Les pollutions bactériennes en Méditerranée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les pollutions bactériennes en Méditerranée"

Transcription

1 Les pollutions bactérines Méditerranée Gauthier M.J. La mer Méditerranée Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n pages Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : To cite this artic / Pour citer c artic Gauthier M.J. Les pollutions bactérines Méditerranée. La mer Méditerranée. Paris : CIHEAM, p (Options Méditerranénes; n. 19)

2 I GAUTHIER C.E.R.B.O.M. '(I.N.S.E.R.M.) Ni ce (France) I I s pollutions bactérines mer Méditerrane'e I Le climat exceptionnel, beauté expliqut aisémt sa démoavec s maxima estivaux bi connus. Cte vocation alliée au développemt s poputions s'est mt accompagnée d'une augmtation du volume s déchs domestiques, pollués, qui sont systématiquemt jés dans cte s géologiques, giques 1.3 font c un du com mun: chau c peu sans, pteau contintal el est peu : pollution y donc, plus que aildans l'océan mondial, un phéno- Avant dans détail du constat long s côtes nous cepdant quelques lignes s agts cte pollution, au suj squels on est mal LES CAUSES DE LA POLLUTION BAGTÉRIENNE Les agts polluants Chacun sait que quasi-totalité s pathogènes, que ce soit s champignons s ou s sont humaine que ces ganismes sont véhiculés jusqu'a s eaux d'égout. Si l'on y on que, s eaux s eaux d'égout s vils contint plus ou moins quantitk s pathogènes suivants : - s œufs tes : c..., - s bacils typhoï, s tu- du tétanos, du du botulisme, c..., - s champignons pathogènes : Candida, c..., - s pathogènes, - : poliovihépatite L,a ces eaux uséesest puisqu'els contint moyne O00 millions On que duction moyne d'eau usée habitant est Toutes s s eaux d'égout qui sont shôtesdu tube digestif l'homme ne sont évimmt pas pathogènes dans s conditions s. C'est cas plus connu, coli ( colibacil), d.ms s sels (chaque individu élimine 300 que l'on dans s eaux usées ( millions C'est Cgamt cas s fécaux du (10 20 millions d'eau usée coli Streptococczls fueculis sont cssiquemt utilisés tance s pollutions gine féca s, eaux Nous ici fait que ne sont utilisés dans s constats pollution que tests contamination féca, dont ils sont s s plussibs s plus fidès, mais qu'ils sont dénu& pathogénécité (sauf cas exceptionnel). Un ces dans une eau s'il signifie qu'el est souillée s féca, n'inun soi. Celui-ci peut néanmoins gine peuvt évtuelmt été émises monels (agt typhoï) ou En ces c 100 ' Options méditerranénes - 19

3 ~~ - ml ml coli 100 ml 440 fécaux 10 ml - système désinfection) : e Zone faib pollution - o Zone faib pollution.. e Zone moyne pollution. eaux mantes) : e Zone pollution Facultatif Facultatif Facultatif Facultatif plus o E iau bonne qualité E iau bonne qualité E iau qualité moyne E {auinutilisabsans temt désinfection - (non désinfection), dispublique ou uneeau... (*) vus d'un système désinfect- tion), d'alimtation di-... (9 l -.. (") 1 ($) (*) o 20 (*) o 20 (*) o 20 (9 0 ("1 (*) Dans bassin sortie. vivant au contact ayant besoin d'oxygène), s eaux d'égout égamt une im- capab se absce tota d'yoxgène dont millions cels-ci, on peut s du tétanos, s Closfridium botulinum, agt du botulisme. s eaux d'égout ne contint pas l'semb ces nous n'avonsjamais pu salmonels ou du dans s eaux s égouts Côte En fait, on ne peut s y que dans cas démismes, ou au d'épidémies, ou bi s sont dans b popution svils En tous ces sont, s s eaux notion développée dans du donc ce qui explique l'absce d'accumution Longuemt discutée, il y a quelques années au symposiums, question du dan- que semb actuelmt peu au moins ce qui l'homme milieu dix ans d'expédans ce domaine ont conduit s du ainsi que dont Lil, aucun aux contaminations s eaux baigna. Seus affections peuvt indiscutabmt tées suite d'une baigna eau polluée : c'est cas s vaginites Candida exemp, ou Le cas cssique s mycoses B peut maintant discuté ; s données indiqut que pathologique ce site est fait issue d'une peau l'homme. L'vahissemt pathogène n'est possib que types peau ; sudation, évée même tion (condition s pges!). Quant aux bines contagieuses comme s impétigos, on td contamination du sab ou s gals souillés, plutôt que celui l'eau baigna. Le dancepdant b ce qui l'ingestion coquilges ou animaux madans s Options - No 19. zones polluées. tainemt l du seul milieu est bon fin que diont établi s sanieaux baigna. on adm comme polluées s eaux contant plus 20 O00 coli fécaux comme suspectes cels qui contint 2 O00 20 O00 comme faibmt polluées cels qui contint O00 comme hautemt satisfaitsantes cels qui contint moins 500 (évalues technique spécia appelée Q >>, En il n'existe aucune s eaux mais il est coqsicte qualité fonction s mes admises baigna eau piscine ou bassins tels qu'els ont été définies dans un du 13 juin 1969 (J.O. du 8 juill 1969). Nous s cipaux élémts dans tabau cissus. 1 o1

