LA CHIRURGIE AMBULATOIRE : ENJEUX ET PERSPECTIVES T2A et efficience des plateaux techniques Réunion FHF PACA 23 mars 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CHIRURGIE AMBULATOIRE : ENJEUX ET PERSPECTIVES T2A et efficience des plateaux techniques Réunion FHF PACA 23 mars 2010"

Transcription

1 LA CHIRURGIE AMBULATOIRE : ENJEUX ET PERSPECTIVES T2A et efficience des plateaux techniques Réunion FHF PACA 23 mars 2010 Dr Gilles Bontemps Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

2 Décret chirurgie Contraintes et leviers MSAP ministère contrats UNCAM ARH / ARS Recos EPP Sociétés savantes HAS ANAP Programme travail Labellisation Valorisation Certification Colloque assemblée nationale 16/12/2009 2

3 Des avantages qui ne sont plus à démontrer Améliorer la qualité des soins (4.7 moins d ISO en CA/HC) Améliorer la satisfaction des patients (90% de taux satisfaction) Faire évoluer le rôle du patient Assurer la pérennité du système social (500 Millions euros d économie) Améliorer la déperdition d efficacité entre l Hôpital et la ville

4 Pratiques chirurgicales par secteur Public + Espic (ex-dg) Privé lucratif (ex-oqn) Total Nombre RSS chirurgicaux (43%) (57%) (100%) Taux d 21% 40 % 32 % 83 % USA 79 % GB Source France : PMSI 2008 Source USA : SMG Marketing Group, Chicago

5 Evolution des pratiques Evolution du mode de prise en charge (5 interventions chirurgicales françaises les plus fréquentes*) % % total traditionnel Source PMSI *Chirurgie cataracte, varices, extractions dentaires, arthroscopie genou, adénoïdo-amygdalectomie

6 Parallélisme de développement sur les 5 gestes marqueurs les plus fréquents, le secteur privé lucratif a absorbé : 78 % de l augmentation entre 1999 et % de l augmentation de la totalité de la chirurgie ( + traditionnel) Source PMSI

7 2 logiques / quelle tarification demain? Logique financière CT Augmenter recettes principales et annexes Tarif identique Logique entrepreneuriale MT Optimiser plateau technique Amélioration de l organisation Redéploiement personnel Diminuer coûts production Dynamiser son activité / attractivité /parts de marché 7

8 Disparité des pratiques entre les actes Taux 1999 Taux 2008 Taux cible Cataracte 28 % 70% 90% Varices 18% 37% 90% Hernies adulte 3% 10% 90% Coelioscopie gynécologique 4% 2% 90% Source PMSI Source PNIR

9 Disparité des pratiques régionales 41 % Taux 18 GM 60 à 70 % 50 à 60 % < 50 % 65 % Source PMSI 2008

10 Evolution des parts de marché nationales 18 gestes marqueurs Cliniques privées lucratif Parts de marché s 1999 Parts de marché s 2004 Parts de marché s % 80 % 78 % Source PMSI 2008

11 Parts de marché régionales Parts marché privé lucratif des 18 GM > 80 % 70 à 80 % 60 à 70 % 50 à 60 % 78 % Source PMSI 2008

12 Assurer la continuité de l enseignement Parts de marché totales ( + traditionnelle) des 18 gestes marqueurs de chaque CHU par rapport à sa région en 2008 supérieure à 10% 20% 18% 16% 14% 12% 10% 8% 6% 4% 2% 0% inférieure à 5% Source PMSI 2008

13 Une extension des indications s Chirurgie viscérale et digestive Champ potentiellement 76% Champ non potentiellement 24% Marqueurs Non Marqueurs Lourd Urgence Source PMSI 2008

14 Champ des actes chirurgicaux Typologies des interventions chirurgicales Champ potentiellement Champ non potentiellement % 20% chirurgie classique gestes marqueurs chirurgie classique gestes non marqueurs urgence chirurgie lourde Source PMSI 2008

15 Caractéristiques des besoins populationnels plafond français de développement = 90 % des patients éligibles correspond aux varie peu varie peu varie peu entre niveaux atteints entre les actes entre les régions le public et privé dans les autres pays les CHU et cliniques pas de spécificité française ce n'est pas l'acte qui est mais le patient peu de différence urbain / rural effets des pratiques professionnelles et organisationnelles Source PNIR

16 Important potentiel 18 gestes marqueurs horsgestes marqueurs Potentiel ex-dg Potentiel ex-oqn Potentiel total actes actes actes actes actes actes Total 1.6 M 2.2 M 3.8 M Source PMSI 2008

17 Projection lits/places utiles 80% de CA et 20% d HC DMS : 4,2 jours (privé) et 7,4 jours (public) 5.2 millions d interventions Nombre de lits chirurgie Nombre de places chirurgie 2008 Projection si 2 patients/jour/place si 1 patient/jour/place Source SAE / PMSI 2008

