PRÉVISIONS FINANCIÈRES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PRÉVISIONS FINANCIÈRES"

Transcription

1 RECHERCHE ÉCONOMIQUE Juin N Quelques questions très importantes pour les marchés financiers Nous posons quelques questions qui sont centrales pour les marchés financiers ; connaître les réponses à ces questions permettrait certainement de prévoir nettement plus facilement les évolutions des marchés. Quelle va être la vitesse de la remontée du prix du pétrole (qui influence, en sens opposés, la croissance économique aux Etats-Unis et dans les autres pays de l OCDE ou dans de grands pays émergents ; qui influence l ensemble des marchés financiers et les taux de change vis-à-vis du dollar)? ; le freinage de la croissance aux Etats-Unis en et au début de est-il dû à la fin du cycle d expansion débuté en ou bien au fort recul du prix du pétrole? (dans le premier cas, la correction sur les marchés d actions peut être sévère, la Réserve Fédérale va être en difficulté) ; la Chine va-t-elle à nouveau utiliser la dépréciation du change du RMB pour soutenir son économie, ou au contraire va-t-elle maintenir un taux de change stable puisqu il y a redressement cyclique grâce au stimulus budgétaire et monétaire? (dans le premier cas, les marchés financiers des pays de l OCDE seraient à nouveau gravement perturbés). Nous pensons que : le pétrole va remonter vers $ le baril au printemps 7 ; le recul du prix du pétrole explique l essentiel du recul de la croissance aux Etats-Unis ; la Chine va plutôt maintenant stabiliser son taux de change. Mais nous savons que le risque d erreur sur ces questions centrales est assez grand. Rédacteur : Patrick Artus

2 . Vitesse de remontée du prix du pétrole La corrélation entre le prix du pétrole et : les cours boursiers (graphique a) ; les spreads de crédit (graphique b) ; le taux de change du dollar vis-à-vis de l euro, du yen, des monnaies des émergents (graphiques c-d) ; est forte depuis le début de. Graphique a Prix du pétrole et indices boursiers Graphique d Ensemble des émergents hors Chine : taux de change contre dollar ( en :) Prix du pétrole (en $ par baril, G) S&P ( en :, D) EuroStoxx ( en :, D) Sources : Datastream, NATIXIS 9 janv. juil. janv. juil. janv. juil. janv. juil. De plus, on s attend à ce qu une remontée du prix du pétrole : 9 Sources : Datastream, NATIXIS janv. juil. janv. juil. janv. juil. janv. juil. Graphique b Prix du pétrole et spread de crédit High Yield Prix du pétrole (en $ par baril, G) Etats-Unis : spread de crédit High Yield (assez swaps, en pb, D) Zone euro : spread de crédit High Yield (asset swaps, en pb, D) Sources : Datastream, Merrill Lynch, NATIXIS janv. juil. janv. juil. janv. juil. janv. juil.,,, Graphique c Taux de change $/ ( = $, G) Yens/$ ($= Yens, D) 9 7,,,,, soutienne la croissance des Etats-Unis, avec le poids élevé du secteur de l énergie et des secteurs liés dans l économie américaine (graphiques a-b) ; freine la croissance des pays qui sont seulement importateurs d énergie : zone euro, Japon, Chine, Inde, Turquie, Afrique du Sud (graphiques a-b)., 7 9,,,, Graphique a Etats-Unis : valeur ajoutée et emploi dans le secteur de l'énergie Valeur ajoutée (en % du PIB valeur, G) Emploi (en % emploi total, D) Sources : Datastream, BEA, BLS, NATIXIS Graphique b Etats-Unis : investissement dans le secteur de l'énergie En % du PIB valeur (G) GA en % (D),,,,,9,,7, Sources : Datastream, BoJ, NATIXIS janv. juil. janv. juil. janv. juil. janv. juil. 9,,, Sources : Datastream, BEA, NATIXIS,

3 Graphique a Importations d'énergie (valeur, en % du PIB) Zone euro Japon Chine 9 9 Graphique b Demande mondiale de pétrole Niveau (Mln de B/j, G) GA en % (D) Sources : Datastream, Eurostat, OMC, Sources Nationales, NATIXIS 7 9 Sources : Oil Market Intelligence, NATIXIS Graphique b Importations d'énergie (valeur, en % du PIB) Inde Turquie Afrique du Sud Graphique c Production mondiale de pétrole Niveau (Mln de b/j, G) GA en % (D) 9 9 Sources : Datastream, OMC, FMI, Sources Nationales, NATIXIS Sources : Oil Market Intelligence, NATIXIS La vitesse de remontée du prix du pétrole (graphique a) est donc une question très importante. Il doit y avoir remontée, avec la croissance rapide de la demande mondiale de pétrole et la stagnation de la production mondiale de pétrole (graphiques b-c), mais sa vitesse est difficile à prévoir en raison de l importance des stocks de pétrole accumulés depuis (graphique d). 9 9 Graphique d Monde : production et demande de pétrole (Mln de b/j) () Production mondiale () Demande mondiale Ecart ()-() Graphique a Prix du pétrole (Brent, $ / baril) Sources : Oil Market Intelligence, NATIXIS Sources : Datastream, NATIXIS 7 9. Cause du freinage de la croissance aux Etats-Unis En et au premier trimestre, on observe un net freinage de la croissance aux Etats-Unis (graphiques a-b), avec un net recul de l investissement (graphique c), un ralentissement des créations d emplois (graphique d), le recul des profits (graphique e).

4 Graphique a Etats-Unis : croissance du PIB (volume) GA en % Q/Q en % Graphique d Etats-Unis : variation mensuelle de l'emploi hors agriculture (en milliers de personnes) Sources : Datastream, BEA, NATIXIS Sources : Datastream, BLS, NATIXIS Graphique b Etats-Unis : ISM (indice) PMI manufacturier PMI hors manufacturier 7,, Graphique e Etats-Unis : profits après taxes, intérêts et dividendes (en % du PIB valeur),,,,,,,,,, Sources : Datastream, ISM, NATIXIS 7 9 Sources : Datastream, BEA, NATIXIS, 7 9, 9 Graphique c Etats-Unis : investissement productif en volume en : (G) GA en % (D) Sources : Datastream, BEA, NATIXIS Ce ralentissement de l économie américaine : est-il le signe de la fin de la période d expansion débutée en? est-il simplement la conséquence de la baisse du prix de pétrole? (avec ses effets sur le secteur de l énergie, graphique a, sur l investissement du secteur de l énergie, graphique b, sur les secteurs liés à l énergie : métallurgie, services pétroliers ). Dans le second cas, la remontée du prix du pétrole va redresser l économie américaine ; dans le premier cas, il faut s attendre à une forte correction à la baisse des marchés financiers (graphiques a- b).

