POUR DES PROJETS EN TOUTE TRANSPARENCE MD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POUR DES PROJETS EN TOUTE TRANSPARENCE MD"

Transcription

1 POUR DES PROJETS EN TOUTE TRANSPARENCE MD GESTION DE PROJETS GÉRANCE DE CONSTRUCTION ÉTUDE DE FAISABILITÉ ESTIMATION LeM experts-conseils inc , chemin de la Grande-Côte, Rosemère (Québec) J7A 1J2 - tél

2 TABLE DES MATIÈRES 1 MOT DU PRÉSIDENT 2 HISTORIQUE DE LA FIRME 3 NOTRE MISSION 3 NOTRE CHAMP DE COMPÉTENCE 3 NOS SERVICES 4 NOTRE APPROCHE 5 LES AVANTAGES DE NOTRE APPROCHE 6 LE LOGICIEL ORACLE - PRIMAVERA 7 LA GESTION DE PROJET EN DÉTAILS NOS RÉALISATIONS 10 MAISON JÉSUS-MARIE 12 PISCINE DU CENTRE JEAN-CLAUDE MALÉPART 13 LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE 14 USINE C - CARBONE 14 ET PRIM 15 L ERMITAGE DU COLLÈGE DE MONTRÉAL 16 COLLÈGE LIONEL-GROULX 17 ÉCOLE NATIONALE DE L HUMOUR 18 ABBAYE SAINTE-MARIE-DES-DEUX-MONTAGNES 19 ABBAYE CISTERCIENNE DE ROUGEMENT 20 SIÈGE SOCIAL DE LOTO-QUÉBEC 21 PARC DES VÉTÉRANTS ET PARC TOUSSAINT-LOUVERTURE 22 CLUB MED WORLD - MONTRÉAL 24 SKYVENTURE - MONTRÉAL 25 PASQUIER III 26 PASQUIER II 27 SIÈGE SOCIAL DE TRUDEAU CORPORATION 28 USINE VIANDES PAQUETTE II 29 USINE VIANDES PAQUETTE I 30 HABITAT RÉSIDENCE SAINT-MICHEL 32 RÉSIDENCE SUR LE PLATEAU MONT-ROYAL 33 LA MAISON MERCILLE - HUDSON 34 AUTRES PROJETS LeM international inc. 35 INTRODUCTION 36 VILLAGE CLUB MED - PUNTA CANA SPA - CLUB MED - PUNTA CANA ZONE BABY CLUB - CLUB MED - PUNTA CANA VILLAGE CLUB MED - PUNTA CANA 1999 ET VILLAGE CLUB MED - CRESTED BUTTE - COLORADO 41 VILLAGES CLUB MED - AUTRES PROJETS

3 MOT DU PRÉSIDENT Madame, Monsieur, Bien antérieurement aux récentes manchettes, les prémices qui ont donné naissance à LeM, dès 1996, sont les mêmes qui sous-tendent toujours sa philosophie de gestion : intégrité et absence de confl its d intérêts. Appliquées de façon stricte, ces règles d éthique ont façonné nos méthodes de gestion et ont conduit les dirigeants à renoncer maintes fois à des raccourcis de profi tabilité, et cela à la faveur de leur indépendance professionnelle et de leur réputation. En réalisant des projets exclusivement en gestion et gérance de construction à honoraires fi xes, LeM élimine l attrait de la profi tabilité liée aux coûts de construction. Évitant tout confl it d intérêt pécuniaire, ce mode de gestion permet par conséquent de se dévouer totalement aux intérêts du client. Nos concurrents (offrant du forfaitaire, du clé-en-main et du «cost-plus») et qui ajoutent la gestion de projets à leurs services, ceux-là ne jouissent pas de l indépendance fondamentale qui nous distingue. Cette liberté rejaillit positivement sur tous les aspects de la gestion de nos projets: contrôle des coûts et de la qualité, communication et relations humaines soignées, gestion à livres ouverts, transparence! Fière de ses valeurs, LeM a d ailleurs obtenu l enregistrement de deux marques de commerce : POUR DES PROJETS EN TOUTE TRANSPARENCE MD EN TOUTE TRANSPARENCE MD Au plaisir de mettre notre philosophie et nos compétences au service de votre projet, Cordialement vôtre, Claude Malouin, MGP Président bur cell

4 HISTORIQUE DE LA FIRME Claude Malouin, MGP, président de LeM experts-conseils, a fondé l entreprise en 1996, en faisant le choix de se consacrer exclusivement à la gestion et à la gérance de projets de construction. D abord diplômé en technique d architecture en 1980, il développe son expertise en architecture, surveillance de chantier et techniques de construction durant cinq années à œuvrer dans différents bureaux d architectes. Par la suite expert en sinistres, il apprend à faire l évaluation complète et détaillée des travaux de construction. En 1987, il s initie à la direction de chantier à titre de contremaître pour le compte d un entrepreneur général de Montréal. Constructions Claude Malouin inc. voit le jour en 1989 et durant les sept années qui suivent, Claude Malouin réalise, à titre d entrepreneur général, plusieurs projets tant industriels, commerciaux, institutionnels que résidentiels. À partir de 1994, il obtient des mandats à titre de gérant de construction. Cette formule, qui réduit les zones de confl it d intérêts et permet une gestion en toute transparence, rejoint davantage sa philosophie de mise en oeuvre d un projet de construction. C est ainsi qu en 1996, intimement convaincu que cette approche est celle qui sert au mieux les intérêts de ses clients, il abandonne défi nitivement sa vocation d entrepreneur général et fonde LeM experts-conseils inc. LeM international inc. verra le jour quelques années plus tard, pour répondre aux besoins des projets internationaux. En 2001, il obtient une Maîtrise en gestion de projets à l Université du Québec à Montréal. En 2006, LeM s adjoint un associé, monsieur Patrice Lacasse, B. Arch., vice-président au développement et chargé de projet. Ses compétences techniques en architecture, de même que ses habiletés exceptionnelles en matière de planifi cation et coordination de projets, notamment dans les secteurs paragouvernementaux et institutionnels, constituent un atout important pour la fi rme. En 2009, monsieur Marc Côté, T. Sc. A., co-fondateur et vice-président de Codevco inc., fi rme spécialisée en gestion de projets, joint l entreprise à titre de directeur construction. Les connaissances de ce dernier en mécanique du bâtiment, en architecture, en scénographie ainsi que son expérience en gestion de projets à vocation culturelle, bonifi ent l expertise de LeM. Il devient associé et vice-président aux opérations en 2012.

5 LeM experts-conseils inc. GESTION DE PROJETS GÉRANCE DE CONSTRUCTION NOTRE MISSION Offrir, en toute transparence et de manière innovatrice, une gamme complète de services en gestion de projets, pour des réalisations adaptées aux besoins de nos clients, au meilleur coût, dans les meilleurs délais et d une qualité optimale. LeM privilégie le travail en partenariat, basé sur la qualité des communications et des relations entre tous les intervenants. NOTRE CHAMP DE COMPÉTENCE Selon le mandat qui lui est confi é, LeM agit comme gestionnaire de projet et/ou gérant de construction. Détentrice d une licence d entrepreneur général, LeM croit en la gestion de projet et s y consacre d ailleurs exclusivement. Notre personnel, expérimenté et hautement qualifi é, utilise des outils informatiques de pointe pour assurer une gestion rigoureuse et optimale des projets. NOS SERVICES Professionnels chevronnés de la construction, nous sommes en mesure d accompagner nos clients dans toutes les étapes d un projet de construction, tant au Québec qu à l international. gestion de projet et/ou gérance de construction estimation budgétaire évaluation des besoins et de leur impact en termes de coûts et d échéance étude de faisabilité gestion des risques gestion du mobilier et des équipements spécialisés soutien dans les démarches de fi nancement et de subventions participation au montage fi nancier de projets services-conseils 3

