Prospection de nouvelles clientèles. Collection Vente V 05. Patrick TARDIVON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Prospection de nouvelles clientèles. Collection Vente V 05. Patrick TARDIVON"

Transcription

1 Prospection de nouvelles clientèles Collection Vente V 05 Patrick TARDIVON

2 Sommaire Prospection 2 SOMMAIRE Préambule 3 Cadre de la prospection 7 Fichiers prospects 9 La prospection téléphonique 12 La Force de Vente 16 Le Management de la prospection 23 Inventaire des principales techniques 24 La vente sur Salon 32 L'Attraction 35

3 Sommaire Prospection 3 Préambule Développement Commercial C'est l'état d'esprit, les stratégies et les actions commerciales mises en place par l'entreprise pour atteindre un objectif de croissance. Ce développement peut se concrétiser en terme de : Marge brute Bénéfice Nombre de produits vendus Nombre de clients Parts de marché Taux de référencement Notoriété Taux de pénétration Parc installé mais le plus souvent, en terme de chiffre d'affaires. Pourquoi se développer? La motivation au développement d'une entreprise est assez complexe. Elle est totalement différente chez un artisan plombier et chez une multinationale référencée au CAC 40. Les motivations principales sont : accroître des revenus personnels (artisan) lutter ou se prémunir contre la concurrence prendre une part de marché en phase de croissance pour accéder à une certaine tranquillité en phase de maturité Éliminer un concurrent Satisfaire les actionnaires (multinationale) Liste non limitative

4 Sommaire Prospection 4 Différence entre commercialisation et communication Commercialisation regroupe l'ensemble des techniques qui mettent en contact un produit et son acheteur potentiel, tout en lui permettant de l'acquérir directement. Exemple : Point de vente - Télé-Achat - Distributeur automatique Communication regroupe l'ensemble des techniques qui donnent au consommateur l'envie d'acheter un produit en utilisant les circuits de commercialisation existants. Exemple : Affiche - Spot Radio - Sponsoring Force de vente On appelle Force de Vente, l'ensemble des commerciaux et de leurs supérieurs directs, prospectant de nouvelles clientèles ou exploitant le portefeuille d'une entreprise.

5 Sommaire Prospection 5 Les 4 phases de la commercialisation Identification CONTACT Valorisation CONCLUSION Ciblage des clientèles potentielles Repérage de leur localisation géographique Acquisition de leurs coordonnées Évaluation de la clientèle potentielle Études de marché Mise en contact de l'offre et de l'acquéreur potentiel Visite directe Prise de RV téléphonique Mailing Point de Vente Site internet... Techniques qui donnent au client l'envie ou le besoin d'acheter Merchandising Argumentaire Démonstration... Concrétisation de la vente Signature d'un contrat Facilités de paiement

6 Sommaire Prospection 6 Le Portefeuille Clients Le Portefeuille clients est l'ensemble des clients habituels de l'entreprise, d'un secteur géographique déterminé ou attribué à un commercial. La notion de portefeuille est très importante pour une entreprise comme CANAL+ où les clients commandent régulièrement. Elle l'est moins chez CARREFOUR où le nombre de clients habituels et la consommation sont fluctuants. Et quasi inexistante chez un constructeur de maisons individuelles où les clients n'achètent que tous les ans. Fragilité d'un portefeuille Schématisons un portefeuille clients Perte de clients 15 % Fin d'activité Déménagement Mécontentement Envie de changer Chaque année, le portefeuille perd en moyenne 15 % de sa clientèle, pour les raisons suivantes : Fin d'activité Des entreprises déposent leur bilan, cessent leur activité. Les particuliers décèdent, au rythme de 9 % de la population chaque année. L'entreprise perd donc naturellement des clients. (sauf les pompes funèbres) Déménagement Le déménagement est plus fréquent chez les particuliers que chez les entreprises. C'est le cas de 8 % des Français chaque année. Une entreprise nationale comme SFR a peu de chance d'en pâtir. Ce qui n'est pas le cas d'un fournisseur local. Mécontentement Aucune entreprise n'est à l'abri d'une erreur de parcours : mauvaise qualité d'un produit mauvaise compréhension de commande livraison retardée...

7 Sommaire Prospection 7 L'inquiétude d'un client, non ou mal prise en compte, peut se transformer en mécontentement et en départ. Envie de changer Au 19eme et 20eme siècles, les clients étaient fidèles à leur fournisseur historique. L'accroissement des offres, de la publicité, des promotions... a rendu le client instable et infidèle à la marque. On parle même de zappeurs. Stratégie de développement Face à cette perte de clientèle, l'entreprise a le choix entre 2 stratégies basiques : CONQUERIR de nouveaux clients pour compenser les départs par la prospection FIDELISER les clients actifs pour les empêcher de partir. Rappelons également que l'entreprise peut avoir des stratégies de conquête non liées à la perte de clientèle.

8 Sommaire Prospection 8 LA CONQUÊTE DE NOUVELLE CLIENTELES Elle s'opère de 2 façons : La prospection L'attraction Le chapitre sur l'attraction sera juste effleuré. Il s'agit de stratégies push, pour attirer des clients sur un point de vente. A-I Cadre de la Prospection 1 ) Définition La prospection est l'identification et le contact de nouvelle clientèle par actions directes et ciblées. P Producteur C Consommateur Stratégie PUSH (pousser le produit vers le client) La prospection se situe dans les premières phases de la commercialisation. Le client potentiel contacté devient prospect jusqu'à ce qu'il achète et devienne client. Identification Contact Valorisation Vente Client Potentiel PROSPECT Client Le modèle de prospection le plus courant est : Identification par FICHIER Contact par TELEPHONE Valorisation par VISITE

9 Sommaire Prospection 9 le tout étant opéré par la force de vente. Le temps passé entre l'identification et la conclusion est appelé cycle de prospection. On parle également du SCAC 40. Suspect Identification du client susceptible d'acheter (potentiel) Contact Argumentation Valorisation Conclusion Le cycle dure en moyenne 40 jours. En fait, chaque manager détermine la durée moyenne de son cycle en fonction de la réalité de son marché et l'utile comme modèle auprès de ses vendeurs. 2 ) Les fichiers Ils sont la source principale de la prospection de nouvelles clientèles. On distingue 4 types de fichiers : 1. Le fichier clients 2. Le fichier anciens clients 3. Le fichier prospects 4. Le fichier suspects Chaque type de fichier aura son utilisation particulière. Le fichier client : n'est pas utilisé en prospection. Le fichier anciens clients : peut être utilisé en reconquête. Le fichier prospects : utilisé dans le suivi et le contrôle du SCAC 40 Les fichiers suspects : constituent la base de notre prospection.

