CATALOGUE DES PRESTATIONS DE LA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CATALOGUE DES PRESTATIONS DE LA"

Transcription

1 1/23

2 La plate-forme Biopuces et Séquençage de Strasbourg est équipée des technologies Affymetrix et Agilent pour l étude du transcriptome et du génome sur puces à ADN. SOMMAIRE ANALYSE TRANSCRIPTIONNELLE... 3 ANALYSE TRANSCRIPTIONNELLE SUR PUCE 3 EUCARYOTE AFFYMETRIX... 4 ANALYSE TRANSCRIPTIONNELLE SUR PUCE EXON 1.0 ST AFFYMETRIX... 7 ANALYSE TRANSCRIPTIONNELLE SUR PUCE GENE 1.0 ST AFFYMETRIX ANALYSE DES VARIATIONS DE L ADN GENOMIQUE GENOTYPAGE DE SNP SUR PUCE AFFYMETRIX HYBRIDATION GENOMIQUE COMPARATIVE (CGH) SUR PUCE AGILENT ANALYSE DES SITES DE LIAISON DE PROTEINES REGULATRICES SUR L ADN ANALYSE DES PRODUITS D'IMMUNOPRECIPITATION CHROMATINIENNE SUR PUCE AGILENT (ChIP-on-Chip) CONTACT Plate-forme Biopuces et Séquençage de Strasbourg IGBMC 1 rue Laurent Fries ILLKIRCH Cedex Dr Philippe Kastner Tél: www-microarrays.u-strasbg.fr 2/23

3 ANALYSE TRANSCRIPTIONNELLE PRESTATIONS STANDARD Pour l étude de l expression génique, notre plate-forme propose un service pour l ensemble des solutions clé en main de la Société Affymetrix. Trois lignes de produits sont actuellement disponibles : Les puces «3» eucaryotes Affymetrix : Ces puces pan-génomiques constituent la première génération des puces d expression Affymetrix et sont disponibles pour une trentaine d espèces différentes. Elles contiennent des oligonucléotides de 25-mer qui interrogent la région 3 des transcrits, proche de la queue poly A (~600 bases). Les puces «Exon» Affymetrix : Ces puces, commercialisées depuis fin 2005 ont une densité 5 fois supérieure aux puces «3». Elles permettent d explorer simultanément l expression génique et les patterns d épissage alternatif à l échelle du génome sur une seule puce. Elles interrogent plus d un million d exons dans les régions transcrites connues, mais aussi prédites. Affymetrix propose des puces «Exon» pour l homme, le rat et la souris uniquement. Les puces «Gene» Affymetrix: Dernières nées des puces d expression Affymetrix, ces puces sont destinées à mesurer l activité transcriptionnelle totale des gènes les mieux annotés chez l homme, la souris ou le rat en utilisant des oligonucléotides distribués sur toute la longueur des transcrits. De part leur prix attractif, elles représentent un outil avantageux pour les nouveaux utilisateurs de puces à ADN ou pour ceux souhaitant augmenter le nombre de réplicats biologiques dans leurs expériences. PRESTATIONS A LA CARTE En complément de ces prestations standard et pour répondre à des besoins spécifiques, nous pouvons adapter les protocoles existants ou réaliser des projets en utilisant d autres technologies. Ainsi par le passé, nous avons conduit des analyses transcriptionnelles sur des puces procaryotes à façon Affymetrix, sur des puces d expression de la Société Agilent ou sur des puces à oligonucléotides spottées sur lames de verre. Nous collaborons également fréquemment avec des équipes de recherche pour développer de nouvelles applications. Les produits en cours d évaluation actuellement sur notre plate-forme concernent l analyse des mirna sur puces Agilent. 3/23

4 ANALYSE TRANSCRIPTIONNELLE SUR PUCE 3 EUCARYOTE AFFYMETRIX Les puces «3» eucaryotes Affymetrix utilisent des ARNc biotinylés comme sonde dans une hybridation à une couleur où chaque échantillon à comparer est hybridé sur une puce distincte. Notre plate-forme prend en charge l ensemble des étapes depuis la validation des ARN totaux jusqu à l extraction des données d expression des images de puces. 1. GENECHIP 3 EXPRESSION ARRAYS Sur ces puces à haute densité, chaque transcrit est interrogé par un set de 11 à 16 paires d oligonucléotides distinctes. Les oligonucléotides d une longueur de 25-mer sont dirigés préférentiellement contre la région 3 des messagers, proche de la queue polya. Chaque paire d oligonucléotides est constituée d un oligonucléotide «perfect match» complémentaire à la séquence d intérêt et d un oligonucléotide «mismatch» identique au «perfect match» correspondant, à l exception de la base centrale qui a été mutée. L oligonucléotide «mismatch» sert à détecter et éliminer le signal non spécifique. Le tableau ci-dessous résume les caractéristiques générales de quelques unes des puces Affymetrix utilisées par la plate-forme à ce jour. Pour une liste exhaustive des puces ou pour de plus amples informations, veuillez consulter le site web GeneChip Arrays Human Genome U133 Plus 2.0 Array Mouse Genome Array Rat Genome Array Arabidopsis ATH1 Genome Array Drosophila Genome 2.0 Array Conditionnement 2, 6, 30 2, 6, 30 2, 6, 30 5, 30 2, 6, 30 Nombre de transcrits interrogés ~47400 ~39000 ~30000 ~24000 ~18500 Nombre de gènes interrogés ~38500 ~34000 ~28000 n/a n/a Nombre de sets d oligonucléotides >54000 >45000 >31000 > Source principale des séquences Paires d oligonucléotide/ transcrit interrogé GenBank, dbest, RefSeq, UniGene Database Build133, 04/2001 GenBank, dbest, RefSeq, UniGene Database Build107, 06/2002 GenBank, dbest, RefSeq, UniGene Database Build99, 06/2002 TIGR-ATH1 Data base, 12/2001 D. melanogaster genome Release 3.1 de FlyBase et BDGP /23

5 2. SERVICES PROPOSES Quantification et validation des ARN totaux par spectrophotométrie et électrophorèse capillaire Synthèse d ARNc biotinylés Hybridation, lavage et scanning des puces Extraction des données, normalisation et calcul du signal avec les algorithmes statistiques d Affymetrix (version MAS 5.0) et/ou les algorithmes Robust Multiarray Average (RMA) à l aide du logiciel «Expression Console» d Affymetrix L analyse des transcrits différentiellement exprimés entre groupes expérimentaux qui requiert l utilisation d outils additionnels n est pas prise en charge dans la prestation standard. Elle peut néanmoins être réalisée sous la forme de collaboration avec des membres des plate-formes ou des équipes de recherche de l IGBMC. 3. ECHANTILLONS DE DEPART Le succès final de l expérience est étroitement lié à la qualité des échantillons d ARN totaux de départ. Un soin tout particulier doit être pris pour éviter toute trace de contamination (phénol, DEPC, ADN génomique ) ou de dégradation. Quantité Concentration Caractéristiques des ARN totaux à fournir Quantité optimale : 600 à 1000 ng Quantité minimale : 20 à 50 ng ng/ul DO260/DO280 1,8 Qualité Réplicats biologiques Conditions d envoi Absence de signe de dégradation sur un gel d agarose ou Ratio 28S/18S 1,6 et/ou RIN 6 sur un profil du Bioanalyzer d Agilent Nombre recommandé : 5 Nombre minimal : 3 En solution dans de l eau sur de la carboglace Les tubes doivent être bien identifiés et accompagnés d une fiche descriptive avec la concentration et le volume total de chaque ARN 5/23

6 4. CONTROLES QUALITE Qualité des ARNc synthétisés Rendement Taille moyenne Ratio des intensités 3 /5 des gènes contrôles (actine, GAPDH ) 30 µg à partir de 250 ng d ARN total nt 3-4 Qualité des hybridations ARNc procaryote BioB (0.75 pm) ARNc procaryotes BioC (2.5 pm), BioD (12.5 pm), Cre (50 pm) «Présent» dans 50% des échantillons «Présent» dans 100% des échantillons Bruit de fond moyen 150 bruit (variation de pixel à pixel) 4 Pourcentage de gènes détectés Intensité globale des puces 20-30% et ne variant pas plus de 10 à 15% entre des échantillons biologiques équivalents ne variant pas plus de 2 à 3 fois entre des échantillons biologiques équivalents 5. LIVRAISON DES RESULTATS A la fin de son projet, le client reçoit sous forme électronique (sur DVD) : Une copie de l ensemble des données brutes Affymetrix (fichiers.xml,.dat,.cel,.chp) Une copie des données d expression (fichier.chp) au format Excel Un document résumant l ensemble des contrôles qualité effectués lors du projet 6/23

