Travaux pratiques Informatique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travaux pratiques Informatique"

Transcription

1 Preière S Travaux pratiques Inforatique. Questions ouvertes - : Lieu de points - : Distance iniale - : Fonctions inconnues -4 : Médianes? -5 : Droites d un triangle -6 : S-TS banque exos /04-7 : Cercle ou pas? -8 : Diagonales -9 : Lieu de points. Fonctions et Courbes - : Parabole - : Second degré et optiisation 5 - : Second degré et optiisation (F. Bergougnoux, C. Volland) 7-4 : Second degré (R. Vidal / débutants) 8-5 : Approche géoetrique d une courbe connue 9-6 : Approche géoetrique d une courbe connue 0-7 : Approche géoetrique d une courbe connue. Produit scalaire - : Périètre et aire d un triangle - : Enseble de points et produit scalaire - : Inversion (M. Chevalier) -4 : Carré et Triangle (M. Obadia) -5 : Triangle et Carrés (M. Obadia) 4. Barycentres 4 4- : Lieux de points 4 4- : Avec des barycentres 4 5. Suites 4 5- : Soe d entiers 4 5- : Suite définie par une relation de récurrence 5 5- : Recherche de solution approchée d'une équation du type f(x) = 0 par dichotoie : Le nobre d or (B. Galasso) 5-5 : Suites récurrentes : Suite récurrente : Deux suites récurrentes 9. Questions ouvertes - : Lieu de points On considère un triangle ABC rectangle en B tel que BC = AB. Un point H et un point K sont obiles respectiveent sur le segent [AB] et sur le segent [BC] de telle façon que BK = AH. On note I le ilieu (obile) du segent [HK].. Sur quel enseble se déplace le point I lorsque H parcourt le segent [AB] et K le segent [BC]? Justifier.. Le problèe serait-il différent si le triangle ABC n était pas rectangle? - : Distance iniale ABC est un triangle rectangle en A et M est un point de l'hypoténuse [BC]. Les perpendiculaires à [AB] et [AC] passant par M coupent [AB] en E et [AC] en F. Où placer le point M pour que la distance EF soit la plus petite possible. Preière S F. Laroche

2 Faites une conjecture. Déontrez ou invalidez votre conjecture. - : Fonctions inconnues Déteriner toutes les fonctions f définies sur telles que pour tout x de, pour tout y de, f x f y f xy x y -4 : Médianes? A partir du triangle ABC, on construit les points M, N et P tels que A est le ilieu de [PC], B est le ilieu de [AM], C est le ilieu de [BN]. Exprier l aire de MNP en fonction de l aire de ABC. -5 : Droites d un triangle d, d, d sont trois droites concourantes en un point G. Construire un triangle tel que ces trois droites en soient les édianes. Pouvez-vous construire un autre triangle tel que ces êes trois droites en soient les édianes? Quelles rearques faites-vous? Peut-on construire un triangle tel que les trois droites soient ses hauteurs? ses bissectrices? ses édiatrices? -6 : S-TS banque exos /04 Soient n et k deux entiers supérieurs ou égaux à. Montrer que n k peut s écrire coe soe de n entiers ipairs consécutifs. -7 : Cercle ou pas? Soit f une fonction définie pour tout x de [0 ; ] par : f x x x. Soit (C) sa courbe représentative dans un repère orthonoral. Preière S F. Laroche

3 On adettra que (C) est tangente aux deux axes de coordonnées aux points de coordonnées ( ; 0) et (0 ; ). (C) est-elle un arc de cercle? -8 : Diagonales Quel est le nobre de diagonales d un polygone convexe? -9 : Lieu de points ABC sont trois points non alignés du plan. M est un point variable sur (AB), (b) est la perpendiculaire à (AB) passant par C, (c) est la perpendiculaire à (AB) passant par M. (C) et (AC) se coupent en D, (e) est la parallèle à (AB) passant par D, (e) et (b) se coupent en E, (BE) et (c) se coupent en P. Quel est le lieu du point P?. Fonctions et Courbes - : Parabole f x x 4x. Soit f la fonction définie sur par. Étudier le signe de ce trinôe.. Dresser le tableau de variation de la fonction f et tracer sa représentation graphique que l on notera (P) à l aide de GeoGebra.. Pour tout nobre réel, on considère la droite D d équation y x. a. Construire cette droite sur la figure précédente de telle sorte que l on puisse faire varier le réel. Appeler l exainateur pour une vérification de la construction faite b. Déteriner graphiqueent le nobre de point d intersection de D et de (P) suivant les valeurs de. Appeler l exainateur pour une vérification de la conjecture 4. Discuter par le calcul le nobre de points d intersection de D et de (P). 5. Donner les coordonnées du point d intersection dans le cas où il est unique. 6. Lorsque D coupe (P) en deux points distincts A et B, on appelle I le ilieu de A ; B. Soit E l enseble des point I quand parcourt tout entier. a. Quelle seble être la nature de l enseble E? b. Déontrer la conjecture précédente. Correction Appeler l exainateur pour une vérification de la conjecture. Calculons : 4 4 ; coe > 0, alors l équation x 4x 0 adet deux solutions : x et x. On obtient alors le signe de l expression x 4x : x x 4x Preière S F. Laroche

4 . Coe a, alors la représentation graphique de f est une parabole ayant «les branches vers le haut», et le soet S de cette parabole a pour coordonnées b ; a 4a. Or b 4 et a f, d où : 4a 4 x f x (D-) (D0) y x - - G (D) -6 ) D après le graphique précédent : Si < 0, il n existe pas de point d intersection de D et de (P). Si < 0, D et de (P) se coupent en un seul point. Si > 0, D et de (P) se coupent en deux points. 4) Les abscisses des points d intersection de D et de (P) sont les solutions de l équation f x x. Or f x x équivaut à Calculons : Preière S 4 F. Laroche x 4x x, c est-à-dire à x x 0.

5 Si < 0, alors 0 ; on en déduit que l équation Il n existe donc pas de point d intersection entre D et (P). f x x n a pas de solution. b Si = 0, alors 0 ; on en déduit que l équation f x x a une solution double x0 a. D où, D et (P) se coupent en un seul point, d abscisse. Si > 0, alors 0 ; on en déduit que l équation b 4 b 4 x et x a a D où, D et (P) se coupent en deux points d abscisse et. f x x adet deux solutions 5. Le point d intersection est unique lorsque 0, et il a pour abscisse d après la question précédente. Or f. Par conséquent, lorsque = 0, D et (P) se coupent en un seul point G de coordonnées ( ; ). 6. D après la question 4., A a pour coordonnées. Coe I est le ilieu de ; A B, alors : xi M. 4 yi M et B a pour coordonnées Coe A et B n existent que si est positif, alors yi. En effet, dans le cas où 0, on a : M A0 B0 I0. Par conséquent, l enseble des point I quand parcourt est la dei-droite [Gy). - : Second degré et optiisation On considère un point M sur le diaètre AM MB. On pose AB 4 et AM x et. Soit x AB d un cercle. Il déterine deux cercles de diaètre A l aire de la surface non colorée. Preière S 5 F. Laroche

6 A M B. Réaliser une figure à l aide du logiciel GeoGebra.. Conjectures : a. Quelle est la position du point M pour laquelle A x est axiale? b. Existe-t-il une position de M pour laquelle A x soit stricteent supérieure à la soe des aires des deux disques de diaètre AM et MB? c. Quelles sont les positions (si elles existent) de M pour lesquelles A x est-elle inférieure à la oitié de l aire des deux disques de diaètre AM et MB?. Montrer que l aire x Preière S 6 F. Laroche A est définie par : x x 4 x 4. Déontrer la conjecture de la question. a. 5. Justifier la conjecture de la question. b. A. 6. Déteriner les positions (si elles existent) de M pour lesquelles A x estt inférieure à la oitié de l aire des deux disques de diaètre AM et MB. Correction. a. Figure. Il seble que A x soit axiale lorsque M est le ilieu du diaètre AB. b. Figure. Il seble qu il soit ipossible de trouver une position de M vérifiant le problèe. c. Figure. Il seble que les positions de M, pour lesquelles A x soit inférieure à la oitié de l aire des deux disques sont telles que x0 ; 0,64,64 ; 4.. L aire A x de la surface non colorée est définie sur 0 ; 4 par : 4 AB AM MB x x x A. x 6 8x x 6 6 8xx 8xx 4x x D où A x 4, par conséquent, pour tout réel x de 0 ; 4, A x x 4x.