10 Sommaire Prospection Le fichier prospects Il regroupe tous les individus (personnes ou entreprises) ayant déjà eu un contact avec le produit ou l entreprise. Contacts sur salon, personnes ayant appelé, contacts déjà visités en attente de signature, contacts recommandés par un client, contacts ayant envoyé un coupon-réponse Il est utilisé pour : La relance Les statistiques Les études de marché 2.2. Le fichier suspects Le nom est un peu obsolète. On parlera plutôt de «clients potentiels» (susceptibles d acheter) Il contient les coordonnées, les critères socio démographiques et de comportement d achat d individus susceptibles d acheter le produit. C est sur ce type de fichier que l entreprise base sa stratégie de conquête Modes d'acquisition Ces fichiers peuvent être : Achetés 1 l adresse environ, avec obligation d entretenir le fichier. Échange à une autre entreprise pratiquant fréquemment la VaD Loué À une entreprise spécialisée. C est la formule la plus courante, avec un prix moyen du contact de 0,25.

11 Sommaire Prospection Sources des fichiers Les Pages Jaunes B to B et B to C Le plus grand mais le moins renseigné des fichiers 0,05 le contact Les Fichiers des Chambres Consulaires CCI, Chambre des Métiers, Chambre d Agriculture B to B peu renseignés pas toujours à jour 0,15 le contact Les Annuaires spécialisés Ex. : Le Kompass B to B bien renseignés 0,50 le contact Les abonnés des magazines B to B et B to C Contacts très bien ciblés peu renseignés 0,20 le contact Les entreprises du Web B to C La plupart des entreprises-service sur le web demandent, en contrepartie, à leurs visiteurs de s inscrire, donc de laisser leurs coordonnées et leurs centres d intérêt. (Exemple site de jeu BANANALOTTO). Ces coordonnées sont ensuite louées à des annonceurs. Très bien renseignées 0,30 le contact Les Mégabases B to C Les mégabases de données sont des fichiers contenant un très grand nombre d'informations sur un individu (300). Les 2 principales entreprises sont : KALYX et CONSODATA. Elles sont connues du grand public pour distribuer régulièrement dans les boîtes à lettres des documents intitulés «Grande enquête sur la consommation». Coût variable en fonction de la durée de l information : avoir 2 enfants : 0,20 - déclarer l intention d acheter un caméscope dans les 3 mois : 1. Les courtiers Ils sont à même de monter une campagne de VaD complète en proposant un ou plusieurs fichiers ciblés, correspondant exactement au profil désiré. Ils sont rémunérés par les propriétaires du fichier.

12 Sommaire Prospection Les caractéristiques d un bon fichier Ou comment reconnaître un bon fichier avant de le louer? Le profil Le profil est le plus souvent déterminé par des critères sociodémographiques : âge, sexe, revenu ou comportemental: bon acheteur en VPC, récence, montant moyen Il convient de trouver un fichier dont le profil corresponde le plus fidèlement avec la cible du produit. Il sera quelquefois nécessaire d utiliser plusieurs fichiers. Les NPAI N habite Pas à L Adresse Indiquée. C est la gangrène des mauvais fichiers. Ils sont provoqués par les changements de nom, les déménagements, les décès ou les rédactions peu lisibles de coupons ; aussi bien pour les particuliers que pour les entreprises. Ces changements sont estimés à 12 % par an et requièrent donc une remise à jour continuelle du fichier. Un taux acceptable est de 2 %. D ailleurs, la plupart des entreprises sérieuses remboursent le client au-delà de ce taux. Les doublons Quelquefois des fichiers sont constitués par l assemblage de plusieurs fichiers. Exemple : fichier constitué des réponses à une opération de couponing presse pour des appareils de surdité passée sur Temps Libre et Figaro Magazine. Rien n empêche un curieux d avoir répondu aux deux annonces. Le nom du curieux se retrouvera donc 2 fois dans le fichier regroupé (une fois sous la forme de M. DUPONT, l autre fois sous la forme de Marcel DUPONT). Cela requiert de la part du loueur de fichiers d effectuer un dédoublonnage. La tracabilité Le locataire doit pouvoir exiger de connaître la provenance des informations qu on lui loue. Exemple : couponing presse, site de jeux sur Internet, asile colis, Les critères de sélection Les critères de sélection (âge, situation géographique, comportement d achat à distance, ) vont permettre d affiner la sélection d adresse et donc entraîner un meilleur taux de retour. Généralement ces critères sont facturés en plus (300 par critère).

13 Sommaire Prospection 13 3 ) La prise de rendez-vous téléphonique LA TECHNIQUE DES EFFETS 3.1 Stratégie d'appel Dans la grande majorité des cas, vous appelez un chef d'entreprise qui n'attend pas votre appel, qui ne vous connaît pas, qui ne connaît pas votre entreprise, qui est en train de faire autre chose, qui a déjà un fournisseur, qui n'a pas de temps à perdre, qui n'a pas un besoin urgent de ce que vous lui proposez, qui a l'habitude, avec un représentant qui appelle, de dire... NON. Cette situation vous impose une stratégie en 5 points : Être bref Être différent Être directif. Être dynamique Donner envie d'en savoir plus

14 Sommaire Prospection Plan de l'entretien téléphonique Cette technique s'applique à 80 % des situations et, dans les entreprises où je l'ai mise en place, elle augmente les résultats de 30 à 70 %. VERIFICATION D'IDENTITE PRESENTATION COURTE ACCROCHE par 2 effets ALTERNATIVE REFORMULATION - CARTE DE VISITE BOUQUET DE FLEURS

15 Sommaire Prospection 15 Exemple : " Monsieur GAUTHIER?" -"Oui" Bonjour, Patrick TARDIVON des Ateliers Mercure. Mon entreprise a mis au point un certain nombre de procédés de solutions de techniques de programmes,... qui ont pour but de diminuer de façon importante, les charges de votre entreprise, diminuer vos coûts de production, améliorer considérablement la qualité de vos produits, augmenter votre marge, diminuer vos délais de production, améliorer la sécurité dans l'entreprise, augmenter votre chiffre d'affaires, gagner du temps sur la production, conquérir de nouveaux marchés,... c'est pourquoi je souhaite vous rencontrer, entre le matin et l'après-midi qu'est-ce qui vous convient le mieux? Entre mardi 9 heures 40 et vendredi 17 heures 15 qu'est-ce que vous préférez?" Arrivé à ce point, la conversation a duré 20 secondes seulement, s'il n'y a pas d'objection bien sûr. "Très bien, je note donc le jeudi 13 mars à 17 heures 15. Mon nom est Patrick TARDIVON des Ateliers Mercure et mon téléphone est le Je vous souhaite une excellente journée."

