Montpellier SupAgro - 6 Juin En partenariat avec

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013. En partenariat avec"

Transcription

1 Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013 En partenariat avec

2 NOVINPAK Eco-conception d une bouteille en PET et PET recyclé pour vin de qualité. 6 JUIN 2013 Colloque Vins & Emballages, Montpellier UE Pech Rouge

3 LE CONTEXTE: tendances du marché «vin et PET» Type de vin et packaging alternatifs Market 2012 Total in Mn UNITS Still light grape wine Non-grape wine ,7% en PET Source : Euromonitor sept Top 52 countries database Other pack Additional growth PET CAGR Total in Mn UNITS CAGR Still light grape wine Non-grape wine % + 13% + 8% Sparkling wine Fortified wine & Vermouth 0, Total: Mn units, incl. 650 PET bottles (i.e. 2%) Other pack PET Sparkling wine 0,2 258 Fortified wine 54 & 6 Vermouth Total: Mn units, incl. 360 PET bottles (i.e. 7%) + 2% + 1% + 11% + 12%

4 LE CONTEXTE: tendances du marché «vin et PET» Le vin en PET et autres contenants par zones géographiques Market 2012 Total in Mn UNITS Additional growth Total in Mn UNITS Other pack CAGR PET CAGR Afriq+Euro. ouest Afriq+Euro. ouest ,4% + 11% chine Chine Eur. Est centrale MO Eur. Est centrale MO % + 1% + 5% Am. Nord Am. Nord % Asie SE Pacifiq Asie SE Pacifiq % Am Latine Total: Mn units, incl. 650 PET bottles (i.e. 2%) Other pack PET Am Latine Total: Mn units, incl. 360 PET bottles (i.e. 7%) + 4% + 12%

5 LE CONTEXTE: tendances du marché «vin et PET» La part du PET et les différents contenants pour le vin Source : Euromonitor sept Top 52 countries Market 2012 Total in bn UNITS Additional growth Total in bn UNITS CAGR database Glass Glass Carton Carton 204 PET bottles 650 PET bottles % Bag in box 597 Bag in box % Other * Other * % Total: Mn units Total: Mn units * : Flexible packaging, keg, can, HDPE and other packaging

6 Qu est ce que le projet NOVINPAK? Les objectifs A l équilibre des performances techniques et environnementales

7 Qu est ce que le projet NOVINPAK? Les objectifs Caspule Novatwist > recyclabilité optimale Une bouteille PET allégée (38g vs. 54g PET actuelle ou en moy 390 g verre) Jusqu à 50% de PET recyclé inclus Du PET Monocouche Des absorbeurs d oxygène> Qualité préservée 12 mois Un design traditionnel Un agent glissant> brillance du verre

8 Comment aboutir à la solution NOVINPAK? Une combinaison d expertises Les entreprises: UCCOAR/ Val d orbieu 300M CA et 530 salariés. SIDEL CA 1,19 milliard euros salariés 8centres de recherche 980 brevet internationaux > Process, design de bouteille, injection PURE ENVIRONNEMENT Specialiste de l analyse fine > risk management pour les déviations organoleptiques et les aspects sécuritaires (interactions contenu/ contenant, migrants)

9 Comment aboutir à la solution NOVINPAK? Une combinaison d expertises Des laboratoires de recherche reconnus mondialement: Thématique MATERIAUX INRA UM2 L UMR IATE sur les matériaux, les transferts de matières et leur impact sur les phénomènes de dégradation physico-chimiques, biologiques et microbiologiques des matrices alimentaires. CNRS Laboratoire PBS de l Université de Rouen sur les matériaux polymères à propriétés de transport contrôlées. Thématique VIN L UMR UE Pech Rouge INRA sur la qualité des vins en relation avec le remplissage et la maîtrise des gaz dissous. INRA- L UMR SPO sur la structure chimique des composés polyphénoliques du raisin et du vin et l incidence sur la qualité et la typicité des vins et leur modulation par les procédés technologiques. Le plateau d analyse des volatils, structure commune à l UMR SPO et IATE, sur la caractérisation du profil aromatique des vins UE Pech Rouge

10 Comment aboutir à la solution NOVINPAK? Une combinaison d expertises Thématique transverse ANALYSE DE LA FILIERE L UMR ITAP de l IRSTEA sur l évaluation environnementale et l analyse du cycle de vie des couples contenants / contenus Un consortium solide, intégrant les contraintes techniques, environnementales, production, marketing. -Projet sélectionné lors du 10 ème AAP FUI, -Décembre 2010 et se terminera en Décembre Coût total du projet : 4,2 M Financements obtenus : 1,4 M Financeurs: FUI- OSEO- FEDER-Conseil Régional NOVINPAK est cofinancé par l Union Européenne. L Europe s engage en Languedoc-Roussillon avec les Fonds européen de développement régional

