Chapitre VII : FONCTIONS NUMÉRIQUES DE DEUX VARIABLES RÉELLES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre VII : FONCTIONS NUMÉRIQUES DE DEUX VARIABLES RÉELLES"

Transcription

1 Chapitre VII : FONCTIONS NUMÉRIQUES DE DEUX VARIABLES RÉELLES I Fonctions continues sur ) Exemples de fonctions réelles de deux variables réelles Définition : On appelle fonction de dans toute fonction qui, à chaque couple, de associe un unique réel noté,. Exemple : Les fonctions :, ln, :, et :, sont des fonctions définies de dans. Exemple 2 : En économie, on utilise les fonctions de production de Cobb-Douglas : ce sont les fonctions qui, à deux variables réelles (quantité de travail) et (capital investi) associent la production totale définie par :, où et sont strictement positifs. Définition 2 : On appelle fonction polynomiale de toute combinaison linéaire de fonctions de la forme, où et sont des entiers naturels. Exemple 3 : Les fonctions :, et :, 2 2 sont des fonctions polynomiales de. Exemple 4 : Les fonctions :, et :, sont des fonctions polynomiales de particulières. On les appelle fonctions coordonnées. 2) Graphe et lignes de niveau Définition 3 : On appelle graphe de l ensemble des points,, de tels que,. Le graphe de est une surface (ou nappe) de l espace d équation,. Exemple 5 : Exemples de graphes de fonctions de f(x,y)=x²+y² ,7 -,4 -, -0,8-0,5-0,2 0, 0,4 0,7,3,6,9 x -2 x,6 x 0,7 x -0,2 x -,

2 g(x,y)=2(x²+y²)exp(-x²-y²) 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0, 0-2 -,7 -,4 -, -0,8-0,5-0,2 0, 0,4 0,7,3,6,9 2,5 0,5 0-0,5 - -,5-2 h(x,y)=exp(-x²-y²) 0,9 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0, 0-2 -,7 -,4-,-0,8-0,5-0,2 0, 0,4 0,7,3,6,9 x -2 x,5 x 0,8 x 0, x -0,6 x -,3 Définition 4 : Pour tout réel, on appelle ligne de niveau de l ensemble des points, de tels que,. Les lignes de niveau d une fonction de dans sont des courbes. Remarque : Sur les trois graphes précédents, les lignes de niveaux sont représentées par les courbes «horizontales» dont tous les points ont la même cote. 2

3 3) Continuité a. Distance euclidienne Définition 5 : Pour tous points, et =(, de R, on appelle distance de à le réel noté, et défini par, = ( +(. Remarque 2 : c est une définition déjà rencontrée en géométrie, elle était notée. Cette notation n a pas de sens ici car A et B sont des couples de. b. Définition Définition 6 : Soit une fonction définie sur et, un point de. On dit que est continue en si, et seulement si, pour tout >0, il existe un réel >0 tel que, pour tout, R :, ( ( On dit que est continue sur lorsque est continue en tout point de. Remarque 3 : On peut également écrire : est continue en, si, et seulement si, >0, >0 tel que,, R,, (, (, c. Propriétés Théorème : Toute somme, combinaison linéaire, produit, quotient (de dénominateur non nul) de fonctions continues sur est continue sur. Remarque 4 : Les fonctions polynômes et les fonctions coordonnées sont donc continues sur. Théorème 2 : Si est une fonction continue sur à valeurs dans (intervalle de ) et si est une fonction continue de à valeurs dans, alors la fonction composée est continue sur. II Calcul différentiel pour les fonctions définies sur ) Calcul différentiel d ordre a. Définitions Définition 7 : Si, pour tout fixé dans, la fonction (, est dérivable sur, alors la fonction qui, à tout couple, R, associe le nombre dérivé de la fonction (, en s appelle dérivée partielle d ordre de par rapport à la première variable (ici ) et se note. On définit de même sur la fonction, la dérivée partielle d ordre de par rapport à la deuxième variable (ici ). Exemple 6 : La fonction :(, a pour dérivées partielles d ordre :, =6 5 + et, =9 0 3

4 Exemple 7 : La fonction : (, ln ( + + a pour dérivées partielles d ordre : 2, = + + et 2 ( (, = + + Définition 8 : On appelle gradient de en,, le vecteur de M, noté,, qui se lit «nabla de en,» et défini par :, = ( (, ( (,. Exemple 8 : En reprenant la fonction de l exemple 6 :, = et en particulier, = = 0 8 b. Fonctions de classe Définition 9 : Soit une fonction définie sur. On dit que est de classe sur lorsque admet des dérivées partielles d ordre sur et que chacune d elles est continue sur. Remarque 5 : Toute fonction de classe sur est continue sur. Théorème 3 : Toute somme, combinaison linéaire, produit, quotient (de dénominateur non nul) de fonctions de classe sur est de classe sur. Remarque 6 : Les fonctions polynômes et les fonctions coordonnées sont donc de classe sur. Théorème 4 : Si est une fonction de classe sur à valeurs dans (intervalle de ) et si est une fonction de classe de à valeurs dans, alors la fonction composée est de classe sur. c. Développement limité d ordre Théorème 5 : Soit, un couple de. Si est une fonction de classe sur alors, pour tout couple, de :, + = (, + ( (, h+ ( (, + h + (h, où désigne une fonction continue en 0,0 telle que 0,0 =0. Définition 0 : L égalité précédente est le développement limité d ordre de en,. Il peut également se noter :, + = (, + ( (, h + h + (h, Théorème 6 : Le développement limité d ordre de en, est unique. Exemple 9 : En reprenant la fonction de l exemple 6 : Le développement limité d ordre de en, est : +h,+ = (, + ( (, h + h + (h, 3+( 0 8 h + h + (h, =3 0h+8 + h + (h, 4

