D o s s i e r r e l a t i f a u c o n s e i l m u n i c i p a l d u 0 4 n o v e m b r e

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "D o s s i e r r e l a t i f a u c o n s e i l m u n i c i p a l d u 0 4 n o v e m b r e 2 0 1 3"

Transcription

1 D i r e c t i o n g é n é r a l e d e s s e r v i c e s Pôle juridique Joëlle Amiguet: mailto: D o s s i e r r e l a t i f a u c o n s e i l m u n i c i p a l d u 0 4 n o v e m b r e Convocation pour la séance du 04 novembre 2013 page 2 Ordre du jour détaillé de la séance du 04 novembre 2013 et Notes de synthèse des délibérations, conformément aux dispositions de l article L du Code Général des Collectivités Territoriales.. page 3 Compte rendu des décisions du maire prises entre le 09 septembre 2013 et le 21 octobre page 15 Information concernant les consultations en cours ou à lancer supérieures à H.T, conformément aux dispositions de l article 8 A.1 du guide de la commande publique approuvé par délibération du 6 février 2012 page 18 Procès-verbal de la séance du conseil municipal du 16 septembre page 19 1

2 Direction générale des services DGS/JFB/JAT Le 29 octobre 2013 Convocation Séance du Conseil Municipal Je vous prie de bien vouloir assister à la séance du Conseil Municipal qui se déroulera à l hôtel de ville : Le lundi 04 novembre 2013 à 17h30, au lieu habituel de ses séances. Vous trouverez joints à cette convocation l ordre du jour de la séance contenant l ensemble des notes explicatives de synthèse sur les affaires soumises à délibération, la liste des décisions du Maire prises en application de l article L du Code Général des Collectivités Territoriales, une information concernant les consultations en cours ou à lancer supérieures à H.T ainsi que le procèsverbal de la séance du 16 septembre Je vous prie d agréer, Mesdames, Messieurs, l expression de mes salutations les meilleures. Le Maire, Marie-Christine Tardy 2

3 CONSEIL MUNICIPAL DU 4 novembre 2013 ORDRE DU JOUR DETAILLE ET NOTES DE SYNTHESE des délibérations, conformément aux dispositions de l article L du Code Général des Collectivités Territoriales Commission Administration Générale - Economie - Finances 1. Débat d'orientations budgétaires Rapporteur : Damien GUIGUET Débat d orientations budgétaires Un contexte économique toujours aussi tendu L année 2014 est une année particulière, marquée par une période électorale dans un contexte économique très tendu avec de surcroit les inconnues qu apportent les nombreuses réformes en cours (territoire, fiscalité, retraite, rythmes scolaires.) décidées unilatéralement par l Etat mais qui aboutissent immanquablement à alourdir dès à présent le poids qui pèse sur les finances des collectivités locales. A/ Indicateurs économiques : projet de loi de finances 2014 déficit public de 3.6% du PIB (supérieur à 3.7% en 2013) prévisions de croissance de 0.9% du PIB (0,1% en 2013) prévisions inflation hors tabac de 1.3% (0.8% en 2013) réduction de 15 milliards des dépenses publiques (effort structurel de 1%) dont 1,5 milliards de dotations supprimées aux collectivités territoriales hausse des cotisations retraite sur la part salariale (+ 0,15% pour le privé et 0.06% pour le public) diminution du plafond général du quotient familial de à hausse de la TVA o taux normal relevé de 19,6% à 20% o taux intermédiaire relevé de 7% à 10% (transport, restauration, alimentation préparée ) o taux réduit abaissé de 5,5 à 5% (alimentaire, cantine scolaire, livres, énergie ) B/ La traduction des principaux indicateurs et des réformes nationales sur le plan local La refondation de l école, le contexte socio-économique (égal accès des enfants à la cantine, composition des familles ) et l attractivité de nos services périscolaires actuels nécessitent dès la rentrée scolaire 2013 une adaptation de l offre communale. Impact financier sur la refondation de l école mise en place à partir de la rentrée 2014 à Meylan : Cout du personnel périscolaire (animateurs, ATSEM ) estimé autour de euros ( euros sur 4 mois en 2014) Cout de fonctionnement (locaux, prestataires extérieurs, matériel.) en cours d estimation La réduction du déficit public par la forte diminution des concours aux collectivités territoriales (1,5 milliards) va se traduire principalement par une baisse des dotations et compensations fiscales directes (dont FCTVA). Selon le projet de loi de Finances 2014, la participation à l effort partagé de 3

4 maîtrise des dépenses publiques qui résulte du Pacte de confiance et de la responsabilité établi avec l Etat en juillet 2013, représente une baisse directe des recettes totales de 0.7% pour les collectivités. A cette baisse directe devrait s ajouter une baisse des subventions et dotations entre collectivités et le renforcement du système de péréquation verticale et horizontale. C/ L avenir de la Communauté d agglomération Grenoble Alpes Métropole Le périmètre géographique et des compétences sont en pleines évolutions, posant énormément de question par rapport à la fiscalité et aux transferts de charges : Fusion : A partir du 01 janvier, nous assistons à la création d un nouvel EPCI issu de la fusion de Grenoble Alpe Métropole, de la Communauté de Commune des Balcons Sud de Chartreuse et de la Communauté de Commune du Sud Grenoblois. Cette fusion va entrainer des questionnements sur les compétences non obligatoires non communes aux 3 entités, en particulier la compétence Petite Enfance. Evolution de Grenoble Alpes Métropole en Métropole dans le cadre du projet de loi «de modernisation de l action publique territoriale et d affirmation des Métropoles» en cours de discussion en ce moment à l Assemblée Nationale. A ce jour le futur statut de la Metro n est pas encore connue, ni de ce fait les compétences obligatoires qu elle devrait prendre ( voirie, eau, PLU, ) avec les transferts de charge et de personnels afférant dans un calendrier non encore déterminé. Sur la politique culturelle : enquête en 2012 et préconisations en 2014, après le renouvellement de l exécutif Sur les équipements nautiques (23 sur l agglomération) : état des lieux automne 2012, diagnostic avec scenarii d interventions communautaires printemps 2013, schéma directeur «pouvoir nager» fin 2013, plan de mandat Les orientations budgétaires proposées Dans ce contexte, Meylan va devoir faire face à une hausse importante de ses dépenses de structure en lien certes avec son périmètre de service public, liés à ses propres décision, mais aussi en subissant des charges exogènes. Des réflexions sont d ores et déjà en cours, mais dans l attente des élections, il a été décidé que le budget 2014 sera voté en décembre 2013 et ne sera que la traduction de la poursuite de nos actions quotidiennes au service des Meylanais et celle du bon entretien de notre important patrimoine communal. Les orientations budgétaires se fondent donc toujours sur les priorités des meylanais avec la poursuite de la politique de proximité menée depuis le début du mandat (fonctionnement) et la limitation des investissements à l entretien de notre important patrimoine. A/ Economie : priorité à l emploi Poursuite de la redynamisation d Inovallée Lancement de la 1 ère tranche de travaux sur «Malacher Sud» et suivi de la cession foncière de la 2ème tranche «bâtiment signal» : environ 14500m² de shon, 100% économie. Suite de l appel à projet sur «Chemin des Clos» : environ m², 40% économie - 60% habitat. Poursuite des études sur le secteur Taillefer. Poursuite des études sur Malacher Nord (économie et habitat). Lancement des travaux de réhabilitation des espaces verts suite au concours d idées. Envol de la pépinière d entreprises «Tarmac». Maintenir le soutien aux associations qui agissent pour l emploi Maison des Initiatives et de l Emploi / Mission Locale Jeunes / Inovallée... B/ Action sociale : priorité aux personnes âgées et à la lutte contre la précarité Maintenir la subvention au CCAS Soutenir les associations qui participent au bien être des ainés et aux actions solidaires 4

5 Poursuite d une politique de tarification favorisant l accès aux services publics essentiels (restauration scolaire ). C/ Education : priorité à la réussite éducative des jeunes meylanais Mettre en œuvre la réforme liée aux nouveaux rythmes scolaires à partir de septembre 2014 en mobilisant et en réaffectant des crédits pour le financement des activités et en organisant les activités périscolaires en lien avec les acteurs éducatifs (personnel communal, CINE, associations, bénévoles, ). Maintenir le niveau d accueil de la petite enfance. Développer les partenariats en direction de la jeunesse. Finaliser le rapprochement du Point Info Famille, de la crèche familiale et du LAEP au multiaccueil des Aiguinards. Réfléchir au devenir du groupe scolaire des Buclos. D/ Cadre de vie : priorité au respect des équilibres urbanistiques Veiller au respect des principes du PLU : maintenir l équilibre urbanistique et environnemental de Meylan. Assurer un haut niveau de service dans le domaine de l entretien et de la propreté de l espace public. Tranquillité publique : assurer une présence plus marquée sur le terrain. Réorganiser la politique de prévention via les actions de médiation en lien avec la réorganisation du service de Police. E/ Sport : priorité à l évolution des besoins et du contexte Poursuivre la réflexion de la place du sport dans l aménagement annoncé des rythmes scolaires. Maintenir une politique sportive en direction des clubs de haut niveau et soutenir les associations qui participent au bien être des aînés. F/ Culture : priorité à la modernisation et au redéploiement de l offre Finaliser le plan de modernisation de la lecture publique et de la bibliothèque des Béalières. Participer à la mise en place de la réforme des rythmes scolaires et adapter le fonctionnement des bibliothèques et du conservatoire. Accompagner l Hexagone dans ses projets de redéploiement de son offre culturelle, en lien avec les Tutelles et les partenaires (Etat, Région, Métro, Département). Poursuivre la réflexion en cours sur la mise en cohérence de la politique municipale en termes d enseignement artistique et musicale avec l association EMGB. G/ Logement : priorité à la diversité Poursuite du soutien aux opérations de logements sociaux en cours Suivi des futures opérations de logements et d aménagement urbain en lien avec le PLU et les objectifs de PLH dans les zones de mixité Habitat/Economie sur Inovallée : Malacher Nord, Chemin des Clos, Taillefer, Mini-Parc (Projet de ville). Prise en compte de l impact du nouveau mode de calcul de la pénalité SRU (soutien à des opérations plus diffus...). Etude des garanties d emprunt dans les opérations de logements sociaux en lien avec la compétence Métro (PSLA ). H/ Développement durable : priorité aux économies d énergie Poursuivre l aide à l opération Mur/Mur pilotée par la Métro (Réhabilitation pour économies d énergie). Poursuivre l opération de rénovation de l éclairage public. 5