18 Impact sur les organisations Légende : USA Chir. Tradit. Chir. ambu Centres indépendants Chir. cabinet 18

19 Conclusion Un retard persistant et d importantes disparités des pratiques s Un important potentiel de développement (80 % du champ chirurgical et 90% des patients éligibles soit 3,8 millions d actes) Un sur - dimensionnement des lits de chirurgie et un sous - dimensionnement des places s Un impact sur les organisations

LA CHIRURGIE AMBULATOIRE: ENJEUX ET PERSPECTIVES

LA CHIRURGIE AMBULATOIRE: ENJEUX ET PERSPECTIVES LA CHIRURGIE AMBULATOIRE: ENJEUX ET PERSPECTIVES Etat des lieux France Colloque Assemblée Nationale 16 décembre 2009 Dr Gilles Bontemps Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé

Plus en détail

La chirurgie ambulatoire dans les établissements de santé français : Une évolution positive entre 2006 et 2008

La chirurgie ambulatoire dans les établissements de santé français : Une évolution positive entre 2006 et 2008 Point d information 22 janvier 2009 La chirurgie ambulatoire dans les établissements de santé français : Une évolution positive entre et Au cours de la dernière décennie, la France, traditionnellement

Plus en détail

La chirurgie ambulatoire: Un concept d organisationd

La chirurgie ambulatoire: Un concept d organisationd ARS Midi Pyrénées Colloque : Pratique de la chirurgie ambulatoire au delà des gestes marqueurs La chirurgie ambulatoire: Un concept d organisationd Docteur Guy Bazin Définitions et critères res de sélections

Plus en détail

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS Hôpital de demain : quelles perspectives Venise, 3 décembre 2010 www.anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des

Plus en détail

HOSPI DIAG : présentation générale et guide de lecture

HOSPI DIAG : présentation générale et guide de lecture HOSPI DIAG : présentation générale et guide de lecture Dr Gilles Bontemps Directeur Associé ANAP avril 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Préface

Plus en détail

QUELLES ORGANISATIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE?

QUELLES ORGANISATIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE? QUELLES ORGANISATIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE? 36 ÈME JOURNÉES NATIONALES D ÉTUDES SUR LA STÉRILISATION REIMS 10 AVRIL 2014 Dr Gilles Bontemps Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

Que compte faire l Assurance Maladie pour développer la chirurgie ambulatoire?

Que compte faire l Assurance Maladie pour développer la chirurgie ambulatoire? Que compte faire l Assurance Maladie pour développer la chirurgie ambulatoire? Dr Michel MARTY CNAMTS Le 11/10/2014 Chirurgie ambulatoire 2 PREAMBULE LA CNAMTS a fait de nombreuses actions pour favoriser

Plus en détail

French health national priorities and new challenges for outpatient care

French health national priorities and new challenges for outpatient care French health national priorities and new challenges for outpatient care Colloque «From hospital to home: improve care and patient s journey» Ambassade du Royaume Uni 24 mars 2015 Christelle Gallo, Lydia

Plus en détail

Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017

Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017 Réunion des établissements Plan triennal 2015-2017 PLAN TRIENNAL EN RÉGION PAYS DE LA LOIRE rappel des principaux jalons AMBU. TRANSP ORT ACHAT AIDE FIN. PERTINE NCE MEDICA MENT MASSE SALARIA LE GHT Présentations

Plus en détail

FINANCEMENT DE LA QUALITE EN SSR : LES OUTILS DE L ANAP EXEMPLE : HOSPI DIAG OUTIL DE DIALOGUE DE GESTION MCO

FINANCEMENT DE LA QUALITE EN SSR : LES OUTILS DE L ANAP EXEMPLE : HOSPI DIAG OUTIL DE DIALOGUE DE GESTION MCO FINANCEMENT DE LA QUALITE EN SSR : LES OUTILS DE L ANAP EXEMPLE : HOSPI DIAG OUTIL DE DIALOGUE DE GESTION MCO 7 ème congrès FHP SSR Biarritz 20 juin 2012 DR Gilles Bontemps Directeur Associé Agence Nationale

Plus en détail

La Chirurgie Ambulatoire

La Chirurgie Ambulatoire La Chirurgie Ambulatoire DÉFINITION, CONCEPT, FONDAMENTAUX Pr Jean-pierre Triboulet CHU Lille Colloque ANAP-HAS- 23.11.2010 DÉFINITION Projet de décret (autorisations de chirurgie) version Conseil d'etat

Plus en détail

Assurance Maladie. Le développement de la Chirurgie ambulatoire par la MSAP et les incitations tarifaires

Assurance Maladie. Le développement de la Chirurgie ambulatoire par la MSAP et les incitations tarifaires Assurance Maladie Le développement de la Chirurgie ambulatoire par la MSAP et les incitations tarifaires 1. LA MSAP Principe Les textes Les gestes retenus Bilan MSAP 2011 2. LES MESURES TARIFAIRES INCITATIVES

Plus en détail

Demain 80% d ambulatoire? V. Villefranque C.H. René Dubos Pontoise

Demain 80% d ambulatoire? V. Villefranque C.H. René Dubos Pontoise Demain 80% d ambulatoire? V. Villefranque C.H. René Dubos Pontoise Etats Unis 80% d ambulatoire Hôpitaux : 63% d ambulatoire Mais l ambulatoire est réalisé dans : 47% centres hospitaliers 37% Ambulatory

