ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE"

Transcription

1

2 ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE Les compétences variées de l équipe nous permettent d adapter nos prestations à vos besoins et de faire du «sur-mesure». n Principales activités d assistance à maîtrise d ouvrage : Entretien et maintenance de bâtiments, Travaux de restauration et de conservation, Travaux d intervention en urgence pour la mise en sécurité du clos et couvert, Projets de réhabilitation de bâti ancien, Confortements structuraux. n Soutien au maître d ouvrage à la fois sur les plans administratif et technique : Définition du projet, Programmation et plannings, Estimation budgétaire, Définition de plans de maintenance et des priorités d intervention, Demandes de subventions, Dialogues avec les administrations (Bâtiments de France, DRAC ), Consultations de maîtres d œuvre ou d entreprises, Analyse des offres, Suivi des travaux, Assistance aux opérations de réception. Cathédrale Saint-Pierre de Lisieux (14) CONSEIL ET EXPERTISE Stonevox réalise des missions de conseil s adressant à l ensemble des acteurs du bâtiment : n Assistance aux entreprises travaux pendant les chantiers (en particulier sur des problématiques de nettoyage et/ou de restauration de la pierre), n Contrôle de la qualité des travaux réalisés, n Participation aux projets de maîtrise d œuvre à la demande de l architecte mandataire sur des problématiques particulières (restauration de boiseries, traitement de la pierre, traitement de l humidité ), n Mise en place et élaboration de techniques nouvelles de traitement des pathologies, n Analyse critique d études, Par ailleurs, Stonevox intervient en tant que sapiteur en expertise d assurance ou judiciaire à la demande des experts pour : n La localisation d armatures métalliques, n L analyse de matériaux et de polluants, n Des études techniques concernant les matériaux ou les structures. Vue macroscopique de pierre avant et après nettoyage

3 DIAGNOSTIC DES OUVRAGES Le diagnostic consiste à identifier, caractériser, localiser et illustrer les pathologies qui affectent les ouvrages. Stonevox détermine la gravité des pathologies, l urgence de traitement et les préconisations pour remédier à ces désordres : n Définition des produits et matériaux à mettre en œuvre, du traitement à appliquer, n Définition des travaux à réaliser y compris protocoles d application spécifiques s il y a lieu, n Rédaction du Cahier des Clauses Techniques Particulières, n Estimation des montants de travaux, n Planification. Copropriété rue de Rivoli, Paris (75) Nous pouvons encadrer la mise en œuvre d essais de nettoyage ou de restauration en définissant précisément les caractéristiques des techniques à employer pour un résultat esthétique optimum dans le meilleur respect du matériau et de l esthétique. Détection des structures par caméra infra-rouge n Les problématiques les plus classiques sont les suivantes : Humidité, Dégradation par les sels (dosage et identification), Pathologies de la pierre et de la maçonnerie, Pathologies des charpentes en bois (insectes xylophages, champignons ), Désordres des couvertures, problèmes d étanchéité, Désordres structuraux, État des éléments sculptés Inspection par caméra endoscopique n Nous utilisons des outils performants et adaptés et préférons les investigations non destructives, permettant souvent de réduire les coûts : Caméra thermique infrarouge, Caméra endoscopique, Scléromètre, Mesure de la vitesse de propagation du son, Radar géo-physique, Pachomètre, Prélèvements d échantillons pour analyses en laboratoire. Une synthèse graphique réalisée à partir de logiciels appropriés (redressement de photographie, quantification de pathologies ) permet aux acteurs du projet de comprendre en un coup d œil les problématiques. Stonevox développe également des rendus en 3D afin de faciliter encore l appréhension du bâti et de ses pathologies. Église Sainte-Croix d Aubusson (23), représentation 3D de la structure bois du chevet

4 ÉTAT DES LIEUX DES OUVRAGES Cette mission consiste à : n Décrire la structure de l ouvrage et déterminer les caractéristiques des éléments structuraux pour permettre aux architectes et aux bureaux d études de définir le projet de réhabilitation. n Définir les interventions à réaliser au regard du projet du maître d ouvrage (chiffrage et programmation éventuels). Pour cela, nous analysons l histoire et l évolution de l ouvrage concerné grâce à l examen de documents d archives (permis de construire, actes notariés, cadastre, iconographie ). Façade nord de la cathédrale de Versailles (78) Porte de la Colonnade du Louvre, source Gallica Ensuite, nous décrivons l ouvrage à partir d observations in situ (agencement, matériaux en œuvre, dispositions anciennes et actuelles, pathologies ). L identification des pathologies concerne l ensemble du bâti (clos et couvert) et des matériaux (bois, métal, couverture de tout type, pierre et maçonnerie, brique, enduit, béton ). INSTRUMENTATION ET PRÉVISION DE LA DURÉE DE VIE DES OUVRAGES L analyse de la structure d un bâtiment, l étude de l histoire de sa construction et de ses transformations au cours du temps, le suivi de son comportement structurel sont autant de données nécessaires à la prévision de sa durée de vie et à la définition des solutions de confortement les plus adaptées. Ces études font appel aux compétences multiples des ingénieurs de Stonevox. n Analyse de la structure du bâti : Recherche historique sur la construction et l évolution du bâti, Définition d un système adapté de mesure des déformations structurelles, Spécification d éventuels seuils d alerte, et alerte en cas de dépassement Mise en place du système défini dans le respect du bâti existant, Suivi en continu des déformations, mise en place de témoins, Analyse des facteurs environnementaux extérieurs (température, humidité, vent ) et intérieurs (climatisation ), Modélisation du comportement structurel à long terme, Définition d un système de renforcement adapté. Suivi des déformations - Lycée Charlemagne et Panthéon, Paris (75)