6 NOTRE APPROCHE LeM a été constituée en 1996 avec un but bien précis : bousculer les mœurs douteuses qui prévalent dans le milieu de la construction, en adoptant une approche-client transparente, rigoureuse et basée sur une rémunération à honoraires fixes. Notre équipe se démarque par les aspects suivants de sa gestion : Entretenir la confiance Depuis sa fondation, notre entreprise s est dotée de règles d éthique strictes, à la faveur de son indépendance professionnelle. LeM entend donc établir un climat de confi ance : par la transparence de sa gestion à livres ouverts. en ayant une approche franche. par l élaboration d échéanciers et de budgets réalisables. en respectant le travail des professionnels et des entrepreneurs. en retournant intégralement au propriétaire tous les escomptes négociés avec les entrepreneurs. en refusant systématiquement toute ristourne pour son propre bénéfi ce ou celui de son personnel. en adoptant un mode de rémunération forfaitaire et non à «cost plus», éliminant tout confl it d intérêts lors de la négociation des extras des entrepreneurs. en fournissant, sur demande, une grille de calcul décrivant les effectifs planifi és ainsi que leurs taux horaires. en offrant à ses clients la possibilité de mandater une fi rme comptable pour vérifi er l intégrité des données fi nancières liées au projet (audit). Bien définir les besoins et objectifs du client Saisir la culture de l entreprise cliente et comprendre ses besoins. Accompagner le client dans l élaboration de son programme fonctionnel, en regard des contraintes inhérentes au bâtiment. Identifi er et hiérarchiser les objectifs du projet. S assurer que le programme fonctionnel est respecté, en suggérant des solutions originales aux diffi cultés rencontrées. L importance de l équipe LeM se défi nit comme un partenaire de son client plutôt qu un simple fournisseur de services. Nous privilégions la qualité des relations entre tous les intervenants. L excellence de notre personnel se défi nit en termes de compétences et de motivation à atteindre les objectifs du projet. En communication continue Maintenir une communication étroite avec le client, les professionnels et les entrepreneurs. Obtenir et diffuser l information au moment opportun afi n de favoriser la prise de décision optimale. Déceler les situations confl ictuelles et participer à leur résolution. 4

7 NOTRE APPROCHE Nos outils informatiques LeM utilise des équipements et logiciels de pointe tels qu ORACLE PRIMAVERA CONTRACT MANAGEMENT pour la gestion des projets, ainsi que les logiciels MS PROJECT, AUTOCAD et AVANTAGE. LeM peut fournir à son client les outils lui permettant de suivre l avancement de son projet et de conserver le plein contrôle décisionnel. Notre présence sur le chantier Notre surintendant travaille en étroite collaboration avec les architectes et ingénieurs. Il est le bras droit du gestionnaire et sa présence sur le chantier assure la représentation des intérêts du client de façon continue. Notre système de qualité LeM a mis en place un Système de Management de la Qualité (SMQ) qui répond aux exigences de la norme ISO 9001 : Bénéfi ciant de l engagement totale de la direction et de l adhésion des membres de l équipe, les procédures établies sont appliquées rigoureusement. LES AVANTAGES DE NOTRE APPROCHE Contrôle des coûts Nous estimons le coût des travaux de construction sur la base des prix du marché, favorisant l élaboration de budgets réalistes. Nous voyons à ce que les bordereaux de soumission précisent les prix unitaires, afi n de contrôler le coût d éventuelles modifi cations. Notre logiciel ORACLE - PRIMAVERA CONTRACT MANAGEMENT nous permet d assurer un contrôle rigoureux de l évolution des coûts. Nos procédures de contrôle des factures-fournisseurs sont éprouvées et ont été conçues dans le but de protéger les intérêts de nos clients. L utilisation en parallèle de deux logiciels de traitement des données fi nancières nous permet de contre-vérifi er celles-ci (ORACLE PRIMAVERA CONTRACT MANAGEMENT pour la gestion des contrats et AVANTAGE pour la gestion des factures). Le rapport de la situation fi nancière que nous produisons mensuellement permet au client et au chargé de projet de déceler les écarts de budget et de réagir promptement. Au besoin, nous collaborons avec les professionnels et le client dans la recherche de solutions alternatives, en vue de réduire les coûts. Notre recherche de solutions tient compte des coûts d opérations afférents. Contrôle des échéanciers En collaboration avec les professionnels, nous élaborons les échéanciers, les diffusons aux intervenants et en assurons un suivi continu. Notre surintendant assure une coordination serrée des travaux sur le terrain. Il consigne quotidiennement les effectifs présents sur le chantier, par spécialité, permettant de dégager des indicateurs de performance utiles au contrôle des échéanciers. Nos échéanciers sont révisés et mis à jour périodiquement. Qualité La qualité des entrepreneurs spécialisés est assurée par la méthode d appels d offres sur invitation, à la suggestion du client et des pprofessionnels impliqués. Notre surintendant coordonne et assure le suivi des tests exécutés par des laboratoires spécialisés. Le client, l architecte et les ingénieurs peuvent confi er au surintendant des mandats précis de surveillance ponctuelle. 5

8 LE LOGICIEL ORACLE - PRIMAVERA CONTRACT MANAGEMENT Plus qu un logiciel, c est une façon de travailler Depuis plus de dix ans, LeM utilise ce logiciel, le plus performant en gestion de projets. Avec un code d accès et un mot de passe, le client et les professionnels ont la possibilité, via Internet, d accéder directement à l ensemble des dossiers du projet. ORACLE - PCM permet ainsi de visualiser les dernières révisions dès leur saisie dans le système. De plus, ORACLE - PCM conserve une liste de plus de 2000 entrepreneurs/fournisseurs spécialisés. Il permet également la création de nouveaux tableaux, adaptés à des besoins particuliers. Les fonctions de base sont les suivantes : situation fi nancière du projet; contrats; bons de commande; avenants; certifi cats de paiement; gestion des directives de chantier; analyses des soumissions; lettres d intention; liste des intervenants; rapports de réunion; rapports de chantier; mémos; liste des plans; lots de soumission; tableau de suivi des assurances; liste des défi ciences. 6

9 LA GESTION DE PROJETS EN DÉTAILS Depuis la conception jusqu à l acceptation fi nale, nos services incluent la planifi cation, la coordination, le contrôle, la gestion administrative et la direction de construction, de même que l intégration du mobilier et des équipements. L étude d avant-projet Analyser les besoins et objectifs du client. Participer à l élaboration du programme fonctionnel. Soutien au processus de conception. Étude de faisabilité. Participer à la sélection des professionnels. Les communications Clarifi er le cadre organisationnel du client et établir le rôle de chacun des intervenants. Assurer une communication de qualité entre les intervenants. Déceler les situations confl ictuelles et participer à leur résolution. Le budget et le contrôle des coûts Préparer l estimation budgétaire, en collaboration avec les professionnels architectes, ingénieurs et autres spécialistes. Mettre en œuvre le système de gestion et de contrôle des coûts (logiciel de gestion ORACLE - PRIMAVERA). Préparer les projections en matière de fonds de roulement pour le client. Analyser mensuellement le rapport de la situation fi nancière et, en cas de dépassement budgétaire, participer à l élaboration de solutions alternatives. L échéancier Établir un échéancier préliminaire. Produire un échéancier d exécution (MS Project). Réviser périodiquement l échéancier d exécution. Au besoin, compromettre par écrit les entrepreneurs, relativement à l avancement de leurs travaux. Produire des rapports expliquant la progression du projet en relation avec l échéancier. 7

10 LA GESTION DE PROJET EN DÉTAILS La gérance de construction Assister aux démarches pour l obtention du permis de construction. Effectuer la coordination avec les services publics. Ouvrir le dossier auprès de la C.S.S.T. et de la C.C.Q. Préparer et coordonner l application du programme de prévention selon les normes de la C.S.S.T. Obtenir des professionnels architectes et ingénieurs les plans et devis techniques, et commenter. Préparer les documents d appels d offres complets, incluant les conditions générales et autres documents contractuels. En collaboration avec le client et les professionnels, dresser une liste des entrepreneurs à inviter à soumissionner. Lancer les appels d offres et en assurer le suivi. Organiser et conduire les visites d information. En collaboration avec les professionnels, analyser les soumissions, préparer une grille comparative et émettre les recommandations appropriées. Suite à l approbation du client, négocier les termes et conditions, puis conclure et rédiger les contrats ou bons de commande. S assurer que les entrepreneurs détiennent une licence de la Régie du Bâtiment du Québec, et obtenir les cautionnements ainsi que les polices d assurance, lorsque requis. Planifi er et coordonner les travaux avec les entrepreneurs et fournisseurs. Parapher les bons de livraison et bons de travail relatifs aux travaux hors forfait. Maintenir un journal de chantier quotidien, consignant les effectifs, les événements importants et la météo. Diriger les réunions de chantier hebdomadaires et en préparer les procès-verbaux. Coordonner les visites de surveillance et d inspection des professionnels. Acheminer les directives de chantier émises par les professionnels, négocier les coûts afférents et obtenir l approbation du client. Rédiger les avenants de modifi cation. Superviser le processus des acceptations provisoires et défi nitives. Assurer le suivi des corrections de défi ciences relevées par le client et les professionnels. Superviser la mise en opération et organiser les formations spécifi ques avec le personnel d entretien. Préparer un manuel d opérations et d entretien à l intention du propriétaire. La comptabilité du projet Maintenir un relevé des coûts à jour. Consigner les dénonciations ouvrant droit à une hypothèque légale. Prendre en charge et analyser les demandes de paiement des entrepreneurs et fournisseurs, puis obtenir les évaluations et approbations des professionnels au besoin. Mettre en réserve les retenues applicables. Préparer la facturation mensuelle détaillée à l intention du client. Produire mensuellement un rapport d étape comportant les documents suivants : Situation fi nancière sommaire. Situation fi nancière détaillée. Copie des lettres d intention, contrats, bons de commande et avenants du mois. Copie des certifi cats de paiement du mois. 8

