POUR DES PROJETS EN TOUTE TRANSPARENCE MD

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "POUR DES PROJETS EN TOUTE TRANSPARENCE MD"

Transcription

1 POUR DES PROJETS EN TOUTE TRANSPARENCE MD GESTION DE PROJETS GÉRANCE DE CONSTRUCTION ÉTUDE DE FAISABILITÉ ESTIMATION LeM experts-conseils inc , chemin de la Grande-Côte, Rosemère (Québec) J7A 1J2 - tél

2 TABLE DES MATIÈRES 1 MOT DU PRÉSIDENT 2 HISTORIQUE DE LA FIRME 3 NOTRE MISSION 3 NOTRE CHAMP DE COMPÉTENCE 3 NOS SERVICES 4 NOTRE APPROCHE 5 LES AVANTAGES DE NOTRE APPROCHE 6 LE LOGICIEL ORACLE - PRIMAVERA 7 LA GESTION DE PROJET EN DÉTAILS NOS RÉALISATIONS 10 MAISON JÉSUS-MARIE 12 PISCINE DU CENTRE JEAN-CLAUDE MALÉPART 13 LA CINÉMATHÈQUE QUÉBÉCOISE 14 USINE C - CARBONE 14 ET PRIM 15 L ERMITAGE DU COLLÈGE DE MONTRÉAL 16 COLLÈGE LIONEL-GROULX 17 ÉCOLE NATIONALE DE L HUMOUR 18 ABBAYE SAINTE-MARIE-DES-DEUX-MONTAGNES 19 ABBAYE CISTERCIENNE DE ROUGEMENT 20 SIÈGE SOCIAL DE LOTO-QUÉBEC 21 PARC DES VÉTÉRANTS ET PARC TOUSSAINT-LOUVERTURE 22 CLUB MED WORLD - MONTRÉAL 24 SKYVENTURE - MONTRÉAL 25 PASQUIER III 26 PASQUIER II 27 SIÈGE SOCIAL DE TRUDEAU CORPORATION 28 USINE VIANDES PAQUETTE II 29 USINE VIANDES PAQUETTE I 30 HABITAT RÉSIDENCE SAINT-MICHEL 32 RÉSIDENCE SUR LE PLATEAU MONT-ROYAL 33 LA MAISON MERCILLE - HUDSON 34 AUTRES PROJETS LeM international inc. 35 INTRODUCTION 36 VILLAGE CLUB MED - PUNTA CANA SPA - CLUB MED - PUNTA CANA ZONE BABY CLUB - CLUB MED - PUNTA CANA VILLAGE CLUB MED - PUNTA CANA 1999 ET VILLAGE CLUB MED - CRESTED BUTTE - COLORADO 41 VILLAGES CLUB MED - AUTRES PROJETS

3 MOT DU PRÉSIDENT Madame, Monsieur, Bien antérieurement aux récentes manchettes, les prémices qui ont donné naissance à LeM, dès 1996, sont les mêmes qui sous-tendent toujours sa philosophie de gestion : intégrité et absence de confl its d intérêts. Appliquées de façon stricte, ces règles d éthique ont façonné nos méthodes de gestion et ont conduit les dirigeants à renoncer maintes fois à des raccourcis de profi tabilité, et cela à la faveur de leur indépendance professionnelle et de leur réputation. En réalisant des projets exclusivement en gestion et gérance de construction à honoraires fi xes, LeM élimine l attrait de la profi tabilité liée aux coûts de construction. Évitant tout confl it d intérêt pécuniaire, ce mode de gestion permet par conséquent de se dévouer totalement aux intérêts du client. Nos concurrents (offrant du forfaitaire, du clé-en-main et du «cost-plus») et qui ajoutent la gestion de projets à leurs services, ceux-là ne jouissent pas de l indépendance fondamentale qui nous distingue. Cette liberté rejaillit positivement sur tous les aspects de la gestion de nos projets: contrôle des coûts et de la qualité, communication et relations humaines soignées, gestion à livres ouverts, transparence! Fière de ses valeurs, LeM a d ailleurs obtenu l enregistrement de deux marques de commerce : POUR DES PROJETS EN TOUTE TRANSPARENCE MD EN TOUTE TRANSPARENCE MD Au plaisir de mettre notre philosophie et nos compétences au service de votre projet, Cordialement vôtre, Claude Malouin, MGP Président bur cell

4 HISTORIQUE DE LA FIRME Claude Malouin, MGP, président de LeM experts-conseils, a fondé l entreprise en 1996, en faisant le choix de se consacrer exclusivement à la gestion et à la gérance de projets de construction. D abord diplômé en technique d architecture en 1980, il développe son expertise en architecture, surveillance de chantier et techniques de construction durant cinq années à œuvrer dans différents bureaux d architectes. Par la suite expert en sinistres, il apprend à faire l évaluation complète et détaillée des travaux de construction. En 1987, il s initie à la direction de chantier à titre de contremaître pour le compte d un entrepreneur général de Montréal. Constructions Claude Malouin inc. voit le jour en 1989 et durant les sept années qui suivent, Claude Malouin réalise, à titre d entrepreneur général, plusieurs projets tant industriels, commerciaux, institutionnels que résidentiels. À partir de 1994, il obtient des mandats à titre de gérant de construction. Cette formule, qui réduit les zones de confl it d intérêts et permet une gestion en toute transparence, rejoint davantage sa philosophie de mise en oeuvre d un projet de construction. C est ainsi qu en 1996, intimement convaincu que cette approche est celle qui sert au mieux les intérêts de ses clients, il abandonne défi nitivement sa vocation d entrepreneur général et fonde LeM experts-conseils inc. LeM international inc. verra le jour quelques années plus tard, pour répondre aux besoins des projets internationaux. En 2001, il obtient une Maîtrise en gestion de projets à l Université du Québec à Montréal. En 2006, LeM s adjoint un associé, monsieur Patrice Lacasse, B. Arch., vice-président au développement et chargé de projet. Ses compétences techniques en architecture, de même que ses habiletés exceptionnelles en matière de planifi cation et coordination de projets, notamment dans les secteurs paragouvernementaux et institutionnels, constituent un atout important pour la fi rme. En 2009, monsieur Marc Côté, T. Sc. A., co-fondateur et vice-président de Codevco inc., fi rme spécialisée en gestion de projets, joint l entreprise à titre de directeur construction. Les connaissances de ce dernier en mécanique du bâtiment, en architecture, en scénographie ainsi que son expérience en gestion de projets à vocation culturelle, bonifi ent l expertise de LeM. Il devient associé et vice-président aux opérations en 2012.

