RETOUR D EXPÉRIENCES D ENTREPRISES SUR UNE ACTION COMPÉTENCES ET DÉVELOPPEMENT DANS LES SERVICES À LA PERSONNE JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RETOUR D EXPÉRIENCES D ENTREPRISES SUR UNE ACTION COMPÉTENCES ET DÉVELOPPEMENT DANS LES SERVICES À LA PERSONNE JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010"

Transcription

1 RETOUR D EXPÉRIENCES D ENTREPRISES SUR UNE ACTION COMPÉTENCES ET DÉVELOPPEMENT DANS LES SERVICES À LA PERSONNE JEUDI 9 DÉCEMBRE 2010

2 Ordre du jour Rappel de l action Nathalie Roux et Stéphanie Gobert, Maison de l Emploi de Paris La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, une démarche adaptée aux PME dans les services à la personne Hildegard Mochel, ARACT Ile-de-France Retour d expériences des entreprises et échanges avec la salle Micheline Mauduit du cabinet Brigitte Croff Conseil et Associés et les entreprises Domisens, Famille Coup de Pouce, Pro Senior, Mon prof et Moi. Conclusion ARACT et Maison de l Emploi de Paris

3 Sensibilisation à la GPEC en 2009 Mobilisation d une trentaine d entreprises Organisation et animation de 4 ateliers thématiques, suite aux visites en entreprise : Développement des compétences des dirigeants Recrutement Suivi du personnel et formation Fidélisation des salariés et prévention des risques Dans le cadre d une convention de sensibilisation à la GPEC : portée par la Maison de l Emploi de Paris, cofinancée par la DDTEFP 75 menée auprès des entreprises par le cabinet Brigitte Croff Conseil et Associés

4 Appui-conseil en 2010 Poursuite de la démarche pour 4 entreprises sensibilisées, qui se sont engagées dans un appui-conseil à l élaboration d un plan de GPEC 3 à 4 jours d appui conseil individuel par entreprise 2 temps collectifs Convention inter-entreprises signée en novembre 2009 : portée par la MEP. cofinancée par la DDTEFP 75 et les entreprises mise en œuvre par le cabinet Brigitte Croff Conseil et Associés de janvier 2010 à décembre 2010 Création d un réseau parisien d entreprises de services à la personne, Démarche impulsée par des entreprises ayant participé à la sensibilisation Portée par la MEP. Démarche de constitution en cours pour 2011 dans le cadre du dispositif régional.

5 La GPEC une démarche adaptée aux PME dans le secteur des SAP La GPEC dans son contexte d entreprise 1/ GPEC quelle réalité en entreprise 2/ GPEC et PME 3/ GPEC et SAP

6 Rendre la GPEC opérationnelle pour l entreprise en fonction de sa stratégie Un volet collectif d anticipation Évolution des métiers, des emplois, des effectifs Prévoir les ajustements quantitatifs et qualitatifs dans son périmètre, par exemple l entreprise Un volet individuel d accompagnement Promouvoir les capacités d évolution et d employabilité des salariés Développer des trajectoires et parcours des individus Un outil De dialogue social avec les représentants du personnel De Ressources Humaines impliquant les responsables hiérarchiques, les opérationnels, les salariés Loi de cohésion sociale (2005) : négociation GPEC obligatoire tous les 3 ans pour les grandes entreprises > 300 salariés

7 Une GPEC à destination des PME : quelques spécificités La figure centrale du dirigeant, chef d entreprise : - Qui est souvent seul et isolé, qui assume personnellement les responsabilités financières, techniques, commerciales, sociales, ) - en position d homme-orchestre, centralisation du fonctionnement, concentration des pouvoirs de décision La stratégie de l entreprise : - souvent peu formalisée et plutôt d ordre intuitif lors de la création d entreprise - analyse des enjeux insuffisante => transformation rapide en risque de survie pour l entreprise - Systèmes d information interne et externe peu organisés, par manque de temps et de ressources Une certaine faiblesse en matière des Ressources Humaines : - Gestion très opérationnelle et informelle : peu de règles et clarification de processus - Difficulté de recruter du personnel, de fidéliser le personnel qualifié - Travailler sur les perspectives d évolution des salariés, développer les potentialités et l employabilité La GPEC se fonde sur une approche globale de l entreprise : - Lien entre Stratégie organisation management compétences - Intégration des éléments très concrets de l organisation et des conditions du travail - L impact fort du secteur d activité rend sa maîtrise capitale

