VOLVULUS DU COLON INTRODUCTION : ÉPIDÉMIOLOGIE : POINTS DE ROTATION :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VOLVULUS DU COLON INTRODUCTION : ÉPIDÉMIOLOGIE : POINTS DE ROTATION :"

Transcription

1 INTRODUCTION : VOLVULUS DU COLON Les volvulus du côlon sont une cause rare mais grave d occlusion colique organique (1% occlusions intestinales). Ils constituent une urgence diagnostique et thérapeutique. La mortalité reste aujourd hui lourde (10-30%). Leur pronostic est pleinement conditionné par : Un diagnostic positif précoce. Un diagnostic topographique formel. Un diagnostic des complications précis. Le scanner multi détecteurs est l examen le plus adapté et le plus performant pour un bilan pré-thérapeutique optimal. ÉPIDÉMIOLOGIE : Incidence : 10% des occlusions coliques. Formes topographiques : Sigmoïde = 70-75%. Caecum = 25-30%. Autres = 1% Âge moyen : Selon zone géographique : Europe / USA = ans. Asie /Afrique = ans. Selon forme topographique : Sigmoïde = 50 ans. Caecum > 60 ans. Complications : Ischémie. Nécrose. Perforation. Péritonite. Décès. Mortalité variable : Sigmoïde = 10%. Caecum = 30%. Autres formes +++. POINTS DE ROTATION : Zones d accolements du côlon : Le côlon ascendant. Le côlon descendant Zones non fixées du côlon : Le caecum (10-30%). Le côlon transverse. Le côlon sigmoïde Principaux points de rotation : caecum, colon transverse, sigmoïde. 1

2 FACTEURS FAVORISANTS : Congénitaux : Mésocôlons longs. Défauts d accolements embryologiques Acquis : Alimentation excessive en fibres (méga dolichocôlon). Constipation chronique. Adhérences péritonéales (postopératoires). TTT médicamenteux (Anti PK, Neuroleptiques). Utérus gravide (fin de grossesse). Coloscopie. CLINIQUE : Tableau clinique très peu spécifique +++. Symptomatologie occlusive de début insidieux +++ : Douleurs abdominales diffuses. Météorisme abdominal +++. Nausées et vomissements. Arrêt des matières et des gaz Diagnostic différentiel principal : Iléus paralytique. TECHNIQUES D IMAGERIE : Debout et SURTOUT couché. Diagnostic positif (Sensibilité de 60%). Rarement diagnostic de gravité (sauf si pneumopéritoine abondant). ASP couché = Topo gramme du scanner. Analyse de l ASP couché d un volvulus du côlon : Découverte d une image colique ectopique. Recherche du caecum en FID. Recherche des angles coliques. Recherche du sigmoïde. Analyse du rectum. Lavement opaque : Aux hydrosolubles +++. Si pas de pneumopéritoine. En dehors de signes de complications cliniques. Diagnostic positif (sensibilité de 80-90%). Arrêt de la colonne opaque au point de torsion. Image d arrêt en bec. Parfois thérapeutique. Généralités : Se substitue de plus en plus au couple ASP-Lavement. Diagnostic positif de l occlusion colique (Se > 90% et Spe > 95%). Diagnostic de la forme topographique. Diagnostic des signes de gravité +++. Possibilité de reconstructions multi planaires et 3D VRT. 2

3 Diagnostic positif : Occlusion colique de type mécanique. Dilatation majeure d un segment colique en situation ectopique. Zone transitionnelle avec double signe du bec. Signe du tourbillon = signe de Whirlpool. Diagnostic de gravité : Importance de la distension segmentaire. Aspect serré du tourbillon. Infiltration mésocolique. Ascite. Épaississement pariétal de l anse. Défaut de rehaussement muqueux. Pneumatose pariétale. Aéromésentérie/aéroportie. Pneumopéritoine. FORMES TOPOGRAPHIQUES : Formes fréquentes (typiques et variantes) : Volvulus du sigmoïde. Volvulus du caecum. Formes rares : Volvulus du côlon transverse. Volvulus de l angle colique gauche (splenic flexure). Volvulus du côlon descendant. VOLVULUS DU SIGMOÏDE : Le plus fréquent des volvulus du côlon (70-75%). Fréquent chez patients institutionnalisés (maisons de retraite/hôpitaux psychiatriques). Classification en 3 types (selon la physiopathologie) : Volvulus mésentérico-axial (+++). Volvulus organo-axial (+). Nœud iléo-sigmoïdien (-). VOLVULUS MÉSENTÉRICO-AXIAL : Forme la plus classique. Occlusion à anse fermée +++. Boucle sigmoïdienne avec enroulement des 2 jambages. Le plus souvent dû à un excès de méso côlon. «Grain de café» gazeux pelvi-abdominal. Axe oblique en HT et à D. Point de torsion en FIG. Angles et caecum en place. Rectum vide. Northern Exposure signe (N/S). Accolement mésentérique des 2 jambages distendus. Topographie normale du reste des segments colique. Double signe du bec. Signe du tourbillon (360 ) ou simple croisement mésentérique (180 ). 3