5 Le questionnement et l accès à la connaissance des divers acteurs du Patrimoine ont beaucoup changé ces dernières années du fait de l évolution de la commande publique et privée. Ceci a conduit Stonevox à reconsidérer le schéma traditionnel de l abord du bâti ancien en lui appliquant une approche transversale (AT) et multiréférentielle. La prise en compte des éléments culturels caractéristiques du lieu géographique et de la période historique est ainsi entrée au cœur des préoccupations. Cette interrogation et cette «écoute sensible» se traduisent par le développement d une méthode d analyse et d observation originale qui pourra être déclinée sur les modes de l AT suivants : scientifique et clinique, artistique et historique, spirituelle et philosophique. Cheminée de l ancienne manufacture d allumettes d Aubervilliers (93) Ces approches ont pour but de satisfaire, confronter et donc moduler les points de vue des divers acteurs du Patrimoine. Ainsi, le scientifique ou l ingénieur aura des grilles d analyse adaptées et compatibles avec les bâtiments et les matériaux en présence. L architecte et l historien verront ces résultats bruts de la première approche modulés par les contextes techniques, artistiques et historiques dans lesquels les ouvrages ont été réalisés et dont ils sont les témoins muets. Enfin, le décideur sera sensible aux valeurs ultimes véhiculées par le sujet. Il pourra y mesurer l attachement des populations pour prendre en compte l impact de l imaginaire social. Les prestations de Stonevox dépassent aujourd hui largement les contours d un bureau d étude technique classique et se développent par une approche originale et des prestations sur mesure. Château de Trévarez (29), ISMH label Patrimoine XX ème Palais de Justice et Tribunal de Commerce de Paris (75), MH

6 DES MISSIONS «SUR MESURE» Quelle que soit votre problématique, l équipe de Stonevox mettra ses compétences à votre service pour répondre le plus justement à votre demande. Nous réalisons des missions sur mesure et adaptons nos dossiers à vos besoins. Nous sommes à même d effectuer des travaux en hauteur. POUR QUI? Les diagnostics, les expertises, les consultations, sont destinés aux Maîtres d ouvrage, aux gestionnaires, aux Maîtres d œuvre et architectes, à des entreprises ou des groupes du BTP, à des experts, QUELS BATIMENTS? Nos références sont nombreuses et souvent liées à des édifices majeurs du patrimoine. Nous intervenons sur tous les types d ouvrages (bâtiments classés ou non, immeubles de copropriété, églises, châteaux, ouvrages d art, bâtiments en pierre neufs, architecture vernaculaire, bâtiments industriels, sculptures, peintures murales ) et tous les types de matériaux (pierre de taille, maçonnerie, pierre agrafée, brique, bois, béton, enduit, métal ). Travail en hauteur : fresque Olivier Debré à Paris (75), Inspection à partir d une nacelle élévatrice, Amiens (80) PEDAGOGIE ET INNOVATION Pour une meilleure compréhension du bâti, de son histoire, de son évolution et l explication des pathologies, nous réalisons des rendus graphiques et visuels. Pour cela, nous utilisons des logiciels adaptés et développons des techniques innovantes telles que des rendus en 3D ou des campagnes d investigation à l aide de drones. DIALOGUE Nous avons l habitude de travailler en bonne intelligence avec les partenaires culturels (ACMH, STAP, DRAC, INRAP ) et également avec les institutions (Mairie, Conseils Généraux, Conseils Régionaux, Ministères ). Une écoute attentive et un respect mutuel nous permettent d éviter les points de blocage et de proposer des solutions adaptées et originales. Investigation à l aide d un drone, Paris (75) efectis group Safety issues. Solved. Espace Technologique Bâtiment Apollo Route de l Orme des Merisiers Saint Aubin France Efectis est un acteur majeur dans les sciences du feu et regroupe toutes les compétences en sécurité incendie pour les tests, les modélisations, la certification et les inspections partout dans le monde. Pour offrir des environnements toujours plus sécurisés, les équipes d Efectis étendent leurs compétences dans d autres domaines de la sécurité, comme l intégrité des structures, le diagnostic des pathologies des matériaux, des éléments et des systèmes, la prévision de la durée de vie des bâtiments anciens et récents, des monuments et des infrastructures.

26 e atelier-débat de la CEACAP : La Pierre.

26 e atelier-débat de la CEACAP : La Pierre. 26 e atelier-débat de la CEACAP : La Pierre www.stonevox-hm.com Septembre 2012 STONEVOX Stonevox est la nouvelle entité du Groupe Efectis*. Son activité est le diagnostic dans le domaine du bâti ancien

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES DIAGNOSTIC EN 4 MOIS

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES DIAGNOSTIC EN 4 MOIS CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES DIAGNOSTIC EN 4 MOIS ACCORD CADRE MONO ATTRIBUTAIRE DE MAITRISE D ŒUVRE DANS LE CADRE DE LA RESTAURATION DE L EGLISE NOTRE DAME DU GRAND ANDELY, IMMEUBLE CLASSE AU TITRE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INDICATIF MISSION DE COMMISSIONNEMENT

CAHIER DES CHARGES INDICATIF MISSION DE COMMISSIONNEMENT GUIDE A LA REDACTION D'UN CAHIER DES CHARGES Pour tout bénéficiaire d un concours financier de l ADEME dans le cadre du dispositif d aide à la décision CAHIER DES CHARGES INDICATIF MISSION DE COMMISSIONNEMENT

Plus en détail

MONTREUIL Projet Papillon

MONTREUIL Projet Papillon MONTREUIL Projet Papillon CONSTRUIRE DANS LE CONSTRUIT La Fondation Architectes de l Urgence La Fondation Architectes de l Urgence, créée en 2001, est une organisation humanitaire reconnue d utilité publique

Plus en détail

Visite de la Tour Perret et présentation du projet de rénovation

Visite de la Tour Perret et présentation du projet de rénovation DOSSIER DE PRESSE Visite de la Tour Perret et présentation du projet de rénovation Mercredi 21 février 2017 Introduction Première tour en béton armé construite en Europe, la tour Perret surplombe Grenoble

Plus en détail

LA MAINTENANCE DE DEMAIN les innovations dans le domaine des auscultations et du diagnostic en Génie Civil

LA MAINTENANCE DE DEMAIN les innovations dans le domaine des auscultations et du diagnostic en Génie Civil LA MAINTENANCE DE DEMAIN les innovations dans le domaine des auscultations et du diagnostic en Génie Civil Journée Technique Vendredi 9 septembre 2016 à l Amphithéâtre de la SMABTP Le Cahier Interactif

Plus en détail

MECENAT EN FAVEUR DES MONUMENTS HISTORIQUES PRIVES

MECENAT EN FAVEUR DES MONUMENTS HISTORIQUES PRIVES Adresse du siège Département :. 23-25 rue Charles Fourier 75013 PARIS Commune :.. Tél. : 01-53-67-76-00 Propriétaire :... Fax : 01-40-70-11-70 Dossier de demande de MECENAT EN FAVEUR DES MONUMENTS HISTORIQUES

