Chapitre 2 La monnaie et l inflation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 2 La monnaie et l inflation"

Transcription

1 Chapitre 2 La monnaie et l inflation 1 1. Pourquoi les prix augmentent-ils? 2. Section 1. La monnaie: Définition 3. Quelle politique économique peut-on mettre en place pour lutter contre l inflation? janv-90 oct-92 juil-95 avr-98 janv-01 oct-03 juil-06 mars Les fonctions de la monnaie ˆ Comment définir la monnaie? ˆ ˆ Elle a trois fonctions principales 1. La monnaie permet de L inflation limite cette capacité de transfert: Si les prix augmentent, le pouvoir d achat de cette monnaie diminue. 4 Figure 1: Evolution du niveau général des prix en France

2 En microéconomie: les décisions prises par les agents sont fondées sur les prix relatifs Elle permet d exprimer L ensemble des prix, les dettes et créances, sont alors exprimés en monnaie 3. La monnaie permet de réaliser des achats et de solder des dettes Les biens s échangent contre de la monnaie on parle souvent la monnaie a cours légal: la loi impose le pouvoir libératoire 1.2 Les différents types de monnaie ˆ Plusieurs actifs peuvent remplir ces trois fonctions de la monnaie 1. Utilisée par les sociétés traditionnelles, ou moins développées. Un bien 2. Utilisée par les sociétés contemporaines Un actif dépourvu de toute valeur intrinsèque 6 8 ˆ Les avantages de la monnaie: le contre exemple d une économie de troc Dans une économie de troc Premier problème: chaque bien doit avoir un prix relatif avec chaque autre bien Second problème: l échange exige la double coïncidence des besoins Elle est acceptée comme moyen de paiement par ce que l État lui confère cours légal Repose néanmoins sur La monnaie divisionnaire (pièces), la monnaie scripturale (chèques, dépôts en banque), et la monnaie électronique La monnaie rend possible

3 L évolution de la monnaie fiduciaire ˆ Historiquement les agents utilisent de l or. Pb: (vérifier la quantité de monnaie fournie) et risque de vol ˆ L État: fournit des pièces dont il certifie le contenu en or ˆ Emission publique de certificats de dépôts: convertibles immédiatement en or ˆ Table 1: Agrégats monétaires Mld euro M1 Pièces+dépots à vue % M2-M1 Compte d épargne % M3-M2 dépôts à terme % BCE. Décembre 2007 ˆ Aux Etats-Unis, L agrégat L représentait 460 milliards de dollars en 1998 ˆ Pour une population de 205 millions d habitants 2240 dollars par habitant ˆ Une partie des pièces et billets et détenue à l étranger ˆ Le reste est dans l économie informelle Comment mesurer la quantité de monnaie? ˆ Lorsque la monnaie revêt diverses formes, Section 2. L offre de monnaie ˆ La facilité avec laquelle la monnaie peut-être utilisée pour procéder à des transactions est appelée liquidité ˆ On définit différentes mesures de la quantité de monnaie par liquidité décroissante 1. L = 2. M1= 3. M2= 4. M3=

4 2.1 L offre de monnaie ˆ On note M s ˆ On appelle offre de monnaie la quantité de monnaie disponible dans l économie ˆ En Europe et aux USA la politique monétaire est 13 ˆ Quand elle vend des titres, elle collecte de la monnaie en circulation auprès des banques de second rang et réduit la quantité de monnaie en circulation ˆ La politique monétaire est l activité de la Banque centrale ˆ Les interventions sur l open market constituent le principal instrument de la politique monétaire. 15 ˆ La création de monnaie est un processus complexe dans lequel interviennent la banque centrale et les banques de second rang (banques commerciales) La création monétaire par la banque centrale ˆ Le marché monétaire: ˆ Sur ce marché sont échangés des obligations d État et des bons du Trésor. ˆ Ces titres sont échangés contre de la monnaie scripturale créée par la banque centrale. ˆ Quand la banque centrale achète des titres sur le marché monétaire. 2.3 La création monétaire par les banques de second rang ˆ Si un individu vend des titres et fait inscrire le produit de la vente sur son compte courant, ˆ Si un individu souscrit un emprunt, la banque inscrit une somme d argent sur son compte à vue en contrepartie d une reconnaissance de dette: ˆ Comment la banque centrale peut-elle contrôler dans ce cas l offre de monnaie? ˆ Le système bancaire est hiérarchisé: ˆ Les dépôts des banques commerciales sur leurs comptes auprès de la banque centrale+pièces et billets en circulation=monnaie banque centrale ou base monétaire.

5 17 19 La création monétaire dans les systèmes de reserves fractionnaires ˆ Supposons que les banques doivent garder en réserve 10% des dépôts ˆ Un exemple: Mr 1 dépose 1000 dans la banque A ˆ Elle peut prêter 900 à Mr2, celui-ci va acheter des biens à Mr3 pour cette valeur ˆ Le compte de Mr3 est crédité de 900 dans la banque C, celle-ci peut prêter 810 ˆ La banque C peut prêter 810 0, 9 = 729, et ainsi de suite ˆ Au final l offre totale de monnaie a augmenté de /0.1 = ˆ Dans un système de réserves obligatoires de p pourcent, l offre de monnaie aura augmenté au maximum de /p ˆ Pour se procurer de la monnaie banque centrale, les banques commerciales peuvent emprunter: ˆ On appelle multiplicateur monétaire le rapport entre la variation des réserves et la variation des dépôts ˆ Les banques de second rang ont des besoins en monnaie banque centrale Pour faire face aux retraits des agents qui détiennent des comptes à vue chez elles Quand un commerçant affilié à la banque A encaisse un chèque d un client affilié à la banque B, la banque B doit verser le montant correspondant à la banque A. 2.4 Le contrôle de la création monétaire par la banque centrale ˆ Elle contrôle l offre de monnaie de trois façons 1. La politique d open market: 2. La politique de réserves obligatoires: 3. La politique de taux d escompte:

