Un événement annuel de la Technopole de La Réunion

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un événement annuel de la Technopole de La Réunion"

Transcription

1 en partenariat avec Communiqué de presse A Saint-Denis, le 26 mars 2015 Innov Réunion 2015 La Technopole de La Réunion réunit 200 acteurs «économie et santé» sur la thématique des soins numériques Près de 200 personnes ont participé aujourd hui à la conférence-débat Innov Réunion organisée par la Technopole de La Réunion, en partenariat avec le CHU, l ARS et le GCS Tesis sur la e-santé. Professionnels de la santé, startups innovantes locales et experts nationaux et internationaux, ont apporté tout au long de la journée leurs visions et leurs retours d expériences sur le sujet. Une opportunité également pour les entrepreneurs locaux de comprendre les enjeux de la santé connectée et de se positionner sur ce marché économique émergent à fort potentiel. Un événement annuel de la Technopole de La Réunion Depuis 2012, la Technopole de La Réunion organise un événement annuel dédié à une thématique «innovation» en lien avec les enjeux du territoire. Cette année, elle a souhaité mettre en avant la e-santé à travers les soins numériques, un sujet au cœur de l actualité de l innovation économique. «La e-santé opère une réforme de notre système de santé et des pratiques des acteurs médicaux, une révolution qui représente un enjeu majeur pour La Réunion et ses entreprises. L une de nos missions est d accompagner les porteurs de projets innovants et développer la création d entreprises. En organisant un événement tel qu Innov Réunion sur la e-santé, nous voulons attirer l attention des entrepreneurs locaux et les motiver à se positionner sur ce marché émergent», précise Elisabeth Peguillan, Directrice Générale de la Technopole de La Réunion. La 3 ème édition d Innov Réunion a été organisée en partenariat avec le CHU, l ARS et le GCS Tesis, pour comprendre les enjeux de la santé connectée, son marché, ses applications et ses perspectives et réussir la mutation de La Réunion en territoire de soins numériques. Innov Réunion 2015 consacré à la e-santé Plus de vingt orateurs et une dizaine de sujets étaient au programme d Innov Réunion L ouverture a été réalisée par Madame la Secrétaire d Etat au Numérique, Axelle LEMAIRE, qui a rappelé que la e-santé n est pas un simple secteur économique mais une évolution de société qui s annonce. La journée a été rythmée par plusieurs grandes thématiques. Le matin, les orateurs se sont exprimés sur la dimension internationale de la révolution numérique dans la santé, le marché national de la e-santé et la mutation du territoire réunionnais. L après-midi était organisée sous forme d atelier-débat sur les étapes de mises en œuvre et les gains d efficacité apportés par la mise en œuvre de la numérisation des échanges entre professionnels de santé. Des temps d échanges avec la salle étaient également au programme, afin de travailler ensemble pour faire de La Réunion la vitrine technologique des innovations appliquées à la Santé.

2 Les temps forts d Innov Réunion 2015 Résumés des interventions de la journée Introduction de la journée Elisabeth PEGUILLAN, Directrice Générale de La Technopole de La Réunion David GRUSON, Directeur Général du CHU Chantal DE SINGLY, Directrice Générale de l ARS - Agence Régionale de la Santé Axelle LEMAIRE, Secrétaire d Etat au Numérique auprès du Ministre de l Economie, de l'industrie et du Numérique «Le pari de la French Tech est de soutenir l innovation là où elle est, là où elle nait, c est à dire, là où se rencontrent les innovateurs, les praticiens d un métier quel qu il soit, et leurs clients, usagers et patients, pour le secteur médical. Et où de cette rencontre nait une idée, un projet, une entreprise, ou un service public numérique. C est aussi le pari des territoires de soins numériques, qui doivent mettre en place un suivi intégré des patients sur un territoire avec tous les acteurs. C est enfin le pari de cette journée, que de vous rassembler pour partager les bonnes pratiques, les idées et les projets, et pour pouvoir avancer concrètement dans ce domaine qui est essentiel». La révolution numérique dans la santé : dimension internationale, stratégique, sociale et sociétale La télésanté dans le nord québécois : l hôpital virtuel du RUIS McGill Antoine MALONE, Chargé de Coopération en Santé auprès du Délégué du Québec en France, Délégation générale du Québec à Paris Le développement de la télésanté au Québec s appuie principalement sur les RUIS (Réseaux universitaires intégrés en santé). Créés en 2005, ils sont responsables d offrir à la population de leur territoire l accès à toute la gamme de soins spécialisés. En exemple, le RUIS McGill, qui couvre 63% du territoire québécois où opèrent 29 organismes socio-sanitaires. Il est doté d un centre de coordination de la télésanté afin d'offrir un accès à distance aux services de santé à leur population et de la formation pour les professionnels. Au fil du temps, le centre d expertise et de coordination du RUIS McGill s est transformé en véritable «hôpital virtuel». Quelles leçons tirer de cette expérience? «La leçon qui revient le plus souvent est d adapter la technologie à la clinique et pas l inverse. Concrètement, la télésanté doit s insérer dans les pratiques des professionnels et non pas forcer ceux-ci à s adapter», précise Antoine Malone. Le marché national de la E-Santé : existant et potentiel Des perspectives de marché en croissance Véronique LACAM, Expert E-Santé, Care Insight Définition de la Commission Européenne : la e-santé est l application des technologies de l information et de la communication à l ensemble des activités en rapport avec la santé. Le marché de la e-santé a été estimé en 2014 à 2,7 milliards d euros - 2,36 milliards d euros SI santé millions d pour la télésanté dont environ 200M pour les activités hors télémédecine D Ici 2020, le marché aura progressé de 4% à 7% par rapport à à 4% pour les activités traditionnelles de SIS (système d information de santé) - 15% à 20% pour la télésanté (notamment les activités les plus médicalisées de télémédecine).

