Début de la visite : 4h45 Fin de la visite : 7h30

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Début de la visite : 4h45 Fin de la visite : 7h30"

Transcription

1 Le 5 juillet 2015, à 4h45 du matin, les membres du CHSCT du STPP, accompagnés d experts désignés par l administration, ont, à la demande des représentants CGT au CHSCT effectués la visite du garage de Romainville et du futur lieu de stationnement envisagé pour les véhicules des conducteurs et adjoints techniques de Romainville. Participants : Début de la visite : 4h45 Fin de la visite : 7h30 Les représentants du Personnel CGT, Annaig Abdemeziane, Saad Berkani, Mahamady Diarra, secrétaire suppléant du CHSCT, Philippe George, Serge Léon, Jean-François Rhinan, Christophe Scillieri ; accompagnés du Président du CHSCT Mao Peninou, lui-même accompagné de son Directeur de Cabinet et de la Hiérarchie SMM et STPP. 1 ère PARTIE DE LA VISITE : FUTUR LIEU DE STATIONNEMENT ENVISAGE POUR LES VEHICULES DES CONDUCTEURS ET ADJOINTS TECHNIQUES DE ROMAINVILLE Les personnels de Maîtrise ne sont pas concernés et continueront à stationner leurs véhicules dans l enceinte du garage de Romainville. Les discussions sont encore en cours concernant les AEL. Présence d un «lieu de festivité» en face du futur parking : Trois salles sont louées tous les week-end et jours fériés en été (un week-end sur deux en hiver environ) pour des fêtes familiales et associatives. Ces salles se trouvent en face de l'entrée du parking. Les participants aux soirées stationnent dans la rue, parfois devant l'entrée du parking ou attendent l'ouverture du métro pour rentrer à leur domicile. Le premier métro à la station Bobigny Pantin Raymond Queneau part à 5h33. Le président de l'association LÁ TOUSSEU, gestionnaire de ces salles (3 salles d'une capacité de 100, 30 et 30 personnes) que les représentants au CHSCT ont rencontré lors de leur arrivée à 4h30 devant le parking a déclaré qu'il avait été contacté par la Mairie de Paris pour que soit mis fin à partir de la nuit du 4 au 5 juillet 2015 aux stationnements gênants. Il a fait déplacer une quinzaine de véhicules dans la nuit du 4 au 5 juillet. Il a également déclaré que des annonces seraient faites en début de soirée dans les salles pour demander aux participants de ne pas stationner devant le parking. Le 5 juillet au matin, les membres du CHSCT ont constaté que peu de véhicules stationnaient devant le parking. Néanmoins, il existe un risque d accident ou d agression en raison de la présence de personnes potentiellement en état d'ébriété ainsi que d une impossibilité potentielle d'entrer dans le parking en raison de stationnement gênant. La Direction propose donc de faire appel à la DPP (Direction de la Prévention et de la Protection) qui peut mandater un prestataire extérieur pour que des patrouilles effectuent des rondes sur le site du parking, à raison d un passage d'une demijournée pendant la semaine et d un dimanche sur quatre. Il a également été demandé au gérant de ces salles de ne pas stationner de véhicules devant l'entrée du parking. La DPE a par ailleurs pris l'attache du commissariat des Lilas. Les représentants au CHSCT ont pu constater le passage d un véhicule de police avant le début de la visite. Les représentants CGT au CHSCT préconisent la présence en statique d'agents de sécurité le week-end et les jours fériés de 4h30 à 6h à l'entrée du parking.

2 Modification des conditions de travail (non évoqué lors de la visite) : Les nouvelles conditions de stationnement (à l'extérieur du site) obligeront les agents à arriver plus tôt, et donc entraineront un temps de sommeil plus court, contraignant, notamment pour les adjoints techniques et conducteurs commençant à 5h ou 5h25. Pour en tenir compte, la DPE propose d avancer l'heure de départ du garage des conducteurs d'un maximum de 15 minutes (le temps nécessaire mesuré est de 12 minutes 55). Les représentants CGT au CHSCT considèrent que les adjoints techniques ne doivent pas être oubliés et préconisent qu ils bénéficient de la même mesure que les conducteurs, soit 15 minutes à récupérer en fin de service, ou que les trois à quatre adjoints techniques qui débutent à 5 heures puissent continuer à stationner dans l'enceinte du garage de Romainville. Les représentants CGT au CHSCT préconisent également que de nouvelles mesures soient effectuées après un mois de fonctionnement. Les représentants CGT au CHSCT préconisent que les horaires de fin de service des agents soient officiellement modifiés, afin que tout accident de trajet sur le trajet retour notamment puisse être pris en compte. Fonctionnement des portes et grilles d accès : Le document, communiqué aux membres du CHSCT avant la visite, indiquait que les portes et grilles d'accès au parking, cassées, avaient été réparées. Les membres du CHSCT ont effectivement pu constater que les réparations avaient été effectuées. En cas de panne de la barrière d'entrée à l'arrivée des agents, la maitrise de Romainville contactera Sequano ou le gardien du Quadrium Nord. En cas de panne au départ des agents, il existe une procédure de déblocage manuel. Les représentants CGT au CHSCT préconisent une démonstration du déblocage manuel pour les agents de Romainville. Risque d intrusion : Le document, communiqué aux membres du CHSCT avant la visite, indiquait que pour combler des espaces ouverts, sources d intrusions potentielles, des barreaudages avaient été aménagés. Les membres du CHSCT ont effectivement pu constater que les réparations avaient été effectuées. Ascenseur : Le document, communiqué aux membres du CHSCT avant la visite, indiquait que, l ascenseur, défectueux, avait été remis en service. Les membres du CHSCT ont effectivement pu constater que l ascenseur fonctionnait. Les représentants CGT au CHSCT préconisent que les interventions de dépannage soient assurées 7 jours sur 7 et de 4h30 à 17h pour "libérer" d'éventuels agents coincés dans l'ascenseur. Etat de la zone de stationnement envisagée pour les véhicules des conducteurs et adjoints techniques de Romainville : Le document, communiqué aux membres du CHSCT avant la visite, indiquait que la remise en service de l éclairage, défectueux, est à venir. En réalité, aucun éclairage ne fonctionne, y compris les éclairages d'évacuation incendie après le 2 ème étage (escaliers et zone de stationnement). Les représentants CGT au CHSCT préconisent que la réparation des éclairages et des éclairages d évacuation incendie soit un préalable au stationnement des véhicules des agents de Romainville. Les membres du CHSCT ont également pu constater le très mauvais état du sol de la zone de stationnement en raison de la présence de bosses nombreuses et dangereuses, ainsi que le cheminement piétonnier partiellement effacé. Les représentants CGT au CHSCT préconisent que la réfection du sol et un nouveau marquage de cheminement (fluo si possible) soient des préalables au stationnement des véhicules des agents de Romainville.