5 Graphique a Etats-Unis : indice boursier et PER Indice S&P ( en :, G) PER forward S&P (D) Graphique 7b Taux de change et spread de crédit High Yield Chine : taux de change par rapport au dollar ($ = RMB, G) Etats-Unis : spread de crédit High Yield (asset swaps, en pb, D) Zone euro : spread de crédit High Yield (asset swaps, en pb, D),,, 7,, Sources : Datastream, Bloomberg, NATIXIS 7 9, Sources : Datastream, Merrill Lynch, NATIXIS, janv.- mai- sept.- janv.- mai- Graphique b Etats-Unis : spreads de crédit (asset swaps, pb) BBB High yield Peut-on revoir une dépréciation du RMB et ces effets négatifs sur les marchés? le problème de compétitivité et de déflation dans l industrie de la Chine reste entier (graphiques a-b). Dans une perspective de moyen terme, on ne peut donc pas exclure de nouvelles dépréciations du RMB chinois ; Graphique a Chine : coût salarial unitaire (en % par an) Sources : Datastream, NATIXIS 7 9 Toujours dans le premier cas, la Réserve Fédérale serait en grande difficulté puisqu elle n aurait aucune marge de manœuvre pour baisser les taux d intérêt.. La Chine va-t-elle à nouveau utiliser une dépréciation du RMB? Les dépréciations du RMB, pendant l été et en janvier, ont eu des effets très négatifs sur les marchés financiers (graphiques 7a-7b).,9,,7,,,,, Graphique 7a Taux de change RMB/$ et indices boursiers Chine : taux de change contre le dollar ($ = RMB, G) S&P ( en :, D) Eurostoxx ( en :, D) Sources : Datastream, NATIXIS, janv.- avr.- juil.- oct.- janv.- avr Sources : Datastream, NBS, NATIXIS Graphique b Chine : PPI et prix du PIB (GA en %) Sources : Datastream, NBS, NATIXIS Prix de production industrielle (PPI) Prix du PIB mais, à court terme, avec la relance budgétaire (graphique 9a) et monétaire, par le crédit (graphique 9b), on voit une amélioration cyclique en Chine (graphique 9c), qui rend -

6 - - sans doute inutile une nouvelle dépréciation du RMB (celle-ci ayant d ailleurs des inconvénients sérieux : menace sur le rôle de monnaie internationale du RMB, freinage de la consommation). Graphique 9a Chine : déficit public (en % du PIB valeur) - - Conclusion : trois questions centrales Nous pensons, en réponse aux trois questions posées plus haut : que le prix du pétrole va remonter à $ le baril au printemps 7 ; que la faiblesse de l économie américaine vient surtout de celle du prix du pétrole ; que, à court terme, la Chine ne devrait pas utiliser une dépréciation du RMB. Ceci nous rend plutôt optimistes au sujet de l économie américaine et des marchés financiers, ceci nous conduit à prévoir une appréciation de l euro ; mais il est facile de se tromper en répondant à ces trois questions. - - Sources : Datastream, prévisions NATIXIS Graphique 9b Chine : nouveaux crédits (en mds de Yuans) Sources : Datastream, Graphique 9c Chine : PMI (indice) PMI manufacturier PMI hors manufacturier Sources : Datastream, Markit, NATIXIS 7 9

7 Scénario macroéconomique juin- Le scénario en bref : Quatre changements notables dans notre scénariode mois-ci : / nous relevons nos prévisions pourle pétrole, dontnous voyonsle coursatteindre USD/brl de Brent dèsjuin7, troismoisplus tôt que précédemment. / Nous pensons désormaisque le ralentissementde l économieaméricaine au première trimestre étaitavanttout lié à labaisse des coursdu baril, pas au cycle. Du coup, la remontée de nosprévisions de pétrole nousconduitàconsidérerlacroissance américaineplussereinementetnous relevons notre prévisionde PIBde, pts à,% en 7. / De ce fait, nous pensons que lafed augmenterales taux partrois fois en 7 (,7% endécembre 7) soitune fois de plusqu avantetque le dollar devraitcontinuerde se renforcercontre l eurojusqu enmars 7. / Enfin, nous relevons un peu notre prévisionpourl économie brésilienne, pensantque le pire estmaintenantderrière nous. Croissance du PIB (%) Inflation (%) Solde budgétaire (% PIB) Etats-Unis,,9,,,, -, -, -, Amérique Latine -, -, -,,,, -7, -7, -, Brésil -, -, -, 9, 7,, -, -, -7, Mexique,,7,,7,, -, -, -, Argentine, -,, 7,, 7, -, -, -, Royaume Uni,,9,,,,7 -,9 -, -,9 Zone Euro,,,,,, -,9 -, -, Allemagne,,,,,,7,7,, France,,,,,, -, -, -, Italie,,,,,,9 -, -, -, Espagne,,9, -, -,, -, -, -, Pays-Bas,,,7,,,7 -, -,7 -, Europe centrale*,,, -,,, -, -, -, Turquie,,, 7,7 7, 7, -, -,7 -, Russie -,7 -,,,,, -, -, -, Chine,9,,7,,,9 -, -, -,7 Japon,,,,,,7 -,7-7, -7, Asie hors Chine et Japon**,,,,9,, -, -, -,9 Inde (AF) 7, 7, 7,,9,, -, -,9 -, Corée,,,,7,,7,,, Economies développées,9,,7,,7, Economies émergentes,9,9,,,9, MONDE,,,,,, MONDE (PPA),9,7, * Pologne, Hongrie, République Tchèque ** Inde, Corée, Taïw an, Thaïlande, Malaisie, Singapour, Indonésie, Philippines, Vietnam Marchés monétaires Taux directeurs / Eonia, Euribor & Libors déc.- // sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 FED,,,7,,,,,7 M Libor $,,7,9,,,,, Forward,7,,9,,, BCE,,,,,,,, M Euribor -, -, -,7 -, -,9 -, -, -, Forward -, -, -,9 -, -, -, Eonia -, -, -, -,7 -, -, -,9 -,7 Forward -,7 -, -, -, -, -, BOE,,,,,7,,, M Libor,9,9,,,,,, Forward,9,,,,7,79 BOJ, -, -, -, -, -, -, -, M Libor, -, -, -, -, -, -, -, Forward, -, -, -, -,9 -, SNB -,7 -,7 -,7 -,7 -,7 -,7 -,7 -,7 M Libor CHF -,7 -,7 -,7 -,7 -,7 -,7 -,7 -,7 Forward -,7 -,79 -, -, -, -,

8 Marchés obligataires et swap européens Allemagne // // // Rendements souverains & spreads (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 -ans -, -, -, -, -, -, -, -, -, Fwd , -, -, -, -, -, -ans, -, -, -, -, -,,,, Fwd , -, -,9 -, -, -,9 -ans,,,,,,,7,,9 Fwd - - -,7,,,,, -ans,9,9,,,,,,,7 Fwd - - -,,,9,9,9,9 Y - Y Y - Y 97 9 Y - Y Spreads souverains // // // Spreads ans (pb, fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 OAT - BUND 9 BTP - BUND 97 Taux souverains ans Allemagne Courbe - ans Allemagne Sources :, Bloomberg - - Taux swap // // // (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 -ans, -, -, -, -, -, -,7,, Fwd , -, -, -, -,9 -, -ans,,,,,,,,, Fwd - - -,,7,,,, -ans,,,,7,,9,,, Fwd - - -,,,7,7,7, -ans,,,,,,7,77,,9 Fwd - - -,,,,,,9 Courbes swap EUR Swap spread EUR ans, -M -M -Y Aujourd'hui, ,,,, Swap spreads // // // (pb, fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 -ans 9 -ans -ans ans Sources: Bloomberg,