5 2) Calcul différentiel d ordre 2 a. Définitions Définition : Soit une fonction admettant des dérivées partielles d ordre sur. ) Si admet elle aussi une dérivée partielle d ordre par rapport à la première variable sur, alors on dit que admet une dérivée partielle d ordre 2 par rapport à la première variable sur et on la note, (. 2) Si admet une dérivée partielle d ordre par rapport à la deuxième variable sur, alors on dit que admet une dérivée partielle d ordre 2 par rapport à la première variable puis par rapport à la deuxième variable sur et on la note, (. 3) Si admet une dérivée partielle d ordre par rapport à la deuxième variable sur, alors on dit que admet une dérivée partielle d ordre 2 par rapport à la deuxième variable puis par rapport à la première variable sur et on la note, (. 4) Si admet une dérivée partielle d ordre par rapport à la deuxième variable sur, alors on dit que admet une dérivée partielle d ordre 2 par rapport à la deuxième variable sur et on la note, (. Remarque 5 : On retrouve l ordre de dérivation avec les écritures suivantes :, ( = ( ( : On dérive deux fois par rapport à la première variable ;, ( = ( ( : On dérive par rapport à la première variable puis la deuxième ;, ( = ( ( : On dérive par rapport à la deuxième variable puis la première ; ( = ( ( : On dérive deux fois par rapport à la deuxième variable., Exemple 0 : En reprenant la fonction de l exemple 6 : ( (, =6,,,, ( (, =8 0 ( (, =8 0 ( (, =8 0 Exemple : En reprenant la fonction de l exemple 7 :, ( (, = 2( ( + + = 2( + + ( + +, ( (, =2, ( (, =2 2 ( + + = 2 ( + + = 4 ( ( + +, ( (, = 2( ( + + = 2( + ( + + Remarque 6 : Dans les deux exemples précédents, les fonctions, ( et, ( sont égales. En général, les fonctions, ( et, ( ne sont pas égales mais il existe une condition suffisante pour qu elles le soient (voir le paragraphe suivant). 5

6 Définition 2 : On appelle matrice hessienne de en,, la matrice de M, noté,, qui se lit «nabla 2 de en,» et définie par :, =, ( (,, ( (,, ( (,, ( (,. Exemple 2 : En reprenant la fonction de l exemple 6 : 6, = et plus particulièrement, 6 28, = b. Fonctions de classe Définition 3 : Soit une fonction définie sur. On dit que est de classe sur lorsque admet des dérivées partielles d ordre 2 sur et que chacune de ces quatre dérivées partielles est continue sur. Remarque 7 : Toute fonction de classe sur est de classe sur. Théorème 7 : Toute somme, combinaison linéaire, produit, quotient (de dénominateur non nul) de fonctions de classe sur est de classe sur. Remarque 8 : Les fonctions polynômes et les fonctions coordonnées sont donc de classe sur. Théorème 8 : Si est une fonction de classe sur à valeurs dans (intervalle de ) et si est une fonction de classe de à valeurs dans, alors la fonction composée est de classe sur. Théorème 9 : Théorème de Schwartz Si est une fonction de classe sur alors, ( =, (. Remarque 9 : Si est une fonction de classe sur, alors sa matrice hessienne en tout point, de est une matrice symétrique. c. Développement limité d ordre 2 Théorème 0 : Soit, un couple de. Si est une fonction de classe sur alors, pour tout couple, de :, + = (, + ( (, h+ ( (, 2, ( (, h +2, ( (, h +, ( (, +(h + (h, où désigne une fonction continue en 0,0 telle que 0,0 =0. Définition 4 : L égalité précédente est le développement limité d ordre 2 de en,. Il peut également se noter :, + = (, + ( (, h + 2 (h ( (, h +(h + (h, Remarque 9 : L expression ( (, h est le produit matriciel de la matrice ligne par la matrice hessienne, puis par la matrice colonne. 6

7 Théorème : Le développement limité d ordre 2 de en, est unique. Exemple 3 : En reprenant la fonction de l exemple 6 : Le développement limité d ordre 2 de en, est :,,, 2,, , , , , III Extrema d une fonction de deux variables réelles ) Notions de topologie Définition 5 : Soit un point de et un réel strictement positif. On appelle boule ouverte de centre et de rayon l ensemble, noté ;, des points, de tels que,. La boule est dite fermée et notée ; lorsque,. Exemple 4 : Dans cet exemple, le point 2 ;3 ; et ; car, ; car, mais ; ; et ; car, > Remarque 0 : En posant ;, ;, tel que et ;, tel que 7

8 Définition 6 : Une partie de est dite ouverte ou «un ouvert de» lorsque pout tout point de, il existe une boule ouverte de centre entièrement incluse dans. Une partie de est dite fermée ou «un fermé de» lorsque son complémentaire est un ouvert. Exemple 5 : L ensemble, toute boule ouverte de et tout ensemble de la forme,, (où,, et sont réels ou infinis) sont des ouverts de. Toute boule ouverte de et tout ensemble de la forme,, (où,, et sont réels) sont des fermés de. Définition 7 : Une partie de est dite bornée lorsqu il existe un réel strictement positif tel que, pour tout point, de,. Remarque : Autrement dit : une partie de est bornée lorsqu elle est incluse dans une boule fermée de centre 0,0. Exemple 6 : Tout ensemble de la forme,, ou,, (où,, et sont réels) sont des ensembles bornés de. 2) Définitions Les définitions de la continuité, de la classe et de la classe vues précédemment s adaptent aux fonctions définies seulement sur une partie de. Dans toute la suite, désigne une fonction définie sur une partie de. Définition 8 : ) On dit que admet un maximum local en, lorsqu il existe une boule centrée en, telle que, pour tout, B, (, (,. Le maximum est global lorsque l inégalité est vraie pour tout,. 2) On dit que admet un minimum local en, lorsqu il existe une boule centrée en, telle que, pour tout, B, (, (,. Le minimum est global lorsque l inégalité est vraie pour tout,. Exemple 7 : La fonction :(, + est une fonction positive :, R, (, 0, or 0,0 =0 donc, R, (, (0,0. admet donc un minimum global en 0,0. Théorème 2 : Une fonction continue sur une partie fermée et bornée de est une fonction bornée sur. De plus, elle atteint ses bornes : autrement dit, elle admet un minimum global et un maximum global. 3) Conditions d existence d un extremum local a. Condition nécessaire Définition 9 : Soit une fonction admettant des dérivées partielles d ordre sur. On appelle point critique de tout point, tel que, = 0 0. Remarque 2 : Autrement dit, un point critique de annule ses deux dérivées partielles d ordre. 8