3 Vidéo- surveillance : L installation d'un système de vidéosurveillance spécifique et dédié à la zone qui sera occupée par les véhicules personnels des agents DPE au 3e niveau est en cours. Les images seront transmises dans les locaux de l'exploitation du garage et feront l'objet d'un enregistrement. Les membres du CHSCT ont effectivement pu constater que des caméras sur la zone de stationnement et un écran dans le bureau d'accueil de l'exploitation du garage de Romainville ont été installés. Le système n'est pas encore opérationnel (problème d'interface avec la connexion ville). Les représentants CGT au CHSCT préconisent que le fonctionnement de la vidéo surveillance soit un préalable au stationnement des véhicules des agents de Romainville. Les représentants CGT au CHSCT demandent qu'une affichette à l'extérieur du parking soit mise en place, sur le modèle de l'affiche de la RATP "les espaces de stationnement de la mairie de Paris sont équipés de vidéo surveillance". Sécurité incendie et électrique : Les extincteurs présents sur le site ont été contrôlés selon la périodicité prévue. En revanche, les étages inférieurs sont équipés de 8 à 9 extincteurs. L'étage réservé aux agents de Romainville ne compte que 5 extincteurs. Les représentants CGT au CHSCT souhaitent savoir si les extincteurs sont en nombre suffisants. Les bacs à sable prévus en cas d incendie ne sont pas tous équipés de pelles et de seaux. Les représentants CGT au CHSCT préconisent que des pelles et seaux soient prévus pour chaque bac. Une armoire électrique est ouverte et accessible au 3 ème étage (terrasse). Les représentants CGT au CHSCT préconisent que l armoire soit fermée et sécurisée. Sécurité en cas de neige ou verglas : La direction précise que c'est l'entreprise gestionnaire du parking qui est en charge du déneigement et du salage. A l'issue des 6 premiers mois d'utilisation du parking, la direction indique qu un bilan sera fait par la DPE et les moyens de sécurisation active seront, si nécessaire, adaptés en conséquence. Les représentants CGT au CHSCT préconisent que ce bilan soit fait après deux mois de fonctionnement. 2 ème PARTIE DE LA VISITE : GARAGE DE ROMAINVILLE : Sécurité incendie : Les extincteurs présents sur le site ont été contrôlés selon la périodicité prévue. Les représentants CGT au CHSCT préconisent que des exercices d'évacuation soient organisés y compris lorsque les conducteurs sont présents. Ménage des locaux : Le marché de nettoyage des locaux prévoit que le ménage soit fait tous les jours, y compris le dimanche (2 heures pour les sanitaires et vestiaires / 2h pour les réfectoires et bureaux). Un inspecteur de ménage doit passer régulièrement. Les représentants CGT au CHSCT considèrent que les locaux ne sont pas dans un état de propreté satisfaisant (sanitaires notamment). Le ménage n'est jamais effectué le dimanche (contrairement à ce qui est prévu au marché). Un seul local est aménagé pour le personnel de ménage, sans fenêtre, exigu, dans lequel le personnel doit remiser les produits et le matériel de ménage et se changer. Le stock de matériel est conservé au magasin. Le local de ménage contient peu de produits et de matériel (visiblement une seule serpillère). L'inspecteur de ménage n'est passé qu'une fois. Les représentants CGT au CHSCT demandent que soit aménagé un local de change pour le personnel de ménage séparé du local de remise du matériel de ménage. Les représentants CGT au CHSCT considèrent que le nombre d'heures allouées au nettoyage est insuffisant, et correspond plus à du ménage de locaux tertiaires qu'à du nettoyage de site industriel (comme indiqué par le BPRP (Bureau de Prévention des Risques Professionnels) lors de la dernière commission des registres SST). La direction indique que lors de la rédaction du marché, un travail avait été mené pour que soit pris en compte la spécificité des locaux de la SMM. Ces demandes n'ont pas été prises en compte par la DILT (Direction de l Immobilier, de la Logistique et des Transports).

4 Les représentants CGT au CHSCT préconisent a minima que des moyens supplémentaires (en temps et en matériel) soient alloués au personnel de ménage ou un retour du ménage en régie. Aire de lavage : L'aire de lavage n'est pas nettoyée en fin de service. Les représentants CGT au CHSCT préconisent que l'aire de lavage soit systématiquement lavée à la fin de service et qu'elle soit couverte. Ambiance thermique : Aucune mesure de la température n'est faite dans les locaux des personnels de maitrise, dans les vestiaires et réfectoires ou les véhicules. Concernant les véhicules, il est précisé par l administration que les agents les plus fragiles sont systématiquement affectés à des véhicules climatisés. Pour les autres agents, il est établi le roulement suivant sur une période de trois jours : un jour en VE Voie Etroite (non climatisée), un jour en véhicule climatisé, un jour en puncheur (non climatisé et avec une surface vitrée très importante, donc très chaud en cas de canicule). Les représentants CGT au CHSCT préconisent qu'une campagne de mesures des températures des locaux de la maitrise, des véhicules et des vestiaires soit faite et qu une salle climatisée soit mise en place, accessible à l'ensemble des agents du garage et de l'atelier de Romainville. En attendant que l'ensemble des véhicules soit climatisé, les représentants CGT au CHSCT considèrent que le roulement dans les affectations de véhicules est une bonne solution. Sécurité : Les représentants CGT au CHSCT considèrent que la visibilité à la sortie du garage est mauvaise et préconisent l installation d'un miroir de visibilité face à la sortie. Documents obligatoires : Le registre SST n'est pas à disposition des agents à l'accueil, mais doit être demandé à la maitrise. Les représentants CGT au CHSCT rappellent que les registres SST doivent être à disposition à l'accueil. Nouveaux vestiaires du personnel : L ensemble des représentants au CHSCT présents lors de la visite signale qu il n y a pas d issue de secours prévue dans ces nouveaux vestiaires. L administration nous indique que les issues sont bien prévues. La CGT remercie l ensemble des personnels du garage et de l atelier de Romainville pour leur accueil. Je me syndique à la C.G.T. Nom.Prénom.. Lieu de travail Grade... Tel... Adresse personnelle... Mail... A remettre à un délégué C.G.T. de votre connaissance ou à renvoyer au : Syndicat C.G.T. du Nettoiement, TAM DPE, Maîtrise, Administratifs, Cadres des Services Publics Parisiens 3, rue du Château d Eau Paris 10 ème Tel : ou 25 Fax :