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

INSTRUCTION DGOS/R3/2010/457 du 27 décembre 2010 relative à la chirurgie ambulatoire : perspectives de développement et démarche de gestion du risque

INSTRUCTION DGOS/R3/2010/457 du 27 décembre 2010 relative à la chirurgie ambulatoire : perspectives de développement et démarche de gestion du risque MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE SECRETARIAT D ETAT A LA SANTE DIRECTION GENERALE DE L OFFRE DE SOINS Sous-direction de la régulation Bureau des plateaux techniques Et des prises en charges

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Construction du Nouveau CHU d Amiens

Construction du Nouveau CHU d Amiens Construction du Nouveau CHU d Amiens Historique et particularités du projet Thierry VELEINE ingénieur général - coordinateur du Pôle Investissements et Logistique Hopitech Amiens - 05 octobre 2012 - historique

Plus en détail

2006-2009 : TAUX DE PRATIQUE DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE (17 gestes marqueurs répondant à la procédure de Mise sous Accord Préalable)

2006-2009 : TAUX DE PRATIQUE DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE (17 gestes marqueurs répondant à la procédure de Mise sous Accord Préalable) 2006-2009 : TAUX DE PRATIQUE DE LA CHIRURGIE AMBULATOIRE (17 gestes marqueurs répondant à la procédure de Mise sous Accord Préalable) MÉTHODOLOGIE Sélection : Bases Régionales PMSI MCO 2006-2009. Tous

Plus en détail

Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015

Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015 Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux SOMMAIRE 1. Contexte 2. Partenariat

Plus en détail

Bilan des résultats de certification Visites initiales V2010

Bilan des résultats de certification Visites initiales V2010 Bilan des résultats de certification Visites initiales V2010 Service Certification des Etablissements de Santé Direction de l Amélioration de la Qualité et de la Sécurité des Soins Juillet 2015 Sommaire

Plus en détail

«Généralités,politique de santé en France, Place de l ambulatoire»

«Généralités,politique de santé en France, Place de l ambulatoire» Réussir l ambulatoire en cancérologie «Généralités,politique de santé en France, Place de l ambulatoire» Cancérologie et chirurgie ambulatoire Réunion «teches» cancer du sein et ambu Lille 26.09.2013 Congres

Plus en détail

Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui?

Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui? Hospitalisation traditionnelle versus chirurgie ambulatoire : quels enjeux, quels impacts et pour qui? Catherine Noguès, Sandrine Baffert Journée «Conception innovante des politiques publiques» 28 mars

Plus en détail

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP Assises de l autonomie 10/06/10 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux L Agence

Plus en détail

Rôle de l anesthésiste réanimateur dans l organisation en ambulatoire. Dr Hubert Le Hétêt hublehetet@aol.com Polyclinique Sévigné (Rennes)

Rôle de l anesthésiste réanimateur dans l organisation en ambulatoire. Dr Hubert Le Hétêt hublehetet@aol.com Polyclinique Sévigné (Rennes) Rôle de l anesthésiste réanimateur dans l organisation en ambulatoire Dr Hubert Le Hétêt hublehetet@aol.com Polyclinique Sévigné (Rennes) Le triptyque : Patient-Acte- Structure Le patient EBM Souhait Environnement

Plus en détail

Evolution de l activité des établissements publics de santé

Evolution de l activité des établissements publics de santé Séminaire des établissements de santé publics de santé 5 novembre 2013 Evolution de l activité des établissements publics de santé 2011/2012 Dr Matthieu Derancourt Médecin DIM - Conseiller Médical Sous-direction

Plus en détail

0 50 100 150 200 250 300 350 400 Nombre de séjours (en milliers) Chirurgie ambulatoire. Hospitalisation complète

0 50 100 150 200 250 300 350 400 Nombre de séjours (en milliers) Chirurgie ambulatoire. Hospitalisation complète Bulletin d information en économie de la santé questions d économie de la santé analyses Repères L objectif de ce travail est d analyser, à partir des données du PMSI 1999, le potentiel de développement

Plus en détail

L ANAP, MISSIONS, ENJEUX UN OUTIL EN COURS D ELABORATION : LE TABLEAU DE BORD PARTAGE DES ESMS

L ANAP, MISSIONS, ENJEUX UN OUTIL EN COURS D ELABORATION : LE TABLEAU DE BORD PARTAGE DES ESMS L ANAP, MISSIONS, ENJEUX UN OUTIL EN COURS D ELABORATION : LE TABLEAU DE BORD PARTAGE DES ESMS LOOS LES LILLE 21 OCTOBRE 2010 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

Plus en détail

HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS

HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS HÔPITAL NUMÉRIQUE : LES PRODUCTIONS DES EXPERTS Journée nationale Hôpital Numérique ASIEM, 9 avril 2014 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux 1 Qui sont

