Etude sur le portage de repas à domicile

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude sur le portage de repas à domicile"

Transcription

1 D éveloppe m ent territori al É val uation P olitiques sociales E ur ope Etude sur le portage de repas à domicile PHASE 1 Juillet , place de la mairie Saint-Héand tél. : courriel : NAF : 741 E - siret :

2 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 Avant propos VALDAC : un territoire de contrastes Une population concentrée dans la vallée du Rhône Une dynamique démographique profitant aux espaces urbains Une population vieillissante Une population plus aisée dans la vallée du Rhône Le portage de repas à domicile sur le territoire de VALDAC Une couverture territoriale inégale Différents types de prestataires Le profil des usagers Les repas Les modes de liaison Les moyens humains La gestion du service Le coût et le financement du service Perception du portage de repas à domicile par les acteurs locaux Les points forts Les difficultés rencontrées Les besoins encore non satisfaits Les projets et réflexions en cours Les prestataires Les communes Synthèse et enjeux Principaux éléments de constat Des évolutions à prendre en compte Les enjeux Annexes : Données de cadrage sur le portage de repas à domicile Le contexte juridique Le contexte institutionnel local Evolution générale des services à la personne au domicile des particuliers Liste des personnes rencontrées ou contactées VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

3 Avant propos «Le service de portage de repas est l un des piliers du maintien à domicile des personnes âgées. Précieux et très souvent réclamé, il permet de prévenir la dénutrition. Mais au-delà de sa vocation nutritionnelle, ce service joue un vrai rôle social. Grâce à la visite du livreur, il offre une ouverture sur l extérieur à des êtres souvent isolés.» 1 "Valence Drôme Ardèche Centre" souhaite engager une réflexion prospective sur ce type de service à l échelle de son territoire. Il s agit de "définir l'offre de services de portage de repas sur le territoire VALDAC dans une perspective de qualification pour une offre de services adaptée au territoire". Dans ce cadre, VALDAC s est adjoint les services du cabinet Sitelle en lui confiant la réalisation d'un état des lieux de l'offre et des besoins permettant d'établir un diagnostic et de préciser les "pistes opérationnelles de propositions de mutualisations de services". La méthodologie adoptée : La démarche se décompose en deux étapes : - La réalisation d'un état des lieux et d un diagnostic : état des lieux de l offre, précision des besoins. - L établissement de pistes opérationnelles d'actions. L état des lieux et le diagnostic, dont le présent rapport rend compte, s'appuient sur : - une enquête menée auprès des communes du territoire, - une enquête menée auprès de l'ensemble des structures proposant un service de portage de repas à domicile sur le territoire de VALDAC (communes et CCAS, communautés de communes, associations, entreprises privées, établissements pour personnes âgées), - des entretiens avec des partenaires et personnes ressources 2, - une analyse démographique, - la réunion de restitution et de débat organisée le 2 juillet 2010 avec les différents acteurs concernés par la démarche (communes, prestataires, partenaires institutionnels). 1 Source : Proximologie. 2 Voir liste en annexe. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

4 Présentation du territoire d étude : Situé à cheval sur les départements de l Ardèche et de la Drôme, le territoire de Valence Drôme Ardèche Centre couvre 105 communes réparties sur 15 cantons. Territoire de projet, cette intercommunalité s est engagée en 2008 dans la procédure régionale des Contrats de Développement Rhône Alpes pour une durée de 5 ans. Cette procédure est portée par le Syndicat Mixte Eyrieux Ouvèze Vernoux (SMEOV). VALDAC : Découpage cantonal VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

5 VALDAC englobe dans son périmètre 10 Communautés de communes 3 et 1 Communauté d Agglomération (Valence Agglo Sud Rhône-Alpes ou «Valence Major»). Une grande partie du territoire appartient au Parc naturel régional des Monts d Ardèche. PNR des Monts d Ardèche et de la Montagne Ardéchoise Si l Est du territoire bénéficie d une desserte routière performante (A7, RN7, RN75, RN86 ), la partie Ouest apparaît en revanche beaucoup MOINS irriguée : «le dimensionnement des voies, le relief et l état parfois médiocre de la voirie allongent sensiblement les temps de trajet. Il en résulte différentes conséquences : - des liaisons Est-Ouest difficiles, - des liaisons inter-vallées également peu aisées, - l enclavement de certaines communes ardéchoises» 4. Réseau routier 3 Les Communautés de communes de Rhône-Crussol et du Pays de Crussol ont récemment fusionné. 4 Diagnostic stratégique Septembre VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

6 1. VALDAC : un territoire de contrastes A la fois rural et urbain, VALDAC est partagé entre la montagne Ardéchoise à l ouest, et la vallée du Rhône à l Est Une population concentrée dans la vallée du Rhône : En 2006, VALDAC compte habitants (126 habitants au km 2 ) répartis de façon inégale sur le territoire : - à l Est, les principales villes 5 de la vallée du Rhône concentrent 55% de la population du territoire (31% dans la seule ville de Valence) avec des densités parfois supérieures à habitants au km 2. - la population se concentre également dans l aire urbaine de Privas (8 624 habitants à Privas en 2006, 710 hab/km 2 ) et le long des principaux axes de communication. - à l Ouest, dans les zones rurales et de montagne, les densités de population restent à l inverse souvent inférieures à 20 habitants au km 2 (pour un tiers des communes du territoire), à l exception du pôle industriel du Cheylard (248 habitants au km 2 ). Densité Densités de de population en par 2006 commune en 2006 Saint-Martinde-Valamas Le Cheylard Lamastre Vernoux-en-Vivarais Bourg-lès-Valence Saint-Péray Valence Portes-lès -Valence Chabeuil carte Sitelle Saint-Pierreville La Voulte-sur-Rhône Privas Chomérac source : INSEE Nombre d habitants d'habitants au au km2 km² de 1000 à 1779 de 500 à 1000 de 200 à 500 de 100 à 200 de 50 à 100 de 20 à 50 de 4 à 20 5 Valence, Bourg-les-Valence, Portes-les-Valence, Guilherand-Granges, Saint-Péray, Chabeuil. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

