Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès"

Transcription

1 Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès Najib Lahlou- Mimi Directeur Général NRW reduction in urban water utilities Center for Mediteranean Integration Marseille January 22-23, 2013

2 Sommaire Ville de Fès RADEEF 1 Configuration AEP de la ville de Fès 2 Plan d actions pour l amélioration du rendement du réseau d eau 2.1 Volet technique 2.2 Volet commercial 2.3 Volet organisationnel 3 Résultats

3 Ville de FES Ville impériale 12 siècles

4 RADEEF RADEEF : Régie Autonome Intercommunale de Distribution d Eau et d Electricité de Fès, créée par délibération du conseil communal de la ville de Fès en 1969, suite à la dissolution de la compagnie Fassie. Assure la distribution de l électricité (1969), de l eau (1970) et la gestion de l assainissement liquide (1996). Entreprise publique à autonomie financière Effectif : 1034 ( encadrement: 12%) Population totale desservie : habitants Nombre de clients eau: Chiffre d Affaires : 1,278 Md DH (dont 335 MDH pour eau) Résultat net : 114 MDH (dont 12 MDH pour eau)

5 Eau vendue/an = 47 Mm Configuration de l aep de la Ville de Fès Production en eau : 70% ONEP, 30% RADEEF 4 points d arrivée d eau Cotes variant entre 240 et 520 mngm 11 étages de pression 13 réservoirs de capacité totale m km de conduites branchements Eau amenée/an = 73 Mm 3

6 1 - Configuration de l aep de la ville de Fès Situation initiale Pressions excessives Réseau vétuste Terrain agressif Rendement du réseau en 2003 : 53% Mise en place en 2003 d un plan d actions pour l amélioration du rendement du réseau

7 Amélioration du rendement du réseau d eau potable Pourquoi? Faible rendement pertes d eau Ressources de plus en plus rares Impact financier important : 1 point du rendement équivaut à 5 MDH /an Différer les investissements liés au renforcement du réseau (réservoirs, réseau principal) et de la production

8 2.1 Volet technique a) Détection et réparation de fuites Opération initialement réalisée par les moyens propres de la RADEEF A partir de 2003, sous traitance à des prestataires privés ( linéaire annuel 450 kms); responsabilisation des entreprises sur les gains obtenus A partir de 2008, orientation de l opération vers les secteurs les plus fuyards (débit de nuit important)

9 b) Amélioration du fonctionnement du réseau Elimination des injections directes de l eau amenée dans le réseau de distribution. Fermeture définitive des vannes de séparation entre zones d influence, pour éviter le basculement de secteurs d une zone à l autre (augmentation de la pression) stabilisation de la pression dans le réseau de distribution

10 c) Régulation de la pression Pose de 23 stabilisateurs de la pression. Mise en place d appareils modulateurs de la pression pour réduire davantage la pression pendant la nuit réduction des pertes dans les secteurs d) Modélisation numérique du réseau Elaboration d un modèle mathématique du réseau (conduites, réservoirs et équipements) Calage du modèle par diverses mesures (débit, pression) Définition des travaux d urgence pour réduire la pression et optimiser le fonctionnement du réseau

11 e) Sectorisation du réseau Subdivision du réseau de distribution en sous secteurs, parfaitement isolés Installation de 23 compteurs sectoriels, équipés de transmetteurs GSM vers RADEEF connaissance affinée des débits de nuit dans les sous secteurs orientation des opérations de DRF et de réhabilitation base pour étude de définition des secteurs à réhabiliter

12 f) Macrocomptage Mise en place de macrocompteurs sur les conduites d arrivée et de sortie des réservoirs Etalonnage des compteurs de production ONEP maîtrise des volumes achetés g) Microcomptage : Changement de compteurs d âge > 12 ans et compteurs défectueux Adaptation des calibres des compteurs en fonction des débits consommés Mise en place de compteurs combinés Maitrise des volumes vendus aux clients

13 h) Maintenance et entretien préventif h.1 Réhabilitation des réservoirs Elimination des fuites au niveau des cuves et optimisation de leur fonctionnement Meilleure stabilité des ouvrages h.2 Changement des vannes Changement des vannes principales sur le réseau Changement des vannes sur réseau secondaire Réduction des pertes d eau en cas d intervention sur le réseau

14 i) Etude d amélioration du rendement et définition des secteurs à réhabiliter Assistance expertise (2006) Basée sur statistiques d exploitation et données de sectorisation Identification des secteurs fuyards et de 10 lots de travaux de renouvellement de réseaux (105 Kms de conduites et branchements)