7 ANALYSE TRANSCRIPTIONNELLE SUR PUCE EXON 1.0 ST AFFYMETRIX Les puces «Exon» Affymetrix utilisent des ADNc simple brin biotinylés comme sonde dans une hybridation à une couleur où chaque échantillon à comparer est hybridé sur une puce distincte. Notre plate-forme prend en charge l ensemble des étapes depuis la validation des ARN totaux jusqu à l extraction des données d expression avec les outils Affymetrix. 1. GENECHIP EXON 1.0 ST ARRAYS Ces puces qui contiennent de 4 à 5.5 millions d oligonucléotides, permettent de mesurer le niveau d expression non seulement des transcrits mais aussi des exons individuellement. La plupart des exons d une taille > 25 pb sont représentés sur la puce par au moins une probe set. Les probe sets sont constituées de 4 oligonucléotides «perfect match» de 25- mer en moyenne, pour un total de >30 oligonucléotides pour la majorité des transcrits. Les sondes ont été conçues à partir de séquences génomiques. Elles sont annotées avec leurs coordonnées génomiques et leur appartenance aux transcrits et exons connus ou prédits. Les probe sets ont été classifiées en fonction du niveau de confiance de leur annotation (Core set : sondes basées sur les séquences d ADNc, Extended set : Core set + sondes basées sur les séquences d EST, Full set : Extended set + sondes basées sur les séquences prédites). Les utilisateurs peuvent aisément choisir d analyser leurs données à l un ou l autre des 3 degrés d annotation des probe sets, au niveau des transcrits et/ou des exons. Le tableau ci-dessous résume les caractéristiques générales des puces «Exon» Affymetrix. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site web GeneChip Arrays Human Exon 1.0 ST array Mouse Exon 1.0 ST array Rat Exon 1.0 ST array Conditionnement 2, 6, 30 2, 6, 30 2, 6, 30 Nombre total de probe sets 1.4 million 1.2 million 1.0 million Nombre total d exon clusters Nombre total de transcrit clusters Source principale des séquences >1 million ~1 million ~ 850,000 > > > Juillet 2003 (GenBank, dbest, RefSeq, UCSC genome synteny maps, Ensembl, GENSCAN ) Mai 2004 (GenBank, dbest, RefSeq, UCSC genome synteny maps, Ensembl, GENSCAN ) Juin 2003 (GenBank, dbest, RefSeq, UCSC genome synteny maps, Ensembl, GENSCAN ) 7/23

8 2. SERVICES PROPOSES Quantification et validation des ARN totaux par spectrophotométrie et électrophorèse capillaire Synthèse d ADNc biotinylés Hybridation, lavage et scanning des puces Extraction des données, normalisation et calcul du signal avec les algorithmes Robust Multiarray Average (RMA) pour les sondes du Core set au niveau des transcrits et des exons, à l aide du logiciel «Expression Console» d Affymetrix L analyse des transcrits ou des exons différentiellement exprimés entre groupes expérimentaux qui requiert l utilisation d outils commerciaux additionnels tels que Array Assist de Stratagene, Xray de Biotics System ou Genomic suite de Partek, n est pas prise en charge dans la prestation standard. Elle peut néanmoins être réalisée sous la forme de collaboration avec des membres des plate-formes ou des équipes de recherche de l IGBMC. 3. ECHANTILLONS DE DEPART Le succès final de l expérience est étroitement lié à la qualité des échantillons d ARN totaux de départ. Un soin tout particulier doit être pris pour éviter toute trace de contamination (phénol, DEPC, ADN génomique ) ou de dégradation. Quantité Concentration Caractéristiques des ARN totaux à fournir Quantité optimale : 5 à 7 μg Quantité minimale : 1 à 2 μg 600 ng/μl DO260/DO280 1,8 Qualité Réplicats biologiques Conditions d envoi Absence de signe de dégradation sur un gel d agarose ou Ratio 28S/18S 1,6 et/ou RIN 6 sur un profil du Bioanalyzer d Agilent Nombre recommandé : 5 Nombre minimal : 3 En solution dans de l eau sur de la carboglace Les tubes doivent être bien identifiés et accompagnés d une fiche descriptive avec la concentration et le volume total de chaque ARN 8/23

9 4. CONTROLES QUALITE Qualité des sondes synthétisées Rendement de la synthèse d ARNc Taille moyenne des ARNc Rendement de la synthèse d ADNc simple brin 20 μg à partir de 2 μg d ARN total nt 5.5 μg à partir de 8 à 10 μg d ARNc Qualité des hybridations Intensités des sondes bactériennes contrôles poly-adénylées ajoutées aux Ilys<Iphe<Ithr<Idap échantillons avant synthèse Intensités des sondes procaryotes contrôles ajoutées aux échantillons IBioB< IBioC<IBioD<ICre avant hybridation Pos vs Neg auc 0.80 Pourcentage de gènes détectés 20-30% et ne variant pas plus de 10 à 15% entre des échantillons biologiques équivalents 5. LIVRAISON DES RESULTATS A la fin de son projet, le client reçoit sous forme électronique (sur DVD) : une copie des données brutes Affymetrix à l exception des fichiers DAT (fichiers.xml,.cel,.chp) Une copie des résultats d expression au format.txt Un document résumant l ensemble des contrôles qualités effectués lors du projet. 9/23

10 ANALYSE TRANSCRIPTIONNELLE SUR PUCE GENE 1.0 ST AFFYMETRIX Les puces «Gene» Affymetrix utilisent des ADNc simple brin biotinylés comme sonde dans une hybridation à une couleur où chaque échantillon à comparer est hybridé sur une puce distincte. Notre plate-forme prend en charge l ensemble des étapes depuis la validation des ARN totaux jusqu à l extraction des données d expression. 1. GENECHIP GENE 1.0 ST ARRAYS Les puces «Gene» bénéficient d un design simplifié utilisant les informations de séquences génomiques les plus récentes. Chaque gène est interrogé par un seul set de 26 oligonucléotides «perfect-match» en moyenne. Ces oligonucléotides de 25-mer sont distribués sur toute la longueur du locus génomique. Lors de l analyse, leurs signaux sont compilés en une seule valeur représentant tous les transcrits d un même gène. Le tableau ci-dessous résume les caractéristiques générales des puces «Gene» Affymetrix. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site web GeneChip Arrays Human Gene 1.0 ST array Mouse Gene 1.0 ST array Rat Gene 1.0 ST array Conditionnement 2, 6, 30 2, 6, 30 2, 6, 30 Nombre total d oligonucléotides Nombre de gènes interrogés ~28869 ~28853 ~27342 Assemblage du génome Mars 2006 (UCSC Hg18 ; NCBI build 36 Fev (UCSC mm8 ; NCBI build 36 Nov (UCSC rn4 ; Baylor HGSC build SERVICES PROPOSES Quantification et validation des ARN totaux par spectrophotométrie et électrophorèse capillaire Synthèse d ADNc biotinylés Hybridation, lavage et scanning des puces Extraction des données, normalisation et calcul du signal avec les algorithmes Robust Multiarray Average (RMA) à l aide du logiciel «Expression Console» d Affymetrix L analyse des transcrits différentiellement exprimés entre groupes expérimentaux qui requiert l utilisation d outils additionnels n est pas prise en charge dans la prestation standard. Elle peut néanmoins être réalisée sous la forme de collaboration avec des membres des plate-formes ou des équipes de recherche de l IGBMC. 10/23

11 3. ECHANTILLONS DE DEPART Le succès final de l expérience est étroitement lié à la qualité des échantillons d ARN totaux de départ. Un soin tout particulier doit être pris pour éviter toute trace de contamination (phénol, DEPC, ADN génomique ) ou de dégradation. Quantité Concentration Caractéristiques des ARN totaux à fournir Quantité optimale : 600 à 1000 ng Quantité minimale : 100 à 250 ng 50 ng/μl DO260/DO280 1,8 Qualité Réplicats biologiques Conditions d envoi Absence de signe de dégradation sur un gel d agarose ou Ratio 28S/18S 1,6 et/ou RIN 6 sur un profil du Bioanalyzer d Agilent Nombre recommandé : 5 Nombre minimal : 3 En solution dans de l eau sur de la carboglace Les tubes doivent être bien identifiés et accompagnés d une fiche descriptive avec la concentration et le volume total de chaque ARN 4. CONTROLES QUALITE Qualité des sondes synthétisées Rendement de la synthèse d ARNc Taille moyenne des ARNc Rendement de la synthèse d ADNc simple brin 20 μg à partir de ng d ARN total nt 5.5 μg à partir de 8 à 10 μg d ARNc 11/23

