Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15"

Transcription

1 Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15 Samu Urgence de France Journée de Régulation Médicale 19 décembre 2013

2 AGENDA 1. Démarche de l étude de faisabilité 2. Besoin métier et analyse fonctionnelle 3. Benchmark 4. Analyse de risque SI 6. Déploiement & Feuille de route 7. Prochaines étapes Annexes 5. Architecture technique proposée 2

3 1 DÉMARCHE DE L ÉTUDE DE FAISABILITÉ 3

4 8 enjeux incontournables pour cette modernisation Rendre le juste soin sur l ensemble du territoire avec un service de qualité élevée Donner une cohérence nationale au dispositif Disposer d un système hautement disponible Garantir la confidentialité des données de santé 8 axes stratégiques métiers auxquels la cible de modernisation SI et Télécom des SAMU doit répondre Gestion de crise nationale Interactions avec les partenaires (Sdis, régulation libérale, transport sanitaire, SIH, etc.) Interactions avec les logiciels de santé ROR, DMP et MSS Mettre en adéquation la dépense publique et l activité des SAMU

5 Un programme organisé en 3 phases Phase de pré-étude Phase d initialisation Phase de réalisation GO GO GO Étude de modernisation et partage Étude de faisabilité Étape pilote Étape de déploiement /12/2013 L objectif de cette phase est de conduire une étude de faisabilité permettant d instruire en détail toutes les composantes de la solution préconisée par l étude de modernisation afin de présenter in fine un projet cadré et maîtrisé à l arbitrage 5

6 14 chantiers instruits N CHANTIER CH1 CH2 CH3 CH4 CH5 CH6 CH7 CH8 CH9 CH10 CH11 CH12 CH13 CH14 CHANTIER FONCTIONNEL CHANTIER TECHNIQUE CENTRE D APPELS CHANTIER TECHNIQUE TÉLÉPHONIE & RÉSEAU CHANTIER TECHNIQUE ARCHITECTURE SI CHANTIER DÉPLOIEMENT ET TRAJECTOIRE DE CONVERGENCE CHANTIER PLANIFICATION DU PROGRAMME CHANTIER BENCHMARK CHANTIER BUDGÉTAIRE CHANTIER ANALYSE DE RISQUES CHANTIER SÉCURITÉ CHANTIER STRATÉGIE INDUSTRIELLE CHANTIER JURIDIQUE CHANTIER ORGANISATIONNEL CHANTIER COMMUNICATION Étude de faisabilité PILOTAGE (planning, budget, risques, qualité, communication, etc) 6

7 Une mobilisation sans précédent des acteurs du secteur 26 GTT et 11 comités organisés 13 GTT Métier organisés sur une période de 6 mois et regroupant plus de 40 professionnels de l aide médicale urgente 3 GTT ARS organisés + 1 GTT ARS Zone 10 GTT Partenaires ayant permis de rencontrer tous les acteurs majeurs de l écosystème des Samu 11 comités organisés pour rendre compte, organiser, décider et valider 7

8 Des moyens conséquents pour mener l étude de faisabilité Une équipe projet conséquente pour approfondir l ensemble des sujets 12 experts techniques : 3 experts sécurité SI, 3 experts architecture, 5 experts téléphonie et centre d appels de cultures différentes (intégrateur, téléphoniste, opérateur, etc.), 2 experts réseau 2 experts fonctionnels 7 ressources MOA / AMOA pour le pilotage, l organisation des travaux, la gestion des risques, l accompagnement du chantier métier, la rédaction des livrables, etc. 3 juristes 1 chef de projet technique 1 directeur de projet Une instruction détaillée qui a permis de sécuriser les conclusions de l étude de faisabilité 8

9 2 BESOIN MÉTIER ET ANALYSE FONCTIONNELLE 9

10 Travaux menés Synthèse des travaux Chantier fonctionnel Besoins en macro-fonctions et fonctions ; analyse des questions relatives aux interconnexions avec les solutions tierces Plus de 30 réunions en 5 mois : 26 professionnels (GTT-Métier) durant 13 demijournées ; partenaires (Comité d UrBanisation, GTT-Partenaire) ; ARS (CSA et GTT- ARS) Enquête nationale par questionnaire fonctionnel [94/101 réponses] : (1) valider l exhaustivité des fonctions recensées, (2) identifier le périmètre fonctionnel actuellement utilisé par chaque Samu, (3) préciser les souhaits fonctionnels initiaux pour le SI National Fonctionnalités «clef» : articulation ; entraide ; aide à la décision ; supervision / hypervision / pilotage ; gestion de crise ; recherche Proposition Large concertation avec les acteurs des Samu ; consensus sur le besoin et convergence des avis par les différents acteurs ; paliers fonctionnels validés Le SRM est un outil centré «patient» Les différents cas d usage du SRM sont précisés 10

11 Synthèse des travaux Chantier fonctionnel Les processus métier 3 macro-processus, dont un concernant la gestion de crise, 9 processus métier les subdivisant, 2 processus transverses intervenant dans chacun des processus métier (support, pilotage, reporting). 11

12 Chantier Fonctionnel Enquêtes fonctionnelles L existant Gestion du DRM Pt. remarquables Aide à la décision Décision Suivi de la régulation médicale Orientation des patients Module pour le poste "Smur" Cartographie Déclarations d'évènement Information Publications Pilotage et reporting Support 0% 20% 40% 60% 80% 100% ACR SVI GV Scenarii évènt. SDA Fonct Tel Classiques Interface graphique CTI Couplage Radio CCD Appels perdus Support Pilotage et reporting 0% 20% 40% 60% 80%100% - Recueil finalisé à 1 exceptions près - Expression des résultats en cours 0% 20% 40% 60% 80% 100% Lien Cartographie Smur (en mobilité) SDIS GVR MG AP Téléalarmes SIH DLU (EPHAD) Pref, F Ordre SRVA, InVS DMP ROR Aérope Annuaire inverse Aérope 2 Portabilité 12

13 La cartographie fonctionnelle Synthèse des travaux Chantier fonctionnel Découpage par macro-fonctions et fonctions Distinction entre les fonctions relevant du «noyau de base» de la solution et celles relevant de modules complémentaires Répartition entre les fonctions du Logiciel de Régulation Médicale (LRM) et celles concernant les flux multicanaux (tels que la phonie) Visualisation des interactions avec l écosystème des Samu Affichage des référentiels Sept grands ensembles sont identifiés : 1. Noyau de base du LRM 2. Gestion des flux multicanaux 3. Couplage (télé)phonie informatique 4. Modules fonctionnels complémentaires du SRM 5. Liens fonctionnels ou interfaces d échange avec l écosystème 6. Sources de données 7. Modules de pilotage, de reporting et de support 13

