Guide de mise en oeuvre d un programme de mieuxêtre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide de mise en oeuvre d un programme de mieuxêtre"

Transcription

1 Guide de mise en oeuvre d un programme de mieuxêtre au travail

2 Table des matières Avantages d un programme de mieux-être au travail 3 Processus 4 Formuler une politique relative au mieux-être au travail 5 Choisir un champion du mieux-être 7 Établir un comité de mieux-être 8 Évaluer les besoins et analyser les données 13 Préparer un plan d action 14 Communiquer et mesurer 17 Réévaluer et planifier annuellement 18 Ressources 19 Le présent guide se veut une démarche à sept étapes pour la création d un programme de mieux-être au travail. Pour obtenir de plus amples renseignements sur chaque étape, veuillez consulter la Trousse à outils Le mieux-être à cœur. 4

3 Avantages d un programme de mieux-être au travail Amélioration de la santé et du bien-être Amélioration de la morale et de la satisfaction au travail Amélioration de la culture du milieu de travail Réduction des dépenses personnelles liées aux soins de santé Diminution de l absentéisme Diminution du présentéisme (où les employés se trouvent au travail, mais ne donnent pas leur plein rendement) Réduction du nombre de blessures Diminution du taux de roulement Augmentation de la productivité Diminution du nombre de demandes de règlement auprès des compagnies d assurance et du système d indemnisation des accidents du travail Amélioration du maintien en poste et du recrutement Consolidation de la réputation de l entreprise et de la fidélité de la clientèle Si le milieu de travail influence le bien-être du travailleur, la santé du travailleur, elle, influence la réussite de l organisation. Votre comité de mieux-être et votre comité de santé et de sécurité au travail doivent travailler main dans la main afin d améliorer la santé globale, le mieux-être et la sécurité de vos employés. Le comité de santé et de sécurité au travail doit être créé en vertu des règlements fédéraux et être évalué régulièrement afin d assurer sa conformité aux règlements fédéraux en matière de santé et de sécurité. 3

4 Processus Énoncé de politique relative au mieux-être Comité de santé et de sécurité au travail (milieux de travail comptant 20 employés ou plus) Choix d un champion du mieux-être (ne se limite pas aux membres du Comité de santé et de sécurité au travail) Établissement d un comité de mieux-être Évaluation des besoins et analyse des données Préparation d un plan d action Communication et mesure Réévaluation et planification annuelles 4

5 1 re étape Formuler une politique relative au mieux-être au travail Une politique relative au mieux-être au travail décrit une «façon de faire des affaires» axée sur les communications efficaces, l équité, un leadership dynamique, une culture d entreprise saine et des politiques relatives à l équilibre travail-famille. Formulez votre politique en choisissant l une des politiques types suivantes ou en créant votre propre politique. 5

6 Déclaration de politique relative au mieux-être Nos employés sont notre ressource la plus précieuse. À, nous appuyons et favorisons les initiatives de mieux-être. Le mieux-être est une approche dite proactive qui permet de modifier les comportements de façon positive et d éviter la maladie parce qu elle est préventive et de longue durée. Les programmes de mieux-être améliorent la santé des employés, l assiduité au travail, la morale et la productivité. Signature du directeur de la société Déclaration de politique relative au mieux-être À, nous croyons qu il est important d accroître et de développer le potentiel de nos employés. Par nos initiatives de mieux-être, nous offrons la possibilité d améliorer le mieux-être. Nous encourageons et appuyons les programmes de mieux-être qui renforcent la vie, réduisent l incidence de maladie et aident tout le monde à adopter un mode de vie productif et enrichissant. Signature du directeur de la société Déclaration de politique relative au mieux-être À, nous croyons que nos employés sont une ressource précieuse et nous respectons leurs talents. Nous fournissons des programmes de mieux-être. Le mieux-être est une approche de prise en charge qui permet de modifier les comportements de façon positive et d éviter la maladie parce qu elle est proactive, préventive et de longue durée. Les programmes de mieux-être améliorent la santé des employés, la morale et la productivité Signature du directeur de la société 6

7 2 e étape Choisir un champion du mieux-être Cherchez une personne qui comprendra l importance de promouvoir les initiatives de santé et les bienfaits d un mode de vie sain. Une personne qui s intéresse aux questions liées à la santé Une personne dont le mode de vie témoigne de choix santé Un chef naturel qui fait preuve d esprit d équipe OU donnez le projet en sous-traitance, un jour par semaine ou au besoin, à un spécialiste du mieux-être. 7

8 3 e étape Établir un comité de mieux-être Le comité a pour responsabilité de déterminer l orientation stratégique du programme et d assurer son respect, ce qui comporte à la fois la planification et la direction d activités visant à favoriser un milieu de travail sain. Les équipes favorisent la participation des principaux acteurs de l organisation. En obtenant la contribution de chacun de vos secteurs stratégiques, vous augmenterez vos chances d intégrer le mieux-être à la culture de l organisation. Les équipes allègent le fardeau. Les équipes renforcent la crédibilité. Les équipes assurent une sécurité. Les équipes assurent une stabilité. Gestionnaires supérieurs et intermédiaires Gestionnaire des avantages sociaux Représentant du service des ressources humaines Représentant du service de marketing et de communications Employés de première ligne Représentant du système d information de gestion Chef d exploitation Il faudra peut-être se retrousser les manches pour trouver les bonnes personnes pour siéger au comité, mais l effort en vaudra la peine. 8

9 Comité de mieux-être (suite) Le plan devrait comprendre : un énoncé de vision, des buts, des objectifs, les étapes et le calendrier de mise en œuvre, les outils de marketing et de communication (Les brochures, les bulletins d information, les courriels, l intranet et le site Web sont tous des véhicules possibles pour diffuser l information à vos employés.) un budget ventilé, un plan d évaluation. Déterminer le nombre de membres du comité. Bien qu il n y ait pas de limite minimale ou maximale à respecter, les équipes de mieux-être comptent souvent de 2 à 15 membres. Choisir un chef d équipe. Ce qui distingue la réussite de la faillite, c est le leadership. Il n est pas nécessaire de nommer un leader officiel permanent, mais il faut accorder au chef d équipe le temps d établir un ordre du jour et de faire bouger les choses. Établir un ordre du jour. Cet élément est plus important qu on ne le croirait. Si l on veut assurer le dynamisme et le zèle des membres de l équipe, il faut prêter une attention particulière à la préparation d un ordre du jour utile. Un ordre du jour trop ambitieux engendre souvent la désillusion, tandis qu un ordre du jour vague ne permet pas de retenir l attention des membres. Tenir des réunions régulières. Des rencontres régulières permettront aux membres du comité de se familiariser les uns avec les autres et d entamer le processus d élaboration. 9