9 Exemple 8 : En reprenant la fonction de l exemple 7, admet le couple (0,0) comme unique point critique. 2 En effet, ( (, = =0 =0 (, = Théorème 3 : Condition nécessaire d extremum sur un ouvert Soit une fonction de classe sur un ouvert de. Si admet un extremum (local ou global) en un point, de, alors est un point critique de. Remarque 3 : La réciproque est fausse : n admet pas d extremum (local ou global) en tous ses points critiques. Mais une fonction de classe sur un ouvert de n ayant pas de point critique ne peut pas avoir d extremum sur. Remarque 4 : Si l ensemble n est pas un ouvert, la fonction peut admettre un extremum (local ou global) en un point autre qu un point critique. b. Condition suffisante Théorème 4 : Condition suffisante d extremum sur un ouvert Soit une fonction de classe sur un ouvert de et, un point critique de sur. ) Si les valeurs propres de, sont strictement positives, alors admet un minimum local en,. 2) Si les valeurs propres de, sont strictement négatives, alors admet un maximum local en,. 3) Si les valeurs propres de, sont non nulles et de signes contraires, alors n admet pas d extremum local en, : le point, est appelé point col ou point selle. 4) Si l une des valeurs propres de, est nulle, on ne peut rien conclure directement par l étude de la matrice hessienne. Remarque 5 : On peut montrer ensuite que l extremum local obtenu est global mais ce théorème ne permet pas de répondre à ce problème. Une étude spécifique sur la fonction sera menée. Exemple 9 : En reprenant la fonction de l exemple 7, admet le couple (0,0) comme unique point critique. De plus,, ( (, = 2( + + ( + +, ( (0,0 =2 4, ( (, = ( + +, ( (0,0 =0 4, ( (, = ( + +, ( (0,0 =0, ( (, = 2( + ( + +, ( (0,0 =2 9

10 On en déduit la matrice hessienne : 0,0 = Cette matrice admet 2 comme valeur propre (d ordre 2), elle est strictement positive donc admet un minimum local en (0,0). En observant la fonction, on démontre que ce minimum est global :, R, + 0 donc + + et donc ln( Ainsi,, R, (, (0,0 : admet un minimum global en (0,0) qui a pour valeur 0. III Un peu de Scilab : surfaces (nappes) de l espace La fonction fplot3d : On construit les vecteurs x et y contenant les vecteurs lignes,,,,,,, (avec un pas assez petit), on déclare la fonction dont on veut tracer la nappe : pour cela on utilise l instruction fplot3d(x,y,f). Exemple 9 : function [z]=f(x,y),z=x^2+y^2,endfunction x=-3:0.:3 ; y=x ; fplot3d(x,y,f) Remarque 3 : Pour visualiser d autres facettes de la nappe, on peut utiliser l option «pivoter» en haut à gauche de la fenêtre graphique. Un clique droit permet de faire tourner le graphe. Remarque 4 : Il existe aussi l option plot3d(x,y,z)mais la création de z est plutôt fastidieuse, on se contentera de la fonction fplot3d qui fait très bien le travail! Remarque 5 : La fonction contour(x,y,f,n), connaissance non exigible, donne lignes de niveau associées à une fonction de deux variables, régulièrement espacées entre le niveau minimal et le niveau maximal atteints dans la plage des, considérés. 0

11 Exemple 0 : function [z]=f(x,y),z=x^2*y^2*exp(-(x^2+y^2)),endfunction x=-4:0.:4 ; y=x ; fplot3d(x,y,f) function [z]=f(x,y),z=x^2*y^2*exp(-(x^2+y^2)),endfunction x=-4:0.:4 ; y=x ; contour(x,y,f,20) Les «taches sombres» sont les valeurs de z (autrement dit des niveaux associés)

Fonctions numériques de plusieurs variables Analyse chapitre 2

Fonctions numériques de plusieurs variables Analyse chapitre 2 Fonctions numériques de plusieurs variables Analyse chapitre 2 Dans ce chapitre, n IN* et IR n est muni de sa structure euclidienne canonique. On note O le vecteur nul de IR n. Le but est d étudier des

Plus en détail

Fonctions numériques de deux variables réelles

Fonctions numériques de deux variables réelles Fonctions numériques de deux variables réelles ) DISTANCE SUR ) Déinition On appelle distance euclidienne sur l application d : x x d x x x x (,, ', ' ) (,, ', ' ) ' ' Elle vériie les propriétés suivantes

Plus en détail

Chapitre 14. Fonctions de deux variables

Chapitre 14. Fonctions de deux variables Chapitre 14 I Continuité d'une fonction de deux variables Dans cette partie, A désigne une partie quelconque de R 2. 1 Dénitions a) Norme euclidienne Dénition 1 La norme euclidienne sur R 2 est l'application

Plus en détail

Fonctions réelles de deux variables. () Fonctions réelles de deux variables 1 / 50

Fonctions réelles de deux variables. () Fonctions réelles de deux variables 1 / 50 Fonctions réelles de deux variables () Fonctions réelles de deux variables 1 / 50 1 Fonctions de deux variables réelles à valeurs dans R 2 Calcul différentiel 3 Extrema d une fonction de deux variables

Plus en détail

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : OPTIMISATION

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : OPTIMISATION Chapitre 17 : FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : OPTIMISATION ECS2 Lycée La Bruyère, Versailles Année 2013/2014 1 Recherche d extremums locaux sur un ouvert 2 1.1 Condition nécessaire du premier ordre.............................

Plus en détail

Fonctions de deux variables

Fonctions de deux variables Fonctions de deux variables Le but de ce chapitre est l étude des fonctions définies sur une partie U de R 2 et à valeurs dans R et plus particulièrement la recherche d extremum locaux. I Topologie de

Plus en détail

III FONCTIONS DE CLASSE C 1

III FONCTIONS DE CLASSE C 1 19-3- 2010 J.F.C. F.N.P.V. p. 1 III FONCTIONS DE CLASSE C 1 Une remarque introductive Si f est une fonction numérique dérivable sur l intervalle ouvert ]x 0 α, x 0 + α[ et si f possède un extremum local

Plus en détail

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée

I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION. 1) Du sens de variation au signe de la dérivée I- DÉRIVÉE ET SENS DE VARIATION 1) Du sens de variation au signe de la dérivée Théorème (admis) : soit f une fonction définie et dérivable sur un intervalle I. o Si f est une fonction croissante sur I,

Plus en détail

Sujets de bac : Exponentielle

Sujets de bac : Exponentielle Sujets de bac : Exponentielle Sujet : Polynésie septembre 2002 On considère la fonction définie sur par ) Etudier la parité de. 2) Montrer que pour tout,. 3) Déterminer les ites de en et en. Donner l interprétation

Plus en détail

Université Paris Dauphine DUMI2E 2e année. Calcul différentiel et optimisation I. Sujets d examen François BOLLEY

Université Paris Dauphine DUMI2E 2e année. Calcul différentiel et optimisation I. Sujets d examen François BOLLEY Université Paris Dauphine DUMI2E 2e année Calcul différentiel et optimisation I Sujets d examen 2006-2007 François BOLLEY Université Paris Dauphine DUMI2E 2e année Calcul différentiel Contrôle continu

Plus en détail

Chapitre II Variations en dimension finie

Chapitre II Variations en dimension finie 8 Chapitre II Variations en dimension finie Dans ce chapitre, on rappelle les principaux résultats concernant le calcul des variations en dimension finie, c est à dire la recherche de points maximaux,

Plus en détail

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : CALCUL DIFFÉRENTIEL

FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : CALCUL DIFFÉRENTIEL Chapitre 15 : FONCTIONS DE PLUSIEURS VARIABLES : CALCUL DIFFÉRENTIEL ECS2 Lycée La Bruyère, Versailles Année 2013/2014 1 Objets du calcul différentiel du premier ordre 2 1.1 Dérivées partielles et gradient..................................

