Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant. Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant. Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013"

Transcription

1 Certificat de non contre-indication au sport chez l enfant Alain Chantepie CHU Tours FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013

2 Objectifs de la consultation d aptitude au sport l - Juger de l aptitude à la pratique du sport et formuler, le cas échéant, une contre-indication ou des recommandations. l - Effectuer une évaluation de l état de santé de l enfant : croissance, cœur, poumons, cartilages et articulations, psychisme, addictions, scolarité, sommeil, alimentation. l - Assurer un acte de santé publique : prévenir, informer, éduquer, orienter. l - Rédiger un certificat de non contre-indication à la pratique du sport ( loi de mars 1999 du code de la Santé Publique).

3 Risque cardiovasculaire et sports l La mort subite lors du sport est presque toujours d origine cardiovasculaire l Le certificat de non contre-indication ne peut être rédigé qu après avoir évalué ce risque

4 Risque cardiovasculaire et sports l Cardiopathie à risque élevé à contre-indication l Cardiopathie à risque faible à aménagements l Pas de cardiopathie connue l Ou cardiopathie mineure à pas de contre-indication

5 Erreurs à éviter lors de la consultation d aptitude au sport Méconnaître une pathologie grave comportant un risque vital (cardiopathie méconnue). Formuler des contre-indications injustifiées ou abusives dans certaines situations : souffle, cardiopathie mineure ou réparée.

6 l Interrogatoire Moyens d évaluation de l aptitude cardiovasculaire au sport l Examen clinique l (Test de Ruffier Dickson) l Examens cardiovasculaires spécialisés

7 Interrogatoire l Antécédents familiaux l Antécédents personnels l Symptômes actuels l Mode de vie et environnement l Type et modalité du sport

8 Évaluation du niveau sportif l Activité de loisir en famille l Initiation aux sports (club) ou sport à l école l Compétitions sportives avec entraînements intensifs l Sports de haut niveau Sport intensif si le nombre d heures d entraînement par semaine est au moins égal au nombre d années d âge

9 Composante du sport A- dynamique faible B- dynamique moyenne C- dynamique fort I- isométrique faible Billard Bowling Cricket Golf Tir Base-ball Tennis de table Tennis en double Volley-ball Badminton Ski de fond Hockey sur gazon Marche (athlétisme) Squash Course de fond Football Tennis IIisométrique moyen Tir à l arc Course auto Plongeon Course moto Équitation Escrime Sauts (athlétisme) Patinage artistique Football américain Rugby Course de vitesse Natation synchronisée Surf Basket-ball Hockey sur glace Course demi-fond Natation Handball IIIisométrique fort Luge, Bob Lancers (athlétisme) Gymnastique Judo, Karaté Escalade Ski nautique, Voile Haltérophilie Planche à voile Body building Ski de descente Lutte Boxe Canoë-kayak Cyclisme Décathlon Aviron Patinage de vitesse

10 Examen clinique l Examen cardiovasculaire problème fréquent de découverte d un souffle l Examen pulmonaire et ostéo-articulaire l Croissance et puberté

11 Test de Ruffier Dickson - Test dynamique d adaptation et de récupération cardio-vasculaire lors d un effort sous-maximal - Réalisation: 30 flexions-extensions en 45 secondes - P0: FC avant P1: FC à la fin P2: FC une minute après la fin - L indice de Ruffier : [(P0+P1+P2)-200]/10 exemple : P0=80, P1=140, P2=100 ; l indice est calculé à L indice de Ruffier Dickson: [(P1-70) +2(P2- P0)]/10 avec l exemple précédent, l indice est de 11.

12 Test de Ruffier Dickson interprétation - Indice de Ruffier : < 0 : très bonne adaptation 0 < indice < 5 : bon 5 < indice < 10 : moyen 10 < indice < 15 : insuffisant indice > 15 : mauvaise adaptation - Indice de Ruffier Dickson : 0 < indice < 3 : bon 3 < indice < 6 : moyen 6 < indice < 8 : faible 8 < indice : mauvais

13 Test de Ruffier Dickson limites l Non adapté avant l âge de 10 ans l Réalisation pratique difficile l Interprétation non validée l Valeur prédictive d accidents subits inconnue l Pas de valeur médico-légale

14 ECG l Il peut révéler des anomalies infra cliniques potentiellement dangereuses lors de l effort: l - ESV - syndrome de WPW - dysplasie arythmogène du ventricule droit - syndrome de Brugada - syndrome de QT long ou QT court - anomalies de repolarisation - HVG orientant vers une CMH ou une CMD l L ECG systématique pratiqué en Italie diminue le risque de mort subite avant 35 ans en cas de CMH Corrado et al. New Engl J Med 1998; 339: 364-9

15 Dépistage des cardiopathies chez les jeunes athlètes jeunes sportifs compétition histoire familiale et personnelle, signes fonctionnels examen clinique, ECG signes négatifs signes positifs compétition autorisée complément d examens normaux Corrado et al. Eur Heart J 2005; 26: maladie cardiaque

16 Examens spécialisés l Test d effort l Échocardiographie l Holter de rythme l Autres examens

17 l Myocardiopathie Cardiopathies à risque élevé contre-indication absolue l Troubles du rythme ventriculaire congénitaux ou acquis l Rétrécissement aortique serré l Hypertension artérielle pulmonaire l Insuffisance coronaire

18 Extrasystoles ventriculaires

19 Extrasystoles ventriculaires de l enfant Les 10 critères de l extrasystolie bénigne sur cœur sain - Absence de symptômes fonctionnels - Absence d antécédents familiaux de mort subite ou d arythmie ventriculaire - Les ESV ont un aspect de bloc de branche gauche avec axe de QRS à La durée du complexe extrasystolique est inférieure à 120 ms - Absence de crochetage sur R ou S de l ESV - Les complexes non extrasystoliques de l ECG sont normaux - Les ESV disparaissent au cours d un exercice physique - Aspect monomorphe de plus de 99% des ESV sur le Holter - L échocardiographie est normale - La recherche de potentiels tardifs est négative

