Liaison chimiques, Structures cristallines, défauts dans les cristaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Liaison chimiques, Structures cristallines, défauts dans les cristaux"

Transcription

1 Session 3 Liaison chimiques, Structures cristallines, défauts dans les cristaux Références : Chapitre 2 et Les propriétés d un matériau dépendent du type de liaison atomique, mais aussi de la structure cristalline et des défauts internes! 3-2

2 Liaisons Structure Composition chimique Défauts Propriétés Rigidité Résistance mécanique Ductilité Température de fusion Coefficient de dilatation ther. 3-3 Section 1 : Liaisons atomiques Liaisons de forte intensité (primaires) liaisons covalentes liaisons ioniques liaisons métalliques Liaisons de faible intensité (secondaires) : Van der Waals et pont hydrogène Types de liaisons atomiques déterminent les propriétés fondamentales des matériaux Exemple : Fragilité --> matériaux covalents et ioniques Ductilité ---> matériaux à liaison métallique 3-4

3 Objectifs section 1 1. Définir les différents types de liaisons atomiques 2. Expliquer le lien entre les liaisons atomiques et les propriétés caractéristiques des classes de matériaux 3. Comprendre la classification des métaux 3-5 Liaisons ioniques Transfert d électron d un atome (métallique) à un autre (non métallique) Perte de neutralité : ion positif (cation) et ion négatif (anions) : forte attraction Liaison forte (couche externe saturée) et non directionnelle Ex: NaCl (Na+ Cl-) Forme des réseaux cristallins compacts Aspect gémétrique : R/r 3-6

4 Liaison Covalente 3-7 Liaison métallique Électrons sont partagés entre ions positifs du réseau : Nuage d électrons mobiles qui ne sont plus localisés entre les atomes (liaison covalente) ou sur un ion (liaison ionique) Liaison non directionnelle Cations et électrons peuvent se déplacer aisément sans briser la structures cristalline Conduction Ductilité Energie de liaison variable - Mercure : Tf = -39 C - Tungstène : Tf= 3410 C 3-8

5 Forces dans les liaisons métalliques 3-9 Liaison de Van der Walls 3-10

6 Métaux 3-11 Métaux Liaisons métalliques (et covalentes) Structures cristallines Bons conducteurs de chaleur et d électricité à cause de la haute mobilité d électrons Ductiles à cause de leur capacité de casser et de reformer des liaisons sans briser la structure cristalline 3-12

7 Céramiques 3-13 Céramiques Liaisons ioniques et covalentes Oxydes métalliques à structure cristalline Al 2 O 3, MgO, TiN, TiC (Diamant, graphite et verre) Liaisons fortes Structure cristalline compact, non ductile Pourcentage de liaison ionique dépend de la différence d électronégativité (règle de Pauling) 3-14

8 Céramiques Bons isolateurs de chaleur et d électricité à cause du manque de mobilité d électrons (pas d e- libres) Fragiles à cause de leur incapacité de casser et de reformer des liaisons sans briser la structure cristalline Rigides et dures, température de fusion élevée à cause de la force des liaisons ioniques et covalentes 3-15 Polymères Liaisons covalentes utilisées dans la création de chaînes de polymères Chaines reliées entre elles par des liaisons secondaires (Van der Waals & ponts hydrogènes) Les polymères sont typiquement moins résistants et rigides que métaux et céramiques, car leurs propriétés sont contrôlées par des liaisons secondaires. 3-16

9 Polymères 3-17 Caractère mixte des liaisons Céramiques Covalente Diamant Polymères De Van Der Waals S i O 2 Mica As Fe Cr Métaux Métallique ionique (Al 2 O 3, MgO) 3-18

10 Liaisons et propriétés 3-19 Comportement en traction des matériaux verre fonte céramique béton «Thermodurcissable» Métaux et alliages Élastomères 3-20

11 Relation E -αet type de liaison 3-21 Liaisons ioniques ou covalentes 3-22

12 Liaisons métalliques 3-23 Liaisons faibles 3-24

13 *** À retenir *** Liaisons fortes: Covalente, ionique, métallique E élevé et α faible 3-25 Section 2 Structures cristallines des métaux. Notions de compacité. Calcul de masse volumique Système et réseaux cristallins Directions et plans cristallographiques Arrangement des atomes dans un réseau Densités (linéaire et surfacique) Défauts dans les cristaux 3-26

14 Objectifs section 2 Dessiner les mailles élémentaires des CC, CFC et HC. Établir les relations entre la longueur de l arrête d une maille et le rayon atomique. Calculer à partir des dimensions de la maille la masse volumique des métaux CC et CFC Définir les plans et directions denses et calculer la densité suivant ces directions et plans. Connaître les types de défauts rencontrés dans les cristaux et leur impact sur les propriétés Matériau monocristallin Matériau constitué d un seul grain (aucun joints de grain) Matériau polycristallin Cristallinité Matériau constitué de grains et de joints de grain 3-28

15 Influence de la vitesse de refroidissement Amorphe ou vitreux cristallin 3-29 Systèmes cristallins 3-30

16 Structure cristallines principales des métaux purs Nombre d atomes dans la maille? CC HC CFC 3-31 Tableau des structures cristallines à Température ambiante BCC: cubique à corps centré: CC FCC: cubique à faces centrées: CFC HCP: Hexagonale compacte: HC 3-32

17 Directions Directions et plans cristallographiques Plan plan (243) 3-33 Indice de Miller Méthode pour définir les directions et les plans 1- Intersections 2- Inverser 3- Réduire au plus petit dénominateur 4- Numérateur = indice Miller x y z 1 ½ 2/ / (243) NB: Un plan // à un axe porte l indice 0 par rapport à cet axe car Intersection = infini et que l inverse de l infini est zéro. 3-34