14 3 BENCHMARK 14

15 Synthèse des travaux Chantiers benchmark Travaux menés Le benchmark a principalement été alimenté par 2 sources d information : Les rencontres avec des partenaires (visites sur sites de Samu ou d acteurs du secteur privé) Les retours d expérience ou «RETEX» (formalisation papier de retours d expérience d experts techniques qui interviennent sur le projet) Acteur Samu rencontrés : RRAMU - CARMEN - Franche Comté - ARéSa Acteurs privés rencontrés : Pôle Emploi - NHS Direct (Angleterre) RETEX formalisés : EDF - MAIF - Banque Populaire - Crédit Agricole - Banque postale Rencontres à venir : Unified Communication Center 911 du district de Columbia à Washington Proposition Les différentes visites ont permis de confronter au terrain les scénarios d architecture envisagés dans le cadre de l étude de faisabilité Les informations recueillies ont été prises en compte dans les travaux et ont permis d affiner ou de conforter la solution Le benchmark à permis : D alimenter les travaux de définition de l architecture cible D augmenter le niveau de preuve quant à la faisabilité d une solution identique à notre cible. 15

16 4 ANALYSE DE RISQUE 16

17 Méthode d analyse des risques 2 approches complémentaires : EBIOS et analyse des risques projet Une méthode EBIOS, à partir du contexte du projet, centrée sur l analyse des risques SSI Contexte Evénements redoutés Scénarios de menaces Risques de sécurité SI Périmètre analyse des risques «chantier» Périmètre EBIOS Déploiement / conduite du changement Financier / économique Fonctionnel Sécurité SI Technique Juridique Stratégie industrielle Organisationnel Politique Gouvernance Une analyse des risques sur l ensemble des dimensions du projet, avec leur plan de couverture et des mesures de sécurité SI Une analyse des risques «projet» de type «bottom - up» sur l ensemble du périmètre Risques Scénarios Instruction par chantier 17

18 Méthode d analyse des risques Les catégories de risques identifiées DÉPLOIEMENT ET CONDUITE DU CHANGEMENT FONCTIONNEL Risques liés à l adhésion des acteurs au projet Risques liés à la couverture fonctionnelle du projet : non complétude fonctionnelle de la solution, erreur d évaluation d une fonctionnalité, surenchère fonctionnelle, JURIDIQUE Risques liés à la prise en compte du cadre législatif et réglementaire applicable STRATEGIE INDUSTRIELLE TECHNIQUE Risques liés à la stratégie de portage du projet et à la stratégie d achat Risques liés à la faisabilité technique de la solution Périmètre de l analyse EBIOS SECURITE SI FINANCIER / ECONOMIQUE ORGANISATIONNEL Risques liés à la disponibilité, l intégrité, la confidentialité, l auditabilité des systèmes d information Risques liés aux coûts du projet et à leur maîtrise Risques relatifs au modèle économique du projet Risques liés à l organisation / métier des SAMU et centres 15 : évolutions des procédures, des modes de fonctionnement ; diversité des métiers, des acteurs et des utilisateurs finaux POLITIQUE Risques liés aux actions ou décisions des pouvoirs politiques GOUVERNANCE Risques liés à la gouvernance et au pilotage du projet 18

19 Synthèse des travaux Chantier sécurité SI Travaux menés L étude de sécurité s appuie sur la méthode EBIOS, elle est centrée sur l évaluation des risques qui pèsent sur le futur Système d information des Samu. Les travaux ont été réalisé en partenariat étroit avec le chantier fonctionnel et soumis à la validation régulière du CSS. Une fois les principaux risques identifiés, leur hiérarchisation a également été soumise au CSS. A partir des risques, les objectifs de sécurité ont été établi, ils ont servi de base à la réflexion concernant la future architecture du SI. Principaux risques Indisponibilité de la téléphonie pour la prise en charge des demandes d urgence. Indisponibilité du référentiel des ressources opérationnelles et des DRM. Perte d intégrité des données et fonctions nécessaires à la régulation médicale Divulgation à grande échelle d informations personnelles ou médicale Résultat de l analyse de risque 133 Risques Limité; 33 Modéré; 31 Fort; 24 Ultra Fort; 11 Très Fort; 34 L analyse des 133 risques a permis d identifier environs 30 points de vigilances et plus de 100 objectifs de sécurité. Touts les objectifs sont couverts grâce aux solutions proposées par le chantier architecture. 19

20 Synthèse des travaux Chantier Analyse de risque «projet» Répartition des 94 de risques «projet» identifiés par catégorie et par criticité : Répartition par criticité Risque macro : Problématique transverse et plus stratégique / Présentant un impact majeur sur la globalité du système ou pouvant remettre en cause le lancement du programme Risque micro : Problématique localisée à une partie du système qui ne remet pas en jeu l architecture globale de la solution / Effets plus limités Un plan de couverture pragmatique et efficace a été identifié pour l ensemble de ces risques

21 5 ARCHITECTURE TECHNIQUE PROPOSÉE 21

22 5.1 PRÉSENTATION DE L ARCHITECTURE TECHNIQUE PROPOSÉE 22

23 ARCHITECTURE CIBLE PROPOSEE Patient Opérateurs de Boucle Locale Opérateur de Service Intégrant SVI + IBPX Opérateurs de Collecte Data centers applicatifs CTI LRM CRRA-1 Prise d appel ARM ou Médecin régulateur Signalisation : Voix sur IP WAN IP MPLS Sécurisé CRRA-2 Une architecture distribuée qui est sécurisée par un maillage local Le caractère maillé du scénario provient du maintien en local d un nombre d équipements non négligeable pour garantir une robustesse très forte au niveau téléphonique Une architecture où les appels sont acheminés en local Prise d appel ARM ou Médecin régulateur 23

24 ARCHITECTURE CIBLE PROPOSEE Patient Opérateurs de Boucle Locale Opérateur de Service Intégrant SVI + IBPX Opérateurs de Collecte Data centers applicatifs CTI LRM CRRA-1 Prise d appel Signalisation : Voix sur IP WAN IP MPLS Sécurisé CRRA-2 ARM ou Médecin régulateur Prise d appel - Forte «scalabilité» des équipements mis en place chez l opérateur au niveau SVI - Recours à des équipements de classe opérateur et exploités / maintenus par des experts techniques de l opérateur ARM ou - Délai de réaction propre à un opérateur Médecin régulateur 24

