Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie -"

Transcription

1 1 Le diabète de type 2 : quelques points d actualité - 2 partie - Jacques LOUIS Service de diabétologie HPMetz Site Belle Isle AMMPPU Metz 10 juin 2014 P1 CAS CLINIQUE 3 ème époque Cette même personne 5 ans plus tard va bien. Elle a stabilisé son poids vers 78 kg soit un BMI de 30. Son diabète est resté contrôlé jusque l an passé avec 3 g de Metformine. Mais ses 3 dernières HbA1c sont revenues à : 7,9 % en décembre ,3 % en mars ,7 % ce 10 juin. VOTRE TRAITEMENT??? P2

2 2 REPONSES POSSIBLES 1. Je renforce le régime et l activité physique 2. J arrête la metformine et débute un sulfamide 3. J ajoute un sulfamide à la metformine 4. J ajoute un inhibiteur de la DPP4 à la metformine 5. J ajoute un analogue du GLP1 à la metformine 6. J adresse au diabétologue 7. J attends le prochain contrôle de l HbA1c P3 BONNE REPONSE 1. Je renforce le régime et l activité physique 2. J arrête la metformine et débute un sulfamide 3. J ajoute un sulfamide à la metformine 4. J ajoute un inhibiteur de la DPP4 à la metformine 5. J ajoute un analogue du GLP1 à la metformine 6. J adresse au diabétologue 7. J attends le prochain contrôle de l HbA1c P4

3 3 BONNE REPONSE 1. Je renforce le régime et l activité physique 2. J arrête la metformine et débute un sulfamide 3. J ajoute un sulfamide à la metformine 4. J ajoute un inhibiteur de la DPP4 à la metformine 5. J ajoute un analogue du GLP1 à la metformine 6. J adresse au diabétologue 7. J attends le prochain contrôle de l HbA1c P5 BONNE REPONSE 1. Je renforce le régime et l activité physique 2. J arrête la metformine et débute un sulfamide 3. J ajoute un sulfamide à la metformine 4. J ajoute un inhibiteur de la DPP4 à la metformine 5. J ajoute un analogue du GLP1 à la metformine 6. J adresse au diabétologue 7. J attends le prochain contrôle de l HbA1c P6

4 4 Diabetes Care, Diabetologia. 19 April 2012 T2DM An(hyperglycemic Therapy: General Recommenda(ons P7 [Epub ahead of print] P8

5 5 Contre indication ou P9 Contre indication ou P10

6 6 Discussion : quand les sulfamides sont contre indiqués Quelles sont ces contre indications? Quelles sont les situations à risque hypoglycémique élevé? Sujet âgé Fonction rénale limite Horaires irréguliers Alimentation mal calibrée Activités sportives Risque professionnel Conduite automobile Dans nos pratiques actuelles, quelles alternatives aux sulfamides en bithérapie? P11 OPTIONS DE BITHÉRAPIE : NOS PRATIQUES ACTUELLES Diagnostic ETAPE 1 ETAPE 2 Metformine pour tous 6.5% ou 7%? INSULINE + efficacité effets propres + + effets sur évènements ± durabilité - injections et contraintes diverses - du poids - hypoglycémie P12 GLP1 analogue + efficacité + perte de poids + O hypo - injectable? - durabilité? - coût élevé A INHIBITEUR DDP4 + efficacité + neutralité poids + O hypo ± coût : 35 à 45 - durabilité? ACARBOSE + neutralité pondérale + O hypo Gpp exclusif - tolérance -efficacité durabilité? SULFAMIDES + efficacité + recul ± prise de poids - Durabilité faible - Risque hypoglycémie

7 7 CHOIX DE BITHERAPIE CONCLUSION Nos pratiques actuelles sont partiellement en accord avec les recos HAS : Choix plus large Pas de sulfamide systématique en bithérapie!!! Choix personnalisé Discussion autour de la notion de CI aux sulfamides Prise en compte discutable de l écart à l objectif P13 CAS CLINIQUE 4 ème époque Nous sommes maintenant 15 ans après la découverte du diabète chez une dame de 69 ans. Elle a développé une rétinopathie laserisée et une coronaropathie stentée. Son diabète est resté contrôlé jusque l an passé avec 3 g de Metformine et 120 mg de Gliclazide. Mais ses 3 dernières HbA1c sont revenues à : 7,9 % en novembre ,3 % en mars ,7 % ce 10 juin. VOTRE TRAITEMENT??? P14

8 8 REPONSES POSSIBLES 1. J introduis un inhibiteur de la DPP4 en trithérapie 2. J arrête les ADO et je met de la LANTUS le matin 3. Je maintiens les 2 ADO et je mets de la LANTUS au coucher 4. Je laisse les 2 ADO et j introduis un analogue du GLP1 en trithérapie 5. Je laisse juste la metformine et débute une insulinothérapie en 3 NOVO MIX J adresse au diabétologue 7. J attends le prochain contrôle de l HbA1c P15 BONNE REPONSE 1. J introduis un inhibiteur de la DPP4 en trithérapie 2. J arrête les ADO et je met de la LANTUS le matin 3. Je maintiens les 2 ADO et je mets de la LANTUS au coucher 4. J introduis un analogue du GLP1 en trithérapie 5. Je laisse la metformine et débute une insulinothérapie en 3 NOVO MIX J adresse au diabétologue 7. J attends le prochain contrôle de l HbA1c P16

9 9 BONNE REPONSE 1. J introduis un inhibiteur de la DPP4 en trithérapie 2. J arrête les ADO et je met de la LANTUS le matin 3. Je maintiens les 2 ADO et je mets de la LANTUS au coucher 4. J introduis un analogue du GLP1 en trithérapie 5. Je laisse la metformine et débute une insulinothérapie en 3 NOVO MIX J adresse au diabétologue 7. J attends le prochain contrôle de l HbA1c P17 Diabetes Care, Diabetologia. 19 April 2012 T2DM An(hyperglycemic Therapy: General Recommenda(ons P18 [Epub ahead of print]

