Trouver un job en Europe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Trouver un job en Europe"

Transcription

1 Truvr un j n Eurp

2 Sair S préparr p 2 Cnt chrchr p 3 L ctur qui rcrutnt p 4 + d inf ur l pay p 6 Z Ryau-Uni p 7 S préparr Qul typ d j Un j t un ptit ult, un pli étudiant u ainnir qui n nécit pa d qualificatin particulièr Fait l pint ur v xpérinc t qualificatin pur avir à qul j prétndr En tant qu urpén, vu avz l ê drit d accè à l pli qu dan vtr pay Argnt Vu êt ui aux cnditin d travail t d réunératin du pay L nivau d réunératin n t pa trè élvé Prévyz un udgt lgnt, nurritur t tranprt diplatiguvfr Langu Tu l j n lin avc du pulic (clint, turit, nfant) nécitnt d in déruillr dan la langu du pay Evaluz vtr nivau n langu avc l Paprt urpén d langu : CV Rédigz vtr CV dan la langu du pay u utiliz l CV urpén : Partz avc d lttr d rcandatin u d crtificat (BAFA, atttatin d curi, cpétnc n nag, ki) traduit Util - La cart FUAJ pur l hérgnt n aurg d jun fuajrg - La cart Etudiant intrnatinal pur énéficir d réductin iicfr Cncz à préparr vtr prjt 3 i à l avanc car crtain fralité xignt un délai Santé t prtctin cial Dandz la cart urpénn d auranc aladi auprè d vtr cai d auranc aladi au in tri ain avant l départ Gratuit t valal un an, ll attt d v drit à l auranc aladi t facilit la pri n charg ur plac d crtain frai édicaux alifr Pur ucrir un auranc rapatrint u cpléntair, cntactz vtr utull u la Cai d françai d l étrangr cffr Cnt chrchr Utiliz d t-clé dan la langu du pay u n anglai, pur chrchr d ffr ur Intrnt Préparz vtr arguntair pur l ntrtin d rcrutnt Pur un j, il n y a pa d xignc d qualificatin particulièr, ai vtr prtatin à l ral fra la différnc Tut l xpérinc nt à ttr n valur (énévlat, activité prtiv u culturll) car ll ulignnt vtr autni, vtr capacité d adaptatin, vtr prit cllctif t vtr uvrtur d prit Banqu Pur l virnt d vtr alair prçu à l étrangr, dandz à vtr anqu i ll a d filial à l étrangr t l cût d virnt financir Infrz-vu ur l ctur qui rcrutnt t dan qull régin Attntin aux ffr «idn» : ll prttnt un j facil t un n alair à cnditin d payr d frai d dir, d travaillr c indépndant, vir au nir Vu n aîtriz pa la langu du pay? Pnz aux ntrpri t rtaurant françai, aux chaîn intrnatinal d again San xpérinc t avc un fail nivau linguitiqu? Cilz l j pu qualifié dandant pu d cntact avc l pulic : aid n cuiin, plng, nttyag, travaux agricl, anutntin 2 3

3 L ctur qui rcrutnt L it généralit ntrc urjc anyrkanyhrc hlidayrakjc tptnc tliafr kljc iagrac aidplic 123-plic vajc larn4gdc jijc tur c/ic d urh t liurjc anic c j pac pli- Travaux agricl Séjur linguitiqu Hôtllri Rtauratin Sctur ù l j nt l plu facil à truvr, urtut an xpérinc, par ptit annnc u prt-à-prt c auratin t r i r tll lh htljpc afunc n u // : p htt rrc cat arrc tlc h 4 Travail 4 à 6 hur par jur dan d fr ilgiqu n échang du gît t du cuvrt Pa d réunératin fnt Aniatin Turi L cntr d vacanc, caping, clu d vacanc, cntr prtif t parc d attractin rchrchnt d accpagnatur, du prnnl d accuil u d aniatur Wfing u n l lrg ffic rg unrg urling uac L rgani d éjur linguitiqu à l étrangr puvnt rchrchr d accpagnatur d grup d jun Un xpérinc dan l aniatin t un n nivau n langu nt rqui Aniatin n cntr d vacanc D nru aciatin prpnt d éjur n cntr d vacanc pur nfant t adlcnt à l étrangr Cnditin uvnt xigé : êtr titulair du BAFA (Brvt d Aptitud aux Fnctin d Aniatur) t avir plu d 18 an Raaag d fruit t légu dan d xplitatin agricl La duré d iin vari ln l plyur t la fnctin (6 ain iniu) L cnditin d travail nt pénil (8 à 10 hur par jur, 6 jur par ain), l hérgnt t la nurritur n nt pa tujur pri n charg c fruitfulj c pickingj rc rk an nnl apc g nig incvc -t-lil c 5