5 LeM experts-conseils inc. GESTION DE PROJETS GÉRANCE DE CONSTRUCTION NOTRE MISSION Offrir, en toute transparence et de manière innovatrice, une gamme complète de services en gestion de projets, pour des réalisations adaptées aux besoins de nos clients, au meilleur coût, dans les meilleurs délais et d une qualité optimale. LeM privilégie le travail en partenariat, basé sur la qualité des communications et des relations entre tous les intervenants. NOTRE CHAMP DE COMPÉTENCE Selon le mandat qui lui est confi é, LeM agit comme gestionnaire de projet et/ou gérant de construction. Détentrice d une licence d entrepreneur général, LeM croit en la gestion de projet et s y consacre d ailleurs exclusivement. Notre personnel, expérimenté et hautement qualifi é, utilise des outils informatiques de pointe pour assurer une gestion rigoureuse et optimale des projets. NOS SERVICES Professionnels chevronnés de la construction, nous sommes en mesure d accompagner nos clients dans toutes les étapes d un projet de construction, tant au Québec qu à l international. gestion de projet et/ou gérance de construction estimation budgétaire évaluation des besoins et de leur impact en termes de coûts et d échéance étude de faisabilité gestion des risques gestion du mobilier et des équipements spécialisés soutien dans les démarches de fi nancement et de subventions participation au montage fi nancier de projets services-conseils 3

6 NOTRE APPROCHE LeM a été constituée en 1996 avec un but bien précis : bousculer les mœurs douteuses qui prévalent dans le milieu de la construction, en adoptant une approche-client transparente, rigoureuse et basée sur une rémunération à honoraires fixes. Notre équipe se démarque par les aspects suivants de sa gestion : Entretenir la confiance Depuis sa fondation, notre entreprise s est dotée de règles d éthique strictes, à la faveur de son indépendance professionnelle. LeM entend donc établir un climat de confi ance : par la transparence de sa gestion à livres ouverts. en ayant une approche franche. par l élaboration d échéanciers et de budgets réalisables. en respectant le travail des professionnels et des entrepreneurs. en retournant intégralement au propriétaire tous les escomptes négociés avec les entrepreneurs. en refusant systématiquement toute ristourne pour son propre bénéfi ce ou celui de son personnel. en adoptant un mode de rémunération forfaitaire et non à «cost plus», éliminant tout confl it d intérêts lors de la négociation des extras des entrepreneurs. en fournissant, sur demande, une grille de calcul décrivant les effectifs planifi és ainsi que leurs taux horaires. en offrant à ses clients la possibilité de mandater une fi rme comptable pour vérifi er l intégrité des données fi nancières liées au projet (audit). Bien définir les besoins et objectifs du client Saisir la culture de l entreprise cliente et comprendre ses besoins. Accompagner le client dans l élaboration de son programme fonctionnel, en regard des contraintes inhérentes au bâtiment. Identifi er et hiérarchiser les objectifs du projet. S assurer que le programme fonctionnel est respecté, en suggérant des solutions originales aux diffi cultés rencontrées. L importance de l équipe LeM se défi nit comme un partenaire de son client plutôt qu un simple fournisseur de services. Nous privilégions la qualité des relations entre tous les intervenants. L excellence de notre personnel se défi nit en termes de compétences et de motivation à atteindre les objectifs du projet. En communication continue Maintenir une communication étroite avec le client, les professionnels et les entrepreneurs. Obtenir et diffuser l information au moment opportun afi n de favoriser la prise de décision optimale. Déceler les situations confl ictuelles et participer à leur résolution. 4

7 NOTRE APPROCHE Nos outils informatiques LeM utilise des équipements et logiciels de pointe tels qu ORACLE PRIMAVERA CONTRACT MANAGEMENT pour la gestion des projets, ainsi que les logiciels MS PROJECT, AUTOCAD et AVANTAGE. LeM peut fournir à son client les outils lui permettant de suivre l avancement de son projet et de conserver le plein contrôle décisionnel. Notre présence sur le chantier Notre surintendant travaille en étroite collaboration avec les architectes et ingénieurs. Il est le bras droit du gestionnaire et sa présence sur le chantier assure la représentation des intérêts du client de façon continue. Notre système de qualité LeM a mis en place un Système de Management de la Qualité (SMQ) qui répond aux exigences de la norme ISO 9001 : Bénéfi ciant de l engagement totale de la direction et de l adhésion des membres de l équipe, les procédures établies sont appliquées rigoureusement. LES AVANTAGES DE NOTRE APPROCHE Contrôle des coûts Nous estimons le coût des travaux de construction sur la base des prix du marché, favorisant l élaboration de budgets réalistes. Nous voyons à ce que les bordereaux de soumission précisent les prix unitaires, afi n de contrôler le coût d éventuelles modifi cations. Notre logiciel ORACLE - PRIMAVERA CONTRACT MANAGEMENT nous permet d assurer un contrôle rigoureux de l évolution des coûts. Nos procédures de contrôle des factures-fournisseurs sont éprouvées et ont été conçues dans le but de protéger les intérêts de nos clients. L utilisation en parallèle de deux logiciels de traitement des données fi nancières nous permet de contre-vérifi er celles-ci (ORACLE PRIMAVERA CONTRACT MANAGEMENT pour la gestion des contrats et AVANTAGE pour la gestion des factures). Le rapport de la situation fi nancière que nous produisons mensuellement permet au client et au chargé de projet de déceler les écarts de budget et de réagir promptement. Au besoin, nous collaborons avec les professionnels et le client dans la recherche de solutions alternatives, en vue de réduire les coûts. Notre recherche de solutions tient compte des coûts d opérations afférents. Contrôle des échéanciers En collaboration avec les professionnels, nous élaborons les échéanciers, les diffusons aux intervenants et en assurons un suivi continu. Notre surintendant assure une coordination serrée des travaux sur le terrain. Il consigne quotidiennement les effectifs présents sur le chantier, par spécialité, permettant de dégager des indicateurs de performance utiles au contrôle des échéanciers. Nos échéanciers sont révisés et mis à jour périodiquement. Qualité La qualité des entrepreneurs spécialisés est assurée par la méthode d appels d offres sur invitation, à la suggestion du client et des pprofessionnels impliqués. Notre surintendant coordonne et assure le suivi des tests exécutés par des laboratoires spécialisés. Le client, l architecte et les ingénieurs peuvent confi er au surintendant des mandats précis de surveillance ponctuelle. 5

8 LE LOGICIEL ORACLE - PRIMAVERA CONTRACT MANAGEMENT Plus qu un logiciel, c est une façon de travailler Depuis plus de dix ans, LeM utilise ce logiciel, le plus performant en gestion de projets. Avec un code d accès et un mot de passe, le client et les professionnels ont la possibilité, via Internet, d accéder directement à l ensemble des dossiers du projet. ORACLE - PCM permet ainsi de visualiser les dernières révisions dès leur saisie dans le système. De plus, ORACLE - PCM conserve une liste de plus de 2000 entrepreneurs/fournisseurs spécialisés. Il permet également la création de nouveaux tableaux, adaptés à des besoins particuliers. Les fonctions de base sont les suivantes : situation fi nancière du projet; contrats; bons de commande; avenants; certifi cats de paiement; gestion des directives de chantier; analyses des soumissions; lettres d intention; liste des intervenants; rapports de réunion; rapports de chantier; mémos; liste des plans; lots de soumission; tableau de suivi des assurances; liste des défi ciences. 6