16 Sommaire Prospection Objections Ce type de traitement résout 80 % des objections téléphonique. Traitement 1- Prise en compte de l'objecteur, (Empathie) 2- Engagement d'hypothèse, 3- Alternative de rendez-vous. Exemple : Vendeur de vêtements de protections Mon entreprise a mis au point des solutions qui ont pour but d'augmenter la sécurité dans votre usine et d'accroître le débit de production... - Non merci, vous êtes plus cher que la concurrence. (Objection de fermeture) - Je comprends tout à fait que vous soyez vigilant sur les prix (Empathie) - Et s'il existait une solution moins chère que la concurrence est-ce que vous l'étudieriez? - Pourquoi pas! - Alors, je vous propose entre mardi et mercredi..." Remarques Si le prospect répond NON, demandez pourquoi. C'est qu'il y a une autre objection que votre traiterez de la même manière. Vous n'êtes absolument pas certain que votre solution est moins chère. Ce n'est pas grave. Le principal est d'obtenir le rendez-vous. Sur place, vous aurez le temps de l'argumentation ainsi que votre savoir-faire pour vendre votre prix, compensé par la qualité de vos services. Remarquez bien la formulation du pré-engagement :... "est-ce que vous l'étudieriez..." et non pas... "Est-ce que vous l'achèteriez". L'acceptation de l'étude de la solution sous-entend l'acceptation du rendez-vous. (Doigt-dans-l'engrenage) Pour plus d'informations sur la prise de rendez-vous téléphonique, lisez l'e-book # 05

17 Sommaire Prospection 17 4 ) La Force de Vente 4.1. Dimensionnement En général, la taille de la force de vente est calculée par rapport au nombre de clients potentiels à visiter. Afin de la calculer, le manager doit connaître certaines données : le nombre de clients potentiels qui feront l'objet d'un contact le taux de transformation de suspect en contact, qui donnera le nom de prospects à visiter Moyenne 30 % Le nombre de prospects à visiter le nombre de rendez-vous moyens qu'il faut effectuer par rapport au nombre de prospects total, pour aboutir à une conclusion positive Moyenne 2,5 Le nombre de rendez-vous que peut effectuer un commercial, par jour, sur son secteur géographique Moyenne 5 Le nombre de jours par an où le commercial est sur le terrain Moyenne 220 Exercice d'application 1 L'entreprise AMD, sur la région Languedoc-Roussillon, a dénombré clients potentiels. Combien doit-elle recruter de commerciaux pour couvrir ses besoins en prospection? Conservons les ratios moyens cp x 30 % = prospects Nombre de rendez-vous nécessaires : x 2,5 = Potentiel de visites d'un commercial : 220 x 5 = RV Taille de la force de vente : / = 5,6... entre 5 et 6. La taille de la Force de Vente peut aussi se calculer en fonction de l'objectif de chiffre d'affaires.

18 Sommaire Prospection 18 Exercice d'application 2 L'agence héraultaise de l'entreprise FORBA, doit réaliser un chiffre d'affaires de 5 M.. La moyenne de commande par client est de HT. Combien doit-elle recruter de commerciaux pour atteindre son objectif? Conservons les ratios moyens. Nécessités en vente : / = 250 ventes Nécessités en prospects : 250 / 30 % = 833 prospects Nécessité en rendez-vous : 833 x 2,5 = RV Nécessité en commerciaux : / = 2

19 Sommaire Prospection Statut de la force de vente Le choix du statut à donner aux commerciaux est important quant au degré de risque de l'entreprise, de la possibilité de subordination, des charges fixes ou variables. Agent Commercial Travailleur indépendant non salarié Flexibilité, pas de charges fixes Aucune maîtrise 100 % aux honoraires VRP Multicarte Salarié sans charges fixes 100 % à la commission non-obligation de rembourser les frais Très autonomes produits saisonniers, avec petite marge pas d'encadrement nécessaire idéal pour s'implanter rapidement dans des réseaux de distribution VRP Exclusif Salarié Autonome Idéal pour prospecter un portefeuille clients 30 % fixe - 70 % à la commission Salarié de Droit Commun Vendeur salarié n'appartenant pas à la convention collective des VRP Très bonne maîtrise de ces vendeurs Possibilité d'allouer des tâches non commerciales Difficile à licencier pour non atteinte des objectifs 30 à 60 % de fixe VDI - Vendeur à Domicile Indépendant Salarié mais grande flexibilité Plafond de salaire à ne pas dépasser Idéal pour rémunérer des vendeurs par réunion Pour davantage d'informations sur le statut des commerciaux lisez ABC du Management

20 Sommaire Prospection 20 5 ) L'organisation de la prospection 5.1. Rentabilité des tournées Les tournées doivent être organisées afin d'aboutir à la meilleure rentabilité commerciale. On parle souvent du Rapport à l'euro investi = Recettes / Dépenses commerciales Il doit être supérieur à 4 (+300 %) et se situe entre 4 et euro investi rapporte de 4 à 10 euros. Des tournées bien organisées se caractérisent par : le maximum de jours dans l'année sur le terrain (+ 220) Un maximum de clients vus dans la journée (+5) Le traitement par visite des clients doit être réservé aux clients à fort potentiel les autres sont traités autrement (par téléphone) Un nombre de visites annuel à un client proportionnel par son potentiel en marge ou en chiffre d'affaires Le minimum de frais engagés sur une tournée, en sachant que le remboursement kilométrique peut représenter 50 % des frais. Structure moyenne des frais Exemple sur 1 mois : 18 jours sur le terrain 18 déjeuners à nuitées à km/jours remboursés 0,40 /km Autres frais : autoroutes, parking / jours 540 TOTAL 2.966

21 Sommaire Prospection Schémas types de tournées En spirale Conseillée pour les petits territoires et une disponibilité rapide recherchée. Le commercial peut, par des transversales, rejoindre rapidement un de ses clients. Il rentre généralement le soir chez lui. Il est préférable que le commercial habite au centre de la spirale. Cette méthode, très pratique, n est pas la plus économe en kilomètres. En marguerite Conseillée pour des territoires moyens (département). Le commercial peut d un jour sur l autre, aller visiter un client. Il rentre généralement le soir chez lui. Il est préférable que le commercial habite au centre de la marguerite. On peut imaginer 5 à 10 visites par jour de client sur chaque «pétale».

22 Sommaire Prospection 22 En ligne brisée Retour Départ Conseillée pour des grands territoires ou les territoires en littoral. Le commercial peut difficilement visiter un client non prévu. Il passe généralement ses nuits de semaine à l hôtel. Le domicile du commercial est peu important. Il existe aujourd hui de très bons logiciels calculant les tournées sur mesure (hors de ces schémas un peu obsolètes)

23 Sommaire Prospection Choix de la fréquence des tournées La méthode la plus employée est la méthode ABC, dérivée de la loi de Paretto A les gros clients 20 % du fichier 80 % du CA B les moyens clients 30 % du fichier 15 % du CA C les petits clients 50 % du fichier 5 % du CA On peut les représenter par la courbe : Courbe ABC Les clients A Les clients B Les clients C contribution forte au chiffre d'affaires mais pas toujours à la marge (remises) risque de non-paiement faible risque de dépendance fort rentables peu de risque contribution forte à la marge coût de commercialisation élevé risque de non-paiement élevé. Les gros clients pourront être vus 4 fois par an Les moyens clients, 2 fois par an et les petits clients 1 fois, ou bien traités par téléphone. Un calcul de rentabilité vous permettra de définir la fréquence exacte. La fréquence des visites se définit aussi par : Les exigences du client (ne pas hésiter à lui demander) La dispersion géographique des visites La volonté de prospection de nouvelles clientèles La marge dégagée par les produits La pression de la concurrence.