Plus en détail

Ensemble, améliorons la qualité en santé

Ensemble, améliorons la qualité en santé Ensemble, améliorons la qualité en santé Table ronde 3 Chirurgie ambulatoire, vecteur de qualité et de sécurité pour le patient Président de séance Jean-Pierre Triboulet, Responsable du service chirurgie

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

Ambulatoire en 2011 réglementation, état des lieux national

Ambulatoire en 2011 réglementation, état des lieux national Ambulatoire en 2011 réglementation, état des lieux national Textes de référence Deux définitions fondatrices sont complémentaires selon l assurance maladie et l a.f.c.a (association française de chirurgie

Plus en détail

Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau. Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau

Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau. Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau Il n y a pas de chirurgie de haut niveau sans anesthésie de haut niveau Il n y a pas d anesthésie de haut niveau sans chirurgie de haut niveau Chirurgie Ambulatoire Quelle organisation? Quel enjeu pour

Plus en détail

La Campagne Tarifaire

La Campagne Tarifaire Les Nouveautés PMSI 2011 La Campagne Tarifaire La Chirurgie Ambulatoire 1 Les Nouveautés PMSI 2011: Textes NOTICE TECHNIQUE: n CIM-MR / ME 1116-3-2010 du 30 décembre 2010 puis du 14 mars 2011 Objet : Campagne

Plus en détail

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité

mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité mise en œuvre de l arrêté relatif au management de la qualité Réunion nationale des OMEDIT 26 mai 2011 Valerie Salomon Bureau Qualité et sécurité des soins Sous direction du pilotage de la performance

Plus en détail

Bilan 2010 : chirurgie ambulatoire. Janvier 2012

Bilan 2010 : chirurgie ambulatoire. Janvier 2012 Bilan : chirurgie ambulatoire Janvier 2012 Le développement de la chirurgie ambulatoire constitue une priorité nationale et l un des 10 programmes prioritaires de la gestion du risque 1 (GDR) pour les

Plus en détail

Quel rôle pour l infirmière à domicile dans la prise en charge du patient suite à une chirurgie ambulatoire? UDCF le 11 octobre 2014

Quel rôle pour l infirmière à domicile dans la prise en charge du patient suite à une chirurgie ambulatoire? UDCF le 11 octobre 2014 Quel rôle pour l infirmière à domicile dans la prise en charge du patient suite à une chirurgie ambulatoire? UDCF le 11 octobre 2014 Florence Ambrosino Infirmière de pratique avancée en coordination de

Plus en détail

La Chirurgie Ambulatoire un challenge pour la France. Dr N. RUOLT Centre Médico Chirurgical Ambulatoire Huriez - CHRUL

La Chirurgie Ambulatoire un challenge pour la France. Dr N. RUOLT Centre Médico Chirurgical Ambulatoire Huriez - CHRUL La Chirurgie Ambulatoire un challenge pour la France Dr N. RUOLT Centre Médico Chirurgical Ambulatoire Huriez - CHRUL JLAR 3 Avril 2014 Définition : La Chirurgie Ambulatoire concerne les actes chirurgicaux

Plus en détail

Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire

Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire ACTION COLLECTIVE REGIONALE 2015 Cahier des Charges de la Formation La chirurgie ambulatoire Commanditaire UNIFAF est l organisme paritaire agréé de la branche Sanitaire et sociale du secteur privé à but

Plus en détail

Enjeux du marketing des établissements sanitaires : l exemple de la récupération rapide après chirurgie. JIMS 2012 NICE 23 mars 2012

Enjeux du marketing des établissements sanitaires : l exemple de la récupération rapide après chirurgie. JIMS 2012 NICE 23 mars 2012 Enjeux du marketing des établissements sanitaires : l exemple de la récupération rapide après chirurgie. JIMS 2012 NICE 23 mars 2012 Dr F. Demesmay, Directeur Médical Directeur Général Délégué Capio France

Plus en détail

Rapport sur les charges et produits pour 2015 Propositions. Conseil CNAMTS 3 juillet 2014

Rapport sur les charges et produits pour 2015 Propositions. Conseil CNAMTS 3 juillet 2014 Rapport sur les charges et produits pour 2015 Propositions Conseil CNAMTS 3 juillet 2014 Rappel des thèmes abordés dans les constats du rapport 2015 Répartition des dépenses par groupes de pathologies

Plus en détail

220000020 C.H. de SAINT-BRIEUC

220000020 C.H. de SAINT-BRIEUC Description de l'établissement : 220000020 C.H. de SAINT-BRIEUC Territoire de sante n 7 - SAINT BRIEUC / GUINGAMP / LANNION Statut : Typologie : PUBLIC CH de référence Activité de et latoire 2011 chirurgicaux

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA COHÉSION SOCIALE SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ SANTÉ ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ SECRÉTARIAT D ÉTAT À LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Sous-direction de la régulation Bureau des plateaux techniques

Plus en détail

Regroupements et coopérations entre professionnels de santé : situation à l international et éclairages pour la France Elise ANGER Virginie GIMBERT

Regroupements et coopérations entre professionnels de santé : situation à l international et éclairages pour la France Elise ANGER Virginie GIMBERT Regroupements et coopérations entre professionnels de santé : situation à l international et éclairages pour la France Elise ANGER Virginie GIMBERT 7 juin 2014 «3 ème rencontres de La Grande-Motte 2014»