6 21 23 ˆ Au final, on fait l hypothèse que l offre de monnaie est exogène (ie: contrôlée par la banque centrale) ˆ Premier problème La banque centrale ne contrôle pas la manière dont les ménages répartissent 3.1 L équation quantitative de la monnaie ˆ Réponse: le nombre d unités monétaires échangées dans l économie est égal MV = P Y Plus de dépôts plus de prêts possibles plus de création monétaire ˆ Second problème Elle ne contrôle pas directement Si les banquiers limitent l accès au crédit, l offre de monnaie diminue sans que la banque centrale ne soit intervenue ˆ M= ˆ V= ˆ P= ˆ Y= Section 3. La demande de monnaie ˆ On note ˆ Les agents demandent de la monnaie pour pouvoir financer des transactions ˆ Quel est le lien entre les quantités de monnaie demandées et la valeur des transactions réalisées? ˆ PY représente le nombre d euros échangés dans les transactions au cours d une période donnée ˆ C est également ˆ L équation indique simplement que ˆ La vitesse de circulation de la monnaie dans les transactions Elle est égale à Elle mesure la fréquence à laquelle la monnaie circule dans l économie Elle mesure

7 ˆ Exemple La valeur des transactions réalisée est de 30 euros en un an La quantité de monnaie en circulation de 10 euros En moyenne, ˆ Cette équation est une identité: elle est toujours vérifiée et vraie par définition ˆ Conséquence: La demande de monnaie et l équation quantitative ˆ La quantité de monnaie en circulation sert à financer les transactions ˆ Elle va donc dépendre du volume des transactions qui doit être réalisé. ˆ La quantité de monnaie que souhaitent détenir les agents est proportionnelle aux transactions M d = kp Y ˆ C est une fonction ˆ C est une fonction croissante du niveau des prix (P) ˆ C est une fonction 27 ˆ L équation quantitative de la monnaie dit qu une augmentation de l offre de monnaie doit obligatoirement se refléter soit dans soit dans soit dans 26 ˆ En termes réels ˆ On aboutit alors à la fonction de demande d encaisses réelles des agents ˆ k désigne ˆ M/P désigne 28

8 La vitesse de circulation de la monnaie ˆ Les encaisses réelles représentent ˆ Les encaisses réelles que souhaitent détenir les agents sont proportionnelles à leur revenu réel ˆ Dans la suite, on va supposer que c est-à-dire donc si l offre de monnaie est égale à la demande, ˆ On peut s interroger sur les déterminants de la vitesse de circulation et son lien avec la fonction de demande ˆ Si la demande de monnaie M d P = M s P ky = Y V ˆ La vitesse de circulation est une fonction inverse du paramètre k qui détermine la demande de monnaie. Figure 2: Vitesse de circulation de la monnaie, quantité de monnaie et PIB nominal

9 33 35 ˆ Le PIB nominal (PY) a considérablement augmenté sur la période, ainsi que la quantité de monnaie en circulation (M) ˆ Le ratio: 3.4 L équilibre sur le marché de la monnaie ˆ L équilibre sur le marché de la monnaie: ˆ C est niveau des prix (P) qui s ajuste pour équilibrer l offre et la demande de monnaie ˆ La demande de monnaie est une fonction ˆ Dans la réalité certains changements de l environnement économique peuvent entraîner des changements dans la fonction de demande de monnaie ˆ L hypothèse de stabilité de la demande de monnaie reste une bonne approximation ˆ Empiriquement, la vitesse de circulation de M4 est à peu près stable même si 1/P Offre de monnaie Quantité de monnaie Demande de monnaie Figure 3: Équilibre sur le marché de la monnaie

10 Variation de l offre de monnaie et variation des prix ˆ On définit l inflation comme ˆ Que se passe-t-il quand la banque centrale modifie son offre de monnaie? ˆ Petit rappel mathématique Si Z = X Y alors: % Z % X + % Y Si Z = X/Y alors: % Z % X % Y Si Z = X α alors: % Z α% X ˆ Que se passe-t-il si la banque centrale modifie son offre de monnaie? ˆ Grâce à l équation quantitative de la monnaie on peut écrire ˆ Les facteurs de production et la fonction de production, déterminent ˆ La quantité de monnaie offerte M et la fonction de demande de monnaie fixent ˆ Le niveau des prix est alors égal ˆ La capacité productive d une économie détermine ˆ Comme V est constante, MV ˆ Donc PY augmente ˆ Si Y est fixe, P doit augmenter proportionnellement à M ˆ Le niveau des prix est % M + % V % P + % Y ˆ La quantité de monnaie détermine ˆ Le déflateur du PIB est le rapport

11 41 43 ˆ Que se passe-t-il si ˆ Si la vitesse de circulation est constante et le PIB réel augmente alors Offre de monnaie 1/P Demande de monnaie ˆ Le taux d inflation est la différence entre Quantité de monnaie Figure 4: Augmentation de l offre de monnaie et inflation ˆ L augmentation de l offre de monnaie diminue la valeur de la monnaie. Section 4. L inflation et les taux d intérêt ˆ Ce qui signifie une augmentation du niveau général des prix, donc l inflation. ˆ Milton Friedman: L inflation est toujours et partout un phénomène monétaire ˆ La théorie quantitative de la monnaie établit que

12 Les deux taux d intérêt: réel et nominal 4.2 L effet Fisher ˆ Quelle relation peut-on établir entre ˆ En réaménageant l équation ˆ On va calculer le rendement réel d un placement en présence d inflation Ex: Je dépose une somme d argent de M sur un livret à la banque Ce livret rapporte ˆ L évolution du taux d intérêt nominal dépend de Un an après la quantité de monnaie dont je dispose est de l évolution Puis-je acheter i% de biens supplémentaires? Non, Donc un an après donc je pourrai seulement acheter 46 l évolution ˆ Le taux d intérêt réel est déterminé sur ˆ Le taux d inflation est déterminé par ˆ La théorie quantitative de la monnaie et l équation de Fisher: ˆ Comment l augmentation de la masse monétaire affecte 48 ˆ Terminologie le taux d intérêt nominal désigne le taux d intérêt réel désigne ˆ On a où i est le taux d intérêt nominal, r le taux d intérêt réel et π le taux d inflation Figure 5: Taux d intérêt nominal et inflation