5 courriel : syndicat- Retrouvez tous nos tracts sur le site : cgt- spp.org Ce matériel a été élaboré par les syndiqués et est distribué grâce aux cotisations syndicales CGT Paris, le 10 juillet 2015

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL

LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL > Santé et sécurité au travail : obligations et responsabilités de l'employeur LES OBLIGATIONS DE L'EMPLOYEUR EN MATIÈRE D'HYGIÈNE ET DE SÉCURITÉ AU TRAVAIL L'ÉVALUATION DES RISQUES DANS L'ENTREPRISE...

Plus en détail

Experts nommés par la CGT : Pascal BETTINI, éboueur, 6 e arrondissement Régis VIECELI, éboueur, 10 e arrondissement

Experts nommés par la CGT : Pascal BETTINI, éboueur, 6 e arrondissement Régis VIECELI, éboueur, 10 e arrondissement La CGT a remporté 7 sièges sur 10 au Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail (CHSCT) du Service Technique de la Propreté de Paris (STPP) aux dernières élections professionnelles. Vos représentant-e-s

Plus en détail

RAPPORT. Guide de concertation général de Dépistage Participatif des Risques (Déparis)

RAPPORT. Guide de concertation général de Dépistage Participatif des Risques (Déparis) RAPPORT Guide de concertation général de Dépistage Participatif des Risques (Déparis) Entreprise: xxx Situation de travail: Concertation Etablissement Personnes ayant participé à l'étude: CPPT Dates :

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

Rapport d inspection CHSCT

Rapport d inspection CHSCT Rapport d inspection CHSCT Agence concernée: Strasbourg-Meinau Date de l inspection : 10/07/2014 Participants : Damien ZAGALA (CFTC), Gilles ALLARD (CFDT), Zohra DOUAIR (UNSA), Hervé STOLTZ (FO) L'agence

Plus en détail

PRÊT DE SALLES MUNICIPALES AUX ASSOCIATIONS AUBAGNAISES. Pour réunions ou Manifestations exceptionnelles

PRÊT DE SALLES MUNICIPALES AUX ASSOCIATIONS AUBAGNAISES. Pour réunions ou Manifestations exceptionnelles PRÊT DE SALLES MUNICIPALES AUX ASSOCIATIONS AUBAGNAISES Pour réunions ou Manifestations exceptionnelles PREAMBULE La Ville d'aubagne met gratuitement à disposition des associations locales, des salles

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

La sécurité au CIARUS

La sécurité au CIARUS La sécurité au CIARUS Les contrôles légaux Les organes de sécurité L entretien sécurité Formation du personnel La sécurité au quotidien La restauration La santé Le contrat d assurance Divers P2 P3 P3 P4

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

Préfecture du Calvados ACCUEIL

Préfecture du Calvados ACCUEIL Préfecture du Calvados ACCUEIL Personnes à mobilité réduite Edition JUIN 2011 Cette procédure a été rédigée par le groupe de travail Accueil conformément à l engagement 1.1.3 des engagements communs du

Plus en détail

AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue ( ne sais pas )

AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue ( ne sais pas ) VILLE D'AJACCIO SERVICE MEDECINE PROFESSIONNELLE ET PREVENTIVE UNITÉ DE TRAVAIL DATE AUDITS DE TERRAIN THEMES OUI NON NR La réponse à la question doit toujours être 1 dans la case oui, non ou non répondue

Plus en détail

Demande de réservation de salle, de matériel, d un véhicule.

Demande de réservation de salle, de matériel, d un véhicule. Demande de réservation de salle, de matériel, d un véhicule. DEMARCHE A SUIVRE : La demande doit être adressée à Monsieur le Maire dès que la date de la manifestation est arrêtée et au plus tard deux mois

Plus en détail

C O M M U N E D E B E S S E S U R I S S O L E REGLEMENT D UTILISATION DE LA SALLE POLYVALENTE ET/OU DU FOYER LOCATIONS

C O M M U N E D E B E S S E S U R I S S O L E REGLEMENT D UTILISATION DE LA SALLE POLYVALENTE ET/OU DU FOYER LOCATIONS C O M M U N E D E B E S S E S U R I S S O L E REGLEMENT D UTILISATION DE LA SALLE POLYVALENTE ET/OU DU FOYER LOCATIONS (Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal N 90/14 en date du 24 septembre

Plus en détail

CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE

CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE CONSEILS SUR LA REALISATION DES EXERCICES INCENDIE DANS LES EPLE DU 1 ER DEGRE Sommaire du document : PROCEDURE D EVACUATION POUR LES EPLE DU 1 er DEGRE... 2 FICHE GUIDE DU DIRECTEUR D ÉCOLE... 3 LA FICHE

Plus en détail

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles

Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles http://www.sud-travail-affaires-sociales.org Travail affaires sociales Santé sécurité et conditions de travail dans les crèches, jardins d enfant, halte garderie, maternelles Voir la fiche secteur tertiaire

Plus en détail

CONTRAT DE LOCATION. DES SALLES MUNICIPALES de SAZE (Gard)