6 Mise en place d un contrat de performance énergétique sur le patrimoine communal pour accentuer les efforts en matière de gestion de l énergie en diminuant les consommations et en optimisant les travaux de mises en conformité. I/ Mutualisations Intégrer et développer les mutualisations des services techniques et des missions supports avec d autres entités (Syndicats, CCAS, SPLA ). Réfléchir à la mutualisation du CINE avec les autres partenaires. 3. Une politique de gestion rigoureuse et recentrée sur les priorités des meylanais qui permet de préserver les grands équilibres financiers Objectifs d équilibres financiers A/ Budget principal Contenir la hausse des dépenses de fonctionnement (hors charges financières) en-deçà de 28 millions, en intégrant les effets des réformes règlementaires (retraite, temps scolaire, ) et la hausse de la TVA. Préserver une progression des recettes de fonctionnement sans augmenter la politique fiscale communale et en intégrant une baisse des dotations, soit autour de 31,5 millions d euros Contenir l annuité de la dette directe à 3,5 millions (dont 1 million en frais financiers) en poursuivant une gestion active de dette et de trésorerie Dans ce contexte, le niveau d épargne diminue et devrait se situer autour de : Taux d épargne de gestion : 11% (Recettes-dépenses de fonctionnement) Taux d épargne brute : 7.5% (épargne de gestion frais financiers) Taux d épargne nette : 0.5% (épargne brute remboursement capital de la dette) Sur l Investissement, Limiter et recentrer l effort d équipement sur l entretien du patrimoine et la finalisation des projets engagés entre 3 et 4 millions avec o une stabilité de recettes fiscales liées aux opérations réalisées antérieurement (FCTVA et TA) o un recours à l emprunt limité à 1 million o la cession de la tranche 2 de Malacher Sud Sur la dette, Diminuer l encours de dette directe autour de 24 millions Maitriser la dette garantie liée aux opérations de logements sociaux et de redynamisation de la zone Inovallée en plafonnant l annuité garantie autour de euros B/ Budget annexe eau potable Limiter le programme de renouvellement du réseau d eau potable en lien avec les opérations de voiries autour de financé exclusivement par la surtaxe, en conformité avec la prospective financière conjointe avec résorption du déficit antérieur (93 K au CA 2012). C/ Budget annexe Inovallée Suivi des opérations de portage foncier sur Chemin des Clos, Taillefer, Malacher Nord, Mini- Parc Etude du transfert du portage foncier en lien avec les opérations d aménagement à venir audelà de 2014 : Malacher Nord, Mini-Parc Remboursement de la dette via les cessions prévues sur 2014 et le transfert du foncier restant le cas échéant ou à défaut étudier une prolongation de 2 années de portage Stocks valorisés à hauteur de 1,8 M, pour 1,5 M d encours de dette anticipé au 31/12/2013 D/ Budget annexe Bas Charlaix Toujours en sommeil, en lien avec les travaux du SYMBHI (fin 2016). Stocks valorisés à hauteur de 1,122 M. 6

7 Annexe : Présentation au conseil municipal avec les tableaux des équilibres budgétaires La présentation power-point du débat d'orientations budgétaires 2014 est disponible en cliquant sur le lien suivant : 2. Budget Ville - Décision modificative n Rapporteur : Damien GUIGUET La décision modificative n 4 du budget Ville permet quelques ajustements budgétaires, des transferts de chapitres à chapitres ainsi que la reprise de provision Redevance d Occupation du Domaine Public (RODP). La décision modificative n 4 du budget Ville s équ ilibre donc ainsi : Fonctionnement Investissement Dépenses Recettes Dépenses Recettes Total avant équilibre , , , ,38 Virement à la section d investissement ,97 Virement de la section de fonctionnement Emprunt d'équilibre , ,59 Total équilibré , , , ,00 (Cf. décision modificative détaillée en annexe) 3. Budget Eau - Décision modificative n Rapporteur : Damien GUIGUET La décision modificative n budget Eau permet d ajuster les crédits nécessaires au reversement des salaires sur le budget principal suite à l actualisation des quotités de travail des agents concernés. Elle s équilibre de la manière suivante : Fonctionnement Investissement Dépenses Recettes Dépenses Recettes Total avant équilibre 4 000,00 00, ,00 00,00 Virement entre sections , ,00 Total équilibré 00,0 00, , ,00 (Cf. décision modificative détaillée en annexe 4. Budget Ville - Indemnité de conseil au trésorier principal - Rapporteur : Damien GUIGUET Considérant l arrêté interministériel du 16 décembre 1983 relatif aux indemnités de conseil allouées aux comptables non centralisateurs des services déconcentrés du Trésor Public et vu le décret n du 19 novembre 1982 précisant les conditions d octroi de ces dernières, il est proposé au conseil municipal d accorder l indemnité de conseil au taux de 80 % par an et ce, à partir du 01 septembre 7

8 2013 date de prise de fonction de Madame Eliette LE COZ, inspecteur divisionnaire hors catégorie des Finances Publiques affectée en qualité de responsable du Centre des Finances Publiques de Meylan en remplacement de Monsieur Paul Emile ESTEOULE. 5. Budget Ville - Admission en non valeur - Rapporteur : Damien GUIGUET Monsieur le Trésorier dresse la liste des créances irrécouvrables afin que le conseil municipal puisse se prononcer sur l admission en non valeur de ces créances. L instruction M14 au titre III chapitre premier sur l exécution des recettes prévoit cette procédure. L admission en non valeur est proposée en raison de l insolvabilité des débiteurs, de la caducité des créances, de la disparition des débiteurs ou de l irrécouvrabilité des créances dont le montant est inférieur au seuil des poursuites contentieuses de 30 euros. L admission en non valeur proposée est d un montant de 95,61 euros, elle concerne le titre n 322 de l exercice Les crédits correspondants sont inscrits au budget ville Ces dispositions ont pour objet de dégager le comptable de son obligation de recouvrement de ces créances. Toutefois, il demeure possible de procéder au recouvrement d une créance admise en non valeur si le débiteur peut à nouveau payer. 6. Signature de la convention entre la commune de Meylan et la SOFCAP-SOFCAH - Rapporteur : Damien GUIGUET Le rapporteur rappelle que, en application du règlement européen n 260/2012, les nouveaux instruments de paiement européens remplaceront définitivement leurs équivalents nationaux au plus tard le 1 er février Le prélèvement SEPA (Single European Payment Area) est un Service de Paiement visé aux articles L et L.314-I II du Code monétaire et financier. Le prélèvement SEPA est un prélèvement en euros initié par le créancier sur la base de l autorisation préalable du débiteur formalisée par un mandat. Il s'appuie sur un formulaire unique de mandat, mis à disposition par le créancier et complété et signé par le débiteur, contenant un double mandat : l un donné au créancier de présenter des demandes de prélèvements sur le compte désigné du débiteur, le second donné à la banque du débiteur l autorisant à débiter ledit compte. Le formulaire unique de mandat est conservé par le créancier. Les données relatives à ce mandat sont transmises de façon dématérialisée à la banque du débiteur lors de la présentation du prélèvement SEPA sur le compte du débiteur. Le rapporteur propose de signer une convention tripartite avec SOFCAP-SOFCAH et le comptable du Trésor Public afin de permettre le règlement des cotisations et prestations d assurance par prélèvement et virement SEPA. 7. Détermination des taux pour la procédure d avancement de grade - Rapporteur : Damien GUIGUET Conformément au 2ème alinéa de l article 49 de la loi n du 26 janvier 1984 modifiée, portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique territoriale, il appartient désormais à chaque assemblée délibérante de fixer, après avis du Comité Technique Paritaire (CTP), le taux permettant de déterminer, à partir du nombre d agents remplissant les conditions pour être nommés au grade considéré, le nombre maximum de fonctionnaires pouvant être promus à ce grade. Ce taux peut varier de 0 % à 100 %. Après consultation du CTP du 14 octobre 2013, les propositions sont pour les catégories A et B de 50 % arrondi à l entier inférieur, et pour la catégorie C de 100 %. 8. Créations et suppressions de postes - Rapporteur : Damien GUIGUET Suppression de 46 postes d adjoint d animation de 2 ème classe à temps non complet 9h20 et création de 50 postes d adjoint d animation de 1 ère classe à temps non complet 9h20 du 1 er septembre 2013 au 4 juillet Création d un emploi d avenir à temps complet du 11 septembre 2013 au 10 mars Suppression d un poste d adjoint technique 1 ère classe à temps complet à compter du 1 er octobre 8

