Programme Energie Intelligente Europe

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme Energie Intelligente Europe"

Transcription

1 Ad Personam : Une campagne européenne en faveur du transport public Programme Energie Intelligente Europe

2 Le Grand Besançon 59 communes habitants Ville de Besançon : habitants (76% pop Grand Besançon) Communes alentours : 300 à habitants 7 mai 2010

3 Chaque jour dans le Grand Besançon habitants déplacements déplacements en véhicule motorisé déplacements en véhicule particulier dont 23 % pour le motif travail déplacements pour motif domicile-travail Soit 71 tonnes CO2 émises par jour Déplacement moyen = 5,3 km. C02 émis /km : 149 g en moyenne. Sources Ademe

4 Ad Personam Ad Personam est un programme cofinancé par l Union européenne, sous l égide de l Intelligent Energy Europe Programme. Développer dans chaque ville européenne retenue un innovant programme de marketing direct afin de changer les comportements de mobilité sur les déplacements domicile-travail.

5 Ad Personam Historique 2007 : candidature du Grand Besançon, en partenariat avec Keolis Besançon, à l appel à projet européen «EIE II» visant à promouvoir les transports publics. Début 2008 : le Grand Besançon est retenu aux côtés de six villes pilotes. Octobre 2008 : première rencontre de tous les participants lors du meeting de Modène (Italie). Mai 2009, Novembre 2009, Mai 2010 : meetings organisés à Baia Mare (Roumanie), à Morecambe (R-U) et à Besançon. Septembre 2010 : meeting final organisé à Malmö (Suède).

6 Campagne de marketing direct en faveur du transport public Objectifs Augmenter la part de marché des transports publics Accroitre le niveau d information sur le réseau de transport Evaluer l efficacité de l opération de marketing direct Définir un profil d utilisateur

7

8 La campagne de communication Mars 2009

9 La campagne de communication Mars 2009

10 La campagne de communication Mars 2009

11 La campagne de communication Juillet 2009 : envoi d un courrier signé du Président de l agglomération aux personnes selectionnées

12 Articles de presse

13

14 Motivations et satisfaction Enquête téléphonique auprès de 800 personnes Motivations 1 - «Eviter stress de la circulation» 25,5% 2 - «Protection de l environnement» 20,8 % 3 - «Gain de temps» 18,2 % Satisfaction Pack personnalisé reçu 83 % d avis positif Les déplacements en bus 92.7% de personnes satisfaites Changement de comportement Près d 1 personne sur 2 envisage de changer de moyen de transport au profit des transports publics. Soit 377 personnes sur 818. Accroitre le niveau d information 3 personnes sur 5 ont amélioré leur connaissance du réseau

15 Profil-type des participants Sexe 29.1% d hommes 70.9% de femmes Tranche d âge - de 18 ans : 0,10 % ans : 13,20% ans : 39% ans : 44,80% 60 ans et + : 2,90% Catégorie socioprofessionnelle 5.1% indépendant 90.3% salarié 1.2% autres Niveau d'études 2.3% sans diplôme 15.6% CAP/BEP 18.2% Baccalauréat 57.6% Etudes supérieures 11ème Assises énergie-climat

16 Premiers résultats Résultats de la campagne dans le Grand Besançon Mars 2009 : ex. de questionnaire envoyés aux bisontins et grand bisontins de la première couronne. Taux retour de 1.6%, soit 1600 questionnaires reçus. Sélection de 1000 personnes et envoi d un «pack Ginko» (une lettre explicative, leur itinéraire personnalisé, le pass gratuit à utiliser pendant la Semaine Européenne de la Mobilité, une carte du réseau et un carnet de voyage). 50% des personnes ont utilisé le pack gratuit pour leurs déplacements pendulaires (soit 410 personnes). 11% (soit 120 personnes) sont de nouveaux abonnés Ginko. 60% ont dit mieux connaitre le réseau de transport Ginko grâce à Ad Personam.

17 Bilan sur le changement de mode de transport dans l avenir 46,1% des personnes interrogées envisagent de changer de moyen de transport au profit des transports publics. Soit 377 personnes sur 818. La majorité de l argumentation des personnes envisageant de prendre le bus dans l avenir est concentrée sur 4 arguments : Éviter le stress de la circulation protection de l environnement gain de temps gain d argent. La perte de temps est l inconvénient le plus cité par les personnes ne souhaitant pas changer leur mode de transport au profit des transports publics. En deuxième position, les horaires non adaptés. A l inverse, le gain de temps est la principale raison qui inciterait les personnes à changer d avis sur les transports publics. Nous remarquons que les arguments positifs et négatifs les plus cités de ce mode de transports sont toujours les mêmes : + «La protection de l environnement», «éviter stress de la circulation» - «La perte de temps» et «les horaires non adaptés» 64,5% des personnes envisageant de prendre le bus à l avenir sont intéressées par l offre privilège. Soit 243 personnes. 10.5% des personnes interrogées se sont abonnées. Soit 86 nouveaux abonnés parmi les personnes