25 ARCHITECTURE CIBLE PROPOSEE Patient Opérateurs de Boucle Locale Opérateurs de Collecte Gestion de la logique de routage dans le data center Data centers applicatifs 1 Acheminement du trafic en nominal vers les sites locaux CRRA-1 Prise d appel Opérateur de Service Intégrant SVI + IBPX Acheminement par MPLS en cas de T2 défaillant ou de saturation T2 2 Signalisation : Voix sur IP WAN IP MPLS Sécurisé CRRA-2 CTI LRM Lien vers intelligence de routage Acheminement en cas de saturation du CRAA-1 ou sur compétence spécialisée (entraide) 3 ARM ou Médecin régulateur Une gestion native : - des situations de saturation et de défaillance des T2 - de puissantes capacités d entraide novatrices Prise d appel ARM ou Médecin régulateur 25

26 ARCHITECTURE CIBLE PROPOSEE Solution en DOM SAE secondaire Martinique Guadeloupe 1 Remontée des informations décisionnelles (batch) Datacenter unique LRM/SIG/CTI redondé SAE primaire 2 Guyane Mayotte En cas du rupture avec le site central, le site local fonctionne de manière autonome Réunion 26

27 5.2 UNE ARCHITECTURE TECHNIQUE HAUTEMENT DISPONIBLE 27

28 FOCUS SUR CERTAINS DISPOSITIFS DE HAUTE DISPONIBILITE Deux data centers applicatifs opérationnels en actif - passif CRRA ACHEMINEMENT NOMINALE CRRA Patient CRRA CRRA Opérateurs Télécoms CRRA PRA CRRA Deux data-centers applicatifs copie l un de l autre utilisés en mode actif-passif et qui sont synchronisés en quasi temps réel malgré leur éloignement de plusieurs centaines de kilomètres grâce à un gestionnaire d évènement (couche middleware) Data center applicatif secondaire Réseau WAN Data center applicatif primaire Chaque data-center peut gérer la charge d appel nationale Un data-center PRA. Usager Patient CRRA CRRA Légende Appels du patient Acheminement par l opérateur des appels collectés directement vers les Samu locaux Echange de données téléphoniques (flux de signalisation) et applicative (LRM + bandeau) 28

29 FOCUS SUR CERTAINS DISPOSITIFS DE HAUTE DISPONIBILITE Deux data centers téléphoniques opérationnels en actif - passif PANNE DE CERTAINS EQUIPEMENTS Bascule automatique sur le Call Serveur primaire du second site qui gère l ensemble du Système Temps de reprise 3min-5min Communications en cours conservées Data center téléphonique secondaire ACD ToIP Call Server BackUp Call Server Opérateurs de Boucle locale et de Collecte Opérateur de Service ACD Call ToIP Server Data center téléphonique primaire BackUp Call Server Bascule automatique sur le Call Server de backup Transparent pour l agent et la patient Gateway Gateway Gateway Gateway CRRA - 1 LAN Call Server Gateway LAN WAN IP MPLS Sécurisé LAN Chute du site principal ou du réseau Panne du Call Server Principal Légende Trunk SIP (Datacenters) ISDN (CRRA)

30 FOCUS SUR CERTAINS DISPOSITIFS DE HAUTE DISPONIBILITE Une forte sécurisation des équipements locaux Patient Opérateur de Boucle Locale Opérateur de Service SVI & IBPX Opérateur de Collecte CTI Datacenters centraux pour LRM CRRA-1 Prise d appel WAN IP MPLS Sécurisé - Doublement des équipements télécom locaux au Samu : 2 Gateway & 2 enregistreurs CRRA-2 - Homogénéité des équipements de téléphonie (IPBX,GW et téléphone) Prise d appel - T2 en double dans les Samu ARM ou Médecin régulateur - Financement de T2 ISDN de qualité pour l ensemble des Samu 30

31 6 DÉPLOIEMENT & FEUILLE DE ROUTE 31

32 Préparation kit de déploiement PLANIFICATION DU PROGRAMME Focus sur l étape de déploiement (1/2) Une première étape pilote qui permet d éprouver la solution en conditions opérationnelles au sein d un petit nombre de Samu Les acteurs ayant participé activement aux travaux se sont sentis de plus en plus concernés par cette phase pilote et font acte de candidature actuellement : Nous avons enregistré le souhait d être présent en phase pilote pour : Franche Comté (Samu ) - Alsace (Samu 67-68) Bourgogne (Samu 21) - Midi Pyrénées (articulation des Samu ) Languedoc Roussillon (Samu 34) - Centre PACA - Rhône-Alpes Pilotage global du déploiement Phase Pilote Dplmt SAMU Dplmt SAMU Dplmt SAMU Dplmt SAMU Dplmt SAMU De nombreux Samu sont déjà volontaires pour faire partie de la phase pilote avant l appel à candidature Est-il préférable d avoir plus de Samu dans le pilote (5, 7, 10, )? Temps T0 Déploiement 32

33 PLANIFICATION DU PROGRAMME Focus sur l étape de déploiement (2/2) Deux logiques de déploiement proposées : La logique de déploiement progressif tout au long du programme avec le recours à un nombre d équipe de déploiement importante 6 ans de déploiement La logique de déploiement progressif puis «big bang» un déploiement en 4 ans La logique de déploiement progressif lors du pilote et du déploiement de la V1 sur un périmètre de 29 Samu Une fois l industrialisation faite sur les 30 premiers déploiements, passage sur une autre logique de déploiement en mode «big bang» Préparation kit de déploiement Pilotage global du déploiement Courbe de déploiement des SAMU Phase Pilote Dplmt SAMU Dplmt SAMU Dplmt SAMU Dplmt SAMU Dplmt SAMU T0 Déploiement Temps 27/11/

34 Trajectoires de déploiement des Samu Stratégie de déploiement du SI-Samu Suite aux travaux conduits durant l étude de faisabilité avec les Samu, ARS et les ARS de Zone, 4 dimensions ont été retenues pour concevoir la stratégie de déploiement : 1. Les critères qualitatifs Besoin de renouvellement technique et logiciel liés à l obsolescence des solutions Représentativité des caractéristiques des divers Samu (Fonctionnalités ; taille ; écosystème ) 2. Le portage des ARS Accostage avec les projets régionaux Logique zonale : dès qu un Samu d une région a été déployé, migrer les autres Samu de la région. Prendre en compte le délai utile pour capitaliser sur l effet «vitrine» du premier Samu déployé, par exemple de six mois avant de déployer les autres Samu. Limiter la durée globale de la migration sur une zone géographique et adopter une stratégie pour réduire l effet lié au nombre de Samu par région 34

