Loin des yeux, près s du savoir! Communautévirtuelle d apprentissage et de pratique en soins d urgence (CVAP)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Loin des yeux, près s du savoir! Communautévirtuelle d apprentissage et de pratique en soins d urgence (CVAP)"

Transcription

1 Loin des yeux, près s du savoir! Communautévirtuelle d apprentissage et de pratique en soins d urgence (CVAP) Maryse Grégoire, inf. M.A. (recherche en gérontologie) Conseillère cadre clinicienne Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Professeure associée École des sciences infirmières Université de Sherbrooke En collaboration avec Carine Sauvé, M. Sc. inf., DESS adm. Chef de service d urgence, CSSS Richelieu-Yamaska Danielle Fleury, inf. M. Sc. inf. Directrice des soins infirmiers Ministère de la santé et des services sociaux du Québec SIDIIEF, Genève - Mai

2 Contexte L urgence constitue toujours la principale porte d entrée des Centres hospitaliers de courte durée au Québec. Les conseillères cliniciennes spécialisées Expertes cliniques Enseignantes Consultantes Leaders (Hamricet coll., 2005) SIDIIEF, Genève - Mai

3 Contexte (suite) Agents de changement: Organisation du travail Développement des résultats probants Implantation de nouvelles pratiques Développement: De solutions novatrices adaptées aux problématiques de santé complexes des différentes clientèles SIDIIEF, Genève - Mai

4 Contexte (suite) Contribution: Dynamisation de la vie professionnelle au sein de leur établissement en renforçant le leadership clinique Culture de recherche et de mesure en soins critiques et de développement des savoirs SIDIIEF, Genève - Mai

5 Qu est-ce qu une CVAP? Groupe de personnes qui interagissent pour: Échanger de l information: connaissances, expériences, modèles Points de vue et des conseils Outils de toute sorte Pratiques basées sur les résultats probants Problématiques et leur solutions Réalisation de livrable commun (PTI) Réflexion commune Apprentissage collectif Esprit collaboration, d entraide Interaction à long terme (Wenger et al., Dans Paquet, Le Prohon et Cantin. 2004) Domaine de pratique pour lequel il y a partage d un intérêt afin d apprendre les unes des autres virtuellement ou face à face. «Ce processus donne souvent lieu à la création d outils et de pratiques exemplaires.» (Fondation canadienne de la recherche sur les services de santé)(wenger et al. 2002, Langelier et al., 2005) SIDIIEF, Genève - Mai

6 Historique Communauté Virtuelle d Apprentissage et de Pratique en soins d urgence du Québec Concertation des membres planification d un sous-groupe de travail: Manon Bougie, Hôpital Maisonneuve-Rosemont(Montréal) Nicole Cyr, CHUM (Montréal) Carine Sauvé, Hôpital Ste-Justine (Montréal) Maryse Grégoire, CHUS (Sherbrooke) Collaboration Diane Couture, CSSS Richelieu-Yamaska Andrée Gamache, CSSS Haut-Richelieu Rouville SIDIIEF, Genève - Mai

7 Historique Communauté Virtuelle d Apprentissage et de Pratique en soins d urgence du Québec Novembre centres hospitaliers du Québec se sont regroupés et ont mis en commun les spécificités de leurs milieux respectifs centres hospitaliers de 10 régions du Québec: Bas Saint-Laurent (01) Saguenay Lac St-Jean (02) Capitale Nationale (03) Mauricie et Centre du Québec)04) Estrie (05) Montréal (06) Gaspésie Iles de la madeleine (11) Lanaudière (14) Laurentides (15) Montérégie (16) Établissements àvocations différentes: Centres hospitaliers universitaires Centres affiliés universitaires Centre de traumatologie Centres hospitaliers régionaux CSSS SIDIIEF, Genève - Mai

8 Enjeux et défis actuels de la pratique Contexte de la pratique en soins d urgence Gestion des connaissances Évolution rapide des découvertes scientifiques et des développements technologiques Différentes structures organisationnelles Pression exercées sur les infirmières (temps supplémentaire, imposition) Perte d expertise de pointe liée aux départs massifs à la retraite Isolement des experts SIDIIEF, Genève - Mai

9 Cadre de référence Guide de mise en place et d animation de communautés de pratiques intentionnelles du Centre francophone d informatisation des organisations (CEFRIO, 2005) Une approche stratégique de partage des savoirs SIDIIEF, Genève - Mai

10 Avantages concrets: Participants, discipline, organisations, patients L économie de temps Accès à: de l information Avis Apprentissage Création idées novatrices Conseils d experts: Partage des apprentissages Accès en tout temps aux conseils de pairs virtuellement Réduction de l impact de l isolement Soutien entre experts Réutiliser des éléments déjàexistants Utilisation de solution préalablement éprouvés Prise de décision plus rapide Chaque établissement évite de recommencer le travail qui a déjà étéfait par un autre. SIDIIEF, Genève - Mai

11 Avantages concrets: Participants, discipline, organisation, patients Défier les contraintes de distances, de temps et d espace Augmenter l apport scientifique Favoriser le développement des pratiques exemplaires: Proposer solutions Standardiser la pratique infirmière Améliorer la formation continue: Diminuer les coûts liés au développement et la formation de l expertise Susciter le développement professionnel Accroître la motivation, le sentiment d engagement virtuellement Faciliter le transfert intergénérationnel, prévenir la perte d expertise Accroître la qualité et la sécurité des soins SIDIIEF, Genève - Mai