18 Bilan de l opération Une majorité d avis positif sur le pack personnalisé (83% des avis formulés sont positifs) Perception des transports publics 92.7% des personnes ayant pris part à la semaine d essai satisfaites de leur déplacements effectués avec Ginko. 2 avantages à ce mode de transport se distinguent parmi toutes les déclarations : la protection de l environnement éviter le stress de la circulation Changement de mode de transport en bonne voie : Près de la moitié des personnes interrogées ont pris part à la semaine de la mobilité. Près de la moitié des personnes interrogées envisagent de changer de mode de transport au profit du bus. 86 nouveaux abonnés, soit 10.5% des personnes interrogées. (117 nouveaux abonnés parmi les personnes ayant reçu le pack)

19 Bilan de l opération La «non utilisation» du Pass Ginko est en majeure partie expliquée par une perception négative du transport par bus, jugé non adapté à leur situation. 2 inconvénients à ce mode de transport se distinguent parmi toutes les déclarations : La perte de temps Les horaires non adaptés L enquête Ad Personam a été détournée par certains participants afin de mettre en lumière des aspects négatifs du réseau.

20 Retour d expérience Un principe d action efficace pour conquérir de nouveaux clients (Sélection d un public cible, itinéraires personnalisés, essai gratuit ) Réflexion commune aux 7 partenaires européens Campagne de recrutement «surdimensionnée» - Baisse des coûts via partenariats entreprises, diffusion questionnaire plus ciblée - Nécessité d un outil de confection d itinéraires performant

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009

- CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 - CFP PLANETE LOTUS - FICHES DE PRESTATIONS MARKETING 2009 1/5 CONSULTATIONS 1 Consultation 1 heure 2 Consultation 15 minutes 3 Consultation 4 heures En 15min, 1heure ou 4heures, avoir l avis d un consultant

Plus en détail

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon

Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Synthèse de l enquête covoiturage auprès des entreprises du bassin d emploi d Alençon Maison de l Emploi et de la Formation d Alençon 6/8 rue des Filles Notre-Dame 61 000 ALENÇON Tél : 02.50.9042.00 PÉRIMÈTRE

Plus en détail

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE PRÉSENTATION DE L AGENCE Aline MANGATAYE Directrice d agence

Plus en détail

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté.

APPEL À PROJETS 2013. Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. APPEL À PROJETS 2013 Le parrainage de proximité des enfants en difficulté. Dotation : 375 000 sur trois ans. Date limite de réception des dossiers : 4 janvier 2013 en collaboration avec Argumentaire sur

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine

APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine APPEL A CONCURRENCE Dispositif PLIE Melun Val de Seine ENVELOPPE NON PRE-AFFECTEE 2014 Le comité de pilotage du PLIE Melun Val de Seine, réuni le 27 janvier 2014, a validé les orientations de la programmation

Plus en détail

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage :

Sommaire. 1. Gérer la publicité : 1. Gérer la publicité : 2. La promotion des ventes : 3. la communication événementielle et le parrainage : Sommaire 1. Gérer la publicité : 1.1 Les acteurs de la publicité : 1.2. Les objectifs publicitaires : 1.3 La détermination du budget : 1.4 L élaboration du message : 1.5 Le choix des médias et des supports

Plus en détail

Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES

Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES Floriane Vayssières Julie Millotte PREMIER BILAN DE LA VÉLOSTATION AMT : UN PROJET INNOVANT AUX RETOMBÉES POSITIVES Avril 2014 LA VISION 2020 DU TRANSPORT COLLECTIF MÉTROPOLITAIN Faciliter les déplacements

Plus en détail

Code de la Rue Pour une ville apaisée. Ville d Angers (150 000 habitants)

Code de la Rue Pour une ville apaisée. Ville d Angers (150 000 habitants) Code de la Rue Pour une ville apaisée Ville d Angers (150 000 habitants) Sommaire 1 Enjeux du code de la Rue Angevin 2 Objectifs d ici 2014 3 Méthode adoptée dans chaque quartier 4 Concertation: pour quoi

Plus en détail

REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS

REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS Proposition technique : REALISATION D UN «DIAGNOSTIC SENIOR» SUR LE BASSIN D EMPLOI DE CARPENTRAS Action réalisée en partenariat par le Pôle Emploi de Carpentras et le Comité de Bassin d Emploi Pays du

Plus en détail

Le Datameeting. Le contact direct. Tester avant tout

Le Datameeting. Le contact direct. Tester avant tout Le Datameeting Michel SOUFIR Directeur Général 0970 407 007 +216 21243787 Le contact direct Le datameeting, consiste dans la mise en place d opérations qui ont pour but d obtenir un contact direct avec

Plus en détail

Les paramètres clés des déplacements professionnels

Les paramètres clés des déplacements professionnels Les paramètres clés des déplacements professionnels 9 Les déplacements professionnels Les déplacements professionnels des répondants sont effectués à 70 % via des véhicules légers (véhicule personnel ou

Plus en détail

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme

Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Numéro 19 Novembre 2009 Suivi et insertion professionnelle des étudiants diplômés d un Master II en 2007 18 mois après l obtention du diplôme Près de 7 diplômés sur 10 sont en emploi en février 2009 Situation

Plus en détail

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès?