11 Les prochaines étapes Le développement industriel La déclinaison d une second contenant Plan de lancement marketing etc Valorisation des résultats R&D

12 Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013 En partenariat avec

PACK ÉCO-CONCEPTION. Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l École Centrale de Lyon de la Chaire Éco-Emballages

PACK ÉCO-CONCEPTION. Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l École Centrale de Lyon de la Chaire Éco-Emballages PACK ÉCO-CONCEPTION Participants : Directeurs, responsables ou chef de projets marketing Service achat, qualité Responsable : Catherine GIRAUD-MAINAND Co-titulaire à l de Lyon de la Chaire Éco-Emballages

Plus en détail

Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013. En partenariat avec

Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013. En partenariat avec Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013 En partenariat avec VINS ET EMBALLAGES Un couple plein d avenir LE VERRE AU SERVICE DU VIN A la fois préservant et innovant Montpellier SUPAGRO - 6 Juin 2013 Sommaire

Plus en détail

Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013. En partenariat avec

Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013. En partenariat avec Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013 En partenariat avec Retrouvez nous sur www.pure-environnement.com Département Vin et Emballage : Contrôle de l inertie des matériaux et emballages destinés au contact

Plus en détail

Sûreté alimentaire. Quelles innovations pour la maîtrise des contaminants et l'authentification des produits agricoles et alimentaires?

Sûreté alimentaire. Quelles innovations pour la maîtrise des contaminants et l'authentification des produits agricoles et alimentaires? Sûreté alimentaire Quelles innovations pour la maîtrise des contaminants et l'authentification des produits agricoles et alimentaires? > 13 & 14 novembre 2013 > Montpellier SupAgro INRA www.rencontres-qualimediterranee.fr

Plus en détail

Plateau Volatil Exemples de projets IATE/SPO. séminaire UMR IATE/ Plateau volatil

Plateau Volatil Exemples de projets IATE/SPO. séminaire UMR IATE/ Plateau volatil Plateau Volatil Exemples de projets IATE/SPO Emissions volatiles d échantillons de Objectifs caoutchouc Identifier la plupart des composés volatils émis par des caoutchoucs naturels juste après la maturation

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Bostik : Un leader mondial des adhésifs et des produits d étanchéité Chiffre d affaires 2008 : près de 1,4 Milliard d euros 48 sites de production et 12 centres de recherche 5 000

Plus en détail

L impact du cycle de vie des emballages plastiques sur la consommation d énergie et les émissions de Gaz à Effet de Serre en Europe

L impact du cycle de vie des emballages plastiques sur la consommation d énergie et les émissions de Gaz à Effet de Serre en Europe Durabilité des produits L impact du cycle de vie des emballages plastiques sur la consommation d énergie et les émissions de Gaz à Effet de Serre en Europe Rapport de synthèse Publié en Anglais en Juillet

Plus en détail

(dossier de presse) la boite rose se met au vert

(dossier de presse) la boite rose se met au vert (dossier de presse) la boite rose se met au vert Oser le sucre pour le sucre Face à la raréfaction des ressources pétrolières, aux impacts environnementaux et à l évolution des attentes consommateurs,

Plus en détail

ETUDE SCIENTIFIQUE. L influence de l emballage dans la conservation du vin. Résultats à 12 mois 2009-2010 HC /12.07

ETUDE SCIENTIFIQUE. L influence de l emballage dans la conservation du vin. Résultats à 12 mois 2009-2010 HC /12.07 ETUDE SCIENTIFIQUE L influence de l emballage dans la conservation du vin Résultats à 12 mois 2009-2010 ISVV (Institut des Sciences de la Vigne et du Vin) L ISVV est le plus grand centre de recherche et

Plus en détail

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR

Présentation. Présentation. générale. générale 23.01.2013. 1 ère Réunion Suivi ANR Labex Labex SOLSTICE SOLSTICE Présentation Présentation générale générale Gilles Gilles Flamant 23.01.2013 1 ère Réunion Suivi ANR Sommaire Introduction Partenaires Objectifs de R&D Domaines d intervention

Plus en détail

14/02/2003. L éco-conception

14/02/2003. L éco-conception L éco-conception Le Programme EDIT - L industrie en marche vers le Développement Durable Historique : L éco-conception : Initié en 1999, le programme EDIT est une démarche de conception du produit qui

Plus en détail

Fournisseur de Solutions Globales Pour vos Filtrations et périphériques associés

Fournisseur de Solutions Globales Pour vos Filtrations et périphériques associés Fournisseur de Solutions Globales Pour vos Filtrations et périphériques associés Le Groupe Sartorius Grâce à la diversification de ses activités et à la mise au point de nouvelles technologies, Sartorius