12 Dans un contexte de pénurie d infirmières et d accueil de la relève, une CVAP est devenue un incontournable. Produire une base de connaissances fondées sur le savoir et l expérience diversifiée des membres de la communauté. (Mathieu, 2009) SIDIIEF, Genève - Mai

13 Approche stratégique de partage des savoirs Les jeunes cadres-conseils ont tout avantage à devenir membre d une CVAP, car elles ont accès directement à du soutien. Le partage des connaissances entre expert et novice permet de faire progresser l un et l autre (exemple concret de soutien stratégique de la relève). Les dirigeants des organisations ne devraient pas se priver d encourager de tels modèles qui agissent concrètement sur la motivation, le sentiment d engagement, la culture de développement des savoirs. SIDIIEF, Genève - Mai

14 Approche stratégique de partage des savoirs Pour les organisations, reconnaître les communautés de pratique, c est accepter que le savoir appartient aux praticiens. Il faut donc les interconnecter. Ce sont eux qui sont dans la meilleure position pour gérer le savoir. (Étienne Wenger, 2003) Donner aux infirmières cliniciennes spécialisées un accès à une CVAP est un geste concret pour les soutenir, c est une forme de reconnaissance et de confiance. SIDIIEF, Genève - Mai

15 Éléments clés de succès Rôle d animateur Mettre en place un comitéde gouvernance représentatif détenant un leadership fort (CEFRIO, 2003; Dansereau, 2004) Maintenir régulièrement des réunions virtuelles Réunions face àface deux fois par année Droits d auteur Déterminer annuellement les objectifs de projets communs au groupe Soutien du Centre expertise en santé Sherbrooke (CESS) (soutien informatique et gestion générale, formation des membres, soutien du comité directeur) SIDIIEF, Genève - Mai

16 Projets communs : Formation sur mesure pour tous les membres sur l amélioration des compétences dans les processus d amélioration continue de la qualité des soins notamment sur la réalisation d audit. Projet d audit de triage: Étude multicentrique sur la qualité du triage (Centre Ferasi) Formation lors des rencontres bi-annuelles Mise en place de «webinaires» SIDIIEF, Genève - Mai

17 Enjeux L hétérogénéité du groupe de la CVAP Nombreux échanges virtuels n excluent pas la nécessité des rencontres en personnes afin de réellement briser l isolement et créer le lien de confiance du groupe SIDIIEF, Genève - Mai

18 Réalisation de la CVAP en soins d urgence (quelques exemples) Guide de référence sur l application de la nouvelle norme de documentation des infirmières relativement au plan thérapeutique infirmier à l urgence (PTI) Intégration réaliste des infirmières auxiliaires à l urgence Élaboration d ordonnances collectives Partage de techniques de soins Mise en commun de protocoles pour la pise en charge de différentes clientèles Club de lecture SIDIIEF, Genève - Mai

19 Publications GRÉGOIRE, M., SAUVÉ, C., FLEURY, D. (2012). Loin des yeux, près du savoir!. Communauté virtuelle d apprentissage et de pratique en soins d urgence. Revue Le Point en administration de la santé et des services sociaux, volume 7, no. 4, Hiver MORAZAIN, J. (2008). Les CVAP: Communauté de pratique en soins d urgence ou en GMF, deux animatrices racontent leur expérience. Perspective infirmières, volume 5, no. 8, p. 11. DUBUC, S. (2007). Communauté virtuelle de pratique: deux nouveaux projet en soins d urgence et de première ligne. Revue Première Ligne, volume XXI, no. 3, p SIDIIEF, Genève - Mai

20 Conclusion La communautévirtuelle d apprentissage et de pratique en soins d urgence met à l avant-plan des valeurs et une approche stratégique de partage des savoirs et de soutien de la relève. Exemple concret d un leadership clinique infirmier renouvelé «Une organisation soucieuse d exercer une concurrence sérieuse dans l économie du savoir ne devrait négliger les communautés de pratique» Étienne Wenger SIDIIEF, Genève - Mai

21 Pour information Vous adresser au: Centre d expertise en santé de Sherbrooke (CESS) www-expertise-sante.com SIDIIEF, Genève - Mai

22 Remerciements Danielle Fleury, directrice des soins infirmiers, Ministère de la Santéet des Services Sociaux du Québec Carine Sauvé, chef du service d urgence, CSSS Richelieu-Yamaska Stéphan Dubuc, CESS Céline Gervais, directrice, DSI-DISC, CHUS Hélène Loiselle, directrice adjointe, DASI, CHUS Sylvie Vallières, adjointe, DCAP, CHUS Sylvie Quirion, agente administrative SIDIIEF, Genève - Mai