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Cycle Innovation & Connaissance 81 petit déjeuner Stéphanie CHASSERIO, Professeure SKEMA

Plus en détail

Enquête. Pratiques et besoins en formation dans les TPE du commerce interentreprises. Spécial TPE moins de 10 salariés. Enquête réalisée par

Enquête. Pratiques et besoins en formation dans les TPE du commerce interentreprises. Spécial TPE moins de 10 salariés. Enquête réalisée par Enquête Pratiques et besoins en formation dans les TPE du commerce interentreprises Spécial TPE moins de 10 salariés Enquête réalisée par 1 Pourquoi cette enquête? Un contexte Les TPE (Très Petites Entreprises),

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

COMMERCIAL PUBLICITÉ

COMMERCIAL PUBLICITÉ Activités commerciales publicitaires COMMERCIAL PUBLICITÉ Le ou la commercial(e) Publicité a pour fonction essentielle de prospecter et rencontrer les annonceurs, les agences média et les agences de publicité,

Plus en détail

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue

Évaluation de la formation professionnelle. en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE Évaluation de la formation professionnelle en Languedoc-Roussillon auprès des stagiaires de la formation continue Selon l enquête de satisfaction et de devenir

Plus en détail

DECLARATION D ARUSHA

DECLARATION D ARUSHA DECLARATION D ARUSHA Les représentants des opérateurs postaux désignés des pays de l Afrique anglophone, réunis à Arusha en Tanzanie dans le cadre de l atelier de formation sur la gestion des grands comptes,

Plus en détail

La parité hommes-femmes dans les transports urbains

La parité hommes-femmes dans les transports urbains La parité hommes-femmes dans les transports urbains Ligne de métro de Ho Chi Minh Atelier sur l intégration de la parité hommesfemmes dans les infrastructures Addis-Abeba 22-24 mars 2011 Shireen Lateef

Plus en détail

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS

LE SERVICE DE LOCATION DE VAE DE GRAND POITIERS S. RIOLAND Grand Poitiers 6 Octobre 11 LE SERVICE DE LOCATION DE VAE Enjeux, offre, résultats et perspectives PRESENTATION DE CAP sur le Vélo: Un service de location longue durée de Grand Poitiers créé

Plus en détail

Bilan Carrefour des Métiers et de la Formation Vendredi 21 octobre 2011 SAINT JUST

Bilan Carrefour des Métiers et de la Formation Vendredi 21 octobre 2011 SAINT JUST Bilan Carrefour des Métiers et de la Formation Vendredi 21 octobre 2011 SAINT JUST Objectifs opérationnels : En direction des demandeurs d emploi Informer sur les métiers dits de l économie verte, sur

Plus en détail

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING

LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING LES ENTREPRISES PARLENT DU COACHING Juin 2004 Syndicat Syntec des Conseils en Evolution Professionnelle 3, rue Léon Bonnat 75016 Paris Contexte de l étude Questionnaire de 15 questions adressé aux clients

Plus en détail

La mesure d audience du média courrier. Conférence de presse - 29 mai 2013

La mesure d audience du média courrier. Conférence de presse - 29 mai 2013 La mesure d audience du média courrier Conférence de presse - 29 mai 2013 Introduction Balmétrie: un GIE qui réunit les principales parties prenantes du marché pour mettre en place la 1 ère mesure d audience

Plus en détail

PME : propulsez votre développement commercial Solutions de prospection & relation clients

PME : propulsez votre développement commercial Solutions de prospection & relation clients PME : propulsez votre développement commercial s de prospection & relation clients Informations En et savoir réservation plus : 02 85 52 3791 91 louise.querouil@leadforce.fr cyril.gouyette@leadforce.fr

Plus en détail

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes

II. L accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes Mai 2007 Fiche entreprise Société Générale Egalité professionnelle entre les femmes et les hommes Présentation de l entreprise - Secteur d activité : Banque-Finance - Statut : Société Anonyme - Effectif

Plus en détail

Les attentes des éditeurs de blog

Les attentes des éditeurs de blog Les attentes des éditeurs de blog Une étude Via Nova Spheeris / Seprem Mars 2008 Méthodologie Un questionnaire en ligne a été mis à disposition de 898 éditeurs de blogs en fin d année 2007. 266 questionnaires

Plus en détail

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants?