7 4. A x est un trinôe du second degré. Coe a (le coefficient du x est négatif), alors la représentation graphique de A est une parabole ayant «les branches vers le bas», et le soet S de cette b parabole a pour coordonnées ; a 4a. Or b et, d où : a 4a f x 0 4 x 0 Par conséquent, A adet un axiu atteint en x. Par conséquent, la position de M pour laquelle A x est axiale est donc le ilieu du diaètre AB. 5. A x est stricteent supérieure à la soe des aires des deux disques de diaètre AM et MB signifie que : x 4 x Or x 4 x x 4 x. x 4 x équivaut à x 4x 4 0 x 0 ; ce qui est ipossible. Par conséquent, il est ipossible de trouver une position de M vérifiant le problèe. 6. x, c est-à-dire à A est inférieure à la oitié de l aire des deux disques de diaètre AM et x 4 x que x 4 x Cherchons le signe de x x 8 :, ce qui équivaut à x x8 0. MB signifie ; coe > 0, alors le 48 4 trinôe adet deux solutions : x et x. 6 6 On obtient le signe de l expression x x 8 (positif à l extérieur des racines) : x 0 4 x x Par conséquent, les positions de M, pour lesquelles A x est inférieure à la oitié de l aire des deux disques de diaètre Preière S 7 F. Laroche AM et MB sont telles que - : Second degré et optiisation (F. Bergougnoux, C. Volland) x 0 ; ; 4.. ABC est un triangle rectangle et isocèle en A tel que AB AC 6. M est un point obile du segent [AB] tel que AM x x 0 ;6. N est à l intersection de [BC] et de la perpendiculaire à [AC] passant avec par M ; P est le projeté orthogonal de N sur [AC]. On veut étudier le sens de variation de l aire s du rectangle AMNP lorsque M se déplace sur [AB]. Pour cela, on introduit la fonction f associant à la distance AM l aire s.

8 a. Conjecturer la (les) position (s) de M pour que l aire soit égale à 8. b. Conjecturer la (les) position (s) de M pour que l aire soit axiale.. On veut visualiser la courbe (C) représentative de la fonction f. On notera Q un point courant de (C). A l aide de votre logiciel préféré tracez cette courbe (trace de Q puis lieu de points) Reprendre alors les questions. a et. b.. a. Exprier MN en fonction de x. En déduire l expression de f x, aire de AMNP, en fonction de x. b. Tracer sur la figure la représentation graphique de la fonction f et la coparer à la trace du point Q. Conclure. 4. Répondre de nouveau à.a. et. b. par le calcul. -4 : Second degré (R. Vidal / débutants) I. On dispose de ètres de clôture pour déliiter un enclos rectangulaire. Quelles diensions donner à l enclos pour que celui-ci déliite une aire axiale? A. Construction avec Geogebra :. Dans la barre de saisie, entrez la forule «A=(0, 0)» ; créez de êe le point B(0, 6) et le point M variable dans le segent [AB] (après avoir créé le segent). Expliquez pourquoi créer ces points.. On se propose de construire le rectangle. a. Que vaut sa longueur AC en fonction de la longueur AM? b. Construisez le segent [AC] en utilisant l icône de enu ci-dessous Vérifiez que lorsque M se déplace il en est de êe de C. c. Finissez la construction du rectangle. En utilisant l icône «polygone» faites afficher son aire. Pour quelle valeur de la longueur AM l aire du rectangle seble-t-elle axiale? A quelle figure géoétrique cela correspond-il? B. Julia trouve, en utilisant Geogebra, que l aire du rectangle seble axiale pour une valeur de AM égale à,99. Cette valeur vous seble-t-elle la bonne? Essayons d utiliser le tableur pour infirer ou confirer cette valeur. Preière S 8 F. Laroche

9 a. Coplétez avec le tableur un tableau donnant les valeurs de la longueur AM et de l aire du rectangle : vous pourrez choisir pour AM des valeurs de,980 à,00 avec un pas de 0,00. On rappelle la procédure pour replir la colonne A : dans la cellule A, entrez «,980», puis dans A, entrez la forule «= A+0,00» que vous ferez glisser avec la souris ( clic gauche ) vers le bas en sélectionnant le petit carré en bas à droite de la cellule. Vous replirez de êe la colonne B en entrant la forule adéquate. b. Essayez en utilisant le tableur de trouver une approxiation plus précise du axiu. Vous choisirez un pas plus petit et avec un clic droit sur les axes du graphique vous pourrez odifier la fenêtre de celui-ci. Que constatez-vous? C. Déonstration athéatique Appelez x la longueur AM. Dans quel intervalle x est-il situé? Calculez l aire A(x)du rectangle en fonction de x. Quelle est la nature de l expression A(x)? En déduire le tableau de variations de la fonction x A( x) et répondre à la question de départ. -5 : Approche géoetrique d une courbe connue Dans un repère orthonoré du plan, on considère les points A et B de coordonnées respectives ( ;) et ( ;), puis un point M sur l axe des abscisses. On appelle H l orthocentre du triangle ABM. Le but du travail est d identifier la nature du lieu géoétrique de H lorsque M parcourt l axe des abscisses.. Construction et conjecture grâce à un LGD a. Créer les points A et B. Placer un point M variable sur l axe des abscisses puis construire le point H, orthocentre du triangle ABM. b. Visualiser le lieu (L) de H lorsque M se déplace sur l axe des abscisses. Quelle conjecture peut-on éettre sur la nature de la courbe (L)? c. Afficher les coordonnées du point H. Quelle relation les coordonnées de H doivent-elles vérifier si la conjecture est valide? d. Afficher le carré de l abscisse de H. Déplacer le point M : que constate-t-on? e. Peut-on, grâce à cette observation, valider ou invalider la conjecture? Pourquoi?. Déonstration de la conjecture a. On appelle l abscisse du point M. Dans le triangle ABM, déteriner une équation de la hauteur issue de M, puis une équation de la hauteur issue de A. b. En déduire les coordonnées du point H en fonction de. c. Quelle est la fonction f qui, à l abscisse de H, associe son ordonnée y? d. Quel est l enseble des valeurs que peut prendre l abscisse de H? Sur quel enseble est définie la fonction f? e. En déduire la nature de la courbe (L). La tracer sur la figure de la question. Coentaires Dans l enseble, les élèves ne connaissent les coniques que coe étant des représentations graphiques de fonctions. Cette approche est l occasion de leur ontrer que ces courbes peuvent aussi avoir une définition géoétrique. Prérequis : anipulation des fonctionnalités de base d un LGD - équation d une hauteur. La réalisation de la figure peret de s approprier les données de l énoncé et sera une partie du copterendu.. Conjecture avec un LGD Le point H seble se déplacer sur la parabole d équation y x, donc son ordonnée devrait être le carré de son abscisse. L affichage des valeurs seble conforter la conjecture : toutefois ce travail à l ordinateur ne valide aucun résultat. Il n est qu un éléent suppléentaire pour penser que le lieu (L) est la parabole d équation y x. Preière S 9 F. Laroche

10 . Déonstration de la conjecture a. La hauteur issue de M a pour équation x. La hauteur issue de A a pour vecteur noral MB( ;) et passe par A( ; ). Elle a donc une équation de la fore ( ) x y c 0 avec ( ) c 0 soit c. Une équation de la hauteur issue de A est ( ) x y 0 b. Le point H a pour abscisse et son ordonnée y vérifie l équation ( ) y 0. Le point H a donc pour coordonnées et Preière S 0 F. Laroche. c. L ordonnée de H est donc l iage de son abscisse par la fonction carré : f ( ). d. Le point M décrit tout l axe des abscisses, donc l abscisse de H décrit : la fonction f est définie sur. e. Le lieu (L) du point H lorsque M décrit l axe des abscisses est la totalité de la courbe représentative de la fonction carré définie sur : c est donc la parabole d équation y x. -6 : Approche géoetrique d une courbe connue Dans un repère orthonoré du plan, on considère le carré ABCD avec A ( ; 0), B( ; ), C(0 ; ) et D (0 ; 0) puis un point M sur l axe des abscisses. La droite (CM) coupe la droite (AB) au point N. Le point P est tel que le quadrilatère AMPN soit un rectangle. Le but du travail est d identifier la nature du lieu géoétrique de P lorsque M parcourt l axe des abscisses.. Conjecture grâce à un LGD a. Créer le carré ABCD. Placer un point M variable sur l axe des abscisses. Construire successiveent les points N et P. b. Visualiser le lieu (L) de P lorsque M se déplace sur l axe des abscisses. Quelle conjecture peut-on éettre sur la nature de la courbe (L)? c. Afficher les coordonnées du point P. Quelle relation les coordonnées de P doivent-elles vérifier si la conjecture est valide? d. Afficher l inverse de l abscisse de P. Faire varier M : que constate-t-on? e. Peut-on, grâce à cette observation, valider ou invalider la conjecture? Pourquoi?. Déonstration de la conjecture a. On appelle l abscisse du point M. Déteriner une équation de la droite (CM). b. En déduire les coordonnées du point N puis celles du point P. c. Quelle est la fonction g qui, à l abscisse de P, associe son ordonnée y? d. Quel est l enseble des valeurs que peut prendre l abscisse de P? Sur quel enseble est définie la fonction g? e. En déduire la nature de la courbe (L). la tracer sur la figure de la question. Coentaires Dans l enseble, les élèves ne connaissent les coniques que coe étant des représentations graphiques de fonctions. Cette approche est l occasion de leur ontrer que ces courbes peuvent aussi avoir une définition géoétrique. Prérequis : anipulation des fonctionnalités de base d un LGD - équation de droite.. Conjecture : le point P seble se déplacer sur l hyperbole d équation devrait être l inverse de son abscisse, augenté de. y, donc son ordonnée x L affichage des valeurs seble conforter la conjecture : toutefois ce travail à l ordinateur ne valide aucun résultat. On peut penser que le lieu (L) est l hyperbole d équation y. x. Déonstration