24 Sommaire Prospection 24 6 ) Le Management de la Prospection Il s'appuie sur : Une stimulation de la Force de Vente Des outils de contrôle et d'analyse 6.1. Stimulation de la Force de Vente Prospecter est difficile : Être toujours en recherche Essuyer des refus Tenir ses objectifs C'est pourquoi la stimulation de la Force de Vente est indispensable. Cette stimulation s'effectue de différentes manières: Réunion commerciale hebdomadaire Mise en avant des bons résultats et des bons vendeurs Mise sous légère pression des moins bons Utilisation de strokes positifs mélangés à des strokes négatifs Fixation d'objectifs à court et moyen terme Examen minutieux du travail des commerciaux Partage des expériences et des solutions Entretiens individuels Entretiens annuels d'évaluation Pour plus d'informations, voir ABC du Management Outils d'analyse et de contrôle Utilisation de fiches prospects Tableaux de bord hebdomadaires (mensuels, annuels) Suivi du SCAC 40 Suivi des objectifs (Objectifs, Réel, Écart) Courbes comparatives

25 Sommaire Prospection 25 7 ) LES PRINCIPALES TECHNIQUES DE PROSPECTION 7.1. La Prospection Téléphonique avec vente à distance La vente ne se conclut que par téléphone, sans visite du commercial. Fichie r Téléphon e Vent e Économique - Rapide Produits standard, simples, peu coûteux (- de 100 ) Abonnements à magazines, Espaces publicitaires, Surgelés... Paiement après réception Nécessité d'un télévendeur et d'un argumentaire La Prospection Téléphonique avec visite L'entretien téléphonique ne sert qu'à prendre le rendez-vous. La vente s'effectue lors de l'entretien, en face à face. Fichier Téléphone Entretien de valorisation Vente 7.3. La Visite directe Le commercial visite une entreprise sans prendre rendez-vous. 2 stratégies : - il engage un entretien de vente et essaie de conclure petites entreprises, artisans, particuliers (porte à porte) VRP avec commerçants - il argumente pour prendre un rendez-vous, mais n'essaie pas de vendre sur place marchés concurrencés, avec taux d'équipement important consommables, photocopieurs barrage secrétaire solide Il est prudent néanmoins d'opérer une sélection géographique préalable afin de cibler des secteurs à forte concentration d'entreprises. Ce type de prospection peut être complémentaire d'une prospection avec prise de rendez-vous. Exemple : si vous avez roulé 2 heures pour aller voir un client, sur rendez-vous, il est intéressant de prospecter en direct les entreprises voisines.

26 Sommaire Prospection Le Mailing Le mailing consiste à envoyer une offre directe à un client ciblé. Il appartient à la famille de la vente à distance et ne nécessite pas l'utilisation d'une force de vente, donc de visite chez le client. Il revêt 6 formes différentes : Le mailing postal (publipostage) avec bon de commande Le mailing postal avec coupon-réponse Le mailing groupé (bus mailing) Le fax mailing Le ing Le mobile mailing Le mailing postal (publipostage) avec bon de commande L'offre est envoyée par courrier postal, sur le lieu de décision du prospect, en lui donnant la possibilité de commander immédiatement. Nécessité d'inclure dans le courrier un bon de commande Possible pour les produits de faible coût ( 100 ) pour les clients déjà en compte pour les prospects ayant déjà un catalogue sous les yeux. Importance de l'accélérateur de retour : prime en cas de réponse rapide. Fichie r Courrier valorisan t Vent e

27 Sommaire Prospection Le mailing postal avec coupon-réponse La technique est identique à la précédente, à la différence que la vente se fait en 2 fois. Nécessité de l'envoi d'une brochure complémentaire. Convient aux produits à prix plus élevé, ou à solutions plus complexes. La deuxième phase peut s'effectuer par visite Le mailing groupé L'offre est envoyée au client potentiel dans un blister contenant plusieurs offres (environ 30) sous forme de cartes. Même schéma de commercialisation que ci-dessus. Prospection à faible coût, mais très concurrencée. Idéal pour se créer un fichier de prospect à travailler ensuite. Recto Verso

28 Sommaire Prospection Le fax Mailing L'offre est envoyée au client potentiel par fax. Cible uniquement les professionnels. Retours rapides (si retour). Faible image du produit. Démarche facilement assimilée à la promotion. Agacement croissant des destinataires : encombrement, consommation de papier, d'encre Pratique en baisse au profit de l' ing. Je déconseille fortement, sauf dans les relations fournisseurs - commerçants L' ing L'offre est envoyée au client par . Pratique fortement en hausse malgré le phénomène de spamming. Obligation, légale en France, d'utiliser des fichiers opt'in (autorisation du destinataire) Impossible de vendre directement. L' possède un lien pointant vers un site. Clic Clic Mail Site Panier - Commande

29 Sommaire Prospection Le mobil ing L'offre est envoyée au client sous forme de SMS ou de MMS sur son téléphone mobile. La technologie et les stratégies marketing sont balbutiantes. Nous sommes au moyen âge du mobile-marketing. Très employé pour créer un trafic sur un point de vente ou pour vendre directement un produit lié à la téléphonie : sonnerie, fond d'écran, films, musique Il est prévisible que toute autre forme de produits pourra être commercialisée par cette technique de prospection.

30 Sommaire Prospection Le couponing Presse Technique qui consiste à publier l'offre sur un support de presse accompagné d'un coupon-réponse pour le retour. A de pas confondre avec une page de publicité qui, elle, ne propose d'acheter directement. A ne pas confondre non plus avec le Couponing : technique de promotion par remise grâce à un coupon de réduction. Idéal pour toucher les cibles nombreuses et larges. Prédominance du magazine télévision (lecture fréquente et familiale) Fonctionnement voisin du Publipostage, avec 2 stratégies : Commande directe (- de 100 ) Demande de documentation ou de visite d'un commercial Le coupon a tendance à faire place à d'autres systèmes de réponses complémentaires: Téléphone vert Fax Connexion à un site internet On parle de réponses multi-canaux.

31 Sommaire Prospection Le support boomerang Dans cette stratégie, le support presse est remplacé par un autre support médiatique : radio, télévision, carte insérée dans un catalogue ou un magazine. Dans le cas de la télévision, cette technique de prospection se distingue de la communication par l'incitation directe du consommateur potentiel à appeler un numéro de téléphone, généralement vert L'Asile Colis L'offre est proposée, sous forme de carte réponse ou de carte bon de commande, dans le colis reçu par un acheteur à distance ou en VPC. Cette technique est efficace, car le fait d'acheter déjà à distance est la meilleure caractéristique d'un acheteur potentiel... à distance. Fonctionnement équivalent à celui du support boomerang La recommandation aussi appelée demande de références ou prospection par radiation Technique qui consiste à identifier des contacts potentiels par enquête auprès de son entourage. Le vendeur demande à son interlocuteur : Connaissez-vous dans votre entourage, quelqu'un susceptible d'être intéressé par cette offre? Économique et rapide. Permet de se recommander auprès du futur prospect. Sur la base du proverbe qui se ressemble s'assemble la recommandation a généralement le même profil que sa source. Très souvent employée pour la vente de produits financiers. L'enquête est menée auprès de son entourage ou de ses clients ou prospects visités. L'alimentation en contacts joue sur l'effet de pyramide.