10 10 P19 Ce que nous devrions faire Objectif glycémique cible non atteint sous MET + SU (ou bithérapie incluant MET) P20

11 11 Les options de trithérapie : nos pratiques actuelles Diagnos(c Bithérapie Met+ 2 ème ADO 7% Trithérapie ADO Met + SU + idpp4 Niveau de preuve? Effets indésirables Insuline basale + ADO Prise de poids Durabilité moyenne Hypoglycémie Acceptabilité médiocre GLP- 1 + ADO Perte de poids Durabilité à démontrer Faible risque d hypo- glycémie Tolérance diges(ve variable P21 L alternative insuline basale/ GLP1 en trithérapie L ANCIENNETE DU DIABETE L EVOLUTION PONDERALE ET LA PART DE LA DIETETIQUE LE PROFIL GLYCEMIQUE P22

12 12 L ancienneté du diabète DIABETE ANCIEN > 15 ans Carence insulinique possible Insuline plutôt indiquée DIABETE RECENT < 10 ans Carence insulinique peu probable GLP 1 analogue plutôt indiqué P23 L évolution pondérale et la part de l alimentation PLUTOT INSULINE SI : PA < PM Amaigrissement Diététique restrictive PLUTOT GLP1 ANALOGUE SI : PA = PM Prise de poids Troubles du Comportement alimentaire P24

13 13 Le profil glycémique LES INSULINES BASALES Contrôlent surtout GAJ Peu d effet sur les excursions pp LES ANALOGUES DU GLP1 Sont des insulinosecrétagogues Agissent surtout sur les GPP P Glycémie (mg/dl) HbA 1 c 8% avec une augmentation modérée de la G à jeun % Heures de la journée Postprandiale > Hyperglycémie basale Un traitement prandial est probablement un meilleur choix qu un traitement basal P26

14 Glycémie (mg/dl) HbA 1 c 8% Avec une augmentation notable de la G à jeun % Heures de la journée Basale > Hyperglycémie Postprandiale Fixer d abord l hyperglycémie basale avec une insuline basale P27 LES CHOIX DE TRITHERAPIE CONCLUSION Consensus partiel entre les recommandations et nos pratiques Quelques notions discutables pour HAS Prise en compte du seul IMC Prise en compte de l écart à l objectif P28

15 15 Introduire le GLP1 en pratique Choisir le produit (BYETTA ou VICTOZA) Arrêter idpp4 (mais maintenir met ou met+su) Choisir l horaire d injection Choisir la dose (0,6 mg puis 1,2 puis 1,6 éventuellement) Choisir la taille d aiguille (5 6 ou 8 mm) Informer sur les effets secondaires Informer du risque d hypo en cas de traitement par SU Expliquer la technique d injection P29 Introduire une insuline basale en pratique Vérifier la pratique de l ASG Donner un carnet et expliquer Choisir le produit (LANTUS ou LEVEMIR) Choisir la présentation (jetables réutilisables) et la taille des aiguilles (5mm 6mm 8mm) Continuer les ADO (si trithérapie maintenir Met + SU) Choisir l horaire d injection (matin ou soir) Définir l objectif en glycémie à jeun ( ou ou ) Choisir la dose initiale Définir le protocole de titration Informer du risque d hypo Décider qui fait l injection (le patient ou une IDE) Expliquer la technique d injection ou briefer l IDE P30

16 16 Et les échecs de trithérapie??? P31 Ce que nous devrions faire Objectif glycémique cible non atteint sous trithérapie (ou décision d instauration précoce après MET ou SU) P32

17 17 Avis du diabétologue P33 Que faire en cas d échec ou d échappement à une tri thérapie??? P34

18 18 Identifier les mécanismes de l échec Une titration insuffisante de l insuline basale Un arrêt intempestif des sulfamides à l introduction de l insuline basale Une carence insulinique mal compensée et la nécessité d un «basal plus» Une maladie intercurrente ou un facteur iatrogène Une insulinorésistance hépatique majeure Une inobservance diététique Une sédentarité totale Une inobservance médicamenteuse P35 Identifier les mécanismes de l échec Une titration insuffisante de l insuline basale Arrêt des sulfamides à l introduction de l insuline basale Une carence insulinique mal compensée et la nécessité d un «basal plus» Une maladie intercurrente ou facteur iatrogène Une insulinorésistance hépatique majeure Une inobservance diététique Une sédentarité totale Une inobservance médicamenteuse P36

19 19 La principale cause d échec est la mauvaise observance!!! P37 L actualité du diabète de type 2???? 1. Faut-il traiter le diabète? 2. Que faire des nouvelles recommandations HAS février 2013? 3. Quelle place donner à l Education Thérapeutique du Patient (ETP)? 4. Quels sont les médicaments de l avenir proche? 5. Quels nouvelles méthodes de surveillance? P38

20 20 L échec thérapeutique dans les maladies chroniques : Pourquoi cela ne marche pas? Le patient ne maigrit pas! La TA reste haute! L HbA1c, le cholestérol ne baissent pas! Pourquoi? «Mauvais patient» «Mauvais médecin», «Mauvaise médecine» Ou Maladie incurable? P39 LA NON OBSERVANCE Le plus grand problème physiopathologique La règle ; plus de 50 %,voire 100 % Donc phénomène normal Le soignant doit l accepter comme tel Mais doit essayer de comprendre (la suite dans la 3 partie) P40

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND

TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND TRAITEMENTS MEDICAMENTEUX DU DIABETE DE TYPE 2 (Hors Insuline) MAREDIA Dr Marc DURAND PHYSIOPATHOLOGIE DE L HYPERGLYCEMIE DU DT2 Tube digestif Pancréas endocrine α β Tissu adipeux cellules β insuline cellules

