DECLARATION PAC 2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DECLARATION PAC 2015"

Transcription

1 DECLARATION PAC 2015

2 CALENDRIER

3 Calendrier 27 avril : Date d ouverture de TELEPAC 15 mai : Date limite de dépôt des aides animales bovines (ABA, ABL, VSLM) Date limité de dépôt des formulaires événements pour la gestion des références vaches allaitantes Entre le 04 et 11 Mai : Date de réception des dossiers PAC papier sur lmes exploitations 9 juin : Date limite de dépôt des dossiers PAC Date limite de dépôt des événements DPB (transferts, subrogation, réserve) Date limite de prise en compte des justifications de transferts de terre Du 10 juin au 06 juillet inclus Période de dépôt tardif avec pénalité de retard

4 Admissibilité des surfaces

5 Admissibilité des surfaces Terres arables : surfaces cultivées destinées à la production de cultures, en place moins de 5 ans (y compris prairies temporaires et jachères) Cultures permanentes : cultures hors rotation, en place plus de 5 ans, qui fournissent des récoltes répétées Prairies et paturages permanents : production d herbe ou autres plantes fourragères herbacées (ou non herbacées si l occupation de ces surfaces a un caractère traditionnel, et généralement mis en oeuvre), hors rotation depuis 5 ans au moins. Toutes les surfaces agricoles sont admissibles, 1 ha de surface agricole peut activer 1 DPB y compris la vigne (même si les surfaces en vigne en 2013 ne donnent pas lieu à la création de DPB)

6 Admissibilité des surfaces

7 Admissibilité des surfaces Déclaration des PP et surfaces pastorales Méthode du pro-rata => Consulter le référentiel national : Cas 1 : la photo aérienne rend suffisamment compte de la réalité terrain Dans la partie Précision, sélectionner «Surface conforme à l orthophoto La surface admissible sera alors déterminée lors de l instruction

8 Admissibilité des surfaces Déclaration des PP et surfaces pastorales Cas 2 : ligneux trop importants (cas des bois pâtures), => Photo : DDT surface non admissible. Mais si le bois est accessible aux animaux et qu il permet une alimentation du troupeau, l agriculteur peut déterminer la catégorie d admissibilité à partir du référentiel Suivre rigoureusement la méthode du guide Découpe de l îlot en zone paysagère homogène Déclaration des éléments non visibles (bâti, affleurement rocheux, ) Déterminer la grille de pro-rata en tenant compte des éléments diffus (bois mort, litière de feuilles mortes )

9 Admissibilité des surfaces BCAE 7 «Maintien des particularités topographiques» Particularités topographiques protégées par BCAE 7 considérées comme admissibles : Haies < 10 m Bosquet compris entre 0,10 ha et 0,50 ha Mares comprises entre 0,10 ha et 0,50 ha Suppression des autres éléments

10 Admissibilité des surfaces Surface admissible aux aides : le calcul est fait lors du contrôle administratif Prise en compte de la surface des parcelles dessinées par les agriculteurs Identification des surfaces non agricoles (SNA) présentes sur ces parcelles Prise en compte des règles d admissibilité (BCAE7, prorata de végétation, ) pour calculer la surface admissible de la parcelle SIE : la vérification des 5% est automatique Identification des surfaces non agricoles (SNA) : Repérage des SNA qui répondent à la définition de SIE et qui ne sont pas déclarées en MAEC Ajout des parcelles déclarées avec des cultures éligibles aux SIE

11 Admissibilité des surfaces Echanges avec les agriculteurs En phase d instruction, les SNA prises en compte sont restituées à chaque agriculteur Identification d erreur dans les SNA répertoriées par l IGN Modalités de restitution non connues => probabilité via TéléPAC Le calcul détaillé de la surface admissible de chaque parcelle ainsi que celui des SIE sont également mis à la disposition de chaque agriculteur.

12 Dossier de déclaration

13 Registre parcellaire Dessin des îlots et des parcelles : îlots recalés par IGN => proposition qui reste sous la responsabilité de l agriculteur déclarant! Toutes les parcelles doivent être dessinées. => La localisation indicative n est plus possible. Surfaces non agricoles (SNA) : Pas de dessin des SNA qui se voient sur l orthophoto car c est l IGN qui est chargé de les dessiner. Dessiner les nouvelles SNA non visibles sur la photo aérienne apparues depuis (bâti, plantations peupliers, ) = «SNA apparues» Dessiner ou déclarer les SNA qui ont disparu sur le terrain mais qui sont sur la photo = «SNA disparues» Dessin des nouvelles MAEC : Pas de dessin spécifique des MAEC «surfaciques» : intégrées à la notion de parcelle. Les engagements linéaires et ponctuels doivent être dessinés sur le RPG.

14 Registre parcellaire Descriptif des parcelles : La surface admissible calculée automatiquement sur la base du dessin. Les informations déclarées pour chaque parcelle permettent de gérer l ensemble des aides.

15 Registre parcellaire Descriptif des parcelles : La culture principale : culture présente entre le 15 juin et le 15 septembre Le nom de la culture correspond au code culture (sur 3 caractères en 2015). «Commercialisation de la culture» => ICHN végétale NON CONCERNE EN 24 «Précision» => pour toutes informations complémentaires : - Déclaration de variété, mélange de cultures, surfaces peu productives, cultures en inter-rang

16 Registre parcellaire Descriptif des parcelles : culture dérobée pour les SIE Certaines parcelles peuvent être prises en compte au titre des SIE : si elles portent une culture dérobée, si la culture dérobée est constituée d un mélange, si ce mélange comporte au moins deux cultures parmi une liste de cultures possibles. Pour que ce type de parcelle soit pris en compte en tant que SIE, l agriculteur doit déclarer la culture dérobée. Dans TelePAC, sélectionner le nom des deux cultures du mélange dans la liste déroulante.

17 Registre parcellaire Descriptif des parcelles : agriculture biologique Pour toutes les parcelles conduites en AB avec ou sans aides toutes les déclarer lien avec le verdissement «Engagement dans une aide à l agriculture biologique» pour les parcelles AB, possibilité de demander l aide du 2nd pilier, selon les règles régionales C = Conversion ou M = Maintien. «Culture conduite en maraîchage» pour les parcelles AB en fruits et légumes car le montant de l aide est différent : pour les cultures en maraîchage ou arboriculture (dont raisin de table) pour les cultures légumières de plein champ

18 Registre parcellaire Descriptif des parcelles : MAEC et agroforesterie Possibilité d engager une même parcelle dans plusieurs MAEC. indiquer les codes mesures Une parcelle ne peut pas être déclarée dans une MAEC en partie seulement Dessiner deux parcelles. Cas particulier du dispositif SHP déclarer spécifiquement les surfaces «cibles» => deux codes MAEC différents : SHP et SHP cible. «Agroforesterie» = Non concerné en 24

19 Descriptif des parcelles

20 Déclaration des effectifs animaux Formulaire similaire à celui de Les principales évolutions sont les suivantes : Éleveurs ovins et caprins => déclarer leurs animaux, y compris s ils ont demandé les aides ovines et caprines. Ajout de la déclaration des effectifs porcins et volailles.

21 Demande d'aides Demande d'aides (couplées et découplées) et assurance récolte Cocher l'intégralité des aides correspondant à l'exploitation

22 Demande d'aides Demande d'aides Second pilier (ICHN, MAEC, MAE Bio) Cocher l'intégralité des aides correspondant à l'exploitation ICHN : déclarer le numéro fiscal de l'exploitant (ou celui de ses associés)

23 Demande d'aides Verdissement Diversite de l assolement : vérification automatique lors de l instruction des dossiers. SIE : seront identifiées lors de l instruction des dossiers à partir des SNA numérisées par l IGN et des parcelles déclarées par l agriculteur. Sauf pour les SIE à déclarer comme les bordures de champs, les bandes tampons...(cf codes culture) Dérogations : Deux situations doivent être déclarées sur le formulaire de demande d aides : dérogation AB, schéma de certification maïs.