8 Une GPEC dans les structures du secteur des Services à la Personne L anticipation des enjeux du secteur un gage de réussite pour la GPEC de l entreprise La croissance et la dynamique de création de structures => prendre en considération la concurrence et intégrer la compétence commerciale Le repositionnement des acteurs (entreprises, associations, CCAS, enseignes ) et la segmentation des marchés => arriver à différencier les métiers et services Besoins grandissants d une population vieillissante et des budgets incertains pour la dépendance Trouver des réponses aux besoins accrus des ménages devant concilier vie professionnelle et vie privée (garde d enfants, délégation des tâches domestiques, mais aussi conciliation pour les salariées intervenantes à domicile...) Répondre au difficile équilibre entre développement des emplois et réponse aux besoins sociaux => multiples modalités de financement des services (mandataire, prestataire, emploi direct ) => faire face aux lois et décrets multiples et contraignants => traiter avec les différents interlocuteurs institutionnels (CG, CRAM, CAF ) et faire des choix stratégiques

9 Une GPEC dans les structures du secteur des Services à la Personne L anticipation des enjeux du secteur un gage de réussite pour la GPEC de l entreprise Création d emplois - Encore beaucoup de temps partiels non choisis - Recherche de performance économique à court terme - Salaires horaires plutôt faibles - Nouveaux entrants d origines très diverses souvent peu qualifiés (pour le secteur) Conditions de travail - Souvent peu attractives - Manque de reconnaissance du travail effectué - Prestations de qualité de plus en plus exigeantes - Risques physiques et psycho sociaux (taux d accidents du travail élevés, populations difficiles ) Le développement / la structuration de l OASP et la professionnalisation des acteurs dirigeants, salariés) simultanément en question

10 Retour d expériences Micheline Mauduit du Cabinet Brigitte Croff Conseil et Associés DOMISENS Stéphanie Bigeard FAMILLE COUP DE POUCE Françoise Kanté MON PROF ET MOI Saïd Bichr PRO SENIOR Rémus Diaconescu

11 DOMISENS Stéphanie Bigeard Entreprise prestataire Créée en 2008 Agrément simple Implantée dans le 13 ème arr. Services proposés : ménage, repassage, aide administrative, courses, préparation de repas, garde d enfants de plus de 3 ans 8 salariés

12 Famille Coup de pouce Françoise Kanté Entreprise prestataire et mandataire Créée en 2007 Agrément qualité Implantée dans le 12 ème arr. Services proposés : Garde d enfants de moins de 3 ans, sorties d école, activités le mercredi 26 salariées en prestataire, 10 salariées en mandataire

13 Mon prof et moi Saïd Bichr Entreprise mandataire Créée en 2008 Agrément simple Implantée dans le 9 ème arr. Service proposé : cours à domicile 3 salariés en mandataire

14 PRO SENIORS Remus Diaconescu Entreprise prestataire Créée en 2007 Agrément qualité. Intervient auprès de publics dépendants. Implantée dans le 15 ème arr. et à Saint Cloud (depuis nov. 2010). Services proposés : Entretien de la maison, préparation de repas, aide à la toilette, accompagnement en fin de vie, transport accompagné 54 salariés

15 La GPEC est une démarche prospective La démarche GPEC une réponse aux interrogations des OSAP? qui doit permettre de traiter les enjeux et risques actuels ou à venir qui aide à trouver les réponses aux questions suivantes : Où voulons-nous aller? dfdfff Comment y aller? Nos ressources? Définir les objectifs et performances à atteindre Définir une stratégie et un plan d action concret Humaines, financières, techniques Deux niveaux : - l entreprise (collectif) - le salarié (individuel) Deux notions clés : - l emploi - la compétence* La compétence c est la mise en œuvre en situation professionnelle, de capacités qui permettent d exercer une fonction ou un métier (AFNOR)

16 Retour d expériences sur une action compétence et développement dans le secteur des SAP Le positionnement de l action de GPEC Porteur du projet : Maison de l Emploi de Paris Consultant : Brigitte Croff Consultants et Associés Bénéficiaire : Entreprises du secteur des Services à la Personne

17 L ingénierie de projet de GPEC entre la MEP, le cabinet BCCA et les entreprises Conduire un projet de GPEC avec des entreprises du secteur des SAP en plusieurs phases et dans la durée 04/09-10/09 11/09-12/10 Projet Début 2011 Ateliers de sensibilisation en action collective sur le territoire parisien - A partir d un diagnostic individuel, préparer les entreprises aux enjeux de la GPEC - Constituer l échange continu entre les différents acteurs Appui Conseil en destination de chaque entreprise - A l aide du consultant, le dirigeant clarifie son projet stratégique - Il détermine son plan d action GPEC et le met en œuvre avec les salariés d entreprise Projet de création d un réseau d entreprises de services à la personne sur le territoire parisien par la MEP - Enrichissement mutuel des entreprises par l échange - Approfondissement de thématiques identifiées - Partage de ressources Financement par convention entre la DDTEFP et la MEP Financement partagé aide de l Etat participation des entreprises Financement à l étude