Plus en détail

ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2. Docteur R.POTIER

ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2. Docteur R.POTIER ACTUALITES THERAPEUTIQUES DANS LE DIABETE DE TYPE 2 Docteur R.POTIER DEFINITION DU DIABETE soit : Syndrome polyuro-polydipsique + amaigrissement + 1 glycémie > 2g/L 2 glycémies à jeun > 1,26g/l 1 glycémie

Plus en détail

Atelier PointSanté. Les incrétines & l utilisation du Byetta

Atelier PointSanté. Les incrétines & l utilisation du Byetta Atelier PointSanté Les incrétines & l utilisation du Byetta Au programme News Physiologie et traitement à disposition L effet incrétine Aspect pratique Byetta Algorythme décisionnel Le PointSanté en 7

Plus en détail

Cas cliniques. Cas clinique n 1. Les avis des trois experts sont consultés :

Cas cliniques. Cas clinique n 1. Les avis des trois experts sont consultés : 9 Cas cliniques Au terme de cet ouvrage sur l insulinothérapie dans le diabète de type 2, nous aimerions proposer quelques cas cliniques pratiques pour illustrer les données théoriques que nous avons développées

Plus en détail

Cas clinique. Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD

Cas clinique. Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD François VIDAL Cas clinique Patiente de 54 ans, origine tunisienne Diabète de type 2 diagnostiqué en 2002 devant un syndrome cardinal ATCD Dyslipidémie HTA traitée Gonarthrose bilatérale invalidante Capsulite

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2

INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 P. CUNY Unité Thérapeutique et d Education du Diabète (UTED) CHR Metz Thionville Hôpital Beauregard - THIONVILLE 1 L INSULINOTHERAPIE DANS LE DIABETE DE TYPE

Plus en détail

39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle

39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle 39 ème forum médical lyonnais 29 septembre 2012 Dr Bernard Colle FORUM MEDICAL LYONNAIS Dr Bernard Colle Conflits d intérêts Pas de conflit d intérêts pour cette présentation Sur les 5 dernières années:

Plus en détail

Maniement des insulines

Maniement des insulines Journées d Actualités Thérapeutiques Metz, 18 Octobre 2003 Maniement des insulines Michèle FLORIOT Hôpital Jeanne d Arc, CHU de Nancy Les insulines (cf listing) Humalog Moment de l injection S.C. 1 2 3

Plus en détail

Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2

Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 Janvier 2013 Recommandation de bonne pratique Service des bonnes pratiques professionnelles Service évaluation économique et santé publique

Plus en détail

AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS

AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS AUTO-SURVEILLANCE GLYCEMIQUE AU COURS DU DB2 NIT LE POUR (A.G.) ET LE CONTRE (S.H.) Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS LES 3 ARGUMENTS DU CONTRE 1) C est invasif (plus ou moins)

Plus en détail

Stratégie Thérapeutique du Diabète de Type 2. Docteur Magali ABRAM-WINER

Stratégie Thérapeutique du Diabète de Type 2. Docteur Magali ABRAM-WINER Stratégie Thérapeutique du Diabète de Type 2 Docteur Magali ABRAM-WINER Diabète de type 2 = risque cardiovasculaire Dyslipidémie HTA Activation agrégation plaquettaire Tabagisme Diabète La stratégie de

Plus en détail

Prise en charge du diabète de type 2. Dr Morera Julia 04/04/2013

Prise en charge du diabète de type 2. Dr Morera Julia 04/04/2013 Prise en charge du diabète de type 2 Dr Morera Julia 04/04/2013 Un véritable enjeu de santé publique Augmentation de l incidence du DT2 obésité++ monde entier pays en voie de développement occidentalisation

Plus en détail

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours

DIABETE ET RAMADAN. Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours DIABETE ET RAMADAN Dr Farad-Bensenouci Samia Service médecine interne CHU Tours INTRODUCTION L un des 5 piliers de l Islam ~ 1,5 milliards de musulmans Ramadan 9ème mois du calendrier lunaire Période de

Plus en détail

Insulinothérapie et Diabète type2. Quand? Comment?

Insulinothérapie et Diabète type2. Quand? Comment? Insulinothérapie et Diabète type2 Quand? Comment? évolutive du fait de la baisse progressiv de la sécrétion d insuline de la sécrétion d insuline Fonction des cellules β (%) 100 Diagnostic 80 60 Intolérance

Plus en détail

La place des incrétines dans le diabète de type 2. Dr Vanessa Preumont

La place des incrétines dans le diabète de type 2. Dr Vanessa Preumont La place des incrétines dans le diabète de type 2 Dr Vanessa Preumont M.A. Nauck et al. J Clin Endocrinol Metab. 1986; 63: 492-498. L effet incrétine Glycémie plasmatique veineuse (mmol/l) 11 5.5 0 Temps

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent

La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge du diabète de type 1 chez l enfant et l adolescent Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP : 352 816-7 GLUCOPHAGE 850 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP

Plus en détail

patients diabétiques de type 2 Cas cliniques Tous droits réservés G. Charpentier

patients diabétiques de type 2 Cas cliniques Tous droits réservés G. Charpentier patients diabétiques de type 2 Cas cliniques Tous droits réservés G. Charpentier Observation n 1 : Mr Phil Mr Phil 55 ans, technicien, diabète de type 2 détecté à la médecine du travail 4 ans plus tôt.

Plus en détail

Prescrire les incrétines. Module FMC à distance ANCRED N 3

Prescrire les incrétines. Module FMC à distance ANCRED N 3 Prescrire les incrétines Module FMC à distance ANCRED N 3 1 Qu est ce que l effet incrétine? Une sécrétion accrue d insuline après charge Glucose oral Glucose IV orale en glucose comparée à la charge Peptide

Plus en détail

Aucun conflit d intérêt

Aucun conflit d intérêt HISTOIRE THERAPEUTIQUE D UN PATIENT DIABETIQUE DE TYPE 2 Dr HALTER Charles Praticien Hospitalier Endocrinologue 02/12/2011 Aucun conflit d intérêt Homme de 51 ans Antécédents familiaux : diabète type 2

Plus en détail

Quand on vous parle de traitement par l insuline, que ressentez-vous, personnellement?