CONTRAT DE LOCATION. DES SALLES MUNICIPALES de SAZE (Gard) CONTRAT DE LOCATION DES SALLES MUNICIPALES de SAZE (Gard) DESTINATION Les salles municipales sont destinées : Aux associations de Saze à l occasion de manifestations publiques engendrant une activité lucrative

Plus en détail

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP

OBLIGATIONS RELATIVES À LA CRÉATION OU MODIFICATION D UN ERP L exploitation d un Établissement Recevant du Public nécessite de respecter un certain nombre de règles spécifiques. Deux domaines sont particulièrement surveillés : l accessibilité, ces établissements

Plus en détail

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention :

Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION. Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail. Localisation de l intervention : Santé au Travail en Pays de Fougères PLAN DE PREVENTION Art R.4511-1 à R.4514-10 du code du travail Entreprise utilisatrice (client) Raison sociale : Représentée par : Coordonnées : Téléphone : Entreprise

Plus en détail

AUTO FORMATION // PRE REQUIS/AREVCOM.AF.1

AUTO FORMATION // PRE REQUIS/AREVCOM.AF.1 LA SECURITE PRIVEE AGENT DE PREVENTION ET DE SECURITE AGENT DE SECURITE De nos jours, on ne parle plus de vigiles ou gardien mais d'agents de prévention et de sécurité. Cette appellation regroupe plusieurs

Plus en détail

DIRECTION GESTIONNAIRE

DIRECTION GESTIONNAIRE DIRECTION DES PERSONNELS ET DE L'ADAPTATION DE L ENVIRONNEMENT PROFESSIONNEL Montpellier, le 13 octobre 2009 SOUS-DIRECTION DES POLITIQUES SOCIALES ET DES CONDITIONS DE TRAVAIL INSPECTION HYGIENE ET SECURITE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF AU SERVICE DE GARDIENNAGE AU SEIN DU LYCEE FRANÇAIS DE PRAGUE

CAHIER DES CHARGES RELATIF AU SERVICE DE GARDIENNAGE AU SEIN DU LYCEE FRANÇAIS DE PRAGUE CAHIER DES CHARGES RELATIF AU SERVICE DE GARDIENNAGE AU SEIN DU LYCEE FRANÇAIS DE PRAGUE 1) Présentation du client : Le Lycée français de Prague est un établissement d enseignement scolaire accueillant

Plus en détail

DECLARATION PREALABLE DE LA CGT:

DECLARATION PREALABLE DE LA CGT: La CGT a remporté 7 sièges sur 10 au Comité Hygiène, Sécurité et Conditions de Travail (CHSCT) du Service Technique de la Propreté de Paris (STPP) aux dernières élections professionnelles. Vos représentant-e-s

Plus en détail

Le suivi de la gestion de la Salle des Fêtes de la Mare est assuré par le Service Animation (3 impasse Mercure 97438 SAINTE MARIE)

Le suivi de la gestion de la Salle des Fêtes de la Mare est assuré par le Service Animation (3 impasse Mercure 97438 SAINTE MARIE) La Salle des Fêtes de la Mare située au 3, Impasse Mercure 97438 SAINTE MARIE est mise à la disposition des personnes privées sur la base du règlement suivant. Article premier Gestion Le suivi de la gestion

Plus en détail

N 2015/. ENTRE : La commune de SAINT MORE, représentée par son Maire, ou son représentant légal, d une part, et

N 2015/. ENTRE : La commune de SAINT MORE, représentée par son Maire, ou son représentant légal, d une part, et CONTRAT DE LOCATION SANS HEBERGEMENT DE LA SALLE DES FETES ET ESPACES EXTERIEURS DE LA COMMUNE DE SAINT MORE N 2015/. ENTRE : La commune de SAINT MORE, représentée par son Maire, ou son représentant légal,

Plus en détail

Aséo. 2, rue Jean Perrin 14460-Colombelles. www.aseo.fr. Tél : 02 31 35 74 20-Fax : 02 31 35 74 22

Aséo. 2, rue Jean Perrin 14460-Colombelles. www.aseo.fr. Tél : 02 31 35 74 20-Fax : 02 31 35 74 22 FACILITY MANAGEMENT Aséo 2, rue Jean Perrin 14460-Colombelles Tél : 02 31 35 74 20-Fax : 02 31 35 74 22 www.aseo.fr SOMMAIRE PRESENTATION DE LA SOCIETE ASEO... 3 PRESTATIONS FACILITY MANAGEMENT... 4 1.1

Plus en détail

MUSÉE DE L ART WALLON

MUSÉE DE L ART WALLON Mars 2006 Page 1 sur 21 MUSÉE DE L ART WALLON Ilot St-Georges En Féronstrée, 86 4000 Liège Tél. : 04/ 221 92 31 Fax : 04/ 221 92 32 E-Mail : musee.artwallon@liege.be 0 0 5 1 4 0 Avec le soutien financier

Plus en détail

Ville d Ozoir-la-Ferrière

Ville d Ozoir-la-Ferrière Ville d Ozoir-la-Ferrière Procédure Adaptée au sens de l Article 28 du C.M.P0 Décret n 2006-975 du 1 er août 2006 portant nouveau Code des Marchés Publics LOCATION, INSTALLATION, ENTRETIEN D UNE PATINOIRE

Plus en détail

Dossier de presse Contact presse :

Dossier de presse Contact presse : Dossier de presse Contact presse : Corine Busson-Benhammou, responsable des relations presse Ville d Angers - Angers Loire Métropole Tél. : 02 41 05 40 33 - corine.busson-benhammou@ville.angers.fr 1 Sommaire

Plus en détail

RAPPORT Méthode de Dépistage Participatif des Risques (Déparis)

RAPPORT Méthode de Dépistage Participatif des Risques (Déparis) RAPPORT Méthode de Dépistage Participatif des Risques (Déparis) Entreprise: Hôpital NNN Situation de travail: Maternité Coordinateur: Ann Schietecatte Personnes ayant participé à l'étude: 1 aide infirmière

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE pour les ERP de 5 ème catégorie SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

CREDIT DE CONSTRUCTION DE CHF 2'311'500,-- POUR LA REFECTION DE L ECOLE MONTFLEURY 2

CREDIT DE CONSTRUCTION DE CHF 2'311'500,-- POUR LA REFECTION DE L ECOLE MONTFLEURY 2 VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N : Définitive FIGÉE LE : 03.06.2009 Evolution

Plus en détail

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Réf. Ifremer N 12/2 212 838 Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) 1. OBJET...3 2. RESPONSABLES HABILITES...3 3. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

Solutions de sécurité intégrées pour le retail

Solutions de sécurité intégrées pour le retail Solutions de sécurité intégrées pour le retail Vous connaissez vos besoins, nous avons les solutions Démarque inconnue, vols, agressions, mouvements de forte panique, fraudes, intrusions, dégradations,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être utilisée

Plus en détail

Vous venez de retirer un dossier de demande d'ouverture d'un débit de boissons temporaire pour la prochaine Feria de Nîmes.