4 Les causes pollution bacté- En l'augmtation du volume s eaux usées l'semb du cause s pollutions au niveau s pges, s ou s consoit dans fonctionnemt ou défectueux s instaltions soit plus gédans position s points ces eaux usées Ce point est bi souvt voisin côte ou mal situé,cel-ci fonction s coudominants. longtemps, s d'eaux d'égout ont été installés long s côtes sans que soit dffectuée l'indispsab étu bac Le s instaltions a égamt & tion situation. 'En points cte côte, s s eaux usées s habitations mt,pge sans que ne soit s plus, il n'exisaucune te s déchs domestiques dans's ceintes & s bateaux. c &at fait, il a sulté une pollution que s zones habitées, qui a atteint un tique au s années c état s choses, s municipalités ont dû vemt s considé pce s équipemts tifs qui ont, semb-t-il, 102 ÉTAT début c exposé, nous avonsmis l'acct vis-vis s nuisances gène. s'agit eff, d'une où s phénomènes diffusion, dûs aux vagues, aux aux sont beaucoup plus On divise cl,assjquemt ux bassins, l'un occintal où s eaux sont plus salées animées plus im- (dont qui baie côte italine du Golfe Gênes moitié ouest s côtes ceci d'est Ouest) où climat plus chaud dynamique plus lte impost une plus tante s eaux avec une augmtation s eaux l'semb s ux bassins, l'absce diffusion se duit dans ss mation, une bonne l'année, d'une zone discontinuité physique appelée mocline, située qui ste une sion En exception faite du Golfe du Lion du seuil Sici-Tunisie, on doit égamt faib ou même l'absce du pteau contintal, zone où faib est géné l'intsification s phénomènes eaux dans masse C'est cas s côtes espagnos, italines. C semb giques fiait que pollution un phénomène codfiné aux qui s'étd I plus quelques mils *au s côtes. pages, vain donc ici qu'un c état, quelques l'étu détaillée l'état l'semb s côtes Nous ne quelques données d'exemp. d'une Options méditerranénes - No 19 pollués taux zones s plus peuplées ou s plus sées, avec s maxima consiau niveau svils sont donc moins dans bassin On ne que peu données son suj, s quelques étus gui y ont été esstielmt s zones où humaine estvue suffisammt quelque nuisance au niveau Selon youmjian, côte libanaisest assez polluée, s vils étant situées au voisinage vil c aua pu 30 O00 1,6 million d'eau Le vant Tel Aviv est égamt pollué : 30 O00 m3 d'eau d'égout y ét,ait dé- 1965, contaminant s pges d'une bac- Shuval signa que c état s'est ntemt puis l'instaltion d'un qui l'semb s eaux usées vil 800 du : 80 % s long s phges pose ne contait plus qu'une quantité éga ou 24 O00 loca admise s eaux baigna. On ne connaît l'état pollution s égyptines tunisines. bassin occintal, s données sont, l'image s pollutions els- {faibs ou localisées mt peu long s c6tes d'espagne ou Yougosvie, els sont Long s côtes italines. AU s campagnes du Govese ses ont étudié l'activité s eaux au niveau plus 70 stations. ont pu l hétéd'eau dans bassin Sud-Est cte dans bassin 10 plus 6 O00 dans cte avec s maxima ns au voisinage

5 s côtes. s'agit cepdant l ma- Ama effectué 1970 une quête l'semb du itali a constaté que 90 % s ag- eaux usées B sans qaucun temt. La pollution plus se au niveau s côtes du litavec un maximum au niveau vil Gênes. Les conditions semblt meil long s côtes Toscane, cels du Latium Campanie, sauf au niveau agglomé- Fiumocino, Ostie, Naps Le cas Naps est ; l'état pollution s eaux y est explique facimt l'épidémie qui s'y est a longuemt étudié cas du Cumes, pollué s eaux d'égout du colcqui l'semb s eaux banlieue occinta Naps. C qui amène l s eaux contant 20 dont 980 millions moyne 40 O00 salmonels au débit 5 m3 secon, pollue massivemt d'une constanfe Cumes une plus 6 Lescôtes que ce soit du côté ou face ionine, sont beaucoup moins pollukes, conséquce. faib nsité que du manque côte on une pollution intse. yougosve côte La situation y est -.au niveau où s fonds sont faibs où est d'aménagemt sont cepdant vus, ici comme situation. Le Golfe est pollué : y signa sce zones contamination, avec plus 30 O00 coli d'eau, nsité gine féca au niveau s situés du Golfe, dans squels il été trouvé nombreuses salmonels. Les conditions sont ntemt meils côtes s s zones si l'on excepte plus indus- situation l'activité du On Ancône, Gallipoli). A compliquéc issus donc constammt c une nance zones polluées côte exemptes tsité s diffusion s est ici fondamta, l'exemp du tout fait c Ce est eff siège ux phénom,ènes conjoints : s eaux y sont animées cou accompagné d'eaux long pte continta au Sud du dé- Ce phénomène a été nommé << up welling s pollution s eaux usées a l'absce tota au du qu'il a pu plus 250 O00 coli 8 O00 13 O00 coli points côte sine. Le Sici est d'ailpollué, au Catane, La situation est bonne, sinon excellte, long du daigne,. seus zones polluées quelques où s eaux contint moyne million cte nsité diminuant dans s Le quelques points du espagnol ont été longuemt $Etus d'océa- Nice, dépdant tut National Santé puis 1962, c a effectué non seumt l'semb du mais compte ou Communauté. L'semb s obtus s côtes a été consigné dans un synthèse, ou National s Côtes publié sont vus ce jusqu' En fait, s étus du C.E.- ont eu but: - soit l'établissemt l'état s pollutions s zones baigna, ou s fins tiques fonction ou ; - soit l'établissemt position plus s points ; - soit fi s nouveaux d'eaux usées établis selon ses pns. point s étus effectuées avant 1969 ont conduit aux suivantes : - pollution est di démo long côte ; - t,aux augmte conpdant saison chau ; - diffusion se situe dans ss s dominants. cas couamène une constante s polluants l'est ; - taux augmte égamt d'une dans, s zones plus stabs, ou closes. Lescôtes dù Languedoc du sillon points un faib taux contamination féca (soit quelques ctaines vils comme Sète ne modifie pas ssibmt c état. Seuls quelques points sont plus pollués, géné d'eau s eaux usées s vils, comme c'est cas c... Ainsi, on 950 O00 avec 3 O00 coli l'au, 250 O00 4 O00 coli cel La plus pollution a été vée (8 millions co 20 O00 coli d'eau). Quant auxétangs,ils sont génépeu pollués : mes 20 coli ont été d'eau dans l'étang Thau, 500 aucun coli) dans celui Leucate. Options méditerranénes - 19

