Prise en charge des personnes âgées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prise en charge des personnes âgées"

Transcription

1 Prise en charge des personnes âgées Dr Michel Varroud-Vial Novembre 2016

2 Les hôpitaux de proximité contribuent à l amélioration du parcours du patient, notamment des personnes âgées Ils coopèrent pour cela avec les PS du 1 er recours, les établissements de deuxième recours et les structures médico-sociales Ce double exercice ville-hôpital a été reconnu par la Cour des comptes comme un facteur d efficacité dans la coordination du parcours de la personne âgée

3 Une population hétérogène 1. Personnes âgées «robustes» 2. Personnes âgées fragiles 3. Personnes âgées dépendantes

4 Une gradation de la prise en charge selon la sévérité des situations 13,5% 62,5% 15,7% 8,5%

5 Repérer et prendre en charge les personnes âgées fragiles

6 Evaluation de premier recours des personnes fragiles Evaluer : Altération des fonctions supérieures Souffrance psychique, dépression Troubles sensoriels Etat bucco dentaire Etat nutritionnel Mobilité, équilibre Autonomie (ADL, IADL) Evaluer le statut économique et social Optimiser les diagnostics et les traitements En cas de problèmes inexpliqués ou multiples, évaluation gériatrique spécialisée 6

7 Les missions des PTA (Décret juillet 2016) Mission I : Information et orientation des professionnels vers les ressources sanitaires, sociales, et médico-sociales du territoire (réactivité) Mission II : Appui à l organisation du parcours en vue du maintien à domicile et aux transitions entre domicile et établissements (coordination d appui ou gestion de cas «case management») Mission III : Soutien aux pratiques et initiatives en matière d organisation des parcours, d accès aux soins et de coordination Déclenchement de la PTA par le médecin traitant ou un médecin en lien avec ce dernier Priorité aux initiatives des PS de ville pour constituer les PTA

8 Les chantiers Promouvoir la prise en charge des PA à domicile par les ESP Déployer des fonctions d appui aux ESP : PTA Définir les rôles et le champ d intervention des équipes mobiles gériatriques Réduire la polymédication des personnes âgées Améliorer les relations EHPAD Hôpitaux pour réduire les hospitalisations évitables Lever les barrières à l intervention de la HAD en EHPAD

9 Réduire les risques liés à la polymédication Un enjeu essentiel de coopération médecins pharmaciens infirmières Déclinaisons possibles - Le territoire - Les établissements médico-sociaux: EHPAD, SSR

10 Réduire les hospitalisations évitables des résidents en EHPAD

11 Les enjeux de l intervention de la HAD en EHPAD Pour les patients : leur permettre de rester dans l EHPAD au lieu d être transférés à l hôpital, notamment pour les personnes les plus vulnérables. La mobilisation de l HAD reste inégale et encore en-deçà des attentes. Le HCAAM (en 2010) et la Cour des comptes (en 2015) ont souligné l importance de ce développement.

12 Comité d évaluation HAD en ESMS du 21/4/16 Suivi du déploiement du dispositif de l HAD dans les ESMS réalisé avec 4 ARS : Ile de France, Languedoc Roussillon, Lorraine et PACA. Les évaluations régionales font ressortir que La liste limitative d indications peut contribuer à orienter les résidents vers une hospitalisation à temps complet, alors qu à domicile la personne aurait relevé de l HAD, cette liste constitue un frein dans la mesure où elle conduit à des refus de prise en charge côté HAD et des incompréhensions voire des frustrations du côté des équipes soignantes des EHPAD. DGOS / DGCS

13 Proposition d évolution réglementaire Mettre en place un groupe de travail au niveau national afin de faire évoluer les MPC en HAD : réinterroger la liste d indications pour les résidents des EHPAD afin de réviser l arrêté de 2007 Points de vigilance L HAD ne doit pas «remplacer» l équipe soignante de l EHPAD si celle-ci est apte à intervenir Eviter tout «doublon» dans les interventions DGOS / DGCS

14 Propositions d évolutions Nutrition parentérale: autoriser en prise en charge principale Chimiothérapie anticancéreuse: lever les restrictions Surveillance post chimiothérapie et post radiothérapie: autoriser Nutrition entérale: autoriser en prise en charge principale Post chirurgie: autoriser sous conditions Rééducation orthopédique et neurologique: autoriser en prise en charge principale Objectif de formation des équipes en EHPAD

15 Prise en charge des Personnes Agées: une compétence de base des soins primaires (maintien à domicile), un positionnement de la gériatrie en recours essentiellement hospitalier. La place des HP à cette intersection entre proximité et expertise, dans une vision - d organisation territoriale des soins - de coopération intra GHT (filières, PMP) - de gradation des parcours

