varnier (IHN) Scanner

Plus en détail

le scanner sans injection montre une occlusion mécanique du grêle en amont de l iléon terminal : inflammatoire? tumoral? Epaississement et aspect

le scanner sans injection montre une occlusion mécanique du grêle en amont de l iléon terminal : inflammatoire? tumoral? Epaississement et aspect Douleurs abdominales diffuses, arrêt des matières et des gaz depuis 48h sans vomissement ni fièvre chez un patient en aplasie à J15 d une induction pour LAM : Quels sont les principaux éléments sémiologiques

Plus en détail

QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE?

QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE? QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE? EM DANSE, O DEWIT, L GONCETTE, C SEMPOUX, A KARTHEUSER, B VAN BEERS

Plus en détail

Un cas de séméiologie : douleur abdominale (présenté aux assises de l AMCAR)

Un cas de séméiologie : douleur abdominale (présenté aux assises de l AMCAR) Un cas de séméiologie : douleur abdominale (présenté aux assises de l AMCAR) Homme de 61 ans Seul facteur risque CV : tabagisme 30 PA, sevré depuis 3 ans Se plaint d une douleur abdominale récidivante

Plus en détail

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale.

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectifs Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectif n 2 : Préciser les stratégies d imagerie abdomino-pelvienne en urgence

Plus en détail

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE A. Aschero, G. Gorincour, B. Bourlière-Najean, P. Devred, P. Petit Hôpital Timone-Enfants, Marseille Les objectifs Place des différents examens

Plus en détail

Pathologie abdominale aiguë chirurgicale. Jean Hardwigsen Sce de chirurgie générale et transplanta2on hépa2que CHU La Concep2on

Pathologie abdominale aiguë chirurgicale. Jean Hardwigsen Sce de chirurgie générale et transplanta2on hépa2que CHU La Concep2on Pathologie abdominale aiguë chirurgicale Jean Hardwigsen Sce de chirurgie générale et transplanta2on hépa2que CHU La Concep2on La prise en charge selon quels points de vue? evidence base medecine? efficacité?

Plus en détail

Prise en charge des urgences abdominales en imagerie

Prise en charge des urgences abdominales en imagerie Prise en charge des urgences abdominales en imagerie N. Siauve, C. Lefort, L. Fournier, A. Hernigou, C. Grataloup, CA. Cuénod, O. Clément, G. Frija. Service de Radiologie PR G.Frija, HEGP, Paris Principes

Plus en détail

ITEM 208 : ISCHEMIE ARTERIELLE AIGUE DES MEMBRES COLLEGE DES ENSEIGNANTS DE CHIRURGIE ET DE MEDECINE VASCULAIRE

ITEM 208 : ISCHEMIE ARTERIELLE AIGUE DES MEMBRES COLLEGE DES ENSEIGNANTS DE CHIRURGIE ET DE MEDECINE VASCULAIRE Item 208 : Ischémie artérielle aiguë des membres (en dehors des traumatismes) : Diagnostiquer une ischémie aigue des membres, Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. 1. Introduction

Plus en détail

Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle

Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle Apport de l entero-scanner dans l imagerie des tumeurs endocrines de l intestin grêle C Dromain, T de Baere, JC Sabourin, I Lopez, R Sigal, E Baudin Institut Gustave Roussy - Villejuif Introduction Tumeurs

Plus en détail

Module HGE: Tube digestif. Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André

Module HGE: Tube digestif. Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André Module HGE: Tube digestif Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André Pathologie tumorale Tumeurs malignes gastriques Adénocarcinome T 2 Lymphome gastrique Epaississement circonférentiel

Plus en détail

CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF

CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF CAS-CLINIQUE PROGRESSIF SIDES-ECNi FICHE SIGNALITIQUE DU DOSSIER PROGRESSIF Référence du Cas-Clinique- Progressif : Faculté Nom et prénom du rédacteur Nom et prénom du relecteur Spécialité du rédacteur