6 pollution est évimmt plus d'autant plus que l'on se La zone du l'î côte, Sud tout zone sont szones pollution intse. cte pollution est plus faib colisouvt 100 bi que soit d'une inquiétante : 1 O00 12 O00 avec 200 coli fait s vts dominants s du l'estaque est exempte Le 1'Etang est exceptionnelmt pollué : s bacy dépasst toutes s lâ côte médi- : 40 millions 3 millions coli 700 O00 staeptocoques fécaux d'eau. Le l'étang est conntemt moinsouillé. Les eaux c étang du canal taux pollution évé zone Toulon, s analyont que, dans une situation d'semb peu bonne, dét,acht se quelques points pollution mt d'eaux usées dans s conditions non acceptabs. Ces points pollution sont plus plusnoml'on se Côte ce qui,s'explique facimt l'est nsité s h,abitations jusqu' italine. Jusqu' 1969, l'état pollution cte zone est allé * ; s taux augmtait l',afflux plus nts. A ce niveau, plus qu'ailil totamt s dispositifs d'évacuation s eaux vannes. Ainsi, cels vil Nice était dé 149 pge, l'est selon un débit 3 4 m3 secon. Et il ne s'agit l que d'un exemp qui multiplié tout au long du faut tôt, nomont été conscites du,: man, a 104 l'étu du une métho scitil'semb du lity où l'&t mt bon commçait dans quemt plus nses. Actuelmt, plus 30 nouveaux ont été ou selon s données c C'est cas ceux svils Toulon, Cannes, Nice, ne que s mt kis déchs loin s côtes ont &té calculés *&n que, quels que soit s conditions polluants ne pas côte vivants. Cte injection est fois même - c'est cas l'é - ce qui peut s possibilités s polluantes dans masse Cte s dè s eaux d'égout a une l'état du contintal Nous n' que s sultats obtus au l'étu effectuée au pdant estiva 1972, l'état 36 zones balsituées long du s où ont été tau seau d'évacuation s eaux usées. Ce a 'd'une un bin cte lit s donnhes Cels que nous avions obtues dans cte zone avant mise pce s nouveaux dispositifs d'assainissemt ou d'impntations ou a Ces sont n" 1 2, suivant un développemt côte. Le point l'état contamination étant situé 50 nos ont plus s nsité. ce niveau. Nous avons constaté que : - Les taux sont toutes zones ml, sauf au niveau s pges Golfe-Juan. Ceci peut expliqué au d'une l'égout cte localité Options méditerranénes - 19 qui s eaux usées cte agglomé- ; - Les s plus évées aux phges,saint- Golfe-Juan lieu ; - La taux campagne effectuée 1972 avec ceux 1966 m évince s faits suivants : o s pgesituées Cap Nice Cap d'antibes, s taux cte année sont ssibmt ceux obau l'année 1966, que, s pges situées italine Cap Nice, s taux cte année sont ssibmt plus évés ; o Une augmtation contamination points : il s'agit èn zones ayant fait l'obj pisance ou litqui une augmtation Ce sont s zones Golfe- Juan, taines els, il dagit tout simpmt d'une absce tot,a d'instaltion d'assainissemt. l'eff mise pce nouveaux dispositifs d'assainissemt est significatif au niveau Nice point vue nous ux points, soit une eau bonne qualité, soit quelquefois qualité moyne, d'a s qualité s eaux baigna tels qu'ils ont été définis tels d'assainissemt sont, $actuel, effectués dkns l'semb s pays ceci dans ux tions selon s pays ou s vils : soit s eaux avant soit colcte s dffluts domestiques au où sont beaucoup plus points pollués : nous un ces points nés.

7 Taux colkorme LEGENDE Analyses faltes 1966 Analyses Faites 1972 i I I O km. & l l l I, I I I I I! A 'l L c.- Options méditerranénes

8 Analyses Faltes Analyses faltes --- -_ Options méditerranénes - 19

9 LA POLLUTION DES ENCEINTES PORTUAIRES 11 ne s'agit 1.8 ni d'un typiquemt ni même d'un phénomène impliquant l'activité s bacmais nous il est avec d'eaux d'égout une toute du fait intse que l'homme a aux vages afin s ses quelques années, on a vu nailong du pisance il faut bi d'une maquelque peu ces ceintes closes, impntées long zones i nsité popution pcées dans s conditions d'insotion s eaux ne sont : constant quantités ou s eaux d'égouts cnstins mts, un du milieu qui se un développemt algues midécomposition s qui consommt l'oxy- gène l'eau. On assiste hissemt du milieu l'vaune contant nom- gène Ce gaz, toxique l'semb s animas végétas, hit du un milieu quasi abiotique b, même que l'on peut y C'est qui ont été closes sans qu'ait été s dispositifs un s eaux. a un exemp d,ans Sun s bassins du C'estégamt qui a conduit toute vie non dans Lac Tunis. L une étu scitifique peut s solutions, au simps, qui une tel phisation du milieu. CONCLUSION Si consti s colctivités se s pollutions dans l'semb une nte au s années déj mt ne pas sans fait que ce n'est aucune!façon un s nuisances s eau domestiques. Ces effluts, doat volume va sans cesse eaugmtant, polluants chimiques : métaux dont l'activité délépeut sécosystèmes peut y s quces ces pollutions associéese inévitpabmt dans domaine s puisque scapacités lutte du milieu ces dépnt du mainti son té. Et ceci est plus que tout domaine l'océan mondial. Options méditerranénes

L'organisation du commerce extérieur yougoslave

L'organisation du commerce extérieur yougoslave L'organisation commerce extérieur yougosve Stojanovic B. Yougosvie Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 33 1976 pages 54-57 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010295

Plus en détail

L'utilisation des modèles mathématiques pour l'exploitation des nappes d'eau souterraines

L'utilisation des modèles mathématiques pour l'exploitation des nappes d'eau souterraines L'utilisation s modès mathématis pour l'exploitation s nappes d'eau souterraines Lelièvre R.F. L'eau Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 14 1972 pages 8689 Artic avaib on line / Artic disponib ligne

Plus en détail

Le tourisme dans les pays membres de l'ocde en 1969 et au cours des premiers mois de 1970

Le tourisme dans les pays membres de l'ocde en 1969 et au cours des premiers mois de 1970 Le tourisme dans s pays membres l'ocde et au cours s premiers mois 1970 Tourisme et mon rural Paris : CHEAM Options Méditerranénes; n. 3 1970 pages 82-85 Artic avaib on line / Artic disponib ligne à l

Plus en détail

Les causes de l'inégalité de développement du territoire en Yougoslavie avec ses conséquences sur l'environnement

Les causes de l'inégalité de développement du territoire en Yougoslavie avec ses conséquences sur l'environnement Les causes l'inégalité développemt territoire Yougosvie avec ses conséquces sur l'vironnemt Vujanac Borovnica S. Espace développemt Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 23 1973 pages 67-71 Artic avaib

Plus en détail

Informatique et études d'aménagement de l'espace rural

Informatique et études d'aménagement de l'espace rural Informatique étus d'aménagemt l'espace rural Kffman C., Lagache P., Pelissié du Rsas A. Informatique développemt rural Paris : CIHEAM Options Méditerranénes n. 2 1970 pages 108-111 Artic avaib on line

Plus en détail

La pêche en Méditerranée

La pêche en Méditerranée La pêche Méditerranée Adam P. La mer Méditerranée Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 19 1973 pages 74-79 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010513

Plus en détail

L'éducation pour certains groupes ou la formation de tout un milieu

L'éducation pour certains groupes ou la formation de tout un milieu L'écation pour certains groupes ou formation tout un milieu Foreuil F. Formation Développemt Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 21 1973 pages 77-81 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse

Plus en détail

Les codes des eaux une stratégie moderne

Les codes des eaux une stratégie moderne Les cos s eaux une stratégie morne AblHedi T.M. in Dupuy B. (ed.). Aspects économiques gestion l' eau dans bassin méditerrané Bari : CIHEAM Options Méditerranénes : Série A. Séminaires Méditerranés; n.