11 a. La droite (CM) a pour vecteur directeur le vecteur CM( ; ) et passe par le point C (0 ;) : une équation est Preière S F. Laroche y x lorsque 0. b. Les coordonnées de N sont ( ; ), celles de P sont ( ; ). c. L ordonnée de P est égale à la soe de l inverse de son abscisse et de : g ( ). d. Le point N et par conséquent le point P n existent que si 0, sinon (CM) est parallèle à (AB) ; ce qui correspond à M différent de l origine du repère : la fonction g est définie sur *. e. Le lieu (L) du point P lorsque M décrit l axe des abscisses, en étant différent de l origine du repère, est l hyperbole d équation y qui se déduit de l hyperbole d équation y par la translation du vecteur x x de coordonnées (0 ; ). -7 : Approche géoetrique d une courbe connue Dans un repère orthonoral ( O ; i, j), on considère le cercle (C) d origine O et de rayon 6 puis un point M sur ce cercle. Le point N est le point de l axe des abscisses, distinct de O, tel que le triangle OMN soit isocèle en M. Le point K est le ilieu du segent [MN]. Le but du travail est d identifier la nature du lieu géoétrique de K lorsque M parcourt le cercle (C).. Conjecture grâce à un LGD a. Afficher le repère d origine O puis créer le cercle (C) de centre O et de rayon 6. Placer un point M variable sur (C). Construire successiveent les points N et K. b. Tracer le lieu (L) de K lorsque M se déplace sur (C). Quelle conjecture peut-on éettre sur la nature de la courbe (L)? S agit-il de la courbe représentative d une fonction? Justifier la réponse. c. Afficher les coordonnées du point K. Puis faire afficher la soe du carré de l abscisse de K et de neuf fois le carré de l ordonnée de K. Déplacer le point M. Que constate-t-on?. Etude et tracé de (L). a. On appelle une esure (en radians) de l angle i, OM Déteriner en fonction de les coordonnées du point M, puis celles du point N. b. En déduire les coordonnées (x ; y) du point K. Vérifier qu elles sont solutions de l équation x 9y 8. c. Montrer que si K(x ; y) appartient à (L) alors les points K ( x; y) et K ( x; y) appartiennent aussi à (L). Qu en déduit-on pour la courbe (L)? d. Montrer que la restriction de (L) au quadrant x0, y 0 est la courbe représentative de la fonction f définie sur l intervalle [0, 9] par f( x) 8 x. e. Etudier les variations de f sur l intervalle [0, 9]. f. Tracer (L) en expliquant les différentes étapes de sa construction.. Produit scalaire - : Périètre et aire d un triangle On connaît les forules d Al-Kâshi reliant côtés et angles d un triangle : a b c bc cos, etc. ainsi que la forule de l aire et des sinus : absin bcsin casin.

12 La question est de savoir si on peut trouver une relation «siple» entre et les côtés a, b, c.. En écrivant par exeple que sin cos et en utilisant Al-Kâshi, ontrer que Preière S F. Laroche 4 4 où p est le dei-périètre du triangle. a b c a b c a b c a b c p p a p b p c. Retrouver la forule en coupant votre triangle en deux triangles rectangles.. Peut-on trouver une forule seblable pour un quadrilatère convexe? 4. Tester la forule sur des triangles de fores variées : regarder particulièreent les triangles très pointus ou très aplatis. 5. Trouver un triangle dont les côtés diffèrent d une constante k (soit a, a + k, a + k par exeple) et dont l aire t est fixée. - : Enseble de points et produit scalaire On donne deux points A et B tel que AB = 4. Le but de l exercice est de déteriner l enseble des points M du plan tels que MAMB à l aide d un logiciel de géoétrie dynaique.. Construction de la figure a. Faire apparaître le repère pour la construction de A et B. b. Créer les points A et B de coordonnées respectives 0 ;0 et 4 ;0. c. Construire un point M variable puis les segents [MA] et [MB]. d. Créer la valeur nuérique p qui représente le produit scalaire MA MB. Faire afficher cette valeur avec deux déciales.. Conjecture d une réponse a. Déplacer le point M dans le plan et observer pour chaque position de M la valeur de p. On peut visualiser quelques positions de M pour lesquels p est égal à. Conjecturer l enseble des points M cherché. b. Il existe deux points E et F de l axe des abscisses appartenant à l enseble cherché. Lesquels? Pourquoi? Justifier. c. Pour chaque position de M, créer la valeur a de l angle géoétrique EMF. Faire afficher cette valeur avec une déciale. Déplacer le point M et observer siultanéent les valeurs de p et de a : que seble valoir a lorsque p =? d. En déduire l enseble des points deandés.. Déonstration Soit I le ilieu de [EF]. a. Exprier MA et MB en fonction de MI et IA. b. Déontrer la conjecture éise sur l enseble des points M du plan tels que MAMB. 4. Construction de l enseble de points a. Construire l enseble des points trouvés en question.c. b. Plus généraleent, si k est un réel quelconque l enseble des points M du plan tel que MA. MB k est-il toujours un cercle? - : Inversion (M. Chevalier) (C) est un cercle de centre O et de rayon 4, (d) une droite donnée dont la distance à O est 8. La perpendiculaire à (d) passant par O coupe (d) en H. M est un point variable de (d). (MB) et (MC) sont les tangentes à (C) issues de M. La droite (BC) coupe (OH) en I et (OM) en K.

13 A. Que se passe t- il lorsque M décrit la droite (d)? B. Passons à la déonstration :. Montrer que OI OH OK OM.. Montrer que OKOM 6.. En déduire OI et conclure. 4. Sur quel enseble de points se déplace le point K lorsque M décrit la droite (d)? -4 : Carré et Triangle (M. Obadia) Objectif: étudier la nature d un triangle variable. A. Partie expérientale Soit ABCD un carré de centre O et M un point variable sur la diagonale AC. On note I et J les projetés orthogonaux du point M sur AB et BC respectiveent. On souhaite déteriner la nature du triangle OIJ.. Avec un logiciel de géoétrie, construire une figure dynaique illustrant la situation. Appeler l exainateur pour vérifier la construction ou en cas de difficulté.. Quelle conjecture pouvez-vous faire sur la nature du triangle OIJ lorsque le point M décrit le segent AC? Appeler l exainateur pour valider la conjecture. B. Production écrite On se propose de déteriner la nature du triangle OIJ par deux éthodes différentes.. Méthode géoétrique a. Déontrer que : OI OJ OM OB. b. En notant AI et en utilisant les relations d Al-Kashi, ontrer que OI OJ. c. Conclure sur la nature du triangle OIJ.. Méthode analytique Dans le repère orthonoral A ; AB, AC, on note M ; avec 0 ;. En utilisant les coordonnées, déontrer la conjecture énoncée dans la partie A. -5 : Triangle et Carrés (M. Obadia) Objectif: étude d une configuration. A. Partie expérientale Soit BOA un triangle non aplati. Extérieureent au triangle BOA, on construit les carrés directs BAIN et BEUO. On considère les droites AE et ON et enfin le point K ilieu du segent EN.. Avec un logiciel de géoétrie, construire une figure dynaique illustrant la situation.. En faisant varier le triangle BOA : a. quelle conjecture pouvez-vous faire sur les droites b. Que représente la droite BK pour le triangle BOA? Appeler l exainateur pour vérifier la construction ou en cas de difficulté. AE et ON? Appeler l exainateur pour valider la conjecture. B. Production écrite. Coparer les angles EBN et OBA puis déontrer que BE BN BO BA 0.. Déontrer alors la conjecture énoncée dans la question A... Montrer que BO BN BA BE. 4. Montrer que BKAO 0. Confirer alors la conjecture faite à la question A.. Appeler l exainateur pour valider la conjecture. Preière S F. Laroche