Plus en détail

Assistance à Maitrise d Ouvrage (A.M.O.) PA 01/15 SI2B

Assistance à Maitrise d Ouvrage (A.M.O.) PA 01/15 SI2B SYNDICAT INTERCOMMUNAL BIHOREL BOIS-GUILLAUME DE LA PISCINE «TRANSAT» Affaire suivie par François COUTARD 02.35.59.56.32 MARCHE DE SERVICES Assistance à Maitrise d Ouvrage (A.M.O.) RESTRUCTURATION ET EXTENSION

Plus en détail

D i a g n o s t i c s t r u c t u r e d r s - i n g e n i e r i e P R E S E N T A T I O N. Plaquette Commerciale

D i a g n o s t i c s t r u c t u r e d r s - i n g e n i e r i e P R E S E N T A T I O N. Plaquette Commerciale D i a g n o s t i c s t r u c t u r e d r s - i n g e n i e r i e P R E S E N T A T I O N Plaquette Commerciale I N D E X 01. Accueil 02. Moyens humains 03. Missions 04. Matériels d'investigations 05.

Plus en détail

Équipements. d un fonctionnement perturbé par des bouches condamnées. de la perméabilité à l air de l enveloppe mal maîtrisée.

Équipements. d un fonctionnement perturbé par des bouches condamnées. de la perméabilité à l air de l enveloppe mal maîtrisée. Équipements E.3 1/5 VMC simple flux Domaine d application Cette fiche traite des interfaces rencontrées dans les installations de ventilation mécanique contrôlée (VMC) simple flux en bâtiment tollectif

Plus en détail

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement

Métier Activités essentielles Compétences Connaissances Savoir-faire Savoir-être Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Santé Métier Activités essentielles Compétences Conception et mise en œuvre des schémas Environnement Réaliser un diagnostic / une d organisation des soins et d organisation institutionnel et analyse.

Plus en détail

Les Services de Conception et de gestion de sites informatiques d IBM. Gages de réduction des coûts, risques et délais.

Les Services de Conception et de gestion de sites informatiques d IBM. Gages de réduction des coûts, risques et délais. IBM Services de conception et de gestion de sites informatiques Les Services de Conception et de gestion de sites informatiques d IBM. Gages de réduction des coûts, risques et délais. Les services IBM

Plus en détail

MOYEN HUMAINS ET TECHNIQUES

MOYEN HUMAINS ET TECHNIQUES PRESTATIONS 0000 En associant dans un même projet architectural des matériaux différents, on arrive à optimiser les caractéristiques principales de chacun de ces matériaux, pour en tirer une meilleure

Plus en détail

LA MALLETTE DE SOLUTIONS AU SERVICE DE VOTRE PROJET

LA MALLETTE DE SOLUTIONS AU SERVICE DE VOTRE PROJET LA MALLETTE DE SOLUTIONS AU SERVICE DE VOTRE PROJET UN ACCOMPAGNEMENT SUR-MESURE ACCESSIBILITÉ POUR LES PERSONNES HANDICAPÉES : LOCAUX PRIVÉS, ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC AMÉNAGEMENT DE VOTRE DOMICILE

Plus en détail

La prévention des risques sur les chantiers. Les acteurs et les phases du projet

La prévention des risques sur les chantiers. Les acteurs et les phases du projet MAÎTRISE ET MANAGEMENT DES RISQUES ASSOCIATION DES SPÉCIALISTES DE LA MAÎTRISE ET DU MANAGEMENT DES RISQUES La prévention des risques sur les chantiers 16 FÉVRIER 2017 Michel GARCIN Architecte DESA - Urbaniste

Plus en détail

LOURDES (65) : ÉGLISE DU SACRÉ-CŒUR NOTE DE SYNTHÈSE

LOURDES (65) : ÉGLISE DU SACRÉ-CŒUR NOTE DE SYNTHÈSE LOURDES (65) : ÉGLISE DU SACRÉ-CŒUR NOTE DE SYNTHÈSE L église du Sacré-Cœur construite entre 1875 et 1936 - constitue un édifice majeur de la ville de Lourdes, autant par sa silhouette remarquable dans

Plus en détail

UNITÉ 3 : CONSEIL EN INGÉNIERIE DE L IMMOBILIER

UNITÉ 3 : CONSEIL EN INGÉNIERIE DE L IMMOBILIER Cette unité se décompose en trois sous-unités : - U31 : Droit et veille juridique - U32 : Économie et organisation de l immobilier - U33 : Architecture, habitat et urbanisme, développement durable UNITÉ

Plus en détail

FORMATIONS. en efficacité énergétique et bâtiments durables. Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A.

FORMATIONS. en efficacité énergétique et bâtiments durables. Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. FORMATIONS en efficacité énergétique et bâtiments durables Un avenir durable se forme... Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. Enjeux du Développement durable: objectifs 2017/2020 L Union Européenne

Plus en détail

Cahier des charges. Réalisation de la programmation et accompagnement d un cycle de formations sur les techniques d éco-rénovation

Cahier des charges. Réalisation de la programmation et accompagnement d un cycle de formations sur les techniques d éco-rénovation Cahier des charges Réalisation de la programmation et accompagnement d un cycle de formations sur les techniques d éco-rénovation L'enjeu est de rendre accessible et permettre la démultiplication des projets

Plus en détail

Dossier de demande de MECENAT EN FAVEUR DES MONUMENTS HISTORIQUES PRIVES (Article 10 de la Loi de finances 2007 (loi n du 21 décembre 2006)

Dossier de demande de MECENAT EN FAVEUR DES MONUMENTS HISTORIQUES PRIVES (Article 10 de la Loi de finances 2007 (loi n du 21 décembre 2006) Adresse du siège Département :. 23-25 rue Charles Fourier 75013 PARIS Commune :.. Tél. : 01-53-67-76-00 Propriétaire :... Fax : 01-40-70-11-70 Dossier de demande de MECENAT EN FAVEUR DES MONUMENTS HISTORIQUES

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional

OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional Pour répondre aux besoins du marché et aux nouvelles normes réglementaires

Plus en détail

CENTRE DE PHYSIQUE QUANTIQUE

CENTRE DE PHYSIQUE QUANTIQUE MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR DES MISSIONS DE PROGRAMMATION CENTRE DE PHYSIQUE QUANTIQUE Cahier des Clauses Techniques Particulières Maîtrise d ouvrage