15 j) Travaux de renouvellement du réseau Démarrage des travaux de réhabilitation préconisés par étude en janvier 2009

16 2.2 Volet Commercial Système intégré de gestion de la clientèle (SIGEC) : démarrage en 2005, entièrement déployé. Renouvellement des compteurs (opération externalisée depuis 2007) Recherche des fraudes (en interne + externalisation) Recensement physique des installations de comptage (en cours) Maîtrise de la base des clients et de des volumes facturés

17 2.3 Volet Organisationnel Système d information géographique : démarrage en 2009 pour les trois réseaux eau, électricité et assainissement. Progiciels installés et collecte des données sur zone pilote en Mars Meilleure maitrise des réseaux et installations TASK FORCE RENDEMENT EAU : Projet d Entreprise

18 Investissements cumulés: 315 MDH (fin 2011) dont financement AFD = 10 M Objectifs : 75 % en % en 2020

19 2.4 Résultats

20 2.4 Résultats prévisions

21 2.4 Résultats

22 Merci pour votre attention

Programme d amélioration du rendement du réseau d eau potable de la ville de FES

Programme d amélioration du rendement du réseau d eau potable de la ville de FES Programme d amélioration du rendement du réseau d eau potable de la ville de FES L/O/G/O Mr. Reda Alaoui Sommaire 1 Présentation de la RADEEF 2 Configuration AEP de la ville de Fès 3 4 Plan d actions pour

Plus en détail

Amélioration de la gestion de la distribution d eau potable

Amélioration de la gestion de la distribution d eau potable Amélioration de la gestion de la distribution d eau potable Melle Karima SEBBAGH Ingénieur Chef de Projet Direction de Distribution Amélioration de la Gestion de la Distribution d Eau Potable 1/21 Sommaire

Plus en détail

Réduction des pertes en eau. Sectorisation et supervision. 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP

Réduction des pertes en eau. Sectorisation et supervision. 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP Réduction des pertes en eau Sectorisation et supervision 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP Localisation du SMAEP des Eaux de Loire Région Pays de la Loire Département Maine et Loire

Plus en détail

REGIE AUTONOME DE DISTRIBUTION D EAU ET D ELECTRICITE DE FES RADEEF PROGRAMME PREVISIONNEL DE L ANNEE 2011

REGIE AUTONOME DE DISTRIBUTION D EAU ET D ELECTRICITE DE FES RADEEF PROGRAMME PREVISIONNEL DE L ANNEE 2011 REGIE AUTONOME DE DISTRIBUTION D EAU ET D ELECTRICITE DE FES RADEEF PROGRAMME PREVISIONNEL DE L ANNEE 2011 Conformément à l article 88 du règlement relatif aux conditions et formes de passation des marchés

Plus en détail

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE Régie Municipale de l eau Ville de La Rochelle Missions dédiées à ce service : Maîtrise d ouvrage déléguée Maîtrise d œuvre Exploitation: Production

Plus en détail

OPTIMISATION D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE. Ville de Thouars. Deux Sèvres

OPTIMISATION D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE. Ville de Thouars. Deux Sèvres OPTIMISATION DU RESEAU D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE Ville de Thouars Deux Sèvres La Régie R de l Eaul Crée e fin 2001 ( reprise en Régie R suite à fin d un d contrat d affermage d ) Petite structure

Plus en détail

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE Régie Municipale de l eau Ville de La Rochelle Missions dédiées à ce service : Maîtrise d ouvrage déléguée Maîtrise d œuvre Exploitation: Production

Plus en détail

A.R.P.E Midi-Pyrénées. lundi 27 avril 2009. 1 - A.R.P.E Midi-Pyrénées

A.R.P.E Midi-Pyrénées. lundi 27 avril 2009. 1 - A.R.P.E Midi-Pyrénées A.R.P.E Midi-Pyrénées lundi 27 avril 2009 1 - A.R.P.E Midi-Pyrénées Rendement de réseau - Détermination Ces 1.2 Mds m 3 perdus sont un défi pour le développement durable : V comptabilisé Le rendement +

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX

REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX S.I.A.E.P.A. de Pannecière - NIEVRE Clermont Ferrand - 24 septembre 2013 1 SITUATION Département de la Nièvre Parc du Morvan 10 Communes

Plus en détail

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU-

PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- Office National de l Electricité et de l Eau potable -Direction Assainissement et Environnement- PROGRAMME NATIONAL D ASSAINISSEMENT LIQUIDE -EXPÉRIENCE DE L ONEE/BRANCHE EAU- 21 Mai 2013 1 Plan Cadre