Pourquoi un baromètre sur la qualité de vie au travail des indépendants? assurés à la RAM La RAM est spécialisée dans la gestion du régime obligatoire d assurance maladie des indépendants - artisans, commerçants et professions libérales, pour le compte du Régime Social des

Plus en détail

Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data

Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data NOTE DETAILLEE Les Français, l e-administration, l enregistrement de données personnelles en ligne et l Open Data Sondage Harris Interactive pour Berger-Levrault Enquête téléphonique réalisée par l'institut

Plus en détail

Dévoilement des prévisions et des enjeux de l emploi dans le commerce de détail 2012-2015 Patricia Lapierre, MBA Directrice générale Détail Québec

Dévoilement des prévisions et des enjeux de l emploi dans le commerce de détail 2012-2015 Patricia Lapierre, MBA Directrice générale Détail Québec Dévoilement des prévisions et des enjeux de l emploi dans le commerce de détail 2012-2015 Patricia Lapierre, MBA Directrice générale Détail Québec Pour vous éclairer dans le commerce de détail Manuel Champagne,

Plus en détail

Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière

Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière Enquête Nationale sur l Autopartage : l autopartage comme déclencheur d une mobilité alternative à la voiture particulière Présentation des résultats définitifs Rencontres PREDIT Paris, le 27/03/2013 6T

Plus en détail

La participation au Trophée des Audacieuses

La participation au Trophée des Audacieuses Réglement du concours A ÉDITION 2013 Article 1 : Objet et catégories du Trophée A La création d entreprise par les femmes est encore insuffisante. Les femmes ne représentent, en effet, que 30 % créateurs

Plus en détail

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice

Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice STATUTS Chapitre I Dénomination, adhésions, siège, durée, exercice Article 1 Dénomination, adhésions Il est constitué entre les soussignés et tous ceux qui deviendront membres par la suite une association

Plus en détail

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT

SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT LA LETTRE N 2 DE LA CPNEF DU SPORT COMMISSION PARITAIRE NATIONALE EMPLOI FORMATION OBSERVATOIRE DES MéTIERS DU SPORT SYNThèSE DE LA 2 e ENQUÊTE AUPRèS DES ENTREPRISES DE LA BRANChE DU SPORT Décembre 2010

Plus en détail

Association régie par la loi «1901»

Association régie par la loi «1901» Association régie par la loi «1901» Siège social et Direction Générale : 11, rue de la Convention 79000 NIORT Tél. 05 49 24 20 88 Fax. 05 49 24 30 03 siège@gpa79.net 1) INTRODUCTION La loi du 2 janvier

Plus en détail

Cartographie de compétences d un entrepreneur

Cartographie de compétences d un entrepreneur Cartographie de compétences d un entrepreneur Mission générale L entrepreneur définit la stratégie générale de l entreprise et supervise sa mise en œuvre Principales activités L entrepreneur fixe les objectifs

Plus en détail

Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation

Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation Enquête sur les besoins en formation de la 1 ère transformation Compte rendu synthétique Novembre 2012 2 sur 10 CONTEXTE DE L ENQUÊTE Cette enquête a été menée par Midi-Pyrénées Bois, en partenariat avec

Plus en détail

Etude de satisfaction «Vivons Livres!»

Etude de satisfaction «Vivons Livres!» Etude de satisfaction «Vivons Livres!» 29 NOVEMBRE 2010 20XX-PPT PPT-XX-TITRE Introduction Le profil des visiteurs de la manifestation, tant d un point de vue social qu économique La représentation mentale

Plus en détail

Formations intra dédiées aux organismes de formation

Formations intra dédiées aux organismes de formation Formations intra dédiées aux organismes de formation Vos opportunités : Une offre adaptée à vos besoins spécifiques d organismes et à vos contraintes temps Des experts connaissant parfaitement le marché

Plus en détail

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE

ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE ATTENTES ET DEMANDES DU GRAND PUBLIC VIS A VIS DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN REGION CENTRE Synthèse des principaux résultats Conseil Régional du Centre Septembre 2003 BVA OPINION 191 avenue du Général

Plus en détail

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication.

Elle aboutira à la rédaction d un cahier des charges pour le lancement d une campagne de communication. Axe 1.1 : Création d une destination «Gironde» Action 1.1.1 : Lancement d une étude sur l image et le positionnement marketing de la Gironde La Gironde a des images, des sites touristiques Cependant, il

Plus en détail

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe

chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe chapitre 4 L innovation dans Le GRoupe 4.1 définir L innovation selon l insee, l innovation est un changement significatif de nature technique, commerciale, organisationnelle, structurelle ou de logique

Plus en détail

Advertising Tracking. Tableaux de bord pour l'évaluation de l'impact et pour le pilotage des campagnes de communication

Advertising Tracking. Tableaux de bord pour l'évaluation de l'impact et pour le pilotage des campagnes de communication Advertising Tracking Tableaux de bord pour l'évaluation de l'impact et pour le pilotage des campagnes de communication Créargie MediaScan Octobre 2003 1 Objectifs et concepts 2 Méthodes Modèle utilisé

Plus en détail

Mécénat de compétences : comment engager les actifs?