4 VOLVULUS ORGANO-AXIAL : Variante souvent amalgamée au type habituel. Correspond à la rotation du sigmoïde distal sur son axe sans participation du jambage descendant au volvulus. Sigmoïde distal situé à D et sigmoïde proximal à G. «Grain de café» gazeux pelvi-abdominal. Axe oblique en HT et à D. Pas de bec sur l anse descendante. Rectum vide. Idem forme classique Pas de participation du jambage sigmoïdien descendant à la spire de torsion. Intérêt des reconstructions MPR pour l analyse du caractère organo-axial du volvulus. NŒUD ILÉO-SIGMOÏDIEN : Exceptionnel dans les pays occidentaux. Afrique/Asie (5% des volvulus du sigmoïde). Enroulement de l iléon autour de la boucle sigmoïdienne. Gravité +++ car nécrose iléale rapide (quelques heures). Diagnostic difficile en dehors du scanner. Dilatation gazeuse colique centro-abdominale. Dilatation associée du grêle. Attraction caecale et colique G Boucle de distension sigmoïdienne. Participation iléale à la spire de torsion digestive. Bec situé en région recto sigmoïdienne. VOLVULUS DU CAECUM : Le second volvulus colique en fréquence (25-30 %). Souvent lié à un défaut d accolement du caecum (variante de la normale = % de la population). Autre FF : 3ème trimestre de grossesse. Classification en 3 types (selon la physiopathologie) : Volvulus de type axial. Volvulus de type «Loop». Bascule caecale. VOLVULUS DE TYPE AXIAL : 45% des cas. Rotation organo-axiale pure (de sens horaire). Caecum dans pelvis (FID ou FIG). Pas de participation de l iléon à la spire de torsion. 4

5 Distension caecale en situation ectopique pelvienne. Souvent abaissement de l angle colique D. Caecum ectopique en situation pelvienne G. Côlon D et G non distendus. Signes du bec. Whirlpool sign (de sens horaire). Pas de participation iléale au volvulus. VOLVULUS DE TYPE «LOOP» : 45% des cas. Rotation organo-axiale (sens antihoraire). Puis inversion caecale ++. Caecum à l étage sus mésocolique (HCG). Participation de l iléon à la spire de torsion. Distension caecale en situation ectopique haute (HCG). Abaissement de l angle colique D. Dilatation souvent associée du grêle. TDM Caecum ectopique en situation abdominale haute (HCG). Whirlpool sign (de sens antihoraire). Participation iléale au volvulus. BASCULE CAECALE : 10% des cas. Bascule caecale sans rotation. Caecum en situation médio abdominale franchissant la ligne médiane. Moins de complications +++. Distension caecale en situation centro-abdominale. Angle colique D en place. Dilatation caecale en situation centro-abdominale. Angles coliques en place. Pas de signe du tourbillon. VOLVULUS RARES : VOLVULUS DU COLON TRANSVERSE : Énorme clarté gazeuse en situation épigastrique avec angles coliques et caecum en place. Volumineuse boucle transverse refoulant le foie en arrière (générant un Syndrome de Chilaiditi). 5

6 VOLVULUS DE L ANGLE COLIQUE GAUCHE. VOLVULUS DU COLON DESCENDANT : Dilatation colique épigastrique avec tourbillon en HCG. TRAITEMENT DES VOLVULUS DU COLON : La prise en charge diffère largement selon les formes topographiques +++. En cas de volvulus du sigmoïde : Détorsion non invasive (lavement/exsufflation au tube rigide/endoscopie au tube souple) avec risque de récidive. Détorsion chirurgicale avec résection sigmoïdienne et anastomose d emblée (si signes de gravité). En cas de volvulus du caecum : Hémi colectomie droite avec anastomose en 1 temps (+++). Caecostomie ou caecopexie abandonnées. En cas d autres volvulus du côlon. Chirurgie d emblée (rares et graves +++). CONCLUSION : Les volvulus du côlon sont une cause rare mais potentiellement grave d occlusion mécanique du côlon. Les volvulus du sigmoïde et du caecum sont les formes topographiques de loin les plus fréquentes. La TDM est l examen d imagerie de choix des volvulus du côlon car disponible, rapide et précis. Les reconstructions multiplanaires s avèrent particulièrement adaptées à l analyse du cadre colique. Un diagnostic TDM précis est fondamental pour le choix de la prise en charge thérapeutique la plus adaptée possible. 6

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015

Occlusions intestinales. F. Labbé IFSI octobre 2015 Occlusions intestinales F. Labbé IFSI octobre 2015 Introduction Rappels anatomiques Rappels physiologiques Quelques chiffres Définitions Rôle de l IDE aux urgences Rôle de l IDE dans le service Rôle de

Plus en détail

234. Diverticulose colique et sigmoïdite

234. Diverticulose colique et sigmoïdite Sommaire 234. Diverticulose colique et sigmoïdite diagnostic, situations d urgence et prise en charge, attitude thérapeutique et suivi Diverticulose (non compliquée) Découverte fortuite sur TDM = hernie

Plus en détail

Ischémie mésentérique

Ischémie mésentérique Ischémie mésentérique Veineuse Artérielle Chronique: Angor Mésentérique Aigue Radiologie interventionnelle Pre-test Mr X 75 ans Arrêt des matière et des gaz avec élévation de la CRP dans les suite d une

Plus en détail

Occlusions intestinales

Occlusions intestinales Occlusions intestinales M Ferron et Y Panis. Service de Chirurgie Colorectale, PMAD, Hôpital Beaujon, Clichy. Signes fonctionnels Douleur abdominale, permanente ou coliques intermittentes et paroxystiques

Plus en détail

Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst

Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst Urgences digestives en imagerie (Perforation d ulcère, Occlusions, Sigmoïdite, Appendicite) Olivier Ernst Objectifs Ulcère perforé ASP Scanner Pneumopéritoine Occlusions ASP Scanner Sigmoïdite aiguë diverticulaire

Plus en détail

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte PERITONITE Péritonites Inflammation aiguë du péritoine: Quelqu en soit la cause Le plus souvent: perforation d organe creux ou diffusion d

