2) )Evolu$on)de)la)poli$que)eau)potable)et) pollu$ons)diffuses):)principes,)organisa$ons)et) acteurs))

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2) )Evolu$on)de)la)poli$que)eau)potable)et) pollu$ons)diffuses):)principes,)organisa$ons)et) acteurs))"

Transcription

1 Res$tu$on)de)l étude)de)préfigura$on)pour)la)mise)en)place) d un)centre)de)ressources)sur)les)captages))! 17)Novembre)2014) )Siège)de)l Inra)Paris 2) )Evolu$on)de)la)poli$que)eau)potable)et) pollu$ons)diffuses):)principes,)organisa$ons)et) acteurs)) Dikran)ZAKEOSSIAN,)Epices) Avec)la)contribu$on)de)JeanOPhilippe)HOUSSE)

2 Les)origines)de)la)poli$que)eau)potable)et)pollu$ons)diffuses) Historiquement)des)approches)sectorielles,)mais)sans)disposi$f)spécifique) Sur!les!pollu*ons!diffuses,!une!poli*que!qui!se!structure!progressivement!en!lien!avec!les!injonc*ons!de!la!la! Direc*ve!nitrate!:!Programmes!d ac*on!zones!vulnérables!/!démarches!volontaires!prenant!appui!sur!les!mae! «"l équilibre"de"la"fer/lisa/on"»""et"les"«"bonnes"pra/ques"»"comme!principes!clé!de!la!maîtrise!des!pollu*ons! A)par$r)du)milieu)des)années)2000)(LEMA/)Grenelle),)une)poli$que)spécifique)aux)AAC)se) met)en)place) Un!disposi*f!spécifique!ZSCE!et!une!échelle!d interven*on!!les!aac! Des!objec*fs!(500!captages!prioritaires/!grenelle)! Une!place!plus!importante!des!DDT/MISE!et!des!agences!de!l eau!pour!organiser!la!mise!en!œuvre!! Une)nouvelle)poli$que)mais)des)principes)techniques)très)similaires)) La!reconquête!de!la!qualité!de!l eau!comme!un!enjeu!«!d ajustement!agronomique!»!sur!le!territoire!de!l aire! d alimenta*on!! Une!approche!territoriale,!mais!mobilisant!!pour!l essen*el!une!«!ingénierie!agronomique!et!hydrogéologique/ hydrologique!»!! 2

3 Quel)cadre)de)ges$on)aujourd hui?) Un)avancement)des)«)programmes)d ac$ons)»)par$el)) )Une)poli$que)na$onale)plus)ou)moins)structurante) selon)les)contextes)régionaux) La!ges*on!des!captages!abordée!souvent!en!référence!à! d autres!disposi*fs!! """""contrats"des"agence,"disposi/fs"régionaux,"opéra/ons" agroenvironnementales"! )Mais)une)poli$que)na$onale)qui)a)plusieurs)fonc$ons):) La!désigna*on!(liste!des!captages)! L harmonisa*on!du!corpus!technique!et!méthodologique! La!collec*vité!au!cœur!de!la!démarche! Menace!réglementaire!(ZSCE)! Situa/on"des"captages"prioritaires"selon"SOG" Disposi&f(public(qui(semble(le(plus(moteur(localement( 100%# 80%# )Un)cadre)ZSCE)plus)présent)dans)l Est)et)Nord)) de)la)france,)que)dans)l Ouest)) Une!gouvernance!autour!des!démarches!plus!! «!ins*tu*onnelle!»!dans!l Est!que!dans!l Ouest!!!Mais!avec!des!acteurs!très!similaires!! 60%# Non#concerné# Peu#fréquent# 40%# Fréquent# Très#fréquent# 20%# 0%# Les#procédures#ZSCE#/# Contrats#territoriaux/# PoliEques#partenariales# Démarches# MISEN# globaux#des#agences#de# régionales#(ex#gp#5# agrienvironnementales# l eau# Bretagne,#ReMSources )# discutées#en#crae# Autres#situaEons# Captages"prioritaires"selon"enquête"ins/tu/onnelle"

4 Quelle)organisa$on)de)la)maîtrise)d ouvrage?)) Une)maîtrise)d ouvrage)confiée)aux)collec$vités)mais)plus)ou)moins)bien)assumée)!un!portage!privilégié! collec*vités!en!lr,!normandie,! Bretagne!!!Très!dépendant!de!la!taille!des! collec*vités!(nord^est)! Maîtrise"d ouvrage"«"effec/ve"»"selon"enquête"ins/tu/onnelle"!souvent!délégué!aux!chambres! d agriculture!!ou!syndicats! départementaux!centre^sud^ Ouest! Des!collec*vités!qui!dans!leur!majorité!ne!se!sentent!pas!très!porteuses/responsables!de! enjeux!de!l eau!:!un!engagement!«!hésitant!»!! Des!MO!«!ges*onnaires!d eau!potable!»!et!pas!forcément!des!collec*vités!porteuses!d une! ambi*on!poli*que!sur!la!reconquête!de!la!ressource!! Cf.!compétences/missions!historiques!et!l organisa*on!de!ceae!maîtrise!d ouvrage!(ressources! dispersées,!pe*tes!siaep )! 4

5 Une)maîtrise)d ouvrage)peu)évidente,)très)dépendante)du) contexte)local) Une)responsabilisa$on)et)intéressement)des)MO)liés)) En!priorité!au!degré!de!dépendance!à!la!ressource!et!au!«!degré!d urgence!»! Facilitée!par!la!pe*te!taille!et!la!proximité!des!territoires!des!AAC! L existence!d un!projet!poli*que!au!niveau!de!la!collec*vité!:!ex.!passage!en! régie!! Un)grand)nombre)de)facteurs)de)«)désintéressement)»)) Une!responsabilité!qui!leur!a!échappé!historiquement!! Scep*cisme!sur!l état!ini*al!de!dégrada*on!des!ressources!ou!leur!caractère! stratégique! L existence!fréquente!de!solu*ons!pallia*ves!(traitement,!interconnexions,! nouvelles!ressources)! L existence!de!«!démarches!de!progrès!»!et!dont!on!aaend!les!résultats!! Une!stagna*on!de!la!qualité!de!l eau!ou!des!évolu*ons!posi*ves!mais! insuffisantes! La!taille!du!territoire!et!légi*mité!de!leur!portage!!! 5!