35 Trajectoires de déploiement des Samu Stratégie de déploiement du SI-Samu 3. Le volontariat (des ARS, des établissements siège de Samu) Nous avons déjà enregistré le souhait d être présent en phase pilote pour : Franche Comté (Samu ) - Alsace (Samu 67-68) Bourgogne (Samu 21) - Midi Pyrénées (articulation ) Languedoc Roussillon (Samu 34) - Centre PACA - Rhônes-Alpes 4. Les critères quantitatifs Pilote (V1) : 7 Samu (5-10) V2 : +24, soit 30% V3 : +24, soit 54% V4 : le reste à déployer 35

36 7 PROCHAINES ÉTAPES 36

37 Prochaines étapes Actions à venir Finalisation de l étude de faisabilité et la rédaction des différents livrables Organisation d une phase de concertation plus large avec les directeurs de l ensemble des ARS à une présentation des conclusions de l étude le 30/01/2014 avant présentation aux DGARS en février puis remise de l étude au cabinet En parallèle : Evaluation du programme par la DISIC Présentation du programme à la CICREST Préparation début 2014 d un package de communication (support PPT, FAQ, fiche d analyse des risques, ) pour les Samu et les ARS afin qu ils puissent répondre à l ensemble des questions que la réflexion nationale suscite 37

38 MERCI DE VOTRE PARTICIPATION 38

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF

Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15. Assemblée Générale SUdF Modernisation SI & Télécom des Samu-Centres 15 Assemblée Générale SUdF 04 juin 2014 Agenda 1. Genèse du projet 2. Solution envisagée 3. Feuille de route 4. Point d étape Projet de modernisation des SI

Plus en détail

Le numerique modernise la gestion des urgences? Vladimir Vilter ASIP Santé Déploiement SI SAMU 17 septembre 2015 de 14h30 à 15h15

Le numerique modernise la gestion des urgences? Vladimir Vilter ASIP Santé Déploiement SI SAMU 17 septembre 2015 de 14h30 à 15h15 Le numerique modernise la gestion des urgences? Vladimir Vilter ASIP Santé Déploiement SI SAMU 17 septembre 2015 de 14h30 à 15h15 PROGRAMME SI-SAMU : CONTEXTE Rapport Mardegan - 2008 Persistance de fragilités

Plus en détail

PROGRAMME DE Annexes MODERNISATION DES SI ET TÉLÉCOM DES SAMU-CENTRES 15. Note de synthèse de l étude de faisabilité

PROGRAMME DE Annexes MODERNISATION DES SI ET TÉLÉCOM DES SAMU-CENTRES 15. Note de synthèse de l étude de faisabilité PROGRAMME DE Annexes MODERNISATION DES SI ET TÉLÉCOM DES SAMU-CENTRES 15 Note de synthèse de l étude de faisabilité Annexes 17 janvier 2014 1. SOMMAIRE 1. SOMMAIRE... 1 2. ANNEXE 1 : DESCRIPTION GENERALE

Plus en détail

Classification : Confidentiel / Non sensible interne / Non sensible public 1 / 113

Classification : Confidentiel / Non sensible interne / Non sensible public 1 / 113 Classification : Confidentiel / Non sensible interne / Non sensible public 1 / 113 Sommaire 1 Présentation générale de la demande d information... 5 1.1 Programme SI-Samu... 5 1.2 Stratégie d achat du

Plus en détail

PROGRAMME DE Annexes MODERNISATION DES SI ET TÉLÉCOM DES SAMU-CENTRES 15. Note de synthèse de l étude de faisabilité

PROGRAMME DE Annexes MODERNISATION DES SI ET TÉLÉCOM DES SAMU-CENTRES 15. Note de synthèse de l étude de faisabilité PROGRAMME DE Annexes MODERNISATION DES SI ET TÉLÉCOM DES SAMU-CENTRES 15 Note de synthèse de l étude de faisabilité Annexes 17 janvier 2014 1. SOMMAIRE 1. SOMMAIRE... 1 2. ANNEXE 1 : DESCRIPTION GENERALE

Plus en détail

Projet de modernisation des SI et Télécom des Samu-Centres 15 Note de synthèse de l étude de faisabilité 1. SOMMAIRE... 1

Projet de modernisation des SI et Télécom des Samu-Centres 15 Note de synthèse de l étude de faisabilité 1. SOMMAIRE... 1 1. Sommaire 1. SOMMAIRE... 1 2. RAPPEL DU CONTEXTE DE L ETUDE... 4 2.1. UNE ETUDE MENEE DANS LA CONTINUITE DE PREMIERES REFLEXIONS SUR LA MODERNISATION DES SAMU... 4 2.2. UN CONSTAT DE FRAGILITES TECHNIQUES

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة

وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة وزارة السكنى والتعمير وسياسة المدينة Phase 3 Planification de la solution retenue et stratégie de changement Elaboration du Schéma Directeur du Système d Information des agences urbaines 2013 Sommaire

Plus en détail

S I S C E N T A U R E 1 5

S I S C E N T A U R E 1 5 Club Utilisateurs Centaure 15 Jeudi 18 et Vendredi 19 juin 2009 - NANTES Centaure 15 est la solution informatique choisie en 1999 par le CHU de NANTES pour équiper son Samu- Centre 15. C est un progiciel

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques

Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Leader de l Actuariat Conseil et de la Gestion des Risques Optimind Winter respecte les meilleurs standards européens sur l ensemble des expertises associées à la chaîne des risques des organismes assureurs,

Plus en détail

ÉTUDES Labellisation des solutions pour SIH Programme Hôpital Numérique

ÉTUDES Labellisation des solutions pour SIH Programme Hôpital Numérique ÉTUDES Labellisation des solutions pour SIH Programme Hôpital Numérique RIR 2 octobre 2014 CONTEXTE Programme Hôpital Numérique Vers un système d information hospitalier cohérent et performant Améliorer

Plus en détail

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC

Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Instance Nationale de Concertation CNAF Projet de Transformation de la DSI et des fonctions SG/AC Le 5 Mars 2015 Version de travail Projet Février 2015-1 Ordre du jour Avancement des travaux Rappel du

Plus en détail

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques

Altaïr Conseil. Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Gestion des risques et pilotage des projets informatiques Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Constats Des projets de plus en plus nombreux

Plus en détail

- Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement sur des alarmes - Image haute résolution de jour comme de nuit

- Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement sur des alarmes - Image haute résolution de jour comme de nuit Réseaux intelligent - Système d analyse de scène - Déclenchement de signal automatique ou manuel - Surveillance périphérique et périmétrique - Biométrique par badge code - Visualisation en directe - Positionnement

Plus en détail

PLAN. Industrialisateur Open Source LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES

PLAN. Industrialisateur Open Source LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES PLAN LANS DE SECOURS INFORMATIQUES PRINCIPES GENERAUX & ETAT DE L ART SELON BV ASSOCIATES Copyright BV Associates 2013 IMEPSIA TM est une marque déposée par BV Associates Page 1 SOMMAIRE 1 PRINCIPES GENERAUX

Plus en détail

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS

PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES. Direction générale de l offre de soins - DGOS PGSSI-S Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES Guide pratique d une démarche sécurité SI en ES pour sensibiliser les directions Cible : les directions des ES les établissements de taille moyenne,

Plus en détail

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS.