23 Références BALLAY, J.F. (2002). Tous managers du savoir, Paris: Éditions d organisation. DANSEREAU (2004). La gouvernance stratégique, Modèle Malenfant, Société de conseil osbl plus inc. HAMRIC, A.B., SPROSS, J.A., & C.M. HANSON (2005). Advanced nursing practice: An integrativeapproach,2nd Edition. Philadelphia: W.B. Saunders. Authored four chapters: A Definition of Advanced Nursing Practice; The Blended Role of the Clinical Nurse Specialist and the Nurse Practitioner; Ethical Decision Making; Evolving Specialties and Innovative Opportunities for Advanced Practice Nursing. JACOB, R. (2004). La contribution de la gestion des connaissances àla GRH. Personnel et Gestion. Belgique, vol. 13(10). p https://www.cefrio.qc.ca/infocefrio/info_e-coll.cfm. LANGELIER, L., et collaborateurs (2005). Travailler, apprendre et collaborer en réseau: Guide de mise en place et d animation de communautés pratique intentionnelles. En ligne MATHIEU, L. (2007). Les communautés virtuelles d apprentissage et de pratique: Un moyen novateur de partager et d apprendre les uns des autre, Université de Sherbrooke. WENGER, E. (2003). Les communautés de pratique comme réseau d apprentissage, CEFRIO. Cahier synthèse des actes du colloque (atelier4). La gestion du savoir. WENGER, MCDERMOTT et SNYDER (2002). Citédans Langelier, L., et collaborateurs (2005). Travailler, apprendre et collaborer en réseau: Guide de mise en place et d animation de communautés de pratique intentionnelles. En ligne SIDIIEF, Genève - Mai

Les communautés virtuelles de pratiques au CESS

Les communautés virtuelles de pratiques au CESS Les communautés virtuelles de pratiques au CESS Stéphane Dubuc Centre d'expertise en santé de Sherbrooke (CESS) www.expertise-sante.com Février 2014 Le concept de distance Distance géographique Distance

Plus en détail

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes Séminaire européen du SIDIIEF Evolution de la formation infirmière : quels défis pour les milieux cliniques? 21 novembre 2013 Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices

Plus en détail

L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE

L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE Pour faciliter la lecture de ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. L INFIRMIÈRE CLINICIENNE SPÉCIALISÉE

Plus en détail

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés?

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Donna Cousineau Infirmière en pratique avancée Hôpital Carleton Queensway Le 12 décembre

Plus en détail

Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation et deux ICLS, une transition réussie pour OZE Le 21.11.

Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation et deux ICLS, une transition réussie pour OZE Le 21.11. XIIème congrès européen des Infirmiers-ères cliniciens-nes, Spécialistes cliniques, Clinicien-nes consultante, symposium no 4 Construction d une collaboration entre une inf spécialisée en plaie et cicatrisation

Plus en détail

Actualiser et rehausser la pratique infirmière en santé mentale via un club de lecture scientifique

Actualiser et rehausser la pratique infirmière en santé mentale via un club de lecture scientifique Actualiser et rehausser la pratique infirmière en santé mentale via un club de lecture scientifique Dominique Boudreau, Inf. M. Sc., CSPSM(C) Conseillère en soins spécialisés, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

Un pour tous. tous pour un!

Un pour tous. tous pour un! La contribution d une communauté virtuelle d apprentissage et de pratique au développement de la pratique professionnelle des infirmières dans les groupes de médecine de famille (GMF) au Québec Un pour

Plus en détail

L'EXERCICE DU LEADERSHIP

L'EXERCICE DU LEADERSHIP L'EXERCICE DU LEADERSHIP Enjeu 9 Édition Chargée de projet : Line Blackburn Rédaction : Line Blackburn et Stéphanie Bonaventure Édition : Guylaine Boucher Mise en page : Patricia Gaury Révision linguistique

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS

DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS DÉFINITION ET INSCRIPTION DE LA PRATIQUE AVANCÉE DANS LE PAYSAGE SUISSE DES SOINS INFIRMIERS Marie-José Roulin Directrice adjointe des soins Hôpitaux Universitaire de Genève Cette présentation expose les

Plus en détail

Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat

Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat Robin Dumais, MSI, coordonnateur des ressources documentaires et informationnelles

Plus en détail

LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE!

LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE! LE TRAVAIL EN DYADE: UN ART QUI S APPRIVOISE! Présentation au XVII e Colloque des CII-CIR Montréal, le 2 Mai 2012 Josée F. Breton, Inf., B. Sc., MBA, conseillère en organisation des soins et du travail

Plus en détail

Par Valérie Richard, inf., M.Sc.

Par Valérie Richard, inf., M.Sc. Par Valérie Richard, inf., M.Sc. Mise en contexte Les soins de santé étant de plus en plus complexes, la collaboration interprofessionnelle demeure primordiale, entre autre, pour favoriser le continuum

Plus en détail

Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie

Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie SwissANP & ASDSI - 21.10 2011 Développement de la pratique infirmière avancée en Romandie H. Brioschi Levi, Directrice des soins CHUV F. Ninane, Directrice des soins DUMSC-PMU Plan de la présentation Contexte

Plus en détail

Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf., Ph.D. Avec la collaboration de: Patrice Laplante, MD et Martine Proulx, inf., M.Sc.

Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf., Ph.D. Avec la collaboration de: Patrice Laplante, MD et Martine Proulx, inf., M.Sc. Regards d infirmières sur le délirium : contribution de la recherche dans la mise en place du dépistage systématique du délirium en soins de courte durée Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf.,

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Preparing healthcare workforce?

