Mémento du tourisme 2006

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mémento du tourisme 2006"

Transcription

1 Hors série Septembre 2006 Les partenaires de l Observatoire Régional du Tourisme Préfecture de Région Rhône-Alpes Délégation Régionale au Tourisme INSEE Région Rhône-Alpes Comité Régional du Tourisme Conseil Général de l Ain / Comité Départemental du Tourisme C. G. de l Ardèche / Comité Départemental du Tourisme C. G. de la Drôme / Comité Départemental du Tourisme C. G. de l Isère / Comité Départemental du Tourisme C. G. de la Loire / Comité Départemental du Tourisme C. G. du Rhône / Comité Départemental du Tourisme C. G. de la Savoie / Agence Touristique Départementale C. G. de la Haute-Savoie / Agence Touristique Départementale Délégation Tourisme de la CRCI Rhône-Alpes, Fédération Autonome Générale de l Industrie Hôtelière et Touristique, Union des Métiers et de l'industrie Hôtelière, Syndicat National des Téléphériques de France, Union Nationale des Associations de Tourisme et de Plein Air, Fédération Régionale Hôtellerie de Plein Air. Directeurs de publication : Jean MATHIS - Hugues BEESAU Comité de rédaction : Gérard OCTROY Rédaction : Christelle LEPOUTRE Mémento du tourisme E ÉDITION RHÔNE-ALPES TOURISME Observatoire Régional du Tourisme Rhône-Alpes MITRA - Mission d'ingénierie Touristique en Rhône-Alpes 104, route de Paris CHARBONNIÈRES-LES-BAINS Tél. : Fax : Site Internet : Document réalisé par Insign ministère des Transports de l Équipement du Tourisme et de la Mer FRANCE ministère délégué au Tourisme délégation régionale Rhône-Alpes

2 MITRA Mission d Ingénierie Touristique en Rhône-Alpes Pôle cognitif et d appui au Conseil et à la Décision en matière de loisirs et de tourisme, orientée vers le développement durable du Territoire Rhônalpin Mise en place par la Région pour animer son dispositif d ingénierie touristique avec pour objectifs : - optimisation de l offre touristique RA - amélioration des performances Missions : 1. Développement d une fonction de veille et de prospective touristique 2. Aide à l émergence, à la structuration des réseaux et à l animation des actions de professionnalisation des réseaux constitués 3. Incitation au recours au Conseil 4. Expertise pour le Conseil Régional 5. Lancement d initiatives et d expérimentations dans le domaine du tourisme et des loisirs Modes d intervention : Conseil / Ingénierie (pré-conseil, péri-conseil, post-conseil) Cœur de métier : Constitution d un pôle Ressources Mise en réseau et animation des acteurs du tourisme (territoriaux / thématiques) Aide et accompagnement de projets structurants de loisirs ou de tourisme Expertise pour le compte du Conseil Régional Etudes opérationnelles, expérimentations, projets pilotes, actions innovantes, veille concurrentielle Développement de programmes de recherche Principes : Ne pas faire à la place de Valoriser les pratiques et les savoir-faire Rassembler des compétences complémentaires Apporter une valeur ajoutée à l existant Favoriser l émergence de l innovation Organisation en deux pôles : Ressources Ingénierie (CRD, ORT, site Internet Stratégie Ingénierie (par grands secteurs touristiques et thématiques structurantes) 1

3 ORGANIGRAMME DU TOURISME NIVEAU NATIONAL (ORGANISATION SIMPLIFIÉE) Ministère Délégué au Tourisme Direction du Tourisme NIVEAU RÉGIONAL RHÔNE-ALPES Préfet de région DRT Délégation Régionale au Tourisme DERTT Direction de l Economie de la recherche du tourisme et de la technologie Conseil Régional Rhône-Alpes Tourisme CRT Département Stratégie Prospective, Evaluation et Statistiques S/DIR de l Administration Générale et de l Evaluation Interne S/DIR des Politiques Touristiques Direction de l Ingénierie MITRA Direction de l Information Direction de la Promotion ORT Observatoire Régional du Tourisme ODIT Observation Développement et Ingénierie Touristique Maison de la France Promotion, communication NIVEAU DÉPARTEMENTAL Conseil Général Agence ou Comité Départemental du Tourisme Observatoire Départemental du Tourisme 2 3

4 SOMMAIRE Présentation de la MITRA 1 Organigramme du tourisme 2 Introduction : Place de Rhône-Alpes dans le tourisme national 7 Fréquentation touristique française et étrangère 8 Voyages personnels français 9 Emplois dans les activités caractéristiques 14 Produit de la taxe de séjour 16 Hébergements touristiques : hôtels, campings, villages de vacances, meublés classés de tourisme, meublés labellisés, auberges de jeunesse 19 Chapitre 1 : Fréquentation touristique 33 Ensemble de la région Rhône-Alpes : évolution annuelle 35 Stations des Alpes du Nord : fréquentation hivernale 38 Chapitre 2 : Caractéristiques et comportements de la clientèle française 43 Résultats annuels 44 Résultats saisonniers 50 Résultats détaillés 55 NOUVEAU Chapitre 3 : Indicateurs économiques 59 Consommation touristique des Français 60 Emplois touristiques 66 Taxe de séjour 68 Remontées mécaniques 68 Ski de fond 69 Casinos 70 Chapitre 4 : Hébergements : offre et fréquentation 73 Nombre de lits touristiques par départements 74 Hôtellerie homologuée 76 Hôtellerie de plein air homologuée 82 Hébergements collectifs 86 Gîtes de France en centrale de réservation 90 Gîtes et meublés Clévacances 92 NOUVEAU Chapitre 5 : Tourisme sectoriel 95 Offices de tourisme et syndicats d initiative 96 Tourisme de montagne 96 Aéroports 98 Tourisme fluvial 100 Tourisme nautique 102 Restaurants 103 Casinos 104 Golfs 104 Tourisme d affaires 104 Randonnée 106 Parcs naturels 107 Réserves naturelles 107 Sites touristiques 109 Festivals 120 Tourisme de découverte économique 121 Thermalisme et remise en forme 123 Tourisme adapté 124 NOUVEAU NOUVEAU NOUVEAU NOUVEAU Chapitre 6 : Loisirs et tourisme des Rhônalpins en Rhône-Alpes 127 Méthodologie 128 Définitions 128 Résultats annuels 128 Zoom sur les résultats bimensuels 132 NOUVEAU Chapitre 7 : Adresses utiles 135 International 136 France 136 Région 136 Départements 137 Fédérations, hébergements, activités

5 PLACE DE RHÔNE-ALPES DANS LE TOURISME NATIONAL 6 7

6 Tableaux et cartographies suivants tirés du Mémento national 2006 et chiffres clés du tourisme, réalisés par le Département de la Stratégie, de la Prospective, de l Evaluation et des Statistiques de la Direction du Tourisme. FRÉQUENTATION TOURISTIQUE EN FRANCE EN ,5 milliard de nuitées (Français : 64 %, étrangers : 36 %). En 2005, Rhône-Alpes est la 2 e région touristique française (clientèle française et étrangère) derrière PACA. Nuitées touristiques par habitant Nuitées touristiques rapportées au nombre d habitants de la région. Le minimum est atteint pour le Nord-Pas de Calais (9 nuitées par habitants) et le maximum pour la Corse (95 nuitées par habitants). La surface est proportionnelle aux nuitées dans la région. Le chiffre correspond 3 à la part régionale des nuitées en %. résidents supérieur à 40 de 30 à 40 de 20 à 30 inférieur à 20 non-résidents 7,3 5,6 7,7 4,1 1,3 4,9 2,7 1,2 2,5 1,6 10,4 2,5 8,8 1,2 2,2 2,3 1,5 11,2 13,9 2,2 VOYAGES PERSONNELS FRANÇAIS NOMBRE DE SÉJOURS (EN MILLIONS)* En 2004, l enquête Suivi de la Demande Touristique Française a interrogé les résidents sur le territoire national et non plus uniquement les Français. Régions 2003 (F) 2004 (F) 2004 (R) 2005 (R) % Rang Alsace 2,5 2,9 3,0 2,8 1,7% 20 Aquitaine 10,0 10,5 11,1 11,1 6,7% 6 Auvergne 4,9 5,1 5,4 5,0 3,0% 14 Basse-Normandie 5,2 5,7 6,2 6,1 3,7% 12 Bourgogne 5,3 5,5 6,0 6,2 3,7% 11 Bretagne 12,0 12,3 12,9 12,2 7,4% 3 Centre 7,2 8,1 8,8 8,5 5,1% 9 Champagne-Ardenne 2,8 3,3 3,5 2,9 1,8% 19 Corse 1,1 1,0 1,0 1,2 0,7% 22 Franche-Comté 3,1 3,2 3,4 3,2 1,9% 18 Haute-Normandie 3,5 3,4 3,6 3,6 2,1% 17 Ile-de-France 10,8 12,0 12,7 12,1 7,3% 5 Languedoc-Roussillon 10,5 10,7 11,4 11,0 6,6% 7 Limousin 2,2 2,2 2,3 2,3 1,4% 21 Lorraine 3,7 4,0 4,2 4,3 2,6% 15 Midi-Pyrénées 8,4 8,5 9,0 9,0 5,4% 8 Nord-Pas de Calais 4,5 5,0 5,3 5,2 3,1% 13 Pays-de-la-Loire 11,6 11,8 12,5 12,2 7,4% 4 Picardie 3,6 3,7 4,0 3,7 2,3% 16 Poitou-Charentes 6,7 6,7 7,0 7,8 4,7% 10 PACA 13,6 14,7 15,6 14,9 9,0% 2 Rhône-Alpes 17,3 18,2 19,5 19,6 11,8% 1 France sans indication 0,3 0,2 0,2 0,0 0,0% - DOM-TOM 0,7 0,9 0,9 0,8 0,5% 23 Total France 151,6 159,4 169,4 165,9 100% Source : SDT (Direction du Tourisme, TNS Sofres) F : Français - R : résidents * Voyages personnels ayant pour motif principal l agrément et la visite à parents et amis. 1,8 8 9

