entré e lib en 2050 un lieu

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "entré e lib en 2050 un lieu"

Transcription

1 g o p u q collo s d scc Cé ds l dus é lb l o f l L f d? us 2050 o v, s ou Ss b > d d v 2 12 d s u lu

2 L f d l f 2050? Ss bous, vous [ Audou d l Cé ds sccs (v. 0)] vdd 11 L poduco l s l'u ds plus gds défs uxquls l'hué do f fc ujoud'hu u gd du chg clqu ds 9 ou 10 llds d'hus qu cop l plè L'Acdé ds sccs, AgoPsTch, AgoPsTch Alu, l Cd, l Cpus Codoc, l'i, l'idd Uvscc popos d éfléch su l quso d l sécué l cofo pd dux jous ls codos d'éuds à ds xps oux oux. Dpus ovb 2011, qu goups d'éuds s éuss égulè sécs d vl pou élbo ds pécosos ds l do d l sécué l, su ls hès d l cosoo, l'écoo, l'vo l polqu locl ou ol. Au cous d cs dux joués, ls spéclss égo à cs codos. Esbl, dux gééos s'quo ux bous ux vous qu ous pêch d pd ls bos décsos. Colloqu é p A-Cécl Bs, jouls à RFI. é 9 h h 45 L plu du déf ol Aujoud hu u lld d hus f, los qu l poduco gcol odl pou ou 7 llds. Qu s--l 2050 losqu ous sos 9 à 10 llds? Quls squs pèso los su l plè? Qul v ls jus d'ujoud'hu puv-ls spé, g, cosu? 9 h 3 0 Accul d Clud Hgé, pésd d'uvscc. 9 h H 4 5 Qulls cos su l sécué l? vc Ghsl d Msly, hydologu, b d l'acdé ds sccs ; H Lédo, chchu à l'isu ol d'éuds déogphqus (Id), b du cosl scfqu du Cpus Codoc, cospod d l'acdé ds sccs ; J-Clud Bhéléy, pofssu sccs écooqus à l'uvsé d Ps I - Phéo-Sobo, cospod d l'acdé ds sccs ols polqus. 10 h H 4 5 S poj ds l'v, cop du chg clqu vc Mo Gullou, b d l Cosso su l'gculu dubl l chg clqu, pésd dcc géél d l'isu ol d l chch gooqu (I). 2 Pog sous ésv d odfco. E p vc 11 h H 4 5 Dsuco ssv : géopolqu d l f vc J Zgl, ppou spécl ds Nos us pou l do à l lo d 2000 à 2008, vc-pésd du coé cosulf du Cosl ds dos d l ho d l Ou.

3 vdd 11 sd 12 pès-d 14 h h E s l soluo v ds chés d l cosoo? Pès d 30% d l'lo dspobl Euop s gspllé chqu é. Ls ods d cosoo ls flès go-ls évolu pou ds l od. Éuds xps éflécho sbl ux ods d poduco d dsbuo, ux chés à l vollé ds px, p cop ls ppos d pouvo d pofs qu s jou ou u log d l chî. 14 h H Pésos ds éuds Pou u égulo ds px d l cosoo L'vo écooqu : déyhf l ôl ds chés 16 h 18 H Tbl od vc ls xps vc Ncols Bcs, soco-écoos d l'lo, Cd ; Séph Co, co-fodu d Éhqubl ; Véoqu Dscous-Buho, c dcc dévlopp dubl du goup Cfou ; P Jcqu, écoos chf à l'agc fçs d dévlopp (AFD) ; Eul Mch, dcu géél délégué d do. cous ; Sg Mohv, pésd d l coopév lgch Foh ; Chls P, chgé d sso Alo, Cofédéo d l cosoo, du log du cd d v (CLCV) ; Auél Touvé, pofssu à AgoSud Djo, co-pésd d'ac. é 9 h h Fc ux ls vols, co oc u coodo odl? U qu ds sols odux s ès dégdé. L chg clqu pou codu à u éduco d l sufc ds s culvbls d l ssouc u. 40 % du ïs podu ux És-Us ls dux s ds huls végéls d l'uo uopé so dsés à l'dus ds bocbus. Éuds xps évoquo ls coséqucs d l dégdo d l'vo, du chg clqu, l cocuc ls dvss culus gcols, ss oubl ls qusos focès, d pouvo, d coupo d cofls. 9 h H Pésos ds éuds Chg d odèl pou u do à l'lo : souvé l, gouvcs ppos d foc Evsg u ls défs voux, gcols polqus : ps locl, g globl 11 h 13 H Tbl od vc ls xps vc Ibh Coulbly, fodu d l Coodo ol ds ogsos pyss du Ml (Cop) ; Mchl P, écoos, c dcu du dép d l'gculu du dévlopp dubl d l Bqu Modl ; H Roullé d Oful, Cd, géu goo écoos, c pésd d l Coodo SUD (Soldé Ugc Dévlopp) ; Phlpp Tllous Bod, dcu géél d Sofpoéol ; Sw Vp, écoos, Mds School of Ecoocs, Ch (Id). 4