Plus en détail

Expérimentation et simulation numériques pour enseigner la technologie au collège

Expérimentation et simulation numériques pour enseigner la technologie au collège Enseigner la au collège Séminaire académique 2013-2014 Expérimentation et simulation numériques pour enseigner la au collège D. PETRELLA IA-IPR Coordonnateur de la La et le système éducatif Page 2 Définitions

Plus en détail

Contrôle Technique des Constructions. Septembre 2017

Contrôle Technique des Constructions. Septembre 2017 Contrôle Technique des Constructions Septembre 2017 Sommaire 1 Historique du métier de Contrôle Technique 2 Le cœur du métier de Contrôleur Technique 3 Les missions de Contrôle Technique 4 Le déroulement

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulieres CCTP

Cahier des Clauses Techniques Particulieres CCTP Pouvoir adjudicateur : Monsieur le Directeur du Parc national des Ecrins MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE ET A BONS DE COMMANDE passé en application des articles 28 et 77 du Code des Marchés publics Cahier des

Plus en détail

L orientation en seconde : la filière STI2D

L orientation en seconde : la filière STI2D Après la seconde au lycée Gabriel Touchard Baccalauréat général Série Scientifique S Baccalauréat technologique Série Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable STI2D MPS Méthode

Plus en détail

CATALOGUE DE NOS FORMATIONS. Société ADEL Organisme de Formation

CATALOGUE DE NOS FORMATIONS. Société ADEL Organisme de Formation CATALOGUE DE NOS FORMATIONS Société ADEL Organisme de Formation ORGANISME DE FORMATION INFILTROMETRIE ETUDE THERMIQUE NEUVE ET RENOVATION 160 Rue du Marais de Lépinoy - 62990 BEAURAINVILLE Tel 06 87 61

Plus en détail

Protection des biens et des personnes Pack Ensemble construisons votre solution de sécurité à moindre coût

Protection des biens et des personnes Pack Ensemble construisons votre solution de sécurité à moindre coût Protection des biens et des personnes Conçu pour les communes de moins de 5000 Habitants Ensemble construisons votre solution de sécurité à moindre coût Protecn@ est un Bureau d Etudes Sécurité spécialisé

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information

Systèmes et réseaux d information Systèmes et réseaux d information Métier Activités essentielles Compétences Mise en œuvre, administration et maintenance des Méthodes, processus et Avoir une vision composants logiciels d infrastructure

Plus en détail

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage

Introduction. Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Introduction Diagnostic stratégique global des bâtiments communaux une expertise urbaine et architecturale et un diagnostic de l usage Approche globale à l Échelle d un bâtiment 1. Approche globale à l

Plus en détail

Lycée des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de la Topographie RENE CAILLIE

Lycée des Métiers du Bâtiment, des Travaux Publics et de la Topographie RENE CAILLIE AMENAGEMENT ET FINITION DU BATIMENT : Le titulaire du baccalauréat professionnel Aménagement finition du bâtiment intervient sur chantier pour la mise en œuvre de différents ouvrages de partition intérieure

Plus en détail

Etat relatif à la présence de termites dans le bâtiment Arrêté du 29 mars Établi à l occasion de la vente de tout ou partie d un immeuble bâti

Etat relatif à la présence de termites dans le bâtiment Arrêté du 29 mars Établi à l occasion de la vente de tout ou partie d un immeuble bâti SCP Olivier CAZAUX Géomètre Expert Inscription au tableau de l'ordre sous le n 2007A10 0001 Lotissement VRD Projets d'urbanisme et d'aménagement de zone Copropriété Diagnostics immobiliers - Expertise

Plus en détail

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ :

EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : 1/9 EXIGENCES COMPLÉMENTAIRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI D UNE QUALIFICATION PROFESSIONNELLE D'ENTREPRISE DANS L ACTIVITÉ : MAÇONNERIE ET BÉTON ARMÉ COURANT Date d application : 01 décembre 2011 2/9

Plus en détail

Notre objectif : Vos résultats. Votre Partenaire en matière de : Maîtrise de la corrosion. Systèmes de peinture

Notre objectif : Vos résultats. Votre Partenaire en matière de : Maîtrise de la corrosion. Systèmes de peinture Notre objectif : Vos résultats Votre Partenaire en matière de : Maîtrise de la corrosion Systèmes de peinture 2012 Qui sommes-nous? HEXA est un acteur reconnu et apprécié pour sa souplesse d intervention,

Plus en détail

CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA

CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA CONSTRUIRE AVEC UN ARCHITECTE Extrait de la publication «Construire avec l architecte» publiée par le CNOA LE CHAMP D INTERVENTION DE L ARCHITECTE La vocation de l architecte est de participer à tout ce

Plus en détail

Enseignement technologique de spécialité Innovation Technologique Éco Conception

Enseignement technologique de spécialité Innovation Technologique Éco Conception Enseignement technologique de spécialité Innovation Technologique Éco Conception Jean-Luc MASSEY / Février 2013 1 Sommaire L enseignement de spécialité ITEC : Approche pédagogique Organisation des activités

Plus en détail

Constat de l état parasitaire dans les immeubles bâtis et non bâtis

Constat de l état parasitaire dans les immeubles bâtis et non bâtis 151, route des 3 Lucs à la Valentine - 13011 MARSEILLE Compagnie d assurance : LLOYD S N de police : RC 695J09U000/512 valable jusqu au 31/03/2012 Tél. : 04 91 21 62 33 Fax : 04 91 21 62 34 Email : alcyon_marseille@yahoo.fr

Plus en détail

CONSTRUCTIONS NEUVES. CONSTITUTION D UN DOSSIER DE DECLARATION PREALABLE avril Documents à fournir :

CONSTRUCTIONS NEUVES. CONSTITUTION D UN DOSSIER DE DECLARATION PREALABLE avril Documents à fournir : CONSTRUCTIONS NEUVES Vous devez déposer un dossier de déclaration préalable lorsque vous envisagez la construction d un bâtiment dont la surface de plancher et/ou l emprise au sol n excède pas 20 m² et

Plus en détail

L'entretien et la maintenance de votre patrimoine immobilier... Pourquoi?