10 Comité de mieux-être (suite) Officialiser l engagement attendu de chaque membre. Définir la durée du mandat de chaque membre. Résumer les rôles et les responsabilités précis de chacun. Rendre publique la composition du comité. Les membres de l organisation devraient savoir qui siège au comité de mieux-être. Prendre une photo de l équipe. Reconnaître les contributions individuelles et collectives du comité. Établir les priorités. Les membres du comité seront plus enthousiasmés et productifs s ils savent qu ils sont sur la bonne voie. Tirer profit des talents des membres individuels. Exemples de points à inclure à l ordre du jour Examiner les résultats de l évaluation des besoins. Recommander un plan d action pour le mieux-être en fonction de ces résultats. Étudier les ressources communautaires disponibles et dresser une liste des personnes-ressources et de leurs numéros de téléphone. Préparer un calendrier des initiatives de mieux-être. Préparer un plan d action. Préparer un tableau des résultats. Voir l exemple d ordre du jour. 10

11 Exemple de réunion du comité de mieux-être Date : Heure : Endroit : Thème : Date de la prochaine réunion : Heure : Endroit : 11

12 Exemple d ordre du jour d une réunion du comité de mieux-être But de la réunion : Endroit : Date : Heure de début : Heure de fin : N o Heure Point Type Décision ou mesure sommaire A/B Qui Quand Évaluation de la réunion Éléments positifs Difficultés à surmonter Solutions Participants : Échelle (1-10) Détails de la prochaine réunion 12

13 4 e étape Évaluer les besoins et analyser les données L évaluation des besoins particuliers de l organisation et des intérêts individuels, de même que l analyse de données pertinentes, sont essentielles à la réussite d un programme de mieux-être. Données démographiques Évaluation des risques pour la santé Sondages d intérêts Tests de dépistage Données tirées de demandes d indemnisation Rapports sur l absentéisme Rapports sur les incapacités Rapports sur la sécurité Analyses sur la culture de l organisation Rapports sur les installations 13

14 5 e étape Préparer un plan d action Les initiatives comprises dans votre plan devraient traiter précisément des préoccupations et des besoins signalés lors de l évaluation. Des buts spécifiques, mesurables, accessibles, réalisables et situés dans le temps (méthode SMART) Des mesures à prendre Des personnes responsables Des échéances Voir l exemple de plan d action. Évaluation Participation ciblée Interventions (saine alimentation, activité physique, mieux-être psychologique et vie sans fumée) Suivi Résultats Il peut être utile d appliquer les quatre stratégies de la page suivante à vos interventions afin d en assurer l intégralité. 14

15 Une stratégie de sensibilisation et d information exige une promotion continue de la documentation liée au mieux-être. Elle expose les employés à de l information qu ils pourraient ne pas connaître et les conscientise davantage au concept de mode de vie sain. Les activités sont menées de façon conviviale, touchent un grand nombre de personnes et sont offertes par des professionnels qualifiés possédant une expertise dans le domaine visé (p. ex., saine alimentation diététiste). Les séances d information devraient être offertes à différentes heures tout au long de la journée afin que l ensemble du personnel puisse en bénéficier. Tenir une activité spéciale sur le thème du mode de vie sain (p. ex., Février est le Mois du cœur Les stratégies de développement des compétences et d apprentissage ont pour but de fournir aux employés l occasion de mettre en pratique et d adopter des comportements de mieux-être. Elles peuvent englober des activités pratiques, ce qui s avère plus efficace que les activités théoriques pour amener les employés à modifier leur comportement. Offrir aux employés une formation en matière de gestion du temps. Une stratégie axée sur l ambiance de travail consiste à fournir du soutien dans le milieu de travail afin d encourager les employés à adopter des comportements sains. L adoption et le maintien d un mode de vie sain nécessitent une ambiance de travail qui incite au changement positif. Les employés sont plus enclins à faire des choix sains si ceux-ci sont accessibles et favorisés par la culture de l organisation. Cette stratégie contribue à rendre le choix santé le choix facile. Offrir des options plus saines dans la cafétéria, à la cantine ou dans les distributeurs automatiques. Une stratégie politique traite de la nécessité d élaborer des politiques écrites concernant un mode de vie sain au travail. La mise en application de ces politiques peut être surveillée et soutenue par la haute direction ou par une équipe de sensibilisation à un milieu de travail sain. L adoption et le maintien de politiques aident à assurer la durabilité d un programme de mieux-être. Adopter une politique de lieux sans tabac. D autres exemples d activités et de politiques se trouvent dans les Ressources. 15

16 Exemple de plan d action pour le mieux-être But Mesure à prendre Date Personne responsable Offrir deux séances d information 1) Stress 2) Planification financière Recruter des conférenciers des organismes suivants : 1) Association canadienne pour la santé mentale 2) Groupe Investors À l heure du dîner, les mardis ou jeudis en novembre Jean Untel 16

17 6 e étape Communiquer et mesurer Communiquer clairement avec tous les employés. Promouvoir les programmes et les initiatives. Recevoir les réactions officielles. Faire connaître les réussites aux employés. Bulletins d information Babillards Photos de groupe La participation aux programmes de mieux-être La satisfaction des employés par rapport au programme Les coûts associés au programme Les résultats mesurables (p. ex., TA, kilomètres parcourus à pied) 17

18 7 e étape Réévaluer et planifier annuellement Le processus informel qui consiste à obtenir les commentaires et les réactions des planificateurs, des fournisseurs et des participants en leur demandant «comment vont les affaires?». L évaluation officielle, à long terme, de la situation actuelle et de l efficacité des initiatives de mieux-être. Le maintien de l engagement et des niveaux de participation. Peut inclure la création de nouveaux programmes et la refonte d anciens programmes. Communication des résultats des évaluations et des commentaires aux instances dirigeantes et communication des réussites aux employés. Quelques questions à considérer Votre programme a-t-il atteint les objectifs que vous vous étiez fixés? Quels changements sont survenus dans votre milieu de travail à la suite du programme de mieux-être? Quelle incidence ces changements ont-ils eue sur l entreprise? Pouvez-vous démontrer cette incidence par des analyses coûtavantage et de rentabilité? 18

19 Ressources La présente section contient des exemples de questionnaires, d activités et de politiques. Pour obtenir une liste complète de ressources à l appui de votre programme de mieux-être, veuillez consulter la section Ressources de la Trousse à outils Le mieux-être à cœur. 19