14 4. Barycentres 4- : Lieux de points Dans le plan, on donne les point O, A, B et C non alignés. À chaque point M du plan on associe l unique point M défini par l égalité MM' 4MA MB,5 MC. Le but de l exercice est de déteriner l enseble des points M du plan tels que MM' 4MA MB,5 MC lorsque M décrit un cercle donné. A. Conjecture à l aide d un logiciel. a. Construire une droite (D) quelconque. b. Déteriner alors le lieu des points M lorsque M parcourt (D).. a. Construire un cercle (L) quelconque. b. Déteriner alors le lieu des points M lorsque M parcourt (L).. Que pensez-vous de la nature de la transforation f qui transfore M en M? B. Approche de la déonstration. Construire le barycentre G des points pondérés (A ; 4), (B ; ), (C ;,5).. Que pouvez-vous dire des vecteurs GM et GM '?. Conclure. C. Généralisation. Reprendre les questions précédentes avec MM' 4MA MB MC.. Reprendre les questions précédentes avec MM' ama bmb cmc. 4- : Avec des barycentres Dans le plan P, on donne quatre points O, A, B et C et un cercle ( ) de centre O. Le point M est un point quelconque variable sur le cercle ( ). On associe au point M l unique point M du plan P défini par l égalité : MM' MA MB MC. Il s agit de déteriner le lieu géoétrique (L) du point M lorsque le lieu géoétrique du point M est le cercle ( ).. a. A l aide d un logiciel de géoétrie plane construire les points O, A, B et C, le cercle ( ) et un point libre M sur ce cercle. b. Construire le point M associé à M. c. En observant plusieurs positions du point M faire une conjecture sur la nature du lieu géoétrique du point M.. a. Trouver une relation siple entre les vecteurs IM et IM' où I est un point à déteriner. b. Déteriner le lieu géoétrique (L) du point M. 5. Suites 5- : Soe d entiers A - Soe des n preiers entiers naturels ipairs On considère la suite (I n ) définie, pour tout entier naturel non nul, par : I n = (n ).. Conjecture avec un tableur a. Créer les colonnes A et B jusqu à n = 0. b. Quelle est la forule à entrer en C? c. Recopier vers le bas la cellule C jusqu à n = 0. d. Conjecturer l expression de I n en fonction de n.. Déonstration Déontrer la conjecture faite précédeent. Preière S 4 F. Laroche

15 B - Découvrir une égalité On considère les deux suites (S n ) et (P n ) définies, pour tout entier naturel n non nul, par : S n = n et P n = n.. Conjecture avec un tableur En suivant la disposition ci-contre quelle conjecture faitesvous?. Déonstration a. Vérifier que, pour tout entier n, P n = P n + n. b. La suite (U n ) est définie, pour tout entier naturel non nul, par : U n = S n ². Exprier U n en fonction de n. c. Vérifier l égalité U = P et que, pour tout entier n, U n = U n + n d. On adet alors que les suites (U n ) et (P n ) sont égales. En déduire la conjecture éise. 5- : Suite définie par une relation de récurrence un (u n ) est la suite définie, pour tout entier naturel n, par : u 0 = et un u. n. Conjecture avec un tableur : a. Calculer u n jusqu à n = 0. b. Faire apparaître les valeurs de u n sous fore de fraction. c. Conjecturer une expression donnant, pour tout entier naturel n, u n en fonction de n.. Déonstration a. (v n ) est la suite définie, pour tout entier naturel n, par : suite arithétique. b. Déontrer la conjecture faite à la question. Preière S 5 F. Laroche v n. Déontrer que la suite (v n ) est une u 5- : Recherche de solution approchée d'une équation du type f(x) = 0 par dichotoie. Situation et principe : Énoncé : f est une fonction définie sur un intervalle I. Il arrive parfois que l'on sache que l'équation f(x) = 0 adet une solution et une seule (par exeple par application du théorèe des valeurs interédiaires) sans être capable de calculer cette solution de façon précise. Il existe plusieurs algorithes perettant de donner des encadreents (de plus en plus fins) de cette solution. L'un de ces algorithes est celui de la dichotoie. (En grec, dichotoie signifie «couper en deux»). La éthode sera ici présentée sur un exeple. On considère le cas de l'équation cos x x avec x 0; f x x cos x. On doit donc résoudre l'équation f x 0. n. On définit la fonction f sur 0; par

16 . On pose a0 0 et b0. On note I a ; b a0 b0 a. Calculer c0 puis ( 0 ) appartient à c ; b. On note I a ; b l intervalle choisi. 0 0 fc. Déteriner alors si la solution appartient à ; a b b. Calculer c puis ( ) dont l'aplitude est égale à la oitié de celle de a b, auquel appartient. a c ou si elle 0 0 fc. En procédant coe au. a. en déduire le nouvel intervalle a ; b ;. En poursuivant le procédé aorcé à la question. b., on définit sur les suites ( a n ), ( b n ) et ( c n ) telles an bn que an ; bn et cn.. Sur tableur, préparer une feuille de calcul sur le odèle suivant : Aide sur le tableur : Vous allez être aenés à utiliser la fonction SI du tableur dont voici la syntaxe : =SI(condition ; valeur à afficher si VRAI ; valeur afficher si FAUX) Exeple : En saisissant, on obtient :. Pour régler le forat d affichage d un nobre : Sélectionner le(s) nobre(s) concernés, cliquer sur Forat, cellule, nobres. Choisir alors le forat qui convient. a. Replir les cellules B4 et C4. Entrer les forules adéquates dans les cellules D4, E4, F4, G4 et H4. b. Dans la cellule B5 : =Si(E4*G4 0 ;B4 ;D4) ; c. Que doit-on écrire dans la cellule C5? 4. Travail sur papier : a. Quelles conjectures peut-on énoncer à propos des suites ( an ) et ( b n )? b. Proposer une déonstration validant ces conjectures. 5-4 : Le nobre d or (B. Galasso) Les questions Q, Q, sont à rédiger classiqueent sur une copie. Les questions T, T, sont à traiter à l aide d un tableur et à faire vérifier par le professeur. ère partie : définition du nobre d or 5 Le nobre d or est le nobre irrationnel noté par la lettre grecque (prononcer phi) et égal à. Q. Donner une valeur approchée à 0 6 près du nobre d or. T. Donner une valeur approchée à 0 près du nobre d or. èe partie : construction géoétrique du nobre d or Preière S 6 F. Laroche

17 Construire un carré ABCD de côté et arquer le ilieu I de [AB]. Tracer le cercle de centre I et de rayon IC ; il coupe la dei-droite [AB) en E. Construire le rectangle AEFD. Q. Calculer la valeur exacte de IC puis déontrer que 5 AE DF. NB : le rectangle AEFD est appelé rectangle d or car le rapport entre sa longueur et sa largeur est égal au nobre d or. èe partie : le nobre d or solution d une équation Q. Montrer que le nobre d or est solution de l équation x x 0. Q 4. Déontrer alors que l inverse de l opposé de ce nobre est aussi solution de cette équation. 4 èe partie : Fractions en cascade On considère la suite de fractions : F ; F ; F ; F4 ;... F Q 5. Siplifier ces fractions et en donner une valeur approchée à 0 6 près. Q 6. Reprendre les calculs en replaçant par. T. Sur un tableur, saisir un nobre A positif dans la cellule A. Dans la cellule A, arquer «= + /A», puis recopier vers le bas jusqu à la ligne 0. Observer les déciaux obtenus et coparer au nobre d or. NB : On deandera l écriture des nobres déciaux avec déciales. T. Recoencer en replaçant A par un autre nobre positif. 5 èe partie : la suite de Fibonacci Léonard de Pise, plus connu sous le pseudonye de Fibonacci (75-50), était un coerçant et un grand voyageur. Son livre Liber abbaci, qui est principaleent consacré aux calculs coerciaux, est aussi un recueil de petits problèes dont celui très célèbre sur l évolution d une population de lapins qui l aène à introduire la suite de nobres entiers suivants : - les deux preiers teres sont 0 et, - chaque tere suivant est la soe des deux teres précédents ; voici donc les 7 preiers teres : 0,,,,, 5, 8, Q 7. a. Continuer cette suite jusqu au 5 èe tere. b. Calculer le quotient du èe tere par le èe, puis le quotient du èe tere par le èe, puis le quotient du 4 èe par le èe et enfin le 5 èe par le 4 èe. Que constate-t-on? T 4. a. À l aide d un tableur, calculer les trente preiers teres de la suite de Fibonacci. b. Calculer la suite des quotients obtenus en divisant un tere par son précédent. Que constate-t-on? 6 èe partie : les puissances de Q 8. a. Vérifier que. b. Montrer que en partant de l égalité et en replaçant par. Montrer de la êe façon que. c. Exprier de la êe façon 4 5, 6 et 7 en fonction de. Preière S 7 F. Laroche