6 Des)maîtrise)d ouvrage)qui)adoptent)des)postures)différentes) Trois)situa$ons)de)maîtrise)d ouvrage))différentes)) Une!pleine!maîtrise!d ouvrage!et!portage!poli*que! Une!maîtrise!d ouvrage!assumée!du!processus!mais!moins!marquée!! Une!«!passivité!»!de!la!maîtrise!d ouvrage!et!une!volonté!de!déléga*on! notamment!pour!un!grand!nombre!de!pe*tes!collec*vités!! A)radacher)au)contexte)local)et)aux)ressources)mobilisées) 6

7 Quel)accompagnement)des)collec$vités)dans) les)démarches)locales)?) Une!forte!proximité!des!agences!de!bassin!assurant!un!appui!assez!transversal! Un!appui!administra*f!important!de!la!part!des!DDT!mais!moins!présentes!qu au! moment!de!l ingénierie!publique!«!ouvrages!»! Un!rôle!important!des!chambres!consulaires!(cf.!ci^après)! Des!collec*vités!départementales!ou!régionales!assez!peu!présentes!(hors!cas! par*culiers)!! Organismes"les"plus"présents"dans"l accompagnement"des"mo"" selon"enquête"animateurs"" 7

8 Quelle)anima$on)pour)accompagner)les)MO) dans)les)démarches)locales)?)) )Une)anima$on)assez)variable)selon)les) contextes)locaux)) Structures"hébergeant"l anima/on"captages"" selon"enquêtes"ins/t."et"anim."" d une!ingénierie!interne!permanente!(services! d eau!/ressources!des!grandes!collec*vités)!! des!moyens!d anima*on!ad!hoc!financés!le! plus!souvent!en!lien!avec!les!contrats!ou! conven*ons!des!agences!de!l eau!! Une!anima*on!externe!aux!structures!et! raaachée!aux!organismes!consulaires!! Les!moyens!d anima*on!soit!! spécifiques!aux!théma*ques!captages!&! agriculture!(normandie,!pc,!centre!lb,!sud! RMC)!! soit!plus!transversaux!aux!pollu*ons!diffuses!!ou! approches!mul*théma*ques!(!bzh,!ag,!sn,!rm)! 8 Nature"de"l anima/on"locale"selon"enquêtes"ins/t"

9 En)général,)des)réseaux)peu)structurés,)ac$fs)ou)spécifiques)) Des)réseaux)d animateurs)assez)fréquents)en)lien) avec)les)agences)de)bassin)mais)) Plus!ou!moins!ac*fs,!spécifiques,!stratégiques! (rarement!adossés!à!un!portage!poli*que!fort)! Quelques!réseaux!régionaux!plus!! marqués:!pc,!lr,!bretagne,!bourgogne! Des)réseaux)très)peu)structurés)ou)indirects)du)côté) des)collec$vités) )élus) Absence)de)réseaux)d exper$se)captages)ad)hoc)sauf) cas)par$culiers)) Des)réseaux)professionnels)agricoles)structurés))) Réseaux!mul*ples!autour!des!références! techniques!(non!spécifiques)! Des!équipes!départementales/!régionales! des!chambres!et!quelques!réseaux!plus! globaux!autour!des!captages!! 9 Organisa/on"des"réseaux"d animateurs"«"captages"»" selon"enquêtes"ins/t."et"anim."" Existence)d'une)mise)en) réseau)des)collec3vités) Oui$ 11%$ Non$ 53%$ En$par,e$ 36%$ Réseaux"d élus"ou""d exper/se"«"captages"»" selon"enquêtes"ins/t.""

10 En)synthèse)) Malgré)un)assez)bon)encadrement)Ins$tu$onnel)et)une)certaine)disponibilité)d anima$on) Une)maîtrise)d ouvrage)plutôt)subie)en)lien)avec)) La!percep*on!des!enjeux!locaux!et!le!rôle!poten*el!des!collec*vités! Des!ques*ons!d appui!poli*que!et!d assistance!technique!face!à!un!dossier!complexe!! Les!enjeux!de!compétences!et!de!posi*onnement!au!regard!de!la!nature!du!disposi*f! 10

11 ! Merci)de)votre)aden$on

Fiche d inscription saison 2014/2015

Fiche d inscription saison 2014/2015 Fiche d inscription saison 2014/2015 Cette fiche d inscription doit être remplie avec le plus grand soin. Ces donnés resteront confidentielles et à la seule fin de garantir la sécurité des personnes durant

Plus en détail

Tableau des postes POSTE NUMERO 128 POSTE NUMERO 149 POSTE NUMERO 155 POSTE NUMERO 216 POSTE NUMERO 226 POSTE NUMERO 265 POSTE NUMERO 294

Tableau des postes POSTE NUMERO 128 POSTE NUMERO 149 POSTE NUMERO 155 POSTE NUMERO 216 POSTE NUMERO 226 POSTE NUMERO 265 POSTE NUMERO 294 Tableau des postes POSTE NUMERO 128 Affichage # 1357 EQUIPE VOLANTE CS POSTE NUMERO 149 Affichage # 1355 EQUIPE VOLANTE CS POSTE NUMERO 155 Affichage # 1353 EQUIPE VOLANTE CS POSTE NUMERO 216 Affichage

Plus en détail

5 COMMERCES ET SERVICES

5 COMMERCES ET SERVICES 5 COMMERCES ET SERVICES COMMERCES ET SERVICES Pourquoi un portrait des commerces et services? La localisaon et la nature des commerces ont un impact important sur le dynamisme des quarers et sur les déplacements