18 CFC et CC CDROM numéro 83 Plans denses 4R a = 3 a = 2R atomes par maille Cours #3 CFC Sites polyédriques Sites CFC Sites tétraédriques CC Sites octaédrique CC Sites tétraédrique 3-36

19 NaCl et CsCl NaCl (2 mailles CFC) Cs+ Cl- CsCl CC avec un Cl au centre ( 2 mailles CC) 3-37 Cas du graphite et du diamant CFC Forte liaison covalente Van der Walls Structure hexagonale Forte liaison covalente 3-38

20 Les défauts dans les cristaux 3-39 Lacune Défauts ponctuels Défaut auto-intersticiel Atome en solution de substitution Atome en insertion (O, H, C) 3-40

21 Précipités et inclusions (saletés) Cohérent Semi-cohérent Introduit des distorsions élastiques Incohérent Nuit aux propriétés mécaniques 3-41 Dislocations Une dislocation est l introduction d un demi-plan supplémentaire. C est un défaut linéaire qui définit la frontière entre une région déformée et non-déformée du cristal. 3-42

22 Dislocations Dislocations cristal parfait Coin b=0 Vis 3-43 Joints de grains Surface d accolement des grains Directions cristallographiques 3-44

23 Macles Défauts dans l ordre d empilement des couches atomiques Plan de maclage 3-45 Mécanisme de déformation des matériaux métalliques 3-46

24 Mécanismes de glissement 3-47 Glissement d un cristal parfait (i.e sans dislocations) τ = F S 0 cosθ cos χ 3-48

25 Glissement d un cristal parfait (i.e sans dislocations) 3-49 Dislocations 3-50

26 Glissement par mouvement des dislocations 3-51 Dislocations 3-52

27 Dislocations Joint de grain 3-53 Multiplication des dislocations Voir CD-Rom: (3.4.2 et 4.2.7) 3-54

28 Amélioration des propriétés Tout ce qui bloque le mouvement des dislocations augmente la résistance élastique (Re) d un matériau 3-55 Déformation par maclage Pour les matériaux: HC et quelques CC 3-56

Stéréochimie des édifices cristallins

Stéréochimie des édifices cristallins Plan Structures métalliques Stéréochimie des édifices cristallins! Corps simples métalliques! Édifices compacts : CF et HC! Édifices moins compacts : CI! Corps simples non métalliques : le carbone! Structures

Plus en détail

LES PRINCIPAUX TYPES DE CRISTAUX

LES PRINCIPAUX TYPES DE CRISTAUX Chapitre 5 LES PRINCIPAUX TYPES DE CRISTAUX Plan du chapitre 1. Les cristaux métalliques 1.1 Cristaux métalliques cubiques à faces centrées compacts 1.2 Cristaux métalliques centrés pseudo-compacts 1.3

Plus en détail

Le rayon atomique du sodium est de 186 pm. Le sodium cristallise dans le système cubique centré (Na : 23 g.mol -1 ).

Le rayon atomique du sodium est de 186 pm. Le sodium cristallise dans le système cubique centré (Na : 23 g.mol -1 ). 1/ Cristal de sodium: Le rayon atomique du sodium est de 186 pm. Le sodium cristallise dans le système cubique centré (Na : 23 g.mol -1 ). Calculer le paramètre de la maille, la densité du sodium et sa

Plus en détail

Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques) Amor Guidoum

Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques) Amor Guidoum Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques) Amor Guidoum 1.1 Propriétés des matériaux et leur structure Performances Microstructures Science et génie des matériaux : Procédés Structure

Plus en détail

É D I F I C E S C R I S T A L L I N S P A R F A I T S

É D I F I C E S C R I S T A L L I N S P A R F A I T S ARCHITECTURE DE LA MATIERE : Lycée F.BUISSON PTSI Structure et organisation de la matière condensée É D I F I C E S C R I S T A L L I N S P A R F A I T S I GENERALITES : SOLIDES CRISTALLINS 1. L ETAT CRISTALLIN

Plus en détail

I. Généralités sur l état solide

I. Généralités sur l état solide I. Généralités sur l état solide Solides cristallins et solides amorphes, modèle du cristal parfait On appelle solide tout système qui conserve une forme propre. On distingue les solides cristallins constitués

Plus en détail

Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques)

Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques) Performances des matériaux et leur structure (Liaisons chimiques) Dr Emmanuelle Boehm-Courjault Dr Amor Guidoum Laboratoire de Matériaux de Construction 1.1 Propriétés des matériaux et leur structure Performances

Plus en détail

Eléments de cristallographie

Eléments de cristallographie Eléments de cristallographie Ce document est destiné au travail en autonomie à réaliser au cours du module IDMtc 1 «De la Matière aux Matériaux : Structure et Propriétés», de l UE "Ingénierie des Matériaux".