24 Demande d'aides

25 DPB Droits à paiement de base

26 Conditions d'accès aux DPB être agriculteur actif en 2015 avoir un ticket d entrée : avoir reçu des paiements directs en 2013 ou avoir bénéficié d une dotation réserve DPU en 2014 ou prouver être agriculteur en 2013 et n'avoir jamais détenu de DPU ou via une clause «ticket d'entrée» auprès d'un cédant de terres, agriculteur actif au 15 mai 2015

27 Valeur des DPB Valeur initiale du DPB => base des paiements reçus en 2014 au titre du paiement unique et du paiement de l'aide couplée au tabac, avant application des réductions et exclusions Clause de gains exceptionnels : Inciter la conclusion de clauses de transfert «montant de référence» En cas de transfert de terres par vente, bail ou fin de bail (>1 mois) => si transfert de terre sans clause «référence» => clause de gains exceptionnels. Si la variation de surface n est pas lié à un transfert de terre mais à l évolution de la réglementation => pas d application de la clause Si perte de surface compensée par reprise => probabilité de ne pas appliquer la clause de gain exceptionnelle

28 Transferts des DPB Transfert de ticket d entrée Si cédant actif en 2015 et détient un TE Si transfert de terre Transfert de référence historique Si cédant actif en 2015 Si acquéreur a TE Si transfert de terre Subrogations Continuité du contrôle entre 16 mai 2013 et le 9 juin 2015 (sans subrogation entre temps) Constance du périmètre => à la parcelle physique et non à la surface Pas nécessaire que le cédant soit agriculteur actif

29 Transferts des DPB Fermier entrant / fermier sortant Le fermier sortant et le fermier entrant doivent etre agriculteurs actifs au 15 mai 2015 Signature par les 3 parties (fermier entrant, fermier sortant, proprietaire) Continuite des terres gérées entre cédant et sortant (date de fin de bail du fermier sortant correspond au debut du bail du fermier entrant) La clause vaut transfert ticket entrée et/ou transfert références La clause couvre les cas de mise a disposition d une terre louée par un agriculteur vers sa société. La clause ne couvre pas 2 cas : Quand le propriétaire reprend le bail (car fin de bail n est pas un transfert) Cas de continuation du bail en cas de décès du repreneur

30 AIDES COUPLEES

31 Aides animales «Nouveau producteur» Un «nouveau producteur» est un exploitant qui détient pour la premiere fois un cheptel laitier, allaitant, ovin, caprin depuis 3 ans au plus. un nouvel installé est un nouveau producteur pour la production considérée (viande bovine / lait), un éleveur bovin lait qui devient éleveur bovin viande (et inversement) est un nouveau producteur si détention d un nouveau troupeau. un éleveur détenant un troupeau mixte passant d une production de lait à viande (ou inversement) n est pas considéré comme nouveau producteur Pour être «nouveau producteur», les formes sociétaires doivent être composées d'associés ayant le contrôle de l'exploitation (exploitant ou non) répondant tous individuellement à la définition de «nouveau producteur», y compris les GAEC!

32 Aides animales ABA Référence 2013 Courrier envoyé par la CA qui propose une estimation des références 2013 Tient compte du critère de productivité Veaux «M» détenus -90 j => non pris en compte Nouveau producteur = demander des références Ce n est pas automatique Cession-reprise à partir du 16/05/2013 Refaire une demande de prise en compte à partir du formulaire événement correspondant Transformation sociétaire Prise en compte de la forme juridique à la date de dépôt de la demande ABA Même si elle change pour le dossier PAC...

33 Aides animales ABL Avoir livré du lait entre le 01/04/2014 et le 31/03/2015 PDO => 6 mois Plafond 40 VL Veaux sous la mère Attestation : adhésion en 2014 et 2015 Prise en compte des reprises d atelier à périmètre constant Liste des veaux Tableau de synthèse : veaux labellisé / labellisable (majoration) Veaux bio Pour la majoration : être adhérent à une OP reconnue et agréée qui commercialise au 1 des bêtes

34 Aides à la production de cultures riches en protéines Aide à la production de légumineuses fourragères Éligibilité du demandeur : soit détenir des animaux 5 UGB herbivores ou monogastriques (porcs, volaille...) soit cultiver des légumineuses fourragères pour un éleveur (contrat direct) détenant 5 UGB Nb d'ha éligibles plafonné au nb d'ugb détenu par l'éleveur demandeur d'aide ou contractualisant avec le demandeur Surfaces éligibles : surfaces cultivées en légumineuses fourragères pures, en mélange entre elles ou en mélange avec d'autres espèces, si le mélange contient a minima 50% de semences de légumineuses fourragères a l'implantation implantées pour l'assolement 2015 et déclarées au 15 mai 2015 (surfaces implantées à l'automne 2014 éligibles) Légumineuses visées : la luzerne, le trèfle, le sainfoin, la vesce, le mélilot, la jarosse... Les surfaces restent éligibles pendant 3 ans après implantation (sous réserve du respect des autres critères d'éligibilité).

35 Aides à la production de cultures riches en protéines Aide aux protéagineux Surfaces éligibles : Pois (dont pois de semence), féveroles, lupins, mélanges céréales/protéagineux cités précédemment avec au moins 50% de protéagineux, Semées avant le 31/05 récoltées au stade de maturité laiteuse du protéagineux Mélanges appréciés à la quantité de semences au semis

36 Aide à la production de prunes Producteurs qui exploitent des vergers de prune d'ente dans le but de produire des fruits destinés à la transformation et qui entretiennent et renouvellent le verger Critères d'éligibilité : être adhérents à une OP reconnue pour le secteur de la prune d'ente au plus tard au 15 mai de la campagne concernée Surfaces aidées : Verger de prune d'ente productif qui respecte : un rendement minimum de 2,5 tonnes /ha*, ou un rendement minimum de 1,25 tonnes /ha en agriculture biologique*. Montant unitaire fixé en fin de campagne (estime a 835 /ha)

37 AIDES DU SECOND PILIER ICHN, AB, MAEC

38 Aides du second pilier : ICHN 2015 => pas d ouverture du dispositif aux laitiers purs => Ouverture en 2016 à taux plein Application d un stabilisateur en 2015 : 92 % Critères d éligibilité liés à l exploitation : Pas de critère de localisation de la résidence principale SAU mini : 3 ha Cheptel mini : 3 UGB Critères d éligibilité liées aux demandeurs Pas de critère d age Revenus non agricoles < ou = 1/2 SMIC (Revenus du tourisme déclarés en BIC => RNA) Surfaces primables Surfaces admissibles aux DPB = surfaces proratisées

39 Aides du second pilier : ICHN Calcul de l aide Calcul de l ICHN de base : Majoration 1,5 sur les 25 premiers ha Calcul sur les 25 ha restants Majoration éventuelle pour les producteurs d ovinscaprins (si cheptel>50%) Complément de 70 /ha de surface fourragère éligible (dont céréales auto consommées) dans la limite de 75 ha Pour la plage optimale de chargement Proportionnel aux autres plages de chargement Modulation par le taux de chargement Plages de chargement identiques à 2014 => 2018 Calcul du taux à partir des surfaces physiques non proratisées Attention aux zones fortement embroussaillées => non prises en compte Prise en compte de toutes les céréales autoconsommées même celles à vocation de concentré Intégration des protéagineux et oléagineux