Plus en détail

Le rôle de l'agriculture dans le développement

Le rôle de l'agriculture dans le développement Le rô l'agriculture développemt Bairoch P. Le développemt Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 11 1972 pages 25-29 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010720

Plus en détail

L'élevage et les possibilités d'accroissement des ressources en protéines dans la zone méditerranéenne

L'élevage et les possibilités d'accroissement des ressources en protéines dans la zone méditerranéenne L'élevage et possibilités d'accroissemt s ressources protéines dans zone méditerranéne Skouri M. L' élevage Méditerrannée Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 7 1971 pages 863 Article avaible on line

Plus en détail

La production d'amandes en Espagne

La production d'amandes en Espagne La production d'amans Espagne Felipe A.J. L' amandier Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 32 1976 pages 83-91 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Le tourisme international : un état de fait colonial

Le tourisme international : un état de fait colonial Le tourisme international : un état fait colonial Zarka C. Tourisme et mon rural Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 3 1970 pages 26-29 Artic availab on line / Artic disponib en ligne l adresse

Plus en détail

L'étude des projets d'hydraulique agricole à l'aide des calculatrices électroniques

L'étude des projets d'hydraulique agricole à l'aide des calculatrices électroniques L'étu s projs d'hydraulique agrico l'ai s calcutrices éctroniques Labye Y. Informatique développemt rural Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 2 1970 pages 73-83 Artic avaib on line / Artic disponib

Plus en détail

La récolte un exemple de mécanisation indispensable

La récolte un exemple de mécanisation indispensable La récolte un exemp mécanisation indispsab Bureau G. L' agriculture machines Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 4 1970 pages 54-58 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010338

Plus en détail

Qui former et pour quoi faire?

Qui former et pour quoi faire? Qui former pour quoi faire? Brugnot J., Pebon C. Eco forma Paris : CIHEAM Ops Méditerranénes; n. 20 1973 pages 68-72 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010527

Plus en détail

Etude économique des coopératives agricoles de production en Tunisie

Etude économique des coopératives agricoles de production en Tunisie Etu économique s coopératives agrico production Tunisie Bout D. Agriculture groupe Paris CIHEAM Options Méditerranénes; n. 6 1971 pages 97-103 Artic avaib on line / Artic disponib ligne à l adresse --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

La Méditerranée : " une zone de paix? "

La Méditerranée :  une zone de paix? Méditerranée : " une zone paix? " Fresia A. mer Méditerranée Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 19 1973 pages 17-24 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Réforme agraire et développement économique

Réforme agraire et développement économique Réforme agraire développemt économique Rullière G. Le développemt Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 11 1972 pages 42-50 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Mécanisation de la récolte des raisins en Italie

Mécanisation de la récolte des raisins en Italie Mécanisation récolte s raisins en Italie Stefanelli G. La vigne vin Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 12 1972 pages 93-97 Artic avaib on line / Artic disponib en ligne l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010453

Plus en détail

Les relations commerciales et la stratégie internationale du développement : réflexions sur la carence de la troisième session de la CNUCED

Les relations commerciales et la stratégie internationale du développement : réflexions sur la carence de la troisième session de la CNUCED Les rions commercias stratégie internationa développemt réfxions sur carce troisième session CNUCED Bourrin J. Commerce Méditerranée Paris CIHEAM ptions Méditerranénes; n. 5 9 pages 9 Artic avaib on line

Plus en détail

Les maisons familiales rurales : un engagement facteur de développement

Les maisons familiales rurales : un engagement facteur de développement Les mais familia rura gagemt facteur développemt Duffaure A. Ecole formation Paris CIHEAM Options Méditerranénes; n. 20 1973 pages 62-67 Article avaible on line / Article disponible ligne l adresse http//om.ciheam.org/article.php?idpdf=ci010526

Plus en détail

Les échanges touristiques dans le bassin méditerranéen

Les échanges touristiques dans le bassin méditerranéen Les échanges touristiques dans bassin méditerrané Biais P. Les échanges méditerranés Paris : CHEAM Options Méditerranénes; n. 8 973 pages 698 Artic avaib on ine / Artic disponib igne adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?dpdf=c00289

Plus en détail

La formation agronomique dans la région méditerranéenne: le cas de la Grèce

La formation agronomique dans la région méditerranéenne: le cas de la Grèce La formation agronomique dans la région méditerranéenne: le cas la Grèce Olympios C. in Hervieu B. (ed.). La formation agronomique dans les pays du bassin méditerranéen Montpellier : CIHEAM Options Méditerranéennes

Plus en détail

Les principes d'aménagement touristique sur le littoral Languedoc- Roussillon

Les principes d'aménagement touristique sur le littoral Languedoc- Roussillon Les principes d'aménagement touristique sur littoral Languedoc- Roussillon Raynaud P. La maîtrise s ressources naturel Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 17 1973 pages 84-90 Artic avaib on line

Plus en détail

Le système national de formation agricole en Tunisie

Le système national de formation agricole en Tunisie système national formation agrico en Tunisie Tahar El Mili M in Hervieu B (ed) La formation agronomique dans s pays du bassin méditerranéen Montpellier CIHEAM Options Méditerranéennes Série Etus n 1987II

Plus en détail

Le marché et la formation des prix

Le marché et la formation des prix Le marché formation s prix Lucchti F. in Alya M. (ed.). L' économie l' olivier Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série Etus; n. 1988-V 1988 pages 99-105 Article avaible on line / Article disponible

Plus en détail

La recherche agricole en Algérie

La recherche agricole en Algérie La recherche agricole en Algérie Kellou R. in Casas J. (ed.). La recherche agronomique dans les pays du bassin méditerranéen Montpellier CIHEAM Options Méditerranéennes Série Etus; n. 1988III 1988 pages

Plus en détail

Structure et potentiel de développement du SIPAM réseau d'information pour le développement de l'aquaculture en Méditerranée

Structure et potentiel de développement du SIPAM réseau d'information pour le développement de l'aquaculture en Méditerranée Structure pottiel développemt du SIPAM réseau d'information pour développemt l'aquaculture Méditerranée Lacroix D. Aspects économiques production aquaco Zaragoza : CIHEAM Cahiers Options Méditerranénes;

Plus en détail

OZONE ETE 2013 BILAN DES MESURES PERMANENTES

OZONE ETE 2013 BILAN DES MESURES PERMANENTES OZONE ETE 213 BILAN DES MESURES PERMANENTES I OZONE, TRACEUR DE LA POLLUTION PHOTOCHIMIQUE L'ozone, polluant réglementé dans l'air ambiant, est le produit de réactions chimiques complexes entre des polluants