Plus en détail

Gestion du risque (GDR)

Gestion du risque (GDR) Région Centre Gestion du risque (GDR) Contexte et enjeux Septembre 2011 La GDR, c est quoi? Cette notion peut être définie comme l ensemble des actions mises en œuvre pour améliorer l efficience du système

Plus en détail

Tarifs : 250 ht mensuel pour un établissement jusque 100 lits 350 ht mensuel pour un établissement de plus de 100 lits

Tarifs : 250 ht mensuel pour un établissement jusque 100 lits 350 ht mensuel pour un établissement de plus de 100 lits La mise en place de la Tarification à l Activité (T2A) dans le secteur S.S.R va modifier en profondeur l impact de vos données PMSI et engager financièrement votre établissement. La société EQS, forte

Plus en détail

Les établissements de santé franciliens : comment sortir de la spirale déficitaire?

Les établissements de santé franciliens : comment sortir de la spirale déficitaire? Les établissements de santé franciliens : comment sortir de la spirale déficitaire? Congrès de printemps FHF Ile-de-France 9 juin 2008 1 Plan de l intervention La T2A, activité ou efficience? Réflexions

Plus en détail

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN FRANCE

LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN FRANCE Point d information 11 septembre 2008 LA CHIRURGIE DE LA CATARACTE EN FRANCE La chirurgie de la cataracte est l acte chirurgical le plus pratiqué en France : près de 560 000 interventions ont été réalisées

Plus en détail

Chapitre VIII La chirurgie ambulatoire

Chapitre VIII La chirurgie ambulatoire Chapitre VIII La chirurgie ambulatoire LA CHIRURGIE AMBULATOIRE 231 PRESENTATION La chirurgie ambulatoire concerne «des actes chirurgicaux [ ] réalisés dans des conditions techniques nécessitant impérativement

Plus en détail

Chirurgie ambulatoire aux Etats Unis

Chirurgie ambulatoire aux Etats Unis Conférence des DG de CHU, commission ingénierie et architecture Présidente, Mme Coudrier DG CHU Nantes Animée par Didier Bourdon, Directeur investissements AP-HP Membres du groupe : Directeur investissements,

Plus en détail

Pour la Maternité et la Périnatalité à. Remiremont. Par le comité de défense de la maternité

Pour la Maternité et la Périnatalité à. Remiremont. Par le comité de défense de la maternité Pour la Maternité et la Périnatalité à Remiremont Par le comité de défense de la maternité Arguments 30 000 signataires de la pétition 2000 manifestants le 9 mars 4000 commentaires favorables sur les réseaux

Plus en détail

1. Hospitalisation : analyse de la répartition des services offerts.

1. Hospitalisation : analyse de la répartition des services offerts. Hospitalisation L information sur l offre en hospitalisation d un pays (nombre de lits par habitant, répartition géographique ou par spécialité médicale) est utile pour déterminer la différence entre l

Plus en détail

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département du Développement Professionnel Continu Médical Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Dr Stéphane

Plus en détail

Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi

Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi Projet RUBIS Réseau Urgence en Bourgogne et Indicateurs de Suivi Colloque Santé,, SI, Télémédecine T et maillage du territoire 27 septembre 2006 Mr Avri ROSENBERG, Directeur de projet, STREAM CONSULTING

Plus en détail

Actualités sur l évolution des travaux de l ATIH en lien avec les systèmes de tarification Séminaire ENCC Saint Malo 20 et 21 novembre 2014

Actualités sur l évolution des travaux de l ATIH en lien avec les systèmes de tarification Séminaire ENCC Saint Malo 20 et 21 novembre 2014 Actualités sur l évolution des travaux de l ATIH en lien avec les systèmes de tarification Séminaire ENCC Saint Malo 20 et 21 novembre 2014 Housseyni HOLLA, directeur de l ATIH 1 Introduction L orientation

Plus en détail

Recommandations organisationnelles

Recommandations organisationnelles Ensemble pour le développement de la chirurgie ambulatoire Recommandations organisationnelles Pour approfondir la réflexion Méthodologie et résultats du benchmark des 15 établissements de santé français

Plus en détail

Note relative à la Campagne tarifaire 2009. I. Evolutions majeures du modèle tarifaire MCO :

Note relative à la Campagne tarifaire 2009. I. Evolutions majeures du modèle tarifaire MCO : Seite 1 von 5 Note relative à la Campagne tarifaire 2009 I. Evolutions majeures du modèle tarifaire MCO : Version 11 de la classification des GHM et nouvel arrêté relatif à la classification des prestations

Plus en détail

AVANT-PROPOS. Dans cet objectif, le présent rapport d activité est organisé comme suit : Programme Hôpital numérique Rapport d activité 2013

AVANT-PROPOS. Dans cet objectif, le présent rapport d activité est organisé comme suit : Programme Hôpital numérique Rapport d activité 2013 AVANT-PROPOS Lancé fin novembre 2011 avec la publication du guide des indicateurs des pré-requis et des domaines fonctionnels prioritaires, le programme Hôpital numérique, plan stratégique de développement

