Un nouveau centre de documentation pour l Agence. d Urbanisme

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un nouveau centre de documentation pour l Agence. d Urbanisme"

Transcription

1 et Régeion d -Omer t n i a S avenir notre r i r Conqué éveloppement gence d' rbanisme Inf AUD N 11 décembre 2010 AGENDA Janvier 14 janvier Clarques (09H30) Conseil d Administration l Agence Février Accueil d une délégation béninoise dans l Audomarois Mars Prochaine Conférence Territoriale Permanente du SCoT Mai EDITO J ai le très grand plaisir vous adresser le 11ième numéro notre Bulletin liaison «Inf AUD», qui, comme vous le savez désormais, a pour mission essentielle vous tenir régulièrement informé l actualité et l état d avancement s différentes missions confiées à notre Agence dans le cadre son Programme Partenarial d Activités. Comme vous pourrez le constater à travers ces quelques illustrations, le Programme Partenarial d Activités «2010» fut d une extraordinaire nsité, cet exercice ayant une nouvelle fois été marqué par l élargissement la sphère d intervention et s thématiques d investigations notre Agence. Un immense merci à l ensemble s collaborateurs qui n ont pas ménagé leurs efforts en répondant avec réactivité et professionnalisme à l ensemble s sollicitations. Je profite par ailleurs l occasion qui m est donnée pour vous souhaiter à tous et à toutes une agréable lecture et une très bonne et heureuse année mai SMCO Assises du Littoral Joël DUQUENOY Présint l Agence Inter-Club FNAU International / Géomatique décentralisé à l Agence A PARAITRE Plaquette présentation l Agence Observatoire «TIC» n 2 Dossier l AUD sur le Programme Local Développement Economique (PLDE) Un nouveau centre documentation pour l Agence L Agence d Urbanisme a profité son déménagement pour réorganiser et morniser son centre documentation. Ce nouvel espace offre la possibilité aux visiteurs consulter les ouvrages portant sur l aménagement, l urbanisme, l environnement, la mobilité,..., et travailler dans un cadre attractif et confortable. Alimenté puis sa création par nombreuses étus, le centre documentation rassemble en effet les publications/étus réalisées par l Agence, s revues spécialisées et multiples ouvrages. Bientôt, il vous sera par ailleurs possible consulter et d interroger en ligne le catalogue bibliographique du Centre documentation. La mise en ligne prochaine cette base données documentaire sur le site Internet permettra à l Agence «franchir un pas plus» vers l intensification s échanges et la diffusion l information auprès l ensemble ses partenaires. Cette nouvelle fonctionnalité viendra agrémenter le site Internet l Agence, récemment «relooké». Réactif puisqu actualisé régulièrement et informatif, les internautes ont notamment accès à l ensemble s informations pratiques («actualités», «site foncier»), s publications qu il leur est possible télécharger, s renseignements généraux concernant l Agence (présentation, missions, équipe)... Lise DEBIENNE se tient à votre disposition pour tous renseignements complémentaires. Tel. : Site Internet : Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre

2 Cap sur la Ville durable main L exemplarité la Communauté d Agglomération Saint-Omer en matière d Approches Environnementales l Urbanisme Em Quartier s quais sur Saint-Omer Le 28 juin rnier, la Région et l ADEME reconduisaient la convention partenariat avec l Agence d Urbanisme, et ce dans un cadre pluriannuel, au titre du dispositif promotion la Haute Qualité Environnementale dans la Région Saint-Omer. L engouement pour la mise en œuvre d Approches Environnementales l Urbanisme prend dans le même temps régulièrement l ampleur, les projets se multiplient Le partenariat contracté avec la Région et l ADEME a à titre d illustration permis à la commune Fauquembergues bénéficier d une Assistance à Maîtrise d Ouvrage HQE pour la réhabilitation et l extension sa salle s fêtes, la problématique l optimisation s choix énergétiques constituant naturellement l une ses priorités. La commune Saint-Omer a souhaité bénéficier d une Approche Environnementale l Urbanisme (AEU) pour l accompagner dans la conception et la réalisation d un éco-quartier sur le quartier s Quais et du Malixoff, secteur éminemment stratégique du Pays SaintOmer, situé à proximité immédiate l entrée d agglomération que constitue la gare Saint-Omer, pôle d échanges intermodal en venir. Cet espace représente un potentiel renouvellement urbain 25 hectares environ. Ce projet d éco-quartier et renouvellement urbain pourrait permettre d accueillir un minimum 60 logements en mixité et quelques activités et services complémentaires. L aménagement du secteur vrait être conçu manière à respecter le bâti industriel environnant en apportant une attention particulière à l implantation, l échelle et la volumétrie s nouvelles constructions. Le bureau d étus retenu, a notamment formalisé un état s lieux et réalisé l évaluation environnementale du projet. Réalisation d une AEU sur un quartier d habitat d une centaine logements pour le compte la commune Clairmarais La Ville Clairmarais dispose aujourd hui d un rnier secteur renouvellement urbain à proximité son cœur bourg, au pourtour la Grange Nature et d un ensemble pavillonnaire. L emprise totale la zone à urbaniser s étend sur 10,5 hectares, soit environ 70 logements et 190 habitants. Dans le cadre ce projet, la commune Clairmarais souhaite intégrer s préconisations environnementales et énergétiques, au-là s aspects strictement règlementaires. Elle a dans cette logique sollicité l Agence d Urbanisme pour bénéficier d une Approche Environnementale l Urbanisme (AEU). La commission d analyse s offres qui s est tenue le 9 septembre rnier a retenu le bureau d étus PATTOU TANDEM. Ce rnier aura pour mission d intifier les enjeux environnementaux prioritaires l opération d aménagement entreprise et proposer les réponses adéquates. L étu vient démarrer, elle vrait se poursuivre jusqu au printemps Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre 2010 AUD Agence d'urbanisme et Développement la Région St-Omer A 201 rec po co la et Ha tal ba 200 Titu ge lop l In d U Em 200 No ch nis Em vo tez Ap No me

3 ur ). e a e es e Emeline CHOLLET, Urbaniste pour vous accompagner Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer Contribution au processus révision la Charte du Parc Naturel Régional s Caps et Marais d Opale AUD Mars 2009 Agence d'urbanisme et Développement la Région St-Omer A compter du 1er septembre 2010, l Agence a accueilli mamoiselle Emeline CHOLLET, recrutée au poste d urbaniste pour notamment animer la convention partenariat avec la Région Nord Pas--Calais et l ADEME, et promouvoir la «Haute Qualité Environnementale» dans les opérations d urbanisme, en vigueur puis 2008 à l Agence. Titulaire d un Master Aménagement, Urbanisme et Développement s Territoires à l Institut d Aménagement et d Urbanisme Lille en 2009, Emeline travaillait puis avril 2009 au sein l Agence Noyon à Ardres en tant que chargée d étus en urbanisme et environnement. Emeline CHOLLET se tient à votre disposition si vous souhaitez en savoir davantage sur les Approches Environnementales l Urbanisme. Nous lui souhaitons naturellement la bienvenue... Réalisation d une AEU en cœur d agglomération à proximité nouveaux équipements structurants l agglomération Situé en cœur d agglomération, un terrain en friche, d une surface foncière d environ 6 hectares, sera stiné à accueillir ux équipements structurants l agglomération: un centre nautique et une salle spectacle, dont les premières étus faisabilité ont déjà été engagées. Un espace foncier gran taille a en effet été libéré puis Cette friche commerciale, appelée «Friche Auchan», du nom l enseigne qui y était implantée, a fait l objet d une man réaménagement par la Communauté d Agglomération Saint-Omer qui a acquis les parcelles privées. Les unités commerciales qui persistaient (Jardiland, Easy-Cash, station lavage) ont été démolies ou sont dans l attente l être, permettant ainsi libérer une surface totale m². Le réaménagement ce terrain a été mandé afin pouvoir construire ux équipements structurants à rayonnement fort, un centre nautique et une salle spectacle intercommunale qui pourront à terme dynamiser le coeur d agglomération. Le Conseil Communautaire a décidé, outre lancer une étu maîtrise d ouvrage ces constructions, d engager une étu définition, d aménagement et d ur- banisme auprès d un prestataire (bureau d étus) et l Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer. L Agence a proposé dans cette logique un diagnostic spécifique dont l évaluation environnementale et urbanistique permet mettre en lumière les dysfonctionnements urbains sur ce bassin vie (pôle urbain et services), et d en intifier non seulement les potentialités, mais également les contraintes et les manques sur et autour du site en question. Elle a par ailleurs formalisé une série scenarii en vue d offrir aux élus un véritable outil d ai à la décision, qui a servi support aux réflexions du cabinet d étus missionné, dans le cadre du dispositif promotion la Haute Qualité Environnementale avec la Région et l ADEME. Réalisation d une AEU sur la Porte Multimodale l Aa La Communauté d Agglomération Saint-Omer a souhaité bénéficier d une Approche Environnementale l Urbanisme pour l accompagner dans le cadre l extension la Porte Multimodale l Aa. Située à proximité la ZAC la Forêt, éco-quartier conçu sur la base d une étu Feng Shui,, cette porte d entrée du territoire puis la Métropole lilloise, d une superficie 15 hectares, sera stinée à accueillir s entreprises à vocation artisanale et tertiaire nécessitant s terrains taille moste (entre m² et m²). Les missions du bureau d étus, dont la sélection s est opérée début octobre 2010, s exprimeront notamment à travers les quelques dimensions prioritaires suivantes : Situation du projet en entrée d agglomération puis la Métropole Lilloise. Gestion paysagère et articulation s échelles urbaines entre les bâtiments situés au sud sur la Porte Multimodale l Aa (Entreprises, Centre Valorisation Energétique, ) la forêt Clairmarais et la ZAC la forêt (quartier d habitat situé à proximité immédiate du secteur d étu,...). Articulation s fonctions et s usages entre la ZAC la Forêt, le complexe gymnique situé à proximité, la Porte Multimodale l Aa, et le secteur d étu. Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre

4 Prescrit le 19 décembre 2007, le Programme Local l habitat aura pour objectif répondre aux problématiques du logement inhérentes au territoire la Communauté d Agglomération Saint-Omer. Le diagnostic a permis mettre en exergue nombreux enjeux autour du parcours résintiel s ménages, l adaptation l offre logements en fonction l évolution socio-démographique et socioéconomique s ménages, et du niveau confort l habitat sur l agglomération. Afin suivre la mise en œuvre s actions du PLH et d en évaluer les impacts, la structuration d un Observatoire l Habitat sur l ensemble l Agglomération constitue une obligation légale. Cet observatoire pourra être mené concert entre les services l intercommunalité, garants la mise en œuvre s orientations inscrites dans le document, et ceux l Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer, centre ressources pluridisciplinaire au service du territoire. Cette publication propose donc rappeler dans un premier temps les grans actions en faveur d une amélioration qualitative l habitat, et pouvant trouver échos dans les orientations du PLH, puis, dans un second moment développer une méthodologie d évaluation du programme par la définition d une batterie d indicateurs nécessaires au suivi et à la mise en œuvre s orientations du PLH. Lancé officiellement le 7 Octobre 2008, le Plan Climat Territorial du Pays Saint-Omer a fait l objet d un vaste processus concertation (groupes travail thématiques, forums, enquêtes, ) permettant définir les enjeux prioritaires la démarche. Une enquête envoyée aux 82 communes du Pays Saint-Omer a ainsi permis dégager s attentes fortes dans nombreux domaines stratégiques dont l habitat. Le Grenelle 2 impose désormais aux Régions, Départements et Collectivités Locales plus habitants d adopter un Plan Climat Energie avant le 31 Décembre Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Octobre 2010 s l Agglomération Saint-Omer Programme Local l Habitat et prise en compte s orientations statégiques du Plan Clmat L Agence, sollicitée par la Communauté d Agglomération Saint-Omer pour accompagner les services communautaires dans la mise en place du dispositif suivi et d évaluation s orientations du PLH, accorra notamment une attention toute particulière à la prise en compte la composante énergétique s logements et s bâtiments qui constitue un s axes prioritaires d intervention clairement affichés dans le Contrat d Objectifs Territorial au titre la mise en œuvre du Plan Climat Territorial du Pays Saint-Omer. Note Prospective «CASO 2015 Contribution au processus mise en oeuvre du Programme Local l Habitat Communauté d Agglomération Saint-Omer Préambule 1. Le Programme Local l Habitat : un outil au service du Plan Climat et du Grenelle 2 L Agence proposera très prochainement dans cette logique une publication spécifique sur le sujet. «N Le Plan Climat Territorial dans sa phase opérationnelle Le Syndicat Mixte Lys Audomarois confie l animation du Contrat d Objectifs Territorial à l Agence, en étroite collaboration avec le Parc Naturel Régional s Caps et Marais d Opale Le 27 janvier 2010 rnier, lors la onzième édition s Assises l Energie au Palais s Congrès Dunkerque, Monsieur André BON- NIER, Présint du Syndicat Mixte Lys Audomarois co-signait avec la Région et l ADEME un Contrat d Objectifs Territorial (COT), déclinant un programme d actions articulé autour sept grands objectifs opérationnels définis en concertation avec les acteurs du territoire. Une publication synthèse s orientations stratégiques du Plan Climat Territorial avait dans ce contexte été proposée en début d année. Conformément aux dispositions ce COT, l animation la mise en oeuvre s objectifs du Plan Climat,confiée à l Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer en partenariat avec le Parc Naturel Régional s Caps et Marais d Opale, sera envisagée dès 2011 à travers les dimensions prioritaires suivantes : Mobiliser et animer les acteurs locaux partenaires du projet et les ressources internes (poursuite la concertation ; intification permanente s politiques menées par les acteurs locaux en matière lutte contre le changement climatique ; analyse la pertinence s actions engagées localement) Affiner le diagnostic Climat du Territoire (réalisation et suivi du Bilan Carbone du Pays Saint-Omer, observatoires suivi s évolutions territoriales développés par le Centre Ressources l Agence d Urbanisme, accompagnement dans la prise en compte s enjeux «climat» lors la réalisation s diagnostics stratégiques (PLU, PLH ) Renouveler façon permanente le plan d actions et assurer le pilotage sa mise en oeuvre (mise en place et animation groupes «projets», organisation comités techniques transversaux, animation s comités pilotage prévus dans le Contrat d Objectifs Territorial, réalisation d un évènement annuel Plan Climat Territorial) Participer au suivi s actions conduites par les porteurs projets partenaires (accompagnement spécifique s partenaires dans la définition et la mise en oeuvre leurs initiatives en matière réduction Gaz à Effet Serre et lutte contre le changement climatique, conseil permanent, capitalisation et échanges d expériences) Assurer le suivi, le bilan et l évaluation s actions du programme (élaboration d un tableau bord suivi et d évaluation du Plan Climat, observatoire du Plan Climat du Pays Saint-Omer) Valoriser les résultats et participer notamment aux rencontres d échanges d expériences entre les membres du réseau s Contrats d Objectifs Territoriaux organisées par la Région et l ADEME à l échelle régionale et le cas échéant par l ADEME à l échelle nationale. La valorisation s actions du Plan Climat sera par ailleurs assurée par la déclinaison d un véritable plan médias sur le sujet (réalisation d expositions, organisation conférences, proposition dossiers presse ). So d Fa plu loc au me le ve a tur un du su gio les et l A fo da So d ce dr ra fo pé tro so l a an du Les audits énergétiques suscitent la curiosité TF1 Dans le cadre du Grenelle l environnement, la construction neuve va connaître une forte évolution avec le passage en 2012 au niveau BBC (Bâtiment Basse Consommation). Pour atteindre, dès 2020, le niveau bâtiments à énergie positive (bâtiments produisant plus d énergie qu ils n en consomment), nouvelles solutions sont amenées à se développer pour apporter les réponses les mieux adaptées aux différents types bâtiments. Cependant, la question l habitat du futur pose également la question du venir l habitat existant. Dans le cadre la mise en œuvre du Plan Climat Territorial du Pays Saint-Omer, l Agence d Urbanisme, avec le formidable soutien financier du Conseil Régional du Nord Pas--Calais, a lancé sur le territoire une secon campagne 15 audits à stination s particuliers pour l étu s travaux visant à limiter les consommations d énergie s logements. Des travaux d amélioration s performances énergétiques déjà réalisés par un habitant la commune Zudausques ont ainsi été présentés au Journal Télévisé TF1 le samedi 2 octobre 2010 rnier. 4 Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre 2010