7 1.2. Une dynamique démographique profitant aux espaces urbains : Le territoire de VALDAC connaît depuis plusieurs années une croissance démographique constante (+22,5% depuis 1968), avec une légère accélération entre les deux derniers recensements ( habitants entre 1999 et 2006, soit une hausse de 4%). Source : Insee Cette tendance générale recouvre toutefois des réalités très différentes d un secteur à l autre. Ainsi la dynamique démographique bénéficie principalement aux espaces urbains, alors qu à l inverse, le dépeuplement des espaces ruraux se poursuit. Evolution de la population entre 1999 et 2006 Saint-Martin-de-Valamas Le Cheylard Lamastre Vernoux-en-Vivarais Bourg-lès-Valence Saint-Péray Valence Chabeuil Portes-lès-Valence Saint-Pierreville La Voulte-sur-Rhône Taux de variation (%) Privas Chomérac de +20 à +27,7 de +10 à +20 carte Sitelle source : INSEE de 0 à +10 de 0 à -10 de -20 à -31,5 VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

8 1.3. Une population vieillissante : En 2006, le territoire de VALDAC compte habitants de 60 ans et plus, contre en 1999, soit une progression de 13% en 7 ans. L analyse de la pyramide des âges indique en effet un vieillissement progressif de la population de VALDAC, avec une augmentation marquée du nombre de personnes dans les classes d âges supérieures, notamment les ans, classe potentiellement concernée par des services d aide à domicile dans les années futures. Evolution de la population par classe d âges, de 1990 à Source : Insee Les cartes suivantes montrent un vieillissement plus marqué dans les zones urbaines (agglomération de Valence, Privas et ses alentours). A l inverse, 23 communes, dont les 2/3 ont moins de 300 habitants, voient le nombre de plus de 60 ans diminuer entre les deux derniers recensements. Cette progression du nombre de personnes âgées dans, ou, en périphérie des villes n est pas propre au territoire VALDAC. C est une tendance observée au niveau national : «désormais résident au cœur des villes des familles vieillissantes aisées ou pauvres. Les tendances montrent un rapprochement des personnes âgées vers les bourgs pour bénéficier des services de proximité ( ) Dans les centres bourgs, les personnes âgées occupent des logements sociaux réservés avec des crédits de l Etat. C est une étape intermédiaire entre leur habitation et le foyer. Ils bénéficient ainsi des services de proximité, des après-midis récréatifs, du portage des repas...» 7. 6 Cantons de Bourg-les-Valence, Chabeuil, Chomérac, Lamastre, La Voulte, Le Cheylard, Privas, St-Martin de Valamas, St- Péray, St-Pierreville, Vernoux, Porte-les-Valence, Valence. 7 Union Nationale des Associations Familiales - Université des familles 7/07/2007. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

9 Evolution du nombre de personnes de plus de 60 ans entre 1999 et 2006 Saint-Martinde-Valamas Le Cheylard Lamastre Vernoux-en-Vivarais Bourg-lès -Valence Saint-Péray Valence Chabeuil Portes-lès-Valence carte Sitelle Saint-Pierreville source : INSEE Privas Chomérac La Voulte-sur-Rhône Variation des plus de 60 ans de +40 à +61% de +20 à +40% de 0 à +20% de -20% à 0 de -40 à -20% Plus de 40% : Beauvallon, Gilhac-et-Bruzac, Saint-Marcel-lès-Valence, Borée, Lyas. De +20% à +40% : Beauchastel, Freyssenet, Montéléger, Saint-Apollinaire-de-Rias, Alissas, Veyras, Chomérac, Saint-Étiennede-Serre, Beaumont-lès-Valence, Étoile-sur-Rhône, Toulaud, Saint-Priest, Portes-lès-Valence, Saint-Péray, Malissard, Chabeuil, Saint-Sylvestre, Saint-Romain-de-Lerps, Issamoulenc, Pourchères, Jaunac, Creysseilles, Cornas, Coux, Châteauneuf-de-Vernoux, Gluiras. Nombre de personnes de plus de 60 ans en 2006 Saint-Martin -de-valamas Le Cheylard Lamastre Vernoux-en-Vivarais Bourg-lès-Valence Saint-Péray Valence Portes-lès-Valence Chabeuil Saint-Pierreville La Voulte-sur-Rhône carte Sitelle Privas Chomérac source : INSEE VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

10 Une tendance amenée à se poursuivre dans les prochaines années : Au niveau national, l Insee prévoit que le nombre personnes de 60 ans et plus passera de 12,6 millions en 2005 à 20,9 millions en 2035, soient +8,3 millions d habitants et +66% 8. Cette forte augmentation annoncée s explique par l augmentation de l espérance de vie et l arrivée à des âges élevés des personnes nées entre 1945 et 1975 qui correspondent aux classes très fournies de l après guerre. Sur le territoire VALDAC, si le vieillissement de la population se poursuit au même rythme qu entre les deux derniers recensements (+12,9% en 7 ans), on peut estimer à environ le nombre de personnes de 60 ans et plus vivant sur ce territoire en En revanche, si on suit les projections de l Insee (+66% en 30 ans), ce nombre sera supérieur à habitants. Projections démographiques : évolution du nombre de 60 ans et plus Projections démographiques : personnes de plus de 75 ans et personnes vivant seules L augmentation du nombre de personnes âgées de 75 et plus sur le territoire VALDAC, les plus susceptibles d être touchées par l apparition de la dépendance, apparaît encore plus sensible entre 1999 et 2006, passant de à soit +25,6% en 7 ans. Suivant ce rythme de croissance, VALDAC pourrait compter personnes de 75 ans et plus en De la même manière, personnes de 65 ans et plus pourraient vivre seules en 2013, contre en 2006 et en 1999 (+16,2% en 7 ans). 8 Scénario central du modèle de projections OMPHALE de l Insee. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

11 1.4. Une population plus aisée dans la vallée du Rhône : La population vivant sur le territoire VALDAC présente un niveau de revenu globalement moins élevé qu à l échelle départementale. Ainsi, la médiane du revenu fiscal 9 des ménages du territoire se situe à en 2007, contre en Ardèche et dans la Drôme. Mais là encore, de fortes disparités persistent puisque les revenus les plus élevés se concentrent dans les espaces urbains, essentiellement dans la vallée du Rhône (autour de Valence) et dans le sud du territoire (Privas et ses alentours) : - 25 communes urbaines et péri-urbaines présentent un taux de foyers fiscaux imposables supérieur à la moyenne régionale (57,5%), 37 ont une médiane du revenu fiscal supérieure à à l inverse, à l ouest du territoire, plus de 60 communes présentent un taux de foyers fiscaux imposables inférieur à la moyenne ardéchoise (49,2%) et une médiane du revenu fiscal inférieure à (voir cartes page suivante) 9 La médiane du revenu fiscal par unité de consommation partage les personnes en deux groupes : la moitié des personnes appartiennent à un ménage qui déclare un revenu par UC inférieur à cette valeur et l'autre moitié présente un revenu par UC supérieur. Cet indicateur permet donc de mesurer le niveau central des revenus par UC au sein d'une zone. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