Plus en détail

DÉFAUTS CRISTALLINS DANS LE CHLORURE DE SODIUM. Approche documentaire TRAVAIL DEMANDÉ DOCUMENTS. Document 1 : Cristal parfait vs cristal réel

DÉFAUTS CRISTALLINS DANS LE CHLORURE DE SODIUM. Approche documentaire TRAVAIL DEMANDÉ DOCUMENTS. Document 1 : Cristal parfait vs cristal réel Approche documentaire DÉFAUTS CRISTALLINS DANS LE CHLORURE DE SODIUM TRAVAIL DEMANDÉ En utilisant les documents et le logiciel ChimGene, répondre aux questions suivantes : 1) Dessiner la maille du chlorure

Plus en détail

M O D E L E D U C R I S T A L P A R F A I T

M O D E L E D U C R I S T A L P A R F A I T CHIMIE : Architecture de la matière R.DUPERRAY Lycée F.BUISSON PTSI M O D E L E D U C R I S T A L P A R F A I T «Almost all aspects of life are engineered at the molecular level, and without understanding

Plus en détail

Les Défauts Dans Les Solides

Les Défauts Dans Les Solides Les Défauts Dans Les Solides Introduction Les Défauts Ponctuels Les Défauts Linéaires Les Défauts Bidimensionnels Les Défauts Tridimensionnels Introduction Les cristaux parfaits formés par la répétition

Plus en détail

Chapitre II Les cristaux métalliques

Chapitre II Les cristaux métalliques Chapitre II Les cristaux métalliques II-1- La liaison métallique Les métaux à l état solide sont constitués de cristaux dans lesquels la cohésion est assurée par une liaison d un type particulier appelée

Plus en détail

Arrangements atomiques, coordinence

Arrangements atomiques, coordinence TP Cristallographie et minéralogie UFR Sci. Terre Orsay Arrangements atomiques, coordinence BOUR Ivan Pourquoi NaCl et CsCl, tous deux chlorures d'un métal alcalin dont les liaisons chimiques sont semblables,

Plus en détail

Contrôle N 1. du 2 octobre de 9h00 à 10h20

Contrôle N 1. du 2 octobre de 9h00 à 10h20 DÉPARTEMENT DE GÉNIE PHYSIQUE ET DE GÉNIE DES MATÉRIAUX Note finale: /5 CORRIGÉ NOM (en majuscules): PRÉNOM : SIGNATURE : MATRICULE : SECTION : COURS 5.110 - MATÉRIAUX Contrôle N 1 du octobre 1998 de 9h00

Plus en détail

L allongement rationnel est défini par ε =

L allongement rationnel est défini par ε = Déformations élastiques et plastiques 1. L essai de traction Lorsqu on exerce une force sur une éprouvette de traction en général cylindrique de longueur l 0 et de section S 0, on obtient la courbe : F

Plus en détail

MCG 2760 Matériaux de l ingénieur I

MCG 2760 Matériaux de l ingénieur I 1 MCG 2760 Matériaux de l ingénieur I Introduction et structure des solides cristallins PRÉ-REQUIS: HORAIRE - CHM1701 Principes de chimie ou équivalent. 2 Lundi 8:30am to 10:00am room MRT 250 cours 1 Jeudi

Plus en détail

Chapitres Cristallographie

Chapitres Cristallographie Chapitres 26-27 Cristallographie 1-Les objectifs du chapitre Ce que je dois connaître Le modèle du cristal parfait et ses limites. Les notions de population,compacité, coordinence, masse volumique. La

Plus en détail

Dislocations et déformation plastique

Dislocations et déformation plastique Dislocations et déformation plastique Dislocations et déformation plastique Plan de glissement Dislocations et déformation plastique Dislocations et déformation plastique! Analogie de la chenille Densité

Plus en détail

STRUCTURES CRISTALLINES. Le cristal parfait constitue la base de l étude de la matière à l état solide.

STRUCTURES CRISTALLINES. Le cristal parfait constitue la base de l étude de la matière à l état solide. STRUCTURES CRISTALLINES I) La matière à l état solide cristallin : Le cristal parfait constitue la base de l étude de la matière à l état solide Ce modèle devra évidemment être amendé pour rendre compte

Plus en détail

1 NOTIONS DE MÉTALLURGIE PHYSIQUE

1 NOTIONS DE MÉTALLURGIE PHYSIQUE 1 NTINS DE MÉTLLURGIE PHYSIQUE 1.1.1 Liaisons entre atomes d un solide Michel Colombié Les solides, quels qu ils soient, sont formés d atomes liés entre eu par des forces sur lesquelles nous reviendrons.

Plus en détail

Les structures métalliques doivent être parfaitement connues, car toutes les autres en dérivent.

Les structures métalliques doivent être parfaitement connues, car toutes les autres en dérivent. Matériaux 7 : Cristallographie Conseils et Erreurs trop fréquentes Les structures métalliques doivent être parfaitement connues, car toutes les autres en dérivent. Dans les structures métalliques compactes,

Plus en détail

Initiation à la chimie des Matériaux

Initiation à la chimie des Matériaux Initiation à la chimie des Matériaux gilles.taillades @ univ-montp2.fr Bat 15 1 er étage jean-claude.tedenac@univ-montp2.fr GLCH509 5 ECTS 22.5 h de cours 9h de TD, 12 h de TP MASTER Energie 2.5 ECTS 10.5

Plus en détail

Chapitre 9 : Cohésion de la matière à l état solide (p. 151)

Chapitre 9 : Cohésion de la matière à l état solide (p. 151) PARTIE 2 - COMPRENDRE : LOIS ET MODÈLES Chapitre 9 : Cohésion de la matière à l état solide (p. 151) Savoir-faire : Interpréter la cohésion des solides ioniques et moléculaires. Réaliser et interpréter

Plus en détail

: = 0.97Å ; = 1.69Å : = 6.48Å

: = 0.97Å ; = 1.69Å : = 6.48Å 1 Université Mohamed V-Agdal Session printemps - été 2004 Faculté des Sciences Rabat Département de Chimie Module: Chimie générale 2 Elément: Chimie Minérale Control final Durée 45 min Problème I Le cobalt

Plus en détail

LES MATÉRIAUX DANS LES TRANSPORTS. I Familles de matériaux II Propriétés physico-chimiques des matériaux

LES MATÉRIAUX DANS LES TRANSPORTS. I Familles de matériaux II Propriétés physico-chimiques des matériaux LES MATÉRIAUX DANS LES TRANSPORTS I Familles de matériaux II Propriétés physico-chimiques des matériaux I. Familles de matériaux Activité p 172 Matériaux Organiques Naturels : - Laine - Bois - Caoutchouc

Plus en détail

Le motif est le suivant : un atome Mg à l origine du repère : (0,0,0) ; un atome Mg aux coordonnées!