18 L articulation du projet de l «appui conseil» entre les principaux acteurs Les engagements de la MEP (porteur) et de BCCA (consultant) facteurs clés de réussite Coopération dans la conduite du projet GPEC auprès des entreprises (Choix du consultant auparavant dans un appel d offre sensibilisation à la GPEC en fonction des compétences et de l expérience du cabinet dans les SAP et en matière de GPEC). Répartition des rôles et fonctions dans le projet entre la MEP et BCCA => intervention et expertise BCCA, pilotage et capitalisation MEP Partage d information régulier sur l avancement des entreprises et évaluation des progrès en commun : - fiche projet et feuille de route par entreprise - bilans intermédiaires concernant les travaux avec chaque structure - réunions du comité de pilotage Rôle de coordination de la MEP auprès des acteurs externes (financeurs, institutionnels ) et rôle de capitalisation et de diffusion de l action (acteurs économiques, acteurs institutionnels) coopération MEP BCCA - entreprises cahier des charges 4 jours de travail avec le consultant Suivi MEP feuille de route : avant sensibilisation et après appui conseil évaluation progrès en commun synthèses MEP + BCCA Capitaliser avec les entreprises REX

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC)

L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) Accompagnement des Ressources Humaines L Aide au conseil à la gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) A - l aide à la préparation des entreprises à la GPEC (sensibilisation) B - l

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs

Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 1 Commission GPEC et Sécurisation des parcours des actifs 31.03.2011 Proposition d orientations et de préconisations concernant la GPEC Suite à la réunion du 29 mars 2011 1 ) Prospective socio économique

Plus en détail

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale

LES FORMATIONS 2016. Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale PROFESSIONNALISER LES ACTEURS DE LA MÉDIATION SOCIALE LES FORMATIONS 2016 Médiateurs sociaux Encadrants d équipes Directions Élus, professionnels de l action sociale w w w. f r a n c e m e d i a t i o

Plus en détail

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100]

[CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Certification EN9100 [CERTIFICATION QUALITE EN 9100] Demande d accompagnement sur une action collective «Certification qualité EN9100 porté par la filière Normandie AéroEspace. Contexte de la mission...

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Lancer une démarche GPEC associative Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : GPEC Définition La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous?

ELEMENTS DE CONTEXTE. Qui sommes-nous? Cahier des charges - Appel à propositions Mise en œuvre de prestations d assistance technique à la mise en œuvre de la formation professionnelle dans les petites et moyennes entreprises du travail temporaire

Plus en détail

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention

ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE. Contexte de l intervention ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ÉTABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE Contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Action de sensibilisation GPEC SAP

Action de sensibilisation GPEC SAP Action de sensibilisation GPEC SAP Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences dans les services à la personne Comité de pilotage élargi «Bilan et perspectives» 9 décembre 2009 Sommaire 1. Rappel

Plus en détail

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA

Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Valérie PADRA Directrice technique, Pôle Ingénierie, AGEFMA Un environnement en mutation Un contexte économique en crise Une nouvelle gouvernance de l orientation et de la formation De nouvelles exigences

Plus en détail

Les points clés du dispositif de GPEC: négociation et mise en oeuvre. Florence CHAPPERT Département Compétence Travail Emploi

Les points clés du dispositif de GPEC: négociation et mise en oeuvre. Florence CHAPPERT Département Compétence Travail Emploi Les points clés du dispositif de : négociation et mise en oeuvre Florence CHAPPERT Département Compétence Travail Emploi SOMMAIRE SOMMAIRE 1:La Loi de Définition de la 2: Les enjeux de la 3: Les principes

Plus en détail

PLAN EGALITE ACCES A L EMPLOI ET DANS LE TRAVAIL PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DU VAL D OISE

PLAN EGALITE ACCES A L EMPLOI ET DANS LE TRAVAIL PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DU VAL D OISE PLAN EGALITE ACCES A L EMPLOI ET DANS LE TRAVAIL PLAN DEPARTEMENTAL D ACTIONS DU VAL D OISE Chef de projet Hakim Kamouche hakim.kamouche@direccte.gouv.fr Introduction Dés l année 2007, la DDTEFP du Val

Plus en détail

OPIIEC, le 5 mars 2010 Secteur des Etudes et du Conseil

OPIIEC, le 5 mars 2010 Secteur des Etudes et du Conseil OPIIEC, le 5 mars 00 Secteur des Etudes et du Conseil Observatoire Paritaire des métiers de l Informatique, de l Ingénierie, des Etudes et du Conseil Aire de mobilité Consultant senior en Emploi type de

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie. www.ottnormandie.fr

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie. www.ottnormandie.fr La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans les Offices de Tourisme de Normandie www.ottnormandie.fr Un environnement touristique en pleine mutation Nouveaux comportements des clientèles,