Plus en détail

Occlusion Intestinale Aiguë. Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine

Occlusion Intestinale Aiguë. Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine Occlusion Intestinale Aiguë Dr Jérémie LEFEVRE Service de Chirurgie Digestive Hôpital Saint-Antoine Syndrome occlusif Définition: Obstruction au passage du contenu digestif Quelle que soit la cause Conséquences:

Plus en détail

Chapitre 15 Occlusions intestinales

Chapitre 15 Occlusions intestinales Chapitre 15 Occlusions intestinales 1. Différents types d occlusion intestinale 2. Sémiologie clinique de l occlusion aiguë 3. Imagerie de l occlusion aiguë Les occlusions, définies par un arrêt du transit

Plus en détail

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte

Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte Imagerie des Urgences Abdominales non Traumatiques de l adulte PERITONITE Péritonites Inflammation aiguë du péritoine: Quelqu en soit la cause Le plus souvent: perforation d organe creux ou diffusion d

Plus en détail

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha

Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MORBIDITÉ MORTALITÉ DE LA CHIRURGIE COLO-RECTALE A.CHETOUANE, A.ANOU, O.BENHADID, A.DJITLI, Y.BENMEDDOUR, A.OURABAH, Z.IMESSAOUDENE Clinique Chirurgicale A CHU Mustapha MATÉRIEL D ÉTUDE Il s agit d une

Plus en détail

Les occlusions néonatales. Bruno Bachy Clinique Chirurgicale Infantile CHU Rouen

Les occlusions néonatales. Bruno Bachy Clinique Chirurgicale Infantile CHU Rouen Les occlusions néonatales Bruno Bachy Clinique Chirurgicale Infantile CHU Rouen Limites du sujet Période néonatale Diagnostic anténatal 30 premiers jours Hors sujet par définition Atrésie de l'œsophage

Plus en détail

Appendicite aiguë. Docteur Mahaut Leconte DU urgence

Appendicite aiguë. Docteur Mahaut Leconte DU urgence Appendicite aiguë Docteur Mahaut Leconte DU urgence Diagnostic Clinique +++ Douleur FID Douleur débutant dans la région épigastrique Nausées, vomissements Diarrhées Langue saburrale Fièvre 38-38,5 Douleur

Plus en détail

Urgences abdominales non traumatiques & radiologie

Urgences abdominales non traumatiques & radiologie Urgences abdominales non traumatiques & radiologie Situations cliniques Choc hypovolémique Douleur épigastrique aiguë Pancréatite Perforation Ischémie Occlusion Douleurs localisées: Hypocondres Fosses

Plus en détail

Le syndrome de Chilaïditi : Ses pièges et ses diagnostics

Le syndrome de Chilaïditi : Ses pièges et ses diagnostics Le syndrome de Chilaïditi : Ses pièges et ses diagnostics Francis Rivert, Myriam Irislimane, Valérie Bédard, (Sherbrooke, Québec, Canada) Eugène Morel (Mahajanga, Madagascar), Olivier Giovanoli, Gérard

Plus en détail

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale.

Objectifs. Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectifs Objectif n 1 : Présenter les avantages, limites et inconvénients des différents examens d imagerie abdominale. Objectif n 2 : Préciser les stratégies d imagerie abdomino-pelvienne en urgence

Plus en détail

Prise en charge des urgences abdominales en imagerie

Prise en charge des urgences abdominales en imagerie Prise en charge des urgences abdominales en imagerie N. Siauve, C. Lefort, L. Fournier, A. Hernigou, C. Grataloup, CA. Cuénod, O. Clément, G. Frija. Service de Radiologie PR G.Frija, HEGP, Paris Principes

Plus en détail

quelles sont les variantes anatomiques du péritoine les plus fréquemment observées chez l'adulte

quelles sont les variantes anatomiques du péritoine les plus fréquemment observées chez l'adulte quelles sont les variantes anatomiques du péritoine les plus fréquemment observées chez l'adulte quelles sont les conséquence s sur la présentation clinique des pathologies abdomino-pelviennes quel est

Plus en détail

Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à

Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à Patient de 70 ans, douleurs abdominales aiguës, fièvre, CRP élevée ; aucun antécédent digestif. Quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir, dans ce contexte F. Jausset,IHN CHR METZ-Bon-Secours

Plus en détail

OCCLUSION INTESTINALE AIGUE

OCCLUSION INTESTINALE AIGUE OCCLUSION INTESTINALE AIGUE I/ Introduction Occlusion intestinale aiguë = arrêt brusque et complet du transit intestinal normal (transit intestinal normal = péristaltisme et lumière intestinale libre).

Plus en détail

Imagerie des sigmoïdites : complications fréquentes et plus rares

Imagerie des sigmoïdites : complications fréquentes et plus rares Imagerie des sigmoïdites : complications fréquentes et plus rares Hôpital Saint Antoine J. Cazejust, N. Colignon, B. Hammel, C. Tourabi, Y. Menu Hôpital Saint Antoine Paris - France Introduction Epidémiologie

Plus en détail

J Sarrazin K Hack L Milot. Sunnybrook Health Sciences Centre Université de Toronto Canada

J Sarrazin K Hack L Milot. Sunnybrook Health Sciences Centre Université de Toronto Canada J Sarrazin K Hack L Milot Sunnybrook Health Sciences Centre Université de Toronto Canada Connaître les complications intestinales associées aux anti-angiogéniques Connaître l incidence de ces complications

Plus en détail

MA. Ottenin (IHN) quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces images