9 LA GESTION DE PROJETS EN DÉTAILS Depuis la conception jusqu à l acceptation fi nale, nos services incluent la planifi cation, la coordination, le contrôle, la gestion administrative et la direction de construction, de même que l intégration du mobilier et des équipements. L étude d avant-projet Analyser les besoins et objectifs du client. Participer à l élaboration du programme fonctionnel. Soutien au processus de conception. Étude de faisabilité. Participer à la sélection des professionnels. Les communications Clarifi er le cadre organisationnel du client et établir le rôle de chacun des intervenants. Assurer une communication de qualité entre les intervenants. Déceler les situations confl ictuelles et participer à leur résolution. Le budget et le contrôle des coûts Préparer l estimation budgétaire, en collaboration avec les professionnels architectes, ingénieurs et autres spécialistes. Mettre en œuvre le système de gestion et de contrôle des coûts (logiciel de gestion ORACLE - PRIMAVERA). Préparer les projections en matière de fonds de roulement pour le client. Analyser mensuellement le rapport de la situation fi nancière et, en cas de dépassement budgétaire, participer à l élaboration de solutions alternatives. L échéancier Établir un échéancier préliminaire. Produire un échéancier d exécution (MS Project). Réviser périodiquement l échéancier d exécution. Au besoin, compromettre par écrit les entrepreneurs, relativement à l avancement de leurs travaux. Produire des rapports expliquant la progression du projet en relation avec l échéancier. 7

10 LA GESTION DE PROJET EN DÉTAILS La gérance de construction Assister aux démarches pour l obtention du permis de construction. Effectuer la coordination avec les services publics. Ouvrir le dossier auprès de la C.S.S.T. et de la C.C.Q. Préparer et coordonner l application du programme de prévention selon les normes de la C.S.S.T. Obtenir des professionnels architectes et ingénieurs les plans et devis techniques, et commenter. Préparer les documents d appels d offres complets, incluant les conditions générales et autres documents contractuels. En collaboration avec le client et les professionnels, dresser une liste des entrepreneurs à inviter à soumissionner. Lancer les appels d offres et en assurer le suivi. Organiser et conduire les visites d information. En collaboration avec les professionnels, analyser les soumissions, préparer une grille comparative et émettre les recommandations appropriées. Suite à l approbation du client, négocier les termes et conditions, puis conclure et rédiger les contrats ou bons de commande. S assurer que les entrepreneurs détiennent une licence de la Régie du Bâtiment du Québec, et obtenir les cautionnements ainsi que les polices d assurance, lorsque requis. Planifi er et coordonner les travaux avec les entrepreneurs et fournisseurs. Parapher les bons de livraison et bons de travail relatifs aux travaux hors forfait. Maintenir un journal de chantier quotidien, consignant les effectifs, les événements importants et la météo. Diriger les réunions de chantier hebdomadaires et en préparer les procès-verbaux. Coordonner les visites de surveillance et d inspection des professionnels. Acheminer les directives de chantier émises par les professionnels, négocier les coûts afférents et obtenir l approbation du client. Rédiger les avenants de modifi cation. Superviser le processus des acceptations provisoires et défi nitives. Assurer le suivi des corrections de défi ciences relevées par le client et les professionnels. Superviser la mise en opération et organiser les formations spécifi ques avec le personnel d entretien. Préparer un manuel d opérations et d entretien à l intention du propriétaire. La comptabilité du projet Maintenir un relevé des coûts à jour. Consigner les dénonciations ouvrant droit à une hypothèque légale. Prendre en charge et analyser les demandes de paiement des entrepreneurs et fournisseurs, puis obtenir les évaluations et approbations des professionnels au besoin. Mettre en réserve les retenues applicables. Préparer la facturation mensuelle détaillée à l intention du client. Produire mensuellement un rapport d étape comportant les documents suivants : Situation fi nancière sommaire. Situation fi nancière détaillée. Copie des lettres d intention, contrats, bons de commande et avenants du mois. Copie des certifi cats de paiement du mois. 8

11 LA GESTION DE PROJET EN DÉTAILS En échange de tout paiement progressif, obtenir les quittances partielles des entrepreneurs et fournisseurs, ainsi que de leurs sous-traitants et fournisseurs ayant dénoncé. Effectuer les paiements aux entrepreneurs et fournisseurs. Avant d effectuer un paiement fi nal et/ou de libérer une retenue contractuelle : S assurer que les travaux soient complétés et que toutes les défi ciences soient corrigées. Requérir des entrepreneurs et fournisseurs, ainsi que de leurs sous-traitants et/ou fournisseurs une quittance totale attestant, entre autres, du paiement des salaires de leurs employés et protégeant le propriétaire contre la levée d une hypothèque légale. Obtenir des entrepreneurs leurs certifi cats de conformité en matière de C.S.S.T. et de C.C.Q. Obtenir des entrepreneurs et fournisseurs une lettre de garantie respectant les spécifi cations des documents d appels d offres. Les services pour le mobilier et les équipements (sur demande) En collaboration avec le client, dresser la liste des besoins en mobilier et équipements (ex : ameublement intégré, système téléphonique ou informatique, équipements spécialisés propres aux activités, etc.). Préparer l estimation budgétaire, en collaboration avec les professionnels. Intégrer à l échéancier les diverses tâches reliées à l acquisition du mobilier et des équipements. Coordonner avec les professionnels l intégration technique du mobilier et des équipements. Préparer les documents d appels d offres à partir des plans et devis techniques ou listes détaillées d équipements émis par les professionnels. Lancer les appels d offres et en assurer le suivi. Analyser les soumissions en collaboration avec les professionnels, préparer une grille comparative et émettre les recommandations appropriées. Suite à l approbation du client, négocier les termes et conditions, puis conclure et rédiger les contrats ou bons de commande. Acheminer les directives de chantier émises par les professionnels, négocier les coûts afférents et obtenir l approbation du client. Rédiger les avenants de modifi cation. Coordonner la livraison et la mise en place du mobilier. Coordonner la fabrication, la livraison, l installation, la formation et la mise en service des équipements. 9

12 NOS RÉALISATIONS

13 Résidence pour personnes âgées Maison Jésus-Marie INSTITUTIONNEL Localisée sur un site historique et protégé, cette résidence a été agrandie pour inclure: 61 nouvelles chambres de soins lourds; 25 nouvelles chambres de soins intermédiaires; 12 nouvelles chambres de soins prothétiques; la rénovation des 40 chambres existantes; l ajout d une chapelle architecturale; une salle communautaire et un salon funéraire; un département de médecine et de réadaptation; un secteur administratif; une cuisine et 7 salles à manger; un système mécanique à haute effi cacité énergétique. Coûts : confi dentiel Durée : 18 mois Année :

14 Résidence pour personnes âgées Maison Jésus-Marie INSTITUTIONNEL Dans le cadre de la réalisation du projet de la Maison Jésus-Marie de Longueuil, le client, les concepteurs et le gestionnaire ont privilégié la qualité du bâtiment avec l objectif d atteindre des performances élevées en matière d économie des ressources naturelles. La mise en place de fournaises à haute effi cacité énergétique, d une enveloppe du bâtiment et de fenêtres très performantes, permettront une consommation d énergie de 25% inférieure aux exigences du Code National du bâtiment. De plus, l installation de toilettes à faible débit d eau, l intégration à l aménagement paysager d un bassin de rétention d eau de pluie et le choix d équipements et de luminaires moins énergivores sont autant d exemples qui témoignent de l orientation en matière de développement durable. 11