Plus en détail

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION TITRE DE DIRIGEANT DES ORGANISATIONS EDUCATIVES SCOLAIRES ET/OU DE FORMATION RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION Organisation du Référentiel d Activités et de Compétences Le référentiel

Plus en détail

Programme type à personnaliser

Programme type à personnaliser Programme type à personnaliser Module 1... 2 Présentation Phase 1 Phase 2 Module 2.... 5 Présentation Module 2.1 Module 2.2 Module 2.3 Module 2.4 Module 2.5 Module 2.6 Module 2.7 Module 2.8 Module 2.9

Plus en détail

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles :

FICHE PROSPECTIVE. Chargé-e de mission environnement et développement durable ASSOCIATIONS DE L ENVIRONNEMENT. Autres intitulés possibles : Autres intitulés possibles : Chargé-e d accompagnement environnement et développement durable Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e de médiation environnement et développement

Plus en détail

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie)

Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE (Syndicat National des cabinets- Conseil en Ergonomie) Référentiel Ergonome conseil Proposé par le CICF-SNCE ( des cabinets- Conseil ) Préambule : Ce référentiel est destiné aux sociétés de conseil en ergonomie employant des consultants salariés, aussi bien

Plus en détail

Programme des formations 2015

Programme des formations 2015 Programme des formations 2015 Intervenant(e)s et encadrant(e)s des services à domicile est la plateforme des services à la personne du département de la Seine-Saint-Denis. Elle regroupe 92 structures (associations,

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES

ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES ACCORD CADRE RELATIF A L APPUI ECONOMIE-EMPLOI- FORMATION AUX TERRITOIRES Contexte De fortes mutations techniques, économiques, règlementaires, scientifiques et sociétales impactent les territoires et

Plus en détail

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES

DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 09.02.780 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL DELIBERATION CADRE : CREATION DU SERVICE PUBLIC REGIONAL DE FORMATION CONTINUE EN RHONE-ALPES Le Conseil régional

Plus en détail

Département de la Drôme

Département de la Drôme Département de la Drôme Mise en place des Programmes Personnalisés de Réussite Educative. Comment cibler les élèves? Les procédures de choix des élèves sont essentielles Certaines interprétations peuvent

Plus en détail

APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ

APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ APPORTER DES SOLUTIONS TERRITORIALES DE FORMATION EN RÉPONSE AUX BESOINS DE COMPÉTENCES DES BRANCHES OU SECTEURS D'ACTIVITÉ Objectifs Doter le territoire d une offre de formation interentreprises adaptée

Plus en détail

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS

REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS REFERENCEMENT DE PRESTATAIRES POUR LE DEVELOPPEMENT DE L OFFRE DE SERVICES AUX SALARIES PERMANENTS 1 Cahier des charges Le 24 février 2014 Préambule Le Fonds d'assurance Formation du Travail Temporaire

Plus en détail

ETUDE-ACTION RELATIVE AU RENFORCEMENT DE LA

ETUDE-ACTION RELATIVE AU RENFORCEMENT DE LA UNION RÉGIONALE DES PLATEFORMES DE SERVICES À LA PERSONNE D ILE-DE-FRANCE(URSAP) ETUDE-ACTION RELATIVE AU RENFORCEMENT DE LA COMPÉTITIVITÉ ET À L AMÉLIORATION DES CONDITIONS DE TRAVAIL ET D EMPLOI DES

Plus en détail

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009

Un contrat sectoriel pour l ESS en Rhône-Alpes 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 UN CONTRAT SECTORIEL POUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN RHONE-ALPES 2007-2009 1 RESUME DIAGNOSTIC : La Région Rhône Alpes a élaboré un Schéma Régional de Développement économique dans lequel il était

Plus en détail

Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne».

Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne». Appel à projets d économie sociale et solidaire «Structurer et augmenter les temps de travail des intervenants du secteur des services à la personne». Contexte de l appel à projets Quelques caractéristiques

Plus en détail

Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences

Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences Gestion Prévisionnelle des Emplois et des compétences Une compétence, c est quoi? Combinaison des connaissances, savoir-faire et comportements professionnels nécessaires pour faire face aux situations

Plus en détail

LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES DOCAPOST DPS. Animée par Laurent GERVAIS

LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES DOCAPOST DPS. Animée par Laurent GERVAIS LA GESTION PREVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPETENCES DOCAPOST DPS Animée par Laurent GERVAIS GPEC - Objectifs Contribuer au développement de la performance par une gestion pro-active de la gestion

Plus en détail

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH...