MA. Ottenin (IHN) quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces images Patiente de 76 ans. ; double pontage coronarien le 08.12.2010 ; choc cardiogénique le 12.12.2010 sur tamponnade : drainage péricardique pour hémopéricarde. TDM le 15.12.2010 pour syndrome abdominal aigu

Plus en détail

Diverticulite sigmoïdienne

Diverticulite sigmoïdienne Diverticulite sigmoïdienne Place de la chirurgie Frédéric BRETAGNOL Service de Chirurgie Colorectale Pôle des Maladies de l Appareil Digestif (PMAD) - Hôpital Beaujon Université Paris 7 - Clichy Diverticulite

Plus en détail

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau

Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Quelle place pour la procalcitonine dans l occlusion grêlique? C. Cossé; J.M. Regimbeau Service de chirurgie digestive et oncologique CHU Amiens Picardie Sardaigne, le 9 septembre 2015 Plan Qu est ce que

Plus en détail

4. Diverticulose colique et ses complications

4. Diverticulose colique et ses complications 4. Diverticulose colique et ses complications HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de diverticules.

Plus en détail

20/09/2012 ANATOMIE ET PATHOLOGIE DE L APPAREIL DIGESTIF N ZAMUSHE

20/09/2012 ANATOMIE ET PATHOLOGIE DE L APPAREIL DIGESTIF N ZAMUSHE I. Rappel Quand on déglutie, ça passe par l oropharynx, puis dans l œsophage, estomac, duodénum, jéjunum, iléon, Caecum, colon ascendant, colon transverse, colon descendant, sigmoïde, et le rectum. On

Plus en détail

Quels sont les principaux tableaux radiocliniques observés dans les perforations du tube digestif à l'étage abdomino-pelvien

Quels sont les principaux tableaux radiocliniques observés dans les perforations du tube digestif à l'étage abdomino-pelvien Quels sont les principaux tableaux radiocliniques observés dans les perforations du tube digestif à l'étage abdomino-pelvien Quel que soit le segment digestif interessé, bien distinguer les perforations

Plus en détail

Module HGE: Tube digestif. Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André

Module HGE: Tube digestif. Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André Module HGE: Tube digestif Hervé Trillaud, Hôpital Saint André N. Frulio, Hôpital Saint André Pathologie tumorale Tumeurs malignes gastriques Adénocarcinome T 2 Lymphome gastrique Epaississement circonférentiel

Plus en détail

quel doit alors être votre premier réflexe

quel doit alors être votre premier réflexe jeune homme 25 ans,antécédent d'hépatoblastome du lobe gauche opéré dans l'enfance. Syndrome douloureux épigastrique aigu à début brutal ; un scanner est pratiqué Quelles sont les anomalies significatives

Plus en détail

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013

Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 Diverticulose et complications A.OLIVER 2013 GENERALITES HAS 2006 La «diverticulose colique» correspond à un état asymptomatique : anomalie anatomique acquise du colon, caractérisée par la présence de

Plus en détail

IRM et maladie de Crohn revue iconographique

IRM et maladie de Crohn revue iconographique Entéro IRM et maladie de Crohn revue iconographique V. Barrau(1,2), Y.Bounhik(2), P.Mammou(1), P.Novello(1), M.Zappa(2), V.Vigrain(2) Centre cardiologique du Nord, Saint Denis (1) Hôpital Beaujon, Clichy

Plus en détail

femme 53 ans, douleurs épigastriques intermittentes

femme 53 ans, douleurs épigastriques intermittentes femme 53 ans, douleurs épigastriques intermittentes Quels sont les items sémiologiques importants fournis par la scout view (malgré sa médiocre qualité ) dans le diagnostic étiologique de cette "urgence

Plus en détail

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications

DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications DIVERTICULOSE COLIQUE Diagnostic et complications 1 INTRODUCTION Diverticule Hernie acquise de la muqueuse et de la sous-muqueuse à travers la musculeuse, développée au niveau des zones de pénétration

Plus en détail

SYNDROMES OCCLUSIFS ABDOMEN SANS PREPARATION ASP ABDOMEN SANS PREPARATION ASP. Argument principal : NHA = Niveau Hydro Aérique

SYNDROMES OCCLUSIFS ABDOMEN SANS PREPARATION ASP ABDOMEN SANS PREPARATION ASP. Argument principal : NHA = Niveau Hydro Aérique Occlusion intestinale aiguë = arrêt brutal et complet du transit des matières et des gaz SYNDROMES OCCLUSIFS 20% douleurs abdominales aiguës de l adulte 60à 80% : intestin grêle Femmes > Hommes > 50 ans

Plus en détail

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION

LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION XXVIIIemes Journées Nationales D Hépatolo-gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive LES CANCERS COLIQUES EN OCCLUSION K. Boukrouh, N.Baazizi, A,Chenibet,H.Boumahdi,N.Sididriss. D.Ouaret, K.Hail, A.Tertag,L.