3 Le marché de la e-santé est en cours de transformation, à différents niveaux : les objets connectés, la M-Santé et applications mobiles pour le suivi des maladies chroniques notamment, sur Smartphones et tablettes, la robotique de services (médicale et d assistance à la personne), la collecte, le traitement et l exploitation des données publiques ou privées et l imagerie médicale (simulation numérique, modélisation et impression 3D, gamification) dont les avancées font figure de modèle. La e-santé représente un écosystème hétérogène qui s oriente de plus en plus sur le patient. L accompagnement vers une Santé connectée et sécurisée Dr Béatrice FALISE-MIRAT, Directeur Affaires Publiques et Règlementaires, Orange Healthcare Constatation de nouveaux besoins et de nouvelles tendances : augmentation de l espérance de vie mais aussi des pathologies chroniques, augmentation des coûts de santé, importance de la prévention, accessibilité et égalité, aspirations des jeunes médecins et des patients, importance croissante des TIC Les quatre piliers Orange Healthcare : - Participer à la mise en place de nouveaux parcours - Support de la transformation numérique des industriels de santé - Héberger et valoriser les données de santé - Bien être & prévention La santé connectée représente un enjeu majeur de santé, de la prévention et du bien-être mais aussi un nouveau mode de partenariat industriels/professionnels de santé. L usage et la demande des utilisateurs sont réels et il est fondamental de rendre possible ces organisations. La mutation du territoire réunionnais : état des lieux et perspectives de développement Les travaux engagés par les professionnels de santé locaux : Télécardiologie à La Réunion : de la surveillance des pacemakers et défibrillateurs à la surveillance des insuffisants cardiaques Dr Olivier GEOFFROY Déjà mis en place : la télésurveillance des pacemakers et défibrillateurs implantables (télécardiologie mise en place avec les médecins des TAAF) A mettre en place dans les années à venir : la télésurveillance des insuffisants cardiaques. Expérience réunionnaise dans le cadre du projet PLEXUS «Nous sommes heureux que Innov Réunion 2015 nous donne l'occasion de faire connaître cette activité de télésuivi des prothèses implantables cardiaques, qui garde pour le moment pour nous un caractère artisanal, et ne doutons pas que la prise de conscience occasionnée aura un impact rapide sur les moyens mis à notre disposition pour évoluer vers une phase de maturité. Cette activité est incontestablement moins couteuse et plus efficace et donc EFFICIENTE selon les normes de l'has. Nous sommes, à l'instar de nos collègues du site Nord du CHU et de la clinique Sainte Clotilde, Référents «Insuffisance Cardiaque Chronique» dans la cadre du projet territoire de santé numérique PLEXUS, et prêts à étudier la mise en place de solutions de télésuivi de cette pathologie au sein d'un réseau». L offre des startups réunionnaises Olivier SAUTRON, Fondateur-Gérant, Oscadi La startup de Bras Panon, finaliste au TechCrunch Disrupt de Londres pour son appareil d imagerie médicale innovant, reçoit aujourd hui des commandes du monde entier.