9 2013. Création d un poste de rédacteur principal 2 ème classe à temps complet à compter du 1 er octobre Suppression d un poste d attaché territorial à temps complet à compter du 1 er novembre Création d un poste de puéricultrice de classe normale à temps complet à compter du 1 er novembre Suppression d un poste d adjoint administratif 2 ème classe à temps non complet 28h et création d un poste d adjoint administratif 1 ère classe à temps non complet 28h à compter du 1 er décembre Création d un poste d adjoint administratif 2 ème classe à temps complet à compter du 1 er décembre Convention entre le Préfet et la collectivité relative à la mise en oeuvre du processus de verbalisation électronique - Rapporteur : Damien GUIGUET Dans le cadre de la modernisation et du développement des nouvelles technologies, l ère des amendes forfaitaires manuscrites prend fin et se voit remplacée par le Procès-Verbal Electronique (PVE). Les services de l Etat en sont déjà équipés ainsi que de nombreuses polices municipales. La police municipale de Meylan ne doit pas prendre de retard en terme d équipements. Jusqu en fin 2013 les communes peuvent bénéficier d une subvention pour l acquisition des terminaux informatiques sous réserve de la signature d une convention entre la commune et le Préfet. Cette convention est relative à la mise en œuvre du processus de verbalisation électronique. Le montant de l investissement pour deux appareils est de l ordre de euros dont un tiers environ peut être pris en charge par une subvention du fonds d amorçage. Le rapporteur propose d autoriser le Maire à signer la convention entre la commune et le Préfet de l Isère. 10. Avenant n 1 à la convention de délégation du se rvice public d enlèvement, de mise en fourrière, d aliénation des véhicules abandonnés ou en stationnement irrégulier sur le territoire communal - Rapporteur : Damien GUIGUET La société SARL PRAT Service procède à l enlèvement, à la mise en fourrière, et à l aliénation des véhicules abandonnés ou en stationnement irrégulier sur le territoire communal dans le cadre d une convention de délégation de service public. Les tarifs relatifs à ces opérations sont réglementés par arrêté ministériel. L arrêté en question ayant fait l objet d une modification en date du 21 mai 2013, il convient de prendre un avenant à la convention afin de prendre en compte cette modification de tarifs, comme il est prévu à l article 3 de ladite convention. 11. Services de Télécommunications - Signatures des marchés pour le lot 1 : Voix fixe (abonnement T2, communications entrantes & sortantes et services associés), le lot 2 : Voix fixe (abonnements T0/RTC et services associés) et le lot 3 : Flotte mobile - Rapporteur : Damien GUIGUET Une consultation a été lancée le 24 juin 2013 afin de renouveler les marchés de services de télécommunication. Après analyse par les Commissions d Appels d Offres des 2 et 16 octobre 2013, le rapporteur propose d autoriser Madame le Maire : - A signer les nouveaux marchés avec les sociétés suivantes : o Lot n 1 : Voix fixe : Abonnements (T2) communicat ions entrantes et sortantes, services associés des sites de la Ville : Société COMPLETEL sur la base du Devis Quantitatif et Estimatif, non contractuel, d un montant de HT, sur la durée initiale du marché de 2 ans, o Lot n 2 : Voix fixe : Abonnements (T0, RTC) et se rvices associés des sites de la Ville : 9

10 Société ORANGE BUSINESS SERVICES sur la base du Devis Quantitatif et Estimatif, non contractuel, d un montant de HT, sur la durée initiale du marché de 2 ans, o Lot n 3 : Flotte mobile : Société BOUYGUES TELECOM sur la base du Devis Quantitatif et Estimatif, non contractuel, d un montant de HT, sur la durée initiale du marché de 2 ans. 12. Rapport annuel de Grenoble Alpes Métropole sur le prix et la qualité du service public d'assainissement intercommunal de l'agglomération grenobloise pour l'année Rapporteur : Damien GUIGUET Grenoble Alpes Métropole a dressé son rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement intercommunal de l agglomération grenobloise pour l année Communication doit en être faite au Conseil Municipal. Le rapport annuel 2012 de Grenoble Alpes Métropole sur le prix et la qualité du service public d assainissement est disponible en cliquant sur les liens suivants : Version synthétique : Version détaillée : 13. Modification de la composition des commissions municipales - Rapporteur : Marie- Christine TARDY Le rapporteur rappelle que, conformément à l article L du Code Général des Collectivités Territoriales (CGCT) et à l article 6 du règlement intérieur du conseil municipal, trois commissions municipales ont été créées (administration générale-économie-finances, vie locale et urbanismetravaux-environnement) et leurs membres désignés par délibération en date du 26 mai La composition de ces commissions municipales a été modifiée par délibération n /002 du 14 novembre 2011 afin de tenir compte des modifications intervenues au sein du conseil municipal. Suite à la démission du conseil municipal de Monsieur Eric Cheminot à compter du 25 septembre 2013 et à son remplacement par Madame Pascale Rivier-Bergher conformément aux dispositions de l article L270 du code électoral, il convient de procéder à une modification de la composition des commissions municipales afin de tenir compte de ce remplacement, le règlement intérieur du conseil municipal prévoyant un nombre minimum de membres au sein des commissions municipales. Afin de respecter le principe de la représentation proportionnelle au sein des commissions municipales (art du CGCT), le rapporteur propose de remplacer le conseiller municipal démissionnaire par son remplaçant au sein des commissions municipales à savoir Madame Pascale Rivier-Bergher : - Membre titulaire de la commission administration générale-économie-finances. - Membre titulaire de la commission vie locale. - Membre suppléant de la commission urbanisme-travaux-environnement. Commission Vie Locale 14. Adhésions de la commune de Meylan au titre de la bibliothèque municipale - Rapporteur : Josiane JANKOWSKI Il est proposé au Conseil municipal que la Commune de Meylan adhère au titre de la bibliothèque municipale à deux associations : - Le réseau CAREL (Coopération pour l Accès aux Ressources numériques en bibliothèques) : réseau national de compétences et d échanges en matière de documentation électronique pour les bibliothèques publiques, structuré notamment autour un outil collaboratif en ligne. L association propose à ses adhérents : une sélection de ressources adaptées aux bibliothèques de lecture publique, de l information et des formations aux ressources électroniques en partenariat avec les éditeurs, de négocier les offres et les modèles économiques les plus avantageux. 10

11 Montant de l adhésion : 50 euros - L Association des Bibliothécaires Français : a pour but, en dehors de toute orientation politique, philosophique, confessionnelle ou syndicale, de : regrouper les professionnels des bibliothèques ou concernés par le livre et l univers numérique ainsi que les différents supports de culture et d information (libraires, éditeurs, prestataires de services..), établissements ou collectivités (bibliothèques, centres de documentation, mairies), établir un partenariat avec l ensemble de l interprofession du livre et de l information, représenter les bibliothèques françaises auprès des institutions et organismes français, étrangers et internationaux et de favoriser les échanges avec les collègues des autres pays. Montant de l adhésion : 305 euros 15. Subvention exceptionnelle à l APACH M dans le cadre du projet d évolution de l Hexagone, Scène Nationale en Centre National Arts Sciences (CNAS) - Rapporteur : Josiane JANKOWSKI Le rapporteur rappelle au Conseil Municipal que l Hexagone est une Scène Nationale soutenue par la Ville, le Ministère de la Culture et de la Communication, la Région Rhône-Alpes, le Département de l Isère mais aussi Grenoble Alpes-Métropole. Dès 1999 la Ville a demandé au Directeur en place de réfléchir à une évolution du projet artistique de son théâtre, des interrogations apparaissant, au niveau de l Etat, quant au maintien du label «Scène Nationale». Une nouvelle orientation artistique a ainsi été développée autour de la thématique «Arts-Sciences» et est venue s inscrire dans le contrat d objectifs et de moyens conclu entre l Hexagone et l Etat. En 2010, une évaluation rétro-prospective a été réalisée par Monsieur André Mondy, Inspecteur du Ministère de la Culture et de la Communication. Le bilan réalisé à cette occasion a fait apparaître que l Hexagone disposait d une vraie légitimité sur le volet «Arts/Sciences», symbolisée par les contenus et le succès des Rencontres-i mais aussi de l ancrage de cette thématique dans l agglomération grenobloise. Pour autant, ce rapport d inspection relevait également une situation financière difficile et la nécessité d engager sans plus tarder une nouvelle réflexion sur le devenir de la Scène Nationale de Meylan qui restait, jusqu à ce jour, l une des moins bien dotées de France par l Etat. Le rapporteur rappelle que lors du Conseil Municipal du 17 décembre 2012, le Président de l APACH M et le Directeur de l Hexagone ont présenté un projet d évolution de l Hexagone Scène Nationale en Centre National Arts et Sciences (CNAS), projet construit sous l impulsion du Ministère de la Culture et de la Communication avec l appui du Ministère de la Recherche et de l Enseignement Supérieur puis celui du Redressement Productif. Madame le Maire a pris l initiative de réunir l ensemble des financeurs institutionnels en novembre 2012 afin de connaître leur positionnement respectif sur ce projet. Lors d une seconde réunion du Comité des tutelles du 11 mars 2013, ceux-ci se sont engagés solidairement à verser une subvention exceptionnelle de euros afin d apporter un soutien supplémentaire à l association pendant la période de transition précédant l émergence du CNAS dont le statut juridique, les modes de financement et de gestion sont en cours d élaboration. A ce jour, le Ministère de la Culture et de la Communication, le Département et Grenoble Alpes Métropole ont notifié à l Hexagone le versement de leur participation. Le Ministère du Redressement Productif a annoncé son intention de financer également ce Centre National qui pourrait prendre prochainement la dénomination de CNAST (Centre National Arts Sciences Technologies). Le rapporteur propose au Conseil Municipal de verser à son tour, à l instar des autres financeurs, une subvention exceptionnelle à l APACH M d un montant de euros, au titre de son soutien en vue de l évolution de l Hexagone en Centre National Arts Sciences Technologies. 11