Quand on vous parle de traitement par l insuline, que ressentez-vous, personnellement? Quand on vous parle de traitement par l insuline, que ressentez-vous, personnellement? Cas Clinique N 1 Léon,64 ans, président d une association d anciens combattants,diabétique depuis 12 ans, sous Glucovance

Plus en détail

Atelier PointSanté. Les incrétines & l utilisation du Victoza

Atelier PointSanté. Les incrétines & l utilisation du Victoza Atelier PointSanté Les incrétines & l utilisation du Victoza Au programme Introduction Physiologie et traitement à disposition L effet incrétine Aspect pratique du Victoza Algorithme décisionnel Cas cliniques

Plus en détail

Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d

Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d Pr Monnier Donc nous avons vu ces deux études qui confirment malgré tout la supériorité des analogues lents sur la NPH en termes de risque d hypoglycémies nocturnes. Il était très important de mettre les

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 2 décembre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 2 décembre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 2 décembre 2009 ONGLYZA 5 mg, comprimés pelliculés B/30 (CIP : 397 358-8) B/90 (CIP : 575 956-3) Laboratoires BRISTOL-MYERS SQUIBB saxagliptine Liste I Code ATC : A10BH03

Plus en détail

Les Anti-Diabétiques

Les Anti-Diabétiques AGDUC Association Grenobloise pour la Dialyse des Urémiques Chroniques Universités d Eté de la Société Francophone de Dialyse Lyon Juin 2012 Sécuriser les prescriptions chez le dialysé Les Anti-Diabétiques

Plus en détail

Le point sur les nouveaux traitements du diabète

Le point sur les nouveaux traitements du diabète Le point sur les nouveaux traitements du diabète Ce qu il faut retenir pour le généraliste Dr G. FRIES Service d endocrinologie CHG Carcassonne Dans le diabète de type 1 Depuis quelques années la diabétologie

Plus en détail

L insulinothérapie par pompe. Généralités

L insulinothérapie par pompe. Généralités L insulinothérapie par pompe Généralités Définition Administration continue d insuline d action rapide (analogue) en SC sous forme de : débits de base programmés (en dehors des repas) bolus non programmables

Plus en détail

ACTUALITES EN DIABETOLOGIE. Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011

ACTUALITES EN DIABETOLOGIE. Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011 ACTUALITES EN DIABETOLOGIE Adeline THORIN SAVOURE Mardi 20 septembre 2011 Diabète gestationnel Définition Trouble de la tolérance glucidique débutant ou du moins diagnostiqué pour la première fois pendant

Plus en détail

Diabète de type 2 Généralités

Diabète de type 2 Généralités Diabète de type 2 Généralités D2 s accroit de façon épidémique dans tout le monde Deux facteurs en cause: diminution de l activité physique augmentation de l obésité 2 500 000 de D2 traités par médicaments

Plus en détail

PROTOCOLE MÉDICAL PROFESSIONNELS HABILITÉS CONDITION D EXERCICE PROCESSUS D ÉLABORATION. Centre de santé et de services sociaux

PROTOCOLE MÉDICAL PROFESSIONNELS HABILITÉS CONDITION D EXERCICE PROCESSUS D ÉLABORATION. Centre de santé et de services sociaux Centre de santé et de services sociaux GMF Sud-Ouest N o de protocole : GMF-OCM-3 Nom du protocole : L ajustement d insuline lors du suivi conjoint des usagers diabétiques de type ll. PROTOCOLE MÉDICAL

Plus en détail

Pharmacothérapie du diabète de type 2. Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association

Pharmacothérapie du diabète de type 2. Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association Pharmacothérapie du diabète de type 2 Antihyperglycémiants oraux, insuline et traitement d association La médication Il y a deux types de médication 1. Les antihyperglycémiants oraux (pilules) 2. L insuline

Plus en détail

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous?

Quelle est votre attitude? Quel objectif glycémique souhaitez vous? Quelle surveillance proposez vous? Mme SE...V. Agée de 42 ans. Antécédents familiaux : père - mère obèse, tante parternelle diabétique. Rh - 1 ère grossesse 33 ans (1990) Accouchement par voie basse, compliqué, ventouse, dystocie d épaule,

Plus en détail

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot

Diabète gestationnel. Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Diabète gestationnel Prise en charge selon les recommandations de décembre 2010 Dr Cécile Brunet, Pr Pierre Boulot Deux risques, un progrès - Considérer que c est un «petit diabète» - En faire trop et

Plus en détail

Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2.

Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2. Pr Monnier Nous allons commencer par conséquent par le chapitre 1 et nous allons envisager l insulinothérapie basale dans le diabète de type 2. La première question que je vais poser à Éric Renard est

Plus en détail

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON?

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? «PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? Le décret télémédecine du 19 octobre 2010 fixe déjà certaines modalités de mise en

Plus en détail

Que faire après la metformine?

Que faire après la metformine? Que faire après la metformine? Liens d intérêt L orateur déclare avoir effectué des interventions ponctuelles à la demande de la plupart des firmes pharmaceutiques commercialisant des médicaments destinés

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DU DIABETE CHEZ LE SUJET AGE. Dr G SOST CHU RENNES

PRISE EN CHARGE DU DIABETE CHEZ LE SUJET AGE. Dr G SOST CHU RENNES PRISE EN CHARGE DU DIABETE CHEZ LE SUJET AGE Dr G SOST CHU RENNES Cas clinique Mme L 84 ans consulte pour altération de l état général (80 kg) et fuites urinaires d apparition récente Antécédents : HTA,

Plus en détail

Le diabète de type 2. Dr Le Bougeant Médecine Interne Service de Médecine Polyvalente post-urgence Hôpital Saint Joseph