Plus en détail

Chapitre I : LES SUITES

Chapitre I : LES SUITES Chapitre I : LES SUITES I- Généralités sur les suites 1) Définition et notations Définition 1 : 1) Définir une suite par une formule explicite, c est donner une relation entre le terme et l entier, pour

Plus en détail

Optimisation libre et sous contrainte (suite)

Optimisation libre et sous contrainte (suite) . Optimisation libre et sous contrainte (suite) 0.1 Extrema locaux de f : R 2 R On suppose f de classe C 2, c est-à-dire que ses dérivées partielles jusqu à l ordre 2 existent et sont continues. Définition

Plus en détail

Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité

Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2012-2013 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie et Gestion MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Documents pour l étudiant : Chapitre III : continuité Notations

Plus en détail

Etude des extrema d une fonction

Etude des extrema d une fonction CHAPITRE 3 Etude des extrema d une fonction 1. Extrema : Rappels sur les fonctions d une variable Dans cette section on veut généraliser à plusieurs variable la discussion suivante concernant les fonctions

Plus en détail

Résumé 19 : calcul différentiel

Résumé 19 : calcul différentiel http://mpbertholletwordpresscom Résumé 19 : calcul différentiel E sera un R espace vectoriel normé de dimension n, F un R espace vectoriel normé et Ω un ouvert de E Nous noterons aussi B = e 1,, e n )

Plus en détail

Chap. 2 : Fonctions : limites, continuité, dérivabilité Mathématiques T S

Chap. 2 : Fonctions : limites, continuité, dérivabilité Mathématiques T S I Notion de continuité 1) Fonctions continues Définition 1 : Soit f une fonction définie sur un intervalle I contenant a. Remarques : On dit que f est continue en a si lim f(x) = f(a) On dit que f est

Plus en détail

Dérivées d ordres supérieurs. Application à l étude d extrema.

Dérivées d ordres supérieurs. Application à l étude d extrema. Chapitre 5 Dérivées d ordres supérieurs Application à l étude d extrema On s intéresse dans ce chapitre aux dérivées d ordre ou plus d une fonction de plusieurs variables Comme pour une fonction d une

Plus en détail

Limites, continuité, dérivabilité

Limites, continuité, dérivabilité Limites, continuité, dérivabilité (3) () Analyse 1 / 47 Plan 1 Un peu de vocabulaire 2 Limites 3 Opérations sur les limites 4 Relations de comparaison locale, notations de Landau 5 Continuité 6 Fonctions

Plus en détail

La formule de Taylor et les développements limités

La formule de Taylor et les développements limités La formule de Taylor et les développements ités I) La formule f de Taylor 1.1 ) Formule de Taylor avec reste intégral On considère une fonction de classe (c est-à-dire 1 fois dérivables et à dérivées continues,

Plus en détail

Limite d une fonction en un point

Limite d une fonction en un point Limite d une fonction en un point Définiton Soit f une fct déf. sur un intervalle I de R, sauf p-ê en a I. l R est la limite de f en a si, quand x I se rapproche de a, f (x) se rapproche de l. Dans ce

Plus en détail

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S

Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Fonctions - Dérivabilité Cours maths Terminale S Dans ce module, retour sur la notion de nombre dérivé vue en première. La classe de terminale s attardant plus longuement sur le problème de la dérivabilité

Plus en détail

Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini

Notes de cours : Chapitre II : Limites. 1 Limite d une fonction en + ou. 1.1 Limite infinie en l infini 1 UNIVERSITÉ DE CERGY Année 2013-2014 U.F.R. Économie & Gestion Licence d Économie Finance et Gestion L1-S1 : MATH101 : Pratique des Fonctions numériques Notes de cours : Chapitre II : Limites Notations

Plus en détail

Notions sur les fonctions de deux variables réelles

Notions sur les fonctions de deux variables réelles Notions sur les fonctions de deux variables réelles 1 Le plan R 2 Rappel : R 2 = {(x,y),x R,y R}. On représente R 2 sous la forme d un plan muni traditionnellement d un repère orthonormé (O, i, j). A tout

Plus en détail

Analyse et calcul différentiel Examen

Analyse et calcul différentiel Examen Analyse et calcul différentiel Examen Corrigé Université De Metz 2006-2007 1 Premier exercice C est une application directe du cours. Il suffit de connaître le cours et de faire les calculs soigneusement.

Plus en détail

LIMITES DE FONCTIONS

LIMITES DE FONCTIONS T ale S LIMITES DE FONCTIONS Analyse - Chapitre 6 Table des matières I Limite d une fonction à l infini 2 I Limite finie à l infini........................................ 2 I a..........................................

Plus en détail

J.F.C. F.N.P.V. p. 1 EXTREMUM. Dans ce cas le minimum de f sur D est f(a), c est le plus petit élément de f(d) et on le note : Min

J.F.C. F.N.P.V. p. 1 EXTREMUM. Dans ce cas le minimum de f sur D est f(a), c est le plus petit élément de f(d) et on le note : Min 19-3- 2010 J.F.C. F.N.P.V. p. 1 V EXTREMUM 1. Les définitions de base Il convient d avoir une parfaite connaissance des définitions qui suivent Déf. 37 f est une application d une partie D de R n dans

Plus en détail

Rappel de calcul différentiel

Rappel de calcul différentiel Calcul différentiel et géométrie Année 008-009 ENS Cachan Vincent Beck Différentiabilité. Rappel de calcul différentiel Exercice 1 Exemples et contre-exemples. a) Étudier suivant les valeurs de α > 0,

Plus en détail

GÉNÉRALITÉS. f étant définie sur un intervalle de borne, f(x) = L si tout intervalle ouvert contenant L contient toutes les