Mécénat de compétences : comment engager les actifs? Mécénat de compétences : comment engager les actifs? 1 ère enquête nationale Septembre 2014 Sommaire Présentation des partenaires Objectifs et méthodologie Qui sont les entreprises qui ont répondu? Mécénat

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ

BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ BILAN SOCIAL 2015 BRANCHE MUTUALITÉ SYNTHÈSE SYNTHESE DU BILAN SOCIAL 2015 Définition Le Bilan social de la branche Mutualité constitue la source d information statistique reconnue par les partenaires

Plus en détail

Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES

Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES Cas pratique PROMOTION DU CARSHARING DANS LES COMMUNES Etabli le: 01.12.2004 Actualisé le: 04.08.2008 Soutenu par: Mobilservice PRATIQUE c/o beco Economie bernoise Protection contre les immissions Laupenstrasse

Plus en détail

Association Camerounaise pour L Evaluation Environnementale (ACAMEE) «Projet d insertion professionnelle des jeunes en Evaluation Environnementale»

Association Camerounaise pour L Evaluation Environnementale (ACAMEE) «Projet d insertion professionnelle des jeunes en Evaluation Environnementale» Association Camerounaise pour L Evaluation Environnementale (ACAMEE) «Projet d insertion professionnelle des jeunes en Evaluation Environnementale» Sommaire I. INTRODUCTION... 2 II. CONTEXTE ET JUSTIFICATION...

Plus en détail

Licence pro commerce électronique

Licence pro commerce électronique Licence pro commerce électronique Enquête réalisée par le ministère sur l ensemble des licences professionnelles françaises. L analyse locale pour l UBS est réalisée par l observatoire en 005. Certaines

Plus en détail

La perception de l ISR

La perception de l ISR La perception de l ISR par les Français Principaux résultats de l enquête EIRIS / Ipsos Octobre 2011 L enquête Enquête nationale conduite en ligne par Ipsos du 16 au 19 sept. 2011 dans le cadre de la 2

Plus en détail

CONSULTATIONS PUBLIQUES LIGNE DEUX MONTAGNES. 28 avril 2015

CONSULTATIONS PUBLIQUES LIGNE DEUX MONTAGNES. 28 avril 2015 CONSULTATIONS PUBLIQUES LIGNE DEUX MONTAGNES 28 avril 2015 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS OUVERTURE DE LA LIGNE MASCOUCHE PAGE 2 ÉVÉNEMENTS MARQUANTS DÉVOILEMENT DES RÉSULTATS DE L ENQUÊTE OD 2013 PAGE 3 ÉVÉNEMENTS

Plus en détail

SYNTHÈSE D ÉTUDE. Les stéréotypes sur le genre

SYNTHÈSE D ÉTUDE. Les stéréotypes sur le genre SYNTHÈSE D ÉTUDE Les stéréotypes sur le genre Diversité Mai 2012 IMS-Entreprendre pour la Cité a mené une étude avec Patrick Scharnitzky, Docteur en psychologie sociale, pour identifier les stéréotypes

Plus en détail

Rôle d une association de commerçants

Rôle d une association de commerçants Rôle d une association de commerçants Dynamiser le commerce L association de commerçants, relais naturel et partenaire privilégié - Le commerce est un acteur naturel du développement des villes. - Le commerce

Plus en détail

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014

Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Mardi 4 novembre 2014 Enquête Ménages Déplacements de la «Grande Agglomération Toulousaine» Principaux résultats octobre 2014 Sommaire Le territoire d enquête Rappel des grands principes de l enquête Le

Plus en détail

Rapport d activité & évaluation 2012-2013

Rapport d activité & évaluation 2012-2013 Rapport d activité & évaluation 2012-2013 Covoiturage Grand Lyon : un projet complet Notre objectif depuis 2009? Faire progresser la pratique du covoiturage, en particulier le covoiturage domicile-travail.

Plus en détail

elles osent elles entreprennent! Étude sur les conditions de réussites et les freins de l entrepreneuriat au féminin #Création #business #Coaching

elles osent elles entreprennent! Étude sur les conditions de réussites et les freins de l entrepreneuriat au féminin #Création #business #Coaching elles osent elles entreprennent! Étude sur les conditions de réussites et les freins de l entrepreneuriat au féminin #Création #business #Coaching contact@acces-conseil.fr www.creafem.fr www.facebook.com/bge.accesconseil

Plus en détail

GESTION DES PLACEMENTS TRANSNATIONAUX. Fonctions du stagiaire. Instructions 10/09/99