7 En 2005, Rhône-Alpes reste leader dans la plupart des espaces en termes de séjours fréquentés par les Français. Tourisme en espace montagne : Rhône-Alpes est la région leader incontestable sur ce marché, avec 37 % de parts de marché, elle dépasse de loin la région PACA qui ne détient que 12 % de parts de marché. Tourisme urbain : RA est en 2 e position à égalité avec PACA (chacune 7 % de parts de marché), derrière l Ile-de-France (14 %). Tourisme vert (campagne) : RA est en 1 re position avec 9 % de parts de marché, devant la région Centre (8,5 %). NOMBRE DE NUITÉES (EN MILLIONS)* En 2004, l enquête Suivi de la Demande Touristique Française a interrogé les résidents sur le territoire national et non plus uniquement les Français. Régions 2003 (F) 2004 (F) 2004 (R) 2005 (R) % Rang Alsace 11,2 12,3 13,1 10,6 1,3% 22 Aquitaine 62,1 64,3 68,4 68,1 8,1% 5 Auvergne 26,4 24,6 26,4 23,9 2,9% 12 Basse-Normandie 24,4 24,4 26,8 28,0 3,3% 11 Bourgogne 20,3 20,7 22,7 23,7 2,8% 13 Bretagne 71,7 71,4 76,9 71,5 8,5% 4 Centre 27,3 27,2 29,5 28,1 3,4% 10 Champagne Ardenne 9,2 10,4 11,1 9,4 1,1% 23 Corse 12,6 10,6 11,4 13,6 1,6% 18 Franche-Comté 13,9 13,7 14,7 14,1 1,7% 17 Haute-Normandie 12,1 10,4 11,2 12,0 1,4% 21 Ile-de-France 36,5 40,0 42,0 37,5 4,5% 9 Languedoc-Roussillon 76,2 73,4 78,7 75,1 9,0% 3 Limousin 11,7 12,1 13,1 13,2 1,6% 19 Lorraine 15,0 16,2 17,1 16,9 2,0% 15 Midi-Pyrénées 44,7 43,7 46,5 46,2 5,5% 7 Nord-Pas de Calais 18,6 20,9 22,4 19,9 2,4% 14 Pays-de-la-Loire 59,3 60,5 64,8 59,1 7,1% 6 Picardie 13,6 13,4 14,5 14,1 1,7% 16 Poitou-Charentes 38,8 36,3 38,7 41,9 5,0% 8 PACA 97,3 98,6 105,3 100,6 12,0% 1 Rhône-Alpes 94,8 95,5 103,1 97,3 11,6% 2 France sans indication 1,7 0,8 0,8 0,1 0,0% DOM-TOM 9,5 12,6 13,2 12,5 1,5% 20 Total France 808,8 814,1 872,3 837,4 100,0% Source : SDT (Direction du Tourisme, TNS Sofres) F : Français - R : résidents * Voyages personnels ayant pour motif principal l agrément et la visite à parents et amis

8 RÉPARTITION DES NUITÉES EN FRANCE (PAR RÉGION RÉCEPTRICE) Nb de nuitées (en millions) France sans indication 0,1 million France Outre-Mer 12,5 millions France total (Outre-Mer inclus) 837,4 millions Bretagne 71,5 Basse- Normandie 28,0 Pays-de-la-Loire 59,1 Poitou- Charentes 41,9 Aquitaine 68,1 Haute- Normandie 12,0 Centre 28,1 Limousin 13,2 Midi-Pyrénées 46,2 Nord Pas-de-Calais 19,9 Picardie 14,1 Ile-de-France 37,5 Auvergne 23,9 Languedoc Roussillon 75,1 Champagne- Ardennes 9,4 Bourgogne 23,7 Lorraine 16,9 Franche- Comté 14,1 Rhône-Alpes 97,3 Alsace 10,6 Provence Alpes-Côte d'azur En 2005, Rhône-Alpes est la 2 e région touristique choisie par les Français. 100,6 Corse 13,6 DURÉE MOYENNE DE SÉJOUR (EN NUITÉES)* Régions 2001 (F) 2002 (F) 2003 (F) 2004 (F) 2004 (R) 2005 (R) Alsace 4,6 4,4 4,5 4,3 4,3 3,9 Aquitaine 6,1 6,4 6,2 6,1 6,2 6,1 Auvergne 5,1 5,2 5,4 4,9 4,9 4,8 Basse-Normandie 4,5 4,5 4,7 4,3 4,3 4,6 Bourgogne 4,1 4,0 3,9 3,8 3,8 3,8 Bretagne 6,1 5,9 6,0 5,8 6,0 5,8 Centre 3,6 3,6 3,8 3,4 3,4 3,3 Champagne Ardenne 3,5 3,4 3,3 3,1 3,1 3,2 Corse 10,4 9,7 11,0 11,1 11,2 11,2 Franche-Comté 4,8 4,4 4,4 4,3 4,4 4,4 Haute-Normandie 3,5 3,4 3,4 3,1 3,1 3,4 Ile-de-France 3,4 3,3 3,4 3,3 3,3 3,1 Languedoc-Roussillon 7,7 7,9 7,3 6,8 6,9 6,8 Limousin 5,1 5,4 5,3 5,5 5,6 5,7 Lorraine 4,1 4,4 4,0 4,1 4,1 4,0 Midi-Pyrénées 5,4 5,3 5,4 5,1 5,2 5,1 Nord-Pas de Calais 4,1 4,1 4,1 4,2 4,2 3,8 Pays-de-la-Loire 5,2 5,1 5,1 5,1 5,2 4,8 Picardie 4,0 3,5 3,8 3,6 3,6 3,8 Poitou-Charentes 5,5 5,4 5,8 5,4 5,5 5,4 PACA 7,1 7,3 7,2 6,7 6,7 6,7 Rhône-Alpes 5,5 5,5 5,5 5,3 5,3 5,0 France sans indication 11,8 18,2 6,3 5,2 5,3 12,7 DOM-TOM 13,3 12,8 12,8 14,6 14,7 14,7 Total France 5,6 5,4 5,3 5,1 5,1 5,0 Source : SDT (Direction du Tourisme, TNS Sofres) F : Français - R : résidents * Voyages personnels ayant pour motif principal l agrément et la visite à parents et amis. De 2001 à 2004, la durée de séjour des Français en France a diminué de 10 %

9 EMPLOIS DANS LES ACTIVITÉS CARACTÉRISTIQUES DU TOURISME EN 2005 Données 2005 Hôtels Autres hébergements Restaurants Agences Autres activités Total des activités provisoires de tourisme de courte durée et cafés de voyage caractéristiques caractéristiques Eff. % Rg Eff. % Rg Eff. % Rg Eff. % Rg Eff. % Rg Eff. % Rg Alsace , , , , , ,2 10 Aquitaine , , , , , ,4 4 Auvergne , , , , , ,6 18 Basse-Normandie , , , , , ,8 16 Bourgogne , , , , , ,1 13 Bretagne , , , , , ,0 6 Centre , , , , , ,8 11 Champagne-Ardenne , , , , , ,4 19 Corse , , , , , ,6 22 Franche-Comté , , , , , ,2 20 Haute-Normandie , , , , , ,8 15 Ile-de-France , , , , , ,7 1 Languedoc-Roussillon , , , , , ,8 7 Limousin , , , , , ,7 21 Lorraine , , , , , ,6 12 Midi-Pyrénées , , , , , ,8 8 Nord-Pas de Calais , , , , , ,2 5 Pays-de-la-Loire , , , , , ,7 9 Picardie , , , , , ,7 17 Poitou-Charentes , , , , , ,9 14 PACA , , , , , ,5 3 Rhône-Alpes , , , , , ,5 2 Total , , , , , ,0 Source : UNEDIC Autres hébergements touristiques : hôtels de préfecture, auberges de jeunesse et refuges, campings, autres hébergements touristiques. Autres activités caractéristiques : téléphériques et remontées mécaniques, soins de beauté, activités thermales et de thalassothérapie, autres soins corporels. Avec 12,5 % des emplois caractéristiques du tourisme, Rhône-Alpes est la deuxième région française derrière l Ile-de-France

10 PRODUIT DE LA TAXE DE SÉJOUR EN 2004 Régions Taxe de séjour Taxe de séjour forfaitaire Produit total % Rang Nb de Produit % Rang Nb de Produit % Rang communes de la taxe communes de la taxe Alsace ,1% ,0% ,3% 13 Aquitaine ,4% ,4% ,2% 5 Auvergne ,8% ,2% ,4% 16 Basse-Normandie ,0% ,8% ,6% 12 Bourgogne ,4% ,0% ,0% 14 Bretagne ,1% ,0% ,7% 6 Centre ,2% ,2% ,2% 22 Champagne-Ardenne ,2% 22-0,0% ,2% 23 Corse ,5% ,6% ,2% 10 Franche-Comté ,9% ,4% ,8% 17 Haute-Normandie ,6% ,1% ,5% 19 Ile-de-France ,7% ,0% ,0% 1 Languedoc-Roussillon ,0% ,4% ,6% 4 Limousin ,6% ,1% ,5% 21 Lorraine ,9% ,1% ,7% 18 Midi-Pyrénées ,1% ,0% ,6% 8 Nord-Pas de Calais ,6% ,2% ,5% 11 Pays-de-la-Loire ,2% ,4% ,9% 7 Picardie ,6% 21-0,0% ,4% 20 Poitou-Charentes ,1% ,2% ,6% 9 Provence-Alpes-Côte d Azur ,5% ,9% ,2% 2 Rhône-Alpes ,9% ,4% ,3% 3 DOM-TOM ,8% ,4% ,7% 15 Total ,0% ,0% ,0% Source : Ministère de l Intérieur - Bureau de la fiscalité locale 3 régions : Ile-de-France, PACA et Rhône-Alpes concentrent 60 % du produit total de la taxe de séjour France