4 sd 12 pès-d 14 h h 3 0 L v s cosu ujoud hu Ls squs ls lvs d co so dépds. Co gd u vso globl ss églg? Exps décdus o u syhès dquo l vo ds lqull l od pou s gg. 14 H 3 0 Rs ds codos ds éuds ux ogsus d Ps + 20 qu pcpo à l coféc ds Nos us, Ro + 20, ju H Lcu du ssg d Abdou Douf, c pésd du Séégl scé géél d l Fcopho 15 H 3 0 Clôu vc Jcqus Al, écoos, écv, cosll d É hoo. C colloqu bééfc ds vux d l pcpo d qu goups d lycés éuds AgoPsTch Msè spéclsé Polqus publqus ségs pou l vo Eul Bulo, Clé Cosso, Pul Covsy, Sh Luboso, Nguy Th, Lous Vs Msè spéclsé Polqus cos publqus pou l dévlopp dubl Aïs Mll Rsposbls pédgogqus Al C, Boî Lbbouz Lycé L Cobus d'aubvlls Aïs Blkhou, Dll Dfkh, Fou Dj, F Hddj, Mouy Modj, A Mohd, Fb Roulc, K Suo, Vhus Wgsw Rsposbls pédgogqus Mgl Dschps, Mïé Klchko, Lu Roch SccS Po Ms Evol Polcy Lé Bossod, Clé Tugo, D Vschld Ms Dévlopp ol M-Luz Aposolscu, Aud Full, M-Théès Fds, M Guo Agudo Ms Iol Scuy Lu Hdcks, Ayo Msudo Ms Iol Publc Mg Dl Nh Ms Dvlop Pcc Phlpp Bu Rsposbls pédgogqus M-Hélè Schwoob, Sébs Ty Uvsé Ps 1 Phéo-Sobo Cpus Codoc Lcc d'écoo Sh Abdlou, C Ask Mv, Bdo Bzll, C Bogs, P Clo, Léod d Rvè, Yucog Hug, Théophl Lvll, Qu Lpp, Zoé Lyous D Chcoy, Ao Msudo, Pul Molld, So P-Vg-Coh, So Posl, Vol Quvlld, Abdllk Soud, Svj Slvdj, Shd Shbyk Rsposbl pédgogqu Élsbh Cudvll 6 LE COMITE SCIENTIFIQUE Bd Couos, AgoPsTch Alu ; Buo Do, écoos géu gculu, chchu u C ol d chch su l'vo l dévlopp (Cd) u C d coopéo ol chch gooqu (Cd) ; H Lédo, dcu d chch éé à l Isu ol d'éuds déogphqus (Id), cospod d l Acdé ds sccs, b du cosl scfqu du Cpus Codoc ; Sébs Ty, géu du gé ul, ds ux ds foês docu gso d l vo, Isu du dévlopp dubl ds los ols (Idd) ; Egzo Vlcsch, écoos, chchu à l Isu ol d l chch gooqu (I).

5 > Résvo cosllé su scpo jusqu u qu d l Ch Cé ds sccs d l'dus 30, vu Co-Cou Ps M Po d l Vll ou Co-Cou Ifoos c-sccs.f Avc l sou d EPPDCSI / co - vl 2012 Ech Häfl - g foosock

book a e e x a HTML5 t Q

book a e e x a HTML5 t Q book o sc pd quos v voloh u dolup s dbs cus dddu s u ss ssu d. quspu s sulp o us dl s dlds, u lo, us ps qu dolupoffcbo. Abo HTML5 oosp dovsul MyS L hoog dsg u- ph ouv cé o Pd so jquy WEB y- pogph pogo

Plus en détail

Votre conseiller publicité. Une Question? 0470/512.999 info@beebopcity.com

Votre conseiller publicité. Une Question? 0470/512.999 info@beebopcity.com Vo coll publcé U Quo? 0470/512.999 fo@bbopcy.com u q. h p, c g chu, bo o o p p u c. pl é c o, dé u, o l x S Log o ux, p. mpum,, c c Do d v o S é o d é c, V c m. c. m, o ux c E-c lg ux o V m é, c ogl g,

Plus en détail

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale

Incorporé au 3 e régiment d infanterie coloniale Ax 59 : ch u u c u C B L ch u u c u C B 1 N A Fç Adu Eugè Gg [979?] Au C Afd A Luc Lu Augu M Aub Luc Muc Auc Augu E Auc Lu Auy Ru Auz Rhë Mu D u d c Pf Su N 15 cb 1886 à P N 8 b 1879 à P N 13 û 1885 à

Plus en détail

Votre succès notre spécialité!

Votre succès notre spécialité! V ccè pécé! C Cchg Fm Igé Rcm V ccè pécé! L p mbx mché. E MPS I C g démq p ff pé pf d chq c : p é. N Fc: EMPSI Cg éé céé 2010 P Bddd Bchb q pé p d 8 d md d p. I dévpp N cmp xgc d é d. N c pfm mé d q gg

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Comparaison de la disponibilité de diverses configurations de redondance d'alimentation en rack

Comparaison de la disponibilité de diverses configurations de redondance d'alimentation en rack Compso d l dspoblé d dvss cofguos d dodc d'lmo ck Lv blc 48 Révso 1 by Vco Avl > Résumé d l'éud L'ulso d commuus d sf l doubl dsbuo d'ég pou l'lmo ds équpms cqus pm d'mélo l dspoblé ds sysèms fomqus. Ls

Plus en détail

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE

SECTIONS DE 7 À 15 M = MOINS DE PERÇAGE DANS LE DALLAGE HOTEL GITE CAMING u ARTICULIER s s ISCINE COLLECTIVE DE RESIDENCE SECTIONS DE 7 À 15 M LONGUES = MOINS DE ERÇAGE DANS LE DALLAGE TRANSARENCE ET AS D ENTRETIEN AVEC ORTILLON AUTOMATIQUE OSSIILITE DE MONTAGE

Plus en détail

Édito. donner a notre commune. Vous donner du plaisir et surtout envie de revenir, telle est. compagnie.