4 + d inf ur l pay L incnturnal Prtail urpén d la jun : Prtail urpén ur la ilité d l pli : > Dandur d pli Cntr d infratin jun n Eurp : Allagn frntalirlrrainu aritagnturd jd Autrich jugndrvicat aat Blgiqu lfr actiri Bulgari azgvrnntg jg Crati hzzhr j-pant Chypr jcypruc Danark rkindnarkdk Epagn turijc turiplc aniajc infjnt Etni arrv 6 Finland uranufi nrdjrg/fi Malt vacancycntrc carrjtc/t Grèc grkac/grcjht Pay-Ba tartpaginanl iznrknl zrjnl analrknl Hngri prfinhu jhu Irland htlji apprachpplc ci-dulinc Plgn hrkpl Prtugal prgunivriapt Itali lavrturiit infjit Répuliqu tchèqu jcz najdipracicz Lttni praklv Ruani j-tudntir Lichtntin vijc carrjtli Slvaqui prfiak/n Lituani ldlt Slvéni gvi Luxurg Z Ryau-Uni L Hôtllri-Rtauratin t l ctur d activité ù vu truvrz l plu grand nr d ffr d j, c t un ctur qui put auchr du prnnl françai, particulièrnt n cuiin htl-jcuk hcarrcuk catrrc L Jcntr Plu, rvic pulic pur l pli, dipnt d plu d un tir d ffr d pli Offr, infratin t cnil n anglai ur l CV t ntrtin d auch : gvuk/jarch Prtail urpén ur la ilité d l pli : > Dandur d pli L incnturnal jcntrnlinc fih4cuk htrcruitc hlidayrakjc travaillr-n-angltrrc dailyinfcuk ci-lndnc 4cuk tudnt-jcuk Lndr Truvr d ffr Ici Lndr : ici-lndrc Lt : Pnz à prévir un udgt pur l lgnt t l tranprt, l prix étant trè élvé htlrldc gutrc vflatc dnagralndrc viitlndnc La duré liit du tp d travail au Ryau-Uni t d 48 hur par ain L rcrutnt ffctu d anièr ral t l cntrat écrit t dnné plu tard (dan un délai axial d 2 i) Suèd 7

5 + d inf L réau Infratin Jun t Eurdk nt à vtr rvic L CIDJ (Cntr d infratin t d dcuntatin jun) à Pari, l CRIJ, BIJ t PIJ prént ur tut l trritir vu infrnt t vu accpagnnt cidjc Eurdk Franc vu guid dan vtr rchrch d aid financièr (prgra urpén, ur natinal t réginal) t t à vtr dipitin d infratin prtinnt ur l piilité d déplacr n Eurp, qul qu it vtr prjt : étud, fratin prfinnll, tag, pli, échang, rncntr t initiativ d jun C t un liu rurc qui prp un panraa cplt d dipitif facilitant la ilité d jun n Eurp Actu : fackc/eurdkfranc Inf : Réau : urdku L prtail urpén d la jun Tut l inf ur la ilité d jun n Eurp nt ur : Eurdk ij 2015 C dcunt a été cnçu à partir d infratin utualié par l réau Eurdk Franc

Emplois stables 9 000 Ressources stables 10 950 Capitaux propres 4 750 Amortissements et dépréciations 3 000 de l actif Provisions 800

Emplois stables 9 000 Ressources stables 10 950 Capitaux propres 4 750 Amortissements et dépréciations 3 000 de l actif Provisions 800 ........................................... Chapitr 5. L analy d la tructur financièr CORRIGÉ 05-01 1. Bilan fnctinnl par grand ma Empli tabl 9 000 Rurc tabl 10 950 Capitau prpr 4 750 Amrtimnt t dépréciatin

Plus en détail

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin ................................................... Chapitr 7. La cnduit du diagntic CORRIGÉ 07-01 1. Bilan fnctinnl par grand ma Bilan fnctinnl d la ciété Batin Empli tabl 3 900 Rurc prpr 3 870 Actif

Plus en détail

Se préparer...p. 2 Comment chercher...p. 3 Trouver des offres...p. 4 +D infos sur les pays...p. 6. Zoom Royaume-Uni...p...p. 7

Se préparer...p. 2 Comment chercher...p. 3 Trouver des offres...p. 4 +D infos sur les pays...p. 6. Zoom Royaume-Uni...p...p. 7 Trouver un job d été en Europe S ommaire Se préparer...p. 2 Comment chercher...p. 3 Trouver des offres...p. 4 +D infos sur les pays...p. 6 Zoom Royaume-Uni...p...p. 7 Se préparer Quel type de job? Le job

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Demande d allocation supplémentaire d invalidité