18 Q 9. Montrer que ; exprier de êe 5-5 : Suites récurrentes L objectif de cet exercice est double :, et 4 en fonction de. En athéatiques : prendre conscience de l effet de la valeur du preier tere d une suite définie par récurrence. En TICE : continuer à apprendre à utiliser un tableur. Preière partie : les observations On s intéresse à la suite u définie par : u0 un un. 0. Calculer, à l aide d un tableur, les vingt preiers teres de cette suite.. Conjecturer alors le sens de variation et la liite de cette suite.. Modifier la valeur du preier tere u 0 (par exeple u 0 = 0) en conservant la forule de récurrence. Vos conjectures concernant le coporteent de la nouvelle suite sont-elles les êes? 4. Faire ainsi, en procédant de la êe anière, plusieurs (6 ou 7 en plus des deux déjà effectués) essais successifs, en changeant seuleent la valeur du preier tere u 0, tout en conservant la êe forule de récurrence. 5. Faire un graphique représentant ces suites. Citer trois valeurs de u 0 telles que la suite u est stricteent croissante, trois valeurs telles que la suite u est stricteent décroissante, et une valeur telle que la suite u est constante. Que peut-on dire de la liite de la suite, dans chaque cas? 8. La suite u seble toujours onotone, et cela ne dépend que de la valeur de u 0 (la forule de récurrence étant toujours la êe). A quel intervalle seble devoir appartenir u 0 pour que la suite soit stricteent croissante? stricteent décroissante? Deuxièe partie Modifier la feuille de calcul de façon à pouvoir calculer les valeurs des teres de la suite u définie par son preier tere u 0 qu on pourra odifier et par la forule de récurrence u n+ = a u n + b, a et b pouvant être odifiés.. On prend u 0 = 0. Calculez les teres de la suite u n pour diverses valeurs de a et b : on prendra des valeurs de a coe indiquées et diverses valeurs de b ( 0,, 0, 5, 0). Coplétez le tableau. a variation liite a variation liite a 0a a a a 0 a. Est-ce que le changeent de preier tere odifie quelque chose? Troisièe partie : les déonstrations des conjectures de la preière partie du TP.. Quelle(s) éthode(s) proposez-vous pour déontrer que la suite définie au début de la preière partie est croissante?. Faire la déonstration.. Déontrez que la suite u est ajorée. Preière S 8 F. Laroche

19 4. En déduire qu elle converge. 5. Quelle égalité doit vérifier la liite l de cette suite? En déduire l. 5-6 : Suite récurrente u0 0 On considère la suite nuérique u n n définie par : un u. a. En utilisant un tableur calculer et représenter graphiqueent les 0 preiers teres de cette suite. b. Le nuage de points obtenus a-t-il une particularité? n. Appeler l exainateur pour une vérification de la construction faite.. Essayons de déteriner une expression de u n en fonction de n pour tout entier naturel n. a. Conjecturer une expression de u n en fonction de n. b. Déontrer cette conjecture. Production deandée. Appeler l exainateur pour une vérification de la conjecture. - Le nuage de points attendu dans la question et la particularité trouvée à ce nuage. - La stratégie de déonstration retenue à la question ainsi que les étapes de cette déonstration. 5-7 : Deux suites récurrentes Les suites a et b sont définies par a0 et b0 et pour tout naturel n par n n a a b et b n an 4bn n n n 5.. A l aide de la calculatrice ou d un tableur afficher les 0 preiers teres des deux suites et éettre une conjecture concernant le sens de variation de ces deux suites. u définie par un an bn pour tout naturel n. Afficher les 0 preiers teres de cette suite et éettre une conjecture sur le signe et la convergence de u n.. On considère la suite n. On considère la suite 5 sn an bn. Afficher les 0 preiers teres de la suite. 4. Quelle seble être la nature de ces deux suites? sont-elles arithétiques? géoétriques? 5. Exprier s n et u n en fonction de n. En déduire des expressions de convergence de ces suites. a n et b n. Conclure quand à la Preière S 9 F. Laroche

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES

PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES Exercice n. (correction) Répondre par VRAI (V) ou FAUX (F) : Question Soient A, B et C trois points distincts du plan. PRODUIT SCALAIRE EXERCICES CORRIGES a) A, B et C sont alignés si et seulement si :

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE. Durée de l épreuve : 2 h 00. L usage de la calculatrice est autorisé.

MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE. Durée de l épreuve : 2 h 00. L usage de la calculatrice est autorisé. COMPOSITION SECONDE MARS 2014 MATHEMATIQUES LYCEE STANISLAS-NICE Durée de l épreuve : 2 h 00 L usage de la calculatrice est autorisé. Toutes les réponses devront être justifiées. Exercice 1 Soit la fonction

Plus en détail

Devoir commun de seconde, mars 2006

Devoir commun de seconde, mars 2006 Devoir commun de seconde, mars 006 calculatrices autorisées On rappelle que le soin et la qualité de rédaction entrent pour une part non négligeable dans l appréciation de la copie. Eercice (7 points).

Plus en détail

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation )

DÉRIVÉES. I Nombre dérivé - Tangente. Exercice 01 (voir réponses et correction) ( voir animation ) DÉRIVÉES I Nombre dérivé - Tangente Eercice 0 ( voir animation ) On considère la fonction f définie par f() = - 2 + 6 pour [-4 ; 4]. ) Tracer la représentation graphique (C) de f dans un repère d'unité

Plus en détail

GEOGEBRA : Les indispensables

GEOGEBRA : Les indispensables Préambule GeoGebra est un logiciel de géométrie dynamique dans le plan qui permet de créer des figures dans lesquelles il sera possible de déplacer des objets afin de vérifier si certaines conjectures

Plus en détail

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire

Items étudiés dans le CHAPITRE N5. 7 et 9 p 129 D14 Déterminer par le calcul l'antécédent d'un nombre par une fonction linéaire CHAPITRE N5 FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION FONCTIONS LINEAIRES NOTION DE FONCTION Code item D0 D2 N30[S] Items étudiés dans le CHAPITRE N5 Déterminer l'image

Plus en détail

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés

Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Vecteurs Géométrie dans le plan Exercices corrigés Sont abordés dans cette fiche : Exercice 1 : notion de vecteur, transformation de points par translation et vecteurs égaux Exercice 2 : parallélogramme

Plus en détail

Correction du «Brevet Blanc» de mathématiques Lundi 26 mars 2012

Correction du «Brevet Blanc» de mathématiques Lundi 26 mars 2012 orrection du «revet lanc» de athéatiques Lundi 26 ars 2012 TIVITÉS NUMÉRIQUES (12 points) Exercice 1 Pour chaque ligne du tableau ci-dessous, choisir et entourer la bonne réponse pari les trois proposées.

Plus en détail

Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression.

Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression. Ce document regroupe les 6 devoirs à la maison proposés dans la progression. Le document a été paginé de façon à ce que chaque devoir corresponde à une page pour en faciliter l impression. Page 2... Devoir

Plus en détail

Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège

Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège Démonstration des propriétés géométriques du plan niveau collège Propriété : Si un point est sur un segment et à égale distance de ses extrémités alors ce point est le milieu du segment. Si un point est

Plus en détail

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016

LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 2015-2016 LIVRET DE MATHEMATIQUES ENTREE EN PREMIERE S Institut Notre-Dame (Saint Germain en Laye) Année 015-016 Pourquoi ce livret? Afin de mieux préparer cette rentrée, ce livret reprend un ensemble de notions

Plus en détail

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES

I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES I - PUISSANCE D UN POINT PAR RAPPORT A UN CERCLE CERCLES ORTHOGONAUX POLES ET POLAIRES Théorème - Définition Soit un cercle (O,R) et un point. Une droite passant par coupe le cercle en deux points A et

Plus en détail

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban

Soutien illimité 7j/7 en maths: Coach, profs, exercices & annales, cours. Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths S Obligatoire & Spécialité - Liban EXERCICE 1 : 4 Points Cet exercice est un questionnaire à choix multiples. Aucune justification n est demandée. Pour chacune des questions, une

Plus en détail

LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS

LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS 1 sur 10 LES FONCTIONS : GENERALITES ET VARIATIONS Activité conseillée p42 n 1 : Évolution du climat Activité conseillée p22 n 1 : Évolution du climat p61 n 5 p74 n 82 p61 n 7 p43 n 19 p44 n 20 p44 n 21

Plus en détail

212 année 2013/2014 DM de synthèse 2

212 année 2013/2014 DM de synthèse 2 22 année 20/204 DM de synthèse 2 Exercice Soit f la fonction représentée cicontre.. Donner l'ensemble de définition de la fonction f. 2. Donner l'image de 4 par f.. a. Donner un nombre qui n'a qu'un seul

Plus en détail

JUIN : EXERCICES DE REVISIONS

JUIN : EXERCICES DE REVISIONS . Les fonctions JUIN : EXERCICES DE REVISIONS y 30 0 0-8 -7-6 - - 0 3 4 6 7 8 x -0 - -0 0 Fonction n : f(x) = y = 30x Fonction n : f(x) = y = -x³ + 3x² + x - 3 Fonction n 3 : f3(x) = y = -x + 30 Fonction

Plus en détail

D = 5 2 4 0,5. 4 points. D = 5 2 2 D = 5 donc D est un nombre entier. 0,5

D = 5 2 4 0,5. 4 points. D = 5 2 2 D = 5 donc D est un nombre entier. 0,5 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 s) Montrer que D est un nombre entier. Ê D = 5 12 2 D = 5 2 Exercice n 1 : Toutes les étapes de calcul devront figurer sur la copie. 1. On donne A = + 1 + 2. Calculer et donner

Plus en détail

Fonctions affines. 2 Signe d une fonction affine 18 2.1 activité... 19 2.2 corrigé activité... 20

Fonctions affines. 2 Signe d une fonction affine 18 2.1 activité... 19 2.2 corrigé activité... 20 Fonctions affines Table des matières 1 généralités : (images, formule, variations, tableau de valeurs, courbe, équations, inéquations) 2 1.1 activité............................................... 3 1.2

Plus en détail

Représentation géométrique d un nombre complexe

Représentation géométrique d un nombre complexe CHAPITRE 1 NOMBRES COMPLEXES 1 Représentation géométrique d un nombre complexe 1. Ensemble des nombres complexes Soit i le nombre tel que i = 1 L ensemble des nombres complexes est l ensemble des nombres

Plus en détail

Deux disques dans un carré

Deux disques dans un carré Deux disques dans un carré Table des matières 1 Fiche résumé 2 2 Fiche élève Seconde - version 1 3 2.1 Le problème............................................... 3 2.2 Construction de la figure avec geogebra...............................