40 Aides du second pilier : ICHN Montants

41 Aides du second pilier : AB Mesures non zonées Pas de cumuls possible avec les MAEC Systèmes mais Possible sur couvert «cultures pérennes» => cumul possible entre AB sur noyers et MAEC SHP Possible sur certains engagements unitaires sur des MAEC à enjeux localisés Catégorie couvert «prairies» : Chargement minimal 0,2 UGB/ha Année 3 => animaux en cours de conversion ou convertis Catégorie couvert «cultures annuelles» Si implantation de prairies artificielles (avec au -50 % de légumineuse) => rotation nécessaire avec au 1 année en couvert GC Transparence GAEC applicable au nombre d associé (discussion en cours) Nb d ha engagés en année 1 par catégorie de couvert doit se vérifier chaque année Cumul avec crédit d impôt reste possible dans la limite de 4000 /an (attention au respect des règles de minimis)

42 Aides du second pilier : AB AB Conversion Ouverte à tout producteur éligible Pas de critère d age Pas de priorisation définie à l entrée Pas de plafonnement Pas de pièce justificative sur l analyse de débouchés demandée Continuité avec SAB-C Un exploitant doit rester agriculteur bio pendant 5 ans = engagement du SAB appliqué à l exploitant 5 ans d aides à la conversion max (SAB+CAB) Cas de conversion de parcelles supplémentaires à partir de 2011 Arbitrage en cours pour déterminer l année prise en compte comme année de référence : Année 1 de la 1ère conversion Année où on atteint 50 % de la SAU en cours de conversion AB Engagement du CAB appliqué à une surface globale engagée Surfaces éligibles : surface en 1ère ou 2ème année de conversion et n ayant pas bénéficié d aide bio (sauf SAB)

43 Aides du second pilier : AB AB Maintien Ouverte à tout producteur éligible mais avec des critères de priorisation Pas de critère d age Priorité aux exploitations dont 100 % de la SAU est en AB (certifiée ou en cours de conversion) Plafonnement à /exploitation (en cours de discussion) Possibilité de bénéficier du MAB pendant 5 ans Sans comptabilisation des annuités perçues au titre du SAB-M

44 Mesures Agro-Environnementales et Climatiques Les MAEC Ressources génétiques Critères d éligibilité communs : Être agriculteur à titre principal Plafonnées à /an /exploitation Amélioration du potentiel pollinisateur des abeilles (API) Engager un minimum de 72 colonies Plafonnée à 200 colonies/exploitation Montant de la mesure 21 /colonie/an Préservation des ressources végétales(prv) Ouverte uniquement pour les cultures pérennes Montant de la mesure 900 /ha/an

45 Mesures Agro-Environnementales et Climatiques Les MAEC Ressources génétiques Protection des Races Menacées (PRM) Plafonnée à 10 UGB/exploitation Ouverte uniquement pour les races suivantes : espèce bovine (Bazadaise, Béarnaise, Bordelaise) espèce ovine (Landaise) espèce caprine (Pyrénéenne) espèce porcine (Gascon, Cul Noir du Limousin, Pie noir du Pays Basque) espèce équine (Poney Landais) espèce asine (Ane des Pyrénées) Montant de la mesure 200 /UGB/an

46 Mesures Agro-Environnementales et Climatiques Les MAEC Ressources génétiques Protection des Races Menacées (PRM) Plafonnée à 10 UGB/exploitation Ouverte uniquement pour les races suivantes : espèce bovine (Bazadaise, Béarnaise, Bordelaise) espèce ovine (Landaise) espèce caprine (Pyrénéenne) espèce porcine (Gascon, Cul Noir du Limousin, Pie noir du Pays Basque) espèce équine (Poney Landais) espèce asine (Ane des Pyrénées) Montant de la mesure 200 /UGB/an

47 Mesures Agro-Environnementales et Climatiques Les MAEC Ressources génétiques Protection des Races Menacées (PRM) Plafonnée à 10 UGB/exploitation Ouverte uniquement pour les races suivantes : espèce bovine (Bazadaise, Béarnaise, Bordelaise) espèce ovine (Landaise) espèce caprine (Pyrénéenne) espèce porcine (Gascon, Cul Noir du Limousin, Pie noir du Pays Basque) espèce équine (Poney Landais) espèce asine (Ane des Pyrénées) Montant de la mesure 200 /UGB/an

48 Mesures Agro-Environnementales et Climatiques Les MAEC Ressources génétiques Protection des Races Menacées (PRM) Plafonnée à 10 UGB/exploitation Ouverte uniquement pour les races suivantes : espèce bovine (Bazadaise, Béarnaise, Bordelaise) espèce ovine (Landaise) espèce caprine (Pyrénéenne) espèce porcine (Gascon, Cul Noir du Limousin, Pie noir du Pays Basque) espèce équine (Poney Landais) espèce asine (Ane des Pyrénées) Montant de la mesure 200 /UGB/an

49 MAEC Territoialisé 2 déclinaisons : MAEC Systèmes MAEC à enjeux localisés Contractualisation possible en 2015 : (carte) territoires Natura 2000, aires d alimentation de captage zone pastorale de la Dordogne. Critères communs définis en région Aquitaine : Plus de critère d âge Application d un plafond de /an/exploitation pour les MAEC Systèmes pour les MAEC à enjeux localisés Les plafonds sont cumulables sur une même exploitation mais non fongibles entre eux. Diagnostic préalable

50

51 MAEC Territoialisé MAEC Vallée de la Nizonne (Natura 2000, enjeu biodiversité) Mesures proposées : MAEC Système Herbager et Pastoral (SHP) MAEC Système Polyculture Elevage (SPE) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Parc Naturel Régional Périgord Limousin (PNRPL), Cécilia ROUAUD, tél: MAEC Réseau Hydrographique de la Haute Dronne (Natura 2000, enjeu biodiversité) Mesures proposées : MAEC Système Herbager et Pastoral (SHP) MAEC Système Polyculture Elevage (SPE) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Parc Naturel Régional Périgord Limousin (PNRPL), Cédric DEVILLEGER, tél:

52 MAEC Territoialisé MAEC Plateau d Argentine (Natura 2000, enjeu biodiversité) Mesures proposées : MAEC Système Herbager et Pastoral (SHP) MAEC Système Polyculture Elevage (SPE) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Parc Naturel Régional Périgord Limousin (PNRPL), Cédric DEVILLEGER, tél: Zone Pastorale de la Dordogne Mesures proposées : MAEC Système Herbager et Pastoral (SHP) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Chambre d Agriculture de la Dordogne, Bernadette BOISVERT, tél:

53 MAEC Territoialisé MAEC Côteaux Calcaires de sud Dordogne (Natura 2000, enjeu biodiversité et chiroptères) Mesures proposées : MAEC Système Herbager et Pastoral (SHP) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Chambre d Agriculture de la Dordogne, Bernadette BOISVERT, Tél: MAEC Vallée des Beunes (Natura 2000, enjeu biodiversité et chiroptères) Mesures proposées : MAEC Système Herbager et Pastoral (SHP) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Chambre d Agriculture de la Dordogne, Bernadette BOISVERT, Tél:

54 MAEC Territoialisé MAEC Grottes d Azerat (Natura 2000, enjeu biodiversité et chiroptères) Mesures proposées : MAEC Système Herbager et Pastoral (SHP) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Conservatoire d Espaces Naturels (CEN), Cécile LEGRAND, Tél : MAEC Vallée de la Sandonie (Natura 2000, enjeu biodiversité) Mesures proposées : MAEC Système Polyculture Elevage (SPE) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Conservatoire d Espaces Naturels (CEN), Cécile LEGRAND tél :