Demande d allocation supplémentaire d invalidité Demande d allcatin supplémentaire d invalidité Ntice explicative Cette ntice a été réalisée pur vus aider à cmpléter vtre demande. Imprimé prvisire Réf. 05/2015 Demande d allcatin supplémentaire d invalidité

Plus en détail

Protection Complémentaire Santé

Protection Complémentaire Santé Nus smmes là pur vus aider Prtectin Cmplémentaire Santé Cuverture Maladie Universelle et Déductin sur les ctisatins u primes de prtectin cmplémentaire santé Vus truverez dans ce dssier tut ce dnt vus avez

Plus en détail

Ingénieur environnement sécurité et prévention des risques

Ingénieur environnement sécurité et prévention des risques Vivr nbl L Burau d élèv t un équip activ t ipliqué qui dynai votr quotidin. Il dop la convivialité d l nbl d proo du capu. Un réau d univrité partnair à l étrangr L Burau D port vou propo d activité t

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL EUNION U JUIET EIBEATION N -6.4 EIBEATION U ONEI EIONA HEMA EIONA E EVEOPPEMENT E FOMATION POFEIONNEE raégi réginal frain jun anur 'pli Prgra è hanc - Eablin 'nignn upériur - Iniviualiain - NAM E ONEI

Plus en détail

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi

Déchiffrages[s] EU03 - Travail-Emploi EU03 - Travail- Page > Taux d'emploi Total 2 > Taux d'emploi Femmes 3 > Taux d'emploi Hommes 4 > Taux d'emploi 55-64 ans 5 > Taux d'emploi 15-24 ans 6 > Temps de travail annuel 7 > Taux de temps partiel

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

CHERCHEUR. INTRO... à lire avant d utiliser ioce. Le guide du. e des Matière. carte. Par exemple. qui se trouve guide.

CHERCHEUR. INTRO... à lire avant d utiliser ioce. Le guide du. e des Matière. carte. Par exemple. qui se trouve guide. L gui du CHERCHEUR D'EMPLOVI.ila..in don t En Pay R INTRO... gui à lir avant d utilir ioc n du gui Sur l utiliat qu chacun y t, ai pour gui vou ai d un ul tr lu r êt ur n début u poz. po Matièr pa été

Plus en détail

Succès des OS mobiles d Apple et Google

Succès des OS mobiles d Apple et Google Barmètre des systèmes d explitatin Succès des OS mbiles d Apple et Ggle +2,6 pints pur Andrid et +2,2 pints pur ios en part de visites entre mars et aût 2014 Etude publiée le 7 ctbre 2014 1 10/6/2014 Cnfidential

Plus en détail

ANNEXE III REGLES FINANCIERES ET CONTRACTUELLES

ANNEXE III REGLES FINANCIERES ET CONTRACTUELLES ANNEXE III REGLES FINANCIERES ET CONTRACTUELLES I. INTRODUCTION La présente annexe cmplète les règles en vigueur relatives à l'utilisatin de la subventin pur les différentes catégries de budget applicables

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat.

L élève passe cette soutenance orale du TPE dans son lycée, sauf pour ceux des établissements hors contrat. Une fis la prductin écrite et la synthèse du TPE rendus, il faut préparer la sutenance rale! Pur t aider, nus avns demandé à Carl, une prfesseure de SVT qui fait partie chaque année d un jury de TPE, de

Plus en détail

Navigateurs en Europe : Safari devance Firefox et talonne Internet Explorer

Navigateurs en Europe : Safari devance Firefox et talonne Internet Explorer Barmètre des navigateurs Navigateurs en Eurpe : Safari devance Firefx et talnne Internet Explrer Avec 19,8% des visites en myenne en Eurpe en ctbre 2014, Safari ccupe la trisième place à 0,1 pint du N

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZLESMEILLEURSCOIFFEURSD'EUROPE SANSPLUSTARDER 21décembre2012 ChèreMadame/CherMonsieur, Chaquepayseuropéenasonpropresystèmenationald'enseignementetdequalificationpourlesmétiers delacoiffure.ilyadéjàplusieursannées,lespartenairessociauxeuropéensdusecteurdelacoiffureont

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Notre spécial pour l EURO

Notre spécial pour l EURO Franc Champinnat d Eurp n Franc d 0. juin à 0. juillt Tus ls prix snt n, TVA n vigur nn cmpris. Offr valabl jusqu à l épuismnt du stck. Mrci d cmmar à l hur. N d art. 0 00 Franc nv. x cm bagutt blanch

Plus en détail

SALONS d ORIENTATION 2014-2015. le livret. professeur-e. Jérôme Pallé / Onisep POITOU- CHARENTES

SALONS d ORIENTATION 2014-2015. le livret. professeur-e. Jérôme Pallé / Onisep POITOU- CHARENTES SALONS d ORIENTATION 2014-2015 livrt prfur-e au COLLEGE t au LYCEE Jérô Pallé / Onip POITOU- CHARENTES aln d rintatin nt frt dan parcur l élèv L 5 principaux aln d rintatin ntr acadéi cntitt tp frt l

Plus en détail

Marketing des produits touristiques 15 15 11 12 13.9 13.9 5 10 10 14 14 11.2 5.5 2.5 5.5 2.5 2.25 3.75 4.25 5 6.25 2 1 4.25. 2 1 4.25 4 3.