Plus en détail

Journée Portes ouvertes. 2014 10h-17h. Formation. Apprentissage

Journée Portes ouvertes. 2014 10h-17h. Formation. Apprentissage Journée Portes ouvertes Samedi 15 février 2014 10h-17h Formation Par Apprentissage 2014 1 Etre ingénieur EEIGM c est Maîtriser la conception et l utilisation de l ensemble des matériaux Posséder de solides

Plus en détail

DUT PACKAGING, EMBALLAGE ET CONDITIONNEMENT

DUT PACKAGING, EMBALLAGE ET CONDITIONNEMENT DUT PACKAGING, EMBALLAGE ET CONDITIONNEMENT RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : DUT Domaine : Sciences, Technologies, Santé Spécialité : Packaging emballage et conditionnement Présentation Dans le

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VALORISATION ET DU RECYCLAGE DES PLASTIQUES

LES ENJEUX DE LA VALORISATION ET DU RECYCLAGE DES PLASTIQUES PROGRAMME LES ENJEUX DE LA VALORISATION ET DU RECYCLAGE DES PLASTIQUES 9h00-9h30 Accueil 9h30-9h45 Enjeux et positionnement sur le marché de la valorisation et du recyclage des plastiques Christophe Cros,

Plus en détail

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques

Développement Durable Approche d une Maison de Champagne. Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques Développement Durable Approche d une Maison de Champagne Viticulture Durable : Approche et Solutions Pratiques 2 Notre Vision Un engagement de longue date dans l environnement La volonté d aller plus loin

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

NATURALYS. Un capteur de fluorescence pour évaluer la qualité nutritionnelle et la valeur santé des aliments

NATURALYS. Un capteur de fluorescence pour évaluer la qualité nutritionnelle et la valeur santé des aliments Colloque: Méthodes globales d'analyse de la qualité 1 & 2 Décembre 2011 NATURALYS Un capteur de fluorescence pour évaluer la qualité nutritionnelle et la valeur santé des aliments Une aide au diagnostic

Plus en détail

Logiciel EIME V5 : Définitions

Logiciel EIME V5 : Définitions Logiciel EIME V5 : Définitions Analyse du Cycle de Vie (ACV) Compilation et évaluation des intrants, des extrants et des impacts environnementaux potentiels d un système de produits au cours de son cycle

Plus en détail

Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013. En partenariat avec

Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013. En partenariat avec Montpellier SupAgro - 6 Juin 2013 En partenariat avec ICV Juin 2013 Objectifs des tests sur l emballage Etude 1 Déterminer les effets du transport et du stockage. Différents matériaux peuvent avoir un

Plus en détail

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014

ENSCR INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 INAUGURATION DU POLE D INGENIERIE CHIMIQUE VENDREDI 27 JUIN 2014 DOSSIER DE Le Pôle d Ingénierie Chimique La construction du Pôle d Ingénierie Chimique (PIC) de l Ecole Nationale Supérieure de Chimie de

Plus en détail

appliquée aux emballages alimentaires

appliquée aux emballages alimentaires La méthode HACCP La méthode HACCP appliquée aux emballages alimentaires 1- La réglementation des matériaux au contact des aliments Quels contaminants issus des emballages dans les aliments? Des contaminants

Plus en détail

Rencontre avec les Actionnaires Familiaux Silica

Rencontre avec les Actionnaires Familiaux Silica Rencontre avec les Actionnaires Familiaux Silica An Nuyttens, Présidente Silica An Nuyttens Presidente de Solvay Silica De nationalité belge, An Nuyttens est titulaire d un Master Ingénieur Civil en Génie

Plus en détail

Advancing food sciences, IMPROVING HEALTH

Advancing food sciences, IMPROVING HEALTH Advancing food sciences, IMPROVING HEALTH De la sécurité alimentaire à la nutrition et la santé La sécurité alimentaire et la nutrition présentent des enjeux majeurs de santé publique et font aujourd hui

Plus en détail

Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert

Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert Prévention et Eco Conception des emballages : Les services et outils àdestination des adhérents du Point Vert Syctom 9 décembre 2010 Jan Le Moux Directeur Prévention Eco Emballages mai 2010 ECO EMBALLAGES

Plus en détail

SPECIALISATION QUALIPACK «Emballages et qualité des aliments»

SPECIALISATION QUALIPACK «Emballages et qualité des aliments» Département Sciences des Aliments, Nutrition UP: Nutrition et Toxicologie Alimentaire SPECIALISATION QUALIPACK «Emballages et qualité des aliments» Isabelle SEVERIN/Marie-Christine CHAGNON 20 décembre