GÉNÉRALITÉS. f étant définie sur un intervalle de borne, f(x) = L si tout intervalle ouvert contenant L contient toutes les 1 Limites GÉNÉRALITÉS Définitions Dans les énoncés suivants, L et a sont deux réels. f étant définie sur un intervalle de borne +, f(x) = L si tout intervalle ouvert contenant L contient toutes les valeurs

Plus en détail

Résumé 22 : Calcul Différentiel

Résumé 22 : Calcul Différentiel Résumé 22 : Calcul Différentiel E sera un R espace vectoriel normé de dimension n, F un R espace vectoriel normé et Ω un ouvert de E Nous noterons aussi B = e 1,, e n ) une base de E Dans la majorité des

Plus en détail

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions

CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions CHAPITRE 1 : Raisonnement par récurrence, suites et fonctions 1 Les suites numériques (rappel de première)... 4 1.1 Généralités... 4 1.2 Plusieurs méthodes pour générer une suite... 4 2 Exemples d algorithmes

Plus en détail

Concours commun 2007 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes Épreuve spécifique Corrigé

Concours commun 2007 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes Épreuve spécifique Corrigé Concours commun 2007 des écoles des mines d Albi, Alès, Douai, Nantes Épreuve spécifique Corrigé Problème Partie lim x 0 x = + et lim x 0 x 2 = + donc lim f (x) = + x 0 f n est pas continue à gauche. lim

Plus en détail

FONCTIONS NUMÉRIQUES DE PLUSIEURS VARIABLES

FONCTIONS NUMÉRIQUES DE PLUSIEURS VARIABLES 29-3- 2011 J.F.C. Fnpv p. 1 TD 25 2010-2011 FONCTIONS NUMÉRIQUES DE PLUSIEURS VARIABLES Lundi 28 mars 2010 Exercice 1 ECRICOME 99 n est un élément de N. (x, y) R 2, f n (x, y) = (x n y) e x y. On se propose

Plus en détail

Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction

Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction Chapitre 3. Continuité, dérivation et limite d une fonction I. Continuité Définition : Continuité d une fonction Dire que f est continue en a signifie que f a une limite finie en a ; cette limite est alors

Plus en détail

Devoir de Mathématiques 1 : corrigé

Devoir de Mathématiques 1 : corrigé PCSI 0-04 Mathématiques Lycée Bertran de Born Devoir de Mathématiques : corrigé Exercice. Résolutions d inéquations (a) Disjonction de cas selon le signe de x. Si x [, ] alors x = x. Dans ce cas : x x

Plus en détail

I. Limite en et en 1. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [

I. Limite en et en 1. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [ A. Limites d'une fonction I. Limite en et en. Limites finie et infine Dans ce paragraphe, nous considèrerons des fonctions définies sur un intervalle de la forme [ a; [ où a R. DÉFINITIONS Soit l un réel.

Plus en détail

Sujets de bac : Ln. Partie C Dans le plan rapporté à un repère orthonormé ; ;, on note : Γ la courbe représentative de la fonction ;

Sujets de bac : Ln. Partie C Dans le plan rapporté à un repère orthonormé ; ;, on note : Γ la courbe représentative de la fonction ; Sujets de bac : Ln Sujet n 1 : extrait de Liban juin 2004 Partie A Soit la fonction définie sur 0; par 2 ln. 1) Etudier les variations de sur 0; et préciser ses ites en 0 et en. a. Montrer que l équation

Plus en détail

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 10 [ ] [correction] Soit a > 0. On pose, pour x > 0 et y > 0,

[http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 2014 Enoncés 1. Exercice 10 [ ] [correction] Soit a > 0. On pose, pour x > 0 et y > 0, [http://mp.cpgedupuydelome.fr] édité le 10 juillet 014 Enoncés 1 Extremum Exercice 1 [ 00058 ] [correction] Déterminer les extrema locaux et globaux de Exercice [ 00059 ] [correction] Trouver les extrema

Plus en détail

I. Limites d une fonction à l infini

I. Limites d une fonction à l infini T STI SIN Limites de fonctions 6//202 Lycée Don Bosco 202-203 I. Limites d une fonction à l infini Activité a. Limites infinies On considère la fonction f définie sur ]0 ; + [ par : f(x) = x 2 x +, et

Plus en détail

Chapitre 2 - Continuité et convexité

Chapitre 2 - Continuité et convexité Chapitre 2 - Continuité et convexité I Rappels : sens de variation et dérivée Soit f une fonction définie et dérivable sur un intervalle I. Si la dérivée est strictement positive sur l intervalle I, alors

Plus en détail

Outils graphiques de Scilab

Outils graphiques de Scilab Outils graphiques de Scilab Table des matières 1 Fonctions 2 2 Courbes du plan 2 2.1 Les commandes plot et plot2d.................................... 2 2.2 La commande fplot2d........................................

Plus en détail

Fonctions de deux variables

Fonctions de deux variables MTB - ch5 Page 1/19 Fonctions de deux variables I Topologie de R 2 On note R 2 l'ensemble des couples de nombres réels. On assimile R 2 au plan usuel muni d'un repère, en confondant un point géométrique

Plus en détail

Chapitre 04 : Séries Entières

Chapitre 04 : Séries Entières Chapitre 04 : Séries Entières On étudie dans ce chapitre une famille particulière des séries de fonctions : celles de la forme ou dites séries entières. On s intéresse dans un premier temps aux propriétés

Plus en détail

APPLICATIONS DE LA DERIVATION

APPLICATIONS DE LA DERIVATION APPLICATIONS DE LA DERIVATION 1 I. Sens de variation d une fonction ; extréma : 1) Cas d une fonction constante : On a vu que si f est une fonction constante définie sur un intervalle I de IR alors f (x)

Plus en détail

Etude de fonctions polynômes, cours, terminale STMG

Etude de fonctions polynômes, cours, terminale STMG Etude de fonctions polynômes, cours, terminale STMG F.Gaudon 3 juillet 2015 Table des matières 1 Fonction dérivée 2 2 Opérations sur les fonctions dérivables 2 2.1 Somme..............................................

Plus en détail

Fonctions homogènes, concaves et convexes

Fonctions homogènes, concaves et convexes Fonctions homogènes, concaves et convexes Hervé Hocquard Université de Bordeaux, France 16 mars 2014 Fonctions homogènes Définition Soit f : (R +) n R. Soit r R. On dit que f est homogène de degré r si

Plus en détail

Fonctions à deux variables

Fonctions à deux variables Fonctions à deux variables Exercice 1 On note l'ouvert de défini par 1 3, 3 0,1 et l'application définie sur par :,, ² ² Montrer que est strictement négative sur., 1 1 Pour,, 1 0. Pour 01, 1 0. Comme et

Plus en détail

Fonction exponentielle

Fonction exponentielle Fonction exponentielle 1 Fonction exponentielle Définition et variation Théorème Définition Il existe une unique fonction définie et dérivable sur telle que et Cette fonction est appelée fonction exponentielle

Plus en détail

Exercice 9. Soit f : (x, y, z) (x 2 + y 2 )e z. 1. Déterminer les points critiques de f sur R Étudier si f présente un extremum en ces points.