11 LA GESTION DE PROJET EN DÉTAILS En échange de tout paiement progressif, obtenir les quittances partielles des entrepreneurs et fournisseurs, ainsi que de leurs sous-traitants et fournisseurs ayant dénoncé. Effectuer les paiements aux entrepreneurs et fournisseurs. Avant d effectuer un paiement fi nal et/ou de libérer une retenue contractuelle : S assurer que les travaux soient complétés et que toutes les défi ciences soient corrigées. Requérir des entrepreneurs et fournisseurs, ainsi que de leurs sous-traitants et/ou fournisseurs une quittance totale attestant, entre autres, du paiement des salaires de leurs employés et protégeant le propriétaire contre la levée d une hypothèque légale. Obtenir des entrepreneurs leurs certifi cats de conformité en matière de C.S.S.T. et de C.C.Q. Obtenir des entrepreneurs et fournisseurs une lettre de garantie respectant les spécifi cations des documents d appels d offres. Les services pour le mobilier et les équipements (sur demande) En collaboration avec le client, dresser la liste des besoins en mobilier et équipements (ex : ameublement intégré, système téléphonique ou informatique, équipements spécialisés propres aux activités, etc.). Préparer l estimation budgétaire, en collaboration avec les professionnels. Intégrer à l échéancier les diverses tâches reliées à l acquisition du mobilier et des équipements. Coordonner avec les professionnels l intégration technique du mobilier et des équipements. Préparer les documents d appels d offres à partir des plans et devis techniques ou listes détaillées d équipements émis par les professionnels. Lancer les appels d offres et en assurer le suivi. Analyser les soumissions en collaboration avec les professionnels, préparer une grille comparative et émettre les recommandations appropriées. Suite à l approbation du client, négocier les termes et conditions, puis conclure et rédiger les contrats ou bons de commande. Acheminer les directives de chantier émises par les professionnels, négocier les coûts afférents et obtenir l approbation du client. Rédiger les avenants de modifi cation. Coordonner la livraison et la mise en place du mobilier. Coordonner la fabrication, la livraison, l installation, la formation et la mise en service des équipements. 9

12 NOS RÉALISATIONS

13 Résidence pour personnes âgées Maison Jésus-Marie INSTITUTIONNEL Localisée sur un site historique et protégé, cette résidence a été agrandie pour inclure: 61 nouvelles chambres de soins lourds; 25 nouvelles chambres de soins intermédiaires; 12 nouvelles chambres de soins prothétiques; la rénovation des 40 chambres existantes; l ajout d une chapelle architecturale; une salle communautaire et un salon funéraire; un département de médecine et de réadaptation; un secteur administratif; une cuisine et 7 salles à manger; un système mécanique à haute effi cacité énergétique. Coûts : confi dentiel Durée : 18 mois Année :

14 Résidence pour personnes âgées Maison Jésus-Marie INSTITUTIONNEL Dans le cadre de la réalisation du projet de la Maison Jésus-Marie de Longueuil, le client, les concepteurs et le gestionnaire ont privilégié la qualité du bâtiment avec l objectif d atteindre des performances élevées en matière d économie des ressources naturelles. La mise en place de fournaises à haute effi cacité énergétique, d une enveloppe du bâtiment et de fenêtres très performantes, permettront une consommation d énergie de 25% inférieure aux exigences du Code National du bâtiment. De plus, l installation de toilettes à faible débit d eau, l intégration à l aménagement paysager d un bassin de rétention d eau de pluie et le choix d équipements et de luminaires moins énergivores sont autant d exemples qui témoignent de l orientation en matière de développement durable. 11

15 Complexe sportif Piscine du Centre Jean-Claude-Malépart INSTITUTIONNEL Le service de gestion de la Ville de Montréal nous a mandatés pour la gestion du projet de construction d un bâtiment abritant une piscine intérieure, adjacent au Centre communautaire Jean-Claude-Malépart. Le bassin de natation comporte six couloirs de 25 mètres, une pataugeoire d une capacité de 40 enfants, un jeu d eau, une salle d exercices et des vestiaires. Conçu avec l objectif d obtenir une certifi cation offi cielle LEED-NC, ce projet a été encadré par la politique des bâtiments verts du Conseil des bâtiments durables du Canada. Éléments LEED du projet: décontamination du terrain; gestion des déchets de construction; utilisation de matériaux à contenu recyclé; contrôle de la qualité de l air durant les travaux; installation de toilettes et robinets à débit réduit; choix de fenêtres à haut rendement énergétique; système mécanique à récupération de chaleur; système d éclairage à faible consommation; toiture en partie réfl échissante et en partie végétale; achat de matériaux fabriqués dans la région. Initialement, la Ville de Montréal avait exploré la possibilité de réaliser ce projet en partenariat public-privé (PPP). Par contre, les prix soumis ayant largement dépassé le budget alloué, la Ville a alors opté pour un gestionnaire de projets. Coût : $ Durée : 15 mois Année :

16 Musée du cinéma La Cinémathèque Québécoise INSTITUTIONNEL Ce projet de pi2, que LeM a réalisé en sous-traitance, a été aménagé à même deux écoles existantes (Jeanne-Mance et St-Jacques). En plus de la Cinémathèque, ce projet intègre le centre de formation INIS (Institut National de l Image et du Son) ainsi que le Centre NAD (Centre National d Animation et de Design). Il inclut entre autres : 2 salles d expositon; salle de projection cinématographique; salle de projection vidéo; médiathèque; café; boutique; bureaux; salles de classe; studios; salles de réunion; archives. Coûts : $ Durée : 10 mois Année : 1995 Architectes : Saucier + Perrotte Prix d excellence OAQ Médaille du Mérite du Gouverneur Général Grand prix du Canadian Interiors Awards

17 Salle de spectacle et studios Usine C - Carbone 14 - Prim INSTITUTIONNEL Ce projet, que LeM a réalisé en sous-traitance, a permis de relocaliser la compagnie de théâtre Carbone 14 dans une ancienne usine. Récipiendaire de plusieurs prix d architecture, l usine C intègre également les studios de PRIM (Centre de production en arts médiatiques). Il inclut notamment : salle à géométrie variable de 472 places; salle de répétition; studios de son; café; bureaux; salles de conférence. Coûts : $ Durée : 9 mois Année : 1994 Architectes : Saucier + Perrotte Prix d excellence OAQ Médaille du Mérite du Gouverneur Général Prix Orange «Sauvons Montréal»

18 Salle de spectacle, bloc sportif et classes L Ermitage du Collège de Montréal INSTITUTIONNEL Construit en 1914, L Ermitage fut autrefois un centre artistique d importance où se tinrent des représentations théâtrales, des expositions et des émissions de la Société Radio-Canada. Depuis 1970, la salle est réservée aux élèves du Collège de Montréal. N ayant subi aucune restauration depuis 1942, le projet de modernisation consistait entre autres à ériger une structure à l emplacement de l ancienne scène, pour y construire deux classes de musique, des petites salles de répétition de musique et un bloc sanitaire. Dans les deux autres sections du bâtiment ont été aménagés une classe de danse, un studio pouvant accueillir un auditoire de 350 personnes et un gymnase. Coût : $ Durée : 7 mois Année :

19 ENSEIGNEMENT Collège Lionel-Groulx INSTITUTIONNEL En collaboration avec les ressources internes, LeM a coordonné la réalisation de différents projets de réaménagement et de restauration du collège. Parmi les réalisations: réfection de toiture de l Aile Ducharme Nord; réaménagement du département d arts plastiques; réaménagement de classes sèches dans l Aile Ducharme Nord; Aménagement de locaux pour le centre d aide aux étudiants; Mise aux normes des issues de l Aile Ducharme Nord. Année :

20 Enseignement École Nationale de l Humour INSTITUTIONNEL Ce projet, localisé au 7 e étage d une tour à bureaux, inclut entre autres : salle de spectacle de 40 places; salle de répétition; classes, salles de formation et salles de travail; studio de son et d enregistrement; centre de documentation; cafétéria; bureaux et salle de réunion. Coûts : $ Durée : 4 mois Année : 2004 Architectes : FABG Prix d excellence OAQ

21 Patrimonial Abbaye Sainte-Marie-des-Deux-Montagnes INSTITUTIONNEL Les travaux de restauration de l Abbaye ont été réalisés en plusieurs mandats. D abord en 2002, nous avons ajouté une rampe d accès extérieure pour handicapés, aménagé un nouveau foyer et remplacé des portes extérieures. Au début de l année 2003, nous avons procédé à la restauration de la toiture et à l ajout de puits de lumière et, en fi n d année, au remplacement des 356 fenêtres. 18

22 Patrimonial Abbaye cistercienne de Rougemont INSTITUTIONNEL LeM a d abord été mandatée pour la restauration de l enveloppe de l aile principale du monastère, construite en Notre mandat de gérance de construction visait : la démolition du parement de brique de l aile avant et l enlèvement de la mousse isolante d urée formaldéhyde (MIUF) injectée dans l espace d air derrière la maçonnerie; l ajout d isolant d uréthane giclé sur l ensemble des murs extérieurs, puis l installation d un nouveau parement de maçonnerie; l isolation de l entre-toit de l aile avant; le remplacement du revêtement du clocher; le remplacement de 202 fenêtres, incluant l ajout de solins intramuraux; l ajout de solins intramuraux aux fenêtres existantes de l aile arrière; la restauration de fenêtres à guillotine datant de 1985; l ajout d un enduit d acrylique sur l ensemble des murs extérieurs d une aile datant de Durant la réalisation, les interventions suivantes ont été ajoutées : construction d un solarium quatre saisons sur le toit de l aile d un étage datant de 1931; réfection de l ensemble de la toiture de cette aile, incluant l aménagement d une terrasse; enfouissement de la ligne électrique principale du bâtiment. Naturellement, l ensemble de ces travaux a été réalisé dans le respect des moines, afi n que ceuxci puissent continuer d occuper et d opérer les lieux tout au long de la progression des travaux. Coûts : confi dentiel Durée : 6 mois Année :

23 Immeuble à bureaux Loto-Québec INSTITUTIONNEL En collaboration avec les ressources internes, LeM a coordonné la réalisation de différents projets de réaménagement du siège social, situé au 500 Sherbrooke Ouest à Montréal. Parmi les réalisations: salle de presse du secteur communication; grande salle de réunion du service de l approvisionnement; réaménagement de la zone Paiement aux gagnants; cahier de procédures d intervention reliées aux opérations. Année :

24 Municipal Parc des Vétérans et parc Toussaint L. INSTITUTIONNEL Le service de gestion de la Ville de Montréal nous a mandatés pour la gestion des projets suivants: Mise aux normes de la pataugeoire, installation d équipements de fi ltration et réaménagement du chalet du parc des Vétérans. Au parc Toussaint-Louverture: Transformer le bassin existant en jeux d eau pour enfants. Coût : $ Durée : 8 mois Année :

25 Centre récréo-touristique Club Med World - Montréal COMMERCIAL Ce projet, aménagé dans l ancien théâtre Loew s, a été réalisé dans le plus grand respect des éléments architecturaux présents lors de l acquisition du bâtiment. Il a nécessité, entre autres, plusieurs interventions au niveau de la restauration des plâtres et des fresques. Il inclut notamment: salle de spectacle de places; restaurant principal de 300 places; restaurant tapas de 120 places; bar à vin et terrasse sur le toit; boutique; café et agence de voyages; bar principal de 150 places; bureaux; 2 salles de réunion; trapèze et mur d escalade. Coûts : $ Durée : 12 mois Année :

26 Centre récréo-touristique Club Med World - Montréal COMMERCIAL Ce magnifi que projet a été réalisé avec la participation de plusieurs fi rmes de professionnels: architectes, ingénieurs, scénographes, designer d intérieur, cuisiniste, spécialiste en éclairage architectural, tous sous la responsabilité de LeM. Les architectes du concept, Arquitectura, ainsi que les différents intervenants du client, respectivement basés au Nouveau-Mexique et à Paris, ont travaillé en étroite collaboration avec notre équipe locale afi n de réaliser ce projet d envergure. Un concept de divertissement urbain unique, axé sur la restauration, les arts de la scène et les voyages. 23

Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles

Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles UNE PROPRIÉTÉ DE LA SOCIÉTÉ D HABITATION ET DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL Un lieu de prestige réinventé entre culture et affaires PLACE VILLE-MARIE

Plus en détail

Processus d élaboration d un projet de construction. GUIDE SOMMAIRE Document de travail

Processus d élaboration d un projet de construction. GUIDE SOMMAIRE Document de travail Processus d élaboration d un projet de construction Document de travail TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION..3 LES ÉTAPES DE RÉALISATION D UN PROJET.. 4 PHASE DE PLANIFICATION 1. AVANT-PROJET......5 La demande

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION DE PLANS ET DEVIS ET LA SURVEILLANCE DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN GARAGE MUNICIPAL - PHASE II

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION DE PLANS ET DEVIS ET LA SURVEILLANCE DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN GARAGE MUNICIPAL - PHASE II SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION DE PLANS ET DEVIS ET LA SURVEILLANCE DES TRAVAUX DE CONSTRUCTION D UN GARAGE MUNICIPAL - PHASE II SP-11-24A La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour

Plus en détail

CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure

CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure Membre de l Ordre des Ingénieurs du Québec (#5002395) Co-fondateur de la firme, Charles-Etienne Cyr a gradué de l École Polytechnique de Montréal en 2008. Il

Plus en détail

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE

Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Programme municipal RÉNOVATION RÉSIDENTIELLE MAJEURE Le programme municipal de rénovation majeure, qui vise la rénovation de l ensemble d un bâtiment résidentiel, offre une aide financière aux propriétaires

Plus en détail

NOUS SOMMES LOCUSI BIEN BÂTIR NOUS SOMMES DYNAMIQUES, À L IMAGE DE NOS DIRIGEANTS ET DE NOS

NOUS SOMMES LOCUSI BIEN BÂTIR NOUS SOMMES DYNAMIQUES, À L IMAGE DE NOS DIRIGEANTS ET DE NOS NOUS SOMMES LOCUSI NOUS SOMMES DYNAMIQUES, À L IMAGE DE NOS DIRIGEANTS ET DE NOS EMPLOYÉS. TOUJOURS DÉVOUÉS, À L ÉCOUTE DE NOS CLIENTS ET IMPLI- QUÉS AU MAXIMUM DANS CHACUN DE NOS PROJETS, NOUS METTONS

Plus en détail

Champions. TRAVAILLER avec des CHAMPIONS RAPPORTE! de la construction commerciale et industrielle. Hors série

Champions. TRAVAILLER avec des CHAMPIONS RAPPORTE! de la construction commerciale et industrielle. Hors série Champions de la construction commerciale et industrielle VOLUME 1 NUMÉRO 1 POUR VOS PROJETS DE CONSTRUCTION COMMERCIALE ET LA MAINTENANCE DE VOS IMMEUBLES : TRAVAILLER avec des CHAMPIONS RAPPORTE! PP 41614528

Plus en détail

GUILLAUME LEROUX Ingénieur en structure

GUILLAUME LEROUX Ingénieur en structure GUILLAUME LEROUX Ingénieur en structure Membre de l Ordre des Ingénieurs du Québec (#5000738) Co-fondateur de la firme, Guillaume Leroux a gradué de l École Polytechnique de Montréal en 2007 et a appris

Plus en détail

rénovations du sous-sol

rénovations du sous-sol Votre guide des rénovations du sous-sol 1 La rénovation du sous-sol est un projet populaire d amélioration résidentielle parce qu elle peut augmenter la valeur de votre maison et fournir de l espace additionnel

Plus en détail

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation

2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3. Dossier de présentation 2300, rue Michelin Laval (Québec) H7L 5C3 Dossier de présentation SOMMAIRE DES FAITS SAILLANTS Adresse de la propriété : Superficie du terrain Type de bâtiments Aire brute du bâtiment Bureaux Cadastre

Plus en détail

PROJET : RÉNOVATION D UN GARAGE

PROJET : RÉNOVATION D UN GARAGE RÉNOVATION D UN GARAGE DATE DE LIVRAISON DES TRAVAUX : 2 MAI 2008 PRÉPARÉ POUR : LUC RAINVILLE ENSEIGNANT PRÉPARÉ PAR : ÉTUDIANT 1 CHARGÉE DE PROJET ÉTUDIANT 2 ÉTUDIANT 3 RESPONSABLE DES ACHATS & COMMANDES

Plus en détail

bâtir L autre façon de www.locusi.com 700, rue Notre-Dame Saint-Narcisse (Québec) G0X2Y0 Tél. : 418.328.3200 Téléc. : 418.328.3240 info@locusi.

bâtir L autre façon de www.locusi.com 700, rue Notre-Dame Saint-Narcisse (Québec) G0X2Y0 Tél. : 418.328.3200 Téléc. : 418.328.3240 info@locusi. 700, rue Notre-Dame Saint-Narcisse (Québec) G0X2Y0 Tél. : 418.328.3200 Téléc. : 418.328.3240 info@locusi.com L autre façon de www.locusi.com LOGEMENTS CONSTRUITS EN USINE V3.06.11 bâtir LOGEMENTS CONSTRUITS

Plus en détail

2012-11-30 2012-11-30 Zonage. Non émis. Nbre pièces 8 Nbre chambres 0+1 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+0

2012-11-30 2012-11-30 Zonage. Non émis. Nbre pièces 8 Nbre chambres 0+1 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+0 Louise Goudreault, Courtier immobilier GROUPE SUTTON IMMOBILIA INC. Agence immobilière 1260, BERNARD #2 OUTREMONT (QC) H2V 1V9 http://www.louisegoudreault.com 514-250-1030 / 514-272-1010 Télécopieur :

Plus en détail

DES LEADERS EN GESTION DE PROJET

DES LEADERS EN GESTION DE PROJET DES LEADERS EN GESTION DE PROJET 1ÈRE PARTIE : QUI SOMMES-NOUS? 2 QUI SOMMES-NOUS? MACOGEP est une firme de gestion de projets, fondée en 1989 par son président Louis yves LeBEAU La firme s est, dès le

Plus en détail

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures

François Bausch. Ministre du Développement durable. et des Infrastructures 1 2 3 Préface Depuis des décennies, le secteur des professions de santé est en plein essor et le nombre d élèves qui s intéressent à une formation dans ce domaine en évolution permanente. Ainsi, un agrandissement

Plus en détail

Une toiture cintrée. dans un environnement rural

Une toiture cintrée. dans un environnement rural maison Architectes-Bâtisseurs Architecte et photo: Thierry Noben - Tél. 00 352 39 79 62 Architectes-Bâtisseurs: 0800 99 058 Une toiture cintrée dans un environnement rural C Voici une maison qui prend

Plus en détail

l entrepôt - 2985 rue saint-patrick

l entrepôt - 2985 rue saint-patrick l entrepôt - 2985 rue saint-patrick évaluation de la valeur patrimoniale - août 2009 Jean-Pierre Bart architecte TABLE DES MATIÈRES Introduction 3 Description générale du site et de l entrepôt 4 Évaluation

Plus en détail

641 $ (2013) Electricité Mazout Gaz. Nbre pièces 5 Nbre chambres 2+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 2+0

641 $ (2013) Electricité Mazout Gaz. Nbre pièces 5 Nbre chambres 2+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 2+0 Sylvain Tassé, Courtier immobilier agréé CLUB ARCHIBELLE INC. Agence immobilière 3182, GAETANE LAVAL (QC) H7P 1P4 http://www.clubarchibelle.com 450-622-5259 / 1-866-622-5259 Télécopieur : 450-622-8146

Plus en détail

CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017. Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean!

CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017. Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean! CAP SUR LE VIEUX-SAINT-JEAN 2011-2017 Un vent de jeunesse souffle sur le Vieux-Saint-Jean! Le réaménagement de la rue Richelieu permettra la cohabitation harmonieuse des activités résidentielles, commerciales

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 28 février 2013 relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR

Plus en détail

Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale

Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale Programme d infrastructures en entrepreneuriat collectif (PIEC) Guide à l intention des entreprises d économie sociale Mars 2012 Ce document a été réalisé par le ministère des Affaires municipales, des

Plus en détail

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées EXAMEN PROFESSIONNEL EN DESIGN D INTÉRIEUR (IDPX) PAGE 1 1. Connaissances et compétence en analyse et en synthèse des éléments

Plus en détail

LE BOIS dans les concepts de bâtiments verts et de développement durable

LE BOIS dans les concepts de bâtiments verts et de développement durable LE BOIS dans les concepts de bâtiments verts et de développement durable LE BOIS dans les concepts de bâtiments verts et de développement durable Introduction Lester Brown, président et fondateur de l

Plus en détail

INTRODUCTION PRÉSENTATION AUX CITOYENS 28 AOÛT. - Propriétaire du 3500 St-Jacques

INTRODUCTION PRÉSENTATION AUX CITOYENS 28 AOÛT. - Propriétaire du 3500 St-Jacques INTRODUCTION PROJETS DANS LE SUD OUEST - Propriétaire du 3500 St-Jacques Bureau Bureau Commercial - Expertise en développement de projets immobiliers et gestion de propriétés - Équipe formée d architectes,

Plus en détail

condos avec Ascenseurs & stationnement intérieur 1 432 pieds carrés de pur bonheur Villas du Parc CONDOMINIUMS

condos avec Ascenseurs & stationnement intérieur 1 432 pieds carrés de pur bonheur Villas du Parc CONDOMINIUMS Villas du Parc CONDOMINIUMS condos avec Ascenseurs & stationnement intérieur 1 432 pieds carrés de pur bonheur BUREAU DES VENTES 484 rue de l Atlantique Mont-Saint-Hilaire 450-467-3555 groupebbc.com modèle

Plus en détail

Montana. Résidence Seniors. Metz (57)

Montana. Résidence Seniors. Metz (57) Montana Résidence Seniors Metz (57) Metz : un cadre de vie privilégié... Patrimoine historique diversifié, nombreux parcs et jardins, plus de 20 km de berges préservées Metz offre la douceur de vivre d

Plus en détail

Prix de vente : 399 000 Euros

Prix de vente : 399 000 Euros Visite du bien : 260741 Localisation : Donzère Ville proche : Montélimar Autoroute : A7 à 6 Km Aéroport : Marseille/Lyon Votre villa «Resort», sa belle terrasse face à la nature, une piscine pour les chaudes

Plus en détail

Vu le paragraphe 3 de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C- 11.4);

Vu le paragraphe 3 de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C- 11.4); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT XX-XXX RÈGLEMENT AUTORISANT LA TRANSFORMATION ET L OCCUPATION À DES FINS RÉSIDENTIELLES ET COMMERCIALES DES BÂTIMENTS PORTANT LES NUMÉROS 6650 ET 6666, RUE SAINT-URBAIN (LOTS

Plus en détail

À PROPOS DE L ATELIER JÉRÔME VERZEGNASSI

À PROPOS DE L ATELIER JÉRÔME VERZEGNASSI À PROPOS DE L ATELIER JÉRÔME VERZEGNASSI Pour vous accompagner dans tous vos projets de la conception à la réalisation, nous mettons à votre disposition une équipe pluri - disciplinaire composée de collaborateurs

Plus en détail

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015 Titre du poste : Responsable de l exploitation des sites Secteurs de responsabilité : 40 Exploitation des sites 44 Aménagement des sites 88 Services essentiels [déneigement]

Plus en détail

Revenus mensuels (résidentiel) - 3 unité(s)

Revenus mensuels (résidentiel) - 3 unité(s) Luc Fournier, Courtier immobilier agréé GROUPE SUTTON IMMOBILIA INC. Agence immobilière 793, RUE MONT-ROYAL EST MONTREAL (QC) H2J 1W8 http://www.suttonquebec.com 514-529-1010 Télécopieur : 514-597-1032

Plus en détail

L expérience de la construction écologique. Politique sur les bâtiments écologiques de la Ville d Ottawa

L expérience de la construction écologique. Politique sur les bâtiments écologiques de la Ville d Ottawa L expérience de la construction écologique Politique sur les bâtiments écologiques de la Ville d Ottawa POLITIQUE SUR LES BÂTIMENTS ÉCOLOGIQUES D OTTAWA La Ville d Ottawa a à cœur une existence durable

Plus en détail

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris

Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue du Chevaleret 75013 Paris 1 Cahier des charges gestion du foyer- cafétéria- restaurant du Théâtre 13 / Seine 30 rue

Plus en détail

RÈGLEMENT 613-14 SUR LE PROGRAMME D AIDE À LA RESTAURATION DES BÂTIMENTS ANCESTRAUX

RÈGLEMENT 613-14 SUR LE PROGRAMME D AIDE À LA RESTAURATION DES BÂTIMENTS ANCESTRAUX RÈGLEMENT 613-14 SUR LE PROGRAMME D AIDE À LA RESTAURATION DES BÂTIMENTS ANCESTRAUX Adopté le : 13 janvier 2014 Province de Québec MRC Robert-Cliche Ville de Saint-Joseph-de-Beauce Extrait du procès-verbal

Plus en détail

12109 Letellier Ahuntsic-Cartierville (Montréal) H3M 2Z9

12109 Letellier Ahuntsic-Cartierville (Montréal) H3M 2Z9 12109 Letellier Ahuntsic-Cartierville (Montréal) H3M 2Z9 Plan unité (plan 1 de 2) 2 e et mezzanine Superficie : 1 220 pi 2 Description : Condo sur 2 niveaux avec mezzanine, 3 cac, terrasse 20 pi x 30 pi,

Plus en détail

INDEX ANALYTIQUE. Coûts, 95 Par le bailleur, 84 Par le locataire, 85 Réaménagement des lieux, 98 Travaux, 38, 84 Voir aussi Travaux.

INDEX ANALYTIQUE. Coûts, 95 Par le bailleur, 84 Par le locataire, 85 Réaménagement des lieux, 98 Travaux, 38, 84 Voir aussi Travaux. INDEX ANALYTIQUE Abribus, 10 A Accès avant le début Défi nition, 7 Accessoires, 10 Achalandage, 47, 57, 93, 100, 112 Taux d occupation, 142-143 Affichage Défi nition, 7 Affiche, 10 Agencement et améliorations,

Plus en détail

NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT ET AUX ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ

NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT ET AUX ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ CHAPITRE 11 NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT ET AUX ACCÈS À LA PROPRIÉTÉ 11.1 NORMES RELATIVES AU STATIONNEMENT 11.1.1 Dispositions générales Les exigences relatives au stationnement hors rue s appliquent

Plus en détail

10-09.01 VÉRIFICATION DES PRÉSENCES

10-09.01 VÉRIFICATION DES PRÉSENCES PROCÈS-VERBAL de la neuvième (10-09) réunion du Comité exécutif du Collège de Rimouski tenue le jeudi 12 août 2010, à 8 h, au local D-225 du Cégep de Rimouski. 10-09.01 VÉRIFICATION DES PRÉSENCES Mesdames

Plus en détail

CENTRE DU PNEU M.C. INC.

CENTRE DU PNEU M.C. INC. CENTRE DU PNEU M.C. INC. DOCUMENT D INFORMATION CONFIDENTIEL Septembre 2013 Syndic APPEL D OFFRES Mise en garde Le présent document d information confidentiel a été rédigé par («Syndic»), à partir de l

Plus en détail

Journée portes ouvertes! Samedi, le 18 octobre 2008. La Journée annuelle des maisons vertes Montréal, Québec, Estrie et Laurentides

Journée portes ouvertes! Samedi, le 18 octobre 2008. La Journée annuelle des maisons vertes Montréal, Québec, Estrie et Laurentides Communiqué de presse Pour diffusion immédiate Journée portes ouvertes! Samedi, le 18 octobre 2008 La Journée annuelle des maisons vertes Montréal, Québec, Estrie et Laurentides Sainte-Adèle, le 26 septembre

Plus en détail

Non émises Frais communs. Non émis. Electricité Mazout Gaz. Nbre pièces 6 Nbre chambres 2+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+0

Non émises Frais communs. Non émis. Electricité Mazout Gaz. Nbre pièces 6 Nbre chambres 2+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 1+0 Alain Giguère, Courtier immobilier CENTURY 21 ACTION Agence immobilière 3000, RENE-LEVESQUE #150 ILE DES SOEURS (QC) H3E 1T9 514-978-6922 / 514-362-0021 alain.giguere@century21.ca http://www.alaingiguere.com

Plus en détail

Les caractéristiques principales du BP présentant les services BP offerts par APL.

Les caractéristiques principales du BP présentant les services BP offerts par APL. 1. Introduction Alteo Properties Limited («APL») a le plaisir de présenter son Building Package («BP») - contrat global de construction - dont le but est de permettre aux clients de réaliser en toute tranquillité

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MRC MATAWINIE MUNICIPALITE DE SAINT-DONAT RÈGLEMENT NUMÉRO 12-850

PROVINCE DE QUÉBEC MRC MATAWINIE MUNICIPALITE DE SAINT-DONAT RÈGLEMENT NUMÉRO 12-850 PROVINCE DE QUÉBEC MRC MATAWINIE MUNICIPALITE DE SAINT-DONAT RÈGLEMENT NUMÉRO 12-850 Concernant un programme d aide à la rénovation des bâtiments et enseignes commerciales ATTENDU que, dans le cadre de

Plus en détail

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc

À VENDRE > ESPACE À BUREAUX. Bâtiment historique au coeur du centre-ville. 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX Bâtiment historique au coeur du centre-ville 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc 1825, boulevard René-Lévesque Ouest, Montréal, Qc À VENDRE > ESPACE À BUREAUX

Plus en détail

POLITIQUE MUNICIPALE

POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE NUMÉRO : OBJET : SF-2003-01 ATTRIBUTION DES CONTRATS DE SERVICES PROFESSIONNELS DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 11 février 2003 RÉS. N O. : CM-2003-160 DATE DE RÉVISION : 30 mars

Plus en détail

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ]

ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] ARCHITECTURE [ ARCHITECTURE ] UNE FAÇADE EMBLÉMATIQUE D UN NOUVEAU PAYSAGE URBAIN Dans l influence immédiate du quartier de La Défense, West Plaza dévoile des lignes pures et une architecture transparente

Plus en détail

l urbanisme peut adopter un programme de revitalisation à l égard des secteurs de la

l urbanisme peut adopter un programme de revitalisation à l égard des secteurs de la PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SALABERRY DE VALLEYFIELD RÈGLEMENT 221 ET SES AMENDEMENTS Règlement décrétant un programme d aide à la rénovation des façades commerciales ATTENDU QUE le conseil, en vertu de

Plus en détail

LA RÉCUPÉRATION ET LE RECYCLAGE DES DÉBRIS DE CONSTRUCTION, DE RÉNOVATION ET DE DÉMOLITION (CRD)

LA RÉCUPÉRATION ET LE RECYCLAGE DES DÉBRIS DE CONSTRUCTION, DE RÉNOVATION ET DE DÉMOLITION (CRD) COLLOQUE ANNUEL DE L A.G.P.I. HÔTEL MORTAGNE BOUCHERVILLE LA RÉCUPÉRATION ET LE RECYCLAGE DES DÉBRIS DE CONSTRUCTION, DE RÉNOVATION ET DE DÉMOLITION (CRD) Simon Lafrance, coordonnateur Secteur ICI RECYC-QUÉBEC

Plus en détail

ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET

ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET CONTRAT DE SERVICE CHARGÉ DE PROJET Entente entre le centre de la petite enfance [nom du CPE] [adresse] et [Nom de la personne assumant les responsabilités

Plus en détail

Programme municipal RÉNOVATION À LA CARTE

Programme municipal RÉNOVATION À LA CARTE Programme municipal RÉNOVATION À LA CARTE Le programme municipal pour la rénovation à la carte offre aux propriétaires une aide financière pour leur permettre de rénover ou de remplacer certaines composantes

Plus en détail

Absence motivée : madame Marie-Josée Santerre.

Absence motivée : madame Marie-Josée Santerre. PROCÈS-VERBAL de la septième (09-07) réunion du Comité exécutif du Collège de Rimouski tenue le mardi 20 octobre 2009, à 8 h, au local D-225 du Cégep de Rimouski. 09-07.01 VÉRIFICATION DES PRÉSENCES Mesdames

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins de Drummondville désire vous informer de la mise en marché de

Plus en détail

Monsieur Jean-Charles Drapeau, directeur du Service de l urbanisme 3. ADOPTION DU PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU 28 JANVIER 2015

Monsieur Jean-Charles Drapeau, directeur du Service de l urbanisme 3. ADOPTION DU PROCÈS-VERBAL DE LA SÉANCE DU 28 JANVIER 2015 PROCÈS-VERBAL DU COMITÉ CONSULTATIF D URBANISME SÉANCE RÉGULIÈRE tenue le 18 février 2015 1. OUVERTURE DE L ASSEMBLÉE ÉTAIENT PRÉSENTS: Monsieur Éric Caron, citoyen Monsieur Michel Claveau, citoyen Monsieur

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

Notre expérience en effi cacité énergétique

Notre expérience en effi cacité énergétique ContratdePerformanceEnergÉtique ContratdePerformanceEnergÉtique Les bâtiments existants représentent 30 à 40 % de la consommation énergétique en France Notre expérience en effi cacité énergétique Grâce

Plus en détail

SERVICES OFFERTS: - étanchéité. à l air et

SERVICES OFFERTS: - étanchéité. à l air et étanchéité LE RÔLE DE L ENVELOPPE VERTICALE DU BÂTIMENT EST DE FOURNIR UNE ENCEINTE PROTECTRICE DURABLE ET PERFORMANTE CONTRE LES INTEMPÉRIES ET D ASSURER LE CONFORT DES OCCU PANTS EN MINIMISANT OU EN

Plus en détail

À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL. www.momentoimmobilier.com. 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2

À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL. www.momentoimmobilier.com. 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2 À VENDRE OU À LOUER LOCAL COMMERCIAL 7110, boul. Hamel Québec (QC) 2400 pi 2 Espace commercial au rez de chaussée Pignon sur rue Stationnements intérieurs exclusifs Positionnement stratégique, à proximité

Plus en détail

38ième Session de perfectionnement AQAIRS Mai 2015 Mode de réalisation de construction collaboratif et efficace

38ième Session de perfectionnement AQAIRS Mai 2015 Mode de réalisation de construction collaboratif et efficace Mode de réalisation de construction collaboratif et efficace Complexe sportif multidisciplinaire de St-Augustin-de-Desmaures Ouverture prévue en août 2015 AQAIRS Sessions de perfectionnement 2015 Construction,

Plus en détail

La RT 2012... 2. les labels énergétiques

La RT 2012... 2. les labels énergétiques 1.2.2. RT 2012 ChapitRe Règlementation thermique 1 - Réglementation et labels - Volet pratique La RT 2012... La Rt 2012, publiée au Journal Officiel le 27 octobre 2010, intègre les conclusions du Grenelle

Plus en détail

SÉANCE ORDINAIRE DU 5 MAI 2015 À 19 H 30 ORDRE DU JOUR

SÉANCE ORDINAIRE DU 5 MAI 2015 À 19 H 30 ORDRE DU JOUR PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BOISBRIAND SÉANCE ORDINAIRE DU 5 MAI 2015 À 19 H 30 ORDRE DU JOUR 1. Adoption de l ordre du jour. 2. Période de questions des citoyens (durée de 20 minutes) (sujets qui ne sont

Plus en détail

IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 3810, BOULEVARD SAINTE-ROSE PRIX DEMANDÉ : 725 000 $ Caractéristiques LAVAL (QUÉBEC)

IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 3810, BOULEVARD SAINTE-ROSE PRIX DEMANDÉ : 725 000 $ Caractéristiques LAVAL (QUÉBEC) IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 3810, BOULEVARD SAINTE-ROSE LAVAL (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 725 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins de l Ouest de Laval désire vous informer de la mise en marché de l

Plus en détail

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL

CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL CANADA PROVINCE DE QUÉBEC MRC CÔTE-DE-BEAUPRÉ MUNICIPALITÉ DE BOISCHATEL Boischatel, le 1 er juin 2015 Procès-verbal de la session régulière du Conseil municipal de Boischatel, tenue le 1 er jour du mois

Plus en détail

RÉSUMÉ 01 INTRODUCTION 03

RÉSUMÉ 01 INTRODUCTION 03 RÉSUMÉ Au cours des dernières années, une évolution de l intérêt humain envers l écologie et l environnement s est fait remarquer. En effet, les gens se soucient de plus en plus de leur emprunte écologique

Plus en détail

Les pièces des habitations certifiées LEED sont plus confortables grâce à un système de récupération de chaleur.

Les pièces des habitations certifiées LEED sont plus confortables grâce à un système de récupération de chaleur. Les avantages LEED Environnement Les bâtiments certifiés LEED ont une empreinte écologique moindre car ils permettent de réduire la consommation d énergie et d eau, grâce aux équipements mécaniques et

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2011-707 MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA CONSTRUCTION DE LA VILLE

RÈGLEMENT CO-2011-707 MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA CONSTRUCTION DE LA VILLE RÈGLEMENT CO-2011-707 MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA CONSTRUCTION DE LA VILLE LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : 1. Le règlement sur la construction de la Ville est modifié par la modification du Règlement

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques Le Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 201

Plus en détail

2013-11-22. BIM Building Information Modeling Modélisation des Données du Bâtiment

2013-11-22. BIM Building Information Modeling Modélisation des Données du Bâtiment 2013-11-22 BIM Building Information Modeling Modélisation des Données du Bâtiment 2 Table des matières Comprendre ce qu est le BIM? Les principaux usages du BIM Les bénéfices du BIM Où se situe l industrie

Plus en détail

Non émis. Nbre pièces 9 Nbre chambres 3+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 2+1

Non émis. Nbre pièces 9 Nbre chambres 3+0 Nbre salles de bains + salles d'eau 2+1 Manon Garceau, Courtier immobilier GROUPE SUTTON IMMOBILIA INC. Agence immobilière 1435, Graham Mont-Royal (QC) H3P 3M9 http://www.suttonquebec.com 514-733-1210 Télécopieur : 514-733-0802 manon@manongarceau.com

Plus en détail

Aide au calcul de la surface de référence énergétique

Aide au calcul de la surface de référence énergétique REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie Office cantonal de l'énergie Version N 3 23.01.2014 Aide au calcul de la surface de référence énergétique www.geneve.ch/ocen

Plus en détail

Le point sur la situation économique et financière du Québec

Le point sur la situation économique et financière du Québec Le point sur la situation économique et financière du Québec Le 14 janvier 2009 Le point sur la situation économique et financière du Québec Le 14 janvier 2009 ÉNONCÉ ÉCONOMIQUE DU 14 JANVIER 2009 Dans

Plus en détail

Conférence: «Introduction à la rénovation écologique»

Conférence: «Introduction à la rénovation écologique» Céline Lecomte clecomte@ecohabitation.com Colloque / St Alphonse Rodriguez 29 mai 2010 Conférence: «Introduction à la rénovation écologique» Impacts environnementaux du bâtiment RESSOURCES Maison moyenne

Plus en détail

RÈGLEMENT 1636. Richard Rheault, Yolande St-Amant, Jean-Félipe Nadeau et Martine Allard.

RÈGLEMENT 1636. Richard Rheault, Yolande St-Amant, Jean-Félipe Nadeau et Martine Allard. PROVINCE DE QUÉBEC MRC DE L ÉRABLE VILLE DE PLESSISVILLE RÈGLEMENT 1636 ÉTABLISSANT LE PROGRAMME «RESTAURATION DES BATIMENTS DE L INVENTAIRE DU PATRIMOINE BATI DE LA VILLE DE PLESSISVILLE» LE LUNDI, deuxième

Plus en détail

RÈGLEMENT 262. Bâtiment : bâtiment principal tel que défini au Règlement 150 concernant le zonage.

RÈGLEMENT 262. Bâtiment : bâtiment principal tel que défini au Règlement 150 concernant le zonage. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SALABERRY-DE-VALLEYFIELD RÈGLEMENT 262 Règlement décrétant un programme d aide à la rénovation des façades commerciales ATTENDU QUE le conseil, en vertu de l article 85.2 de

Plus en détail

Politique de soutien financier

Politique de soutien financier Service des Loisirs, de la culture et de la vie communautaire (SLCV) Politique de soutien financier Adoptée le 5 octobre 2015 Résolution 15-459 Table des matières 1. CADRE DE SOUTIEN... 3 2. OBJECTIFS...

Plus en détail

Inauguration de l extension du centre universitaire de la Citadelle 8 avril 2011

Inauguration de l extension du centre universitaire de la Citadelle 8 avril 2011 DOSSIER DE PRESSE Inauguration de l extension du centre universitaire de la 8 avril 2011 Service Communication 1, Place de l Yser - B.P. 1022-59375 Dunkerque Cedex Tél : 03.28.23.73.59 - Fax : 03.28.23.73.31

Plus en détail

Visite de rentrée dans les collèges : Le point sur les cinq grands chantiers engagés en 2010

Visite de rentrée dans les collèges : Le point sur les cinq grands chantiers engagés en 2010 Le 26 août 2011 France-Laure Sulon Directrice de la Communication Tél. 02 33 81 60 00 Poste 1220 sulon.france-laure@cg61.fr Irène Martin-Houlgatte Chargée de communication Poste 1226 martin-houlgatte.irene@cg61.fr

Plus en détail

RAPPORT DE PROJET PROJET DE DÉMÉNAGEMENT DU QUARTIER GÉNÉRAL DE LA DIVISION E DE LA GRC

RAPPORT DE PROJET PROJET DE DÉMÉNAGEMENT DU QUARTIER GÉNÉRAL DE LA DIVISION E DE LA GRC RAPPORT DE PROJET PROJET DE DÉMÉNAGEMENT DU QUARTIER GÉNÉRAL DE LA DIVISION E DE LA GRC TABLE DES MATIÈRES DESCRIPTION DU PROJET 01 07 POURQUOI UN PARTENARIAT 03 08 05 Survol du Projet de déménagement

Plus en détail

Programme Rénoclimat Clientèle mazout ou propane

Programme Rénoclimat Clientèle mazout ou propane 1 8 286-0550 Legault-Dubois, organisme de service accrédité Tableau des aides financières Programme Clientèle mazout ou propane RENOVEZ EFFICACEMENT, C EST PAYANT! WWW.AEE.GOUV.QC.CA Agence de l efficacité

Plus en détail

Appel de propositions 2014 2015

Appel de propositions 2014 2015 Appel de propositions 2014 2015 Sensibiliser les citoyens montréalais de tous âges à l architecture et au design au sein du réseau des bibliothèques de Montréal Date limite : 16 mai 2014 1 Contexte et

Plus en détail

Êtes-vous prêt à construire la maison de vos rêves?

Êtes-vous prêt à construire la maison de vos rêves? Êtes-vous prêt à construire la maison de vos rêves? Prêt de construction Manuvie Un 1 À quoi ressemble la maison de vos rêves? Est-elle de style classique ou moderne? Sera-t-elle située dans un vieux quartier

Plus en détail

Prix de vente : 349 000 Euros

Prix de vente : 349 000 Euros Visite du bien : 072063 Localisation : Saint-Clair Ville proche : Annonay à 5 Km Autoroute : A7 à 12 Km Aéroport : Lyon à 86 Km Dans la campagne Ardéchoise et à seulement 70 km de Lyon, cette belle contemporaine

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION. Projet d acquisition des terrains et édifices des bureaux d affaires de la Montérégie, de l Est de Montréal et des Laurentides

DEMANDE D AUTORISATION. Projet d acquisition des terrains et édifices des bureaux d affaires de la Montérégie, de l Est de Montréal et des Laurentides DEMANDE D AUTORISATION Projet d acquisition des terrains et édifices des bureaux d affaires de la Montérégie, de l Est de Montréal et des Laurentides Février 00 Page de TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION.

Plus en détail

GUIDE. à l intention des propriétaires

GUIDE. à l intention des propriétaires GUIDE à l intention des propriétaires Pour faciliter la construction, l agrandissement ou la rénovation d un bâtiment sur votre propriété, p. ex., une nouvelle maison, une terrasse, un garage ou l exécution

Plus en détail

NÉROLI. Renouveau urbain entre fleuve et coteaux. Communauté urbaine de Bordeaux

NÉROLI. Renouveau urbain entre fleuve et coteaux. Communauté urbaine de Bordeaux NÉROLI Communauté urbaine de Bordeaux Renouveau urbain entre fleuve et coteaux * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de certification Bâtiment Basse Consommation, auprès de

Plus en détail

6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0

6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0 6150, 6166 Route 112, Ascot Corner, Qc., J0B 1A0 Les renseignements qui sont au dossier sont issus de documents appartenant au propriétaire vendeur. Le propriétaire vendeur atteste la conformité des données

Plus en détail

CASSE-TÊTE 1215, ONTARIO EST, MONTRÉAL

CASSE-TÊTE 1215, ONTARIO EST, MONTRÉAL TABLE DES MATIÈRES 1 LE PROJET ÊTRE VERT À PETITE ÉCHELLE! 2 LES PARTENAIRES 3 LOCALISATION 4 LES CARACTÉRISTIQUES ENVIRONNEMENTALES 5 LES SCHÉMAS DES CONSIDÉRATIONS ENVIRONNEMENTALES 6 PHOTOS 7 PLANS

Plus en détail

VILLE DE CANDIAC POLITIQUE SUR LES TOURNAGES CINÉMATOGRAPHIQUES ET PUBLICITAIRES

VILLE DE CANDIAC POLITIQUE SUR LES TOURNAGES CINÉMATOGRAPHIQUES ET PUBLICITAIRES VILLE DE CANDIAC POLITIQUE SUR LES TOURNAGES CINÉMATOGRAPHIQUES ET PUBLICITAIRES TABLE DES MATIÈRES 1. DISPOSITION GÉNÉRALE...1 2. PRINCIPES...1 3. RESPONSABLE DE L APPLICATION DE LA POLITIQUE...1 4. DÉFINITIONS...1

Plus en détail

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre

Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre Quelques conseils pour vous aider à effectuer les travaux de construction ou de rénovation de votre propriété en toute légalité et à votre satisfaction! Faut-il un permis municipal? Vérifiez auprès de

Plus en détail

Route du Vallon. Boulevard Hochelaga. Route de l Église. Chemin St-Louis. Boulevard Laurier

Route du Vallon. Boulevard Hochelaga. Route de l Église. Chemin St-Louis. Boulevard Laurier Route du Vallon Boulevard Hochelaga Route de l Église Boulevard Hochelaga Route de l Église Autoroute Duplessis Boulevard Laurier Chemin St-Louis Chemin St-Louis EMPLACEMENT STRATÉGIQUE AU COEUR DE L ACTIVITÉ

Plus en détail

Le Douglas AUX LILAS

Le Douglas AUX LILAS Le Douglas AUX LILAS REI 02 LE DOUGLAS AUX LILAS Aux Lilas une ambiance village aux portes de Paris La ville et ses atouts Architecte Dans la continuation du quartier historique et populaire de Belleville,

Plus en détail

LE NOUVEL HOTEL DE POLICE DE CHARLEROI - BELGIQUE

LE NOUVEL HOTEL DE POLICE DE CHARLEROI - BELGIQUE 4 ème Forum International Bois Construction 2014 Le nouvel Hôtel de police de Charleroi - Belgique Y. Breithof 1 LE NOUVEL HOTEL DE POLICE DE CHARLEROI - BELGIQUE Yvan Breithof MDW architecture / AJN Bruxelles

Plus en détail

nnovation dans l habitation Rénover en vert plutôt que démolir Les écorésidences de l'université McGill Résumé

nnovation dans l habitation Rénover en vert plutôt que démolir Les écorésidences de l'université McGill Résumé i nnovation dans l habitation Rénover en vert plutôt que démolir Les écorésidences de l'université McGill Résumé L'Université McGill craignait d'avoir à démolir deux résidences d étudiants grandement délabrées;

Plus en détail

Mise en service. Formation nationale sur la mise en service, 2006. Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan

Mise en service. Formation nationale sur la mise en service, 2006. Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan Mise en service Formation nationale sur la mise en service, 2006 Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan 1 Portée de l exposé Aperçu sur la mise en service Exigences de mise en service par rapport aux

Plus en détail

12 IÈME OLYMPIADES QUÉBÉCOISES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU CENTRE DE FOIRES DE QUÉBEC DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52

12 IÈME OLYMPIADES QUÉBÉCOISES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU CENTRE DE FOIRES DE QUÉBEC DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52 12 IÈME OLYMPIADES QUÉBÉCOISES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET TECHNIQUE AU CENTRE DE FOIRES DE QUÉBEC JOUR 1 DESSIN DE BÂTIMENT MÉTIER 52 CAHIER DU CANDIDAT DE LA CANDIDATE Épreuve du 3 mai 2012 Auteur

Plus en détail

AIX-en-provence Campagne Mirabeau

AIX-en-provence Campagne Mirabeau AIX-en-provence Campagne Mirabeau Nature, Lumière, Confort... * Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC -, bâtiment basse consommation auprès de l organisme certificateur Cerqual. Aix-en-Provence

Plus en détail

La politique de gestion contractuelle a préséance sur la présente politique d achat.

La politique de gestion contractuelle a préséance sur la présente politique d achat. POLITIQUE D ACHAT Date d émission : 4 octobre 2011 Date d entrée en vigueur : 4 octobre 2011 Service émetteur : Service de la trésorerie Numéro de référence : 01.221 / J-77-2C INTRODUCTION En 1995, la

Plus en détail

Ensemble de maisons jumelées à. Fentange

Ensemble de maisons jumelées à. Fentange Ensemble de maisons jumelées à Fentange Ensemble de maisons jumelées à Fentange Une maison à 5 km du centre ville de Luxembourg Ce rêve pourrait se réaliser grâce à ces futures nouvelles constructions

Plus en détail

LES ALOUETTES DE MONTRÉAL EN COLLABORATION AVEC L UNIVERSITÉ McGILL

LES ALOUETTES DE MONTRÉAL EN COLLABORATION AVEC L UNIVERSITÉ McGILL LES ALOUETTES DE MONTRÉAL EN COLLABORATION AVEC L UNIVERSITÉ McGILL STADE PERCIVAL MOLSON AGRANDISSEMENT PHASE 2 ÉTUDE DE FAISABILITÉ MAI 2005 Architecture Structure Mécanique / électricité Protection

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration, quelque soit la nature de l occupation du local (occupé par son

Plus en détail

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi?

Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? Un PPU, ça agit sur quoi? Qu est-ce qu un Programme particulier d urbanisme (PPU)? C est un plan détaillé produit lorsqu un secteur fait face ou prévoit faire face à des changements importants. Le PPU fixe des objectifs pour l

Plus en détail