4 Le déploiement de PLEXUS OI Denis LERAT, Directeur des Systèmes d Informations, ARS Le Gouvernement souhaite tirer parti des perspectives offertes par le numérique en termes d organisation des soins, d information des patients et de collaboration entre professionnels, mais également de lutte contre les inégalités de santé. L un des premiers axes de travail identifiés pour répondre aux exigences de la Stratégie nationale de santé consiste à organiser les soins du patient dans le cadre d une médecine de parcours reposant sur la coopération de l ensemble des professionnels de santé. Le numérique est un atout précieux pour favoriser ces coopérations. L objectif du programme PLEXUS, porté par l ARS Océan Indien, est de moderniser et de coordonner l offre de soins non seulement au sein des établissements de santé, mais aussi avec l activité libérale et médico-sociale, en généralisant l usage d outils numériques par les acteurs de l offre de soins et par les personnes soignées et prises en charges. Le projet Diabé TIC Richard TOURET, Directeur Général, Runware Le projet DiabéTIC est un projet réunionnais sélectionné dans le cadre du grand Emprunt- Investissements d'avenir. Suivi par le Ministère de la Santé, ce projet réunit hôpitaux -CHU-, scientifiques, universitaires -Université de la Réunion - et industriels -Runware, chef de file - autour d'une solution d'accompagnement des patients diabétiques de type II. Avec DiabéTIC, la Réunion fait figure de pionnier, en proposant une solution innovante globale d accompagnement du patient diabétique, permettant l amélioration de la prise en charge en étroite collaboration avec les soignants, une meilleure qualité de vie du patient, une diminution des coûts de prise en charge. Le DiabéKIT sera composé d un glucomètre, d un tensiomètre, d un pèse aliment, d un capteur d activité physique, d un cardio-fréquence mètre, d un mètre ruban et d un pèse personne. Ceux-ci seront connectés à un téléphone mobile ou à une tablette tactile. Ces derniers seront dotés d une application de pointe, développée par des ingénieurs, des scientifiques et des médecins. L application intégrera des concepts originaux tel que : l éducation thérapeutique, la création d un climat de motivation, l aide à l observance, l analyse fine des activités quotidiennes, de l alimentation, des traitements, du parcours du patient et de l interaction avec son écosystème de santé. Retour d expérience sur la numérisation des échanges entre professionnels de santé Présentation du GCS, des outils DRC et Trajectoire Antoine LERAT, Directeur, GCS TESIS Le Groupement de Coopération Sanitaire TESIS met son expertise au service de projets informatiques de santé et de télémédecine sur la région Océan Indien (Réunion, Mayotte). Il coordonne la circulation des informations entre professionnels de santé afin d améliorer la prise en charge du patient comme l accompagnement des usagers. Le GCS rassemble aujourd hui 34 adhérents : établissements de santé, acteurs du secteur médico-social, ainsi que professionnels de santé au travers de leurs réseaux. Présentation du portail régional ville/hôpital LIEN (CHU) Sylvie MOLIN, Chef de projet coordination et partage d information, GCS TESIS et Dr Michel BOHRER, médecin spécialiste santé publique, Département d Information Médicale CHU Le portail LIEN est une nouvelle application régionale de santé : c est une plateforme visant à faciliter la communication entre l hôpital et les médecins de ville. Après inscription au service en ligne, le médecin libéral reçoit des notifications dès qu un compte-rendu concernant un de ses patients est disponible. Le portail LIEN lui permet d accéder à ces documents et de les stocker. Ce service est «Plexus Ready», c est-à-dire qu il s'intégrera dans l offre PLEXUS OI, réponse de l ARS Océan Indien à l appel national Territoire de soins numérique.