Preparing healthcare workforce? Swiss Public Health Conference (Re-)Organizing Health Systems Lausanne 30 août 2012 Preparing healthcare workforce? Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation Merci au Comité organisateur pour l

Plus en détail

Rapport annuel 500, rue Murray, bureau 900 Sherbrooke (Québec) J1G 2K6 Canada Tél. 819 821-5122 Téléc. 819 821-5202 2011 2012 www.expertise-sante.

Rapport annuel 500, rue Murray, bureau 900 Sherbrooke (Québec) J1G 2K6 Canada Tél. 819 821-5122 Téléc. 819 821-5202 2011 2012 www.expertise-sante. Rapport annuel 500, rue Murray, bureau 900 Sherbrooke (Québec) J1G 2K6 Canada Tél. 819 821-5122 Téléc. 819 821-5202 www.expertise-sante.com 2011 2012 Table des matières MOT DU PRÉSIDENT 3 LE REPOSITIONNEMENT

Plus en détail

LA FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC

LA FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC LA FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC Norme professionnelle Septembre 2011 Édition Coordination Suzanne Durand, inf., M. Sc. inf., D.E.S.S. en bioéthique Directrice, Direction,

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES

RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES RÈGLE, MÉTHODE, PROTOCOLE DE SOINS INFIRMIERS ET ORDONNANCE COLLECTIVE : DES OUTILS PRÉCIEUX ET COMPLÉMENTAIRES Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil Direction, Affaires

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

Guichets d'accès clientèle orpheline (GACO) : Recension de pratiques sur les facteurs. favorisant la collaboration

Guichets d'accès clientèle orpheline (GACO) : Recension de pratiques sur les facteurs. favorisant la collaboration Guichets d'accès clientèle orpheline (GACO) : Recension de pratiques sur les facteurs favorisant la collaboration Pascale Navert Courtière de connaissances Direction de la planification, de la performance

Plus en détail

Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante

Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante Le processus d inspection professionnelle du CSSS du Sud de Lanaudière: Une expérience enrichissante Marilou Dionne, inf. M.Sc. Conseillère clinicienne en soins infirmiers Manon Allard, inf. M.Sc. Coordonnatrice

Plus en détail

Le registre de déclaration des mesures de contrôle : une contrainte ou un levier

Le registre de déclaration des mesures de contrôle : une contrainte ou un levier Le registre de déclaration des mesures de contrôle : une contrainte ou un levier Andrée Desmarais Conseillère clinicienne en soins infirmiers 17 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers

Plus en détail

APPROCHE ADAPTÉE À LA PERSONNE ÂGÉE EN MILIEU HOSPITALIER PREMIÈRE ÉTAPE D UNE DÉMARCHE DE TRANSFORMATION

APPROCHE ADAPTÉE À LA PERSONNE ÂGÉE EN MILIEU HOSPITALIER PREMIÈRE ÉTAPE D UNE DÉMARCHE DE TRANSFORMATION APPROCHE ADAPTÉE À LA PERSONNE ÂGÉE EN MILIEU HOSPITALIER DIAGNOSTIC ORGANISATIONNEL PREMIÈRE ÉTAPE D UNE DÉMARCHE DE TRANSFORMATION Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et

Plus en détail

Pourquoi et comment préparer les futures infirmières dans le contexte d informatisation du réseau de la santé?

Pourquoi et comment préparer les futures infirmières dans le contexte d informatisation du réseau de la santé? Pourquoi et comment préparer les futures infirmières dans le contexte d informatisation du réseau de la santé? Présentation par Sylvie Jetté, présidente de l AQIISTI dans le cadre du colloque de L Association

Plus en détail

BIENVENUE. Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015

BIENVENUE. Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015 BIENVENUE Présenté par : Madeleine Lauzier, inf, M. Sc. inf., M.B.A. Directrice-conseil Direction, Affaires externes, OIIQ Rencontre des partenaires de la formation infirmière : 25 mai 2015 Buts de la

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation»

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» «Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» 26 et 27 avril 2007 Best Western Hôtel Universel Drummondville. Ce colloque est organisé avec l appui financier

Plus en détail

Le tutorat Formule de stage utilisée dans les programmes en sciences infirmières de l Université du Québec à Chicoutimi

Le tutorat Formule de stage utilisée dans les programmes en sciences infirmières de l Université du Québec à Chicoutimi Le tutorat Formule de stage utilisée dans les programmes en sciences infirmières de l Université du Québec à Chicoutimi Marie-Claude Bouchard, inf., Ph.D. (c) Professeure Sc. Inf. Colloque de l Acfas 9

Plus en détail

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015

PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 PLAN D INTÉGRATION COLLABORATIF DU RÔLE DES INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS PRATICIENS AU CANADA 2011-2015 Novembre 2011 . Pour faciliter la lecture, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent

Plus en détail

Une vision novatrice en soins infirmiers : saisir les opportunités. Par Céline E. Gervais et Johanne Lapré

Une vision novatrice en soins infirmiers : saisir les opportunités. Par Céline E. Gervais et Johanne Lapré Une vision novatrice en soins infirmiers : saisir les opportunités Par Céline E. Gervais et Johanne Lapré Plan de présentation Objectifs d apprentissage Opportunités d agir Leviers Gouverne Trajectoire