Édito. donner a notre commune. Vous donner du plaisir et surtout envie de revenir, telle est. compagnie. M hèq ch -Mch É L écc Ch c,, vyg, êv, g, éféch, c c q é v vc c v g c 2012/2013. C é c, v yé ccc g cv yq, vc vfé v c, c y c q h c. c échg, cé g v, c jgz- c cg. V v v,! c à v v à écv f c g, gé c cè L Fy

Plus en détail

N 3. Du vert et de l air en ville. Place du Grand Ouest LE MAGAZINE D INFORMATION DU QUARTIER ATLANTIS. Nicolas Borel

N 3. Du vert et de l air en ville. Place du Grand Ouest LE MAGAZINE D INFORMATION DU QUARTIER ATLANTIS. Nicolas Borel N 3 AI 2012 LE AGAZINE D INFORATION DU QUARTIER ATLANTIS Du v d v Pc du Gd Ou 4 7 FOCUS GRAND ANGLE Nco Bo EDITO ACTUS H. Abbd Vo qu pd fo pogv, gâc o à o d ouvux co (vc vo d puu édc f 2011 débu 2012).

Plus en détail

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!»

«Trop de chats en refuge : Aidons-les!» q io iific bo ch Mlic g f! l o h c To i? co cio collboio vc Pl 5899 ch 7398 ch y éé boé C l ob félié qi, chq jo, o cibl joi fg Blgiq! 4641 ch l o l chc ov i à l g l fg fill i foy ê à l hx! C qlq chiff

Plus en détail

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark

RDV E-commerce 2013 Mercredi 6 Mars, Technopark RDV E-mm 2013 Md 6 M, Thpk Smm 1 P q E 2 Q x p? 3 Q v? 4 d é d 2 0 1 5 p 2 0 1 3 6 h g 7 d f é 1 Pq E-mm? Pq S E-Cmm? D d d Md IT XCOM gé dp 2009 phé E-mm.m F à mhé p, XCOM h d déd E-mm, Pm éq, E-Mkg Chff

Plus en détail

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules

Chapitre 1.5a Le champ électrique généré par plusieurs particules hapte.5a Le chap électque généé pa pluseus patcules Le chap électque généé pa pluseus chages fxes Le odule de chap électque d une chage ponctuelle est adal, popotonnel à la chage électque et neseent popotonnel

Plus en détail

L'UFR de Mathématiques de l'université Lille1. Mathématiques. athématiques. Métiers. étiers

L'UFR de Mathématiques de l'université Lille1. Mathématiques. athématiques. Métiers. étiers L'UFR d Mhémqu d l'uvé Lll1 hémqu Mhémqu & é Mé Jul VALEIN, M d Mhémqu Pu Pm 2005 Mî d cféc Pcu uv J' bu m m 2 d mhémqu pu 2005. J'v éu l'é pécéd (jull 2004) l'gég. J' l cmmcé u hè d mhémqu pplqué à l'uvé

Plus en détail

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6

Brevet Juin 2007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Brevet Juin 007 Liban Corrigé Page 1 sur 6 Exercice 1 : 1) A = 500 (10 3 ),4 10 7 8 10 4 = 500 10 6 4 10 1 10 7 8 10 4 500 4 = 8 = 500 3 8 8 = 500 3 100 10 4 = 1500 10 0 + 4 = 1500 10 4 = 1,5 10 3 10 4

Plus en détail

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté

3 : «L amitié éternelle» 4 : «L amour» 5 à 11 : Le Dossier 12 : Loisirs 13 : Fin d année en beauté L c - 3 : «L mé é» 4 : «L m» 5 à 11 : L D 12 : L 13 : F é bé L J éèv Lycé L P, èm égé éèv, é f é c 2013-2014, D éc ccé à c ; x c ô, c éê vfé qq é. L - émé chz j? C mé év qq, é à c m q... B... c! LC, c.

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

CEAPC. E h C C LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. s d. disponibilité. responsabilité

CEAPC. E h C C LA BANQUE. NOUVELLE DÉFINITION. s d. disponibilité. responsabilité d ou o m l obj l ég f m pfo mulplcé ujod'hu c o d g l é do cvé ccu bqu déf é col é o Poou-h m ox p g : o u op Ép Aq p d' : Épg d cl mbo L d' dc L v So d bl é m c o l l ux v é g c vo full d ou cl m ggé

Plus en détail

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr

Sorties a la journ soirees a Themes ateliers / sejours. Du 3 mars au 23 av PROGRAMME. www.allonnes.fr unicipl jun n du vic m info t d nimtio L mg d d Allonn oti l joun oi Thm tli / jou n 5 2 / 2 1 d ACTIVITE PROGRAMME il 2014 Du 3 m u 23 v www.llonn.f L t infom u l mobilité intntionl Tu ouhit viv un xpéinc

Plus en détail

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex

LE LOGEMENT À REIMS. tél : 03 26 84 35 65. Le Foyer Rémois. Avec. Campus immo. campusimmo@foyer-remois.fr. 8 rue Lanson - BP 1 51 051 Reims cedex Av, L Fy l l f L Fy C x b 8 L - BP 1 51 051 x l : 03 26 84 35 65 G g HX555. @fy-.f LE LOGEME À EIMS A I D É L -ê lg J y q Sl 7 % E, y, è v b l bg lg... v l q vbl -ê... L v bg l. Av v l COS v v, l l v v