Plus en détail

Atelier éco évènement. ADEME Nouvelle Calédonie 3 juillet 2014

Atelier éco évènement. ADEME Nouvelle Calédonie 3 juillet 2014 Atelier éco évènement ADEME Nouvelle Calédonie 3 juillet 2014 Comment organiser une anima>on préven>on lors d un éco événement : exemple des gobelets réu>lisables consignés. Animatrice : Catherine Guillaume

Plus en détail

Financement Feuille de Route Efficacité Energétique Bâtiment. Vincent Legrand - Institut négawatt 21 mai 2014

Financement Feuille de Route Efficacité Energétique Bâtiment. Vincent Legrand - Institut négawatt 21 mai 2014 Financement Feuille de Route Efficacité Energétique Bâtiment Vincent Legrand - Institut négawatt 21 mai 2014 Financement Feuille de Route Efficacité Energétique Bâtiment Partie I : Introduction pour le

Plus en détail

1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée

1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée 1 - Connexion au service de gestion des demandes informatiques du lycée http://support.e-lycee-paca.fr Adresse du service en ligne à partir de tout point d accès internet, 24h/24. 1 Les identifiants sont

Plus en détail

Votre inscrip,on. Tél : Tél2 (votre portable) : Fax : C. Adresses spécifiques Adresse de facturation (si différente de l adresse «souscripteur») :

Votre inscrip,on. Tél : Tél2 (votre portable) : Fax : C. Adresses spécifiques Adresse de facturation (si différente de l adresse «souscripteur») : ! 1. Coordonnées Votre inscrip,on A. Données générales Souscripteur : Adresse : Tél : Tél2 (votre portable) : Fax : N TVA : Web site : E- mail : B. Personnes de contact Responsable du stand : N de portable

Plus en détail

Module Client. I- Créer vos clients : 1- Création d un client dans

Module Client. I- Créer vos clients : 1- Création d un client dans Module Client I- Créer vos clients : 1- Création d un client dans Cliquez sur le bouton puis sur le bouton. La fiche de création ci-dessous apparait : Nom : Prénom : Sexe : Titre : Date de naissance :

Plus en détail

Propositions d'actions complémentaires du Comité des Sages. Assises de la Loue 11 octobre 2012

Propositions d'actions complémentaires du Comité des Sages. Assises de la Loue 11 octobre 2012 Propositions d'actions complémentaires du Comité des Sages Assises de la Loue 11 octobre 2012 Objectifs du Comité des Sages Création d'un "Comité des Sages" par M. Le Préfet pour faire évoluer les postures

Plus en détail

LA RÉDUCTION DES ALARMES NON FONDÉES

LA RÉDUCTION DES ALARMES NON FONDÉES Séminaire technique ACAI / CFAA 2013 Section Québec LA RÉDUCTION R DES ALARMES NON FONDÉES Yvan Chassé ministère de la Sécurité publique Association canadienne de l alarme incendie Section Québec Montréal,

Plus en détail

FORUM DES METIERS 2012. Diaporama réalisé en partenariat avec la sec1on BTS «Assistant de Manager» du lycée Paul Langevin, Mar1gues

FORUM DES METIERS 2012. Diaporama réalisé en partenariat avec la sec1on BTS «Assistant de Manager» du lycée Paul Langevin, Mar1gues FORUM DES METIERS 2012 Diaporama réalisé en partenariat avec la sec1on BTS «Assistant de Manager» du lycée Paul Langevin, Mar1gues Le secteur financier Les mé

Plus en détail

D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS

D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS D.I.C.R.I.M. DOCUMENT D INFORMATIONS COMMUNAL SUR LES RISQUES MAJEURS LES BONS REFLEXES EN CAS DE RISQUES MAJEURS Les incendies de forêts ou les inondations sont les principaux risques majeurs qui peuvent

Plus en détail

UNICEF RCA Spécialistes en Eau/Assainissement, NOC Postes Temporaires no CAR15T14-18-21

UNICEF RCA Spécialistes en Eau/Assainissement, NOC Postes Temporaires no CAR15T14-18-21 RECRUTE Administrateur de Programme Eau/Assainissement, NOB Poste Temporaire no CAR15T25 But du Poste : Basé à Bouar, en Centrafrique, le poste est chargé d apporter une contribution professionnelle et

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET OCTOBRE 2006 SOCIETE DU CANAL DE PROVENCE ET D AMENAGEMENT DE LA REGION PROVENÇALE LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ

PRÉSENTATION DU PROJET OCTOBRE 2006 SOCIETE DU CANAL DE PROVENCE ET D AMENAGEMENT DE LA REGION PROVENÇALE LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ INTERCONNEXION DES RESSOURCES VERDON/SAINT-CASSIEN POUR LA SÉCURISATION DE L ALIMENTATION EN EAU DE L EST VAROIS ET DE L OUEST DES ALPES-MARITIMES LES COMMUNES CONCERNÉES PAR LE TRACÉ TOURVES BRIGNOLES

Plus en détail

TITRE DU PROJET : _ DATE DE DEPOT : / _ / _

TITRE DU PROJET : _ DATE DE DEPOT : / _ / _ PLATEFORME ESTUDIANTINE POUR LA PROMOTION DE L ENTREPRENEURIAT EN CÔTE D IVOIRE TITRE DU PROJET : _ DATE DE DEPOT : / _ / _ N du dossier : *Réservée au comité scientifique Quel problème votre projet aidera

Plus en détail

STRICTEMENT CONFIDENTIEL

STRICTEMENT CONFIDENTIEL STRICTEMENT CONFIDENTIEL DÉCLARATION DE L ASSURÉ À LA SUITE D UNE RÉCLAMATION 1 Cette déclaration est strictement confidentielle et ne sera transmise qu à l assureur, l avocat ou l expert en sinistre à