Marketing des produits touristiques 15 15 11 12 13.9 13.9 5 10 10 14 14 11.2 5.5 2.5 5.5 2.5 2.25 3.75 4.25 5 6.25 2 1 4.25. 2 1 4.25 4 3. Républiqu Tuniinn Minitèr d l'enignmnt Supériur t d la Rchrch Scintifiqu Univrité d arthag FAULTE DES SIENES EONOMIQUES ET DE GESTION DE NABEUL EIMEN Prcèvrbal détaillé d ré L ré dité par la vrin actull

Plus en détail

Un Pa adapté à chacun

Un Pa adapté à chacun vi d coupl, nfant, rconvrion, rtrait... Mutull Référncé Minitèr * par moi, pour un jun d 15 à 19 an - ** par moi, pour un adult d 30 à 34 an - *** par moi, pour un adult d 45 à 49 an - **** par moi, pour

Plus en détail

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc.

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc. w w w. m a r o c. c a m p u s f r a n c. o r g é r t n R 7 1 0 / 016 Campus Franc Maroc st un srvic d l Institut Français du Maroc, opératur d coopération d l Ambassad d Franc au Maroc. Campus Franc Maroc

Plus en détail

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION Bilan annuel de l uverture internatinale de l académie Orléans-Turs 2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION L OUVERTURE À L INTERNATIONAL La li d

Plus en détail

Le 27 novembre 2007. Objet : Indice des Consommateurs de la Santé en Europe 2007

Le 27 novembre 2007. Objet : Indice des Consommateurs de la Santé en Europe 2007 Le 27 nvembre 2007 Objet : Indice des Cnsmmateurs de la Santé en Eurpe 2007 La Health Cnsumer Pwerhuse, entreprise privée suédise de cnseils en matière de système de santé, calcul depuis 2005 un indice

Plus en détail

Etape 1 : Rechercher une parcelle sur le plan cadastral

Etape 1 : Rechercher une parcelle sur le plan cadastral Etap 1 : Rchrchr un ur l plan cadatral Navigatur pour Zoomr, déplacr dan l documnt t rvnir la taill initial hoiiz la ur laqull trouv votr pui paz l étap uivant Navigatur pour Zoomr, déplacr dan l documnt

Plus en détail

F C I H C E H S E S PR

F C I H C E H S E S PR rvic PM markting vag DURE PM ERO Ds solutions markting prformants au srvic d votr ntrpris. Un srvic réactif, à votr écout, pour dynamisr vos vnts. PROUREME ichs produits t tchniqus, PV / V, outils d communication

Plus en détail

Portrait pays. Juin 2015

Portrait pays. Juin 2015 Portrait pays Juin 2015 Pays participants en 2014 MÉTHODOLOGIE Nouveaux pays en 2015 13 600 salariés européens interrogés en janvier 2015, dans 14 pays : Allemagne, Belgique, Espagne, France, Italie, Suède,

Plus en détail

RÉUNION DES COORDONNATEURS DES GROUPES THEMATIQUES

RÉUNION DES COORDONNATEURS DES GROUPES THEMATIQUES RÉUNION DES COORDONNATEURS DES GROUPES THEMATIQUES Mercredi 20 mars à 14h30 à 16h30 au PNUD Cmpte rendu I. Présentatin des nuveaux membres et adptin du cmpte rendu de la dernière rencntre et de l rdre

Plus en détail

Bourses universitaires d excellence de la Confédération suisse pour des étudiants et artistes étrangers

Bourses universitaires d excellence de la Confédération suisse pour des étudiants et artistes étrangers Département fédéral de l intérieur DFI Secrétariat d Etat à l éducatin et à la recherche SER Cmmissin fédérale des burses pur étudiants étrangers CFBE Burses universitaires d excellence de la Cnfédératin

Plus en détail

Suivi de la dynamique des populations de loutre

Suivi de la dynamique des populations de loutre Prjt LIFE «Rstauratin ds Habitats d la Lutr» (LIFE 05/NAT/B/0000 85) M é t h d Suivi d la dynamiqu ds ppulatins d lutr d p r s p c t i n Christin Lclrcq : Svn Platts : Hélèn Ghyslinck : Parc Naturl Haut-Sûr

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012

GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012 GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012 DATE DE REUNION 10/05/2012 Lieu de réunin GIP ATGeRi Affaire suivie par : Philippe LORIOT