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

INTÉRÊT DE L APPROCHE MARKETING HOSPITALIER POUR COMMUNIQUER AUPRÈS DES MÉDECINS

INTÉRÊT DE L APPROCHE MARKETING HOSPITALIER POUR COMMUNIQUER AUPRÈS DES MÉDECINS INTÉRÊT DE L APPROCHE MARKETING HOSPITALIER POUR COMMUNIQUER AUPRÈS DES MÉDECINS Jean-Mathieu DEFOUR, Directeur Centre Hospitalier Ariège-Couserans 2nde Journée Internationale du Marketing Santé Vendredi

Plus en détail

Uniformisons. notre communication

Uniformisons. notre communication Programme d accompagnement Uniformisons développement chirurgie ambulatoire notre communication Retour d expérience du CHIC 16 juin 2015 1 Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil Quelques chiffres:

Plus en détail

Hygiène et Chirurgie Ambulatoire

Hygiène et Chirurgie Ambulatoire Congrès de la Société Française d Hygiène Hospitalière AFCA Reims, 2 et 3 juin 2005 Hygiène et Chirurgie Ambulatoire Dr J-P SALES Association Française de Chirurgie Ambulatoire Définitions AFCA «L ensemble

Plus en détail

Attestation de Formation Universitaire 2012-2013. «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire»

Attestation de Formation Universitaire 2012-2013. «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire» Attestation de Formation Universitaire 2012-2013 «Organisation et gestion d une unité de chirurgie ambulatoire» Formation Théorique (2 jours) par Visioconférences Bordeaux, Paris, Nice, Tours, Rennes,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016

DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 DOSSIER DE PRESSE Rennes le 5 juillet 2016 Groupement Hospitalier de Territoire - Haute Bretagne : 11 établissements publics de santé engagés au service de la population Jeudi 30 juin, la convention constitutive

Plus en détail

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées

10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées 10.1. La prise en charge hospitalière des personnes âgées Une part de plus en plus importante de l activité hospitalière concerne la prise en charge des personnes âgées La patientèle âgée concentre une

Plus en détail

de la gestion des lits à l ordonnancement

de la gestion des lits à l ordonnancement de la gestion des lits à l ordonnancement Mardi 24 janvier 2012 Dr. Yvon Goarin membre du Directoire Mme Nadia Antignac responsable de l ordonnancement Agenda Présentation de l établissement Les enjeux

Plus en détail

Indicateur A1. 1er niveau d'analyse. Part de marché globale en médecine sur la zone d'attractivité. Source. Numérateur. Dénominateur.

Indicateur A1. 1er niveau d'analyse. Part de marché globale en médecine sur la zone d'attractivité. Source. Numérateur. Dénominateur. Indicateur A1 A1 Part de marché globale en médecine sur la zone d'attractivité Cet indicateur permet d'appréhender la capacité de l'établissement à s'imposer sur sa zone d'attractivité en médecine et de

Plus en détail

RENCONTRES. Edmond MACKOWIAK. Sylvie RACOUSSOT Chef de pôle Activités Transversales et Ambulatoires. Directeur Général LES

RENCONTRES. Edmond MACKOWIAK. Sylvie RACOUSSOT Chef de pôle Activités Transversales et Ambulatoires. Directeur Général LES LES RENCONTRES DU MANAGEMENT DE PÔLES Retour d expérience du dispositif «100 Pôles d Excellence» Edmond MACKOWIAK Directeur Général Sylvie RACOUSSOT Chef de pôle Activités Transversales et Ambulatoires

Plus en détail

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins»

«Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» «Rôle et Place des Réseaux de Soins Palliatifs dans l'offre de soins» Hélène Fernandez Cadre Supérieur de Santé, Coordinatrice RESOP06 9 Forum SIH 06 EMSP Cannes Grasse Antibes 4 Mars 2010 Palais des Congrès

Plus en détail

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc.

L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître. Jean Mireault, M.D., M.Sc. L expertise médicale : une ressource de gestion à connaître Jean Mireault, M.D., M.Sc. Objectifs de la présentation Démontrer l importance de l utilisation des données dans l engagement médical Présenter

Plus en détail

Les grands enjeux de la gestion de patrimoine

Les grands enjeux de la gestion de patrimoine Les grands enjeux de la gestion de patrimoine Promouvoir la performance globale des établissements publics de santé Pierre-Hugues Glardon Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre

Plus en détail

La planification sanitaire Comité éditorial de l'uvmaf

La planification sanitaire Comité éditorial de l'uvmaf La planification sanitaire Comité éditorial de l'uvmaf 2014 1 Table des matières Introduction... 3 1. La planification hospitalière... 3 2. De la planification hospitalière à la planification sanitaire...3

Plus en détail

STRATÉGIE DE DÉPLOIEMENT DE L APPROCHE DE PERFORMANCE LEAN SANTÉ DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

STRATÉGIE DE DÉPLOIEMENT DE L APPROCHE DE PERFORMANCE LEAN SANTÉ DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Ministère de la Santé et des Services sociaux STRATÉGIE DE DÉPLOIEMENT DE L APPROCHE DE PERFORMANCE LEAN SANTÉ DANS LE RÉSEAU DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX 21 novembre 2013 Gilles Le Beau ing., directeur