5 Les expériences «pilotes» en établissement de soins et médicaux-sociaux Christian BONNEAU, Délégué Régional de la Fédération des Etablissements Hospitaliers & d Aide à la Personne de l Océan Indien En 2008 et 2009, les adhérents de la FEHAP à La Réunion ont travaillé à la rédaction d un cahier des charges pour l élaboration d une solution logicielle à destination de l ensemble des structures médico-sociales et sociales. Ce «Dossier de l usager» ayant pour vocation de faciliter le parcours de la personne, l échange d information et le travail en coopération. Avec la création du GCS TESIS, ce dossier a pris un nouvel élan en 2013 et c est dans le cadre d un dialogue compétitif que les solutions seront élaborées. Le GCS TESIS et ses membres espèrent des résultats opérationnels d ici fin mai La Fédération des Etablissements Hospitaliers et d Aide à la personne (FEHAP) Privés non lucratifs dans l Océan Indien (Réunion-Mayotte), regroupe 30 associations et fondation qui gèrent 166 établissements et services sanitaires, sociaux et médico-sociaux. Ces structures, avec places d accueil, accueillent plus de usagers par an et emploient plus de salariés qui œuvrent au service des publics handicapés, personnes âgées, en difficulté sociale. Perspectives nationales en télémédecine Dr Pierre SIMON, Président, Société Française de Télémédecine La télémédecine se développe en France à travers un programme national prioritaire décliné au niveau régional par les ARS dans le Plan régional de télémédecine (PRT). La stratégie nationale court jusqu en Après avoir accompagné le déploiement de la télémédecine hospitalière (PDS en téléradiologie, télé-avc et télémédecine dans les prisons), les Pouvoirs publics accompagnent depuis 2014 le déploiement dans le secteur ambulatoire, notamment dans les EHPAS et les Maisons et Pôles de santé. La préfiguration du financement des pratiques de télémédecine (téléconsultation, télé expertise, télésurveillance) a été votée dans le PLFSS 2014 (art.36). Le cahier des charges de ces expérimentations est en cours d élaboration. Suivant les recommandations de la Commission européenne de novembre 2008, la France a défini la télémédecine clinique dans la loi HPST de juillet 2009 et les conditions de mise en œuvre dans le décret du 19 octobre Certaines parties de ce décret sont en cours de révision. Grâce à ce cadre juridique, les professionnels de santé peuvent s investir dans les nouvelles organisations structurées par la télémédecine.

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

Dossier de candidature. Curriculum Vitae et lettre de motivation à envoyer avant le vendredi 5 décembre 2014

Dossier de candidature. Curriculum Vitae et lettre de motivation à envoyer avant le vendredi 5 décembre 2014 FICHE DE POSTE CHARGE(E) DE COMMUNICATION-MARKETING GCS TESIS Novembre 2014 CHARGE(E) DE COMMUNICATION-MARKETING PROJET PLEXUS OI Dossier de candidature Curriculum Vitae et lettre de motivation à envoyer

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014

DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 DOSSIER DE PRESSE Le 31 octobre 2014 La Bourgogne, territoire de soins numérique La Bourgogne fait partie des 5 régions lauréates de Territoire de Soins Numérique (TSN). La région va recevoir un soutien

Plus en détail

édito «La e-santé désigne l ensemble des aspects numériques touchant, de près ou de loin, au domaine de la santé.»

édito «La e-santé désigne l ensemble des aspects numériques touchant, de près ou de loin, au domaine de la santé.» édito «La e-santé désigne l ensemble des aspects numériques touchant, de près ou de loin, au domaine de la santé.» à l ère d une société de plus en plus numérisée, ces quelques mots portent à eux seuls

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre 5 mai 2015 1 les enjeux régionaux Enjeux régionaux

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS. De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables

RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS. De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables 1 RECENSEMENT DES USAGES EXPRIMÉS De nombreux usages potentiels exprimés par les adhérents avec des degrés de maturité et de faisabilité variables 2 LE PSIT A DÉFINI UN CADRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA

Plus en détail

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne

Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne Dossier de presse Saint-Brieuc, le 21 juillet 2014 Lancement de Sterenn, solution de télémédecine de la région Bretagne La communauté de santé de Bretagne se mobilise pour la télémédecine, au service des

Plus en détail

Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France

Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France Directeur par intérim du GCS e-santé Picardie stephane.routier@esante-picardie.com 13 ETP 1M Groupement Coopération Sanitaire

Plus en détail

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires

Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer l accessibilité de tous à des soins de qualité sur l ensemble des territoires Améliorer la coordination entre les professionnels et les structures de soins ambulatoires hospitaliers et médicosociaux

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

La Télémédecine, un défi sociétal et économique

La Télémédecine, un défi sociétal et économique La Télémédecine, un défi sociétal et économique La télémédecine est un défi. Un défi face aux coûts croissants des consultations médicales, à la problématique des déserts médicaux, à la nécessité enfin

Plus en détail

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Dossier de presse AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Contact presse Lauranne Cournault 03 80 41 99 94 lauranne.cournault@ars.sante.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE La télémédecine au service

Plus en détail

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou

HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou 1 HIMSS- WoHIT le : 3 avril 2014 Olivier Zmirou Alsace e-santé Le GCS Alsace e-santé développe une expertise reconnue dans les technologies de l information et de la communication appliquées à la santé.