Plus en détail

ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES

ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES ANNEXE 8 (A) (B) (24) (C) (29) (D) OCTROI DES PRESTATIONS FAMILIALES (Article 4, paragraphe 8, article 10 bis, point d) et article 122 du règlement d'application) L'article 10 bis point d) du règlement

Plus en détail

La régionale vit pour toi

La régionale vit pour toi 842 Péridiqu - n 842 - Mar 2013 - Burau d dépôt : CHARLEROI X - EDITEUR RESPONSABLE : Aurl Mariag - 15, 17 ru d l Hôpital - 6060 Gilly 4 5 12 La réginal vit pur ti L avantag d l affiliatin L util Vtr cmmand

Plus en détail

Employeurs, vous embauchez un travailleur

Employeurs, vous embauchez un travailleur Emplyeurs, vus embauchez un travailleur étranger Quelles démarches effectuer? Vs bligatins, vs respnsabilités? Les salariés étrangers divent, sans discriminatin, bénéficier des mêmes drits que les salariés

Plus en détail

www.lpadio.net Licence Professionnelle BAC+3 Accessible en formation classique, en formation continue ou en apprentissage

www.lpadio.net Licence Professionnelle BAC+3 Accessible en formation classique, en formation continue ou en apprentissage Formation propoé ur l pôl univritair d Port du Jura à Montbéliard Licnc Profionnll BAC+3 Accibl n formation claiqu, n formation continu ou n apprntiag Univrité d Franch-Comté IUT d Blfort-Montbéliard www.lpadio.nt

Plus en détail

J adopte le geste naturel

J adopte le geste naturel J adopt l t naturl Franchi Crédit Conil d Franc Mod opératoir naturl t l J adopt Préambul Rjoindr Crédit Conil d Franc, c t rjoindr un cntain d homm t d fmm qui partant lur xpérinc dpui plu d 10 an ; un

Plus en détail

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010

Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 249 Septembre 2011 Prix de l énergie dans l Union européenne en 2010 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2010, le prix du gaz a diminué dans l Union européenne

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance Directin de la jeunesse, de l éducatin ppulaire et de la vie assciative Missin d animatin du Fnds d expérimentatins pur la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «FACULTE

Plus en détail

RÉGALER! TOUT POP, VINTAGE, INSOLITE! n 2 TENDANCES DE PRINTEMPS LES NAINS DE JARDIN DU NEUF POUR LE JARDIN POUR SE. Tendances fruitées SHOPPING

RÉGALER! TOUT POP, VINTAGE, INSOLITE! n 2 TENDANCES DE PRINTEMPS LES NAINS DE JARDIN DU NEUF POUR LE JARDIN POUR SE. Tendances fruitées SHOPPING n 2 Mar 2012 REVOILÀ LES NAINS DE JARDIN SHOPPING DU NEUF POUR LE JARDIN VINTAGE, INSOLITE! TENDANCES DE PRINTEMPS POP, L Cmpagnn d Sain N Sirt 488 055 872 00011 - Pht nn cntractull Pht réalié par l Cmpagnn

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe!

JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! JEUNES EN FORMATION PROFESSIONNELLE? Feu vert pour l Europe! ERASMUS+ C EST AUSSI POUR VOUS! w Vous êtes jeune, en formation professionnelle initiale? Mettez toutes les chances de votre côté pour trouver

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI Général au développement durable n 683 Octobre 2015 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2014 OBRVION ET STISTIQU énergie En 2014, le prix du gaz a baissé

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

AlloTools Web Application Provider

AlloTools Web Application Provider b W t a c p L Ap r u M a d f r P d AT Wb Appcat Prvdr ja ma été V pr jt t v d u r! au c mpt t BATITRADE VOTRE SOLUTION WEB EN TOUTE SIMPLICITÉ! Dévppé étrt cabrat avc d fabrcat d mur, adr du marché, tr

Plus en détail

Guide des parkings VINCI Park de la Communauté d agglomération de Cergy-Pontoise

Guide des parkings VINCI Park de la Communauté d agglomération de Cergy-Pontoise Guid d parking VINCI Park d la Communauté d agglomération d Crgy-Pontoi Sptmbr 2010 a Communauté d agglomération d Crgy-Pontoi t VINCI Park œuvrnt n favur d la mobilité t du tationnmnt. Nouvaux parking,

Plus en détail

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques :

Sur la fiche de poste de travail vous reprenez au moins les informations suivantes sur base de l analyse des risques : Manuel de rédactin de la fiche de pste de travail En exécutin de l AR du 15/12/2010 fixant des mesures relatives au bien-être au travail des intérimaires Objectif de la fiche de pste de travail : En tant

Plus en détail

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil

MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE. Profession : ingénieur civil Directin exécutire Fiche de descriptin prfessinnelle Directin des Affaires du dévelppement internatinal MODELE DE FICHE DE DESCRIPTION PROFESSIONNELLE Prfessin : ingénieur civil Renseignements cncertants

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

Modes de connexion à l Extranet de la sécurité sociale.