9 Marchés obligataires et swap US Etats-Unis // // // Rendements souverains & spreads (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 -ans,,,,,,,,, Fwd - - -,,9,7,,,9 -ans,,7,7,,7,,,, Fwd - - -,7,,,7,77, -ans,7,7,,,,,,, Fwd - - -,9,9,99,,, -ans,7,,,,9,,,, Fwd - - -,7,7,7,7,7,7 Y - Y Y - Y 97 9 Y - Y Spreads souverains // // // Spreads ans (pb, fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 TNotes - Bund TNotes - Gilt 9 9 Taux souverains ans Etats-Unis Courbe - ans Etats-Unis Taux swap $ // // // (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 -ans,9,,,,7,,,7, Fwd - - -,9,,,7,,9 -ans,7,7,,9,77,9,,, Fwd - - -,,,9,,, -ans,,,,,,,,, Fwd - - -,7,7,,,9,9 -ans,,,,,,7,,9, Fwd - - -,,,,,, Courbes swap Etats-Unis Swap spread Etats-Unis ans, -M -M -Y Aujourd'hui,,,,,,, - - Swap spreads // // // (pb, fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 -ans,9,9, -ans,9 -, -, - 7 -ans, -,, ans -, -9, -, Sources: Bloomberg, 9

10 Marchés obligataires et swap : Royaume-Uni, Japon & Suisse Royaume Uni // // // Taux swap & spreads (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 -ans,9,9,,,7,,7,,9 Fwd - - -,7,9,9,,, -ans,,9,,,,7,7,, Fwd - - -,,,,,,7 -ans,,,9,7,9,,7,, Fwd - - -,,,9,,,9 -ans,,,,,,,,, Fwd - - -,,9,7,7,7,7 Y - Y 9 Y - Y Y - Y 9 Gilts // // // Taux (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 Gilt ans,7,9,,7,7,,,, Taux souverains ans Royaume Uni Courbe swap - ans Royaume Uni Japon // // // Taux swap (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 -ans,, -, -, -, -, -, -, -, Fwd , -, -,7 -, -,7 -, -ans,,,,,,,,, Fwd - - -,,,,7,9, Y - Y JGB // // // Taux (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 JGB ans,,7 -, -, -,,,,, Taux souverains ans Japon Courbe swap - ans Japon,,,,,,,,,, - -,, - - Suisse // // // Taux swap (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 -ans -, -, -,7 -,7 -,7 -, -, -, -, -ans,, -, -,,,,,, Sources: Bloomberg,

11 Marchés Actions Indices actions // // // (fin de période) Sep- Dec- Mar-7 Jun-7 Sep-7 S&P perf. trimestrielle -,% -,%,%,%,% EURO STOXX 9 7 perf. trimestrielle,%,7%,%,%,% DAX perf. trimestrielle,%,%,%,%,% CAC perf. trimestrielle -,% 9,% 7,% -,%,9% Sources: Bloomberg, Marché Actions US (S&P) Marché Actions Europe (Eurostoxx ) Spreads de crédit corporate Spreads de crédit // // // EUR (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 Investment Grade High Yield US (fin de période) Investment Grade 7 High Yield 99 9 Sources: iboxx, Merrill Lynch, Remarques : L'indice Investment Grade est un indice Non-Financières Les spreads EUR sont cotés contre sw ap, les spreads US sont en OAS (Option Adjusted Spreads ) Spread Investment Grade EUR Spread High Yield EUR Sources : Sources :, Datastream 7 9 7

12 Taux de change // // // G (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 EUR/USD,,9,,,7,,7,,9 EUR/GBP,7,7,77,77,7,9,9,9,7 EUR/CHF,,9,,9,9,9,9,, EUR/SEK 9, 9,7 9, 9, 9, 9, 9, 9,,9 EUR/NOK 9, 9, 9, 9, 9, 9, 9, 9,,9 GBP/USD,,7,,,,,,, USD/JPY 9,7,,7 USD/CNY,,9,9,7,,9,9 7, 7, Sources: Bloomberg, EUR/USD EUR/GBP,7,,,,,9,9,,9,9,,,,,,7,,,7,,,7,7,,,,,,, // // // (fin de période) sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 USD/KRW USD/INR,, 7,, 9,,,, 9, USD/BRL,,9,,9,,,,, USD/MXN, 7,,,, 9,,7,, USD/CAD,,,,7,,,,, AUD/USD,,7,7,7,7,7,7,7,7 NZD/USD,7,,,,,,,, Sources: Bloomberg, USD/JPY USD/BRIC

13 Matières Premières // // // Energie sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 Brent spot 7,, 9, 7 Future,,,9,,, WTI spot, 7, 9, 7 9 Future 9,9,9,,,7,9 Prix du Brent ($/baril) Courbe future du Brent Futures 9 Aujourd'hui -M -M -Y // // // Métaux Sep- Dec- Mar-7 Jun-7 Sep-7 Dec-7 Or,9,, Ratio Or-Brent // // // Indicateurs transversaux sept.- déc.- mars-7 juin-7 sept.-7 déc.-7 Ratio Or-Brent,7 9,,7,,,, 9,7 9, Sources: Bloomberg,

14

PRÉVISIONS FINANCIÈRES

PRÉVISIONS FINANCIÈRES RECHERCHE ÉCONOMIQUE Avril N Probablement, une très forte volatilité des marchés financiers de la zone euro en Nous pensons que, même si les fondamentaux des marchés financiers de la zone euro sont assez

Plus en détail

PRÉVISIONS FINANCIÈRES

PRÉVISIONS FINANCIÈRES RECHERCHE ÉCONOMIQUE Septembre N 8 Quelles évolutions vont être cruciales pour les marchés financiers? Nous pensons que les marchés financiers, à la fin de et au début de, et après la résolution pour un

Plus en détail

PRÉVISIONS FINANCIÈRES

PRÉVISIONS FINANCIÈRES RECHERCHE ÉCONOMIQUE Février N Les quatre moteurs de la croissance mondiale ont disparu Il faut réaliser, avant d essayer de prévoir l évolution future de l économie mondiale, que les quatre moteurs de

Plus en détail

PRÉVISIONS FINANCIÈRES

PRÉVISIONS FINANCIÈRES RECHERCHE ÉCONOMIQUE Janvier N Quelles seront les caractéristiques des marchés financiers de la zone euro en? Nous pensons que les investisseurs seront confrontés en, sur les marchés financiers de la zone

Plus en détail

Le SMI (Système Monétaire International) à la dérive. Patrick ARTUS, Chef économiste, Membre du Comité Exécutif - NATIXIS

Le SMI (Système Monétaire International) à la dérive. Patrick ARTUS, Chef économiste, Membre du Comité Exécutif - NATIXIS Le SMI (Système Monétaire International) à la dérive Patrick ARTUS, Chef économiste, Membre du Comité Exécutif - NATIXIS Séminaire SMI Lyon 16 mars 215 Absence de coordination internationale des politiques