Plus en détail

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions

Cours de Mathématiques Seconde. Généralités sur les fonctions Cours de Mathématiques Seconde Frédéric Demoulin 1 Dernière révision : 16 avril 007 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 1 frederic.demoulin (chez) voila.fr gilles.costantini

Plus en détail

E1 :aide E3 : les quotients (ON CITERA LES. puis calculer x et y

E1 :aide E3 : les quotients (ON CITERA LES. puis calculer x et y DM Devoir maison 4 lire une abscisse placer un point d'abscisse connu convertir un nombre dans une unité donnée le triangle isocèle construction à partir d'un dessin milieu d'un segment le cercle,construction

Plus en détail

FORMULAIRE DE MATHEMATIQUES CLASSE DE TROISIEME

FORMULAIRE DE MATHEMATIQUES CLASSE DE TROISIEME 2012 FORMULAIRE DE MATHEMATIQUES CLASSE DE TROISIEME NOUS VOUS PRESENTONS ICI UN FORMULAIRE CONTENANT LES DEFINITIONS, PROPRIETES ET THEOREMES VUS EN COURS DE MATHEMATIQUES TOUT AU LONG DE VOTRE SCOLARITE

Plus en détail

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque

FONCTIONS. I Généralités sur les fonctions. Définitions. Remarque. Exercice 01. Remarque FNCTINS I Généralités sur les fonctions Définitions Soit D une partie de l'ensemble IR. n définit une fonction f de D dans IR, en associant à chaque réel de D, un réel et un seul noté f() et que l'on appelle

Plus en détail

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1

Chapitre 1 Second degré. Table des matières. Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre 1 Second degré Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ.

c) Calculer MP. 3) Déterminer l'arrondi au degré de la mesure de Dˆ. Exercice :(Amiens 1995) Les questions 2, 3 et 4 sont indépendantes. L'unité est le centimètre. 1) Construire un triangle MAI rectangle en A tel que AM = 8 et IM = 12. Indiquer brièvement les étapes de

Plus en détail

Expérimentation 2007

Expérimentation 2007 Mathématiques série S Épreuve pratique au baccalauréat Expérimentation 2007 - Banque de sujets - Ce document peut être utilisé librement dans le cadre des activités de l'enseignement scolaire, de la formation

Plus en détail

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R.

1 radian. De même, la longueur d un arc de cercle de rayon R et dont l angle au centre a pour mesure α radians est α R. R AB =R. Angles orientés Trigonométrie I. Préliminaires. Le radian Définition B R AB =R C O radian R A Soit C un cercle de centre O. Dire que l angle géométrique AOB a pour mesure radian signifie que la longueur

Plus en détail

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2

Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Devoir commun Décembre 2014 3 ème LV2 Collège OASIS Corrigé de l Epreuve de Mathématiques L usage de la calculatrice est autorisé, mais tout échange de matériel est interdit Les exercices sont indépendants

Plus en détail

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé.

Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. Enoncé et corrigé du brevet des collèges dans les académies d Aix- Marseille, Montpellier, Nice Corse et Toulouse en 2000. Énoncé. I- ACTIVITES NUMERIQUES (12 points) Exercice 1 (3 points) On considère

Plus en détail

Concours de recrutement interne PLP 2009

Concours de recrutement interne PLP 2009 Concours de recrutement interne PLP 2009 Le sujet est constitué de quatre exercices indépendants. Le premier exercice, de nature pédagogique au niveau du baccalauréat professionnel, porte sur le flocon

Plus en détail

Sujet de mathématiques du brevet des collèges

Sujet de mathématiques du brevet des collèges Sujet de mathématiques du brevet des collèges POLYNÉSIE Septembre 014 Durée : h00 Calculatrice autorisée Indication portant sur l ensemble du sujet. Toutes les réponses doivent être justifiées, sauf si

Plus en détail

STAGE DE GEOGEBRA Présentation des fonctions de base Exemples simples d'utilisation

STAGE DE GEOGEBRA Présentation des fonctions de base Exemples simples d'utilisation STAGE DE GEOGEBRA Présentation des fonctions de base Exemples simples d'utilisation Charger le logiciel GeoGebra. Dans le menu «Affichage» vérifier que les sous menus «axes», «fenêtre algèbre», «champ

Plus en détail

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S )

LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) LE PRODUIT SCALAIRE ( En première S ) Dernière mise à jour : Jeudi 4 Janvier 007 Vincent OBATON, Enseignant au lycée Stendhal de Grenoble ( Année 006-007 ) 1 Table des matières 1 Grille d autoévaluation

Plus en détail

Correction Devoir commun de mathématiques n o 1 Classes de 1 ère S

Correction Devoir commun de mathématiques n o 1 Classes de 1 ère S Correction Devoir commun de mathématiques n o 1 Classes de 1 ère S Durée heures. Calculatrice autorisée. Exercice 1 : Une entreprise italienne de fabrication de scooters veut optimiser les bénéfices de

Plus en détail

( ) = ax. On dit que f est une fonction linéaire. ( ) = b. On dit que f est une fonction constante.

( ) = ax. On dit que f est une fonction linéaire. ( ) = b. On dit que f est une fonction constante. Chapitre : Fonctions de référence I Fonctions affines Définition d'une fonction affine f est une fonction affine si, et seulement si, il existe deux réels a et b tels que pour tout x, f x ( ) = ax + b

Plus en détail

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4

I Exercices I-1 1... I-1 2... I-1 3... I-2 4... I-2 5... I-2 6... I-2 7... I-3 8... I-3 9... I-4 Chapitre Convexité TABLE DES MATIÈRES page -1 Chapitre Convexité Table des matières I Exercices I-1 1................................................ I-1................................................

Plus en détail

Angles orientés et trigonométrie

Angles orientés et trigonométrie Chapitre Angles orientés et trigonométrie Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Trigonométrie Cercle trigonométrique. Radian. Mesure d un angle orienté, mesure principale.

Plus en détail

Corrections preparation BB 2012

Corrections preparation BB 2012 Corrections preparation BB 2012 Brevet 2007 - Solution Activités numériques 1 Les explications ne sont pas demandées mais nous vous les fournissons tout de même. 1) la bonne réponse est 9x 2 + 30x + 25

Plus en détail

Activités numériques

Activités numériques Sujet et correction Stéphane PASQUET, 25 juillet 2008 2008 Activités numériques Exercice On donne le programme de calcul suivant : Choisir un nombre. a) Multiplier ce nombre pas 3. b) Ajouter le carré

Plus en détail

Problème : Session 2008 (fonctions affines) Partie I : Partie II :

Problème : Session 2008 (fonctions affines) Partie I : Partie II : Problème : Session 2008 (fonctions affines) Dans ce problème, on étudie deux méthodes permettant de déterminer si le poids d'une personne est adapté à sa taille. Partie I : Dans le graphique ci-dessous

Plus en détail

Brevet blanc de mathématiques

Brevet blanc de mathématiques Brevet blanc de mathématiques avril 2011 L'usage de la calculatrice est autorisé. I Activités numériques 12 points II Activités géométriques 12 points III Problème 12 points Qualité de rédaction et présentation

Plus en détail

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts

Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2. ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Collège Henri Meck lundi 4 mai 2009 Molsheim BREVET BLANC DE MATHEMATIQUES N 2 ( Extraits d'épreuves du brevet de 2007 et 2008 ) PRESENTATION 4 pts Rappel : Présenter les parties de l'épreuve sur feuilles

Plus en détail

Exercice 1 : sur 2,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D 2 et D 3 tracées dans le repère ci-dessous

Exercice 1 : sur 2,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D 2 et D 3 tracées dans le repère ci-dessous NOM : Seconde A B C H J Mardi 19 janvier 010 Exercice 1 : sur,5 points 1) Lire graphiquement les équations des droites D 1, D et D tracées dans le repère ci-dessous ) Dans le même repère, tracer la droites

Plus en détail

Geogebra. Logiciel de géométrie dynamique. Tutorial. Thomas Castanet http://chingatome.net - page 1

Geogebra. Logiciel de géométrie dynamique. Tutorial. Thomas Castanet http://chingatome.net - page 1 Geogebra Logiciel de géométrie dynamique Tutorial Thomas Castanet http://chingatome.net - page 1 Table des matières Introduction 3 Présentation........................................ 3 Fonctionnalités......................................