Modes de connexion à l Extranet de la sécurité sociale. Banque Carrefur de la Sécurité sciale Juin 2008 Mdes de cnnexin à l Extranet de la sécurité sciale. Intrductin Le réseau de la sécurité sciale est un réseau de cmmunicatin sécurisé entre les institutins

Plus en détail

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS

LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS LA COMPTABILITE DES ASSOCIATIONS Présentatin de l'rganisme de frmatin «l écle de la micrfinance» L Ecle de la Micrfinance est un rganisme de frmatin français [1] qui entend répndre à la demande de bénévles

Plus en détail

PLAN DE RÉMUNÉRATION ZURVITA

PLAN DE RÉMUNÉRATION ZURVITA PLAN DE RÉMUNÉRATION ZURVITA Une vie abndante. Une vie abndante. Table des matières I. Structure de Cmmissins pur Zeal A. Bnus Payé à la semaine 1. Bnus de Bâtisseurs 2. Bnus d Équipe B. Ventes persnnelles

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment FICHE Fich à dtination d nignant T 0 L tranfrt thrmiqu dan un bâtimnt Typ d'activité Activité avc étud documntair Notion t contnu du programm d T rm Compétnc xigibl du programm d T rm Tranfrt d énrgi ntr

Plus en détail

Finalisez votre migration vers le SEPA

Finalisez votre migration vers le SEPA S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Finalisez votre migration vers le SEPA entreprises L ambition du projet S PA (Single Payments Area) est de créer une gamme unique de moyens de paiement en euros, commune

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence

L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes pour l entreprise et les salariés Conférence L Europe sociale : travail, santé, retraite/ les meilleures options européennes Conférence INTERVENANTS Laurence LUENGAS Directeur des Ressources Humaines de la société PARADIGM Evelyne PICHOT Commission

Plus en détail

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014?

S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? PROFESSIONNELS ENTREPRENEURS S PA : VIREMENTS ET PRÉLÈVEMENTS Serez-vous prêt le 1 er février 2014? bnpparibas.net/entrepros 01 Le S PA : Single Euro Payments Area Les nouveaux instruments de paiement

Plus en détail

BELVÉDÈRE Communiqué de Presse Beaucaire, 16 décembre 2014

BELVÉDÈRE Communiqué de Presse Beaucaire, 16 décembre 2014 BELVÉDÈRE Cmmuniqué de Presse Beaucaire, 16 décembre 2014 NOUVEAU PLAN STRATEGIQUE : Back in the Game 2018 (BiG 2018) 1 psitinnement unique : challenger au cœur du marché des vins et spiritueux 2 bjectifs

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT DE NOMS DE DOMAINE Pur les dmaines sectriels («aerprt.fr», «avcat.fr», «experts-cmptables.fr», «Gemetre-expert.fr», «ntaires.fr», «veterinaire.fr», «medecin.fr»,

Plus en détail

Verre feuilleté de sécurité vetrosafe Design avec film imprimé selon le procédé numérique.

Verre feuilleté de sécurité vetrosafe Design avec film imprimé selon le procédé numérique. Fiche technique 026 Verre feuilleté de sécurité vetrsafe Design avec film imprimé seln le prcédé numérique. Prcédés vetrsafe Design (SentryGlas Expressins TM ) est un verre feuilleté de sécurité cnfrme

Plus en détail

ANNEXES RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER

ANNEXES RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 12.10.2016 C(2016) 6465 final ANNEXES 1 to 4 ANNEXES RAPPORT DE LA COMMISSION AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET FINANCIER en application de l'article 12, paragraphe 4, du règlement

Plus en détail

connecter sous Linu rir un navigateur W Checkpoint 2 : Ouv chercher des imag Checkpoint 4 : Re

connecter sous Linu rir un navigateur W Checkpoint 2 : Ouv chercher des imag Checkpoint 4 : Re g a im d r h rc h c r : n io i m Votr p u ro g w n l n a d n o ti a rm t d info ISSION : BUTS DE LA M ur l Wb - Trouvr d imag ur imag ur l ordinat - Sauvgardr c nwgroup formation ur l in d r ch r ch -

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011

Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 366 Novembre 2012 Prix du gaz et de l électricité dans l Union européenne en 2011 OBRVATION ET STATISTIQU ÉNERG En 2011, le prix du gaz a augmenté dans tous

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL. Bruxelles, le I-1/EM-DDS rev1