Plus en détail

PREVISIONS FINANCIERES

PREVISIONS FINANCIERES septembre Que vont faire les gouvernements de la zone euro, la BCE, la Commission Européenne si la croissance de la zone euro devient faible en 7, ce qu il faut craindre? Il existe de nombreuses raisons

Plus en détail

PREVISIONS FINANCIERES

PREVISIONS FINANCIERES Beaucoup dépend du prix du pétrole mai Si le prix du pétrole reste durablement au niveau actuel (autour de $ le baril), l inflation va rester au niveau de l inflation salariale (% aux Etats-Unis, % dans

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Y a-t-il un rôle central de la politique monétaire des Etats-Unis dans le cycle financier mondial récent? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Y a-t-il un rôle central de la politique monétaire des Etats-Unis dans le cycle financier mondial récent? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 2 juin 16 N 5 Y a-t-il un rôle central de la politique monétaire des Etats-Unis dans le cycle financier mondial récent? Depuis l été 14, on observe la présence d un cycle

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Peut-on identifier le vrai objectif de la BCE? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Peut-on identifier le vrai objectif de la BCE? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE janvier 1 N 8 Peut-on identifier le vrai objectif de la BCE? La réunion du Conseil de la BCE du 1 janvier 1 confirme nos analyses précédentes : la BCE va mener une politique

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Que se passera-t-il s il y a dépréciation continue du RMB chinois? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Que se passera-t-il s il y a dépréciation continue du RMB chinois? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 7 janvier 1 N 7 Que se passera-t-il s il y a dépréciation continue du RMB chinois? Il semble que, à la fin de 1 et au début de 1, les autorités chinoises aient décidé de mettre

Plus en détail

MONDE Scénario macro-économique Prévisions économiques & financières

MONDE Scénario macro-économique Prévisions économiques & financières Apériodique Edition du 20 décembre 2016 MONDE Scénario macro-économique 2017-2018 Les prévisions économiques et financières reprennent le scénario des économistes de la Direction des Études Économiques

Plus en détail

Prévisions taux d intérêt au 14 mai 2013

Prévisions taux d intérêt au 14 mai 2013 Prévisions taux d intérêt au 14 mai 2013 14-mai juin-13 sept-13 déc-13 mars-14 juin-14 sept-14 déc-14 Etats-Unis Fed funds 0,25 0-0.25 0-0.25 0-0.25 0-0.25 0-0.25 0-0.25 0-0.25 3 mois 0,28 0,28 0,28 0,30

Plus en détail

MONDE Scénario macro-économique Prévisions économiques & financières

MONDE Scénario macro-économique Prévisions économiques & financières Apériodique Edition du 30 juin 2017 MONDE Scénario macro-économique 2017-2018 Les prévisions économiques et financières reprennent le scénario des économistes de la Direction des Études Économiques de

Plus en détail

Réunion de presse Perspectives économiques

Réunion de presse Perspectives économiques Réunion de presse Perspectives économiques 28-29 7 octobre 28 1. L évolution des marchés mondiaux 1 La forte correction du prix du pétrole a ramené ce prix un peu au-dessous de sa tendance (haussière depuis

Plus en détail

NOTRE SCENARIO Philippe Brossard

NOTRE SCENARIO Philippe Brossard NOTRE SCENARIO Accélération de l'inflation en Europe et aux Etats-Unis Conjoncture économique Conjoncture financière janvier 2017 Philippe Brossard Synthèse Accélération de l'inflation en Europe et aux

Plus en détail

Comment prévoir le taux de change dollar / euro à long terme?

Comment prévoir le taux de change dollar / euro à long terme? 15 avril 1 N. 15 Comment prévoir le taux de change dollar / euro à long terme? RECHERCHE ECONOMIQUE Rédacteur : Patrick ARTUS Nous pensons que le taux de change dollar / euro dépend à long terme : de la

Plus en détail

Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la Suède et de la Finlande en 1992

Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la Suède et de la Finlande en 1992 juillet - N Comment se déclenche et qu entraîne une crise de la dette publique? Ce que nous apprennent les cas de la et de la en Compte tenu des perspectives de croissance et d inflation, les politiques

Plus en détail

NOTRE SCENARIO. Reflation progressive. juin Conjoncture économique Conjoncture financière. Clémentine Cazalets - Philippe Brossard

NOTRE SCENARIO. Reflation progressive. juin Conjoncture économique Conjoncture financière. Clémentine Cazalets - Philippe Brossard NOTRE SCENARIO Reflation progressive Conjoncture économique Conjoncture financière juin 2017 Clémentine Cazalets - Philippe Brossard Synthèse Reflation progressive 1. L inflation accélère dans les pays

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 4 mai 16 N 486 Voit-on des signes de réindustrialisation de la France? Avec la dégradation de la compétitivité-coût de la Chine et des autres pays émergents, avec l amélioration

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Un retournement cyclique aux Etats-Unis dû à l épuisement des opportunités d investissement efficaces? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Un retournement cyclique aux Etats-Unis dû à l épuisement des opportunités d investissement efficaces? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 7 janvier 1 N Un retournement cyclique aux Etats-Unis dû à l épuisement des opportunités d investissement efficaces? Un affaiblissement cyclique (il ne s agit pas nécessairement

Plus en détail

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016

Conjoncture de l industrie française à l hiver Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Conjoncture de l industrie française à l hiver 2016 Denis Ferrand Directeur Général de Coe-Rexecode Mardi 15 mars 2016 Agenda 1 Les faits marquants du paysage économique mondial pour l industrie 2 L activité

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Le poids dans l économie mondiale des grands pays émergents qui vont mal ou qui vont moins bien qu avant RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Le poids dans l économie mondiale des grands pays émergents qui vont mal ou qui vont moins bien qu avant RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 9 janvier 1 N Le poids dans l économie mondiale des grands pays émergents qui vont mal ou qui vont moins bien qu avant On observe aujourd hui une forte dégradation de la situation

Plus en détail

23 avril 2009 - N -196

23 avril 2009 - N -196 avril 9 - N -9 La différence essentielle entre la crise de - et la crise de 7-9 : dans la seconde, la transmission de la crise à tous les marchés financiers Le point de départ des deux crises est le même

Plus en détail

Revue des marchés Baromètre Scénario économique

Revue des marchés Baromètre Scénario économique La projection médiane du taux cible des fonds fédéraux à fin 2018 est restée remarquablement stable Les rendements des obligations d Etat américaines à 10 ans (taux spot et taux forward dans un an) y sont

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle.