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile

Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile Prise en charge à domicile : vers une coordination personnalisée des parcours de santé à domicile 15 décembre 2016 Santélys Association Association loi 1901 reconnue d utilité publique créée en 1900 Santé

Plus en détail

Loi de modernisation du système de santé : PTA, GHT, et autres sigles. Pierre-Yves ROUSSEL, FEHAP

Loi de modernisation du système de santé : PTA, GHT, et autres sigles. Pierre-Yves ROUSSEL, FEHAP Loi de modernisation du système de santé : PTA, GHT, et autres sigles. Pierre-Yves ROUSSEL, FEHAP 1 La loi de modernisation du système de santé 227 articles plus encore de textes d application Et sur le

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Nathalie PASQUIER en Saône et Loire Le PRS et les parcours : enjeux

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

HAD et EHPA (D) Textes réglementaires. JOURNEES ARS : HAD et EHPAD

HAD et EHPA (D) Textes réglementaires. JOURNEES ARS : HAD et EHPAD HAD et EHPA (D) Textes réglementaires L intervention de l Hospitalisation à Domicile en EHPAD est possible depuis février 2007. Les textes législatifs réglementent prises en charge. et limitent les Bases

Plus en détail

Place de l HAD en EHPAD

Place de l HAD en EHPAD Place de l HAD en EHPAD Mardi 13 octobre 2015 Rappels Quelques chiffres > En 1950, la population française était de 41,5 millions d'habitants, avec 6,7 millions de personnes âgées de plus de 60 ans soit

Plus en détail

Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire

Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire Pr Leïla Moret IRAPS Pays de la Loire PHU Santé Publique, Santé au travail et Pharmacie CHU Nantes Réseau QualiRel santé Pertinence des soins,

Plus en détail

Démarche parcours : - Dr Eliane ABRAHAM, gériatre - Chef de service - Réseau Gérard Cuny Nancy, France

Démarche parcours : - Dr Eliane ABRAHAM, gériatre - Chef de service - Réseau Gérard Cuny Nancy, France Démarche parcours : Déclinaison opérationnelle sur le territoire nancéen - Dr Eliane ABRAHAM, gériatre - Chef de service - Réseau Gérard Cuny Nancy, France co-porteur CTA-PAERPA - Boris BERNARD, responsable

Plus en détail

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014

Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Intervention de l HAD dans les établissements sociaux et médico-sociaux Délégation Départementale FEHAP du 02 décembre 2014 Définition de l HAD Définition L HAD s adresse à tous les patients quelques soit

Plus en détail

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais

Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Cadre de missions des réseaux de santé gérontologiques Nord Pas de Calais Référence : - circulaire DHOS/O3/CNAM n 2007-88 du 2 mars 2007 r elative aux orientations de la DHOS et de la CNAMTS en matière

Plus en détail

OPTIMISER LE PARCOURS DE SOINS DE L USAGER A DOMICILE

OPTIMISER LE PARCOURS DE SOINS DE L USAGER A DOMICILE TACTIQUE ANTIPOLIS uillet 2016 OPTIMISER LE PARCOURS DE SOINS DE L USAGER A DOMICILE Une cooordination conjointe 2 La coordination des soins se définit comme une action conjointe des professionnels de

Plus en détail

HAD chez le sujet âgé: Organisation, fonctionnement et services rendus. Matthieu de Stampa HAD APHP 3eme journée scientifique de Broca

HAD chez le sujet âgé: Organisation, fonctionnement et services rendus. Matthieu de Stampa HAD APHP 3eme journée scientifique de Broca HAD chez le sujet âgé: Organisation, fonctionnement et services rendus Matthieu de Stampa HAD APHP 3eme journée scientifique de Broca Organisation (1) Rappel historique 1957: HAD AP-HP première HAD en

Plus en détail

Offre de la filière gériatrique

Offre de la filière gériatrique Offre de la filière gériatrique Palette complète de prises en charge spécifiques en gériatrie dans le cadre d hospitalisations programmées et non programmées En Cs, en HDJ, en hospitalisation complète

Plus en détail

#LAB 5 Maintien à domicile, vieillissement et numérique

#LAB 5 Maintien à domicile, vieillissement et numérique #FASN #LAB 5 Maintien à domicile, vieillissement et numérique Animé par le Dr Frédéric Prate, Directeur du Centre de référence Santé, bienêtre et Vieillissement, Université de Nice Dr Yves Carteau, Vice-Président,

Plus en détail

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 L HAD Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 Définition Les structures d HAD permettent d assurer au domicile du malade, pour une période

Plus en détail

Parcours de santé complexe, parcours du combattant?

Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Parcours de santé complexe, parcours du combattant? Quels moyens pour prévenir les ruptures? 28 janvier 2015, cellule de coordination VISage Les différents niveaux de coordination Coordination clinique

Plus en détail

Un territoire face au défi du vieillissement de sa population

Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Le 19 décembre 2013 Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Lancement du projet PAERPA sur le territoire 9ème-10ème-19ème arrondissements de Paris Claude Evin Directeur général de

Plus en détail

Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé

Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé UNIVERSITE PAUL SABATIER TOULOUSE Diplôme de formation interprofessionnelle pour une approche transversale et coordonnée du parcours de santé déclinaison cancérologie (prévoir déclinaison gériatrie, maladies

Plus en détail

PAERPA. Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie ****

PAERPA. Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie **** PAERPA Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie **** 9 ème 10 ème 19 ème arrondissements de Paris Un territoire face au défi du vieillissement de sa population Ateliers PAERPA ARS DT 75 avril 2014

Plus en détail

L évaluation des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP)

L évaluation des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP) L évaluation des Equipes Mobiles de Soins Palliatifs (EMSP) Rencontre Qualitefficience 22 octobre 2015 Département Evaluation des Politiques de Santé et des dispositifs (DEPS) Direction Efficience de l

Plus en détail

EXPERIMENTATION PAERPA Sur le territoire de la MAYENNE

EXPERIMENTATION PAERPA Sur le territoire de la MAYENNE EXPERIMENTATION PAERPA Sur le territoire de la MAYENNE LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL : UN OUTIL DE CONNAISSANCE FEUILLE DE ROUTE : ARCHITECTURE GLOBALE ET DETAIL DES FICHES ACTION Le prototype PAERPA en

Plus en détail

Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison. Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre septembre

Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison. Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre septembre Notre Mission Installer l Hôpital à la Maison Réunion ARS Champagne Ardennes 17 septembre 2013 18 septembre 2013 1 Axes de la stratégie nationale sur les parcours de soins des patients Fluidifier les parcours

Plus en détail

Le Projet pour les Personnes Agées En. d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux. Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine

Le Projet pour les Personnes Agées En. d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux. Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine Le Projet pour les Personnes Agées En Risque de Perte d Autonomie sur le territoire de la ville de Bordeaux Brigitte GEOFFROY Chef de Projet ARS Aquitaine Les enjeux de l autonomie : o Près de 20 000 personnes

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE

CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE CAHIER DES CHARGES POUR LE DEPLOIEMENT DES PLATEFORMES TERRITORIALES D APPUI (PTA) EN NORMANDIE 1- Contexte et enjeux des Plateformes Territoriales d Appui (PTA) La loi n 2016-41 du 26 janvier 2016 de

Plus en détail

Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL

Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL Colloque du 24 novembre 2015 Personnes âgées vieillissantes CHAL Pôle de gériatrie. CHAL. colloque 24 novembre 2015 1 Evaluer cliniquement les patients dans les EHPAD : élaboration d un diagnostic grâce

Plus en détail

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé

Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Parcours de santé Expérimentations et outils promus par l Agence Régionale de Santé Congrès FEHAP 3 octobre 2013 Laurent SAUZE Directeur délégué aux politiques régionales de santé Contexte Cadre «règlementaire»

Plus en détail

LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE.

LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE. LA COORDINATION TERRITORIALE APPUI,PROXIMITE. URIOPSS PACA MARSEILLE 26/03/15 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Coordination, Clic, réseau, filière,

Plus en détail

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée

LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée #FASN LAB 4 Le numérique au service de l amélioration du parcours de la personne âgée Animé par Yvon Marie-Sainte, directeur du GCSSIS de Martinique et Cécile Lagardère, Care Insight Jean-Luc Dr FANON,

Plus en détail

La gestion du risque en EHPAD (2012/2013) Journée régionale d échanges sur les bonnes pratiques en matière de soins 16/09/2013

La gestion du risque en EHPAD (2012/2013) Journée régionale d échanges sur les bonnes pratiques en matière de soins 16/09/2013 La gestion du risque en EHPAD (2012/2013) Journée régionale d échanges sur les bonnes pratiques en matière de soins 16/09/2013 Estel QUERAL ARS Centre 2 La GDR GDR : «Ensemble des actions mises en œuvre

Plus en détail

LAB 3. L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées. - Directeur de l EHPAD Les Charmilles

LAB 3. L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées. - Directeur de l EHPAD Les Charmilles LAB 3 L expérience de la télémédecine mise au service de la prise en charge des personnes âgées Caroline DUBOIS Pierrick PENVEN Vincent COULIER Karl OPSOMER - Directrice GCS MATISS - Chef de projet GCS

Plus en détail

Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET

Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET Intégration des services d aide et de soins pour une continuité des parcours L exemple des MAIA C. PERISSET CREAI-URIOPSS Marseille 2016 1 Emma et Jean Emma, 87 ans a des troubles cognitifs et une maladie