20 Exemple de sondage auprès des employés 1 Nous étudions la possibilité de mettre sur pied un programme de mieux-être destiné aux employés et nous aimerions connaître les activités qui vous intéressent dans les domaines du mieux-être et de la santé. Vos réponses nous serviront à planifier le programme et à décider des types d activités à y inclure. Veuillez donc prendre quelques minutes pour répondre à ce questionnaire. Comme nous tenons à ce que les renseignements individuels demeurent confidentiels, veuillez ne pas inscrire votre nom sur le questionnaire. 1. Sexe : Homme Femme 2. Groupe d âge : Moins de à à à à 60 Plus de Cochez toutes les réponses qui caractérisent vos habitudes de santé actuelles. Oui Non Exercice Je fais des exercices vigoureux pendant au moins 20 minutes trois fois par semaine. Je fais des exercices de temps à autre. Je fais rarement des exercices. Alimentation Je mange habituellement trois repas nutritifs par jour. Je mange souvent sur le pouce et je saute des repas. J évite de manger trop d aliments gras. Je m efforce de manger suffisamment d aliments riches en fibre. J aime que mes aliments soient très salés. Je prends un petit-déjeuner tous les jours. Poids Mon poids est à peu près idéal. J aimerais perdre du poids. Je pèse plus de 9 kg (20 lb) au-delà de mon poids idéal. Sommeil J ai habituellement une bonne nuit de sommeil. En moyenne, je manque de sommeil deux fois par semaine. Je manque souvent de sommeil

21 Tabac, alcool et autres drogues Oui Non Je fume des cigarettes de façon régulière. Je consomme au moins trois boissons alcoolisées chaque jour. Il m arrive parfois de prendre le volant après avoir consommé de l alcool. J évite de boire trop de boissons contenant de la caféine. J utilise régulièrement des tranquillisants et d autres médicaments semblables. Autres J applique régulièrement une technique de gestion du stress quelconque. J ai souffert de maux au bas du dos au cours des six derniers mois. Je consulte habituellement un livre d autogestion de la santé lorsque je suis malade. 4. Si vous ou votre famille avez des problèmes de santé, veuillez les énumérer cidessous. 5. Aimeriez-vous que nous organisions un programme de mieux-être? Oui Non Je ne sais pas. 6. Parmi les activités suivantes, auxquelles envisageriez-vous de participer? Oui Peut-être Oui Peut-être Exercices d aérobie Autres exercices Gestion du poids Salon de la santé Renoncement au tabac Analyse de sang Vérification du cholestérol Dépistage du cancer Gestion du stress Formation en RCR Abus d alcool et de drogues Présentations sur le mieux-être Sécurité et accidents Planification de la retraite Techniques parentales Maux de dos Programme de marche Autogestion de la santé Autres (veuillez préciser) 7. Quel moment vous conviendrait le mieux pour participer à ces activités? (Veuillez cocher toutes les réponses qui s appliquent.) Lundi Printemps En matinée Mardi Été Le midi Mercredi Automne En après-midi, après le travail Jeudi Hiver En soirée Vendredi Autres (veuillez préciser) 8. Quel endroit vous conviendrait le mieux pour participer à ces activités? (Veuillez cocher toutes les réponses qui s appliquent.) Au travail À l école YMCA/YWCA Centre de santé privé 21

22 9. Accepteriez-vous de partager les coûts de participation à ces activités? Oui Non 10. Autres commentaires : Merci de votre collaboration! 22

23 Évaluation du programme de mieux-être 2 Nom du programme : Date : excellent bon moyen passable médiocre 1. Dans quelle mesure a-t-on atteint les objectifs? Que pensez-vous de l information diffusée? Que pensez-vous de l organisation du programme? Dans quelle mesure la documentation a-t-elle été utile? Que pensez-vous du moniteur? Quelle est votre évaluation globale du programme? Qu est-ce que vous avez le mieux aimé? 8. Qu est-ce que vous avez le moins aimé? 9. Recommanderiez-vous ce programme à un collègue? 10. Autres commentaires : Réservé au coordonnateur du programme de mieux-être Titre du programme : Date et heure du programme : Description du programme : I. Le programme a-t-il été mis en œuvre comme prévu? Distribution du matériel : Exécution des activités : Écarts par rapport au plan : Offririez-vous ce programme de nouveau? Oui Non Pourquoi : Recommandations : II. Combien de personnes ont participé au programme? Nombre total d employés : Nombre total de participants : Nombre total d employés à risque : Objectif : (facultatif) 2 D. Hunnicutt, A. Baldwin, B. Baun, et W. Buffet (2000). Health Promotion: Sourcebook for Canadian business (pp ). Hamilton (Ontario) : Wellness Council of Canada. 23

24 POURCENTAGE DE PÉNÉTRATION Nombre de participants / nombre d employés x 100 = % III. Le programme était-il adéquat? Coût estimatif : Coût réel : Principaux postes budgétaires : Commentaires : IV. Les participants ont-ils été satisfaits du programme? Élément Pourcentage de participants ayant accordé la cote bonne ou excellente 1. Les objectifs ont été atteints. % 2. Le programme était bien organisé. % 3. La documentation était utile. % 4. Le moniteur était compétent. % 5. Évaluation globale % Commentaires : V. Quelle proportion des employés étaient au courant du programme? Nombre d employés joints : Méthodes utilisées pour joindre les employés : Recommandation pour programmes ultérieurs : 24

25 Exemples d activités de saine alimentation Ces exemples d activités ne sont que des suggestions : ne vous y limitez pas. Les initiatives de mieux-être au travail les mieux réussies sont celles qui répondent réellement aux besoins de l organisation. Sensibilisation et information Promouvoir des idées de repas et de collations santé à l aide de panneaux d affichage. Créer un jeu-questionnaire sur la saine alimentation et offrir un prix pour le gagnant, par exemple un chèque-cadeau valable dans une épicerie du coin ou un centre de santé. Promouvoir le Guide alimentaire canadien pour manger sainement. Afficher des pancartes offrant des suggestions d achat d aliments sains près de la caisse dans la cafétéria ou près des distributeurs automatiques. Envoyer des courriels hebdomadaires rappelant aux employés de faire des choix alimentaires sains, notamment le nombre et la taille des portions recommandés dans le Guide alimentaire canadien. Lancer un échange de recettes de mets santé parmi les employés. Mettre en vedette un aliment du mois et fournir des recettes et des idées pour l apprêter. Inviter les employés à s envoyer des «fruit-o-grammes» (p. ex., pour se féliciter d un travail bien fait ou s encourager lors d une journée difficile). Développement de compétences et apprentissage Organiser un tirage d un livre de recettes, par exemple, auquel les employés peuvent participer lorsqu ils achètent un aliment santé particulier à la cafétéria (p. ex., un fruit). Inviter une diététiste ou un chef à démontrer comment préparer des mets ou des recettes santé. Créer un jeu-questionnaire sur la saine alimentation et offrir un prix pour le gagnant, par exemple un chèque-cadeau valable dans une épicerie du coin ou un centre de santé. S inspirer des suggestions des employés pour offrir des cours pratiques sur différents thèmes associés à la saine alimentation, comme le diabète ou les maladies du cœur. Organiser des visites guidées d épiceries où une diététiste enseigne aux employés à lire les étiquettes alimentaires. Initier les employés au ProfilAN qui se trouve sur le site Web des Diététistes du Canada. Organiser un repas-partage où les employés préparent et apportent des mets santé à partager avec les autres (ils peuvent également échanger leurs recettes). Organiser un «défi bouffe» où la consommation de fruits et de légumes est enregistrée sur un diagramme à barres affiché bien en vue. Offrir aux employés l occasion d apprendre à cuisiner des mets multiculturels. 25