13 4.3 Les deux taux d intérêt réels: ex ante et expost ˆ Quand les agents prêtent ou empruntent, ils ne connaissent que le taux d intérêt nominal. ˆ Ils ne connaissent pas ˆ Seul compte Pour évaluer le taux d intérêt réel correspondant à un taux d intérêt nominal donné, les agents forment des anticipations d inflation ˆ On note: π π e 49 ˆ Quel taux d inflation (effectif ou anticipé) affecte le taux d intérêt nominal dans l effet Fisher? le taux d intérêt nominal ne peut le taux d intérêt nominal s ajuste donc L équation de Fisher doit donc s écrire 51 ˆ On distingue deux taux d intérêt réels: Le taux d intérêt réel exante: c est le taux anticipé par les agents vu leurs prévisions de π le taux d intérêt réel expost: c est le taux d intérêt effectivement réalisé 50 ˆ NB: L inflation courante n est pas pertinente pour évaluer Elle n affecte donc pas Même si l inflation aujourd hui est très élevée, le taux d intérêt nominal pourra être bas si les agents anticipent que l inflation va cesser 52 L inflation aujourd hui influencera apparemment

14 Section 5. Le taux d intérêt nominal et la demande de monnaie ˆ La théorie quantitative de la monnaie: ˆ Le taux d intérêt nominal influence-t-il la demande de monnaie? 53 ˆ Pourquoi détenir de la monnaie alors que son taux de rendement est plus faible? propriété de ˆ Plus le prix de la détention de la monnaie sera élevé et moins Le coût de la détention de la monnaie ˆ Les agents peuvent soit détenir de la monnaie soit détenir le taux de rendement réel le taux de rendement réel ˆ Le coût d opportunité de la monnaie est la différence entre le taux de rendement des autres actifs et le taux de rendement de la monnaie L offre de monnaie future et les prix courants ˆ Quels sont les liens entre 1. L offre et la demande de monnaie déterminent 2. Le taux d inflation influence 3. Le taux d intérêt nominal a un effet sur la demande de monnaie 56

15 57 59 Section 6. Les coûts sociaux de l inflation ˆ L utilisation des politiques de gestion de la demande ont pour inconvénient ˆ Quel est le coût réel de l inflation? Figure 6: La liaison entre monnaie prix et taux d intérêt ˆ En remplaçant l équation de Fisher dans la fonction de demande de monnaie, on trouve ˆ La détermination du niveau des prix est plus complexe toutes choses égales par ailleurs, une offre de monnaie plus importante entraîne les prix dépendent aussi de l inflation anticipée l inflation anticipée dépend les prix d aujourd hui dépendent de l offre de monnaie aujourd hui et de Figure 7: Evolution du taux d inflation en France

16 Coûts de l inflation anticipée ˆ Coûts de liquidation l inflation élevée les agents détiennent leur richesse sous la forme d actifs les ventes de la firme seront plus élevées en fin de période qu en début de période la rentabilité de la firme ne sera pas il faut qu ils liquident ces actifs fréquemment le fait de liquider ces actifs est Ex: métaphore des coûts de chaussures qui s usent sur le trajet de la banque ˆ Coûts de catalogue (coûts de menu) On a supposé que Dans la réalité il faut réimprimer les menus... ˆ Distorsion dans les prix relatifs si le fait de changer les prix est coûteux pour certaines firmes, Ex: une firme de vente par correspondance imprime son catalogue à chaque début d année entre deux changements de prix ponctuels, ˆ Inflation et fiscalité l inflation entraîne les plus values sur les valeurs mobilières sont en général soumises à ˆ l inflation complique l élaboration de plan d épargne et de consommation individuels épargner une somme fixe

17 Coûts de l inflation non anticipée ˆ L inflation non anticipée conduit à ˆ Ex1: Prêteur et emprunteur si l inflation est mal anticipée, le taux d intérêt réel est différent expost et exante si l inflation est plus élevée que prévu, les prêteurs reçoivent (et les emprunteurs payent) ˆ Ex2: Employé - employeur les salaires sont réévalués de façon peu fréquente (annuelle) les salaires fixés si l inflation est plus élevée que prévu, le salaire réel perçu par les employés (payé par l employeur) est si l inflation est plus faible que prévu, le salaire réel perçu par les employés (payé par l employeur) est ˆ Solution possible: indexer les contrats sur l inflation effective pour éviter 66 Conclusion: la dichotomie classique? ˆ Jusqu à maintenant nous avons étudié deux types de variables macroéconomiques Les variables réelles: Les variables nominales: ˆ Cette dichotomie: la dichotomie classique les quantités échangées et l équilibre économique la monnaie n influence pas les variables réelles, mais juste les variables nominales On parle de Hypothèse plus raisonnable ˆ Dans la réalité ce n est pas le cas parce que 68

2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire à l inflation.

2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire à l inflation. Thème 6 Monnaie et prix Questions Vrai ou Faux 1. La monnaie et la richesse sont des synonymes. 2. La monnaie possède trois rôles principaux : c est un moyen d échange, une unité de compte et un échappatoire

Plus en détail

Rappels de macro-économie. La monnaie et le crédit

Rappels de macro-économie. La monnaie et le crédit Rappels de macro-économie La monnaie et le crédit Les différents types de monnaie La monnaie fiduciaire : pièces et billets : M1 La monnaie scripturale : avoirs bancaires M2 La masse monétaire : M = M1

Plus en détail

LE MARCHE DE LA MONNAIE

LE MARCHE DE LA MONNAIE LE MARCHE DE LA MONNAIE 1 Monnaie : Formes et Fonctions 2 La Création de Monnaie 3 La Banque Centrale 4 Théories Economiques et Monnaie 5 L Inflation 1 1 La monnaie : formes et fonctions Monnaie = ensemble

Plus en détail

2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les

2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les 2- LA MONNAIE DANS L ECHANGE 2-1 FONCTIONS ET QUALITES DE LA MONNAIE Analyser les effets de la quantité et de la qualité de la monnaie sur les décisions des agents économiques. La monnaie joue un rôle

Plus en détail

Les institutions financières : Première partie : La monnaie

Les institutions financières : Première partie : La monnaie Les institutions financières : Première partie : La monnaie 1. La monnaie : Définition. La monnaie (ou la masse monétaire) est l ensemble des moyens de payements dont disposent les agents économiques pour

Plus en détail

1 Les fonctions et les formes de la monnaie

1 Les fonctions et les formes de la monnaie 1 Les fonctions et les formes de la monnaie A. Les fonctions de la monnaie 1 Quels sont les effets du troc? a. il permet d accélérer les échanges b. il ralentit les échanges c. il peut permettre l accès

Plus en détail

Economie monétaire internationale

Economie monétaire internationale Economie monétaire internationale Olivier Lamotte ESG2 Octobre-Décembre 2007 Pourquoi étudier la monnaie? La monnaie joue un rôle important dans la production des fluctuations économiques. Ex.: relation