12 16. Convention de partenariat entre l'etablissement Public Local d'enseignement et de Formation Professionnelle Agricole(EPLEFPA) de Saint-Ismier et la commune de Meylan /CINE - Rapporteur : Catherine ALLEMAND-DAMOND Le rapporteur informe le Conseil Municipal de la volonté de l Etablissement Public Local d Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole (EPLEFPA) de Saint-Ismier de développer un partenariat avec la Commune à travers son Centre d Initiation à la Nature et à l Environnement (CINE). Ce partenariat s exprime par une double collaboration. D une part, le CINE accueillera des élèves, des apprentis ou des stagiaires de l EPLEFPA dans le cadre de leurs programmes éducatifs et péri-éducatifs. D autre part, des élèves de la section entretien et aménagement des espaces naturels et ruraux pourront apporter leur contribution sur des travaux d entretien et d aménagement du parc. Le rapporteur propose au Conseil Municipal d autoriser Madame le Maire à signer la convention en annexe de la présente délibération entre la Commune de Meylan et l Etablissement Public Local d Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de Saint-Ismier. 17. Marché de prestations de transports scolaires et extra-scolaires en autocar : signature de l avenant n 1 - Rapporteur : Catherine ALLEMAND-DAMOND Un marché a été conclu avec le prestataire SEM VFD pour des prestations de transports scolaires et extrascolaires en autocar divisé en deux lots pour une durée de 3 ans à compter du 1 er septembre 2012 : Lot n 1 : Prestations de transports scolaires en a utocar Lot n 2 : Prestations de transports d enfants en a utocar en période extra scolaire L article 7-3 du Cahier des Clauses Administratives Particulières (CCAP) stipule que la révision des prix a lieu chaque année selon la formule de calcul suivante : P = P0 [0,125 + (0,066 Rn/R0 + 0,165 Mn/M0 + 0,46 Sn/S0 + 0,092 FSD3n/FSD30 + 0,092 Evn/Ev0)] Considérant la suppression de l indice M «Identifiant Indice des Prix - Offre intérieure de produits industriels - Autobus & autocars», il convient de le modifier en intégrant le nouvel indice de remplacement «Identifiant Indice des Prix - Offre intérieure de produits industriels - Autobus & autocars» auquel le coefficient de raccordement de 1,0738 avec l ancien indice est appliqué. Le présent avenant n a aucune incidence sur la durée, les prestations et le montant du marché. Le CCAP est commun aux deux lots. Par conséquent, ils sont tous deux concernés et impactés par la modification de l indice M utilisé dans la formule de révision des prix. 18. Subvention exceptionnelle à l'association «Coopération Décentralisée et Citoyenneté» partenaire de l'organisation de la Semaine de la Solidarité Internationale (SSI) - Rapporteur : Hélène VIARD-GAUDIN Le rapporteur informe le conseil municipal que l association «Coopération Décentralisée et Citoyenneté» participe à l organisation de la nouvelle Semaine de la Solidarité Internationale (SSI) en partenariat avec un collectif d associations et les Unions de Quartiers. Il est proposé au conseil municipal de verser une subvention d un montant de 200 euros à l association «Coopération Décentralisée et Citoyenneté» afin de la soutenir dans l organisation et le déroulement du programme des animations de la Semaine de Solidarité Internationale du 16 au 24 novembre 2013 sur le thème «engagements humanitaires, engagements solidaires». 19. Subvention à l association 'Team Fontenoy VTS' - Rapporteur : Jean-François ROUX Il est proposé au conseil municipal de verser une subvention d un montant de euros afin de participer aux frais afférents de déplacements et d hébergement d Aurélien Fontenoy pour les épreuves de qualification aux Championnats du Monde ainsi qu à la Coupe du Monde de Vélo Tout Terrain (VTT) Trial. Inscrit sur la liste ministérielle des sportifs de haut niveau, cet athlète meylanais a été sacré vice champion du Monde par équipe, vainqueur de la coupe de France Elite et obtenu une place de 4 ème à 12

13 la coupe du monde 26 pouces. Commission Urbanisme - Travaux - Environnement 20. Acquisition d'un tènement d'environ 15 m² situé chemin du Gamond - Rapporteur : Jean- Claude PEYRIN Les services de la Commune ont constaté, suite au dépôt d un dossier de déclaration préalable, qu une partie du trottoir longeant le chemin du Gamond était située sur une parcelle privée, cadastrée AW 222. Il convient de régulariser cette situation, afin que la situation cadastrale corresponde à la réalité. Il est donc proposé au Conseil Municipal d acquérir une emprise d environ 15 m², à détacher de la parcelle AW 222, au prix de 100 euros, conformément à l estimation de France Domaine. Il est précisé que l acte authentique sera établi en la forme administrative et authentifié par Madame le Maire. 21. Acquisition de deux tènements d environ 320 m² situés avenue de Verdun et avenue du Vercors - Rapporteur : Jean-Claude PEYRIN La société CODEVIM est propriétaire de parcelles situées à l angle de l avenue de Verdun et de l avenue du Vercors (anciens terrains de Schneider). Une convention de mise à disposition de terrain a été conclue en 2007 entre la Commune et l ancien propriétaire afin de permettre la réalisation d un quai-bus et d un trottoir le long de l avenue du Vercors. Cette convention concerne une emprise d environ 270 m², située sur les parcelles AL 168 et AL 254. Les aménagements ont été réalisés et ont vocation à être maintenus, il est donc préférable que la Commune devienne propriétaire de ce tènement. Par ailleurs, il existe un emplacement réservé n 14 b situé le long de l avenue de Verdun. Il représente une superficie d environ 50 m² et a été inscrit au Plan local d Urbanisme (PLU) pour réaliser un aménagement de voirie. Le propriétaire de ces deux tènements accepte de les céder à la Commune à l euro symbolique, il est donc proposé au conseil municipal de les acquérir. 22. Vente d'un terrain d'une superficie d'environ m² situé 16 chemin de Malacher - Rapporteur : Jean-Claude PEYRIN La Commune a entrepris une étude sur la redynamisation d Inovallée. Les orientations de cette réflexion ont été intégrées au PADD (Projet d Aménagement et de Développement Durable) et dans une OAP (Orientation d Aménagement et de Programmation) du Plan Local d Urbanisme (PLU) ainsi que dans les documents graphiques et réglementaires de ce PLU, dont l approbation est intervenue le 2 avril A l occasion de cette réflexion a été organisé, à l initiative de la Commune, un appel à projet en vue de cessions dans le cadre d une opération de restructuration urbaine, afin d identifier un opérateur foncier susceptible de proposer un projet immobilier d ensemble sur le périmètre «Malacher Sud», dont la Commune est en partie propriétaire. En suite de cet appel à projet, le groupement ADIM REGIONS / DUMETIER DESIGN ARCHITECTE / CSD INGENIEURS a été désigné comme lauréat. Le projet qu envisage de réaliser le lauréat se décompose en quatre tranches. La vente du foncier nécessaire à la réalisation de la 1 ère tranche a été approuvée par délibération du 18 septembre 2012, au prix de euros. L acte authentique a été signé le 30 avril Par ailleurs, lors de la séance du 18 septembre 2012, le Conseil Municipal a également décidé de conclure un protocole déterminant les obligations de chaque partie ainsi que les charges et conditions des différentes ventes à intervenir sur le secteur Malacher Sud. Ce protocole a été signé le 8 octobre Il détermine les conditions principales des différentes cessions foncières pour les tranches 1, 2, 3 et 4. La vente du foncier nécessaire à la réalisation de la tranche 2 est aujourd hui envisagée, étant précisé que ce foncier appartient pour moitié à la société LRP (Les Repas Parisiens). La deuxième tranche concerne la réalisation d un «bâtiment signal» en R + 8, positionné à l angle du chemin de Malacher et du chemin du Vieux Chêne. Afin de permettre sa réalisation, la Commune doit vendre à la SCI KRUGER, qui vient aux droits de la société ADIM REGIONS, un terrain d environ m² à détacher des parcelles AZ 246, 192 et 197. Le prix de vente n est pas déterminé, dans la mesure où le nombre de m² de surface de plancher ne sera définitif qu une fois le permis de construire obtenu, étant précisé qu il est prévu entre et 13

14 3 900 m² de surface de plancher. Le prix de vente global est cependant déterminable selon le calcul suivant : 90 euros HT par m² x nombre de m² de surface de plancher créée. La quote-part revenant à la Commune sera de 50% du prix global ainsi obtenu. Par ailleurs, différentes conditions suspensives sont prévues. Ainsi, la vente pourra être réalisée à condition que la SCI KRUGER régularise l acquisition du foncier appartenant à la société LRP, que la tranche 1 soit commercialisée à 100%, que les autorisations d urbanisme nécessaires soient obtenues et que m² de surface locative soient pris à bail par toute personne physique ou morale dans le bâtiment de la tranche 2. Au vu de ces éléments, il est proposé au Conseil Municipal d approuver la cession aux conditions mentionnées ci-dessus. 23. Demande de prolongation de portage foncier, auprès de l'etablissement Public Foncier Local du Dauphiné, d'un bâtiment situé 13/15 chemin des Sources - Rapporteur : Jean- Claude PEYRIN La ZA des Sources fait l objet d une procédure de renouvellement urbain progressive depuis 2006 au profit de l habitat. Une première tranche de 87 logements a été réalisée au Nord de la zone et une deuxième de 42 logements au Sud-Ouest. Une troisième tranche reste à réaliser au Sud-Est par démolition-reconstruction de deux immeubles situés au 13/15 et au 17 chemin des Sources. L Etablissement Public Foncier Local du Dauphiné (EPFL.D) est propriétaire de l immeuble du 13/15 chemin des Sources (ex-propriété Edissimo) depuis le 31 mai 2007, à la demande de la Commune. L EPFL.D assure le portage foncier du bâtiment depuis cette date. La première période de portage, d une durée de 4 ans, s est achevée le 31 mai Une prolongation de 2 ans a été votée par délibération du 14 novembre Cette prolongation étant arrivée à son terme le 31 mai 2013 et la Commune n étant pas encore en mesure de mettre en œuvre la sortie de portage, il convient de demander à l EPFL une dernière prolongation de deux ans. Les frais de portage pour cette prolongation s élèveront à 2,5%. Cette prolongation permettra à la Commune de terminer l acquisition de l immeuble du 17 chemin des Sources, par le biais de l EPFL et de réaliser dans une même opération la démolition et la reconstruction des immeubles du 13/15 et du 17 chemin des Sources 24. Signature d'une convention de gestion de l'espace Boisé Classé de la parcelle cadastrée BA 97 (propriété entreprise Défi Automobile) - Rapporteur : Jacqueline JOANNON Dans le cadre du projet de réaménagement de l entreprise Défi Automobile (garage automobile) sise chemin du Vieux chêne, une convention de gestion doit être établie pour les Espaces Boisés Classés situés sur la parcelle, afin de rappeler à l entreprise la règlementation et les principes de gestion sur cet espace. Il est proposé au conseil municipal d autoriser le Maire à signer cette convention. 25. Signature d'une convention de gestion de l'espace Boisé Classé de la copropriété cadastrée AV 195 (projet Vinci Immobilier) - Rapporteur : Jacqueline JOANNON Dans le cadre du projet de construction sur la parcelle cadastrée AV 195 (projet Vinci Immobilier) sise chemin de la Dhuy, une convention de gestion doit être établie pour les Espaces Boisés Classés situés sur la parcelle, afin de rappeler à la future copropriété la règlementation et les principes de gestion sur cet espace. Il est proposé au conseil municipal d autoriser le Maire à signer cette convention. 26. Questions diverses. 14