Plus en détail

Comment se préparer à la certification

Comment se préparer à la certification Comment se préparer à la certification Intervenant : Laurent DENEUVE ACTALIA Villers-Bocage Tél. 02.31.25.43.00 Mail : l.deneuve@actalia.eu ACTALIA en quelques mots (www.actalia.eu) Institut Technique

Plus en détail

Quelques éléments du programme R&D du PARM au service du secteur agroalimentaire. 4 novembre 2009

Quelques éléments du programme R&D du PARM au service du secteur agroalimentaire. 4 novembre 2009 Quelques éléments du programme R&D du PARM au service du secteur agroalimentaire 4 novembre 2009 Son intervention Missions d intérêt général Des programmes d actions collectives bénéficiant d aides publiques

Plus en détail

La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération. Nantes 3 et 4 décembre 2013

La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération. Nantes 3 et 4 décembre 2013 La dimension internationale dans l enseignement supérieur : mobilité et coopération Nantes 3 et 4 décembre 2013 Attention Toutes les informations mentionnées dans cette présentation sont susceptibles d

Plus en détail

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. e n v i r o n n e m e n t IKOS Environnement, faire du déchet d aujourd hui l énergie et la

Plus en détail

Walki Pack. Protection optimale avec un minimum de matières premières

Walki Pack. Protection optimale avec un minimum de matières premières Walki Pack Protection optimale avec un minimum de matières premières Qu est-ce que Walki Pack? Nature de supports carton Walki a développé une gamme de cartons barrière pour le segment du carton plat.

Plus en détail

2/ Descriptif de projet

2/ Descriptif de projet 3. So Fizz 2/ Descriptif de projet Titre du projet : So Fizz Domaine(s) concerné(s) Commercial, marketing Comportemental Technologique Résumé du projet A travers ce projet, nous proposons l eco-conception

Plus en détail

Solutions innovantes de revêtements composites autolubrifiants: la voie des céramiques à matrice organique

Solutions innovantes de revêtements composites autolubrifiants: la voie des céramiques à matrice organique Solutions innovantes de revêtements composites autolubrifiants: la voie des céramiques à matrice organique 4 IÈME SEMINAIRE BODYCOTE/ AIR LIQUIDE LYON, 16 ET 17 OCTOBRE 2014 2 Salariés répartis sur 18

Plus en détail

PILOTAGE DU PROCESS OENOLOGIQUE

PILOTAGE DU PROCESS OENOLOGIQUE PILOTAGE DU PROCESS OENOLOGIQUE Présentation de notre solution de pilotage SCALYA 16/11/2015 1 VIVELYS EN QUELQUES MOTS 01 UNE APPROCHE GLOBALE POUR UN ACCOMPAGNEMENT OPTIMUM NOTRE MÉTIER Construire avec

Plus en détail

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS jlb Développement SAS JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION jlb Développement SAS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION PRÉSENTATION Groupe en pleine

Plus en détail

Séminaire des Doctorants «Ecotechnologies» de l ARC ENVIRONNEMENT RHONE-ALPES. STIMULATION et MAÎTRISE ÉLECTROCHIMIQUE DE LA BIOREMÉDIATION DES EAUX

Séminaire des Doctorants «Ecotechnologies» de l ARC ENVIRONNEMENT RHONE-ALPES. STIMULATION et MAÎTRISE ÉLECTROCHIMIQUE DE LA BIOREMÉDIATION DES EAUX Séminaire des Doctorants «Ecotechnologies» de l ARC ENVIRONNEMENT RHONE-ALPES STIMULATION et MAÎTRISE ÉLECTROCHIMIQUE DE LA BIOREMÉDIATION DES EAUX Doctorant Lucas JOBIN Thèse financée par Région Rhône-Alpes

Plus en détail

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation

FORMATIONS. Europe. Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation FORMATIONS Europe Pour plus d infos : www.inet.cnfpt.fr / rubrique Espace formation 1. Démocratie locale, participation des citoyens : enjeux et réponses européens NOUVEAU p.2 2. Europe : actualité et

Plus en détail

Bilan de l activité 2012

Bilan de l activité 2012 FONDS DES FILIERES VITICOLE ET CIDRICOLE POUR LA PROMOTION, LA RECHERCHE ET LE DEVELOPPEMENT Bilan de l activité 2012 23 janvier 2013 Conseil spécialisé 1 Le ministre de l Agriculture à la filière viticole.