11 PRODUIT DE LA TAXE DE SÉJOUR ET DE LA TAXE DE SÉJOUR FORFAITAIRE PAR RÉGION EN 2004 HÉBERGEMENTS TOURISTIQUES EN 2006 Produit (en ) Bretagne 4,7 % Basse- Normandie 1,6 % Pays-de-la-Loire 3,9 % Poitou- Charentes 2,6 % Haute- Normandie 0,5 % Limousin 0,5 % Nord Pas-de-Calais 1,5 % Picardie 0,4 % Ile-de-France 24 % Centre 0,2 % Auvergne 1,4 % Champagne- Ardennes 0,2 % Bourgogne 1,0 % Rhône-Alpes 17,3 % Lorraine 0,7 % Franche- Comté 0,8 % Alsace 1,3 % POSITION DE RHÔNE-ALPES DANS L OFFRE FRANCE Offre Hôtellerie Hôtellerie Villages Meublés Auberges de tourisme de plein air vacances classés de jeunesse Nombre Capacité ch empl lits lits lits % Rhône-Alpes 11,3 8,1 13,6 26,2 10,7 France 3 e 6 e 3 e 1 re 3 e Source : Direction du Tourisme En 2006, Rhône-Alpes offre la plus grande capacité de meublés classés tourisme en France. Le classement régional est précisé dans les pages suivantes Aquitaine 7,2 % DOM-TOM 1,0 % Midi-Pyrénées 2,6 % Languedoc- Roussillon 7,6 % Provence Alpes-Côte d'azur 18,2 % Corse 1,2 % Les pourcentages correspondent à la part régionale. Source : Ministère de l Intérieur 18 19

12 HÔTELLERIE DE TOURISME* Régions Total dont Total en hôtellerie de chaîne** Nombre Capacité % Rang Nombre Capacité Alsace , Aquitaine , Auvergne , Basse-Normandie , Bourgogne , Bretagne , Centre , Champagne-Ardenne , Corse , Franche-Comté , Haute-Normandie , Ile-de-France , Languedoc-Roussillon , Limousin , Lorraine , Midi-Pyrénées , Nord-Pas de Calais , Pays-de-la-Loire , Picardie , Poitou-Charentes , PACA , Rhône-Alpes , Total , * L hôtellerie de tourisme comprend l hôtellerie homologuée et près de 200 hôtels de chaîne non homologués. ** Hôtellerie de chaîne : ensemble des hôtels ayant une enseigne d un groupe hôtelier, quel que soit leur statut juridique (filiales, franchisés...)

13 CAMPINGS CLASSÉS Parc au 1 er janvier 2006 Nombre de campings et capacité* en emplacements. % et rang calculés sur la capacité. Régions Total Nombre Capacité % Rang Alsace ,3 20 Aquitaine ,5 2 Auvergne ,5 11 Basse-Normandie ,2 10 Bourgogne ,6 17 Bretagne ,6 4 Centre ,4 12 Champagne-Ardenne ,9 22 Corse ,2 14 Franche-Comté ,5 18 Haute-Normandie ,1 21 Ile-de-France ,7 16 Languedoc-Roussillon ,8 1 Limousin ,3 19 Lorraine ,9 15 Midi-Pyrénées ,5 8 Nord-Pas de Calais ,0 9 Pays-de-la-Loire ,2 5 Picardie ,2 13 Poitou-Charentes ,1 7 PACA ,5 3 Rhône-Alpes ,1 6 Total France ,0 Source : INSEE - Direction du Tourisme * Capacité totale : sont comptabilisés l ensemble des emplacements, qu ils soient offerts à la clientèle de passage ou loués à l année. Un emplacement loué à l année est un emplacement réservé à la location résidentielle, c est-à-dire à un seul client pour l ensemble de la période d ouverture du camping

14 VILLAGES DE VACANCES Parc au 1 er janvier 2006 Nombre de villages et capacité en lits. % et rang calculés sur la capacité. Régions Total villages dont Agréés Nombre Capacité % Rang Nombre Capacité % Rang Alsace , ,0 14 Aquitaine , ,7 3 Auvergne , ,1 8 Basse-Normandie , ,6 12 Bourgogne , ,4 18 Bretagne , ,0 5 Centre , ,7 16 Champagne-Ardenne , ,3 19 Corse* , ,3 10 Franche-Comté , ,2 13 Haute-Normandie , ,5 17 Ile-de-France ,1 21 Languedoc-Roussillon , ,8 2 Limousin , ,9 11 Lorraine , ,2 21 Midi-Pyrénées , ,8 7 Nord-Pas de Calais , ,8 15 Pays-de-la-Loire , ,5 9 Picardie , ,2 20 Poitou-Charentes , ,2 6 PACA , ,7 1 Rhône-Alpes , ,1 4 Total , ,0 Source : Direction du Tourisme - UNAT - Partenaires régionaux (CDT, CRT, ORT) * Chiffres

15 MEUBLÉS CLASSÉS DE TOURISME Au 1 er janvier 2006 Nombre Capacité % Rang Alsace ,7 13 Aquitaine ,1 5 Auvergne ,3 9 Basse-Normandie ,4 10 Bourgogne ,1 17 Bretagne ,9 4 Centre ,4 15 Champagne-Ardenne ,7 19 Corse* ,0 18 Franche-Comté ,7 12 Haute-Normandie ,6 20 Ile-de-France ,2 22 Languedoc-Roussillon ,7 6 Limousin ,5 14 Lorraine ,2 11 Midi-Pyrénées ,5 3 Nord-Pas de Calais ,2 16 Pays-de-la-Loire ,7 8 Picardie ,5 21 Poitou-Charentes ,8 7 PACA ,5 2 Rhône-Alpes ,2 1 Total ,0 Source: Direction du Tourisme - Partenaires régionaux (CDT, CRT, ORT) * Chiffres

16 MEUBLÉS* ET CHAMBRES D HÔTES, PRINCIPALES FÉDÉRATIONS PROFESSIONNELLES Au 1 er janvier 2006 Régions Fédération nationale des Gîtes de France Clévacances Fleurs de soleil Meublés Chambres d hôtes Meublés Chambres d hôtes Chambres d hôtes Nombre % Nombre % Nombre % Nombre % Nombre % Alsace , , ,7 68 2,0 4 0,3 Aquitaine , , , ,8 97 7,2 Auvergne , , ,3 24 0,7 54 4,0 Basse-Normandie , , ,1 27 0,8 89 6,6 Bourgogne , ,1 39 0,2 26 0,8 54 4,0 Bretagne , , , ,1 60 4,5 Centre , , ,1 79 2,3 56 4,2 Champagne-Ardenne 530 1, ,1 89 0,4 90 2,6 Corse 916 2, , ,6 39 1,1 4 0,3 Franche-Comté , , ,9 16 0,5 1 0,1 Haute-Normandie 636 1, , ,9 77 2,2 20 1,5 Ile-de-France 278 0, , ,5 77 2,2 46 3,4 Languedoc-Roussillon , , , ,7 59 4,4 Limousin , , ,2 42 1,2 4 0,3 Lorraine 862 2, ,6 1 0,0 13 1,0 Midi-Pyrénées , , , ,3 22 1,6 Nord-Pas de Calais 857 2, , , ,5 18 1,3 Pays-de-la-Loire , , , ,6 19 1,4 Picardie 424 1, , ,8 42 1,2 - Poitou-Charentes , , , ,3 46 3,4 Provence-Alpes-Côte d Azur , , ,2 56 1, ,3 Rhône-Alpes , , , , ,1 Total , , , , ,0 Source : Fédération Nationale des Gîtes de France, Clévacances France, Fleurs de soleil * Les meublés labellisés font partie des meublés classés de tourisme. Au niveau national, cela représente pour les meublés : lits en GdF, pour les Clévacances ; pour les Chambres d hôtes : lits GdF, lits Clévacances et lits Fleurs de soleil, soit un total de lits

17 AUBERGES DE JEUNESSE Au 1 er janvier 2006 Régions Fédération Unie des Auberges de Jeunesse Ligue Française des Auberges de Jeunesse Total lits % Rang (FUAJ) (LFAJ) Etablissement Lits Etablissement Lits Alsace ,3 5 Aquitaine ,2 10 Auvergne ,9 16 Basse-Normandie ,7 13 Bourgogne ,2 Bretagne ,7 2 Centre ,1 6 Champagne-Ardenne ,0 14 Corse ,1 22 Franche-Comté ,6 17 Haute-Normandie ,0 19 Ile-de-France ,0 4 Languedoc-Roussillon ,0 12 Limousin ,3 18 Lorraine ,5 9 Midi-Pyrénées ,8 15 Nord-Pas de Calais ,2 7 Pays-de-la-Loire ,1 11 Picardie ,0 19 Poitou-Charentes ,5 8 Provence-Alpes-Côte d Azur ,0 1 Rhône-Alpes ,7 3 Total ,0 Source : FUAJ et LFAJ 30 31

18 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE : RÉGION ET PÉRIMÈTRE À NEIGE 32 33

19 Source : Bureau d Etudes François Marchand L évaluation quantitative de la population touristique repose sur un recensement au jour le jour des mouvements de personnes (voyageurs) et de véhicules entrant et sortant de tout espace dont la définition est jugée pertinente. La comptabilisation des flux s effectue sur l ensemble des modes de transports. La méthode repose sur une hypothèse simple : à une population permanente donnée correspondent, en dehors des périodes touristiques, des mouvements à destination et au départ de l espace qui s équilibrent sur une courte période. L écart constaté en cours de périodes d activité touristique, soit en faveur des entrants, soit en faveur des sortants, traduit une variation de la masse de la population présente. Le recensement journalier de ces différences entre entrants et sortants permet ainsi la collecte des nuitées supplémentaires par rapport à celles imputables à la population permanente. Le cumul jour après jour de ces données touristiques (ou nuitées) supplémentaires définit la population touristique dite additionnelle. La prise en compte des départs des résidents permanents à l extérieur de leur espace de résidence pour des motifs touristiques permet, au bout du compte, l évaluation journalière d une population touristique totale. Nuitées extra-régionales : effectuées par des touristes dont le lieu de résidence habituel est extérieur à Rhône-Alpes. ENSEMBLE DE LA RÉGION RHÔNE-ALPES : ÉVOLUTION ANNUELLE Nuitées globales En million 162,5 159,3 157,3 157,7 150,7 154,8 Nuitées globales recalculé En million 156,4 155,8 154,4 152,0 154,0 150,6 Source : Observatoire Régional du Tourisme Rhône-Alpes / B.E.T F. Marchand En 10 ans, de 1995 à 2004, la région a perdu 10 millions de nuitées, soit -7 % de fréquentation au total. L année 2005 n inverse pas cette tendance, bien au contraire, et au-delà des facteurs explicatifs conjoncturels, c est une tendance structurelle qui s affirme. Le mois de juillet est en particulier à l origine de cette baisse avec une baisse de plus de 8 millions de nuitées. Cela représente l évolution la plus marquante de cette décennie. C est entre 1995 et 1999 que la perte est la plus forte, -5,5 millions de nuitées en moins. Depuis la perte est constante, mais moins rapide : -2,4 millions de nuitées perdues entre 1999 et reprend l accélaration de la baisse (-3,4 millions de nuitées). Afin de gagner en précision, l évaluation de la fréquentation intrarégionale a été modifiée en 2004, ce qui a un impact sur cette clientèle et par voie de conséquence sur la fréquentation globale. Les résultats de l année 2004 ont donc été calculés selon la nouvelle méthodologie permettant ainsi d obtenir les évolutions de fréquentation entre les années 2004 et