Plus en détail

Traumatismes de l Abdomen

Traumatismes de l Abdomen MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE CONSTANTINE 3 FACULTE DE MEDECINE DEPARTEMENT DE MEDECINE 4 ème année de Médecine Module de Gastro-enterologie Traumatismes

Plus en détail

important athérome calcifié aorto-iliaque

important athérome calcifié aorto-iliaque Patient de 70 ans présentant une fièvre inexpliquée depuis 2 ans. Suivi pour une LMC. Apparition d une toux productive et d un syndrome inflammatoire biologique. Premier scanner réalisé sans IV. -foyers

Plus en détail

VASCULARITES SYSTEMIQUES ET TUBE DIGESTIF : QUE DEVONS NOUS SAVOIR?

VASCULARITES SYSTEMIQUES ET TUBE DIGESTIF : QUE DEVONS NOUS SAVOIR? VASCULARITES SYSTEMIQUES ET TUBE DIGESTIF : QUE DEVONS NOUS SAVOIR? R. Salem 1, A. Hamzaoui 2, O. Harzallah 2, M.A. Jellali 1, A. Zrig 1, W. Mnari 1, W. Harzallah 1, J. Saad 1, M. Maatouk 1, S. Mahjoub

Plus en détail

LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP

LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP LES ANEVRISMES DE L AORTE Dr DASSIER HEGP Les anévrismes de l Aorte (AA) se traduisent par une rupture du parallélisme des bords de l Aorte. L étiologie la plus fréquente en est l athérome. Ils exposent

Plus en détail

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi

au temps veineux, on confirme la thrombose de la veine ovarienne droite qui est augmentée de calibre et non rehaussée prise de contraste de la paroi Femme de 25 ans; accouchement il y a 5 jours ; douleurs abdominales depuis deux jours, syndrome inflammatoire biologique, fièvre. Quels sont les éléments sémiologiques à retenir images CH Metz - Scanner

Plus en détail

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications 1 INTRODUCTION Diverticule Hernie acquise de la muqueuse et de la sous-muqueuse à travers la musculeuse, développée au niveau des zones de pénétration

Plus en détail

L IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE AORTIQUE AIGUË. S. Semlali, M. Mahi, H. Chtata, A. Hanine, S. Akjouj, M. Jidal, S. Chaouir

L IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE AORTIQUE AIGUË. S. Semlali, M. Mahi, H. Chtata, A. Hanine, S. Akjouj, M. Jidal, S. Chaouir L IMAGERIE DE LA PATHOLOGIE AORTIQUE AIGUË S. Semlali, M. Mahi, H. Chtata, A. Hanine, S. Akjouj, M. Jidal, S. Chaouir But Connaître les signes en imagerie de la pathologie aigue de l aorte. Envisager les

Plus en détail

Patiente de 74 ans ; artérite oblitérante des MI sévère ; syndrome douloureux aigu fébrile de l'hypochondre droit à début brutal

Patiente de 74 ans ; artérite oblitérante des MI sévère ; syndrome douloureux aigu fébrile de l'hypochondre droit à début brutal Patiente de 74 ans ; artérite oblitérante des MI sévère ; syndrome douloureux aigu fébrile de l'hypochondre droit à début brutal un premier scanner sans injection de produit de contraste en raison d'une

Plus en détail

Chapitre 17 Tromboses du système vasculaire digestif

Chapitre 17 Tromboses du système vasculaire digestif Chapitre 17 Tromboses du système vasculaire digestif 1. Anatomie du système vasculaire digestif abdominal 2. Physiologie de la circulation splanchnique 3. Ischémie de l intestin grêle 4. Colites ischémiques

Plus en détail

important athérome calcifié aorto-iliaque

important athérome calcifié aorto-iliaque Patient de 70 ans présentant une fièvre inexpliquée depuis 2 ans. Suivi pour une LMC. Apparition d une toux productive et d un syndrome inflammatoire biologique. Premier scanner réalisé sans IV. Chloé

Plus en détail

Circulation Métabolismes. Item N : Ischémie Aiguë

Circulation Métabolismes. Item N : Ischémie Aiguë Circulation Métabolismes. Item N 08.223-2 : Ischémie Aiguë Référentiel 1. Définition L ischémie aiguë est une interruption brutale du flux artériel au niveau d un membre entraînant une ischémie tissulaire.