Plus en détail

Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli

Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli Focus méthodologique sur la mise en place d'une veille partenariale L expérience du CD P. Bartoli Intervention lors des Rencontres IST 2014 - Montpellier Alexandra Coppolino 16/12/2014 Sommaire Présentation

Plus en détail

Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013. Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie

Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013. Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie Présentation Clean Tuesday - Octobre 2013 Le cabinet de conseil en compétitivité énergétique pour l industrie Okavango en bref Qui sommes nous? Okavango est un cabinet de conseil innovant (statut JEI)

Plus en détail

Le metier d Ingenieur. Augustin Pommeret Laurent Schmitt, GM Tendering

Le metier d Ingenieur. Augustin Pommeret Laurent Schmitt, GM Tendering Le metier d Ingenieur Augustin Pommeret Laurent Schmitt, GM Tendering Contents 1. C est quoi un Ingenieur? 2. Fonctions et Evolution 3. Comment devenir ingenieur en France? 4. Comment devenir ingenieur

Plus en détail

Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux

Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux Les matières plastiques, recyclabilité et écoconception Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux Frédéric Ruch- Cetim-Cermat

Plus en détail

GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol.

GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol. PRESENTATION DE LA SOCIETE GL BIOCONTROL GL BIOCONTROL Le Mas Bas CIDEX 1040 30 250 ASPERES GSM : +33 (0)6 81 71 31 83 - Fax : +33 (0)9 55 25 40 31 Email : contact@gl-biocontrol.com - Web : www.gl-biocontrol.com

Plus en détail

Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions

Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions d o s s i e r d e p r e s s e 1 / 2 Verre Avenir Chiffres, enjeux et missions Verre Avenir Verre Avenir l organisme en charge de la promotion du verre d emballage «En 2010, les ventes de bouteilles se

Plus en détail

Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives

Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives Plastiques biosourcés, plastiques recyclés : état des lieux et perspectives Vincent Colard Chargé de mission environnement ELIPSO 1 Les chiffres clés de l industrie de l emballage plastique et souple -

Plus en détail

Recyclabilité et écoconception de vos emballages

Recyclabilité et écoconception de vos emballages Recyclabilité et écoconception de vos emballages Fost Plus vous accompagne Ensemble Trions bien Recyclons mieux 2 pour une conception optimale de vos emballages Vous cherchez à optimiser vos emballages

Plus en détail

Formations en. éco-conception Catalogue 2014

Formations en. éco-conception Catalogue 2014 Formations en Catalogue formations éco-conception 2013 éco-conception Catalogue 2014 1 Présentation d ENVOLEA ENVOLEA est une société de conseil industriel, d études et de formation en écoconception et

Plus en détail

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge

La construction durable : quelle stratégie d innovation d. Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge La construction durable : quelle stratégie d innovation d? Pascal Casanova, Directeur R&D, Lafarge Le béton est le matériau le plus utilisé sur la planète après l eau et le plus largement disponible Materials

Plus en détail

FINANCEMENT DE L INNOVATION - 06 Juin 2013

FINANCEMENT DE L INNOVATION - 06 Juin 2013 FINANCEMENT DE L INNOVATION - 06 Juin 2013 Réformes suite à la Loi de finances 2013 Arnaud UFLONT - Consultant en financement de l innovation Crédit d Impôt Recherche Depuis 2008, il est devenu la première

Plus en détail

Colloque COMES 16.10.2012 Philippe Tuzzolino Directeur Environnement Groupe

Colloque COMES 16.10.2012 Philippe Tuzzolino Directeur Environnement Groupe Métaux stratégiques : L approche pour Orange Colloque COMES 16.10.2012 Philippe Tuzzolino Directeur Environnement Groupe Présentation du projet Porteurs Dirigé par Philippe Tuzzolino, QRSE avec Orange

Plus en détail

Cosmétiques? Programme et Compte-Rendu. Comment Lancer et Développer une Gamme de. 2 ème Formation Interactive et Personnalisée

Cosmétiques? Programme et Compte-Rendu. Comment Lancer et Développer une Gamme de. 2 ème Formation Interactive et Personnalisée Société Française des Antioxydants 2 ème Formation Interactive et Personnalisée Comment Lancer et Développer une Gamme de Cosmétiques? Mercredi 20 Novembre 2013, Paris Programme et Compte-Rendu 1 ère Formation

Plus en détail

Dossier de presse LabEx SOLSTICE

Dossier de presse LabEx SOLSTICE Dossier de presse LabEx SOLSTICE Le Centre de Recherche RAPSODEE de l Ecole des Mines d Albi partie prenante du Laboratoire d'excellence "SOLSTICE» (SOLaire : Science, Technologie, Innovation pour la Conversion

Plus en détail

Ecole Supérieure d Ingénieursd en Emballage et Conditionnement

Ecole Supérieure d Ingénieursd en Emballage et Conditionnement Ecole Supérieure d Ingénieursd en Emballage et Conditionnement MaJ 23-03-04 ESIEC 1 Historique 1981 Maîtrise de Sciences et Techniques en Emballage et Conditionnement 1983 Les 13 premiers diplômés MST