20 RÉPARTITION ET ÉVOLUTION MENSUELLE Nuitées globales 2005 Poids dans les nuitées 2005 Evolution 2004 / 2005 Janvier % 5% Février % -3% Mars % 0% Avril % -25% Mai % -5% Juin % 8% Juillet % 1% Août % -5% Septembre % -1% Octobre % 7% Novembre % -3% Décembre % 7% Année % -2% 14 % 38 % Été (2 mois) : juillet-août Hiver (5 mois) : décembre à avril Printemps (2 mois) : mai-juin Automne (3 mois) : septembre-novembre 13 % 35 % Source : Observatoire Régional du Tourisme Rhône-Alpes - MITRA / B.E.T F. Marchand RÉPARTITION ET ÉVOLUTION SUIVANT LES VACANCES SCOLAIRES Nuitées Extra-régionales Evolution / Intra-régionales Evolution / Total 2005 Evolution / Noël du 1 er au 2 janvier % % % Hiver du 5 fév. au 6 mars % % % Printemps du 9 avril au 8 mai % % % Eté du 2 juil. au 1 er sept % % % Toussaint du 22 oct. au 2 nov % % % Noël du 17 au 31 déc % % % Total congés scolaires % % % Hors congés scolaires % % % Année % % % Source : Observatoire Régional du Tourisme Rhône-Alpes - MITRA / B.E.T F. Marchand 36 37

21 FRÉQUENTATION HIVERNALE : LE PÉRIMÈTRE À NEIGE VILLEFRANCHE SUR SAONE ROANNE LOIRE ST-CHAMOND RHONE LYON SAINT-ETIENNE PRIVAS ARDECHE VALENCE AIN ISERE GENEVE BOURG-EN-BRESSE DROME ANNECY GRENOBLE CHAMBERY ANNEMASSE HAUTE SAVOIE THONON SAVOIE Périmètre à neige alpin LE PARC DE LITS TOURISTIQUES Massifs Nombre de lits % lits Marchands* Savoie % Tarentaise % Maurienne % Beaufortain-Val d Arly % Bauges-Chartreuse % Haute-Savoie % Mont Blanc % Portes du Soleil % Grand massif % Aravis % Vallée Verte - Les Brasses % Isère % Oisans % Vercors % Chamrousse % Rhône-Alpes - PAN % Source : Observatoires Touristiques départementaux - Isère - Savoie - Haute-Savoie / Hiver 2005 * Hôtels, meublés, résidences de tourisme, hébergements collectifs... Par opposition à hébergements non marchands : les résidences secondaires qui ne donnent pas lieu à une transaction commerciale, le logement chez parents et amis... ÉVOLUTION DE LA FRÉQUENTATION MENSUELLE DES STATIONS D HIVER DES ALPES DU NORD (PÉRIMÈTRE À NEIGE) Hiver 04/05 Hiver 05/06 Evolution / Décembre % Janvier % Février % Mars % Avril % Mai N.S. Fin des vacances de printemps Hiver % Source : Observatoire Régional du Tourisme Rhône-Alpes - MITRA / B.E.T F. Marchand 38 39

22 ÉVOLUTION DE LA FRÉQUENTATION PAR PÉRIODE DE VACANCES SCOLAIRES DES ALPES DU NORD (PÉRIMÈTRE À NEIGE) Une fréquentation touristique totale (française et étrangère) qui se maintient depuis plus de 10 ans dans les stations des Alpes du Nord. Hiver 04/05 Hiver 05/06 Evolution / /12/04-17/12/ /12/05-16/12/ % Vacances de Noël 18/12/04-02/01/ /12/05-02/01/ % 03/01/05-04/02/ /01/06-03/02/ % Vacances d hiver 05/02/05-06/03/ /02/06-05/03/ % 07/03/05-08/04/ /03/06-07/04/ % Vacances de printemps 09/04/05-08/05/ /04/06-08/05/ % Total congés % Total hors congés % Total nuitées % Source : Observatoire Régional du Tourisme Rhône-Alpes - MITRA / B.E.T F. Marchand FRÉQUENTATION DEPUIS L HIVER Hiver 94/95 95/96 96/97 97/98 98/99 99/00 00/01 01/02 02/03 03/04 04/05* 05/06 Isère Savoie Haute-Savoie PAN Rhône-Alpes Source : Observatoire Régional du Tourisme Rhône-Alpes - MITRA / B.E.T F. Marchand * Depuis l hiver 2004/2005, le massif du Vercors a été ajouté au Périmètre à neige. ÉVOLUTION DU PÉRIMÈTRE À NEIGE SUR 12 SAISONS À CHAMP CONSTANT (HORS VERCORS) POIDS DES PÉRIMÈTRES À NEIGE DÉPARTEMENTAUX PENDANT L HIVER 2005/ Haute-Savoie 40 % Isère 13 % Savoie 47 % * Source : Observatoire Régional du Tourisme Rhône-Alpes - MITRA / B.E.T F. Marchand 40 41

23 CARACTÉRISTIQUES ET COMPORTEMENTS DE LA CLIENTÈLE FRANÇAISE EN SÉJOURS D AGRÉMENT EN RHÔNE-ALPES 42 43

24 Cette étude a été réalisée par le cabinet d études TNS SOFRES auprès de la population française âgée de quinze ans et plus. Les résultats donnés ci-après concernent l année Jusqu à présent, les résultats du Suivi de la Demande Touristique ont toujours pris en compte la population française uniquement. En 2005, tous les résultats ont été traités sur la base de la population résidente en France (quelle que soit sa nationalité). Les données ci-après concernent le tourisme d agrément, soit 97 % des nuitées effectuées par les Français de plus de 15 ans en Rhône-Alpes, les 3 % restants ayant pour origine le tourisme pour motif professionnel. Les résultats donnés ci-après concernent : l année 2005 en Rhône-Alpes et en France les résultats saisonniers. Parmi les principales activités pratiquées, citons la promenade (30 % des séjours), le farniente (19 %), le ski (17 %) et la visite de ville (11 %). La durée moyenne du séjour en Rhône-Alpes est de 5 nuits par séjour, soit un niveau identique à celui de la moyenne française, mais en baisse par rapport à 2003 (0,5 nuit en moins). * Total supérieur à 100 car plusieurs réponses possibles. ÂGE DE L INDIVIDU % individus Région France ans 12,6% 13,9% ans 19,6% 18,3% ans 30,1% 28,6% ans 21,0% 21,1% 65 ans et plus 16,6% 18,2% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA RÉSULTATS ANNUELS En 2005, Rhône-Alpes est la seconde région française visitée par les résidents nationaux (9,8 % des nuitées), derrière PACA (10,2 %). Le principal motif de venue en Rhône-Alpes est l agrément pour 62 % des nuitées : c est 9 points de plus qu en moyenne nationale au détriment de la famille et des amis (30 % des nuitées, contre 39 % au niveau national). La première région émettrice en Rhône-Alpes est l Ile-de-France (29 % des nuitées), suivie par Rhône-Alpes (22 %), soit plus de 50 % des nuitées, suivie par PACA (8 %). SEXE DE L INDIVIDU % individus Région France Homme 50,4% 48,0% Femme 49,6% 52,0% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA CATÉGORIE SOCIOPROFESSIONNELLE DU CHEF DE FAMILLE % individus Région France Agriculteur 1,3% 1,5% Artisan, commerçant, 5,1% 4,7% chef d entreprise Cadre, profession libérale 22,4% 14,8% Profession intermédiaire 18,1% 16,1% Employé 8,5% 10,8% Ouvrier 15,6% 20,4% Inactif 29,0% 31,7% Les touristes logent en premier lieu chez parents et amis (41 % des nuitées), dans la résidence secondaire du foyer (16 %) ou en location (14 %). L hébergement non marchand représente 55,3 % des nuitées. La montagne est le 1 er environnement visité (66 % des nuitées*), précédant Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA ainsi la campagne (24 %*), la ville (17 %*) et les bords de lacs (10 %*)

25 CATÉGORIE D AGGLOMÉRATION % individus Région France Ruraux 20,9% 23,5% Petite agglomération 14,4% 16,6% (2001 à moins de habitants) Moyenne agglomération 13,0% 12,2% ( à moins de habitants) Grande agglomération 30,5% 28,3% ( habitants et plus) Agglomération parisienne 21,2% 19,4% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA TAILLE DU GROUPE % nuitées Région France 1 personne 9,9% 9,5% 2 personnes 21,7% 24,4% 3 à 5 personnes 43,6% 43,2% 6 à 10 personnes 20,7% 18,9% + de 10 personnes 4,1% 3,9% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA COMPOSITION DU GROUPE % nuitées Région France Groupes sans enfant 52,0% 56,1% Groupes avec enfant(s) 48,0% 43,9% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA RÉGION DE RÉSIDENCE % nuitées Région France Ile-de-France 29,1% 31,3% Rhône-Alpes 22,5% 9,6% Provence-Alpes-Côte d Azur 7,9% 6,8% Nord-Pas de Calais 4,9% 4,7% Languedoc-Roussillon 3,5% 3,4% Alsace 2,8% 2,1% Pays-de-la-Loire 2,8% 5,0% Centre 2,7% 4,3% Bourgogne 2,6% 2,1% Bretagne 2,6% 4,2% Lorraine 2,5% 2,8% Haute-Normandie 2,5% 2,6% Picardie 2,3% 2,6% Aquitaine 1,8% 4,2% Basse-Normandie 1,7% 1,7% Auvergne 1,7% 1,9% Midi-Pyrénées 1,6% 3,8% Franche-Comté 1,4% 1,6% Champagne-Ardenne 1,4% 1,8% Poitou-Charentes 0,8% 2,3% Corse 0,5% 0,2% Limousin 0,2% 1,0% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA L Ile-de-France, Rhône-Alpes (tourisme intra-régional) et PACA représentent 60 % des nuitées de Rhône-Alpes. DURÉE DE SÉJOURS % séjours % nuitées Région France Région France Courts séjours 53,0% 57,8% 18,7% 20,7% Longs séjours 47,0% 42,2% 81,3% 79,3% Durée moyenne du séjour 5,0 5,0 5,0 5,0 (nombre de nuits) 46 Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA 47