Plus en détail

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer Un parcours de soins personnalisé et coordonné pendant et après un cancer Vision Inca = Vision plan cancer Oncomip - 2010 Nouvelles perspectives pendant et après le cancer Quatre demandes priorisées par

Plus en détail

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 04/02/16 Plan Qu est-ce que l'ars?, le PRS? La thématique des personnes âgées? Politique régionale bretonne de

Plus en détail

(LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET)

(LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET) (LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET) Projet Médical : Premier pilier du projet d établissement, les orientations médicales constituent l expression de nos ambitions au service du patient. En voici les points

Plus en détail

Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014.

Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014. Basse-Normandie Journée Inter-Régionale sur l hospitalisation à domicile 15 octobre 2014. Situation en Basse Normandie dans le cadre de la circulaire n DGOS/R4/2013/398 du 4 décembre 2013 relative au positionnement

Plus en détail

HAD 43. Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX

HAD 43. Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX Autorisation ARH Auvergne (Agence Régionale de l Hospitalisation) 23/10/07 attribuée au Centre Hospitalier Partenariat: Centre

Plus en détail

HAD en EHPAD Dr Jean-Yves LEMONNIER

HAD en EHPAD Dr Jean-Yves LEMONNIER HAD en EHPAD Dr Jean-Yves LEMONNIER Montpellier - 4/6/2015 RETOUR D EXPERIENCE Dr Jean-Yves LEMONNIER Médecin coordinateur LNA HAD CENTRE PH Centre de Gériatrie CHR Orléans CONTEXTE contexte - saturation

Plus en détail

Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau

Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau 1 Lien Ville Hôpital pour un maintien au domicile: la nécessaire coordination et le travail en réseau Isabelle Crassard France Woimant Référents neurologie ARS IDF XXème Journée nationale d Etudes et de

Plus en détail

Interaction de l UCOG-SUD-CRÉTEIL avec la plateforme CALIPSSO

Interaction de l UCOG-SUD-CRÉTEIL avec la plateforme CALIPSSO Interaction de l UCOG-SUD-CRÉTEIL avec la plateforme CALIPSSO 1 Claire QUEVAL cadre de santé Monaco Age Oncologie 19/20 mars 2015 CALIPSSO - 3C Hôpital Henri Mondor 2 Des problèmes fréquents Fréquence

Plus en détail

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Dr Mario Di Palma Département Ambulatoire JESS 2014, Saint- Etienne Les progrès en cancérologie Progrès techniques: > Nouveaux médicaments

Plus en détail

GESTION DES RISQUES A DOMICILE Contexte réglementaire et organisation du dispositif en France

GESTION DES RISQUES A DOMICILE Contexte réglementaire et organisation du dispositif en France GESTION DES RISQUES A DOMICILE Contexte réglementaire et organisation du dispositif en France Marie SAUVAGE Gestionnaire de risques, Structures médico-sociales et Soins en ville STARAQS m-sauvage@staraqs.com

Plus en détail

Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique

Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique Intérêt d un réseau de santé dans le parcours de soins d un patient atteint d une maladie chronique Brigitte GALAUP Pascale LESTIEU Réseau RELIENCE SOMMAIRE Présentation du réseau L orientation maladie

Plus en détail

de Santé du Bessin ville / hôpital

de Santé du Bessin ville / hôpital Réseau de Santé du Bessin Réseau de Santé du Bessin et coopération ville / hôpital Dr Thierry Gandon Cafés Réseaux URML I.d.F 20.05.2008 France Normandie Caen Bayeux - 14 Bayeux Caen Le Bessin 100.000

Plus en détail

Prise en charge bucco-dento-prothétique : Collaboration entre 2 pôles Odontologie et EHPAD / USLD

Prise en charge bucco-dento-prothétique : Collaboration entre 2 pôles Odontologie et EHPAD / USLD Prise en charge bucco-dento-prothétique : Collaboration entre 2 pôles Odontologie et EHPAD / USLD Sandrine MACHET Cadre supérieur pôle Odontologie Sylvie VACHEZ Cadre supérieur pôle EHPAD - USLD Thierry

Plus en détail

Développer l HAD en EHPAD

Développer l HAD en EHPAD Développer l HAD en EHPAD Eric Ginesy Délégué national de la FNEHAD Atelier : HAD en EHPAD Assemblée Générale de la FNEHAD Montpellier 4 juin 2015 Etat des lieux de l activité d HAD en EHPAD L activité

Plus en détail

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 09/01/15 Plan Qu est-ce que l'ars? le PRS? Politique régionale bretonne de déploiement des MAIA, Accompagnement

Plus en détail

EMPG. Equipe Mobile de Psychogériatrie Colloque sur la dépression 26 mai 2016 Dr Dambre - Mme Fenez

EMPG. Equipe Mobile de Psychogériatrie Colloque sur la dépression 26 mai 2016 Dr Dambre - Mme Fenez EMPG Equipe Mobile de Psychogériatrie Colloque sur la dépression 26 mai 2016 Dr Dambre - Mme Fenez Qu est-ce que le PAERPA? Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie (Paerpa).