55 MAEC Territoialisé MAEC Carrières de Lanquais (Natura 2000, enjeu biodiversité et chiroptères) Mesures proposées : MAEC Système Polyculture Elevage (SPE) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Conservatoire d Espaces Naturels (CEN), Cécile LEGRAND Tél : MAEC Captages Grenelle de la Dronne (enjeu eau DCE) Mesures proposées : MAEC Système Polyculture Elevage (SPE) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Chambre d Agriculture de la Dordogne, Philippe BROUSSE, tél :

56 MAEC Territoialisé MAEC Captages Grenelle de la Dronne (enjeu eau DCE) Mesures proposées : MAEC Système Polyculture Elevage (SPE) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Chambre d Agriculture de la Dordogne, Philippe BROUSSE, Tél : MAEC Puits de la Prade (enjeu eau DCE) Mesures proposées : MAEC Système Polyculture Elevage (SPE) MAEC à enjeux localisés Opérateur à contacter : Chambre d Agriculture de la Dordogne, Christine LOBRY, tél :

57 MAEC Territoialisé Les grandes lignes de la MAEC SHP Engagements sur l ensemble de l exploitation : Taux de spécialisation (PT+PP) => 70 % Taux minimal de surfaces cibles (SC) => 50 % Taux de chargement à l exploitation => 1,4 UGB/ha Maintien des surfaces engagées Absence traitement phyto Obligation de résultat sur les Surfaces Cibles : Diversité floristique : présence de 4 plantes indicatrices Surfaces pastorale : évaluation du niveau de pâturage (fréquentation et consommation) et de l absence de dégradation du sol et du tapis herbacé

58 MAEC Territoialisé Les grandes lignes de la MAEC SPE Critères communs : Détenir un minimum de 10 UGB Interdiction de retournement des PP Niveau maxi d achat de concentré (bovins) => 800 kg/ugb Baisse progressive de l IFT moyen herbicide et hors herbicide => définition annuelle à partir de l IFT de référence Gestion azote sur l exploitation => appui technique Interdiction des régulateurs de croissance Dominante Élevage Part mini d herbe dans la SAU => 57 % Part maxi de maïs dans la SFP => 31 % Dominante Culture Part mini d herbe dans la SAU => 33 % Part maxi de maïs dans la SFP => 28 %

59 Conseils individualisés Conseils individuels payants du 27 avril au 9 juin inclus : Confection de votre dossier Vérification de votre dossier rédigé Formations : TéléPAC Assolement anticipé : Mes

60 MERCI POUR VOTRE ATTENTION ET VOTRE PARTICIPATION 28 avril 2014

PAC 2015-2020. Réunions de présentation de mars 2015 Organisées par la DDT et la Chambre d Agriculture

PAC 2015-2020. Réunions de présentation de mars 2015 Organisées par la DDT et la Chambre d Agriculture PAC 2015-2020 Réunions de présentation de mars 2015 Organisées par la DDT et la Chambre d Agriculture Informations connues à ce jour et pouvant encore connaître quelques évolutions. Les montants sont donnés

Plus en détail

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020

Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre 2014 1 Nouvelle Politique Agricole Commune 2014-2020 Y. CAREL - Pôle Economie Systèmes de production - Conférence Bio Interbev - Cournon, le 01 octobre

Plus en détail

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014

Réforme de la PAC 2014-2020. Septembre 2014 Réforme de la PAC 2014-2020 Septembre 2014 1 Les éléments figurant dans ce diaporama sont ceux connus à la date de présentation (Septembre 2014) et peuvent encore évoluer pour certains en fonction des

Plus en détail

LES «PAIEMENTS COUPLES»

LES «PAIEMENTS COUPLES» cap sur La pac 2015 2020 LES «PAIEMENTS COUPLES» La réforme de la politique agricole commune (PAC) permet à la France d amplifier le montant des paiements couplés à une production (c est-à-dire liés à

Plus en détail

Conseil de l Agriculture Lotoise P.A.C. 2015. sur nos exploitations? Réunions d informationd pour tous les agriculteurs lotois.

Conseil de l Agriculture Lotoise P.A.C. 2015. sur nos exploitations? Réunions d informationd pour tous les agriculteurs lotois. P.A.C. 2015 Comment va-t-elle s appliquer s sur nos exploitations? Réunions d informationd pour tous les agriculteurs lotois 1 Introduction la parole aux responsables professionnels membres du C.A.L. 2

Plus en détail

Les aides à l Agriculture Biologique en Picardie. PAC 2015 : déclaration de surface au 09 Juin 2015

Les aides à l Agriculture Biologique en Picardie. PAC 2015 : déclaration de surface au 09 Juin 2015 à l Agriculture Biologique en Picardie Origine Aide Montant Conditions Démarches CAB CONVERSION à l Agriculture Biologique (2 ème pilier) Montants MAXIMUM possible : Maraîchage, arboriculture 1 : 900 /ha/an

Plus en détail

Soutiens couplés. Aides animales. - Aides bovines allaitantes - Aides bovines laitières - Aides ovines - Aides caprines

Soutiens couplés. Aides animales. - Aides bovines allaitantes - Aides bovines laitières - Aides ovines - Aides caprines Soutiens couplés Aides animales - Aides bovines allaitantes - Aides bovines laitières - Aides ovines - Aides caprines Aides Bovines Allaitantes - ABA Attribution et gestion des références Définition d

Plus en détail

PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser

PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser PAC 2014-2020: Entre compromis européen choix français et points restant à préciser Rappel des 4 objectifs de la PAC - Objectif alimentaire - Objectif environnemental - Objectif territorial - Une PAC simple

Plus en détail

Politique Agricole Commune. Programme 2015-2020

Politique Agricole Commune. Programme 2015-2020 Politique Agricole Commune Programme 2015-2020 DPB Paiement redistributif Jeunes Agriculteurs Verdissement Aides couplées Aides couplées Sommaire : Principe... 3 Aides animales : - Aides Ovines... 5 -

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier

Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier Réforme de la PAC 2015-2020 Contexte Les aides découplées Simulations incidence nouvelle PAC Les aides couplées Les aides du 2ème pilier Un budget en baisse PAC 2007-2013 PAC 2014-2020 420,7 milliards

Plus en détail

Réunions d information. La Réforme de la PAC. Soutiens couplés

Réunions d information. La Réforme de la PAC. Soutiens couplés Réunions d information La Réforme de la PAC Soutiens couplés Intervention DDT 70 février 2015 Sommaire - Principes - Soutiens couplés aides animales, aides végétales, aides à la production de cultures

Plus en détail

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France

La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France La nouvelle PAC 2014-2020 et ses modalités d application en France Gilles Bazin, Professeur AgroParisTech UFR Agriculture comparée et Développement agricole Académie d Agriculture de France 6 novembre

Plus en détail

Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE)

Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE) Réunion d information sur les mesures agro-environnementales et climatiques (MAEC) Système Polyculture Elevage à dominante élevage (SPE) Mise à jour 9 juin 2015 Adage 35 02,99,77,09,56 www.adage35.org

Plus en détail

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte

PAC 2014 : Aide à l'assurance récolte PRÉFET DE L'INDRE DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service de la Politique Agricole et du Développement Rural Cité administrative Bd George Sand CS 60616 36020 CHATEAUROUX Cedex ARTICLE DDT 2014