L'entretien et la maintenance de votre patrimoine immobilier... Pourquoi? Assistance Conseil Entretien Maintenance Immobilière L'entretien et la maintenance de votre patrimoine immobilier... Pourquoi? Au même titre que le métier de suivi de travaux (construction, réhabilitation...),

Plus en détail

SYSTEMES DE PLAFONDS RAYONNANTS DE A À Z. Plafonds Rafraîchissants & Systèmes Hybrides

SYSTEMES DE PLAFONDS RAYONNANTS DE A À Z. Plafonds Rafraîchissants & Systèmes Hybrides SYSTEMES DE PLAFONDS RAYONNANTS DE A À Z Plafonds Rafraîchissants & Systèmes Hybrides 4 De la recherche à la mise en service BARCOL-AIR En sa qualité de pionnier dans le domaine des systèmes de plafonds

Plus en détail

Responsable technique des projets et Responsable du Service Marchés publics

Responsable technique des projets et Responsable du Service Marchés publics Responsable technique des projets et Responsable du Service Marchés publics Emploi (35H) attaché à la Direction Générale des Services Catégorie A ou B non titulaire CDD 1 an FINALITE DU POSTE / MISSION

Plus en détail

Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti. Communauté de communes du Pays de Montmédy

Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti. Communauté de communes du Pays de Montmédy Le pôle transfrontalier de compétences en restauration du patrimoine bâti Communauté de communes du Pays de Montmédy I. La genèse du projet A. Une communauté de communes inscrite dans la ruralité B. Un

Plus en détail

PRINCIPES POUR L ETABLISSEMENT D ARCHIVES DOCUMENTAIRES DES MONUMENTS, DES ENSEMBLES ARCHITECTURAUX ET DES SITES (1996)

PRINCIPES POUR L ETABLISSEMENT D ARCHIVES DOCUMENTAIRES DES MONUMENTS, DES ENSEMBLES ARCHITECTURAUX ET DES SITES (1996) PRINCIPES POUR L ETABLISSEMENT D ARCHIVES DOCUMENTAIRES DES MONUMENTS, DES ENSEMBLES ARCHITECTURAUX ET DES SITES (1996) Ratifié par la 11e Assemblée Générale de l ICOMOS à Sofia, octobre 1996. Considérant

Plus en détail

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE RESTAURATION DE L EGLISE SAINT OMER DE VALHUON

MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE RESTAURATION DE L EGLISE SAINT OMER DE VALHUON DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS MARCHE PASSE SELON PROCEDURE ADAPTEE MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE RESTAURATION DE L EGLISE SAINT OMER DE VALHUON DOSSIER DE CONSULTATION DE MAITRISE D OEUVRE REGLEMENT DE LA

Plus en détail

Bâtiment Infrastructures

Bâtiment Infrastructures 372 Bâtiment Infrastructures Le domaine fonctionnel Bâtiment Infrastructures regroupe les emplois relatifs à la conception, la maintenance et l exploitation des bâtiments, ouvrages et infrastructures dans

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE MAISON INDIVIDUELLE

FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE MAISON INDIVIDUELLE FORMULAIRE DE DECLARATION DU RISQUE MAISON INDIVIDUELLE AVANT RECEPTION : ASSURANCE «TOUS RISQUES CHANTIERS» APRES RECEPTION : ASSURANCE «DOMMAGES OUVRAGE» «CONSTRUCTEUR NON REALISATEUR» 1- SOUSCRIPTEUR

Plus en détail

PATHOLOGIE DES CONSTRUCTIONS LARCT 2223

PATHOLOGIE DES CONSTRUCTIONS LARCT 2223 PATHOLOGIE DES CONSTRUCTIONS LARCT 2223 Pathologie Pathologia: en grec ancien désigne l étude des passions. Pathologie Science qui a pour objet l étude des maladies de leurs causes et de leurs symptômes.

Plus en détail

LOI LCAP PROMULGUEE LE 7 JUILLET 2016 JO DU 8 JUILLET

LOI LCAP PROMULGUEE LE 7 JUILLET 2016 JO DU 8 JUILLET LOI LCAP PROMULGUEE LE 7 JUILLET 2016 JO DU 8 JUILLET Jacky CRUCHON, expert pour l ANVPAH & VSSP POINT SUR LES ULTIMES ETAPES LEGISLATIVES : La loi n 2016-925 relative à la liberté de la création, à l

Plus en détail

Ateliers RNHP Grenoble 2012 Atelier C2 référentiel métier du RAHP. Le référentiel métier du Réseau des Professionnels de l Habitat Participatif

Ateliers RNHP Grenoble 2012 Atelier C2 référentiel métier du RAHP. Le référentiel métier du Réseau des Professionnels de l Habitat Participatif Le référentiel métier du Réseau des Professionnels de l Habitat Participatif Déroulé de l atelier Présentation du RAHP Les phases d un projet d habitat participatif La maîtrise d ouvrage collective Les

Plus en détail

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007

La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL. Pascal LOCOGE - Décembre 2007 La place de l acoustique dans l offre de certification du Groupe QUALITEL Pascal LOCOGE - Décembre 2007 Qui sommes-nous? Un organisme précurseur de la certification, créé en 1974 Reconnu et indépendant,

Plus en détail

PROGRAMME DU CURSUS «RESPONSABLE EN ECO-ECLAIRAGE» FORMATION INITIALE EN BAC+3. Eclairagisme / équipements d éclairage / réglementation

PROGRAMME DU CURSUS «RESPONSABLE EN ECO-ECLAIRAGE» FORMATION INITIALE EN BAC+3. Eclairagisme / équipements d éclairage / réglementation PROGRAMME DU CURSUS «RESPONSABLE EN ECO-ECLAIRAGE» FORMATION INITIALE EN BAC+3 Eclairagisme / équipements d éclairage / réglementation - Eclairagisme : 14 h (2 jours) o Jour 1 : caractéristiques de la

Plus en détail

FILIALE DU GROUPE POLYEXPERT LEADER DANS LE DOMAINE DE L EXPERTISE AUPRÈS DES COMPAGNIES D ASSURANCE, notre société est un spécialiste reconnu dans l évaluation, le conseil et le contrôle qualité dans

Plus en détail

Introduction : Les projets de bâtiment Chapitre1

Introduction : Les projets de bâtiment Chapitre1 Chapitre 1 Introduction: Les projets de bâtiment 1- Classement des bâtiments 2- Les Secteurs des bâtiments 3- Les différentes phases d élaboration d un projet de bâtiment 4- Les différents intervenants