Pourquoi pas vous? Optimiser votre gestion RH... Document territorial de présentation des outils d accompagnement RH en faveur des entreprises du Valenciennois Optimiser votre gestion RH... Pourquoi pas vous? Ce projet est co-financée par l Union Européenne

Plus en détail

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE

Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE Cahier des charges atelier de formation DE L ETUDE DE MARCHE A LA STRATEGIE COMMERCIALE 2015 1-Présentation de La Miel Dans le cadre du soutien aux créateurs et dirigeants d entreprises implantés sur le

Plus en détail

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016

FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 FORMATION DES DIRIGEANTS LIGUE de JUDO JUJITSU ET D.A. des PAYS DE LA LOIRE Préparation olympiade 2012/2016 Maîtriser les bases de la gestion associative est essentiel pour tous les dirigeants bénévoles

Plus en détail

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018

INC Assurance Maladie. 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie 15 avril 2015 PRESENTATION DU SDRH 2015-2018 INC Assurance Maladie Présentation du SDRH 2015-2018 1. Travaux préparatoires 2. Bilan du SDRH 2011-2014 3. Structuration du SDRH 2015-2018

Plus en détail

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016

Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service Aide à la Gestion du Budget Familial (AGBF) 2013-2016 Projet de service AGBF 1 Préambule L élaboration du présent projet de service est le fruit d un travail collaboratif et de concertation

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel

Entretien Professionnel. Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Entretien Professionnel Appel à propositions pour la mise en œuvre de l entretien professionnel Date: Mars 2015 Rédacteur: AGEFOS PME Ile-de-France AGEFOS PME IDF / Appel à propositions Formations Entretien

Plus en détail

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 MASTER 1 MANAGEMENT PUBLIC DES ETABLISSEMENTS SANITAIRES ET SOCIAUX (MASTER 1 MPESS) ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 Libellé de l UE UE 1 : public et prospective Libellé de l EC CM Résumés Intervenants Modalités

Plus en détail

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL

Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL Diplôme d Etat d éducateur spécialisé ANNEXE I RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL 1.1. Définition de la profession et du contexte de l intervention L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation

Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation PAGE 1/9 Cahier des charges à l'attention des prestataires de formation " FORMATION AU MANAGEMENT DES RESSOURCES HUMAINES " Action collective au profit des entreprises adhérentes de " moins de 50 salariés

Plus en détail

Présentation de la Section thématique (ST) «Excellence opérationnelle» de la CNS

Présentation de la Section thématique (ST) «Excellence opérationnelle» de la CNS Section Thématique «Excellence opérationnelle» Lettre d information n 1 Mars 2016 Sommaire L'excellence opérationnelle dans les services à la personne : dispositif d accompagnement des CCI Formation «Performance

Plus en détail

LA GTEC ou GPEC territoriale : De quoi parle-t-on? Objectifs. La GPEC en quelques dates clés

LA GTEC ou GPEC territoriale : De quoi parle-t-on? Objectifs. La GPEC en quelques dates clés LA GTEC ou GPEC territoriale : De quoi parle-t-on? ATELIERS REGIONAUX DE L ORIENTATION Atelier 6 : Diagnostic et GPEC sur l espace territorial 23 NOVEMBRE 2010 Objectifs Remettre en perspective le cheminement

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU DIPLOME D ETAT D INGÉNIERIE SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DE MÉTIER 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL

Plus en détail

Nos atouts pour vous accompagner

Nos atouts pour vous accompagner Formations Les effets de seuils sociaux Tableaux de bord sociaux et pilotage social Assistance à la mise en place d accords d entreprise Audit social d optimisation / de conformité / de sécurisation Rupture

Plus en détail

Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives. Richard Georges SINSIN

Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives. Richard Georges SINSIN Problématique des politiques publiques au Bénin: défis et perspectives Richard Georges SINSIN 1 Objectifs de la présentation Permettre aux participants : de mieux comprendre les politiques publiques mises

Plus en détail

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE

TENDANCES METIERS EN AQUITAINE TENDANCES METIERS EN AQUITAINE Le secteur et les métiers du numérique en Aquitaine Le 08 mars 2016 Sommaire Séquence 1 : Que savoir sur les métiers du numérique en Aquitaine? Quels sont ces métiers, leurs

Plus en détail

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS

CAP NOVA EN QUELQUES MOTS EN QUELQUES MOTS Nous sommes un cabinet spécialisé dans l accompagnement des décideurs : développement de vos pratiques managériales, accompagnement à la formalisation collective de projets, organisation

Plus en détail

QUI AIDE LES PERSONNES ÂGÉES À LEUR DOMICILE?