Plus en détail

La monnaie au sens large recouvre ainsi des actifs dont le degré de liquidité est variable :

La monnaie au sens large recouvre ainsi des actifs dont le degré de liquidité est variable : CHAPITRE 2 LA MONNAIE DANS L ECHANGE SYNTHESE SCHEMATIQUE DEFINITIONS Un actif est un élément du patrimoine ayant une valeur économique positive. Des biens aussi variés qu une maison, une voiture, une

Plus en détail

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie

IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle. La monnaie IFFP Institut fédéral des hautes études en formation professionnelle La monnaie : INTRODUCTION 22.01.2010, Lausanne 8h45 12h 12h45 16h David Maradan, chargé de cours UNIGE et HEG-Genève; Directeur Ecosys

Plus en détail

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier

Séance 9. Vue d ensemble du système financier. 1- Fonctions du système financier Séance 9 Vue d ensemble du système financier 1- Fonctions du système financier Fonction : transférer des fonds des agents économiques : intermédiaire entre les agnets à besoin de financement (emprunteur)

Plus en détail

La monnaie. La monnaie. 1. Comment mesurer la masse monétaire? Les agrégats monétaires en France

La monnaie. La monnaie. 1. Comment mesurer la masse monétaire? Les agrégats monétaires en France La monnaie Offre et demande de monnaie Financement de l économie La monnaie 1. La masse monétaire: mesure 2. La création monétaire o le multiplicateur monétaire 3. Le rôle de la monnaie sur l économie

Plus en détail

Pourquoi avons-nous besoin de la monnaie? Aurélien Eyquem, ENS Lyon Université Ouverte 2011-2012

Pourquoi avons-nous besoin de la monnaie? Aurélien Eyquem, ENS Lyon Université Ouverte 2011-2012 Pourquoi avons-nous besoin de la monnaie? Aurélien Eyquem, ENS Lyon Université Ouverte 2011-2012 Introduction Pourquoi a-t-on besoin de la monnaie? Quelles sont les grandes questions que pose l'économie

Plus en détail

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma.

Introduction. Le système financier Marocain. Ministère de l'économie et des Finances. Définition : http://www.votreguide.ma. Le système financier Marocain Introduction Définition : -Le système financier comprend les institutions financières, les marchés financiers et l ensemble des règlements qui régissent la circulation de

Plus en détail

CAUSES RÉELLES DE LA DETTE PUBLIQUE. ou comment les intérêts payés sur la dette nourrissent la dette

CAUSES RÉELLES DE LA DETTE PUBLIQUE. ou comment les intérêts payés sur la dette nourrissent la dette CAUSES RÉELLES DE LA DETTE PUBLIQUE ou comment les intérêts payés sur la dette nourrissent la dette Explications préalables Il y a quelques années nous avions demandé à l INSEE de nous fournir le montant

Plus en détail

Comprendre la dette publique en quelques minutes

Comprendre la dette publique en quelques minutes http://www.youtube.com/watch?v=aayyp_zewte Comprendre la dette publique en quelques minutes Depuis plusieurs décennies, la dette publique à laquelle sont confrontés des pays développés n a cessé de croitre

Plus en détail

Monnaie et Inflation YVES GUILLOTIN

Monnaie et Inflation YVES GUILLOTIN Monnaie et Inflation YVES GUILLOTIN Table des matières Introduction 5 I - La monnaie 7 A. Qu'est ce que la monnaie?...7 B. La quantité de monnaie en France en 2013...7 C. La création de monnaie...8 II

Plus en détail

Monnaie, taux d intérêt et taux de change

Monnaie, taux d intérêt et taux de change Monnaie, taux d intérêt et taux de change Le taux de change dépend de deux facteurs: - l intérêt des dépôts en devises - le taux de change futur anticipé Pour comprendre comment sont déterminés les taux

Plus en détail

CHAPITRE 2 LA MONNAIE

CHAPITRE 2 LA MONNAIE CHAPITRE 2 LA MONNAIE L économie de troc est une économie dont l échange est simple, elle montre vite ses limites car elle a du mal à donner une valeur à un bien, elle oblige le déplacement de deux échangistes

Plus en détail

La monnaie et les prix

La monnaie et les prix La monnaie et les prix Le long terme et les variables nominales ECO 2400 Université du Québec à Montréal Germain Belzile et Département des sciences économiques 2 Qu est-ce que la monnaie? La monnaie a

Plus en détail

POURQUOI LES PRIX AUGMENTENT-ILS? Nathalie Janson Professeur Associé RBS njn@rouenbs.fr

POURQUOI LES PRIX AUGMENTENT-ILS? Nathalie Janson Professeur Associé RBS njn@rouenbs.fr POURQUOI LES PRIX AUGMENTENT-ILS? Nathalie Janson Professeur Associé RBS njn@rouenbs.fr Les prix augmentent: une bonne nouvelle? Dans le contexte actuel il semble que l augmentation des prix soit perçue

Plus en détail

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be

Macroéconomie. Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Catherine Fuss Banque Nationale de Belgique catherine.fuss@nbb.be Macroéconomie Monnaie Fonction de la monnaie Moyen de paiement: troc incompatible avec une forte division du travail acceptation

Plus en détail

Concrètement, avec une augmentation significative des volumes traités, le marché gagne encore en profondeur.

Concrètement, avec une augmentation significative des volumes traités, le marché gagne encore en profondeur. Investir sur les taux et les obligations Définition Le marché des taux d intérêts aussi connu sous le nom de «marché de la dette» est le marché le plus important en termes de volumes puisqu il s y échange

Plus en détail

12. Le système monétaire

12. Le système monétaire 12. Le système monétaire Le rôle de la monnaie est fondamental. Imaginez une situation où aucun moyen de paiement ne ferait l unanimité : - Economie de «troc». - On échange des biens et services contre

Plus en détail

Banques, crédit et système bancaire Questions. Document 2. Questions

Banques, crédit et système bancaire Questions. Document 2. Questions Création monétaire et systèmes bancaire et monétaire Module 1 Corrigé Liens avec les programmes de SES (1 ère ) Liens avec les programmes de STG (T ale ) Banque et création monétaire La création monétaire

Plus en détail

La monnaie et le financement

La monnaie et le financement La monnaie et le financement Trouvez des questions permettant de répondre aux paragraphes proposés. Cet exercice doit vous permettre de mieux mémoriser le cours mais aussi de travailler les consignes.