15 Complexe sportif Piscine du Centre Jean-Claude-Malépart INSTITUTIONNEL Le service de gestion de la Ville de Montréal nous a mandatés pour la gestion du projet de construction d un bâtiment abritant une piscine intérieure, adjacent au Centre communautaire Jean-Claude-Malépart. Le bassin de natation comporte six couloirs de 25 mètres, une pataugeoire d une capacité de 40 enfants, un jeu d eau, une salle d exercices et des vestiaires. Conçu avec l objectif d obtenir une certifi cation offi cielle LEED-NC, ce projet a été encadré par la politique des bâtiments verts du Conseil des bâtiments durables du Canada. Éléments LEED du projet: décontamination du terrain; gestion des déchets de construction; utilisation de matériaux à contenu recyclé; contrôle de la qualité de l air durant les travaux; installation de toilettes et robinets à débit réduit; choix de fenêtres à haut rendement énergétique; système mécanique à récupération de chaleur; système d éclairage à faible consommation; toiture en partie réfl échissante et en partie végétale; achat de matériaux fabriqués dans la région. Initialement, la Ville de Montréal avait exploré la possibilité de réaliser ce projet en partenariat public-privé (PPP). Par contre, les prix soumis ayant largement dépassé le budget alloué, la Ville a alors opté pour un gestionnaire de projets. Coût : $ Durée : 15 mois Année :

16 Musée du cinéma La Cinémathèque Québécoise INSTITUTIONNEL Ce projet de pi2, que LeM a réalisé en sous-traitance, a été aménagé à même deux écoles existantes (Jeanne-Mance et St-Jacques). En plus de la Cinémathèque, ce projet intègre le centre de formation INIS (Institut National de l Image et du Son) ainsi que le Centre NAD (Centre National d Animation et de Design). Il inclut entre autres : 2 salles d expositon; salle de projection cinématographique; salle de projection vidéo; médiathèque; café; boutique; bureaux; salles de classe; studios; salles de réunion; archives. Coûts : $ Durée : 10 mois Année : 1995 Architectes : Saucier + Perrotte Prix d excellence OAQ Médaille du Mérite du Gouverneur Général Grand prix du Canadian Interiors Awards

17 Salle de spectacle et studios Usine C - Carbone 14 - Prim INSTITUTIONNEL Ce projet, que LeM a réalisé en sous-traitance, a permis de relocaliser la compagnie de théâtre Carbone 14 dans une ancienne usine. Récipiendaire de plusieurs prix d architecture, l usine C intègre également les studios de PRIM (Centre de production en arts médiatiques). Il inclut notamment : salle à géométrie variable de 472 places; salle de répétition; studios de son; café; bureaux; salles de conférence. Coûts : $ Durée : 9 mois Année : 1994 Architectes : Saucier + Perrotte Prix d excellence OAQ Médaille du Mérite du Gouverneur Général Prix Orange «Sauvons Montréal»

18 Salle de spectacle, bloc sportif et classes L Ermitage du Collège de Montréal INSTITUTIONNEL Construit en 1914, L Ermitage fut autrefois un centre artistique d importance où se tinrent des représentations théâtrales, des expositions et des émissions de la Société Radio-Canada. Depuis 1970, la salle est réservée aux élèves du Collège de Montréal. N ayant subi aucune restauration depuis 1942, le projet de modernisation consistait entre autres à ériger une structure à l emplacement de l ancienne scène, pour y construire deux classes de musique, des petites salles de répétition de musique et un bloc sanitaire. Dans les deux autres sections du bâtiment ont été aménagés une classe de danse, un studio pouvant accueillir un auditoire de 350 personnes et un gymnase. Coût : $ Durée : 7 mois Année :

19 ENSEIGNEMENT Collège Lionel-Groulx INSTITUTIONNEL En collaboration avec les ressources internes, LeM a coordonné la réalisation de différents projets de réaménagement et de restauration du collège. Parmi les réalisations: réfection de toiture de l Aile Ducharme Nord; réaménagement du département d arts plastiques; réaménagement de classes sèches dans l Aile Ducharme Nord; Aménagement de locaux pour le centre d aide aux étudiants; Mise aux normes des issues de l Aile Ducharme Nord. Année :

20 Enseignement École Nationale de l Humour INSTITUTIONNEL Ce projet, localisé au 7 e étage d une tour à bureaux, inclut entre autres : salle de spectacle de 40 places; salle de répétition; classes, salles de formation et salles de travail; studio de son et d enregistrement; centre de documentation; cafétéria; bureaux et salle de réunion. Coûts : $ Durée : 4 mois Année : 2004 Architectes : FABG Prix d excellence OAQ

21 Patrimonial Abbaye Sainte-Marie-des-Deux-Montagnes INSTITUTIONNEL Les travaux de restauration de l Abbaye ont été réalisés en plusieurs mandats. D abord en 2002, nous avons ajouté une rampe d accès extérieure pour handicapés, aménagé un nouveau foyer et remplacé des portes extérieures. Au début de l année 2003, nous avons procédé à la restauration de la toiture et à l ajout de puits de lumière et, en fi n d année, au remplacement des 356 fenêtres. 18

22 Patrimonial Abbaye cistercienne de Rougemont INSTITUTIONNEL LeM a d abord été mandatée pour la restauration de l enveloppe de l aile principale du monastère, construite en Notre mandat de gérance de construction visait : la démolition du parement de brique de l aile avant et l enlèvement de la mousse isolante d urée formaldéhyde (MIUF) injectée dans l espace d air derrière la maçonnerie; l ajout d isolant d uréthane giclé sur l ensemble des murs extérieurs, puis l installation d un nouveau parement de maçonnerie; l isolation de l entre-toit de l aile avant; le remplacement du revêtement du clocher; le remplacement de 202 fenêtres, incluant l ajout de solins intramuraux; l ajout de solins intramuraux aux fenêtres existantes de l aile arrière; la restauration de fenêtres à guillotine datant de 1985; l ajout d un enduit d acrylique sur l ensemble des murs extérieurs d une aile datant de Durant la réalisation, les interventions suivantes ont été ajoutées : construction d un solarium quatre saisons sur le toit de l aile d un étage datant de 1931; réfection de l ensemble de la toiture de cette aile, incluant l aménagement d une terrasse; enfouissement de la ligne électrique principale du bâtiment. Naturellement, l ensemble de ces travaux a été réalisé dans le respect des moines, afi n que ceuxci puissent continuer d occuper et d opérer les lieux tout au long de la progression des travaux. Coûts : confi dentiel Durée : 6 mois Année :

23 Immeuble à bureaux Loto-Québec INSTITUTIONNEL En collaboration avec les ressources internes, LeM a coordonné la réalisation de différents projets de réaménagement du siège social, situé au 500 Sherbrooke Ouest à Montréal. Parmi les réalisations: salle de presse du secteur communication; grande salle de réunion du service de l approvisionnement; réaménagement de la zone Paiement aux gagnants; cahier de procédures d intervention reliées aux opérations. Année :

24 Municipal Parc des Vétérans et parc Toussaint L. INSTITUTIONNEL Le service de gestion de la Ville de Montréal nous a mandatés pour la gestion des projets suivants: Mise aux normes de la pataugeoire, installation d équipements de fi ltration et réaménagement du chalet du parc des Vétérans. Au parc Toussaint-Louverture: Transformer le bassin existant en jeux d eau pour enfants. Coût : $ Durée : 8 mois Année :