Plus en détail

Prescription et Imagerie Abdominale

Prescription et Imagerie Abdominale Prescription et Imagerie Abdominale Médecine Générale et imagerie abdominale Questions cliniques Problème aigu /chronique Suivi d une anomalie traitée par le MT Suivi d une anomalie traitée par MT & Spécialiste

Plus en détail

Ischémie Mésentérique et Syndrome de Défaillance Multiviscérale. Jonathan Etcheverry DESC de réanimation médicale 05/12/2007

Ischémie Mésentérique et Syndrome de Défaillance Multiviscérale. Jonathan Etcheverry DESC de réanimation médicale 05/12/2007 Ischémie Mésentérique et Syndrome de Défaillance Multiviscérale Jonathan Etcheverry DESC de réanimation médicale 05/12/2007 Définitions SDMV Dysfonction multiple d organes Entité clinico biologique Gravité

Plus en détail

Ischémie colique transmurale

Ischémie colique transmurale Ischémie colique transmurale Aspects cliniques et tomodensitométriques S Alturkistany (1), E Kao (1), G Artho (1), F Mignon (2), B Mesurolle (1) (1) Montréal - Canada, McGill University Health Center (2)

Plus en détail

il y a mieux à faire si l'on examine de près images du caeco-ascendant

il y a mieux à faire si l'on examine de près images du caeco-ascendant Jeune fille de 22 ans, consulte aux urgences devant des douleurs abdominales aigues, en FID.. Vomissements, diarrhée. avec impériosités défécatoires.pas de contracture, pas de défense. T 37 5-38.aucun

Plus en détail

Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst

Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst Objectifs Ulcère perforé ASP Scanner Pneumopéritoine Occlusions ASP Scanner Sigmoïdite aiguë diverticulaire

Plus en détail

Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à

Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir, dans ce contexte F. Jausset,IHN CHR METZ-Bon-Secours

Plus en détail

Longueur. Mésentère. Surface. Vaisseaux. Mobilité. Lymphatiques

Longueur. Mésentère. Surface. Vaisseaux. Mobilité. Lymphatiques Difficultés Liées au tube Liées à son environnement Longueur Surface Mobilité Mésentère Vaisseaux Lymphatiques Difficultés Techniques ASP & transit opaque: Toujours d actualité Jusqu à 1970/1975: Suivi

Plus en détail

Infarctus entéro-ésentérique & Colite ischémique

Infarctus entéro-ésentérique & Colite ischémique Infarctus entéro-ésentérique & Colite ischémique Dr Collin Service de chirurgie viscérale, digestive et cancérologique Unité de Transplantation Hépatique CHU BESANCON Introduction Ischémie mésentérique

Plus en détail

Radiographie de l'abdomen sans préparation (ASP)

Radiographie de l'abdomen sans préparation (ASP) Radiographie de l'abdomen sans préparation (ASP) I Introduction Les principales indications d'un abdomen sans préparation sont : - la recherche d'une perforation digestive qui se manifeste par la présence

Plus en détail

Echographie et Urgences abdominales non traumatiques de l adulte: l intérêt et limites

Echographie et Urgences abdominales non traumatiques de l adulte: l intérêt et limites Echographie et Urgences abdominales non traumatiques de l adulte: l intérêt et limites Situations cliniques Choc hypovolémique Douleur épigastrique aiguë Pancréatite atite Perforation Ischémie Occlusion

Plus en détail

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte PERITONITE Péritonites Inflammation aiguë du péritoine: Quelqu en soit la cause Le plus souvent: perforation d organe creux ou diffusion d

Plus en détail

Biopathologie. Cours n 4 : Athérome. Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY

Biopathologie. Cours n 4 : Athérome. Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY Biopathologie Cours n 4 : Athérome Jean-François Emile, Service de pathologie & EA4340 Hôp. Ambroise Paré, APHP & Université de Versailles SQY Athérome / Athérosclérose Lésion des grosses et moyennes artères

Plus en détail

Imagerie de l abdomen aiguë fébrile.