Plus en détail

PAC 2015-2020 : quels changements pour votre exploitation? Janvier- Février 2015

PAC 2015-2020 : quels changements pour votre exploitation? Janvier- Février 2015 PAC 2015-2020 : quels changements pour votre exploitation? Janvier- Février 2015 1 1 I. Les aides du premier pilier 1. L'aide JA 2. Les paiements découplés 3. Nouvelle transparence GAEC 4. Aides couplées

Plus en détail

Les aides en agriculture biologique

Les aides en agriculture biologique Cette fiche présente quelques informations essentielles pour les exploitations en agriculture biologique : la notification et les différentes aides disponibles. Note : les informations présentées ici datent

Plus en détail

PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national. 10 juillet 2014

PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national. 10 juillet 2014 PAC 2014-2020 : les nouveaux outils à caractère national 10 juillet 2014 Plan d'intervention 1. Les paiements directs 2 Le developpement rural 3 L'OCM unique 4 La mention «produit de montagne» Les paiements

Plus en détail

PAC 2015. Réunion d information

PAC 2015. Réunion d information PAC 2015 Réunion d information DDT 21 février 2015 septembre 2014 1 Plan de la présentation Les aides découplées du 1 er pilier - DPB (ticket d entrée, transferts, attribution par la réserve) - Paiement

Plus en détail

SPE_02 - Opération systèmes polyculture-élevage d'herbivores «dominante céréales»

SPE_02 - Opération systèmes polyculture-élevage d'herbivores «dominante céréales» Version du 10 février 2015 SPE_02 - Opération systèmes polyculture-élevage d'herbivores «dominante céréales» Sous-mesure : 10.1 paiement au titre d engagements agroenvironnementaux et climatiques 1. Description

Plus en détail

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02»

Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats remarquables» «RA_BEL2_PS02» Direction départementale des territoires de l Isère Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice spécifique de la mesure «Absence de fertilisation avec retard de fauche sur prairies et habitats

Plus en détail

BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009. José RENARD SPW DGARNE

BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009. José RENARD SPW DGARNE BILAN DE SANTE DE LA PAC KAIN, 10.02.2009 Bilan de santé de la PAC Plan de l exposé 1. Pourquoi un bilan de santé? Le contexte 2. Contenu du bilan de santé 3. Accord politique du 20 novembre 2008 4. Etat

Plus en détail

AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2013

AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2013 PRÉFET DE MAINE-ET-LOIRE Direction départementale des territoires Version du 16 avril 2013 Service Economie Agricole AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2013 Le présent

Plus en détail

PAC. ce qui change. vraiment

PAC. ce qui change. vraiment PAC 2014 2020 ce qui change vraiment Dotée d un budget préservé de l ordre de 9,1 milliards par an, la nouvelle pac entrera pleinement en application en 2015 et sera le cadre commun de l agriculture européenne

Plus en détail

Réunions d information. La réforme de la PAC MAEC. Intervention DDT70 février 2015

Réunions d information. La réforme de la PAC MAEC. Intervention DDT70 février 2015 Réunions d information La réforme de la PAC MAEC Intervention DDT70 février 2015 Mesures Agro Environnementales Climatiques Dispositifs contractuels pour répondre à des enjeux environnementaux et de qualité

Plus en détail

Politique Agricole Commune. Aide Bovine Allaitante

Politique Agricole Commune. Aide Bovine Allaitante Politique Agricole Commune Aide Bovine Allaitante 2015 Aides Bovines Allaitantes: Attribution des références : - Soumis à un plafond budgétaire, dépendant du nombre de demandes - Allocation des références

Plus en détail

REUNION D'INFORMATION PAC

REUNION D'INFORMATION PAC REUNION D'INFORMATION PAC 2015-2020 PAC 2015-2020 : Sommaire INTRODUCTION 2 PAC 2015-2020 : Sommaire 1 Objectifs de la nouvelle PAC 2 Aides du premier pilier DPB Aide verte Surprime ou paiement redistributif

Plus en détail

4. Verdissement, une PAC plus verte

4. Verdissement, une PAC plus verte 4. Verdissement, une PAC plus verte Aides Couplées JA Verdissement Paiement redistributif DPB Trois obligations à respecter : 1. Diversification des assolements 2. Maintien des prairies permanentes 3.

Plus en détail

La Politique Agricole commune Son application en 2014-2020

La Politique Agricole commune Son application en 2014-2020 La Politique Agricole commune Son application en 2014-2020 PAC ou pas CAP? LA PAC: de 1962 à aujourd hui Evolution des aides du premier pilier 1962 1993 2005/2006 2010 2015 2020 1984 Soutien par les prix

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises Service Gouvernance et gestion de la PAC Sous-direction Gestion des aides de la PAC Bureau des Soutiens Directs 3, rue

Plus en détail

Contraintes administratives

Contraintes administratives L agroforesterie : aides et contraintes dans le cadre légal wallon Christian Mulders, Attaché, Direction du Développement rural, Namur Philippe Nihoul, Attaché, Direction du Développement et de la Vulgarisation,

Plus en détail

Contrats Natura 2000

Contrats Natura 2000 Contrats Natura 2000 A. MESURES NON AGRICOLES ET NON FORESTIÈRES B. MESURES AGRO-ENVIRONNEMENTALES (MAE) B.1 MAE territorialisées : liste nationale (PDRH, décembre 2008) Conditions d accès à certaines

Plus en détail

Nouvelle réglementation : des leviers pour la culture du soja?

Nouvelle réglementation : des leviers pour la culture du soja? Nouvelle réglementation : des leviers pour la culture du soja? Nathalie Gosselet - FOP 1 La nécessité d un plan protéines Un constat partagé : L UE et la France sont très déficitaires en matière riches

Plus en détail

Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud»

Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud» Direction départementale des territoires de la Vienne Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice d information du territoire «Carrière des Pieds Grimaud» Campagne 2015 Accueil du public du

Plus en détail

Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles

Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles Mesure 222 : Première installation de systèmes agro-forestiers sur des terres agricoles La mesure 222 comporte 1 seul dispositif Titre de la mesure Première installation de systèmes agroforestiers sur

Plus en détail

Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan

Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan Annexe4: Notices d information des territoires situés dans le département du Morbihan Territoires retenus pour le dispositif 214-I1(enjeu«Natura 2000»): - SiteNatura2000FR5300002«MaraisdeVilaine»(35et56);

Plus en détail

Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014

Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014 Les évolutions dans l application de la Directive Nitrates - Situtation au 1 er janvier 2014 L application de la Directive Nitrates en France est établie par un programme d actions national qui a fait

Plus en détail

Consultation des surfaces 2015 : îlots, parcelles, SNA, ZDH et surfaces admissibles

Consultation des surfaces 2015 : îlots, parcelles, SNA, ZDH et surfaces admissibles Notice de présentation Consultation des surfaces 2015 : îlots, parcelles, SNA, ZDH et surfaces admissibles Avril 2016 Table des matières INTRODUCTION... 3 Quelles sont les données que vous pouvez consulter?...