Plus en détail

Optimisation de la production des fleurs coupées sous serres au Maroc: cas de la rose et de 1'oeillet

Optimisation de la production des fleurs coupées sous serres au Maroc: cas de la rose et de 1'oeillet Optimisation de production des fleurs coupées sous serres au Maroc: cas de rose de 1'oeill Mokhtari M. in Choukr-Alh R. (ed.). Protected cultivation in the Mediterranean region Paris : CIHEAM / IAV Hassan

Plus en détail

L'informatique et l'agriculture : définition des niveaux d'application

L'informatique et l'agriculture : définition des niveaux d'application L'informatique l'agriculture : défini s niveaux d'applica Prouteau J.P. Agriculture informatique Paris : CIHEAM Ops Méditerranéennes n. 1 1970 pages 22-25 Artic avaib on line / Artic disponib en ligne

Plus en détail

Valeur alimentaire et utilisation des sous-produits des agrumes en alimentation animale

Valeur alimentaire et utilisation des sous-produits des agrumes en alimentation animale Valeur alimtaire utilisation des sous-produits des agrumes alimtation animale Rihani N. in Tisserand J.-L. (ed.), Alibés X. (ed.). Fourrages sous-produits méditerranés Zaragoza CIHEAM Options Méditerranénes

Plus en détail

La production des principales céréales cultivées en Italie : évolution et tendances

La production des principales céréales cultivées en Italie : évolution et tendances La production des principaes céréaes cutivées en Itaie : évoution et tendances Nacamui S., De Castro P. in Lerin F. (ed.). Céréaes et produits céréaiers en Méditerranée Montpeier : CIHEAM ptions Méditerranéennes

Plus en détail

La conception d'une architecture et d'un urbanisme adaptés au milieu méditerranéen

La conception d'une architecture et d'un urbanisme adaptés au milieu méditerranéen La conception d'une architecture d'un urbanisme adaptés au milieu méditerranéen Milieu vie, mo vie Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 13 1972 pages 94-102 Artic avaib on line / Artic disponib

Plus en détail

L'olive de table comme production alternative à la production d'huile d'olive

L'olive de table comme production alternative à la production d'huile d'olive L'olive table comme production alternative la production d'huile d'olive Doutsias G.T. in Allaya M. (ed.). L' économie l' olivier Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série Etus; n. 988-V 988 pages

Plus en détail

Vaccination Du chien Dossier N

Vaccination Du chien Dossier N Vaccination Du chien Dossier N 38 20-05-2017 En quoi la vaccination est-elle utile et en quoi consiste-t-elle? La vaccination permet à votre chien de développer des anticorps spécifiques contre certaines

Plus en détail

La formation agricole en Algérie

La formation agricole en Algérie La formation agricole en Algérie Ait Belkacem M. in Hervieu B. (ed.). La formation agronomique dans les pays du bassin méditerranéen Montpellier CIHEAM Options Méditerranéennes Série Etudes; n. 1987II

Plus en détail

La culture de la rose sous serre : problèmes actuels et solutions techniques à venir

La culture de la rose sous serre : problèmes actuels et solutions techniques à venir La culture rose sous serre : problèmes actuels et solutions techniques venir Scialom S.R. Les cultures floras Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 10 1971 pages 64-72 Artic avaib on line / Artic

Plus en détail

Figure 12 : Zone de baignade du Mottay et Port Pinard - Localisation des sources de pollution dans le delta de la Dranse

Figure 12 : Zone de baignade du Mottay et Port Pinard - Localisation des sources de pollution dans le delta de la Dranse Figure 12 : Zone de baignade du Mottay et Port Pinard - Localisation des sources de pollution dans le delta de la Dranse 4.6 Hiérarchisation des sources de pollution Commune de Publier : Profils de baignade

Plus en détail

L'amandier en Israël. Spiegel Roy P. L' amandier. Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n pages 92-95

L'amandier en Israël. Spiegel Roy P. L' amandier. Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n pages 92-95 L'amandier Israël Spiegel Roy P. L' amandier Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 32 1976 pages 92-95 Article available on line / Article disponible ligne à l adresse : http://om.ciheam.org/article.php?idpdf=ci010652

Plus en détail

La culture de l'amandier en Tunisie

La culture de l'amandier en Tunisie culture l'amandier Tunisie Jaouani A. L' amandier Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 32 1976 pages 67-71 Article avaible on line / Article disponible ligne l adresse : http://om.ciheam.org/article.php?idpdf=ci010646

Plus en détail

Nutrition et croissance chez le dromadaire

Nutrition et croissance chez le dromadaire Nutrition croissance chez dromadaire Kamo M. in Tisserand J.-L. (ed.). Séminaire sur digestion, nutrition l' alimentation du dromadaire Zaragoza : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série A. Séminaires

Plus en détail

trafic maritime et qualité de l air

trafic maritime et qualité de l air trafic maritime et qualité de l air influence du trafic maritime en agglomération portuaire contexte Suite à l émission télévisée Thalassa du 20 janvier dernier qui montrait un impact significatif des

Plus en détail

La situation pastorale dans le nord de l'afrique : état d'avancement des données et des travaux

La situation pastorale dans le nord de l'afrique : état d'avancement des données et des travaux La situation pastorale dans le nord l'afrique état d'avancemt s données s travaux Le Houérou H.N. Le développemt s zones aris Paris CHEAM Options Méditerranénes; n. 28 975 pages 7 Article avaible on line

Plus en détail

La " crise alimentaire "

La  crise alimentaire La " crise alimtaire " Cépè M. Nutrition et alimtation Paris : CHEAM Options Méditerranénes; n. 2 17 pages 2 Article available on line / Article disponible ligne à l adresse : http://om.ciheam.org/article.php?dpdf=c020

Plus en détail

Chapitre 9: Lagunes aérées et bassins de stabilisation

Chapitre 9: Lagunes aérées et bassins de stabilisation Chapitre 9: Lagunes aérées et bassins de stabilisation procédés extensifs avec des temps de séjour variant de 2 à 250 jours. procédé de mise en oeuvre simple: l effluent traverse une succession de bassins

Plus en détail

Evolution économique de la production d'amandes

Evolution économique de la production d'amandes Evolution économique l production d'mn Thiult J. L' mndier Pris : CIHEAM Options Méditerrnénes; n. 32 1976 pges 53-59 Artic vilb on line / Artic disponib ligne l dresse : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Biotechnologie du palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) : voies de propagation des clones résistants au bayoud et de haute qualité dattière