Le motif est le suivant : un atome Mg à l origine du repère : (0,0,0) ; un atome Mg aux coordonnées! CRISTALLOGRAPHIE EXERCICES Pour tous les exercices qui le nécessitent, on rappelle la valeur du nombre d Avogadro : N = 6,02 10 " mol 1 LE MAGNÉSIUM Le magnésium fut isolé par Davy en 1808 et préparé sous

Plus en détail

les défauts de la structure cristalline

les défauts de la structure cristalline UNIVERSITE HASSAN II AIN CHOK Faculté de Médecine Dentaire de Casablanca Départements de BMF les défauts de la structure cristalline Pr Khalil EL GUERMAÏ I- Les défauts d de la structure cristalline L

Plus en détail

Matériaux pour l ingénieur

Matériaux pour l ingénieur Matériaux pour l ingénieur 30 séances : cours et petites classes alternés Equipe enseignante : Y. Bienvenu (Centre des Matériaux) N. Billon (CEMEF) M. Blétry (Centre des Matériaux) E. Busso (Centre des

Plus en détail

Université P. & M. CURIE (Paris VI) Année universitaire 2002/03 D.E.U.G. SCM 1 ère année. EXAMEN DE CHIMIE 1 Septembre 2003 (durée: 2h 30)

Université P. & M. CURIE (Paris VI) Année universitaire 2002/03 D.E.U.G. SCM 1 ère année. EXAMEN DE CHIMIE 1 Septembre 2003 (durée: 2h 30) Université P. & M. CURIE (Paris VI) Année universitaire 2002/03 D.E.U.G. SCM 1 ère année EXAMEN DE CHIMIE 1 Septembre 2003 (durée: 2h 30) Toutes les parties sont indépendantes - Calculatrices interdites

Plus en détail

Les différents types de liaisons chimiques

Les différents types de liaisons chimiques Les différents types de liaisons chimiques classés en liaisons fortes et liaisons faibles: en fonction de l énergie de liaison qui permet de mesurer «la force» de la liaison (énergie de liaison = - énergie

Plus en détail

PCSI option PSI 2014/2015

PCSI option PSI 2014/2015 PCSI option PSI 2014/2015 Corrigé du Devoir Surveillé de chimie n 5 Partie 2 : Stockage du dihydrogène dans un alliage fer-titane Le corps simple hydrogène 1) On trouve l information sur la température

Plus en détail

Exceptions à la règle de l octet

Exceptions à la règle de l octet Exceptions à la règle de l octet Participation des orbitales p ou d vides: couches de valence étendues, les composés hypervalents (composés avec formellement plus que 8 électrons de valence) Autres exemples:

Plus en détail

Comportements non linéaires des matériaux solides

Comportements non linéaires des matériaux solides 1 Comportements non linéaires des matériaux solides I. Variété des comportements macroscopiques II. Diversité des mécanismes microscopiques. III. Critères IV. Exemples 2 I. Variété des comportements macroscopiques

Plus en détail

STRUCTURES DES CORPS COMPOSES

STRUCTURES DES CORPS COMPOSES STRUCTURES DES CORPS COMPOSES 1) Généralités * Dans les composés chimiques, de type AxBy mais parfois aussi du type AXByCz, il existe au moins deux espèces chimiques différentes, chacune d'elles possédant

Plus en détail

MECANISMES DE RUPTURE ET DE CROISSANCE DE FISSURES

MECANISMES DE RUPTURE ET DE CROISSANCE DE FISSURES MECANISMES DE RUPTURE ET DE CROISSANCE DE FISSURES Claude ROBIN Ecole des Mines de Douai Mai décembre 2010 Mécanismes de rupture et de croissance de fissure Introduction Rupture par clivage Rupture ductile

Plus en détail

DS 01 : Cristallographie

DS 01 : Cristallographie DS 01 : Cristallographie Durée : 2h I ) Photocatalyse [CCP PC 2016] Les technologies photochimiques sont couramment utilisées lors du traitement des eaux et des effluents industriels. Elles permettent,

Plus en détail

Les ma t é r i a u x s o l i d e s

Les ma t é r i a u x s o l i d e s Les ma t é r i a u x s o l i d e s J. Rive t - 2009 Table des matières 1 Les solides... 3 1.1 Solides non cristallins...3 1.1.1 Matières organiques... 3 1.1.2 Solides amorphes... 3 1.1.3 Les matériaux

Plus en détail

Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires

Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires IV-1- Les cristaux covalents Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires Les cristaux covalents sont des cristaux macromoléculaires dans lesquels les nœuds du réseau sont occupés par

Plus en détail

Liaison cristalline. Cristaux de gaz rares Cristaux ioniques Cristaux covalents Cristaux métalliques Cristaux à liaison hydrogène

Liaison cristalline. Cristaux de gaz rares Cristaux ioniques Cristaux covalents Cristaux métalliques Cristaux à liaison hydrogène Liaison cristalline Cristaux de gaz rares Cristaux ioniques Cristaux covalents Cristaux métalliques Cristaux à liaison hydrogène Les éléments Métaux alcalins cc Forme compacte cfc,hc structures ouvertes

Plus en détail

Sommaire. Chapitre I : Généralités et notions fondamentales sur la cellule solaire

Sommaire. Chapitre I : Généralités et notions fondamentales sur la cellule solaire Sommaire Liste des figures... I Liste des tableaux.... III Nomenclature......... V Introduction générale... VII Chapitre I : Généralités et notions fondamentales sur la cellule solaire I. Introduction...