Plus en détail

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe Sommaire Le dispositif Point Vert et vous Les fondamentaux de l éco-conception des emballages L accompagnement proposé par Adelphe Les pistes d actions et les expériences des entreprises Sommaire Le dispositif

Plus en détail

Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Smart Solar Energy

Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Smart Solar Energy Solaire Thermique Industriel : Une énergie renouvelable rentable Dr. Matthieu Martins Responsable Recherche & Innovation Congres européen: Eco-technologie pour le futur 14 juin 2012 Contexte et enjeux

Plus en détail

«Nouveaux» traitements pour polluants émergents

«Nouveaux» traitements pour polluants émergents «Nouveaux» traitements pour polluants émergents Valérie HEQUET Colloque IMT «Ressources naturelles et environnement» les 5 et 6 Novembre 2014, Paris Laboratoire GEPEA UMR CNRS 6144 Unité Mixte de Recherche

Plus en détail

Séminaire UMR IATE Montpellier, 14 mai 2013

Séminaire UMR IATE Montpellier, 14 mai 2013 Séminaire UMR IATE Montpellier, 14 mai 2013 Les enjeux des systèmes alimentaires dans une vision prospective Jean Louis Rastoin Chaire UNESCO et réseau Unitwin en Alimentations du monde, Montpellier SupAgro

Plus en détail

Les rendez-vous des métiers de l environnement

Les rendez-vous des métiers de l environnement Technicien d exploitation secteur Énergie Responsabilités, travail en équipe, diversité des missions, autonomie. Le technicien d exploitation Énergie intègre une équipe qui assure la maintenance préventive

Plus en détail

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014

«Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D. Expernova Université d été GFII 11-09-2014 «Innovation Intelligence» La valorisation des données massives au service des partenariats R&D Expernova Université d été GFII 11-09-2014 [Une tendance forte à l Open Innovation ] «Le monde est devenu

Plus en détail

Optimiser le dispositif des AMM

Optimiser le dispositif des AMM Avril 2010 RECONNAISSANCE MUTUELLE EUROPEENNE Optimiser le dispositif des AMM Légumes de France Légumes de France : Syndicat national majoritaire des producteurs de Légumes de France. Représente l ensemble

Plus en détail

Sûreté alimentaire. Quelles innovations pour la maîtrise des contaminants et l'authentification des produits agricoles et alimentaires?

Sûreté alimentaire. Quelles innovations pour la maîtrise des contaminants et l'authentification des produits agricoles et alimentaires? Sûreté alimentaire Quelles innovations pour la maîtrise des contaminants et l'authentification des produits agricoles et alimentaires? > 13 & 14 novembre 2013 > Montpellier SupAgro INRA www.rencontres-qualimediterranee.fr

Plus en détail

Colloque IFV Sud-Ouest

Colloque IFV Sud-Ouest Colloque IFV Sud-Ouest Vin blanc et protéines Optimisation de l utilisation de la bentonite : intérêt des collages sur moût pour préserver l aromatique des vins SAUVAGE François-Xavier UMR 1083 Sciences

Plus en détail

ceradry La maîtrise du séchage

ceradry La maîtrise du séchage ceradry La maîtrise du séchage L assurance d un procédé maîtrisé dans sa globalité Caractérisation Simulation Optimisation Conception Réalisation SAV Formation Des ressources humaines Solène LE BRAS Pascal

Plus en détail

La Plateforme GALA. Un projet régional structurant. avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique CPER 2007-2013

La Plateforme GALA. Un projet régional structurant. avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique CPER 2007-2013 La Plateforme GALA Un projet régional structurant CPER 2007-2013 avec le pôle Cancer-Bio-Santé pour la recherche et l'innovation en galénique Labellisé en avril 2009 Plateforme GALA : quel rôle? Principe

Plus en détail

Production. Qualité Maintenance. Les objectifs de la formation. En fonction du parcours. Responsable. Responsable

Production. Qualité Maintenance. Les objectifs de la formation. En fonction du parcours. Responsable. Responsable Les objectifs de la formation Apporter les moyens de faire face aux évolutions de l emploi dans les industries alimentaires à un niveau de qualification intermédiaire entre technicien et ingénieur, Former

Plus en détail

Développement d une nouvelle gamme de purs jus de raisin & Création d une filière «jus de raisin» - Projet -

Développement d une nouvelle gamme de purs jus de raisin & Création d une filière «jus de raisin» - Projet - Développement d une nouvelle gamme de purs jus de raisin & Création d une filière «jus de raisin» - Projet FIJUS-R@isol - Symposium Fruit&Veg Processing, Avignon 18-21 Avril 1 Foulon-Sopagly: Élaborateur