Plus en détail

Le transfert des connaissances le point de vue de la gestion des connaissances

Le transfert des connaissances le point de vue de la gestion des connaissances Institut d administration publique de Québec Conférence Le transfert des connaissances le point de vue de la gestion des connaissances Réal Jacob, professeur titulaire, HEC Montréal Directeur scientifique

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers Règle de soins infirmiers Objet : Évaluation de la douleur RSI- Référence à un protocole : oui non Date de mise en vigueur : Date de révision : 8--5 Professionnels visés: L ensemble des infirmières et

Plus en détail

Journée d étude des leaders en soins infirmiers

Journée d étude des leaders en soins infirmiers Journée d étude des leaders en soins infirmiers Région : Abitibi-Témiscamingue Date : 10 mai 2012 Rouyn-Noranda Geneviève Ménard, M. Sc. inf., M. Sc. (Adm. de la santé) Directrice-conseil Direction, Affaires

Plus en détail

Un hôpital accueillant et apprenant

Un hôpital accueillant et apprenant Un hôpital accueillant et apprenant Un modèle novateur d intégration et de soutien de la pratique clinique chez les jeunes infirmières Mots-clés : Encadrement clinique Changement de culture Performance

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers

RAPPORT ANNUEL 2012-2013. Conseil des Infirmières et Infirmiers RAPPORT ANNUEL 2012-2013 Conseil des Infirmières et Infirmiers PRÉSENTATION DES MEMBRES ÉLUS Fréderic Drolet, vice-président infirmier au soutien à domicile, CLSC Saint-Laurent Nicole Exina, secrétaire

Plus en détail

UN OUTIL POLITIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ : APPLICATION EN CONTEXTE INFIRMIER!

UN OUTIL POLITIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ : APPLICATION EN CONTEXTE INFIRMIER! UN OUTIL POLITIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ : APPLICATION EN CONTEXTE INFIRMIER! Présentation de: Geneviève Roch, inf. Ph.D. Professeure adjointe Faculté des sciences infirmières, Université Laval Centre

Plus en détail

Visioconférence internationale. en santé mentale

Visioconférence internationale. en santé mentale Pratiques infirmières avancées en santé mentale, où en sommes-nous? Visioconférence internationale en santé mentale 30 novembre 2011 Europe (France et Suisse) : 15 h à 17 h 15 Québec : 9 h à 11 h 15 organisée

Plus en détail

qualité DES SOINS ET CONSEILS

qualité DES SOINS ET CONSEILS qualité DES SOINS ET CONSEILS Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2016 Développer des compétences relatives à la qualité des soins et aux conseils Concept général Le CAS «Qualité des Soins et Conseils»

Plus en détail

Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec

Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec Des indicateurs de qualité à l intention des professionnels et des gestionnaires

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Marie-Ève Poitras, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne UMF Chicoutimi Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Infirmière clinicienne,

Plus en détail

VERS UNE CULTURE DE FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC Document d orientation. Septembre 2011

VERS UNE CULTURE DE FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC Document d orientation. Septembre 2011 VERS UNE CULTURE DE FORMATION CONTINUE POUR LA PROFESSION INFIRMIÈRE AU QUÉBEC Document d orientation Septembre 2011 Édition Coordination Suzanne Durand, inf., M. Sc. inf., D.E.S.S. en bioéthique Directrice,

Plus en détail

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE

COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE COLLOQUE PROGRAMME PRÉLIMINAIRE L APPROCHE TOYOTA LEAN HEALTHCARE QUELLE INFLUENCE A-T-ELLE SUR LA PRATIQUE MÉDICALE VENDREDI 4 DÉCEMBRE 2009 HÔTEL FAIRMONT REINE ELIZABETH MONTRÉAL OBJECTIFS DE LA JOURNÉE

Plus en détail

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS 3ème Séminaire européen du SIDIIEF «Les maladies chroniques : Formation, recherche et leadership clinique en soins infirmiers» 26 mars 2015 Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse

Plus en détail

«WHEN ALL IS SAID AND DONE, MUCH MORE HAS BEEN SAID THAN DONE»

«WHEN ALL IS SAID AND DONE, MUCH MORE HAS BEEN SAID THAN DONE» IMPLANTATION D UN MODÈLE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE : UN PROJET INTÉGRÉ D ORGANISATION DU TRAVAIL 27 e colloque Jean-Yves Rivard Climat de travail : gage de qualité et de performance Esther Leclerc, inf.,

Plus en détail

Questions de soins infirmiers : Formation

Questions de soins infirmiers : Formation Questions de soins infirmiers : Formation Introduction La présente fiche d information analyse la formation des infirmières et infirmiers des catégories suivantes : Infirmières et infirmiers autorisés

Plus en détail

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE!

L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! L ABC DES ÉTUDES SUPÉRIEURES OU RÉUSSIR SON PROJET DE FORMATION SANS Y PERDRE LA TÊTE! Mélissa Lavoie, inf. M.Sc. Chargée de cours UQAC Maxime Sasseville, inf. M.Sc (c). Chargé de cours & Inf. Clinicien

Plus en détail

S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s. diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv

S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s. diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv Généralités Le Diplôme d Etudes Avancées (DAS) en soins palliatifs est offert

Plus en détail

mise en œuvre d un projet de préfiguration

mise en œuvre d un projet de préfiguration Infirmier clinicien spécialisé : mise en œuvre d un projet de préfiguration Ljiljana JOVIC, Inf. PhD., Directeur des soins Conseillère technique régionale ARS Ile-de-France, UMRS 1123 Inserm, Université

Plus en détail

Le rôle des infirmières en PIA

Le rôle des infirmières en PIA Cours de transplantation Le rôle des infirmières en PIA Mme Chantal Fortin IPSN, MSc., CNephro(C) Infirmière praticienne spécialisée en néphrologie RUIS McGill -UdeM 16 avril 2010 Objectifs Comprendre

Plus en détail

TITRE : ORDONNANCE COLLECTIVE - PRÉLÈVEMENTS SANGUINS

TITRE : ORDONNANCE COLLECTIVE - PRÉLÈVEMENTS SANGUINS TITRE : ORDONNANCE COLLECTIVE - PRÉLÈVEMENTS SANGUINS LORS D UNE RÉACTION TRANSFUSIONNELLE ORDONNANCE COLLECTIVE PRÉLÈVEMENTS SANGUINS LORS D UNE RÉACTION TRANSFUSIONNELLE RÉFÉRENCE À UN PROTOCOLE : X

Plus en détail

Approche intégrée de la formation initiale et continue des infirmières pour améliorer la qualité du raisonnement et du leadership cliniques infirmiers

Approche intégrée de la formation initiale et continue des infirmières pour améliorer la qualité du raisonnement et du leadership cliniques infirmiers Approche intégrée de la formation initiale et continue des infirmières pour améliorer la qualité du raisonnement et du leadership cliniques infirmiers Rapport de recherche présenté à la Fondation canadienne

Plus en détail

Amélioration continue de sa compétence professionnelle

Amélioration continue de sa compétence professionnelle Amélioration continue de sa compétence professionnelle En quatre étapes Développer son portfolio professionnel de formation continue pour assurer à la population des soins et services sécuritaires et de

Plus en détail

Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique

Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique Les ateliers de pratique réflexive lieu d intégration des données probantes, moteur de changement de la pratique Préparé par: Rose-Anne Buteau, Inf. Ph D. (c) Sylvie Garand-Rochette, M.Sc.. Monique Thibault,

Plus en détail

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers

Congrès OIIQ 2012. La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers CSSS Laval Présentation modélisation et simulation, cliniques externes Congrès OIIQ 2012 La simulation : un atout pour la réorganisation des services hospitaliers Le cas du bloc d endoscopie du CSSS du

Plus en détail

Leadership et raisonnement clinique et sur le terrain

Leadership et raisonnement clinique et sur le terrain Leadership et raisonnement clinique et sur le terrain Christiane Ouellet, inf., LL.M (c)., infirmière-chef 3e AB, Direction des soins infirmiers regroupements clientèle (DSI-RC) Élisa Gélinas-Phaneuf,

Plus en détail

Les technologies de l information et de la

Les technologies de l information et de la TENDANCE ÀVOS CLAVIERS! L informatique en soins infirmiers est en pleine expansion. Et l utilisation des technologies de l information et de la communication devient de plus en plus essentielle àlaformationdes

Plus en détail

Communauté de pratique de veille en santé et services sociaux du Québec : notre expérience, nos défis

Communauté de pratique de veille en santé et services sociaux du Québec : notre expérience, nos défis Cette présentation a été effectuée le 24 novembre 2014 au cours de la journée «Les communautés de pratique : partager efficacement pour mieux collaborer» dans le cadre des 18es Journées annuelles de santé

Plus en détail

Cadre de référence. Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal

Cadre de référence. Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal Cadre de référence Implantation de l Accueil Clinique au CIUSSS du Centre Est-de-l Île-de-Montréal Révisé en février 2015 1 TABLE DES MATIÈRES Abréviations utilisées. 3 Mise en contexte. 4 Buts et objectifs.

Plus en détail

Avec la collaboration de

Avec la collaboration de Avec la collaboration de Soqibs Colloque 2008 Colloque 2008 Les acteurs terrains face à l informatisation des suivis systématiques : finalité clinique, conditions d utilisations et accompagnement du changement

Plus en détail

Leadership Magique, mais pas mystérieux : cinq pratiques qui feront toute la différence dans votre milieu de travail!

Leadership Magique, mais pas mystérieux : cinq pratiques qui feront toute la différence dans votre milieu de travail! Leadership Magique, mais pas mystérieux : cinq pratiques qui feront toute la différence dans votre milieu de travail! Présenté à la conférence intitulée «Les pratiques exemplaires en soins infirmiers :

Plus en détail

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS

OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS OPTIMISER LA PLANIFICATION DE CONGÉ: UNE RESPONSABILITÉ PARTAGÉE ENTRE LES INFIRMIÈRES ET LES MÉDECINS Adele Ferrante, inf., M.Sc.(A). Directrice des soins infirmiers Dr Irwin Kuzmarov M.D. FRCS Directeur

Plus en détail

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité

AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ. Direction de l évaluation et de l assurance qualité POLITIQUE POL-DEAQ-04 AMÉLIORATION CONTINUE DE LA QUALITÉ ÉMETTEUR : APPROUVÉ PAR : Direction de l évaluation et de l assurance qualité Conseil d administration DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 6 octobre 2011

Plus en détail

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun

La 1 re ligne montréalaise en action Une responsabilité pour tous et chacun La e en action Une responsabilité pour tous et chacun Jacques Ricard, M.D., M.Sc. Directeur général adjoint par intérim Directeur des services généraux et des maladies chroniques Plan de la présentation

Plus en détail

GUIDE D EXEMPLES : COMMUNICATIONS ORALES ET ÉCRITES

GUIDE D EXEMPLES : COMMUNICATIONS ORALES ET ÉCRITES GUIDE D EXEMPLES : COMMUNICATIONS ORALES ET ÉCRITES DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS - SECTEUR RECHERCHE (DSI RECHERCHE) Tous droits réservés, CHUM, Direction des soins infirmiers, 2010 Remerciements Ce

Plus en détail

Rapport du. Comités jeunesse. Membres du et présidents des. Présidente. régionaux. Vice-président

Rapport du. Comités jeunesse. Membres du et présidents des. Présidente. régionaux. Vice-président Rapport du Comité jeunesse Présidente Charlène Joyal, inf., M. Sc. Conseillère clinicienne cadre en soins infirmiers Hôpital Jeffery Hale Saint Brigid s Vice-président Didier Mailhot-Bisson, inf., M. Sc.

Plus en détail

2 e congrès international francophone de soins palliatifs/23 e congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec, 5 mai 2013

2 e congrès international francophone de soins palliatifs/23 e congrès du Réseau de soins palliatifs du Québec, 5 mai 2013 Évaluation du degré d intégration du fonctionnement interdisciplinaire en pratique clinique de soins palliatifs et bénéfices attendus : Perspective d amélioration continue de la qualité des soins et des

Plus en détail

Le codéveloppement professionnel Comment apprendre en travaillant

Le codéveloppement professionnel Comment apprendre en travaillant Colloque du Grand Littoral 2e édition RH d abord hissons les voiles! Le codéveloppement professionnel FÉVRIER 2009 Conférencière Élisabeth Morin, M. Ps. Élisabeth Morin a complété une maîtrise en psychologie

Plus en détail

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES

Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES Proposition d un MODÈLE D ORGANISATION DE SERVICES JUIN 2007 Nous tenons à remercier Madame Suzanne Nicolas, consultante en santé primaire et gestion, pour la consultation qu elle a effectué et le rapport

Plus en détail

Université de Montréal

Université de Montréal Université de Montréal Développement avec les infirmières en oncologie d un outil de planification pour l implantation du dépistage de la détresse auprès de la clientèle Par Ariane Delisle Faculté des

Plus en détail

Cadre de référence pour la gestion des stages en soins infirmiers région de Montréal

Cadre de référence pour la gestion des stages en soins infirmiers région de Montréal Cadre de référence pour la gestion des stages en soins infirmiers région de Montréal Page 1 sur 22 Le cadre de référence pour la gestion des stages en soins infirmiers région de Montréal est une production

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES

PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES PANORAMA NORD AMÉRICAIN ET EUROPÉEN DES COMPÉTENCES DES INFIRMIERS DES URGENCES C.PIEL T.CHERFAOUI CARHAIX 18 MARS 2008 INTRODUCTION La médecine d urgence est reconnue comme spécialité depuis 2004 Les

Plus en détail

IMPACT DE L ÉPIDÉMIE DES ITSS SUR L ORGANISATION DES SERVICES

IMPACT DE L ÉPIDÉMIE DES ITSS SUR L ORGANISATION DES SERVICES IMPACT DE L ÉPIDÉMIE DES ITSS SUR L ORGANISATION DES SERVICES LEVER LES BARRIÈRES POUR MIEUX TRAVAILLER EN RÉSEAU La lutte aux infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS) est une priorité

Plus en détail

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 Portrait sommaire de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 ÉVOLUTION ET CARACTÉRISTIQUES DE L EFFECTIF INFIRMIER Inscription au Tableau de l OIIQ Le nombre de membres se maintient à plus de 72 000 Le

Plus en détail

Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada

Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada Réseau d expertises de la SSF: Outil incontournable pour la prise en charge de la santé par les communautés francophones du Canada Présentation à l ARUC, Le mardi, 24 août 2010 Claudine Côté Directrice

Plus en détail

Mai 2015. Présenté par: En collaboration avec :

Mai 2015. Présenté par: En collaboration avec : Présenté par: Mme Anne-Marie Goulet, conseillère cadre intérimaire (depuis mars 2014) Direction des soins infirmiers, de la qualité et de la santé publique Mme Linda Boucher, chargée de projet programme

Plus en détail

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé

LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé SP 7.4 LES RÔLES CONTEMPORAINS DE LEADERSHIP ET DE GESTION DE L INFIRMIÈRE : arrimage d un continuum de cours avec les besoins du réseau de la santé Martine Mayrand Leclerc, inf., MGSS/MHA, Ph.D. Robert

Plus en détail

Formations en gestion des opérations cliniques et administratives en santé

Formations en gestion des opérations cliniques et administratives en santé Formations en gestion des opérations cliniques et administratives en santé Programmation automne 2014 é d une volonté de vouloir partager les connaissances et l expérience acquises dans le réseau de la

Plus en détail

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH

Le Lean Santé. un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Le Lean Santé un changement culturel aux multiples axes d intervention pour les DRH Ce midi. Le contexte d intervention et le mandat confié La présentation de l équipe Le cadre conceptuel La démarche suivie

Plus en détail

P R A T I C I E N N E L I N F I R M I È R E S P É C I A L I S É E SUR LES MODALITÉS DE LA PRATIQUE DE L INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE

P R A T I C I E N N E L I N F I R M I È R E S P É C I A L I S É E SUR LES MODALITÉS DE LA PRATIQUE DE L INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE L I N F I R M I È R E P R A T I C I E N N E S P É C I A L I S É E L I G N E S D I R E C T R I C E S SUR LES MODALITÉS DE LA PRATIQUE DE L INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE DOCUMENT CONJOINT Production

Plus en détail

Espace collaboratif «L école s active en mode nutrition» : collaborer pour faire évoluer nos pratiques

Espace collaboratif «L école s active en mode nutrition» : collaborer pour faire évoluer nos pratiques Espace collaboratif «L école s active en mode nutrition» : collaborer pour faire évoluer nos pratiques Julia Gaudreault-Perron, chargée de projet 19 février 2013, Montréal 1 Objectifs de la présentation

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

Bilan comparatif des médicaments. CSSS Jeanne-Mance

Bilan comparatif des médicaments. CSSS Jeanne-Mance Bilan comparatif des médicaments CSSS Jeanne-Mance Renée Claire Fox, B.A., M.Sc. Inf. 10 juin 2010 Objectifs d apprentissage Sensibiliser les participants à l importance d une approche systémique du BCM

Plus en détail

Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée

Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée Marie-Josée Béliveau, inf. Gaétane Boucher, inf. B. Sc. Monique Bourque, inf. M.A. Carole Brousseau, inf. B. Sc.

Plus en détail

XVI ème Rencontre Écoles Stages

XVI ème Rencontre Écoles Stages XVI ème Rencontre Écoles Stages HES-La Source HES-Vaud «La surveillance clinique infirmière, dernier filet de sécurité d un patient»: dans cette perspective, quelle importance prend aujourd hui le développement

Plus en détail

Organisation des services de première ligne au Québec

Organisation des services de première ligne au Québec Organisation des services de première ligne au Québec Départements régionaux de médecine générale (DRMG) Benoît Gervais, M.D., DRMG de la Mauricie et du Centre-du-Québec Louise Quesnel, M.D., DRMG de la

Plus en détail

en soins infirmiers :

en soins infirmiers : Colloque Pratique avancée en soins infirmiers : perspectives internationales et pistes pour une transposition nationale au Palais du Luxembourg mercredi 24 juin 2015 Document préparé par l ANFIIDE (GIC

Plus en détail

Développement d un modèle d appréciation de la maturité

Développement d un modèle d appréciation de la maturité Développement d un modèle d appréciation de la maturité La démarche entreprise Marie-Hélène Jobin Directrice du Pôle santé HEC Montréal Denis Lagacé Chaire IRISS UQTR Remerciements Cette recherche est

Plus en détail

Différenciation de fonction

Différenciation de fonction Axe de recherche : Étude de l organisation l de l activitl activité infirmière re Différenciation de fonction infirmière re Geoffroy Berckmans Assistant - PRISCI - IRSS - ESP UCL Projet de recherche fédéral

Plus en détail

L expertise canadienne en évaluation des soins

L expertise canadienne en évaluation des soins L expertise canadienne en évaluation des soins Tendances émergentes et effets sur le rôle des cadres de santé 8 e Conférence de l Institut de Formation des Cadres de Santé (I.F.C.S.) de Reims En partenariat

Plus en détail

PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs

PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs PRATIQUE INFIRMIÈRE EN SOINS CRITIQUES De l urgence aux soins intensifs Le jeudi 5 décembre 2013 Hôtel Chéribourg, Magog-Orford (Sortie 118 de l Autoroute 10 Direction Orford) 2603, chemin du Parc Orford

Plus en détail

Catalogue d offre de services de télésanté

Catalogue d offre de services de télésanté Catalogue d offre de services de télésanté Document révisé 2014 12 08 Ce document est basé sur le gabarit ITIL utilisé dans la région 05 - Estrie. Table des matières DEFINITIONS... III GLOSSAIRE ET ACRONYMES...

Plus en détail

Pour les stages en sciences infirmières

Pour les stages en sciences infirmières Pour les stages en sciences infirmières Présenté à Madame Francine Blackburn Coordonnatrice du développement de la mission universitaire Madame Nicole Montminy, Conseillère clinicienne en soins infirmiers,

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014 PLAN D ACTION

PLAN D ACTION 2013-2014 PLAN D ACTION PLAN D ACTION Note : Ne sont intégrés au tableau que les moyens identifiés dans le plan stratégique 2009-2014 pour lesquels des travaux seront réalisés en. Toutefois, les moyens maintenant intégrés aux

Plus en détail