20 TV syncopale révélant une CMH VG

21 Syndrome de Wolff Parkinson White

22 Syndrome de Brugada

23 risque de mort subite à l effort TV catécholergique QT long

24 Cardiopathies à risque faible l Cardiopathie opérée avec cicatrice ventriculaire l Cardiopathie opérée avec anomalies résiduelles significatives l Cardiopathie non opérée avec retentissement hémodynamique à évaluation cardiovasculaire avec examens

25 Situation sans risque particulier l Souffle fonctionnel l Symptôme fonctionnel anorganique l Cardiopathie mineure l Cardiopathie réparée sans anomalie résiduelle

26 Certificat de non contre-indication au sport licencié l Qui peut le délivrer?: tous les médecins l Quel bilan?: laissé à l appréciation du médecin l Quels sports?: tous sauf sports mécaniques, aériens, sousmarins, alpinisme, armes à feu, sports de combat l Quel niveau de sport?: tous sauf surclassement double, sports de haut niveau et section sportive scolaire

27 Aptitude au sport en milieu scolaire l Éducation physique et sportive: - pas de certificat d aptitude exigée - certificat d inaptitude totale ou partielle l Compétitions sportives: certificat de non contre-indication l Section sportive scolaire: - certificat de non-contre-indication obligatoire - délivré par un médecin titulaire d un diplôme de médecine du sport - ECG demandé pour la première inscription

28 Certificat de non contre-indication au sport risque médico-légal l Le médecin encourt des poursuites pénales ou ordinales si: - certificat de complaisance ou antidaté - rédaction d une fausse attestation - défaut d information - non respect du secret professionnel - absence du consentement des parents - erreur de diagnostic en cas d anomalie clinique évidente l Faire signer aux parents une attestation indiquant qu ils ont répondu honnêtement aux questions?

29 Conclusions l La prévention de la mort subite à l effort est l objectif principal de la consultation médicale préalable à la délivrance d un certificat de noncontre-indication l Les antécédents familiaux, les symptômes fonctionnels et l examen clinique ont une valeur essentielle pour repérer les enfants à risque l Le test de Ruffier-Dickson est une fausse sécurité l L ECG est recommandé par la Société Européenne de Cardiologie à partir de 12 ans en cas de sports intensifs avec compétition l La plupart des enfants atteints de cardiopathies congénitales connues sont aptes à la pratique des sports

le cardiaque s adapte moins que le bien portant

le cardiaque s adapte moins que le bien portant Le cardiaque et son adaptation à la plongée Mise à jour 01-11 11-2009 Vincent LAFAY Club des Cardiologues du Sport CHP Résidence du Parc, MARSEILLE vincent.lafay@medecins-saint-antoine.frantoine.fr le

Plus en détail

L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur. F Carré

L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur. F Carré L ECG DU SPORTIF Extrait de l ECG du plongeur F Carré Bilan de non contre-indication à la compétition sportive Compétiteurs entre 12 et 35 ans Bilan médical Antécédents familiaux et personnels Signes fonctionnels

Plus en détail

Le certificat de plongée vu par le cardiologue

Le certificat de plongée vu par le cardiologue Le certificat de plongée vu par le cardiologue Vincent LAFAY Club des Cardiologues du Sport Hôpital Saint Joseph, CHU Sainte Marguerite, MARSEILLE vincent.lafay@medecins-saint-antoine.fr Le certificat

Plus en détail

mort subite du sportif

mort subite du sportif mort subite du sportif Richard AMORETTI Directeur d enseignement D.U. de Cardiologie du Sport C.H.U. PITIE SALPETRIERE Définition de la mort subite NATURELLE : non traumatique, non iatrogène INATTENDUE

Plus en détail

Prévention des accidents

Prévention des accidents Prévention des accidents cardiovasculairesasc en montagne Chamonix 15 Juin 2007 François Carré Mise à jour 12-06-09 Hôpital Pontchaillou Hôpital Pontchaillou Université Rennes 1 Classification des sports

Plus en détail

Sport, activité physique et patient hypertendu. patient hypertendu

Sport, activité physique et patient hypertendu. patient hypertendu Sport, activité physique et patient hypertendu Sport, activité physique et patient hypertendu Ne pas craindre de prescrire une activité physique et sportive chez l hypertendu! L effet bénéfique de l activité

Plus en détail

Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07

Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07 Cœur et sport : des disciplines à plus haut risque? L. Chevalier Les Coeurs du Forez 12 Mai 2007 - Mise à jour 08-06-07 Des sports plus particulièrement à risque? Selon quelle approche? 1/ Approche officielle

Plus en détail

A.Gt M.B

A.Gt M.B Docu 36283 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française fixant les disciplines sportives et les catégories d'âge en vue de la reconnaissance des s de haut niveau, des espoirs s et des partenaires

Plus en détail

du CLUB MONT-BLANC CŒUR et SPORT

du CLUB MONT-BLANC CŒUR et SPORT 1 ère Journée Régionale du CLUB MONT-BLANC CŒUR et SPORT Mise à jour 28-05-09 Gérard BLAYSAT Unité de Cardiologie Pédiatrique - Grenoble Les malformations cardiaques sont fréquentes (9/1000) Gravité très

Plus en détail

SPORT DISCIPLINE ESA % GH & GHRF

SPORT DISCIPLINE ESA % GH & GHRF Annexe 1 Niveaux minimum d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1 SPORT DISCIPLINE ESA % GH & GHRF % Aïkido Aïkido 5 5