Plus en détail

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie

MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie. MTH 2301 Méthodes statistiques en ingénierie VARIABLES ALÉATOIRES déo oco de réro vrble léore dscrèe moyee - vrce - écr ye esérce mhémque vrble léore coue oco d ue vrble léore : rsormo combso lére de vrbles léores Déo E : eérece léore S : esce échllol

Plus en détail

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL

GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL Table des matières GUIDE POUR TRANSFERT DE BAIL... 3 Ce que nous vous offrons... 4 Amélioration de votre offre de reprise de bail... 5 Préparation du véhicule... 7 Démarches

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010

Lot 4: Validation industrielle. Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Lot 4: Validation industrielle Youness LEMRABET Pascal YIM, 19/11/2010 Partenaires Lot 1 Modèle du processus métier L4.1 Modèles PSM Lot 2 Guide d implantation L4.2 Développement & Recette prototype Lot

Plus en détail

centimes à l'agence HA VAS, 62, rue Richelieu, à Paris. Dans toutes ses Succursales et chez tous nos Correspondants.

centimes à l'agence HA VAS, 62, rue Richelieu, à Paris. Dans toutes ses Succursales et chez tous nos Correspondants. 0 NN - N BONNNT o 6 Hoj DCTON u TOUNT o TOUOU HV C ux o o polc o écoo cou ouff éphè gf lp ééglé U o jll poé plu l qu p u p- pofo plu poéé plu pof plu él ho C ff lf Dcp pé Chh coc l qu f vgouu l qul v u

Plus en détail

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP

Prévoyance professionnelle des personnes au chômage. Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» selon la LACI et la LPP EDITION 2014 Complément d information à l Info-Service «Etre au chômage» Une brochure pour les chômeurs Prévoyance professionnelle des personnes au chômage selon la LACI et la LPP REMARQUES Le présent

Plus en détail

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique

3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique 3 e fiche d'informations sur l'initiative relative à la caisse unique Financement du système de santé, aujourd'hui et en cas d'acceptation de l'initiative sur la caisse unique: exemple d'une famille avec

Plus en détail

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES :

L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : RAPPORT DAVID LANGLOIS-MALLET SOUS LA COORDINATION DE CORINNE RUFET, CONSEILLERE REGIONALE D ILE DE FRANCE L AIDE AUX ATELIERS D ARTISTES : PROBLÉMATIQUES INDIVIDUELLES, SOLUTIONS COLLECTIVES? DE L ATELIER-LOGEMENT

Plus en détail

! " # $ #% &!" # $ %"& ' ' $ (

!  # $ #% &! # $ %& ' ' $ ( !" #$%"& ! "#$#% &!" #$%"& ' '$( SOMMAIRE INTRODUCTION... 4 METHODE... 4 TAUX DE REPONSES ET VALIDITE DES POURCENTAGES... 4 RESULTATS... 6 I. Qui sont les étudiants ayant répondu?... 6 1.1. Répartition

Plus en détail

Table des matières. FOURNITURES ET ACCESSOIRES Page 4 IMPRIMERIE Page 7 PHOTOCOPIE Page 7 PRODUITS PERSONNALISES Page 8.

Table des matières. FOURNITURES ET ACCESSOIRES Page 4 IMPRIMERIE Page 7 PHOTOCOPIE Page 7 PRODUITS PERSONNALISES Page 8. SBS B d n o F l d s l c é Sp P p v o B ns s f S 45Bol v da go 79180CHAURAY Tél:05 49 06 87 06 Fx:05 49 06 87 00 www svo b ns sf f Ec Cl s s m n Fo n d B Co n s o mm b l n f o m q Mo b l A Tbl ds mès Rbq

Plus en détail

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 909. «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés»

Nomenclature d exécution. Compte non doté de crédit 909. «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés» Nomenclature d exécution Compte non doté de crédit 909 «Régie industrielle des établissements pénitentiaires» Ministère : 10 «Justice et libertés» (Version du 23/05/2012 à 02:07:40 ) 1 909 - Régie industrielle

Plus en détail

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)»

MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» INITIATIVE POPULAIRE FÉDÉRALE «IMPOSER LES SUCCESSIONS DE PLUSIEURS MILLIONS POUR FINANCER NOTRE AVS (RÉFORME DE LA FISCALITÉ SUCCESSORALE)» DENIS BOIVIN Partner Avocat Expert fiscal diplômé Responsable

Plus en détail

MUTUALITY TODAY: A natural solution for a changing society. The European Congress of Mutual & Cooperative Insurance 16 18 June 2008, Helsinki Finland

MUTUALITY TODAY: A natural solution for a changing society. The European Congress of Mutual & Cooperative Insurance 16 18 June 2008, Helsinki Finland MUTUALITY TODAY: A l solo fo chgg socy Th Eop Cogss of Ml & Coopv Isc J 00, Hls Fld MUTUALI d jod h: U solo ll po socéé o L Cogès opé d l ssc ll coopév j 00, Hls Fld D fds Wlco o o fs AMICE cogss whch

Plus en détail

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles

Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles Février 2012 Prévisions des eaux de drainage & programme d essai de lixiviation des métaux: pratiques actuelles CONFIDENTIEL Sommaire Mise en contexte sur DMA / LM Objectifs du programme de DMA / LM Composantes

Plus en détail

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14

««TOUT-EN-UN»» 2013 BVA marketing direct SA - Allmedia.14 Votre Votre partenaire partenaire 2014 2014 ««TOUT-EN-UN»» les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés e-solutions vos avantages & objectifs AVANTAGES

Plus en détail

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers.