5 Sophie CAILLIEREZ, ambassadrice du développement durable Face aux sollicitations toujours plus nombreuses s acteurs locaux, désireux se former au concept du développement durable et à ses enjeux, le CEntre Ressources du Développement Durable (Cerdd) a lancé un appel à candidature dans le but recruter une quinzaine d ambassaurs du Développement Durable sur l ensemble du territoire régional, et ce afin multiplier les actions sensibilisation et d information pour laquelle l Agence d Urbanisme avait formalisé un dossier candidature. Sophie CAILLIEREZ, Chargée d étus «Plan Climat», récemment nommée Ambassadrice du Développement Durable, vrait bénéficier d une formation ainsi que d outils pédagogiques, qui lui permettront maximiser l impact son action sensibilisation par l acquisition et la mise à jour s compétences requises en animation et en connaissance du développement durable. Un cahier s prescriptions architecturales et paysagères pour la commune d Escoeuiles «Donnons tous ensemble aux générations futures les chances vivre en parfaite harmonie avec la nature», tels étaient les propos Monsieur Christian Leroy, Maire la commune d Escoeuilles, recueillis lors d un communiqué presse du vendredi 16 juillet Une occasion pour Monsieur le Maire présenter la future charte dont les enjeux consistent à répondre avec mesure à la pression résintielle exercée sur sa commune, tout en conservant son intité rurale. Réalisée par l Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer, à l initiative du maire, et en étroite collaboration avec le Parc Naturel s Caps et Marais d Opale, cette charte, comportant une fiche introductive et sept fiches thématiques, sera systématiquement jointe à toute man certificat d urbanisme. Chaque habitant ou futur habitant pourra s en inspirer ou s y référer afin penser son projet construction dans l esprit s grans lignes conseillées et/ou recommandées par la commune, notamment dans le choix du terrain, l implantation l habitation, s plantations haies, la gestion s eaux pluviales... Ces prescriptions s appliquent par ailleurs également à l intégration s maisons existantes. Cette charte est déjà disponible en mairie d Escoeuilles. Trame Verte et Bleue... Une anticipation du Grenelle II Comme le met en exergue le Protocole Coopération entre la FNAU et le Ministère, l une s missions essentielles s Agences d urbanisme consiste à «introduire et développer la nature dans les espaces urbains». Elles «sensibilisent puis longtemps les autorités locales sur l intérêt créer s ceintures vertes autour s agglomérations et la mise en place trames vertes à l intérieur s villes, participent aux réflexions nationales sur les trames vertes et bleues et apportent leur contribution à la construction d une métho d élaboration territoriale». Le Grenelle l Environnement et ses déclinaisons réglementaires réaffirment en effet l intérêt la Trame Verte et Bleue qui doit permettre d enrayer l érosion la biodiversité. Afin décliner localement ces stratégies nationales et régionales, une étu pour la déclinaison la Trame Verte et Bleue du Pays Saint-Omer sera dans ce contexte engagée prochainement. Cette démarche vra entre autre permettre définir la stratégie du territoire en matière trame verte et bleue en définissant, notamment, façon précise les principaux corridors écologiques existants ou potentiels à l échelle du Pays et les conditions nécessaires à la préservation ou au développement la biodiversité. Elle intégrera façon transversale s enjeux stratégiques tels que la gestion la ressource en eau, l érosion s sols, le Paysage ou encore l Agriculture. Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre

6 Laurent RENAVAND, Votre expert «TIC» Pour accompagner le territoire, notamment dans sa démarche résorption s zones d ombre et dans la définition d un Schéma Directeur s Services et Usages innovants, le Pays Saint-Omer a recruté le 29 mars 2010, Laurent RENAVAND, chargé mission TIC. Dans le cadre ses attributions, il assure notamment le pilotage stratégique et la conduite opérationnelle s différents dispositifs mis en place (ARCTIC, BOUTIC, ), en lien étroit avec le Conseil Régional Nord Pas--Calais et le SGAR. L Agence formalisera très prochainement le second numéro l observatoire «TIC», qui dressera notamment le bilan s actions réalisées et amorcera les réflexions sur les nouveaux enjeux à venir. Un séminaire pour informer et sensibiliser sur l état d avancement s projets TIC sur le Pays Saint-Omer Le 22 septembre rnier, l Agence d Urbanisme organisait un séminaire «TIC» afin présenter aux élus du territoire les différents projets déjà réalisés et les actions envisagées. Ce moment privilégié fut également l occasion pour les services la Région revenir sur les principaux chantiers en cours à l échelle du Nord Pas--Calais (Schéma directeur Très Haut Débit, réflexions sur les mesures conservatoires ). Coup zoom également sur les projets locaux engagés, en cours d achèvement, à pousuivre et à initier... Elaboration du Schéma Directeur s Services et Usages TIC Dans le cadre du dispositif régional «ARCTIC», une stratégie numérique a été formalisée à travers un véritable schéma directeur. A partir s spécificités du territoire, une démarche partenariale a permis d intifier un ensemble d outils et services numériques innovants à créer. Les projets TIC à poursuivre, les actions à engager... Mise en oeuvre du Schéma s services et usages TIC Des cahiers s charges vont être dans ces conditons prochainement élaborés pour les portails et outils numériques intifiés comme vant constituer la première phase mise en oeuvre du schéma directeur. Le lancement s marchés sera également accompagné du dépôt d un dossier man subventions européennes et régionales. Depuis fin mars 2010, l Agence d Urbanisme et développement a dans ce contexte recruté un chargé mission «développement territorial TIC», notamment en charge ce projet stratégique. Préparer la montée en débit généralisée L A Dé 20 plu Mi Int ne me pr fo du té Co sp élu te au fo plo Ce document aborra ainsi l opération résorption s zones d ombre l Internet Haut Débit qui s achève, la mise en œuvre s services et usages TIC innovants, la préparation du futur déploiement du Très Haut Débit, les projets d intégration ces technologies pour construite la «ville numérique durable», etc.. Les projets TIC réalisés ou en cours d achèvement Opération résorption s zones d ombre Initialement prévus pour fin 2009, et suite à plusieurs difficultés rencontrées, les travaux sur l infrastructure radio se sont achevés courant juillet Les 2500 foyers et entreprises précémment exclus peuvent désormais accér à l Internet haut débit. Très Haut Débit pour les parcs d activités Une montée en débit via une infrastructure radio concurrentielle a été menée pour les Parcs d activités l agglomération Saint-Omer. Les parcs du Pays possédant le plus fort potentiel ont quant à eux bénéficié d actions pour permettre la sserte multi opérateurs Très Haut Débit. Des démarches seront prochainement entamées pour obtenir le label national «Zones d activités Très Haut Débit». Plusieurs réflexions émergent en effet aux niveaux national et régional. La Préfecture Région et le Conseil Régional Nord Pas-Calais portent ainsi l élaboration d un schéma directeur régional du Très Haut Débit (THD). A noter que l inscription s initiatives locales dans ce schéma régional conditionne l accessibilité future aux financements du Grand emprunt. Poursuivre les réflexions autour s nombreux potentiels s TIC Le territoire du Pays Saint- Omer s inscrit dans plusieurs dispositifs régionaux en lien avec les TIC : le dispositif «Boutic» (développement du commerce électronique), «Ordi 2.0» (structuration d une véritable filière valorisation et recyclage du matériel informatique), «Ville durable 2.0 / Urban web project» (développement nouveaux services urbains) 6 Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre 2010