Exercice 9. Soit f : (x, y, z) (x 2 + y 2 )e z. 1. Déterminer les points critiques de f sur R Étudier si f présente un extremum en ces points. Exercice 1. 1. Déterminer les extrema locaux sur R 2 de f : x, y x 2 e x2 +y 2. 2. Déterminer le minimum et le maximum de f sur D = {x, y R 2, x 2 + y 2 1}. Exercice 2. 1. Déterminer les extrema locaux

Plus en détail

Remise à Niveau Mathématiques

Remise à Niveau Mathématiques Mathématiques RAN - Fonctions Remise à Niveau Mathématiques Deuième partie : Fonctions Corrigés des eercices Page sur 0 RAN Fonctions Eercices corrigés - Rev 03 Mathématiques RAN - Fonctions DÉFINITIONS

Plus en détail

Chap 5. Dérivation. Pré requis : généralités sur les fonctions ; fonctions usuelles ; limite réelle d'une fonction en a.

Chap 5. Dérivation. Pré requis : généralités sur les fonctions ; fonctions usuelles ; limite réelle d'une fonction en a. Chap 5 Dérivation Pré requis : généralités sur les fonctions ; fonctions usuelles ; limite réelle d'une fonction en a. Objectifs : faire le lien entre nombre dérivé et tangente à la courbe en un point

Plus en détail

Différentielle seconde, extremums.

Différentielle seconde, extremums. Différentielle seconde, extremums Exercice 1 Soit A une matrice de taille n n Pour tout x R n, on pose qx) = x, Ax Montrer que q est C et calculer son gradient et sa matrice hessienne Indication On remarquera

Plus en détail

Etude de la fonction logarithme

Etude de la fonction logarithme Etude de la fonction logarithme Après un bref rappel des résultats vus dans le module de définition des fonctions logarithmes, nous menons l étude approfondie de la fonction logarithme népérien. 1/ Rappels

Plus en détail

Dérivabilité des fonctions réelles

Dérivabilité des fonctions réelles Chapitre 3 Dérivabilité des fonctions réelles La notion de dérivée est une notion fondamentale en analyse. Elle permet d étudier les variations d une fonction, de construire des tangentes à une courbe

Plus en détail

La fonction exponentielle

La fonction exponentielle 1 et définition La fonction exponentielle Il existe une unique fonction f dérivable sur R telle que :.................. Définition Cette fonction est appelée............................ On note : Ainsi

Plus en détail

Calcul différentiel. MP Lycée Clemenceau

Calcul différentiel. MP Lycée Clemenceau Calcul différentiel MP Lycée Clemenceau Table des matières I Etude locale 2 1) Dérivée suivant un vecteur.......................................... 2 2) Différentielle en un point...........................................

Plus en détail

Extrema d une fonction de deux variables - Convexité

Extrema d une fonction de deux variables - Convexité Chapitre 5 Extrema d une fonction de deux variables - Convexité 5.1 Introduction : cas des fonctions d une variable réelle Soit f une fonction définie et de classe C 2 sur un intervalle ouvert I (i.e.

Plus en détail

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12

Terminale S Chapitre 1 : Fonctions, variations et limites Page 1 sur 12 Terminale S Chapitre : Fonctions, variations et ites Page sur I) Dérivation Ce que dit le programme : Nouveautés par rapport à la première : Dérivée de la composée et écriture différentielle (pour la physique)

Plus en détail

Chapitre 2 : Fonctions QCM Pour bien commencer (cf. p. 58 du manuel)

Chapitre 2 : Fonctions QCM Pour bien commencer (cf. p. 58 du manuel) Chapitre 2 : Fonctions QCM Pour bien commencer (cf. p. 58 du manuel) Pour chaque question, il y a une ou plusieurs bonnes réponses. Exercice n 1 On considère la figure ci-dessous où cinq droites sont tracées.

Plus en détail

Math206 Equations aux Dérivées Partielles Feuille d Exercices 1

Math206 Equations aux Dérivées Partielles Feuille d Exercices 1 Université de Paris Sud 11 L MPI Mathématiques ème semestre 14/15 Math06 Equations aux Dérivées Partielles Feuille d Exercices 1 NB. Ces exercices, et les corrigés qui suivent, sont issus du site http://www.bibmath.net

Plus en détail

Chapitre II : Limites de fonctions et continuité

Chapitre II : Limites de fonctions et continuité Chapitre II : Limites de fonctions et continuité Cité Scolaire Gambetta Année scolaire 0-03 I Limite à l infini : ) Limite finie en Définition : Dire qu une fonction f a pour limite le réel l en signifie

Plus en détail

Remarque : une fonction continue sur un intervalle possède une représentation graphique qui

Remarque : une fonction continue sur un intervalle possède une représentation graphique qui Chapitre 6 : CONTINUITE - DERIVATION 1. CONTINUITE 1. 1 Continuité en un point Définition Soit f une fonction numérique définie sur un intervalle I de R, et a un élément de I (distinct des bornes de I)

Plus en détail

Exercice 1 - Enseignement de spécialité - 5pts. u 0 = 7 et u n+1 = 2u n v n = u n 2. u n =

Exercice 1 - Enseignement de spécialité - 5pts. u 0 = 7 et u n+1 = 2u n v n = u n 2. u n = La maison Ecole d ' Devoir de type bac n o 4 Classe de terminale ES Variations, limites, continuité, asymptotes, fonction logarithme, suites... Copyright c 2004 J.- M. Boucart GNU Free Documentation Licence

Plus en détail

Ecricome 2008 Correction

Ecricome 2008 Correction Ecricome 2008 Correction Exercice 1 + 2 2, = 2 4 + 3 =,, réels} 1. 0,0 =, donc. Soit,. On peut écrire 1 0 0 2 1 2, = 0 1 0 + 2 1 4 0 0 1 1 1 3 1 0 0 L ensemble apparaît comme l ensemble des combinaisons

Plus en détail

a) ln(x + 1) ln(2 x) = 0 b) ln(x + 1) ln(2 x) 0 c) ln x + ln(3x + 2) > 0

a) ln(x + 1) ln(2 x) = 0 b) ln(x + 1) ln(2 x) 0 c) ln x + ln(3x + 2) > 0 Savoir calculer avec des logarithmes Simplifier les expressions suivantes : Fonction logarithme : Exercices Corrigés en vidéo avec le cours sur jaicompris.com a) ln 6 ln 2 b) ln e 2 c) ln 1 e x d) e ln

Plus en détail

Chapitre V : Limites de fonctions

Chapitre V : Limites de fonctions Chapitre V : Limites de fonctions I : Limite en un infini Eercice Voici une liste de fonctions définies par leurs epressions. Rassemblez ces fonctions par couple ayant un comportement semblable en +. Aucune

Plus en détail

Calcul Différentiel. Automne f(x) = ax + b.