Plus en détail

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu

Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES. Contenu Cours 11-2 LES CÉRAMIQUES Technologie des matériaux TTT 1 Contenu 1 Définition 2 Classification 3 Propriétés 4 Matériaux 5 Fabrication Technologie des matériaux TTT 2 1 Céramiques courantes Briques Marbres

Plus en détail

COURS 1 : concentre-chimie.unamur.be.

COURS 1 : concentre-chimie.unamur.be. concentre-chimie.unamur.be didactique.chimie@unamur.be COURS 1 : Matière États de la matière et composition des mélanges (notions d'atome, de molécule, d élément, d'ion) Configuration électronique, couche

Plus en détail

1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE

1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE 1 ère S / PHYSIQUE-CHIMIE COMPRENDRE, LOIS ET MODELES Chapitre 9 : Cohésion des solides ioniques et moléculaires I. Les solides ioniques A/ Définition Un solide ionique est un solide constitué d ions.

Plus en détail

Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la miscibilité totale et la miscibilité partielle?

Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la miscibilité totale et la miscibilité partielle? Exercices cours #8 Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la miscibilité totale et la miscibilité partielle? Expliquer dans vos propres mots qu'est-ce que la germination homogène et la germination

Plus en détail

l état solide 1 Interaction électrostatique 1.1 Loi de Coulomb

l état solide 1 Interaction électrostatique 1.1 Loi de Coulomb 9. Cohésion de la matière à l état solide 1 Interaction électrostatique 1.1 Loi de Coulomb Deux objets ponctuels portent chacun une charge électrique q A et q B exprimée en Coulomb (C). Ils sont séparés

Plus en détail

Chapitre 3 Les composés chimiques et les liaisons

Chapitre 3 Les composés chimiques et les liaisons Chapitre 3 Les composés chimiques et les liaisons MÉTALLIQUE Ex.: Fe, Au,... Ex.: CO 2 Ex.: NaCl Liaison chimique: Composés et liaisons force qui maintient les atomes ensemble dans un composé Lorsque

Plus en détail

Deuxième partie : Notions de cristallographie

Deuxième partie : Notions de cristallographie Deuxième partie : Notions de cristallographie Introduction On distingue de façon générale trois états de la matière, définis à partir de leurs propriétés physiques : gaz / désordonné, liquide / apte à

Plus en détail

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U

TC T H C MAT A ÉR É I R A I U A X U TCH 006 MATÉRIAUX Résumé de la semaine 2 Les matériaux de la semaine Attributs Aluminium Classification Métal Prix ($/kg) 3 Densité (kg/m 3 ) 2700 Module d élasticité (GPa) 68-80 Limite d élasticité (MPa)

Plus en détail

Cristallographie. Architecture de la matière - Chapitre 3 MPSI

Cristallographie. Architecture de la matière - Chapitre 3 MPSI Cristallographie Introduction...2 Les différents types de solide...2 Modélisation de la matière à l état solide...3 La cohésion des cristaux...3 Les limites du modèle du cristal parfait...4 I Notions de

Plus en détail

DURCISSEMENT DES METAUX

DURCISSEMENT DES METAUX 1 Stage MG01 Initiation à la métallurgie DURCISSEMENT DES METAUX MICHEL COLOMBIE Document n 4 2 SOMMAIRE 1. Rappels 5 1.1. Structures cristallines 1.2. Défauts 1.3. Essai de Traction 2. Amélioration de

Plus en détail

Cours #9. Objectives du cours #9

Cours #9. Objectives du cours #9 Cours #9 -Conception pour la mise en forme -Les changements microstructuraux lors de la mise en forme 8-1 Objectives du cours #9 Connaître les principaux paramètres de la conception pour la mise en forme

Plus en détail

Cours 3 Atome et Molécule

Cours 3 Atome et Molécule Cours 3 Atome et Molécule Objectifs : Différencier les particules subatomiques Comprendre le modèle atomique et l appliquer lors de la configuration électronique Savoir lire le tableau périodique Décrire

Plus en détail

Le tableau périodique. Chimie 11 chapitre 4

Le tableau périodique. Chimie 11 chapitre 4 Le tableau périodique Chimie 11 chapitre 4 Dimitri Ivanovich Mendeleïev Classifications antérieures : groupements par propriétés physiques ou chimiques communes En 1869, Mendeleïev remarque que les propriétés

Plus en détail

Structure des solides cristallins

Structure des solides cristallins Exercices du chapitre AM5 Langevin-Wallon, PTSI 016-017 Structure des solides cristallins Exercices Exercice 1 : Structure cristalline du niobium [ ] Le niobium Nb, élément de numéro atomique Z = 1 et

Plus en détail

Partie III: Propriétés thermiques des matériaux

Partie III: Propriétés thermiques des matériaux Partie III: Propriétés thermiques des matériaux Chapitre 6 Capacité calorifique, enthalpie et stockage d énergie Quel que soit le matériau, les propriétés thermiques sont importantes pour ses applications.