25 Centre récréo-touristique Club Med World - Montréal COMMERCIAL Ce projet, aménagé dans l ancien théâtre Loew s, a été réalisé dans le plus grand respect des éléments architecturaux présents lors de l acquisition du bâtiment. Il a nécessité, entre autres, plusieurs interventions au niveau de la restauration des plâtres et des fresques. Il inclut notamment: salle de spectacle de places; restaurant principal de 300 places; restaurant tapas de 120 places; bar à vin et terrasse sur le toit; boutique; café et agence de voyages; bar principal de 150 places; bureaux; 2 salles de réunion; trapèze et mur d escalade. Coûts : $ Durée : 12 mois Année :

26 Centre récréo-touristique Club Med World - Montréal COMMERCIAL Ce magnifi que projet a été réalisé avec la participation de plusieurs fi rmes de professionnels: architectes, ingénieurs, scénographes, designer d intérieur, cuisiniste, spécialiste en éclairage architectural, tous sous la responsabilité de LeM. Les architectes du concept, Arquitectura, ainsi que les différents intervenants du client, respectivement basés au Nouveau-Mexique et à Paris, ont travaillé en étroite collaboration avec notre équipe locale afi n de réaliser ce projet d envergure. Un concept de divertissement urbain unique, axé sur la restauration, les arts de la scène et les voyages. 23

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS ÉTUDE DE CAS GROUPE CGI INC. Fondé en 1976, le Groupe CGI inc. est l une des plus grandes firmes internationales indépendantes à œuvrer dans le secteur des technologies de l information et des processus

Plus en détail

38ième Session de perfectionnement AQAIRS Mai 2015 Mode de réalisation de construction collaboratif et efficace

38ième Session de perfectionnement AQAIRS Mai 2015 Mode de réalisation de construction collaboratif et efficace Mode de réalisation de construction collaboratif et efficace Complexe sportif multidisciplinaire de St-Augustin-de-Desmaures Ouverture prévue en août 2015 AQAIRS Sessions de perfectionnement 2015 Construction,

Plus en détail

technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles et informationnelles

technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles et informationnelles DESCRIPTION DE POSTE I IDENTIFICATION DE L'EMPLOI Titre : Statut : Supérieur immédiat : Direction : technicien en bâtiments temps complet 35 heures/semaine chef de service des ressources financières, matérielles

Plus en détail

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS

LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS MINISTERE DES TRAVAUX PUBLICS MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE LYCEE TECHNIQUE DES ARTS ET METIERS RESTAURANT SCOLAIRE ET HALL DE SPORTS CONFERENCE DE PRESSE 20 mai

Plus en détail

L électricité solaire sur toitures industrielles

L électricité solaire sur toitures industrielles L électricité solaire sur toitures industrielles Phoenix Solar ouvre de nouvelles perspectives De grandes toitures pour un grand potentiel Notre savoir-faire en système photovoltaïque est la clé de votre

Plus en détail

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées

Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées Examen professionnel de 2013 (IDPX) Distribution des 150 questions notées EXAMEN PROFESSIONNEL EN DESIGN D INTÉRIEUR (IDPX) PAGE 1 1. Connaissances et compétence en analyse et en synthèse des éléments

Plus en détail

Mise en service. Formation nationale sur la mise en service, 2006. Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan

Mise en service. Formation nationale sur la mise en service, 2006. Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan Mise en service Formation nationale sur la mise en service, 2006 Exposé présenté par Paul Sra et Mike Cavan 1 Portée de l exposé Aperçu sur la mise en service Exigences de mise en service par rapport aux

Plus en détail

Profil de l entreprise

Profil de l entreprise Profil de l entreprise Caron, Trépanier & associés inc., firme d experts comptables ayant sa place d affaires à Sherbrooke depuis plus de 25 ans, a pour mission : D offrir à sa clientèle, composée de petites

Plus en détail

ADMINISTRATION DES CONTRATS DE RECHERCHE, Numéro : 6 DE CONSULTATION ET DES ESSAIS INDUSTRIELS Date : 2011-04-21 Page : 1 de 7

ADMINISTRATION DES CONTRATS DE RECHERCHE, Numéro : 6 DE CONSULTATION ET DES ESSAIS INDUSTRIELS Date : 2011-04-21 Page : 1 de 7 Page : 1 de 7 BUT DÉFINITIONS Déterminer la marche à suivre pour l administration des contrats de recherche, de consultation professionnelle et d essais industriels. Contrat de recherche Projet de recherche

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION D UN BÂTIMENT PRÉFABRIQUÉ ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY VILLE DE CHÂTEAUGUAY FOURNITURE ET INSTALLATION ET TRAVAUX CONNEXES POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY DOCUMENT D APPEL D OFFRES NO : SP-14-144 CHAPITRE E CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIÈRES FOURNITURE

Plus en détail

Notre expérience en effi cacité énergétique

Notre expérience en effi cacité énergétique ContratdePerformanceEnergÉtique ContratdePerformanceEnergÉtique Les bâtiments existants représentent 30 à 40 % de la consommation énergétique en France Notre expérience en effi cacité énergétique Grâce

Plus en détail

Bâtiments - Infrastructures

Bâtiments - Infrastructures 93 CONCEPTEUR D OUVRAGE ET D ÉQUIPEMENT Code : INF01 Concepteur d ouvrage et d équipement FPEINF01 Il conduit ou participe à des opérations d infrastructures dans le cadre de la réalisation d opérations

Plus en détail

Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles

Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles Votre nouvelle adresse au cœur du Quartier des spectacles UNE PROPRIÉTÉ DE LA SOCIÉTÉ D HABITATION ET DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL Un lieu de prestige réinventé entre culture et affaires PLACE VILLE-MARIE

Plus en détail

CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure

CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure CHARLES-ETIENNE CYR Ingénieur en structure Membre de l Ordre des Ingénieurs du Québec (#5002395) Co-fondateur de la firme, Charles-Etienne Cyr a gradué de l École Polytechnique de Montréal en 2008. Il

Plus en détail

Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec

Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec Politique relative à l attribution des contrats et à la gestion contractuelle du Groupe d approvisionnement en commun de l Est du Québec Document diffusé au réseau de la santé et des services sociaux du

Plus en détail

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128

VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 VILLE DE CHÂTEAUGUAY DIVISION APPROVISIONNEMENTS APPEL D OFFRES PUBLIC SP-14-128 SERVICES PROFESSIONNELS EN ARCHITECTURE POUR LE RÉAMÉNAGEMENT DE L AGORA-PHASE II POUR LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY 1. GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet Immobilier Immobilier Chez Planéo Conseil, nous planifions de façon stratégique les projets immobiliers, qu ils soient résidentiels, commerciaux, industriels ou multifonctionnels. Notre expertise en urbanisme,

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI OMPI A/41/16 ORIGINAL : anglais DATE : 24 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F ASSEMBLEES DES ETATS MEMBRES DE L OMPI Quarante et unième série de réunions Genève, 26