Plus en détail

Université François-Rabelais Droit - Economie - Sciences Sociales

Université François-Rabelais Droit - Economie - Sciences Sociales Université François-Rabelais Droit - Economie - Sciences Sociales Tours Année universitaire : 205-206 Session : galop d essai du er semestre Année d étude : Licence première année Sciences Economiques

Plus en détail

CHAPITRE 4 - Monnaie, financement de l économie et politique monétaire MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE

CHAPITRE 4 - Monnaie, financement de l économie et politique monétaire MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE Chapitre 4 MONNAIE, FINANCEMENT DE L'ECONOMIE ET POLITIQUE MONETAIRE SECTION 1 : Qu'est ce que la monnaie? I Definition Deux definitions sont communement admises : - La monnaie est définie comme l ensemble

Plus en détail

La monnaie Numéraire (base monétaire) 1 = Pièces de monnaie + Billets

La monnaie Numéraire (base monétaire) 1 = Pièces de monnaie + Billets La monnaie Numéraire (base monétaire) 1 = Pièces de monnaie + Billets La monnaie scripturale (deposit money) est la monnaie qui a une existence totalement immatérielle, c est-à-dire qu elle n a pas de

Plus en détail

Chapitre 7. L Offre agrégée et la demande agrégée. Objectifs. Objectif: Expliquer les déterminants de l offre agrégée.

Chapitre 7. L Offre agrégée et la demande agrégée. Objectifs. Objectif: Expliquer les déterminants de l offre agrégée. Chapitre 7 L Offre et la demande Objectifs Expliquer les déterminants de l offre Expliquer les déterminants de la demande Expliquer l équilibre macroéconomique 1 2 Objectifs (suite) Expliquer les effets

Plus en détail

Chapitre 7 : La monnaie

Chapitre 7 : La monnaie Chapitre 7 : La monnaie La monnaie est constituée de l ensemble des moyens de paiement dont disposent les agents économiques pour régler leurs transactions. C est l actif le plus liquide qui soit car elle

Plus en détail

Mathématiques Financières Exercices

Mathématiques Financières Exercices Mathématiques Financières Exercices Licence 2, 2015-16 - Université Paris 8 J.CORIS & C.FISCHLER & S.GOUTTE 1 TD 1 : Suites numériques et somme de suites Exercice 1. Pour chacune des suites ci-dessous,

Plus en détail

Moyens de paiement utilisés par agents économiques non financiers. Payer des dettes suites à des transactions commerciales

Moyens de paiement utilisés par agents économiques non financiers. Payer des dettes suites à des transactions commerciales Monnaie et Création monétaire (Mai 2009) Définition Fonctions Formes Quoi? : Moyens de paiement utilisés par agents économiques non financiers Pourquoi? : Payer des dettes suites à des transactions commerciales

Plus en détail

TD N 11 LA CREATION MONETAIRE

TD N 11 LA CREATION MONETAIRE TD N 11 LA CREATION MONETAIRE Objectifs : à partir des exercices proposés, comprendre comment les banques de second rang créent de la monnaie, les risques qu'elles prennent dans cette création et le rôle

Plus en détail

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier

Macroéconomie 3. Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements. Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Macroéconomie 3 Chapitre 1 Macroéconomie ouverte: indicateurs et balance des paiements Licence 2 Économie, Semestre 4 Université de Montpellier Année Universitaire 2015-2016 /53 2/53 Introduction L ouverture

Plus en détail

Mathématiques financières

Mathématiques financières Mathématiques financières 1 Licence 3 Gestion ESDHEM PARIS 2015 Sabrina CHIKH Déroulé 2 n 16H n 4 séances de 4 heures, 4 thèmes n Cours / applications n Evaluation : un contrôle continu à chaque séance

Plus en détail

Economie monétaire internationale

Economie monétaire internationale Economie monétaire internationale Olivier Lamotte ESG2 Octobre-Décembre 2007 Pourquoi étudier la monnaie? La monnaie joue un rôle important dans la production des fluctuations économiques. Ex.: relation

Plus en détail

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE)

QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) QUESTIONS SUR LA POLITIQUE MONÉTAIRE CANADIENNE (PREMIÈRE PARTIE) 1. En temps normal, lorsque le taux d intérêt à un jour s approche du taux d escompte, la Banque du Canada: a) retire des fonds déposés

Plus en détail

Le fi nancement de l économie

Le fi nancement de l économie Le fi nancement de l économie Fiche 1 Objectif Prérequis Mots-clefs comprendre les mécanismes des marchés dans le financement de l économie. définition de la monnaie et de l économie monétaire. besoin

Plus en détail

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes

Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Chapitre XVII Les déterminants de la balance commerciale et des opérations courantes Le chapitre X consacré à l optique dépenses de la comptabilité nationale nous a donné l occasion de décrire la structure

Plus en détail

TD 3 : Monnaie, inflation, taux d intérêt et prix des actifs financiers

TD 3 : Monnaie, inflation, taux d intérêt et prix des actifs financiers Cours de Olivier Cardi Université de Tours L1 ECO Cours d Introduction à la Macroéconomie Année universitaire 2015-2016 TD 3 : Monnaie, inflation, taux d intérêt et prix des actifs financiers 1 Questions

Plus en détail

MACROÉCONOMIE. Exercices sur la théorie du revenu permanent et sur celle du cycle de vie

MACROÉCONOMIE. Exercices sur la théorie du revenu permanent et sur celle du cycle de vie MACROÉCONOMIE Exercices sur la théorie du revenu permanent et sur celle du cycle de vie 1. (Juin 2001) Un individu à 30 ans de l âge de la retraite sait, avec certitude, qu il lui reste 50 ans à vivre.