Plus en détail

JESFC Cardiologie du sport. Session de médecine générale. R. Brion Lyon, Dieulefit Santé. La demande de certificat médical

JESFC Cardiologie du sport. Session de médecine générale. R. Brion Lyon, Dieulefit Santé. La demande de certificat médical JESFC 2008 Session de médecine générale La demande de certificat médical en Cardiologie du sport R. Brion Lyon, Dieulefit Santé Ce qui est légal Code de la Santé Publique, article L.3622-2 Participer aux

Plus en détail

SPORT DISCIPLINE ESA % HC

SPORT DISCIPLINE ESA % HC Annexe 1 Niveaux minimauxums d analyse pour les sports et disciplines des ffédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et membres de l Alliance des membres indépendants reconnus du sport

Plus en détail

SPORT DISCIPLINE ESA % HC % 3 GHRF

SPORT DISCIPLINE ESA % HC % 3 GHRF Annexe 1 Niveaux minimaux d analyse pour les sports et disciplines des fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et et membres de l'alliance des membres indépendants reconnus du sport

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Arrêté du 17 mars 2017 relatif à la reconnaissance du caractère de haut niveau des disciplines sportives

Plus en détail

Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1

Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1 Annexe 1 Niveaux minimums d analyse pour les sports et disciplines de Fédérations internationales olympiques, reconnues par le CIO et non reconnues 1 SPORT DISCIPLINE ESA % HC % 2 GHRFs % 5 Aïkido Aïkido

Plus en détail

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive

Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive Electrocardiogramme et l épreuve d effort dans la visite de non contre-indication à la pratique sportive F Schnell Médecine du Sport CHU Pontchaillou Rennes Certificat de non contre indication à la pratique

Plus en détail

SPECIALITES ET MENTIONS DU DE JEPS + CS et /ou UCC. DS C2 1 er juin 2011 Page 1 sur 10

SPECIALITES ET MENTIONS DU DE JEPS + CS et /ou UCC. DS C2 1 er juin 2011 Page 1 sur 10 + et /ou Page 1 sur 10 SPECIALITE PERFECTIONNEMENT SPORTIF Art. A.212-49 à A.212-74 du code du sport (référence à l arrêté du 20 novembre 2006 JO du 22 novembre 2006 abrogé par l arrêté du 28 février 2008).

Plus en détail

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI

AMDTS AMDTS ECG. du sportif. Recommandations Françaises. Richard AMORETTI Recommandations Françaises ECG 2012 du sportif Richard AMORETTI D i r e c t e u r d E n s e i g n e m e n t d e C a r d i o l o g i e d u S p o r t ADMTS CHYPRE 2012 ECG Intérêt de l ECG de repos de repos

Plus en détail

Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif

Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif Comment éliminer une Insuffisance Cardiaque chez le Sportif Mise à jour février 2013 F. SCHNELL Service de Cardiologie Service de médecine du sport Hopital Ponchaillou - CHU RENNES CAS CLINIQUE Cycliste

Plus en détail

Je, soussigné, Docteur : certifie avoir examiné ce jour. Nom et prénom :

Je, soussigné, Docteur : certifie avoir examiné ce jour. Nom et prénom : Je, soussigné, Docteur : CERTIFICAT MEDICAL certifie avoir examiné ce jour Nom et prénom : date de naissance : sexe : masculin - féminin et n'avoir constaté AUCUNE CONTRE-INDICATION, à ce jour, à la pratique

Plus en détail

Statistiques de contrôle du dopage d'athlètes canadiens Programme domestique

Statistiques de contrôle du dopage d'athlètes canadiens Programme domestique Statistiques de contrôle du dopage d'athlètes canadiens - 1999 Programme domestique Sport Inopiné Annoncé Total Infraction 10 Quilles 1 0 1 Athlétisme 81 19 100 1 Aviron 40 0 40 Badminton 11 0 11 Baseball

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires .. 14 novembre 2012 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 26 sur 106 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L ÉDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE

Plus en détail

Ordonnance du DDPS concernant Jeunesse+Sport

Ordonnance du DDPS concernant Jeunesse+Sport Ordonnance du DDPS concernant Jeunesse+Sport (O J+S) Modification du 18 novembre 2004 Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports arrête: I L ordonnance du DDPS

Plus en détail

les métiers et les diplômes professionnels relevant du sport

les métiers et les diplômes professionnels relevant du sport 2015 les métiers et les diplômes professionnels relevant du sport et de l animation BAPAAT Brevet d aptitude professionnelle d assistant animateur technicien BPJPS Brevet professionnel de la jeunesse,

Plus en détail

ECG et VNCI au sport. Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins

ECG et VNCI au sport. Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins ECG et VNCI au sport Dr Sylvain GRALL CHU d Angers, Service de cardiologie Centre de réadaptation spécialisée des Capucins Liens d intérêts Communications: Boehringer-Ingelheim, Novartis, Bayer, BMS, Pfizer

Plus en détail

DOCUMENTS OBLIGATOIRES POUR LA PRATIQUE DU SPORT EN MILIEU SCOLAIRE

DOCUMENTS OBLIGATOIRES POUR LA PRATIQUE DU SPORT EN MILIEU SCOLAIRE DOCUMENTS OBLIGATOIRES POUR LA PRATIQUE DU SPORT EN MILIEU SCOLAIRE Circulaire n 95-050 du 3 mars 1995 (Education nationale : bureau DLC D1) Texte adressé aux recteurs et aux inspecteurs d'académie, directeurs

Plus en détail

L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard

L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard L ECG du Sportif Atelier Congrès Cœur et Sport Bron Lyon 2013 Dr F Passard Pourquoi un ECG de repos dans la VNCI Expérience de la Vénétie Sportifs 12-35 ans 3.6/100000 Sédentaires 12-35 ans 0.4/100000