Plus en détail

C) 2ème pilier : le FEADER

C) 2ème pilier : le FEADER C) 2ème pilier : le FEADER (fonds européen agricole de développement rural) 1. Nouvelle programmation 2. ICHN 3. MAEC 4. Agriculture biologique 68 1. Nouvelle programmation FEADER 2014-2020 Les Régions

Plus en détail

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures

Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Freins et leviers aux conversions à l agriculture biologique en Grandes cultures Etude d un cas type ROSACE 1 Travail réalisé par Richard d Humières, élève AgroParisTech, stagiaire au Pôle économie et

Plus en détail

La nouvelle Politique Agricole Commune : une opportunité pour développer l agroforesterie

La nouvelle Politique Agricole Commune : une opportunité pour développer l agroforesterie La nouvelle Politique Agricole Commune : une opportunité pour développer l agroforesterie Ce document vise à apporter des éléments de compréhension aux acteurs du Développement Agricole Rural, et notamment

Plus en détail

I N F O R M A T I O N

I N F O R M A T I O N DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES Service Agriculture et Développement Rural Orléans, le 26 septembre 2014 I N F O R M A T I O N Les Droits à Paiement de Base *** A l issue de plusieurs mois d échanges

Plus en détail

Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs

Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs Réforme de la PAC : mise en place des paiements directs en 2015 et accès à ces paiements pour les jeunes agriculteurs Résumé 2015 est l année d entrée en application de la réforme des aides directes de

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015. Réunion d information Septembre 2014

Réforme de la PAC 2015. Réunion d information Septembre 2014 Réforme de la PAC 2015 Réunion d information Septembre 2014 DE NOMBREUX DEFIS POUR LA PAC : LES PROPOS DE D. CIOLOS Juillet 2010 Le contexte : -> fin de la programmation 2007-2013 -> contexte de crise

Plus en détail

Contrôlabilité du taux de chargement et des effectifs animaux des mesures 10, 11 et 12 des programmes de développement rural 2015-2020

Contrôlabilité du taux de chargement et des effectifs animaux des mesures 10, 11 et 12 des programmes de développement rural 2015-2020 Contrôlabilité du taux de chargement et des effectifs animaux des mesures 10, 11 et 12 des programmes de développement rural 2015-2020 Cette note a pour objet de définir les animaux et les surfaces pris

Plus en détail

Réunion d'information PAC 2015. Février 2015

Réunion d'information PAC 2015. Février 2015 Réunion d'information 1 Programme de la réunion Introduction L'appui à la télédéclaration Les paiements découplés Le verdissement L admissibilité des surfaces GAEC et accès aux aides économiques de la

Plus en détail

Les évolution de la PAC 2015 en faveur de la biodiversité. 1. Verdissement. 2. Les nouvelles MAE

Les évolution de la PAC 2015 en faveur de la biodiversité. 1. Verdissement. 2. Les nouvelles MAE Les évolution de la PAC 2015 en faveur de la biodiversité 1. Verdissement 2. Les nouvelles MAE Les évolution de la PAC 2015 en faveur de la biodiversité 1. Verdissement 2. Les nouvelles MAE Les grandes

Plus en détail

Exploitation individuelle 1.5 UMO. Système bovin viande. Vaches allaitantes Limousine. Système spécialisé en Veaux d'aveyron et du Ségala

Exploitation individuelle 1.5 UMO. Système bovin viande. Vaches allaitantes Limousine. Système spécialisé en Veaux d'aveyron et du Ségala Cas-type 71.1 Système spécialisé en Veaux d'aveyron et du Ségala En Ségala, la forte densité des exploitations et l'accés difficile et coûteux au foncier concourent au Conjoncture : 21 développement de

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015-2020. Mars 2015

Réforme de la PAC 2015-2020. Mars 2015 Réforme de la PAC 2015-2020 Mars 2015 1 Septembre 2013 Les éléments figurant dans ce diaporama sont ceux connus à la date de présentation et peuvent encore évoluer pour certains en fonction des arbitrages

Plus en détail

Notice de présentation. Télédéclaration du dossier PAC. (campagne 2015)

Notice de présentation. Télédéclaration du dossier PAC. (campagne 2015) Notice de présentation Télédéclaration du dossier PAC (campagne 2015) Version 2 Mai 2015 Table des matières Notice de présentation... 1 Introduction... 3 Nouveautés 2015... 3 Dépôt du dossier... 4 Les

Plus en détail

AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE (PAC 2014-2020) QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2015

AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE (PAC 2014-2020) QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2015 Direction départementale des territoires Service Économie Agricole PRÉFET DE MAINE-ET-LOIRE AIDES DE LA POLITIQUE AGRICOLE COMMUNE (PAC 2014-2020) QUESTIONS / RÉPONSES CAMPAGNE PAC 2015 Le présent questions-réponses

Plus en détail

La Réforme de la PAC Première approche

La Réforme de la PAC Première approche La Réforme de la PAC 2015-2020 Première approche La Réforme de la PAC 2015-2020 : Première approche A/ Les principales évolutions de la PAC 2015 2020 B/ Comprendre le mécanisme des aides découplées dans

Plus en détail

BILAN DE SANTE DE LA PAC. Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne 21.04.10

BILAN DE SANTE DE LA PAC. Chambre d Agriculture de Lot-et-Garonne 21.04.10 BILAN DE SANTE DE LA PAC PLAN DE L EXPOSE 1-2003 : Les accords de Luxembourg 2-2009 : Bilan de Santé de la PAC 3- Article 63 :Surfaces dotées de DPU 4- Article 68 : Nouvelles aides couplées 5- La conditionnalité

Plus en détail

Réforme de la PAC 2015-2020. 26 janvier 2015

Réforme de la PAC 2015-2020. 26 janvier 2015 Réforme de la PAC 2015-2020 26 janvier 2015 PRÉFET DE LA CHARENTE DDT Charente / Service de l économie agricole et rurale Site internet des services de l Etat en Charente : www.charente.gouv.fr Rubrique

Plus en détail

5. LE CAHIER DES CHARGES DE LA MESURE ET LE REGIME DE CONTROLE ET DE SANCTIONS

5. LE CAHIER DES CHARGES DE LA MESURE ET LE REGIME DE CONTROLE ET DE SANCTIONS 2. MONTANT DE LA MESURE En contrepartie du respect de l'ensemble des points du cahier des charges de la mesure, une aide de 149,16 par mare engagée vous sera versée annuellement pendant la durée de l engagement.

Plus en détail

Panorama de l Agriculture en Vienne 2012

Panorama de l Agriculture en Vienne 2012 Panorama de l Agriculture en Vienne 2012 Juillet 2013 Panorama de l agriculture en Vienne 2012 1 Sommaire Page Utilisation de l espace agricole... 1 Les surfaces agricoles en 2012... 2 Les exploitations

Plus en détail

6. Soutiens couplés, une PAC plus favorable à l'élevage

6. Soutiens couplés, une PAC plus favorable à l'élevage Aides Couplées JA Verdissement Paiement redistributif DPB 6. Soutiens couplés, une PAC plus favorable à l'élevage 13 % de l enveloppe des aides directes sous forme de soutiens couplés avec priorité à l

Plus en détail

ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015

ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015 ERRATUM à la Notice explicative de la pré-demande Campagne 2015 Une correction doit être apportée au document ci-dessous. Au point 1.3., il faut lire : 1.1. Nouveaux engagements Les nouveaux engagements

Plus en détail

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire.

Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. Référentiel photographique lié aux particularités topographiques dans le Département de Saône et Loire. DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES SERVICE ECONOMIE AGRICOLE 37 Bd Henri Dunant BP 94029-71040

Plus en détail

Groupe Mixte de Concertation PAC

Groupe Mixte de Concertation PAC Groupe Mixte de Concertation PAC 22 Juillet 2014 Préfecture de la Charente-maritime 1 de la Charente-Maritime 1. Généralités: - Les contrôles éligibilité et conditionnalité de la PAC 2. Bilan de la campagne

Plus en détail

Reforme PAC 2015. DDTM Service Agriculture Forêt Mars 2015

Reforme PAC 2015. DDTM Service Agriculture Forêt Mars 2015 Ce document précise les éléments connus à la date du 03/03/2015. Ils peuvent de ce fait faire l objet d ajustements ultérieurs jusqu à l ouverture de la campagne de déclaration. Reforme PAC 2015 DDTM Service

Plus en détail

Télédéclaration de la demande d ADMCA (campagne 2015)

Télédéclaration de la demande d ADMCA (campagne 2015) Notice de présentation Télédéclaration de la demande d ADMCA (campagne 2015) Mars 2015 A savoir avant de commencer Votre demande d ADMCA doit être déposée au plus tard le lundi 15 juin 2015. Après cette

Plus en détail

LE PREFET DE MAYOTTE CHEVALIER DE LA LEGION D HONNEUR

LE PREFET DE MAYOTTE CHEVALIER DE LA LEGION D HONNEUR PREFECTURE DE MAYOTTE Direction de l Agriculture et de la Forêt ARRETE N 92 /DAF/2007 portant modification du régime des aides aux agriculteurs LE PREFET DE MAYOTTE CHEVALIER DE LA LEGION D HONNEUR VU

Plus en détail

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest

Agriculture biologique. Christophe MANSON, Mission Economique de Bucarest Agriculture biologique en Bulgarie et Roumanie Christophe MANSON, 1 2 3 4 5 6 SOMMAIRE Réglementation Production Consommation Commerce extérieur Politique du Gouvernement Conclusions Bulgarie Réglementation

Plus en détail

«BILAN DE SANTE DE LA PAC»

«BILAN DE SANTE DE LA PAC» «BILAN DE SANTE DE LA PAC» Incidence sur les principales productions de Haute-Loire Janvier 2010 = «Bilan de santé» de la PAC 4 objectifs : - consolider l économie agricole et l emploi sur le territoire

Plus en détail

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC)

Réunion d information. Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Réunion d information Mesures Agro-Environnementales et Climatique (MAEC) Avril 2016 Objectifs du réseau Natura 2000 Préserver le patrimoine naturel : habitats naturels rares, et habitats d espèces sensibles

Plus en détail

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES

IMPLANTER OU MAINTENIR DES BANDES ENHERBÉES EN BORDURE DE COURS D EAU ET DE PLAN D EAU RÉHABILITER LES TÊTES DE FORAGE NON CONFORMES IMPLANTER DES CULTURES INTERMÉDIAIRES PIÈGES À NITRATES (CIPAN) Afin d'éviter le lessivage des nitrates en excès après la récolte, il est indispensable d implanter une CIPAN (moutarde, phacélie, seigle

Plus en détail

@ Fiche actualisée sur www.cotedor.fr, rubrique Guide des aides

@ Fiche actualisée sur www.cotedor.fr, rubrique Guide des aides Aide aux investissements liés à l élevage Objectifs Conformément aux objectifs visés aux points 3) a et 3) c de l article 14 du règlement CE 702/2014 : - améliorer le niveau global des résultats et de

Plus en détail

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées

PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées PHYTO_09 Diversité de la succession culturale en cultures spécialisées Sous-mesure : 10.1 Paiements au titre d'engagements agroenvironnementaux et climatiques Version du 3 février 2015 1. Description du

Plus en détail

CONSTRUCTION EN ZONE AGRICOLE COMMUNE DE :

CONSTRUCTION EN ZONE AGRICOLE COMMUNE DE : CONSTRUCTION EN ZONE AGRICOLE COMMUNE DE : Monsieur, Madame, Vous souhaitez réaliser un projet de construction en zone agricole, à protéger en raison de son potentiel agronomique, biologique ou économique.

Plus en détail

Annexes Définition des variables présentées

Annexes Définition des variables présentées 72 Chiffre d affaires Somme des produits sur ventes, travaux à façon, activités annexes, produits résiduels, pensions d animaux, terres louées prêtes à semer, agritourisme, autres locations. Classe de

Plus en détail

GUIDE DU PRODUCTEUR DE LAIT

GUIDE DU PRODUCTEUR DE LAIT Filière Epoisses La production de lait destiné à l AOP Epoisses répond à des règles précises et originales qui participent au renforcement du lien au terroir d origine et à l amélioration de la qualité

Plus en détail

Mars- Avril Réunion campagne PAC 2016

Mars- Avril Réunion campagne PAC 2016 Mars- Avril 2016 Réunion campagne PAC 2016 1 Sommaire 1. Aides découplées DPB, paiement redistributif, aide JA Verdissement 2. Aides couplées 1er pilier et aides 2e pilier/bio 3. Admissibilité et surfaces

Plus en détail

Infos éleveurs. Les aides équines en Picardie. Picardie. Lesquelles, pour qui, comment?

Infos éleveurs. Les aides équines en Picardie. Picardie. Lesquelles, pour qui, comment? Picardie Infos éleveurs Les aides équines en Picardie Lesquelles, pour qui, comment? Les productions équines, sont considérées comme des productions agricoles depuis 2005. A ce titre, les éleveurs d équidés

Plus en détail

Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information

Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information Fiche mesure FEADER 2014-2020 Article 15 - Transfert de connaissances et actions d information 1. Cadre et justification de la mesure 1.1 Base légale Article 15 du projet de Règlement du Parlement Européen

Plus en détail

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait

ATOUTS ET CONTRAINTES PAR RAPPORT AU CAHIER DES CHARGES DE L AB Filière Bovins Lait LE SOL forts Sol sensible à l érosion Part du parcellaire labourable faible Accès limité ou difficile aux parcelles pâturées Peu d engrais organiques (effluents d élevage) disponibles sur l exploitation

Plus en détail

Consommation d espace en Haute-Loire

Consommation d espace en Haute-Loire Direction Départementale des Territoires (DDT) HAUTE-LOIRE PRÉFET DE LA HAUTE-LOIRE Rapport Juin 2013 Consommation d espace en Haute-Loire Mission connaissance des Territoires INDICATEURS CARTOGRAPHIQUES

Plus en détail

Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015

Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015 Surfaces d intérêt écologique (SIE) : Prise en compte des derniers compléments du ministère PAC 2015 Le point au 07/10/2014 Présence de surfaces d intérêt écologique Obligationque les SIE représentent

Plus en détail

Ces données sont indicatives et synthétiques. Pour plus de détails, se reporter aux documents officiels (cahier des charges, circulaires ).

Ces données sont indicatives et synthétiques. Pour plus de détails, se reporter aux documents officiels (cahier des charges, circulaires ). Origine Aide Montant Conditions Démarches AIDE A LA CONVERSION à l Agriculture Biologique (2 ème pilier) Montants MAXIMUM possible : Maraîchage, arboriculture 1 : 900 /ha/an Cultures légumières plein champ:

Plus en détail

Appel à projets 2015. Accompagner l investissement dans les exploitations agricoles. Cahier des charges

Appel à projets 2015. Accompagner l investissement dans les exploitations agricoles. Cahier des charges Appel à projets 2015 Programme de Développement Rural 2014-2020 Région Nord Pas de Calais Accompagner l investissement dans les exploitations agricoles Sous Mesures 04.01 et 04.04 Candidature à déposer

Plus en détail

Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale

Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale 3 Nouveau protocole de emande d' ide gronvironnementale er novembre au plus tard de l année qui précède l engagement, engagement qui porte sur cinq périodes annuelles comprises entre le 1 er janvier et

Plus en détail

LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE

LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE LES SPECIFICITES REGLEMENTAIRES DE LA CONSTRUCTION AGRICOLE Filiale du Groupement de Défense Sanitaire 37 21 prestations de service dans 4 domaines: Conseils en bâtiments d élevage: conception, permis

Plus en détail

Réunion lancement de campagne 2014. Orléans. 3 avril 2014

Réunion lancement de campagne 2014. Orléans. 3 avril 2014 Réunion lancement de campagne 2014 Orléans 3 avril 2014 1 Nouveaux demandeurs Nouveaux demandeurs Les points d'entrée à la DDT du Loiret: Exploitants Individuels Sociétés L. Lavielle 02 38 52 47 19 L.