12 Part des foyers fiscaux imposés en 2007 Saint-Martinde-Valamas Le Cheylard Lamastre Vernouxen-Vivarais Bourg-lès -Valence Saint-Péray Valence Chabeuil Portes-lès Valence Saint-Pierreville La Voulte sur-rhône Part de foyers fiscaux imposés Privas Chomérac de 60 à 72% de 50 à 60% carte Sitelle source : INSEE de 30 à 50% de 22 à 30% Données non fournies par l Insee (Secret statistique lié au faible nombre de foyers concernés) Médiane revenu fiscal des ménages en 2007 Saint-Martin -de-valamas Le Cheylard Lamastre Vernoux-en -Vivarais Bourg-lès- Valence Saint- Valence Péray Porteslès-Valence Chabeuil Saint-Pierreville La Voulte sur-rhône de à Privas Chomérac de à de à carte Sitelle source : INSEE de à de à VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

13 2. Le portage de repas à domicile sur le territoire de VALDAC Les éléments suivants s appuient sur deux enquêtes menées auprès de l ensemble des 105 communes de VALDAC et des organismes proposant un service de portage de repas à domicile sur le territoire : - 67 communes ont répondu à l enquête (soit un taux de retour de 64%) 10, - ainsi que 14 organismes sur les 23 identifiés (61%) 11. Communes ayant répondu à l enquête Etude portage de repas à domicile : communes ayant répondu au questionnaire au 28 juin 2010 Lamastre Saint-Martin -de-valamas Le Cheylard Vernoux-en-Vivarais Saint-Péray Valence Chabeuil Saint-Pierreville La Voulte-sur-Rhône Privas communes ayant répondu carte Sitelle Chomérac réponses données par la CC Eyrieux aux Serres Si les organismes et communes n ont pas tous répondu à l enquête, les résultats obtenus, croisés avec d autres sources de données (entretiens, investigations complémentaires), permettent néanmoins d obtenir un état des lieux relativement précis des services de portage de repas à domicile sur le territoire VALDAC communes + la communauté de communes Eyrieux aux Serres (10 communes) CCAS, 1 communauté de communes, 5 associations, 2 entreprises privée, et 1 EHPAD. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

14 2.1. Une couverture territoriale inégale : Plus d une commune sur deux bénéficie d un service de portage de repas à domicile sur le territoire Valence Drôme Ardèche Centre : 60 communes selon l enquête, soit un taux de couverture de 57%. Services de portage de repas à domicile : couverture territoriale Lamastre Saint-Martin -de-valamas Le Cheylard Vernoux -en-vivarais Saint-Péray Valence Chabeuil Saint-Pierreville La Voulte-sur -Rhône communes couvertes Privas Chomérac communes non couvertes communes non renseignées carte Sitelle Mais ces services sont répartis de façon inégale sur le territoire : - l offre est ainsi particulièrement développée dans les communes urbaines de la vallée du Rhône, avec pour certaines plusieurs organismes proposant leurs services (jusqu à 4 sur Valence, Portes les Valence et Beauvallon). - les pôles urbains de taille plus modeste (Privas, le Cheylard, Lamastre ) sont également couverts par un service de portage de repas. - mais à l ouest du territoire, plusieurs communes rurales de montagne ne bénéficient d aucun service de ce type : parmi elles, une trentaine compte moins de 300 habitants. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

15 2.2. Différents types de prestataires : 23 prestataires proposent un service de portage de repas à domicile sur le territoire VALDAC, dont 8 organismes publics (CCAS, communauté de communes, commune) et 7 associations d aide à domicile (ADMR et AAD07). Les autres prestataires sont des entreprises privées (4), des établissements hébergeant des personnes âgées (EHPAD, maison de retraite) et une structure d insertion localisée à Allex (hors territoire). Localisation des prestataires VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

16 Quatre prestataires couvrent plus de 10 communes : - deux entreprises privées (La Fringaline, Douce Vie), - deux organismes publics (CCAS de Privas et Communauté de communes Eyrieux aux Serres). Les cartes suivantes montrent des secteurs d intervention différents d un type de prestataire à l autre. Ainsi : - l activité des entreprises privées se concentre principalement le long de la vallée du Rhône. Ces prestataires trouvent en effet dans l aire urbaine de Valence un important réservoir de clientèle, globalement plus aisée que dans l espace rural, concentrée dans un rayon géographique limité, permettant d assurer la rentabilité de leur activité. Cette offre privée est complétée par celle des CCAS dans les principales villes (Valence, Portes les Valence, Guilherand-Granges, Chabeuil). - côté ardéchois, le portage de repas à domicile reste l affaire des associations et des organismes publics : o o l activité des associations prédomine au nord de VALDAC, avec notamment le canton de Lamastre sur lequel interviennent deux associations (l AAD07 et l ADMR). l activité des organismes publics (CCAS, commune, communauté de communes) apparaît plus marquée dans le sud de VALDAC (Privas, Eyrieux aux Serres). VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

17 Communes couvertes par une entreprise privée Communes couvertes par une association d aide à domicile (ADMR, AAD) Communes couvertes par un organisme public VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

18 2.3. Le profil des usagers : Les deux tiers des bénéficiaires d un service de portage de repas sur le territoire VALDAC sont des femmes, plus de la moitié ont plus de 80 ans (55%). Une analyse comparative entre une entreprise privée (La Fringaline) et le CCAS de Privas montre toutefois une différence entre les publics touchés par ces deux types de structures : le CCAS de Privas s adresse en grande majorité à des personnes ayant entre 80 et 90 ans alors que l essentiel de la clientèle de la Fringaline a entre 75 et 85 ans. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

19 83% des bénéficiaires sont des personnes vivant seules. Les trois quarts habitent dans un centre bourg. Une grande majorité des usagers bénéficie de l Allocation Personnalisée d Autonomie (79%) ce qui n est pas surprenant dans la mesure où l APA ouvre droit à une aide financière pour le recours à des services d aide à domicile, dont le portage de repas (voir annexes). VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

20 Le service de portage de repas à domicile répond essentiellement à des besoins permanents : 88% des bénéficiaires ont recours à ce service de façon régulière. La part des usagers faisant appel à ce type de prestation de façon temporaire ou occasionnelle reste marginale (12%). VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