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE SECTEUR DISTRIBUTION SPÉCIALISÉE BRICOLAGE & JARDINAGE

FICHE SYNTHÉTIQUE SECTEUR DISTRIBUTION SPÉCIALISÉE BRICOLAGE & JARDINAGE FICHE SYNTHÉTIQUE SECTEUR DISTRIBUTION SPÉCIALISÉE BRICOLAGE & JARDINAGE Quels sont les Points de Contacts les plus influents? Marketing Juillet 2012 1 CATÉGORIE : ETUDE SECTORIELLE FAMILLE : Points de

Plus en détail

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU

NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU 1/ Résultats de l enquête sur la couverture vaccinale et l accès aux soins de santé des populations roms sur Bruxelles 2/ Quelques bonnes pratiques: «film» 3/ Piste pour la suite NOUS SOIGNONS CEUX QUE

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

Présentation de la NOUVELLE calculatrice d assurance en ligne

Présentation de la NOUVELLE calculatrice d assurance en ligne Présentation de la NOUVELLE calculatrice d assurance en ligne Pour faciliter l accès à nos services bancaires! 0 CALCULATRICE D ASSURANCE Accéder à la Calculatrice d assurance À la page d accueil du Centre

Plus en détail

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01 Questionnaire sur les conditions générales d accueil et de conservation d œuvres dans le cadre d un prêt Institution : Adresse : Téléphone /Fax : Email : Date : Questionnaire rempli par (nom et qualité)

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire L Economie Sociale et Solidaire DES VALEURS CHARGÉES D HISTOIRE Les premières organisa.ons de l économie sociale sont en effet nées au XIX ème siècle, en réponse à la brutalité de la révolu.on industrielle.

Plus en détail

Mardi le 7 octobre 2014

Mardi le 7 octobre 2014 Mardi le 7 octobre 2014 À la session régulière du Conseil de la Municipalité d Otter Lake, tenue à la date susmentionnée à 19H00, au 15, avenue Palmer (Bureau municipal), et à laquelle sont présent Son

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION FICHE ADMINISTRATIVE VOUS

DOSSIER D ADMISSION FICHE ADMINISTRATIVE VOUS Accueil et soins résidentiels «LA ROBERTSAU» Appartements Thérapeutiques Relais 1, Chemin de l Anguille 67000 STRASBOURG 03 88 31 33 45 Fax : 03 88 31 44 48 DOSSIER D ADMISSION FICHE ADMINISTRATIVE Adresse

Plus en détail

Amiens Métropole. Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF. Restitution des travaux et propositions d orientation.

Amiens Métropole. Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF. Restitution des travaux et propositions d orientation. Extrait du document remis à la DG Amiens Métropole Étude de cadrage de l évolution du SIRH et du SIF Restitution des travaux et propositions d orientation 8 juin 2007 Sommaire 1.Existant et attentes SI

Plus en détail

Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine

Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine Etude de l évolution du trait de côte du littoral des Bouches-du-Rhône au regard de l érosion marine Contexte de la mission Connaissance, compréhension et anticipation des phénomènes d érosion et de submersion

Plus en détail

Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants. Catalogue 2012-2013

Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants. Catalogue 2012-2013 Stages intra- entreprise stages de forma,on à des,na,on des managers et dirigeants Catalogue 2012-2013 1 PARTI PRIS PÉDAGOGIQUE : THÈMES DES STAGES! Tous les stages que nous proposons sont bâfs en intégrant

Plus en détail

La retraite supplémentaire facultative en France Panorama statistique

La retraite supplémentaire facultative en France Panorama statistique La retraite supplémentaire facultative en France Panorama statistique Colloque «Protection sociale d entreprise» 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise Patrick

Plus en détail

Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS»

Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS» Société Suisse d Hydrologie et de Limnologie «STATUTS» Nom, siège, but Art. 1 La «Société suisse d hydrologie et de limnologie» (SSHL) est une association au sens de l art. 60 ff du Code civil suisse.

Plus en détail

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE

SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PARTENAIRE RESSOURCES HUMAINES SÉLECTIONNER LES MEILLEURS CANDIDATS : L APPORT DES OUTILS D ÉVALUATION AU RECRUTEMENT ET À LA MOBILITÉ INTERNE PROGRAMME Il est primordial pour une organisation de savoir

Plus en détail

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi

Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi Entrepôts commerciaux : Transporteur Bonnieux puis brasserie, restaurant : fabrique de bière et restaurant Ninkasi 267 rue Marcel-Mérieux square du Professeur-Galtier rue Prosper-Chappet Lyon 7e Dossier

Plus en détail

Besoins et attentes des habitants en Haute-Normandie en matière d équipements publics

Besoins et attentes des habitants en Haute-Normandie en matière d équipements publics mars 2010 Besoins et attentes des habitants en Haute-Normandie en matière d équipements publics Enquête BVA réalisée entre le 10 et le 21 février auprès d un échantillon de 197 habitants de Haute-Normandie

Plus en détail

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein

Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Présentation du stand de la CoVe à l occasion de la foire Saint-Siffrein Service Communication Samedi 24 novembre 2012 ! AGIR EN FAVEUR DU DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE L action en faveur du développement économique

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Agriculture and Agri-Food Canada Agriculture et Agroalimentaire Canada Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Les initiatives environnementales Eau Nutriments,

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF ASSURANCE SANTÉ WHV-PVT

TABLEAU COMPARATIF ASSURANCE SANTÉ WHV-PVT TABLEAU COMPARATIF ASSURANCE SANTÉ WHV-PVT CHAPKA CAP WORKING HOLIDAY PACK SPÉCIAL PVT GLOBE PVT/WHV/EIC JUNIOR EXPAT INFORMATIONS GÉNÉRALES Souscription+en+ligne+ Oui Oui Oui Oui Facilités+de+paiement+