FLASH ÉCONOMIE. La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle. ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE juillet 6 N 78 La France va mieux? Regardons la croissance potentielle et l écart entre la croissance et la croissance potentielle. La France va mieux puisque la croissance

Plus en détail

NOTRE SCENARIO Philippe Brossard

NOTRE SCENARIO Philippe Brossard NOTRE SCENARIO Accélération de l'inflation en Europe et aux Etats-Unis Conjoncture économique Conjoncture financière octobre 2016 Philippe Brossard Synthèse Accélération de l'inflation en Europe et aux

Plus en détail

La conjoncture économique mondiale en 10 graphiques

La conjoncture économique mondiale en 10 graphiques 28/0/203 La conjoncture économique mondiale en 0 graphiques. Croissance du PIB mondial 2. Production industrielle 3. Exportations mondiales 4. Production mondiale de pétrole brut 5. Enquête auprès des

Plus en détail

Perspectives sur le marché. Survol économique

Perspectives sur le marché. Survol économique 30 septembre 2017 Survol économique 2 Prévisions de la croissance mondiale et régionale Prévisions du PIB (variation en % sur 12 mois) 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 Économies avancées 3.1%

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Les trois étapes de l évolution du Système Monétaire International avec l évolution du rôle de la Chine RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Les trois étapes de l évolution du Système Monétaire International avec l évolution du rôle de la Chine RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 3 décembre 15 N 117 Les trois étapes de l évolution du Système Monétaire International avec l évolution du rôle de la Chine Nous regardons comment l évolution de la situation

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. France : faut-il devenir plus optimiste? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. France : faut-il devenir plus optimiste? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE février N France : faut-il devenir plus optimiste? Jusqu à la fin de, il était difficile d être optimiste sur les perspectives économiques pour la France : enquêtes mal orientées,

Plus en détail

PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES

PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES MONDIALES Conférence de l Association des économistes québécois Présenté à la Conférence de l Association des économistes québécois Par Paul Fenton, vice-président principal et

Plus en détail

Le triangle d incompatibilité n est plus une référence utile (Patrick Artus) Conférence Maurice Allais 17 juin 2016

Le triangle d incompatibilité n est plus une référence utile (Patrick Artus) Conférence Maurice Allais 17 juin 2016 Patrick ARTUS Chef économiste, Membre du comité exécutif de Natixis Tél : +- email : patrick.artus@natixis.com Le triangle d incompatibilité n est plus une référence utile (Patrick Artus) Conférence Maurice

Plus en détail

Jusqu où l euro peut-il monter?

Jusqu où l euro peut-il monter? 1 avril 7 - N 11 Jusqu où l euro peut-il monter? La hausse récente (et périodique) de l euro par rapport au dollar fait craindre à certains le présage dans les mois qui viennent, d'une appréciation excessive

Plus en détail

NOTRE SCENARIO. Une économie mondiale un peu décevante, mais toujours en croissance. janvier Conjoncture économique Conjoncture financière

NOTRE SCENARIO. Une économie mondiale un peu décevante, mais toujours en croissance. janvier Conjoncture économique Conjoncture financière NOTRE SCENARIO Une économie mondiale un peu décevante, mais toujours en croissance Conjoncture économique Conjoncture financière janvier 2016 Philippe Brossard Synthèse Une économie mondiale un peu décevante,

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 12 au 16 mars 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 12 au 16 mars 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 12 au 16 mars 212 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des grandes entreprises en mars 212 : normalisation des trésoreries, moindre hausse des marges sur les crédits bancaires 2. Production

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Le triangle d incompatibilité n est plus une référence utile RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Le triangle d incompatibilité n est plus une référence utile RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 1 janvier 1 N 1 Le triangle d incompatibilité n est plus une référence utile On connait le célèbre triangle d incompatibilité (le Trilemme) : parmi la fixité des taux de change,

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Ce qui a structuré les marchés financiers depuis 35 ans va disparaître RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Ce qui a structuré les marchés financiers depuis 35 ans va disparaître RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 3 juin 1 N 7 Ce qui a structuré les marchés financiers depuis 35 ans va disparaître Les marchés financiers ont été structurés depuis plus de 35 ans par deux évolutions (nous

Plus en détail

Actions : des prix de marché aux fondamentaux

Actions : des prix de marché aux fondamentaux Actions : des prix de marché aux fondamentaux Patrick ARTUS Directeur de la Recherche et des Etudes - NATIXIS Conférence Invest 11 Genève 21 septembre 211 Volatilité implicite des actions et indices boursiers

Plus en détail

L essentiel de la semaine. Etats-Unis : Les chiffres de l industrie et de l immobilier déçoivent. La Fed se plie enfin au principe de réalité

L essentiel de la semaine. Etats-Unis : Les chiffres de l industrie et de l immobilier déçoivent. La Fed se plie enfin au principe de réalité Spot MAY 15 JUL 15 SEP 15 NOV 15 JAN 16 MAR 16 MAY 16 JUL 16 SEP 16 NOV 16 JAN 17 MAR 17 MAY 17 JUL 17 SEP 17 NOV 17 20 mars 2015 Informations générales Juridique et financière Innovations et services

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Une déflation, ce serait un recul du prix du PIB, pas du prix de la consommation RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Une déflation, ce serait un recul du prix du PIB, pas du prix de la consommation RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE mars N Une déflation, ce serait un recul du prix du PIB, pas du prix de la consommation Une déflation est une situation où la faiblesse de l inflation conduit : - à une hausse

Plus en détail

Achevé de rédiger à 15h 4-8 janvier 2016

Achevé de rédiger à 15h 4-8 janvier 2016 Achevé de rédiger à 15h 4-8 janvier 2016 L essentiel de la semaine Etats-Unis : Fortes créations d emplois en décembre et grand écart persistant entre les ISM services et industrie. Zone euro : Indicateurs

Plus en détail

Orientations stratégiques

Orientations stratégiques Orientations stratégiques 11 avril 2016 En synthèse Les efforts des Banques centrales ont provoqué un rebond significatif des marchés d actions. Il faudra néanmoins du temps pour que l amélioration des

Plus en détail

Que les gouvernements aient le courage de dire la vérité aux Européens

Que les gouvernements aient le courage de dire la vérité aux Européens octobre 9 - N 7 Que les gouvernements aient le courage de dire la vérité aux Européens Au lieu d'entretenir l'espoir d'une reprise rapide de la croissance et de l'emploi, les gouvernements feraient mieux

Plus en détail

Rapport sur la politique monétaire

Rapport sur la politique monétaire Rapport sur la politique monétaire Octobre 2015 Timothy Lane Sous-gouverneur Banque du Canada Faits saillants L inflation mesurée par l IPC global demeure près de la limite inférieure de la fourchette

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Juillet 2016

Conjoncture économique et marchés financiers. Juillet 2016 Conjoncture économique et marchés financiers Juillet 2016 Page 1 l 11/07/2016 Une croissance mondiale toujours modérée L activité aux Etats-Unis au second trimestre demeure tonique. La consommation enregistre

Plus en détail

France : bonne tenue de l emploi

France : bonne tenue de l emploi DIRECTION DES ETUDES ECONOMIQUES Sommaire Zone euro Une conjoncture favorable L attention accordée ces derniers mois aux risques politiques en Europe a relégué au second plan l amélioration économique.

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Quelles évolutions de long terme les investisseurs en actions (américaines, européennes) doivent-ils regarder? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Quelles évolutions de long terme les investisseurs en actions (américaines, européennes) doivent-ils regarder? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE juin N Quelles évolutions de long terme les investisseurs en actions (américaines, européennes) doivent-ils regarder? Nous pensons que les investisseurs en actions, s ils

Plus en détail

L essentiel de la semaine. United States : Ventes au détail et production industrielle décevantes.