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Télémédecine Contexte: National: loi, décret (définition de 5 actes,

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Toulouse, le 13 novembre 2013 Valérie SAUTEREY Directrice du Centre e-santé The READi for Health project

Plus en détail

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie»

«Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» DOSSIER PAERPA «Améliorer les parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie» 1 _ SOMMAIRE Quelques données chiffrées 3 Les initiatives déjà engagées pour améliorer les parcours de

Plus en détail

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie

Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Le Pacte territoire santé en région Haute-Normandie Synthèse des réunions des conférences de territoire (Rouen-Elbeuf : 04 mars 2013, Dieppe : 05 mars 2013, Le Havre : 06 mars 2013, Evreux-Vernon : 08

Plus en détail

PLEXUS OI, UN INNOVANT

PLEXUS OI, UN INNOVANT PLEXUS OI, UN INNOVANT UN PROJET E-SANTE PLEXUS OI Genèse du projet L innovation au cœur du parcours de prise en charge LAGENÈSE DU PROJET Favoriser l émergence de territoires d excellence Des démarches

Plus en détail

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP

LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP LA PERFORMANCE DANS LE MEDICO-SOCIAL, ENJEUX, OUTILS, RÔLE DE L ANAP Assises de l autonomie 10/06/10 PARIS Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux L Agence

Plus en détail

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?

Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif? Journée sport santé : «La place du sport au regard des besoins d activité physique en prévention primaire et tertiaire Rôle du mouvement sportif?» Jeudi 21 mars 2013, Maison du sport français (PARIS) Discours

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

Étude de cas. RETI-Ouest : Télétransmission d images médicales en Région Pays de la Loire

Étude de cas. RETI-Ouest : Télétransmission d images médicales en Région Pays de la Loire Étude de cas RETI-Ouest : Télétransmission d images médicales en Région Pays de la Loire Septembre 2012 e-santé en Région Pays de la Loire : exemple du réseau RETI-Ouest Dans le cadre de l appel à projet

Plus en détail

Proyecto Telemedicina

Proyecto Telemedicina Seminario Internacional Desarrollo de Servicios Sociales para Personas Mayores 3-4 octubre 2013 Proyecto Telemedicina Dr Jean-Philippe Flouzat Médico geriatra, Consejero Médico Social de la Agencia Regional

Plus en détail

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie

La e-santé en Picardie. Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie La e-santé en Picardie Christian HUART Sous-Directeur SI ARS de Picardie 04 octobre 2012 Definitions de la télésanté OMS : La télé santé c est le management et le support à la santé au niveau National

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes. Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL)

Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes. Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) Télémédecine et Soins primaires: quelques repères en 5 étapes Pierre SIMON Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) 1 ère étape : Identifier un besoin d améliorer la continuité des

Plus en détail

Actionsdes MUTUELLES

Actionsdes MUTUELLES 10 Actions des MUTUELLES POLITIQUE DE LA MUTUALITE FRANÇAISE EN FAVEUR DES SOINS DE PREMIER RECOURS FACILITER L ACCÈS AUX SOINS ET RÉDUIRE LES RESTES À CHARGE Comment rendre l accès aux soins plus facile?

Plus en détail

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS :

PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : PARCOURS DE SANTÉ DES PATIENTS : QUELS NOUVEAUX DÉFIS, QUELLES NOUVELLES OPPORTUNITÉS POUR LES ACTEURS DE SANTÉ? :: CERTIFICAT 7 modules de mars à décembre 2015 :: Public visé Professionnel médical et

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé

LA SANTÉ DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ. Agence Régionale de Santé AMÉLIORER LA SANTÉ DE LA POPULATION ET ACCROÎTRE L EFFIcacité DE NOTRE SYSTÈME DE SANTÉ Agence Régionale de Santé Une réforme indispensable, les ars pourquoi? Nos dépenses de santé ne cessent d augmenter,

Plus en détail

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris

Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Département du Développement Professionnel Continu Médical Ecole de Management pour les Médecins des Hôpitaux (EMAMH) de l Assistance Publique Hôpitaux de Paris Dr Stéphane

Plus en détail

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON?

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? «PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? Le décret télémédecine du 19 octobre 2010 fixe déjà certaines modalités de mise en

Plus en détail

Un cadre juridique nouveau (HPST).

Un cadre juridique nouveau (HPST). Télémédecine Journée régionale des systèmes d information de santé 12 janvier 2012 Dominique PIERRE, chargé de mission SI et référent Télémédecine ARS du Centre 12 Janvier 2012 2 Un cadre juridique nouveau

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies

LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies présentent LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies www.agorize.com Le challenge E-pocrate, qu est-ce que c est?