Plus en détail

Présentation de la NOUVELLE calculatrice d assurance en ligne

Présentation de la NOUVELLE calculatrice d assurance en ligne Présentation de la NOUVELLE calculatrice d assurance en ligne www.bmoassurance.com/conseiller Pour qu il soit plus facile de faire affaire avec nous! CALCULATRICE D ASSURANCE Accéder à la Calculatrice

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES

RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RESTAURANT SCOLAIRE DE JUMIÈGES I - RÈGLES GÉNÉRALES Article 1 - Le restaurant scolaire n a pas un caractère obligatoire, il a pour objet d assurer, dans les meilleures conditions

Plus en détail

CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT

CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT CE QU IL FAUT SAVOIR PARTICIPATION À UN ESSAI CLINIQUE SUR UN MÉDICAMENT Sommaire Comment se fait la recherche sur un nouveau médicament? (page 1) A quoi sert la recherche sur un nouveau médicament? (page

Plus en détail

Bassin du Gave de Pau

Bassin du Gave de Pau DOCUMENTDERESTITUTIONDES JOURNEESD ECHANGESSURLAGESTIONDEL EAU BassinduGavedePau Journée«Rivière»du27novembre2009 Journée«Qualitédeseaux»du9décembre2009 HôtelKyriadPau/Lons Concertationpourlamiseenplaced

Plus en détail

FICHE DE RENSEIGNEMENTS

FICHE DE RENSEIGNEMENTS FICHE DE RENSEIGNEMENTS INSCRIPTION 2014-2015 A rendre avant le 14 août 2014 Merci FAMILLE : 1 2 ENFANT(s) NOM de l enfant :...... PRENOM Né(e) le :...../../... Classe :..... Mon enfant ira à : la Garderie

Plus en détail

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais

La place de l usager dans le projet de santé de territoire du sud ouest mayennais santé de territoire du sud ouest BRIGITTE DALIBON, REPRÉSENTANTE DES USAGERS JULIE GIRARD, ANIMATRICE DU CONTRAT LOCAL DE SANTÉ Page 2 DES ACTEURS FÉDÉRÉS AUTOUR D UN PROJET DE SANTÉ DE TERRITOIRE DU PAYS

Plus en détail

QUELS CHANGEMENTS MAJEURS POUR L ENTREPRISE ET LES COLLABORATEURS? (Aver&ssement : document élaboré à &tre informa&f, non exhaus&f)

QUELS CHANGEMENTS MAJEURS POUR L ENTREPRISE ET LES COLLABORATEURS? (Aver&ssement : document élaboré à &tre informa&f, non exhaus&f) SYNTHESE REFORME DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE APPLICATION A COMPTER DU 1er JANVIER 2015 QUELS CHANGEMENTS MAJEURS POUR L ENTREPRISE ET LES COLLABORATEURS? (Aver&ssement : document élaboré à &tre informa&f,

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION DU SITE T58053 LA BOUSSARDIERE LA BOUSSARDIÈRE 35000 RENNES

DOSSIER D INFORMATION DU SITE T58053 LA BOUSSARDIERE LA BOUSSARDIÈRE 35000 RENNES DOSSIER D INFORMATION DU SITE T58053 LA BOUSSARDIERE LA BOUSSARDIÈRE 35000 RENNES Date de réalisation : 01.12.2014 Affaire suivie par: BOUYGUES TELECOM : Jacques FOUCHET Tél : 02.28.08.26.23 GOBE : Régis

Plus en détail

Baromètre sur le financement et

Baromètre sur le financement et pour Baromètre sur le financement et - Vague 17 - Contacts : Flore- Aline Colmet Daâge / Guillaume Chevalier 2013 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402

Plus en détail

MODELE D AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE

MODELE D AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE Page 1 MODELE D AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE pris en application de l article 2 du décret n 2004-16 du 7 janvier 2004 modifié concernant certains marchés publics passés pour les besoins de la défense

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE Service d Administration de la Recherche

UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE Service d Administration de la Recherche UNIVERSITÉ PARIS OUEST NANTERRE LA DEFENSE Service d Administration de la Recherche Conseil Scientifique Commission des publications Demande au CS de crédits de publication d ouvrages NOTE EXPLICATIVE

Plus en détail

DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES

DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES DEMANDE DE BOURSE D ÉTUDES Fonds de bourse de la Fondation de l Hôpital de l Enfant-Jésus Inc. 1988 La Fondation de l Hôpital de l Enfant-Jésus RHSJ est un organisme de charité enregistrée qui a comme

Plus en détail

L'affaire de la crèche Baby Loup fera-t-elle jurisprudence?

L'affaire de la crèche Baby Loup fera-t-elle jurisprudence? 1 sur 6 25/10/2014 17:00 BFMTV (HTTP://WWW.BFMTV.COM/) SOCIÉTÉ (HTTP://WWW.BFMTV.COM/SOCIETE/) JUSTICE (HTTP://WWW.BFMTV.COM/SOCIETE/JUSTICE/) BFMTV A. K. Publié le 19/03/2013 à 18h45 Mis à jour le 19/03/2013

Plus en détail

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35

Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 Statuts de l Union Sportive Grégorienne Football 35 (Assemblée Générale Extraordinaire du 19 Juin 2014) Objet et composition de l association Article 1 : L association dite «Union Sportive Grégorienne

Plus en détail

QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) A remplir par l enquêteur. Nom de l enquêteur.

QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) A remplir par l enquêteur. Nom de l enquêteur. MUTUELLE de SANTE COMMUNALE QUESTIONNAIRE adressé aux élus locaux (Maires et Conseillers municipaux) (s entretenir avec les conseillers chacun dans son village d origine) A remplir par l enquêteur Identifiant

Plus en détail

BON DE COMMANDE ; demande de visa pour le Turkménistan Planète visas 3 rue Copreaux 75015 PARIS Tél : 01.42.19.00.91 Fax : 01.42.19.07.