12 Intensités des sondes bactériennes contrôles polyadénylées ajoutées aux échantillons avant synthèse Intensités des sondes procaryotes contrôles ajoutées aux échantillons avant hybridation Qualité des hybridations Pos vs Neg auc 0.80 [all probe set rle mean]max [all probe set rle mean]min All probeset mad-residual mean 0.65 Ilys<Iphe<Ithr<Idap IBioB< IBioC<IBioD<ICre 0.3 entre des échantillons biologiques équivalents 5. LIVRAISON DES RESULTATS A la fin de son projet, le client reçoit sous forme électronique (sur DVD) : une copie de l ensemble des données brutes Affymetrix (fichiers.xml,.dat,.cel,.chp) Une copie des résultats d expression au format Excel Un document résumant l ensemble des contrôles qualités effectués lors du projet. 12/23

13 ANALYSE DES VARIATIONS DE L ADN GENOMIQUE PRESTATIONS STANDARD Notre plate-forme propose deux types de technologies distinctes pour l analyse des variations de l ADN génomique : les puces de cartographie (ou puce SNP) de la Société Affymetrix et les puces à hybridation génomique comparative (CGH) de la Société Agilent. Les puces de Cartographie Affymetrix: Leur application première est le génotypage des polymorphismes à simple nucléotide (SNP). Cependant, à haute densité, elles peuvent être simultanément mises à profit pour cartographier les gains et les pertes de régions chromosomiques. Les GeneChip Mapping 10K 2.0 et 100K Array sets ont été abondamment mis à profit pour des études de liaison et d association, néanmoins, Affymetrix recommande l utilisation du plus récent «GeneChip Mapping 500K Array Set pour ces applications. De même, si les GeneChip Mapping 100K et 500K Array sets ont été utilisés avec succès pour les analyses de variation du nombre de copies, Affymetrix préconise l utilisation de leur nouvelle puce «Genome-Wide Human SNP Array 6.0» (ci-dessous) pour cette application. Les puces CGH Agilent: Elles sont destinées à mesurer les pertes et les gains de chromosomes ou de régions sub-chromosomiques. Elles contiennent des oligonucléotides de 50- à 60-mer localisés à des positions connues du génome dans les régions codantes et non codantes. Les puces sont disponibles en 3 formats qui se distinguent respectivement, par le nombre d oligonucléotides synthétisés par array (44 000, ou ) et le nombre d arrays par lame (4, 2 ou 1). PRESTATIONS A LA CARTE En complément de ces prestations standard, nous pouvons effectuer des prestations à la carte afin de fournir les outils les mieux adaptés à vos recherches. A titre d exemple, par le passé, nous avons réalisé des analyses de variation du nombre de copie des gènes chez la levure, sur des puces d expression Affymetrix et sur des puces CGH à façon Agilent. Depuis mi-2008, Affymetrix commercialise une nouvelle puce contenant plus de 1,8 million de marqueurs dont 906,600 SNPs et 946,000 sondes non polymorphiques («Genome- Wide Human SNP Array 6.0»). le personnel de notre plate-forme a été formé par Affymetrix pour l utilisation de ces puces et peut d ores et déjà réaliser des projets de génotypage et d analyse de variation du nombre de copies sur ces microarrays. 13/23

14 GENOTYPAGE DE SNP SUR PUCE MAPPING AFFYMETRIX La préparation des sondes à hybrider sur puce de cartographie fait intervenir une réduction de la complexité du génome via une digestion de l ADN génomique par une ou plusieurs enzymes de restriction, suivie d une amplification des fragments obtenus par PCR. Chaque échantillon d ADN à analyser est ensuite hybridé sur une puce distincte après fragmentation et marquage terminal à la biotine. Notre plate-forme prend en charge l ensemble des étapes depuis la validation des ADN génomiques de départ jusqu'à l extraction des données d hybridation. 1. GENECHIP MAPPING ARRAYS Sur les puces de cartographie, chaque SNP est interrogé par un set de 12 à 20 paires d oligonucléotides de 25-mer distinctes. Une paire est constituée d un oligonucléotide «perfect match» (PM) complémentaire à la séquence d intérêt et d un oligonucléotide «mismatch» (MM) identique au PM correspondant, à l exception de la base centrale qui a été mutée. L oligonucléotide MM est utilisé pour détecter et éliminer le signal non spécifique. Les 24 ou 40 oligonucléotides sont organisés en quartets interrogeant les deux allèles possibles sur l un des deux brins d ADN ou sur les deux. Le tableau ci-dessous résume les caractéristiques générales des puces de génotypage utilisées par notre plate-forme à ce jour. Pour de plus amples informations, veuillez consulter le site web Human Mapping Arrays Nb de puces Nb de SNPs interrogés Distance intermarqueur moyenne Hétérozygosité moyenne Mapping 10K 2.0 array kb 0.38 Mapping 100K set 2 x 50K* kb 0.30 Mapping 500K set 2 x 250K* kb 0.30 *Chaque puce du set peut être utilisée individuellement 2. SERVICES PROPOSES Quantification et validation des ADN génomiques par spectrophotométrie et électrophorèse sur gel d agarose Préparation des sondes d ADN biotinylées à partir d ADN génomique Hybridation, lavage et scanning des puces Extraction des données d hybridation avec les outils Affymetrix, «GeneChip Genotyping Analysis Software» (GTYPE) pour les puces 10K et «Genotyping Console» (GTC) pour les puces 50 et 250K. 14/23

15 3. ECHANTILLONS DE DEPART Caractéristiques des ADN génomiques à fournir Sang Sources validées par Affymetrix Méthodes d extraction validées par Affymetrix Quantité Concentration Qualité Conditions d envoi Lignées cellulaires Cellules dérivées de la muqueuse buccale Digestion SDS/Protéinase K, extraction phénol/chloroforme, ultra-purification et concentration sur microcon ou centricon (Millipore) QIAamp DNA Blood Maxi kit de Qiagen Quantité optimale : 1 µg Quantité minimale : 300 ng (par puce) ng/μl DO260/DO280 1,8 Absence de signe de dégradation sur un gel d agarose Affymetrix recommande une étape de nettoyage de tout ADN suspecté de contenir des contaminants par précipitation à l éthanol En solution dans du tampon TE réduit (0.1 mm EDTA ph 8.0, 10 mm Tris-HCl ph 8.0) ou en solution dans l eau Les tubes doivent être bien identifiés et accompagnés d une fiche descriptive avec la concentration et le volume total de chaque ADN 4. CONTROLES QUALITE Qualité des sondes d ADN marquées Rendement de la PCR 20 μg pour les puces 10K et 50K Taille des amplicons 90 μg pour les puces 250K nt pour les puces 10K nt pour les puces 50K Contrôles négatifs (sans ADN) effectués lors des étapes de digestion/ligation (T DL ) et de PCR (T PCR ) nt pour les puces 250K Absence de contaminant sur gel d agarose 15/23

16 Qualité des hybridations 4 oligonucléotides contrôles Affymetrix (2.5 à 7.5 pm) ajoutés avant hybridation Pourcentage de SNP génotypés «SNP calls rate» détectés dans tous les échantillons 92 pour la puce 10K 95 pour les puces 50K 93 pour les puces 250K 5. LIVRAISON DES RESULTATS : A la fin de son projet, le client reçoit sous forme électronique (sur DVD) : Une copie des données brutes Affymetrix (fichiers.xml,.cel,.chp et.cn) Une copie des résultats de génotypage et/ou de variation du nombre de copie au format.txt (fichier.chp,.cn) Un document résumant l ensemble des contrôles qualité effectués lors du projet 16/23