7 L observation, au service du SCoT Flandre Intérieure L Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer a engagé en 2010 un ambitieux partenariat pluriannuel avec le Syndicat Mixte pour le SCoT Flandre Intérieure, les synergies permanentes se concrétisant notamment prioritairement dans un premier temps autour du renforcement la connaissance du territoire et s enjeux stratégiques du SCoT. Compte tenu s attentes spécifiques exprimées par les élus, ce dispositif d observation territoriale a été mis en oeuvre autour s enjeux prioritaires du foncier et l habitat, l emploi et la mobilité. Prendre en compte les TIC dans les documents planification L Agence instigatrice d une enquête au plan national Dans le contexte s récentes évolutions législatives, l Agence d Urbanisme et Développement (en partenariat avec le service TIC du Conseil Régional) a lancé une enquête au niveau national sur le thème «TIC et documents planification». Les résultats cette enquête, restitués auprès s structures porteuses s SCoT lors du Séminaire du 22 septembre 2010, ont permis d offrir un aperçu s situations existantes et réfléchir aux bonnes pratiques à développer. Le Conseil Régional a profité ce séminaire, Vers la dématérialisation s échanges Le développement durable est venu aujourd hui un concept au cœur s préoccupations chacun d entre nous. Ambitieux tout en étant réaliste, ce mo pensée cherche à promouvoir l activité économique, répondre aux préoccupations sociales mais aussi préserver ce bien commun qu est l environnement. Parmi les nombreux leviers d actions pour préserver l environnement peuvent être citées les Technologies l Information et la Communication (TIC). Regroupant notamment l Internet et la téléphonie, ces outils communication électronique sont considérés par une étu gouvernementale 2008 comme ayant un apport positif sur la réduction s émissions Gaz à Effet Serre. Les TIC permettraient en effet d économiser 1 à 4 fois leurs propres émissions sur le reste l économie. Consciente ces enjeux, l Agence d Urbanisme et Développement intègre pleinement l aspect environnemental dans la stratégie TIC qu elle anime et porte pour l ensemble du Pays Saint-Omer. Elle souhaitait néanmoins utiliser les TIC comme moyen préservation l environnement à une autre échelle, celle son activité quotidienne. et notamment la restitution s résultats cette enquête, pour organiser le lancement d un club régional l aménagement numérique. L idée est ainsi d organiser cette première manifestation au sein d un territoire la région particulièrement moteur sur cette thématique. Une s actions envisagées, née la man même certains nos partenaires, consiste ainsi en la dématérialisation s échanges entre l Agence d Urbanisme et Développement et ses partenaires. La possibilité remplacer les envois physiques par s envois électroniques peut conduire à un important gain en terme consommation papier. Préservant l environnement, cette démarche contribue également à la réduction s coûts fonctionnement l Agence. Gain temps dans les envois, une telle initiative favorise également un gain temps consacré aux missions l Agence au service du Territoire. Une telle démarche dématérialisation s échanges ne peut néanmoins être bénéfique que si elle est bâtie en collaboration avec les partenaires l Agence, afin que ces changements ne provoquent pas dégradation ou perte d informations. Dans ce contexte, l Agence a envoyé un questionnaire aux 82 maires du Pays Saint-Omer, vant permettre mieux cerner leurs pratiques actuelles et leurs souhaits d évolution. Les réponses nous permettront ainsi faire évoluer nos pratiques, contribuant à la préservation l environnement tout en permettant un gain d efficacité et rapidité dans la communication entre nos structures. Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre

8 Etu diagnostique pour l aménagement d une voie douce sur la commune Wittes Vers un schéma d organisation et développement s transports collectifs à l échelle du Pays A la man s différents partenaires, les services l Agence ont formalisé en 2010 le cahier s charges d une mission d étu relative à la mise en œuvre opérationnelle la stratégie «mobilité» du SCoT, pour laquelle le bureau d étus CODRA a été retenu. La commune Wittes, désireuse d étudier les possibilités création d une voie douce reliant la véloroute, le centrebourg et le hameau Cohem et traversant la commune d est en ouest, a sollicité l Agence d Urbanisme pour établir un diagnostic et une évaluation financière du projet. L objectif cette démarche consistera, dans la perspective la redéfinition pour 2012 s marchés transport urbain la CASO et s lignes interurbaines et scolaires du Conseil Général du Pas Calais, en l élaboration d un schéma d organisation et développement s transports collectifs à l échelle du Pays. L étu déterminera en 2011 l opportunité et les conditions économiques, techniques et juridiques nécessaires pour l émergence d un système transport collectif à l échelle du Pays et proposera plusieurs scenarii pour le développement services adaptés aux spécificités s territoires ruraux. Les réflexions ont dans ce contexte débuté en septembre Parallèlement à ce grand chantier, la Communauté d Agglomération Saint-Omer réalise actuellement une étu d opportunité pour le développement du réseau transports collectifs urbains pour la pério , à l ai notamment du bureau d étu AGIR. La CASO a dans cette logique sollicité l Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer pour l accompagner dans cette stratégie et engager certaines réflexions sur les aménagements voirie à envisager. L Agence proposera prochainement s scénarii d aménagement reposant sur les quatre problématiques prioritaires suivantes : la réduction la vitesse automobile, la sécurisation s traversées sur la route nationale, l aménagement s cheminenements continus pour favoriser la circulation s piétons, et la définition du mobilier urbain en vue favoriser la mobilité active. Parallèlement à ces intiatives, l Agence a engagé les premières réflexions relatives à la conception d un schéma s circulations douces, qui figureront notamment dans le prochain numéro l Observatoire Mobilité. Ap tur ét Se ac l in am cri ri-a La méthodologie consistera en 2011 à repérer les pôles structurants l agglomération et à en dégager s liaisons fortes, pour un maillage cohérent communal voire intercommunal. Accessibilité piétonne et cycliste autour du projet pôle d'échanges multimodal Saint-Omer CLAIRMARAIS Projet : Gare Saint-Omer Autre projet Temps d'accès piéton autour du projet : Zone très accessible (5 minutes à pied) Zone accessible (à 10 minutes à pied) Temps d'accès cycliste autour du projet : Zone accessible en 5 minutes à vélo Zone accessible en 10 minutes à vélo SAINT-OMER Note : Vitesse piétonne = 4 km/h Vitesse cycliste = 12 km/h SAINT-MARTIN Maison AU-LAERT du Marais Voies ferrées Roca RN43 Surface en eau Limites communales Gare Saint-Omer Pôle d'échanges multimodal Place Foch Projet Banque France Malixoff LONGUENESSE ARQUES 0 Campus Universitaire la Malassise Complexe Nautique et Culturel m 4 Sources : Agence d'urbanisme Saint-Omer, Orthophotoplan 2009, BD Topo IGN 2009 AUD - Septembre 2010 Tous les droits réservés - Reproduction et diffusion interdites Zones d'accessibilité piétonne autour s arrêts bus du coeur d'agglomération Saint-Omer CLAIRMARAIS SAINT-MARTIN-AU-LAERT SAINT-OMER ARQUES LONGUENESSE m 4 Sources : Agence d'urbanisme Saint-Omer, Orthophotoplan 2009, BD Topo IGN 2009 AUD - Septembre 2010 Tous les droits réservés - Reproduction et diffusion interdites 8 C mu Ca se d te cu rég BLENDECQUES Temps d'accès piéton autour s arrêts bus : Arrêt bus Zone très accessible (à 5 minutes à pied) Voies ferrées Zone accessible (à 10 minutes à pied) Roca RN43 Note : vitesse piétonne = 4 km/h Surface en eau Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre 2010 L A Dé plu mu da do

9 Vers un PLUI à l échelle la Communauté Communes du Canton Fauquembergues C est désormais officiel, la Communauté Communes du Canton Fauquembergues se lance dans l élaboration d un Plan Local d Urbanisme Intercommunal, démarche particulièrement innovante au plan régional. Après avoir procédé à l écriture du cahier s charges l opération en partenariat étroit avec la Région et les Services l Etat, l Agence accompagnera naturellement l intercommunalité dans cette ambitieuse démarche qui s inscrira dans une perspective pluri-annuelle. «L Agriculture, un élément majeur pour l avenir du territoire Un levier à part entière sa revitalisation économique» la ferme, action soutien à la filière vian, promotion s produits du terroir assurée par le soutien du territoire à plusieurs événements, à l image la semaine du goût pilotée par la CCI Grand Lille, ou encore la première édition «Saint-Omer Capitale du légume», qui a pour vocation promouvoir les productions et savoir-faire du Marais Audomarois et bénéficie du soutien du Conseil Régional au titre la Programmation du Pays Saint-Omer, lancement d une expérimentation pour l approvisionnement la restauration scolaire en produits locaux en matière circuits courts. Tels étaient les rniers propos tenus, en guise conclusion, par Madame la Sous-préfète Chantal MANGUIN DUFRAISSE, à l occasion la Conférence Territoriale Permanente du SCoT du 21 septembre rnier, consacrée aux enjeux agricoles du Pays SaintOmer, en préambule laquelle l Agence d Urbanisme avait présenté l adoption et la publication le 28 juillet 2010 la Loi Mornisation l Agriculture et la Pêche au Journal officiel. Un temps fort pour rappeler l ensemble s actions promotion et soutien à l agriculture menées en 2010, à l échelle du Pays SaintOmer, dans le cadre la mise Enjeux agricoles et pistes Cet évènement fut par en œuvre la programmation d actions pour le Pays Saint Omer ailleurs l occasion restituer «Pays» contractualisée avec l ensemble s éléments diale Conseil Régional, du Plan LoGRECAT gnostics et s pistes d accal Développement Econotions envisagées dans le cadre mique, du Plan Climat Territorial l étu prospective sur le ou encore du FISAC : participation au salon international l agriculture, dif- venir l agriculture menée par le Groufusion à plus exemplaires d un gui pement Recherche et d Etus Concers produits du terroir recensant notamment tées sur l Agriculture et les Territoires (GREles agriculteurs pratiquant la vente directe à CAT). 1 Le saviez-vous? L Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer a accompagné plus d une vingtaine communes du Pays Saint-Omer dans la conception leurs documents d urbanisme. La Santé, enjeu local développement Restitution s principales données sanitaires et sociales lors du séminaire du 4 novembre rnier Le 23 juin 2009, l Assemblée Nationale adoptait le projet loi Hôpital, Patients, Santé, Territoires. Cette loi vise à la mornisation s établissements santé, à permettre à tous d accér à s soins qualité, à renforcer la prévention et à améliorer la santé publique. Enfin, cette loi pose surtout une nouvelle organisation territoriale du système santé. Certaine que le développement du territoire passe également par la prise en compte la Santé, l Agence d Urbanisme et Développement la Région la Saint-Omer a dans cette logique développé, avec le soutien du Conseil Régional et en partenariat étroit avec l Observatoire Régional la Santé, un Observatoire la Santé à l échelle du Pays Saint-Omer, visant à connaître l offre soins (combien généralistes, spécialistes, dans quels domaines, leur répartition entre les communes ) et à dresser un état s lieux la situation sanitaire et sociale du territoire. Le séminaire du 4 novembre rnier, au cours duquel les résultats ont été restitués, fut par ailleurs l occasion rassembler les différents acteurs du territoire travaillant sur cette thématique et d établir une véritable stratégie en matière santé à l échelle du Pays Saint-Omer en lien avec les actions déjà entreprises dans le cadre du Programme Territorial Santé. Retrouvez dès à présent une interview Monsieur Olivier LACOSTE, Directeur l ORS, sur le Site Internet l Agence d Urbanisme. Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre

10 Le partenariat franco-britannique Une affaire qui roule Depuis 2008, l Agence est associée aux travaux initiés par le Conseil Général du Pas-- Calais au titre la mise en place d un observatoire pour l optimisation s prestations services dans le cadre du Programme transfrontalier Pas-Calais/Kent INTERREG IV A s ux Mers, financé par s fonds européens FEDER. Le 11 juin rnier, l Agence accueillait ainsi un séminaire transfrontalier rassemblant l ensemble s partenaires la démarche : une occasion présenter, y compris aux élus du territoire l état d avancement s différents projets mis en place, à l image la Maison s Services Publics Fauquembergues. Les processus contractualisation engagés avec le Conseil Général et la Région Nord Pas--Calais Bilans et perspectives... Les premiers contrats territoriaux développement durable signés entre le Conseil Général du Pas--Calais et les EPCI ont organisé et rythmé puis 2007 les politiques en faveur du développement local menées sur le territoire. Dans le cadre ces contrats, plusieurs objectifs prioritaires avaient été retenus, se déclinant en une programmation à trois ans et plusieurs projets intercommunaux avaient été soutenus, parmi lesquels figure le projet valorisation du site archéologique Thérouanne. Coup zoom sur l un s projets porteurs du territoire, ayant fait l objet d une fiche action intégrée à la contractualisation avec la Région et le Département. Riche d un patrimoine naturel et historique exceptionnel mais consciente qu il était insuffisamment mis en valeur, la Communauté Communes la Morinie s est engagée dans une démarche valorisation et promotion puis plusieurs années axée autour du site archéologique la vieille ville Thérouanne et du projet la Maison l Histoire et l Archéologie. Etudier la faisabilité d un nouvel espace d interprétation et d exposition L aménagement du site archéologique et le «musée» ne rendant pas suffisamment compte s espaces et la richesse ce site, la Communauté Communes la Morinie a souhaité conduire une étu sur la faisabilité d un nouvel espace d interprétation et d exposition dédié à ce site historique fondamental la Région Nord-Pas--Calais: la Maison l Histoire et l Archéologie. La commune, ayant confié à l Agence d Urbanisme l élaboration du cahier s charges, a sollicité un cabinet d étu spécialisé dans l aménagement d espaces muséographiques, dont les conclusions vraient être rendues en Miser sur l excellence La Communauté Communes la Morinie a par ailleurs répondu en 2010 à l appel à projet Pôle d Excellence Rurale, l Agence ayant naturellement apporté toute sa contribution dans l élaboration du dossier candidature. Le projet valorisation du site archéologique Thérouanne qui s intègre naturellement aux objectifs développement touristique du Pays Saint-Omer, vrait ainsi constituer l un s chaînons incontournables du «Pays d Art et d Histoire» à l étu actuellement sur le territoire. Les contrats secon génération se préparent... La première génération contrats terminée laisse désormais la place à la négociation s contrats secon génération, l Agence accompagnant tout naturellement manière permanente l ensemble s intercommunalités dans l élaboration leur second Contrat Territorial Développement Durable et la définition d une feuille route leur permettant définir les leviers d action pour les années à venir. Pour l heure, le contrat territorial la Communauté Communes du Pays Lumbres a été finalisé tandis que les diagnostics la Communauté d Agglomération Saint-Omer et la Communauté Communes du Canton Fauquembergues sont en cours d écriture. Prochaines échéances : les Communautés Communes du Pays d Aire et la Morinie... n Un l A mo du vis dé an ma ca na Ce pr nic au s a ch tio ét at nit les ve co les l é su Cé po int 10 Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre 2010

11 N 16 - Spécial Pays d art et histoire Soucieux valoriser la qualité et la richesse son patrimoine naturel et bâti au service son développement économique et social, le Pays Saint-Omer s est engagé, avec le soutien l ensemble ses partenaires, dans l élaboration d une véritable stratégie valorisation et promotion ses ressources culturelles et patrimoniales. Cette démarche confiée par le Syndicat Mixte Lys Audomarois à l Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer, au titre la mise en œuvre s objectifs du Schéma Cohérence Territoriale et s politiques «Pays», permettra à terme la constitution d un dossier d extension du label Ville d art et d histoire Saint-Omer en Pays d art et d histoire. Dans ce contexte, l Agence mènera en partenariat étroit avec la Direction Régionale s Affaires Culturelles, le Conseil Régional Nord-Pas--Calais, et l ensemble s partenaires et acteurs locaux un recensement précis s très nombreuses richesses culturelles, patrimoniales et artistiques notre territoire ainsi que s multiples initiatives engagées dans ce domaine. Des propositions pourront alors être formulées pour une mise en synergie s différents projets et initiatives menés à l échelle du Pays et faire, ainsi, plus que jamais, du patrimoine un atout précieux notre attractivité et l épanouissement l ensemble s habitants. Afin d engager ce beau projet partenarial, nous avons le plaisir vous transmettre une première note synthèse sur les enjeux cette stratégie patrimoniale et culturelle et la présentation s tenants et aboutissants la démarche Pays d art et d histoire qui pourrait en découler. Bonne lecture à toutes et à tous Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Septembre 2010 Septembre 2010 Joël DUQUENOY Présint l Agence Possér nombreux atouts et le faire savoir Une étu a été menée par l Agence durant ces six rniers mois pour évaluer l attractivité du Pays Saint-Omer et sa visibilité : les nombreux projets développés puis plusieurs années ont-ils permis à l Audomarois rayonner au-là ses frontières? Comment se caractérise le territoire au plan national? Cette étu a permis comprendre les faiblesses «communicationnelles» du territoire mais aussi ses forces sur lesquelles s appuyer durant les prochaines années. Un plan d actions communication a ainsi été proposé pour renforcer les atouts, saisir les futures opportunités, voire même, transformer les faiblesses en levier développement. Des propositions concrètes afin promouvoir les spécificités du territoire à l échelle nationale Affaire à suivre par conséquent Céline BOURRE est à votre disposition pour répondre à vos interrogations Lancement la démarche Pays d art et d histoire le 21 septembre 2010 Dans le cadre la mise en œuvre s objectifs du SCoT, l Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer a engagé aux côtés ses différents partenaires les réflexions préalables à la définition d une véritable stratégie patrimoniale et culturelle pour le Pays d art et d histoire, permettant à terme l obtention du label Pays d art et d histoire. Elle a recruté à cet effet pour le compte du Syndicat Mixte Lys Audomarois, une chargée mission, Sophie BARRERE, qui dispose d une certaine expérience en la matière puisqu elle a Suite à multiples échanges au cours l exercice «2010», et dans le cadre connivences territoriales «naturelles» avec le territoire du Pays Saint-Omer, l Assemblée Générale du 25 juin 2010 l Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer a adopté à l unanimité le principe l adhésion la Communauté Communes du Canton Fruges à l Agence. déjà travaillé sur ux villes labellisées, Saint- Omer et Boulogne-sur-Mer. Depuis le 1er juillet 2010, elle s attache ainsi à rencontrer les acteurs locaux, élus, institutionnels (Région, DRAC, Département...), mais aussi tous les partenaires concernés par le tourisme, afin leur présenter les enjeux du label et cerner leurs attentes. Une publication spécifique présentant les objectifs et les enjeux du dispositif a été remise à l ensemble Dossier l AUD s partenaires lors du premier comité pilotage du ÉDITO 21 septembre. Ce premier échange a permis notamment d aborr les éléments méthodologie, les premiers éléments diagnostic et les perspectives d animations et d événementiels sur le Pays Saint-Omer. La Communauté Communes du Canton Fruges adhère à l Agence Fort son accompagnement permanent auprès s Communautés Communes, l Agence proposera dès 2011 une expertise spécifique et un soutien personnalisé dans le processus construction du PLU Intercommunal l intercommunalité en mobilisant à cet effet son équipe pluridisciplinaire d urbanistes, d architectes, géographes, cartographes ou encore statisticiens. La question s Technologies l Information et la Communication et la déclinaison du dispositif «ARCTIC» avec le Conseil Régional, celle du processus contractualisation engagé avec le Conseil Général du Pas--Calais, la réalisation d étus préopérationnelles ou encore la mise en place d un système d observation territoriale constitueront dans ce contexte en 2011 autant priorités inscrites au titre du Programme Partenarial d activités l Agence. Prochaines Assises du Littoral le 5 mai 2011 Comme le souligne avec force et conviction la circulaire du MEEDDAT du 29 février 2009, l Etat souhaite développer s réflexions prospectives «inter-agences» sur l aménagement du territoire à l échelle d une région, mais également s investigations sur les réseaux transport et d infrastructures ou encore s expérimentations sur s territoires «pilotes». Conformément à la décision du Comité Syndical du SMCO du 22 juin 2009, une ambitieuse démarche a dans cette logique été confiée au réseau s Agences d Urbanisme du Littoral au titre leur Programme Partenrial pour la pério «2009/2011». La mise au débat s investigations menées jusqu à présent, lors s prochaines Assises la Côte d Opale en 2011, constituera indéniablement un moment privilégié pour l ensemble s acteurs du territoire métropolitain, alimentant notamment les réflesions sur la faisabilité d un pôle métropolitain à l échelle la Côte d Opale. Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre

12 Le saviez-vous? Coopération décentralisée Retour sur l expérience Pierre RENAULT, stagiaire l Agence au Bénin Le Bénin est composé 77 communes, créées puis les lois décentralisation 1999 et les élections municipales Le département du Couffo, lui, est composé 6 communes que sont : Aplahoué, Djakotomey, Dogbo, Klouékanmè, Lalo et Toviklin. Les 6 communes du Couffo se composent 50 arrondissements, 372 villages et hameaux. Il compte habitants et recouvre une surface totale 2177km², soit près trois fois la superficie du Pays Saint-Omer. Le saviez-vous? Non pas visible au Bénin mais sur la commune Coulomby, à quoi pouvait bien servir cette cheminée? Appelée cheminée géodésique, il s agissait d un haut repère au sommet duquel un opérateur pouvait effectuer une visée très précise, au moyen du passage d un fil à plomb à l intérieur. Ce vestige, dont il ne subsiste aujourd hui que la haute tour rappelle l époque où, les guerres aidant, on s attelait prioritairement à cartographier les zones du front. Sur la base la dynamique initiée au cours l année 2009, l Agence avait répondu à un appel à projets du Ministère s Affaires Etrangères sur la problématique spécifique l appui institutionnel et ingénierique pour l aménagement du territoire et la structuration l intercommunalité dans le département du Couffo au Bénin. L Agence s est dans ce contexte dotée d une personne ressource sur le territoire béninois, et ce, dans le cadre d une mission 5 mois proposée à un étudiant l Institut d Urbanisme Grenoble spécialisé dans les démarches coopération internationale, Pierre RENAULT. Nous l avons interviewé pour vous. Durant ces quatre mois passés au Bénin, quelles furent vos missions? Le stage comportait 3 missions principales : Une mission cartographie qui comprenait la réalisation d une carte au 1/ s équipements sur la partie «centrale» du Couffo (écoles, marchés, administrations, centres santé/hôpitaux, sites culturels à vocation touristique, industries, lieux d hébergement), complétée par le tracé s principaux axes routiers à partir l interprétation d images satellites et une carte à l échelle la commune Lalo comprenant un relevé s différents points d eau. Une étu faisabilité d un registre foncier urbain à l échelle s centres urbains s six communes du Couffo. La réalisation d un cours métrage sur la problématique suivante : «Pourquoi Coopérer?» qui vrait être projeté lors s prochaines Assises la coopération décentralisée. Que peut apporter la CASO dans une telle démarche coopération décentralisée pour le Bénin? La décentralisation a donné aux communes les compétences en aménagement du territoire pour répondre aux besoins la population et à la pression démographique qui se profile, élaborer les documents cadres utiles à une bonne gestion du territoire, à sa protection et à son développement, tenter résoudre d ellemême la question l insécurité foncière. Les communes sont cependant confrontées à un certain nombre limites, notamment financières, humaines, et techniques qui entravent le réel exercice ces nouvelles compétences. Outre l aspect financier, les projets coopération décentralisée ont pour objectif d offrir la possibilité aux collectivités d échanger et partager, humainement et techniquement sur s pratiques en vue d améliorer leurs conditions sociales, économiques et/ou environnementales. Réunissant différents acteurs à différentes échelles, la coopération décentralisée est à mon sens, le moyen le plus honnête pour s entrair localement face à une globalisation toujours plus absorbante. Elle jette les bases d une solidarité active qui accepte la différence pour la construction d un mon uni et non uniforme. En quoi la cartographie s lieux estelle essentielle et quel rôle joue l Agence d Urbanisme? Le projet coopération décentralisée CASO/ Couffo a dans ses nombreux objectifs, celui vouloir cartographier le territoire, dans le but d alimenter un diagnostic territorial afin dresser l état s lieux s potentialités, sur le patrimoine, sur la gestion l environnement, sur le développement s centres urbains, sur les ressources locales... A partir la cartographie du territoire, les actions la coopération CASO/Couffo peuvent trouver une certaine pérennité. La cartographie et son interprétation peuvent en effet permettre la mise en place d outils utiles au développement durable du territoire, comme par exemple le Registre Foncier Urbain ou les Plans Fonciers Ruraux. Se pose alors la question la pertinence s outils techniques apportés lorsqu on regar plus près les compétences techniques actuelles en informatique, en gestion base données ou tout simplement en stockage d archives ou en usage carte papier. Le fossé est énorme mais c est pour y remédier que la coopération décentralisée CASO/ Agence d Urbanisme/Couffo tente mettre en place une formation s techniciens s services Environnement, Affaires domaniales, Développement local s 6 communes du Couffo, pour accroître la connaissance dans ces domaines et mettre à leur disposition s outils techniques adaptés à leurs compétences et capacités. d' gence rbanisme Région Saint-Omer Conquérir notre avenir éveloppement et Rédaction et réalisation graphique : équipe technique l Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer Crédits photographiques : Ville Fruges, Ville d Arques, Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer ISSN en cours - Décembre 2010 Château Lutun - 1 rue Colmar - BP ARQUES Cex Tél. : Fax : Site : 12 Agence d Urbanisme et Développement la Région Saint-Omer - Décembre 2010

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences :

On distingue trois grandes périodes dans l'évolution des Agences : LAgence L Agence d Urbanisme et de Développement de la Région de Saint Omer : évolution des missions i Colloque «Collectivités territoriales et processus d'urbanisation : Méthodes d'accompagnement et rôles

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014

Le nouveau programme national de renouvellement urbain. CRDSU septembre 2014 Le nouveau programme national de renouvellement urbain CRDSU septembre 2014 Un nouveau programme de renouvellement urbain! Un projet à l échelle de l agglomération, un projet intégré : le contrat de ville!

Plus en détail

Développer sa commune

Développer sa commune N 18 juin 2008 Développer sa commune Les documents d urbanisme (1) quel document pour quel projet de territoire? Imaginer l avenir d un territoire communal ou intercommunal dans une vision durable de son

Plus en détail

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles

Soutenir le développement durable des quartiers sensibles FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REGIONAL (FEDER) AQUITAINE PROGRAMME OPERATIONNEL REGIONAL 2007-2013 Soutenir le développement durable des quartiers sensibles Cahier des charges de l appel à projet régional

Plus en détail

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL

Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL Réussir ensemble l Éco-Vallée : le PROJET STRATÉGIQUE ET OPÉRATIONNEL LIVRET DE LA CONCERTATION L EPA PLAINE DU VAR ENGAGE UNE NOUVELLE CONCERTATION SUR L AVENIR DE L ÉCO-VALLÉE, DE JUIN À DÉCEMBRE 2014.