BON DE COMMANDE ; demande de visa pour le Turkménistan Planète visas 3 rue Copreaux 75015 PARIS Tél : 01.42.19.00.91 Fax : 01.42.19.07. BON DE COMMANDE ; demande de visa pour le Turkménistan Planète visas 3 rue Copreaux 75015 PARIS Tél : 01.42.19.00.91 Fax : 01.42.19.07.17 À compléter et à signer par le requérant, à retourner accompagner

Plus en détail

Mesures Agro-Environnementales

Mesures Agro-Environnementales 02 Mesures Agro-Environnementales LES DISPOSITIFS MAE Dispositif A C est le dispositif national de la Prime Herbagère Agro-Environnementale (PHAE 2). Dispositif B : C est le dispositif de la Mesure Agro

Plus en détail

AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org

AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org Contexte général. Raisons du choix des EnR. Quelques images du Forum fondateur. Résolutions issues du Forum.

Plus en détail

Médecine en 2014. Médecine en 2014. Exigences techniques

Médecine en 2014. Médecine en 2014. Exigences techniques Pierre Bonnet, Félix Scholtes - Université de Liège - Sciences biomédicales Michel Raze - Centre Hospitalier Universitaire de Liège Stéphane Safin - Université de Paris 8 - laboratoire Paragraphe-C3U Médecine

Plus en détail

«PROJET PRIORITAIRE DE L OUEST GUYANAIS : LA CONSTRUCTION D UN D HÔPITAL A SAINT LAURENT DU MARONI»

«PROJET PRIORITAIRE DE L OUEST GUYANAIS : LA CONSTRUCTION D UN D HÔPITAL A SAINT LAURENT DU MARONI» Présentation : Réunion de présentation aux élus de Guyane - 11 juin 2011 «PROJET PRIORITAIRE DE L OUEST GUYANAIS : LA CONSTRUCTION D UN D NOUVEL HÔPITAL A SAINT LAURENT DU M. F-L BERTHOU, Directeur MARONI»

Plus en détail

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale

Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale Fédération Nationale des Syndicats d Internes en Pharmacie et en Biologie Médicale president@fnsip.fr Tél : 06.10.28.39.18 5, rue Frederick Lemaître 75020 Paris www.fnsip.fr Twitter : @fnsip Fédération

Plus en détail

HelpDesk. Le terme français équivalent à HelpDesk est Centre d Assistance.

HelpDesk. Le terme français équivalent à HelpDesk est Centre d Assistance. HelpDesk Partie A: Quel est le terme français équivalent à HelpDesk? Le terme français équivalent à HelpDesk est Centre d Assistance. Donnez une définition du HelpDesk. HelpDesk correspond, au service

Plus en détail

Diagnostic entreprise

Diagnostic entreprise PREDURA PREvention DURAble des Troubles Musculo-Squelettiques Programme de suivi des entreprises exposées au risque de TMS Diagnostic entreprise Modalités à lire avant de remplir ce questionnaire : Ce

Plus en détail

Optimisez votre gestion de temps avec Outlook. «trucs et astuces pour un professionnel»

Optimisez votre gestion de temps avec Outlook. «trucs et astuces pour un professionnel» Optimisez votre gestion de temps avec Outlook «trucs et astuces pour un professionnel» INTRODUCTION Présenté par : En collaboration avec: PRÉSENTATEUR FRANÇOIS SAURO POUR VOUS AUJOURD HUI! OBJECTIFS DE

Plus en détail

Conférence des Villes de Bretagne Emvod Kerioù Breizh. 1 - De quelle manière avez-vous eu connaissance de la tenue de ce colloque?

Conférence des Villes de Bretagne Emvod Kerioù Breizh. 1 - De quelle manière avez-vous eu connaissance de la tenue de ce colloque? 1 sur 6 30/09/2014 12:31 contact.villesdebretagne@gmail.com Modifier ce formulaire Afficher toutes les réponses Publier les données analytiques Résumé [Image] Conférence des Villes de Bretagne Emvod Kerioù

Plus en détail

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ

MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ MES ÉCO-DÉPLACEMENTS LE QUIZZ Pour réduire efficacement ses consommations liées aux déplacements C'est parti! Ce quizz vous permettra d évaluer les gestes que vous faites déjà en matière d éco-déplacements

Plus en détail

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux Résultats détaillés

Plus en détail

Rapport d amélioration sur les instances à distance de la FEUQ

Rapport d amélioration sur les instances à distance de la FEUQ Rapport d amélioration sur les instances à distance de la FEUQ Dans le cadre de la CAI-1413 Fédération étudiante universitaire du Québec La Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ) est une organisation

Plus en détail

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE

REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE REFERENTIEL D AUTO-EVALUATION DES PRATIQUES EN ODONTOLOGIE Janvier 2006 I. PROMOTEURS Association dentaire française (ADF). Haute Autorité de santé (HAS). II. SOURCE Agence nationale d accréditation et

Plus en détail

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008

COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 COMPTE-RENDU SUCCINT DU CONSEIL MUNICIPAL DE MONTAINVILLE DU 28/03/2008 Date de convocation : le 25 mars 2008 Date d affichage: le 25 mars 2008 Nombre de Conseillers en exercice : 15 Présents : 14 Votants

Plus en détail

Energie Durable & Services Mutualisés : Répondre aux enjeux énergétiques d avenir!

Energie Durable & Services Mutualisés : Répondre aux enjeux énergétiques d avenir! Energie Durable & Services Mutualisés : Répondre aux enjeux énergétiques d avenir! 1 STATION ENERGY RÉCOMPENSÉ Le projet "Sta-on Energy" a été primé à plusieurs concours d innova-on : 1 ère place du concours

Plus en détail

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME

Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME Baromètre sur le financement et l accès au crédit des PME - Vague 24 - Sondage Ifop pour KPMG et CGPME Contact Ifop : Flore Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE]

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE] 2 P age Sommaire Qu Est-Ce Que Le Reflux Gastrique?... 2 Les Aliments Responsables Du Reflux Gastrique... 5 Comment Prévenir Le Reflux Gastrique... 7 Des Remèdes Simples Pour Traiter Le Reflux Gastrique...