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique.

ARRÊTÉ du. relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère du travail, de l emploi NOR : ARRÊTÉ du relatif au cahier des charges de santé de la maison de santé mentionné à l article L. 6323-3 du code de la santé publique. Le ministre

Plus en détail

Dossier de presse. Développement de la télémédecine

Dossier de presse. Développement de la télémédecine Dossier de presse Développement de la télémédecine Signature officielle de la convention de partenariat entre le Centre Hospitalier de Béziers et le Pays Haut Languedoc et Vignobles Sommaire Sommaire...

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

Programme d Investissements d Avenir

Programme d Investissements d Avenir www.caissedesdepots.fr Programme d Investissements d Avenir Créateur de solutions durables Programme d Investissements d Avenir L État investit 35 milliards d euros Pilotage 0 gestionnaires 5 priorités

Plus en détail

Maison ou un Pôle de santé

Maison ou un Pôle de santé Les 4 points clés pour créer une Maison ou un Pôle de santé pluri-professionnel De nouveaux modes d exercice coordonné et regroupé : L exercice médical dans les villes et dans les campagnes est aujourd

Plus en détail

Les transports sanitaires prescrits à l hôpital ; La prise en charge de l Insuffisance Rénale Chronique (IRC) ;

Les transports sanitaires prescrits à l hôpital ; La prise en charge de l Insuffisance Rénale Chronique (IRC) ; SYNTHÈSE INTRODUCTION Le Programme Pluriannuel Régional de Gestion du Risque (PPR GDR) s inscrit dans le Projet Régional de Santé dont il est un des programmes obligatoires. Elaboré au cours de l été 2010,

Plus en détail

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse

PLAN AUTISME 2013-2017. Synthèse PLAN AUTISME 2013-2017 Synthèse Plan d actions régional Océan Indien En adoptant le 3ème Plan Autisme en mai 2013, la ministre des affaires sociales et de la santé répondait à une attente forte des personnes

Plus en détail

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire

Maisons de santé Soutien aux projets en Pays de la Loire Maisons Soutien aux projets en Pays de la Loire L a démographie des professionnels est une problématique au croisement de la santé et de l aménagement du territoire : un territoire sans professionnel n

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

Communiqué de presse Vendredi 18 septembre

Communiqué de presse Vendredi 18 septembre L Aurar, acteur précurseur de la télémédecine à La Réunion Du 14 au 18 septembre, l Aurar a organisé une semaine consacrée à la télémédecine pour ses équipes médicales et paramédicales. Dans ce cadre,

Plus en détail

DISPOSITIFS MEDICAUX : Communication et Innovation

DISPOSITIFS MEDICAUX : Communication et Innovation DISPOSITIFS MEDICAUX : Communication et Innovation Odile Corbin, Directeur général du SNITEM L Industrie des TIC appliquées au domaine de la santé et de l autonomie 1 er décembre 2009 Copyright 2009 -

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente

Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente TEMOIGNAGES Le PMU a choisi IZZILI ainsi que le Cloud IBM pour son extranet d animation et de pilotage commerciale de son réseau de plus de 12 000 points de vente CONTEXTE Le PMU est le 1er opérateur de

Plus en détail

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015 Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS 17 septembre 2015 Sur le contexte général Une politique volontariste de soutien à l innovation

Plus en détail

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé

PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé PAACO La Plateforme Aquitaine d Aide à la COmmunication en santé GCS TSA - ENRS Aquitaine Journée E-santé - 27 septembre 2013 SOMMAIRE C est quoi? Le projet L outil Les usages Ses atouts PAACO Plateforme

Plus en détail

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013 Orange Healthcare tic & santé Orange Healthcare -2013 2 Orange Healthcare les enjeux de l hôpital et des systèmes de santé d aujourd hui être plus efficace intégrer l innovation médicale plus rapidement

Plus en détail

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG

Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension. Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Système d Information des réseaux de santé Eléments de compréhension Auteur : Isabelle LE ROUX Bruno XOUAL Laureen WELSCHBILLIG Positionnement des acteurs ARS pilotage stratégique Stratégie de santé régionale

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

Le nouveau tableau de bord de gestion

Le nouveau tableau de bord de gestion Formation Rencontre thématique CTC Conseil 2013 Le nouveau tableau de bord de gestion Contrôler Décider Communiquer CTC Conseil a été créé en 1992, à l initiative de Claude CHEZAUD, son Directeur Général,