Plus en détail

VIEILLISSEMENT, CHRONICITÉ ET VIRAGE AMBULATOIRE: IMPACT SUR LES SOINS À DOMICILE. Christophe Debout Inf, PhD

VIEILLISSEMENT, CHRONICITÉ ET VIRAGE AMBULATOIRE: IMPACT SUR LES SOINS À DOMICILE. Christophe Debout Inf, PhD VIEILLISSEMENT, CHRONICITÉ ET VIRAGE AMBULATOIRE: IMPACT SUR LES SOINS À DOMICILE Christophe Debout Inf, PhD Plan Quelques données, quelques constats Adapter l offre de soins: décisions et implémentation

Plus en détail

LE HANDICAP COMPLEXE

LE HANDICAP COMPLEXE LE HANDICAP COMPLEXE «Articuler les actions de soins, d éducation, d apprentissage, de loisirs pour favoriser un meilleur état de Santé» 30 e Journées Nationales de formation des Personnels MAS/ FAM Organisées

Plus en détail

Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF

Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF Jeudi 6 octobre 2016 1 Un Groupe Hospitalier préconstitutif du GHT 8 sites géographiques (1233 lits et places) 3 sites sanitaires (546 lits

Plus en détail

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux

Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde. Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Télémédecine en EHPAD Retours d expériences en Gironde Pr Nathalie SALLES Pôle de Gérontologie Clinique CHU Bordeaux + Contexte réglementaire Loi HPST du 21/7/2009 «Dans son article 78, la loi «Hôpital,

Plus en détail

Atelier de travail Schéma Régional de Santé

Atelier de travail Schéma Régional de Santé Elaboration du Projet de Santé Réunion Mayotte Atelier de travail Schéma Régional de Santé Juin 2017 Articulation 1 er recours et 2 nd recours Les éléments repris dans cette présentation sont issus d un

Plus en détail

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel

Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Le 1 er modèle de Plateforme Territoriale d Appui innovant et opérationnel Une équipe de proximité pour améliorer les parcours de santé Les facteurs clés de réussite Un outil numérique innovant de coordination

Plus en détail

Les soins palliatifs. en Pays de la Loire

Les soins palliatifs. en Pays de la Loire Les soins palliatifs en Pays de la Loire Etat des lieux de l offre de soins graduée en Pays de la Loire La gradation des prises en charge en soins palliatifs Les unités de soins palliatifs. 2 unités de

Plus en détail

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX

Août Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX Août 2016 Description de la Fonction de Coordinateur des Soins au CH de SAINT-YRIEIX PLAN 1. PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT 2. MISSIONS GENERALES 3. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

CTR maladie chronique 10/10/2011. Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero

CTR maladie chronique 10/10/2011. Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero CTR maladie chronique 10/10/2011 Dr Martine Sciortino Dr Alain Ferrero ARS PACA-10/10/2011 Ordre du Jour Point sur l éducation thérapeutique Point sur le Plan d action «personnes atteintes de maladie chronique»

Plus en détail

Intervention de l HAD en EHPAD Novembre 2007

Intervention de l HAD en EHPAD Novembre 2007 Intervention de l HAD en EHPAD Novembre 2007 1 RAPPEL DES TEXTES Décret 22 Fév 2007 Arrêté 27 Fév 2007 Arrêtés 16 Mars et 25 Avril 2007 Décret 30 Avril 2007 Circulaire du 5 octobre 2007 + annexes Modèle

Plus en détail

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE

PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES INFIRMIÈRES COORDINATRICES DANS LE PARCOURS PERSONNALISÉ DU PATIENT EN CANCÉROLOGIE Virginie BOYER-PRIMAULT Infirmière coordinatrice en cancérologie Pays Thouarsais (79) Marie ARANDA Infirmière coordinatrice en cancérologie Bignoux (86) PROGRAMME D INTERVENTION EN POITOU CHARENTES DES

Plus en détail

Politique régionale pour la création d hôpitaux de jour

Politique régionale pour la création d hôpitaux de jour les hôpitaux de jour dans les filières de soin : un dispositif en marche Politique régionale pour la création d hôpitaux de jour Dr Odile BLANCHARD Direction Médicale du Service Médical Alsace-Moselle,