Plus en détail

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives

Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives Les complications non infectieuses de l endoscopie: les perforations digestives K. Vahedi Département Médico-Chirurgical de Pathologie Digestive Hôpital Lariboisière, Paris Séminaire DES Ile de France

Plus en détail

Malformations duodénales. Pr Thierry Merrot Enseignement DESC viscéral Marseille 2007

Malformations duodénales. Pr Thierry Merrot Enseignement DESC viscéral Marseille 2007 Malformations duodénales Pr Thierry Merrot Enseignement DESC viscéral Marseille 2007 Introduction Sténose duodénale située 2 ème partie du duodénum - causes intrinsèques =atrésies, diaphragme, duplication

Plus en détail

Radiographie de l'abdomen sans préparation (ASP)

Radiographie de l'abdomen sans préparation (ASP) Radiographie de l'abdomen sans préparation (ASP) I Introduction Les principales indications d'un abdomen sans préparation sont : - la recherche d'une perforation digestive qui se manifeste par la présence

Plus en détail

!!!! anatomie: foie, voie biliaire, pancréas

!!!! anatomie: foie, voie biliaire, pancréas UE3_ appareil digestif Pr Parlier-Cuau Le 28/10/13 de 8h30 à 10h30 RT: MESSEDI Mona et GODIN Marie RF: MESSEDI Mona et GODIN Marie cours 21: anatomie: foie, voie biliaire, pancréas ronéo 5 1 / 14 PLAN:

Plus en détail

Cas de la semaine #50

Cas de la semaine #50 Cas de la semaine #50 16 octobre 2017 Préparé par Dr Amin Hammachin R5 Dr Martin Chandonnet MD FRCPC CHUM Département de radiologie Faculté de médecine Histoire Clinique Nausées et vomissements récurrents

Plus en détail

IMAGERIE DE L INTESTIN GRÊLE (JEJUNUM + ILEON)

IMAGERIE DE L INTESTIN GRÊLE (JEJUNUM + ILEON) IMAGERIE DE L INTESTIN GRÊLE (JEJUNUM + ILEON) Jéjunum : proximal / iléon : distal Début de l intestin grêle = angle de Treitz (après le 4e duodénum). Fin de l intestin grêle = caecum au niveau de la valvule

Plus en détail

Sémiologie des occlusions intestinales aiguës. Appréciation du retentissement de l'occlusion sur l'état général

Sémiologie des occlusions intestinales aiguës. Appréciation du retentissement de l'occlusion sur l'état général 12/02/2014 GUERRINI Serena L2 Digestif Pr YP Le Treut Relecteur 2 8 pages Sémiologie des occlusions intestinales aiguës Plan A. Sémiologie clinique I. Signes fonctionnels II. Signes physiques III. Appréciation

Plus en détail

- Douleur et sa localisation : FID, HCD, épigastre, diffuse.. - Présence ou non d un état de choc hypovolémique (hémorragie intra ou retro péritonéal)

- Douleur et sa localisation : FID, HCD, épigastre, diffuse.. - Présence ou non d un état de choc hypovolémique (hémorragie intra ou retro péritonéal) DR A. ACHEUK-YOUCEF Imagerie Médicale CHUC URGENCES ABDOMINALES NON TRAUMATIQUES I-INTRODUCTION Abdomen aigu = Lésion provoquant une douleur abdominale aigue ; nécessitant une prise en charge rapide parfois

Plus en détail

Femme de 75 ans Douleurs abdominales diffuses et vomissements fécaloïdes ; Quels sont les items sémiologiques à retenir pour avancer dan le diagnostic

Femme de 75 ans Douleurs abdominales diffuses et vomissements fécaloïdes ; Quels sont les items sémiologiques à retenir pour avancer dan le diagnostic Femme de 75 ans Douleurs abdominales diffuses et vomissements fécaloïdes ; Quels sont les items sémiologiques à retenir pour avancer dan le diagnostic Sibylle Duroch IHN anses jéjunales et iléales distendues

Plus en détail

obs. Dr Y. Ranchoup Clinique du Mail Grenoble

obs. Dr Y. Ranchoup Clinique du Mail Grenoble femme, 53 ans, syndrome douloureux hyperalgique à début brutal, de la FID. Quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir sur ces coupes avant injection. Antécédent lointain d'appendicectomie.

Plus en détail

Cadre colique et artère mésentérique inférieure

Cadre colique et artère mésentérique inférieure 22/04/2015 MAQUIN Camille CR : Borg Manon Digestif LE CORELLER 6 pages Cadre colique et artère mésentérique inférieure Plan A. Introduction I. Schéma 1 : Collatérales de l'ami II. Pathologies B. Schéma

Plus en détail

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE

LA TUBERCULOSE DIGESTIVE LA TUBERCULOSE DIGESTIVE I - Introduction Problème de santé publique +++ Deux millions de décès par an dans le monde Atteinte digestive : rare Localisation péritonéale = la plus Fréquente deslocalisations

Plus en détail

femme 55 ans, crises douloureuses épigastriques intermittentes avec sensation de ballonnement quels sont les éléments sémiologiques à retenir sur ces

femme 55 ans, crises douloureuses épigastriques intermittentes avec sensation de ballonnement quels sont les éléments sémiologiques à retenir sur ces femme 55 ans, crises douloureuses épigastriques intermittentes avec sensation de ballonnement quels sont les éléments sémiologiques à retenir sur ces 2 images de "scout view" 0ncle Paul que son grand âge

Plus en détail

Distension liquide majeure du colon restant, avec rehaussement irrégulier du réseu capillaire du complexe muco-sous-muqueux

Distension liquide majeure du colon restant, avec rehaussement irrégulier du réseu capillaire du complexe muco-sous-muqueux jeune femme, 19 ans. Intervention de Hartmann le 07.02.2011 pour perforation sigmoïdienne de cause indéterminée (constipation?), compliquée d'une péritonite stercorale. 22.03.2011: arrêt des matières et

Plus en détail

Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale

Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale Imagerie des coloproctectomies totales avec anastomose iléoanale MD. Crema, D. Richarme, L. Azizi, C. Hoeffel, JM. Tubiana, L. Arrivé Hôpital Saint-Antoine, Paris Introduction La coloproctectomie est indiquée

Plus en détail

femme 54 ans, douleurs abdominales chroniques évoluant par crises, syndrome occlusif fébrile à début récent

femme 54 ans, douleurs abdominales chroniques évoluant par crises, syndrome occlusif fébrile à début récent femme 54 ans, douleurs abdominales chroniques évoluant par crises, syndrome occlusif fébrile à début récent quels sont les principaux éléments sémiologiques à retenir sur ces images -on objective une distension

Plus en détail

Anatomie Radiologique Colon - Rectum

Anatomie Radiologique Colon - Rectum Anatomie Radiologique Colon - Rectum JAUSSET F. 2012 7 portions Caeco appendice Colon droit Angle colique droit Colon transverse Angle colique gauche Colon descendant Colon sigmoide Rappel anatomie descriptive

Plus en détail

homme de 85 ans ;syndrome sub occlusif, douleurs abdominales, insuffisance rénale. Que peut-on évoquer sur les clichés d

homme de 85 ans ;syndrome sub occlusif, douleurs abdominales, insuffisance rénale. Que peut-on évoquer sur les clichés d homme de 85 ans ;syndrome sub occlusif, douleurs abdominales, insuffisance rénale. Que peut-on évoquer sur les clichés d abdomen urgent réalisés en décubitus decubitus rayon directeur vertical présence

Plus en détail

De la douleur abdominale aigue et de la diverticulite sigmoïdiennne en particulier

De la douleur abdominale aigue et de la diverticulite sigmoïdiennne en particulier De la douleur abdominale aigue et de la diverticulite sigmoïdiennne en particulier Dr David Manaouil, clinique Pauchet Dr Patrice Demailly, Quevauvilliers Cas clinique 1 Mr Malamepanche 68 ans, douleur

Plus en détail

Occlusion intestinale aiguë

Occlusion intestinale aiguë Occlusion intestinale aiguë Dr.BENHAMADA L'occlusion intestinale aiguë se définit comme un arrêt du transit intestinal. Elle se traduit par un arrêt des matières et des gaz. La cause de l occlusion peut

Plus en détail

le scanner sans injection montre une occlusion mécanique du grêle en amont de l iléon terminal : inflammatoire? tumoral? Epaississement et aspect

le scanner sans injection montre une occlusion mécanique du grêle en amont de l iléon terminal : inflammatoire? tumoral? Epaississement et aspect Douleurs abdominales diffuses, arrêt des matières et des gaz depuis 48h sans vomissement ni fièvre chez un patient en aplasie à J15 d une induction pour LAM : Quels sont les principaux éléments sémiologiques

Plus en détail

URGENCES ABDOMINALES FEBRILES

URGENCES ABDOMINALES FEBRILES Douleur en FID URGENCES ABDOMINALES FEBRILES Claire Cangemi-Polisset CCA CHU Brest Douleur en FID CAS N 1 Patient de 57 ans, qui vient pour douleur de la FID avec défense, fièvre et petite hyperleucocytose

Plus en détail

Anatomie du tube digestif ANATOMIE DE L INTESTIN

Anatomie du tube digestif ANATOMIE DE L INTESTIN Anatomie du tube digestif ANATOMIE DE L INTESTIN Mars 2010 Jejunum - Iléon Deuxième et troisième segments de l intestin grêle Jejunum = jeune/affamé/vide Iléon = s enrouler Longueur totale 6 m Diamètre:

Plus en détail

Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version

Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version Catégorisation et schéma des interventions sur le côlon et le rectum les plus fréquentes Version 0.0.207 Ce document présente les principales interventions chirurgicales sur le côlon et le rectum. Il sert

Plus en détail

Echographie du tube digestif et péritoine

Echographie du tube digestif et péritoine Echographie du tube digestif et péritoine Pr Céline Savoye-Collet Avril 2014 Module Echographie d Acquisition DIU Echographie et Techniques Ultrasonores OBJECTIFS DU COURS rappel anatomique protocole d'acquisition

Plus en détail

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE

LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE LES DOULEURS ABDOMINALES DE L ENFANT APPORT DE L IMAGERIE A. Aschero, G. Gorincour, B. Bourlière-Najean, P. Devred, P. Petit Hôpital Timone-Enfants, Marseille Les objectifs Place des différents examens

Plus en détail

L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE

L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE Cours de Sémiologie digestive Année 2016 3éme année-médecine Dr KAHOUL FATIMA-ZOHRA. Médecine interne L 0CCLUSION INTESTINALE AIGUE I/DEFINITION : L occlusion intestinale aigue(oia) est l arrêt du transit,

Plus en détail

DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis

DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis DIVERTICULITE SIGMOIDIENNE QUAND OPERER? Pr Mohamed Jouini Service de chirurgie digestive Hôpital la Rabta Faculté de médecine de Tunis DEFINITION a 2 DEFINITION a 3 DEFINITION a 4 Prise en charge de la

Plus en détail

Imagerie de l abdomen aiguë fébrile.

Imagerie de l abdomen aiguë fébrile. Imagerie de l abdomen aiguë fébrile. Questions? Situation fréquente Trio: examen clinique, biologie, imagerie Examen clinique et biologie souvent en défaut D autant que l on monte en âge S agit-il vraiment

Plus en détail

quels items sémiologiques retenez vous sur les coupes sans injection chez cette patiente hyperalgique

quels items sémiologiques retenez vous sur les coupes sans injection chez cette patiente hyperalgique Jeune femme, 19 ans, sans antécédents, sd douloureux hyperalgique à début nocturne (Spasfon, Primpéran, Nubain inefficaces ) ; hospitalisation en urgence. Position genu pectorale, orifices herniaires libres

Plus en détail

Syndromes Occlusifs. Diagnostic et traitement (217) Professeur Christian LETOUBLON Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005)

Syndromes Occlusifs. Diagnostic et traitement (217) Professeur Christian LETOUBLON Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Syndromes Occlusifs. Diagnostic et traitement (217) Professeur Christian LETOUBLON Avril 2003 (Mise à jour Mars 2005) Pré-Requis : Séméiologie abdominale chirurgie PC2 Résumé : Les syndromes occlusifs

Plus en détail

RADIO DIGESTIVE. Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications

RADIO DIGESTIVE. Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications RADIO DIGESTIVE 1) ASP Indications : Analyse des gaz digestifs (NHA dans les syndromes occlusifs) et extra-digestifs (pneumopéritoine) Recherche de calcifications Critères de qualité : visibilité des coupoles

Plus en détail

IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE

IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE IMAGERIE EN CHIRURGIE DIGESTIVE A travers un cas clinique CH A.GAYRAUD Dr NIAMPA, Chir A IDENTITE Mr T. A. 87 ans Marié père de 3 enfants Vit a domicile Non autonome MOTIF D HOSPITALISATION Syndrome occlusif

Plus en détail

Les grands syndromes. Occlusion intestinale. Palli-Science. Maison Victor-Gadbois

Les grands syndromes. Occlusion intestinale. Palli-Science.  Maison Victor-Gadbois Les grands syndromes Occlusion intestinale Palli-Science www.palli-science.com Maison Victor-Gadbois Introduction Il s agit d une patiente de 71 ans, hypothyroïdie, chez qui on a diagnostiqué un cancer

Plus en détail

Cas Clinique. JUPSO 23/11/2012 Monet Catherine Interne de pédiatrie CHU Bordeaux

Cas Clinique. JUPSO 23/11/2012 Monet Catherine Interne de pédiatrie CHU Bordeaux Cas Clinique JUPSO 23/11/2012 Monet Catherine Interne de pédiatrie CHU Bordeaux Histoire de la Maladie Jeanne, 9ans, 35kgs Antécédents: Un reflux vésico urétéral de grade 3 opéré en 2007 Douleurs abdominales

Plus en détail

QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE?

QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE? QUE FAIRE EN CAS D'AFFECTION AIGUË DU COLON CHEZ L'ADULTE? UNE ECHOGRAPHIE, UN SCANNER, DES CLICHÉS S CONVENTIONNELS OU UNE ENDOSCOPIE? EM DANSE, O DEWIT, L GONCETTE, C SEMPOUX, A KARTHEUSER, B VAN BEERS

Plus en détail

A B C. -perforation d'un ulcère de la face antérieure de l'estomac ou de celle du bulbe duodénal

A B C. -perforation d'un ulcère de la face antérieure de l'estomac ou de celle du bulbe duodénal parmi les 3 patients ci-dessous,vus aux urgences pour syndrome douloureux aigu épigastrique à début brutal, chez lesquels les clichés d'abdomen urgent en station verticale, avec rayon directeur horizontal

Plus en détail

Cas clinique 1. Vomissements verts : C est une urgence chirurgicale! 30/05/2016. La richesse de l interrogatoire!

Cas clinique 1. Vomissements verts : C est une urgence chirurgicale! 30/05/2016. La richesse de l interrogatoire! 2016 La richesse de l interrogatoire! Vomissements verts : C est une urgence chirurgicale! Pr Hubert LARDY Chirurgien Pédiatre CHRU Tours, Hôpital Clocheville Sémiologie clinique : fréquence des vomissements

Plus en détail

obs.mj Benkirane; N Chikhaoui CHU Casablanca

obs.mj Benkirane; N Chikhaoui CHU Casablanca patient âgé de 63 ans ; J15 post traitement chirurgical d'un adénocarcinome lieberkühnien du colon transverse douleurs du flanc droit et vomissements. Quels items sémiologiques significatifs peut-on retenir

Plus en détail

Racine du mésentère : L'artère mésentérique supérieure

Racine du mésentère : L'artère mésentérique supérieure 20/04/2015 MASSA Jacques François L2 CR : BRASSIER Julia Digestif Professeur Le Corroler 6 pages Plan A. Introduction B. Les Rapports I. Les rapports retro-péritonéaux II. Les rapports mésentériques C.

Plus en détail

FMC du 24 septembre 2009 Mise au point sur la pratique chirurgicale abdominale

FMC du 24 septembre 2009 Mise au point sur la pratique chirurgicale abdominale FMC du 24 septembre 2009 Mise au point sur la pratique chirurgicale abdominale LAMFICHEKH Najib MARINKOVIC Zoran KLOPFENSTEIN Daniel MERAD Abderrahmane HERNIES INGUINALES Diagnostic: est-il uniquement

Plus en détail

obs. :Dr Ababacar Mbengue Dakar

obs. :Dr Ababacar Mbengue Dakar Femme de 42, antécédents de myomectomie. Douleurs abdominales évoluant depuis 72h, Un épisode de vomissement. Pas d arrêt des matière et des gaz. quels sont les éléments sémiologiques significatifs à retenir

Plus en détail

L ENTEROSCANNER DANS LA MALADIE DE CROHN COMMENT & POURQUOI?