Plus en détail

Empilements cristallins. L empilement des atomes dans les solides. Cristaux métalliques. Empilements cristallins

Empilements cristallins. L empilement des atomes dans les solides. Cristaux métalliques. Empilements cristallins L empilement des atomes dans les solides Matériaux cristallins Matériaux amorphes Atomes=sphères liaisons non dirigées Structures compactes Cubique Face Centrée (CFC) A C B A BA A Structures compactes

Plus en détail

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques SAR du 22 septembre : chimie générale Partie atomistiques Exercice 1 Le soufre appartient à la famille des chalcogènes (la même que l oxygène). Son numéro atomique est Z=16. Il est utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Chapitre II Les différents types de liaisons et leur influence sur les structures

Chapitre II Les différents types de liaisons et leur influence sur les structures Chapitre II Les différents types de liaisons et leur influence sur les structures La structure des matériaux est entièrement déterminée par les liaisons s établissant entre atomes. Ces liaisons sont une

Plus en détail

Synthèse de nouveaux matériaux et de molécules biologiquement actives

Synthèse de nouveaux matériaux et de molécules biologiquement actives Synthèse de nouveaux matériaux et de molécules biologiquement actives 3h00 1) Synthèse et hémisynthèse de molécules biologiquement actives 1) Obtention de molécules biologiquement actives Une molécule

Plus en détail

CRISTAUX COVALENTS ET MOLECULAIRES

CRISTAUX COVALENTS ET MOLECULAIRES 1 CRISTAUX COVALENTS ET MOLECULAIRES I.Cristaux covalents Dans ce cas, les nœuds du réseau cristallin sont occupés par des atomes identiques ou des atomes différents (ou groupements d'atomes). On peut

Plus en détail

Minéralogie Etude des minéraux

Minéralogie Etude des minéraux Minéralogie Etude des minéraux Quel est le message à rechercher Enregistrement des conditions de formation (P, T, X), histoire de la roche(tps), les propriétés des roches... Qu est-ce qu un minéral? Grenat

Plus en détail

Introduction à la collection «Génie Atomique» Avant - propos... Chapitre 1 : Introduction aux matériaux pour le nucléaire... 1

Introduction à la collection «Génie Atomique» Avant - propos... Chapitre 1 : Introduction aux matériaux pour le nucléaire... 1 Table des matières Introduction à la collection «Génie Atomique» Avant - propos................................ I Chapitre 1 : Introduction aux matériaux pour le nucléaire......................... 1 1.

Plus en détail

Structure de la matière.

Structure de la matière. Structure de la matière. P. Ribiere Collège Stanislas Année Scolaire 2014/2015 P. Ribiere (Collège Stanislas) Structure de la matière. Année Scolaire 2014/2015 1 / 92 1 Classification périodique de la

Plus en détail

Chapitre IV CRISTAUX COVALENTS CRISTAUX MOLECULAIRES

Chapitre IV CRISTAUX COVALENTS CRISTAUX MOLECULAIRES Chapitre IV CRISTAUX COVALENTS CRISTAUX MOLECULAIRES 51 IV-1- Les cristaux covalents Les cristaux covalents sont des cristaux macromoléculaires dans lesquels les nœuds du réseau sont occupés par des atomes

Plus en détail

Cours-TD. Clusters et agrégats. Richard Welter. Lab. DECOMET. ILB, Strasbourg.

Cours-TD. Clusters et agrégats. Richard Welter. Lab. DECOMET. ILB, Strasbourg. Cours-TD Clusters et agrégats. Richard Welter Lab. DECOMET ILB, Strasbourg E-mail : welter@unistra.fr Plan du cours : - Rappels sur les propriétés structurales. - Propriétés magnétiques & électroniques.

Plus en détail

Chap. 2. Structures cristallines des métaux. Contenu : Liaisons interatomique Structures cristallines Géométrie descriptives des structures

Chap. 2. Structures cristallines des métaux. Contenu : Liaisons interatomique Structures cristallines Géométrie descriptives des structures Structures cristallines des métaux Contenu : Liaisons interatomique Structures cristallines Géométrie descriptives des structures Plan du cours Objectif général Décrire les notions de bases des paramètres

Plus en détail

4. Un électron de valence est un électron de la dernière couche électronique.

4. Un électron de valence est un électron de la dernière couche électronique. CHIMIE Exercices : corrigé Rappel Comment lire le tableau périodique 1. a) Une période. b) Une famille. c) Les non-métaux. d) Le numéro atomique. 2. 3. a) Le mercure. b) L hydrogène. où la collection est

Plus en détail

Les silicates Eric LECOIX, Oct 2013

Les silicates Eric LECOIX, Oct 2013 Les silicates Eric LECOIX, Oct 2013 Rappels sur les minéraux Minéraux = Assemblages d atomes ou d ions agencés pour la plupart en édifices géométriques. Dans les minéraux, les cations et les anions s organisent

Plus en détail

Science des Matériaux CRISTALLOGRAPHIE DIFFRACTION DES RX DEFAUTS CRISTALLINS SOLIDIFICATION - ALLIAGES TRAITEMENTS THERMIQUES

Science des Matériaux CRISTALLOGRAPHIE DIFFRACTION DES RX DEFAUTS CRISTALLINS SOLIDIFICATION - ALLIAGES TRAITEMENTS THERMIQUES Science des Matériaux CRISTALLOGRAPHIE DIFFRACTION DES RX DEFAUTS CRISTALLINS SOLIDIFICATION - ALLIAGES TRAITEMENTS THERMIQUES CRISTALLOGRAPHIE La structure réticulaire des cristaux : Rangée - Plan - Réseaux

Plus en détail

Chapitre 1- Atomistique et liaisons chimiques

Chapitre 1- Atomistique et liaisons chimiques Chapitre 1- Atomistique et liaisons chimiques I. Notions essentielles de Cours 1. Les atomes a. Caractérisation des atomes La matière est constituée d atomes, lesquels ont une structure centrale appelée

Plus en détail

Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction

Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction Christian Lemaitre Les propriétés physico-chimiques des matériaux de construction Matière & matériaux Propriétés rhéologiques & mécaniques Sécurité & réglementation Comportement thermique, hygroscopique,

Plus en détail

IMPORTANT Pr. M. Bouziane, Pr. N. EL Jouhari Filière: Module

IMPORTANT Pr. M. Bouziane, Pr. N. EL Jouhari Filière: Module 1 IMPORTANT Les manipulations I et II proposées ont pour but de vous faire observer quelques structures cristallines par une approche à grande échelle utilisant des modèles moléculaires éclatés et compacts.