Vous venez de retirer un dossier de demande d'ouverture d'un débit de boissons temporaire pour la prochaine Feria de Nîmes. Vous venez de retirer un dossier de demande d'ouverture d'un débit de boissons temporaire pour la prochaine Feria de Nîmes. Vous trouverez dans ce dossier : Les CONSIGNES PREALABLES A LA CONSTITUTION DU

Plus en détail

HORAIRES ACCES ET ALARME BATIMENT

HORAIRES ACCES ET ALARME BATIMENT NOTE INTERNE HORAIRES ACCES ET ALARME BATIMENT A : DE : TOUS LES PERSONNELS DU BATIMENT DIRECTION LAM DATE : 30 JANVIER 2014 MISE EN APPLICATION : 20 FEVRIER 2014 Cette note interne a pour objectif d informer

Plus en détail

Le Groupe DERICHEBOURG La formation Derichebourg

Le Groupe DERICHEBOURG La formation Derichebourg Sécurité Derichebourg, un acteur de premier plan dans tous les métiers de la sécurité Plus de 20 ans d expérience dans les métiers de la sécurité 10 000 heures de formation en 2007 La sécurité des personnes

Plus en détail

Activités essentielles :

Activités essentielles : Localisation du poste : Université du Littoral Côte d Opale L opérateur logistique exécute un ensemble de tâches qui concourent au bon fonctionnement d un site dans les domaines suivants : entretien, prévention,

Plus en détail

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990

NOTICE DE SECURITE. SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 NOTICE DE SECURITE POUR LES ERP DE 5 E CATEGORIE SANS LOCAUX A SOMMEIL (Effectif reçu supérieur à 19 personnes) Arrêté du 22/06/1990 Documents obligatoires à joindre à cette notice de sécurité pour le

Plus en détail

A SFALIA. Il est des idées novatrices dont tout le monde a le sentiment d avoir déjà entendu parler, Asfalia est de celles-ci.

A SFALIA. Il est des idées novatrices dont tout le monde a le sentiment d avoir déjà entendu parler, Asfalia est de celles-ci. A SFALIA TELECONCIERGERIE Il est des idées novatrices dont tout le monde a le sentiment d avoir déjà entendu parler, Asfalia est de celles-ci. Le contexte : Une demande croissante de sécurité Une situation

Plus en détail

Le mardi 25 mai à 19 heures Présentation de la problématique, actions mises en place, ce que vous pouvez faire et période de questions.

Le mardi 25 mai à 19 heures Présentation de la problématique, actions mises en place, ce que vous pouvez faire et période de questions. Merci de vous inscrire pour vos questions dans le registre à l entrée de la salle Le mardi 25 mai à 19 heures Présentation de la problématique, actions mises en place, ce que vous pouvez faire et période

Plus en détail

Heures supplémentaires et heures complémentaires

Heures supplémentaires et heures complémentaires INSTRUCTION n 2015-4 du 8 janvier 2015 Heures supplémentaires et heures complémentaires Emetteur : Direction des ressources humaines et des relations sociales - Direction gestion administrative du personnel

Plus en détail

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01

1 222 rue de l Université 75343 PARIS 07 téléphone 01 56 61 71 01 Questionnaire sur les conditions générales d accueil et de conservation d œuvres dans le cadre d un prêt Institution : Adresse : Téléphone /Fax : Email : Date : Questionnaire rempli par (nom et qualité)

Plus en détail

NOTICE HYGIENE ET SECURITE

NOTICE HYGIENE ET SECURITE VI. NOTICE HYGIENE ET SECURITE 2013.39677.EV.DDAE MONSANTO Peyrehorade Page : 1 SOMMAIRE VI.NOTICE HYGIENE ET SECURITE... 1 VI.1 DISPOSITIONS GENERALES... 3 VI.1.1 REGLEMENTATIONS APPLICABLES... 3 VI.1.2

Plus en détail

L'aéroport Toulouse-Blagnac encore plus accessible avec BOXX'IN

L'aéroport Toulouse-Blagnac encore plus accessible avec BOXX'IN L'aéroport Toulouse-Blagnac encore plus accessible avec BOXX'IN 5ème aéroport de France, 1er en classe "business", 1er aéroport régional de fret avec ses 32 compagnies aériennes régulières... l'aéroport

Plus en détail

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE

D P E L P AC A E C M E EN E T N ENTREPRISE PLAN DE DEPLACEMENT ENTREPRISE Récapitulatif de la démarche Cette démarche s inscrit dans le cadre de la Loi sur l Air et des mesures liées à la limitation de l usage de l automobile contenues dans la

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL. «La sécurité est l affaire de tous»

REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL. «La sécurité est l affaire de tous» REGISTRE DE SANTE ET DE SECURITE AU TRAVAIL «La sécurité est l affaire de tous» Le registre est ouvert en application des dispositions de l article 3-1 du décret 85-603 du 10 juin 1985 modifié relatif

Plus en détail

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT CONVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY ET LA SELA POUR LA GESTION DE LA COPROPRIETE DU BATIMENT SITUE TERRASSES DE LA CHESNAIE 44170 NOZAY 1 /7 ENTRE LES SOUSSIGNEES : La Communauté

Plus en détail

HUB D ACTIVITES SCIENTIFIQUES

HUB D ACTIVITES SCIENTIFIQUES HUB D ACTIVITES SCIENTIFIQUES BUREAUX / L ( A PARTIR DE 40 M²) LABORATOIRE L CLASSE D ( A PARTIR DE 30 M²) Dans un bâtiment neuf de 700 m² R+ avec sous-sol Accès équipements techniques Ascenseur 630 kg