17 HYBRIDATION GENOMIQUE COMPARATIVE (CGH) SUR PUCE AGILENT Cette application mesure les variations du nombre de copies d ADN entre deux échantillons en utilisant un processus d hybridation à 2 couleurs. Pour chaque couple d ADN à analyser sur une même puce, l échantillon de référence et l échantillon expérimental sont marqués avec deux fluorochromes distincts. Le choix de la polarité du marquage est à définir lors du design de l expérience. La préparation des sondes fait intervenir une digestion des ADN génomiques par deux enzymes de restriction suivie d un marquage des fragments obtenus par amorçage aléatoire (random priming). Notre plateforme se propose de prendre en charge l ensemble des étapes depuis la validation des ADN génomiques de départ jusqu à l obtention des données normalisées. Une concertation préalable avec le personnel de la plate-forme concernant le design expérimental est hautement conseillée pour chaque projet traité. 1. OLIGO acgh MICRORRAYS La Société Agilent distribue des puces CGH de densité variable pour l homme, la souris et le rat. Elles contiennent des oligonucléotides de 50- à 60-mer synthétisés in situ par la technologie Inkjet SurePrint TM. Contrairement aux puces d expression génique, les oligonucléotides pour la CGH ne sont pas confinés à la région 3 des séquences exprimées mais peuvent aussi être localisés dans les régions introniques et intergéniques. Néanmoins, la sélection des sondes a été biaisée vers les gènes. Une attention particulière a été mise sur les gènes les mieux caractérisés, les promoteurs, les mirnas et les régions télomériques. Le tableau ci-dessous résume les caractéristiques générales des puces CGH humaines Agilent. Pour une liste exhaustive des puces ou pour de plus amples informations, veuillez consulter le site web CGH Arrays Human Genome CGH 244A Human Genome CGH 105A Human Genome CGH 44K Nb d arrays par lame Nb de séquences représentées Distance inter-oligo médiane 1 x 244K kb 2 x 105K kb 4 x 44K kb Assemblage du génome Mars 2006 (UCSC Hg18 ; NCBI build 36) Mars 2006 (UCSC Hg18 ; NCBI build 36) Mars 2006 (UCSC Hg18 ; NCBI build 36) 17/23

18 2. SERVICES PROPOSES Quantification et validation des ADN génomiques par spectrophotométrie et électrophorèse sur gel d agarose Marquage fluorescent des ADN génomiques Hybridation, lavage et scanning des puces Extraction et normalisation des données avec le logiciel «Feature Extraction» d Agilent Normalisation additionnelle avec un outil développé par notre plate-forme. L analyse des variations du nombre de copies d ADN par le logiciel «CGH Analytics» d Agilent ou par un outil équivalent n est pas prise en charge dans la prestation standard. Elle peut néanmoins être réalisée sous la forme de collaboration avec des membres des plate-formes ou des équipes de recherche de l IGBMC. 3. ECHANTILLONS DE DEPART Caractéristiques des ADN génomiques à fournir Lignées cellulaires Source validées par Agilent Tissus congelés Méthodes d extraction validées par Agilent Quantité Concentration DNeasy Blood and Tissue kit de Qiagen Quantité optimale : 3 µg Quantité minimale : 1.5 µg 200 ng/μl DO260/DO280 1,8 Qualité Conditions d envoi Absence de signe de dégradation sur un gel d agarose En solution dans de l eau Les tubes doivent être bien identifiés et accompagnés d une fiche descriptive avec la concentration et le volume total de chaque ADN 18/23

19 4. CONTROLES QUALITE Qualité des sondes d ADN marquées Taille des fragments de restriction 200 à 500 pb Rendement du marquage 5 μg >25 pmol/μg pour le marquage Cy3 Activité spécifique des sondes >20 pmol/μg pour le marquage Cy5 Qualité des hybridations Valeur du «derivative of log ratio» (DLR) 0.2 spread 5. LIVRAISON DES RESULTATS A la fin de son projet, le client reçoit un expliquant la démarche à suivre pour récupérer les données, téléchargeables sur le site FTP de notre plate-forme, et contenant des informations sur l analyse effectuée. Les données disponibles comprennent : Une copie de l ensemble des données brutes et normalisées issues de «Feature Extraction» au format.txt Une copie du fichier «Grid template» au format.xml décrivant l organisation des sondes sur la puce (nécessaire pour l analyse des données sur CGH analytics) Une copie du QC report généré par «Feature Extraction» au format.pdf 19/23

20 ANALYSE DES SITES DE LIAISON DE PROTEINES REGULATRICES SUR L ADN PRESTATIONS STANDARD La technologie que nous avons mise en œuvre pour l étude des sites de liaison de protéines telles que les facteurs de transcription, les histones ou les polymérases sur un génome cible est la technologie ChIP-on-Chip d Agilent. Cette Société propose des microarrays couvrant soit les génomes dans leur ensemble, soit uniquement les régions promotrices des gènes. Elle offre également un service en ligne (e-array) pour le design de puces à façon permettant de cibler les régions d intérêt à interroger. PRESTATIONS A LA CARTE Le récent développement du séquençage haut débit offre une nouvelle alternative pour l étude des sites de liaison de protéines régulatrices sur l ADN via la technique de ChIP- Seq. La plate-forme a récemment acquis le Système Genome Analyzer II de la Société Illumina et peut prendre en charge dès à présent vos projets de séquençage sur simple demande. 20/23

21 ANALYSE DES PRODUITS D'IMMUNOPRECIPITATION CHROMATINIENNE SUR PUCE AGILENT (ChIP-on-Chip) Le principe de cette application est de comparer via un processus d hybridation à 2 couleurs un couple d échantillons constitué d ADN génomique issu de chromatine immunoprécipitée avec un anticorps dirigé contre une protéine d intérêt et d ADN génomique contrôle, par exemple issu de chromatine totale (input). Pour chaque couple d échantillon à analyser sur une même puce, l IP (chromatine immuno-précipitée avec l anticorps) est marqué à la Cyanine 5 (Cy5) tandis que le contrôle est marqué avec la Cyanine 3 (Cy3). La préparation des échantillons à hybrider comprend de multiples étapes dont plusieurs sont à la charge du porteur du projet. En effet, la plate-forme ne prend en charge les échantillons qu après immunoprécipitation et amplification des fragments d ADN. Le porteur du projet doit donc effectuer la fixation des complexes protéine-adn in vivo, la lyse des cellules et la fragmentation de l ADN, l immunoprécipitation des complexes protéine- ADN avec l anticorps de son choix et l amplification de l ADN immunoprécipité. Un protocole de référence est disponible sur le site web 1. CHIP-ON-CHIP MICROARRAYS Les puces ChIP-on-chip de la Société Agilent sont composées d oligonucléotides de 60- mer, espacés de ~ pb dans les régions d intérêt couvrant des séquences codantes et non-codantes. Les formats disponibles incluent des puces pan-génomiques ou des puces dédiées interrogeant les régions promotrices des gènes. Le tableau ci-dessous résume les caractéristiques générales des puces promoteurs humaines et murines Agilent utilisées par la plate-forme. Pour une liste exhaustive des puces ou pour de plus amples informations, veuillez consulter le site web ChIP- on-chip Arrays Nb de lames par array Nb de transcrits représentés Région interrogée autour du site d initiation de la transcription Human Promoter set 2 x 244K ~ kb à kb Mouse Promoter set 2 x 244K ~ kb à kb Assemblage du génome Mars 2006 (UCSC Hg18 ; NCBI build 36.1) Février 2006 (UCSC mm8 ; NCBI build 36) 21/23

FONCTIONNEMENT ET RECOMMANDATION DE LA PLATEFORME GeT- BIOPUCES

FONCTIONNEMENT ET RECOMMANDATION DE LA PLATEFORME GeT- BIOPUCES La plateforme GeT- Biopuces réalise vos expériences depuis le design des sondes jusqu à l analyse statistique des données. Elle met à votre disposition l'équipement nécessaire pour réaliser vos expériences

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013

Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 Sélectionner les propositions exactes Université Bordeaux Segalen - PACES 2012-2013 ED UE9s Avril 2013 QCM 1 La plupart des techniques de biologie moléculaire repose sur le principe de complémentarité

Plus en détail

Deux plateformes IBiSA et 3 plateaux techniques regroupés depuis 2010. Responsable scientifique Denis Milan. Coordination des nouveaux investissements

Deux plateformes IBiSA et 3 plateaux techniques regroupés depuis 2010. Responsable scientifique Denis Milan. Coordination des nouveaux investissements RNA-seq Olivier Bouchez Nathalie Marsaud Mercredi 28 mars 2012 Plateforme GeT : Génome et Transcriptome Deux plateformes IBiSA et 3 plateaux techniques regroupés depuis 2010 Responsable scientifique Denis

Plus en détail

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Frédéric Devaux Laboratoire de génétique moléculaire Ecole Normale Supérieure Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription

Plus en détail

Méthodes et techniques de la biologie du développement

Méthodes et techniques de la biologie du développement Méthodes et techniques de la biologie du développement 1. Etude de l expression des gènes : Détecter les transcrits et les protéines au cours de l ontogenèse l outil anticorps 1.1. La RT-PCR La réaction

Plus en détail

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome

Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Mercredi 23 Octobre LECLERCQ Barbara L2 GM Pr Krahn 10 pages Principe des études moléculaires en génétique médicale Méthodes d analyse des microlésions du génome Plan A. Introduction B. Techniques courantes

Plus en détail

Responsable scientifique: Johanne Tremblay Responsable technique: Gilles Corbeil

Responsable scientifique: Johanne Tremblay Responsable technique: Gilles Corbeil Responsable scientifique: Johanne Tremblay Responsable technique: Gilles Corbeil Service de biopuces Équipements Affymetrix au CRCHUM Acquisition en 2004 (FCI - Dr Hamet) Système GeneChip (Format cartouche)

Plus en détail

3. Biotechnologie de l ADN

3. Biotechnologie de l ADN 3. Biotechnologie de l ADN 3.1. Technologie de l ADN recombinant 3.1.1. Isolation d ADN et d ARN 3.1.2. Fragmentation de l ADN (les Endonucléases) 3.1.3. Analyse d ADN sur d agarose et d acrylamide 3.1.4.