Plus en détail

Malaise de l'enfant. Charlotte DENIS Unité de rythmologie Centre des côtes Les loges en Josas

Malaise de l'enfant. Charlotte DENIS Unité de rythmologie Centre des côtes Les loges en Josas Malaise de l'enfant Charlotte DENIS Unité de rythmologie Centre des côtes Les loges en Josas www.centredescotes.com Diagnostic Interrogatoire : Antécédents familiaux Antécédents personnels Autres signes

Plus en détail

Jeunesse et Sports ; Sports ; Action territoriale ; Protection des sportifs et du public ( ) Répertoire ( / /14)

Jeunesse et Sports ; Sports ; Action territoriale ; Protection des sportifs et du public ( ) Répertoire ( / /14) Jeunesse et Sports ; Sports ; Action territoriale ; Protection des sportifs et du public (1986-2000) Répertoire (20040466/1-20040466/14) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine 2004 1 https://www.siv.archives-nationales.culture.gouv.fr/siv/ir/fran_ir_016373

Plus en détail

ATLANTA NAGANO SYDNEY - SALT LAKE CITY

ATLANTA NAGANO SYDNEY - SALT LAKE CITY ATLANTA NAGANO SYDNEY - SALT LAKE CITY ATLANTA 1996 Les femmes ont concouru dans 21 sports et 108 épreuves, dont 11 mixtes(soit environ 35% de toutes les épreuves). Pour la première fois, les femmes ont

Plus en détail

François Carré. Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099

François Carré. Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 ECG chez athléte, quoi de neuf? François Carré Université Rennes 1- Hôpital Pontchaillou -Inserm UMR 1099 Déclaration d intérêt Collaborations avec les sociétés: Astra Zeneca Bayer Boehringer Bouchara

Plus en détail

Quoi de neuf en cardiologie du sport

Quoi de neuf en cardiologie du sport Quoi de neuf en cardiologie du sport «Anomalie de la repolarisation chez l athlète» Mise à jour avril 2014. F. Schnell Service de Médecine du Sport CHU Rennes Laboratoire de Physiologie - Université Rennes

Plus en détail

CHALLENGE. d agg lomération. ou la Métropole Nom du Président:... ou Métropole M :... Responsable du dossier :... (précisez la fonction)...

CHALLENGE. d agg lomération. ou la Métropole Nom du Président:... ou Métropole M :... Responsable du dossier :... (précisez la fonction)... CHALLENGE «COMMUNAUTE DE COMMUNES, D AGGLOMERATION ET LA METROPOLE LA PLUS SPORTIVE D ILLE- ET- VILAINE» DOSSIER de CANDIDATURE 2015 Renseignem ents g énéraux sur la Com m un auté de communes m ou o d

Plus en détail

Diplômes permettant de faire une demande d agrément éducation nationale en tant qu intervenant rémunéré

Diplômes permettant de faire une demande d agrément éducation nationale en tant qu intervenant rémunéré A) Activités à encadrement renforcé Diplômes permettant de faire une demande d agrément éducation nationale en tant qu intervenant rémunéré AVIRON Texte de référence du Ministère de la santé de la jeunesse

Plus en détail

MORT SUBITE DU SPORTIF. Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière

MORT SUBITE DU SPORTIF. Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière MORT SUBITE DU SPORTIF Richard AMORETTI Pitié-Salpétrière DEFINITION NATURELLE : non traumatique, non iatrogène INATTENDUE : cœur supposé normal DANS L HEURE SUIVANT LE SYMPTOME INITIAL AU COURS ET JUSQU

Plus en détail

Je, soussigné, Docteur : certifie avoir examiné ce jour. Nom et prénom :

Je, soussigné, Docteur : certifie avoir examiné ce jour. Nom et prénom : CERTIFICAT MEDICAL Je, soussigné, Docteur : certifie avoir examiné ce jour Nom et prénom : date de naissance : sexe : masculin - féminin et n'avoir constaté AUCUNE CONTRE-INDICATION à la pratique sportive

Plus en détail

ANNEXE AIDE AU FONCTIONNEMENT DES ECOLES MULTISPORTS

ANNEXE AIDE AU FONCTIONNEMENT DES ECOLES MULTISPORTS ANNEXE AIDE AU FONCTIONNEMENT DES ECOLES MULTISPORTS A DESTINATION DES COLLECTIVITES, DES EPCI ET DES ASSOCIATIONS COMPETENTES (demande réservée uniquement aux écoles multisports en cours) En complément

Plus en détail

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette

Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette Les contraintes cardiovasculaires des sports de raquette CHALLENGER 2007 JM GUY Club des Cardiologues du Sport L exercice musculaire une contrainte majeure pour le système cardiovasculaire Le type d exercice

Plus en détail

Guide pour la réalisation d offres J+S Sport scolaire avec des enfants et des jeunes (Groupe d utilisateurs 5)

Guide pour la réalisation d offres J+S Sport scolaire avec des enfants et des jeunes (Groupe d utilisateurs 5) Guide pour la réalisation d offres J+S Sport scolaire avec des enfants et des jeunes (Groupe d utilisateurs 5) Le présent Guide a pour but de donner aux coachs et aux moniteurs J+S un aperçu des dispositions

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE I JO RIO 2016 I DELEGATION FRANÇAISE

DOSSIER DE PRESSE I JO RIO 2016 I DELEGATION FRANÇAISE 1 août 2016 Informations importantes DOSSIER DE PRESSE Informations pratiques Equipe de France olympique Jeux Olympiques de Rio SOMMAIRE 1. Le guide de la délégation française 2. www.franceolympique.com

Plus en détail

WPW et effort. Evaluation du risque : méthode indirecte : ECG d'effort méthode directe : stimulation. transoesophagienne endocavitaire