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL. Bruxelles, le I-1/EM-DDS rev1 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE L'AGRICULTURE ET DU DÉVELOPPEMENT RURAL Direction I. Gestion des ressources I.1. Gestion budgétaire DOCUMENT DE TRAVAIL Bruxelles, le 13.10.2010 I-1/EM-DDS 679084-rev1

Plus en détail

POLYACTE MISE À JOUR DES BIBLES D'ACTES JUILLET 2015

POLYACTE MISE À JOUR DES BIBLES D'ACTES JUILLET 2015 POLYACTE MISE À JOUR DES BIBLES D'ACTES JUILLET 2015 139 NOUVEAUX ACTES, 951 ACTUALISÉS Frt de sn expertise éditriale, LexisNexis est sucieux d'ffrir tujurs plus d'actualité et de sécurité juridique. Riches

Plus en détail

Mode d emploi. Partir avec Erasmus. Erasmus en quelques chiffres : 31 665 étudiants Erasmus au départ de la France

Mode d emploi. Partir avec Erasmus. Erasmus en quelques chiffres : 31 665 étudiants Erasmus au départ de la France Partir avec Erasmus Mode d emploi Erasmus en quelques chiffres : Depuis la création du programme en 1987, plus de 2.2 millions d Européens, dont près de 380 000 étudiants français, ont bougé dans toute

Plus en détail

LE RECRUTEMENT D UN SALARIÉ ÉTRANGER

LE RECRUTEMENT D UN SALARIÉ ÉTRANGER LE RECRUTEMENT D UN SALARIÉ ÉTRANGER LE PUBLIC l Union européenne : Allemagne, Autriche, Belgique, Chypre, Danemark, Espagne, Finlande, France, Grèce, Irlande, Italie, Luxembourg, Malte, Pays Bas, Portugal,

Plus en détail

Financement de la mobilité France

Financement de la mobilité France Financement de la mobilité 2014 - France Mobilité de l enseignement scolaire, de l éducation des adultes et de la formation professionnelle Financement de la Mobilité V2 16/01/2014 Page 1 sur 10 INTRODUCTION

Plus en détail

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans

Guide SEPA Paramétrage Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Guide SEPA Paramétrage Axe Informatique Experts Solutions SAGE depuis 24 ans Installation Paramétrage Développement Formation Support Téléphonique Maintenance SEPA Vérification du paramétrage des applications

Plus en détail

La domiciliation européenne SEPA

La domiciliation européenne SEPA _ FR La domiciliation européenne SEPA Une solution de prélèvement optimisée La zone SEPA compte 32 pays : les 27 États membres de l Union européenne + l Islande, le Liechtenstein, la Norvège, la Suisse

Plus en détail

Recrutement de Consultants individuels pour la traduction des documents et/où l interprétariat des réunions techniques du CORAF/WECARD

Recrutement de Consultants individuels pour la traduction des documents et/où l interprétariat des réunions techniques du CORAF/WECARD Cnseil Ouest et Centre Africain pur la Recherche et le Dévelppement Agricles West and Central African Cuncil fr Agricultural Research and Develpment APPEL A MANIFESTATION D INTERET ------------------------

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARI GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 461 Novembre 2013 Prix du gaz et de l électricité en France et dans l Union européenne en 2012 OBRVION ET STISTIQU ÉNERG En 2012, le prix du gaz a augmenté

Plus en détail

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1

B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 1 B o u r s e d e m o b i l i t é B E E p o u r l e s d é p a r t s e n 2 0 1 2 1 Objectif : Acquérir une expérience professionnelle en réalisant un stage en entreprise de 3 mois à temps plein à l étranger

Plus en détail

Les Ptits Historiens. Viens vite aider Mémory à observer la construction de l Europe

Les Ptits Historiens. Viens vite aider Mémory à observer la construction de l Europe Les Ptits Historiens Viens vite aider Mémory à observer la construction de l Europe Histoire Tu es mon ptit historien Tu vas découvrir les étapes de la formation de l Europe Objectif : Comprendre la construction

Plus en détail

Module pour la solution e-commerce Hybris

Module pour la solution e-commerce Hybris Mdule pur la slutin e-cmmerce Hybris smmaire 1. Intrductin... 3 1.1. Objet du dcument... 3 1.2. Liste des dcuments de référence... 3 1.3. Avertissement... 3 1.4. Cntacts... 3 1.5. Histrique des révisins...