Plus en détail

Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38

Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38 Sébastien Lota, Directeur promotion et Rémi Lepesant, architecte agence Totem PRESENTATION DE L OPAC 38 PRESENTATION DE L OPAC 38 Gestionnaire de 23 065 logements (dont 201 en gestion pour tiers) répartis

Plus en détail

LE DIAGNOSTIQUE TECHNIQUE GLOBAL (DTG) POUR LES COPROPRIETES

LE DIAGNOSTIQUE TECHNIQUE GLOBAL (DTG) POUR LES COPROPRIETES Nos services pour garantir votre performance budgétaire par la maitrise et l optimisation de vos énergies. LE DIAGNOSTIQUE TECHNIQUE GLOBAL (DTG) POUR LES COPROPRIETES Contexte et dispositions A compter

Plus en détail

PRESENTATION DU BTS TRAVAUX PUBLICS

PRESENTATION DU BTS TRAVAUX PUBLICS PRESENTATION DU BTS TRAVAUX PUBLICS LE METIER 1. DEFINITION DE L EMPLOI (par la Fédération des Travaux Publics) Le titulaire du BTS Travaux publics est amené à exercer son métier à la production, ou en

Plus en détail

Matériaux de. Construction. Enquête. sur les perceptions, pratiques et attentes des entreprises artisanales en région Haute et Basse Normandie

Matériaux de. Construction. Enquête. sur les perceptions, pratiques et attentes des entreprises artisanales en région Haute et Basse Normandie Matériaux de Construction BIOSOURCÉS Enquête sur les perceptions, pratiques et attentes des entreprises artisanales en région Haute et Basse Normandie Confidentiel Les entreprises artisanales du bâtiment

Plus en détail

Région Bretagne, Diagnostics des structures en béton armé des ports de Brest, Lorient et Saint-Malo

Région Bretagne, Diagnostics des structures en béton armé des ports de Brest, Lorient et Saint-Malo Région Bretagne, Diagnostics des structures en béton armé des ports de Brest, Lorient et Saint-Malo Benoit THAUVIN, Cerema (DTerOuest) Claude LE LAN, Région Bretagne Contexte Port de Brest Port de Lorient

Plus en détail

Le dossier de candidature est disponible sur le site de l UFR des Sciences et techniques, ou à l ENSAN. Il est à retourner avant le 1er juin 2010

Le dossier de candidature est disponible sur le site de l UFR des Sciences et techniques, ou à l ENSAN. Il est à retourner avant le 1er juin 2010 Patrimoine industriel & habitat MASTER DIAGNOSTIC Spécialité Bâtiment et Travaux Publics ET Parcours DRAQ RPatrimoine ÉHABILITATION industriel & habitat DES ARCHITECTURES Diagnostic DU QUOTIDIEN et Réhabilitation

Plus en détail

F Dessin BTP. Appellations (Construction / Génie Civil - Bâtiment - Second œuvre) Définition. Accés à l'emploi métier

F Dessin BTP. Appellations (Construction / Génie Civil - Bâtiment - Second œuvre) Définition. Accés à l'emploi métier Appellations (Construction / Génie Civil - Bâtiment - Second œuvre) F1104 - Dessin BTP BIM Modeleur / Modeleuse Dessinateur / Dessinatrice en béton armé Dessinateur / Dessinatrice en métallerie Dessinateur

Plus en détail

Architectures de la ville. Bâti existant

Architectures de la ville. Bâti existant Architectures de la ville Bâti existant FORMATION 2017 Le logement, l environnement, le bien-être, l agriculture font partie des grands enjeux du 21ème siècle. Inventer de nouvelles manières de concevoir

Plus en détail

INSTITUT UNIVERSITAIRE DES METIERS ET DU PATRIMOINE

INSTITUT UNIVERSITAIRE DES METIERS ET DU PATRIMOINE INSTITUT UNIVERSITAIRE DES METIERS ET DU PATRIMOINE Pôle d Innovation pour l artisanat et les petites entreprises en Restauration du Patrimoine Bâti 10 rue Saint-Martin-ès-Aires - 10000 TROYES Tél.: 03.25.80.74.09

Plus en détail

Faites du sol l allié de vos projets

Faites du sol l allié de vos projets Faites du sol l allié de vos projets DES HOMMES ET DES FEMMES ENGAGÉS SUR LE TERRAIN À CHAQUE GESTE, PRENDRE CONSCIENCE DE VOS ENJEUX Bien que peu visibles, les problématiques liées à la qualité des sols

Plus en détail

Isolation par l extérieur + parement enduit mince

Isolation par l extérieur + parement enduit mince Enveloppes et revêtements extérieurs Isolation par l extérieur + parement enduit mince D.1 1/5 Domaine d application Toute construction isolée par l extérieur en travaux neufs, hors maisons en bois. Dans

Plus en détail

Fiche de Poste : GESTIONNAIRE IMMOBILIER. Intégrant une part de conduite de travaux immobilier (neuf et réhabilitation)

Fiche de Poste : GESTIONNAIRE IMMOBILIER. Intégrant une part de conduite de travaux immobilier (neuf et réhabilitation) Fiche de Poste : GESTIONNAIRE IMMOBILIER Intégrant une part de conduite de travaux immobilier (neuf et réhabilitation) CONTEXTE Bordeaux-Euratlantique est l une des plus vastes opérations d aménagement

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION AUPRES DU CONSEIL REGIONAL DE BRETAGNE DOSSIER PRIVE COMMUNE DE.. SEQUENCE 1 : FICHE D IDENTIFICATION Identification du bénéficiaire de la subvention : Nom / Structure

Plus en détail

Présentation des travaux de l IDRRIM David ZAMBON, directeur général de l IDRRIM

Présentation des travaux de l IDRRIM David ZAMBON, directeur général de l IDRRIM Présentation des travaux de l IDRRIM David ZAMBON, directeur général de l IDRRIM Intervenant et titre de la présentation j CHIFFRES CLÉS 49 membres représentatifs 59 adhérents individuels 9 comités opérationnels

Plus en détail

Colloque régional. Rénovation et transition énergétique - 3 Décembre Orléans

Colloque régional. Rénovation et transition énergétique - 3 Décembre Orléans Colloque régional Rénovation et transition énergétique - 3 Décembre 2013 - Orléans De la programmation d un projet de rénovation à son utilisation: les méthodes d organisation concourant à la réussite