Plus en détail

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques

Aquis. Gestion de réseaux hydrauliques Aquis Gestion de réseaux hydrauliques 80% de votre capital est investi dans le réseau de distribution Aquis vous donne un contrôle total 2 Un avenir plein de défis Sans informations en temps réel relatives

Plus en détail

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1

Les Enjeux du Smart Water. Eau. Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France. Schneider Electric Fabrice Renault 1 Les Enjeux du Smart Water Eau Novembre 2013 Fabrice Renault Directeur commercial France Schneider Electric Fabrice Renault 1 Plus les villes grandissent, plus leurs défis augmentent Vieillissement et saturation

Plus en détail

La Régie en 10 Questions

La Régie en 10 Questions La Régie en 10 Questions l eau d aujourd hui d 1 Le choix de la gestion directe. Pourquoi? Une dynamique engagée Municipaliser la gestion de l eau s inscrit dans une volonté affirmée de redonner un sens

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

MECANISME D INTERVENTION DU SECTEUR PRIVE DANS LE DOMAINE DE L EAU A TRIPOLI. Jean Claude SEROPIAN

MECANISME D INTERVENTION DU SECTEUR PRIVE DANS LE DOMAINE DE L EAU A TRIPOLI. Jean Claude SEROPIAN MECANISME D INTERVENTION DU SECTEUR PRIVE DANS LE DOMAINE DE L EAU A TRIPOLI Jean Claude SEROPIAN En 1993 premier audit réalisé par Lyonnaise des Eaux dans le cadre d un contrat d assistance technique

Plus en détail

Diagnostic de la consommation d eau dans les bâtiments publics

Diagnostic de la consommation d eau dans les bâtiments publics Diagnostic de la consommation d eau dans les bâtiments publics Solenn BRIANT Conseil général du Morbihan solenn.briant@cg56.fr 1 Quel intérêt d une démarche dans le Morbihan? Protéger une ressource en

Plus en détail

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable présenté par Sébastien Coudert, G2C environnement G2C environnement Ingénierie et conseil aux collectivités Vision systémique et complémentaire

Plus en détail

La gestion patrimoniale des réseaux d eau. Magali ROYER _ Lionel BERTIN

La gestion patrimoniale des réseaux d eau. Magali ROYER _ Lionel BERTIN La gestion patrimoniale des réseaux d eau Magali ROYER _ Lionel BERTIN Le contexte Le RESEAU en quelques chiffres 850 000 km = réseau EAU en France >85 milliards d = patrimoine enterré X 20 Constitution

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE 02/2012 PRESENTATION GENERALE 1

PRESENTATION GENERALE 02/2012 PRESENTATION GENERALE 1 PRESENTATION GENERALE 02/2012 PRESENTATION GENERALE 1 Concevoir Automatiser Informatiser Valider Pérenniser 02/2012 PRESENTATION GENERALE 2 Genèse Historique Création 02/2012 PRESENTATION GENERALE 3 Historique

Plus en détail

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement l dans les villes Jean-Lucien Seligmann Int l utilities GIS consultant jlseligmann@cegetel.net 115 Rue Brancas - 92310 Sevres France

Plus en détail

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU

INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU INTEGRITE DANS LE SECTEUR DE L EAU DISPOSITIF DE CONTRÔLE INTERNE ET DE GESTION DES RISQUES COMME CADRE DE L INTEGRITE Expérience de l ONEE-Branche Eau DAO 1 Mostafa ETTOURKI Direction Audit et Organisation

Plus en détail

EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES

EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES COMMUNE DE NERNIER Révision du Plan Local d Urbanisme ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES Edition Mai 2012 Page 1 sur 5 SOMMAIRE 1 - GENERALITES 2 - LE SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DES MOISES

Plus en détail

U E N E BO B N O N N E N E GE G S E T S ION O N DE D E LA

U E N E BO B N O N N E N E GE G S E T S ION O N DE D E LA U P D E A 16 eme CONGRES NAIROBI 24-29 juin 2008 UNE BONNE GESTION DE LA CLIENTELE, CONDITION POUR UNE AMELIORATION DU TAUX D ACCES A L ELECTRICITE DES POPULATIONS L amélioration du taux d accès à l électricité

Plus en détail

Maîtrise des pertes en eau sur le réseau d eau potable

Maîtrise des pertes en eau sur le réseau d eau potable Maîtrise des pertes en eau sur le réseau d eau potable Pour la gestion durable de l eau La réduction des volumes de pertes en eau sur le réseau représente, pour le sevice de l eau, un enjeu majeur qui

Plus en détail

Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine AOMARI, Chef de Division des Equipements et Services 09 Octobre 2014

Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine AOMARI, Chef de Division des Equipements et Services 09 Octobre 2014 Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Direction de la Planification et de l Equipement Le service de l éclairage public *** Présenté par Mr Kheiriddine

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

Matinée technique 24 novembre 2011. Régulation et Gestion Technique. Gisements et Enjeux

Matinée technique 24 novembre 2011. Régulation et Gestion Technique. Gisements et Enjeux Matinée technique 24 novembre 2011 Régulation et Gestion Technique Bâtiment Gisements et Enjeux Gisements et Enjeux - constat Communes du Pays de Rennes adhérentes au Conseil en Energie Partagé soit 49

Plus en détail

DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC. Cahier des charges

DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC. Cahier des charges DIAGNOSTIC ECLAIRAGE PUBLIC Cahier des charges SOMMAIRE I Objet page 2 II Objectifs page 2 III Champs du diagnostic page 2 IV Inventaire technique page 2 V Inventaire financier page 3 VI Schéma directeur

Plus en détail

Agence de l eau l Loire Bretagne

Agence de l eau l Loire Bretagne Les aides de l agencel de l eau l Loire-Bretagne 1 Les aides de l agencel Journée technique de l eau l Loire-Bretagne 1 IX è programme d intervention 2 Objectifs AEP du IX è programme 3 Aides à la lutte

Plus en détail

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00 Date d ouverture de l appel à projet : 1er octobre 2015 Date limite d envoi des dossiers de candidatures : 31 janvier 2016 Pour toutes questions : Délégation du bassin Atlantique-Dordogne Unité territoriale

Plus en détail

pour la Détection des fuites d eau sur réseaux d eau potable Des outils simples et efficaces au service des exploitants

pour la Détection des fuites d eau sur réseaux d eau potable Des outils simples et efficaces au service des exploitants Pour la Détection des fuites d eau sur Des outils simples et efficaces au service des exploitants réseaux pour la d eau surveillance permanente des fuites sur les réseaux d eau potable potable 29/01/2009

Plus en détail

Marché pour la Recherche de fuites sur réseau AEP

Marché pour la Recherche de fuites sur réseau AEP Département du Finistère Commune de Saint-Thois Marché pour la Recherche de fuites sur réseau AEP CAHIER DES CHARGES 1 CONTEXTE La commune de Saint Thois exploite son service d eau potable en régie. Le

Plus en détail

Mise en place d une réglementation thermique dans le bâtiment Impacts socio-économiques de la réglementation thermique

Mise en place d une réglementation thermique dans le bâtiment Impacts socio-économiques de la réglementation thermique Coopération Technique Allemande Mise en place d une réglementation thermique dans le bâtiment Impacts socio-économiques de la réglementation thermique Concertation nationale 12 avril 2011 Rafik Missaoui,

Plus en détail

Les composantes de la tarification. novembre 2013

Les composantes de la tarification. novembre 2013 Les composantes de la tarification novembre 2013 Le service de fourniture de gaz EN BREF Service de fourniture de gaz naturel Le service de fourniture de gaz naturel correspond à la fourniture du gaz naturel

Plus en détail

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau Service de distribution de l eau à Rennes Stratégie de renouvellement du réseau David Clausse Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais Rencontres de l'eau en Loire Bretagne Gestion

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL Prix Qualité Transparence 2010 1 Le présent rapport a pour objet de Présenter les différents éléments techniques et financiers relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

ATELIER D INFORMATION DU SECTEUR PRIVE SUR DELEGATION DE LA MAINTENANCE ET DE LA PRODUCTION DES FORAGES RURAUX MOTORISES

ATELIER D INFORMATION DU SECTEUR PRIVE SUR DELEGATION DE LA MAINTENANCE ET DE LA PRODUCTION DES FORAGES RURAUX MOTORISES Ministère de l'hydraulique et de l Assainissement DIERCTION DE L EXPLOITATION ET DE LA MAINTENANCE ATELIER D INFORMATION DU SECTEUR PRIVE SUR DELEGATION DE LA MAINTENANCE ET DE LA PRODUCTION DES FORAGES

Plus en détail

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Algérienne des Eaux en matière de formation ZAIER Hocine Sommaire

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Récupération de l eau de pluie : Quels rôles pour la collectivité? 1. Suivi & contrôle des installations privatives, 1.1. Les prescriptions techniques, Plan de l intervention 1.2. Le contrôle des installations

Plus en détail

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment

Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Système de distribution du gaz naturel dans un bâtiment Présentation basé sur le Guide d intégration du gaz naturel à un bâtiment Par Serge Rivard, Formateur, École des Technologies Gazières 11 novembre