QUI AIDE LES PERSONNES ÂGÉES À LEUR DOMICILE? QUI AIDE LES PERSONNES ÂGÉES À LEUR DOMICILE? Le maintien à domicile Pourquoi? Le maintien à domicile des personnes âgées a été mis en place, pour laisser le choix aux personnes en perte d'autonomie de

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

FRANCE DIRECCTE Unité Territoriale du Val d Oise

FRANCE DIRECCTE Unité Territoriale du Val d Oise FRANCE DIRECCTE Unité Territoriale du Val d Oise «Toutes les générations en entreprise, avec l Europe les Acteurs du Val d Oise s engagent» www.toutes-les-generations-en-entreprise.com Les principaux objectifs

Plus en détail

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie

Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen Basse Normandie Schéma directeur du Système d information et du numérique de l Université de Caen BasseNormandie Dans son projet de développement stratégique 20122016 adopté par le Conseil d Administration du 4 novembre

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1

CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS. Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 CAHIER DES CHARGES POUR L EVALUATION DU PROJET EDUCATIF LOCAL BRESTOIS Mission Projet Educatif Local Direction Education Enfance Socioculturel Page 1 SOMMAIRE I / Préambule II/ Remarques générales et préalables

Plus en détail

PROJET (propositions du groupe de travail)

PROJET (propositions du groupe de travail) APPUI OPERATIONNEL A L ELABORATION DES OUTILS PRATIQUES DE MISE EN PLACE DES CLASSIFICATIONS AU SEIN DE LA BRANCHE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE PROJET (propositions du groupe de travail) Préambule Pourquoi

Plus en détail

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination

Mardi 24 mai 2011. CLIC, Réseaux, MAI. CLIC et développement de la coordination Mardi 3 ème rencontre nationale des Réseaux de santé Personnes Agées CLIC, Réseaux, MAI CLIC et développement de la coordination Intervention : Yvelise ABECASSIS, présidente A.N.C.CLIC - Association Nationale

Plus en détail

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction

Le management de l innovation dans le secteur du logement social. Université d été 2012 Introduction Le management de l innovation dans le secteur du logement social Université d été 2012 Introduction INTRODUCTION : ENJEUX DE L INNOVATION DANS LE SECTEUR PROFESSIONNEL L innovation, constante dans l histoire

Plus en détail

Club FACE Sénior FACE Lille métropole

Club FACE Sénior FACE Lille métropole Club FACE Sénior FACE Lille métropole 17 mai 2013 Objectifs : Présenter FACE Lille métropole Présenter le Club FACE Sénior, ses objectifs, ses valeurs ajoutées, les engagements demandés et les résultats

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René Palacin Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises.

LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises. L impact de la loi BORLOO sur l instauration de la GPEC au sein des entreprises. Depuis janvier 2008, les entreprises de plus de 300 salariés sont obligées de négocier la mise en place d un dispositif

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015009- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Appui à la mise en place d une stratégie de communication

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN

Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN Programme opérationnel national du Fonds Social Européen pour l Emploi et l Inclusion en Métropole APPEL A PROJETS DU FONDS SOCIAL EUROPEEN AXE 4 du PON FSE ASSISTANCE TECHNIQUE Objectif spécifique 1 :

Plus en détail

Perception des enjeux de santé et de bien-être Maroc Bien-être et santé des DRH marocains 19 décembre 2012

Perception des enjeux de santé et de bien-être Maroc Bien-être et santé des DRH marocains 19 décembre 2012 Perception des enjeux de santé et de bien-être Bien-être et santé des DRH marocains 19 décembre 2012 Un taux de participation record 97% Une excellente représentativité de la fonction RH au Une enquête

Plus en détail

Les employeurs et la gestion de la diversité ethno culturelle. Le rôle des organismes communautaires

Les employeurs et la gestion de la diversité ethno culturelle. Le rôle des organismes communautaires Les employeurs et la gestion de la diversité ethno culturelle Le rôle des organismes communautaires PLAN Partie 1 : Présentation et rôles des organismes communautaires oeuvrant en immigration dans le soutien

Plus en détail

Allongement de la vie professionnelle : Les enjeux et les conditions d un changement de cap

Allongement de la vie professionnelle : Les enjeux et les conditions d un changement de cap Allongement de la vie professionnelle : Les enjeux et les conditions d un changement de cap A.M. GUILLEMARD Université Paris Descartes Sorbonne Academia Europaea 1 Allonger la vie professionnelle : Un

Plus en détail

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4

Préambule 3. Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3. Nos valeurs comme principes d action 3. Les PEP 71 aujourd hui 4 Projet associatif 2012-2017 1 Préambule 3 Réaffirmer et promouvoir nos valeurs 3 Nos valeurs comme principes d action 3 Les PEP 71 aujourd hui 4 Des orientations prioritaires de développement 7 2 Préambule

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP

PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP PROJET ASSOCIATIF DE L ADAP RAPPEL HISTORIQUE C est au travers de l histoire de l ADAP et notamment les raisons qui ont motivé sa création, les transformations de son activité et de son fonctionnement