Plus en détail

SERVICES D ANALYSE DE L EXPRESSION GENIQUE

SERVICES D ANALYSE DE L EXPRESSION GENIQUE 2 AVRIL 2015 SERVICES D ANALYSE DE L EXPRESSION GENIQUE Centre d Innovation Génome Québec et Université McGill Préparation des échantillons Guide utilisateur Version 5.7 Copyright 2011 Centre d innovation

Plus en détail

Les microarrays: technologie pour interroger le génome

Les microarrays: technologie pour interroger le génome Les microarrays: technologie pour interroger le génome Patrick DESCOMBES patrick.descombes@frontiers-in-genetics.org Plate forme génomique NCCR Frontiers in Genetics Université de Genève http://genomics.frontiers-in-genetics.org

Plus en détail

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA

POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA POPULATION D ADN COMPLEXE - ADN génomique ou - copie d ARNm = CDNA Amplification spécifique Détection spécifique Clonage dans des vecteurs Amplification in vitro PCR Hybridation moléculaire - hôte cellulaire

Plus en détail

Atelier 5/11/2013. Structure de la chromatine et marques épigénétiques

Atelier 5/11/2013. Structure de la chromatine et marques épigénétiques Atelier 5/11/2013 Structure de la chromatine et marques épigénétiques La chromatine ADN ADN + Histones = Nucleosome ADN + Protéines + ARNs = Chromatine Niveau extrême de condensation = Chromosome métaphasique

Plus en détail

Interprétation des résultats et troubleshooting

Interprétation des résultats et troubleshooting Interprétation des résultats et troubleshooting Le Service de séquençage du Centre d innovation Génome Québec et Université McGill utilise des appareils 3730xl DNA Analyzer d Applied Biosystems. Cette

Plus en détail

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale

Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes. Injection d ADN étranger dans une cellule animale Chapitre 10 L isolement et la manipulation de gènes Injection d ADN étranger dans une cellule animale Comment amplifier un gène d intérêt? Amplification in vivo à l aide du clonage d ADN L ensemble formé

Plus en détail

Formation INSERM : Les Biopuces. Méthodes bioinformatique d analyse des puces à ADN - 1 ère partie

Formation INSERM : Les Biopuces. Méthodes bioinformatique d analyse des puces à ADN - 1 ère partie Formation INSERM : Les Biopuces Méthodes bioinformatique d analyse des puces à ADN - 1 ère partie ENS - 9 février 2004 Laboratoire de Génétique Moléculaire - CNRS Laboratoire de Biologie Moléculaire du

Plus en détail

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN

Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Quelques notions de génomique fonctionnelle: l exemple des puces à ADN Frédéric Devaux Laboratoire de génétique moléculaire Ecole Normale Supérieure Le «dogme central» de la biologie moléculaire Transcription

Plus en détail

ATELIER EPIGENETIQUE

ATELIER EPIGENETIQUE Juin 2012 ATELIER EPIGENETIQUE Utilisation de la Q-PCR pour analyser des données de ChIP ou de MeDIP Emmanuèle Mouchel-Vielh I. La PCR quantitative: principe et généralités II. Interprétation des résultats

Plus en détail

ED Biologie moléculaire. E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007

ED Biologie moléculaire. E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007 ED Biologie moléculaire E. Turpin J. Lehmann-Che 5-6 novembre 2007 PCR 1983: Kary Mullis Amplification in vitro par une méthode enzymatique d'un fragmentd'adn en présence de deux oligonucléotides spécifiques

Plus en détail

SERVICES DE SEQUENÇAGE

SERVICES DE SEQUENÇAGE JANUARY 30, 2012 SERVICES DE SEQUENÇAGE Centre d Innovation Génome Québec et Université McGill Services de détection de SNP et séquençage de novo par extension d amorce Technologie de type Sanger Guide

Plus en détail

Synthèse du premier brin d ADNc

Synthèse du premier brin d ADNc Synthèse du premier brin d ADNc (1 er juin 2004) L ARN total doit avoir une concentration d au moins 2 µg/µl pour la synthèse du premier brin d ADNc. Si la concentration d ARN total est inférieure à 2

Plus en détail

Approche pratique de la transgénèse :

Approche pratique de la transgénèse : Approche pratique de la transgénèse : Recherche et analyse fine d une modification génétique dans le génome murin octobre 2006 1) 2) 3) 7) 8) 9) 10) 11) 12) 13) 14) Plan / Introduction Extraction et Préparation

Plus en détail

PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS

PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS PRINCIPES DE BASES DE L ANALYSE DES CHROMOSOMES HUMAINS II. Outils CONTEXTE CLINIQUE Jonction entre chromosomique et moléculaire Dr G. Lefort II. TECHNIQUE 1) Le caryotype conventionnel en bandes Nécessite

Plus en détail

PLAN. Atelier Puces à ADN IRB Hôpiital St Eloi Mardi 27 mars 2007 En collaboration avec la Génopole de Montpellier

PLAN. Atelier Puces à ADN IRB Hôpiital St Eloi Mardi 27 mars 2007 En collaboration avec la Génopole de Montpellier PLAN Atelier Puces à ADN IRB Hôpiital St Eloi Mardi 27 mars 2007 En collaboration avec la Génopole de Montpellier 8h45 Accueil des participants - café 9h00-9h45 John DE VOS : Introduction à la journée

Plus en détail

Nouveau protocole Affymetrix (1 er juin 2004)

Nouveau protocole Affymetrix (1 er juin 2004) Nouveau protocole Affymetrix (1 er juin 2004) Important : pipettez toujours un volume égal ou supérieur à 2 µl. Étape 1 : préparation des ARN poly-a contrôles Quantité d ARN Dilutions en série à ajouter

Plus en détail

CHAPITRE III: Le Clonage

CHAPITRE III: Le Clonage BIOLOGIE MOLECULAIRE CHAPITRE III: Le Clonage I) Définition: Cloner un fragment d'adn consiste à: isoler physiquement ce fragment. en augmenter le nombre de copie (cf: amplification) II) Principe: Le clonage

Plus en détail

Modalités d exécution des prestations NGS réalisées via l UMR 8199-2013

Modalités d exécution des prestations NGS réalisées via l UMR 8199-2013 Modalités d exécution des prestations NGS réalisées via l UMR 8199-2013 I. Préparation des librairies en vue du séquençage Haut débit via HiSeq et MiSeq 1.1 Points communs à toutes préparations de librairies

Plus en détail

PRINCIPALES TECHNIQUES UTILISEES EN GENOMIQUE

PRINCIPALES TECHNIQUES UTILISEES EN GENOMIQUE PRINCIPALES TECHNIQUES UTILISEES EN GENOMIQUE Définitions généralités Quelques chiffres 46 chromosomes 22 paires d autosomes (n=44) 1 paire de gonosomes (n=2) : XX/F et XY/H 300 bandes cytogénétiques =

Plus en détail

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène

TD Révision BIO57. Connaissance et Technique du gène TD Révision BIO57 Connaissance et Technique du gène Novembre 2007 Cécile BAUDOT cecile.baudot@medecine.univ-mrs.fr INSERM 910 «Génétique Médicale et Génomique Fonctionnelle» Maladies Neuromusculaires Le

Plus en détail

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie

Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Etude du transcriptome et du protéome en Neurooncologie Principes, aspects pratiques, applications cliniques François Ducray Neurologie Mazarin, Unité Inserm U711 Groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière Etude

Plus en détail

Génie génétique. Définition : Outils nécessaires : Techniques utilisées : Application du génie génétique : - Production de protéines

Génie génétique. Définition : Outils nécessaires : Techniques utilisées : Application du génie génétique : - Production de protéines Génie génétique Définition : Ensemble de méthodes d investigation et d expérimentation sur les gènes. Outils nécessaires : ADN recombinant, enzyme de restriction, vecteur, banque ADNc, sonde nucléique...