26 POIDS DES DÉPARTEMENTS DANS LA RÉGION % nuitées 2005 Ain (01) 4,2% Ardèche (07) 9,0% Drôme (26) 6,8% Isère (38) 15,0% Loire (42) 4,0% Rhône (69) 7,6% Savoie (73) 27,8% Haute-Savoie (74) 25,6% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA MOTIF % nuitées Région France Agrément 62,2% 53,9% Famille 25,5% 32,2% Amis 5,1% 6,3% Autres raisons personnelles 7,2% 7,6% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA MODE D HÉBERGEMENT Hébergement marchand : 43,2 %. Hébergement non marchand : 56,8 %. % nuitées Région France Famille 32,3% 37,9% Résidence secondaire 15,9% 17,3% Location 14,4% 9,0% Amis 8,6% 8,3% Autres 7,7% 5,1% Camping 5,8% 9,6% Hôtel 5,4% 5,4% Club et village vacances 4,6% 3,3% (associatif et commercial) Gîte rural, chambre d hôte 3,9% 3,5% Auberge de jeunesse, refuge, 1,4% 0,6% gîte d étape ENVIRONNEMENT* % nuitées Région France Montagne 65,9% 18,9% Campagne 23,7% 33,6% Ville 16,7% 25,1% Lac 9,8% 4,6% Mer - 36,0% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA PRINCIPALES ACTIVITÉS PRATIQUÉES* % séjours Région France Promenade 30,4% 31,9% Ski alpin, monoski 16,8% 3,1% Visite de ville 11,3% 16,1% Randonnée pédestre 9,0% 4,7% Visite de site naturel 7,0% 8,1% Natation, baignade, plage 6,6% 12,4% Visite de marche, foire, brocante 6,2% 8,7% Vélo, VTT 4,0% 3,6% Gastronomie, œnologie 3,6% 3,7% Visite de monuments, sites historiques 3,1% 7,2% Raquettes sur neige 3,0% 0,6% Visite de musées, expositions 2,5% 4,2% Snowboard, surf de neige* 1,9% 0,3% Ski de fond 1,8% 0,5% Festival, concert, théâtre, 1,8% 2,7% manifestation Pas d activité particulière 19,4% 22,2% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA * Total supérieur à 100 % car plusieurs réponses possibles. Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA 48 49

27 MOYEN DE TRANSPORT % nuitées Région France Voiture 82,9% 81,4% Train 12,9% 12,8% Train TGV 1 re classe ou confort 1 2,4% 2,1% Train TGV 2 e classe ou confort 2 7,6% 6,6% Autres 2,9% 4,1% Avion 0,5% 1,7% Autocar 1,5% 0,9% Autres 0,1% 0,3% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA RÉSULTATS SAISONNIERS Hiver 2005 : janvier, février, mars, avril et décembre 2005, soit 5 mois. Eté 2005 : de mai à septembre, soit 5 mois. Sont exclus de ces chiffres les mois d octobre et de novembre. ÂGE DE L INDIVIDU % nuitées Hiver 2005 Eté ans 13% 12% ans 21% 18% ans 27% 29% ans 22% 24% 65 ans et plus 17% 18% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA PCS DU CHEF DE FAMILLE % nuitées Hiver 2005 Eté 2005 Inactif 31% 35% Cadre supérieur, profession libérale 25% 20% Profession intermédiaire, contremaître 18% 17% Ouvrier 13% 14% Employé, services 7% 7% Commerçant, artisan, 5% 6% chef d entreprise Agriculteur 1% 1% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA COMPOSITION DU GROUPE % nuitées Hiver 2005 Eté 2005 Groupes sans enfant 46% 54% dont un adulte seul 8% 10% dont deux adultes 17% 23% dont 3 à 10 adultes 21% 21% dont plus de 10 adultes 1% 0% Groupes avec enfant(s) 54% 46% dont un seul adulte 3% 2% avec 1 ou des enfants dont 2 adultes et un enfant 5% 6% dont 2 adultes et 2 enfants 8% 7% dont 2 adultes avec 3 enfants 4% 4% ou plus dont 3 adultes ou plus 34% 27% avec des enfants Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA SEXE DE L INDIVIDU % nuitées Hiver 2005 Eté 2005 Homme 52% 48% Femme 48% 52% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA 50 51

28 RÉGION DE RÉSIDENCE POIDS DES DÉPARTEMENTS DANS LA RÉGION % nuitées Eté 2005 Ile-de-France 27% Rhône-Alpes 25% Provence-Côte d Azur 8% Nord 6% Languedoc 3% Loire 3% Alsace 3% Bourgogne 3% Centre 3% Lorraine 3% Autres 18% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA TAILLE DU GROUPE % nuitées Hiver 2005 Eté personne 8% 10% 2 personnes 18% 23% 3 à 5 personnes 45% 45% 6 à 10 personnes 23% 19% + de 10 personnes 5% 3% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA DURÉE DU SÉJOUR % nuitées Hiver 2005 Eté 2005 Courts séjours 17% 18% dont séjours d 1 nuit 4% 5% dont séjours de 2 nuits 7% 7% dont séjours de 3 nuits 6% 6% Longs séjours 83% 82% dont séjours de 4 à 7 nuits 54% 25% dont séjours d 1 à 2 semaines 22% 31% dont séjours de 2 à 4 semaines 5% 20% dont séjours d 1 mois ou + 2% 7% Durée moyenne par séjour 4,76 5,0 % nuitées Hiver 2005 Eté 2005 Ain 3% 5% Ardèche 3% 14% Drôme 4% 9% Isère 16% 14% Loire 2% 4% Rhône 8% 7% Savoie 39% 20% Haute-Savoie 26% 27% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA MOTIF DU SÉJOUR % nuitées Hiver 2005 Eté 2005 Agrément 68% 61% Famille, amis 27% 30% Santé 1% 4% Autres 3% 5% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA MODE D HÉBERGEMENT % nuitées Hiver 2005 Eté 2005 Chez quelqu un de la famille 30% 33% Résidence secondaire du foyer 12% 16% Camping ns 6% Location 22% 9% Chez des amis 9% 8% Club de vacances 7% 7% ou villages de vacances Gîte rural, chambre d hôte 2% 6% Hôtel 5% 6% Résidence de tourisme 9% 4% Autres 4% 5% Hébergement marchand 49% 43% Hébergement non marchand 51% 57% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA 52 53

29 ENVIRONNEMENT % nuitées Hiver 2005 Eté 2005 Montagne 77% 59% Campagne 13% 31% Lac 4% 14% Ville 15% 16% Autre 1% 2% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA Total supérieur à 100 car plusieurs réponses possibles. PRINCIPALES ACTIVITÉS PRATIQUÉES % séjours Eté 2005 Promenade, balade 35% Aucune activité particulière 21% Randonnée pédestre 15% Visite de ville 14% Natation, baignade, plage 13% Visite de site naturel 11% Visite de marché, foire, brocante 8% Vélo, VTT 8% % séjours Hiver 2005 Ski alpin 37% Promenade, balade 26% Visite de ville 8% Raquettes à neige 7% Ski de fond 4% Snowboard, surf de neige 4% Autre sport d hiver 4% Randonnée pédestre 3% Source : TNS SOFRES Traitement ORT / MITRA Total supérieur à 100 car plusieurs réponses possibles. RÉSULTATS DÉTAILLÉS Décembre Seul mois de la saison hiver avec une présence de courts séjours significative (29 % des nuitées) soit 12 points de plus qu en moyenne saisonnière. C est également le mois où les autres espaces de la région sont plus présents : 27 % des nuitées se déroulent en ville et 24 % en montagne, soit 10 points de plus que la moyenne saisonnière pour chacun d entre eux. Cela s explique par les vacances de Noël marquées par un retour dans la famille ou chez des amis : 55 % des nuitées, contre 27 % sur l ensemble de la saison. Janvier Ce mois se caractérise par des touristes qui profitent de la neige hors vacances scolaires, 58 % des groupes sont sans enfant. 81 % des nuitées se déroulent dans les départements alpins. Février La part de marché de Rhône-Alpes est à son niveau plafond : 22 % des nuitées sur ce mois, soit deux fois plus que la région PACA qui arrive loin derrière en 2 e position. 63 % des groupes sont accompagnés d enfants. Ils pratiquent le ski (55 % des séjours, contre 20 % en décembre). La montagne concentre ainsi 88 % des nuitées effectuées en Rhône-Alpes. La location rassemble le tiers des nuitées françaises, soit 12 points de plus qu en moyenne régionale. Mars La région culmine encore avec 20 % des nuitées françaises. La clientèle est francilienne à 52 % des nuitées, soit 30 points de plus qu en février ce qui s explique aisément par les vacances scolaires de la zone C, seule zone en vacances sur la première semaine de mars