WPW et effort. Evaluation du risque : méthode indirecte : ECG d'effort méthode directe : stimulation. transoesophagienne endocavitaire WPW et effort Evaluation du risque : méthode indirecte : ECG d'effort méthode directe : stimulation transoesophagienne endocavitaire WPW: Stimulation transoesophagienne à l'effort WPW: évaluation Quelques

Plus en détail

G Éducation en activités sportives

G Éducation en activités sportives Appellations Animateur sportif / Animatrice sportive Assistant éducateur / Assistante éducatrice d'activités sportives Cadre technique sportif / sportive Chef de bassin Coach sportif Conseiller sportif

Plus en détail

G Éducation en activités sportives

G Éducation en activités sportives Appellations Animateur sportif / Animatrice sportive Assistant éducateur / Assistante éducatrice d'activités sportives Cadre technique sportif / sportive Chef de bassin Coach sportif Conseiller sportif

Plus en détail

} Le certificat médical préalable à la pratique des sports en compétitions

} Le certificat médical préalable à la pratique des sports en compétitions } Le certificat médical préalable à la pratique des sports en compétitions Docteur Patrick Bacquaert IRBMS 59 } 01/10/2014 Les liens avec www.irbms.com http://www.irbms.com/certificat-medical-obligatoire

Plus en détail

2.5 Questionnaire d activité

2.5 Questionnaire d activité 2.5 Questionnaire d activité physique chez l enfant (QAPE-semaine) Ce questionnaire est destiné à mesurer l activité physique de l enfant au cours de la semaine précédant l étude. Ce questionnaire se présente

Plus en détail

Je, soussigné, Docteur : certifie avoir examiné ce jour. Nom et prénom :

Je, soussigné, Docteur : certifie avoir examiné ce jour. Nom et prénom : Je, soussigné, Docteur : CERTIFICAT MEDICAL certifie avoir examiné ce jour Nom et prénom : date de naissance : sexe : masculin - féminin et n'avoir constaté AUCUNE CONTRE-INDICATION à la pratique sportive

Plus en détail

Les dossiers CNDS 2016

Les dossiers CNDS 2016 Proposition Emploi 1 ère année Régional Structures Temps Plein Montant 216 Territoire Comité Régional Cyclisme 1 12 CROS Basse-Normandie 1 12 Comité Régional Sport en Entreprise 1 12 Montant total 36 Nombre

Plus en détail

Guide pour la réalisation d offres J+S Sport scolaire avec des enfants et des jeunes (Groupe d utilisateurs 5)

Guide pour la réalisation d offres J+S Sport scolaire avec des enfants et des jeunes (Groupe d utilisateurs 5) Guide pour la réalisation d offres J+S Sport scolaire avec des enfants et des jeunes (Groupe d utilisateurs 5) Le présent Guide a pour but de donner aux coachs et aux moniteurs J+S un aperçu des dispositions

Plus en détail

1. Recommandations concernant la VNCI

1. Recommandations concernant la VNCI - Particularités de l'électrocardiogramme du sujet sportif - VNCI à la pratique du sport - 1. Recommandations concernant la VNCI - Le contenu de la visite de non contre-indication à la pratique du sport

Plus en détail

Intérêt de la double lecture des électrocardiographies (ECG)

Intérêt de la double lecture des électrocardiographies (ECG) Plateforme Nationale Santé Intérêt de la double lecture des électrocardiographies (ECG) Objectifs : Améliorer la lecture des électrocardiogrammes pour le dépistage des affections cardiaques lors des visites

Plus en détail

Dossier d inscription Section rugby à 7 ANNEE

Dossier d inscription Section rugby à 7 ANNEE Dossier d inscription Section rugby à 7 ANNEE 2017-2018 Date limite de retour des dossiers : le 25 mai 2017 Pièces à joindre OBLIGATOIREMENT au dossier : - les bulletins scolaire du 1 e et 2 e trimestre

Plus en détail

1) une épreuve physique (coef 1) comprenant : un parcours de natation, une épreuve de course.

1) une épreuve physique (coef 1) comprenant : un parcours de natation, une épreuve de course. EDUCATEUR TERRITORIAL DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES CONCOURS INTERNE EPREUVES (Décret n - du juin ) EPREUVE D'ADMISSIBILITE L'épreuve d'admissibilité consiste en la rédaction d'une note à partir

Plus en détail

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg

Cas cliniques Cardiologie du Sport. Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Cas cliniques Cardiologie du Sport Stéphane Doutreleau Evelyne Lonsdorfer Service de Physiologie et d Explorations Fonctionnelles CHU de Strasbourg Pas de conflits d intérêt concernant cette présentation

Plus en détail

Section 1 Les sports et les disciplines olympiques

Section 1 Les sports et les disciplines olympiques Section 1 Les sports et les disciplines olympiques l athlétisme l athlétisme l aviron l aviron le badminton le badminton le baseball le baseball le basketball le basketball le biathlon le biathlon le bobsleigh

Plus en détail

Syncopes et Malaises. Dol de Bretagne 30/09/09

Syncopes et Malaises. Dol de Bretagne 30/09/09 Syncopes et Malaises Dol de Bretagne 30/09/09 www.has-sante.fr Syncopes Syncope Perte de connaissance à début brutal, de durée généralement brève, spontanément résolutive, s accompagnant d une perte du

Plus en détail

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011

VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE. Docteur H. BELHAKEM 2011 VMA VISITE MEDICALE D APTITUDE Docteur H. BELHAKEM 2011 En sport, savourons Le plaisir de ne pas forcer quitte à rester derrière! VMA = JO 2012 QUE DANS L ESPRIT LA VMA POURQUOI FAIRE? 1/ PARCE QUE C EST

Plus en détail

Malaises graves de l enfant

Malaises graves de l enfant Malaises graves de l enfant Damien Bonnet French reference center for Complex Congenital Cardiac Diseases Inherited Cardiac Diseases - Pediatric Pulmonary hypertension M3C- Necker Enfants Malades, Université

Plus en détail

Je suis hémophile quel sport puis-je pratiquer???