Plus en détail

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles

Synthèse. Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service. Recommandations. de bonnes pratiques professionnelles Synthèse Recommandations de bonnes pratiques professionnelles Élaboration, rédaction et animation du projet d établissement ou de service OBJET Les propositions de cette recommandation visent à : définir

Plus en détail

Dossier méthodologique DURANTON CONSULTANTS. L organisation d une Direction des Ressources Humaines

Dossier méthodologique DURANTON CONSULTANTS. L organisation d une Direction des Ressources Humaines Dossier méthodologique DURANTON CONSULTANTS L organisation d une Direction des Ressources Humaines Date d édition : 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance

Plus en détail

Repères 2014 : l essentiel

Repères 2014 : l essentiel Atouts Prévention Rhône-Alpes Repères 2014 : l essentiel POUR Ensemble, les caisses de retraite s engagent Le label Pour bien-vieillir permet d identifier les actions de prévention proposées par vos caisses

Plus en détail

AMÉLIORER LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES INTERVENANTS DE L AIDE, DE L ACCOMPAGNEMENT, DES SOINS ET DES SERVICES À DOMICILE: RÊVE OU RÉALITÉ?

AMÉLIORER LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES INTERVENANTS DE L AIDE, DE L ACCOMPAGNEMENT, DES SOINS ET DES SERVICES À DOMICILE: RÊVE OU RÉALITÉ? À TOURS LES 9 & 10 avril 2015 AMÉLIORER LES CONDITIONS DE TRAVAIL DES INTERVENANTS DE L AIDE, DE L ACCOMPAGNEMENT, DES SOINS ET DES SERVICES À DOMICILE: RÊVE OU RÉALITÉ? Un enjeu majeur pour les structures:

Plus en détail

Pour gérer les hommes de votre entreprise. Cultivez votre image d employeur

Pour gérer les hommes de votre entreprise. Cultivez votre image d employeur Pour gérer les hommes de votre entreprise Cultivez votre image d employeur 2008-2012 : Une démographie à risques! La courbe des plus de 60 ans augmente et dépasse celle des moins de 20 ans Augmentation

Plus en détail

Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local

Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local Entrepreneuriat social et son rôle dans le développement territorial et local Pr Amina KCHIRID- Mars 2015 Sommaire L Economie Sociale et Solidaire (ESS) Pourquoi l ESS? Les actions des pouvoirs publics

Plus en détail

Agir en santé au niveau des territoires: tous acteurs. Illustration par le projet «Des Gens au SERVICE des Gens» Pays de Gâtine Deux-Sèvres

Agir en santé au niveau des territoires: tous acteurs. Illustration par le projet «Des Gens au SERVICE des Gens» Pays de Gâtine Deux-Sèvres Agir en santé au niveau des territoires: tous acteurs Illustration par le projet «Des Gens au SERVICE des Gens» Pays de Gâtine Deux-Sèvres PLAN Territoire Contexte Programme «Des gens au service des gens»

Plus en détail

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale

Catalogue de formation 2015. Ensemble, Innover et Agir pour l inclusion sociale Catalogue de formation 2015 Nous choisir, c est choisir d agir pour l inclusion sociale UNE METHODOLOGIE INCLUSIVE TOURNEE VERS L ACTION Une capitalisation d expériences grâce au réseau FACE national et

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

Decembre 2013. Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ!

Decembre 2013. Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ! Decembre 2013 Reconversion professionnelle Opportunité pour prendre un nouveau départ! Le contexte socio-économique actuel peu stable, les aléas de nos vies personnelles, nos déceptions comme nos envies

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF

CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Référence : 2015005- accompagnement collectif CAHIER DES CHARGES APPEL A PRESTATAIRES POUR UN ACCOMPAGNEMENT COLLECTIF Accompagnement collectif IAE : Aide méthodologique à la décision, la définition d

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur :

APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur : APPEL A PROJET Appui à maîtrise d ouvrage et maître d œuvre sur : Mise en œuvre d une démarche expérimentale de GPEC Territoriale UNIFAF Rhône-Alpes UNIFAF est l'organisme paritaire collecteur agréé (OPCA)

Plus en détail

Formation en travail social - VAE

Formation en travail social - VAE ANNEXE I REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE contexte de l intervention Les directeurs d établissements ou de services d intervention sociale orientent,

Plus en détail

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels

Convention de partenariat Etat/OPPBTP. sur la prévention des risques professionnels Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement Ministère délégué à l emploi, au travail et à l insertion professionnelle des jeunes Convention de partenariat Etat/OPPBTP sur la prévention

Plus en détail

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007

NOTE DE SERVICE DGER/SDEPC/N2007-2018 Date: 07 février 2007 MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Sous-direction des établissements et de la politique contractuelle Suivi par : Yves SCHENFEIGEL 1 ter avenue