Plus en détail

Chapitre II : Structure cristalline

Chapitre II : Structure cristalline الجمھوریة الجزاي ریة الدیمقراطیة الشعبیة République Algérienne Démocratique et Populaire وزارة التعلیم العالي و البحث العلمي Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique جامعة

Plus en détail

Cours MEC Plastiques, élastomères et composites Contrôle #1 - Hiver 2005

Cours MEC Plastiques, élastomères et composites Contrôle #1 - Hiver 2005 QUESTION N O 1 (6 points) Un morceau de polyéthylène téréphthalate (PET) dont le taux de cristallinité X = 0.6 (à 25 o C) a une densité ρ = 1.12 g/cm 3. La température de transition vitreuse de ce polymère

Plus en détail

Les mélanges: Diagrammes de phase

Les mélanges: Diagrammes de phase Les mélanges: Diagrammes de phase Chapitre 5 des Matériaux (surtout p171-193) 8-1 Motivations Comprendre la ormation des microstructures des matériaux car les propriétés des matériaux (dureté, résistances)

Plus en détail

UNIVERSITE HASSAN II-MOHAMMEDIA FACULTE DES SCIENCES BEN M

UNIVERSITE HASSAN II-MOHAMMEDIA FACULTE DES SCIENCES BEN M UNIVERSITE HASSAN II-MOHAMMEDIA FACULTE DES SCIENCES BEN M Sik Filière Sciences de la Matière Chimie S3 ( 3 ) ( 3 ) Coordonnateur: : Said BENMOKHTAR Work hard, but don t forget Pr. Said to have BENMOKHTAR

Plus en détail

Traitements Thermiques Des métaux et alliages

Traitements Thermiques Des métaux et alliages Traitements Thermiques Des métaux et alliages Bertin Morgan Vincent Matthieu Ecole Normale Supérieure de Cachan Génie Mécanique Introduction Qu est ce qu un traitement thermique et à quoi peut-il servir?

Plus en détail

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion

Chap. V : Propriétés physiques et chimiques et tableau périodique. r anion V.1. Propriétés physiques V.1.a. Le rayon atomique Dans une même colonne quand on change de période n d'une unité, le volume effectif de l atome croît brusquement dans une même colonne r quand n. Au sein

Plus en détail

Science des matériaux

Science des matériaux Science des matériaux Jean Colombani Pauline Schlosser 04 72 44 85 70 jean.colombani@univ-lyon1.fr 04 72 65 53 41 pauline.schlosser@univ-lyon1.fr Supports de cours : Jean Colombani & Laurent Joly http://sdm.univ-lyon1.fr/

Plus en détail

Microscopie électronique en transmission II. Imagerie

Microscopie électronique en transmission II. Imagerie Microscopie électronique en transmission II. Imagerie Nadi Braidy Professeur adjoint Génie chimique et Génie biotechnologique Université de Sherbrooke 28 mars 2014 Plan II. Microscopie A. Image vs diffraction

Plus en détail

MEC-200 Technologie des matériaux Automne Devoir #1 (5 %)

MEC-200 Technologie des matériaux Automne Devoir #1 (5 %) MEC-200 Technologie des matériaux Automne 2012 Devoir #1 (5 %) À remettre au plus tard le mercredi 17 octobre avant 16h30 au Secrétariat - Génie Mécanique, 2ème étage, bâtiment A Les devoirs remis en retard

Plus en détail

- Métallurgie. David Balloy Cours 2 : propriétés macroscopiques des matériaux (suite)

- Métallurgie. David Balloy Cours 2 : propriétés macroscopiques des matériaux (suite) Matériaux - Métallurgie David Balloy Cours 2 : propriétés macroscopiques des matériaux (suite) École Centrale de Pékin 2 ème année de cycle Ingénieur Année 2009-2010 1 Force (N) 50000 45000 40000 35000

Plus en détail

La symétrie, un outil Fondamental. Primordial. Transversal. Génial

La symétrie, un outil Fondamental. Primordial. Transversal. Génial Symétrie en physique La symétrie, un outil Fondamental Primordial Transversal Génial Un cours-td, deux intervenants Patrick Nedelec, Denis Machon Lundi 16h15 18h15 Jeudi 14h00 16h00 Transparents sur spiral

Plus en détail

LP 339 COHESION DE LA MATIERE

LP 339 COHESION DE LA MATIERE LP 339 COHESION DE LA MATIERE Année 2014 2015 TD n 1 : RESEAU DIRECT - INDICES DE MILLER - MULTIPLICITE VOLUME RAPPEL : RESEAU RESEAU DE BRAVAIS Un réseau définit un ensemble de points (ou de nœuds) régulièrement

Plus en détail

MEC200 Technologie des matériaux. Devoir #1 (5%)