Plus en détail

Jean-Louis Bergé-Lefranc

Jean-Louis Bergé-Lefranc Apport du séquençage du génome humain à la toxicologie: Toxicogénomique Jean-Louis Bergé-Lefranc QuickTime et un décompresseur TIFF (LZW) sont requis pour visionner cette image. QuickTime et un décompresseur

Plus en détail

Le séquençage haut-débit

Le séquençage haut-débit Nouveaux outils en biologie Le séquençage haut-débit DES d hématologie 16 janvier 2015 Paris Alice Marceau-Renaut Laboratoire d hématologie CHRU Lille NGS = Next-Generation Sequencing Whole-genome Whole-exome

Plus en détail

Séquençage haut débit (Next Generation Sequencing) 12/03/2012 Pascal Le Bourgeois, M1BBT, EM8BTGM 1

Séquençage haut débit (Next Generation Sequencing) 12/03/2012 Pascal Le Bourgeois, M1BBT, EM8BTGM 1 Séquençage haut débit (Next Generation Sequencing) 1 Pyroséquençage (454) Margulies M. et al. (2005). Genome sequencing in microfabricated high-density picolitre reactors. Nature 437:376-80 Pas de banques

Plus en détail

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN

TP de Biochimie Groupe 4 Forestier Michèle 25.05.2010 Fournier Coralie Freyre Christophe Manipulation d ADN MANIPULATION D ADN Clonage du gène «venus» dans des plasmides et expression de celui-ci chez les bactéries E.Coli. Assistants: U. Loizides M. Umebayashi C. Gehin - 1 - 1. Résumé Lors de notre expérience,

Plus en détail

AVANT PROPOS. Il faut aussi bien connaître les méthodes de l embryologie moléculaire et savoir les utiliser.

AVANT PROPOS. Il faut aussi bien connaître les méthodes de l embryologie moléculaire et savoir les utiliser. AVERTISSEMENT Au fil de l ouvrage, les termes ou les notions importantes développés dans le livre de cours Bases cellulaires et moléculaires du développement (Ellipses, 2007), sont notés (I) ou (I, p.x).

Plus en détail

Identification de récepteurs r endothéliaux stades vasculaires visualisés in vivo par échographie Doppler

Identification de récepteurs r endothéliaux stades vasculaires visualisés in vivo par échographie Doppler Identification de récepteurs r endothéliaux à différents stades vasculaires visualisés in vivo par échographie Doppler S.Lavisse 1, V. Lazar 2, P. Opolon 3, P. Dessen 2, A. Roche 1, N. Lassau 1 Équipes

Plus en détail

Single Molecule Real Time (SMRT) Sequencing : PacBio RS II

Single Molecule Real Time (SMRT) Sequencing : PacBio RS II Single Molecule Real Time (SMRT) Sequencing : PacBio RS II Input sample Genome DNA, Amplicons, cdna Input sample amounts according to the protocols (10ng-10µg) High Input sample quality (integrity and

Plus en détail

Taq'Ozyme Purple Mix MANUEL D UTILISATION

Taq'Ozyme Purple Mix MANUEL D UTILISATION Taq'Ozyme Purple Mix OZYA003-40 - 40 réactions OZYA003-200 - 200 réactions (avec supplément de MgCl 2 ) OZYA003-200XL - 200 réactions (avec supplément de MgCl 2 ) OZYA003-1000 - 1000 réactions (avec supplément

Plus en détail

LE SEQUENCAGE DU GENOME HUMAIN. Historique Séquençage Résultats

LE SEQUENCAGE DU GENOME HUMAIN. Historique Séquençage Résultats LE SEQUENCAGE DU GENOME HUMAIN Historique Séquençage Résultats Séquençage de Macromolécules Enchaînement d unités répétitives Petite molécule Couper de façon précise en sous-ensemble 50 25 25 reconstruire

Plus en détail

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition

Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Acide aminé (AA) Quelques termes-clef de biologie moléculaire et leur définition Isabelle Quinkal INRIA Rhône-Alpes Septembre 2003 Petite molécule dont l enchaînement compose les protéines - on dit qu

Plus en détail

La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr

La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr La PCR en temps réel frederic.gevaudant@bordeaux.inra.fr INRA Centre de recherche de Bordeaux UMR Biologie du Fruit et Pathologie Historique 1985 : Invention par Kary Mullis de la technique de (PCR). 1991

Plus en détail

Introduction au PCR en. Par Philipe Lampron, M.Sc.

Introduction au PCR en. Par Philipe Lampron, M.Sc. Introduction au PCR en temps réel Par Philipe Lampron, M.Sc. Résumé Fondements du PCR en temps réel (qpcr) Théorie du PCR en temps réel Types de chimies Méthode de quantification Acquisition de résultats

Plus en détail

Les outils du génie génétique.

Les outils du génie génétique. Les outils du génie génétique. I\ Les enzymes. On va se servir des enzymes pour couper, coller et synthétiser des acides nucléiques. A\ Les polymérases. Toutes les polymérases agissent de 5 vers 3. En

Plus en détail

SERVICES DE SÉQUENÇAGE DE NOUVELLE GÉNÉRATION

SERVICES DE SÉQUENÇAGE DE NOUVELLE GÉNÉRATION 2015-09-29 SERVICES DE SÉQUENÇAGE DE NOUVELLE GÉNÉRATION Centre d innovation Génome Québec et Université McGill Guide de l utilisateur: Technologies de séquençage Illumina Version 5.6 Copyright 2015 Centre

Plus en détail

Polymorphismes de l ADN

Polymorphismes de l ADN Introduction Polymorphismes de l ADN Présentation et mise en évidence Recherche de gènes responsables de maladies génétiques : Analyse de pedigrees où la maladie est présente Sur quel chromosome? À quel

Plus en détail

CYTOGENETIQUE MOLECULAIRE

CYTOGENETIQUE MOLECULAIRE CYTOGENETIQUE MOLECULAIRE I)Introduction Le caryotype est l'examen génétique le plus prescrit, car il permet une analyse globale du génome. Il permet de détecter 15% des anomalies. Mais il possède un faible

Plus en détail

Génotypage et Séquençage. Pierre Mournet

Génotypage et Séquençage. Pierre Mournet Génotypage et Séquençage Pierre Mournet Plan Séquençage/Génotypage Classique (usat, Sanger) Séquençage NGS (Next Generation Sequencing) Séquenceur Préparation Pré-NGS Exemple 1 NGS Exemple 2 NGS Génotypage

Plus en détail

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation

Lettres: A, T, G, C. Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine). Ponctuation 2- Les molécules d ADN constituent le génome 2-1 La séquence d ADN représente l information génétique Lettres: A, T, G, C Mots: à 3 lettres (codons) Phrase: gène (information pour synthétiser une protéine).

Plus en détail

Analyse des génomes. Module de Bioinformatique Appliquée. A. Les projets Génome : a) Qu est-ce qu un projet génome? Cours Analyse des génomes

Analyse des génomes. Module de Bioinformatique Appliquée. A. Les projets Génome : a) Qu est-ce qu un projet génome? Cours Analyse des génomes Module de Bioinformatique Appliquée GB3-2012 Cours Analyse des génomes 0 Analyse des génomes 1 Les objectifs des projets génomes sont : Assemblagedes cartes physiques et génétiques sur le génome de l organisme

Plus en détail

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule»

Technologie de l ADN recombinant. Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» Technologie de l ADN recombinant Complément de cours sur: «Les Méthodes d Etude de la Cellule» 1 Les techniques de l ADN Recombinant But: isoler des fragments d ADN de génomes complexes et les recombiner

Plus en détail

METHODOLOGIE. Southern, Northern,, Western, PCR,Séquence.