Calculer comment se constituer un capitale ; Calculer comment rembourser une dette en effectuant des versements réguliers. CHAP: 8 Objecifs de ce chpire : Clculer comme se cosiuer u cpile ; Clculer comme rembourser ue dee e effecu des versemes réguliers. RAPPELS : Qu'es-ce qu'ue vleur cquise? Qu'es-ce qu'ue vleur cuelle? Le

Plus en détail

Brisures de chocolat Chocolate Chip

Brisures de chocolat Chocolate Chip Bu d hooa Chooa Chp NGRÉDENTS : Eau fé o fo gé égéa Po Bd (poé d a poé d œuf boogqu poé d aoéum hdoé géa ga d ao boogqu z oqua boogqu (z bu boogqu méa boogqu aboa d aum fa d bé boogqu bu d hooa o boogqu

Plus en détail

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent Bisnode Faillites et créations d Entreprise EN Juillet Étude sur les faillites et créations d entreprises.8. Hausse des faillites de cinq pour cent 8 faillites et 888 créations d entreprise en juillet

Plus en détail

des glyphes des caractères «latins» de

des glyphes des caractères «latins» de C O D A G E en LATEX/T1 des glyphes des caractères «latins» de U N I C O D E Ce document montre comment utiliser L A TEX pour imprimer presque tous les glyphes d Unicode dits «latins» (de U+0000 à U+017F])

Plus en détail

1S Modèles de rédaction Enoncés

1S Modèles de rédaction Enoncés Par l équipe des professeurs de 1S du lycée Parc de Vilgénis 1S Modèles de rédaction Enoncés Produit scalaire & Corrigés Exercice 1 : définition du produit scalaire Soit ABC un triangle tel que AB, AC

Plus en détail

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R.

Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 2003 C.I.R. EXEMPLE DE DOSSIER Sarl XYZ EFFORT de RECHERCHE et de DEVELOPPEMENT EXERCICE 23 C.I.R. STRATEGIE & ACCOMPAGNEMENT FINANCIER 7 Rue DENFERT-ROCHEREAU 38 GRENOBLE France Tél fax : ( 33 ) 4 76 43 47 11 SIRET

Plus en détail

EDITION 2015. Bienvenue dans la zone de production de l AOP Beaufort. retrouvez-les tous les lundis et jeudis

EDITION 2015. Bienvenue dans la zone de production de l AOP Beaufort. retrouvez-les tous les lundis et jeudis EDITION 2015 DU 26 JUILLET AU 23 AOûT Bvu ds zo d poduco d AOP Bufo. Ic, s pysgs so épousoufs. Los d vos pomds, vous ogz ds cs, ds cous d u pus, u déou d u chm, vous vz u cœu d os pgs, 1500 m 2500 m d

Plus en détail

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite

Po ur d o nne r un é lan à vo tre re traite Po u d o nne un é lan à vo te e taite ez a p é P aite t e e vot joud'hui dès au E N EN T TR RE E N NOOUUSS,, CC EESSTT FFAA CC I I LL EE DD EE SS EE O M M PP RR EE NN DDRRE E CC O Toutes les gaanties de

Plus en détail

Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage

Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage Prévoyance professionnelle obligatoire pour les personnes au chômage (Valable à partir du 01.01.2013) 1 Personnes assurées (plan de prévoyance AL) La prévoyance professionnelle obligatoire des personnes

Plus en détail

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats

Sondage SEMO 2011/2012 : Résultats Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d'etat à l'économie SECO Marché du travail / Assurance-chômage Mesures du marché du travail Markus Weber 07.06.2013

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

Créer des figures dynamiques en 3 dimensions avec GeoGebra 5

Créer des figures dynamiques en 3 dimensions avec GeoGebra 5 Créer des figures dynamiques en 3 dimensions avec GeoGebra 5, 1/46 I. Pour débuter...3 IV. 9. Obtenir une sphère ou un cône tronqué...21 I. 1. Téléchargement...3 V. Illustration d'exercices...22 I. 2.

Plus en détail

Annonces classées Décès

Annonces classées Décès CH - Pss: oél ludi 31 juill 15 Écooi ocs clssés écès L v d CBS : wsighous s pôl posiio P U L U VG L susps s à so poxys. is coi à ss séis-svo l chî d élévisio éici CBS pou éi l'iigu co bi logps. L'idusill

Plus en détail

Formation Veille stratégique sur internet et e-réputation (Ref : E13) Optimiser la veille stratégique et protéger son image par l'utilisation du web.

Formation Veille stratégique sur internet et e-réputation (Ref : E13) Optimiser la veille stratégique et protéger son image par l'utilisation du web. 39bdO y ad1-93288sa n Dn Cdx ap d2000000u o SBob ma on, n g é oul numé Fomaon Vll aégqu u nn -épuaon (Rf : E13) Opm la vll aégqu poég on mag pa l'ulaon du wb. OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATI Accoî l pfomanc

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

n 1 LES GRANDS THÈMES DE L ITB > 2009 Les intérêts simples et les intérêts composés ( ) C T D ( en mois)

n 1 LES GRANDS THÈMES DE L ITB > 2009 Les intérêts simples et les intérêts composés ( ) C T D ( en mois) LES GRANDS THÈMES DE L ITB Les iérês simples e les iérês composés RAPPELS THÉORIQUES Les iérês simples : l'iérê «I» es focio de la durée «D» (jour, quizaie, mois, rimesre, semesre, aée) de l'opéraio (placeme