Plus en détail

Le nouveau tableau de bord de gestion

Le nouveau tableau de bord de gestion Formation Rencontre thématique CTC Conseil 2013 Le nouveau tableau de bord de gestion Contrôler Décider Communiquer CTC Conseil a été créé en 1992, à l initiative de Claude CHEZAUD, son Directeur Général,

Plus en détail

Tout savoir sur la chirurgie ambulatoire

Tout savoir sur la chirurgie ambulatoire L ARS Bretagne incite à la pratique de la chirurgie ambulatoire Véritable alternative à l hospitalisation complète, la chirurgie ambulatoire bénéficie, depuis 2003, de nombreuses mesures d encouragement.

Plus en détail

CERTIFICATION ISO 9001 EN RÉSEAU DES CLCC

CERTIFICATION ISO 9001 EN RÉSEAU DES CLCC CERTIFICATION ISO 9001 EN RÉSEAU DES CLCC Formation «Management de la qualité» 19/11/2015 Elise Villers Assureur Qualité-Auditeur Groupe des Centres de lutte contre le cancer CONSTATS DÉMARCHE DE CERTIFICATION

Plus en détail

santé solidarité La réactivité des établissements de santé aux incitations tarifaires N 21 2011 DOSSIERS

santé solidarité La réactivité des établissements de santé aux incitations tarifaires N 21 2011 DOSSIERS DOSSIERS solidarité et La réactivité des établissements de aux incitations tarifaires N 21 2011 La tarification à l activité (T2A) permet en théorie d orienter l activité des établissements de en agissant

Plus en détail

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé

L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé L outil de pilotage du Patrimoine Hospitalier pour les établissements publics de santé OPHELIE Emilie Gonzales, Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins à la DGOS Bureau

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Secrétariat général des ministères chargés des affaires sociales Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs

Plus en détail

Application mobile patient : retour d expériences. Dr. A. RUFFIÉ

Application mobile patient : retour d expériences. Dr. A. RUFFIÉ Application mobile patient : retour d expériences Dr. A. RUFFIÉ Objectifs Mettre à disposition du patient d un outil facilitant la communication avec l établissement de santé pour améliorer l efficience

Plus en détail

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance Ælipce Evaluation et Amélioration des Indices de Performance IHF Auxerre 7 juin 2012 Bruno Rossetti CHRU de Lille Directeur adjoint 03 20 44 40 04 bruno.rossetti@chru-lille.fr Alexandra Lam ANAP 01 57

Plus en détail

Campagne budgétaire et tarifaire 2014

Campagne budgétaire et tarifaire 2014 Campagne budgétaire et tarifaire 2014 Journée d information du 27 mai 2014 Sommaire Le contexte national et les orientations 2014 Le bilan régional : Comment se porte la région? Quelles perspectives pour

Plus en détail

Samedi 6 avril 2013 Dr Maxime Cauterman ARS Ile-de-France

Samedi 6 avril 2013 Dr Maxime Cauterman ARS Ile-de-France Chirurgie Ambulatoire : qui fait quoi et qui paye qui? Samedi 6 avril 2013 Dr Maxime Cauterman ARS Ile-de-France Plan de la communication Qui fait quoi? La chirurgie gynécologique dans l ensemble des activités

Plus en détail

DEMAIN, TOUS OPÉRÉS EN AMBULATOIRE?

DEMAIN, TOUS OPÉRÉS EN AMBULATOIRE? «Il s agit de se mettre à la place du patient et de repenser le a fortement aidé à cette prise de conscience. Alors pourquoi le secteur public a progressé de 75 % en et le privé de 33 %. 5 Pour Michaël

Plus en détail

Appel à candidatures. Coaching UACA. Accompagnement de 5 établissements, pour le développement de la Chirurgie Ambulatoire

Appel à candidatures. Coaching UACA. Accompagnement de 5 établissements, pour le développement de la Chirurgie Ambulatoire Appel à candidatures Coaching UACA Accompagnement de 5 établissements, pour le développement de la Chirurgie Ambulatoire 1 Introduction 1.1 La chirurgie ambulatoire 1.1.1 La chirurgie ambulatoire : qu

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES

COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES COMPTE-RENDU DE CERTIFICATION DU CENTRE HOSPITALIER DE LOCHES 1, rue du Docteur-Martinais 37600 LOCHES SEPTEMBRE 2006 COMPORTANT LE SUIVI DES DÉCISIONS DE LA HAUTE AUTORITÉ DE SANTÉ NOVEMBRE 2007 SOMMAIRE

Plus en détail

Comment développer la

Comment développer la 1 Comment développer la? Dr Jean-Yves CAMOUS, chef de Pôle, Centre Hospitalier de Béziers 2 Qu est-ce que la? Ce qui est admis: La est Moderne Sécurisée De qualité Meilleur marché Tendance Ce qui est peu