Biotechnologie du palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) : voies de propagation des clones résistants au bayoud et de haute qualité dattière Biotechnologie du palmier dattier (Phoenix dactylifera L.) : voies propagation s clones résistants bayoud hte qualité dattière Djerbi M. in Demarly Y. (ed.). Pce rô s biotechnologies dans systèmes recherche

Plus en détail

La formation agronomique au Liban

La formation agronomique au Liban La formation agronomique au Liban Hamze M. in Hervieu B. (ed.). La formation agronomique dans s pays du bassin méditerranéen Montpellier CIHEAM Options Méditerranéennes Série Etus; n. 1987-II 1987 pages

Plus en détail

La Yougoslavie, pays du tourisme

La Yougoslavie, pays du tourisme La Yougoslavie, pays du tourisme Vukasovic M. La Yougoslavie Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 33 1976 pages 79-83 Article available on line / Article disponible en ligne à l adresse : http://om.ciheam.org/article.php?idpdf=ci010661

Plus en détail

Qualité des eaux d une baie fortement anthropisée : la baie de Hann (Dakar, Sénégal)

Qualité des eaux d une baie fortement anthropisée : la baie de Hann (Dakar, Sénégal) Qualité des eaux d une baie fortement anthropisée : la baie de Hann (Dakar, Sénégal) Robert ARFI Directeur de Recherche à l IRD Baie de Hann : le constat Le plan d eau qui borde à l Est Dakar et la péninsule

Plus en détail

Construction d'une station d'épuration et réseau d'assainissement pour la ville de Guaqui, Département de La Paz / Municipalité de Guaqui

Construction d'une station d'épuration et réseau d'assainissement pour la ville de Guaqui, Département de La Paz / Municipalité de Guaqui CEDRIG Light Construction d'une station d'épuration et réseau d'assainissement pour la ville de Guaqui, Département de La Paz / Municipalité de Guaqui nadia benani septembre 2017 2/7 Vue d'ensemble Informations

Plus en détail

Chapitre. Respiration et caractéristiques du milieu. Les options pédagogiques du chapitre

Chapitre. Respiration et caractéristiques du milieu. Les options pédagogiques du chapitre Chapitre 2 Respiration et caractéristiques du milieu Les options pédagogiques du chapitre Après avoir montré que la respiration permettait aux animaux de peupler le milieu aérien ou aquatique, on peut

Plus en détail

Les chances du milieu méditerranéen pour la floriculture

Les chances du milieu méditerranéen pour la floriculture Les chances milieu méditerrané pour floriculture Puccini G. Les cultures flora Paris : CIHEAM Options Méditerranénes; n. 10 1971 pages 13-17 Artic avaib on line / Artic disponib ligne l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010404

Plus en détail

Le problème des résidences secondaires

Le problème des résidences secondaires Le problème s résinces secondaires Brüesch W. Milieu vie, mo vie Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 13 1972 pages 105109 Artic avaib on line / Artic disponib en ligne à l adresse : http://om.ciheam.org/artic.php?idpdf=ci010472

Plus en détail

Les diverses formes de groupements agricoles en France

Les diverses formes de groupements agricoles en France Les diverses formes groupemts agrico France Terrier N. Agriculture groupe Paris : CIHEAM Options Méditerranénes n. 6 1971 pages 48-53 Article avaible on line / Article disponible ligne l adresse : http://om.ciheam.org/article.php?idpdf=ci010359

Plus en détail

Glaciers, randonnées et magnifiques paysages de Patagonie. Écrit par Stéphane Vendredi, 18 Octobre :34

Glaciers, randonnées et magnifiques paysages de Patagonie. Écrit par Stéphane Vendredi, 18 Octobre :34 Gciers, randonnées magnifiques paysages Patagonie El Cafate, que j ai rejoins auto-stop puis Puerto Nata, l une s principa vil touristiques Patagonie Argtine. Cte bourga, dont popution a manifemt triplé

Plus en détail

La réutilisation des eaux usées traitées dans l'agriculture

La réutilisation des eaux usées traitées dans l'agriculture La réutilisation des eaux usées traitées dans l'agriculture Mechebbek M.A. Etat de l' agriculture en Méditerranée : Ressources en eau : développement et gestion dans les pays méditerranéens Bari : CIHEAM

Plus en détail

M'sila Capitale du Hodna

M'sila Capitale du Hodna M'si Capitale Hodna Écrit Administrator M'si Capitale Hodna Le Hodna, cette merveilleuse région charmeuse, attachante, et sorcte,vous invite d 1/7 M'si Capitale Hodna Écrit Administrator La ville Capitale

Plus en détail

Evolution de la composition du lait de dromadaire en fonction du stade de la lactation

Evolution de la composition du lait de dromadaire en fonction du stade de la lactation Evolution composition du it dromadaire en fonction du sta ctation Ellouze S., Kamoun M. in Tisserand J.-L. (ed.). Le it dans région méditerranéenne Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série A. Séminaires

Plus en détail

Pour une problématique de l'environnement

Pour une problématique de l'environnement Pr une problématique l'environnement Labattut J.L. La maîtrise s ressrces naturel Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 17 1973 pages 27-32 Artic avaib on line / Artic disponib en ligne à l adresse

Plus en détail

Etablissement des profils de baignade dans le cadre du Contrat de la Baie de Fort-de-France

Etablissement des profils de baignade dans le cadre du Contrat de la Baie de Fort-de-France Etablissement des profils de baignade dans le cadre du Contrat de la Baie de Fort-de-France Hélène Mbolidi-Baron Communauté d Agglomération du Centre de la Martinique (CACEM) Marie-Claude TERRINE Agence

Plus en détail

Croisement de lapins locaux avec la souche Hyla: résultats des performances de reproduction et de croissance en première génération

Croisement de lapins locaux avec la souche Hyla: résultats des performances de reproduction et de croissance en première génération Croisement lapins locaux avec la souche Hyla: résultats s performances reproduction croissance en première génération Ben Hamouda M., Kennous S., El Gaied J. in Rouvier R. (ed.). Races populations locales

Plus en détail

Les services de pointes offerts par Géothermix incluent : 1. La distribution d'équipements; 2. Le service de forages; 3. Le support technique;

Les services de pointes offerts par Géothermix incluent : 1. La distribution d'équipements; 2. Le service de forages; 3. Le support technique; Géothermix est e société canadine faisant exclusivemt distribution s systèmes chffage climatisation thermopompes géothermi s applications résintiels, commercias instriels. La mission fondamta Géothermix

Plus en détail

Comment économiser l eau?