21 2.4. Les repas : Si on écarte les entreprises privées, qui les produisent elles-mêmes, les repas sont confectionnés par : - des cuisines municipales : celles de Guilherand Granges et Valence. La ville de Valence a confié à la société Sodexho une mission d assistance technique à l exploitation, à la gestion et à l approvisionnement en denrées alimentaires et en consommable. - des prestataires privés (Sodexho, API Restauration), - ou des hôpitaux et établissements hébergeant des personnes âgées. Les menus sont déterminés par les cuisiniers de l établissement préparant les repas. Les entreprises privées telles que La Fringaline, Vitame, Sodexho ou encore API Restauration, ont en outre recours à aux conseils d une diététicienne. Le CCAS de Valence a mis en place une démarche complète pour l élaboration des menus, impliquant l ensemble des acteurs du service : «une proposition de menus est travaillée par le cuisinier et la diététicienne de Sodexho, puis discutée en pré-commission avec les responsables «enfance» et responsable «personnes âgées», puis en commission plénière avec des parents et élus». Quatre structures ont établi un cahier des charges précis pour l élaboration des menus. Ainsi, par exemple : - le cahier des charges du CCAS de Privas prévoit de privilégier : les produits frais, fruits et légumes de saison, aliments riches en eau pendant les périodes de forte chaleur, fromage à la coupe au moins 2 fois dans la semaine, viande bovine française.. - celui du CCAS de Valence précise le contenu du menu : entrée, viande ou poisson, légumes ou féculents, fromage, dessert, pain, potage pour le soir. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

22 Mise à part une exception, l ensemble des structures enquêtées affirment prendre en compte dans l élaboration des menus les goûts des usagers et les régimes spécifiques, notamment les régimes sans sel et sans sucre. Le CCAS de Privas propose ainsi, en fonction des demandes et besoins, des repas sans graisses, sans légumes secs, sans fibres, sans acide, sans iode, sans vitamine K, hypocalorique, végétarien La Fringaline répond aux besoins de 80 régimes différents. Mais seulement trois structures offre un choix de menu : les deux entreprises privées et le CCAS de Chabeuil qui travaille en partenariat avec l entreprise «Douce Vie». VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

23 La place des produits locaux dans les repas : 46% des structures interrogées déclarent privilégier les produits locaux dans la confection des repas 12 : des fruits (4 réponses), des légumes (2), la viande (1) ou encore du pain issu de l agriculture biologique (Valence). Mais en revanche, aucune des structures faisant appel à un prestataire pour la fabrication des repas n impose à ce dernier un engagement avec les producteurs locaux dans le cadre d un cahier des charges (à l exception de Valence). Une réflexion dans ce sens est toutefois engagée par la Communauté de communes Eyrieux aux Serres, le CCAS de Valence (bio) et l EHPAD de Saint- Pierreville. Certains évoquent le code des marchés publics, le prix des produits (bio, notamment) ou encore les Volumes nécessaires, devant être fournis de façon régulière, comme autant de freins à l approvisionnement local. Ce constat est confirmé par le résultat d une étude récente 13 pointant les conditions nécessaires à l approvisionnement local dans la restauration hors domicile : - les prix attractifs des produits, - la qualité des produits, - des acteurs motivés pouvant répondre à des demandes de volumes importants, - l adaptation aux marchés publics. 12 Les CCAS de Portes les Valence, Chabeuil, Guilherand Granges, Valence, la Fringaline et l EHPAD de Saint-Pierreville. 13 «Le développement de l approvisionnement local de la restauration hors domicile sur la zone périurbaine de VALDAC» Damien CHAMPAVIER, Chambre d Agriculture de la Drôme, VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

24 2.5. Les modes de liaison : Les services de portage de repas à domicile en liaison froide dominent nettement : 11 prestataires y ont recours, contre 3 en liaison chaude. La distribution en liaison chaude, nécessitant le maintien des plats chauds à une température supérieure ou égale à +63 C 14, s étend sur des secteurs proches des cuisines de production. C est le cas pour : - l ADMR de Vernoux qui couvre 4 communes (repas confectionnés par l EHPAD de Vernoux) - l AAD07 de La Voulte sur Rhône qui couvre seulement La Voulte (Foyer logement de Rivoly). La liaison froide est en projet d ici 2 ans. - l EHPAD de Saint-Pierreville. La liaison froide, dans le cadre de laquelle les repas peuvent être conservés plusieurs jours à moins de 3 C, permet la livraison de plusieurs repas en même temps et donc facilite l offre de service le weekend. Ainsi, 11 prestataires sur les 14 enquêtés proposent des repas tous les jours de la semaine. En général, il n y a pas de livraison le soir, à l exception de l EPADH de Saint-Pierreville. En revanche, plusieurs prestataires complètent le repas de midi par un potage et un laitage, comme les CCAS de Valence, de Privas ou l AAD 07 du Cheylard, par exemple. Comme le montre le graphique suivant, les entreprises privées, disposant de la logistique nécessaire (moyens humains et matériels), mais également du bassin de clientèle, présentent une forte capacité de livraison : 284 repas livrés par jour en moyenne par La Fringaline, 200 le week-end. 14 Voir annexes. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

25 Pour ce type de prestataire, guidé par une logique économique, la livraison d un grand nombre de repas est nécessaire pour atteindre le seuil de rentabilité. Les entreprises privées ne fixent d ailleurs aucun critère de sélection pour leur clientèle («fonctionnement souple pour plus de clientèle touchée»). A l inverse les organismes publics et les associations, agissant dans une optique sociale et de service public, conditionnent l accès au service de portage de repas à un certain nombre de critères : - avoir 60 ans et plus ou être handicapé, - être dans une situation nécessitant le recours temporaire au service de portage de repas (incapacité temporaire, sortie d hospitalisation ). VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

26 2.6. Les moyens humains : Le portage de repas à domicile est assuré par des professionnels : toutes les structures enquêtées emploient des salariés pour faire fonctionner le service (cuisiniers, livreurs et personnel administratif). Pour deux prestataires, la charge de la gestion et de la coordination du service est néanmoins portée par un bénévole : les ADMR de Vernoux et de Mariac-Accons. L analyse des emplois par statut montre un faible taux d emplois précaires (CDD ou emplois aidés). L essentiel des personnels sont titulaires de la fonction publique ou, dans le cas d une structure privée, bénéficient d un CDI. Néanmoins, si les contrats sont stables, le recours au temps partiel est développé 15, notamment pour la livraison des repas (entre 10 et 20 heures par semaine). En complément, certains sont affectés par la structure à d autres types de service d aide à domicile (3 réponses). 15 Constat confirmé par l étude DARES d avril 2010 sur les services à domicile : «Les salariés prestataires des associations agréées, qui assurent 80 % des heures des organismes agréés, sont pour 74 % en contrat à durée indéterminée (CDI). Le temps partiel domine et concerne 72 % d entre eux». VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