Le diabète de type 2. Dr Le Bougeant Médecine Interne Service de Médecine Polyvalente post-urgence Hôpital Saint Joseph Le diabète de type 2 Dr Le Bougeant Médecine Interne Service de Médecine Polyvalente post-urgence Hôpital Saint Joseph Diabète de type 2 Diabète de type 2 Épidémiologie Physiopathologie Signes cliniques

Plus en détail

Traitements du diabète

Traitements du diabète Traitements du diabète Madame Bernadette, 52 ans, revient vous voir 3 mois après la découverte de son diabète (glycémie initiale = 1,98 g/l, HbA1c = 9%). Elle a perdu 3 kg (poids actuel 68 kg pour 1,60

Plus en détail

PLACE DE L INSULINE DANS LE DIABETE DE TYPE 2

PLACE DE L INSULINE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 PLACE DE L INSULINE DANS LE DIABETE DE TYPE 2 Pr. BLOUZA-CHABCHOUB Samira Service Diabétologie Nutrition et Maladies Métaboliques Institut National De Nutrition Tunis - «Il est aussi valable de tendre

Plus en détail

Traitement du diabète de type 2 Les News. Dr Didier Gouet, Centre Hospitalier de La Rochelle 26 mai 2011

Traitement du diabète de type 2 Les News. Dr Didier Gouet, Centre Hospitalier de La Rochelle 26 mai 2011 Traitement du diabète de type 2 Les News Dr Didier Gouet, Centre Hospitalier de La Rochelle 26 mai 2011 4 études clefs (1) DCCT / EDIC : 1441 type 1 débutants : standard (9,1%) versus intensif (7,4%) UKPDS

Plus en détail

Conflits d intérêts J ai été sollicité en temps qu orateur et invité à des congrès par : Sanofi-Aventis, Novo Nordisk, Lilly, Servier, Merck Shape et

Conflits d intérêts J ai été sollicité en temps qu orateur et invité à des congrès par : Sanofi-Aventis, Novo Nordisk, Lilly, Servier, Merck Shape et L insulinothérapie instituée par le médecin généraliste Dr Jean-Philippe Le Berre Hôpital Desgenettes, Lyon Rencontre des Jeudis de l Europe, le 24 mai 2012 Conflits d intérêts J ai été sollicité en temps

Plus en détail

Diabète de type 2 prise en charge initiale

Diabète de type 2 prise en charge initiale Diabète de type 2 prise en charge initiale D après : Recommandations et pratiques Vidal Diagnostic du diabète de type 2 Glycémie à jeun 1,26 g/l (7 mmol/l) - après 8 heures de jeûne - confirmée par un

Plus en détail

L autosurveillance glycémique chez le diabétique de type 2 non-insulinotraité. Le Contre. Pr. Serge Halimi

L autosurveillance glycémique chez le diabétique de type 2 non-insulinotraité. Le Contre. Pr. Serge Halimi L autosurveillance glycémique chez le diabétique de type 2 non-insulinotraité Le Contre Pr. Serge Halimi 1969 Laboratoire Miles Ames Anton H. Clemens (right) was the inventor of the first blood glucose

Plus en détail

Le diabète gestationnel

Le diabète gestationnel Le diabète gestationnel Nouvelles recommandations de dépistage et de prise en charge Fabienne Viala Carla Chatelet Définitions OMS: «DG = trouble de la tolérance glucidique conduisant à une hyperglycémie

Plus en détail

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc

Sport et traitements antidiabétiques. tiques. Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc Sport et traitements antidiabétiques tiques Dr Camille Polge Hôpitaux du Pays du Mont Blanc l activité physique est fortement conseillée chez le diabétique (ttt à part entière dans le DT2 ou intérêts psychologique

Plus en détail

Diabète de type 2 Nouveaux médicaments Nouvelles stratégies. Dr Michel Varroud-Vial Mai 2005

Diabète de type 2 Nouveaux médicaments Nouvelles stratégies. Dr Michel Varroud-Vial Mai 2005 Diabète de type 2 Nouveaux médicaments Nouvelles stratégies Dr Michel Varroud-Vial Mai 2005 Les glitazones - rosiglitazone - pioglitazone Mécanismes d action Les glitazones Améliorent la Sensibilité du

Plus en détail

Prise en charge du diabète du sujet âgé

Prise en charge du diabète du sujet âgé Prise en charge du diabète du sujet âgé Dr Guy SENG Hôpital de Freyming Merlebach AMMPPU Metz Le 7 avril 2011 L auteur déclare n avoir aucun conflit d intérêt et autorise l Association Médicale Mosellane

Plus en détail

À l appui des décisions éclairées

À l appui des décisions éclairées Agence canadienne des médicaments et des technologies de la santé Guide de mise en route et d ajustement de l insulinothérapie en présence de diabète de type 2* www.acmts.ca * Adaptation de Guide to Starting

Plus en détail

À quelle fréquence surveiller sa glycémie? Les autres examens de suivi du diabète. L autosurveillance glycémique est prescrite par votre médecin.

À quelle fréquence surveiller sa glycémie? Les autres examens de suivi du diabète. L autosurveillance glycémique est prescrite par votre médecin. À quelle fréquence surveiller sa glycémie? L autosurveillance glycémique est prescrite par votre médecin. Résumez les règles dont vous avez convenues avec votre médecin, dans ce tableau : Date Nom du médecin

Plus en détail

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille

Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013. 10 défis pour le médecin de famille Association canadienne du diabète Lignes directrices de pratique clinique 2013 10 défis pour le médecin de famille Divulgation de conflits d intérêt potentiel Modérateur / conférencier / comité aviseur

Plus en détail

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%.