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract

CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC. M. Poehler. Abstract CONSULTANT EXTÉRIEUR POUR LES ÉTUDES DE GÉNIE CIVIL HORS LHC M. Poehler Abstract Un des mandats de la division ST est la réalisation de travaux de génie civil pour la construction, la rénovation et l adaptation

Plus en détail

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation

construction traditionnelle - grandes structures - rénovation construction traditionnelle - grandes structures - rénovation QUI sommes nous? Fondée en 1994, l entreprise générale de construction BALFROID-MAG- NÉE réalise tous types de projets immobiliers : constructions

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites

JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015. Responsable de l exploitation des sites JEUX D'HIVER DU CANADA DE 2015 Titre du poste : Responsable de l exploitation des sites Secteurs de responsabilité : 40 Exploitation des sites 44 Aménagement des sites 88 Services essentiels [déneigement]

Plus en détail

Champions. TRAVAILLER avec des CHAMPIONS RAPPORTE! de la construction commerciale et industrielle. Hors série

Champions. TRAVAILLER avec des CHAMPIONS RAPPORTE! de la construction commerciale et industrielle. Hors série Champions de la construction commerciale et industrielle VOLUME 1 NUMÉRO 1 POUR VOS PROJETS DE CONSTRUCTION COMMERCIALE ET LA MAINTENANCE DE VOS IMMEUBLES : TRAVAILLER avec des CHAMPIONS RAPPORTE! PP 41614528

Plus en détail

Politiques des équipements et des infrastructures

Politiques des équipements et des infrastructures POLITIQUE DES ÉQUIPEMENTS ET DES INFRASTRUCTURES Le conseil municipal, le conseil d agglomération, les conseils d arrondissement et le comité exécutif de Montréal, à titre d administrateurs de fonds publics

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012

Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Actualisation de la formation spécifique de coordonnateur SPS suivant l arrêté du 26 décembre 2012 Tout coordonnateur SPS titulaire d une attestation de formation initiale. La réglementation : - les nouveaux

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 975, RUE SAINTE-THÉRÈSE DRUMMONDVILLE (QUÉBEC) PRIX DEMANDÉ : 399 000 $ Caractéristiques La Caisse Desjardins de Drummondville désire vous informer de la mise en marché de

Plus en détail

Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère. Service du développement des affaires

Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère. Service du développement des affaires Par François H. Rivard, président ainsi que Manon Mercier T.P., conseillère Service du développement des affaires Atelier: La planification efficace des échéanciers dans les travaux de rénovation Le marché

Plus en détail

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique.

Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. Valoriser durablement votre patrimoine immobilier en optimisant sa performance énergétique. L audit de performance énergé Gérer son patrimoine, c est anticiper, analyser et agir! L immobilier représente

Plus en détail

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ

DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ FORMATION DEVENEZ ENTREPRENEUR GRÂCE AU PROGRAMME DE FORMATION DE L APCHQ HIVER-PRINTEMPS 2014 Exemption des examens de la RBQ Une attestation officielle de réussite vous permettra d être exempté des examens

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 mars 2009 1 OBJET Prescriptions des principes relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. 2 BUT La Société du Centre des congrès de Québec

Plus en détail

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES

POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES POLITIQUE D'ACHATS ET D APPELS D OFFRES Mise à jour par : Patrice Rainville Dir. approvisionnement et ressources humaines Le 2 septembre 2014 SECTION 1 : Généralités... 3 1. Buts et objectifs... 3 2. Principes

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques

à vendre IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE 201, CHEMIN MONTRÉAL CORNWALL (ONTARIO) PRIX DEMANDÉ : 435 000 $ Caractéristiques Le Mouvement Desjardins désire vous informer de la mise en marché de l immeuble situé au 201

Plus en détail

Ensemble de maisons jumelées à. Fentange

Ensemble de maisons jumelées à. Fentange Ensemble de maisons jumelées à Fentange Ensemble de maisons jumelées à Fentange Une maison à 5 km du centre ville de Luxembourg Ce rêve pourrait se réaliser grâce à ces futures nouvelles constructions

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier

L AUDIT CREDIT. Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier L AUDIT CREDIT Financez vos projets immobiliers grâce à votre courtier Finshop est un organisme indépendant qui sélectionne des courtiers pour leurs compétences et leur sérieux et les réunit dans un réseau

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016. Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012 1 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2015-2016 Plan d action à l égard des personnes handicapées 2009-2012 Mise à jour le 10 juillet 2015 M:\07 RESSOURCES IMMOBILIERES\07-4000 Administration\07-4050

Plus en détail

Guide pratique des aides à Guide pratique pour la propriété intellectuelle les études de faisabilité en Wallonie

Guide pratique des aides à Guide pratique pour la propriété intellectuelle les études de faisabilité en Wallonie Guide Guide pratique pratique des pour aides à la les propriété études de intellectuelle faisabilité en Wallonie SOMMAIRE 1. L innovation technologique... 2 2. Le cadre légal des aides... 2 2.1. Recherche

Plus en détail

Le service de l approvisionnement et les Contrats de construction en milieu institutionnel

Le service de l approvisionnement et les Contrats de construction en milieu institutionnel Colloque en approvisionnement CCSR Le service de l approvisionnement et les Contrats de construction en milieu institutionnel Présenté par : Paul Bourque, consultant en education supérieure 24 septembre

Plus en détail

Listes de contrôle d approvisionnement pour Conseils scolaires

Listes de contrôle d approvisionnement pour Conseils scolaires Acheminement de travail Demande de qualifications de fournisseurs Utilisé pour obtenir de l information sur les habiletés et qualifications de fournisseurs afin de créer une liste de fournisseurs pré-qualifiés

Plus en détail

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble?

Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 1 Devis de sélection d un gestionnaire Choisir le bon gestionnaire pour son immeuble? 2 5000, rue des Administrateurs Montréal, Québec H0P 1T0 Montréal, le 31 mars 2011 À qui de droit, Par la présente,

Plus en détail

L HÉBERGEMENT HÔTELIER DU SERVICE DES RÉSIDENCES DE L UNIVERSITÉ LAVAL LE FORFAIT GROUPE

L HÉBERGEMENT HÔTELIER DU SERVICE DES RÉSIDENCES DE L UNIVERSITÉ LAVAL LE FORFAIT GROUPE FORFAIT GROUPE L HÉBERGEMENT HÔTELIER DU SERVICE DES RÉSIDENCES DE L UNIVERSITÉ LAVAL Situé sur le campus de l Université Laval, à seulement 10 minutes du centre-ville de Québec, l hébergement hôtelier

Plus en détail

Quelle surface indiquer sur la déclaration?

Quelle surface indiquer sur la déclaration? Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface totale de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration, quelque soit la nature de l occupation du local (occupé par son

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

PLAN D'ACTION À L'ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC

PLAN D'ACTION À L'ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC PLAN D'ACTION À L'ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES DE L INSTITUT NATIONAL DE SANTÉ PUBLIQUE DU QUÉBEC Année 2011-2012 Année 2012-2013 Direction adjointe aux ressources humaines Avril 2012 INTRODUCTION Le

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Estimation d un projet Les travaux en sous œuvre. Quels sont les coûts à considérer pour convertir un vide sanitaire en sous sol?