15 Compte-rendu des décisions du Maire prises entre le 09 septembre 2013 et le 21 octobre 2013 Décisions du Maire Numéros Libellés 10 septembre /151 Convention cadre passée entre la ville de Meylan et la SPLA Portes du Grésivaudan - Inovaction pour l'opération de redynamisation de la zone Inovallée 09 septembre /152 Reconduction de l accord-cadre n Meylan1219 entre la ville de Meylan et les sociétés Imprimerie Notre Dame, Imprimerie Moderne de l Est et Imprimerie Brailly pour des «prestations d impression de supports de communication papier pour la Ville de Meylan» 10 septembre /153 Signature d'un marché entre la Ville de Meylan et l'entreprise SOPREMA pour la maintenance préventive et curative des toitures des bâtiments communaux - Lot n 1 : Toitures terrasses Montant minimum ,82 TTC Montant maximum ,82 TTC 11 septembre /154 Reconduction du marché passé entre la ville de Meylan et la société OPERIS, relatif au lot n 1 - Maintenance du progiciel OXALIS (ex. Livre Foncier) Montant annuel de 6 059,34 TTC 10 septembre /155 acte constitutif de la régie de recettes temporaire pour l encaissement du produit de la régie publicitaire du guide Meylan pratique septembre /156 Cimetière St. Victor acquisition de concession n 143 NC Acte n 25/ septembre /157 Cimetière du Gamond Concession n 16 F Oisans Acte n 11/ septembre /158 Cimetière St. Victor Acquisition concessions n Acte n 26/ septembre /159 Cimetière St. Victor Acquisition de concession n 60 ANC Acte n 27/ septembre /160 Cimetière du Gamond Concession de la case de columbarium n N 86 Acte n 12/ septembre /161 Cimetière du Gamond Concession n CAV B 34 Acte n 13/ septembre /162 Avenant au protocole d entretien annexé au bail de sous-location conclu entre la Commune et l Etat (Gendarmerie-Ministère de la Défense) pour la gendarmerie du Granier. 17 septembre /163 Avenant au protocole d entretien annexé au bail de sous-location conclu entre la Commune et l Etat (Gendarmerie-Ministère de la Défense) pour la Gendarmerie de Maupertuis. 15

16 19 septembre /164 Signature d un avenant n 1 entre la Commune de Meylan et le BET Huguet en lien avec le marché d Assisance à Maitrise d Ouvrage pour l établissement d un contrat de performance énergétique 23 septembre /165 Signature d un marché entre la Ville de Meylan et l entreprise CAP SERVICES PROPRETE pour la maintenance préventive et curative des toitures des bâtiments communaux Lot n 2 : Toitures à pente. Montant minimum ,92 TTC Montant maximum ,92 TTC 20 septembre /166 Cimetière du Gamond - Concession n 16 C Vanoise - Acte n 14/ septembre /167 Cimetière du Gamond - Concession n 20 allée A secteur Vercors - Acte n 15/ septembre /168 Convention de mise à disposition de locaux dans le Centre de loisirs de Bérivière 25 septembre /169 Cimetière Saint Victor - Acquisition de concession N 68 ANC- Acte 28/ septembre /170 Conclusion d'un bail rural sur les parcelles BC 3, 11 et octobre /171 Aménagement intérieur de la bibliothèque des Béalières : Déclaration d'infructuosité des lots 2 et 4 07 octobre /172 Mise à disposition à la SPLA d'un tènement situé 29 chemin du Vieux Chêne 08 octobre /173 Adhésions de la Commune de Meylan au titre des Archives municipales 09 octobre /174 Cimetière Saint Victor - Renouvellement de concession N 329 EXT - Acte 29/ octobre /175 Cimetière Saint Victor - Renouvellement de concession N 8 EXT - Acte N 30/ octobre /176 Cimetière St. Victor- Renouvellement de concession N 180 NC- Acte N 31/ octobre /177 Bourse aux livres de la bibliothèque municipale 28 août /178 Cimetière Saint Victor - Acquisition de concessions N ANC - Acte N 23/ octobre /179 Reconduction des marchés n Meylan1150 entre la vill e de Meylan et les sociétés APAVE SUD EUROPE, DEKRA FORMATION, FP FORMATION, CROIX ROUGE FORMATION PROFESSIONNELLE RHONE ALPES et ADFLP pour des prestations de «formations récurrentes à la sécurité des agents sur le lieu de travail» Lot n 1 montant annuel compris entre TTC et TTC Lot n 2 montant annuel compris entre TTC et TTC Lot n 3 montant annuel compris entre 800 TTC et TTC Lot n 4 montant annuel compris entre 500 TTC et TTC 16

17 Lot n 5 montant annuel compris entre TTC et TTC Lot n 6 montant annuel compris entre 750 TTC et TTC 14 octobre /180 Signature d'un avenant n 1 entre la commune de Meylan et la société Copas, relatif au marché de maintenance préventive et curative des portes extérieures et intérieures des bâtiments communaux. 15 octobre /181 Signature du marché de prestations de consultations juridiques destinées aux habitants de la commune de Meylan 17 octobre /182 Convention de mise à disposition des locaux du RAM 17 octobre /183 Convention de formation sur le thème d'analyse de la pratique 18 octobre /184 Signature d un marché entre la ville de Meylan et le groupement Pothier Elagage SAS / ONF Isère pour la réalisation des travaux d entretien du patrimoine arboré Montant minimum TTC Montant maximum TTC 17 octobre /185 Décision mettant fin à la régie de recettes de vente du livre 'Meylan, une ville intégrée dans notre siècle' et du DVD Ikébana 21 octobre /186 Cimetière Saint Victor - Acquisition de concession N 140 NC - Acte N 32/ octobre /187 Cimetière du Gamond - Concession n 47 allée B secteur Belledonne - Acte n 16/

18 Information concernant les consultations en cours ou à lancer supérieures à HT (cf. article 8A.1 du guide de la commande publique approuvé par délibération du 6 février 2012) Marché Affaire n 13S Marché de perfor mance énergétique et d'exploitation thermique des bâtiments communaux Marché n 1334 Contrat Nature Procédure Forme Nombre de lots : 1 Enveloppe globale de l affaire sur 8 ans : Marché : Services : Appel d'offres ouvert - articles 33, 57 à 59 et 73-1 du Code des Marchés Publics : Marché ordinaire : ,00 HT ( ,00 TTC) Option n 1 (proposition tarifaire gaz dérégulé pou r l ensemble des sites gérés en P1) : HT ( TTC) Date de début prévue : 1 février 2014 Date de fin prévue : 1 février 2022 Délai d exécution : 8 Ans Reconduction : NON Admission des candidatures (CAO) : 27 novembre 2013 Jugement des offres (CAO) : 11 décembre 2013 Conseil Municipal : 16 décembre