METHODOLOGIE. Southern, Northern,, Western, PCR,Séquence. METHODOLOGIE Southern, Northern,, Western, PCR,Séquence. Les grandes étapes * Transciptase Reverse : 1970 (Temin et Baltimore) * Enzymes de Restriction : 1970 (Smith et Nathan) * Vecteurs recombinants

Plus en détail

Sommaire. Première partie Les concepts de base

Sommaire. Première partie Les concepts de base Sommaire Préface à la troisième édition... Préface à la deuxième édition... Avant-propos à la troisième édition... Avant-propos à la deuxième édition... Avant-propos à la première édition... XV XVII XIX

Plus en détail

Séquençage Haut-Débit : HiSeq 2000 et HiSeq 2500 (Illumina)

Séquençage Haut-Débit : HiSeq 2000 et HiSeq 2500 (Illumina) Séquençage Haut-Débit : HiSeq 2000 et HiSeq 2500 (Illumina) avec automatisation sur robot Tecan EVO200 Préparation des librairies High Output - HiSeq 2000 ou 2500 Run : 11 jours -2 Flowcells, 8 lanes /

Plus en détail

Master de génétique UE génomique fonctionnelle Université Denis Diderot Janvier 2009. Normalisation. Stéphane Le Crom (lecrom@biologie.ens.

Master de génétique UE génomique fonctionnelle Université Denis Diderot Janvier 2009. Normalisation. Stéphane Le Crom (lecrom@biologie.ens. Master de génétique UE génomique fonctionnelle Université Denis Diderot Janvier 2009 Normalisation Stéphane Le Crom (lecrom@biologie.ens.fr) Laboratoire de Génétique Moléculaire du Développement - INSERM

Plus en détail

HIBRYDATION IN SITU METHODOLOGIE EN ANATOMIE PATHOLOGIE SESSION 2008-2009

HIBRYDATION IN SITU METHODOLOGIE EN ANATOMIE PATHOLOGIE SESSION 2008-2009 METHODOLOGIE EN ANATOMIE PATHOLOGIE SESSION 2008-2009 HIBRYDATION IN SITU Dr Mokrane Yacoub. AHU Histologie Faculté de médecine de Poitiers Service d anatomie pathologique PLAN I- Définition et principes

Plus en détail

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE

Série : STL Spécialité biotechnologies SESSION 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE BACCALAURÉAT TECHNLGIQUE Série : STL Spécialité biotechnologies SESSIN 2014 CBSV : sous épreuve coefficient 4 Biotechnologies : sous épreuve coefficient 4 Durée totale de l épreuve: 4 heures Les sujets

Plus en détail

Le séquençage selon la technique de Sanger

Le séquençage selon la technique de Sanger Séquençage de l ADN Définition Le séquençage de l ADN, est la détermination de la succession des nucléotides le composant. C est aujourd'hui une technique de routine pour les laboratoires de biologie.

Plus en détail

Christelle REYNES EA 2415 Epidémiologie, Biostatistique et Santé Publique Université Montpellier 1. 8 Juin 2012

Christelle REYNES EA 2415 Epidémiologie, Biostatistique et Santé Publique Université Montpellier 1. 8 Juin 2012 Extraction et analyse des mesures haut-débit pour l identification de biomarqueurs : problèmes méthodologiques liés à la dimension et solutions envisagées EA 2415 Epidémiologie, Biostatistique et Santé

Plus en détail

REGULATION GLOBALE DE L EXPRESSION DES GENES

REGULATION GLOBALE DE L EXPRESSION DES GENES REGULATION GLOBALE DE L EXPRESSION DES GENES TP4 : Les puces à ADN -introduction 21 -réactifs et matériel 22 -protocoles extraction des ARN totaux de levure 23 purification des ARN messagers 24 synthèse

Plus en détail

en transplantation rénale - E. Thervet (page 6) Les puces à ADN Résumé Résumé

en transplantation rénale - E. Thervet (page 6) Les puces à ADN Résumé Résumé Protéomique et génomique Coordinateur : E. Thervet, service de transplantation rénale et de soins intensifs, hôpital Necker, 75015 Paris & Application des nouveaux outils moléculaires en transplantation

Plus en détail

Hybridation et marquage Affymetrix puce HU133 Plate-Forme. plus 2

Hybridation et marquage Affymetrix puce HU133 Plate-Forme. plus 2 PRECAUTIONS GENERALES : HYBRIDATION AFFYMETRIX - Toutes les manipulations se font avec des gants de façon à limiter le risque de dépôt de RNAses présentes en grande quantité sur notre peau. - Tout le matériel

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

Kit d extraction PicoPure DNA

Kit d extraction PicoPure DNA Directement à la PCR Le kit PicoPure DNA permet une extraction simple et rapide de l ADN génomique prêt à l utilisation en PCR. Extraire et amplifier l ADN dans le même tube, sans phase d extraction organique

Plus en détail

Kit d extraction PicoPure RNA

Kit d extraction PicoPure RNA Isoler des ARN même à partir d une cellule Le kit d extraction PicoPure RNA a été développé pour obtenir une haute qualité des ARNs totaux à partir d un minimum de dix cellules. Le haut rendement obtenu

Plus en détail

Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses

Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses Apport de la PCR en temps réel en maladies infectieuses Biologie moléculaire Amplification PCR I. Dénaturation ADN 95 C II. Hybridation t = Tm III. Extension t dépend de la polymérase employée PCR «classique»

Plus en détail

Génotypage par Séquençage (GBS) : Création d une carte génétique haute densité de Tournesol Population INEDI (RILs PSC8 x XRQ)

Génotypage par Séquençage (GBS) : Création d une carte génétique haute densité de Tournesol Population INEDI (RILs PSC8 x XRQ) Génotypage par Séquençage (GBS) : Création d une carte génétique haute densité de Tournesol Population INEDI (RILs PSC8 x XRQ) Baptiste Mayjonade (IE-CDD SUNRISE) Génétique et génomique des réponses aux

Plus en détail

LA PCR QUANTITATIVE EN TEMPS REEL OU LA "TAQMAN"

LA PCR QUANTITATIVE EN TEMPS REEL OU LA TAQMAN LA PCR QUANTITATIVE EN TEMPS REEL OU LA "TAQMAN" I- Terminologie Le terme TaqMan est souvent utilisé par abus de langage pour désigner : - la technique de PCR quantitative par détection en temps réel de

Plus en détail

Guide sur le PCR en temps réel (qpcr)

Guide sur le PCR en temps réel (qpcr) Guide sur le PCR en temps réel (qpcr) Un service complet est offert par la plateforme de génomique de l IRIC pour le qpcr incluant l analyse de votre ARN, la préparation de vos cdna, le design des essais,

Plus en détail

Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010

Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010 Ecole Centrale Paris Année 2009-2010 1 ère année. Cours «Biologie». Vendredi 28 mai 2010 Contrôle des Connaissances. 2 ème session) (Durée : 1h30, tous documents autorisés, ordinateur interdit) Important

Plus en détail

TD de Biochimie 4 : Coloration.

TD de Biochimie 4 : Coloration. TD de Biochimie 4 : Coloration. Synthèse de l expérience 2 Les questions posées durant l expérience 2 Exposé sur les méthodes de coloration des molécules : Générique Spécifique Autres Questions Pourquoi

Plus en détail

Institut de Génomique. olaso@cng.fr

Institut de Génomique. olaso@cng.fr Institut de Génomique PCR quantitative : état des lieux... (de la théorie à la pratique, MIQE, CQ et stratégie de normalisation) olaso@cng.fr Microarray data qpcr data? Règles générales pour la présentation

Plus en détail

Manipulation des acides nucléiques

Manipulation des acides nucléiques Manipulation des acides nucléiques (voir chapitre 6 du Voet et Voet) - les acides nucléiques forment des polymères : ADN et ARN - ils sont composés de 4 nucléotides: A, C, G et T pour l ADN A, C, G et

Plus en détail

Techniques de base de la biologie moléculaire

Techniques de base de la biologie moléculaire Techniques de base de la biologie moléculaire Présenté par : Addoun Hadjer Ait Saadi Taous Plan: Introduction Purification des acides nucléiques 1-extraction à partir de matériels biologiques 2-estimation

Plus en détail

Le séquençage à haut débit Juin 2012

Le séquençage à haut débit Juin 2012 Atelier Epigénétique Université Pierre et Marie Curie Le séquençage à haut débit Juin 2012 Stéphane Le Crom (stephane.le_crom@upmc.fr) Laboratoire de Biologie du Développement (UPMC) de la Montagne Sainte

Plus en détail

Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire

Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire Approfondissement des connaissances en biologie moléculaire nicolas.glaichenhaus@unice.fr Master IADE Année 2013-2014 Plan du cours Rappels de biologie moléculaire et de biologie cellulaire Les molécules

Plus en détail

L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique.