Plus en détail

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm)

CODIFICATION. NOTA : Dans le cas d'un vérin avec fixation sur corps par tourillon intermédiaire MT4 indiquer RQ ou RW= (en mm) HRB HFB 1 CODIFICATION ALESAGE mm 32 40 50 63 80 100 125 160 TIGE mm 16 22 22 28 28 36 36 45 45 56 56 70 70 90 90 110 SERIE HR CNOMO 160 bar - à tirants HF CNOMO 160 bar - à contre brides INDICE B Indice

Plus en détail

221.214.11 Ordonnance relative à la loi fédérale sur le crédit à la consommation

221.214.11 Ordonnance relative à la loi fédérale sur le crédit à la consommation Ordonnance relative à la loi fédérale sur le crédit à la consommation (OLCC) du 6 novembre 2002 (Etat le 1er mars 2006) Le Conseil fédéral, vu les art. 14, 23, al. 3, et 40, al. 3, de la loi fédérale du

Plus en détail

SUR CERTAINES ÉQUATIONS FONCTIONNELLES. Ingénieur diplômé de l'école Supérieure d'électricité (Paris), Alexandrie,

SUR CERTAINES ÉQUATIONS FONCTIONNELLES. Ingénieur diplômé de l'école Supérieure d'électricité (Paris), Alexandrie, SUR CERTAINES ÉQUATIONS FONCTIONNELLES PAR M. JACQUES TOUCHARD, Ingénieur diplômé de l'école Supérieure d'électricité (Paris), Alexandrie, Egypte. Je me propose d'indiquer certaines équations fonctionnelles,

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6

TRAVAUX DIRIGÉS DE M 6 D M 6 Coection PCSI 1 013 014 RVUX DIRIGÉS DE M 6 Execice 1 : Pemie vol habité (pa un homme) Le 1 avil 1961, le commandant soviétique Y Gagaine fut le pemie cosmonaute, le vaisseau spatial satellisé était

Plus en détail

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014

Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 Les primes d assurance-maladie 2015 Esther Waeber-Kalbermatten, cheffe du DSSC Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Conférence de presse du 25 septembre 2014 25 20 Prime moyenne

Plus en détail

Mardi 17 Juin - 4 ATELIERS AU CHOIX DE 11H50 12H30

Mardi 17 Juin - 4 ATELIERS AU CHOIX DE 11H50 12H30 Mardi 17 Juin - 4 ATELIERS AU CHOIX DE 11H50 12H30 ATELIER N 1 Comment amener vos «salariés handicapés» à se faire reconnaître? Pou quo so es-nous tant à ne pas atteindre les 6% fixés par la loi? Co e

Plus en détail

+, -. / 0 1! " #! $ % % %! &' ( &))*

+, -. / 0 1!  #! $ % % %! &' ( &))* !"#!$%% +,-. /01 %!&'(&))* 23%#!! " # " " " "$! 4 5-6 4! 1! " # - 5! " # 6 3! " # 7! " # " 8! 9 : ; 5 7 4! 1! # 42 5! 5 < 44 3! # " 7! 41 5 8 '9 4! " $ = " > 4!4 *% 43 4!1? 48 4 4!5 $ 9 4!3 4@ 4!7 $ #

Plus en détail

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 Bisnode Faillites et créations arrêtées au mois de Mai 2013 Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 731b du CO: dissolutions d entreprises aux dépens de la collectivité. Entre janvier

Plus en détail

1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE PRINCIPALE/ ARTICOLO PRINCIPALE

1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE PRINCIPALE/ ARTICOLO PRINCIPALE Eidgenössisches Volkswirtschaftsdepartement EVD Preisüberwachung PUE Newsletter Datum 16.11.2010 Sperrfrist 16.11.2010, 09.00 Uhr Nr. 6/10 INHALTSÜBERSICHT/ CONTENU/ CONTENUTO 1. HAUPTARTIKEL/ ARTICLE

Plus en détail

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties

ISAN System: 5 Œuvre à épisodes ou en plusieurs parties sm: 5 Œ à épsds pss ps Wb f B Rs s: E b W B bs d mdè Vs j www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. www.sb. B ss Psfh B 7 T. +4 5 Fx +4 7 EM: f@sb. wzd 5 Œ à épsds pss ps mm: TRODUTO DEMRE. OEXO.

Plus en détail

DISTRIBUTEURS ET ELECTRODISTRIBUTEURS PLAN DE POSE ISO 5599/1 SERIE ISV- IPV

DISTRIBUTEURS ET ELECTRODISTRIBUTEURS PLAN DE POSE ISO 5599/1 SERIE ISV- IPV DISTRIBUTEURS ET ELECTRODISTRIBUTEURS PLAN DE POSE ISO 99/1 SERIE ISV- IPV Ces distributeurs à montage sur embase répondent à la norme ISO 99-1 dans les tailles ISO 1, ISO 2 et ISO 3. Ils sont disponibles

Plus en détail

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance.