Comment économiser l eau? A la maison les gestes à adopter : Comment économiser l eau? Par Mr CHELOUCHE Noreddine Je ferme le robinet lorsque je me brosse les dents, je prends une douche plutôt qu un bain Je control régulièrement

Plus en détail

Transfert international de technologies - les firmes multinationales face aux pays d'accueil en voie de développement

Transfert international de technologies - les firmes multinationales face aux pays d'accueil en voie de développement Transfert international technologies - firmes multinationa face aux pays d'accueil en voie développement Germidis D. Transferts technologie Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 27 1975 pages 41-47

Plus en détail

Les champignons parasites des racines de l'amandier

Les champignons parasites des racines de l'amandier champignons parasites s racines l'amandier Guillmin J.J. in Felipe A.J. (ed.), Socias R. (ed.). Séminaire GREMPA sur s portes-greffes l' amandier Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes : Série A. Séminaires

Plus en détail

Notre lycée est situé sur une colline. En bas de notre lycée coule un fleuve canalisé par l'homme depuis l'époque napoléonienne. Ce fleuve traverse

Notre lycée est situé sur une colline. En bas de notre lycée coule un fleuve canalisé par l'homme depuis l'époque napoléonienne. Ce fleuve traverse Notre lycée est situé sur une colline. En bas de notre lycée coule un fleuve canalisé par l'homme depuis l'époque napoléonienne. Ce fleuve traverse la ville de Pontivy. Notre lycée et ce fleuve portent

Plus en détail

Une ressource alimentaire : la conchyliculture. L'exemple de l'etang de Thau

Une ressource alimentaire : la conchyliculture. L'exemple de l'etang de Thau Une ressource alimentaire : conchyliculture. L'exemple l'etang Thau Delbos C., Dalmasso A., Gilbert J. Nutrition alimentation Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 29 1975 pages 6573 Article avaible

Plus en détail

Ce bac professionnel se prépare selon un parcours structuré en 3 années de formation

Ce bac professionnel se prépare selon un parcours structuré en 3 années de formation Bac Pro Technici Conseil Vte Animalerie B.A.C Pro Technici Conseil Vte Animalerie Ce bac professionnel se prépare selon un parcours structuré 3 années formation -2 n Professionnelle conseil-vte -1 ère

Plus en détail

Madagascar. Où en est l enquête sur les policiers ayant agressé le journaliste Tsirava?

Madagascar. Où en est l enquête sur les policiers ayant agressé le journaliste Tsirava? Madagascar. Où l quête sur policiers ayant agressé journaliste Tsirava? Mercredi, 02 Novembre 2016 09:17 - Mis jour Mercredi, 02 Novembre 2016 11:08 Lors sa 68ème session, 2013, l Assemblée Généra s Unies

Plus en détail

Sri Lanka: des plages de rêve mais une mer souillée. Par afp, le 9/8/2016 à 08h48

Sri Lanka: des plages de rêve mais une mer souillée. Par afp, le 9/8/2016 à 08h48 Sri Lanka: des plages de rêve mais une mer souillée Par afp, le 9/8/2016 à 08h48 Des touristes se promènent sur la plage de Mount Lavinia, sud de Colombo, le 3 juillet 2016 / AFP Sept ans après la guerre

Plus en détail

L étang de Canet Saint-Nazaire

L étang de Canet Saint-Nazaire L étang de Canet Saint-Nazaire mars 2010 sommaire 1. INTRODUCTION...23 2. CONDITIONS HYDROCLIMATIQUES...26 2.1. CONDITIONS CLIMATIQUES...26 2.1.1. Températures...26 2.1.2. Précipitations...26 2.2. CONDITIONS

Plus en détail

Les salariés s face aux nouvelles exigences du travail Agence Nationale pour l Aml

Les salariés s face aux nouvelles exigences du travail Agence Nationale pour l Aml Détemt Stratégies d Opinion Pô Managemt Les sariés s face x nouvel exigces Agce Nationa l Aml Amélioration s Conditions Travail Contact TNS Sofres : Stratégies d Opinion Pô Managemt Eric CHAUVET / Jérémie

Plus en détail

G14 L'eau dans notre environnement. Réponse séance 2

G14 L'eau dans notre environnement. Réponse séance 2 G14 L'eau dans notre environnement Séance 1 : L'eau autour de nous L'eau en Europe Les principaux fleuves en France Notre fleuve L'oison Trace écrite séance 1 Réponse séance 1 Séance 3 : L'eau est une

Plus en détail

Suivi de l état du. La qualité de l eau du secteur fluvial. Paramètres physico-chimiques et. bactériologiques 3e édition.

Suivi de l état du. La qualité de l eau du secteur fluvial. Paramètres physico-chimiques et. bactériologiques 3e édition. Suivi de l état du EAU SÉDIMENTS La qualité de l eau du secteur fluvial RIVES Au cours des 25 dernières années, d importantes interventions d assainissement des eaux usées municipales ont été réalisées

Plus en détail

La production et les échanges de coton en Méditerranée : caractéristiques et problématique

La production et les échanges de coton en Méditerranée : caractéristiques et problématique La production et les échanges de en Méditerranée caractéristiques et problématique Campagne P., Quinton V. in Braud M. (ed.), Campagne P. (ed.). Le en Méditerranée et au Moyen-Orient Montpellier CIHEAM

Plus en détail

Impact du pâturage hivernal par des brebis sur une végétation de garrigue à chêne kermès

Impact du pâturage hivernal par des brebis sur une végétation de garrigue à chêne kermès Impact du pâturage hivernal par des brebis sur une végétation de garrigue chêne kermès Arnaud M., Molénat G., Vincent M. Systèmes sylvopastoraux. Pour un environnement, une agriculture une économie durabs

Plus en détail

SURVEILLANCE DE LA QUALITÉ DES EAUX DE BAIGNADE

SURVEILLANCE DE LA QUALITÉ DES EAUX DE BAIGNADE Ministère de l Equipement, du Transport et de la Logistique Ministère délégué auprès du Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement, chargé de l Environnement SURVEILLANCE DE LA QUALITÉ

Plus en détail

Pédagogie et formation d'adultes : certaines hypothèses

Pédagogie et formation d'adultes : certaines hypothèses Pédagogie formation d'adutes : certaines hypothèses Frémeaux J.-P. Eco formation Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 20 1973 pages 30-33 Artic avaib on ine / Artic disponib en igne à adresse :

Plus en détail

Six tableaux sur les transports routiers

Six tableaux sur les transports routiers Six tableaux sur les transports routiers In: Economie et statistique, N 4, Mai 972. pp. 4-46. Citer ce document / Cite this document : Six tableaux sur les transports routiers. In: Economie et statistique,

Plus en détail

Plongée, Santé et Pollution marine.