Plus en détail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail

PROTOCOLE DE SECURITE En application des articles R237-1 et suivants du Code du Travail 1- ENTREPRISE D ACCUEIL (E.A.) Entreprise : Adresse postale : GCS Cité Sanitaire Georges Charpak 11 Boulevard Georges Charpak BP 414 44606 SAINT-NAZAIRE CEDEX : 02 72 27 86 40 Fax : 02 72 27 86 41 Référent

Plus en détail

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames R E Q U A L I F I C A T I O N E T A G R A N D I S S E M E N T D E L A M A I R I E D E C O

Plus en détail

QUALITÉ DE L ENVIRONNEMENT

QUALITÉ DE L ENVIRONNEMENT Fiche syndicale août 2014 TOUS LES SECTEURS QUALITÉ DE L ENVIRONNEMENT Loi sur la santé et la sécurité du travail (LSST) art. 9 Le travailleur a droit à des conditions de travail qui respectent sa santé,

Plus en détail

COMPTE RE DU Comité de Quartier secteur 2 Clémenceau Kiener Le 05 juin 2014

COMPTE RE DU Comité de Quartier secteur 2 Clémenceau Kiener Le 05 juin 2014 COMPTE RE DU Comité de Quartier secteur 2 Clémenceau Kiener Le 05 juin 2014 Référents du quartier : Madame Christine Vermeersch et Monsieur Eric Haudiquet Les référents peuvent être contactés par mail

Plus en détail

Maison des Buissons. Location

Maison des Buissons. Location Maison des Buissons Location de salles salle Bonnard salle Menier salle Mangin La Maison des Buissons vous offre la possibilité de louer l une de ses quatre salles dans le cadre de vos activités associatives,

Plus en détail

Classe aquatique mobile

Classe aquatique mobile Classe aquatique mobile Ecole de natation itinérante «La piscine itinérante n est pas seulement une «solution» pour résoudre le problème de l éducation aquatique dans les régions dépourvues d infrastructures

Plus en détail

MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle

MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle MODELE DE NOTICE D ACCESSIBILITE ERP NEUFS OU EXISTANTS sans contrainte structurelle RENSEIGNEMENTS CONCERNANT LE DEMANDEUR ET L'ETABLISSEMENT 1 DEMANDEUR (bénéficiaire de l autorisation) NOM, prénoms...

Plus en détail

LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION

LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION LES DIFFERENTS RISQUES ET LES MESURES DE BONNE GESTION Une entreprise présente différents type de risque. Les conséquences peuvent être plus ou moins graves. De simples précautions peuvent éviter ou limiter

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

PRE RESERVATION DE LOCATION SALLE 7-77

PRE RESERVATION DE LOCATION SALLE 7-77 PRE RESERVATION DE LOCATION SALLE 7-77 A retourner avant le (sinon annulée) Telephone Mairie 05 65 75 51 00 Salle 7-77 Services Techniques Mail Mairie@mairie-olemps.fr (29/09/2015) Nom du demandeur : Prénom

Plus en détail

Présentation de l entreprisel. Illustration du guide SOBANE Locaux sociaux. Type d activitd. activités. Ann Schietecatte

Présentation de l entreprisel. Illustration du guide SOBANE Locaux sociaux. Type d activitd. activités. Ann Schietecatte Présentation de l entreprisel Illustration du guide SOBNE Locaux sociaux nn Schietecatte Ergonome Entreprise secteur métalliquem Construction métalliquem Portillons non gardiennés s (PNG) Barrières res

Plus en détail

Point n 3 : désigner un point de contact

Point n 3 : désigner un point de contact Vidéoprotection des lieux publics 10 points pour assurer la sécurité collective dans le respect des libertés individuelles Préambule La libre administration des collectivités locales est un principe constitutionnel

Plus en détail

Compte rendu 1 préparation ascenseur plan de prévention pour le chantier AFEM

Compte rendu 1 préparation ascenseur plan de prévention pour le chantier AFEM Créteil le 24 Novembre 2009 CONSEIL SYNDICAL Blog : Résidence Laferrière Compte rendu 1 préparation ascenseur plan de prévention pour le chantier Etaient présents le 20/11/2009 à 10h30 à 12h15 : : Mr.

Plus en détail

Proposition de Règlement intérieur Présentation lors de la réunion de travail du 6 mai 2015 au CROS. Maison Régionale des Sports d Aquitaine

Proposition de Règlement intérieur Présentation lors de la réunion de travail du 6 mai 2015 au CROS. Maison Régionale des Sports d Aquitaine Proposition de Règlement intérieur Présentation lors de la réunion de travail du 6 mai 2015 au CROS Maison Régionale des Sports d Aquitaine Article 1 La Maison Régionale des Sports (MRS) est un équipement

Plus en détail

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX Exécution de prestations de nettoyage de locaux administratifs situés : - site n 1 : 24 rue des Ingrains 36022 CHATEAUROUX - site n 2 : 10 rue d Olmor 36400 LA CHATRE Critères

Plus en détail

Objet du document CAHIER DES CHARGES PRESTATION DE NETTOYAGE. Type de document : CDC. Cahier des charges pour la fourniture de prestation de nettoyage

Objet du document CAHIER DES CHARGES PRESTATION DE NETTOYAGE. Type de document : CDC. Cahier des charges pour la fourniture de prestation de nettoyage Type de document : CDC Cahier des charges auteur HC Objet du document Cahier des charges pour la fourniture de prestation de nettoyage 1 de 11 CDC nettoyage.docx TABLE DES MATIERES 1 PRESENTATION DE CAP

Plus en détail

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation :

La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. La Réglementation : La Réglementation : Code du travail - Livre 2 - Section 4. I - Prévention des Incendies. La Réglementation : Sous - Section 1 : Dispositions générales. Article R 232-12 : Les dispositions de la présente

Plus en détail

LOCATION DE LA SALLE DES FÊTES DE NERON REGLEMENT POUR PARTICULIERS. La commune de NERON représenté par son maire, Madame Geneviève LE NEVE, demeurant

LOCATION DE LA SALLE DES FÊTES DE NERON REGLEMENT POUR PARTICULIERS. La commune de NERON représenté par son maire, Madame Geneviève LE NEVE, demeurant Mairie de Néron 2 Grande Rue 28210 NERON Tél.02.37.82.51.82 - Fax.02.37.82.79.11 Mairie.neron28@wanadoo.fr Site Internet : http://www.mairie-neron.fr/ LOCATION DE LA SALLE DES FÊTES DE NERON REGLEMENT

Plus en détail

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration.