19 Ville de Meylan Procès-verbal De la séance du conseil municipal du 16 septembre

20 L'an deux mille treize, le 16 septembre, le Conseil Municipal, dûment convoqué, s est réuni à 17h30, en session ordinaire au lieu habituel de ses séances, sous la présidence du Maire, Madame Marie-Christine TARDY. Date de la convocation : le 10 septembre 2013 Présents : Madame Marie-Christine TARDY, Madame Chantal ROCHET, Madame Chantal ALLOUIS, Madame Véronique AUSSEDAT, Monsieur Jean-Philippe BLANC, Monsieur Philippe CARDIN, Madame Catherine DAMIRON, Madame Monique FRAYSSE, Monsieur Michel BERNARD, Madame Camille FRIEDMAN, Monsieur Maurice GNANSIA, Madame Chaza HANNA (pour le vote du procès-verbal et de la délibération n 1), Monsie ur Jean-Bernard LAUNAY, Madame Catherine LECOEUR, Monsieur Dimitri MAUZ, Madame Marie-Odile NOVELLI, Monsieur Jean-François ROUX, Madame Josiane JANKOWSKI, Monsieur Laurent VADON, Madame Hélène VIARD- GAUDIN, Monsieur Jean-Claude PEYRIN, Monsieur Damien GUIGUET, Madame Jacqueline JOANNON, Monsieur Victor PETRONE, Madame Catherine ALLEMAND-DAMOND. Pouvoirs : Monsieur Eric CHEMINOT à Madame Marie-Odile NOVELLI, Monsieur Thierry FERET à Monsieur Laurent VADON, Madame Anne-Laure HUSSON à Madame Catherine ALLEMAND- DAMOND, Monsieur Arslan SOUFI à Madame Hélène VIARD-GAUDIN, Monsieur Philippe VAUQUOIS à Madame Monique FRAYSSE, Madame Anne BONNEVAY-BRAILLON à Madame Jacqueline JOANNON, Madame Chaza Hanna à Monsieur Damien Guiguet (pour les délibérations n 2 à 18) Absents: Monsieur Maxence ALLOTO, Madame Caroline RONIN. Ouverture de la séance à 17h30 par Madame le Maire, qui, après avoir constaté que le quorum est atteint, propose au Conseil Municipal de désigner un secrétaire de séance. Jean-Philippe Blanc est désigné secrétaire de séance. Vote sur le procès-verbal du conseil municipal du 26 août 2013 : Intervenants : Monsieur MAUZ revient sur les procédures lors des commissions municipales qui ont eu lieu la semaine précédant le conseil municipal et donnant lieu à un compte rendu. Sans rentrer sur le fond de la commission Urbanisme et notamment sur la délibération n 1, Monsieur Mauz indique que lors de la commission il avait émis une objection, fondée ou non fondée, mais susceptible de mettre en cause la procédure retenue pour la modification simplifiée du Plan Local d Urbanisme (PLU). Celle objection n avait pas été reprise dans le compte rendu transmis aux élus et il en avait fait la remarque. Suite à cela le compte rendu a été corrigé. Cependant la nouvelle version faisait apparaître également un élément qui n avait pas été indiqué lors de la commission, à savoir la réponse des experts de la Direction Départementale des Territoires (DDT) et de l Agence d Urbanisme de la Région Grenobloise (AURG) à l interrogation sur la procédure retenue. Monsieur Mauz souhaite que les comptes rendus soient fidèles à ce qui est dit en commission. C est ce genre de manquements, de petits détails, de libertés qu il a d ailleurs listés depuis le début du mandat et qui se trouvent en nombre, qui rendent les choses assez pénibles, car cela les amène à devoir tout contrôler, même des choses qui devraient aller de soit. Il souhaite donc que cela ne se reproduise plus. Madame le Maire indique que Monsieur Peyrin apportera une réponse sur ce sujet mais que le point portait sur les éventuelles remarques sur le procès verbal du dernier conseil municipal et non sur les comptes rendus des commissions. Elle met le procès-verbal aux voix. Le procès-verbal de la séance du conseil municipal du 26 août 2013 est approuvé à l unanimité. Monsieur Peyrin indique que la vérification auprès de la DDT et de l AURG a été faite dans l intervalle, ce sera donc rectifié sur le compte rendu de la commission. En préambule au point suivant, il précise qu ils ont vérifié auprès de la DDT d une part et de l AURG d autre part, qui pour l un dit qu il n y a pas de problème et pour l autre, conseille de laisser en l état. Ce n était donc qu une anticipation de quelque chose qui a été réalisé dans la semaine. 20

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013

Débat d orientations budgétaires 2014. Conseil municipal du 4 novembre 2013 Débat d orientations budgétaires 2014 Conseil municipal du 4 novembre 2013 1 1. Un contexte économique toujours aussi tendu 2 Les éléments de contexte 2014 : année électorale Des inconnues avec les réformes

Plus en détail

Commission Administration Générale - Economie - Finances

Commission Administration Générale - Economie - Finances CONSEIL MUNICIPAL DU 4 novembre 2013 ORDRE DU JOUR DETAILLE ET NOTES DE SYNTHESE des délibérations, conformément aux dispositions de l article L.2121-12 du Code Général des Collectivités Territoriales

Plus en détail

D o s s i e r r e l a t i f a u c o n s e i l m u n i c i p a l d u 1 8 a v r i l 2 0 1 1

D o s s i e r r e l a t i f a u c o n s e i l m u n i c i p a l d u 1 8 a v r i l 2 0 1 1 D i r e c t i o n g é n é r a l e d e s s e r v i c e s Pôle juridique Nathalie Michel : 04.76.41.69.51 mailto : nml@meylan.fr D o s s i e r r e l a t i f a u c o n s e i l m u n i c i p a l d u 1 8 a

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015

BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION. Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 BUDGET PRIMITIF 2015 PRESENTATION Conseil Municipal du 19 JANVIER 2015 - Introduction - Tableaux de synthèse - Synthèse des grands équilibres du Budget Primitif 2015 1 INTRODUCTION Le Budget Primitif 2014,

Plus en détail

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015

PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 PROCES VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 MAI 2015 Nombre de Conseillers L an deux mil quinze, le vingt-six mai, à 18 H 30, en exercice : 15 le Conseil municipal de la Commune de SAINT-BRICE, présents :

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction Travaux des assemblées/affaires juridiques Service Travaux des assemblées/courrier MDT/CM ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 NOVEMBRE 2014 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni

Plus en détail

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES

CONVENTIONS DE GROUPEMENTS DE COMMANDES DEBAT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES Délibération n 2010.01 Vu le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment l'article L. 2312-1 faisant obligation aux communes de 3.500 habitants et plus de

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire

Sous la présidence de Monsieur Fabrice HERDÉ, Maire Séance ordinaire du 20 NOVEMBRE 2014 Sous la présidence de Monsieur, Présents : M., Indemnité de Conseil au Trésorier de la Commune ----------------------------------------------------------------- VU

Plus en détail

Convention de financement de prise en charge de personnel AFAF Département de la Vienne / SNCF RESEAU

Convention de financement de prise en charge de personnel AFAF Département de la Vienne / SNCF RESEAU Avenant n 1 à la Convention n 2014-C-DGAD-DEA-028 portant sur la prise en charge de personnel dans le cadre de la préparation et de la mise en œuvre des opérations préalables d aménagement foncier liées

Plus en détail

OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION

OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION DCM n 88/2014 Nombre de Conseillers présents : 20 Nombre de Conseillers votants : 27 OBJET : BUDGET PRINCIPAL AFFECTATION DEFINITIVE DES RESULTATS DE L ANNEE 2013 AU BUDGET DE L ANNEE 2014 REGULARISATION

Plus en détail

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature.

2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. Direction des Finances Direction de l Urbanisme 2013 DF 86 DU 305 Parc des Expositions de la Porte de Versailles (15è) Résiliation anticipée de la convention. Autorisation Signature. PROJET DE DÉLIBÉRATION

Plus en détail

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015

PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015. Commune de Poisat 23 février 2015 PREPARATION BUDGET PRIMITIF 2015 Commune de Poisat 23 février 2015 Sommaire Le budget communal : quelques points de compréhension 1. Principes budgétaires 2. Préparation du budget 3. Exécution du budget

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

OBJET 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION

OBJET 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION 2012-136) CHOIX ENTREPRISE TRAVAUX CONSTRUCTION STATION D EPURATION Monsieur le Maire présente au Conseil Municipal le rapport d analyses des offres définitif établi par le Cabinet IRH Ingénieur Conseil,

Plus en détail

1 Délégation du Conseil au Maire :

1 Délégation du Conseil au Maire : CONSEIL MUNICIPAL SÉANCE DU 11 AVRIL 2014 1 Délégation du Conseil au Maire : Madame le Maire expose que l article L. 2122-22 du Code général des collectivités territoriales donne au Conseil municipal la

Plus en détail

LEVET COMMUNE DE LEVET

LEVET COMMUNE DE LEVET LEVET COMMUNE DE LEVET Conseil Municipal du 4 juin 2015 Le Compte Administratif présenté aujourd hui découle de la gestion de l exercice 2014 : il constitue notre socle de gestion pour l avenir. Compte

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies

ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies ACTE CONSTITUTIF du Groupement de Commandes «ENERGIES VIENNE» pour l achat d Energies PREAMBULE Les tarifs réglementés de vente de gaz naturel et d électricité appliqués en France seront progressivement

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 20 novembre 2012 Le présent Conseil Municipal approuve à l unanimité et en tous ses points le compterendu de la précédente séance du 12 septembre 2012. Le Conseil Municipal,

Plus en détail

ordre du jour ci-après :

ordre du jour ci-après : COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL du 28 MARS 2013 Séance ordinaire du 28 mars 2013 à 18 heures Sous la Présidence de Monsieur SCHWEIZER Christian, Maire Présents : MM. SCHWEIZER, LEONARD, HENRY, STIBLING,

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 31 JANVIER 2011

APPROBATION DU COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 31 JANVIER 2011 L an deux mille onze, le quatorze du mois de mars à dix-neuf heures, le Conseil Municipal, dûment convoqué par le Maire, s est réuni dans le lieu ordinaire des séances, sous la présidence de Monsieur Michel

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015

CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015 CONSEIL MUNICIPAL DU 29 MAI 2015 - Approbation du schéma de mutualisation de Laval Agglomération - Extension des compétences de Laval Agglomération en matière de lecture publique - Règlement intérieur

Plus en détail

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL

COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL COMPRENDRE LE BUDGET MUNICIPAL Le vote du budget constitue l acte politique majeur de la vie de la collectivité. Il doit impérativement être voté avant le 31 mars de l année qu il intéresse. Toutefois,

Plus en détail

Séance du Vendredi 10 avril 2015

Séance du Vendredi 10 avril 2015 Synthèse des affaires soumises à délibération du Conseil Municipal en application de l'article L 2121-12 du code général des collectivités territoriales Séance du Vendredi 10 avril 2015 20h00 Question

Plus en détail

TEXTE ADOPTE no 511 Petite loi ASSEMBLEE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 ONZIEME LEGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 1999-2000 23 mai 2000 PROJET DE LOI ADOPTE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE EN NOUVELLE

Plus en détail

PRESENTS : Mesdames B. BALMET - M. BERNARD-GUELLE - S. DUPISSON - G. FRIER A.HENRY - MA. SUCHEL - E. VEZZU. Madame A. CHEVALLET à Monsieur D.