30 Avril Le mois d avril marque l appel du littoral : PACA commence à réduire la part de marché de Rhône-Alpes à 9 %, soit 3 points de moins qu elle-même. La montagne rassemble toujours 68 % des nuitées passées en Rhône-Alpes, mais la pratique du ski n affecte plus que 23 % des séjours en avril (contre 55 % en février) au profit de la promenade (31 %). Pour plus de détails sur la saison hiver, consultez le bilan hiver sur le site de la MITRA : bouton observatoire, rubrique bilans de saisons à partir de novembre Mai - juin Ces mois sont propices aux week-ends prolongés en couple ou en solitaire pour, à part égale, les loisirs et la visite à la famille. La durée moyenne d un séjour est de 3 nuits. Il se déroule pour près de 50 % des nuitées chez parents et amis. Le tourisme intra-régional et francilien représente près de 60 % des nuitées touristiques. La clientèle des ans y est proportionnellement plus présente que sur le cœur de saison. En mai ce sont de jeunes adultes (25-34 ans) qui partent en week-ends prolongés, tandis qu en juin ce sont les étudiants (15-24 ans) qui prennent des congés après les examens. Cela se traduit dans la composition des groupes : 72 % des nuitées de juin sont effectuées par des personnes voyageant sans enfant. On note également une proportion féminine plus importante : 55 % de femmes, soit 10 points de plus que les hommes, alors que la parité est de mise sur le cœur de saison. Juillet - août Cette période se caractérise par une durée moyenne plus longue : de 6 à 7 nuits en moyenne. L objectif avoué des touristes est essentiellement l agrément (67 % des nuitées). La 1 re clientèle provient d Ile-de-France (26 % des nuitées), suivie de près par celle de Rhône-Alpes (23 %). Les habitants de PACA, bien qu en 3 e position ne représentent que 8 % des nuitées. Les visiteurs se rendent en montagne, leur fréquentation représentent 63 % des nuitées, soit 18 points de plus qu en mai et juin. 40 % des nuitées se déroulent chez parents et amis, soit une proportion de 10 points inférieure à celle du début de saison au profit de la location, 1 er type d hébergement marchand avec 10 % des nuitées françaises en Rhône-Alpes. Les séjours sont actifs : en août, seuls 13 % des séjours ne font l objet d aucune activité particulière, ce qui signifie a contrario, que 87 % des séjours ont fait l objet d au moins une activité. Parmi les occupations privilégiées, citons la promenade, la randonnée, la visite de ville et la baignade. Septembre Les clientèles de ce mois se définissent de manière plus masculines (53 % des nuitées), plus adultes : 78 % des groupes sont sans enfant, soit la plus haute proportion de la saison, et plus mûres : les plus de 50 ans représentent 56 % des nuitées, contre 42 % en mai. Les personne seules ou en couple représentent 53 % des nuitées contre 27 % en août, soit 26 points de différentiel. Rhône-Alpes et Ile-de-France représentent chacune 27 % des nuitées, soit avec PACA les 2/3 des nuitées. C est également à cette période que la résidence secondaire prend le plus de poids : 26 % des nuitées, soit 10 points de plus que la moyenne saisonnière. Pour plus de détails sur la saison été, télécharger le bilan été 2005 sur le site : bouton observatoire, rubrique bilans de saisons

31 INDICATEURS ÉCONOMIQUES 58 59

32 CONSOMMATION TOURISTIQUE La fréquentation de Rhône-Alpes en 2003 (visiteur passant au moins une nuit hors de chez lui en Rhône-Alpes) était de 154 millions de nuitées. 124 millions de nuitées étaient le fait de Français, soit 80,5 % des nuitées touristiques de Rhône-Alpes, et 30 millions le fait d étrangers. Les 124 millions de nuitées françaises se répartissaient ainsi : 94,5 millions étaient le fait de Français, âgés de plus de 15 ans, venus en Rhône-Alpes pour les motifs personnels (agréments, visite de parents et amis), 28 millions étaient le fait d enfants de moins de 15 ans, 1,5 million avait pour motif les affaires. Les 94,5 millions de nuitées effectuées par des Français âgés de plus de 15 ans venus pour motif personnel avaient correspondu à des dépenses de 4 milliards d euros pour leurs séjours, soit une moyenne de 41,15 par jour. Les dépenses moyennes par nuitée Elles sont calculées en 2 opérations. La première consiste à sommer les montants de dépenses poste par poste déclarés par les touristes pour leur séjour d une part, le nombre de nuitées d autre part (égales au nombre de nuits multiplié par le nombre de personnes du séjour, âgées de plus de 15 ans). Le second calcul consiste à diviser la somme de chaque poste de dépense par le nombre de nuitées. C est cette dépense moyenne par nuitée qui figure dans les tableaux ci-après, intitulés Dépenses moyennes par nuitée (en ). Les dépenses moyennes sur l ensemble des nuitées Elles représentent les dépenses réalisées poste par poste ramenées à la totalité des nuitées réalisées dans la destination au cours de la période, qu elles aient fait l objet, ou non, de la dépense. Avertissement Les chiffres ci-après sont énoncés 2 chiffres après la virgule afin d éviter tout cumul d arrondis. Cependant le lecteur devra raisonnablement les interpréter à l échelle des unités (valeur absolue). DÉFINITION ET CONTENU DES POSTES DE DÉPENSES Les formules tout compris : que l on peut également appeler «produits packagés» comprennent généralement l hébergement et/ou le transport et/ou les activités et/ou la restauration. Etant donnée la multiplicité des «formules» vendues, il a été décidé de retenir les produits comportant un minimum de 2 prestations (généralement l hébergement associé à une autre prestation). Les trajets aller et retour : le déplacement de son lieu de résidence habituel jusqu au lieu de villégiature. Attention : ces sommes ne correspondent qu en partie à des dépenses effectuées en Rhône-Alpes. Les déplacements : pérégrinations à l intérieur de la région. L hébergement : marchand s il donne lieu à une transaction commerciale (hôtels, location, campings...), non marchand si la nuitée a lieu en résidence secondaire ou chez parents et amis. La restauration : le repas est pris à l extérieur dans un restaurant. Les montants indiqués sont une moyenne journalière, ils peuvent comprendre 1 ou 2 repas par jour. Les courses alimentaires : restauration à domicile. Les activités de loisirs : derrière ce terme générique se cachent par ordre décroissant d importance, les visites de ville, d un musée, d un monument, d un site naturel ou la baignade, le marché, la brocante... Le forfait de ski : dépense effectuée auprès des remontées mécaniques pour la pratique du ski alpin

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs)

Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Typologie de la clientèle française sur la Côte d'azur Typologie des séjours personnels (loisirs) Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Typologie des séjours personnels en 2008-2009 p. 8 a. Typologie

Plus en détail

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007

Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 Typologie des séjours en Bourgogne en 2007 Suivi de la Demande Touristique 2007 1 Sommaire 1. Objectif et méthode p. 3 2. Données de cadrage : les séjours en Bourgogne en 2007, Suivi de la Demande Touristique

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009

BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 BILAN DE FREQUENTATION ETE 2009 ETABLI EN JUILLET / SEPTEMBRE 2009 Méthodologie : Données issues des plannings de disponibilités : -saisis par les propriétaires en gestion directe - issus des plannings

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme

Le marché français. Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais. Données de cadrage. Observatoire d Aintourisme LAin et ses principaux marchés touristiques Date : novembre 2010 Observatoire d Aintourisme Le marché français Fiche n 1 : Le Bassin Lyonnais Dans cette fiche marché, le Bassin Lyonnais correspond à la

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~

AQUITAINE. Suivi de la Demande touristique 2010 1 ~ SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2010 Note dee conjoncture TNS SOFRES-CRTA Suivi de la Demande touristique 2010 CRTAA DIRECCTE Aquitaine TNS T SOFRES 1 ~ SOMMAIRE AVERTISSEMENT METHODOLOGIQUE...

Plus en détail

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence

Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Etude sur le rapport qualité/prix des prestations touristiques dans les Alpes de Haute Provence Digne les Bains, le 8 décembre 2009 Service études ingénierie et développement, ADT 04 1 La démarche Au préalable

Plus en détail

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5

Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 Observatoire National des Stations de Montagne Atout France ANMSM Vague 5 10 avril 2014 Méthodologie Cette enquête repose sur l interrogation de l ensemble des stations membres du réseau ANMSM. Sa dimension

Plus en détail

Profil des clientèles touristiques. séjournant sur le littoral landais

Profil des clientèles touristiques. séjournant sur le littoral landais séjournant sur le littoral landais Zoom sur les résultats de l enquête qualitative sur MACS. 2 zones d étude: -Zone nord: Moliets, Messanges, Vieux-Boucau, Soustons - Zone Sud: Capbreton, Hossegor, Seignosse,

Plus en détail

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 25/26 Syndicat du Pays de Maurienne François VICTOR Détente Consultants Décembre 26 1 Sommaire Objectifs du tableau de bord Les flux et les recettes

Plus en détail

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006

Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Tableau de bord économique du tourisme en Maurienne Hiver 2005/2006 Modane, 15 décembre 2006 François VICTOR 1 Les points à traiter Quel bilan pour l activité touristique en Maurienne pour l hiver 2005/2006?