26 Ambiance de travail Offrir des aliments sains et à faible teneur en matière grasse à la cafétéria, à la cantine et dans les distributeurs automatiques. Fournir du lait et du jus dans les distributeurs automatiques. S assurer que les choix santé sont bien en vue dans la cafeteria en utilisant de grandes pancartes et en les plaçant là où les gens circulent beaucoup. Fournir aux employés un lieu confortable, bien éclairé et stimulant pour prendre les repas. Recommander aux employés de prendre tout le temps qui leur est accordé pour les repas afin qu ils puissent manger sans se presser. S associer à des producteurs locaux afin d offrir des aliments locaux. Fournir aux employés des installations adéquates pour la préparation d aliments, notamment une cuisine équipée d un réfrigérateur, d un four à micro-ondes, d un grillepain et d un évier. Politique Des aliments sains doivent être offerts lors de toutes les activités organisées par l entreprise (p. ex., réunions du personnel, congrès, etc.) Les choix santé offerts dans la cafétéria doivent se vendre au même prix ou moins cher que les aliments moins bons pour la santé. Des choix santé doivent être offerts pour tous les repas servis à la cafétéria durant la journée. Les services alimentaires et les distributeurs automatiques doivent offrir des choix santé. Mener un sondage auprès des employés afin de savoir quels aliments santé ils aimeraient pouvoir obtenir à la cafétéria. 26

27 Exemples d activités physiques Ces exemples d activités ne sont que des suggestions : ne vous y limitez pas. Les initiatives de mieux-être au travail les mieux réussies sont celles qui répondent réellement aux besoins de l organisation. Sensibilisation et information Promouvoir l utilisation des escaliers à l aide d affiches et de défis. Envoyer des courriels hebdomadaires contenant des conseils sur l activité physique et mettant en vedette le Guide d activité physique canadien. Fournir des renseignements sur des programmes et des installations d activité physique, des sentiers de marche et des pistes cyclables de votre région, soit à l aide d affiches ou sur Internet. Promouvoir le transport actif (p. ex., se rendre au travail en vélo ou à pied). Développement de compétences et apprentissage Organiser des cours à l heure du dîner (p. ex., yoga, tai-chi ou entraînement de la force). Organiser un défi de podomètre ou d escaliers où les employés doivent parcourir une certaine distance pour se qualifier. Créer un club de marche ou de course dont les rencontres ont lieu à l heure du dîner. Organiser des cliniques d instruction sur diverses activités physiques, comme la course, la marche, le yoga, l entraînement contre résistance, le ski de fond, le patinage ou le vélo, ou encore des séances d information sur le choix des chaussures et du matériel. Ambiance de travail Mettre sur pied des équipes sportives (p. ex., baseball, hockey, basket-ball, quilles ou curling) qui pourront compétitionner à l interne ou contre d autres organisations. Créer un environnement attrayant, sécuritaire et sain dans vos puits d escalier en y intégrant un bon éclairage, une peinture fraîche, de la musique et des girons de caoutchouc. Incorporer l activité physique aux activités organisées par l entreprise, comme les piqueniques et les congrès. Inscrire une équipe à des activités communautaires comme des tournois de golf, des courses de bateau-dragon, des activités scolaires, etc. Prévoir des pauses ergonomiques régulières (p. ex., envoyer un rappel en ligne pour inciter les employés à se lever et à s étirer). Aménager une salle d exercice ou un centre de conditionnement sur le lieu de travail. Définir des itinéraires de marche sur le lieu de travail (à l extérieur ou à l intérieur). Prendre des dispositions avec d autres entreprises pour que les employés puissent utiliser leurs terrains de stationnement et vice-versa. 27

28 Politique Offrir une aide financière pour l activité physique (p. ex., adhésion au centre de conditionnement, inscription à des cours de yoga, etc.). Permettre des heures de travail flexibles pour ceux qui souhaitent intégrer l activité physique à leur journée de travail. Appliquer des politiques favorables à la santé et à l activité physique lors de réunions (p. ex., se lever et bouger aux deux heures). 28

29 Exemples d activités favorisant le mieux-être psychologique Ces exemples d activités ne sont que des suggestions : ne vous y limitez pas. Les initiatives de mieux-être au travail les mieux réussies sont celles qui répondent réellement aux besoins de l organisation. Sensibilisation et information Offrir aux employés l occasion de participer à des cours d éducation permanente. Organiser des dîners-causeries sur divers thèmes liés à la santé et susceptibles de promouvoir le mieux-être psychologique des employés (p. ex., leadership, gestion du temps, relaxation, équilibre travail-vie, gestion du stress, etc.). Annexer aux talons de chèque de paye un dépliant décrivant le Programme d aide aux employés et aux familles (PAEF) et énumérant les ressources disponibles. Créer un bulletin d information (papier ou électronique), un site Web interne, des affiches et d autre matériel permettant d assurer une diffusion continue de renseignements sur divers thèmes associés au mieux-être psychologique. Sensibiliser les employés aux bienfaits psychologiques de l humour et aux formes appropriées d humour en milieu de travail. Offrir des idées pratiques pour une utilisation efficace de l humour au travail. Développement de compétences et apprentissage Organiser des ateliers pratiques sur divers thèmes associés au mieux-être psychologique (p. ex., connaissances pratiques, renforcement d équipe, résolution de conflits et de problèmes, pensée critique, etc.). Offrir une formation sur les principes et les techniques de communication efficace. Offrir des ateliers interactifs sur les sources de stress, les symptômes du stress et les stratégies de gestion du stress, y compris des démonstrations d exercices de relaxation. Offrir des ateliers pour aider les employés à prendre conscience de leurs façons d exprimer la colère et à apprendre des manières constructives de gérer leurs sentiments de colère. Offrir aux superviseurs une formation relative aux techniques de gestion efficaces. Ambiance de travail Offrir des heures de travail flexibles. Encourager et appuyer les employés qui s intéressent à l éducation. Décourager les surcharges de travail continues, car elles nuisent à l équilibre travailvie. Afficher bien en vue, là où les gens circulent beaucoup, les valeurs et les buts de l organisation en matière d équilibre vie-travail. Permettre des congés d études visant l avancement de la carrière. Créer un programme de milieu de travail respectueux ou de reconnaissance du milieu de travail. Mettre en œuvre un Programme d aide aux employés et aux familles. 29