Calcul Différentiel. Automne f(x) = ax + b. Calcul Différentiel Automne 2016 1 Dérivabilité des fonctions réelles Une application affine de R dans R est une application de la forme f(x) = ax + b. Son graphe est une droite : Idée : On veut approcher

Plus en détail

x x ; Chapitre 2 GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS

x x ; Chapitre 2 GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS Chapitre GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS I. GÉNÉRALITÉS SUR LES FONCTIONS DE VARIABLE RÉELLE Sau indication particulière, pour simpliier, les onctions sont déinies sur un intervalle I de non réduit à un

Plus en détail

MATHS VUIBERT. Rappels de cours Conseils de méthode Exercices guidés Exercices d approfondissement Problèmes de synthèse Tous les corrigés détaillés

MATHS VUIBERT. Rappels de cours Conseils de méthode Exercices guidés Exercices d approfondissement Problèmes de synthèse Tous les corrigés détaillés VUIBERT MÉTHODES EXERCICES PROBLÈMES MATHS ECS 2 e année Tout le programme Rappels de cours Conseils de méthode Exercices guidés Exercices d approfondissement Problèmes de synthèse Tous les corrigés détaillés

Plus en détail

I. Détermination de Rac(A) dans quelques exemples.

I. Détermination de Rac(A) dans quelques exemples. I. Détermination de Rac(A) dans quelques exemples. 1. Les sous espaces propres E λi (A) sont de dimension 1 et en somme directe. Leur somme a donc une dimension au moins égale à n. Comme elle est incluse

Plus en détail

Chapitre 3 - Fonctions exponentielles

Chapitre 3 - Fonctions exponentielles Chapitre 3 - Fonctions exponentielles I Fonctions exponentielles de base q TD1 : Du discret au continu On étudie la croissance d une population de bactéries dans une culture. Le nombre de bactéries (exprimé

Plus en détail

Chapitre 4. Fonction exponentielle. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. propriétés numériques de la fonction exponentielle

Chapitre 4. Fonction exponentielle. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. propriétés numériques de la fonction exponentielle Chapitre 4 Fonction exponentielle Objectifs du chapitre : item références auto évaluation propriétés numériques de la fonction exponentielle propriétés de la fonction exponentielle calculs de ites avec

Plus en détail

Limites de fonctions

Limites de fonctions DERNIÈRE IMPRESSIN LE 9 octobre 204 à 9:32 Limites de fonctions Table des matières Limite finie ou infinie à l infini 2. Limite finie à l infini........................... 2.2 Limite infinie à l infini..........................

Plus en détail

TERMINALE S Chapitre 3 : Fonction exponentielle

TERMINALE S Chapitre 3 : Fonction exponentielle . Equation différentielle f = kf Propriété k est un nombre réel et f une fonction dérivable sur R. Si, pour tout réel x, f (x) = kf (x) et f (0) = l, alors f ne s annule pas sur R. : On note φ la fonction

Plus en détail

Limites de suites. Révisions

Limites de suites. Révisions Limites de suites Révisions Soit ( ) une suite définie pour tout n N par = n 2 + n Exprimer en fonction de n : a b + c + 2 La suite ( ) est-elle arithmétique? 3 Quel est le sens de variation de ( )? 2

Plus en détail

Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires

Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires Continuité d une fonction, Théorème des valeurs intermédiaires I) Notion de continuité 1) Définition On dit qu une fonction est continue sur un intervalle I lorsque le tracé de sa courbe représentative

Plus en détail

ou = La solution à retenir étant bien évidemment celle qui est positive.ainsi = 1+ 5

ou = La solution à retenir étant bien évidemment celle qui est positive.ainsi = 1+ 5 Terminale S Correction du Devoir Surveillé n 5 Exercice 1 : Partie A : Le Nombre d Or 1. =1+ 1+1+ 1+ =1+φ. On obtient l équation du second degré φ 1=0 Le discriminant est = 4=1 4 1 1=5 Il y a donc deux

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LES ENSEMBLES ET LES RELATIONS. On appelle ensemble tout rassemblement d objets appelés les éléments de l ensemble.

CHAPITRE 1 : LES ENSEMBLES ET LES RELATIONS. On appelle ensemble tout rassemblement d objets appelés les éléments de l ensemble. 1 CHAPITRE 1 : LES ENSEMBLES ET LES RELATIONS 1. Les ensembles : 1.1. Généralités : 1.1.1. Ensembles : On appelle ensemble tout rassemblement d objets appelés les éléments de l ensemble. Notations : Si

Plus en détail

Les séries entières. () Les séries entières 1 / 42

Les séries entières. () Les séries entières 1 / 42 Les séries entières () Les séries entières 1 / 42 1 Séries entières d une variable complexe 2 Série entière d une variable réelle 3 Développements en séries entières 4 Exponentielle complexe et fonctions

Plus en détail

n a k x k = 0, k=0 n a k x k. k=0

n a k x k = 0, k=0 n a k x k. k=0 Université Claude Bernard Lyon I CAPES de Mathématiques : Oral Année 2006 2007 Fonctions polynômes On travaille sur un corps K infini, par exemple R ou C. Définition, structures (a) Définition On appelle

Plus en détail

LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS

LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS LIMITES DE SUITES ET DE FONCTIONS I. Définitions des ites en l infini. - Limite infinie. a) Limite de suites. Définition : On dit que la suite (U n ) tend vers + lorsque pour tout réel A, l intervalle

Plus en détail

Fonctions de plusieurs variables

Fonctions de plusieurs variables Sommaire Sommaire I Applications continûment différentiables............... 2 I.1 Applications coordonnées......................... 2 I.2 Applications partielles........................... 2 I.3 Continuité..................................

Plus en détail

E3A 2007 MP - Maths B

E3A 2007 MP - Maths B E3A 2007 MP - Maths B Exercice 1 1. Suivant l énoncé, soit y une fonction dérivable sur J, et soit z : x x α y(x). Puisque J ne contient pas 0, z est elle aussi dérivable sur J, et on a : si J R + : x

Plus en détail

Continuité Compléments de dérivation

Continuité Compléments de dérivation Continuité Compléments de dérivation Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 015/016 Table des matières 1 Notion de continuité 1.1 Limite finie en un réel a......................................... 1. Définitions

Plus en détail

Outils Mathématiques 4

Outils Mathématiques 4 1 Université de Rennes1 Année 2005/2006 Outils Mathématiques 4 Extrema résumé 1 Fonctions implicites Soit F (x, y, z) une fonction de trois variables définie dans un domaine D de R 3. Considérons l équation

Plus en détail

Université Paris Dauphine DEMI2E 2e année. Calcul différentiel et optimisation I. Sujets d examen François BOLLEY

Université Paris Dauphine DEMI2E 2e année. Calcul différentiel et optimisation I. Sujets d examen François BOLLEY Université Paris Dauphine DEMI2E 2e année Calcul différentiel et optimisation I Sujets d examen 2010-2011 François BOLLEY Université Paris Dauphine DEMI2E 2e année Calcul différentiel Contrôle continu

Plus en détail

Corrigé CCP PC maths Partie I

Corrigé CCP PC maths Partie I Corrigé CCP PC maths 2 27 Partie I. Remarque (f ; f ) est la base introduite dans le cours pour l étude des solutions. Par récurrence : Soit y une solution de (E) sur I, y est de classe C 2 sur I. Supposons

Plus en détail

LIMITES DE FONCTIONS

LIMITES DE FONCTIONS LIMITES DE FONCTIONS I- Limites à l infini. Limites infinies Définition Soit f une fonction définie sur un intervalle ]A; + [. On dit que f a pour ite + quand x tend vers + lorsque pour tout réel M, fx)

Plus en détail

Ch09 Généralités sur les fonctions et lecture graphique.

Ch09 Généralités sur les fonctions et lecture graphique. Ch09 Généralités sur les fonctions et lecture graphique. I- Image et antécédent par une fonction Une fonction f est une procédure qui, à un nombre x, associe un nombre noté f(x), appelé l image de x par

Plus en détail

T le ES. Mathématiques. Pascal CHAUVIN. 8 janvier 2018

T le ES. Mathématiques. Pascal CHAUVIN. 8 janvier 2018 Mathématiques Pascal CHAUVIN T le ES 8 janvier 2018 cbed Paternité Pas d utilisation commerciale Partage des conditions initiales à l identique Licence Creative Commons 2.0 France 2 Table des matières

Plus en détail

1 ère S 2004/2005. Ch.12. Applications de la dérivation. A P P L I C A T I O N S D E L A D É R I V A T I O N.

1 ère S 2004/2005. Ch.12. Applications de la dérivation. A P P L I C A T I O N S D E L A D É R I V A T I O N. 1 ère S 4/5 Ch1 Applications de la dérivation J TAUZIEDE A P P L I C A T I O N S D E L A D É R I V A T I O N I- DERIVEE ET SENS DE VARIATION D UNE FONCTION 1 ) Sens de variation et dérivées Théorème liant

Plus en détail

Dérivation Continuité

Dérivation Continuité Dérivation Continuité Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2009/2010 Table des matières 1 Nombre dérivé Fonction dérivé 2 1.1 Nombre dérivé.......................................... 2 1.2 Fonction dérivée.........................................

Plus en détail

Limite, continuité, théorème des valeurs intermédiaires, dérivabilité, théorèmes de Rolle et des accroissements finis

Limite, continuité, théorème des valeurs intermédiaires, dérivabilité, théorèmes de Rolle et des accroissements finis Limite, continuité, théorème des valeurs intermédiaires, dérivabilité, théorèmes de Rolle et des accroissements finis I Limites Continuités Exercice 1 : Soit ] [ la fonction définie par : Déterminer les

Plus en détail

Exercices : Étude de fonctions

Exercices : Étude de fonctions Eercices : Étude de fonctions Eercice : Calculer les limites suivantes : (. lim 3 2 +(ln) 3 ) 0 + 2. lim 3. lim ln(e +) ln 3 2 + 4. lim 5. lim 6. lim 7. lim e 2 3 2 e 3+ (ln) (e 4 3 ) + e2 ln+ ln+e 8.

Plus en détail

ESTIA 1 e Année - Mathématiques pour l ingénieur Cours du 13 Février 2005 Extrema libres, extrema liés. Jean Esterle

ESTIA 1 e Année - Mathématiques pour l ingénieur Cours du 13 Février 2005 Extrema libres, extrema liés. Jean Esterle ESTIA 1 e Année - Mathématiques pour l ingénieur Cours du 13 Février 2005 Extrema libres, extrema liés Jean Esterle 18 avril 2008 2 Table des matières 1 Ensembles ouverts et fermés, fonctions continues

Plus en détail

LEÇON N 75 : 75.1 Extremums. Pré-requis : Notions de continuité et de dérivabilité ; Formule de Taylor-Young ; f continue m,m f([a,b]) [m,m].

LEÇON N 75 : 75.1 Extremums. Pré-requis : Notions de continuité et de dérivabilité ; Formule de Taylor-Young ; f continue m,m f([a,b]) [m,m]. LEÇON N 75 : Applications de la dérivation à l étude d extrémums éventuels d une fonction numérique d une variable réelle. Exemples. L exposé pourra être illustré par un ou des exemples faisant appel à

Plus en détail

Cours de terminale S - Généralités sur les fonctions

Cours de terminale S - Généralités sur les fonctions les fonctions LPO de Chirongui - Exercices : Savoir Faire (livre)- Déterminer une ite Interprétation graphique Livre Indice BORDAS - Page 45 Exercice 34, 35, 36 et 37 page 56 - Limite finie à l infini

Plus en détail

Chapitre 4 : Fonctions exponentielles

Chapitre 4 : Fonctions exponentielles Chapitre 4 : Fonctions exponentielles I. Activité : Construction de la fonction : avec > 0 Soit > 0 un réel strictement positif, ( ) est la suite géométrique définie pour tout entier par =. Comme ( ) est

Plus en détail

Fonction logarithme - Correction

Fonction logarithme - Correction Eercice 1 Fonction logarithme - Correction Déterminer l ensemble de définition des fonctions suivantes : 1. f() = ln + ln(2 ) On sait, d après le cours que la fonction ln est définie sur R +. Autrement

Plus en détail