L essentiel de la semaine. United States : Ventes au détail et production industrielle décevantes. 02-08 08-08 02-09 08-09 02-10 08-10 02-11 08-11 02-12 08-12 02-13 08-13 02-14 08-14 02-15 15 Informations générales Juridique et financière Innovations et services L essentiel de la semaine Zone euro :

Plus en détail

Prévisions Financières

Prévisions Financières OCTOBRE 1 N 9 Prévisions Financières Première publication du scénario 1 Faut-il craindre les effets de la restriction de la liquidité sur les marchés financiers ou bien faut-il craindre l impossibilité

Plus en détail

Les perspectives économiques et financières en Janvier 2013 Dr. Yves Wagner, Directeur Claude Hirtzig, CFA, Directeur

Les perspectives économiques et financières en Janvier 2013 Dr. Yves Wagner, Directeur Claude Hirtzig, CFA, Directeur Les perspectives économiques et financières en 2013 Janvier 2013 Dr. Yves Wagner, Directeur Claude Hirtzig, CFA, Directeur Environnement économique international 1. Environnement économique international

Plus en détail

Croissance potentielle et croissance effective

Croissance potentielle et croissance effective novembre - N Croissance potentielle et croissance effective Lorsqu'on s'interroge sur les perspectives de croissance à long terme, aux et en Europe, après la récession, on peut avoir deux approches : prévoir

Plus en détail

Perspectives économiques 2015 :

Perspectives économiques 2015 : Cercle finance du Québec 22 janvier 2015 Perspectives économiques 2015 : Outre-mer et États-Unis François Dupuis Vice-président et économiste en chef du Mouvement Desjardins Économie internationale Principaux

Plus en détail

Intervention de Patrick ARTUS Club Mines-Ponts-Télécoms-Finance Paris - 21 octobre 2008

Intervention de Patrick ARTUS Club Mines-Ponts-Télécoms-Finance Paris - 21 octobre 2008 Intervention de Patrick ARTUS Club Mines-Ponts-Télécoms-Finance Paris - 21 octobre 28 1 États-Unis Chine : l inévitable conflit 2 Capitalisation boursière (Mds de dollars) 24 2 16 12 8 4 Etats-Unis UE15

Plus en détail

EN QUOI DEVRAIT CONSISTER LA SURVEILLANCE MACROPRUDENTIELLE DE LA ZONE EURO?

EN QUOI DEVRAIT CONSISTER LA SURVEILLANCE MACROPRUDENTIELLE DE LA ZONE EURO? EN QUOI DEVRAIT CONSISTER LA SURVEILLANCE MACROPRUDENTIELLE DE LA ZONE EURO? EN QUOI DEVRAIT CONSISTER LA SURVEILLANCE MACROPRUDENTIELLE DE LA ZONE EURO? PATRICK ARTUS * La proposition faite aujourd hui

Plus en détail

Conjoncture économique, monétaire et financière. Situation des entreprises en Champagne- Ardenne. Jean-Yves Haussaire, directeur régional

Conjoncture économique, monétaire et financière. Situation des entreprises en Champagne- Ardenne. Jean-Yves Haussaire, directeur régional Conjoncture économique, monétaire et financière Situation des entreprises en Champagne- Ardenne Jean-Yves Haussaire, directeur régional 12 février 2015 Sommaire Conjoncture économique, monétaire et financière

Plus en détail

Perspectives sur les principaux marchés d actifs Les résultats de MarketQuants

Perspectives sur les principaux marchés d actifs Les résultats de MarketQuants Perspectives sur les principaux marchés d actifs Les résultats de MarketQuants Thierry Apoteker (Président) Sylvain Barthélémy (Directeur Général) Club Asset Managers Mai 2017 De l incertitude macroéconomique

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. février 2016

Conjoncture économique et marchés financiers. février 2016 Conjoncture économique et marchés financiers février 216 Page 1 l 1/2/216 Une croissance mondiale bousculée par le pétrole bon marché La croissance aux Etats-Unis devrait rester bien orientée grâce au

Plus en détail

NOTRE SCENARIO. L'économie mondiale est sur un rythme de croisière un peu faible mais stable. janvier 2016

NOTRE SCENARIO. L'économie mondiale est sur un rythme de croisière un peu faible mais stable. janvier 2016 NOTRE SCENARIO L'économie mondiale est sur un rythme de croisière un peu faible mais stable Conjoncture économique Conjoncture financière janvier 2016 Philippe Brossard Synthèse L'économie mondiale est

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Outlook macro 2016 : ni pire, ni meilleur que 2015 RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Outlook macro 2016 : ni pire, ni meilleur que 2015 RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE novembre 15 N 91 Outlook macro 1 : ni pire, ni meilleur que 15 A la fin du second semestre 15, quatre tendances se dégagent : Les économies émergentes et importatrices de

Plus en détail

PREVISIONS DU FMI POUR LA CROISSANCE ECONOMIQUE

PREVISIONS DU FMI POUR LA CROISSANCE ECONOMIQUE Croissance réélle du PIB en % Optimiste, le FMI estime néanmoins la reprise incomplète Le Fonds se dit également préoccupé par le comportement des investisseurs en quête de rendement La politique monétaire

Plus en détail

Natixis Asset Management Environnement économique à Mai juin 2015

Natixis Asset Management Environnement économique à Mai juin 2015 Natixis Asset Management Environnement économique à Mai 2015 3 juin 2015 Investissement et Solutions Clients Environnement global : points saillants Croissance mondiale : Rebond au S2 après un S1 décevant.

Plus en détail

COURS DE CHANGE. Revue de marché hebdomadaire. Visit etoro s new social trading network: Tendan ce

COURS DE CHANGE. Revue de marché hebdomadaire. Visit etoro s new social trading network: Tendan ce Visit etoro s new social trading network: openbook.etoro.com Cette semaine les marchés boursiers ont consolidé, les investisseurs absorbant un excellent mois de septembre qui a constitué l un des meilleurs

Plus en détail

Les variations des taux de change : continûment excessives

Les variations des taux de change : continûment excessives juillet - N Les variations des taux de change : continûment excessives Nous nous intéressons ici aux devises des grands pays de l'ocde (dollar, euro, yen, livre sterling, franc suisse, dollar australien)

Plus en détail

La problématique de politique économique est devenue très

La problématique de politique économique est devenue très PAYS ÉMERGENTS, PAYS DE L OCDE : LES POLITIQUES MISES EN PLACE SERONT-ELLES COOPÉRATIVES OU NON COOPÉRATIVES? PATRICK ARTUS* La problématique de politique économique est devenue très différente, d un côté,

Plus en détail

Perspectives des marchés financiers en 2013

Perspectives des marchés financiers en 2013 Conférence annuelle Perspectives des marchés financiers en 2013 12 ème édition Déroulé de la présentation Le bilan des marchés 2012 2013 : Les perspectives 2013 : La vision marchés Les classes d'actifs

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. La défiance des investisseurs vis-à-vis des actions de la zone euro est-elle globale ou due à des situations sectorielles spéciales?