30 Politique Concevoir et mettre en œuvre des politiques et des stratégies qui favorisent la gestion efficace de la charge de travail. Instaurer des pratiques qui favorisent la vie familiale, comme des journées où les employés peuvent varier leurs heures de travail ou faire un partage d emploi. Encourager une politique de «décrochage complet» lors des vacances (c.-à-d. aucun téléphone cellulaire ou téléavertisseur). Créer une journée annuelle où les employés emmènent leurs enfants au travail et les encourager à y participer. Appuyer un programme de retour graduel au travail après un congé. Permettre des absences autorisées pour la contribution à des activités communautaires approuvées. 30

31 Exemples d activités favorisant la vie sans fumée Ces exemples d activités ne sont que des suggestions : ne vous y limitez pas. Les initiatives de mieux-être au travail les mieux réussies sont celles qui répondent réellement aux besoins de l organisation. Sensibilisation et information Mettre en exposition des ressources sur la vie sans fumée. Installer des enseignes à l extérieur du bâtiment afin d assurer que les gens savent que c est un lieu sans fumée. Envoyer régulièrement des courriels sur l importance de vivre sans fumée. Promouvoir le service d aide aux fumeurs ( ). Fournir au personnel des ressources sur la vie sans fumée (dépliants, livres et feuilles de renseignements). Organiser annuellement un salon de la santé afin de fournir les renseignements les plus récents sur la vie sans fumée. Organiser des concours de renoncement au tabac entre divers lieux de travail ou services. Utiliser des prix, des jeux-questionnaires hebdomadaires et un lancement tapageur pour accroître la participation. Recueillir et diffuser des témoignages de personnes qui ont réussi à arrêter de fumer. Offrir des séances d information le midi sur des thèmes comme «Comment élever des enfants sans fumée» ou «Comment profiter pleinement de la thérapie de remplacement de la nicotine». Organiser des concours et des activités spéciales sur le lieu de travail lors de la Semaine nationale sans fumée ou du Mercredi sans tabac en janvier, ou lors de la Journée mondiale sans tabac le 31 mai. Lier ces célébrations à la mise en œuvre de votre propre JSF. Jumeler les activités de la vie sans fumée à d autres activités visant à favoriser le mode de vie sain au travail, comme les groupes de marche à l heure du midi ou de la pause (marcher au lieu de fumer). Développement de compétences et apprentissage Proposer aux parents des techniques et un soutien permanent pour créer un milieu familial sans fumée et ainsi encourager les jeunes à maintenir une vie sans fumée. Par l intermédiaire du Programme d aide aux employés ou du personnel responsable de la santé au travail, fournir des séances de counselling individuelles ou de la documentation autodidactique aux personnes qui utilisent des produits du tabac. Inscrire les employés au service d aide aux fumeurs en demandant au personnel responsable de la santé au travail d envoyer une recommandation par télécopieur. Offrir des programmes collectifs de renoncement au tabac en milieu de travail ou subventionner la participation à des programmes communautaires. 31

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES

RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES RÈGLEMENTS POLITIQUES - PROCÉDURES OBJET : Politique de santé globale du personnel COTE : DG 2013-02 APPROUVÉE PAR : Le conseil d administration le 26 février 2013 EN VIGUEUR LE : 26 février 2013 RESPONSABLE

Plus en détail

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS

Compétences essentielles numériques dans les petites entreprises rurales QUESTIONNAIRE DU SONDAGE PRÉ- FORMATION DES EMPLOYEURS 1 Nom de l organisation INTRODUCTION Merci de prendre le temps de participer à ce sondage. Les résultats nous fourniront des données essentielles afin de mesurer l efficacité de la formation. Ces données

Plus en détail

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS

PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS PLAN D ACTION AXÉ SUR LES RÉSULTATS concernant l application de l article 41 de la Loi sur les langues officielles 2009-2012 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Renseignements généraux... 2 Résumé des résultats

Plus en détail

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises

Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises Consolider les groupes d intérêt en santé publique : Leçons apprises L Association des facultés de médecine du Canada (AFMC) a obtenu des fonds de l Agence de la santé publique du Canada afin de promouvoir

Plus en détail

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7

Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 Cadre complet de mieux-être en milieu travail Présenté par : Marilyn Babineau, Réseau de santé Horizon Isabelle Duguay, Réseau de santé Vitalité Le 7 novembre 2012 Cadre de mieux-être en Le cadre de notre

Plus en détail

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires

Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Programme de formations et de conférences Stimuler le rayonnement, le professionnalisme l efficacité et le développement des affaires Outils concrets, actualisés et flexibles pour professionnels, gestionnaires,

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses

Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick Questions et réponses 1) Qu est-ce que la Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick? La Semaine du mieux-être du Nouveau-Brunswick a été proclamée afin de nous

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU

OUTIL D AUTOÉVALUATION DU Institut de leadership en éducation OUTIL D AUTOÉVALUATION DU L EADERSHIP Instructions Ministère de l Éducation INSTRUCTIONS ET RECOMMANDATIONS POUR L UTILISATION EFFICACE DE L OUTIL Les recherches montrent

Plus en détail

Sun Life. Programme d aide aux employés. Pour aider votre entreprise à mieux performer.