Plus en détail

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013

MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 MASTER 2 URBANISME ET AMENAGEMENT SPÉCIALITÉ PAYSAGE ET AMENAGEMENT Année universitaire 2012-2013 Le Master 2 Paysage et Aménagement est une spécialité du Master Urbanisme et Aménagement. Celui-ci est

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE. L expertise foncière au service. de vos projets

ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE. L expertise foncière au service. de vos projets ÉTABLISSEMENT PUBLIC FONCIER DE LA VENDÉE L expertise foncière au service de vos projets Mot du Président Alain LEBOEUF Président de l EPF de la Vendée Les données démographiques nous le rappellent chaque

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de

APFP. Les Pays, moteurs de stratégies de développement territorial et de gouvernance locale. Contribution de l Association de Mars 2012 cahier d acteurs Association de Promotion et de Fédération des Pays APFP APFP Pays / Territoires de projet Contribution de l Association de Promotion et de Fédération des Pays dans le cadre des

Plus en détail

Plan Climat Énergie Territorial

Plan Climat Énergie Territorial Plan Climat Énergie Territorial Présentation des actions 2012-2020 2 avril 2012 1 1 de 2011 à 2020, poursuivre la dynamique de co-construction Nov.2010-Mai 2011 Diagnostics Février-Mai 2011; publication

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020

LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 LES FONDS EUROPÉENS EN NORD-PAS DE CALAIS 2014-2020 CONNAÎTRE les programmes européens Pour faire face à la crise et aux grands défis de l Union européenne, ses Etats membres ont adopté en 2010 la Stratégie

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020

APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE. Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 APPEL A PROJETS FEDER QUARTIER DEMONSTRATEUR BAS CARBONE Programme Opérationnel FEDER 2014 2020 Axe 3 «conduire la transition énergétique en Région Nord Pas de Calais» Investissement Prioritaire 4e «en

Plus en détail

Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente

Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente Objet : Contrat Local Initiatives Climat (CLIC) : Charte climat du pays Sud Charente Monsieur le Président explique que dans le cadre de l animation du Contrat Local Initiatives Climat, le Syndicat mixte,

Plus en détail

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion!

Identifier les enjeux. de recul car un diagnostic sans enjeux serait un diagnostic sans conclusion! Liens vers d'autres fiches A quel moment de la démarche? Fiche 5 «Structurer le diagnostic» Fiche 6 «Inclure une dimension transversale» Fiche 9 «Mobiliser les acteurs» A la fin du diagnostic, en conclusion

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 A l origine de l étude, un triple constat établi par l AESN, la DRIEE et la DRIEA

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS

LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS LA TRAME VERTE ET BLEUE DU NORD-PAS DE CALAIS 1 Les objectifs opérationnels de la Trame Verte et Bleue Connaître Observer Evaluer Restaurer, préserver et gérer les cœurs de nature La Trame Verte et Bleue,

Plus en détail

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi

Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi Agence de développement et d urbanisme de Lille Métropole 29 mars 2012 Le plan régional de développement durable de la Région de Bruxelles-Capitale : mode d emploi www.adt-ato.be Qui sommes-nous? Partager

Plus en détail

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE

Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE Ville de Dakar PROCESSUS DE PLANIFICATION STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE ATELIER DE PARTAGE 05 janvier 2012 BUTS DE L ATELIER C est aider à mieux faire comprendre la décision du Conseil Municipal

Plus en détail

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011

Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 Fiches de Lecture SCoT Colmar-Rhin-Vosges approuvé le 28 juin 2011 1. La ville centre de Colmar 2. Les villes couronnes 3. Les pôles pluri-communaux 4. Les pôles secondaires 5. Les villages 6. En zone

Plus en détail

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014

Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 1 Présentation du Programme INTERREG V A France-Suisse 2014-2020 1 er juillet 2014 Partie 1 Le programme INTERREG V France-Suisse 2014-2020 2 3 Carte du territoire INTERREG France-Suisse 2014-2020 Gouvernance

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

Pays Vallée de la Sarthe

Pays Vallée de la Sarthe PLAN D ACTIONS POUR LE CLIMAT ET LA TRANSITION ENERGÉTIQUE Contact Adeline Charré - 0 43 94 80 80 energie@vallee-de-la-sarthe.com Pourquoi se mobiliser contre le changement climatique? Une charte : pourquoi?

Plus en détail

Compte Rendu Journée de lancement PCT Cœur de Flandre. Michel GILLOEN (Président Pays Cœur de Flandre)

Compte Rendu Journée de lancement PCT Cœur de Flandre. Michel GILLOEN (Président Pays Cœur de Flandre) Compte Rendu Journée de lancement PCT Cœur de Flandre 103 participants au matin Introduction de la journée de lancement Michel GILLOEN (Président Pays Cœur de Flandre) Le Plan Climat Territorial s intègre

Plus en détail

Lancement du site internet

Lancement du site internet PAY S DE SAI NT MALO Dossier de presse Jeudi 12 juillet 2012 Sommaire : Communiqué de presse Partenaires En présence des principaux acteurs et partenaires, Monsieur René COUANAU, maire de Saint-Malo et

Plus en détail

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme

Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Observations sur l avant-projet de loi, Loi sur l aménagement durable du territoire et l urbanisme Déposé à la Commission de l aménagement du territoire de l Assemblée nationale du Québec Dans le cadre

Plus en détail

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité

Commune de ROUSSET. Rapport de présentation du Règlement local de publicité Commune de ROUSSET Rapport de présentation du Règlement local de publicité Sommaire Introduction... 3 1. Contexte géographique et administratif... 4 1.1. Localisation... 4 1.2. Données chiffrées... 5 1.3.

Plus en détail

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif

La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Compte-rendu La nouvelle stratégie foncière régionale : un enjeu collectif Présentation par Gérard LERAS Vice-président de la région Rhône-Alpes délégué à la politique foncière Ambilly, 18 janvier 2012

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE

PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE PARC DES EXPOSITIONS DE LA BEAUJOIRE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC Pour l'exploitation du Parc des expositions de la Beaujoire RAPPORT DE PRESENTATION DES CARACTERISTIQUES DU SERVICE DELEGUE 1 er juin 2010

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014

Ingénierie et action foncière. Janvier 2014 ANJOU PORTAGE FONCIER Ingénierie et action foncière dans la Politique Départementale de l Habitat Janvier 2014 Les outils d action foncière et td d urbanisme durable du PDH Une phase d étude préalable

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3

2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Thèmes de Formation 2 avenue des Améthystes BP 13813 44 338 Nantes Cedex 3 Tél. / Fax direct J.P. André. 02.51.83.19.50 Portable 06.98.15.98.22 E MAIL : futuris@wanadoo.fr Sarl au capital de 15 245 euros

Plus en détail

Cahier des charges. Décembre 2012 MAPA 2013-001. Parc naturel régional du Haut-Jura. Maison du Parc du Haut-Jura. 29, le village 39 310 LAJOUX

Cahier des charges. Décembre 2012 MAPA 2013-001. Parc naturel régional du Haut-Jura. Maison du Parc du Haut-Jura. 29, le village 39 310 LAJOUX Accompagnement dans l élaboration de la stratégie de communication du Parc naturel régional du Haut-Jura Marché de Prestation de Service Marché A Procédure Adaptée MAPA 2013-001 Cahier des charges Décembre

Plus en détail

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises

1.1 - Favoriser l accueil et le développement des. entreprises Module 1 : Formation, développement et innovation économique 1.1 - Favoriser l accueil et le développement des réservée : 560 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Encourager les modes de production responsables

Plus en détail

LILLE METROPOLE : «Minidéchets»

LILLE METROPOLE : «Minidéchets» LILLE METROPOLE : «Minidéchets» Le programme transfrontalier franco-belge «minidéchets» s inscrit dans le cadre du programme européen INTERREG III. Il a démarré en octobre 00 et s étend sur 5 ans (00-007.

Plus en détail

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes)

Intitulé du projet : PARTAJ (Plan d Accompagnement Régional et Territorial pour l Avenir des Jeunes) Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EVALUATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR

Plus en détail

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP Capacités d accueil, aménagements commerciaux, mutabilité foncière : des outils concrets pour construire un SCOT intégrant les vulnérabilités énergétiques et climatique Intervenant : Séverin Poutrel, BURGEAP

Plus en détail

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon

Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Pays Rhin-Vignoble -Grand Ballon Schéma Régional de Cohérence Écologique (SRCE) Réunion commission EauBiodiversité-Déchets 22 janvier 2015 DGALN - Direction de l'eau et de la Biodiversité 1 Ordre du jour

Plus en détail

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015

Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Convention cadre pour le Développement de la médiation sociale en Région Nord Pas de Calais pour 2013 2015 Entre L Etat, Représenté par le Préfet de région Et Le Conseil régional Nord-Pas de Calais Représenté

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU)

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT, DE L HABITAT ET DE L URBANISME (MEHU) STRATEGIE NATIONALE DE RENFORCEMENT DES RESSOURCES HUMAINES, DE L APPRENTISSAGE ET DE DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES POUR FAVORISER UN

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Publication UNGANA 1096 CIDR Tous droits de reproduction réservés Centre International de Développement et de Recherche PROMOTION DE DEVELOPPEMENT LOCAL ET D APPUI AU PROCESSUS DE DECENTRALISATION AU TOGO

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

EPF Languedoc Roussillon Communautés de Communes Clermontais et de la Vallée de l Hérault Mandataire : Diagnostics Fonciers lot 4 Co-traitants : Lancement et échanges Comité de pilotage 3 Décembre 2013

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS

L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS 01 L EPF LR, EN QUELQUES MOTS ACTIVITÉ DE L EPF LR AU 31 JUILLET 2013 Tout axe du PPI confondu L EPF LR INTERVIENT SUR LES TERRAINS EN AMONT DE L AMÉNAGEMENT L EPF LR acquiert

Plus en détail

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan

Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Note de contexte relative aux propositions de modifications du plan de développement Programme Leader Terres Romanes en Pays Catalan Terres Romanes en Pays Catalan est porteur, en partenariat avec le Pnr

Plus en détail

Etude du potentiel de développement aux abords des gares du Boulonnais

Etude du potentiel de développement aux abords des gares du Boulonnais Etude du potentiel de développement aux abords des gares du Boulonnais 6 octobre 2011 Atelier des Méthodologies du Foncier EPF Sommaire I. Contexte de l étude et objectifs II. La méthodologie III. Présentation

Plus en détail

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois

A22 - Conforter l attractivité du Doubs afin de développer un tissu de TPE / PME / PMI performantes et créatrices d emplois Objectifs à atteindre à long terme (jusqu à 2017) - Assurer une couverture haut débit pour l ensemble des zones d activités retenues dans le cadre du schéma des ZAE - Augmenter le nombre de bénéficiaires

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi

SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Présentation des Guides méthodologiques m prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi SCOT et biodiversité en Midi-Pyr Pyrénées. Présentation des Guides méthodologiques m de prise en compte de la trame verte et bleue dans les SCoT et les PLU/PLUi 1ère JOURNEE TECHNIQUE «SCoT ET BIODIVERSITE»

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Parcours Filières innovantes : énergie et climat

Parcours Filières innovantes : énergie et climat Parcours Filières innovantes : énergie et climat ATELIER 4 Comment définir une politique locale de l énergie cohérente avec les enjeux bretons Sous le parrainage de Dominique RAMARD, Président de la commission

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE

CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L AMF ET RTE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ASSOCIATION DES MAIRES DE FRANCE ET RTE Entre L Association des Maires de France, sise 41 quai d Orsay, 75343 Paris cedex

Plus en détail

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC

COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC COMPTES-RENDUS DES ATELIERS THÉMATIQUES JUIN 2010 - PHASE DE DIAGNOSTIC AGENDA 21 COMMUNAUTÉ DE COMMUNES PAYS AUBENAS VALS ATELIER N 1 «STRATÉGIE TERRITORIALE ET AMÉNAGEMENT» Animateur des ateliers thématiques

Plus en détail

Un Territoire de Projets

Un Territoire de Projets Un Territoire de Projets La Vallée de la Drôme, une base préservée entre RHÔNE et ALPES, à la transition du VERCORS et de la PROVENCE, avec comme élément naturel fédérateur la rivière DRÔME. Une vallée

Plus en détail

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques

Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Les dispositifs d aides du Conseil général aux hébergements touristiques Juin 2014 Édito Adopté en séance plénière de janvier 2014 suite à une large concertation avec les acteurs privés et publics de

Plus en détail

Contrat de développement territorial Coeur économique roissy terres de france etudes logements annexes. Pré diagnostic habitat.

Contrat de développement territorial Coeur économique roissy terres de france etudes logements annexes. Pré diagnostic habitat. Contrat de développement territorial Coeur économique roissy terres de france etudes logements annexes Pré diagnostic habitat Avril 2013 2 3 Sommaire Préambule pré Diagnostic référentiel foncier Villepinte

Plus en détail

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001

SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 SAINT-RAPHAËL 1 ère VILLE FRANCAISE CERTIFIEE ISO 50001 1 Saint-Raphaël 34 000 hab 100 000 ha en été Un environnement exceptionnel à préserver Engagement politique fort depuis 1995 Charte d objectifs environnement

Plus en détail

L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés

L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés Contacts : Hélène Bernard, architecte, Audiar. Céline Racapé, chargée de mission aux formes urbaines, Rennes Métropole. L approche intégrée au service de la performance des bâtiments à des coûts maîtrisés

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2.

3 ème année. Cet appel à proposition s inscrit dans la continuité du travail engagé en année 1 et 2. Appel à proposition Projet Alimen terre Un système d'alimentation local sur le Pays de Vannes 3 ème année Avec près de 60 % de surfaces agricoles, l agriculture demeure prépondérante sur notre territoire.

Plus en détail

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte]

[Texte] GLOSSAIRE DU CDT. [Texte] GLOSSAIRE DU CDT AGENCE NATIONALE POUR LA RENOVATION URBAINE (ANRU) L agence nationale pour la rénovation urbaine est un établissement public industriel et commercial, créé par l article 10 de la loi d

Plus en détail

JOURNEE REGIONALE DE TRAVAIL Dialogue et coopération autour des documents d urbanisme pour un projet de territoire à énergie positive

JOURNEE REGIONALE DE TRAVAIL Dialogue et coopération autour des documents d urbanisme pour un projet de territoire à énergie positive INVITATION Mardi 7 juillet 2015 JOURNEE REGIONALE DE TRAVAIL Dialogue et coopération autour des documents d urbanisme pour un projet de territoire à énergie positive «Dimensionner une planification ambitieuse

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud

Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud Septembre 2011 Domaine du Ciran - 45240 Ménestreau-en-Villette Tél: 02.38.49.19.49 - Fax : 02.38.49.19.59 - sologne.val.sud@wanadoo.fr

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur. Transition énergétique -Mobilité durable Biodiversité - Eau

Programme Opérationnel FEDER FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur. Transition énergétique -Mobilité durable Biodiversité - Eau Programme Opérationnel FEDER FSE 2014-2020 Région Provence Alpes Côte d Azur Séminaire de Lancement des Fonds Européens 26 janvier 2015 Transition énergétique -Mobilité durable Biodiversité - Eau Annick

Plus en détail

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS

MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du Puits 27950 SAINT PIERRE D AUTILS DÉPARTEMENT DE L'EURE - ARRONDISSEMENT D ÉVREUX - CANTON DE VERNON-NORD Tel : 02 32 52 22 17 Fax : 02 32 52 94 97 Email : mairie.saint-pierre.autils wanadoo.fr MAIRIE de SAINT-PIERRE d'autils 59 rue du

Plus en détail

Ministère des sports. Le ministre des sports

Ministère des sports. Le ministre des sports Ministère des sports Direction des sports Mission sport et développement durable Personnes chargées du dossier : Arnaud JEAN Tél. : 01 40 45 96 74 Mel: arnaud.jean@jeunesse-sports.gouv.fr Fabienne COBLENCE

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET

OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET OUTILS MÉTHODOLOGIQUES ET PCET Remarque : cette note est issue d un travail interne de réflexion des chargés de missions et ingénieurs de la Direction Régionale de l ADEME Pays de la Loire. Elle vise à

Plus en détail

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région CONSULTATION OPERATEURS PHASE 1 Candidatures Règlement de la consultation 12 janvier 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité

Avec le soutien de. Lignes directrices. pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Avec le soutien de Lignes directrices pour l élaboration et la mise en œuvre des stratégies régionales pour la biodiversité Le Comité français de l UICN (Union Internationale pour la Conservation de la

Plus en détail

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016

Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 Cycle professionnel «Développeurs Territoriaux» Octobre 2015-juin 2016 1 Les partis pris méthodologiques Privilégier la participation active pour une co-production Sont privilégiées les approches et méthodologies

Plus en détail