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Ce cadre est à remplir dans tous les cas, quel que soit

Plus en détail

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GRILLE D AIDE AU REPERAGE POUR L EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS MANUTENTION MANUELLE Postures inadaptées : Port de charge > 25 kg Matériels de manutention : Transpalettes : Chute de la charge Diables : Manutention ou manipulation répétée Chariots manuels : Cadence

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation

Etablissement Recevant du Public. Consignes Générales d Exploitation Ville de Perpignan Direction Générale des Services Techniques Etablissement Recevant du Public Consignes Générales d Exploitation 1- Surveillance de l établissement En présence du public, l établissement

Plus en détail

Veilleur de nuit VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS

Veilleur de nuit VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS Direction des Ressources humaines Veilleur de nuit G VEILLEUR DE NUIT A LA MAISON DES ENFANTS Direction Générale Adjointe : Solidarités Direction : Enfance Famille Santé Service : Maison des Enfants POSITIONNEMENT

Plus en détail

SALLE POLYVALENTE DE CONDAT 15190 REGLEMENT INTERIEUR

SALLE POLYVALENTE DE CONDAT 15190 REGLEMENT INTERIEUR SALLE POLYVALENTE DE CONDAT 15190 REGLEMENT INTERIEUR Préambule. Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les principales dispositions de location de la salle polyvalente de Condat. En signant

Plus en détail

L accueil d une entreprise extérieure au sein d une entreprise utilisatrice

L accueil d une entreprise extérieure au sein d une entreprise utilisatrice D - De la signature du contrat à l intervention Extrait n 3 Référence Internet ST.82.D Saisissez la «Référence Internet» ST.82.D dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder

Plus en détail

AFFECTATION. ETABLISSEMENT : Université Blaise Pascal COMPOSANTE : Institut Universitaire de Formation des Maîtres d Auvergne VILLE : Chamalières

AFFECTATION. ETABLISSEMENT : Université Blaise Pascal COMPOSANTE : Institut Universitaire de Formation des Maîtres d Auvergne VILLE : Chamalières VILLE : Chamalières Fonctions : Contribuer aux missions de l institut en assurant l entretien et le nettoyage des locaux et en veillant à les maintenir accueillants. Aider à la restauration. Compétences

Plus en détail

Sécurité incendie dans les garages

Sécurité incendie dans les garages Sécurité incendie dans les garages Assuré et rassuré. Risques d incendie dans les garages Lorsque le feu prend dans des garages, il provoque souvent des dégâts importants, et dans les cas les plus graves,

Plus en détail

RELEVÉ DE DECISIONS DU CHSCT DU 26 SEPTEMBRE 2013

RELEVÉ DE DECISIONS DU CHSCT DU 26 SEPTEMBRE 2013 RELEVÉ DE DECISIONS DU CHSCT DU 26 SEPTEMBRE 2013 Ce CHSCT s est déroulé à Asnières, sous la présidence de M. Hervé DOUTEZ, Directeur de Cabinet de M. PAPAUD, Directeur Général de la Sécurité Civile et

Plus en détail

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012

Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP. APAVE - Diffusion interdite Pilote : P Date : 03/2012 Les contrôles et vérifications obligatoires dans les ERP Pilote : P Date : 03/2012 Généralités sur les ERP Définition de l ERP et généralités en sécurité contre l incendie Qu est-ce qu un E.R.P.? Art.

Plus en détail

ESPACE VEZINOIS SALLE POLYVALENTE A VOCATION SPORTIVE ETAT DES LIEUX

ESPACE VEZINOIS SALLE POLYVALENTE A VOCATION SPORTIVE ETAT DES LIEUX ESPACE VEZINOIS SALLE POLYVALENTE A VOCATION SPORTIVE ETAT DES LIEUX Mairie de Vezins de Lévézou (12780) Tél 05 65 61 87 09 Fax 05 65 61 80 85 Mairie-vezinsdelevezou@wanadoo.fr ETAT DES LIEUX de la salle

Plus en détail

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil

ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil EXEMPLE DE NOTICE DE SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC 5 ème CATEGORIE sans locaux à sommeil NOTA : Cet exemple de notice est un document simplifié. Des renseignements complémentaires

Plus en détail

Blyssbox : PRENEZ LE CONTRÔLE DE LA MAISON DOSSIER DE PRESSE. (où que vous soyez!)

Blyssbox : PRENEZ LE CONTRÔLE DE LA MAISON DOSSIER DE PRESSE. (où que vous soyez!) Blyssbox : PRENEZ LE CONTRÔLE DE LA MAISON (où que vous soyez!) DOSSIER DE PRESSE IL N EN FAUT PAS PLUS POUR RENDRE LA MAISON CONNECTÉE La Blyssbox C EST NOUVEAU ET ÇA VA TOUT CHANGER! Une innovation exclusive

Plus en détail

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL

LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL République française Polynésie française www.cgf.pf LA RÉMUNÈRATION DU TEMPS DE TRAVAIL (Mode d emploi FPC) SOMMAIRE I La rémunération du temps de travail habituel p. 2 A La définition du temps de travail

Plus en détail

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992

Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 Plan de prévention Décret 92-158 du 20 février 1992 LOCALISATION DE L OPÉRATION : NATURE DE L OPÉRATION : Prestation de service en restauration collective Début de la prestation :... Fin de la prestation

Plus en détail

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS

Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS EXEMPLE DOCUMENT N 2 Tableau d évaluation des RISQUES PROFESSIONNELS Secteur de la poissonnerie DOC N2 2.indd 1 21/11/2014 17:04 EXEMPLE DE DOCUMENT UNIQUE Date de mise à jour : Activités Postes Sans Objet

Plus en détail

Association «La gestion du foyer rural de Manderen» REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL

Association «La gestion du foyer rural de Manderen» REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL REGLEMENT D'UTILISATION DU FOYER RURAL GENERALITES Article 1 : Article 2 : Le présent règlement est applicable au Foyer Rural de Manderen. L'association dispose librement de la salle. Nul ne peut prétendre

Plus en détail

AMBIANCES DE TRAVAIL FAISONS RESPECTER LE DROIT!