Sun Life. Programme d aide aux employés. Pour aider votre entreprise à mieux performer. Sun Life Programme d aide aux employés Des services professionnels et confidentiels pour aider à résoudre les problèmes susceptibles de nuire à la performance au travail. Pour aider votre entreprise à

Plus en détail

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation»

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Tableau 1 : Sujets abordés Sujets (n = 3 220) n Innovation et qualité dans l apprentissage des jeunes enfants 2 775 86 Aider

Plus en détail

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario)

Plan d accessibilite pluriannuel. La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) Plan d accessibilite pluriannuel La Cité collégiale 2012 (en vertu de la Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario) La Loi sur l accessibilité pour les personnes handicapées de

Plus en détail

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire

ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire ORGANISER UNE FÊTE SCOLAIRE Guide pour le coordonnateur scolaire Il existe différentes façons pour votre école de participer au programme des Fêtes du patrimoine du Nouveau-Brunswick. Idéalement, votre

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

Comment devenir un employeur de choix

Comment devenir un employeur de choix Comment devenir un employeur de choix Qualité de l équilibre travail-vie personnelle Cahier Comment devenir un employeur de choix Qualité de l équilibre travail-vie personnelle AVERTISSEMENT La présente

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

Liste de questions et d initiatives relatives à l établissement d un plan d action pour les fonctions et services essentiels

Liste de questions et d initiatives relatives à l établissement d un plan d action pour les fonctions et services essentiels Liste de questions et d initiatives relatives à l établissement d un plan d action pour les fonctions et services essentiels Initiatives en matière d établissement de plans d urgence et de plans d action

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

Programme contre le diabète. Aidez vos employés à prendre leur santé en main

Programme contre le diabète. Aidez vos employés à prendre leur santé en main Aidez vos employés à prendre leur santé en main Programme contre le diabète CibleSANTÉ Financière Sun Life Si la tendance se maintient, un Canadien sur trois sera diabétique ou prédiabétique d ici 2020

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Connaître vos revenus et vos dépenses

Connaître vos revenus et vos dépenses Connaître vos revenus et vos dépenses NIVEAU 9-12 La présente leçon donnera l occasion aux élèves d examiner leurs revenus et leurs dépenses, et d apprendre à établir un budget. Cours Initiation aux affaires

Plus en détail

L abandon du tabac et le milieu de travail

L abandon du tabac et le milieu de travail L abandon du tabac et le milieu de travail Profil des fumeurs au Canada et programmes d abandon du tabac dans les milieux de travail canadiens Louise Chénier Gestionnaire, Recherche en santé et mieux-être

Plus en détail

LA CRÉATION DE VOTRE PLAN DE DÉPLACEMENTS PENDANT LES JEUX

LA CRÉATION DE VOTRE PLAN DE DÉPLACEMENTS PENDANT LES JEUX 4 De quoi s agit-il? Ce plan servira à énoncer les mesures que vous prendrez pour veiller à l efficacité des déplacements pendant les Jeux : Pour les employés, dans leurs allers-retours et déplacements

Plus en détail

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel

LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005. Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel LOI SUR L ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES DE L ONTARIO (LAPHO) - 2005 Ricoh Canada NORMES D ACCESSIBILITÉ INTÉGRÉES Plan pluriannuel Partie I DISPOSITIONS GÉNÉRALES Section Initiative Description

Plus en détail

Réalisez vos rêves de carrière

Réalisez vos rêves de carrière Réalisez vos rêves de carrière UN EMPLOYEUR DE CHOIX Premier employeur en TI au Canada, entreprise internationale en pleine croissance, CGI est constamment à la recherche de personnes compétentes, créatives

Plus en détail

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE

SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE Description de programme PROMOUVOIR L AUTONOMIE ÉCONOMIQUE SUR LE PLAN COMMUNAUTAIRE 1125, promenade Colonel By, Ottawa (Ontario) K1S 5B6 Tél. : (613) 520-2600, poste1588 Téléc. : (613) 529-3561 Courriel

Plus en détail

Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses

Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses Augmentation salariale dans les services de garde d enfants/subvention d aide aux services de garde en milieu familial Liste de questions et réponses GÉNÉRAL Q1. En quoi consiste l initiative de l augmentation

Plus en détail

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA

RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA RÔLES ET RESPONSABILITÉS SUGGÉRÉES POUR LE COORDONNATEUR COMMUNAUTAIRE DU SISA Le présent document a pour but de servir de guide pour ce qui est des rôles et des responsabilités du coordonnateur communautaire

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU YUKON

GOUVERNEMENT DU YUKON GOUVERNEMENT DU YUKON Politique 1.7 MANUEL D ADMINISTRATION GÉNÉRALE VOLUME 1 : POLITIQUES MINISTÉRIELLES GÉNÉRALES TITRE : POLITIQUE SUR LES SERVICES EN FRANÇAIS ENTRÉE EN VIGUEUR: 12 mai 1994 DERNIÈRE

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Guide des exigences de soumission obligatoires

Guide des exigences de soumission obligatoires - Présentez les reçus/les factures originales et détaillées des repas et des rafraîchissements admissibles durant les cours de formation. 1 Guide des exigences de soumission obligatoires Les soumissions

Plus en détail

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05

MANUEL DE GESTION. OBJET : Politique de développement des ressources humaines NUMÉRO : 3400-451-05 1. OBJECTIF Promouvoir le développement professionnel et personnel pour que chacun contribue à l atteinte des objectifs organisationnels, à l amélioration continue de la qualité et de l efficacité des

Plus en détail

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie)

Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle. Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Ligne directrice du cours menant à une qualification additionnelle Affaires et commerce Comptabilité (première partie) Annexe D Règlement sur les qualifications requises pour enseigner Mai 2005 (Révisée

Plus en détail

DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA

DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA DIRECTIVES DE SOUMISSION DE CANDIDATURE POUR LA BOURSE DE RECHERCHE DE L HÉRITAGE DE LA RECHERCHE ORTHOPÉDIQUE AU CANADA (HROC) Les candidatures doivent être soumises par voie électronique, en format PDF,

Plus en détail

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson

Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Présent pour vous Allaitement maternel et alimentation du nourrisson Préambule L Ordre des pharmaciens du Québec assure la protection du public en encourageant les pratiques pharmaceutiques de qualité

Plus en détail

Gestion de la prévention

Gestion de la prévention Gestion de la prévention Pour un comité de santé et de sécurité efficace Coopérer pour réduire les lésions professionnelles L expérience montre qu une entreprise qui se dote d un comité de santé et de

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec.

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec. CAHIER DE GESTION RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL ENSEIGNANT NON SYNDIQUÉ DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DE L INSTITUT MARITIME DU QUÉBEC (Règlement n 07-01.25) COTE 32-06-01.301

Plus en détail

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché

5/23/2014. Norme de santé et sécurité psychologique et autres normes dans le marché La norme nationale sur la santé et sécurité psychologiques au travail, la norme "Entreprise en santé" et la norme "Conciliation travail famille": Comment s'y retrouver et comment choisir? Présentée par:

Plus en détail

Cesser de fumer une fois pour toutes

Cesser de fumer une fois pour toutes MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Cesser de fumer une fois pour toutes Aperçu de la trousse Félicitations! Vous vous apprêtez à vivre une expérience

Plus en détail

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ

POLITIQUE VENTE ET SERVICE D ALCOOL À L UNIVERSITÉ Date d entrée en vigueur : 15 mars 2011 Origine : Vice-rectorat aux services Remplace/amende : 23 septembre 2002 Numéro de référence : VPS-3 Remarque : Le masculin est utilisé pour faciliter la lecture.