OBJECTIF. 2 RESULTATS. 2 INDICATEURS D IMPACT. 2 PRE-REQUIS. 2 ACTIVITES ET LIVRABLES. 2 PLANNING. 6 PRESTATAIRES. 6 PLAFOND DES CONTRIBUTIONS. Programme MOUSSANADA Axe : Système d information Action d assistance à la maîtrise d ouvrage pour l intégration d une solution informatique intégrée métier TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS...

Plus en détail

Problématique, Constats

Problématique, Constats Problématique, Constats Réactivité de la DSI pour les projets numériques consommateurs Contraintes de temps et de coûts Forte pression des métiers Compétitivité des sociétés externes Décalage de démarrage

Plus en détail

Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation

Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation Observatoire Marocain du Commerce Extérieur Un ambitieux projet de transformation Projet de présentation de la réunion du Bureau Exécutif du 15 novembre 2011 Sommaire 1 CONTEXTE 2 DEMARCHE DE MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

Fédération des collèges de médecine d urgence Marseille Novembre 2008. 24/10/2008 ROR-IF Dr F. Dolveck

Fédération des collèges de médecine d urgence Marseille Novembre 2008. 24/10/2008 ROR-IF Dr F. Dolveck Fédération des collèges de médecine d urgence Marseille Novembre 2008 Dr F. Dolveck 1 Premiers éléments de réflexion Des expériences localisés non concertés (92-91) : Mauvaise connaissance de l offre de

Plus en détail

Gestion de la relation client

Gestion de la relation client Gestion de la relation client La relation client étant précise, un client n étant jamais acquis, nous proposons des solutions visant à optimiser la relation client. I-Reflet est une technologie naturellement

Plus en détail

Ce certificat de Qualification Professionnelle (ou CQP ARE) fait partie des actions collectives du FAFIEC pour l année 2010/2011

Ce certificat de Qualification Professionnelle (ou CQP ARE) fait partie des actions collectives du FAFIEC pour l année 2010/2011 Certificat de qualification Professionnelle Administrateur des Réseaux Entreprise 2 ans 139 jours Ce certificat de Qualification Professionnelle (ou CQP ARE) fait partie des actions collectives du FAFIEC

Plus en détail

Directeur de projets Maîtrise d ouvrage

Directeur de projets Maîtrise d ouvrage Charbel ACHKAR e-mail Téléphone Adresse pro@charbelachkar.com 06 52 95 22 96 2 Allée Bienville 78420 Carrières Sur Seine France Marié, 2 enfants Né le 23 février 1966 FORMATION Directeur de projets Maîtrise

Plus en détail

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE

PROFIL DE POSTE AFFECTATION. SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU POSTE PROFIL DE POSTE BAP : CORPS : NATURE : SPÉCIALITÉ : E ITRF Externe IGR 2, Chef de projet développement ÉTABLISSEMENT : Rectorat SERVICE : VILLE : SERIA (service informatique académique) DESCRIPTION DU

Plus en détail

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Du partage de l information aux outils de médecine à distance : quelles pratiques recouvre le terme d e santé? Synthèse de l intervention de l ASIP Santé

Plus en détail

Le Référentiel Management/Encadrement

Le Référentiel Management/Encadrement répertoire des métiers Le Référentiel Management/Encadrement Le management/encadrement est vu comme une fonction transversale liée à l organisation et à l ensemble des familles professionnelles. Le référentiel

Plus en détail

Soirée d information URPS ML

Soirée d information URPS ML Modifiez le style du titre Soirée d information URPS ML «Accompagnement à l Informatisation des Pôles et Maisons de Santé» 09/10/2014 GCS e-santé Pays de la Loire - document de travail 1 Modifiez le style

Plus en détail

Messagerie Sécurisée de Santé

Messagerie Sécurisée de Santé Messagerie Sécurisée de Santé Principes et déploiement du service Réunion Inter Régionale du 4 décembre 2012 Ordre du jour 1 Vue d ensemble du service 2 En pratique : premier accès et Webmail 3 Les grandes

Plus en détail

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS

SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS SÉCURITÉ, COLLECTIVITÉS LOCALES ET ETABLISSEMENTS PUBLICS 04 / 06 / 2015 V1.0 www.advens.fr Document confidentiel Advens 2015 Conclusion: Yes we can! Des nombreux risques peuvent impacter la sécurité de

Plus en détail

Le SIG au cœur des Systèmes d Information. ESRI- Conférence francophone Versailles Octobre 2009

Le SIG au cœur des Systèmes d Information. ESRI- Conférence francophone Versailles Octobre 2009 Le SIG au cœur des Systèmes d Information ESRI- Conférence francophone Versailles Octobre 2009 Plan Le contexte, l histoire De nouveaux objectifs Le projet d évolution Résultats, difficultés, perspectives

Plus en détail

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information :

Annonces internes. Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Annonces internes Sonatrach recherche pour sa DC Informatique et Système d Information : Un Directeur Système d Information Système d Information Gestion Système d Information Métier Décisionnel et Portail

Plus en détail

Retour d expérience : la gouvernance du réseau Aligner l infrastructure sur les besoins métiers. I p. 1 I

Retour d expérience : la gouvernance du réseau Aligner l infrastructure sur les besoins métiers. I p. 1 I Retour d expérience : la gouvernance du réseau Aligner l infrastructure sur les besoins métiers I p. 1 I STREAMCORE Siège à Puteaux (FR). Bureaux en Allemagne, Afrique, Moyen Orient et Etats-Unis. Fondé

Plus en détail

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH

Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH Vous accompagner à la maîtrise de vos projets SIRH I.Vous accompagner au pilotage métier de projet Le pilotage métier est le levier de sécurisation du projet de refonte SIRH. Avec Magn Ulteam, conjuguez

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

Journées Techniques Réseaux 2010. Le Rôle d un cabinet d étude dans un projet de Téléphonie sur IP

Journées Techniques Réseaux 2010. Le Rôle d un cabinet d étude dans un projet de Téléphonie sur IP Journées Techniques Réseaux 2010 Le Rôle d un cabinet d étude dans un projet de Téléphonie sur IP Lyon, le 13/10/2010 Systèmes et Réseaux Communicants Synthèse Marché de l IP Convergence La Téléphonie