Plus en détail

Fonctions de référence Variation des fonctions associées

Fonctions de référence Variation des fonctions associées DERNIÈRE IMPRESSION LE 9 juin 05 à 8:33 Fonctions de référence Variation des fonctions associées Table des matières Fonction numérique. Définition.................................. Ensemble de définition...........................3

Plus en détail

Brevet Amérique du sud novembre 2011

Brevet Amérique du sud novembre 2011 ACTIVITÉS NUMÉRIQUES (12 POINTS) Exercice 1 Cet exercice est un exercice à choix multiples (QCM). Pour chaque question, une seule réponse est exacte. Une réponse correcte rapportera 1 point. L absence

Plus en détail

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD

Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : Accès à l'université chez DUNOD Les supports de cours suivants font référence au cours de Mr SOL et à son livre : "Accès à l'université" chez DUNOD Les supports de cours ne sont pas complets, ils ne contiennent ni les démonstrations,

Plus en détail

Mini Dictionnaire Encyclopédique Mathématiques. Fonction affine

Mini Dictionnaire Encyclopédique Mathématiques. Fonction affine Fonction affine ) Définition et Propriété caractéristique a) Activité introductive Une agence de location de voiture propose la formule de location suivante : forfait de 50 et 0,80 le km. Quel est le prix

Plus en détail

MATHEMATIQUES. Premier Cycle TROISIEME

MATHEMATIQUES. Premier Cycle TROISIEME MATHEMATIQUES Premier Cycle TROISIEME 79 INTRODUCTION Le programme de la classe de troisième, dernier niveau de l enseignement moyen, vise à doter l élève de savoirs faire pratiques par une intégration

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

un repère orthonormé de l espace.

un repère orthonormé de l espace. Terminale S GEOMETRIE Ch 13 DANS L ESPACE. Soit ( O ; i, j, k ) un repère orthonormé de l espace. I) Droites et plans dans l espace : Propriété 1 : Soient A et B deux points de l espace. AB est l ensemble

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004

Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 2004 Durée : 4 heures Corrigé du baccalauréat S Polynésie juin 4 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. X suit la loi de durée de vie sans vieillissement ou encore loi eponentielle de paramètre λ ;

Plus en détail

1. Montrer que, si on choisit le nombre 10, le résultat obtenu est 260. 3. Quels nombres peut-on choisir pour que le résultat obtenu soit 0?

1. Montrer que, si on choisit le nombre 10, le résultat obtenu est 260. 3. Quels nombres peut-on choisir pour que le résultat obtenu soit 0? Exercice 1 : ACTIVITÉS NUMÉRIQUES. Métropole Juin 2008 On donne le programme de calcul suivant : Choisir un nombre. a) Multiplier ce nombre par 3. b) Ajouter le carré du nombre choisi. c) Multiplier par

Plus en détail

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 Session 2011 Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 MATHÉMATIQUES Série Collège L usage de la calculatrice est autorisé Le candidat remettra sa copie au surveillant à la fin de l épreuve Nature de

Plus en détail

Révisions Mathématiques CAP-BEP

Révisions Mathématiques CAP-BEP Révisions Mathématiques CAP-BEP Exercice 1 : On considère le triangle ABC rectangle en A. C 1 / Si AB = 12 et AC = 5, calculer BC....... 2 / Si AB = 7 et BC = 9,22, calculer AC. Exercice 2 : Dans un CFA,

Plus en détail

Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation )

Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation ) Projection orthogonale sur une droite du plan, projection vectorielle associée. Applications (calculs de distances et d angles, optimisation ) Introduction : On se place dans plan affine euclidien muni

Plus en détail

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 %

Exprimer ce coefficient de proportionnalité sous forme de pourcentage : 3,5 % 23 CALCUL DE L INTÉRÊT Tau d intérêt Paul et Rémi ont reçu pour Noël, respectivement, 20 et 80. Ils placent cet argent dans une banque, au même tau. Au bout d une année, ce placement leur rapportera une

Plus en détail

Prise en main d un tableur Open Office

Prise en main d un tableur Open Office Prise en main d un tableur Open Office 1 Présentation de l écran de travail Barre des menus Barre d outil Standard Barre de mise en forme Zone d édition des formules zone active Adresse de la zone active

Plus en détail

Cours fonctions, expressions algébriques

Cours fonctions, expressions algébriques I. Expressions algébriques, équations a) Développement factorisation Développer Développer un produit, c est l écrire sous forme d une somme. Réduire une somme, c est l écrire avec le moins de termes possibles.

Plus en détail

La Rivière Situations Connexes. Arc de cercle. Voir. Courbe. Voir. Sur la sphère. Voir. Retour au Menu La Rivière

La Rivière Situations Connexes. Arc de cercle. Voir. Courbe. Voir. Sur la sphère. Voir. Retour au Menu La Rivière Arc de cercle Voir Courbe Voir Sur la sphère Voir Retour au Menu La Rivière Rivière en arc de cercle La rivière est un arc de cercle : Retour au Menu des Rivière en arc de cercle Expérience : Expérimenter

Plus en détail

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs BUREAU NATIONAL DE MÉTROLOGIE COMMISSARIAT À L'ÉNERGIE ATOMIQUE LABORATOIRE NATIONAL HENRI BECQUEREL Note technique LNHB/04-13 Arrondissage des résultats de esure Nobre de chiffres significatifs M.M. Bé,

Plus en détail

Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé **

Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé ** Brevet Blanc de Mathématiques ** Corrigé ** Collège Goscinny de Valdoie Le soin et la qualité de la rédaction comptent pour 4 points. L usage de la calculatrice est autorisé. Sujet et corrigé écrits avec

Plus en détail

Exercice 1 Le plan est muni d'un repère. On donne les points, et. 1/ Soit D le point tel que ABCD est un parallélogramme.

Exercice 1 Le plan est muni d'un repère. On donne les points, et. 1/ Soit D le point tel que ABCD est un parallélogramme. Devoir Maison A rendre le mercredi 2 mai 2nde 1 Le plan est muni d'un repère. On donne les points, et. 1/ Soit D le point tel que ABCD est un parallélogramme. Calculer les coordonnées du point D. 2/ a)

Plus en détail

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales

Recueil d annales en Mathématiques. Terminale S Enseignement obligatoire. Intégrales Recueil d annales en Mathématiques Terminale S Enseignement obligatoire Frédéric Demoulin Dernière révision : 3 juin 2 Document diffusé via le site www.bacamaths.net de Gilles Costantini 2. frederic.demoulin

Plus en détail

Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir le centre du cercle circonscrit..

Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir le centre du cercle circonscrit.. Correction-Exercices sur les droites remarquables 1. Construire un triangle ABC tel que AB = 5cm, BC = 6cm et AC= 8 cm et le cercle circonscrit à ce triangle Il suffit de tracer deux médiatrices pour obtenir

Plus en détail

BREVET BLANC MATHEMATIQUES

BREVET BLANC MATHEMATIQUES BREVET BLANC MATHEMATIQUES Avril 2014 ---------- Durée de l épreuve : 2 heures ---------- Ce sujet comporte 4 pages numérotées de 1/4 à 4/4. Le sujet est à rendre avec la copie L usage de la calculatrice

Plus en détail

BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009

BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009 BREVET BLANC 2 SESSION DU 5 MAI 2009 MATHÉMATIQUES SÉRIE COLLÈGE DURÉE DE L'ÉPREUVE : 2 h 00 Le candidat répondra sur une copie différente pour chaque partie. Ce sujet comporte 5 pages, numérotées de 1

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

Angles orientés. exercices corrigés. 21 février 2014

Angles orientés. exercices corrigés. 21 février 2014 exercices corrigés 21 février 2014 Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Exercice 4 Exercice 5 Exercice 6 Exercice 7 Exercice 8 Exercice 9 Exercice 1 Enoncé Soit A et B deux points du plan tels que AB = 4 cm.

Plus en détail

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes.

Calcul matriciel. Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. 1 Définitions, notations Calcul matriciel Définition 1 Une matrice de format (m,n) est un tableau rectangulaire de mn éléments, rangés en m lignes et n colonnes. On utilise aussi la notation m n pour le

Plus en détail

Mathématiques en Seconde. David ROBERT

Mathématiques en Seconde. David ROBERT Mathématiques en Seconde David ROERT 2011 2012 Sommaire 1 Translation Vecteurs 1 1.1 Translation......................................................... 1 1.1.1 Définition.....................................................

Plus en détail

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques.