Plus en détail

EXIGENCES PARTICULIÈRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI DE LA MENTION : «PATRIMOINE BÂTI»

EXIGENCES PARTICULIÈRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI DE LA MENTION : «PATRIMOINE BÂTI» 1/5 EXIGENCES PARTICULIÈRES POUR L ATTRIBUTION ET LE SUIVI DE LA MENTION : «PATRIMOINE BÂTI» Date d application : 01 juillet 2015 2/5 SOMMAIRE PAGES 1. OBJET ET DOMAINE D'APPLICATION 3 2. QUALIFICATIONS

Plus en détail

Procédures d évaluations pour les procédés photovoltaïques intégrés au bâtiment

Procédures d évaluations pour les procédés photovoltaïques intégrés au bâtiment Céline MEHL, Centre Scientifique et Technique du Bâtiment Procédures d évaluations pour les procédés photovoltaïques intégrés au bâtiment «BATIMAT, Forum Qualité et Développement Durable» Introduction

Plus en détail

Objectifs pédagogiques : Contenu : Durée : 41 jours Code module : CC01b+Exacertif1. PREPARATION A LA CERTIFICATION Programme :

Objectifs pédagogiques : Contenu : Durée : 41 jours Code module : CC01b+Exacertif1. PREPARATION A LA CERTIFICATION Programme : Durée : 41 jours Code module : CC01b+Exacertif1 PREPARATION A LA CERTIFICATION Programme : Cycle complet DIAGNOSTIQUEUR IMMOBILIER Titre «Diagnostiqueur Immobilier» de niveau III, code de spécialisation

Plus en détail

LA GESTION DES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS

LA GESTION DES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS LA GESTION DES PATRIMOINES IMMOBILIERS PUBLICS SOMMAIRE INTRODUCTION LA FONCTION GESTION DE PATRIMOINE - Synthèse - Connaître la maîtrise d ouvrage, étudier les besoins et les moyens - Connaître le patrimoine

Plus en détail

LA MAINTENANCE DE DEMAIN les innovations dans le domaine des auscultations et du diagnostic en Génie Civil

LA MAINTENANCE DE DEMAIN les innovations dans le domaine des auscultations et du diagnostic en Génie Civil LA MAINTENANCE DE DEMAIN les innovations dans le domaine des auscultations et du diagnostic en Génie Civil Journée Technique Vendredi 9 septembre 2016 à l Amphithéâtre de la SMABTP Inspection des ouvrages

Plus en détail

Société d Ingénieurs Conseils.

Société d Ingénieurs Conseils. Société d Ingénieurs Conseils www.energieetservice.fr Société d'ingénieurs Conseils energie et service est une société spécialisée dans l'ingénierie technique, contractuelle et financière dans un objectif

Plus en détail

S.T.S. E.E.C. Études et Économie de la Construction. Objectif de la formation et débouchés professionnels

S.T.S. E.E.C. Études et Économie de la Construction. Objectif de la formation et débouchés professionnels S.T.S. E.E.C. Études et Économie de la Construction Objectif de la formation et débouchés Ce BTS permet d acquérir des connaissances professionnelles sur l ensemble des activités liées à la construction

Plus en détail

Eco-rénovation patrimoniale BAPE (2010/2011) ERFIN (2012/2013)

Eco-rénovation patrimoniale BAPE (2010/2011) ERFIN (2012/2013) Eco-rénovation patrimoniale BAPE (2010/2011) ERFIN (2012/2013) mardi 21 avril 2013 Habitreg.net Atelier n 2 : Réhabilitation durable du bâti ancien Marie-Noël Neven, chargée de mission Ruralité-Environnement-Développement

Plus en détail

Ministre de la culture et de la communication. Cabinet de la ministre

Ministre de la culture et de la communication. Cabinet de la ministre Ministère de la culture et de la communication Inspection générale des affaires culturelles Délégation générale à la langue française et aux langues de France Ministre de la culture et de la communication

Plus en détail

Parcours MAPE. Objectifs de MAPE

Parcours MAPE. Objectifs de MAPE Parcours MAPE MAtériaux du Patrimoine dans l Environnement métalliques domestiques SO 2 composites organiques minéraux Objectifs de MAPE Former des spécialistes des problèmes posés par la dégradation du

Plus en détail

Thème : Introduction au Génie Civil

Thème : Introduction au Génie Civil Thème : Introduction au Lycée du B.T.P. Gaudier Brzeska - Saint Jean de Braye - Orléans page 1 Thème : Introduction au 1 - LE GENIE CIVIL 1.1 - DEFINITION Le est l ensemble des activités conduisant à la

Plus en détail

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première

Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales. Classe de Première ACADEMIE DE LILLE INSPECTION PEDAGOGIQUE REGIONALE Série «Sciences et technologies de la santé et du social» Programme de Sciences et techniques sanitaires et sociales Classe de Première RECOMMANDATIONS

Plus en détail

MAIRIE DE CHATELAILLON PLAGE

MAIRIE DE CHATELAILLON PLAGE MAITRE D OUVRAGE POUVOIR ADJUDICATEUR MAIRIE DE CHATELAILLON PLAGE 20 boulevard de la Libération 17340 CHATELAILLON PLAGE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES Travaux de réhabilitation et de réparation

Plus en détail

COMMUNE DE PORTET SUR GARONNE

COMMUNE DE PORTET SUR GARONNE COMMUNE DE PORTET SUR GARONNE Objet de la consultation : PROGRAMME D INVESTISSEMENT «BATIMENT» TRAVAUX DE REHABILITATION DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS SUITE A SINISTRE Procédure adaptée ouverte est soumise

Plus en détail

SARL ED&C. Etat relatif à la présence de termites dans le bâtiment Arrêté du 29 mars 2007

SARL ED&C. Etat relatif à la présence de termites dans le bâtiment Arrêté du 29 mars 2007 Objet Établi à l occasion de la vente de tout ou partie d un immeuble bâti La présente mission consiste à établir l état du bâtiment relatif à la présence de termites, pour l exonération de garantie de

Plus en détail

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE ITALIENNE RELATIF À

ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE ITALIENNE RELATIF À ACCORD ENTRE LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE FRANÇAISE ET LE GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE ITALIENNE RELATIF À LA RESTAURATION DE L EGLISE SAINTE MARIE DU SUFFRAGE, DITE DES AMES SAINTES, À L AQUILA Le