Plus en détail

CHIRURGIE AMBULATOIRE et traitement de la douleur

CHIRURGIE AMBULATOIRE et traitement de la douleur CHIRURGIE AMBULATOIRE et traitement de la douleur D. BERTIN*, J. MIRBEY**, C.NAMBOT*, S.SERRI* * Clinique St Vincent BESANCON ** Clinique Ste Marthe DIJON APDCA Association Pour le Développement de la

Plus en détail

Gestion des flux hospitaliers à partir d'un service d'urgence: un problème majeur dans les hôpitaux Marianne SARAZIN

Gestion des flux hospitaliers à partir d'un service d'urgence: un problème majeur dans les hôpitaux Marianne SARAZIN 1 Gestion des flux hospitaliers à partir d'un service d'urgence: un problème majeur dans les hôpitaux Marianne SARAZIN Centre d Ingénierie en Santé SOMMAIRE 2 A. Contexte : l hôpital Organisation structurelle

Plus en détail

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Université d été de la performance en santé - 29 août 2014- Lille Monsieur le président, Monsieur le directeur général,

Plus en détail

Certification HAS et Méthode du Patient traceur

Certification HAS et Méthode du Patient traceur Certification HAS et Méthode du Patient traceur Réseau des représentants des usagers de ES et du Conseil de vie sociale des EMS 26 septembre 2015 ARLIN Martinique Certification HAS: les évolutions Exigences

Plus en détail

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 -

- COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - COMMUNIQUE DE PRESSE 06 JANVIER 2011 - REGROUPEMENT DE LA CLINIQUE ADASSA ET DE LA CLINIQUE DU DIACONAT DE STRASBOURG --- NAISSANCE DE LA CLINIQUE ADASSA - DIACONAT --- Strasbourg (Bas-Rhin), le 06 janvier 2011 la clinique Adassa et la clinique

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupement de coopération sanitaire entre l Hôpital d Instruction des Armées (HIA) Val-de-Grâce et le Groupe Hospitalier Cochin-Broca-Hôtel-Dieu de l AP-HP Le Groupement de coopération

Plus en détail

LA GESTION STRATEGIQUE DU PATRIMOINE : ENJEUX ET OUTILS. Anabelle Billy Lyon, le 14 février 2013

LA GESTION STRATEGIQUE DU PATRIMOINE : ENJEUX ET OUTILS. Anabelle Billy Lyon, le 14 février 2013 LA GESTION STRATEGIQUE DU PATRIMOINE : ENJEUX ET OUTILS Anabelle Billy Lyon, le 14 février 2013 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence nationale

Plus en détail

Certification des Etablissements de Santé en France

Certification des Etablissements de Santé en France Certification des Etablissements de Santé en France Pouvait-on faire sans elle en France? Peut-elle faire mieux? Les enjeux et les perspectives de la procédure 2014 Plan de l intervention 1. Partie 1 :

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

MARDI 03 JUIN 2014 10H30

MARDI 03 JUIN 2014 10H30 CONFéRENCE DE PRESSE MARDI 03 JUIN 2014 10H30 dépistage du cancer du col de l utérus à mayotte SOMMAIRE 1- présentation de l association Fonctionnement de l association Territoire d intervention Population

Plus en détail

LA CHIRURGIE AMBULATOIRE au Centre Hospitalier de Beauvais. PASSÉ, PRÉSENT et FUTUR C. BONAN -LESUR

LA CHIRURGIE AMBULATOIRE au Centre Hospitalier de Beauvais. PASSÉ, PRÉSENT et FUTUR C. BONAN -LESUR LA CHIRURGIE AMBULATOIRE au Centre Hospitalier de Beauvais PASSÉ, PRÉSENT et FUTUR C. BONAN -LESUR Le concept de chirurgie ambulatoire Ce n est ni une nouvelle technique ni un nouveau concept architectural

Plus en détail

Audits de certification qualité dans différentes structures de santé: principes et retour d expérience

Audits de certification qualité dans différentes structures de santé: principes et retour d expérience Rencontre des métiers de la santé: management de la qualité et gestion des risques 28 et 29 mai 2009 - Strasbourg Audits de certification qualité dans différentes structures de santé: principes et retour

Plus en détail

Le Président Strasbourg, le 15 octobre 2012

Le Président Strasbourg, le 15 octobre 2012 Le Président Strasbourg, le 15 octobre 2012 mhr/mrw/n 2012-1361 /gr Recommandée avec A.R Monsieur le Directeur, Par lettre du 6 septembre 2012, j'ai porté à votre connaissance les observations définitives

Plus en détail

Démarche de certification ISO 9001 des unités de chirurgie ambulatoire des établissements bretons. Le 27 novembre 2015

Démarche de certification ISO 9001 des unités de chirurgie ambulatoire des établissements bretons. Le 27 novembre 2015 Démarche de certification ISO 9001 des unités de chirurgie ambulatoire des établissements bretons Le 27 novembre 2015 Journée régionale Chirurgie Ambulatoire Claire DAVIRON Stéphanie MONNIER Julie CARRET

Plus en détail