Plus en détail

ANNEXE 1 MODALITES LOCALES LIEES AU CONTRAT DE CONCESSION

ANNEXE 1 MODALITES LOCALES LIEES AU CONTRAT DE CONCESSION ANNEXE 1 MODALITES LOCALES LIEES AU CONTRAT DE CONCESSION SOMMAIRE ARTICLE 1 OBJET ARTICLE 2 CARTOGRAPHIE ARTICLE 3 DISPOSITIF DE COMPTAGE ARTICLE 4 NATURE DU GAZ DISTRIBUE ARTICLE 5 CONTROLE DES CARACTERISTIQUES

Plus en détail

> Les engagements. des entreprises

> Les engagements. des entreprises Charte du Syndicat professionnel des entreprises de services d eau et d assainissement pour la gestion du patrimoine Les engagements des entreprises Sommaire 1 Les signataires de la Charte 2 Les enjeux

Plus en détail

Mise en œuvre de les capteurs dans la gestion de l eau

Mise en œuvre de les capteurs dans la gestion de l eau Mise en œuvre de standards OGC pour les capteurs dans la gestion de l eau Forum OGC France Journée de l interopérabilité 5 décembre 2012 Simon Le Grand 09/12/2012) Veolia Eau Ile de France Direction Technique

Plus en détail

SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE

SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE 1 SECTEUR DE L EAU AU MAROC ET STRATEGIE DE L ONEE Mohammed Serraj Directeur de la Planification Branche Eau Lisbonne, le 06/06/2013 PLAN 1. CONTEXTE DU SECTEUR DE L EAU 2. MISSIONS ET PRINCIPAUX INDICATEURS

Plus en détail

Service public d eau d

Service public d eau d Service public d eau d potable Syndicat Mixte du Canton de Saint Peray Présentation RAD année 2013 Comité Syndical Mercredi 10 décembre 2014 Les chiffres clés s 2013 Les chiffres clés des services d Eau

Plus en détail

Réaménagement des réseaux sur la zone de Levitt

Réaménagement des réseaux sur la zone de Levitt Réaménagement des réseaux sur la zone de Levitt Introduction Les Levitt Ville dans une ville: 1640 habitations 5000 habitants 37 % de la population de Mennecy. ZAC créée entre 1971 et 1980. Age entre 30

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable au ULIS en 2010 Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La gestion déléguée La ville des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses habitants Elle a confié

Plus en détail

Smart Grid - Smart metering Quo vadis. 16 octobre 2015

Smart Grid - Smart metering Quo vadis. 16 octobre 2015 Smart Grid - Smart metering Quo vadis 16 octobre 2015 1 Introduction 2 Introduction of Creos Electricity grid Transport grid (220kV & 65kV) o 500 km Distribution grid (20kV & 400V) o 8.700 km o 2.500 substations

Plus en détail

Présentation des Résultats au 30 juin 2013. Conférence de presse du 23 Septembre 2013

Présentation des Résultats au 30 juin 2013. Conférence de presse du 23 Septembre 2013 Présentation des Résultats au 30 juin 2013 Conférence de presse du 23 Septembre 2013 0 Sommaire Contexte et faits marquants Activité commerciale Présentation 19 avril 2006 Résultats consolidés au 30 juin

Plus en détail

La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012. Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012. Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012 Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux Contrat de gestion déléguée La commune des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses

Plus en détail

CHARENTE-MARITIME RESE REGIE D EXPLOITATION DES SERVICE D EAU DE LA CHARENTE MARITIME COMITE SYNDICAL DU 16 MAI 2014. www.rese.fr

CHARENTE-MARITIME RESE REGIE D EXPLOITATION DES SERVICE D EAU DE LA CHARENTE MARITIME COMITE SYNDICAL DU 16 MAI 2014. www.rese.fr CHARENTE-MARITIME RESE REGIE D EXPLOITATION DES SERVICE D EAU DE LA CHARENTE MARITIME COMITE SYNDICAL DU 16 MAI 2014 GESTION EN REGIE Quel choix Principales caractéristiques des 2 modes de Régie en autonomie

Plus en détail

DETERMINATION DES MARCHES PERTINENTS ET DES OPERATEURS PUISSANTS

DETERMINATION DES MARCHES PERTINENTS ET DES OPERATEURS PUISSANTS DETERMINATION DES MARCHES PERTINENTS ET DES OPERATEURS PUISSANTS ADOU Josephine, Chef Département Observatoire des Marchés Vice-présidente de Commission d Etudes 3 et du Groupe Régional pour l Afrique