Plus en détail

MAEC 2014/2020 et captages prioritaires avril 2015

MAEC 2014/2020 et captages prioritaires avril 2015 MAEC 2014/2020 et captages prioritaires avril 2015 Nouvelle PAC 2015-2020 et MAEC - fin des MAET, sauf sur certains captages où les contrats avaient été faits sans fonds européens et qui perdurent bien

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION

DEMANDE DE SUBVENTION Midi-Pyrénées avril 2015 DEMANDE DE SUBVENTION INVESTISSEMENTS DES EXPLOITATIONS ENGAGEES DANS UNE FILIERE DE VALORISATION RECONNUE (MESURE 4 DISPOSITIF 412) Cette demande d aide une fois complétée constitue,

Plus en détail

DIRECTIVE NITRATES. Argumentaires micro-économiques concernant :

DIRECTIVE NITRATES. Argumentaires micro-économiques concernant : DIRECTIVE NITRATES Argumentaires micro-économiques concernant : Le projet d arrêté complémentaire version du 23 octobre 2012 La révision des zones vulnérables Introduction La France est concernée par deux

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2014-2020 PLAN DE PERFORMANCE ÉNERGETIQUE (4.1.2-PPE)

DEMANDE DE SUBVENTION 2014-2020 PLAN DE PERFORMANCE ÉNERGETIQUE (4.1.2-PPE) 14060*03 DEMANDE DE SUBVENTION 2014-2020 PLAN DE PERFORMANCE ÉNERGETIQUE (4.1.2-PPE) DIAGNOSTIC SEUL Cette demande d aide une fois complétée constitue, avec l ensemble des justificatifs joints par vos

Plus en détail

PAC 2014/2020 Application en France. Relevé de conclusions suite au CSO du 27 mai 2014

PAC 2014/2020 Application en France. Relevé de conclusions suite au CSO du 27 mai 2014 PAC 2014/2020 Application en France Relevé de conclusions suite au CSO du 27 mai 2014 Le présent document complète les décisions prises lors du CSO du 17 décembre 2013 1 pour l application de la PAC en

Plus en détail

MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE DU LANGUEDOC NOTICE EXPLICATIVE Dispositif de prise en charge de cotisations sociales 2013

MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE DU LANGUEDOC NOTICE EXPLICATIVE Dispositif de prise en charge de cotisations sociales 2013 MUTUALITE SOCIALE AGRICOLE DU LANGUEDOC NOTICE EXPLICATIVE Dispositif de prise en charge de cotisations sociales 2013 DOSSIER EXPLOITANT Départements du Gard - de l Hérault - de la Lozère 1) Critères d'éligibilité

Plus en détail

2.Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «MP_VA01_GC1»

2.Les conditions spécifiques d éligibilité à la mesure «MP_VA01_GC1» Direction départementale de l équipement et de l agriculture de l Ariège MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE TERRITOIRE «ZONE D ALIMENTATION DES CAPTAGES» MESURE TERRITORIALISEE «MP_VA01_GC1» CAMPAGNE

Plus en détail

Réunion de présentation

Réunion de présentation Réunion d information Cahier des charges études A.A.C. Conseil Général de l Yonne, le 23 septembre 2013 SAtep Réunion de présentation Phase 2 à 4 de l étude De l étude de l occupation des sols à l évaluation

Plus en détail

Notice d information du territoire «Bassin versant du Guindy - Jaudy - Bizien»

Notice d information du territoire «Bassin versant du Guindy - Jaudy - Bizien» Direction départementale des territoires et de la mer des Côtes d Armor Mesure agroenvironnementale et climatique (MAEC) Notice d information du territoire «Bassin versant du Guindy - Jaudy - Bizien» Campagne

Plus en détail

productifs exploités dans un but commercial (en attente de précisions du cadre national) apas de seuil minimal de surface à engager

productifs exploités dans un but commercial (en attente de précisions du cadre national) apas de seuil minimal de surface à engager AIDES 2015 MISE À JOUR 24 AVRIL 2015 1 Conversion et maintien à l agriculture biologique Retour de l aide sur le 2nd pilier avec des engagements sur 5 ans et localisés à la parcelle. Pour cette nouvelle

Plus en détail

Groupe Mixte de Concertation (GMC)

Groupe Mixte de Concertation (GMC) Groupe Mixte de Concertation (GMC) Contrôles 2015 en exploitations agricoles 18 septembre 2015 Préfecture de la Charente-Maritime de la Charente-Maritime PARTIE I - les contrôles 2015 des aides de la PAC

Plus en détail

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES 1 EXPLOITATION EXISTANTE PROJET DE CONSTRUCTION DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES 2 Madame, Monsieur, Cette fiche de renseignement a pour objet l information des instructeurs de la demande de permis

Plus en détail

AIDE AU MAINTIEN dans le cadre de minimis

AIDE AU MAINTIEN dans le cadre de minimis CONSEIL RÉGIONAL D AUVERGNE 59 Boulevard Léon Jouhaux CS 90706 63050 CLERMONT-FERRAND TEL. 04.73.31.84.33 AIDE AU MAINTIEN dans le cadre de minimis STATUT JURIDIQUE : Exploitant individuel GAEC EARL SCEA

Plus en détail

Mise à jour : Février 2013

Mise à jour : Février 2013 Tableau comparatif des grands critères de la règlementation européenne en agriculture biologique et du cahier des charges Mise à jour : Février 2013 Tableau comparatif des grands critères de la règlementation

Plus en détail

Jean DEFFINIS DDT Michel BUSCH FDSEA Sophie BARLEON - FDSEA Eric GRANVEAUX Chambre d Agriculture Yves JAUSS Chambre d Agriculture

Jean DEFFINIS DDT Michel BUSCH FDSEA Sophie BARLEON - FDSEA Eric GRANVEAUX Chambre d Agriculture Yves JAUSS Chambre d Agriculture Jean DEFFINIS DDT Michel BUSCH FDSEA Sophie BARLEON - FDSEA Eric GRANVEAUX Chambre d Agriculture Yves JAUSS Chambre d Agriculture SOMMAIRE Nouveaux demandeurs Nouveaux dispositifs des aides Admissibilité

Plus en détail

Maîtrise de l énergie, GES et qualité de l air. Bilan et perspectives

Maîtrise de l énergie, GES et qualité de l air. Bilan et perspectives Maîtrise de l énergie, GES et qualité de l air Bilan et perspectives Les missions Sensibilisation, communication, formation Acquisition de références Olivier THIERCY Conseillers en maîtrise de l énergie

Plus en détail

Le dispositif d accompagnement est modifié à partir de l année 2015, pour la nouvelle programmation applicable sur la période 2014-2020.

Le dispositif d accompagnement est modifié à partir de l année 2015, pour la nouvelle programmation applicable sur la période 2014-2020. INSTALLATION EN APICULTURE Dispositif et aides accessibles Décembre 2014 1. Introduction Les personnes porteuses d un projet de création ou de reprise d une entreprise agricole peuvent être accompagnées

Plus en détail

L agriculture dans la Marne

L agriculture dans la Marne L agriculture dans la Marne Edition 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DIRECTION RÉGIONALE ET DÉPARTEMENTALE DE L AGRICULTURE ET DE LA FORÊT DE CHAMPAGNE-ARDENNE ET DE LA MARNE Service Régional

Plus en détail