MEC200 Technologie des matériaux. Devoir #1 (5%) MEC200 Devoir #1 (5%) À remettre au plus tard le lundi 2 juin avant 11h30 au A-2800 (Secrétariat- Génie Mécanique, 2 e étage, bâtiment A) Les devoirs remis en retard auront une note de zéro (Remettre une

Plus en détail

Liaison et Electronégativité

Liaison et Electronégativité Liaison et Electronégativité - La théorie des orbitales : études des liaisons avec une très grande précision mais trop longue, avec des calculs complexes. - Une alternative : notion d électronégativité

Plus en détail

EST-CE QUE VOUS ÊTES PRÊT POUR UN ÉPREUVE

EST-CE QUE VOUS ÊTES PRÊT POUR UN ÉPREUVE 1. Qu est-ce que c est la chimie?(1) EST-CE QUE VOUS ÊTES PRÊT POUR UN ÉPREUVE 2. Quelle est la différence entre la matière et l énergie? (2) 3. C est Démocrite qui a décrit l atomos mais ses idées ont

Plus en détail

PARTIE 1 PARTIE 2. Chapitre 3 Mécanismes réactionnels en cinétique homogène PARTIE 3

PARTIE 1 PARTIE 2. Chapitre 3 Mécanismes réactionnels en cinétique homogène PARTIE 3 Sommaire PARTIE 1 LECTURE DE LA CLASSIFICATION PÉRIODIQUE Chapitre 1 La classification périodique... 9 PARTIE 2 CINÉTIQUE DES SYSTÈMES CHIMIQUES Chapitre 2 Cinétique des systèmes chimiques... 23 Chapitre

Plus en détail

Blocs du tableau périodique

Blocs du tableau périodique Lignes et Colonnes du tableau périodique Chaque ligne du tableau périodique est appelée période Sur une même période, n est constant (même niveau d énergie) Sur une même ligne, Z croit (g -> d) donc nombre

Plus en détail

Chapitre 3 De l atome à l élément chimique

Chapitre 3 De l atome à l élément chimique Chapitre 3 : De l atome à l élément chimique La matière est constituée à partir d atomes. Certains atomes peuvent former des ions monoatomiques. Les atomes et les ions monoatomiques correspondants peuvent

Plus en détail

SCIENCES DE, L'INGENIEUR

SCIENCES DE, L'INGENIEUR SCIENCES DE, L'INGENIEUR Semestre 1 l1 UNIVERSITÉ DE NANTES U.F.R. des Sciences et des Techniques S.E.V.E. Bureau des Examens Nom de I'U.E. : Matériaux pour Ingénieurs Code de I'U.E. : X3PT010 Date de

Plus en détail

MEC-200: Cours #4. Références

MEC-200: Cours #4. Références : Cours #4 Mécanique de la rupture : Ductilité, fragilité ténacité et rupture Références Chapitre 4 - section 4.3 et 4.4 (p.142-170) Chapitre 7 - section 7.4 (p285-295) 3-1 Beaucoup de réponses liées à

Plus en détail

La structure cristalline des solides inorganiques. univ-montp2.fr Bat 15 1 er étage

La structure cristalline des solides inorganiques. univ-montp2.fr Bat 15 1 er étage La structure cristalline des solides inorganiques gilles.taillades @ univ-montp2.fr Bat 15 1 er étage La structure cristalline des solides inorganiques Généralités : Notion élémentaire de cristallographie,

Plus en détail

Le tableau périodique. Chimie 11

Le tableau périodique. Chimie 11 Le tableau périodique Chimie 11 Dimitri Ivanovich Mendeleïev Classifications antérieures : groupements par propriétés physiques ou chimiques communes En 1869, Mendeleïev remarque que les propriétés varient

Plus en détail

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique LES IONS : Mise en évidence de l état ionique I - Rappel de la structure d une molécule ( exemple : l eau ) La molécule d eau est formée Représentation de la molécule : Formule brute :... Formule développée

Plus en détail

Corrigés des exercices du Thème 3 :

Corrigés des exercices du Thème 3 : Corrigé des exercices du Thème : Page 1 sur 19 Corrigés des exercices du Thème : Création : juin 00 Dernière modification : Exercice T_01 : Plan compact de sphères dures 1 : Maille primitive ( a,b) Considérons

Plus en détail

La liaison chimique. Les éléments chimiques

La liaison chimique. Les éléments chimiques La liaison chimique Cohésion des matériaux Les éléments chimiques Classification périodique de Mendeleïev chimiste russe 19 e s. Familles d éléments aux propriétés chimiques semblables origine? Structure

Plus en détail

MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F. I) Règle de l octet :

MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F. I) Règle de l octet : Chapitre 4 : MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F Chapitre 4 : I) Règle de l octet : MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F Lors des réactions chimiques, les atomes perdent ou gagnent des électrons afin d acquérir

Plus en détail

Cohésion des solides ioniques et moléculaires

Cohésion des solides ioniques et moléculaires Cours Blocs : Comprendre Ref : Cohésion_des_solides_eleves.docx Cohésion des solides ioniques et moléculaires 1S..- Chap 10.. NOM :. I. Cohésion des solides ioniques.... Interactions électrostatiques et

Plus en détail

Alliages. Solutions. Composés intermétalliques. Quelques exemples type. Thermodynamique des solutions Propriétés des solutions

Alliages. Solutions. Composés intermétalliques. Quelques exemples type. Thermodynamique des solutions Propriétés des solutions Alliages Solutions Thermodynamique des solutions Propriétés des solutions Composés intermétalliques Thermodynamique Propriétés Quelques exemples type Composés intermétalliques Réseaux cristallographiques

Plus en détail