Fréquence : Le diabète gestationnel est présent chez 3-5% des grossesses alors que le diabète préexistant ne représente 0.5-1%. N.S DIABETE ET GROSSESSE Introduction : Ce chapitre se consacre à étudier: La grossesse chez une diabétique connue, insulinodépendante (DID) ou non (DNID); Le diabète gestationnel qui apparaît au cours

Plus en détail

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI

PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI PATIENT DIABÉTIQUE CARNET DE SUIVI ? Vous avez besoin de conseils sur la manipulation de vos stylos injecteurs d insuline ou sur votre lecteur de glycémie Sanofi Diabète? Des outils à votre service pour

Plus en détail

Diabète de type 2. Principes de la prise en charge. Michel Varroud-Vial

Diabète de type 2. Principes de la prise en charge. Michel Varroud-Vial Diabète de type 2 Principes de la prise en charge Michel Varroud-Vial L épidémie de diabète: en France aussi USA 7,8% 8 7 6 5 4 3 2 1 0 en 2007 USA 3,9% en 1998 2,1 1998 n a / % 5 + 3,6 2,7 2001 2005 3,95

Plus en détail

Prise en charge du diabète de type 2 non compliqué

Prise en charge du diabète de type 2 non compliqué Prise en charge du diabète de type 2 non compliqué Dr Mesmin DEHAYEM Service d Endocrinologie d Diabétologie Centre National de l Obl Obésité Hôpital Central Yaoundé Objectifs 1. Amélioration de la qualité

Plus en détail

L insulinothérapie (233e) Professeur Pierre-Yves BENHAMOU Novembre 2002 (Mise à jour Février 2005)

L insulinothérapie (233e) Professeur Pierre-Yves BENHAMOU Novembre 2002 (Mise à jour Février 2005) L insulinothérapie (233e) Professeur Pierre-Yves BENHAMOU Novembre 2002 (Mise à jour Février 2005) Mots-clés : Insulinothérapie. Références : L insulinothérapie fonctionnelle J.J.Grimm, Masson Ed., 1999

Plus en détail

Diabètes du sujet âgé. Dr Marie SARAVAL 10 janvier 2012

Diabètes du sujet âgé. Dr Marie SARAVAL 10 janvier 2012 Diabètes du sujet âgé Dr Marie SARAVAL 10 janvier 2012 Introduction Hospitalisations en urgence pour effets secondaires graves médicamenteux Anticoagulant/agrégant Hypoglycémiants oraux/insuline. Problématiques

Plus en détail

Nouveaux traitements du diabète sucré de type 2 : incertitudes

Nouveaux traitements du diabète sucré de type 2 : incertitudes ECU UCL Congrès de Médecine Générale Nouveaux traitements du diabète sucré de type 2 : incertitudes E. Delgrange Médecin interniste endocrinologue UCL, Mont-Godinne (etienne.delgrange@uclouvain.be) Louvain

Plus en détail

Le texte de l HAS (actualisation des recommandations

Le texte de l HAS (actualisation des recommandations RECOMMANDATIONS Recommandations Cœur et pour diabète les troubles de du type métabolisme 2 glucidique M. GENEST Service de Cardiologie, Centre Hospitalier, PROVINS. Recommandations récentes françaises

Plus en détail

Passage à l insulinothérapie. Professeur Lyse BORDIER Hôpital d instruction des Armées Bégin

Passage à l insulinothérapie. Professeur Lyse BORDIER Hôpital d instruction des Armées Bégin Passage à l insulinothérapie Professeur Lyse BORDIER Hôpital d instruction des Armées Bégin Epidémiologie 3,4 millions de personnes sont diabétiques1 400 nouveaux cas par jour en France 3 2,8 millions

Plus en détail

Atelier PointSanté. Les insulines Utilisation pratique

Atelier PointSanté. Les insulines Utilisation pratique Atelier PointSanté Les insulines Utilisation pratique Au programme Introduction L insulinothérapie en médecine générale par le Docteur Jacques Gérard Algorithme décisionnel Cas cliniques Evaluation de

Plus en détail

Informations personnelles

Informations personnelles Informations personnelles Remplir ou coller ici la vignette de votre mutuelle Vignette mutuelle Nom :... Prénom :... Âge :... Adresse :... Tél. :... Type de diabète :... Votre Traitement :... En cas d

Plus en détail

LA RECO HAS DE JANVIER 2013 MÉTHODE RPC

LA RECO HAS DE JANVIER 2013 MÉTHODE RPC 1 LA RECO HAS DE JANVIER 2013 MÉTHODE RPC Stratégie médicamenteuse du contrôle glycémique du diabète de type 2 Mes liens d intérêts 2 Spécialiste en médecine générale en activité Membre des commissions

Plus en détail

Colloque HPE 1/10/14 Dr Elise Crochemore, Endocrinologue, diabétologue HPE

Colloque HPE 1/10/14 Dr Elise Crochemore, Endocrinologue, diabétologue HPE Colloque HPE 1/10/14 Dr Elise Crochemore, Endocrinologue, diabétologue HPE Le glucose présent dans le sang provient: des aliments contenant des glucides ingérés au moment des repas du foie: Le foie produit

Plus en détail

XVII- DIABETE DU SUJET AGE

XVII- DIABETE DU SUJET AGE XVII- DIABETE DU SUJET AGE Du fait du vieillissement de la population et de la progression de l obésité, le nombre de diabétiques âgés ne cesse d augmenter. La prise en charge du diabète dans la population

Plus en détail

Les diabètes «atypiques»

Les diabètes «atypiques» 6 ème Congrès de la SMGT 13 décembre 2014 Les diabètes «atypiques» Emna Haouat Endocrinologue-AHU Institut National de Nutrition Introduction et intérêt du sujet Diabètes = états d hyperglycémie chronique

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE QUOI DE NEUF EN

INSULINOTHERAPIE QUOI DE NEUF EN INSULINOTHERAPIE QUOI DE NEUF EN 2007 Pourquoi et quand faut-il passer à l insuline dans le diabète type 2 Pourquoi Intérêt de l équilibre glycémique dans la prévention des complications dégénératives

Plus en détail

Comment bien soigner les enfants diabétiques? Formation septembre 2009 1

Comment bien soigner les enfants diabétiques? Formation septembre 2009 1 Comment bien soigner les enfants diabétiques? Patrick Garandeau,, Hôpital d Enfantsd St-Denis 1 Avoir des objectifs Faire un diagnostic précoce Reprendre une vie «normale» Eviter les complications aiguës

Plus en détail

3 e journée recherche de la SFTG 8 février 2014. G. Blanc-Garin, E. Dania-Jambu, M. Plantureux, A-L Parant, A. Simavonian, R. Sourzac, H.