Plus en détail

Politique monétaire de la BCE et taux d intérêt directeur négatif

Politique monétaire de la BCE et taux d intérêt directeur négatif Politique monétaire de la BCE et taux d intérêt directeur négatif Le jeudi 10 mars 2016, le Conseil des Gouverneurs de la BCE à francfort/main (ALL) sous la présidence de l italien Mario Draghi a pris

Plus en détail

Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie

Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie Thème 2 : la monnaie et les banques : le carburant de notre économie L activité économique repose sur trois rouages : Monnaie besoins production répartition consommation Échanges Marché 2 «La monnaie n

Plus en détail

La politique monétaire

La politique monétaire Conclusion : Le problème de la neutralité monétaire La politique monétaire Introduction : qui conduit la politique monétaire? I) La dynamique de la création monétaire 1 La notion de masse monétaire 2 Comment

Plus en détail

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS Référence : Agnès DALLOZ Date de dernière mise à jour : 30/07/2004 Etat : Définitif Auteur : Objet du document : Destinataires Agnès DALLOZ Simone SCHARLY Objet de la diffusion

Plus en détail

LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE CHAPITRE 4 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE 4.1 Introduction : Le taux de change est le prix de la monnaie nationale contre une devise étrangère, ce prix peut être fixé par les autorités monétaire dans

Plus en détail

Chapter 4: Monnaie et inflation. On s intéresse au long-terme. On s intéresse aux composants de la demande et l offre de monnaie.

Chapter 4: Monnaie et inflation. On s intéresse au long-terme. On s intéresse aux composants de la demande et l offre de monnaie. Chapter 4: Monnaie et inflation On s intéresse au long-terme. On s intéresse aux composants de la demande et l offre de monnaie. 1 Question: Qu est-ce que la monnaie? Qu est-ce qui caractérise la monnaie?

Plus en détail

Macroéconomie Le Modèle ISLM (Suite)

Macroéconomie Le Modèle ISLM (Suite) Université Paris IX Dauphine UFR Mathématiques de la Décision 2ème année de DEUG MASS Macroéconomie, Cours de C. Hurlin Année 2001/2002 Macroéconomie Le Modèle ISLM (Suite) Sujet 1 - Exercice 1 : Les tableaux

Plus en détail

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné UBCI 2015» Sans recours à l Appel Public à l Epargne

Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné «Emprunt Subordonné UBCI 2015» Sans recours à l Appel Public à l Epargne Emission d un Emprunt Obligataire Subordonné UNION BANCAIRE POUR LE COMMERCE ET L INDUSTRIE Société Anonyme au capital de 100.007.645 Dinars Siège Social : 139, Avenue de la Liberté, 1002-Tunis Registre

Plus en détail

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 )

Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Comment se détermine le taux de change entre deux monnaies? (résumé du cours - le 12 octobre 2015 ) Le taux de change donne le prix des monnaies entre elles. Comment se fixe ce prix? Pourquoi peut- il

Plus en détail

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire

1. Les avantages d un recours à l emprunt obligataire SECTION II : LES AVANTAGES DU RECOURS AU MARCHÉ OBLIGATAIRE Transférer des fonds d une personne à une autre peut sembler relativement simple. Alors pour quelle raison avons-nous besoin d un marché obligataire?

Plus en détail

HAPPY LIFE. Règlement de gestion du fonds d investissement interne happy life AB Global Strategy 60/40

HAPPY LIFE. Règlement de gestion du fonds d investissement interne happy life AB Global Strategy 60/40 1/8 DESCRIPTION Le fonds d investissement interne happy life AB Global (voir l annexe 1) est géré par AXA Belgium, appelée ci-après la compagnie d assurance, dans l intérêt exclusif des souscripteurs et

Plus en détail

Les liaisons dangereuses de la monnaie et de la finance

Les liaisons dangereuses de la monnaie et de la finance Dominique Plihon Alternatives Economiques Hors-série n 105 - avril 2015 Les liaisons dangereuses de la monnaie et de la finance Depuis trois décennies, les marchés financiers connaissent une montée en

Plus en détail

Chapitre VII : Définition et mise en oeuvre de la politique monétaire

Chapitre VII : Définition et mise en oeuvre de la politique monétaire Chapitre VII : Définition et mise en oeuvre de la politique monétaire I. Objectifs et instruments de la politique monétaire A) Les objectifs des politiques économiques Une politique économique = toute

Plus en détail

Contrôle. Consultation CDEC

Contrôle. Consultation CDEC Chapitre 1 : Monnaie et financement de l économie marocaine Financement de l activité économique Financement Direct Financement Indirect Marché financier Marché monétaire Marché hypothécaire Banques Stés.

Plus en détail

A qui profite le logement cher?

A qui profite le logement cher? A qui profite le logement cher? L envolée des loyers et des prix immobiliers a rendu l accès au logement de plus en plus difficile, avec des coûts fixes qui grèvent fortement le pouvoir d achat des locataires.

Plus en détail

Partie 2 : Qui crée la monnaie?

Partie 2 : Qui crée la monnaie? Partie 2 : Qui crée la monnaie? Marché monétaire Masse monétaire Banque centrale Prêteur en dernier ressort Notions clés I. La mesure de la création monétaire : la masse monétaire La masse monétaire n

Plus en détail

THEME 5 : GESTION DE LA TRESORERIE ET RISQUES DE TAUX DE CHANGE

THEME 5 : GESTION DE LA TRESORERIE ET RISQUES DE TAUX DE CHANGE THEME 5 : GESTION DE LA TRESORERIE ET RISQUES DE TAUX DE CHANGE Les entreprises internationalisées comme les multinationales industrielles et commerciales se trouvent exposées au risque de fluctuations

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les obligations Ce document pédagogique ne constitue pas une incitation à investir et n est pas un conseil en investissement. Le Client qui souhaite un conseil en investissement avant

Plus en détail

Chapitre 3 : Le revenu d équilibre

Chapitre 3 : Le revenu d équilibre Chapitre 3 : Le revenu d équilibre - 112 - Dans ce chapitre vous allez : - Distinguer entre la théorie classique et la théorie moderne de l équilibre macroéconomique. - Découvrir l interprétation moderne

Plus en détail

Chapitre IV : La création monétaire

Chapitre IV : La création monétaire Chapitre IV : La création monétaire I. La hausse tendencielle de la masse monétaire hausse tendencielle = augmentation en moyenne Historiquement, il y a eu des contextes où la masse monétaire a pu décroitre

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie

Introduction à la Macroéconomie Introduction à la Macroéconomie Cours donné par Federica Sbergami 2011-2012 Travail Pratique No 4 Correction: Vendredi 26 avril 2013 12h15-14h A. Inflation Exercice 1 En se basant sur l hypothèse des prix

Plus en détail

Chapitre 1 : La monnaie

Chapitre 1 : La monnaie Chapitre 1 : La monnaie - 60 - Dans ce chapitre vous allez : - Découvrir l histoire et le rôle de la monnaie. - Distinguer les différents acteurs et leurs comportements respectifs sur le marché de la monnaie.