Plus en détail

Walki Flex. Souplesse de conditionnement

Walki Flex. Souplesse de conditionnement Walki Flex Souplesse de conditionnement Walki Flex solutions pour des emballages fonctionnels Les exigences majeures liées au conditionnement d aliments et de produits pharmaceutiques concernent l hygiène,

Plus en détail

Valorisation métallurgique des boues d usinage - Projet VALBOM

Valorisation métallurgique des boues d usinage - Projet VALBOM Page 1 Valorisation métallurgique des boues d usinage - Projet Congrès «Ecotechnologies pour le futur» Atelier Le Recyclage en faveur de l éco conception des produits de demain Lille - Jérôme RIBEYRON

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE

MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE MASTER (LMD) INGENIERIE DE LA SANTE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : BIOLOGIE SANTE Spécialité : METIERS DE LA SANTE ASSOCIES

Plus en détail

Une philosophie de partage Au cours de ces dernières années, le vin de qualité a obtenu une bonne réputation que ce soit au niveau de la vente au

Une philosophie de partage Au cours de ces dernières années, le vin de qualité a obtenu une bonne réputation que ce soit au niveau de la vente au Une philosophie de partage Au cours de ces dernières années, le vin de qualité a obtenu une bonne réputation que ce soit au niveau de la vente au détail ou de la consommation sur place. Cependant, de nouvelles

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL «COSMETOLOGIE & PLASTURGIE»

GROUPE DE TRAVAIL «COSMETOLOGIE & PLASTURGIE» GROUPE DE TRAVAIL «COSMETOLOGIE & PLASTURGIE» " Pour une filière de l industrie de la cosmétique forte en France " Sommaire 1. L emballage : rarement inerte... 2 2. La nouvelle réglementation cosmétique...

Plus en détail

Direction de la production de l eau potable MISE AUX NORMES DES USINES DE PRODUCTION D EAU POTABLE (PROJET MNU)

Direction de la production de l eau potable MISE AUX NORMES DES USINES DE PRODUCTION D EAU POTABLE (PROJET MNU) Direction de la production de l eau potable MISE AUX NORMES DES USINES DE PRODUCTION D EAU POTABLE (PROJET MNU) Mise MISE aux AUX normes NORMES des usines DES (MNU) USINES (MNU) 1.0 Présentation d ensemble

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Le développement durable en action

Le développement durable en action Le développement durable en action Medline s engage! Notre mission est de fournir des produits et des services de qualité aux professionnels de santé ainsi qu aux utilisateurs finaux, optimiser la prise

Plus en détail

Inertys Pressurage sous gaz inerte. UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1

Inertys Pressurage sous gaz inerte. UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1 Inertys Pressurage sous gaz inerte UFOE Provence 12 mars 2009 Page 1 Gestion de l oxygène Les travaux scientifique ont mis en évidence l importance de la maîtrise de l oxygène dans l élaboration d un vin

Plus en détail

Projet BioViVe Biomasse Viticole pour les fours de Verrerie

Projet BioViVe Biomasse Viticole pour les fours de Verrerie Projet BioViVe Biomasse Viticole pour les fours de Verrerie Séminaire Bioénergies Sud 17/11/2011 Nicholas Harris Verallia (Saint-Gobain Pôle Conditionnement) 1 Contexte et origine Le Comité Interprofessionnel

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

Centre International des eaux-de-vie et boissons spiritueuses

Centre International des eaux-de-vie et boissons spiritueuses Centre International des eaux-de-vie et boissons spiritueuses DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES CYCLE 2008/2009 Contact Quitterie Fourquet q.fourquet@ciedv.org L ART DE LA DEGUSTATION F1a - Dégustation Cette

Plus en détail

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché?

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? 3 Principaux objectifs de l atelier Partager les ambitions de l axe Innovation technologique, transfert et KET de la SRI SI visant à

Plus en détail

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 Le Financement des Start-Ups Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 3 Table des matières Les services de PwC Situation des marchés de financement Stratégie de financement 4 Notre organisation

Plus en détail

SCIENCES DU MEDICAMENT

SCIENCES DU MEDICAMENT SCIENCES DU MEDICAMENT Présentation : Le Master Mention Sciences du Médicament de Montpellier s appuie sur une forte expérience de formation dans le domaine du médicament et des produits de santé de l

Plus en détail

ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION

ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION ALLOCATION D ACTIFS ALLOCATION D ACTIFS PROCESS DE GESTION L'allocation d'actifs représente la stratégie de répartition des actifs financiers au sein d'un portefeuille. Le montant investi est divisé entre

Plus en détail

Consommables d impression haute qualité

Consommables d impression haute qualité Consommables d impression haute qualité L alternative UPrint Une alternative aux cartouches d origine Un minimum de 30% de marge Un positionnement haut de gamme Une gamme couvrant un large parc d imprimantes

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

Comment déguster des baies de raisin?