3 e journée recherche de la SFTG 8 février 2014. G. Blanc-Garin, E. Dania-Jambu, M. Plantureux, A-L Parant, A. Simavonian, R. Sourzac, H. Apport d un système d exceptions dans la mesure des indicateurs de la ROSP : Exemple des indicateurs concernant le diabète, l hypertension artérielle, les benzodiazépines et les statines 3 e journée recherche

Plus en détail

L adaptation des doses d insuline. M. Dubuisson Coordinateur Maredia

L adaptation des doses d insuline. M. Dubuisson Coordinateur Maredia L adaptation des doses d insuline M. Dubuisson Coordinateur Maredia L Insulinothérapie est indiquée: Dans le diabète de type 1: Elle concerne environ 200 000 patients en France. Généralement éduqués en

Plus en détail

Diabète de type 2 : stratégie thérapeutique. M. Belhadj Médecine interne-diabétologie E.H.U. Oran

Diabète de type 2 : stratégie thérapeutique. M. Belhadj Médecine interne-diabétologie E.H.U. Oran Diabète de type 2 : stratégie thérapeutique M. Belhadj Médecine interne-diabétologie E.H.U. Oran SAMI,Tlemcen 2015 Chez le sujet sain, la glycémie est une constante biologique Profil glycémique nycthéméral

Plus en détail

Traitement du diabète de type 2

Traitement du diabète de type 2 Traitement du diabète de type 2 Physiopathologie du Diabète de type 2: Insulinorésistance Anomalies de l insulinosécrétion: déficit de la cellule β et déclin au cours du temps Gènes de l'insulinorésistance

Plus en détail

La prise en charge du diabète de type 2 en 2015. Dr B. Colle Médecine interne-endocrinologie-diabétologie HIA Desgenettes- Lyon

La prise en charge du diabète de type 2 en 2015. Dr B. Colle Médecine interne-endocrinologie-diabétologie HIA Desgenettes- Lyon La prise en charge du diabète de type 2 en 2015 Dr B. Colle Médecine interne-endocrinologie-diabétologie HIA Desgenettes- Lyon Liens d intérêts En qualité d orateur, expert, investigateur, conseiller,

Plus en détail

Particularités de la prise en charge de la personne âgée diabétique. Dr Sonia BELTRAN

Particularités de la prise en charge de la personne âgée diabétique. Dr Sonia BELTRAN Particularités de la prise en charge de la personne âgée diabétique. Dr Sonia BELTRAN diabétologue Centre Hospitalier de Vienne s.beltran@ch-vienne.fr Quelques définitions et chiffres - Personne âgée définie

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 mars 2015

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 mars 2015 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 mars 2015 LEVEMIR PENFILL 100 UI/ml, solution injectable Boîte de 5 cartouches de 3 ml (CIP : 34009 365 118-1) LEVEMIR FLEXPEN 100 UI/ml, solution injectable Boîte

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE Synthèse personnelle INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE De nos jours, le diabète inuslinodépendant ne connaît aucun traitement pouvant éviter l injection d insuline. L insulinothérapie fonctionnelle est une

Plus en détail

UNE NOUVELLE EPIDEMIE : LE DIABETE de TYPE 2. les bonnes réponses pour chaque patient

UNE NOUVELLE EPIDEMIE : LE DIABETE de TYPE 2. les bonnes réponses pour chaque patient UNE NOUVELLE EPIDEMIE : LE DIABETE de TYPE 2 les bonnes réponses pour chaque patient Jacques LOUIS HPM - Hôpitaux Privés de Metz Site Sainte Blandine mai 2009 Les questions Au-delà des conseils diététiques,

Plus en détail

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI

THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI THEME : COMPRENDRE SON DIABETE, SON TRAITEMENT, SON SUIVI Séquence éducation de groupe Groupe de 10 patients maximum Durée : 45 min Animateur : Médecins Objectif général : Exprimer la perception que l

Plus en détail

Diabète et Aptitude au poste de travail. Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille

Diabète et Aptitude au poste de travail. Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille Diabète et Aptitude au poste de travail Dr Pauline SCHINDLER-SABOT Médecin du travail CH Valenciennes et Cs Patho Pro CHRU Lille Postes de sécurité contre indiqués en cas de malaises hypoglycémiques: Travail

Plus en détail

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang,

I. Qu est-ce que c est? plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète Le diabète est une augmentation du taux de glucose (sucre) dans le sang, Le diabète I. Qu est-ce que c est? On a tous déjà entendu parler du diabète, sans savoir exactement de quoi il s agit. Pourtant, en France, on estime que plus de 3,7 millions de personnes ont du diabète,

Plus en détail

Nouveaux traitements. Médicaments basés sur les incrétines. Frédéric Dadoun Service d endocrinologie et diabétologie CHL

Nouveaux traitements. Médicaments basés sur les incrétines. Frédéric Dadoun Service d endocrinologie et diabétologie CHL Nouveaux traitements du diabète de type 2 Médicaments basés sur les incrétines Frédéric Dadoun Service d endocrinologie et diabétologie CHL Les traitements du DT2 avant 2008 Etat des lieux Les traitements

Plus en détail

Nouveautés thérapeutiques dans le diabète de type 2 Cas clinique

Nouveautés thérapeutiques dans le diabète de type 2 Cas clinique 4 ème JOURNÉE LIÉGEOISE DE DIABÉTOLOGIE : Rencontres généralistes --- spécialistes Samedi 19 mars 2016 Nouveautés thérapeutiques dans le diabète de type 2 Cas clinique Pr Nicolas PAQUOT Département de