Plus en détail

Assistance à la migration téléphonie sur IP. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Page 1 sur 6

Assistance à la migration téléphonie sur IP. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Page 1 sur 6 Assistance à la migration téléphonie sur IP Cahier des Clauses Techniques Particulières Page 1 sur 6 SOMMAIRE Migration Téléphonie sur IP...1 1. Objet du marché...3 1.1. Situation actuelle...3 1.2. Situation

Plus en détail

MODERNISATION SI ET TÉLÉCOMS DES SAMU CENTRE 15

MODERNISATION SI ET TÉLÉCOMS DES SAMU CENTRE 15 MODERNISATION SI ET TÉLÉCOMS DES SAMU CENTRE 15 Mars 2012 Etude réalisée avec le concours de Classification : Public 1 / 119 Classification : Public 2 / 119 ASIP Santé Mars 2012 SYNTHÈSE STRATÉGIQUE Le

Plus en détail

Conseil en Management Telecom & S.I lors de Fusion/Rachat/Split/Déménagement

Conseil en Management Telecom & S.I lors de Fusion/Rachat/Split/Déménagement Conseil en Management Telecom & S.I lors de Fusion/Rachat/Split/Déménagement de sociétés «Stratégie et Management de votre infrastructure de réseau Telecom et du système d information associé, pour une

Plus en détail

Collecte et inventaire des données SAMU

Collecte et inventaire des données SAMU 10 Octobre 2014 Collecte et inventaire des données SAMU Dr L. MAILLARD ORU Aquitaine 20 Mars 2014 Page 1 SOMMAIRE Les indicateurs L organisation des SAMU Les données L état des lieux L objectif La conclusion

Plus en détail

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT

Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Gouvernance et qualité des données sous Solvabilité II Grégoire VUARLOT Directeur adjoint, Contrôles spécialisés et transversaux en assurance Autorité de contrôle prudentiel et de résolution 01/04/2015

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire

Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire Contrôler, optimiser, anticiper : la Direction Financière au centre de l activité bancaire Les turbulences financières actuelles, symptômes de mutations structurelles du système financier, Les évènements

Plus en détail

GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon

GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon GCS e-sante LR ARS LR 2013 Un logiciel communiquant RCP en région Languedoc-Roussillon Rappel: Priorités du schéma directeur des Si en région LR: a) Faciliter l orientation du patient dans le système de

Plus en détail

L essentiel Parcours de personnes âgées :

L essentiel Parcours de personnes âgées : ANTICIPER ET COMPRENDRE L essentiel Parcours de personnes âgées : l animation territoriale MARS 2013 Une réflexion sur l animation territoriale de l offre Les enjeux liés à la démographie et au vieillissement

Plus en détail

Utilisation de la méthode EBIOS :

Utilisation de la méthode EBIOS : Utilisation de la méthode EBIOS : de l organisation projet aux composants du SMSI (Système de Management de la Sécurité de l Information) Philippe TOURRON Direction Opérationnelle des Systèmes d'information/université

Plus en détail

De l IP Contact Center à l IP CRM. Cisco Expo 2006

De l IP Contact Center à l IP CRM. Cisco Expo 2006 De l IP Contact Center à l IP CRM Cisco Expo 2006 Quoi de neuf? Améliorer la qualité de service et la satisfaction client Développer la performance commerciale et le chiffre d affaires Réduire les coûts

Plus en détail

Prestations d audit et de conseil 2015

Prestations d audit et de conseil 2015 M. Denis VIROLE Directeur des Services +33 (0) 6 11 37 47 56 denis.virole@ageris-group.com Mme Sandrine BEURTHE Responsable Administrative +33 (0) 3 87 62 06 00 sandrine.beurthe@ageris-group.com Prestations

Plus en détail

Pertinence de l échelon régional en matière de Systèmes d Information de Santé Bruno Grossin, Directeur d EMOSIST-FC

Pertinence de l échelon régional en matière de Systèmes d Information de Santé Bruno Grossin, Directeur d EMOSIST-FC Pertinence de l échelon régional en matière de Systèmes d Information de Santé Bruno Grossin, Directeur d EMOSIST-FC Agenda La Franche-Comté : Trajectoire du SI régional Les activités du GCS EMOSIST Caractéristiques

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

Mise en place d un Site de Secours Backup à Koléa

Mise en place d un Site de Secours Backup à Koléa REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA JUSTICE Mise en place d un Site de Secours Backup à Koléa Monsieur AKKA Abdelhakim Avec la mise en place de la duplication : «PKI : Public

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

VoIP/ToIP Etude de cas

VoIP/ToIP Etude de cas VoIP/ToIP Etude de cas INSA de Lyon - Département Free Powerpoint Télécommunications Templates Page 1 Projet de Voix sur IP / Téléphonie sur IP ETAPE 1 ETUDE DE CAS Page 2 1 AGENDA ETAPE 1 ETAPE 2 Présentation

Plus en détail

Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise

Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise POINT DE VUE Réussir sa transformation grâce à l architecture d entreprise Delivering Transformation. Together. Hichem Dhrif Hichem est Directeur de la division Défense et Sécurité de Sopra Steria Consulting.

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S)

Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) RÉFÉRENTIELS Politique Générale de la Sécurité des Systèmes d Information de Santé (PGSSI-S) Comité Technique GCS Santé Alsace 21 mars 2014 Anne Bertaud Vladimir Vilter PGSSI-S Sommaire Les enjeux de la

Plus en détail

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES

LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES LE RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS/COMPÉTENCES TRANSVERSES Il décline les activités/compétences qui peuvent être partagées par d autres métiers et d autres familles

Plus en détail

Services Cahier des charges

Services Cahier des charges FFT Doc 09.001 v1.0 (Avril 2009) Fédération Française des Télécommunications Commission Normalisation Groupe de travail Interconnexion IP Sous-groupe Services Services Cahier des charges 2009, Fédération

Plus en détail

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS

Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS Hypervision et pilotage temps réel des réseaux IP/MPLS J.M. Garcia, O. Brun, A. Rachdi, A. Al Sheikh Workshop autonomique 16 octobre 2014 Exemple d un réseau opérateur national 8 technologies : 2G / 3G

Plus en détail

Ministère de la santé et des sports

Ministère de la santé et des sports Ministère de la santé et des sports Direction de l hospitalisation et de l organisation des soins Sous-direction de l organisation du système de soins Bureau de l organisation générale de l offre de soins

Plus en détail

Solutions Téléphonie sur IP as a service. Journées Techniques Réseaux 2010

Solutions Téléphonie sur IP as a service. Journées Techniques Réseaux 2010 Solutions Téléphonie sur IP as a service Journées Techniques Réseaux 2010 Sommaire! I / Prosodie : un opérateur de services sur mesure! II / Trunk SIP : une solution opérateur centralisée! III / IP Centrex

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

Au service du parcours des patients

Au service du parcours des patients Au service du parcours des patients GCS TSA - ENRS Aquitaine Rencontres Inter-régionales ASIP Santé 10 avril 2014 Paris AQUITAINE Le projet Les outils PAERPA Qui fonctionne en AQUITAINE 2eme tranche, démarrage

Plus en détail

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1

Apsydia. Centres de Service. Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011. Module de Formation : GE1 Apsydia Cabinet de Conseil et d Assistance à Maîtrise d Ouvrage Centres de Service Présentation de la démarche Apsydia Auteurs : Christophe Dauphin / Philippe André Version : v1.2 septembre 2011 Module

Plus en détail

Maîtriser l'information stratégique. Sécurisé. Altaïr Conseil. 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.

Maîtriser l'information stratégique. Sécurisé. Altaïr Conseil. 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil. Maîtriser l'information stratégique Sécurisé Altaïr Conseil 33, rue Vivienne 75 002 Paris - Tél. : 01 47 33 03 12 - Mail : contact@altairconseil.fr Notre métier Depuis plus de 15 ans, Altaïr Conseil accompagne

Plus en détail

Externalisation du DATA-CENTER (2010-2011)

Externalisation du DATA-CENTER (2010-2011) Retour d expérience sur les conditions de l infogérance des données de santé Martine Autran, DSI CH de Gonesse Présidente du Collège des DSIO Déléguée de la région Ile-de de-france 1 Chemin vers l'externalisation

Plus en détail

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté

Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Un projet multi-établissements de territoire en Franche-Comté Dr Denis BABORIER CH LONS-LE-SAUNIER 31 Août 2009 La géographie du projet ISYS Projet d informatisation du système de soins Franche-Comté EMOSIST-fc

Plus en détail

ISO 27002 // Référentiels de la santé

ISO 27002 // Référentiels de la santé ISO 27002 // Référentiels de la santé Vue des établissements de santé Club 27001 27/03/2015 Nicole Genotelle Version 1.0 Sommaire Contexte Thématiques 27002 // référentiels de santé Exemples de mise en

Plus en détail

Dominique Desmay, Directeur GCS Esanté Poitou-Charentes Cosialis Consulting COOPÉRATION ET MUTUALISATION EN SÉCURITÉ

Dominique Desmay, Directeur GCS Esanté Poitou-Charentes Cosialis Consulting COOPÉRATION ET MUTUALISATION EN SÉCURITÉ Dominique Desmay, Directeur GCS Esanté Poitou-Charentes Cosialis Consulting COOPÉRATION ET MUTUALISATION EN SÉCURITÉ Contexte en Poitou-Charentes Volonté de coopérer ARH puis ARS Poitou-Charentes Collège

Plus en détail

Séquence 1 : La place du MSP et de l ISP

Séquence 1 : La place du MSP et de l ISP Séquence 1 : La place du MSP et de l ISP 1- Sécurité civile et police administrative L activité opérationnelle des sapeurs pompiers s exercent dans le cadre de la police administrative. La police administrative

Plus en détail

LB PRA. Livraison du Livre Blanc PRA - 10 Février 2011

LB PRA. Livraison du Livre Blanc PRA - 10 Février 2011 Livraison du Livre Blanc PRA - 10 Février 2011 Luc Vrignaud ( Macif ) François Tête (Devoteam Consulting) lvrignaud@macif.fr francois.tete@devoteam.com L aventure du livre Blanc Objet : Constitution d

Plus en détail

Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France

Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France Jeudi 4 et vendredi 5 juillet 2013 Paris Bercy Centre Pierre Mendès France Directeur par intérim du GCS e-santé Picardie stephane.routier@esante-picardie.com 13 ETP 1M Groupement Coopération Sanitaire

Plus en détail

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007.

Bilan d activité du GCS SISCA. 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Bilan d activité du GCS SISCA 18/12/2008 Ce qui a été fait depuis Décembre 2007. Mise en place opérationnelle du GCS SISCA - Equipement en mobilier, matériels informatique, téléphonie et réseau informatique.

Plus en détail

Conseil Formation Assistance aux Opérations

Conseil Formation Assistance aux Opérations Conseil Formation Assistance aux Opérations l Ambition pragmatique d Hommes de Métier pour le Pilotage et la Transformation des Entreprises et Collectivités VPS Finance - Tél : +33 (0)6 22 04 22 43 - E

Plus en détail

Formation Gérer le portefeuille des projets stratégiques de la DSI (4 + 1 jours)

Formation Gérer le portefeuille des projets stratégiques de la DSI (4 + 1 jours) QUALIPSO Formation Gérer le portefeuille des projets stratégiques de la DSI (4 + 1 jours) Formation-action de 5 jours + 3 mois d assistance à distance offerte 1er semestre 2014 Dates : 25-28 mars / 13-16

Plus en détail

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale

Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Programme de Développement concerté de l Administration Numérique Territoriale Les 4 principes directeurs 4 principes directeurs pour développer l Administration numérique territoriale a. Une gouvernance

Plus en détail

Cours de Gestion de projet

Cours de Gestion de projet Cours de Gestion de projet Plan des cours Cours 1 : Vision Générale Cours 2 : Les différents types de projets Informatiques/Urbanisation d un SI Cours 2 : Les cycles de vie Cours 3 : Focus sur «Le suivi

Plus en détail

Référentiels pour les SI de santé. Point de situation, évolutions, maintenance

Référentiels pour les SI de santé. Point de situation, évolutions, maintenance Référentiels pour les SI de santé Point de situation, évolutions, maintenance 8 février 2011 Référence : Référentiels ASIP - JNI Rédacteur : ASIP/PRAS Version : v 1.0.0 Classification : non sensible /

Plus en détail

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux

Espace Numérique Régional de Santé. Son contenu & ses enjeux Espace Numérique Régional de Santé Son contenu & ses enjeux Eléments de contexte Institut Paoli Calmettes - 10 Juin 2010 Présentation de Jean-Yves Robin, directeur général de l'asip Santé du 19/01/2010

Plus en détail

INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION

INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION DU 2 OCTOBRE 2014 POINT 3 SDSI 2014 2017 1. PREAMBULE La COG 2014 2017, afin de consolider le rôle de la branche recouvrement au cœur du financement solidaire de la protection

Plus en détail

LA TÉLÉPHONIE FIXE UNE SOLUTION POUR MIEUX COMMUNIQUER, ÉCONOMIQUE ET LISIBLE A LA FOIS.