Plus en détail

Un vent innovant souffle sur l événementiel. La 1ère plateforme web d organisation d événements

Un vent innovant souffle sur l événementiel. La 1ère plateforme web d organisation d événements COMMUNIQUÉ DE PRESSE Un vent innovant souffle sur l événementiel À l heure de la désintermédiation, 80 % des entreprises organisent elles-mêmes leurs propres événements professionnels. Les Co-fondateurs,

Plus en détail

= Meilleure coordination des soins

= Meilleure coordination des soins Intérêts pour l Assurance Maladie Rationalisation des soins Maitrise des dépenses de santé Intérêts pour le corps médical Meilleur suivi du patient Connaissance des antécédents du patient Connaissance

Plus en détail

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS NUMERIQUE & INFORMATIQUE Les établissements publics rencontrent les PME 7 JUILLET 2014 1 ère édition Centre de conférences Pierre Mendès-France 139, rue de Bercy

Plus en détail

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» :

Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : 1 Association à but non lucratif créée en 2004, MEDeTIC est agréée Entreprise Solidaire et a le statut «Jeune Entreprise Innovante» : Recherche et Développement dans le domaine de l utilisation des Nouvelles

Plus en détail

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les

Carbet des aidants. Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées. Dossier de presse. sur les Carbet des aidants sur les Technologies d aide à l autonomie des personnes âgées Dossier de presse Le réseau Gérontologie-Alzheimer organise, le 16 novembre 2013 à l Auditorium de la Mairie de Rémire-Montjoly,

Plus en détail

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie

Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie APPEL À PROJETS Prix AGIRC et ARRCO Faciliter l accès aux soins des personnes handicapées vieillissantes pour favoriser l autonomie en partenariat avec le Comité national Coordination Action Handicap (CCAH)

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux Espace Numérique Régional de Santé Son contenu & ses enjeux Eléments de contexte Institut Paoli Calmettes - 10 Juin 2010 Présentation de Jean-Yves Robin, directeur général de l'asip Santé du 19/01/2010

Plus en détail

GCS e-santé Bourgogne

GCS e-santé Bourgogne GCS e-santé Bourgogne Collège des Urgentistes de Bourgogne 09/03/2010 GCS e-santé Bourgogne - Présentation de la convention constitutive - Thèmes de travail GCS - Accueil du RUB dans nos locaux Convention

Plus en détail

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr

Pour tout complément d informations sur le GCS Esanté : www.esante-poitou-charentes.fr FICHE DE POSTE Administrateur ROR Le GCS Esanté Poitou-Charentes Le GCS Esanté Poitou-Charentes rassemble les établissements publics et privés de santé, ainsi que la plupart des professionnels de santé

Plus en détail

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR

HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR HÔPITAUX CIVILS DE COLMAR PROJET D ÉTABLISSEMENT 2013 2018 TOME 4 AUTRES PROJETS PROJET Qualité - Gestion des Risques 2013-2018 Novembre 2014 SOMMAIRE ORIENTATION! PROPOSER DES SOINS ET DES PRESTATIONS

Plus en détail

P atients S anté T erritoires

P atients S anté T erritoires H ôpital P atients S anté T erritoires L exercice regroupé dans les services de santé Une action coordonnée des professionnels en faveur des patients De plus en plus de professionnels de santé ont depuis

Plus en détail

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients!

BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! BIG DATA PARIS Révolutionnez votre gestion des Données Patients! 20-21 mars 2012 Cité Internationale universitaire Paris Présentation d un projet opérationnel : Région sans Film Imagerie Médicale Partagée

Plus en détail

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients

L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients L utilisation d un réseau social pour améliorer la prise en charge de vos patients 2 Un réseau social pour améliorer la prise en charge des patients. MeltingDoc valorise les compétences des médecins et

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH

Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Quelle valorisation pour l acte de santé publique en pharmacie d officine Le point de vue syndical Marie Josée Augé-Caumon Présidente du CPOPH Missions, nouvelles missions, nouveaux rôles du pharmacien

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 7 400 emplois dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 350 M * d achats confiés aux entreprises

Plus en détail

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4

Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire de santé n 4 Code direction : DSQP Pôle émetteur : Appui à la Performance et Gestion du Risque Note d information aux participants du séminaire territorial «Améliorer le parcours des personnes âgées» sur le territoire

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Développement des sites internet publics