32 Sommaire Prospection 32 Exemple : Chacun de vos amis vous donne 5 contacts. Vous les visitez et leur demandez à chacun 5 contacts. Et ainsi de suite. En 5 niveaux, vous êtes en théorie à la tête d'un fichier de contacts. Imaginez ce que cela coûterait à les obtenir par location ou achat de fichier... Cette méthode est tellement efficace et économique qu'elle vaut bien de s'y attarder quelque peu.

33 Sommaire Prospection 33 Mode opératoire pour les vendeurs confirmés Ne demandez pas 5 contacts mais 3. Ne demandez dans un premier temps que les noms. Pour ne pas risquer de gêner l'interlocuteur, employez la question : Quelles sont les personnes de votre entourage à qui je pourrais envoyer une documentation? C'est plus productif que : Quelles sont les personnes que je peux appeler de votre part? L'interlocuteur vous donne 3 noms. Demander ensuite l'adresse. (Pour envoyer la brochure) Généralement, votre interlocuteur n'a pas l'adresse en tête et est obligé de consulter son répertoire. Pendant qu'il consulte, en profiter pour demander : Voyez-vous d'autres personnes susceptibles d'être intéressées? C'est un peu osé, mais fait avec politesse et bonne humeur, ça passe. Vous récoltez alors 5 à 10 contacts. Après avoir noté, demander : Et quels sont ceux que je peux appeler de votre part? Vous obtenez alors de 3 à 5 contacts très qualifiés. Aux autres vous envoyez une brochure... et vous appelez une semaine plus tard. Dans les jours qui suivent, n'oubliez pas de tenir votre interlocuteur au courant de vos démarches. En cas de vente, n'oubliez pas de le remercier. Un petit cadeau entretient l'amitié et vous permet de renouveler votre enquête. Le cadeau en numéraire n'est pas toujours indispensable : champagne, fleurs, voyage... tout dépend du montant de la vente.

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi

COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS. Mme. Zineb El Hammoumi COM 300 / CHAPITRE 5: COMMUNICATION HORS MEDIAS Mme. Zineb El Hammoumi Communication hors médias Marketing direct Définition Objectifs Moyens Outils SOMMAIRE PLV (Publicité sur lieu de Vente) Définition

Plus en détail

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT

LA POLITIQUE DE COMMUNICATION. Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication. Myriem Le May COMEIT LA POLITIQUE DE COMMUNICATION Une entreprise peut vendre un produit sans publicité mais pas sans communication La communication est l'ensemble des actions permettant de faire connaître les produits et

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication

De ces définitions qui précèdent, Quels liens pouvons nous relever entre ces deux notions? La force de vente et la communication De nos jours, la force de vente et la communication apparaissent comme des fers de lance de toute entreprise. En effet leur prise en compte engendre des chiffres d affaires notoires. La force de vente

Plus en détail

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com

IUT Info-Com 2 ème année LE MARKETING DIRECT. Sandrine Michel. Formation 2012. sandrine.michel@gmail.com Sandrine Michel 1 LE MARKETING DIRECT Formation 2012 sandrine.michel@gmail.com Objectifs : Comprendre ce qu est le marketing direct Comprendre comment il s inscrit dans le secteur de la communication Connaître

Plus en détail

L'entreprise doit en permanence équilibrer son portefeuille de clientèle, ce qui l'amène à prospecter auprès de nouvelles cibles.

L'entreprise doit en permanence équilibrer son portefeuille de clientèle, ce qui l'amène à prospecter auprès de nouvelles cibles. Alaoui /Négo-Prosp /2007/SUPMANAGEMENT 1/ 18 Alaoui /Négo-Prosp /2007/SUPMANAGEMENT 2/ 18 AXES DE COURS DEUXIEME PARTIE : LA PROSPECTION 1. DEMARCHE GENERALE 1.1. La problématique 1.2. CONTRAINTES 1.3.

Plus en détail

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale

Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Méthodes et techniques de la Prospection commerciale Maison de l'entreprise de l'yonne 6 route de Monéteau - BP 303 89005 AUXERRE Cedex Tél. : 03 86 49 26 00 Fax : 03 86 46 47 00 Nom de l émetteur 09/2006

Plus en détail

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection

SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection SYNTHÈSE DOSSIER 1 Introduction à la prospection La prospection est une activité indispensable pour développer le nombre de clients, mais aussi pour contrecarrer la perte de clients actuels. Elle coûte

Plus en détail

Imaginez votre communication

Imaginez votre communication Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Organisez... Ciblez... Réalisez! Imaginez votre communication Livret d accompagnement à la réflexion Ce document est destiné à vous accompagner

Plus en détail

Techniques du mailing

Techniques du mailing Techniques du mailing A/ Objectifs d un publipostage? Le mailing, nommé publipostage, routage ou encore publicité adressée peut être utilisé pour bien des occasions. Annoncer des soldes Vos clients fidèles

Plus en détail

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING

DÉPARTEMENT COMMERCIAL & MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE COMMUNICATION EXTERNE DÉFINITION MARKETING COMMUNICATION & MARKETING COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE OU D ENTREPRISE Ensemble des actions de communication qui visent à promouvoir l image de l entreprise vis-à-vis de ses clients et différents partenaires.

Plus en détail

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise

PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise PLAN D ACTIONS COMMERCIALES La feuille de route de l'entreprise Note préliminaire : Le plan d'actions commerciales est un document interne à l'entreprise, ayant pour objectif de présenter et de rationaliser

Plus en détail

L e-mailing FORUM TELECOM SPI+ 10/06/2004

L e-mailing FORUM TELECOM SPI+ 10/06/2004 L e-mailing FORUM TELECOM SPI+ 10/06/2004 Martine JANSSENS ICHEC ebusiness Bld Brand Whitlock, 2 B-1150 Brussels martine.janssens@ichec.be www.ichec-ebiz.be Martine JANSSENS ICHEC Business School 1 ebiz@ichec.be

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet?

>> Comment conquérir de nouveaux clients grâce à Internet? Intégrer le webmarketing dans sa stratégie de développement touristique Pourquoi se lancer dans le webmarketing? Pour répondre à un consommateur qui utilise désormais Internet pour préparer, organiser

Plus en détail

To buzz or not to buzz?

To buzz or not to buzz? Georges CHÉTOCHINE To buzz or not to buzz? Comment lancer une campagne de buzz marketing Groupe Eyrolles, 2007 ISBN : 978-2-212-53812-0 CHAPITRE 5 Recruter, former, animer les évangélistes Les vecteurs

Plus en détail

2Les clés pour réussir

2Les clés pour réussir 2Les clés pour réussir vos campagnes e-mailing Téléchargez également les autres guides de la collection Les Clés pour réussir sur : www.microsoft.com/france/entrepreneur Microsoft France - SAS au capital

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

S422-1-3 LA CLIENTELE DE L UNITE COMMERCIALE : APPROCHE STRUCTURELLE

S422-1-3 LA CLIENTELE DE L UNITE COMMERCIALE : APPROCHE STRUCTURELLE S422-1-3 LA CLIENTELE DE L UNITE COMMERCIALE : APPROCHE STRUCTURELLE S422 La relation commerciale et son marché S42 La relation commerciale la clientèle de l unité commerciale Définir la notion de zone

Plus en détail

I. Site rentable ou non?

I. Site rentable ou non? Les aspects fiinanciiers d un siite IInternet I. Site rentable ou non? A. Raisonnement en terme de budget B. Raisonnement en terme de rentabilité II. Les différents coûts A. Coûts visibles B. Cachés III.