L ENTEROSCANNER DANS LA MALADIE DE CROHN COMMENT & POURQUOI? L ENTEROSCANNER DANS LA MALADIE DE CROHN COMMENT & POURQUOI? Sixième Rencontre Autour Des Maladies Inflammatoires Chroniques De L intestin 09 novembre 2011 DRS: S.ADMANE/R.SAICHI/H.BOUZIDA/M.MEKHILEF PR

Plus en détail

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon

Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Traitement chirurgical d un adénocarcinome du colon Diane Goéré Département Chirurgie Viscérale diane.goere@gustaveroussy.fr Critères d opérabilité et de résécablité Opérablité : liée au patient : consultation

Plus en détail

Hernies Diaphragmatiques Chroniques Etranglée H. KHALIL

Hernies Diaphragmatiques Chroniques Etranglée H. KHALIL Hernies Diaphragmatiques Chroniques Etranglée H. KHALIL C.H.U de Rouen - FRANCE HDM: Femme, 60 ans, Douleur épigastrique depuis 48 + vomissements Pas de notion de traumatisme ATCD: - Hernie diaphragmatique

Plus en détail

Le point sur les duplications digestives

Le point sur les duplications digestives Le point sur les duplications digestives CPDPN de Grenoble - 14 mai 2013 Sébastien ALTHUSER (SF échographiste, GHM de Grenoble) Plan Rappels embryologiques, définition & hypothèses étiopathogéniques S.

Plus en détail

Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin

Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Diverticulite aiguë: Quelles indications? Mahaut Leconte Service de Chirurgie Digestive Hépatobiliaire et Endocrinienne Hôpital Cochin Conférence de consensus de décembre 2006 Mise à jour Incidence de

Plus en détail

jeune femme de 24 ans, antécédents de tumeur cérébelleuse dans l

jeune femme de 24 ans, antécédents de tumeur cérébelleuse dans l jeune femme de 24 ans, antécédents de tumeur cérébelleuse dans l enfance, traitée par dérivation ventriculo-péritonéale Arrêt des matières et des gaz depuis 2 jours, abdomen tendu et douloureux avec fébricule.

Plus en détail

DEFINITION: pathologie.

DEFINITION: pathologie. LES HERNIES DIAPHRAGMATIQUES CONGENITALES A REVELATION TARDIVE CHEZ L ENFANT : A PROPOS DE 32 CAS MA. Jellali 1 ; A.Ben Salem 1 ; A.Zrig 1 ; J.Saad 1 ; W.Mnari 1 ; W. Harzallah 1 ; K.Maazoun 2 ; I.Krichène

Plus en détail

Imagerie du colon et du rectum

Imagerie du colon et du rectum Imagerie du colon et du rectum 1. Généralités Colon anatomie et structure Colon mésos et fascia d accolement Fossette intersigmoïdienne Vascularisation colique 1.petit rappel d'anatomie du péritoine et

Plus en détail

INVAGINATION INTESTINALE AIGUE

INVAGINATION INTESTINALE AIGUE INVAGINATION INTESTINALE AIGUE A. FAURE, T. MERROT Chirurgie Pédiatrique Hôpital Nord IFSI ST JOSEPH- Croix Rouge Française Définition Pénétration de l intestin d amont dans l intestin d aval. BOUDIN Secondaire

Plus en détail

PARTICULARITES SEMEIOLOGIQUES RADIOLOGIQUES DE L ENFANT

PARTICULARITES SEMEIOLOGIQUES RADIOLOGIQUES DE L ENFANT PARTICULARITES SEMEIOLOGIQUES RADIOLOGIQUES DE L ENFANT G. Sebag Hôpital Robert Debré OUVRAGES DE REFERENCE 1/ Pédiatrie Collection Abrégés de Médecine, 3e édition Sous la direction d Antoine BOURRILLON,

Plus en détail

Quand les MICI se compliquent

Quand les MICI se compliquent Quand les MICI se compliquent Pr Céline Savoye-Collet Imagerie Médicale - CHU Rouen SIAD Journée de Printemps 31 Mars 2017 Introduction MICI = maladie de Crohn et rectocolite hémorragique Cosnes Gastroenterol

Plus en détail

La pneumatose intestinale de l adulte : du bénin au vital

La pneumatose intestinale de l adulte : du bénin au vital La pneumatose intestinale de l adulte : du bénin au vital H Pico, C Prost, J Soussan, T Bège*, S Coze, M Panuel, K Chaumoitre Service d Imagerie Médicale *Service de Chirurgie Digestive Hôpital Nord CHU

Plus en détail

Colites et ischémie A.OLIVER 2013

Colites et ischémie A.OLIVER 2013 Colites et ischémie A.OLIVER 2013 Pathologies inflammatoires RCH Généralités RCH : maladie chronique d étiologie indéterminée Atteinte du cadre recto-colique, rectale et colique G principalement Atteinte

Plus en détail

femme 61 ans.contrôle d une colite pseudo-membraneuse actuellement traitée avec bilan coprologique biologique négatif

femme 61 ans.contrôle d une colite pseudo-membraneuse actuellement traitée avec bilan coprologique biologique négatif femme 61 ans.contrôle d une colite pseudo-membraneuse actuellement traitée avec bilan coprologique biologique négatif Scanner abdomino-pelvien déclaré " sans particularité" Solène Varnier (IHN) Scanner

Plus en détail

Cas cliniques. Docteur Mahaut Leconte DU urgence

Cas cliniques. Docteur Mahaut Leconte DU urgence Cas cliniques Docteur Mahaut Leconte DU urgence Cas n 1 Un homme âgé de 56 ans se présente aux urgences pour une douleur abdominale péri-ombilicale d apparition brutale, évoluant depuis 4 heures, associée

Plus en détail

Echographie et complications abdominales post-opératoires

Echographie et complications abdominales post-opératoires CHU Kremlin Bicêtre Echographie et complications abdominales post-opératoires Raphaël Buaron Marie-France Bellin, Mathilde Gayet Service de Radiologie, Hôpital de Bicêtre-P. Brousse Université Paris Sud

Plus en détail