FLASH ÉCONOMIE. La défiance des investisseurs vis-à-vis des actions de la zone euro est-elle globale ou due à des situations sectorielles spéciales? ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE 3 juin N 7 La défiance des investisseurs vis-à-vis des actions de la zone euro est-elle globale ou due à des situations sectorielles spéciales? On voit depuis le printemps

Plus en détail

Rapport 2010 Liège, le Guy Quaden, Gouverneur

Rapport 2010 Liège, le Guy Quaden, Gouverneur Rapport 200 Liège, le 23-02-20 Guy Quaden, Gouverneur Croissance du PIB dans les principales économies (pourcentages de variation en volume par rapport à l'année précédente, sauf mention contraire) 2008

Plus en détail

Prévisions conjoncturelles 2007/2008

Prévisions conjoncturelles 2007/2008 Croisé automne 2006 Prévisions conjoncturelles 2007/2008 www.kof.ethz.ch Situation économique en Suisse Situation économique en Suisse Conjoncture favorable et croissance soutenue Progression dynamique

Plus en détail

Aperçu des matières premières Indice de matières premières Bloomberg Rendement sur 15 ans, en date du 31 août 2017

Aperçu des matières premières Indice de matières premières Bloomberg Rendement sur 15 ans, en date du 31 août 2017 31 août 2017 Aperçu des matières premières Indice de matières premières Bloomberg Rendement sur 15 ans, en date du 31 août 2017 250 200 150 100 50 0 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE ECO & MARCHES HEBDO. 11 décembre Conjoncture économique. «Economie de l Afrique du Sud»

NOTE DE CONJONCTURE ECO & MARCHES HEBDO. 11 décembre Conjoncture économique. «Economie de l Afrique du Sud» NOTE DE CONJONCTURE ECO & MARCHES HEBDO AVEC LA CONTRIBUTION DES EXPERTS DE 11 décembre 2013 Conjoncture économique «Economie de l Afrique du Sud» Le focus de la semaine 2010 2011 2012(e) 2013(p) Croissance

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. janvier 2016

Conjoncture économique et marchés financiers. janvier 2016 Conjoncture économique et marchés financiers janvier 216 Page 1 l 21/1/216 Une croissance mondiale bousculée par le pétrole bon marché Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,1% en 21 et 3,6% en

Plus en détail

PERFORMANCE DES CLASSE D ACTIFS EN 2013

PERFORMANCE DES CLASSE D ACTIFS EN 2013 Diane Patrimoine PERFORMANCE DES CLASSE D ACTIFS EN 2013 Les années se suivent et ne se ressemblent pas, mais pour les actions, cela semble néanmoins être le cas! Faisons un tour des différentes classes

Plus en détail

La Crise Financière Mondiale: Analyse, Réponses et Leçons Préliminaires. Dominique Strauss-Kahn

La Crise Financière Mondiale: Analyse, Réponses et Leçons Préliminaires. Dominique Strauss-Kahn 25 mars 29 La Crise Financière Mondiale: Analyse, Réponses et Leçons Préliminaires Dominique Strauss-Kahn Directeur Général - Fonds Monétaire International Assemblée Nationale Commission des Affaires Étrangères

Plus en détail

Globalisation des marchés = l avenir ne sera plus jamais ce qu il était

Globalisation des marchés = l avenir ne sera plus jamais ce qu il était 7 risques capitaux sur les perspectives de croissance globale et de rendements d actifs Michel Henry Bouchet www.developingfinance.org Paris 3 Décembre 2015 Globalisation des marchés = l avenir ne sera

Plus en détail

Investissements de portefeuille du Luxembourg dans les marchés émergents. Liste des pays émergents par région 7

Investissements de portefeuille du Luxembourg dans les marchés émergents. Liste des pays émergents par région 7 E Investissements de portefeuille dans les marchés émergents L expression «marché émergent» ou «emerging market» en anglais a été répandue dans les années 80 par des banques d investissements à la recherche

Plus en détail

Peut-il y avoir un projet européen qui ramène la confiance dans l Europe à la fois des investisseurs, des entreprises et des citoyens?

Peut-il y avoir un projet européen qui ramène la confiance dans l Europe à la fois des investisseurs, des entreprises et des citoyens? Session 3 Patrick Artus Peut-on rétablir la confiance dans l Europe? Si l Europe est encore attrayante pour les pays d Europe centrale, dans beaucoup de pays de l Union européenne les citoyens sont de

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 179 Semaine du 20 au 24 octobre 2014

MEDEF Actu-Eco - n 179 Semaine du 20 au 24 octobre 2014 MEDEF Actu-Eco - n 179 Semaine du 20 au 24 octobre 2014 SOMMAIRE FRANCE 1. Climat des affaires en octobre 2014 : dégradation dans le bâtiment, stabilité dans le commerce de détail, légère amélioration

Plus en détail

Les Entreprises en Auvergne Rhône-Alpes Bilan 2015 et perspectives Le retour de la confiance et de l investissement?

Les Entreprises en Auvergne Rhône-Alpes Bilan 2015 et perspectives Le retour de la confiance et de l investissement? Les Entreprises en Auvergne Rhône-Alpes Bilan 2015 et perspectives 2016 Le retour de la confiance et de l investissement? Le retour de la confiance et de l investissement? En 2015, net redémarrage de l

Plus en détail

Les Etats-Unis, future Chine?

Les Etats-Unis, future Chine? 18 juin 14 N 486 Les, future Chine? Par «future Chine», nous voulons dire un pays qui attire les activités de production en raison de la faiblesse de ses coûts de production (prix de l énergie, coûts salariaux),

Plus en détail

PRÉVISIONS FINANCIÈRES

PRÉVISIONS FINANCIÈRES RECHERCHE ÉCONOMIQUE Juin N Pourquoi il ne peut pas y avoir de «krach obligataire» aux et dans la zone euro Au premier semestre, quand l arrêt du Quantitative Easing a été annoncé aux, puis dans la période

Plus en détail

Prévisions Financières

Prévisions Financières Mai N Prévisions Financières Carry trades : quelles évolutions? Les carry-trades jouent un rôle décisif dans l'évolution des devises ; jusqu'à la crise des subprimes en 7, les carry-trades étaient faits

Plus en détail

L essentiel de la semaine. Zone euro : Bonne tenue des indicateurs de confiance. Vers une remontée des fed funds en 2015, contre vents et marées

L essentiel de la semaine. Zone euro : Bonne tenue des indicateurs de confiance. Vers une remontée des fed funds en 2015, contre vents et marées Spot AUG 15 OCT 15 DEC 15 FEB 16 APR 16 JUN 16 AUG 16 OCT 16 DEC 16 FEB 17 APR 17 JUN 17 AUG 17 OCT 17 DEC 17 29 mai 2015 Informations générales Juridique et financière Innovations et services L essentiel

Plus en détail

La gestion des risques d entreprise à l international

La gestion des risques d entreprise à l international Montréal, 25 septembre 2015 La gestion des risques d entreprise à l international Simon Jacques Vice-président Services internationaux Mouvement Desjardins Quelques risques auxquels faire face Le risque

Plus en détail

ECOWEEK. Et désormais la question est : «Quand»? N du 16 Juin Alexandra Estiot

ECOWEEK. Et désormais la question est : «Quand»? N du 16 Juin Alexandra Estiot ECOWEEK N 17-24 du 16 Juin 2017 Et désormais la question est : «Quand»? La Fed relève le taux cible des fonds fédéraux Elle annonce la méthode de réduction de la taille de son bilan Et pendant ce temps,

Plus en détail

Revue des marchés Baromètre Scénario économique

Revue des marchés Baromètre Scénario économique La semaine prochaine, la BCE devrait prolonger son programme de QE tout en diminuant ses rachats mensuels Si le sens du changement est clair, son ampleur l est moins L objectif du QE est dorénavant de

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. La possibilité d une reprise économique durable dans la zone euro est venue entièrement de la baisse du prix du pétrole

FLASH ÉCONOMIE. La possibilité d une reprise économique durable dans la zone euro est venue entièrement de la baisse du prix du pétrole ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE octobre N La possibilité d une reprise économique durable dans la zone euro est venue entièrement de la baisse du prix du pétrole On voit aujourd hui dans la zone euro les

Plus en détail

PRESENTATION DE LA LETTRE INTRODUCTIVE ET DU RAPPORT ECONOMIQUE DE LA BANQUE DE FRANCE

PRESENTATION DE LA LETTRE INTRODUCTIVE ET DU RAPPORT ECONOMIQUE DE LA BANQUE DE FRANCE PRESENTATION DE LA LETTRE INTRODUCTIVE ET DU RAPPORT ECONOMIQUE DE LA BANQUE DE FRANCE SITUATION ECONOMIQUE DE LA FRANCE ET DE LA ZONE EURO François Villeroy de Galhau, Gouverneur Paris, 18 mai 216 Plan

Plus en détail

L essentiel de la semaine. Etats-Unis : la croissance rassure sans faire d étincelles, la Fed reste attentiste.

L essentiel de la semaine. Etats-Unis : la croissance rassure sans faire d étincelles, la Fed reste attentiste. T1 2011 T2 2011 T3 2011 T4 2011 T1 2012 T2 2012 T3 2012 T4 2012 T1 2013 T2 2013 T3 2013 T4 2013 T1 2014 T2 2014 T3 2014 T4 2014 T1 2015 T2 2015 31 Juillet 2015 Informations générales Juridique et financière

Plus en détail

COMITE D INVESTISSEMENT

COMITE D INVESTISSEMENT COMITE D INVESTISSEMENT COMPTE-RENDU DU 13 OCTOBRE 2015 ENVIRONNEMENT MACRO-ECONOMIQUE L activité mondiale ne montre pas de signe d effondrement. Malgré les inquiétudes et le recul de ces derniers mois

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 20 au 24 mai 2013 n 120 SOMMAIRE. 1. Climat des affaires en mai 2013 : toujours défavorable dans tous les secteurs

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 20 au 24 mai 2013 n 120 SOMMAIRE. 1. Climat des affaires en mai 2013 : toujours défavorable dans tous les secteurs MEDEF Actu-Eco Semaine du 20 au 24 mai 2013 n 120 SOMMAIRE FRANCE 1. Climat des affaires en mai 2013 : toujours défavorable dans tous les secteurs 2. Financement des grandes entreprises en mai 2013 : desserrement

Plus en détail

FLASH ÉCONOMIE. Peut-il y avoir une crise financière aux Etats-Unis avec la remontée des taux d intérêt de la Réserve Fédérale? RECHERCHE ÉCONOMIQUE

FLASH ÉCONOMIE. Peut-il y avoir une crise financière aux Etats-Unis avec la remontée des taux d intérêt de la Réserve Fédérale? RECHERCHE ÉCONOMIQUE ÉCONOMIE RECHERCHE ÉCONOMIQUE décembre N 99 Peut-il y avoir une crise financière aux Etats-Unis avec la remontée des taux d intérêt de la Réserve Fédérale? Certains analystes pensent que la remontée des

Plus en détail

Sujets économiques et financiers : le point sur l Euro-dollar et le franc CFA

Sujets économiques et financiers : le point sur l Euro-dollar et le franc CFA Sujets économiques et financiers : le point sur l Euro-dollar et le franc CFA Conférence AFCOT - Octobre 2017 François FAURE Responsable Pays émergents et Risque Pays 1 1 Euro-dollar : dollar faible? 2

Plus en détail

Fed : le «tapering» se poursuit, comme attendu.

Fed : le «tapering» se poursuit, comme attendu. 02 mai 2014 Informations générales Juridique et financière Innovations et services L essentiel de la semaine Zone euro : l inflation rebondit faiblement en avril alors que le crédit bancaire est toujours

Plus en détail

Observatoire Stratégique de la Sous-Traitance. En Quête d Indices La sous-traitance en chiffres Données disponibles en Juillet 2016

Observatoire Stratégique de la Sous-Traitance. En Quête d Indices La sous-traitance en chiffres Données disponibles en Juillet 2016 En Quête d Indices La sous-traitance en chiffres Données disponibles en Juillet 2016 Sommaire Production industrielle monde... 3 Production de l industrie manufacturière - Etats-Unis... 3 Production de

Plus en détail

La BCE modifie sa «forward guidance» Les projections de croissance sont revues en hausse Mais le discours reste prudent sur l inflation

La BCE modifie sa «forward guidance» Les projections de croissance sont revues en hausse Mais le discours reste prudent sur l inflation ECOWEEK N 17-23 du 9 Juin 2017 La BCE tient l équilibre La BCE modifie sa «forward guidance» Les projections de croissance sont revues en hausse Mais le discours reste prudent sur l inflation Comme attendu,

Plus en détail

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS

FLASH PROBLÈMES STRUCTURELS PROBLÈMES STRUCTURELS RECHERCHE ÉCONOMIQUE 29 octobre 14 N 866, : l arbitrage des entreprises industrielles entre perte de compétitivité et perte de profitabilité La et l sont confrontées à un niveau de

Plus en détail

L Hebdo des Marchés. Le résumé de la semaine. 1 er novembre Comité de politique monétaire de la Banque Centrale Américaine

L Hebdo des Marchés. Le résumé de la semaine. 1 er novembre Comité de politique monétaire de la Banque Centrale Américaine L Hebdo des Marchés Les dernières actualités des marchés financiers édition réservée aux professionnels Semaine du 2 octobre 2017 Par les équipes de Recherche, Stratégie et Analyse, Amundi Le résumé de

Plus en détail

BCE : le temps de l action est venu

BCE : le temps de l action est venu 16 mai 2014 Informations générales Juridique et financière Innovations et services L essentiel de la semaine Zone euro : le PIB se contracte de nouveau en Italie, au Portugal et au Pays-Bas ; la reprise

Plus en détail

Perspectives de rentrée. Septembre 2013

Perspectives de rentrée. Septembre 2013 Perspectives de rentrée Septembre 2013 Où investir? Les marchés actions internationaux Etats-Unis Reprise économique Momentum favorable A surveiller: fin QE Amérique Latine Manque de réformes Croissance

Plus en détail