Je suis hémophile quel sport puis-je pratiquer??? Je suis hémophile quel sport puis-je pratiquer??? Quelle activité sportive pour quel patient??? Je suis hémophile quel sport puis-je pratiquer??? Quelle activité sportive pour quel patient??? ça dépend!

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Nombre record de contrôles pour le CCES l an dernier

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Nombre record de contrôles pour le CCES l an dernier 300-2197 promenade Riverside Drive Ottawa, Ontario K1H 7X3 TEL 613.521.3340 FAX 613.521.3134 EMAIL info@cces.ca www.cces.ca le 15 mars 2002 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Nombre record de contrôles pour le CCES

Plus en détail

CATÉGORIE B FILIÈRE SPORTIVE CONCOURS D ÉDUCATEUR TERRITORIAL DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES

CATÉGORIE B FILIÈRE SPORTIVE CONCOURS D ÉDUCATEUR TERRITORIAL DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES CATÉGORIE B FILIÈRE SPORTIVE CONCOURS D ÉDUCATEUR TERRITORIAL DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES Le cadre d emplois des éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives comprend les grades

Plus en détail

Suividesdiplômes. Certificats de spécialisation (CS) et unités capitalisables complémentaires (UCC) associés aux BPJEPS, DE JEPS et DES JEPS

Suividesdiplômes. Certificats de spécialisation (CS) et unités capitalisables complémentaires (UCC) associés aux BPJEPS, DE JEPS et DES JEPS Suividesdiplômes diplômes www.onisep.fr/equipeseducatives/grenoble Certificats de spécialisation (CS) et unités capitalisables complémentaires (UCC) associés aux BPJEPS, DE JEPS et DES JEPS Spécialité

Plus en détail

La consultation d aptitude au sport L avis du Médecin Généraliste

La consultation d aptitude au sport L avis du Médecin Généraliste La consultation d aptitude au sport L avis du Médecin Généraliste L auteur déclare l absence de conflit d intérêt Les enjeux Favoriser la pratique de l activité physique et sportive chez les enfants, les

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Code RNCP : 4911 Intitulé DE : Diplôme d'etat Diplôme d'etat supérieur de la jeunesse, de l'éducation

Plus en détail

ASSOCIATION SPORTIVE SAINT CHARLES

ASSOCIATION SPORTIVE SAINT CHARLES ASSOCIATION SPORTIVE SAINT CHARLES Votre enfant a choisi de faire partie de l Association Sportive du Collège St Charles. Il est le bienvenu. Pour pouvoir débuter les entraînements, le dossier ci-joint

Plus en détail

DISPOSITIF SPORT-ART-ÉTUDES CRITÈRES DE SÉLECTION ENSEIGNEMENT SECONDAIRE II ANNÉE SCOLAIRE SPORT

DISPOSITIF SPORT-ART-ÉTUDES CRITÈRES DE SÉLECTION ENSEIGNEMENT SECONDAIRE II ANNÉE SCOLAIRE SPORT DISPOSITIF SPORT-ART-ÉTUDES CRITÈRES DE SÉLECTION ENSEIGNEMENT SECONDAIRE II ANNÉE SCOLAIRE 2017 2018 SPORT INTRODUCTION Le dispositif sport-art-études (SAE) est une prestation offerte aux meilleurs talents

Plus en détail

Faut-il faire un ECG systématique chez un sportif asymptomatique?

Faut-il faire un ECG systématique chez un sportif asymptomatique? Faut-il faire un ECG systématique chez un sportif asymptomatique? introduction Monsieur C. pratique des sports d endurance et de raquette à raison de huit heures par semaine. Son bilan réalisé à titre

Plus en détail

DATES D ABROGATION DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA

DATES D ABROGATION DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA S D DES BEES, BAECPC, BEATEP, BPJEPS, DEDPAD et DEFA DIPLOMES ABROGES DIPLOMES DE NIVEAU IV BEATEP BEATEP «Activités culturelles et d expression» 1 er janvier 2008 BP JEPS Spécialité ANIMATION CULTURELLE

Plus en détail

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016

VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 VISITE MEDICALE D APTITUDE AU SPORT AMIFORM 2016 CE QUE DIT LA NOUVELLE LOI Loi du 26 janvier 2016 sur la modernisation du système de santé A appliquer à partir de cette rentrée 2016, 1. les activités

Plus en détail

JOURNEES OLYMPIQUES 23 & 24 JUIN 2017

JOURNEES OLYMPIQUES 23 & 24 JUIN 2017 JOURNEES OLYMPIQUES 23 & 24 JUIN 2017 Programmation 1 ère approche 2 06 17 #PARIS2024 PRINCIPE DE PROGRAMMATION ARTISTIQUE VS SPORTIF 3 ZONES D HAPPENING POINTS D ORGUE DE LA PROGRAMMATION SPORTIVE ET

Plus en détail

EDUCATEUR TERRITORIAL DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE

EDUCATEUR TERRITORIAL DES ACTIVITES PHYSIQUES ET SPORTIVES PRINCIPAL DE 2 ème CLASSE Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale de l Isère 416 rue des Universités BP 97 38402 St Martin d Hères Cedex Tél. 04.76.33.20.30 Fax 04.56.38.87.07 Site internet : www.cdg38.fr e-mail

Plus en détail

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy

ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied. Dr Guy ECG anormal lors de l examen de visite de non contre indica4on chez un coureur à pied Dr Guy Histoire clinique/ Examen 31 ans, tabagisme à 5 cigareees par jour, cer4ficat pour semi marathon Pas de symptômes