Plus en détail

Sam et Bloup. plantent un arbre RÉÉDITION. à la page 11

Sam et Bloup. plantent un arbre RÉÉDITION. à la page 11 Sam t Blup plantnt un arbr à la pag 11 RÉÉDITION Qull bll matiné d printmps! À l écl aujurd hui, c st un jurné très spécial. Sam, Blup t tus ls élèvs d lur class vnt assistr à la plantatin d un arbr. Blup

Plus en détail

SOMMAIRE. Partie 3 - L ORGANISATION D UN TOURNOI : - LES FONDAMENTAUX LOGISTIQUES : LE VILLAGE

SOMMAIRE. Partie 3 - L ORGANISATION D UN TOURNOI : - LES FONDAMENTAUX LOGISTIQUES : LE VILLAGE 2008 ORGANISER UN TOURNOI LES FONDAMENTAUX SOMMAIRE Partie 1 - LE FRANCE BEACH VOLLEY TOUR Présentatin Le principe Les différents niveaux de turnis Etre candidat à l rganisatin d un turni Prcédure Caractéristiques

Plus en détail

Revêtements extérieurs en bois Une démarche durable

Revêtements extérieurs en bois Une démarche durable t n t ê Rv n boi xtérihurdurabl Un déarc i orand bénéfic La région Ba-N t t fortir rich d un pupln d t la bonn vi varié. L ntrtin par la valoriation no forêt pa t. u ll produin q vr u œ d oi b u d tchniqu,

Plus en détail

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012

ARGUMENTAIRE. Evolution des contrats CSM 2012 ARGUMENTAIRE Evlutin des cntrats CSM Préambule Ce dcument vient cmpléter ce qui a été cmmuniqué dans l Actualité Fédérale n 31 du 5 janvier. Il a pur bjectif d apprter les répnses et les explicatins aux

Plus en détail

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique

Mieux connaître le licenciement économique. 1 ère partie : La notion de licenciement pour motif économique Mieux cnnaître le licenciement écnmique 1 ère partie : La ntin de licenciement pur mtif écnmique «Cnstitue un licenciement pur mtif écnmique le licenciement effectué par un emplyeur pur un u plusieurs

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

Comprendre le registre de pénibilité

Comprendre le registre de pénibilité Cmprendre le registre de pénibilité Le cadre réglementaire Dans quel(s) dispsitif(s) se situer? La pénibilité : préccupatin nuvelle? Dans le cadre de la réfrme des retraites du 9 nvembre 2010, la créatin

Plus en détail

Table des matières

Table des matières Table des matières Australie 0 0 28.4 9.4 5.1 57.1 0 Autriche 0.4 0.2 27.5 29 1.7 6.9 34.3 Belgique 0 0.7 24.2 35.6 7.8 0 31.7 Canada 0 0 10.4 24.2 47.5 2.1 15.8 Chili

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION

REFERENTIEL DE LA QUALIFICATION COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualificatin : MQ 2003 03 69 0223 Catégrie : C* Dernière mdificatin : 07/01/16 TITRE DU CQPM : Chargé(e) de maintenance industrielle 1. Objectif

Plus en détail

Partie administrative

Partie administrative CAHIER DES CHARGES FOURNITURE ET POSE DE CLIMATISEURS LABORATOIRE D HYDROLOGIE DE NANCY Partie administrative Les cnditins particulières prévalent sur les cnditins générales. Drit applicable Le présent

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Une formation de qualité pour :

Une formation de qualité pour : Un formation d qualité pour : Gérr ds programms t srvics n loisir Animr ds activités t ds comités Organisr ds événmnts Réalisr ds intrvntions cliniqus Tchniqus d intrvntion n loisir www.cgprdl.ca loisir.cgp-rdl.qc.ca

Plus en détail

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque

Taux de risque de pauvreté ou d exclusion sociale le plus élevé en Bulgarie, le plus faible en République tchèque 168/2014-4 Novembre 2014 Risque de pauvreté ou d'exclusion sociale dans l'ue28 Plus de 120 millions de personnes menacées de pauvreté ou d exclusion sociale en 2013 Soit près d une personne sur quatre

Plus en détail

Gestion des Prospects : Adresses à exporter

Gestion des Prospects : Adresses à exporter Gestin des Prspects : Adresses à exprter 2 Tables des matières 1. Intrductin : Adresses à exprter p 3 2. Que signifie une adresse qualifiée? p4 2.1 Particulier = le client final 2.2 Cnducteur lié à une

Plus en détail

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER?

COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? COMMENT PAYEZ-VOUS? COMMENT VOUDRIEZ-VOUS PAYER? 2/09/2008-22/10/2008 329 réponses PARTICIPATION Pays DE - Allemagne 55 (16.7%) PL - Pologne 41 (12.5%) DK - Danemark 20 (6.1%) NL - Pays-Bas 18 (5.5%) BE

Plus en détail

CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS

CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS CATALOGUE DES TARIFS POSTAUX PROPOSES PAR CORUS Tarifs applicables à compter du 1er Janvier 2014 SOMMAIRE LA LETTRE 3 LA LETTRE PRIORITAIRE ET VERTE... 3 LA LETTRE PRIORITAIRE GRAND COMPTE ET TEM POST

Plus en détail