PRESENTS : Mesdames B. BALMET - M. BERNARD-GUELLE - S. DUPISSON - G. FRIER A.HENRY - MA. SUCHEL - E. VEZZU. Madame A. CHEVALLET à Monsieur D. , Maire de la Commune de Noyarey. DELIBERATION N 2009/069 DEMANDE AUPRES DE L EPFL-RG DE PROLONGATION DE LA PERIODE DE RESERVE FONCIERE DE LA PROPRIETE EX-CHAVANNE, CADASTREE AB 15 et AB 17 A 20. Monsieur,

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE

STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE STATUTS DE L ASSOCIATION DES MAIRES ET DES PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE (mis à jour Assemblée générale extraordinaire du 26 juin 2015) (Conseil d Administration du 8 juin 2015) Article

Plus en détail

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays

Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de Pays Page 1 sur 13 Communauté de Communes du Pays Thibérien Maison des Services 24800 THIVIERS Tél.: 05-53-622-822 Fax: 05-53-62-31-57 Conseil communautaire Le 22 avril 2008 à 20 h 30 Maison des Services de

Plus en détail

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov

ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis Talamoni Rue Dimitrov Direction des assemblées, et des affaires générales et juridiques Service Travaux des assemblées/courrier NM/SV ORDRE DU JOUR DU CONSEIL MUNICIPAL DU 1 er JUILLET 2015 20h30 salle des séances 12 rue Louis

Plus en détail

DCM n 56 /2014 EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE NEUVES-MAISONS DU VENDREDI 11 JUILLET 2014 à 18 H 00

DCM n 56 /2014 EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE NEUVES-MAISONS DU VENDREDI 11 JUILLET 2014 à 18 H 00 DCM n 56 /2014 DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SIGNATURE DE CONVENTION OPTIMISATION FISCALE (TAXE FONCIERE) Vu le projet de convention ci-annexé, prévoyant la mise en œuvre d une nouvelle prestation

Plus en détail

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014

COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 COMPTE RENDU du Conseil Municipal d ABZAC du 13 octobre 2014 Présents : M. d ANGLADE / M. RABANIER / M. DION / M. BARATTINI / Mme PEREZ- ZIJLMANS /M. OUDENOT / Mme DUVAL / Mme DORET / M. ROUSSEAU / M.

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 7/02 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 20 Novembre 2009 Commission n 7 Finances DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL N 7/02 OBJET : Convention

Plus en détail

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé

Commune de PRINQUIAU SEANCE DU 17 DECEMBRE 2012. 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé 3-6 - Domaine et Patrimoine : autres actes de gestion domaine privé CONVENTION DE SERVITUDES ENTRE ERDF ET LA COMMUNE POUR LA POSE DE POTEAUX BASSE TENSION A L ATELIER MUNICIPAL DES BASSES LANDES (MISE

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES VILLE DU MANS ET LE MANS METROPOLE AVEC EXECUTION PAR LE COORDONNATEUR La Ville du Mans, représentée par Monsieur Patrick DELPECH, Adjoint au Maire en

Plus en détail

COMMUNE DE DUPPIGHEIM

COMMUNE DE DUPPIGHEIM Département du Bas-Rhin Arrondissement de MOLSHEIM COMMUNE DE DUPPIGHEIM EXTRAIT DU PROCES-VERBAL DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de Conseillers élus : 19 Conseillers en fonction : 19 Conseillers

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JANVIER 2016

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JANVIER 2016 COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 11 JANVIER 2016 Sur convocation du 4 janvier 2016, les membres du conseil municipal se sont réunis en séance ordinaire le 11 janvier 2016, à 18 heures

Plus en détail

Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON

Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON n 62 1 Clôture du lotissement «Chanteloup» à ROUILLON Protocole de clôture de concession d aménagement entre Le Mans Métropole et CENOVIA. PREAMBULE Par convention publique d aménagement notifiée le 17/07/1987

Plus en détail

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM

Budget Primitif 2014. Conseil Municipal du 18 décembre 2013. Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM Budget Primitif 2014 Conseil Municipal du 18 décembre 2013 Laurent RICHE, Mairie de KINGERSHEIM «Actes» budgétaires Mandat 2008-2014 La préparation budgétaire 2014 clôture l exercice pluriannuel 2008 Début

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER ANNEXE DU REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 88 Validé par le Comité Directeur du 5 Novembre 2005 Adopté par l Assemblée Générale du 18 mars 2006

Plus en détail

PRESENTATION DES BUDGETS. Présentation de JC PEYRIN 1er adjoint en charge des Finances

PRESENTATION DES BUDGETS. Présentation de JC PEYRIN 1er adjoint en charge des Finances PRESENTATION DES BUDGETS DE LA VILLE DE MEYLAN Présentation de JC PEYRIN 1er adjoint en charge des Finances Un budget construit sous le signe de fortes contraintes et en adéquation avec les réformes en

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

TITRE I BUT DE L ASSOCIATION

TITRE I BUT DE L ASSOCIATION STATUTS ADOPTÉS EN ASSEMBLÉE GÉNÉRALE EXTRAORDINAIRE LE 6 JUILLET 2015 TITRE I BUT DE L ASSOCIATION ARTICLE 1: 1-1 Il est créé à HENDAYE une association d éducation populaire régie par la loi du 1 er juillet

Plus en détail

DU GROUPEMENT DE COMMANDES POUR L ACHAT DE GAZ NATUREL, DE FOURNITURES ET DE SERVICES EN MATIÈRE D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

DU GROUPEMENT DE COMMANDES POUR L ACHAT DE GAZ NATUREL, DE FOURNITURES ET DE SERVICES EN MATIÈRE D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE Acte constitutif DU DE COMMANDES POUR L ACHAT DE GAZ NATUREL, DE FOURNITURES ET DE SERVICES EN MATIÈRE D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE APPROUVÉ LE 18 DÉCEMBRE 2012 PAR LE COMITÉ D ADMINISTRATION DU SIGEIF 6 4

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional JUILLET 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france PROTECTION SOCIALE COMPLEMENTAIRE DES AGENTS

Plus en détail

--------------------------------

-------------------------------- COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIN DE NEUFCHATEAU Compte rendu réunion de Bureau du 2 décembre 2013 L an deux mille treize, les membres du bureau légalement convoqué le 22 novembre 2013 se sont réunis le

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010

REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010 REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Du 9 MARS 2010 L'an deux mil dix, le NEUF MARS à 20 heures 30, Le conseil municipal de la Commune de Dolmayrac, dûment convoqué, s'est réuni en session ordinaire à la Mairie,

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU GROUPE D ACTIONS LOCAL

REGLEMENT INTERIEUR DU GROUPE D ACTIONS LOCAL REGLEMENT INTERIEUR DU GROUPE D ACTIONS LOCAL 1/ Généralités 1. Les membres du comité de programmation (Le GAL indique dans ce point la liste des membres titulaires et suppléants du Comité de programmation).

Plus en détail

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire.

STATUTS. Il pourra être transféré par simple décision du Conseil d Administration ; la ratification par l Assemblée Générale sera nécessaire. STATUTS ARTICLE 1- TITRE de l ASSOCIATION Il est fondé entre les adhérents, actuels et futurs, aux présents statuts une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901, ayant

Plus en détail

DELIBERATIONS 31 MARS 2015

DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DELIBERATIONS 31 MARS 2015 DCM N 2015/28 * Vote des taxes communales pour 2015 : Pour l élaboration du budget primitif, le Maire indique qu il y a lieu de fixer les taux des taxes communales et propose

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES STATUTS ACTUALISES AU 18.12.2014 ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE TITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 : Il est créé, conformément à la loi du 1 er Juillet 1901 une association dénommée «COMITE INTERCOMMUNAL

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française

Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES. Un point sur la situation française Document de travail : LES FINANCES PUBLIQUES Un point sur la situation française I. L état des finances publiques La situation actuelle Le PIB 2160 milliards d euros en 2012 (source : FMI). Taux de croissance

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL PUBLIC JEUDI 28 MAI 2015

CONSEIL MUNICIPAL PUBLIC JEUDI 28 MAI 2015 CONSEIL MUNICIPAL PUBLIC JEUDI 28 MAI 2015 ORDRE DU JOUR : ADMINISTRATION GENERALE - Mandat spécial Remboursement des frais ; RESSOURCES HUMAINES - Abrogation de la notation et pérennisation de l entretien

Plus en détail

Statuts de Open Data France

Statuts de Open Data France Statuts de Open Data France Association des Collectivités engagées dans l Open Data I - Constitution, but, composition, siège Article 1 - Dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL D OCTROI DES GARANTIES COMMUNAUTAIRES D EMPRUNT

REGLEMENT GENERAL D OCTROI DES GARANTIES COMMUNAUTAIRES D EMPRUNT REGLEMENT GENERAL D OCTROI DES GARANTIES COMMUNAUTAIRES D EMPRUNT Cadre légal régissant l octroi des garanties d emprunts par les établissements publics de coopération intercommunale :... 2 Exposé des

Plus en détail

RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS

RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS DOC. N 2 RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU RÉGIME INDEMNITAIRE DE LA VILLE DE DIGNE-LES-BAINS En vertu de la délibération n 11 du conseil municipal du 6 février 2014 1 SOMMAIRE Article 1 : objet 3_ Article 2 : bénéficiaires

Plus en détail

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE

TABLEAU COMPARATIF. Texte adopté par l Assemblée nationale PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE 65 TABLEAU COMPARATIF Texte du projet de loi Texte adopté par l Assemblée nationale Propositions de la Commission PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE PREMIÈRE PARTIE CONDITIONS GÉNÉRALES DE L ÉQUILIBRE FINANCIER

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL République Française Département de l'isère Commune de Saint-Jean-Le-Vieux COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL L'an deux mil treize, le 15 mai, le Conseil Municipal de la commune de Saint-Jean-le-Vieux dûment

Plus en détail

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention

Budget participatif des lycées. Règlement d intervention 3 CR 72-12 Budget participatif des lycées Règlement d intervention Préambule : La mise en œuvre du budget participatif des lycées manifeste la volonté de la région de poursuivre la démarche de dialogue

Plus en détail

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du

Le budget 2013. Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances. Conseil Municipal du Le budget 2013 Présentation par M. Pascal BOLO, Adjoint aux Finances Conseil Municipal du 8 février 2013 Les documents budgétaires : Le budget selon la nomenclature M14; Les documents annexes; Le budget