Plus en détail

S INFORMER ENTREPRISES

S INFORMER ENTREPRISES GUIDE POUR AGIR Comment S INFORMER sur les métiers et les ENTREPRISES J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi vous informer? Pour être efficace, une recherche d emploi

Plus en détail

Quels sont les outils de l action ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30

Quels sont les outils de l action ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30 Quels sont les outils de l action commerciale? ATELIER IMPULSION BUSINESS 10 06 16H30 Organiser les étapes d'une action de prospection Réflexion et choix des moyens Validation des outils de ventes Elaboration

Plus en détail

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES ANNEXE I RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES 6 I. CHAMP D ACTIVITÉ I.1. DÉFINITION Baccalauréat professionnel vente (prospection - négociation - suivi de clientèle) Le titulaire du baccalauréat

Plus en détail

Préparer une mission de prospection. Service du Commerce Extérieur Mardi 31 mai 2011

Préparer une mission de prospection. Service du Commerce Extérieur Mardi 31 mai 2011 Préparer une mission de prospection Service du Commerce Extérieur Mardi 31 mai 2011 Le voyage professionnel est considéré aujourd'hui comme l'un des outils les plus efficaces de la prospection export.

Plus en détail

EXEMPLE DE RAPPORT D'AUDIT. Site Internet

EXEMPLE DE RAPPORT D'AUDIT. Site Internet EXEMPLE DE RAPPORT D'AUDIT Site Internet Important : Ceci est un exemple d'audit d'un site (factice) communément classé dans la catégorie "plaquette", c'est-à-dire présentant en moins de 10 pages l'activité

Plus en détail

" Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication... " Intervenants. Mercredi 16 juin 2010

 Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication...  Intervenants. Mercredi 16 juin 2010 Mercredi 16 juin 2010 " Internet : Comment communiquer? Intervenants Visibilité, Promotion, Communication... " Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

OBJECTIFS : FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ DE CONSOM ACTEURS VI. EXTRAITS DES RETOMBEES PRESSE DE L OPERATION 2014

OBJECTIFS : FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ DE CONSOM ACTEURS VI. EXTRAITS DES RETOMBEES PRESSE DE L OPERATION 2014 SOMMAIRE I. ACAVU : MISSIONS ET AVANTAGES II. III. JEUX ET ANIMATIONS AU PROGRAMME OBJECTIFS : FÉDÉRER UNE COMMUNAUTÉ DE CONSOM ACTEURS IV. LE KIT DU PARTICIPANT! V. LE KIT DE l ANNONCEUR! VI. EXTRAITS

Plus en détail

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014

Etre présent sur le Web sans site Web. 29 septembre 2014 Etre présent sur le Web sans site Web 29 septembre 2014 Présence sur le Web : une absolue nécessité pour le commerce de proximité Le Web-to-Store est un concept déjà bien ancré chez les internautes acheteurs

Plus en détail

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION

LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION LES STAGES ET LES MISSIONS DES ETUDIANTS EN BTS COMMUNICATION Les étudiants sont engagés dans les missions, soit : - avec des responsabilités directes et complètes d exécution - avec un rôle d observateur

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION

AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION AIDE-MÉMOIRE POUR L ÉLABORATION D UN PLAN DE COMMUNICATION Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Benoît Tremblay Conseiller en gestion Collaborateurs : MM. Paul Bleau,

Plus en détail

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia

AdWords Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Faites la promotion de votre entreprise sur Google avec MidiMédia Nous créons vos annonces Nos experts, créent vos annonces et choisissent des mots clés qui sont des mots ou des expressions en rapport

Plus en détail

Noël. + de fréquentation. + de communication

Noël. + de fréquentation. + de communication GUIDE DE NOËL GROUPE PROGMAG - ZA de Clairac - 260 rue St-Exupéry - 26760 Beaumont les Valence Téléphone : +33 4 75 780 780 - Fax : +33 4 75 780 781 Email : progmag@progmag.com Site : www.progmag.com Les

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19

Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 Table des matières ETAPE 1 FAIRE LE POINT AVANT DE SE LANCER19 CHAPITRE 1 ÉTUDIER LA CLIENTÈLE. 21 1.1 Une phase indispensable...24 1.2 Comment s y prendre?...26 1.3 Exploitez vos résultats....32 CHAPITRE

Plus en détail

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011

Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Marketing management CH4 Licence de gestion, Management et gestion des entreprises IUT Valence 2010-2011 Chapitre 4 La planification : le marketing opérationnel ou marketing-mix Le marché cible est défini,

Plus en détail

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente

Définition des objectifs Caractéristiques de l offre définitive Marché cible positionnement. Evaluation du potential de vente Chapitre 3 Lancement et développement de la jeune entreprise Une fois, l étude de marché réalisée, le créateur doit maintenant l explorer, c'est-à-dire en tirer les éléments qui serviront à la rédaction

Plus en détail

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente I. La fidélisation A. Les enjeux de la fidélisation B. La mesure de la satisfaction des clients dans les unités commerciales physiques

Plus en détail

Elle permet de connaître le nombre de messages qui ont été ouverts ;

Elle permet de connaître le nombre de messages qui ont été ouverts ; Chap 16 : L élaboration des plans de prospection et de fidélisation I. Le plan de prospection A. Les outils de prospection 1. Le fichier client Le fichier clients est la base de toute prospection réussie.

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012

LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 LE MARKETING DIRECT SRC1 2012 Une définition Le marketing direct est Une démarche marketing consistant à gérer de manière plus ou moins interactive une offre personnalisée faite directement à un client

Plus en détail

Web2Lead Email Tracking

Web2Lead Email Tracking Web2Lead Email Tracking Découvrez une innovation majeure dans l emailing www.buzzee.fr Contexte... 3 Notre secret... 4 Maximisez vos revenus auprès de vos clients... 5 Gagnez des nouveaux clients... 6

Plus en détail

SUJET N l CORRIGE. Mai 120 30 250 280 160 220. Mai 120 ) 170-170 50 110

SUJET N l CORRIGE. Mai 120 30 250 280 160 220. Mai 120 ) 170-170 50 110 SUJET N l CORRIGE Question 1 : Le candidat doit pouvoir présenter les deux types de coût et leurs origines. STOCK => 2 types de COUTS COUT DE PASSATION est déterminé par l'analyse des charges liées : o

Plus en détail

Centre de relation client

Centre de relation client Centre de relation client Emission et réception d appels Etudes qualitatives et quantitatives Mesure de qualité de services Enquêtes en ligne - appels mystères Fidélisation clients Détection de projets

Plus en détail

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS

Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir. stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Créateurs, repreneurs, une formation pour réussir stage financé par le fonds social européen en et la DGCIS Une action de communication ne s engage pas n importe quand, n importe comment et à n importe

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC

BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC BTS NRC Session 2009 MGAC Corrigé ALTICLIC Partie 1 : Évaluer le marché (21 points) 1. Établir un diagnostic de ces deux segments de marché. Conclure. (11 points) Diagnostic : 8 points. Marché du bâtiment

Plus en détail

Notre planète mobile : Suisse

Notre planète mobile : Suisse Notre planète mobile : Suisse Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. Le taux de pénétration du smartphone

Plus en détail

QUELLE STRATÉGIE METTRE EN PLACE (QUAND, COMMENT, OÙ)?