GESTION DES PLACEMENTS TRANSNATIONAUX. Fonctions du stagiaire. Instructions 10/09/99 Projet Pilote PEGASE Page 1 / 12 SOMMAIRE 1/ Objet 2/ But de l instruction 3/ Intérêts d un stage européen pour le stagiaire 4/ Documents de référence 5/ Documents opérationnels 6/ Description des fonctions

Plus en détail

Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer

Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer Objectif 11 : Donner à chacun les moyens de réduire son risque de cancer L activité physique régulière et la consommation de fruits et légumes réduisent le risque de cancers. À l inverse, le surpoids et

Plus en détail

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine

Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Table des matières Présentation Nuits de l Orientation en Lorraine Concept Nuits de l Orientation en Chiffres Nuits de l Orientation en Images Revue de Presse Programme 2016 Publics Devenir Partenaire

Plus en détail

Le compte-rendu des questionnaires

Le compte-rendu des questionnaires Janvier 2014 Le compte-rendu des questionnaires Semaines de la Solidarité Internationale 2013 1/20 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. Le questionnaire... 3 II. Les résultats globaux... 4 A. L âge des répondants...

Plus en détail

PROJET : Arrêté ministériel du

PROJET : Arrêté ministériel du RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation et de la fonction publique PROJET : Arrêté ministériel du relatif à la formation obligatoire des assistants de prévention, des conseillers de prévention

Plus en détail

Organisation Internationale du Tourisme Social. Un Tourisme pour Tous, Durable et Solidaire

Organisation Internationale du Tourisme Social. Un Tourisme pour Tous, Durable et Solidaire Organisation Internationale du Tourisme Social Un Tourisme pour Tous, Durable et Solidaire Plan d actions 2014-2016 2 Plan d actions 2014-2016 Organisation Internationale du Tourisme Social 1. Objectifs

Plus en détail

Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés

Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés Communiqué de presse Paris, le 7 avril 2014 Les arrêts maladie représentent en moyenne l équivalent de 40 emplois à temps plein dans une entreprise de 1 000 salariés Malakoff Médéric qui assure la santé

Plus en détail

Enquête 2013. Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire

Enquête 2013. Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire Projet «Maison de l Emploi et Développement Durable» - M3D - Présentation des résultats de l enquête auprès des entreprises du bâtiment du territoire Enquête 2013 Cette opération est cofinancée par l Union

Plus en détail

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport

Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement. Vague 1 Rapport Baromètre de satisfaction envers les cabinets de recrutement Vague Rapport Fiche technique Mode de recueil Cible Téléphone (CATI*) et responsables RH en charge des relations avec les cabinets de recrutement

Plus en détail

Paris, le 23 mars 2012. Objet : Bilan du concours EPSO 2011

Paris, le 23 mars 2012. Objet : Bilan du concours EPSO 2011 SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DES AFFAIRES EUROPÉENNES Secteur : Présence et influence françaises dans les institutions européennes Affaire suivie par : Pierre HOUPIKIAN Rédacteur : Sébastien LAVOIL REPRESENTATION

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Résultats du questionnaire Métier de réceptionniste en hôtellerie

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Résultats du questionnaire Métier de réceptionniste en hôtellerie Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 27/09/10 N : 46.10 Résultats du questionnaire Métier de réceptionniste en hôtellerie Vous trouverez ci-après les résultats du questionnaire

Plus en détail

Etude. Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon

Etude. Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon Etude Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de lyon Les grandes implantations logistiques 2002-2006 région urbaine de Lyon Fonction stratégique pour les entreprises, la logistique

Plus en détail

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010

informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 statnews informations statistiques récentes n 6/2010 04/03/2010 La reproduction totale ou partielle du présent bulletin d'information est autorisée à condition d'en citer la source Les femmes dans la société

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

BECOME inclue stratégie, innovation et marketing pour générer le développement des entreprises.

BECOME inclue stratégie, innovation et marketing pour générer le développement des entreprises. BECOME est une action collective complète et globale qui aide les entreprises de Poitou-Charentes à créer et commercialiser de nouveaux produits et services à forte valeur ajoutée écologique et économique.

Plus en détail

TDR : Etude sur l entrepreneuriat des jeunes et des femmes en Mauritanie

TDR : Etude sur l entrepreneuriat des jeunes et des femmes en Mauritanie République Islamique De Mauritanie Ministère des Affaires Economiques et du Développement Centre Mauritanien d Analyse de Politiques ----- CMAP ----- TDR : Etude sur l entrepreneuriat des jeunes et des

Plus en détail

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Dossier de presse Avril 2010 Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Lancement de TesterTout.com Agence Marketing Editrice du 1 er programme gratuit d envoi de cadeaux pour tous Contact Aurélien Deschodt

Plus en détail

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation

Référentiel des villes apprenantes. Liste de caractéristiques clés et méthodes d évaluation Référentiel des villes apprenantes Liste de caractéristiques et méthodes d évaluation Adopté à la Conférence internationale sur les villes apprenantes Pékin, Chine, - octobre 0 Référentiel des villes apprenantes