27 Enfin, le niveau de qualification du personnel de cuisine et des livreurs reste globalement plus faible que celui des salariés assurant la gestion du service. Parmi les retours d enquête, deux structures déclarent avoir fait suivre une formation spécifique à leur personnel : le CCAS de Guilherand Granges et celui de Valence. Dans les deux cas, il s agit d une formation HACCP, relative aux procédures de sécurité dans la restauration collective. L Arrêté du 9 mai 1995 réglemente l hygiène des aliments remis directement aux consommateurs. Tout chef d établissement est tenu de veiller à ce que des procédures de sécurité appropriées soient établies et mises en œuvre (et à jour) par la mise en place d une procédure dite HACCP. La formation HACCP : apprentissage d une méthode qui définit, évalue et maîtrise les dangers (microbiologiques, chimiques et physiques) qui menacent la salubrité et la sécurité des aliments. Elle permet d éliminer et/ou minimiser toutes les causes potentielles de défaut ou de défaillance avant que la définition du produit soit figée, en l occurrence valider la définition d un produit par rapport au cahier des charges fonctionnel pour en assurer la qualité. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

28 2.7. La gestion du service : Pilotage du service : Le pilotage du service de portage n est pas toujours organisé de manière très formalisée, notamment pour les associations (pas de comité de pilotage spécifique, pas de commission menus ). Des réunions sont organisées de façon ponctuelles avec l établissement fournissant les repas. Les organismes publics ont en revanche mis en place des instances et outils de pilotage : un comité de pilotage spécifique pour la communauté de communes Eyrieux aux Serres, une commission menus pour les CCAS de Valence, Portes les Valence et Privas, un cahier des charges pour le prestataire (CCAS Privas, CCAS Valence). Dans les entreprises privées, le pilotage est directement assuré par le gérant, qui organise des réunions régulières avec ses équipes. Relation avec les bénéficiaires : La relation avec les bénéficiaires apparaît en revanche plus organisée. Cette relation passe en premier lieu par de l information, réalisée grâce à des documents spécifiques. 8 structures déclarent effectuer des visites chez les bénéficiaires potentiels, en amont de la mise en place de la prestation. Des enquêtes de satisfaction sont également menées ou ont été menées par 7 structures. Dans 6 cas, une convention est passée avec le bénéficiaire. Le CCAS de Privas a par ailleurs organisé une réunion d information publique sur l alimentation, l équilibre alimentaire et les besoins nutritionnels des personnes âgées. VALDAC - Etude portage de repas à domicile Sitelle Juillet

Service intercommunal

Service intercommunal Service intercommunal de portage de repas à domicile Des repas de tradition, Fait maison! Août 2014 La cuisine centrale de Saint-Vincent Le service de restauration collective Le service de restauration

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT PORTAGE DE REPAS A DOMICILE

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT PORTAGE DE REPAS A DOMICILE REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT PORTAGE DE REPAS A DOMICILE Article 1 Objet du service de portage de repas à domicile Dans le cadre de ses actions «vie autonome», le CCAS de Saint Paul-Trois- Châteaux propose

Plus en détail

Projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement

Projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère délégué aux personnes âgées et à l autonomie Projet de loi d orientation et de programmation pour l adaptation de la société au vieillissement Réunion

Plus en détail

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6)

Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Appel à projets 2013 Portage de repas à domicile en faveur des personnes âgées autonomes (GIR 5 et 6) Caisse d Assurance Retraite et de la Santé au Travail d Aquitaine 80 avenue de la Jallère 33053 BORDEAUX

Plus en détail

Etude sur le portage de repas à domicile

Etude sur le portage de repas à domicile D éveloppe m ent territori al É val uation P olitiques sociales E ur ope Etude sur le portage de repas à domicile PHASE 2 Septembre 2010 2, place de la mairie - 42570 Saint-Héand tél. : 04 77 30 95 85

Plus en détail

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget

Logement. Maintien à domicile. Alimentation. Transport. Budget SOMMAIRE Logement Maintien à domicile Santé Alimentation Transport Budget LOGEMENT PACT Pays-Basque Le PACT vous aide à adapter votre logement : un diagnostic accessibilité réalisé par le PACT. Évaluation

Plus en détail

Colloque régional DIRECCTE Alsace. Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne

Colloque régional DIRECCTE Alsace. Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne Agence nationale des services à la personne Colloque régional DIRECCTE Alsace Prévention des risques professionnels dans les activités de services à la personne Strasbourg, 22 novembre 2010 La politique

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile

LIVRET D ACCUEIL. maintien à domicile personnes âgées - handicapées. Aide à domicile C E N T R E C O M M U N A L A C T I O N S O C I A L E LIVRET D ACCUEIL maintien à domicile personnes âgées - handicapées Aide à domicile Portage de repas Téléalarme 1 SOMMAIRE AVANT-PROPOS L aide à domicile

Plus en détail

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34

Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014. Service commerce Tel 04 75 75 70 34 Consommateurs & commerces drômois : comment ça fonctionne? Juin 2014 Service commerce Tel 04 75 75 70 34 L observatoire du commerce et de la consommation Objectifs : La connaissance de l offre commerciale

Plus en détail

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE?

COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? COMMENT COUVRIR LE RISQUE DÉPENDANCE? LE RÔLE DES CONTRATS COLLECTIFS D ENTREPRISE La dépendance se caractérise par des restrictions dans la réalisation des activités de la vie quotidienne et sociale.

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009

Evolution du nombre de logements neufs et anciens acquis à l'aide d'un PTZ en Isère entre 1999 et 2009 L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ L accession à la propriété en Isère aidée par un PTZ ADIL DE L ISERE 2 boulevard Maréchal Joffre 38000 GRENOBLE 04 76 53 37 30 Page 1 Une hausse de

Plus en détail

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS

DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS DOSSIER L ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES LES ENJEUX FINANCIERS Les Personnes Agées, de 60 ans et plus, représentent déjà plus de 11,2% de la population du Département et vers 2020 plus de 20%. Pour

Plus en détail

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie

Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA. Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Allocation personnalisée d autonomie (APA) L APA Pour aider les personnes âgées à faire face à la perte d autonomie Edition 2011 En vieillissant, il devient parfois difficile d accomplir, seul, les gestes

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE

CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE CONSEIL GENERAL DE LA VIENNE REUNION DU CONSEIL GENERAL DU 19 DECEMBRE 2014 BP 2015 COMMISSION DES SOLIDARITES Direction Générale Adjointe des Solidarités Direction du Handicap et de la Vieillesse RAPPORT

Plus en détail

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance.

Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Note de synthèse portant sur les questions sociales : Accueil des jeunes enfants : création d un schéma territorial de la petite enfance. Département XXX Note à l attention du président du Conseil Général

Plus en détail

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008

Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Eléments d intervention CNIS 18 novembre 2008 Nouvelles tendances de localisation de population et des activités sur le territoire I - Artisanat et territoire 1. Les artisans sont présents sur tout le

Plus en détail

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE BRETTEVILLE SUR ODON PROCÉDURE ADAPTÉE PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P X:\CANTINE\CONSULTATION

Plus en détail

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre Exemple de signalétique (Lycée Blaise-Pascal - Châteauroux) Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre La Région va exprimer, à travers la mise

Plus en détail

Commission Populations - Equipements

Commission Populations - Equipements Commission Populations - Equipements Synthèse du diagnostic stratégique Septembre 2010 Document de travail usage et diffusion soumis à l accord du SEBB Commission populations équipements synthèse du diagnostic

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES DISPOSITIFS

PRISE EN CHARGE DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES DISPOSITIFS DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES LISTE DE QUELQUES S D ACCOMPAGNEMENT DES PERSONNES AGEES DEPENDANTES Familles de France 28 Pce Saint-Georges 75009 PARIS Fax : 01 45 96 07 88 http://www.familles-de-france.org

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE

PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE PROTECTION SOCIALE Note d information N 2012-22 du 6 avril 2012 PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE REFERENCES Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires (Journal officiel

Plus en détail

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements

Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Projet de loi de cohésion sociale / Propositions d amendements Pourquoi encourager la création de Centres Intercommunaux d Action Sociale est une réponse pertinente aux difficultés sociales auxquelles

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

LE PORTAGE A DOMICILE

LE PORTAGE A DOMICILE Pour plus de renseignements, veuillez contacter LIVRET D ACCUEIL Le service portage des repas aux coordonnées ci-dessous Centre Communal d Action Sociale Place François Mitterrand 37300 JOUE LES TOURS

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 2 Structure de droit privé gérée par

Plus en détail

Vers un schéma médico-social unifié

Vers un schéma médico-social unifié Vers un schéma médico-social unifié Quelles synergies rechercher pour valoriser les ressources des personnes et du territoire? La réglementation en vigueur et principalement le code de l action sociale

Plus en détail

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009

LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 LES AIDES A DOMICILE. Novembre 2009 Les Soins à Domicile = Qui Fait Quoi? Le Médecin Traitant Le pivot du maintien au domicile. Rôle de Coordination. L Infirmier Rôles = Suivi quotidien (médicaments, pansements,

Plus en détail

DOSSIER CONSULTATION. Marché de prestations de service en restauration collective. du Restaurant de l EHPAD Lasserre

DOSSIER CONSULTATION. Marché de prestations de service en restauration collective. du Restaurant de l EHPAD Lasserre DOSSIER CONSULTATION APPEL D OFFRE OUVERT EUROPEEN Marché de prestations de service en restauration collective du Restaurant de l Fourniture de repas aux résidents et aux personnels, préparation des repas

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Avis n 06-A-06 du 20 mars 2006 relatif au projet de décret fixant les règles tarifaires pour la restauration scolaire dans l enseignement public

Avis n 06-A-06 du 20 mars 2006 relatif au projet de décret fixant les règles tarifaires pour la restauration scolaire dans l enseignement public RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 06-A-06 du 20 mars 2006 relatif au projet de décret fixant les règles tarifaires pour la restauration scolaire dans l enseignement public Le Conseil de la concurrence (commission

Plus en détail

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

CAFE DD n 6 : COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE CAFE DD n 6 : Cohésion sociale entre les populations, les territoires et les générations L atelier se déroule à la brasserie au «Cœur de Saint-Brice» de 19 h à 21 h. COMPTE-RENDU DU SIXIEME ATELIER DE

Plus en détail

Rapport 2014. d enquête de satisfaction du service d aide à domicile

Rapport 2014. d enquête de satisfaction du service d aide à domicile Rapport 2014 d enquête de satisfaction du service d aide à domicile Comme chaque année, une enquête de satisfaction a été réalisée durant l été auprès des 280 bénéficiaires du service d aide à domicile

Plus en détail

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse

Signature du Contrat Enfance Jeunesse. Départemental. Dossier de presse M e r c r e d i 1 e r O c t o b r e 2 0 1 4 Dossier de presse Signature du Contrat Enfance Jeunesse Départemental par Solange BERLIER, Vice- Présidente du Conseil général, chargée de la petite enfance,

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement

Le financement. les aides de la Caf pour le financement. Fiche 5. Fiche technique 5. L investissement les aides de la Caf pour le financement L investissement Depuis 2000, sept plans nationaux d investissement ont été mis en œuvre par la branche. Ils ont permis l ouverture de 66 438 places. Le dernier

Plus en détail

Les avantages fiscaux

Les avantages fiscaux Réduction d impôt sur le revenu Les avantages fiscaux La réduction ou le crédit d'impôt Toute personne ayant recours aux services d'une aide à domicile dans sa résidence principale, secondaire ou celle

Plus en détail

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie

Médecins. Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie Médecins Date : 04 08 2012 Mise en place des nouvelles options conventionnelles relatives à la démographie La convention nationale des médecins libéraux, signée le 26 juillet 2011, a défini dans son article

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

2/ Préparation des menus

2/ Préparation des menus EURL LA CROIX DES RAMEAUX Rue du clos de la source 43600 STE SIGOLENE N SIRET : 494 597 396 00014 Code APE : 5621 z Tel : 04 71 66 61 17 Fax : 04 71 75 05 77 E-mail : RESIDENCE.SIGOLENE@wanadoo.fr 26 ans

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES & SERVICES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Maître de l ouvrage CCAS Du Teil Hôtel de Ville 07400 LE TEIL Responsable du Marché : Monsieur le Président Objet

Plus en détail

CENTRE SAINT VINCENT LANNOUCHEN SAINT JACQUES. Le Portage des Repas. Objectifs et conseils pratiques

CENTRE SAINT VINCENT LANNOUCHEN SAINT JACQUES. Le Portage des Repas. Objectifs et conseils pratiques CENTRE SAINT VINCENT LANNOUCHEN SAINT JACQUES Le Portage des Repas Objectifs et conseils pratiques Les garanties du portage du Centre Saint-Vincent-Lannouchen Préparation des repas Les repas sont préparés

Plus en détail

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires.