QUELLE STRATÉGIE METTRE EN PLACE (QUAND, COMMENT, OÙ)? STRATÉGIE COMMERCIALE : DÉMARCHER SA CLIENTÈLE Cette fiche vous propose des conseils pratiques sur la prospection d une clientèle ainsi que sur la prospection commerciale, et vous guide pour la concrétisation

Plus en détail

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet

c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet c'est possible les clefs de la réussite Par Valérie Gueudet Mon nom est Valérie Gueudet, je suis formatrice indépendante dans de grandes entreprises. Je suis spécialisée dans l'accueil verbal et dans l'accueil

Plus en détail

Notre planète mobile : France

Notre planète mobile : France Notre planète mobile : France Mieux comprendre les utilisateurs de mobiles Mai 2013 1 Synthèse Les smartphones font désormais partie intégrante de notre vie quotidienne. En France, le taux de pénétration

Plus en détail

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI)

Consumer. Fiche Synthètique. Journey. Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Fiche Synthètique Consumer Journey Enquête sur les parcours d achat Secteur Fournisseurs d accès à internet (FAI) Juillet 2013 1 Le secteur des télécommunications a subi des modifications qui ont permis

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

BigData : la connaissance clients au service de votre conversion E-Commerce. Marc Schillaci #ECP14 TOUTES LES FORMULES DU COMMERCE CONNECTÉ

BigData : la connaissance clients au service de votre conversion E-Commerce. Marc Schillaci #ECP14 TOUTES LES FORMULES DU COMMERCE CONNECTÉ BigData : la connaissance clients au service de votre conversion E- Marc Schillaci TOUTES LES FORMULES DU COMMERCE CONNECTÉ 23 > 25 SEPTEMBRE 2014 I PARIS I PORTE DE VERSAILLES I PAVILLON 7-3 #ECP14 LE

Plus en détail

Touchez vos cibles! Un service complet par un seul interlocuteur

Touchez vos cibles! Un service complet par un seul interlocuteur Touchez vos cibles! Vous souhaitez établir une relation directe, personnelle et durable avec vos clients? Le marketing direct vise à intégrer le feed-back du consommateur à la communication de sorte à

Plus en détail

MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE

MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE MOBILE MARKETING POURQUOI DEVEZ VOUS OFFRIR LE MOBILE A VOTRE SITE Le simple fait de pouvoir consulter votre site Web sur un mobile ne signifie pas qu il est adapté aux mobiles. Les sites pour mobile doivent

Plus en détail

L AVENIR MULTI MÉ DIA

L AVENIR MULTI MÉ DIA L AVENIR MULTI MÉ DIA INFORMER, ALERTER, RECRUTER, FIDÉLISER... Vos options sont multiples. XCITE est le partenaire idéal pour répondre à vos besoins en vous proposant une gamme de produits et de solutions

Plus en détail

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente)

PLAN. --> PDV (Promotion de ventes) et PLV (Publicité sur lieu de vente) COURS N 4 : LA POLITIQUE DE DISTRIBUTION COURS DE MARKETING / Cours n 4 : La politique de distribution --> MSG / IAE --> Novembre 2005 1 --> Introduction --> Les fonctions de la distribution --> Canal

Plus en détail

Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes.

Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes. Donnez la possibilité à vos distributeurs les moyens de mieux vendre vos produits. Offrez les outils qui leurs permettront de booster vos ventes. CRM TO Collaboratif Vous êtes producteurs, vous êtes croisiéristes

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Prospection. Laurent Dorey

Prospection. Laurent Dorey Prospection Laurent Dorey Mercredi 17 Sep 2014 Programme : Appel ca. 05 Concepts abordés Prospection Calcom CI processus commercial données empiriques raisons de fidéliser philosophie types de clients

Plus en détail

é n e r g i e c r é a t i v e Solution E-mailing Renforcez le pouvoir de communication de votre entreprise

é n e r g i e c r é a t i v e Solution E-mailing Renforcez le pouvoir de communication de votre entreprise é n e r g i e c r é a t i v e Solution E-mailing de votre entreprise Présentation Rapports et analyses ven MON 14 Planification de campagne Automatisation de campagnes Gestion de liste et segmentation

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005)

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE. Cahier des charges. Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL COMMERCE Cahier des charges Action «Promotion - Animation» (en application à la rentrée de septembre 2005) Participants : Christiane DUPONT IEN-ET Économie Gestion Rosine REGNAULT

Plus en détail

14.832.004 PROFILS B-TO-C EXCLUSIFS

14.832.004 PROFILS B-TO-C EXCLUSIFS SOMMAIRE 14.832.004 profils b2c exclusifs... 3 Pas de succès sans segmentation pertinente... 4 Exemples de campagne... 5 Traçabilité et reporting des campagnes email... 6 Un cas de campagne... 6 Gestion

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Document réalisé par Yannick Maffone BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECRETARIAT. Compétences Professionnelles

Document réalisé par Yannick Maffone BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECRETARIAT. Compétences Professionnelles BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SECRETARIAT Compétences Professionnelles 1 I. Compétences du secrétariat SOMMAIRE GENERAL 1. Communication 1.1. Accueil internes externes 1.2. Communication écrite interne externe

Plus en détail

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement...

Lisez ATTENTIVEMENT ce qui suit, votre avenir financier en dépend grandement... Bonjour, Maintenant que vous avez compris que le principe d'unkube était de pouvoir vous créer le réseau virtuel le plus gros possible avant que la phase d'incubation ne soit terminée, voyons COMMENT ce

Plus en détail

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT

ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT Institut National des Sciences de Gestion Département de Marketing Marketing et Stratégies Commerciales ELABORATION D UN PLAN MARKETING EN VUE D UNE CAMPAGNE DE MARKETING DIRECT MARKETING DIRECT Rédigé

Plus en détail

www.clic-et-site.com www.location-fichier-email.com www.emilecourriel.com

www.clic-et-site.com www.location-fichier-email.com www.emilecourriel.com Clic et Site Agence e-marketing, spécialiste email marketing Comment mettre en place une stratégie d emailing d'acquisition intelligente? 13 rue du canal, 67203 OBERSCHAEFFOLSHEIM 03 88 26 84 42 Quelques

Plus en détail

Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire. Animé par : Oliver THONNEL

Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire. Animé par : Oliver THONNEL Conquérir et fidéliser ses clients pour booster son chiffre d affaire Animé par : Oliver THONNEL SE POSITIONNER SUR SON MARCHÉ Le CLIENT - la CIBLE Comprendre Des BESOINS Des ATTENTES Répondent-ils au

Plus en détail

PROSPECTION BtoB. Comment organiser sa prospection email BtoB ciblée?