Lycée Alexis de Tocqueville. BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé. Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques. Lycée Alexis de Tocqueville BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE Blanc Corrigé Série S.T.M.G. Février 2015 Épreuve de mathématiques Durée 3 heures Le candidat traitera obligatoirement les quatre exercices ******

Plus en détail

(2) 1 Côté du carré par rapport au rayon du disque :

(2) 1 Côté du carré par rapport au rayon du disque : Cet article est rédigé par des élèves. Il peut comporter des oublis et imperfections, autant que possible signalés par nos relecteurs dans les notes d'édition. La géométrie de Pierre Année 01-014 LEGENDRE

Plus en détail

Cours de mathématiques. Thomas Rey

Cours de mathématiques. Thomas Rey Cours de mathématiques Thomas Rey Classe de seconde le 29 août 2010 «Ce qui est affirmé sans preuve peut être nié sans preuve.» EUCLIDE D ALEXANDRIE Table des matières 1 Fonctions numériques 5 1.1 Notion

Plus en détail

BREVET BLANC DE MAI 2012

BREVET BLANC DE MAI 2012 COLLEGE GASPARD DES MONTAGNES BREVET BLANC DE MAI 2012 Ce sujet comporte 8 pages numérotées de 1/8 à 8/8, dont une feuille annexe à remettre avec la copie. L usage de la calculatrice est autorisé. Notation

Plus en détail

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée.

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée. ANALYSE 5 points Exercice 1 : Léonie souhaite acheter un lecteur MP3. Le prix affiché (49 ) dépasse largement la somme dont elle dispose. Elle décide donc d économiser régulièrement. Elle a relevé qu elle

Plus en détail

BREVET BLANC *** MATHEMATIQUES *** Année 2015

BREVET BLANC *** MATHEMATIQUES *** Année 2015 BREVET BLANC *** MATHEMATIQUES *** Année 2015 L orthographe, le soin, la qualité, la clarté et la précision des raisonnements seront pris en compte à hauteur de 4 points sur 40 dans l appréciation de la

Plus en détail

MON CAHIER DE VACANCES n 1. MATHEMATIQUES 3 ème 2

MON CAHIER DE VACANCES n 1. MATHEMATIQUES 3 ème 2 MON CAHIER DE VACANCES n 1 MATHEMATIQUES 3 ème 2 Ce cahier appartient à. Ce cahier est à rapporter le vendredi 6 Novembre 201, à Mme Viault. Les exercices sont à rédiger, sur ce livret, le plus sérieusement

Plus en détail

( x )= 2 3 ( x 1) f 3 ( x)=( x+1)2 ( x 1) ( x+1) f 4. ( x )=5 x 2 1. ( x)=3 2 x f 2. 212 nom: DS ( 1h) : Sujet A fonctions affines droites

( x )= 2 3 ( x 1) f 3 ( x)=( x+1)2 ( x 1) ( x+1) f 4. ( x )=5 x 2 1. ( x)=3 2 x f 2. 212 nom: DS ( 1h) : Sujet A fonctions affines droites 212 nom: DS ( 1h) : Sujet A fonctions affines droites Exercice 1: 1 ) Dans chacun des cas suivants,: Dire si la fonction est affine ou non. Préciser si elle est linéaire. Si la fonction est affine, donner

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

CONCOURS SEPTEMBRE 2011 SUJETS

CONCOURS SEPTEMBRE 2011 SUJETS CONCOURS SEPTEMBRE 2011 SUJETS Florilège COPIRELEM Page 155 CERPE groupement 1 - septembre 2011 (corrigé page 171) GROUPEMENT 1 septembre 2011 EXERCICE 1 : Dans cet exercice, six affirmations sont proposées.

Plus en détail

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S

C H A P I T R E 2 C A L C U L S A L G E B R I Q U E S Classe de Troisième C H A P I T R E C A L C U L S A L G E B R I Q U E S UTILISER DES LETTRES...4 EXPRESSIONS ÉQUIVALENTES...6 VOCABULAIRE DU CALCUL LITTÉRAL...7 RÉDUCTIONS D'ÉCRITURES...9 DÉVELOPPER UN

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 12 avril 2007 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 1 avril 7 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 4 points 1 a Les vecteurs AB et AC ont pour coordonnées AB ; ; ) et AC 1 ; 4 ; 1) Ils ne sont manifestement pas colinéaires

Plus en détail

Brevet des collèges Polynésie septembre 2014

Brevet des collèges Polynésie septembre 2014 Brevet des collèges Polynésie septembre 2014 Durée : 2 heures Indication portant sur l ensemble du sujet. Toutes les réponses doivent être justifiées, sauf si une indication contraire est donnée. Pour

Plus en détail

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10.

DOCM 2013 http://docm.math.ca/ Solutions officielles. 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. A1 Trouvez l entier positif n qui satisfait l équation suivante: Solution 1 2 10 + 1 2 9 + 1 2 8 = n 2 10. En additionnant les termes du côté gauche de l équation en les mettant sur le même dénominateur

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Énoncé CONSIGNES À SUIVRE PENDANT L EXAMEN. DURÉE : 4 heures Il y a 6 exercices obligatoires à résoudre. L exercice est noté sur points, l exercice sur points, l exercice 3 sur 3 points, l exercice 4 sur 3 points,

Plus en détail

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets».

point On obtient ainsi le ou les points d inter- entre deux objets». Déplacer un objet Cliquer sur le bouton «Déplacer». On peut ainsi rendre la figure dynamique. Attraper l objet à déplacer avec la souris. Ici, on veut déplacer le point A du triangle point ABC. A du triangle

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010

Corrigé du baccalauréat S Asie 21 juin 2010 Corrigé du baccalauréat S Asie juin 00 EXERCICE Commun à tous les candidats 4 points. Question : Le triangle GBI est : Réponse a : isocèle. Réponse b : équilatéral. Réponse c : rectangle. On a GB = + =

Plus en détail

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011

Baccalauréat S Métropole 21 juin 2011 Baccalauréat S Métropole 1 juin 011 EXERCICE 1 Les deux parties A et B peuvent être traitées indépendamment. 4 points Les résultats seront donnés sous forme décimale en arrondissant à 10 4. Dans un pays,

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2011 OBLIGATOIRE MATHÉMATIQUES. Série S. Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 011 MATHÉMATIQUES Série S Durée de l épreuve : 4 heures Coefficient : 7 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformément à la

Plus en détail

Brevet Blanc nº2 avril 2015

Brevet Blanc nº2 avril 2015 durée : 2 heures Brevet Blanc nº2 avril 2015 L utilisation d une calculatrice est autorisée. Indication portant sur l ensemble du sujet. Toutes les réponses doivent être justifiées, sauf si une indication

Plus en détail

Test de Mathématiques Fiche professeur 1 er partie (sans calculatrice)

Test de Mathématiques Fiche professeur 1 er partie (sans calculatrice) Test de Mathématiques Fiche professeur 1 er partie (sans calculatrice) Exercice 1 : Activité mentale Temps estimé : 4 min Dicter chaque calcul deux fois, ou l écrire au tableau et l effacer après 10 secondes.

Plus en détail

MATHÉMATIQUES PROGRAMMES DE. 1 ère & 2 ème Années secondaires

MATHÉMATIQUES PROGRAMMES DE. 1 ère & 2 ème Années secondaires RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION DIRECTION GENERALE DES PROGRAMMES ET DE LA FORMATION CONTINUE ------------------------------ DIRECTION DES PROGRAMMES ET DES MANUELS SCOLAIRES

Plus en détail

Exercices sur le produit scalaire

Exercices sur le produit scalaire Exercices sur le produit scalaire Exercice 1 : Sur les expressions du produit scalaire Pour les sept figures suivantes, calculer AB AC. Exercice : Sur les expressions du produit scalaire Sur la figure

Plus en détail

Programme de 5 ème en mathématiques

Programme de 5 ème en mathématiques Programme de 5 ème en mathématiques 1. PRIORITE DES OPERATIONS ; DISTRIBUTIVITE 3 I. Suite d opérations sans parenthèses 3 II. Suites d opérations avec parenthèses 4 III. Ecritures avec des lettres 5 IV.

Plus en détail

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique

Fonction polynôme du second degré : Forme canonique Fonction polynôme du second degré : Forme canonique I) Introduction. Soit g(x) = a(x - s)²+h. Toute fonction polynôme du second degré peut s écrire sous cette forme. Le passage de la forme développée à

Plus en détail

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014

Baccalauréat Série S Métropole, juin 2014 Baccalauréat Série S Métropole, juin 4 Sujet et Corrigé Stéphane PASQUET Disponible sur http://www.mathweb.fr juin 4 Exercice (5 points) - Commun à tous les candidats Partie A Dans le plan muni d un repère

Plus en détail

GeoGebra pour consolider

GeoGebra pour consolider GeoGebra pour consolider les notions de: fonction composée asymptote oblique Objectif: S assurer de la maîtrise de la part des élèves de deux notions sus-signalées en leur demandant de construire point

Plus en détail