APPEL A PROJET REGIONAL. Carsat Auvergne / ANCV. Aide au développement des. programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. APPEL A PROJET REGIONAL Carsat Auvergne / ANCV Aide au développement des programmes «Séniors en Vacances» sur les micro-territoires. Le départ en vacances constitue un enjeu essentiel du «Bien vieillir».

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

Télétravail, de quoi parle-t-on?

Télétravail, de quoi parle-t-on? Télétravail, de quoi parle-t-on? 1 Base présentation : Caisse des Dépôts, menée par les cabinets PMP et TACTIS au 1er semestre 2011. Cadre programme des Investissements d Avenir / Fonds National pour la

Plus en détail

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040»

Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» Accompagnement de la deuxième phase de la démarche de prospective territoriale «Savoie 2040» 1 Programme de l après-midi 1. Pourquoi cette démarche? 2. Approche systémique de la Savoie 3. Les travaux en

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

AMENAGER LE QUOTIDIEN

AMENAGER LE QUOTIDIEN AMENAGER LE QUOTIDIEN Aides financières, humaines et matérielles Formation Aide aux Aidants / Octobre 2008 Syndicat Intercommunal de la Vallée de l'ondaine, 44 Rue e la Tour de Varan, 42700 FIRMINY 1 Aides

Plus en détail

Les services. à Anglet. Centre Communal d Action Sociale

Les services. à Anglet. Centre Communal d Action Sociale Les services de l aide maintien à domicile à domicile à Anglet Centre Communal d Action Sociale LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE VOUS PROPOSE SES SERVICES Sommaire Service prestataire page 2 Service

Plus en détail

Population LA VILLE ET L HOMME

Population LA VILLE ET L HOMME Saint-Jean-de-la-Ruelle constate aujourd hui une diminution de sa population. Ce phénomène est le résultat conjugué d un solde migratoire négatif la croissance urbaine touche à présent les communes les

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

Exploration des perceptions et des consommations des services à la personne et bilan prospectif. Présentation du 7 mars 2012

Exploration des perceptions et des consommations des services à la personne et bilan prospectif. Présentation du 7 mars 2012 Exploration des perceptions et des consommations des services à la personne et bilan prospectif Présentation du 7 mars 2012 Rappel de la méthodologie Nous avons réalisé : 5 groupes de 3 heures (7-10 personnes)

Plus en détail

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins.

La Sécurité sociale. 3. Les bénéficiaires Le salarié doit avoir cotisé selon certaines conditions qui s apprécient à la date des soins. La Sécurité sociale a) Généralités La Sécurité sociale a été créée en 1945, suite à la seconde guerre mondiale. L équilibre du système français de protection sociale est actuellement une des préoccupations

Plus en détail

Quel avenir pour les métiers de la restauration collective?

Quel avenir pour les métiers de la restauration collective? ÉTUDE PROSPECTIVE Étude prospective 2010 Quel avenir pour les métiers de la restauration collective? Hôtellerie - Restauration & Activités de loisirs Comprendre et agir aujourd'hui pour relever les défis

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014

Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 DE L AUDE RESEAU D ÉCOUTE, D APPUI ET D ACCOMPAGNEMENT DES PARENTS Cahier des charges de l appel à projets «soutien à la fonction parentale» 2014 Depuis la mise en œuvre dans l Aude, en 2001, du réseau

Plus en détail

Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr janvier 2012

Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr janvier 2012 SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE PRESTATION DE FOURNITURE DES REPAS Dossier de Consultation Z.A Pra de Serre 63960 Veyre-Monton Tél : 04 73 39 62 00 / fax : 04 73 39 62 01 m.grenouilloux.gvac@wanadoo.fr

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

NOTE D INFORMATION du 22 janvier 2015

NOTE D INFORMATION du 22 janvier 2015 NOTE D INFORMATION du 22 janvier 2015 Relative aux opérations prioritaires pour la répartition de la dotation d équipement des territoires ruraux (DETR) en 2015. Note d information NOR : INTB1501963N REF

Plus en détail

Observatoire Landais de l aide à domicile

Observatoire Landais de l aide à domicile Observatoire Landais de l aide à domicile Bulletin n 5 Avril 2014 Analyse de L aide à domicile sur le territoire Landais entre 2010 et 2012 La DREES 1 estime que les dépenses liées à la dépendance en 2011,

Plus en détail

Observation du territoire Parisien

Observation du territoire Parisien Observation du territoire Parisien Les services à la personne Septembre 2007 Le marché des services à la personne à Paris en 2005 A Paris, en 2005, 80,8 % du marché total des services à la personne en

Plus en détail

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles

Lancement des schémas territoriaux des services aux familles Dossier de presse Lancement des schémas territoriaux des services aux familles 7 février 2014 Contact presse francois.coen@famille.gouv.fr 1. UNE MOBILISATION SANS PRÉCÉDENT Le gouvernement a annoncé en

Plus en détail

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées

Le programme Marpa. maison d accueil rurale pour personnes âgées Le programme Marpa M A R P A maison d accueil rurale pour personnes âgées Avec les Marpa La Mutualité sociale agricole accompagne depuis vingt ans la création de petites unités de vie qui accueillent des

Plus en détail

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2012

L accueil des personnes âgées en établissement. janvier 2012 L accueil des personnes âgées en établissement janvier 2012 1 1. Démographie D : quelques données clés Un nombre croissant de personnes âgées : Haut-Rhin 2008 2011 2016 2021 Nombre 85 ans et + 13 253 16

Plus en détail

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013

Dossier de presse. 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014. Nantes, le 11 mars 2013 Nantes, le 11 mars 2013 1000 Logements Bleus dans le parc social sur le mandat 2008-2014 v Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr 1000

Plus en détail

REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE. Les publics concernés par ce service mis en place sont les suivants :

REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE. Les publics concernés par ce service mis en place sont les suivants : REGLEMENT DU PORTAGE DE REPAS A DOMICILE EN LIAISON FROIDE Le portage de repas à domicile en liaison froide a pour objet de permettre au public désigné ciaprès, de bénéficier d une prestation sociale lui

Plus en détail

Méthodologie des jardins d éveil

Méthodologie des jardins d éveil Méthodologie des jardins d éveil Conformément à l engagement du Président de la République, 200 000 offres d accueil du jeune enfant seront crées d ici à 2012 pour répondre aux besoins de l ensemble des