Plus en détail

Les sports d hiver : pratiques et pratiquants

Les sports d hiver : pratiques et pratiquants Les sports d hiver : pratiques et pratiquants En 2004, un peu moins de 9 % de la population française pratique les sports d hiver. Le ski alpin domine, suivi loin derrière par le ski de fond, les autres

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009

QuickTime et un décompresseur sont requis pour visionner cette image. ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN. 7 avril 2009 ETUDE DE CLIENTELE TOURISTIQUE DU LIMOUSIN 7 avril 2009 Objectifs de l enquête Définir les caractéristiques des clientèles touristiques du Limousin : motivations, profils et comportements Mesurer leur

Plus en détail

Les vacances des Français depuis 40 ans

Les vacances des Français depuis 40 ans Les vacances des Français depuis 40 Laurence Dauphin, Marie-Anne Le Garrec et Frédéric Tardieu* Entre 1964 et 2004, les personnes vivant en France sont parties de plus en plus nombreuses en vacances. Leur

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES

LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES JUIN 2015 LE SURENDETTEMENT DES MÉNAGES Enquête typologique 2014 Analyses nationale et régionale SOMMAIRE INTRODUCTION 5 1 Champ de l étude 5 2 Résumé des principaux constats relatifs à l ensemble des

Plus en détail

Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence

Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence Les clientèles touristiques des Alpes de Haute-Provence Printemps 2010 Printemps 2011 Digne-les-Bains, le 21 mars 2012 Une démarche partenariale Partenaires financiers Comité de pilotage 2 Une démarche

Plus en détail

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France ----------------- Synthèse Etude sur les structures d accueil réalisée par l Unat IDF, pour le compte de la DRT IDF et du CRT IDF Septembre 2001 Unat

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017

Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017 Plan marketing Office de Tourisme Métabief-Malbuisson-Les Fourgs 2014-2017 Contexte L office de Tourisme du Mont d Or et des deux lacs est chargé de la promotion et de la communication du territoire de

Plus en détail

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping

Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Ecolabel Européen Hébergement touristique et camping Table ronde Tourisme Durable ROCHEFORT le 4 mai 2010 Muriel LUZU 2 LE GROUPE AFNOR Groupe international de services organisé autour de 4 grands domaines

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE

Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat PRESENTATION GENERALE Le Fonds spécial des pensions des ouvriers des établissements industriels de l Etat (FSPOEIE) constitue

Plus en détail

Tableau de bord du tourisme

Tableau de bord du tourisme Tableau de bord du tourisme février 2013 T O U R I S M E Directeur de la publication : Pascal Faure Direction éditoriale : François Magnien Auteurs : Séverine Francastel, Abdel Khiati, Jean-Christophe

Plus en détail

BILAN CARBONE TM TRANSPORT JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES PELVOUX ECRINS 2018

BILAN CARBONE TM TRANSPORT JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES PELVOUX ECRINS 2018 BILAN CARBONE TM TRANSPORT JEUX OLYMPIQUES ET PARALYMPIQUES PELVOUX ECRINS 2018 Évaluation des émissions de gaz à effet de serre : En 2008 : Bilan Carbone TM Actuel Transports touristiques sur les sites

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

Sitographie tourisme

Sitographie tourisme Ressources pour les enseignants et les formateurs en français du tourisme Sitographie Crédit : Marie-José BACHMANN Sitographie tourisme Les sites ici répertoriés ont été testés et validés en juin 2008.

Plus en détail

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2

LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS. Université Lille 2 LES MASTERS 2 DANS LE DOMAINE DES STAPS EN FRANCE 2012/2013 NORD-PAS-DE-CALAIS Université Lille 2 Master STAPS «Grand Nord» - Entraînement et Optimisation de la Performance Sportive _ option Préparations

Plus en détail

Programme d opérations de promotion et de communication 2015. Doubs tourisme

Programme d opérations de promotion et de communication 2015. Doubs tourisme Programme d opérations de promotion et de communication 2015 Doubs tourisme Préambule Rappel concernant l organisation des opérations de promotion de Doubs Tourisme : Doubs Tourisme envoie une information

Plus en détail

Rhône-Alpes CANADA. Fiche marché

Rhône-Alpes CANADA. Fiche marché Rhône-Alpes CANADA Fiche marché 2016 Situation Superficie 9,9 Millions de km² 2 eme territoire au monde en superficie Terrain Plaines et montagnes dans l'ouest, et basses plaines dans l'est. Le nord du

Plus en détail

Tout savoir sur les Gîtes des Alpes-Maritimes Un département tout en contrastes Le Relais départemental, dates clés & publications Chiffres,

Tout savoir sur les Gîtes des Alpes-Maritimes Un département tout en contrastes Le Relais départemental, dates clés & publications Chiffres, Tout savoir sur les Gîtes des Alpes-Maritimes Un département tout en contrastes Le Relais départemental, dates clés & publications Chiffres, clientèle & aides Azur meublés de Tourisme Repères Le département

Plus en détail

ISF et intermédiation : Collecte 2009

ISF et intermédiation : Collecte 2009 ISF et intermédiation : Collecte 2009 juillet 2009 1 Contexte et méthodologie Contexte: L AFIC et l AFG ont conduit une enquête pour suivre l impact des mesures dites «ISF PME», et en particulier, pour

Plus en détail

Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI)

Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI) Ce document est cofinancé par l Union européenne. L Europe s engage en France avec le fonds européen de développement régional. Fonds Européens Structurels et d Investissement (FESI) 15 octobre 2015 1

Plus en détail

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00

ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE. Atelier de 14h30 16h00 ETAT DES LIEUX DE LA FORMATION INITIALE EN METALLERIE Atelier de 14h30 16h00 Objectifs Identifier les zones en difficultés afin d éviter des fermetures De maintenir des effectifs suffisants dans les CFA

Plus en détail

SOMMAIRE. Commune de SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p.

SOMMAIRE. Commune de SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime. Fiche d identité p. Enquête sur l usage des résidences secondaires en Charente-Maritime Commune de SAINT-GEORGES-DE-DIDONNE Enquête menée en 2013 auprès de propriétaires de résidences secondaires en Charente-Maritime SOMMAIRE

Plus en détail

UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007

UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007 UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007 sommaire 02 sommaire 03 données de cadrage l origine géographique des clientèles françaises 04 l origine géographique des clientèles étrangères le profil de

Plus en détail

LE POINT SUR LA PROFESSION

LE POINT SUR LA PROFESSION LE POINT SUR LA PROFESSION Edition 2011 Données 2009 1 / 44 SOMMAIRE UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES 3 1ERE PARTIE: POSITIONNEMENT ECONOMIQUE DE LAPROFESSION 5 I Dénombrement 6 II -Chiffre d

Plus en détail

Tableau de bord du tourisme

Tableau de bord du tourisme Tableau de bord du tourisme décembre 2012 o c T O U R I S M E Directeur de la publication : Pascal Faure Direction éditoriale : François Magnien Auteurs : Séverine Francastel, Abdel Khiati, Jean-Christophe

Plus en détail

Tourisme Pyrénéen Bilan de saison

Tourisme Pyrénéen Bilan de saison Observatoire du tourisme pyrénéen Confédération Pyrénéenne du Tourisme Août 2012 Tourisme Pyrénéen Bilan de saison Hiver 2011-2012 ZONE D OBSERVATION, SOURCES ET MÉTHODES Zone de montagne touristique pyrénéenne

Plus en détail

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4

Bovins viande. Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013. Total élevages. Nbre de veaux pesés en VA0. Nbre de veaux pesés en VA4 Bovins viande Effectifs troupeaux et animaux par région en 2013 Chif Régions Nbre de Nbre de Nbre de troupeaux troupeaux troupeaux adhérents adhérents suivis en en VA4 en VA0 engraissement Nbre de troupeaux

Plus en détail

Tourisme et environnement

Tourisme et environnement Colloque UNAT Aquitaine Tourisme et environnement Muriel LUZU Les différentes formes d étiquetage Les écolabels officiels (type I) : Marque NF Environnement Ecolabel Européen Selon la norme EN ISO 14 024

Plus en détail

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5

21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com. C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 21 ème Observatoire des Taux meilleurtaux.com C O N F É R E N C E D E P R E S S E 3 f é v r i e r 2 0 1 5 I TAUX AU PLUS BAS : et si ça continuait? II RENEGOCIATION DE CREDITS : les règles du jeu changent

Plus en détail

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état

Dossier de presse. Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état Dossier de presse Opération vacances à la neige : accueillir les vacanciers en toute sécurité, une préoccupation majeure pour les services de l état le mercredi 11 janvier 2015 à la Clusaz Contact : Service

Plus en détail

LES OBJECTIFS DU PAT

LES OBJECTIFS DU PAT LES OBJECTIFS DU PAT Le PAT s inscrit dans le cadre des axes de développement approuvés par l assemblée générale fédérale pour l olympiade 2012/2016. Il est le moyen de mettre en synergie l ensemble des

Plus en détail

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010

I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 I. ORIENTATIONS STRATEGIQUES 2006-2010 POSITIONNEMENT Anglet se présente comme un «resort sport & nature» sur la Côte Basque. Caractéristiques : Valeurs : Symboles : Thématiques : grands espaces naturels,

Plus en détail

Messagerie Sécurisée de Santé

Messagerie Sécurisée de Santé Messagerie Sécurisée de Santé Principes et déploiement du service Réunion Inter Régionale du 4 décembre 2012 Ordre du jour 1 Vue d ensemble du service 2 En pratique : premier accès et Webmail 3 Les grandes

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE Ce document présente les indicateurs de l économie touristique de l Oise. Edition mai 11 www. SOMMAIRE Rédaction : Oise

Plus en détail

Accès Raccordement d ERDF

Accès Raccordement d ERDF Direction Raccordements Accès Raccordement d ERDF Identification : ERDF-NOI-RAC-02E Version : V.2.1 Nombre de pages : 13 Résumé Ce document décrit le rôle : - des Accueils Raccordement Électricité (ARÉ)

Plus en détail

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014

LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 LE TOURISME DANS LE DEPARTEMENT DU PAS-DE-CALAIS CHIFFRES CLES 2014 Dans une région où la clientèle potentielle est conséquente Une position stratégique au cœur de l Europe du Nord-Ouest et du triangle

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION 2014-2018

PLAN DE COMMUNICATION 2014-2018 PLAN DE COMMUNICATION 2014-2018 Office de Tourisme des Combrailles OT des Combrailles Plan de communication 2014-2018 Page 1 sur 8 L Office de Tourisme des Combrailles (OTC) a été créé au 1 er janvier

Plus en détail

Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013

Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013 Découvertes du marché français d autopartage et location de voitures entre particuliers AVRIL 2013 Préface En mars 2013, CarSonar a été lancé afin de réunir dans un même site toutes les offres d autopartage

Plus en détail

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE

TOURISME DES JEUNES ACCES AUX VACANCES DES ENFANTS D AGE SCOLAIRE TOURISME DES JEUNES Le développement du tourisme des jeunes est l une des préoccupations majeures de la direction du Tourisme. L accès aux vacances participe à la formation et à la socialisation des jeunes

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE ESPAGNOLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 45,8 millions d habitants PIB/habitant : 22 700 /habitant Densité

Plus en détail

! Le Réflexe Cyclamed

! Le Réflexe Cyclamed ! Le Réflexe Cyclamed ! Les textes réglementaires! La collecte des MNU par les officines est obligatoire (loi n 2007-248, J.O. du 27/2/2007 et décret d application n 2009-718 du 17/6/2009)! Approbation