PROSPECTION BtoB. Comment organiser sa prospection email BtoB ciblée? PROSPECTION BtoB Comment organiser sa prospection email BtoB ciblée? L email au service de votre prospection BtoB Pourquoi? Quels objectifs je vise Quoi? Qu est ce que je propose Créer du trafic (site

Plus en détail

Comment faire plus d'argent cet été!

Comment faire plus d'argent cet été! Comment faire plus d'argent cet été! Je vais prendre ça vraiment cool cet été. Le 23 juin, je me retire à la campagne. Je vais prendre de longues vacances. Des vacances au cours desquelles je ferai du

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Des Canaux Complémentaires & Non Parallèles!

Des Canaux Complémentaires & Non Parallèles! Le Marketing Multicanal : Des Canaux Complémentaires & Non Parallèles! Préambule Une campagne de communication réussie ne se limite plus à s'adresser à la bonne personne, au bon moment, avec le bon message

Plus en détail

autres prestations page 5

autres prestations page 5 Nos prestations e-mailing page 2 La plus économique de toutes les solutions du marketing direct Particulièrement adapté aux mailings de masse pour démarcher une large clientèle. fax-mailing page 3 Un taux

Plus en détail

Présenté par Cédric Piazza Directeur Général. Se lancer dans le E-commerce en 2015: Quelle stratégie gagnante??

Présenté par Cédric Piazza Directeur Général. Se lancer dans le E-commerce en 2015: Quelle stratégie gagnante?? Présenté par Cédric Piazza Directeur Général. Se lancer dans le E-commerce en 2015: Quelle stratégie gagnante?? 2 WIZISHOP Présentation de notre solution ecommerce 5 CONSEILS Pour bien préparer son projet

Plus en détail

1 er guide PDF. Comment démarrer?

1 er guide PDF. Comment démarrer? 1 er guide PDF Comment démarrer? Bonjour, vous avez décidé de faire carrière dans les Relations Humaines. Et vous avez choisi Kapler Magazine. Bravo, c est le meilleur choix. Voyons maintenant comment

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Donnez la possibilité à votre entreprise les moyens de mieux vendre. «Boostez vos ventes»

Donnez la possibilité à votre entreprise les moyens de mieux vendre. «Boostez vos ventes» Donnez la possibilité à votre entreprise les moyens de mieux vendre. «Boostez vos ventes» CRM LS Vip Vous êtes une agence de voyages, vous êtes un réseau et vous souhaitez booster vos ventes. Cette offre

Plus en détail

customer B-to-C business

customer B-to-C business customer B-to-C business SOMMAIRE: 4.6 M françaises et 280.000 belges profils B2C «Travel exclusifs»... 3 Pas de succès sans segmentation pertinente... 4 Exemples de campagnes... 5 Traçabilité et reporting

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS

LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS LES BONNES PRATIQUES DE LA RELATION CLIENTS Lorsque la conjoncture économique est plus dure, l'entreprise ne peut plus se permettre de gérer approximativement ses prospects et ses clients. Chaque dossier

Plus en détail

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES

Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES Plus de prospects, plus de clients, plus de chiffre d affaires DEVELOPPEMENT COMMERCIAL DES ENTREPRISES PLUS DE PROSPECTS? De l étude préalable au plan d action, musclez votre organisation commerciale

Plus en détail

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Marketing direct Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 2 Programme

Plus en détail

VENDRE : LES 7 REFLEXES GAGNANTS

VENDRE : LES 7 REFLEXES GAGNANTS LA PROSPECTION TELEPHONIQUE S approprier les nouvelles s et outils pour rendre sa prospection téléphonique plus efficace Renforcer sa compétence de prise de rendez-vous par téléphone Etre capable de maintenir

Plus en détail

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre Marketing comportemental Guide méthodologique de mise en œuvre Sommaire Présentation...3 Les limites du marketing de masse ou du marketing «produit»...5 L idéal marketing : délivrer le bon message au bon

Plus en détail

LE TELEPHONE COMMERCIAL

LE TELEPHONE COMMERCIAL Mini CATALOGUE LE TELEPHONE COMMERCIAL SOMMAIRE Les relations téléphoniques performantes 2 La prise de rendez-vous en prospection 3 La négociation commerciale 5 La vente en émission d appel 6 Rebond et

Plus en détail

Les solutions business outils et services pour votre entreprise. vendre. communiquer. fidéliser. prospecter

Les solutions business outils et services pour votre entreprise. vendre. communiquer. fidéliser. prospecter Les solutions business outils et services pour votre entreprise vendre communiquer fidéliser prospecter Plus loin à vos côtés Vous êtes une jeune entreprise, client Hager ou membre du Réseau Hager? Votre

Plus en détail

Fonction 2 : Conseil et relation annonceur

Fonction 2 : Conseil et relation annonceur Situation : Sit 2.1.1 Réalisation d'outils commerciaux Compétence : C21.1 - Préparer les outils de vente Description : Cela m'a permis de me mettre en condition et de me donner un exemple concret de création

Plus en détail

quelle stratégie mettre en place (quand, comment, où)?

quelle stratégie mettre en place (quand, comment, où)? stratégie commerciale : démarcher sa clientèle Cette fiche vous propose des conseils pratiques sur la prospection d une clientèle ainsi que sur la prospection commerciale, et vous guide pour la concrétisation

Plus en détail

NOTICE DE L ANNONCEUR

NOTICE DE L ANNONCEUR NOTICE DE L ANNONCEUR La Marketplace Caradeals.com, c est la solution pour booster votre activité! SOMMAIRE Qu est-ce que Caradeals.com? 1) PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... 2 2) LES AVANTAGES... 2 3) PREPARER

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc.

RÉUSSIR VOTRE SALON. 2012 Encourage inc. RÉUSSIR VOTRE SALON 2012 Encourage inc. OPTIMISEZ VOTRE PARTICIPATION À UN SALON Réussir votre salon, c est non seulement réserver un emplacement et monter un kiosque mais c est aussi, et surtout, bien

Plus en détail

a c m s @ 9RV HQYRLV j OD GHPDQGH M K

a c m s @ 9RV HQYRLV j OD GHPDQGH M K @ a c m s Envoyez des messages à partir de n importe quel ordinateur : Envoyez des courriers à la demande en seulement quelques clics, 24h/24 et 7j/7, mais aussi des fax, des e-mails, des SMS! De 1 à 30

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL

Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL Formation Repreneurs MODULE COMMERCIAL I. Introduction Plan L objet du marketing Les étapes de la démarche commerciale Les déclencheurs d achat II. La notion de produit Les caractéristiques du produit

Plus en détail