Plus en détail

Plan d action sur l assainissement des eaux usées à Mayotte

Plan d action sur l assainissement des eaux usées à Mayotte ASSAINISSEMENT Plan d action sur l assainissement des eaux usées à Mayotte L assainissement des eaux usées à Mayotte tarde à se mettre en place. Il est même facteur de ralentissement de certains projets

Plus en détail

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE

UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE UTILISATION DES RÉSERVOIRS D'HYDRO-ACCUMULATION POUR LE CHAUFFAGE DE SERRE RÈGLES ET FONCTIONNEMENT DE BASE Présenté par: Marco Girouard, ing. CIDES 1 AVIS Les informations contenues dans ce document Les

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Récolte de Miscanthus Décret n 95-636 du 6 mai 1995 Exercice 2013 SIAEP 2, rue de l école 68210 AMMERTZWILLER Tél 03 89 25 34

Plus en détail

INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE

INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE ACCUEIL CLIENTÈLE «L EAU DE MA VILLE» DOSSIER DE PRESSE 24 NOVEMBRE 2014 INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE «L EAU DE MA VILLE» CONTACT PRESSE LYONNAISE DES EAUX PROVENCE SDEI Yaëlle BEGNATBORDE

Plus en détail

Appel à projets 2016

Appel à projets 2016 Appel à projets 2016 Réduction des fuites dans les réseaux d eau potable Agence de l Eau Artois Picardie RÉGLEMENT Date de lancement de l appel à projets : 15 Mars 2016 Date limite de réception des candidatures

Plus en détail

LA COLLINE DE MONTE-LEONE Commune de Bonifacio PROJET DE REGLEMENT DU LOTISSEMENT

LA COLLINE DE MONTE-LEONE Commune de Bonifacio PROJET DE REGLEMENT DU LOTISSEMENT LA COLLINE DE MONTE-LEONE Commune de Bonifacio PROJET DE REGLEMENT DU LOTISSEMENT Le terrain assiette du lotissement est situé sur le secteur UD2 du PLU de la commune de BONIFACIO. Les règles d urbanisme

Plus en détail

Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable

Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable Département de la Savoie Commune de Saint FRANC PHASE 2 : MODELISATION Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable CY00618 Siège social : 2, rue des Glénans - ZA du Pontay 35760 ST GRÉGOIRE (RENNES)

Plus en détail

SYSTEMES DE TELERELEVE. Didier Renoird Jan 2014

SYSTEMES DE TELERELEVE. Didier Renoird Jan 2014 SYSTEMES DE TELERELEVE Didier Renoird Jan 2014 POURQUOI IMPLEMENTER LA TELERELEVE? POUR RÉPONDRE AUX ENJEUX Pour une gestion efficace du réseau Pour une distribution durable de l'eau Pour un réseau d'eau

Plus en détail

LA TAXE D AMÉNAGEMENT UN AN APRÈS

LA TAXE D AMÉNAGEMENT UN AN APRÈS LA TAXE D AMÉNAGEMENT UN AN APRÈS ATELIER D INFORMATION DU 6 JUIN 2013 FORUM DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES SOMMAIRE A. QUELQUES RAPPELS 1. LA RÉFORME DE 2011 2. UNE ÉVOLUTION COMPLÉMENTAIRE : LA PAC

Plus en détail

Groupe d échanges n 2

Groupe d échanges n 2 Réseau régional des collectivités à compétence Eau Potable Groupe d échanges n 2 13 octobre 2015, Besançon 1 Déroulement de la rencontre 1. Accueil et tour de table 2. Réhabilitation des réseaux d alimentation

Plus en détail

Présentation de m2ocity

Présentation de m2ocity Présentation de m2ocity Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable Septembre 2012 Le télérelevé des compteurs et capteurs intelligents peut aider à apporter

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU MAIRE SUR LE SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT

RAPPORT ANNUEL DU MAIRE SUR LE SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL DU MAIRE SUR LE SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT ANNEE 2010 1 PIECES ANNEXES 1/ Rapport. 2/ Délégués auprès du SIAEP. 3/ Comparatif Consommation Eau achetée/vendue.