Plus en détail

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS

Brevet de Technicien Supérieur SERVICES INFORMATIQUES AUX ORGANISATIONS Enseignement commun - 4.1 Solutions informatiques SI1 - Support système des accès utilisateurs Ce module permet de construire les savoirs et savoir-faire liés au support et au maintien en condition opérationnelle

Plus en détail

CYCLE 3 ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES HISTOIRE DES ARTS

CYCLE 3 ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES HISTOIRE DES ARTS HISTOIRE DES ARTS L enseignement pluridisciplinaire et transversal de l histoire des arts structure la culture artistique de l élève par l acquisition de repères issus des œuvres et courants artistiques

Plus en détail

SARL AIDE IMMO DIAG. Constat de l état parasitaire dans les immeubles bâtis et non bâtis

SARL AIDE IMMO DIAG. Constat de l état parasitaire dans les immeubles bâtis et non bâtis 18, rue de la croisade - 35630 SAINT-GONDRAN SARL AIDE IMMO DIAG Compagnie d assurance : GAN N de police : A23540 016565 valable jusqu au 07/12/2015 Tél. : 0603670409 Fax : 0981409440 Email : aide.immo@free.fr

Plus en détail

ATELIER #1 - AUDIT GLOBAL Un levier pour déclencher les travaux vers une requalification architecturale réussie

ATELIER #1 - AUDIT GLOBAL Un levier pour déclencher les travaux vers une requalification architecturale réussie ATELIER #1 - AUDIT GLOBAL Un levier pour déclencher les travaux vers une requalification architecturale réussie Savoir décrypter les besoins de la copropriété (élaboration du devis) Comprendre la méthodologie

Plus en détail

UNE EXPERTISE QUI FAIT LA DIFFÉRENCE

UNE EXPERTISE QUI FAIT LA DIFFÉRENCE UNE EXPERTISE QUI FAIT LA DIFFÉRENCE UNE DÉMARCHE SUR-MESURE Parce que la réussite de chaque projet est au cœur des préoccupations du groupe, Ginger CEBTP maîtrise la totalité de la chaîne de valeurs liée

Plus en détail

Isolation thermique. Page 1

Isolation thermique. Page 1 Isolation thermique Page 1 1. Définition de l isolant thermique et domaines d utilisation 2. Réglementation thermique dans le bâtiment 3. Aperçu géologique de la pierre ponce 4. Un produit miracle dans

Plus en détail

Mesures conservatoires

Mesures conservatoires DÉGÂTS DES EAUX Mesures conservatoires Prise en charge immédiate de votre sinistre pour la mise en sécurité de vos biens afin de limiter l étendue des dégâts : Bouchonnage de l alimentation, Fermeture

Plus en détail

Fabrik Home est une société de promotion immobilière qui assure la gestion financière et technique pour la construction de maisons et appartements.

Fabrik Home est une société de promotion immobilière qui assure la gestion financière et technique pour la construction de maisons et appartements. Fabrik Home est une société de promotion immobilière qui assure la gestion financière et technique pour la construction de maisons et appartements. Notre philosophie, est de mettre tous les moyens dont

Plus en détail

DÉGÂTS DES EAUX. Thierry Marchal Architecte

DÉGÂTS DES EAUX. Thierry Marchal Architecte «Tout se déroule comme convenu : la fuite identifiée, un dispositif d assèchement adapté au sinistre, un calendrier fixe. J ai le sentiment rassurant que tout est mis en oeuvre pour un retour rapide à

Plus en détail

L analyse et la conception de l objet technique Connaissances Niveau Capacités Commentaires

L analyse et la conception de l objet technique Connaissances Niveau Capacités Commentaires P ROGRAMME DE TECHNOLOGIE CLASSE DE TROISIEME L analyse et la conception de l objet technique Besoin. Représentation fonctionnelle. Critères d appréciation. Niveau. Formaliser sans ambiguïté une description

Plus en détail

Historique et géographie des solutions techniques

Historique et géographie des solutions techniques Identifier les éléments qui déterminent le coût d un objet technique. 5 Contraintes économiques : coût global Le coût prend en compte plusieurs facteurs : - matières premières - composants - réalisation

Plus en détail

ALFA. Spécialiste de l assèchement et de la localisation de fuites. Des équipes partout en France. Une organisation efficace

ALFA. Spécialiste de l assèchement et de la localisation de fuites. Des équipes partout en France. Une organisation efficace ALFA Des équipes partout en France ufiliale du groupe Sovea France, ALFA est spécialisée dans l assèchement et la localisation de fuites. Déployées dans l ensemble du réseau de proximité des agences Sovea,

Plus en détail

Ponts, Tunnels, Aéroports et Grandes Infrastructures

Ponts, Tunnels, Aéroports et Grandes Infrastructures Ponts, Tunnels, Aéroports et Grandes Infrastructures Vos Enjeux Gestion de la Maintenance et Optimisation des Coûts Evaluation Non Destructive des Propriétés Résiduelles des Matériaux Surveillance des

Plus en détail

MAIRIE DE BRENNILIS R A P P O R T D E P R E S E N T A T I O N

MAIRIE DE BRENNILIS R A P P O R T D E P R E S E N T A T I O N MAIRIE DE BRENNILIS MAIRIE DE BRENNILIS 29690 BRENNILIS TEL 02 98 99 61 07 Département : FINISTÈRE Localité : BRENNILIS Édifice : Église Opération : Restauration des toitures R A P P O R T D E P R E S

Plus en détail

Opération nationale d inventaire : Patrimoine industriel, scientifique et technique.

Opération nationale d inventaire : Patrimoine industriel, scientifique et technique. Cahier des clauses scientifiques et techniques Opération nationale d inventaire : Patrimoine industriel, scientifique et technique. Première phase : Etat des lieux scientifique et méthodologique. L évolution

Plus en détail

NORD LECELLLES EGLISE SAINT-DENIS

NORD LECELLLES EGLISE SAINT-DENIS MAITRE D OUVRAGE : COMMUNE DE LECELLES PROJET DE DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES NORD LECELLLES EGLISE SAINT-DENIS Restauration de l église (clocher, toiture de la nef, façades et décors intérieurs)

Plus en détail