Développement des sites internet publics Premier ministre Ministère de la fonction publique et de la réforme de l Etat 22 décembre 2000 Note n 008748 Développement des sites internet publics dossier suivi par Annie Henrion Tél. 01.42.75.80.79

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

Seul le prononcé fait foi

Seul le prononcé fait foi Intervention de Marisol Touraine Ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes Remise du rapport du Conseil national du numérique Mardi 13 octobre 2015 Monsieur le Président, Benoît

Plus en détail

Un nouvel espace de co-working Contact presse

Un nouvel espace de co-working Contact presse Un nouvel espace de co-working Contact presse Corine BUSSON BENHAMMOU Responsable des relations presse Ville d Angers/Angers Loire Métropole 02 41 05 40 33 / corine.busson benhammou@ville.angers.fr 1 Depuis

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

/// TITRE DE LA PRESENTATION [Calibri-Gras-16] Une e-santé de confiance au service des patients et des acteurs de santé

/// TITRE DE LA PRESENTATION [Calibri-Gras-16] Une e-santé de confiance au service des patients et des acteurs de santé /// TITRE DE LA PRESENTATION [Calibri-Gras-16] Une e-santé de confiance au service des patients et des acteurs de santé /// TITRE DE LA PRESENTATION [Calibri-Gras-16] Le Groupe La Poste Un acteur de proximité

Plus en détail

Orange Healthcare vers un système de santé connecté

Orange Healthcare vers un système de santé connecté Orange Healthcare vers un système de santé connecté Orange est conscient que les grands établissements de santé doivent évoluer pour améliorer la prise en charge des patients, coordonner l ensemble des

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40

ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 DOSSIER DE PRESSE Le Service Formation Continue de l Université de Strasbourg, ARCHITECTE DE COMPÉTENCES E-LEARNING EXPO DU 24 AU 26 MARS 2015 À PARIS - PORTE DE VERSAILLES PAVILLON 4.1-4.2 STAND F40 LE

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire

CONCOURS PHOTOS. Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire CONCOURS PHOTOS Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Photographier le travail dans l'économie sociale et solidaire Partenaires historiques du secteur de l économie sociale en protection

Plus en détail

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Commissaire général à l investissement,

Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Commissaire général à l investissement, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur le Commissaire général à l investissement, Considérant la cohérence de leur projet avec les enjeux économiques et sociaux de la Région les représentants de l Etat,

Plus en détail

Saint-Pierre et Miquelon, un morceau de France. Saint-Pierre et Miquelon, un territoire isolé au sein d un environnement canadien

Saint-Pierre et Miquelon, un morceau de France. Saint-Pierre et Miquelon, un territoire isolé au sein d un environnement canadien A la faveur du déploiement de la télémédecine sur l archipel de Saint-Pierre et Miquelon, le Centre Hospitalier François Dunan (CHFD), garant de la mise en œuvre des soins spécialisés, ouvre de nouvelles

Plus en détail

Retour d expérience PPI & Partenariat d Innovation

Retour d expérience PPI & Partenariat d Innovation Retour d expérience PPI & Partenariat d Innovation Atelier sur les achats innovants 21 Septembre 2015 Charles-Edouard ESCURAT Directeur Adjoint 1 3 niveaux d action REGIONAL NATIONAL EUROPEEN Campagnes

Plus en détail

La télémédecine en action

La télémédecine en action La télémédecine en action Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine Déploiement technique : Urbanisation et infrastructure ANAP Jeudi 10 mai 2012 Bruno Grossin ASIP Santé Recommandations

Plus en détail

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1

Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe Santé, Caisse Nationale RSI. Centre d analyse stratégique 10 mai 2010 1 Quel rôle peuvent jouer les régimes d assurance maladie pour amener l individu à avoir une gestion active de son capital santé : l exemple du Parcours Prévention au RSI Stéphanie DESCHAUME Directrice adjointe

Plus en détail

Basse - Normandie. Hypothèses, Indicateurs et Démarche d évaluation médico économique

Basse - Normandie. Hypothèses, Indicateurs et Démarche d évaluation médico économique Basse - Normandie Hypothèses, Indicateurs et Démarche d évaluation médico économique Projets CICAT & TELAP «Suivi des plaies» Présentation réalisée par Dr JP Blanchère ARS de Basse Normandie Directeur

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin.

L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. L expertise Clever Age dont vous avez besoin, quand vous en avez besoin. Sommaire 1. POURQUOI? La transformation digitale des entreprises et des administrations est devenue une nécessité que nul ne peut

Plus en détail