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE. Janvier 2014

PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE. Janvier 2014 PRÉSENTATION DE LA DÉMARCHE INITIÉE EN PAYS DE LA LOIRE Janvier 2014 Sommaire 1. Le territoire de La Mayenne retenu pour le prototype 2. Le schéma global du prototype «Parcours des aînés» 3. La coordination

Plus en détail

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006

Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux. Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Dr Nathalie Nisenbaum 7 décembre 2006 Place des professionnels libéraux dans le parcours du patient cancéreux Prévention et dépistage

Plus en détail

Améliorer la pertinence de l hébergement hospitalier pour les Personnes âgées. Paris Healthcare Week 2017 Mercredi 17 mai 2017

Améliorer la pertinence de l hébergement hospitalier pour les Personnes âgées. Paris Healthcare Week 2017 Mercredi 17 mai 2017 Améliorer la pertinence de l hébergement hospitalier pour les Personnes âgées Paris Healthcare Week 2017 Mercredi 17 mai 2017 1 Enjeux Evolutions socio-démographiques : Vieillissement de la population

Plus en détail

L offre de soins, une synergie de tous les acteurs

L offre de soins, une synergie de tous les acteurs 2016 L offre de soins, une synergie de tous les acteurs En France, l offre de soins se compose : de la médecine de ville (dite aussi ambulatoire) constituée des professionnels exerçant en cabinet : médecins

Plus en détail

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO-

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO- le parcours de soins UE.2.6 Compétence Introduction C est quoi? Le territoire national est découpé en zones géographiques appelées «secteurs». Le secteur est l organisation à l intérieur d un bassin de

Plus en détail

Actualité et Enjeux du SSR 22 septembre Paris

Actualité et Enjeux du SSR 22 septembre Paris Actualité et Enjeux du SSR 22 septembre 2011 - Paris Filière gériatrique de l ouest des Vosges Projet pour l amélioration de la qualité de la prise en charge des personnes âgées dans l Ouest des Vosges

Plus en détail

Expérimentations du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer : bilan et perspectives

Expérimentations du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer : bilan et perspectives Les Assises de la cancérologie publique 29 & 30 mars 2012 Expérimentations du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer : bilan et perspectives Graziella POURCEL Chef de projets «Coordination

Plus en détail

Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU)

Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU) SIGLE Pôle Unité d Hébergement Temporaire d Urgence (UHTU) 10 ème Journée Départementale de la Gérontologie 14 novembre 2014 Feytiat (87) Philippe VERGER Directeur de la politique gérontologique CHU de

Plus en détail

Les équipes mobiles : une composante du virage ambulatoire. Equipe mobile et cérébrolésion 1 er octobre 2015

Les équipes mobiles : une composante du virage ambulatoire. Equipe mobile et cérébrolésion 1 er octobre 2015 Les équipes mobiles : une composante du virage ambulatoire Equipe mobile et cérébrolésion 1 er octobre 2015 Marc Dr Patricia PULIK, DOSMS, Blondel ARS - Marc Duchon ARS IDF 2 LES EQUIPES MOBILES UN MAILLON

Plus en détail

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014

Bilan Plan Alzheimer Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Bilan Plan Alzheimer 2008-2012 Presentation URIOPSS Centre Le 20 mai 2014 Mesure 1a - Accueil de jour Offre de répit pour l aidant, à visée thérapeutique pour le malade, l accueil de jour à vocation à

Plus en détail

Du Plan stratégique régional de santé au volet sanitaire du schéma régional d organisation des soins Intervention de Monsieur Claude Evin Directeur

Du Plan stratégique régional de santé au volet sanitaire du schéma régional d organisation des soins Intervention de Monsieur Claude Evin Directeur Du Plan stratégique régional de santé au volet sanitaire du schéma régional d organisation des soins Intervention de Monsieur Claude Evin Directeur général de l ARS CME du 12 juin 2012 La cohérence d ensemble

Plus en détail

HAD 35. PRESENTATION Infirmiers en cancérologie Territoire Sanitaire 5 CHU RENNES. 12 mai 2016

HAD 35. PRESENTATION Infirmiers en cancérologie Territoire Sanitaire 5 CHU RENNES. 12 mai 2016 HAD 35 PRESENTATION Infirmiers en cancérologie Territoire Sanitaire 5 CHU RENNES 12 mai 2016 SOMMAIRE GENERALITES Définition de l HAD et Objectifs La tarification HOPITAL A DOMICILE 35 Présentation de

Plus en détail

LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA

LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA LA CTA EN THÉORIE ANALYSE DU RÔLE ET DES MISSIONS DE LA CTA AU REGARD DU CAHIER DES CHARGES DES PROJETS PILOTES PAERPA Session PACSS ARS 3 juillet 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