Plus en détail

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR

TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR TYPOLOGIE DES SEJOURS EN RIVIERA COTE D AZUR Base enquête clientèle avion 2002-2007 Espace littoral hors montagne, séjours loisirs hors affaires et résidences secondaires Octobre 2008 Contact BVA Jean

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne

chos Tourisme Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne N 125 - Décembre 2013 chos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Enquête auprès des touristes ayant demandé des brochures au C.R.T. Photo : Festival Mondial de Théâtres

Plus en détail

M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse

M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse Point d information 1 er décembre 2011 M T dents : 1 million d examens bucco-dentaires réalisés dans l année, une participation en hausse Depuis son lancement en 2007, la participation au programme de

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

Le développement du vélo à assistance électrique en Rhône-Alpes Enjeux touristiques et économiques

Le développement du vélo à assistance électrique en Rhône-Alpes Enjeux touristiques et économiques Le développement du vélo à assistance électrique en Rhône-Alpes Enjeux touristiques et économiques Le marché du VAE en France et en Europe Les différentes clientèles-cibles Les enjeux et le développement

Plus en détail

Etats-Unis Avignon, 16 octobre. Clientèle USA et Canada en Provence Alpes Côte d Azur Mercredi 16 octobre- Avignon

Etats-Unis Avignon, 16 octobre. Clientèle USA et Canada en Provence Alpes Côte d Azur Mercredi 16 octobre- Avignon Etats-Unis Avignon, 16 octobre Clientèle USA et Canada en Provence Alpes Côte d Azur Etats-Unis : 1er marché lointain en Provence-Alpes-Côte d Azur 332 000 séjours 3 millions de nuitées 6 % des nuitées

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015

Modèle économique de TIGNES. TIGNES février 2015 1 Modèle économique de TIGNES 2 SOMMAIRE 1. Les spécificités de la capacité d accueil 2. La fréquentation selon les saisons 3. L activité du domaine skiable 4. Les performances commerciales sur les marchés

Plus en détail

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS 11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS Mercredi 29 avril 2015 XX/XX/XX Ordre du jour du Comité Régional des Achats Lyon 29 avril 2015 Horaires 14h00-14h10 14h10-14h30 14h30 14h55 Ordre du jour proposé Introduction

Plus en détail

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour

DANSE, CHANT ET SPECTACLE LE SEJOUR INFOS PRATIQUES. Adresse du séjour LE SEJOUR Référence > SPECTCR2014 Agrément > JEUNESSE ET SPORTS Dates > Du 19/10/2013 au 02/11/2013 Ages > de 12 à 17 ans A partir de > 420,00 Frais de dossier > 19,00 /personne Chanteurs, musiciens ou

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015

Echos Tourisme. Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne. Premier bilan de la saison 2015 N 147 - septembre 2015 Echos Tourisme Bulletin de l Observatoire Régional du Tourisme de Champagne-Ardenne Premier bilan de la saison 2015 A l inverse de la tendance nationale, la Champagne-Ardenne affiche

Plus en détail

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile

ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012. Rapport 17/01/2013. Direction générale de l Aviation civile. Direction générale de l Aviation civile ENQUÊTE SUR L IMAGE DE L AVIATION CIVILE : 2012 Rapport 17/01/2013 Direction générale de l Aviation civile Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Direction générale de l Aviation

Plus en détail

Mémento du tourisme. Édition 2013

Mémento du tourisme. Édition 2013 Mémento du tourisme Édition 2013 Date de parution : novembre 2013 Directeur de la publication : Pascal Faure Rédaction en chef : François Magnien Coordination : Gwenaëlle Solignac Maquette : Hélène Allias-Denis,

Plus en détail

REGIME COMPLEMENTAIRE D'ASSURANCE MALADIE

REGIME COMPLEMENTAIRE D'ASSURANCE MALADIE UNE VRAIE MUTUELLE UN CONTRAT CLAIR UN HAUT NIVEAU de PROTECTION JUIN 2013 REGLEMENT INTERIEUR REGIME COMPLEMENTAIRE D'ASSURANCE MALADIE N 75M035933 SIRET 784 394 413 00040 SIREN 784 394 413 - APE 6512Z

Plus en détail

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013

M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes. CRT Bretagne FNCRT 2013 M-Tourisme et réseaux sociaux : les pratiques des clientèles européennes CRT Bretagne FNCRT 2013 Constats Importance indéniable et grandissante d Internet et supports mobiles d informations dans toutes

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT

Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Cahier des charges pour la mise en œuvre de prestations d appui conseil RH ZOOM RH DIAGNOSTIC - ACCOMPAGNEMENT Octobre 2015 CONTEXTE La loi et ses décrets d application donnent aux OPCA un rôle et des

Plus en détail

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 -

La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région. - Juillet 2010 - La Caisse d Epargne, acteur de référence du capital investissement en région - Juillet 2010 - Votre besoin en Capital Vous êtes dirigeant (ou futur dirigeant) d entreprise et vous souhaitez : Créer ou

Plus en détail

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM)

Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) Mai 2014 BILAN D ACTIVITÉ DES GROUPES D ENTRAIDE MUTUELLE (GEM) ANNÉE 2012 Bilan d activité des groupes d entraide mutuelle (GEM) Année 2012 Sommaire Introduction... 3 I] Les GEM créés et financés depuis

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs en Picardie

Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs en Picardie Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs en Picardie Conseil Régional de Picardie Novembre 2000 Schéma Régional de Développement du Tourisme et des Loisirs de Picardie 2 SOMMAIRE Sommaire...3

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS

AVANTAGES EN NATURE ET FRAIS PROFESSIONNELS ET Non prévu par la convention collective Panier 1 fois Minimum Garanti Alsace Foret Trajet (*) 2 "d" (distance) x "t"(tx kilométrique fixé par administration) Basse Normandie Expl forest (Basse Normandie)

Plus en détail

Les enjeux du quotidien

Les enjeux du quotidien Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LES JEUX D ARGENT EN LIGNE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale ATTENTION EMBARGO

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE)

LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) TOUT SAVOIR SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (VAE) ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE LA VAE? > La Validation

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

Baromètre. Ventes & Cessions de fonds de commerce (Bâtiment, commerce, industrie ou services) Baromètre BODACC

Baromètre. Ventes & Cessions de fonds de commerce (Bâtiment, commerce, industrie ou services) Baromètre BODACC Baromètre BODACC Baromètre Ventes & Cessions de fonds de commerce (Bâtiment, commerce, industrie ou services) Annonces publiées au BODACC au 1 er semestre 2013 Au 1 er semestre 2013 les acheteurs temporisent,

Plus en détail

Afin d optimiser la préparation de votre séjour, pensez à prendre ce document avec vous avant de partir.

Afin d optimiser la préparation de votre séjour, pensez à prendre ce document avec vous avant de partir. Créditphoto:Sémaphorephoto Chers clients, Vous avez choisi de venir à Val Thorens, dans le plus grand domaine skiable du monde et nous vous en remercions. Afin de préparer votre arrivée et votre séjour

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS. Oise. Tourisme. DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE en 2011. www.oisetourisme-pro.com

TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS. Oise. Tourisme. DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE en 2011. www.oisetourisme-pro.com Oise Tourisme TABLEAU DE BORD DES INDICATEURS DE L ACTIVITÉ TOURISTIQUE DE L OISE en 2011 www.oisetourisme-pro.com SOMMAIRE Photographie de l économie touristique isarienne Les hébergements : offre et

Plus en détail

Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC

Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC Données formation continue 2013 : Rapport de Branche EAC Introduction... 2 L Afdas et l organisation du système de la formation professionnelle continue... 2 I) Les entreprises bénéficiaires... 5 A) Répartition

Plus en détail

Tableau de Bord de la certification

Tableau de Bord de la certification Tableau de Bord de la certification Observatoire BBC - Effinergie 2015 Rénovation Bureau Grand Site Saint Victoire Architecte : Bolikian Architecte Mandataire Ce tableau de bord a pour objectif de présenter

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

L Animation Numérique de Territoire Etat des lieux/projets. Forum e-tourisme CRDTA 3/12/2013

L Animation Numérique de Territoire Etat des lieux/projets. Forum e-tourisme CRDTA 3/12/2013 L Animation Numérique de Territoire Etat des lieux/projets Forum e-tourisme CRDTA 3/12/2013 L ANT, une formation qui évolue! Reconnue en période de professionnalisation par l OPCA de la branche tourisme

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2012 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule Introduits par la loi «handicap» du 11 février 2005, les Groupes d Entraide Mutuelle

Plus en détail

SECTEUR Santé CABINETS MÉDICAUX. Portrait de branche

SECTEUR Santé CABINETS MÉDICAUX. Portrait de branche SECTEUR Santé CABINETS MÉDICAUX Portrait de branche 02 ÉTUDE - novembre 2011 Sommaire 03 PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS 04 Les sources des données exploitées dans le présent portrait de branche 05 LES CABINETS

Plus en détail

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité

ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité ENQUÊTE DE BRANCHE Prévention - Sécurité Données 2014 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

ÉCONOMIQUE DOSSIER. emplois. fréquentation. sports. tourisme. services. hébergement. investissement. www.ubaye.com. culture. montagne.

ÉCONOMIQUE DOSSIER. emplois. fréquentation. sports. tourisme. services. hébergement. investissement. www.ubaye.com. culture. montagne. emplois hébergement saisons DOSSIER ÉCONOMIQUE services investissement culture animations fréquentation clientèle sports montagne hiver séjours été tourisme finances euros dépenses www.ubaye.com Un territoire

Plus en détail

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Octobre 2015 INTRODUCTION Pour la huitième année consécutive, l Association des Régions de France,

Plus en détail

es accueils collectifs de mineurs avec hébergement en 2013

es accueils collectifs de mineurs avec hébergement en 2013 es accueils collectifs de mineurs avec hébergement en 2013 67 600 séjours avec hébergement ont été organisés en 2013 1 dans le cadre des «accueils collectifs de mineurs». 25 000 ont eu lieu dans le cadre

Plus en détail