Estimation d un projet Les travaux en sous œuvre. Quels sont les coûts à considérer pour convertir un vide sanitaire en sous sol? Estimation d un projet Les travaux en sous œuvre Quels sont les coûts à considérer pour convertir un vide sanitaire en sous sol? Exercice Soumission d un projet en temps réel (à l aide de croquis et photos)

Plus en détail

SAINTE-JUSTINE POUR LA VIE!

SAINTE-JUSTINE POUR LA VIE! SAINTE-JUSTINE POUR LA VIE! PROGRAMME DE REVITALISATION DOMICILIAIRE UNE AIDE FINANCIÈRE POUVANT ATTEINDRE 9 500$ EST OFFERTE POUR LA CONSTRUCTION DE VOTRE RÉSIDENCE EN QUOI CONSISTE CE NOUVEAU PROGRAMME?

Plus en détail

rénovations du sous-sol

rénovations du sous-sol Votre guide des rénovations du sous-sol 1 La rénovation du sous-sol est un projet populaire d amélioration résidentielle parce qu elle peut augmenter la valeur de votre maison et fournir de l espace additionnel

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

Votre statut de membre pour l année 2015 sera confirmé sur réception de votre paiement.

Votre statut de membre pour l année 2015 sera confirmé sur réception de votre paiement. Montréal, le 11 juin 2015 Madame Labonté, Par la présente, nous tenons à vous féliciter et à vous souhaiter la bienvenue au sein de l association. Le Conseil d administration de l Association professionnelle

Plus en détail

_DÉVELOPPEMENT D UNE COMMANDE

_DÉVELOPPEMENT D UNE COMMANDE _PROFIL TECHNIQUE Une équipe qualifiée et efficiente d experts se tient à l appui des designers, des architectes et des ingénieurs pour réaliser leurs idées créatives, en travaillant sur grande échelle

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

Euro-Courtage. L'immobilier sur mesure. Route de Fontanivent 57 CH 1817 Brent / Montreux

Euro-Courtage. L'immobilier sur mesure. Route de Fontanivent 57 CH 1817 Brent / Montreux Euro-Courtage L'immobilier sur mesure Route de Fontanivent 57 CH 1817 Brent / Montreux 1 La société Euro-Courtage : «Proximité disponibilité - flexibilité» Euro-Courtage, société dynamique active sur l

Plus en détail

Jeannette LeBlanc. Séminaire centre affilié universitaire, CSSS-IUGS 25 novembre 2009

Jeannette LeBlanc. Séminaire centre affilié universitaire, CSSS-IUGS 25 novembre 2009 Opérationnalisation du modèle de Duraiappah 2002 : application au processus de travaux majeurs entrepris par l Office municipal d habitation de Montréal Séminaire centre affilié universitaire, CSSS-IUGS

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5

ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME. Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5 ANNEXE I RÉFÉRENTIELS DU DIPLÔME Mention complémentaire Organisateur de réceptions 5 RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Définition Le titulaire de la mention complémentaire Organisateur de réceptions

Plus en détail

Carnet d entretien Comment le monter de façon autonome?

Carnet d entretien Comment le monter de façon autonome? 1 Carnet d entretien Comment le monter de façon autonome? 2 Le carnet d entretien est un outil essentiel pour permettre d assurer la longévité du bâtiment et garantir la valeur du bâtiment. Le carnet d

Plus en détail

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440

MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 DEMANDE DE PERMIS DE CONSTRUCTION Généralités MUNICIPALITÉ D EASTMAN 160, CHEMIN George-Bonnallie Eastman, QC J0E 1P0 tel: 450 297-3440 1. La demande doit être conforme aux règlements de construction,

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

Le site nous confère un avantage marqué par rapport à la concurrence et offre une très bonne capacité de développement.

Le site nous confère un avantage marqué par rapport à la concurrence et offre une très bonne capacité de développement. Localisé dans la municipalité de Trois-Rivières, l immeuble a front sur la rue Fusey, soit l une des artères commerciales les plus achalandées du secteur. Le futur développement de cet environnement passe

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones;

101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; CHAPITRE XI : STATIONNEMENT HORS-RUE 101. CHAMP D APPLICATION ET RÈGLE GÉNÉRALE Les dispositions du présent chapitre : 1 o s appliquent à toutes les zones; 2 o s appliquent à toute nouvelle construction

Plus en détail

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie.

La ventilation de la salle de gymnastique et des locaux vestiaires et sanitaires sera également assainie. 2 plans d exécution a été adjugée au bureau LZ&A Architectes SA. Ce dernier a établi un devis général, effectué un relevé précis et préparé les plans pour les appels d offres. La mise à l enquête pour

Plus en détail

Travaillez en réseau avec BIM4You

Travaillez en réseau avec BIM4You Travaillez en réseau avec BIM4You La solution 5D intégrale devient une réalité. www.bim4you.eu BIM4You Plus qu une planification et une construction virtuelles Notre compétence au service de votre succès.

Plus en détail

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles

Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Cadre de référence pour soutenir la gestion et la revue diligente des projets en ressources informationnelles Document d orientation aux organismes publics Annexe A Rôles et responsabilités détaillés des

Plus en détail

Consommation et alimentation responsable. 17 novembre 2010 à l Agora

Consommation et alimentation responsable. 17 novembre 2010 à l Agora 5 e RDV Citoyen Consommation et alimentation responsable 17 novembre 2010 à l Agora Les marchés publics de la ville de Nanterre Mme Ghislaine JUBLIN Responsable du service achats - approvisionnements Sommaire

Plus en détail

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production

Production / Qualité / Maintenance / Méthodes. Garantir un haut niveau de production Garantir un haut niveau de production 1 - Ingénieur industrialisation 2 - Ingénieur maintenance 3 - Ingénieur méthodes 4 - Ingénieur production 5 - Ingénieur qualité projet 6 - Ingénieur résident qualité

Plus en détail

Estimation en travaux de construction et de rénovation

Estimation en travaux de construction et de rénovation Attestation d études collégiales (AEC) Estimation en travaux de construction et de rénovation EEC.35 Responsable du programme : Catherine LeHir-Roy 418 723-1880, poste 2547 Type de sanction : Durée totale

Plus en détail

ASSOCIATION DE SAVOIR FAIRE. www.art-desprit.com

ASSOCIATION DE SAVOIR FAIRE. www.art-desprit.com ASSOCIATION DE SAVOIR FAIRE www.art-desprit.com L ASSO CIA TION Art d Esprit est une association de Loi 1901. Elle est le fruit d une équipe composée d un dessinateur, concepteur paysagiste, d un maçon

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

Le labyrinthe qualité ISO 9001:2008

Le labyrinthe qualité ISO 9001:2008 Le labyrinthe qualité ISO 9001:2008 1 La définition de la qualité Aptitude d un ensemble de caractéristiques intrinsèques à satisfaire des exigences (ISO 9000:2000, article 3.1.1) 2 La gestion de la qualité

Plus en détail

GUIDE. de formations. www.aemq.com

GUIDE. de formations. www.aemq.com GUIDE de formations www.aemq.com FORMATIONS OFFERTES PAR L AEMQ F1 Notions de base d un ouvrage en maçonnerie F2 Gestion et techniques de mise en place d éléments de maçonnerie (GTMPEM) F3 Notions d entrepreneuriat