Plus en détail

Les travaux de dégroupage des Activités de Sénélec

Les travaux de dégroupage des Activités de Sénélec Les travaux de dégroupage des Activités de Sénélec Xavier GALLET Executive Manager WAPIC Dakar, le 8 décembre 2010 1 Sommaire - Présentation de RTE - Le contexte et les objectifs du dégroupage des activités

Plus en détail

(ORMVAH) Potentiel hydraulique. crée en vertu du décret Royal n 831-66 du 22 octobre 1966. Il est doté de la personnalité morale et de

(ORMVAH) Potentiel hydraulique. crée en vertu du décret Royal n 831-66 du 22 octobre 1966. Il est doté de la personnalité morale et de (ORMVAH) crée en vertu du décret Royal n 831-66 du 22 octobre 1966. Il est doté de la personnalité morale et de - - - - crédits, la distribution des prêts et le contrôle de leur utilisation, notamment

Plus en détail

ORGANISATION DU SECTEUR DE L EAU AU MAROC

ORGANISATION DU SECTEUR DE L EAU AU MAROC ORGANISATION DU SECTEUR DE L EAU AU MAROC Instance Consultative Conseil Supérieur de l Eau et du Climat Instances de de planification sectorielle M. Agriculture M. Intérieur MEMEE (SEE ABH) ONEP M. Santé

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Infrastructures liées à la protection de la ressource, au traitement et à la distribution de l eau potable. BENEFICIAIRES Communes

Plus en détail

s o l u t i o n s * * *

s o l u t i o n s * * * Sommaire Qui sommes nous? Notre métier Notre positionnement Une solution complète Notre champ d intervention Notre process Cas clients Nos références Contacts Qui sommes nous? Un éditeur de logiciels spécialisé

Plus en détail

L observatoire des services publics d eau et d assainissement

L observatoire des services publics d eau et d assainissement L observatoire des services publics d eau et d assainissement Tarification et Financement des investissements Zoom sur la gestion patrimoniale Maria Salvetti Février 2013 Prix de l eau l et de l assainissement

Plus en détail

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes La lutte contre les pertes du réseau d eau potable Le point au 1 er juin 2010 1. La lutte contre les pertes, en enjeu d actualité Le thème des pertes des réseaux d eau potable est un sujet d actualité.

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

TARIFS de l EAU, de l ASSAINISSEMENT et des INTERVENTIONS SUR RESEAUX - Applicables au 1 er Juillet 2015

TARIFS de l EAU, de l ASSAINISSEMENT et des INTERVENTIONS SUR RESEAUX - Applicables au 1 er Juillet 2015 TARIFS DE L EAU : Tarifs H.T. en Montant de l abonnement semestriel selon le diamètre du compteur de l abonné (mm) : de 15 à 30 37,34 de 40 à 65 113,97 Supérieur à 65 190,61 A partir du deuxième compteur

Plus en détail

Les origines du SDAEP

Les origines du SDAEP Les origines du SDAEP Syndicat créé en 1983 avec 2 vocations : Eviter la disparité des prix de l eau Un prix unique de vente d eau aux abonnés pour toutes les collectivités adhérentes (collège distribution)

Plus en détail

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants :

Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Efficience de l éclairage public Quelles solutions pour les élus locaux Intervenants : Christophe FERRAGNE, responsable du service «Electrification Equipements et Communications Electroniques» SOMMAIRE

Plus en détail

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR COMMUNE DE LA VALLA EN GIER Le Bourg 42131 La Valla-en-Gier DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR Rapport de Phase III Juin 2012 ICA ENVIRONNEMENT 6 Rue Emile Noirot - 42300

Plus en détail

Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER

Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER Achat, distribution d eau potable, gestion clientele Note pour une mission d assistance à maîtrise d ouvrage pour l étude des modes de gestion du service

Plus en détail

Maison de retraite 2012-2013

Maison de retraite 2012-2013 Maison de retraite 2012-2013 Sommaire Synthèse 5 Présentation de la profession 7 1. Définition...7 2. Accès à la profession...7 a. Conditions de qualification professionnelle... 7 b. Personnel médical

Plus en détail

Exploitations complémentaires. mentaires. Analyse réalisée à partir des données 2006. OLS - Groupe Bailleurs. - 5 mai 2011 - 05.05.

Exploitations complémentaires. mentaires. Analyse réalisée à partir des données 2006. OLS - Groupe Bailleurs. - 5 mai 2011 - 05.05. 1 Exploitations complémentaires mentaires Analyse réalisée à partir des données 26 OLS - Groupe Bailleurs - 5 mai 211 - 2 Méthodologie de l étude Analyse de 2 166 résidences gérées par 8 bailleurs franciliens,

Plus en détail

Les infrastructures de communication adaptées aux réseaux d eau:

Les infrastructures de communication adaptées aux réseaux d eau: Les infrastructures de communication adaptées aux réseaux d eau: perspectives de développements et d évolutions technologiques pour rendre les réseaux intelligents et faire émerger de nouveaux services

Plus en détail

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France programme de renouvellement Journée SIG Eau Sommaire Le Contexte Présentation générale du SEDIF Le SIG au SEDIF Renouvellement