Plus en détail

Répertoire ( / /13)

Répertoire ( / /13) Jeunesse et sports ; Direction des sports ; Sous-direction de l'éducation physique et sportive ; Bureau de la réglementation et du contentieux (1984-1987) Répertoire (19910350/1-19910350/13) Archives nationales

Plus en détail

LA MORT SUBITE DU SPORTIF

LA MORT SUBITE DU SPORTIF LA MORT SUBITE DU SPORTIF Dr Antoine SELLAL Consultation de Cardiologie du Sport Institut Lorrain du Coeur et des Vaisseaux Louis Mathieu CHU Nancy PARADOXE Les sportifs vivent plus longtemps MAIS Risque

Plus en détail

Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport»

Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport» Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport» (O OFSPO J+S) du 12 juillet 2012 L Office fédéral du sport (OFSPO), vu les art. 6, al. 3, 8, al. 1, 9, al. 3 et 4, 14, al. 2 et 3, 16, al. 2, et 20,

Plus en détail

Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport» (O OFSPO J+S) du 12 juillet 2012 (Etat le 1 er octobre 2014)

Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport» (O OFSPO J+S) du 12 juillet 2012 (Etat le 1 er octobre 2014) Ordonnance de l OFSPO concernant «Jeunesse et sport» (O OFSPO J+S) 415.011.2 du 12 juillet 2012 (Etat le 1 er octobre 2014) L Office fédéral du sport (OFSPO), vu les art. 6, al. 3, 8, al. 1, 9, al. 3 et

Plus en détail

Création d'une section sportive scolaire Académie Lyon pour la rentrée 2017

Création d'une section sportive scolaire Académie Lyon pour la rentrée 2017 Création d'une section sportive scolaire Académie Lyon pour la rentrée 2017 Ce questionnaire servira de document d'appui pour évaluer les demandes de création de section sportive scolaire. Le comité de

Plus en détail

SPORT, JEUNESSE ET VIE ASSOCIATIVE

SPORT, JEUNESSE ET VIE ASSOCIATIVE MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS _ SPORT, JEUNESSE ET VIE ASSOCIATIVE Professions du sport et de la jeunesse Arrêté du 22 janvier 2016 fixant la liste des diplômes acquis jusqu au 31

Plus en détail

Canton de Berne. Jeunesse et sport. Nouveautés J+S Reber Martin

Canton de Berne. Jeunesse et sport. Nouveautés J+S Reber Martin Jeunesse et sport Nouveautés J+S 2016 Reber Martin 1 Aperçu des thèmes Jeunesse et sport Formation des cadres J+S Formation des jeunes J+S Sports des enfants J+S Sport db Projets Service du sport Jeunesse

Plus en détail

Dépistage cardiovasculaire des sportifs français de haut niveau : résultats préliminaires

Dépistage cardiovasculaire des sportifs français de haut niveau : résultats préliminaires Dépistage cardiovasculaire des sportifs français de haut niveau : résultats préliminaires Professeur François CARRE CIC-IT, INSERM U642 Service exploration fonctionnelle- Unité de biologie et médecine

Plus en détail

Arythmie respiratoire

Arythmie respiratoire ECG normal Arythmie respiratoire Q positionnel Hypertrophie auriculaire gauche Hypertrophie auriculaire droite Test de Flack Aspects pouvant être d emblée attribués à un entraînement important surtout

Plus en détail

Fédérations françaises agréées

Fédérations françaises agréées Licences sportives en 2011 (par milliers) Fédérations françaises agréées 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 (en milliers) Total fédérations

Plus en détail

CRITÈRES DE SÉLECTION ENSEIGNEMENT SECONDAIRE II ANNÉE SCOLAIRE

CRITÈRES DE SÉLECTION ENSEIGNEMENT SECONDAIRE II ANNÉE SCOLAIRE SPORT ART ETUDES CRITÈRES DE SÉLECTION ENSEIGNEMENT SECONDAIRE II ANNÉE SCOLAIRE 2018-2019 INTRODUCTION Le dispositif sport-art-études (SAE) est une prestation offerte aux meilleurs talents sportifs et

Plus en détail

Cellule de promotion de la santé dans la pratique du sport

Cellule de promotion de la santé dans la pratique du sport Cellule de promotion de la santé dans la pratique du sport Cellule de promotion de la santé dans la pratique du sport Son rôle Promouvoir la santé dans la pratique du sport En tant qu agence nationale

Plus en détail

Mort subite : Génétique et prise en charge familiale

Mort subite : Génétique et prise en charge familiale Mort subite : Génétique et prise en charge familiale Unité Inserm UMR 1087-CNRS UMR 6291 Vincent PROBST Le centre de référence pour la prise en charge des maladies rythmiques héréditaires L équipe Emmanuelle

Plus en détail

LA VISITE DE NON CONTRE-INDICATION A LA PRATIQUE SPORTIVE PAR LE MEDECIN GENERALISTE. Dr Patrice BOUILLON Dr Benoït DAUMAIN-LECOINTRE Joan EDOH

LA VISITE DE NON CONTRE-INDICATION A LA PRATIQUE SPORTIVE PAR LE MEDECIN GENERALISTE. Dr Patrice BOUILLON Dr Benoït DAUMAIN-LECOINTRE Joan EDOH LA VISITE DE NON CONTRE-INDICATION A LA PRATIQUE SPORTIVE PAR LE MEDECIN GENERALISTE Dr Patrice BOUILLON Dr Benoït DAUMAIN-LECOINTRE Joan EDOH Le CNCI Pour qui? Article L 231-2 du code du sport Obligatoire