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

Pour une vie en santé

Pour une vie en santé Mémoire de l AMC au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes Pour une vie en santé Présenté par : Anne Doig, MD, CCFP, FCFP Présidente sortante Priorité au discours prononcé A healthy population

Plus en détail

Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail

Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail Environnement et Travail Santé et sécurité au travail Vos droits,vos responsabilités, et la loi sur la santé et sur la sécurité au travail «Quels sont mes droits en vertu de la loi?» «De quelle façon mon

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées

QUESTIONNAIRE DE SONDAGE. Le droit et les personnes âgées QUESTIONNAIRE DE SONDAGE Le droit et les personnes âgées À PROPOS DU SONDAGE La Commission du droit de l Ontario (CDO) et son projet sur le droit touchant les personnes âgées La CDO, un organisme public

Plus en détail

Questionnaire à l intention des intervenants. Invitation à faire des commentaires

Questionnaire à l intention des intervenants. Invitation à faire des commentaires Consultations sur les exigences en matière d efficacité énergétique et de gestion efficace de l eau prévues au codes du bâtiment et de la plomberie du Manitoba Questionnaire à l intention des intervenants

Plus en détail

Bienvenue. Critères d éligibilité. Contact Information

Bienvenue. Critères d éligibilité. Contact Information Bienvenue La Fondation de bienfaisance Placements Mackenzie (la Fondation) est un organisme sans but lucratif dirigé par les employés. Nous avons pour mission d investir dans des organismes et programmes

Plus en détail

Mise en œuvre de stratégies travail-vie personnelle dans votre organisation

Mise en œuvre de stratégies travail-vie personnelle dans votre organisation Mise en œuvre de stratégies travail-vie personnelle dans votre organisation De l adhésion de la direction aux besoins des employés, vers une initiative profitable Cahier Mise en œuvre de stratégies travail-vie

Plus en détail

Subventions de partenariat stratégique pour les projets. Concours de 2015. La demande, les critères d évaluation, et les rapports

Subventions de partenariat stratégique pour les projets. Concours de 2015. La demande, les critères d évaluation, et les rapports Subventions de partenariat stratégique pour les projets Concours de 2015 La demande, les critères d évaluation, et les rapports La demande, les critères d évaluation, et les rapports Partenariats de recherche

Plus en détail

Table des matières. Formation à l ISPC

Table des matières. Formation à l ISPC Table des matières Ateliers... 2 Planification et prise de décisions axées sur la santé de la population... 2 Autoapprentissage à l ISPC... 3 Introduction à la santé de la population... 3 Explorer la santé

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable

École de technologie supérieure. Plan d action de développement durable École de technologie supérieure Plan d action de développement durable 2009-2012 Enseignement et recherche Favoriser l intégration du concept de développement durable dans les activités d enseignement

Plus en détail

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein

Bureau de la sécurité des transports du Canada. Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein Bureau de la sécurité des transports du Canada Présentation sur l application du paragraphe 3(2) de la Loi sur le multiculturalisme canadien au sein des institutions fédérales (2005-2006) Modèle pour la

Plus en détail

NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE

NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE NORME 12 : SERVICES DE SANTÉ, DE CONSEILS PERSONNALISÉS ET D AIDE FINANCIÈRE À L INTENTION DES ÉTUDIANTS EN MÉDECINE Une faculté de médecine offre des services à tous les étudiants en médecine pour les

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE

FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Agence canadienne de développement économique du Nord Canadian Northern Economic Development Agency FORMULAIRE DE DEMANDE AU TITRE DU DEE Directives 1. Le formulaire de demande au titre du DEE nous permet

Plus en détail

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES

PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES PROGRAMME DE LOGEMENTS AVEC SERVICES DE SOUTIEN LIGNES DIRECTRICES OPÉRATIONNELLES Janvier 2009 TABLE DES MATIÈRES Page Préambule 3 1. Dotation en personnel 4 1.1 Compétences du personnel 4 1.2 Fonctions

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

LA SANTÉ FINANCIÈRE DE VOTRE ENTREPRISE EST INTIMEMENT LIÉE À LA SANTÉ DE VOS EMPLOYÉS

LA SANTÉ FINANCIÈRE DE VOTRE ENTREPRISE EST INTIMEMENT LIÉE À LA SANTÉ DE VOS EMPLOYÉS LA SANTÉ FINANCIÈRE DE VOTRE ENTREPRISE EST INTIMEMENT LIÉE À LA SANTÉ DE VOS EMPLOYÉS Il peut paraître à première vue difficile de quantifier les retours sur investissements d un programme de santé en

Plus en détail

POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail

POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail POLITIQUE en matière de gestion intégrée de la santé, sécurité et bien-être au travail Ce document s'adresse à tout le personnel La Direction des ressources humaines est responsable de son application

Plus en détail

Répertoire des banques de renseignements personnels

Répertoire des banques de renseignements personnels Répertoire des banques de renseignements personnels L inclusion d un dossier dans le Répertoire des banques de renseignements personnels du Centre régional de santé de North Bay ne signifie pas pour autant

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme

Faire parvenir les documents suivants à l agent de soutien du programme Reconnaissances des acquis Crédits d équivalence et exemptions Prendre note : Il n y a aucun frais associés au processus d évaluation du dossier Tous les participants au programme doivent obtenir des crédits

Plus en détail

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005

Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Rapport de suivi de 2007 sur la vérification de la technologie de l information de janvier 2005 Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada et Conseil de recherches en sciences humaines

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES

BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES BOURSES D ÉTUDES DE LA SOCIÉTÉ D ÉNERGIE DU YUKON BOURSE D ÉTUDES GÉNÉRALES Bourses d études annuelles de 2 000 $ offertes à deux étudiants 1 entamant leur première année d études postsecondaires. Bourses

Plus en détail

REMIND et LA COMMUNICATION MOBILE SCOLAIRE

REMIND et LA COMMUNICATION MOBILE SCOLAIRE REMIND et LA COMMUNICATION MOBILE SCOLAIRE 02 03 04 05 Le lien entre la maison et l école Cinq étapes pour commencer à utiliser Remind Conseils pratiques pour favoriser l inscription des élèves et des

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES PETITES ENTREPRISES Développement économique Yukon INVESTYUKON.COM Le Fonds pour le commerce et les entreprises du Yukon (FCE) a été créé par le ministère du Développement

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT Chères collègues, chers collègues, Tous les six ans, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR :

MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : NUMÉRO : DRH-006. Direction des ressources humaines OBJET : EN VIGUEUR : MANUEL DE POLITIQUES ET PROCÉDURES PROVENANCE : Direction des ressources humaines OBJET : Formation et développement des ressources humaines (excluant le personnel cadre) NUMÉRO : DRH-006 EN VIGUEUR :

Plus en détail

Demande d évaluation de l expérience de travail connexe aux fins de détermination du salaire

Demande d évaluation de l expérience de travail connexe aux fins de détermination du salaire Demande d évaluation de l expérience de travail connexe aux fins de détermination du salaire Veillez à ce que votre formulaire de demande rempli et les documents pertinents soient envoyés au : Bureau du

Plus en détail

Borden Family Resource Centre. Le Centre de ressources à la famille de Borden. Service de formation en langues secondes Guide du participant

Borden Family Resource Centre. Le Centre de ressources à la famille de Borden. Service de formation en langues secondes Guide du participant Borden Family Resource Centre Le Centre de ressources à la famille de Borden Service de formation en langues secondes Guide du participant Juillet 2009 Table des matières Énoncé de programme...3 Admissibilité...

Plus en détail

Plate-forme pédagogique

Plate-forme pédagogique Plate-forme pédagogique Le programme éducatif «Accueillir la petite enfance» En tant que CPE, nous appliquons le programme éducatif du ministère «Accueillir la petite enfance». Ce programme a pour but

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées

Règlement sur les normes d accessibilité intégrées sur les normes d accessibilité intégrées s de chaque conseil scolaire Date d entrée 2013 Établissement de politiques en matière d accessibilité Le conseil élabore, met en œuvre et tient à jour des politiques

Plus en détail

Inscription à l examen d agrément général 2015

Inscription à l examen d agrément général 2015 Inscription à l examen d agrément général 2015 Félicitations! Vous avez pris la décision de participer à l examen d agrément général qui se tiendra le samedi 17 octobre 2015 à l Université Laval, à Québec.

Plus en détail

Évaluation des besoins récréatifs de la communauté des Forces canadiennes

Évaluation des besoins récréatifs de la communauté des Forces canadiennes Évaluation des besoins récréatifs de la communauté des Forces canadiennes Les services de loisirs communautaires des Programmes de soutien du personnel (PSP) fournissent de nombreux avantages à la communauté

Plus en détail

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale

Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Équipes de santé familiale Améliorer les soins de santé familiale Guide de demande de subvention pour la création d une équipe de santé familiale Mise à jour : mai 2010 Version 3.1 Table des matières À

Plus en détail

Rapport sur les prix des services d architecture, e, de génie, d arpentage et de cartographie

Rapport sur les prix des services d architecture, e, de génie, d arpentage et de cartographie Rapport sur les prix des services d architecture, e, de génie, d arpentage et de cartographie Guide de déclaration et définitions Le présent guide a été conçu pour vous aider à remplir le Rapport sur les

Plus en détail

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES

PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES PLAN D ACTION MINISTÉRIEL POUR L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES EN RÉPONSE AUX CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS CONTENUES DANS LE CHAPITRE 1 «L ANALYSE COMPARATIVE ENTRE LES SEXES» DU RAPPORT DU PRINTEMPS

Plus en détail

Guide de démarrage d un club

Guide de démarrage d un club Guide de démarrage d un club Inscription de votre club / membres Association canadienne de ski acrobatique (ACSA) Fédération québécoise de ski acrobatique (FQSA) Table des matières Procédure Information

Plus en détail

Statuts. Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch

Statuts. Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch Statuts Av. de Rumine 2 1005 Lausanne Tel. 021 341 90 78 Mobil 078 891 95 96 www.horairecontinu.ch Statuts de l Association suisse des écoles à horaire continu I. Généralités Art. 1 Désignation, siège

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2009) Public Works and Travaux publics et Government Services Services gouvernementaux Canada Canada Canadian General Standards Board Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne. SGDDI n 1053640 1

Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne. SGDDI n 1053640 1 Plan d action de la direction Vérification des contrôles de base du Tribunal canadien des droits de la personne Opinion du Tribunal canadien des droits de la personne sur le rapport de vérification J ai

Plus en détail

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario.

Merci de remplir ce questionnaire sur le programme-cadre d éducation physique et santé de l Ontario. À TITRE D INFORMATION : Le présent document vous est fourni à seul titre d information. Un lien URL unique utilisable une seule fois sera fourni aux directions des écoles élémentaires financées par les

Plus en détail

Choisir un programme de garde d enfants

Choisir un programme de garde d enfants Choisir un programme de garde d enfants Choisir un programme pour son enfant relève d un choix très personnel pour chaque famille. Le meilleur programme est celui qui correspond à sa personnalité, à ses

Plus en détail

Les employés. de HP font des choses. exceptionnelles. HP Carrière exceptionnelle. Résultats exceptionnels.

Les employés. de HP font des choses. exceptionnelles. HP Carrière exceptionnelle. Résultats exceptionnels. Les employés de HP font des choses exceptionnelles HP Carrière exceptionnelle. Résultats exceptionnels. Chaque jour, des employés de HP des quatre coins du globe font des choses exceptionnelles pour nos

Plus en détail

Message de Patrick Lundy, président et chef de la direction, Zurich Canada

Message de Patrick Lundy, président et chef de la direction, Zurich Canada Message de Patrick Lundy, président et chef de la direction, Zurich Canada Parler au téléphone, accéder à une salle de réunion, lire l écran de son ordinateur la plupart d entre nous tiennent ces activités

Plus en détail

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition Guide santé sécurité sur l orientation des nouveaux travailleurs Première édition Orientation des nouveaux travailleurs Objectif Portée Ce guide présente aux nouveaux travailleurs un survol des sujets

Plus en détail

1.8.1 Compétences du personnel Introduction

1.8.1 Compétences du personnel Introduction Page 1 de 7 1.8.1 Compétences du personnel Introduction La présente section vise à garantir la transparence et l équité du processus d embauche pour tous les postes. Elle s applique aux offices de services

Plus en détail

«Douglas en santé» : devenir membre, c est facile! Présentez-vous au Service de santé et de sécurité du travail au Pavillon Dobell, bureau B-1116.

«Douglas en santé» : devenir membre, c est facile! Présentez-vous au Service de santé et de sécurité du travail au Pavillon Dobell, bureau B-1116. Douglas en santé L Institut Douglas se distingue des autres institutions québécoises œuvrant en santé mentale par le cadre unique de travail qu il offre à son personnel. En voie d être officiellement reconnu

Plus en détail

POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ

POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ POLITIQUE D'ACCESSIBILITÉ But L objectif de cette politique est d assurer que la Lutheran Community Care Centre offre un environnement sécuritaire et accessible d une manière qui respecte la dignité et

Plus en détail