Plus en détail

PLAN DEVELOPPEMENT EXPLOITATION - DESCRIPTION DE L EXPLOITATION REPRISE - 1 Caractéristiques globales LES FACTEURS DE PRODUCTION Productions SAU FONCIER Mécanisé (en %) Irrigué (O/N) Autres Observations

Plus en détail

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides

Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Les outils d aide à la connaissance et à la gestion des zones humides littorales via les Pôles relais zones humides Connaissance et gestion des zones humides : Lagunes et marais Formation ATEN / Pôle lagunes

Plus en détail

ENTREVUE ÉCRITE. Code permanent : Inscrit sur vos bulletins ou sur votre carte étudiante

ENTREVUE ÉCRITE. Code permanent : Inscrit sur vos bulletins ou sur votre carte étudiante ENTREVUE ÉCRITE Nom : Prénom : Date de naissance : Code permanent : Inscrit sur vos bulletins ou sur votre carte étudiante No de téléphone : COCHEZ LE PROGRAMME POUR LEQUEL VOUS FAITES UNE DEMANDE D ADMISSION

Plus en détail

Webinaire à l intention des services d inspection des cultures de semences agréés. Anglais 21 février 2014 Français 26 février 2014

Webinaire à l intention des services d inspection des cultures de semences agréés. Anglais 21 février 2014 Français 26 février 2014 Webinaire à l intention des services d inspection des cultures de semences agréés Anglais 21 février 2014 Français 26 février 2014 Qu y a-t-il de nouveau? L octroi des licences aux SICSA et ICSA La répartition

Plus en détail

Guide du rapport financier 2014

Guide du rapport financier 2014 Guide du rapport financier 2014 Décembre 2014 Direction générale des finances municipales TABLE DES MATIÈRES Page INTRODUCTION... 3 1. ATTESTATION DU TRÉSORIER OU DU SECRÉTAIRE-TRÉSORIER (page S3)... 5

Plus en détail

Deveaux Sébastien Coordonateur de soins Septembre 2013

Deveaux Sébastien Coordonateur de soins Septembre 2013 Unité d enseignement 1.2.S3 Deveaux Sébastien Coordonateur de soins Septembre 2013 Programme Chiffres 2012 Questions Dotation Globale/T2A Sécurité Sociale Les mutuelles Financement et remboursement des

Plus en détail

Appel à propositions. La gestion durable des ressources naturelles et changements climatiques. L`élevage avec un focus sur le pastoralisme

Appel à propositions. La gestion durable des ressources naturelles et changements climatiques. L`élevage avec un focus sur le pastoralisme Foire aux savoirs Consolider la Résilience à l insécurité alimentaire et nutritionnelle au Sahel / Afrique de l Ouest Ouagadougou, Burkina Faso, 5-7 Novembre 2013 Appel à propositions Venez nous rejoindre

Plus en détail

Décembre 2009 Nobody s Unpredictable

Décembre 2009 Nobody s Unpredictable Perception de l attachement des Français et des Eurois à leur département Décembre 2009 Nobody s Unpredictable Fiche technique Sondage national (ADF) Sondage effectué pour : L Assemblée des Départements

Plus en détail

Ac#vité Physique et Diabète

Ac#vité Physique et Diabète Ac#vité Physique et Diabète DIAPASON 36 MSA Châteauroux 2012 Dr Thierry KELLER 27 & 28 septembre 2012 Quels Constats? L inac#vité TUE!! "30% Mortalité totale 9% Risque Cardio-Vasculaire (coronaropathie)

Plus en détail

INVITATION A ADHERER AU RESEAU INTERNATIONAL URGENCI

INVITATION A ADHERER AU RESEAU INTERNATIONAL URGENCI RÉSEAU INTERNATIONAL URGENCI Maison de la vie associative, Allée Robert Govi 13400 Aubagne France Tel : +33 (0)4 42 32 05 75 - Email : contact @urgenci.net Website : www.urgenci.net INVITATION A ADHERER

Plus en détail

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux

Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux Les Organisa+ons Non- Gouvernementales et les réseaux sociaux en partenariat avec : Pe1t- déjeuner du 13 janvier 2015 2014 Harris Interac1ve Inc. All rights reserved. SOMMAIRE > Méthodologie d enquête

Plus en détail

Politique de location de salles Municipalité Parisville

Politique de location de salles Municipalité Parisville Politique de location de salles Municipalité Parisville Janvier 2015 PARTIE I 1. OBJECTIF DE LA POLITIQUE Cette politique a pour but de bien définir les utilisations et les orientations des salles situées

Plus en détail

HELPDESK IMAGINLAB GUIDE UTILISATION POUR IMAGINEURS. : Guide HelpDesk pour les Imagineurs-v1.2.docx. Date : 2013-07-24

HELPDESK IMAGINLAB GUIDE UTILISATION POUR IMAGINEURS. : Guide HelpDesk pour les Imagineurs-v1.2.docx. Date : 2013-07-24 HELPDESK IMAGINLAB GUIDE UTILISATION POUR IMAGINEURS Fichier : Guide HelpDesk pour les Imagineurs-v1.2.docx Date : 2013-07-24 Rédacteurs : Helpdesk ImaginLab FICHE D'EVOLUTION Edition Date Auteur Action

Plus en détail

COMMISSION AES (Hors accident du travail)

COMMISSION AES (Hors accident du travail) COMMISSION AES (Hors accident du travail) COMPTE RENDU REUNION DU 9 FEVRIER 2010 ANIMATEURS SECRETAIRE DE SEANCE : Fabrice GUYARD Audrey BLATIER I. FORMATION PERSONNES REPRESENTANT DE : PRESENTES : Audrey