Plus en détail

Vers une saine gestion de l eau potable AGPI 12 et 14 mars 2013

Vers une saine gestion de l eau potable AGPI 12 et 14 mars 2013 Vers une saine gestion de l eau potable AGPI 12 et 14 mars 2013 1 Contexte Gouvernement du Québec : Stratégie québécoise d économie d eau potable (2011) Objectif 1 : réduction de la consommation d eau

Plus en détail

Diagnostics, accompagnements et appui RH

Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics, accompagnements et appui RH Diagnostics et accompagnements Prestations de conseil financées à 100% par le Fafih Pour des entreprises de 1 à 250 salariés Assurées par des cabinets spécialisés

Plus en détail

Produits de service Atlas Copco

Produits de service Atlas Copco Produits de service Atlas Copco Audits de centrales et réseaux d air comprimé AIRScan TM ECONOMIES D ENERGIE AIRScan une approche globale de la performance énergétique L air comprimé est une énergie vitale

Plus en détail

ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E»

ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E» ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E» Synthèse et analyse sur la gestion patrimoniale des services d eau des grandes agglomérations Intervenants : Guillem Canneva (AgroParisTech), Guillaume

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011 Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités Contacts presse : Agence de l eau Adour-Garonne Catherine Belaval- 05 61 36 36 44- catherine.belaval@eau-adour-garonne.fr

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

La Télégestion au service de la performance des infrastructures d eau

La Télégestion au service de la performance des infrastructures d eau La Télégestion au service de la performance des infrastructures d eau Carrefour des Gestions Locales de l Eau Nancy -19 Juin2012 Georges Saccani- Chargé de Clientèle georges.saccani@schneider-electric.com

Plus en détail

Le diagnostic des réseaux : planification d une méthodologie

Le diagnostic des réseaux : planification d une méthodologie Le diagnostic des réseaux : planification d une méthodologie Réseaux d aqueduc et d égout Décembre 1999 Qui sommes nous? Aqua Data se spécialise dans : l inspection et l évaluation de réseaux d aqueduc

Plus en détail

Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français

Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français Itron spécialiste du comptage intelligent et des réseaux intelligents Un acteur économique français Rappel historique Héritière d une longue expérience, les origines de notre société remontent à la Compagnie

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

Networking Solutions For Drinkable Water Treatment And Distribution

Networking Solutions For Drinkable Water Treatment And Distribution Networking Solutions For Drinkable Water Treatment And Distribution 1- Les process Prélever l eau dans le milieu naturel Pompage en rivière Source Forage Traitement Adduction & Stockage Distribution Rendre

Plus en détail

CCSPL Drôme 31 janvier 2012

CCSPL Drôme 31 janvier 2012 CCSPL Drôme 31 janvier 2012 Distribution publique de gaz naturel sommaire 1. Faits marquants sur la concession en 2010 2. Les chiffres clés de votre concession 3. Patrimoine 4. Sécurité des personnes et

Plus en détail

Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association

Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association Séminaire anniversaire à l'occasion des 30 ans de l'association Comment réduire les déchets d'activité? 22 novembre 2013 LA RÉGLEMENTATION Article L.541-2-1-I du Code de l Environnement : Outre les mesures

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE A LA SONEDE

PARTENARIAT PUBLIC-PRIVE A LA SONEDE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DES RESSOURCES HYDRAULIQUES SOCIETE NATIONALE D'EXPLOITATION ET DE DISTRIBUTION DES EAUX S O N E D E GOUVERNANCE DE L EAU ECHANGE D EXPERIENCE ENTRE L OCDE ET LES PAYS ARABES

Plus en détail

MICHELIN FLEET SOLUTIONS. L économie de fonctionnalité pour un DEVELOPPEMENT DURABLE dans les transports

MICHELIN FLEET SOLUTIONS. L économie de fonctionnalité pour un DEVELOPPEMENT DURABLE dans les transports MICHELIN FLEET SOLUTIONS L économie de fonctionnalité pour un DEVELOPPEMENT DURABLE dans les transports MICHELIN Fleet Solutions Comment augmenter son chiffre d affaires en vendant moins de pneus? En remplaçant

Plus en détail

Solutions Maîtrise de l Énergie. Contrôler et faciliter l accès à l électricité. Maîtrise de l énergie

Solutions Maîtrise de l Énergie. Contrôler et faciliter l accès à l électricité. Maîtrise de l énergie Solutions Maîtrise de l Énergie. Contrôler et faciliter l accès à l électricité. Maîtrise de l énergie L enjeu de l accès à l énergie Électrification en ZONE RURALE & PÉRIURBAINE Électrification en ZONE

Plus en détail