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

DIABETE - ANTIDIABETIQUES

DIABETE - ANTIDIABETIQUES DIABETE - ANTIDIABETIQUES DIABETE Définition Glycémie > 1,26 g/l ( = 7mmol / L) À jeûn À 2 reprises Glycémie > 2 g/l À n'importe quel moment de la journée.!!!!! 1 g/l = 5,5 mmol/l!!!!! 2 DIABETE Le maintien

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 1 de l adulte Vivre avec un diabète de type 1 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce

Plus en détail

Centre de Santé et de Services sociaux. Protocole médical. Validé par : le Comité d experts ministériel sur les ordonnances collectives 12/11

Centre de Santé et de Services sociaux. Protocole médical. Validé par : le Comité d experts ministériel sur les ordonnances collectives 12/11 Centre de Santé et de Services sociaux de Québec-Nord NUMÉRO Protocole : en lien avec l'oc-30 Protocole médical Nom de l ordonnance: Ajuster le dosage d insuline lors du suivi conjoint de la clientèle

Plus en détail

Guide de référence sur les Lignes directrices de pratique clinique 2013

Guide de référence sur les Lignes directrices de pratique clinique 2013 Guide de référence sur les Lignes directrices de pratique clinique 2013 (Mise à jour juillet 2015) 426569-15 guidelines.diabetes.ca DÉPISTAGE ET DIAGNOSTIC Chez quelles personnes faut-il faire un dépistage

Plus en détail

médecine de premier recours

médecine de premier recours ISC diabétologie Prise en charge du diabète en médecine de premier recrs Le patient Diabétologie F. Jornayvaz, équipe infirmière & diététicienne SMPR Avril 2013 A.Slama Chaudhry, O. Weber, M. Miguelez,

Plus en détail

Traitement du diabète de type 2 : Place de l insulinothérapie. Gérard Slama

Traitement du diabète de type 2 : Place de l insulinothérapie. Gérard Slama Traitement du diabète de type 2 : Place de l insulinothérapie Gérard Slama Mes conflits d intérêts J ai été invité à 3 reprises pour donner une conférence en Algérie par les laboratoires : Novo Nordisk

Plus en détail

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues.

Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID. Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Titre : «CYCLISME ET DIABETE DE TYPE 1» Auteur(s) : Docteur Karim BELAID Catégorie : Médecine du Sport - Diaporama, 20 vues. Date de présentation : 2014 Lieu : Roubaix. Mis à disponibilité sur le site

Plus en détail

L'intensification de l'insulinothérapie en médecine familiale Viser la simplicité

L'intensification de l'insulinothérapie en médecine familiale Viser la simplicité L'intensification de l'insulinothérapie en médecine familiale Viser la simplicité Stewart B. Harris M.D. MPH FCFP FACPM Professeur de médecine familiale Chaire pour le contrôle du diabète de l'association

Plus en détail

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel

La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel E. SOBNGWI 1. Il faut distinguer La grossesse chez une femme diabétique: = diabète pré-gestationnel Désordres métaboliques survenant en fin de grossesse: = diabète gestationnel Epidémiologie 5% de toutes

Plus en détail

Tableau 1 Antihyperglycémiants pour le traitement du diabète de type 2

Tableau 1 Antihyperglycémiants pour le traitement du diabète de type 2 Tableau 1 Antihyperglycémiants pour le traitement du diabète de type 2 Classe* et Inhibiteur des alpha-glucosidases: inhibe l bêta-amylase pancréatique et les bêta -glucosidases intestinales Acarbose (Glucobay

Plus en détail

N. MALLEM, M. DJOUIMAA, A. BOUDRA, R. MALEK, S. KHALFA

N. MALLEM, M. DJOUIMAA, A. BOUDRA, R. MALEK, S. KHALFA N. MALLEM, M. DJOUIMAA, A. BOUDRA, R. MALEK, S. KHALFA Alger 16 Mai 2010 Introduction En plus des règles hygiéno-diététique et du traitement : L ASG fait partie de la prise en charge du diabète ASG permet:

Plus en détail

Débuter l insulinothérapie au cabinet Ce qu il faut savoir!

Débuter l insulinothérapie au cabinet Ce qu il faut savoir! Débuter l insulinothérapie au cabinet Ce qu il faut savoir! faisons le point Alexis Sabourin, MD Présenté dans le cadre de la conférence : L endocrinologie, Fédération des médecins omnipraticiens du Québec,

Plus en détail

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE

INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE INSULINOTHERAPIE FONCTIONNELLE Pour qui? Pourquoi? Comment? Une «révolution diététique» pour les patients et les soignants Actualités Thérapeutiques autour du diabète Journée du 9 mars Association Française

Plus en détail

La prévention de l hypoglycémie chez le patient diabétique. Jean-François Gautier, Hôpital Saint-Louis, Paris

La prévention de l hypoglycémie chez le patient diabétique. Jean-François Gautier, Hôpital Saint-Louis, Paris La prévention de l hypoglycémie chez le patient diabétique Jean-François Gautier, Hôpital Saint-Louis, Paris Seuls l insuline et les médicaments insulinosécréteurs (non dépendant du glucose) tels que sulfamides

Plus en détail

APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE

APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE APPRENDRE A GERER L INCERTITUDE : L EXEMPLE DU DIABETE Pr. A. GRIMALDI Groupe Hospitalier PITIE - SALPETRIERE, PARIS LES FAUSSES CERTITUDES Quelques exemples - Le chocolat est plus hyperglycémiant que

Plus en détail

Les nouveaux schémas thérapeutiques du diabète de type 2

Les nouveaux schémas thérapeutiques du diabète de type 2 Les nouveaux schémas thérapeutiques du diabète de type 2 Bruno Vergès Physiopathologie du Diabète de type 2: Insulinorésistance Anomalies de l insulinosécrétion: déficit de la cellule β et déclin au cours

Plus en détail