Plus en détail

Liste des sources Europresse.com pour bibliothèques SOURCES FRANCE. Généré le : 04/05/2012. Sources intégrées depuis 30 jours 1/10

Liste des sources Europresse.com pour bibliothèques SOURCES FRANCE. Généré le : 04/05/2012. Sources intégrées depuis 30 jours 1/10 Liste des sources Europresse.com pour bibliothèques Généré le : 04/05/2012 Sources intégrées depuis 30 jours SOURCES FRANCE Presse ne Nationale Pays Périodicité AGEFI, L' 01/09/1997 AGEFI, L' (site web)

Plus en détail

PRISE DE BRIEF CONCEPTION DE STAND SUR MESURE

PRISE DE BRIEF CONCEPTION DE STAND SUR MESURE PRISE DE BRIEF CONCEPTION DE STAND SUR MESURE Traditionnel Stand Pavillon Stand Collectif ORGANISATION DE FOIRES, CONGRÈS ET SALONS COMMERCIAUX INSTALLATION GÉNÉRALE D EXPOSITION STAND SIGNALÉTIQUE ET

Plus en détail

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan

Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan Le monde évolue, l Afrique se transforme, 2iE accompagne cet élan FORMATIONS EAU & ASSAINISSEMENT ÉNERGIE & ELECTRICITÉ ENVIRONNEMENT & DÉVELOPPEMENT DURABLE GÉNIE CIVIL & MINES MANAGEMENT & ENTREPRENEURIAT

Plus en détail

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services.

H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Notre Société H2PS engage ses compétences auprès des entreprises et des parculiers par la mise en place de soluons d accompagnements et de services. Nos Engagements: Nous uliserons nos connaissances, expériences

Plus en détail

Concepon et réalisaon

Concepon et réalisaon Concepon et réalisaon Vendée Etudes & Réalisaons de Soluons Informaques 10 rue des Sables 85540 Mouers les Mauxfaits h%p://sarl-versi.fr contact@sarl-versi.fr Mainate 2 une logiciel d aide à la communicaon

Plus en détail

Fouras, le 23 Octobre 2012 LE MAIRE DE FOURAS

Fouras, le 23 Octobre 2012 LE MAIRE DE FOURAS - Fouras, le 23 Octobre 2012 LE MAIRE DE FOURAS A MESDAMES ET MESSIEURS LES PRESIDENTS D'ASSOCIATIONS Objet: Subventions aux associations pour l année 2013 Madame la Présidente, Monsieur le Président,

Plus en détail

Conférence téléphonique extraordinaire du Conseil national du SSG Le mardi 25 novembre 2014 à 14 h. Procès-verbal de la réunion

Conférence téléphonique extraordinaire du Conseil national du SSG Le mardi 25 novembre 2014 à 14 h. Procès-verbal de la réunion Conférence téléphonique extraordinaire du Conseil national du SSG Le mardi 25 novembre 2014 à 14 h Procès-verbal de la réunion 1) Appel nominal La consoeur Donna Lackie, présidente nationale du SSG, procède

Plus en détail

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages

L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages L adaptation aux risques météorologiques et l assurance de dommages Pierre Babinsky Directeur des communications et des affaires publiques École d été de l UQÀM 2015 La réduction des impacts et la communication

Plus en détail

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015

INSCRIPTION au RESTAURANT SCOLAIRE Année 2014 / 2015 NOM DE L ENFANT :. PRENOM DE L ENFANT : Date de Naissance :.. Sexe de l enfant: Masculin Féminin 1 Dossier à compléter par enfant. Maternelle : Elémentaire : - petite section - moyenne section.. Classe

Plus en détail

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES EXPLOITATION PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES -2015-2016 Adopté le 13 décembre 2013 Résolution 13-CA (AMT)-314 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE L AGENCE MÉTROPOLITAINE DE TRANSPORT...

Plus en détail

L accès des jeunes français au permis B Quelle situation 4 ans après la réforme de 2009?

L accès des jeunes français au permis B Quelle situation 4 ans après la réforme de 2009? L accès des jeunes français au permis B Quelle situation 4 ans après la réforme de 2009? Rappel du contexte et des objectifs Contexte une réforme du permis réalisée en 2009 qui n a pas donné les résultats

Plus en détail

Emergence du Big Data Exemple : Linked Open Data

Emergence du Big Data Exemple : Linked Open Data 16/05/2014 Une approche interdisciplinaire des grandes masses de données (Défi Mastodons) Mokrane Bouzeghoub DAS INS2I / MI 1 Emergence du Big Data Exemple : Linked Open Data Accès à plusieurs BD scientifiques

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE N

DOSSIER DE CANDIDATURE N DOSSIER DE CANDIDATURE N Année scolaire EN FORMATION CONTINUE BAC+3 EN INITIAL CIF/ DIF. Cadre réservé à l administration Entretien le à Responsable en Conception et Développement de Solutions Mobiles

Plus en détail

FORMULE DE RÉPONSE DU PRODUCTEUR NATIONAL À LA DEMANDE D EXCLUSION D UN PRODUIT

FORMULE DE RÉPONSE DU PRODUCTEUR NATIONAL À LA DEMANDE D EXCLUSION D UN PRODUIT FORMULE DE RÉPONSE DU PRODUCTEUR NATIONAL À LA DEMANDE D EXCLUSION D UN PRODUIT (Enquêtes de dommage en vertu de l article 42 et réexamens relatif à l expiration en vertu des articles 76.01 et 76.03 de

Plus en détail

PORTANT ORGANISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS DE LA VILLE DE JARGEAU

PORTANT ORGANISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS DE LA VILLE DE JARGEAU PORTANT ORGANISATION DES PROCEDURES DE MARCHES PUBLICS DE LA VILLE DE JARGEAU Annexe de la délibération n 75-2015DEL du Conseil Municipal du 9 juillet 2015 PREAMBULE Issus de la transposition des directives

Plus en détail