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ. Personnel MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de l offre de soins Sous-direction des ressources humaines du système de santé Bureau des ressources humaines hospitalières

Plus en détail

Lycée Bertrand d Argentré

Lycée Bertrand d Argentré Lycée Bertrand d Argentré 15 rue du Collège BP 90 620 35 506 VITRE Sciences et Technologies du Management et de la Gestion (STMG) Les objectifs de la série STMG Favoriser la poursuite d études supérieures

Plus en détail

Plateau de Haye : Le vivre ensemble servi sur un P TI PLATÔ

Plateau de Haye : Le vivre ensemble servi sur un P TI PLATÔ Nancy, le samedi 24 septembre 2011 DOSSIER DE PRESSE Plateau de Haye : Le vivre ensemble servi sur un P TI PLATÔ Un bus du lien social pour échanger dans le quartier 1 Communiqué de presse L inauguration

Plus en détail

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap

Formation et Conseil. Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Bilan de Compétences pour une personne en situation de handicap Sommaire Présentation de PIC FORMATION p 3 Le contexte de votre bilan de compétences p 4 Les objectifs p 5 Le déroulement p 6 Comment en

Plus en détail

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010

Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 Position adoptée lors de la session du Conseil national de l Ordre des infirmiers du 14 septembre 2010 De l infirmier du travail à l infirmier spécialisé en santé au travail : reconnaître l infirmier comme

Plus en détail

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles

FEDERATION DEPARTEMENTALE DES SYNDICATS D EXPLOITANTS AGRICOLES DE LA REUNION Membre de la Fédération Nationale des Syndicats d Exploitants Agricoles AXE 1- FICHE 1 : LES RENCONTRES INFO METIERS (thématique élevage) rencontre entre le public et les professionnels du secteur de l élevage afin de découvrir les métiers de l élevage donner une information

Plus en détail

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie

Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie OBJET Cahier des charges ACTION TRANSMISSION TRANSPORT Haute-Normandie Portée par Logistique Seine-Normandie (LSN) En partenariat avec l OTRE Normandie Ce document constitue le cahier des charges établi

Plus en détail

Stratégie commerciale

Stratégie commerciale Stratégie commerciale Vous êtes convaincus que vous avez développé un processus commercial efficace pour répondre aux besoins de vos clients, Vos clients sont satisfaits de vos produits, et/ou de vos prestations,

Plus en détail

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère

La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère La Gestion des talents entre dans une nouvelle ère Tom Pfeiffer Partner Audit Deloitte Sacha Thill Senior Consultant Operations Excellence & Human Capital Deloitte Soucieuses du bien-être et du développement

Plus en détail

L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives. Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015

L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives. Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015 L offre à domicile en Seine-Saint-Denis Enjeux et perspectives Présentation à la conférence de territoire du 28 janvier 2015 Soutenir le choix du domicile : une problématique pour les Départements Une

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME

Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Programme Rhône-Alpes d aide aux PME Amélioration du Processus Participatif d Innovation de Conception 13 mois d accompagnement conseil personnalisé à chaque entreprise des formations inter-entreprises

Plus en détail

Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises

Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises Enjeux et défis de la relation Université-Entreprises Henry Kanoui Directeur de l ESIL (Ecole Supérieure d Ingénieurs de Luminy) Chargé de Mission Relation Entreprises à l université de la Méditerranée

Plus en détail

Projet risques psychosociaux mai 2008. Contexte et diagnostic :

Projet risques psychosociaux mai 2008. Contexte et diagnostic : Projet risques psychosociaux mai 2008 Contexte et diagnostic : La sollicitation des médecins du travail et des agents de contrôle de l inspection du travail sur les différentes formes de «souffrances»

Plus en détail

Référentiel BTS COMMERCE INTERNATIONAL

Référentiel BTS COMMERCE INTERNATIONAL Référentiel BTS COMMERCE INTERNATIONAL INSTITUT NEMO 36/38 avenue Pierre Brossolette 92240 MALAKOFF Tel : 01 79 41 13 40 Fax : 01 49 85 00 04 n VERT : 0800 80 40 22 Référentiel commun européen E4 ETUDE

Plus en détail

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras.

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras. REGION AQUITAINE. Coutras. Cadillac Ste Foy La Grande. La Réole.. Bazas Enjeux Formation Emploi 2015 --------------------------- Zone d'animation Territoriale Libournais - Sud Gironde 1/6 Direction de

Plus en détail

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session

GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum requis par session Objectifs pédagogiques GESTION, FINANCES ET COMPTAPILITE Module 1 : Elaboration, Analyse économique et financière des projets Minimum par Analyser les procédures de préparation et de montage des projets.

Plus en détail