Médico-social et GHT

Médico-social et GHT Pôle Autonomie Médico-social et GHT ANNIE LELIEVRE RESPONSABLE DU PÔLE AUTONOMIE Rencontre régionale des décideurs du médico-social en région Centre-Val de Loire 16 juin 2016 Groupements Hospitaliers de

Plus en détail

L hospitalisation à domicile

L hospitalisation à domicile DOSSIER DE PRESSE L hospitalisation à domicile Avril 2016 Qu est-ce que l hospitalisation à domicile (HAD)? DÉFINITION Selon le décret du 2 octobre 1992, «Les structures d'hospitalisation à domicile permettent

Plus en détail

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES

LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES LA PRISE EN CHARGE DE LA MALADIE D ALZHEIMER EN CORSE - ETAT DES LIEUX DES DISPOSITIFS SPECIFIQUES ET PERSPECTIVES Profil de la population âgée en Corse Un vieillissement démographique plus important qu

Plus en détail

RESEAUX et FILIERES DE SOINS. Promotion UE 1.2.S2 DP /AVD

RESEAUX et FILIERES DE SOINS. Promotion UE 1.2.S2 DP /AVD RESEAUX et FILIERES DE SOINS Promotion 2015.2018. UE 1.2.S2 DP /AVD 1 Organisation du système de soins Niveau national L Etat finance l offre de soins Réponse aux besoins de santé de la population Couverture

Plus en détail

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques

Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Urgences, unité mobile de gériatrie et hôpitaux de jour gériatriques Dr Catherine FERNANDEZ Unité Mobile de Gériatrie Pôle de gériatrie Strasbourg 3 juin 2010 Plan Genèse et fonctionnement des unités mobiles

Plus en détail

L HOSPITALISATION A DOMICILE. 4 décembre 2014

L HOSPITALISATION A DOMICILE. 4 décembre 2014 L HOSPITALISATION A DOMICILE 4 décembre 2014 ZONE D INTERVENTION MONTASTRUC LA CONSEILLERE LEGUEVIN TOULOUSE prochainement VILLEFRANCHE QU EST-CE QUE L HAD? Une HOSPITALISATION alternative, polyvalente

Plus en détail

L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques

L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques L innovation au service du parcours de santé De nouvelles solutions face au défi des maladies chroniques Territoire de soins numérique Une expérimentation nationale dans Les Landes Le programme national

Plus en détail

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy

Hospitalisation A Domicile. H A D à Bourbon-Lancy Hospitalisation A Domicile H A D à Bourbon-Lancy HAD à Bourbon-Lancy Réunion publique 24 avril 2014 L HAD à Bourbon-Lancy Convention entre la Maison médicale, Dr Vennetier, et l HAD du Centre hospitalier

Plus en détail

Fragilité : Impact sur l'organisation des soins

Fragilité : Impact sur l'organisation des soins Fragilité : Impact sur l'organisation des soins Source HAS 2014 La Société française de gériatrie et de gérontologie (SFGG) a adopté en 2011 la définition suivante de la fragilité : «La fragilité est un.

Plus en détail

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Marie-Elodie Chicher Coordinatrice 3C GH Pitié Salpêtrière Charles Foix (Paris) 16 février 2016 Séminaire ANFH EHESP Infirmière

Plus en détail

Suivi téléphonique des patients en Oncogériatrie. Guillaume BONNET IDE UCOG de Picardie

Suivi téléphonique des patients en Oncogériatrie. Guillaume BONNET IDE UCOG de Picardie Suivi téléphonique des patients en Oncogériatrie Guillaume BONNET IDE UCOG de Picardie UCOG de Picardie 15 septembre 2013 Equipe de coordination Suivi téléphonique des patients en Oncogériatrie 2 ème plan

Plus en détail

#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor

#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor #FASN LAB La télémédecine dans le secteur médico-social Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor Anne-Alexandra Babu Evelyne Dufour-Fremin Chef de projet, GCS

Plus en détail

FRONTIERE HDJ GERIATRIQUE SSR / ACCUEIL DE JOUR

FRONTIERE HDJ GERIATRIQUE SSR / ACCUEIL DE JOUR FRONTIERE HDJ GERIATRIQUE SSR / ACCUEIL DE JOUR LA FRONTIERE Limite d un territoire qui en détermine l étendue D où la nécessaire délimitation de l hôpital de jour SSR gériatrique pour en cerner les contours

Plus en détail

PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015

PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015 PROJET DE LOI de modernisation de notre système de santé. (Texte définitif) adopté par l Assemblée Nationale le 17 décembre 2015 Article 69 I. Le code de la santé publique est ainsi modifié : 1 La première