82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Toujours des idées d'avance. 82% qualifient l'effet de serre et le réchauffement climatique comme le plus grand danger. Le fait est, qu'en Suisse, les bâtiments consomment aujourd'hui 50% de l'énergie fossile. Avec les émissions de

Plus en détail

Un exemple de migration de la fonction "stockage" de. STAF et migration des données au CNES

Un exemple de migration de la fonction stockage de. STAF et migration des données au CNES Un exemple de migration de la fonction "stockage" de l'oais loais : remplacement de l'infrastructure du système STAF et migration des données au CNES Le contexte de la migration PLAN DE LA PRESENTATION

Plus en détail

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile

2EVHUYDWRLUH. Les services de l automobile 2EVHUYDWRLUH L v d l oobl Dgo ov 2012 / 2013 C do édé l Aoo Nol o l Foo Aoobl Sv éd ov 2 ll 44483 CARQUEFU CEDEX obvo@f-o.f é à édo : Jol Gobl Av l ollboo d : Mo Vl Phl L Gll Edo 10/2012, Cqfo (44) 41

Plus en détail

10 juin 2010 Polytech Lille. Organisé par le Certia Interface, AQUIMER et le RMT (Réseau Mixte Technologique) Gestion durable des fluides.

10 juin 2010 Polytech Lille. Organisé par le Certia Interface, AQUIMER et le RMT (Réseau Mixte Technologique) Gestion durable des fluides. 10 juin 2010 Polytech Lille Organisé par le Certia Interface, AQUIMER et le RMT (Réseau Mixte Technologique) Gestion durable des fluides Synthèse ! " ##!! " $% &#'() (* + +!,(-) *. +*/ # $ 0*1*2 '(#3 4

Plus en détail

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI)

Mécanique du point : forces Newtoniennes (PCSI) écanique du oint : foces Newtoniennes (PCSI Question de cous On admet que, losqu'il est soumis à une foce Newtonienne F K u, la tajectoie d'un cos est lane et décite a mc K +e cosθ où C θ est une constante

Plus en détail

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette

Tutoriel Infuse Learning. Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette Tutoriel Infuse Learning Créer des quizzes multimédias sur ordinateur ou tablette 1- Présentation Infuselearning.com est un service web (en ligne) gratuit qui permet aux enseignants de créer des exercices

Plus en détail

Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas. Hôpital test <100 lits. Hôpital test 100 à 499 lits. Hôpital test >= 500 lits

Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas. Hôpital test <100 lits. Hôpital test 100 à 499 lits. Hôpital test >= 500 lits Période de recensement 2002 - Répartition par âge des cas Classe d'âge Nombre de cas 0-9 683 10-19 143 20-29 635 30-39 923 40-49 592 50-59 716 60-69 626 70-79 454 80-89 156 90-99 9 Classe d'âge Nombre

Plus en détail

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE

Culture Mômes. PROGRAMMATION CULTURELLE «JEUNE PUBLIC» de 0 à 16 ans Du 11 avril au 11 mai 2015 16 EVENEMENTS JEUNE PUBLIC / FAMILLE Cle Môes VCNC D PRINTMP PROGRMMTION CULTURLL «JUN PUBLIC» e 0 à 16 s D 11 vl 11 2015 16 VNMNT JUN PUBLIC / FMILL RCHOLOGI JUX MULTIMDI MUIQU VIIT XPOITION CONT CINM DN RCHOLOGI MNIFTTION PRIOD DCRIPTIF

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Santé et sécurité au travail

Santé et sécurité au travail 29/07/13 INRS Base de données CACES Votre recherche [(Département = 82)] donne 4 documents AFPA MIDI PYRENEES 325, avenue de Montech 8 2 0 1 5 M O N T A U BA N C edex tél. 0 5 6 3 2 2 1 1 2 2 1 b Apave

Plus en détail

Le théorème de Thalès et sa réciproque

Le théorème de Thalès et sa réciproque Le théorème de Thalès et sa réciproque I) Agrandissement et Réduction d une figure 1) Définition : Lorsque toutes les longueurs d une figure F sont multipliées par un même nombre k on obtient une autre

Plus en détail

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ

L'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVELLE SOLIDARITÉ CAHIER DES CHARGES DE L HABITAT ADAPTÉ 'HABITAT ADAPTÉ, UNE NOUVEE SOIDARITÉ V I V R E C H E Z S O I CAHIER DES CHARGES DE HABITAT ADAPTÉ OGEMENT d ENVIRONNEMENT INSERTION HABITAT DEVEOPPEMENT DURABE MENT HABITAT JEU PROTECTION ADAPTÉ, UNE

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES

POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES LE RÔLE DU MARKETING STRATÉGIQUE SIX ÉTAPES POUR ATTEINDRE VOS OBJECTIFS D AFFAIRES POUR QU UNE ENTREPRISE ATTEIGNE SES OBJECTIFS D AFFAIRES, ELLE DOIT ÉQUILIBRER SA STRATÉGIE MARKETING. Une saveur unique

Plus en détail

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ;

logiciels Reconnus d Intérêts Pédagogiques, encyclopédies, dictionnaires, manuels scolaires,... ; Les m od es d u tilisation d e l A ctiv board et d A ctiv stu d io M od e 1 A ctiv board, La palette g raph iq u e et sa sou ris...p2 A ctiv stu d io O u tils et g rand s principes...p3 M od e 2 A ctiv

Plus en détail

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13

2012 BVA Logistique SA - Allmedia.13 les canaux du marketing direct distribution d imprimés publicitaires et d échantillons envois adressés @ -mailing CONSEIL > Stratégie orientée aux objectifs > Segmentation clientèle & potentiel de marché

Plus en détail

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm

RA/8000/L2, RA/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 32 à 125 mm A/8000/L, A/8000/L4 (ISO/VDMA/NFE) Vérins avec bloqueur de tige Double effet - Ø 3 à 5 mm Avec piston magnétique ou non selon ISO 555, ISO 643, VDMA 456 et NFE 49-003- Blocage de sécurité de la tige de