Plus en détail

ÉVOLUTION DES LICENCIÉS ET DES CLUBS SPORTIFS DANS LE BAS-RHIN

ÉVOLUTION DES LICENCIÉS ET DES CLUBS SPORTIFS DANS LE BAS-RHIN ÉVOLUTION DES LICENCIÉS ET DES CLUBS SPORTIFS DANS LE BAS-RHIN ÉDITION 2014 statistiques de 2011 à 2013 Direction Départementale de la Cohésion Sociale du Bas-Rhin 02 NOMBRE DE LICENCIÉS SPORTIFS DANS

Plus en détail

Mort subite du Sportif

Mort subite du Sportif Mort subite du Sportif Etat des lieux, CNCI, Recommandations L. Chevalier Clinique du Sport Bordeaux-Mérignac Club Cardiologues du Sport Annecy, le 4 Novembre 2011 Quelle prévalence? Enquête Club Cardiologues

Plus en détail

CNDS 2015 REUNION D INFORMATION A L ATTENTION DES COMITES SPORTIFS DE GIRONDE. Mardi 03 février 2015

CNDS 2015 REUNION D INFORMATION A L ATTENTION DES COMITES SPORTIFS DE GIRONDE. Mardi 03 février 2015 CNDS 2015 REUNION D INFORMATION A L ATTENTION DES COMITES SPORTIFS DE GIRONDE Mardi 03 février 2015 DDCS 103 bis rue de Belleville 33062 Bordeaux cedex La réforme du CNDS se poursuit : -2014 : première

Plus en détail

Les disciplines olympiques au programme de la XXIXe Olympiade, Beijing 2008

Les disciplines olympiques au programme de la XXIXe Olympiade, Beijing 2008 Les disciplines olympiques au programme de la XXIXe Olympiade, Beijing 2008 Athlétisme 10000m 100m 110m haies 1500m 200m 20km marche 3000m steeple 400m 400m haies 5000m 50km marche 800m décathlon disque

Plus en détail

Épreuve d effort électrocardiographique

Épreuve d effort électrocardiographique Épreuve d effort électrocardiographique Diagnostic des coronaropathies. Difficultés et indications limites. Indications non-coronaires : HTA, insuffisance cardiaque, aptitude contre-indications et risques.

Plus en détail

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com

Particularités ECG du sportif. je peux signer. Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Particularités ECG du sportif je peux signer Dr S. Doutreleau CHU Strasbourg clubcardiosport.com Introduction La pratique régulière d une activité physique peut s accompagner de modifications morphologiques

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé DE : Diplôme d'etat Diplôme d Etat de la jeunesse, de l éducation populaire et du sport

Plus en détail

Bilan Ingénieries sport 2008 Analyse Nationale Analyse régionale Martinique

Bilan Ingénieries sport 2008 Analyse Nationale Analyse régionale Martinique Bilan Ingénieries sport 008 Analyse Nationale Analyse régionale Martinique Précautions - Ce bilan est réalisé à partir d une extraction des ingénieries saisies par les DLA dans Enée avec une date de référence

Plus en détail

D UNE MORT SUBITE CHEZ UN : ASPECTS MÉ ÉDICO-LÉGAUX

D UNE MORT SUBITE CHEZ UN : ASPECTS MÉ ÉDICO-LÉGAUX CAS CLINIQUE D UNE MORT SUBITE CHEZ UN SUJET JEUNE : ASPECTS MÉ ÉDICO-LÉGAUX Dr Caroline PARROD cardiopédiatre Réanimation Néonatale- Néonatalogie Soins Continus de Pédiatrie Dr Damien DUFOUR Pédiatre

Plus en détail

Quel bilan cardiovasculaire pour quel sportif?

Quel bilan cardiovasculaire pour quel sportif? Quel bilan cardiovasculaire pour quel sportif? Nice 07 12 2010 François Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1 INSERM U 642 Le paradoxe du sport La pratique sportive a des effets bénéfiques indéniables

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN À L ATHLÈTE

POLITIQUE DE SOUTIEN À L ATHLÈTE VILLE DE SAINTE-THÉRÈSE POLITIQUE DE SOUTIEN À L ATHLÈTE Créé en 2008 Mis à jour le 2012-02-10 TABLE DES MATIÈRES 1.0 Objet de la politique... 3 2.0 Création d un comité de sélection... 3 3.0 Objectifs

Plus en détail

Bilan Ingénieries sport 2008 Analyse Nationale Analyse par discipline : Tennis

Bilan Ingénieries sport 2008 Analyse Nationale Analyse par discipline : Tennis Bilan Ingénieries sport 2008 Analyse Nationale Analyse par discipline : Tennis Précautions - Ce bilan est réalisé à partir d une extraction des ingénieries saisies par les DLA dans Enée avec une date de

Plus en détail

Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique

Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique Réunion de la SOFRAMAS 17 octobre 2013 Expertise, suivi et pronostic d un bloc de branche gauche complet en médecine aéronautique S. Bisconte, J. Monin, A. Hornez, D. Dubourdieu, O. Manen, J. Deroche,

Plus en détail

CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE

CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE CORONARIEN ET SPORT JC VERDIER INSTITUT CŒUR EFFORT SANTE CAPACITÉS D EFFORT ET PRONOSTIC CHEZ LES «CARDIAQUES» (N = 3679) Myers et al. N. Engl J Med 2002;346 : 793-801 L ENTRAÎNEMENT PHYSIQUE: COMPLÉMENT

Plus en détail

1. Sports collectifs. Basket-ball masculin. Basket-ball féminin. Football masculin

1. Sports collectifs. Basket-ball masculin. Basket-ball féminin. Football masculin Critères d admission sur liste 2 des étudiants sportifs de haut niveau du Comité du Sport de Haut Niveau, Site Universitaire Grenoble Alpes Année 2017-2018 Le Comité du Sport de Haut Niveau du Site Universitaire

Plus en détail