L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique. L L'ADN mitochondrial a été découvert en 1962 par Margit MK Nass et Sylvan Nass par microscopie électronique. Figure 1 Mitochondries observées au microscope électronique à transmission Plus tard, cet ADN

Plus en détail

Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000. Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal

Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000. Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal Introduction à la Bio-Informatique IFT3295/IFT6291/BIN6000 Nadia El-Mabrouk DIRO, Université de Montréal Qu est-ce que la Bioinformatique? Qu est-ce que la Bio-informatique? Champs multi-disciplinaire

Plus en détail

Méthodes diagnostiques en génétique moléculaire

Méthodes diagnostiques en génétique moléculaire Méthodes diagnostiques en génétique moléculaire P. Latour Praticien Hospitalier Responsable UF 3427 Neurogénétique Moléculaire Laboratoire de Neurochimie Pr Renaud HCL Centre de Biologie Est DES Neurologie

Plus en détail

Influence du nombre de réplicats dans une analyse différentielle de données RNAseq

Influence du nombre de réplicats dans une analyse différentielle de données RNAseq Influence du nombre de réplicats dans une analyse différentielle de données RNAseq Statisticiens: Sophie Lamarre Steve Van Ginkel Sébastien Déjean - Magali San Cristobal Matthieu Vignes Biologistes: Stéphane

Plus en détail

Les principes du sequençage haut-débit

Les principes du sequençage haut-débit Les principes du sequençage haut-débit Mardi 23 avril 2013 Dr H. EL HOUSNI Organisation Génomique Podhala'et'al.'Trends'in'genetics'2012' Costa V et al. J BioMed BioTech 2010 32 ans Costa V et al. J BioMed

Plus en détail

Du microscope. aux microarrays. le "saut de puce" de la cytogénétique

Du microscope. aux microarrays. le saut de puce de la cytogénétique Du microscope le "saut de puce" aux microarrays de la cytogénétique ARL 13 mars 2008 Dr Danielle Martinet Spéc. FAMH en analyses de génétique médicale Laboratoire de cytogénétique constitutionnelle Service

Plus en détail

L3-BH01 Cours n 10 Modifications post-transcriptionnelles

L3-BH01 Cours n 10 Modifications post-transcriptionnelles L3-BH01 Cours n 10 Modifications post-transcriptionnelles Ce cours est présent sur le web à l adresse suivante : http://www.univ-orleans.fr/sciences/biochimie/l/ressources.htm Plan (cours n 10 & 11) Introduction

Plus en détail

La génomique. Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes. Nécessite des outils bioinformatiques. Plusieurs étapes :

La génomique. Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes. Nécessite des outils bioinformatiques. Plusieurs étapes : La génomique Etude des génomes et de l ensemble de leurs gènes La structure Le fonctionnement L évolution Le polymorphisme, Plusieurs étapes : Nécessite des outils bioinformatiques 1 Chronologie sur le

Plus en détail

Introduction à l analyse statistique et bioinformatique des puces à ADN

Introduction à l analyse statistique et bioinformatique des puces à ADN Formation INSERM 10 février 2004 Introduction à l analyse statistique et bioinformatique des puces à ADN Gaëlle Lelandais lelandais@biologie.ens.fr 1 Première Partie Analyse d une puce à ADN : Le recherche

Plus en détail

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche

Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche 64 ème réunion du GERM Tumeurs du sein triple négatif: Biologie moléculaire et projets de recherche Tumeurs du sein triple négatif (TN) 12-17% des cancers du sein Contexte familial porteuses des mutations

Plus en détail

Plateforme de Recherche de Mutations

Plateforme de Recherche de Mutations Plateforme de Recherche de Mutations Jean-Marc Aury contact: pfm@genoscope.cns.fr 29 janvier 2009 Introduction Présentation des données produites par le GSFLX : type, qualité, Méthodes de détection de

Plus en détail

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours

Biologie cellulaire. Perfectionnement à la culture cellulaire. Programme. ParTIe PraTIQUe. ParTIe THÉorIQUe. durée : 4 jours Biologie cellulaire Perfectionnement à la culture cellulaire durée : 4 jours ingénieurs, chercheurs et chefs de projet connaissances de base en culture cellulaire ou validation du module «initiation à

Plus en détail

FORMATION BIOPUCES INSERM-ENS AFFYMETRIX

FORMATION BIOPUCES INSERM-ENS AFFYMETRIX FORMATION BIOPUCES INSERM-ENS AFFYMETRIX Mlle Sandrine Balzergue Unité de Recherche en Génomique Végétale INRA-CNRS-UEVE, Evry http://www.evry.inra.fr Plan Généralités: technologie Affymetrix Vous voulez

Plus en détail

P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE

P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE P.C.R. POLYMERASE CHAIN REACTION ou AMPLIFICATION PAR POLYMERISATION EN CHAÎNE P.C.R.: Méthode rapide d'amplification d'une séquence déterminée d'a.d.n. à partir d'une matrice. Elle permet d'obtenir plusieurs

Plus en détail

TUTORAT UE spécifiques 2010-2011

TUTORAT UE spécifiques 2010-2011 FACULTE de PHARMACIE TUTORAT UE spécifiques 2010-2011 Méthodes d étude et d analyse du génome Eric Badia, Bernard Carcy Séance préparée par Alexandre Leboucher (ATM²), Astrid Robert (ATP) QCM n 1: Synthèse

Plus en détail

10b : La PCR (locus PV92)

10b : La PCR (locus PV92) 10b : La PCR (locus PV92) Cette expérience a été mise en place afin de remplacer le protocole intitulé "PCR (locus D1S80)". L amplification est en effet meilleure et les résultats plus simples à interpréter.

Plus en détail

Le séquençage à haut débit Mars 2011

Le séquençage à haut débit Mars 2011 Atelier Epigénétique Université Pierre et Marie Curie Le séquençage à haut débit Mars 2011 Stéphane Le Crom (lecrom@biologie.ens.fr) Institut de Biologie de l École normale supérieure (IBENS) de la Montagne

Plus en détail

Résumé de thèse de David Kieffer. Titre : Études Bio-informatiques et statistiques des mécanismes de l infidélité de la transcription.

Résumé de thèse de David Kieffer. Titre : Études Bio-informatiques et statistiques des mécanismes de l infidélité de la transcription. Résumé de thèse de David Kieffer Titre : Études Bio-informatiques et statistiques des mécanismes de l infidélité de la transcription. Dans le cadre de la lutte contre le cancer, l'entreprise Genclis (Genomic

Plus en détail

Différents types de chromosomes en Giemsa

Différents types de chromosomes en Giemsa Différents types de chromosomes en Giemsa Marquage Giemsa simple - Comptage d une mitose: 45, 46 ou 47 - Reconnaissance des groupes et certains chromosomes dans les groupes, mais pas dans leur structure,

Plus en détail

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA

TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA 16/11/12 TYPAGE HLA CROSSMATCH ANTICORPS ANTI-HLA Chantal GAUTREAU LABORATOIRE HLA S E R V I C E D I M M U N O L O G I E E T D H I S T O C O M PAT I B I L I T É, A P - H P, HÔPITAL SAINT LOUIS, PARIS,

Plus en détail

Introduction à la Génomique. 1. Les outils de base. 1. Les outils de base 2. Les techniques d hybridation

Introduction à la Génomique. 1. Les outils de base. 1. Les outils de base 2. Les techniques d hybridation Introduction à la Génomique 1. Les outils de base 2. Les techniques d hybridation Southern blot et dérivés, micro arrays 3. La PCR 4. Les marqueurs polymorphes 5. Le clonage positionnel 1. Les outils de

Plus en détail

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique

Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Chapitre 1 La révolution des sciences de la vie par la génétique Variation génétique de la couleur des grains de maïs. Chaque grain représente un individu de constitution génétique distincte. La sélection

Plus en détail

Chapitre 5 : La transcription. Professeur Joël LUNARDI

Chapitre 5 : La transcription. Professeur Joël LUNARDI Chapitre 5 : La transcription UE1 : Biochimie Biologie moléculaire Professeur Joël LUNARDI Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Chapitre 5. La transcription

Plus en détail

Les différentes stratégies de quantification :

Les différentes stratégies de quantification : Les différentes stratégies de quantification : Ce chapitre présente les 2 principales stratégies de quantification relative utilisée classiquement : la méthode des droites standards et celle des Ct. Les

Plus en détail