AMBIANCES DE TRAVAIL FAISONS RESPECTER LE DROIT! AMBIANCES DE TRAVAIL FAISONS RESPECTER LE DROIT! Trop chaud? Trop froid? Trop sombre?...dans la fonction publique, c est la réglementation du Code du travail qui fait loi sur ces questions. La loi n est

Plus en détail

La société ENSCH. Notre engagement en faveur de l environnement, de la sécurité et de l éthique

La société ENSCH. Notre engagement en faveur de l environnement, de la sécurité et de l éthique La société ENSCH La société ENSCH, implantée depuis plus de 30 ans au Grand-Duché de Luxembourg, vous propose ses services de nettoyage et de voirie. Que vous soyez une entreprise, une commune, une agence

Plus en détail

Formulaire de demande de surveillance en cas d'absence

Formulaire de demande de surveillance en cas d'absence Police Locale ZP Haute Senne (5328) Coordination opérationnelle Chaussée d'enghien, 180 7060 SOIGNIES Tél. (067)349 249 Fax. (067)349 240 Formulaire de demande de surveillance en cas d'absence Renseignements

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR D UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE VELAINE EN HAYE

REGLEMENT INTERIEUR D UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE VELAINE EN HAYE REGLEMENT INTERIEUR D UTILISATION DE LA SALLE DES FETES DE VELAINE EN HAYE La salle des fêtes située Chemin de la Poste est mise à disposition pour des manifestations à caractères diverses : familiales,

Plus en détail

Face au risque sismique, chaque jour, je me prépare! Que faire? Avant, Pendant Après

Face au risque sismique, chaque jour, je me prépare! Que faire? Avant, Pendant Après Face au risque sismique, chaque jour, je me prépare! Que faire? Avant, Pendant Après Guide à conserver Que faire? AVA Le matin, je prends toujours un petit-déjeuner avant de partir. A la maison On réalise

Plus en détail

Gestion de l accueil ENSEEIHT

Gestion de l accueil ENSEEIHT Gestion de l accueil ENSEEIHT Objet : cette procédure détaille les missions qui incombent au personnel du service gestion de site gérant l accueil de l ENSEEIHT. Domaine d application : Liste de diffusion

Plus en détail

Pouvoir s opposer, Toujours proposer!

Pouvoir s opposer, Toujours proposer! SYNDICAT NATIONAL CFTC Finances Publiques Section du Pas de Calais Pouvoir s opposer, Toujours proposer! Le Comité hygiène et sécurité et condition de travail s est tenu dans les locaux de l immeuble Brassart

Plus en détail

INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE

INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE INSTRUCTION SUR L HYGIENE, LA SECURITE ET LA MEDECINE DE PREVENTION A L UNIVERSITE DU LITTORAL CÔTE D OPALE Ces consignes sont adaptées de l instruction générale type du 21 mai 1999. Elles seront annexées

Plus en détail

Elle peut également être mise à disposition pour les groupes scolaires et des organismes extérieurs.

Elle peut également être mise à disposition pour les groupes scolaires et des organismes extérieurs. REGLEMENT SALLE DE SPECTACLE NAVARRE Approuvé par délibération du Conseil Municipal du 03 février 2014 1 - DESCRIPTIF DE LA SALLE La salle de spectacle Navarre est composée d une salle principale avec

Plus en détail

Sommaire. Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE. (CCE du 1 er Septembre 2011)

Sommaire. Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE. (CCE du 1 er Septembre 2011) Présentation CARREFOUR MARKET DRIVE (CCE du 1 er Septembre 2011) Sommaire Motivation du projet Circuit client d une commande drive Organisation du Drive Super Calendrier prévisionnel P.2-25/08/2011 2 Motivation

Plus en détail

CertifiCAtion Mesure. Confidentiel Usage interne

CertifiCAtion Mesure. Confidentiel Usage interne CertifiCAtion Mesure Le projet Création d une certification mesure Remettre à l étudiant un document officiel CHAUVIN ARNOUX certifiant la bonne utilisation d un instrument de mesure Apporter un plus à

Plus en détail

Registre Santé et Sécurité au Travail Ecole

Registre Santé et Sécurité au Travail Ecole Registre Santé et Sécurité au Travail Tel : Mail : Directeur Circonscription Cachet de l école Assistant de prévention de circonscription Le guide pour la mise en place du registre santé et sécurité au

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL PRINCIPAUX EXTRAITS RELATIFS AUX OBLIGATIONS LIEES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL

CODE DU TRAVAIL PRINCIPAUX EXTRAITS RELATIFS AUX OBLIGATIONS LIEES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL CODE DU TRAVAIL PRINCIPAUX EXTRAITS RELATIFS AUX OBLIGATIONS LIEES A L HYGIENE ET LA SECURITE DU PERSONNEL Cabinet Georges BERLET 1 MOYENS DE PREVENTION ET DE LUTTE R 4227 28 et 29 CONTRE L INCENDIE L

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES BUGEAT SORNAC MILLEVACHES AU COEUR

COMMUNAUTE DE COMMUNES BUGEAT SORNAC MILLEVACHES AU COEUR COMMUNAUTE DE COMMUNES BUGEAT SORNAC MILLEVACHES AU COEUR REAMENAGEMENT DE L'ANCIENNE MAIRIE DE SORNAC EN ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT PROGRAMME DE L'OPERATION OPERATION La Communauté de Communes

Plus en détail

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES RISQUES PROFESSIONNELS Ces grilles vont permettre d évaluer les risques spécifiques à chaque école. Dans la colonne «observations», décrire la situation qui amène à répondre «non» ou «non satisfaisant» à la question posée. Par

Plus en détail