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE 1. OBJECTIF La politique de capitalisation et d amortissement sert à l identification et à la comptabilisation

Plus en détail

Vu le paragraphe 3 de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C- 11.4);

Vu le paragraphe 3 de l article 89 de la Charte de la Ville de Montréal (L.R.Q., chapitre C- 11.4); VILLE DE MONTRÉAL RÈGLEMENT XX-XXX RÈGLEMENT AUTORISANT LA TRANSFORMATION ET L OCCUPATION À DES FINS RÉSIDENTIELLES ET COMMERCIALES DES BÂTIMENTS PORTANT LES NUMÉROS 6650 ET 6666, RUE SAINT-URBAIN (LOTS

Plus en détail

Vers une approche structurée de la Ville de Montréal dans les dossiers d'immeubles contaminés par les moisissures

Vers une approche structurée de la Ville de Montréal dans les dossiers d'immeubles contaminés par les moisissures Vers une approche structurée de la Ville de Montréal dans les dossiers d'immeubles contaminés par les moisissures Plan de présentation Le contexte L inspection municipale La recherche d indices Les outils

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

Remise à neuf de 30 unités de logements habités. Sylvain Soucy, technicien Service de la gestion des immeubles

Remise à neuf de 30 unités de logements habités. Sylvain Soucy, technicien Service de la gestion des immeubles Remise à neuf de 30 unités de logements habités Sylvain Soucy, technicien Service de la gestion des immeubles 25 e Colloque des gestionnaires techniques du logement social et communautaire - 14 mars 2013

Plus en détail

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages

Les Villas Sérès La Chapelle d Armentières/ 59. Maison ossature bois. Et si vous découvriez ses avantages La Chapelle d Armentières/ 59 Maison ossature bois Et si vous découvriez ses avantages? Un confort de vie contemporain à 15 minutes de Lille Avec leurs bardages en bois, les Villas Sérès proposent une

Plus en détail

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections

Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections Bibliothèques - Sécurité et accessibilité des personnes - Sécurité des collections 1 Une bibliothèque publique est un Etablissement Recevant du Public (ERP) Les réglementations en vigueur prévoient des

Plus en détail

La conduite sécuritaire : un engagement dans la bonne voie. Colloque Via Prévention Le 8 novembre 2012

La conduite sécuritaire : un engagement dans la bonne voie. Colloque Via Prévention Le 8 novembre 2012 La conduite sécuritaire : un engagement dans la bonne voie Colloque Via Prévention Le 8 novembre 2012 Déroulement de la conférence 1. Introduction 2. Profil de l entreprise 3. Historique en santé et sécurité

Plus en détail

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY

SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SERVICES PROFESSIONNELS POUR LA CONCEPTION ET SURVEILLANCE DES TRAVAUX D AQUEDUC DE LA RUE TREMBLAY À LA VILLE DE CHÂTEAUGUAY SP-14-174 La Ville de Châteauguay demande des soumissions pour des services

Plus en détail

La STM au coeur du développement économique et durable de Montréal

La STM au coeur du développement économique et durable de Montréal La STM au coeur du développement économique et durable de Montréal Présentation à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain Daniel Lussier Chef de division Intégration et soutien Société de transport

Plus en détail

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION CAUTIONNEMENTS FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION À UTILISER AVEC LE DOCUMENT INTITULÉ CAUTIONNEMENT D EXÉCUTION HEADSTART

Plus en détail

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision

OBJECTIF DU POSTE : CONTEXTE : TÂCHES ET RESPONSABILITÉS : 1. Leadership et Supervision DESCRIPTION DU POSTE Titre : Agent du service aux donateurs Département : Collecte de fonds Supérieur hiérarchique : Directeur de la collecte de fonds Supervision : Personnel et bénévoles du service aux

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 1 : Règlement sur les stationnements et la mobilité urbaine PRÉSENTATION Présenté par Madame Marie-Ève Dostie, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Réaménagement des espaces municipaux et communautaires (incluant l acquisition du bâtiment de la Caisse) Présentation publique 26 février 2015

Réaménagement des espaces municipaux et communautaires (incluant l acquisition du bâtiment de la Caisse) Présentation publique 26 février 2015 Réaménagement des espaces municipaux et communautaires (incluant l acquisition du bâtiment de la Caisse) Présentation publique 26 février 2015 Historique du projet Création du comité des bâtiments en juillet

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE

RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE RAPPORT DE TRANSPARENCE ÉTABLI EN APPLICATION DE L ART. R.823-21 DU CODE DE COMMERCE EXERCICE CLOS LE 31 DÉCEMBRE 2014 À JOUR AU 30 MARS 2015 SOMMAIRE Introduction 2 I Présentation du Cabinet 1. Le Cabinet

Plus en détail

Responsable de la formation continue

Responsable de la formation continue Responsable de la formation continue J1E26 Formation continue orientation et insertion professionnelle - IR Le responsable de la formation continue propose, définit, met en oeuvre et évalue la politique

Plus en détail

LES MODES DE RÉALISATION DE PROJETS

LES MODES DE RÉALISATION DE PROJETS LES MODES DE RÉALISATION DE PROJETS Devis Construction Canada / 20 novembre 2013 ANNIE VILANDRÉ arch., LEED GA CONSULTANTE DESIGN + CONSTRUCTION annie.vilandre@gmail.com 514.445.4142 OBJECTIF Revisiter

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

1. Adoption de l ordre du jour; 2. Approbation du procès-verbal de la séance ordinaire du 6 juillet 2015;

1. Adoption de l ordre du jour; 2. Approbation du procès-verbal de la séance ordinaire du 6 juillet 2015; PROVINCE DE QUÉBEC VILLAGE DE LAWRENCEVILLE Procès-verbal de la séance ordinaire du conseil municipal du Village de Lawrenceville, tenue le lundi 10 août2015 à 19h30 à la salle du conseil, située au 2100

Plus en détail

Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients

Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients Créé en 2008 par des financiers pour les investisseurs, Greensolver

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

Route du Vallon. Boulevard Hochelaga. Route de l Église. Chemin St-Louis. Boulevard Laurier

Route du Vallon. Boulevard Hochelaga. Route de l Église. Chemin St-Louis. Boulevard Laurier Route du Vallon Boulevard Hochelaga Route de l Église Boulevard Hochelaga Route de l Église Autoroute Duplessis Boulevard Laurier Chemin St-Louis Chemin St-Louis EMPLACEMENT STRATÉGIQUE AU COEUR DE L ACTIVITÉ

Plus en détail

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE EXTENSION UNE RÉNOVATION UNE CONSTRUCTION? MAISON COMTEMPORAINE MAISON TRADITIONNELLE Qu il s agisse

Plus en détail

le bâtiment administratif

le bâtiment administratif Le bâtiment administratif 1, avenue du Rock n Roll L-4361 Esch-sur-Alzette le bâtiment administratif le bâtiment administratif La construction à Belval du premier bâtiment administratif pour le compte

Plus en détail

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration.

Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Fiche pratique Quelle surface indiquer sur la déclaration? Le détail de la surface de votre local est à indiquer dans le cadre 4 de la déclaration. Ce cadre est à remplir dans tous les cas, quel que soit

Plus en détail