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 21 Avril 215 La mobilité en Île-de-France Le stationnement, un levier majeur des politiques de déplacements Les voitures à disposition des ménages franciliens ne circulent en

Plus en détail

Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France

Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France PREFECTURE DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE MINISTERE DU LOGEMENT ET DE LA VILLE Conférence régionale sur l hébergement des personnes sans abri en Ile-de-France L accueil et d hébergement en Ile-de-France

Plus en détail

Les intervenants à domicile

Les intervenants à domicile Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Les intervenants à domicile Guy DECLOQUEMENT Direction des affaires financières, de la prévention et de la santé 14 rue Jeanne

Plus en détail

L immobilier d entreprise artisanale

L immobilier d entreprise artisanale e s c a L immobilier d entreprise artisanale n l B e E n j e u x L i v r S t r a t é g i P r o p o s i t i o n s Ile-de-France Rhône-Alpes Le Livre Blanc de l immobilier d entreprise artisanale Pourquoi?

Plus en détail

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT

Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Neuvième enquête nationale sur les diplômés Le devenir des diplômés 2009 de l IUT Pierre GUILLEMARD, coordinateur des enquêtes "anciens diplômés" Conseil d Institut du jeudi 28 juin 2012 1 Plan de la présentation

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne

CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne CAHIER DES CHARGES Pour la mise en œuvre d une maison de santé pluridisciplinaire En Lot-et-Garonne Les patients ont besoin d une réponse de proximité et d une prise en charge globale qui nécessite une

Plus en détail

Société conventionnée APA Société agréée Services à la personne

Société conventionnée APA Société agréée Services à la personne Portage de repas et services à domicile Siret : 51871550300018 2, chemin des abeilles N TVA : FR62518715503 17260 Villars en Pons N d agrément : N260411F017S022 Tél. : 05 46 74 38 34 SARL au capital 2000

Plus en détail

DOSSIER D'INSCRIPTION POUR LE SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE

DOSSIER D'INSCRIPTION POUR LE SERVICE DE PORTAGE DE REPAS A DOMICILE Contact et informations : Logement Foyer «Les Rocailles du Verger» 44 rue Sœur Jeanne Antide Thouret Tél : 04.50.25.98.60 Tel : 04.50.03.24.87 Fax : 04.50.97.79.40 Courriel : lesrocailles@larochesurforon.fr

Plus en détail

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT

15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT 15.2. LES BÉNÉFICIAIRES DES AIDES AU LOGEMENT Les aides au logement (allocation de logement familiale (ALF), allocation de logement sociale (ALS) et aide personnalisée au logement (APL)) permettent de

Plus en détail

Les systèmes d information de la DREES sur le handicap et la dépendance. Etienne Debauche

Les systèmes d information de la DREES sur le handicap et la dépendance. Etienne Debauche Les systèmes d information de la DREES sur le handicap et la dépendance Etienne Debauche Les objectifs de la Drees Suivi régulier des politiques publiques suivi des prestations existantes et de leurs bénéficiaires

Plus en détail

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015

Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 Modifications apportées au Règlement départemental d aide sociale aux personnes âgées et aux personnes handicapées. Décembre 2015 PREAMBULE LES PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L AIDE SOCIALE Le Règlement départemental

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH)

PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH) PRESTATION DE COMPENSATION DU HANDICAP (PCH) La prestation de compensation du handicap à domicile est entrée en vigueur le 1er janvier 2006. Elle a ensuite été étendue aux personnes handicapées hébergées

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi

PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN. objectif compétitivité régionale et emploi UNION EUROPEENNE L Europe s engage en Limousin Avec le Fonds social européen PROGRAMME OPERATIONNEL NATIONAL DU FONDS SOCIAL EUROPEEN objectif compétitivité régionale et emploi 2007 2013 Axe 3 «cohésion

Plus en détail

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13.5.2015 COM(2015) 265 final Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015 et portant avis du Conseil

Plus en détail

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour Plan de déplacements inter-établissements des Vallons de la Tour Comité de pilotage 9 décembre 2013 Les objectifs et attentes du PDIE CONSEIL

Plus en détail

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar

Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche de stage en entreprise. étude et la formation prépar En région Rhône-Alpes, les établissements préparant au BTS GPN rythment leur formation par des périodes de stages. Or, les étudiants semblent rencontrer des difficultés dans leurs démarches de recherche

Plus en détail

ELIGIBILITE : QUESTIONS RECURRENTES

ELIGIBILITE : QUESTIONS RECURRENTES ELIGIBILITE : QUESTIONS RECURRENTES Le financement d actions d animation sur le territoire du GAL Outre les actions d animation générales portées par le GAL, est souvent posée la question de la possibilité

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion ou reprise d une PME hôtelière

Licence professionnelle Gestion ou reprise d une PME hôtelière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion ou reprise d une PME hôtelière Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés : des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 4 valeurs : service solidarité avenir

Plus en détail

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile

Seniors. Eléments d état des lieux. Un vieillissement rapide. Un fort enjeu de maintien à domicile Seniors Eléments d état des lieux Un vieillissement rapide D'un point de vue démographique, le Jura se situe à un niveau intermédiaire par rapport aux autres départements métropolitains français : la part

Plus en détail

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018

Rencontre partenaires 2015. La contractualisation Caf / Collectivités territoriales. Le Renouvellement des Cej 2015-2018 La contractualisation Caf / Collectivités territoriales Le Renouvellement des Cej 2015-2018 Sommaire 1. La contractualisation avec la Caf : > les principes Rappel : Cej Une nouveauté : la Ctg La gouvernance

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE

OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE OPTIMISATION DE LA PRISE EN CHARGE ALIMENTAIRE A L HOPITAL : DU CAHIER DES CHARGES A L ASSIETTE Didier LAFAGE : Directeur du Pôle Equipements, Hôtellerie, Logistique CHU TOULOUSE 1 Optimisation de la prise

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. Marché n 2015/003

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES. Marché n 2015/003 MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES COURANTES ET SERVICES Marché n 2015/003 Marché public pour une prestation d achat de denrées, et de confection de repas sur site, pour les enfants scolarisés dans les écoles

Plus en détail

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77

DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 DELEGATION DU SERVICE PUBLIC DEPARTEMENTALE DE TELEASSISTANCE TELEASSISTANCE 77 Rapport présentant les caractéristiques de la délégation de service public DPAAH 03/12/2010 Page 1 sur 6 1. Contexte du projet

Plus en détail