Plus en détail

Compte à terme. Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée.

Compte à terme. Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée. Compte à terme Résumé : Le Compte À Terme est un placement contractuel à taux garanti sur une durée prédéterminée. Il ne fait pas partie de l épargne «réglementée». Le Compte À Terme a une échéance contractuelle

Plus en détail

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue.

FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment il évolue. FIN-INTER-02 LES DETERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 4 heures. Objectifs : Comprendre les déterminants du taux de change. D'où il vient, comment

Plus en détail

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012

1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 L ÉTAT QUÉBÉCOIS EN PERSPECTIVE Les dépenses totales L Observatoire de l administration publique, hiver 2013 1. PROFIL DES DÉPENSES TOTALES DU GOUVERNEMENT DU QUÉBEC EN 2011-2012 Les dépenses totales,

Plus en détail

Chapitre II Le chômage : des coûts salariaux trop élevés ou une demande insuffisante?

Chapitre II Le chômage : des coûts salariaux trop élevés ou une demande insuffisante? Chapitre II Le chômage : des coûts salariaux trop élevés ou une demande insuffisante? Introduction : Les chômeurs se sont les personnes qui n ont pas d emploi et qui en recherchent un. Nous avons vu que

Plus en détail

RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92)

RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92) RAPPEL MATHÉMATIQUE Méthodes quantitatives (30 610 94 + 30 620 92) 1. Suites géométriques Définition Suite Une suite,,,, est un ensemble de nombres. L indice de chaque terme de la suite indique la ou l

Plus en détail

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé

Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Introduction à la Macroéconomie INGE B1 Interrogation récapitulative du mardi 10 mai 2016 : Corrigé Question 1 : Soit un marché du travail initialement en équilibre et on observe une vague d'immigration

Plus en détail

Les Crises de Balance des

Les Crises de Balance des Les Crises de Balance des Paiements Cédric Tille Institut t des Hautes Etudes Internationales ti et du Développement, et Center for Economic Policy Research (CEPR) Journée Iconomix, 14 Novembre 2012 Structure

Plus en détail

17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale

17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale 17. Conséquences des politiques monétaire et budgétaire sur la demande globale Beaucoup de facteurs influencent la demande globale. Par exemple, quand les agents économiques changent leurs projets de dépenses,

Plus en détail

Communication externe. Qui sommes-nous?

Communication externe. Qui sommes-nous? Communication externe Qui sommes-nous? La Banque nationale de Belgique Partout dans le monde, les banques centrales ont pour missions principales de mettre les billets en circulation, de conduire la politique

Plus en détail

Économie générale. Cours. BTS Tertiaire 2 e année. Radia Bouderbane. Directrice de publication : Valérie Brard-Trigo

Économie générale. Cours. BTS Tertiaire 2 e année. Radia Bouderbane. Directrice de publication : Valérie Brard-Trigo BTS Tertiaire 2 e année Radia Bouderbane Économie générale Cours Directrice de publication : Valérie Brard-Trigo Les cours du Cned sont strictement réservés à l usage privé de leurs destinataires et ne

Plus en détail

Prix du pétrole et activité économique. Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII

Prix du pétrole et activité économique. Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII Prix du pétrole et activité économique Journées du pétrole, 21-22 octobre 2008 François Lescaroux, IFP Valérie Mignon, EconomiX et CEPII 1 Introduction Poids considérable du pétrole dans l économie mondiale

Plus en détail

Observation et conjoncture économique

Observation et conjoncture économique Observation et conjoncture économique Les Comptes d Accumulations L accumulation de la richesse des SI est retracée dans les comptes d accumulations - Le compte de capital: la richesse non financière -

Plus en détail

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers

Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2. Instruments et produits financiers Master Modélisation Statistique M2 Finance - chapitre 2 Instruments et produits financiers Clément Dombry, Laboratoire de Mathématiques de Besançon, Université de Franche-Comté. C.Dombry (Université de

Plus en détail

L équilibre Macro-Economique

L équilibre Macro-Economique L équilibre Macro-Economique Jean-Pierre Damon, octobre 1985. La position de départ des théoriciens est la situation d équilibre qui permet à la totalité de la production d être soit consommée, soit utilisée

Plus en détail

macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault

macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault Chapitre 2. L équilibre macroéconomique de court terme: le modèle IS/LM Professeur: Jean-Olivier Hairault 1 Introduction 2 3 Réponse donnée par le modèle IS/LM: Cadre considéré comme Keynésien 4 1. Le

Plus en détail

Monnaies Fonctionnement et dysfonctionnements Le cas de l euro. Dominique Plihon Université d automne d Attac 63 Clermont-Ferrand, 30 novembre 2013

Monnaies Fonctionnement et dysfonctionnements Le cas de l euro. Dominique Plihon Université d automne d Attac 63 Clermont-Ferrand, 30 novembre 2013 Monnaies Fonctionnement et dysfonctionnements Le cas de l euro Dominique Plihon Université d automne d Attac 63 Clermont-Ferrand, 30 novembre 2013 I/ Monnaie : les principaux rouages d après l analyse

Plus en détail

Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre

Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre Retour sur la crise et les politiques mises en œuvre François Facchini Professeur Agrégé des Universités, UP11 et économiste associé au Centre d Economie de la Sorbonne (UP1) Université d Automne de l

Plus en détail

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire

[ les éco_fiches ] Guerre des changes. Octobre. Mécanismes de la politique monétaire Des fiches pour mieux comprendre l'actualité économique Guerre des changes A l heure actuelle, les Banques Centrales dessinent leurs stratégies de sortie de crise. Deux grands groupes émergent : La Banque

Plus en détail

3 ) Les limites de la création monétaire

3 ) Les limites de la création monétaire 3 ) Les limites de la création monétaire Si un banquier n a besoin que de son stylo pour créer de la monnaie, on peut se demander ce qui empêche une création infinie de monnaie. En fait, la création monétaire

Plus en détail

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS

RÈGLES D ÉVALUATION IFRS UNIBRA Société anonyme Siège social : avenue des Arts, 40 à 1040 Bruxelles n d entreprise : 0402833179 RÈGLES D ÉVALUATION IFRS Les principes comptables et les règles d évaluation appliqués aux comptes