Plongée, Santé et Pollution marine. Docteur Frédéric DI MEGLIO Médecin O.R.L, C.E.S Médecine du Sport, spécialisé en Médecine de Plongée, Maîtrise de Biologie Humaine. «Plongée, Environnement & Santé» 1 Le Plongeur est observateur, acteur

Plus en détail

Système de reproduction dans la production traditionnelle villageoise de lapin en Tunisie

Système de reproduction dans la production traditionnelle villageoise de lapin en Tunisie Système de reproduction dans production traditionnee vigeoise de pin en Tunisie Kennous S. in Rouvier R. (ed.). Races et poputions ocaes méditerranéennes de pins : gestion génétique et performances zootechniques

Plus en détail

EVALUATION DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

EVALUATION DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Évaluation de sciences physiques et chimiques novembre 2016 page 1/5 Collège Saint Joseph Sète EVALUATION DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Nom : Prénom : Classe : Durée : 45 min Vous répondrez sur le

Plus en détail

Aquariophilie : la chimie de l eau et le cycle de l azote

Aquariophilie : la chimie de l eau et le cycle de l azote Aquarium en phase de démarrage : Aquariophilie : la chimie de l eau et le cycle de l azote Le cycle de l azote Il ne faut pas introduire de poissons avant 3 à 4 semaines dans le bac, ou avant la fin du

Plus en détail

Cité de la musique. Description de la base. Comment accéder à la ressource? Mener la recherche. recherche simple

Cité de la musique. Description de la base. Comment accéder à la ressource? Mener la recherche. recherche simple Cité musique Type Base multimédia : concerts audio vidéo, conférces, documtaires, photothèque ligne Domaine Musique Périmètre Intégralité s ressources Cité d'abonnemt musique Public Tout public Editeur

Plus en détail

Opération Carrefour Saint-Gervais et Déviation PL par les voies portuaires

Opération Carrefour Saint-Gervais et Déviation PL par les voies portuaires Sommaire Opération Carrefour Saint-Gervais et Déviation PL par les voies portuaires Sommaire... 1 Plan de situation... 1 Visualisation de l'environnement... 2 Contexte territorial et enjeux socio-économiques...3

Plus en détail

TERRE DE LIN Site de Saint-Pierre-Le-Viger

TERRE DE LIN Site de Saint-Pierre-Le-Viger Référence : R-YM-1202-7b Date : Dossier de Demande d Autorisation d Exploiter Résumé Non Technique PARTIE C TERRE DE LIN Site de Saint-Pierre-Le-Viger R-YM-1202-7b DDAE 2013 TERRE DE LIN Page 1/7 Sommaire

Plus en détail

LE CHOLERA. Vibrio cholerae

LE CHOLERA. Vibrio cholerae LE CHOLERA Vibrio cholerae Sommaire 1. Présentation 2. Historique de la maladie 3. Contamination et transmission 4. Description de la maladie 5. Description du microbe 6. Traitements de la maladie 7.

Plus en détail

Climat et Pollution de l air

Climat et Pollution de l air XXIXe COLLOQUE DE L ASSOCIATION INTERNATIONALE DE CLIMATOLOGIE Besançon France 6-9 juillet 2016 Thème général du colloque : Climat et Pollution de l air Sous-thèmes : Climatologie appliquée Topoclimatologie

Plus en détail

Acquis de la recherche en matière d\'évaluation génétique des ovins et des caprins en Tunisie

Acquis de la recherche en matière d\'évaluation génétique des ovins et des caprins en Tunisie Acquis recherche en matière d\'évaluation génétique s ovins et s caprins en Tunisie Aloulou R., Ben Dhiaf S., Chalh A., Djemali M., Hammami H., Jamal S. in Gabiña D. (ed.). Strategies for sheep and goat

Plus en détail

Le tourisme moderne : un ethnocide par ignorance

Le tourisme moderne : un ethnocide par ignorance Le tourisme morne : un hnoci par ignorance Kin P. Tourisme mon rural Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 3 1970 pages 31-39 Artic avaib on line / Artic disponib en ligne l adresse : --------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

23 et 30 mars Élections municipales à Saint Jean de Luz Avec Pascal Lafitte Pour un nouveau souffle!

23 et 30 mars Élections municipales à Saint Jean de Luz Avec Pascal Lafitte Pour un nouveau souffle! Projet1.qxp_Mise en page 1 06/03/2014 21:15 Page52 23 et 30 mars 2014 - Élections municipales à Saint Jean de Luz L eau potable Cette eau est captée, pour les communes de St Jean de Luz et Ciboure, dans

Plus en détail

Le courant liguro provençal catalan (1 er mars 2009)

Le courant liguro provençal catalan (1 er mars 2009) Le courant liguro provençal catalan (1 er mars 2009) L'origine du courant, et sa localisation géographique : En Méditerranée Occidentale, la circulation générale des eaux est liée à l'entrée d'eau de l'atlantique,

Plus en détail

Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes

Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes Chapitre 1 : L'Homme face aux micro-organismes I La diversité des micro-organismes : III1 Activité 1 Les micro-organismes dans notre environnement Problème Comment appréhender la diversité des micro-organismes?

Plus en détail

Chap. 3 : Comment gérer les ressources en eau?

Chap. 3 : Comment gérer les ressources en eau? Chap. 3 : Comment gérer les ressources en eau? L'eau devrait pouvoir couvrir les besoins des 6 milliards d'êtres humains sur terre. Mais bien que l'eau soit une ressource abondante, sa disponibilité varie

Plus en détail

Ecologie, démographie et production agricole dans les pays méditerranéens du Tiers-Monde

Ecologie, démographie et production agricole dans les pays méditerranéens du Tiers-Monde Ecologie, démographie et production agricole dans les pays méditerranéens du TiersMon Le Houérou HN La maîtrise s ressources naturelles Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n 7 973 pages 536 Article

Plus en détail

L'Egypte ancienne : une civilisation qui s'est développée sans échanges extérieurs

L'Egypte ancienne : une civilisation qui s'est développée sans échanges extérieurs L'Egypte ancienne : une civilisation qui s'est développée sans échanges extérieurs Barré P. Les échanges méditerranéens Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 18 1973 pages 99-108 Article available

Plus en détail

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session 2012 SCIENCES. L eau

Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session 2012 SCIENCES. L eau Ecole Normale de l Enseignement Privé Concours d entrée interne Session 2012 SCIENCES Durée : 2 heures 30 Coefficient : 2 L'usage de la calculatrice est autorisé. 1 ère partie : Sciences physiques (15

Plus en détail

Le " time-sharing " au service du calcul d'un réseau d'irrigation

Le  time-sharing  au service du calcul d'un réseau d'irrigation Le " time-sharing " au service du calcul d'un réseau d'irrigation Lafond J. Informatique et développement rural Paris : CIHEAM Options Méditerranéennes; n. 2 1970 pages 102-105 Article avaible on line

Plus en détail