Plus en détail

Comment développer et pérenniser la relation commerciale avec vos clients pour renforcer leur fidélité

Comment développer et pérenniser la relation commerciale avec vos clients pour renforcer leur fidélité Comment développer et pérenniser la relation commerciale avec vos clients pour renforcer leur fidélité SEDUIRE DES CLIENTS C'EST BIEN, ENTRETENIR LA FLAMME C'EST MIEUX Vous souhaitez dynamiser vos ventes

Plus en détail

Goastellec Gaële, Leresche Jean-Philippe, Ramuz Raphaël, Pekari Nicolas, Adangnikou Noël

Goastellec Gaële, Leresche Jean-Philippe, Ramuz Raphaël, Pekari Nicolas, Adangnikou Noël www.snf.ch Wildhainweg 3, case postale 8232, CH-3001 Berne Division Carrières Bourses Evaluation du Programme des bourses du Fonds national suisse (FNS) Résumé du rapport Goastellec Gaële, Leresche Jean-Philippe,

Plus en détail

L outil d évaluation développé par l ANAé

L outil d évaluation développé par l ANAé L outil d évaluation développé par l ANAé Brice Mourer Administrateur, Trésorier de l ANAé Association des agences de communication événementielle 8 décembre 2010 Historique > 2003 : L ANAé souhaite doter

Plus en détail

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement

Charte régionale de la commande publique responsable. La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Charte régionale de la commande publique responsable La Région des Pays de la Loire poursuit son engagement Préambule Dès 1987 la Commission Mondiale sur l Environnement et le Développement des Nations

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Avec le smsgéoloc, les clients n ont jamais été aussi près de chez vous! DOSSIER À. https://goo.gl/avtngs.

DOSSIER DE PRESSE. Avec le smsgéoloc, les clients n ont jamais été aussi près de chez vous! DOSSIER À. https://goo.gl/avtngs. PLATEFORME SAAS D'ENVOI DE SMS DOSSIER À télécharger https://goo.gl/avtngs DOSSIER DE PRESSE Avec le smsgéoloc, les clients n ont jamais été aussi près de chez vous! PARTICIPANT MOBILE & SOCIAL MARKETING

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

LANCEMENT DE LA CONSULTATION DES USAGERS ET AGENTS DE POLE EMPLOI

LANCEMENT DE LA CONSULTATION DES USAGERS ET AGENTS DE POLE EMPLOI LANCEMENT DE LA CONSULTATION DES USAGERS ET AGENTS DE POLE EMPLOI Bercy, le 9 septembre 2010 Contact presse : Cabinet de Laurent WAUQUIEZ : Nicolas DIAT - 01 53 18 43 89 Questionnaire adressé aux demandeurs

Plus en détail

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur»

«Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» «Les ateliers commerciaux de l entrepreneur» Philippe Vachet et Leadwork sont heureux de vous présenter leur nouveau concept de formations collectives «à la carte», adapté aux petites entreprises, aux

Plus en détail

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Questionnaire préalable à la demande de V.A.E.

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Questionnaire préalable à la demande de V.A.E. V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Questionnaire préalable à la demande de V.A.E. Dossier de demande de recevabilité Ce questionnaire V.A.E constitue la toute première étape dans le processus

Plus en détail

Conférence du 28 Octobre

Conférence du 28 Octobre Conférence du 28 Octobre «Face à la pénurie de main d œuvre : Recrutement et intégration de personnel immigrant» Armelle Rossetti (Vice-présidente)- Akova inc. Constat : une pénurie Manque flagrant de

Plus en détail

MobNet en bref. Numéro 1

MobNet en bref. Numéro 1 Numéro 1 BULLETIN Bienvenue à la première édition du bulletin de MOBNET - Mobilité et networking entre Italie, France, Maroc et Tunisie pour favoriser l'emploi des jeunes! Ce bulletin est un outil d information

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS

CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS CYCLE DE FORMATION DES LEADERS DES COMMUNAUTES ET ACTEURS ASSOCIATIFS Termes de références pour le recrutement des consultants formateurs Ce cycle de formation s inscrit dans le cadre du développement

Plus en détail

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE

LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE LES DOSSIERS DE L OBSERVATOIRE N 12 - AVRIL 2011 Le devenir des diplômés 2007 de licence professionnelle des Universités d Alsace Cheikh Tidiane Diallo, Annie Cheminat Les étudiants ayant obtenu une licence

Plus en détail

Mobilités professionnelles

Mobilités professionnelles Mobilités professionnelles Note de synthèse Mai 2009 CONSEIL D ORIENTATION POUR L EMPLOI Laurence GAUNE Contact TNS Sofres : Département Stratégies d opinion Eric CHAUVET / Raphaël RAYNAUD : 01 40 92 45

Plus en détail

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN -

Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Communication de la France «Refonder l éducation prioritaire» présentée par Mme Nadine Prost Correspondante nationale du MEN pour la CONFEMEN - Réunion-débat de la CONFEMEN, Dakar 17 au 19 mars 2014 «Éducation

Plus en détail

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué.