LA TÉLÉPHONIE FIXE UNE SOLUTION POUR MIEUX COMMUNIQUER, ÉCONOMIQUE ET LISIBLE A LA FOIS. LA TÉLÉPHONIE FIXE UNE SOLUTION POUR MIEUX COMMUNIQUER, ÉCONOMIQUE ET LISIBLE A LA FOIS. VOS CONTACTS SFR BUSINESS TEAM M. Ludovic FONTAINE INTERLOCUTEUR COMMERCIAL 01 55 60 70 92 lfontaine@prodecom.fr

Plus en détail

Ingénieurs en Réseaux et Télécom 8 à 10 ans

Ingénieurs en Réseaux et Télécom 8 à 10 ans Participer à l élaboration du schéma directeur des réseaux et télécom et assurer le suivi de sa mise en œuvre ; Définir une politique de maîtrise des risques liées aux systèmes, réseaux et télécoms, ainsi

Plus en détail

Réussir un projet Intranet 2.0

Réussir un projet Intranet 2.0 Frédéric Créplet Thomas Jacob Réussir un projet Intranet 2.0 Écosystème Intranet, innovation managériale, Web 2.0, systèmes d information, 2009 ISBN : 978-2-212-54345-2 Sommaire Démarche générale de l

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

Un projet régional et une démarche collégiale

Un projet régional et une démarche collégiale Interconnexion des SAMU de la Région PACA Un projet régional et une démarche collégiale 1 Déclaration d intérêt Je déclare n avoir aucune relation financière avec l industrie 2 PLAN DE LA PRESENTATION

Plus en détail

Piloter le contrôle permanent

Piloter le contrôle permanent Piloter le contrôle permanent Un cadre règlementaire en permanente évolution L évolution des réglementations oblige les institutions financières à revoir leur dispositif de contrôle Secteur bancaire CRBF

Plus en détail

ACTIF : Aide à la Conception des systèmes de Transport Interopérables en France. 1. La méthode ACTIF

ACTIF : Aide à la Conception des systèmes de Transport Interopérables en France. 1. La méthode ACTIF ACTIF : Aide à la Conception des systèmes de Transport Interopérables en France 1. La méthode ACTIF La méthode: démarche classique de conduite de projet 2. Analyse de l existant 1. Initialisation de la

Plus en détail

Retours d expérience de mise en œuvre de WebPCA pour la conception et le maintien en conditions opérationnelles du PCA.

Retours d expérience de mise en œuvre de WebPCA pour la conception et le maintien en conditions opérationnelles du PCA. Auteur : Robert BERGERON Consultant en Sécurité des Systèmes d Information et Management de la Continuité d Activité Gérer le Plan de Continuité d Activité avec WebPCA Retours d expérience de mise en œuvre

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

Ministère de l intérieur --------

Ministère de l intérieur -------- Ministère de l intérieur -------- Examen professionnel d ingénieur principal des systèmes d information et de communication du ministère de l intérieur Session 2013 Meilleure copie Sujet n 1 - Réseaux

Plus en détail

SOLUTION POUR CENTRE D'APPEL

SOLUTION POUR CENTRE D'APPEL SOLUTION ON DEMAND 14 rue Henri Pescarolo 93370 Montfermeil FRANCE 00 33 9 70 19 63 40 contact@saascall.com SOLUTION POUR CENTRE D'APPEL SOLUTIONS SAASCALL Moteur de Distribution SaaScall SaaScall Contact

Plus en détail

LA MODERNISATION DES SYSTÈMES D INFORMATION

LA MODERNISATION DES SYSTÈMES D INFORMATION LA MODERNISATION DES SYSTÈMES D INFORMATION Préparer le système d information à la transformation numérique POINT DE VUE Auteur: ArnaudPercieduSert Senior Manager au sein de la Direction de l Offre et

Plus en détail

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier

Notre offre de service : un accompagnement par des experts sur l ensemble des problématiques liées au diagnostic financier SANTE Diagnostic financier et aide à l élaboration d un plan de redressement Comment s approprier la démarche de diagnostic? Les enjeux Depuis la mise en place de la T2A, les établissements de santé sont

Plus en détail

Vers un nouveau modèle de sécurité

Vers un nouveau modèle de sécurité 1er décembre 2009 GS Days Vers un nouveau modèle de sécurité Gérôme BILLOIS - Manager sécurité gerome.billois@solucom.fr Qui sommes-nous? Solucom est un cabinet indépendant de conseil en management et

Plus en détail

Réseau Lorraine Urgences. Perspectives 2007 Dr B Maire

Réseau Lorraine Urgences. Perspectives 2007 Dr B Maire Réseau Lorraine Urgences Perspectives 2007 Dr B Maire Mise en conformité de Lorraine Urgences par rapport à la récente r circulaire Évaluation des pratiques professionnelles Systèmes d information d des

Plus en détail

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA

Plan de Continuité d'activité Concepts et démarche pour passer du besoin à la mise en oeuvre du PCA Qu est-ce que la Continuité d'activité? 1. Définition 11 2. Les objectifs et enjeux du PCA 12 2.1 Les objectifs 12 2.2 Les enjeux 13 3. Les contraintes et réglementations 14 3.1 Les contraintes légales

Plus en détail

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL

CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE. axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL CONSULTING, BANQUE & ASSURANCE axiwell LE SENS DE L ESSENTIEL SOMMAIRE Édito... page 3 Axiwell Financial Services... Exemples de missions réalisées... Nos offres spécifiques... Risques / Conformité / Réglementaire...

Plus en détail

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0

La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 La solution IdéoSanté une suite Web 2.0 SQLI et la santé : Une Histoire Des engagements dans la durée Etapes clés de l industrialisation de la suite Idéo santé Conseil SIS MOA, Urbanisation Réseaux de

Plus en détail

L analyse de risques avec MEHARI

L analyse de risques avec MEHARI L analyse de risques avec MEHARI Conférence Clusif : MEHARI 2010 Marc Touboul - marc.touboul@bull.net Responsable du Pôle Conseil Organisation SSI Bull, 2010 agenda Bull Pôle Conseil SSI Un exemple de

Plus en détail

PLEXUS OI, UN INNOVANT

PLEXUS OI, UN INNOVANT PLEXUS OI, UN INNOVANT UN PROJET E-SANTE PLEXUS OI Genèse du projet L innovation au cœur du parcours de prise en charge LAGENÈSE DU PROJET Favoriser l émergence de territoires d excellence Des démarches

Plus en détail