Comment déguster des baies de raisin? Comment déguster des baies de raisin? Application au Cabernet franc de Loire Philippe Chrétien IFV Pôle Val de Loire Centre - philippe.chretien@vignevin.com Introduction La qualité du vin est une forte

Plus en détail

PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I)

PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I) PRÉSENTATION DES AXES DE RECHERCHE DU LGP2 (I) École Française de Papeterie et des Industries Graphiques Laboratoire LGP2 UMR-CNRS 5518 EFPG, Domaine Universitaire, BP 65, 38402 Saint-Martin-d Hères Cedex

Plus en détail

Modalités de Contrôle des Connaissances A partir de septembre 2014

Modalités de Contrôle des Connaissances A partir de septembre 2014 Master 1 semestre 1 1 2 3 4 5 6 Intitulé précis de l Communication, bases de données et projet professionnel personnel Domaine Sciences, Techniques et Santé 1 Session 1 / Contrôle continu Note plancher

Plus en détail

L innovation. PME en 2009. dans les SYNTHÈSE SECTORIELLE. EmballageConditionnement

L innovation. PME en 2009. dans les SYNTHÈSE SECTORIELLE. EmballageConditionnement L innovation SYNTHÈSE SECTORIELLE dans les PME en 009 EmballageConditionnement Av a n t - p r o p o s OSEO est une entreprise publique dont la mission répond à une ambition nationale de premier plan :

Plus en détail

MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE

MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE 1 MISE EN CONTEXTE: CHARTE DES MATIÈRES RECYCLABLES DE LA COLLECTE SÉLECTIVE Qu est ce que c est? cest? La Charte des matières recyclables indique les matières que les citoyens peuvent déposer dans leur

Plus en détail

Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français

Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français Rappel historique Héritière d une longue expérience, les origines de notre société remontent à la Compagnie

Plus en détail

La pétrochimie à Feluy De la recherche à la production

La pétrochimie à Feluy De la recherche à la production La pétrochimie à Feluy De la recherche à la production Le Centre de Recherche L excellence de la recherche, la performance du développement e-mail : research-feluy@total.com Total Petrochemicals Research

Plus en détail

La Française PEA Flex

La Française PEA Flex Accédez à la gestion flexible Patrimoine Flexible PEA Flex De la souplesse pour votre épargne Des marchés financiers incertains Une exposition figée aux marchés actions peut générer une performance décevante.

Plus en détail

Sud Expert Plantes Développement Durable. Thème COSMETOPEE ---------- 12 participants 8 pays. SEP 2D -Cosmétopée -Restitution session du 11 juin 2012

Sud Expert Plantes Développement Durable. Thème COSMETOPEE ---------- 12 participants 8 pays. SEP 2D -Cosmétopée -Restitution session du 11 juin 2012 Sud Expert Plantes Développement Durable ---------- 12 participants 8 pays PREMIERE REFLEXION: Colloque Cosmétopée Février 2012 à Chartres OBJECTIFS DU COLLOQUE PermettreauxacteursdelaCosmeticValleyetduprogrammeSudExpertPlantes(SEP)de

Plus en détail

L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE

L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE L éco-conception entre donneur d ordres et PME ou comment changer nos habitudes dans l évaluation des technologies en aéronautique Projet CORINE EcoMundo, Fangcun ZHOU 1 Présentation du Projet CORINE Conception

Plus en détail

Le packaging : un défi à relever pour l'agroalimentaire en Océan Indien

Le packaging : un défi à relever pour l'agroalimentaire en Océan Indien Le packaging : un défi à relever pour l'agroalimentaire en Océan Indien Mardi 25 Novembre 2014, Salle Mazarin, Hôtel Colbert, Antananarivo Sunita J SANTCHURN, Université de Maurice Mathieu WEIL, CIRAD

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014

Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014 Organisé par Lab s Dating 56 Rencontre Entreprises et Laboratoires de l Université de Bretagne-Sud 17 octobre 2014 Pascal Berruet Vice Président Relations Socio Economiques et industrielles L Université

Plus en détail

L OHM «Littoral méditerranéen»

L OHM «Littoral méditerranéen» Séminaire de lancement du Labex DRIIHM Paris, 12 avril 2013 L OHM «Littoral méditerranéen» Un outil de la recherche pour éclairer les défis écologiques et les enjeux sociaux de la maîtrise de l urbanisation

Plus en détail