Plus en détail

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE

PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE PREPARATION A L EXAMEN PROFESSIONNEL DE SECRETAIRE ADMINISTRATIF DE CLASSE EXCEPTIONNELLE EPREUVE DE LA NOTE OPERATIONNELLE RAPPEL DU SUJET : Vous êtes secrétaire administratif de classe exceptionnelle,

Plus en détail

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006

PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 PROCES VERBAL DE LA SEANCE DU BUREAU DE LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU 07 DECEMBRE 2006 Le Bureau de la Communauté d Agglomération du Haut Val-de-Marne, légalement convoqué le 1 er décembre 2006 s est

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL

ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL PREAMBULE Depuis le 1er juillet 2004, le marché du gaz naturel est ouvert à la concurrence. Cette ouverture, d abord

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE DÉSIGNATION D UN COMMISSAIRE AUX COMPTES À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN

MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE DÉSIGNATION D UN COMMISSAIRE AUX COMPTES À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN Chambre de Métiers et de l Artisanat du Tarn Cunac - 112 Route des templiers CS22340 81020 ALBI CEDEX 09 MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE DÉSIGNATION D UN COMMISSAIRE AUX COMPTES À

Plus en détail

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée :

Etaient présents : Ont donné pouvoir : Etait excusée : Etaient présents : Mme BELLOCQ Chantal BERGES Isabelle CANDAU Valérie CLAVIER Hélène LAHOURATATE Nicole MOURTEROT Josiane MM AUSSANT Claude CARRIORBE Arnaud CASAUBON Jean-Paul 6 ESQUER Philippe - HARCAUT

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 25 SEPTEMBRE 2014 NOMBRE DE CONSEILLERS En exercice : 15 Présents : 11 Votants : 15 Le 25 septembre 2014, à 20h00, le Conseil Municipal de la commune de ST JOSEPH

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d assainissement non collectif 2014 Communauté de Communes Centre Dombes ZAC de la Tuilerie BP 6 01330 VILLARS LES DOMBES Tel : 04.74.98.47.15

Plus en détail

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION

ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Délibération n 2009.34 ARRÊT DU PLAN LOCAL D URBANISME EN COURS DE REVISION Monsieur ROBIN, Adjoint chargé de l environnement et du développement urbain, rappelle au Conseil Municipal les conditions dans

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH

CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH CONVENTION RELATIVE AU VOLET HABITAT DU PROGRAMME D'ACTION FONCIÈRE COMMUNAUTAIRE NOM DE LA COMMUNE / CODAH ENTRE LES SOUSSIGNES La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), 19 rue Georges Braque

Plus en détail

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION ENTREPRISES ET ATTRACTIVITES SERVICE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 Entre : L Association Atelier Remuménage

Plus en détail

Association Régie de Quartier de Blois. Association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Statuts

Association Régie de Quartier de Blois. Association régie par la loi du 1 er juillet 1901. Statuts Association Régie de Quartier de Blois Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Statuts Statuts arrêtés par le Conseil d Administration du 8 Juillet 2004 Adoptés par l Assemblée Générale Extraordinaire

Plus en détail

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10 AVRIL 2008 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 10 AVRIL 2008 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 1 AVRIL 28 NOTE DE SYNTHESE L an deux mille huit, le dix avril, le Conseil communautaire s est réuni en séance ordinaire sous la présidence de Patrick PETITJEAN, Président. Nombre

Plus en détail

Le comité d entreprise

Le comité d entreprise Le comité d entreprise En bref Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus du personnel

Plus en détail

PROJET DE DELIBERATION

PROJET DE DELIBERATION PROJET DE DELIBERATION OBJET : GESTION MUNICIPALE - DELEGATION AU MAIRE Secrétariat général RAPPORTEUR : Madame Patricia BORDAS, Premier adjoint Le conseil municipal a la possibilité de déléguer directement

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 38 Libellé de la

Plus en détail

Ville de Cerny Essonne

Ville de Cerny Essonne Ville de Cerny Essonne Procès-verbal du Conseil Municipal Séance du 23 mars 2006 L an deux mille six le 23 mars à 20 h 30, le Conseil Municipal, légalement convoqué, s est réuni au lieu ordinaire de ses

Plus en détail

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81

3 099 704,29 RECETTES 2013 61 220,81 BUDGET 2013 EQUILIBRE GENERAL Le budget global 2013 se monte à 5 146 475,64 en recettes pour 4 615 844,79 en dépenses. Ces chiffres intègrent à la fois l année 2013 en fonctionnement et investissement

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX Centre de gestion de la fonction publique territoriale des Landes - juillet 2013 MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX CONVENTION DE PRESTATION DE SERVICES RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE D ACTIVITES PERISCOLAIRES

Plus en détail

ASSOCIATION FRANÇAISE DE LA MALADIE DE BLACKFAN-DIAMOND A.F.M.B.D.

ASSOCIATION FRANÇAISE DE LA MALADIE DE BLACKFAN-DIAMOND A.F.M.B.D. ASSOCIATION FRANÇAISE DE LA MALADIE DE BLACKFAN-DIAMOND A.F.M.B.D. 1. But et composition de l association ARTICLE 1 : DENOMINATION Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une Association

Plus en détail

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH.

LOI «ALUR» COPROPRIETE. Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. LOI «ALUR» COPROPRIETE Depuis cette loi, les dispositions relatives aux copropriétés figurent dans la loi de 1965 et dans le CCH. L immatriculation des copropriétés Chaque copropriété devra être immatriculée

Plus en détail

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy

STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy STATUTS Association des collectivités du Grand Roissy Article 1 er Dénomination Durée Siège Objet Accusé de réception Ministère de l intérieur 68488072 I. Il est constitué, une Association régie par la

Plus en détail

CONVENTION PACTE LOGEMENT IVL

CONVENTION PACTE LOGEMENT IVL CONVENTION PACTE LOGEMENT IVL Entre l Etat du Grand-Duché de Luxembourg, représenté par son ministre ayant le Logement dans ses attributions, Monsieur Fernand BODEN, et son ministre ayant l Intérieur dans

Plus en détail

«Mécanismes» et contraintes budgétaires

«Mécanismes» et contraintes budgétaires Ville de Viry-Châtillon / Bilan 2008 2013 et prospective financière 2014-2020 Intervention du 25 septembre 2014 87 rue St-Lazare I 75009 Paris Tél. 01 55 34 40 00 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : fcl@fcl.fr

Plus en détail

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE

CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE CHARTE DE LA COMMUNE NOUVELLE Principes fondateurs L es communes de BAUGE, MONTPOLLIN, PONTIGNE, SAINT MARTIN D ARCE, LE VIEIL- BAUGE, sont situées au centre du canton de Baugé. Partageant un passé historique

Plus en détail

Le versement pour sous-densité. DGALN - Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages 1

Le versement pour sous-densité. DGALN - Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages 1 Le versement pour sous-densité DGALN - Direction de l Habitat, de l Urbanisme et des Paysages 1 Le versement pour sous-densité Objectifs Financer les actions et opérations contribuant à la réalisation

Plus en détail

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012

I APPROBATION DU COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 17 JUILLET 2012 COMMUNE DE PÉRONNAS 2012/9 CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal de la Commune de PÉRONNAS s est tenu le mardi 4 septembre 2012 sous la présidence de Monsieur Christian CHANEL, Maire. I APPROBATION DU

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO

REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO REGLEMENT INTERIEUR ASSOCIATION DON BOSCO Ce règlement vient préciser les statuts de l Association tels qu ils ont été votés par l Assemblée Générale Extraordinaire en date du 9 janvier 2014 1. Modalités

Plus en détail

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009

PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009 PROCES-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 29 JUILLET 2009 L an deux mille neuf et le vingt-neuf juillet, à dix-neuf heures, le Conseil Municipal s est réuni au lieu ordinaire de ses séances sur convocation

Plus en détail

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009

DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préfecture de la région Rhône-Alpes Mai 2009 DISPOSITIF D INTERMÉDIATION LOCATIVE EN RHONE-ALPES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJETS REGIONAL 2009 Préambule Le parc locatif public ne peut répondre seul

Plus en détail

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL COMPTE RENDU SOMMAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mercredi 10 Décembre 2014 Après avoir approuvé le compte rendu de la réunion du 12 novembre 2014, le conseil municipal a examiné les dossiers et pris

Plus en détail

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3

TITRE 2 : COMPOSITION. Article 3 PRÉAMBULE Il a été fondé le 30 Août 1985, une association régie par la loi du 1 er Juillet 1901 et le décret du 16 Août 1901, ayant pour titre CENTRE D ART CONTEMPORAIN DÉNOMMÉE VILLA DU PARC. Cette association

Plus en détail

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007

LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE. Le compte Administratif 2007 LE BUDGET DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU VOLVESTRE Le budget est l'acte par lequel sont prévues et autorisées par l'assemblée délibérante les recettes et les dépenses d'un exercice. Le budget de la Communauté

Plus en détail

SEANCE DU 10 JUILLET 2012

SEANCE DU 10 JUILLET 2012 SEANCE DU 10 JUILLET 2012 Convocation du 02 juillet 2012 L an deux mil douze le 10 juillet à 19h30, le Conseil Municipal s est réuni en séance ordinaire, à la Mairie, sous la Présidence de M. Philippe

Plus en détail

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2)

LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) LOI n 2014-288 du 5 mars 2014 «relative à la formation professionnelle, à l emploi et à la démocratie sociale» : les impacts (2) Le Parlement a adopté, le jeudi 27 février, une loi dont l article 30 procède

Plus en détail

VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 31 JANVIER 2003 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL

VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 31 JANVIER 2003 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE ROUEN - CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 31 JANVIER 2003 RAPPORT AU CONSEIL MUNICIPAL ----------------------------------------------------------------------- PERSONNEL DES SERVICES MUNICIPAUX TABLEAU

Plus en détail