Points de vue. Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Points de vue Absence de pratiques d intégration des nouveaux employés? Une approche «sans assistance» est un exercice risqué. Afin d accélérer leur croissance tout en continuant d opérer dans un contexte

Plus en détail

LES CENTRES D APPEL AU MAROC

LES CENTRES D APPEL AU MAROC LES CENTRES D APPEL AU MAROC w w w. a n r t. m a Introduction L activité des centres d appel au Maroc a connu ces dernières années une très forte croissance : plus de 150 nouvelles déclarations déposées

Plus en détail

Plan de la présentation. Objectifs. Rappel de la problématique. Profil des employés. Enquête

Plan de la présentation. Objectifs. Rappel de la problématique. Profil des employés. Enquête Plan de la présentation Les difficultés de recrutement et de rétention de la main-d œuvre dans l abattage et la transformation des viandes et de la volaille Par Valérie Lamarche Michel Morisset Rappel

Plus en détail

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire»

Appel à projets. Réseau Rural Régional Midi Pyrénées. «Territoire et gouvernance alimentaire» Appel à projets Réseau Rural Régional Midi Pyrénées «Territoire et gouvernance alimentaire» Cet appel à projets est co financé par la Région Midi Pyrénées, la DRAAF de Midi Pyrénées et l Union Européenne

Plus en détail

COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013 ET 2014

COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013 ET 2014 CPREF BTP ALSACE Commission Paritaire Régionale de l Emploi et de la Formation du Bâtiment et des Travaux Publics d Alsace COMPARATIF DE L ANALYSE PROSPECTIVE DES METIERS DU BTP ENQUETES EN 2012, 2013

Plus en détail

ENQUETE 2008 PLAN DE FORMATION DE BRANCHE SPECTACLE VIVANT : employeurs/salariés

ENQUETE 2008 PLAN DE FORMATION DE BRANCHE SPECTACLE VIVANT : employeurs/salariés ENQUETE 2008 PLAN DE FORMATION DE BRANCHE SPECTACLE VIVANT : employeurs/ I/Méthodologie de l enquête : Des questionnaires d évaluation ont été envoyés aux employeurs et aux «permanents» des entreprises

Plus en détail

Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018. Règlement de l appel à projets

Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018. Règlement de l appel à projets direction de l'enfance, de la jeunesse et de la cohésion sociale service de la jeunesse et des loisirs paysage éducatif Grand-Vennes Paysage éducatif à Grand-Vennes 2015-2018 Règlement de l appel à projets

Plus en détail

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI)

Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) Référentiel de système de management SYSTEME DE MANAGEMENT DES ENTREPRISES D INSERTION (EI) ET/OU DE TRAVAIL TEMPORAIRE D INSERTION (ETTI) sommaire 1 Préambule P. 4 2 Champ d application P. 6 3 Système

Plus en détail

Conclusions de la 13 ème vague de l étude NetObserver Europe : de grandes disparités dans les usages Internet des Européens.

Conclusions de la 13 ème vague de l étude NetObserver Europe : de grandes disparités dans les usages Internet des Européens. L actualité des études online Communiqué de presse Septembre 2006 Conclusions de la 13 ème vague de l étude NetObserver Europe : de grandes disparités dans les usages Internet des Européens. Les internautes

Plus en détail

Rev Solaire. Décembre 2011. Rev'Solaire - décembre 2011 1

Rev Solaire. Décembre 2011. Rev'Solaire - décembre 2011 1 Rev Solaire Décembre 2011 1 Votre satisfaction? L énergie de nos projets! 2 Dans le cadre de l amélioration de sa prestation, Rev Solaire a procédé à une enquête de satisfaction. Cette dernière a été organisée

Plus en détail

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants :

Cette nouvelle édition met en évidence les enseignements suivants : 7 ème baromètre annuel Energie-Info sur l ouverture des marchés, réalisé par le médiateur national de l énergie et la Commission de régulation de l énergie. Enquête réalisée par l institut CSA du 5 au

Plus en détail

LE SALON DÉDIÉ AUX CANDIDATS EN SITUATION DE HANDICAP

LE SALON DÉDIÉ AUX CANDIDATS EN SITUATION DE HANDICAP LE SALON DÉDIÉ AUX CANDIDATS EN SITUATION DE HANDICAP PASSEZ DES ENTRETIENS TÉLÉPHONIQUES OU PAR CHAT SUR RENDEZ-VOUS AVEC DES CANDIDATS PRÉSÉLECTIONNÉS DE FRANCE ENTIÈRE SANS VOUS DÉPLACER ET EN FONCTION

Plus en détail