Imagerie de l abdomen aiguë fébrile. Imagerie de l abdomen aiguë fébrile. Questions? Situation fréquente Trio: examen clinique, biologie, imagerie Examen clinique et biologie souvent en défaut D autant que l on monte en âge S agit-il vraiment

Plus en détail

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte PERITONITE Péritonites Inflammation aiguë du péritoine: Quelqu en soit la cause Le plus souvent: perforation d organe creux ou diffusion d

Plus en détail

- Douleur et sa localisation : FID, HCD, épigastre, diffuse.. - Présence ou non d un état de choc hypovolémique (hémorragie intra ou retro péritonéal)

- Douleur et sa localisation : FID, HCD, épigastre, diffuse.. - Présence ou non d un état de choc hypovolémique (hémorragie intra ou retro péritonéal) DR A. ACHEUK-YOUCEF Imagerie Médicale CHUC URGENCES ABDOMINALES NON TRAUMATIQUES I-INTRODUCTION Abdomen aigu = Lésion provoquant une douleur abdominale aigue ; nécessitant une prise en charge rapide parfois

Plus en détail

Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant

Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant Imagerie de causes rares de l hypertension artérielle réno vasculaire chez l enfant N.ALLALI, R.DAFIRI Service de Radio-pédiatrie Hôpital d Enfant-Maternité, CHU-Rabat INTRODUCTION L hypertension artérielle

Plus en détail

ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES

ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES ISCHEMIE AIGUE DE MEMBRES Objectifs! Reconnaître et traiter précocement l ischémie! Mécanisme et cause de l obstruction! Revascularisation et sauvegarde du membre! Prévention

Plus en détail

Imagerie vasculaire. N. Grenier

Imagerie vasculaire. N. Grenier Imagerie vasculaire N. Grenier US et imagerie vasculaire Mode B : Imagerie de la paroi vasculaire des grosses artères Imagerie des anévrysmes de l aorte Imagerie de la perméabilité veineuse Mode Doppler

Plus en détail

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE LA TUBERCULOSE DIGESTIVE I - Introduction Problème de santé publique +++ Deux millions de décès par an dans le monde Atteinte digestive : rare Localisation péritonéale = la plus Fréquente deslocalisations

Plus en détail

Cas cliniques DAR. Anne Charpentier-Dubocage. Paris, HEGP

Cas cliniques DAR. Anne Charpentier-Dubocage. Paris, HEGP Cas cliniques DAR Anne Charpentier-Dubocage Paris, HEGP CAS N 1 CAS N 1 n Patient de 22 ans à J2 d une intervention pour phéochromocytome. Notion de spasme de l artère rénale gauche lors de l intervention.

Plus en détail

exploration thoracique lors de la mise en évidence de la dissection de l'aorte abdominale

exploration thoracique lors de la mise en évidence de la dissection de l'aorte abdominale Homme de 35 ans; Colectomie totale à l'âge de 8 ans pour hématome des parois intestinales.dissection coronarienne droite en mars 2014. Splénectomie pour rupture de l'artère splénique, transféré en urgence

Plus en détail

MA. Ottenin (IHN) quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces images

MA. Ottenin (IHN) quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces images Patiente de 76 ans. ; double pontage coronarien le 08.12.2010 ; choc cardiogénique le 12.12.2010 sur tamponnade : drainage péricardique pour hémopéricarde. TDM le 15.12.2010 pour syndrome abdominal aigu

Plus en détail

Imagerie des sigmoïdites : complications fréquentes et plus rares

Imagerie des sigmoïdites : complications fréquentes et plus rares Imagerie des sigmoïdites : complications fréquentes et plus rares Hôpital Saint Antoine J. Cazejust, N. Colignon, B. Hammel, C. Tourabi, Y. Menu Hôpital Saint Antoine Paris - France Introduction Epidémiologie

Plus en détail

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare.

Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle survient au cours de la 2 ème décade de vie. L atteinte pédiatrique reste très rare. La maladie de Takayasu est une artérite inflammatoire des vaisseaux de gros calibre qui atteint avec prédilection l aorte et ses principales branches. Son incidence varie de 1,2 à 2,6 cas/million/an. Elle

Plus en détail

Localisez et décrivez les principaux éléments de sémiologie radiologique. Temps veineux 75 sec

Localisez et décrivez les principaux éléments de sémiologie radiologique. Temps veineux 75 sec homme 61 ans, douleurs du flanc gauche depuis 3 jours avec défense, apyrétique, syndrome inflammatoire biologique (CRP à 227mg/l) ; suspicion clinique de sigmoïdite? Marion GRANDHAYE IHN Avant injection

Plus en détail

Compressibilité de la veine

Compressibilité de la veine Échographie 4 points Intérêt Réalisation pratique Application pratique Un seul critère Compressibilité de la veine A savoir NORMAL THROMBOSE Contenu quasi anéchogène hyperéchogène Parois non visibles visibles

Plus en détail

La pneumatose intestinale de l adulte : du bénin au vital

La pneumatose intestinale de l adulte : du bénin au vital La pneumatose intestinale de l adulte : du bénin au vital H Pico, C Prost, J Soussan, T Bège*, S Coze, M Panuel, K Chaumoitre Service d Imagerie Médicale *Service de Chirurgie Digestive Hôpital Nord CHU

Plus en détail

L ISCHÉMIE MÉSENTÉRIQUE CHRONIQUE. Martineau Chloé DES 02/2013

L ISCHÉMIE MÉSENTÉRIQUE CHRONIQUE. Martineau Chloé DES 02/2013 L ISCHÉMIE MÉSENTÉRIQUE CHRONIQUE Martineau Chloé DES 02/2013 Les enjeux Diagnostic difficile, fréquence en augmentation de cette pathologie méconnue Evolution en trois temps, angor mésentérique menant

Plus en détail

Occlusions intestinales

Occlusions intestinales Occlusions intestinales M Ferron et Y Panis. Service de Chirurgie Colorectale, PMAD, Hôpital Beaujon, Clichy. Signes fonctionnels Douleur abdominale, permanente ou coliques intermittentes et paroxystiques

Plus en détail

Angioplastie de l artère rénale:

Angioplastie de l artère rénale: Angioplastie de l artère rénale: Point de vue du radiologue F. Thouveny CHU - Angers Définition Revascularisation endovasculaire (vs chir) Succès équivalent à moyen terme Possible réintervention Moins

Plus en détail

Echographie du tube digestif et péritoine

Echographie du tube digestif et péritoine Echographie du tube digestif et péritoine Pr Céline Savoye-Collet Avril 2014 Module Echographie d Acquisition DIU Echographie et Techniques Ultrasonores OBJECTIFS DU COURS rappel anatomique protocole d'acquisition

Plus en détail

Place de l imagerie O. ERNST. Lille

Place de l imagerie O. ERNST. Lille SESSION REANIMATION PANCREATITES Place de l imagerie Dr Olivier Ernst CHRU de Lille 1 Pancréatites : place de l'imagerie O. ERNST Lille 2 Rôles possibles de l IMAGERIE Affirmer le dg Orienter le dg étiologique

Plus en détail

Anévrismes de l aorte abdominale

Anévrismes de l aorte abdominale Anévrismes de l aorte abdominale Epidémiologie Prévalence des AAA d une population de 65-80ans 4% 7% hommes 2% femmes Circonstances de découverte Découverte fortuite Échographie abdominale TDM abdominal

Plus en détail

RADIO DIGESTIVE. Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications

RADIO DIGESTIVE. Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications RADIO DIGESTIVE 1) ASP Indications : Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications Critères de qualité : visibilité des coupoles

Plus en détail

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016

Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 Epreuve de DCP Principal 1 du 20/06/2016 DP3 Un patient de 24 ans est amené par sa compagne aux urgences à 6h du matin pour des douleurs abdominales violentes. On note une amydalectomie dans l enfance.