Plus en détail

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER

EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER EPARGNE, INVESTISSEMENT, SYSTEME FINANCIER Chapitre 25 Mankiw 08/02/2015 B. Poirine 1 I. Le système financier A. Les marchés financiers B. Les intermédiaires financiers 08/02/2015 B. Poirine 2 Le système

Plus en détail

Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande

Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande Chapitre 1. Le marché, lieu de rencontre entre l offre et la demande La notion de marché, dans les économies industrialisées contemporaines, est devenue pour une large majorité d économistes la référence

Plus en détail

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «ATB SUBORDONNE 2009»

EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE «ATB SUBORDONNE 2009» EMISSION D UN EMPRUNT OBLIGATAIRE SUBORDONNE L OBLIGATION SUBORDONNEE SE CARACTERISE PAR SON RANG DE CREANCE CONTRACTUELLEMENT DEFINI PAR LA CLAUSE DE SUBORDINATION VISA du Conseil du Marché Financier

Plus en détail

A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des verbes utilisés en dissertation

A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des verbes utilisés en dissertation SE20 Seconde Sciences économiques et sociales Approfondissement 1. Quelques définitions et explications A. Plusieurs mots, une même réalité? B. Comment lire un texte? C. Comment lire une courbe? D. Des

Plus en détail

Chapitre 24: MONNAIE ET CREDIT

Chapitre 24: MONNAIE ET CREDIT Chapitre 24: MONNAIE ET CREDIT SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 415 II. LISTE DES TABLEAUX... 415 III. PRESENTATION... 416 IV. METHODOLOGIE... 416 V. SOURCES DE DOCUMENTATION... 417 Chapitre 24 : Monnaie

Plus en détail

La monnaie dévoilée. A quoi sert la monnaie? Comment se pratiquait l'échange autrefois? trouve des exemples appropriés à ces 3 inconvénients.

La monnaie dévoilée. A quoi sert la monnaie? Comment se pratiquait l'échange autrefois? trouve des exemples appropriés à ces 3 inconvénients. La monnaie dévoilée Préalable sur ce chapitre: I. Qu'est-ce que la monnaie? 1.1 L'utilité de la monnaie A quoi sert la monnaie? Comment se pratiquait l'échange autrefois? 1.1.1 Le troc et ses inconvénients

Plus en détail

Série d Exercices. Thierry Ané. Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous

Série d Exercices. Thierry Ané. Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous Série d Exercices Thierry Ané Exercice n 1 Vous souhaitez investir 50000 euros pour une durée de 9 mois. Votre courtier vous propose les deux produits suivants : un produit d assurance versant un taux

Plus en détail

BACCALAUREAT EUROPEEN 2009 ECONOMIE. DATE: 9 Juin 2009 (après-midi) DUREE DE L EXAMEN : 3 heures (180 minutes)

BACCALAUREAT EUROPEEN 2009 ECONOMIE. DATE: 9 Juin 2009 (après-midi) DUREE DE L EXAMEN : 3 heures (180 minutes) BACCALAUREAT EUROPEEN 2009 ECONOMIE DATE: 9 Juin 2009 (après-midi) DUREE DE L EXAMEN : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE: Une calculette non-programmable et non graphique. REMARQUE IMPORTANTE :

Plus en détail

Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs?

Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs? SENSIBILISATION 1 Étape 1 contrôles corrigés 1. 2. Comment les revenus et les prix influencent-ils les choix des consommateurs? D où vient l argent que vos parents dépensent chaque mois? Vos parents dépensent-ils

Plus en détail

Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F. Remboursements de capital. semestriels

Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F. Remboursements de capital. semestriels Le 24 janvier 2014 TITRES D EMPRUNT LIÉS À DES TITRES D EMPRUNT Titres RBC liés à des obligations non protégés avec remboursement de capital, série 1F Durée de trois ans de capital semestriels Rendement

Plus en détail

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique :

Préambule Autodiagnostic 1) QRU - La Banque centrale est : 2) QRU - L encadrement du crédit était une technique : Préambule Nous vous proposons en préambule d estimer votre niveau de connaissances bancaires et financières en répondant à cet auto diagnostic. Que celui-ci vous soit prétexte à valider et à approfondir

Plus en détail

Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau

Macroéconomie dans une économie globalisée. Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau Macroéconomie dans une économie globalisée Université de Lille 1, M1 EMI Année 2013 2014 Lise Patureau Chapitre 1 L ouverture des économies Introduction Tenir compte de la dimension «ouverte» de nos économies

Plus en détail

La politique monétaire. Normandie. management. école. Jean-Christophe Hauguel

La politique monétaire. Normandie. management. école. Jean-Christophe Hauguel Ecole Supérieure de Commerce du Havre 30, rue de Richelieu - 76087 LE HAVRE Cedex Tél. +33 2 32 92 59 99 - www.esc-lehavre.fr/ école management de de Normandie BUSINESS SCHOOL Jean-Christophe Hauguel La

Plus en détail

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex

L'économie ouverte. Y = Cd + Id + Gd + Ex L'économie ouverte Dans une économie ouverte, le pays n'est pas contraint de réaliser en toute année l'équilibre entre ses dépenses et sa production de biens et services. Le pays peut dépenser plus qu'il

Plus en détail

I. Conjoncture, budget et politique budgétaire (5 + 8 + 7 = 20 pts)

I. Conjoncture, budget et politique budgétaire (5 + 8 + 7 = 20 pts) ÉPREUVE ÉCRITE Ministère de l Éducation nationale et de la Formation professionnelle EXAMEN DE FIN D ÉTUDES SECONDAIRES TECHNIQUES Division administrative et commerciale Section : CG / CC BRANCHE : ECONOMIE

Plus en détail

Economie découverte. Plan thème 2. L emploi

Economie découverte. Plan thème 2. L emploi I. Chômage et marché du travail 1/ le schéma standard Economie découverte. Plan thème 2. L emploi - Définitions et graphiques : offre et demande de travail ; prix ou coût du travail. - Déterminants de

Plus en détail

1 ère ES. Test de Science économique

1 ère ES. Test de Science économique 1 ère ES. Test de Science économique Dans les propositions suivantes, sélectionner la réponse la plus appropriée. Chapitre 1. Les grandes questions que se posent les économistes. I. Dans un monde aux ressources

Plus en détail