Plus en détail

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition

Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition 1 2 Atlas du Projet Régional de Santé (PRS), quatrième édition L observation est un enjeu préalable indispensable à l action publique, en amont une aide à la décision et au pilotage, en aval un socle pour

Plus en détail

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT 2012-2016 Projet médical Ambert - Thiers Attachement des deux Commissions Médicales des deux établissements au besoin de santé publique sur ce territoire. Projet

Plus en détail

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France

Perspectives du financement des parcours de soins. Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France Perspectives du financement des parcours de soins Patrick OLIVIER, Directeur de la stratégie Agence Régionale de Santé d Ile-de-France 2 Les acteurs, leurs financements : l hôpital (1/2) Médecine chirurgie

Plus en détail

LOI HPST, MISSIONS DU PHARMACIEN, COOPÉRATION, RELATIONS VILLE-HÔPITAL H A D, EHPAD NOUVELLE DONNE?

LOI HPST, MISSIONS DU PHARMACIEN, COOPÉRATION, RELATIONS VILLE-HÔPITAL H A D, EHPAD NOUVELLE DONNE? LOI HPST, MISSIONS DU PHARMACIEN, COOPÉRATION, RELATIONS VILLE-HÔPITAL H A D, EHPAD NOUVELLE DONNE? Marie Josée Augé-Caumon Conseiller USPO 1 ACCÈS DE TOUS À DES SOINS DE QUALITÉ Article 36 I. Les articles

Plus en détail

FORMATION AIDE SOIGNANTE SPÉCIFICITÉS DE PRISE EN SOIN EN ONCOGÉRIATRIE

FORMATION AIDE SOIGNANTE SPÉCIFICITÉS DE PRISE EN SOIN EN ONCOGÉRIATRIE FORMATION AIDE SOIGNANTE SPÉCIFICITÉS DE PRISE EN SOIN EN ONCOGÉRIATRIE Tranier Alexandrine Réunion d information infirmières et aides soignants 12 septembre 2016 Sommaire Rationnel de l étude Méthodologie

Plus en détail

LA PERFORMANCE DES PARCOURS DES PERSONNES EN SANTÉ À L ÉCHELLE D UN TERRITOIRE : QUELS ENJEUX?

LA PERFORMANCE DES PARCOURS DES PERSONNES EN SANTÉ À L ÉCHELLE D UN TERRITOIRE : QUELS ENJEUX? LA PERFORMANCE DES PARCOURS DES PERSONNES EN SANTÉ À L ÉCHELLE D UN TERRITOIRE : QUELS ENJEUX? Dr Christian ESPAGNO, Directeur associé, ANAP 27 avril 2017 - Journée Nationale Hospi Diag Agence Nationale

Plus en détail

Difficultés de prise en charge au domicile

Difficultés de prise en charge au domicile Difficultés de prise en charge au domicile Intervention du CLIC d Asnières-sur-Seine Centre Local d Information et de Coordination gérontologique Le 4 juin 2015 Au titre de la loi 2002-2 du 2 janvier 2002,

Plus en détail

Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins

Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins Equipe Médicale d Evaluation à Domicile : EMED Coopération entre la filière gériatrique et les CLIC 26 septembre 2013 Début 2011 Volonté conjointe de travailler ensemble : CLIC, Hôpitaux et Médecins Parcours

Plus en détail

Congrès du domicile 09 et 10 avril «Les services à domicile, acteurs de la prévention»

Congrès du domicile 09 et 10 avril «Les services à domicile, acteurs de la prévention» Congrès du domicile 09 et 10 avril 2015 «Les services à domicile, acteurs de la prévention» Mérignac Mme BOUFFARD-BERTRAND Directrice Générale de Vie Santé Mérignac Mme Sandra BAYLE Infirmière coordinatrice

Plus en détail

LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE PAERPA

LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE PAERPA LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE : le projet en quelques mots La CTA : Coordination Territoriale d Appui Les dispositifs supplémentaires Pilulier électronique Activité Physique Adaptée Interventions d

Plus en détail

Liste de nos formations

Liste de nos formations Secteurs Sanitaire - Médico Social - Aide à la personne Secteurs Environnement et santé Liste de nos formations Réalisables en inter établissements ou en intra et à distance. 2017 Equipe pluridisciplinaire

Plus en détail

6 ème journée inter régionale HAD 15 octobre Cancérologie en HAD S. BENOIT N. LE MOAL

6 ème journée inter régionale HAD 15 octobre Cancérologie en HAD S. BENOIT N. LE MOAL 6 ème journée inter régionale HAD 15 octobre 2014 Cancérologie en HAD S. BENOIT N. LE MOAL Etat des lieux HAD en Haute Normandie (1) HAD en Haute Normandie (2) Développement de l HAD relativement récent:

Plus en détail