Plus en détail

Traumatismes fermés de l abdomen

Traumatismes fermés de l abdomen Traumatismes fermés de l abdomen Dr BOUAKKADIA DIAGNOSTIC GENERALITES les progrès de l imagerie ne doivent pas dispenser d un examen clinique complet Interrogatoire du blessé et de l entourage Examen clinique

Plus en détail

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM / 2016 SALLE 6. Date Cours Enseignant

Faculté de Médecine. Programme de cours DCEM / 2016 SALLE 6. Date Cours Enseignant Faculté de Médecine Programme de cours DCEM 2 2015 / 2016 SALLE 6 Date Cours Enseignant Lundi 19/10/2015 Mardi 20/10/2015 Mercredi 21/10/2015 Jeudi 22/10/2015 Vendredi 23/10/2015 Athérome, épidémiologie

Plus en détail

Traumatismes de l abdomen et du thorax. Pr. Fabrice MENEGAUX, Dr. Thomas PROT Service de chirurgie générale du Pr. CHIGOT

Traumatismes de l abdomen et du thorax. Pr. Fabrice MENEGAUX, Dr. Thomas PROT Service de chirurgie générale du Pr. CHIGOT Traumatismes de l abdomen et du thorax Pr. Fabrice MENEGAUX, Dr. Thomas PROT Service de chirurgie générale du Pr. CHIGOT Contusions de l abdomen 2 risques vitaux : Immédiat : hémorragie A distance : sepsis

Plus en détail

Homme, 63 ans; AEG (-8 kg) et douleur thoracique depuis 1 mois.douleur du flanc gauche et sd infectieux

Homme, 63 ans; AEG (-8 kg) et douleur thoracique depuis 1 mois.douleur du flanc gauche et sd infectieux Homme, 63 ans; AEG (-8 kg) et douleur thoracique depuis 1 mois.douleur du flanc gauche et sd infectieux quel est votre diagnostic précis, devant ces images pathognomoniques et en tenant compte du contexte

Plus en détail

L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE

L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE Cours de Sémiologie digestive Année 2016 3éme année-médecine Dr KAHOUL FATIMA-ZOHRA. Médecine interne L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE I/DEFINITION : L occlusion intestinale aigue(oia) est l arrêt du transit,

Plus en détail

ANÉVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE

ANÉVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE PLAN ANÉVRYSMES DE L AORTE ABDOMINALE Définition Épidémiologie Étiopathogénie Diagnostic Service de Chirurgie Thoracique et Vasculaire CHU Arnaud de Villeneuve Montpellier Complications Principes thérapeutiques

Plus en détail

il n'ya pas de masse pancréatique ni d'infiltration postérieure comme on pouvait le craindre chez ce patient, en raison des facteurs de risque et de

il n'ya pas de masse pancréatique ni d'infiltration postérieure comme on pouvait le craindre chez ce patient, en raison des facteurs de risque et de patient de 60 ans, tabagique, douleurs abdominales postprandiales,"peur de manger" amaigrissement 20 kg.quels éléments sémiologiques significatifs dans ce contexte doit on retenir chez ce patient J. Mathias

Plus en détail

Quand les MICI se compliquent

Quand les MICI se compliquent Quand les MICI se compliquent Pr Céline Savoye-Collet Imagerie Médicale - CHU Rouen SIAD Journée de Printemps 31 Mars 2017 Introduction MICI = maladie de Crohn et rectocolite hémorragique Cosnes Gastroenterol

Plus en détail