Plus en détail

Historique de la fibre optique Les fontaines lumineuses de l antiquité

Historique de la fibre optique Les fontaines lumineuses de l antiquité stoque de la fbe optque Les fotaes lumeuses de l atquté Pcpe de la popagato de la lumèe? Pcpe du gudage plaae (1 Dmeso) Se place e codto de éfleo totale A 1 A 1 Gae g Gae g M < c Cœu c M > c Cœu c Fute

Plus en détail

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins

Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Méthode automatisée de dosage colorimétrique du dioxyde de soufre total dans les vins Marc DUBERNET* et Françoise GRASSET* Laboratoire DUBERNET - 9, quai d Alsace - 11100 Narbonne France 1. Objet Méthode

Plus en détail

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS

SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS !"# SYSTEME D EXPLOITATION : MS-DOS INTRODUCTION :!"# DEFINITION : # % & ' ( ) # # ) * + # #, #, -",.*",.*"/01- SYSTEME D EXPLOITATION MS-DOS : "%&'(!&"(%) +# -",.*" 2(# "%"&""&"(%) -",.*" 2 #-",.*" 3

Plus en détail

Trois personnes mangent dans un restaurant. Le serveur

Trois personnes mangent dans un restaurant. Le serveur 29=30 Trois personnes mangent dans un restaurant. Le serveur leur amène une addition de 30 francs. Les trois personnes décident de partager la facture en trois, soit 10 francs chacun. Le serveur rapporte

Plus en détail

Viandes, poissons et crustacés

Viandes, poissons et crustacés 4C la Tannerie BP 30 055 St Julien-lès-Metz F - 57072 METZ Cedex 3 url : www.techlab.fr e-mail : techlab@techlab.fr Tél. 03 87 75 54 29 Fax 03 87 36 23 90 Viandes, poissons et crustacés Caractéristiques

Plus en détail

!" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $'

! #$#% #& ' ( &)(*% * $*' )#*(+#%(' $#),)- '(*+.%#'#/* ') $' !" #$#% #"& ' ( &)(*"% * $*' )#""*(+#%(' $#),")- '(*+.%#"'#/* "'") $' &!*#$)'#*&)"$#().*0$#1' '#'((#)"*$$# ' /("("2"(' 3'"1#* "# ),," "*(+$#1' /&"()"2$)'#,, '#' $)'#2)"#2%#"!*&# )' )&&2) -)#( / 2) /$$*%$)'#*+)

Plus en détail

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008

Aménagement Ville de Montpellier Voirie pour tous. Présentation 07 octobre 2008 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous 01/10/08 1 Présentation 07 octobre 2008 Le contexte Ville 01/10/08 2 Le développement Ville 01/10/08 3 Aménagement Ville Montpellier Voirie pour tous LE PATRIMOINE

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire

Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Étude des formes de pratiques de la gymnastique sportive enseignées en EPS à l école primaire Stéphanie Demonchaux To cite this version: Stéphanie Demonchaux. Étude des formes de pratiques de la gymnastique

Plus en détail

Métiers du Multimédia

Métiers du Multimédia Qulls pousus d éuds? Cycl lcnc po : Lcnc Pofssonnll Tchnqus Acvés d l Imag du Son - IUP Ingéméda d Toulon Lcnc n Infomaon Communcaon - Insu Unvsa Pofssonnl (IUP) d Bodaux 3 Lcnc Ingén Managmn d Pojs n

Plus en détail

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton?

Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? Pourquoi les coûts et les primes sont-ils différents en fonction du canton? L OFSP a annoncé une hausse moyenne des primes de 15%, soit entre 3 et 20% d augmentation selon le canton concerné Pourquoi le

Plus en détail

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010 Chiffres par 31 mai 2010 22. 6. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites

Plus en détail

ELECTRODISTRIBUTEURS SERIE 70

ELECTRODISTRIBUTEURS SERIE 70 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES Pression monostable d utilisation: bistable pilotage externe Pression minimum de pilotage Température d utilisation Diamètre nominal Conductance C [Nl/min bar] Ratio critique

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992

Manutentions manuelles Statistique nationale / Ile de France 1992 Unité d Ergonomie Faculté de Médecine Pitié-Salpêtrière 91, bd de l Hôpital 75 634 Paris cedex 13 www.ergonomie.chups.jussieu.fr DIPLÔME D ERGONOMIE ET DE PHYSIOLOGIE DU TRAVAIL option1 Ergonomie du travail

Plus en détail

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses:

Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Nouvelle structure des tarifs médicaux suisses: Le TarMed Etude valaisanne Département de la santé, des affaires sociales et de l'énergie février 2000 TABLE DES MATIERES 1) RESUME 2) QU EST-CE LE TARMED?

Plus en détail

Ebuzzing: Les meilleurs blogs d'entrepreneurs 2014

Ebuzzing: Les meilleurs blogs d'entrepreneurs 2014 Ebuzzing: Ls illus blogs d'ntpnus 2014 Na Ul Audinc (uniqu visitos / Sha p aticl Fqun ws Céat ntpis Chant L'ntpnu Chantais AficAngls Média Négociat t dialogu social : l blog d Thiy Hutaux t Antoin Wn http://oalotop.co

Plus en détail

Conférence et interprétation simultanée

Conférence et interprétation simultanée Conférence et interprétation simultanée Sennheiser vous propose des solutions globales performantes pour équiper vos salles de conférences. Quel que soit votre besoin, Sennheiser France propose une gamme

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail