CAHIER DES CHARGES DE L'ENTRETIEN PERENNE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAHIER DES CHARGES DE L'ENTRETIEN PERENNE"

Transcription

1 CAHIER DES CHARGES DE L'ENTRETIEN PERENNE DES COURS D'EAU Opérations d'entretien de cours d'eau Le présent cahier des charges fixe les domaines de l'entretien des cours d'eau des équipes d'agents d'entretien financés par l'agence de l'eau Artois-Picardie dans le cadre d'un entretien pérenne réalisé par du personnel qualifié, professionnalisé et sous contrat de travaux à durée indéterminée. 2 buts sont à poursuivre : - établir un équilibre le plus satisfaisant possible entre des capacités d'écoulement et le maintien de l'écosystème rivière ; - inciter les opérateurs à évaluer les opérations d'entretien des cours d'eau. Plus précisément, les travaux d'entretien doivent permettre : - le maintien de la capacité d'écoulement ; - la diversité du lit et des berges ; - le maintien de la stabilité des berges par une gestion équilibrée des ripisylves; - la prise en compte paysagère des cours d'eau en traversée urbaine ; - la sensibilisation des riverains par un suivi permanent du réseau hydrographique. Les travaux d'entretien ainsi que les actions d'accompagnement, notamment la sensibilisation des riverains, portent sur les composantes suivantes : ripisylve, gestion hydraulique, surveillance du réseau hydrographique et gestion paysagère. 16 critères ont été identifiés, susceptibles de faire l'objet d'une évaluation objective ; ils sont repris dans le tableau en fin d'annexe. Page 1/7

2 FICHE 1 : GESTION DE LA RIPISYLVE La gestion de la ripisylve demande à la fois une approche globale à l'échelle du cours d'eau ou d'un tronçon cohérent et une approche locale à l'échelle de l'arbre sur la berge. Deux objectifs essentiels sont à poursuivre : Développer une stratification de la végétation où sont représentées graminées, hélophytes, arbustes et arbres ainsi qu'une diversification des classes d'âges assurant la pérennité de la ripisylve. Les interventions sur la ripisylve devront porter sur les aspects suivants : La gestion des gros arbres Sont concernés par un abattage les arbres fortement penchés, vieillissant, en mauvais état sanitaire, dans le gabarit d'écoulement, en surplomb, contournés, en peuplement dense et uniforme ou contribuant à la formation d'un tunnel forestier. La taille en têtard Les saules taillés en têtard devront faire l'objet d'entretien de manière à maintenir cette forme particulière de gestion des arbres aux bords des cours d'eau. La taille en têtard est une pratique ancienne qui présente un intérêt patrimonial, touristique, paysager et écologique. La gestion des peuplements denses et uniformes Ces types de peuplements rivulaires devront faire l'objet de recépage et d'opération favorisant à terme la diversité des espèces. Toutefois, le technicien devra s'informer des éventuelles répercutions d'une ouverture de galerie forestière sur le développement d'une végétation aquatique trop importante. La gestion des buissons L'entretien de la strate arbustive doit permettre de maintenir cette frange dans des proportions adaptées à la typologie du cours d'eau. Il faut favoriser les espèces naturelles les plus adaptées aux berges des cours d'eau. La gestion des cépées Les cépées doivent impérativement faire l'objet d'un suivi soit pour les maintenir en l'état ou pour engager la sélection d'un ou plusieurs brins qui assureront à terme la pérennité de la ripisylve dans sa stratification. La gestion des peuplements denses et / ou uniformes En l'absence de concurrence avec la strate arborescente, les peuplements denses arbustifs ne doivent pas compromettre l'observation du lit et des berges. Des recépages devront être réalisés ou des trouées permettant l'accessibilité au lit. Page 2/7

3 La gestion des herbacées et hélophytes Une attention particulière devra être portée sur les petits cours d'eau afin d'éviter l'envahissement du gabarit d'écoulement par les hélophytes. Le débroussaillage et la gestion des espèces indésirables Par fauches répétitives en période de pleine végétation, renouées du Japon, orties et ronciers doivent être enlevés sur une largeur d'au moins 2 mètres en haut de berges et si besoin sur l'intégralité du talus de berge, ceci pour permettre l'implantation d'espèces adaptées. Les résidus de fauche seront exportées. La gestion des reboisements Les plantations devront impérativement faire l'objet d'entretien. la concurrence par les graminées devra être traitée pendant 3 à 5 ans. La formation et l'entretien des jeunes saules têtards entrent dans cette gestion. La gestion des zones peu boisées L'état sanitaire et d'entretien des ligneux devra être assuré. Alternance ombre lumière Le taux de recouvrement sur un tronçon donné ne devra pas être supérieur à 60 % sauf cas particulier lié à des problèmes d'eutrophisation. Page 3/7

4 FICHE 2 : GESTION HYDRAULIQUE DU LIT MINEUR Toutes les interventions sur cet aspect de l'entretien visent à maintenir une capacité normale d'évacuation du lit mineur tout en préservant la biodiversité des milieux. L'entretien doit porter sur les aspects suivants : Les atterrissements dans le profil en long Tout atterrissement doit être rendu mobilisable et donc ne pas être végétalisé par les graminées, les hélophytes ou les ligneux. Les atterrissements profil en travers Tout atterrissement générant des perturbations d'ordre hydraulique ou menaçant les biens ou les personnes devra faire l'objet d'opération de dégraissement et / ou de dévégétalisation totale ou partielle. La gestion des embâcles et débris ligneux grossiers Tout embâcle ou obstacle à l'écoulement générant une modification des lignes d'eau supérieure à 30 cm devra faire l'objet d'un retrait total ou partiel. L'entretien des seuils et ouvrages Les seuils et maçonneries qui leur sont associés ainsi que les ponts et passerelles devront être exempts de tous végétaux ligneux se développant sur et autour de ces ouvrages. Le faucardement En règle générale, tout recouvrement de la surface du lit supérieur à 70 % devra faire l'objet d'un faucardement impérativement situé dans l'axe du cours d'eau de manière à maintenir les hydrophytes en ceinture végétale. La gestion des réfections de berges Toute réfection de berge (végétal, minéral, palplanche, azobée.) devra faire l'objet d'entretiens soutenus afin de maintenir leur efficacité et leur intégration dans le milieu. Page 4/7

5 FICHE 3 : SURVEILLANCE DU RESEAU HYDROGRAPHIQUE La surveillance du réseau hydrographique répond à 3 grands objectifs : - être capable de maintenir une présence active sur le réseau permettant une réactivité quasi immédiate face à un problème émergeant ; - être capable de maintenir une action de sensibilisation auprès des riverains ; - permettre la programmation dans le temps des travaux d'entretien et des opérations de régulation des populations de rats musqués quand cela est nécessaire. Laisses de hautes eaux et flottants En complément de la surveillance réseau régulière, chaque montée des eaux ou chaque crue sera suivie dans les meilleurs délais (+ ou 15 jours) d'un contrôle et d'une élimination des flottants. Accessibilité au lit Dans tous les cas et lors du suivi du réseau, l'état du lit et des berges pourra être observé. L'accès au lit devra donc s'organiser en conséquence. Entretien des abords Tout dépôt (gravats, encombrants, ) ou accumulation particulière (déchet de tonte, ) devra être exporté et mis en décharge. Contact avec les riverains Une période maximum de 3 mois devra séparer 2 suivis de réseau. Le technicien informera les riverains de ce passage. Page 5/7

6 FICHE 4 : APPROCHE PAYSAGERE DU COURS D'EAU EN ZONES URBANISEES Les zones urbanisées traversées par le cours d'eau ainsi que tout secteur accessible ouvert au grand public constituent "des vitrines". La plupart des personnes ont comme perception d'un cours d'eau ce qu'ils voient d'un pont ou d'une traversée d'agglomération. Ces sites sont par conséquent des lieux privilégiés de sensibilisation à l'entretien des rivières au sens large. Ces secteurs doivent donc faire l'objet d'un entretien particulier et soutenu. Si certains de ces points ne nécessitent que l'entretien de l'existant (cas des secteurs ruraux, passage d'un pont hors agglomération ), d'autres devront faire l'objet d'interventions plus ciblées. La gestion de la végétation arborescente en site urbain constitue une problématique particulière tant dans son approche technique (choix et types d'intervention), que paysagère (relation végétal minéral). Il faut intégrer l'eau dans la ville et le village. L'entretien des herbacées et hélophytes Sur les espaces jardinés de type parc urbain, pont en ville, l'entretien de cette strate de végétation devra faire l'objet de fauches régulières (4 à 6 en période de végétation) afin de maintenir un aspect jardiné. Seront privilégiées les essences les plus adaptées aux berges des cours d'eau. Sur des secteurs plus ruraux (chemin de randonnée, ) les fauches pourront être plus espacées (2 à 4). L'entretien des arbres L'entretien de cette strate portera en priorité et en accord avec les services municipaux ou propriétaires concernés sur : - l'élimination des arbres de très haut jet menaçant à terme les habitations ou les infrastructures routières (notion de sécurité) ; - la taille et le rééquilibrage des houppiers. L'entretien des arbustes L'entretien portera sur les tailles de rééquilibrage favorisant l'impact paysager. Espèces végétales indésirables L'absence d'espèces de type renouée, ronces et orties est impérative sur l'ensemble des sites accessibles au public. L'ensemble des interventions sur des lieux fréquentés par le public devra revêtir une approche paysagère forte et respecter les formes et volumes de la végétation. Dévégétalisation des ouvrages Seuils, murs devront être exempts de toute végétation Page 6/7

7 DEFINITION DE LA CONFORMITE DES TRAVAUX D'ENTRETIEN Selon l'étude technico-économique réalisées par le CPIE Val d'authie, les 10 premiers critères correspondant à l'entretien de la ripisylve et du lit mineur des cours d'eau représentent 70 % du coût d'entretien, les 6 derniers critères représentant les 30 % restants font partie de l'aspect sensibilisation (surveillance réseau et entretien en site urbanisé). Liste des critères Indicateurs 1- Gestion des gros arbres Nombre / linéaire 2- Arbres morts Nombre / linéaire 3- Taille en têtard Nombre / linéaire 4- Gestion des cépées Linéaire à gérer 5- Espèces indésirables Linéaire à gérer 6- Atterrissement profil en long Nombre mobilisable/nombre observé 7- Atterrissement profil en travers Nombre mobilisable/nombre observé 8- Embâcle + débris grossiers Nombre / linéaire 9- Entretien des ouvrages Nombre / linéaire 10- Faucardage du lit > 70 % 11- Laisse de hautes eaux et flottants Nombre points / tronçon ou linéaire 12- Accessibilité au lit Linéaire 13- Entretien des abords Nombre de dépôts ou linéaire/tronçon 14- Contact riverain Fréquence de passage 15- Gestion paysagère globale (entretien végétation) En linéaire et / ou surface 16- Espèces indésirables En linéaire et / ou surface Page 7/7

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres

CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres CHAPITRE 14 Dispositions relatives à la propreté, à l'aménagement paysager et à l'abattage d'arbres Page 179 CHAPITRE 14 DISPOSITIONS RELATIVES À LA PROPRETÉ, À L'AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET À L'ABATTAGE D'ARBRES

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Objet du marché TRAVAUX DE LUTTE CONTRE LA RENOUÉE DU JAPON SUR LES COURS D EAU DE L ARLOIS ET DE LA MAUVAISE

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Objet du marché TRAVAUX DE LUTTE CONTRE LA RENOUÉE DU JAPON SUR LES COURS D EAU DE L ARLOIS ET DE LA MAUVAISE 1 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Objet du marché TRAVAUX DE LUTTE CONTRE LA RENOUÉE DU JAPON SUR LES COURS D EAU DE L ARLOIS ET DE LA MAUVAISE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) 2 Table des matières

Plus en détail

Guide national sur l entretien de cours d eau Entretenir un cours d eau

Guide national sur l entretien de cours d eau Entretenir un cours d eau Guide national sur l entretien de cours d eau Entretenir un cours d eau L'eau et les cours d'eau constituent un bien commun et une ressource essentielle pour l'activité et le développement des territoires,

Plus en détail

Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques

Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques Modèle de tableau de bord Pour le suivi technique et financier des travaux sur les milieux aquatiques Contrats d animation ARTICLE 6- ENGAGEMENT du Contractant avec l agence Le contractant est responsable

Plus en détail

6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o )

6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o ) 6.7 Aménagement extérieur se rapportant aux paysages et à l'abattage d'arbres (L.A.U., art. 113, 12 o et 15 o ) 6.7.1 Règles générales Tout espace libre d'un *emplacement construit ou vacant doit comprendre

Plus en détail

Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires

Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires Entretien des cours d'eau et fossés 1. Aspects réglementaires La police de l'eau - Pourquoi une police de l'eau? Les directives européennes, la loi sur l'eau de 2006 et le Grenelle de l'environnement ont

Plus en détail

Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011

Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011 www.certu.fr Journée technique Zones humides 16 octobre 2012 Prise en compte et intégration des zones humides en milieu urbanisé Zoom sur les résultats du Grand Prix 2011 Muriel Saulais, Certu, ESI/VUER

Plus en détail

RÈGLEMENT N o 961-07 PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE

RÈGLEMENT N o 961-07 PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE RÈGLEMENT N o 961-07 PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT MUNICIPALITÉ DE SAINT-HIPPOLYTE ARTICLE 1 : DÉFINITIONS Allée véhiculaire : Voie de circulation privée pour véhicules automobiles reliant le stationnement

Plus en détail

Interventions d'urgence en rivière

Interventions d'urgence en rivière Interventions d'urgence en rivière Eléments de doctrine Juin 2009 Direction départementale de l équipement et de l agriculture Essonne Saussay-Itteville Novembre 2007 Le service chargé de la police de

Plus en détail

Journée technique d information et d échanges «Restauration des cours d eau en milieu urbain» ARRA St Etienne le 23 mai Gaillard le 29 mai

Journée technique d information et d échanges «Restauration des cours d eau en milieu urbain» ARRA St Etienne le 23 mai Gaillard le 29 mai Journée technique d information et d échanges «Restauration des cours d eau en milieu urbain» ARRA St Etienne le 23 mai Gaillard le 29 mai Plan de l intervention Présentation du programme d actions 2013-2018

Plus en détail

DECLARATION POUR TRAVAUX EN COURS D EAU RUBRIQUES PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA. Pôle eau

DECLARATION POUR TRAVAUX EN COURS D EAU RUBRIQUES PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA. Pôle eau PREFET DU JURA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES JURA Pôle eau DECLARATION POUR TRAVAUX EN COURS D EAU RUBRIQUES Certains travaux en rivière sont soumis à déclaration au titre de la loi sur l eau

Plus en détail

SOMMAIRE : Ce document vise à donner le cadre réglementaire par type de travaux en cours d'eau.

SOMMAIRE : Ce document vise à donner le cadre réglementaire par type de travaux en cours d'eau. SOMMAIRE : Ce document vise à donner le cadre réglementaire par type de travaux en cours d'eau. 1. Entretien régulier de cours d'eau a) Entretien mécanique b) Effondrement de berges c) Gestion des atterrissements

Plus en détail

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne)

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Mission 3 : propositions d aménagements et établissement d un schéma global d aménagement et de gestion RESTAURATION

Plus en détail

Plan de gestion environnementale du pont de Koulikoro et de ses routes d'accès

Plan de gestion environnementale du pont de Koulikoro et de ses routes d'accès PRÉSENTATION POWERPOINT Plan de gestion environnementale du pont de Koulikoro et de ses routes d'accès Moulaye FAROTA, Conseiller Technique, Ministère de l Environnement et de l Assainissement, Bamako

Plus en détail

CHAPITRE 4 - ZONE UE

CHAPITRE 4 - ZONE UE CHAPITRE 4 - ZONE La zone, secteurs destinées à accueillir des constructions à usage d habitation, des équipements collectifs, scolaires, sanitaires, sociaux ou culturels, de sports ou de loisirs. Rappels

Plus en détail

DISPOSITIONS APPICABLES AUX ZONES UX

DISPOSITIONS APPICABLES AUX ZONES UX 1 DISPOSITIONS APPICABLES AUX ZONES UX SECTION 0 : CARACTERE DE LA ZONE UX Il s'agit des secteurs où sont actuellement regroupées les activités artisanales. Ces activités économiques y compris les activités

Plus en détail

Projet à l étude (1) Pointe amont de l île Saint Germain (Issy-les-Moulineaux) Objectifs de l aménagement : Travaux envisagés :

Projet à l étude (1) Pointe amont de l île Saint Germain (Issy-les-Moulineaux) Objectifs de l aménagement : Travaux envisagés : Projet à l étude (1) Pointe amont de l île Saint Germain (Issy-les-Moulineaux) Partenariat financier : non encore signé Gestionnaire envisagé pour les travaux d entretien : CG92 L a pointe amont de l'île

Plus en détail

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT COLLECTIF FICHE N 4 Favoriser l équipement en dispositif d assainissement des collectivités et maîtres d ouvrages publics Vauclusiens au travers du contrat Départemental d Assainissement.

Plus en détail

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC

CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC CONSULTATION SUR L AFFICHAGE PUBLIC Le Conseil administratif de la Ville de Genève met en consultation le projet de concept directeur de l'affichage public en Ville de Genève. Toute personne intéressée

Plus en détail

CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS

CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS CHAPITRE 12 AMÉNAGEMENT PAYSAGER ET TENUE DES TERRAINS 12.1 AMÉNAGEMENT PAYSAGER DES TERRAINS 12.1.1 Aménagement des cours Dans toutes les zones, toute partie d un terrain qui n est pas occupée par un

Plus en détail

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans

PHASE 3 : PROGRAMME. Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon. Communauté d Agglomération du Pays de Romans Etude géomorphologique des rivières du bassin versant Joyeuse-Savasse-Chalon PHASE 3 : PROGRAMME D ACTIONS Communauté d Agglomération du Pays de Romans Juillet 2012 2 SOMMAIRE SOMMAIRE 3 Phase III : Programme

Plus en détail

Aide à la rédaction d un. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Chantier de stabilisation de berges par génie végétal

Aide à la rédaction d un. Cahier des Clauses Techniques Particulières. Chantier de stabilisation de berges par génie végétal Aide à la rédaction d un Cahier des Clauses Techniques Particulières Chantier de stabilisation de berges par génie végétal - 2007 - Conservatoire régional des rives de la Loire et de ses affluents Région

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journée d échanges techniques sur la continuité écologique Enjeux de restauration de la continuité écologique Impacts des ouvrages sur l état écologique des cours d eau Une notion largement

Plus en détail

Gestion des milieux aquatiques et des inondations

Gestion des milieux aquatiques et des inondations Gestion des milieux aquatiques et des inondations Quelques chiffres clés sur le district Adour-Garonne Cours d eau Plus de 240 maîtres d ouvrages «pérennes», soit 71% de la superficie du district Une dizaine

Plus en détail

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg

Reméandration 2.3. Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Reméandration 2.3 Diversification des habitats sur l Eau Blanche à Mariembourg Caractéristiques du secteur restauré Masse d eau : MM05R Cours d eau : Eau Blanche Secteur restauré : Mariembourg (commune

Plus en détail

Diagnostic de la Tranche 1 du programme. de restauration de la Sienne

Diagnostic de la Tranche 1 du programme. de restauration de la Sienne Diagnostic de la Tranche 1 du programme de restauration de la Sienne Méthodologie : - Choix du secteur géographique Le chiffrage a été fait à partir d un diagnostic global de la Tranche 1 du programme

Plus en détail

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ENVIRONNEMENT PROFIL DE FORMATION (CQ6 T) 1. AGRONOMIE 1.7. ENVIRONNEMENT

CCPQ TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ENVIRONNEMENT PROFIL DE FORMATION (CQ6 T) 1. AGRONOMIE 1.7. ENVIRONNEMENT CCPQ Bd Pachéco - 19 - boîte 0 1010 Bruxelles Tél. : 02 210 50 65 Fax : 02 210 55 33 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 1. AGRONOMIE 1.7. ENVIRONNEMENT TECHNICIEN / TECHNICIENNE EN ENVIRONNEMENT

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT

Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT Agenda 21 du Saint-Gaudinois Projet Berges de Garonne COMITE DE PILOTAGE DYNAMIQUE GARONNE AMONT Présentation du territoire 21 Communes dont 8 riveraines du fleuve 2 ème Sous-préfecture de la Haute-Garonne

Plus en détail

Protocole CARHYCE. Florent LAMAND Formation en hydromorphologie fluviale Session octobre 2012

Protocole CARHYCE. Florent LAMAND Formation en hydromorphologie fluviale Session octobre 2012 Protocole CARHYCE Florent LAMAND Formation en hydromorphologie fluviale Session octobre 2012 c CARHYCE : Evaluation préalable de la largeur plein bord moyenne (levpb) Bd Ortho ou géoportail (CE > 4 m,

Plus en détail

Entretien des aménagements paysagers du Parc de l Ermitage à Lormont

Entretien des aménagements paysagers du Parc de l Ermitage à Lormont Marché public de services Établi en application de l article 28 du Code des Marchés Publics (Décret n 2006-975 du 1 août 2006) MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin B.P. n 1 33305 LORMONT CEDEX Tél. 05 57

Plus en détail

Réseau Zones Humides en Limousin

Réseau Zones Humides en Limousin Compte rendu 30 septembre 2015 Réseau Zones Humides en Limousin Compte rendu de la journée d échanges gestion des ripisylves Conservatoire d espaces naturels du Limousin Rappel des objectifs Le 30 septembre

Plus en détail

REGLEMENT DU LOTISSEMENT CHAPITRE I DEFINITION DU LOTISSEMENT

REGLEMENT DU LOTISSEMENT CHAPITRE I DEFINITION DU LOTISSEMENT REGLEMENT DU LOTISSEMENT CHAPITRE I DEFINITION DU LOTISSEMENT ARTICLE I/1 : Désignation Le lotissement de 12 parcelles, sis sur le territoire de la Commune de FLEURY SUR ORNE, Calvados, au cadastre de

Plus en détail

----------------- 0 ---------------

----------------- 0 --------------- Charte régionale d engagement entre l État et les représentants des activités agricoles et sylvicoles pour une gestion équilibrée et durable des cours d eau PREAMBULE La loi sur l eau du 3 janvier 1992

Plus en détail

Conseil de quartier de Saint-Sacrement. 399, rue Saint-Joseph Est Québec (Québec) G1K 8E2. Téléc. : 641-6576. Téléphone et courriel

Conseil de quartier de Saint-Sacrement. 399, rue Saint-Joseph Est Québec (Québec) G1K 8E2. Téléc. : 641-6576. Téléphone et courriel ÉTUDE DE REQUALIFICATION DU CHEMIN SAINTE-FOY ARRONDISSEMENT DE LA CITÉ QUARTIERS MONTCALM ET SAINT-SACREMENT Note au lecteur Mesdames, Messieurs, L'étude de requalification du chemin Sainte-Foy a été

Plus en détail

GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU

GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU GUIDE de DECLARATION INTERVENTION DANS LE LIT D UN COURS D EAU ( Art. R214-1 du Code de l Environnement, rubr ique 3. 1.5.0 : Inst allations, ouvrages, travaux ou act ivités, dans le lit mineur d un cour

Plus en détail

Schéma Paysager Routier. Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion

Schéma Paysager Routier. Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion Schéma Paysager Routier Rapport phase 2 / Itinéraire Lille / Tourcoing (A22) Plans d aménagement et de gestion Itinéraire Lille / Tourcoing Schéma paysager routier 2 Schéma paysager routier Itinéraire

Plus en détail

Parc d activités Communautaire POLE 49 : présentation du système de management environnemental. EFE, 27 mai 2008

Parc d activités Communautaire POLE 49 : présentation du système de management environnemental. EFE, 27 mai 2008 Parc d activités Communautaire POLE 49 : présentation du système de management environnemental EFE, 27 mai 2008 Parc des expositions A11 SAINT SYLVAIN D'ANJOU Limite de communes Embranchement ferré Rocade

Plus en détail

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics

Service Espaces Publics et Cadre de Vie. Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Service Espaces Publics et Cadre de Vie Gestion différenciée des Espaces Verts Publics Les principes de la Gestion différenciée Cette démarche est basée Développement Durable. sur les enjeux du Environnementaux,

Plus en détail

Dispositions applicables aux zones naturelles N

Dispositions applicables aux zones naturelles N Dispositions applicables aux zones naturelles N PRÉAMBULE (EXTRAIT DU RAPPORT DE PRÉSENTATION) La zone N regroupe les espaces naturels et forestiers à protéger en raison de leur caractère d espace naturel

Plus en détail

RISQUE INCENDIE. Du débroussaillement à l emploi du feu. pour qu il ne soit pas trop tard, Les bonnes pratiques. ensemble agissons!... www.gard.

RISQUE INCENDIE. Du débroussaillement à l emploi du feu. pour qu il ne soit pas trop tard, Les bonnes pratiques. ensemble agissons!... www.gard. RISQUE INCENDIE pour qu il ne soit pas trop tard, ensemble agissons!... Du débroussaillement à l emploi du feu Les bonnes pratiques www.gard.fr Ce document vous rappelle l essentiel des règles à respecter

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE

PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE Département de la Saône et Loire Commune de CIEL PLAN LOCAL D URBANISME 2- PROJET D AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE PREAMBULE LES TEXTES Article L110 du Code de l Urbanisme Le territoire français

Plus en détail

Commune de Alix. Révision du PLU. Réunion Publique du 22 Septembre 2011. Diagnostic et PADD

Commune de Alix. Révision du PLU. Réunion Publique du 22 Septembre 2011. Diagnostic et PADD Commune de Alix Révision du PLU Réunion Publique du 22 Septembre 2011 Diagnostic et PADD Le cadre juridique pour élaborer un PLU - La loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU) du 13 décembre 2000 -

Plus en détail

Elaboration du Plan Local d Urbanisme

Elaboration du Plan Local d Urbanisme Département de la Corrèze Commune de SAINT-BONNET L ENFANTIER Elaboration du Plan Local d Urbanisme LE PADD : Projet d Aménagement et de Développement Durable «vu pour être annexé à la délibération en

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE

PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE PLAN LOCAL D URBANISME DE ROQUES-SUR-GARONNE ORIGINAL EAU & ENVIRONNEMENT AGENCE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE

Plus en détail

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE

RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE RÈGLEMENT #264-2008 ZONAGE CHAPITRE 16 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE D ARBRES 16.1.1 DISPOSITIONS RELATIVES À L ABATTAGE LE LONG DES CHEMINS DÉSIGNÉS Le long des chemins désignés, seule la coupe

Plus en détail

Projet de parachèvement de l autoroute 25

Projet de parachèvement de l autoroute 25 Projet de parachèvement de l autoroute 25 Aménagement paysager Concepts proposés Présenté par : Concession A25 S.E.C. 1 Mise en page à finaliser par le consortium TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION...

Plus en détail

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural

Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural Fonds Départemental de Gestion de l Espace Rural ETAT MEMBRE : FRANCE REGION : Provence-Alpes-Côte d Azur Département des Bouches-du-Rhône INTITULE DU REGIME D AIDE : Fonds Départemental de Gestion de

Plus en détail

ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES

ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES ORLY-SUR-MORIN PLU PROJET D'AMENAGEMENT ET DE DEVELOPPEMENT DURABLES ÉTUDES Document Établi le 25 juillet 2013 La Loi Engagement National pour l'environnement a défini le contenu du Projet d'aménagement

Plus en détail

Exigences. Exigences propres à chaque catégorie de parc. Office fédérale pour l environnement OFEV

Exigences. Exigences propres à chaque catégorie de parc. Office fédérale pour l environnement OFEV Office fédérale pour l environnement OFEV Exigences Pour pouvoir obtenir le label «Parc suisse» et les aides financières, un projet de parc doit remplir certaines exigences. La haute qualité de la nature

Plus en détail

PROJET DE SAGE ORNE AMONT

PROJET DE SAGE ORNE AMONT CONSULTATION DES ASSEMBLEES 1er janvier-1er mai 2014 PROJET DE SAGE ORNE AMONT Validé en CLE le 6 décembre 2013 Sommaire Caractéristiques du territoire Etat des masses d eau Calendrier d élaboration Condition

Plus en détail

COMMUNE DE SANGUINET

COMMUNE DE SANGUINET COMMUNE DE SANGUINET PLAN LOCAL D'URBANISME Pièce n 4 : Orientations particulières d'aménagement Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du Le Maire, Bureau d'études : CREHAM

Plus en détail

06.07.07. ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1

06.07.07. ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1 06.07.07 ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1 PREAMBULE Conformément au 3 ème paragraphe de l article L123-1 (Loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003), des orientations

Plus en détail

5 - COURS D EAU NON DOMANIAUX

5 - COURS D EAU NON DOMANIAUX 5 - COURS D EAU NON DOMANIAUX La loi définit (articles L.215-1 à L.215-18 du CE) des droits et des obligations pour les cours d eau non domaniaux comme l entretien ou la disposition de l eau et des matériaux

Plus en détail

La folle histoire des corridors

La folle histoire des corridors Fiche activité 14 La folle histoire des corridors Conçue par la FRAPNA et adaptée par Christine BOBIN Académie de Dijon Cette activité illustre les différentes évolutions du paysage qui ont mené au problème

Plus en détail

1.1 Portrait général 1

1.1 Portrait général 1 Partie 1 Portrait du bassin versant 1.1 Portrait général 1 1.1.1 Localisation et étendue du bassin versant Le bassin versant de la rivière Fouquette, d une superficie d environ 75 km 2, est situé dans

Plus en détail

Les Crastes. et Fossés. Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques

Les Crastes. et Fossés. Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques Les Crastes et Fossés Guide d entretien 2013/2014 Les crastes, à quoi ça sert? L entretien : qui? comment? Usagers : les bonnes pratiques L entretien par les services municipaux LA TESTE CENTRE CAZAUX

Plus en détail

Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes

Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes Direction Départementale des Territoires de la Savoie Présentation de la réglementation applicable au 1 er juillet 2012 aux enseignes ( Loi du 12 juillet 2010 - Décret du 30 janvier 2012 ) Ce résumé des

Plus en détail

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES

TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES TITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES AUX ZONES NATURELLES CHAPITRE 1 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE Nh CARACTERISTIQUES GENERALES La zone Nh est une zone rurale comportant des constructions. Toute nouvelle

Plus en détail

Le castor en Suisse Situation actuelle: Retour réussit dans un paysage cultivé? Levez le pied!

Le castor en Suisse Situation actuelle: Retour réussit dans un paysage cultivé? Levez le pied! Le castor en Suisse Situation actuelle: Retour réussit dans un paysage cultivé? Levez le pied! Castor 6 e rencontre entre acteurs de la rivière Lierneux, Belgique 7 novembre 2012 Christof Angst Conseil-Castor/CSCF

Plus en détail

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES

Convention de partenariat Annexe 2. (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES Convention de partenariat Annexe 2 (Actions Locales Inter-entreprises en Zones d Emploi) CAHIER DES CHARGES I - Description du projet Depuis quelques années, les mutations des entreprises font ressentir

Plus en détail

CHAPITRE 11 - ZONE N

CHAPITRE 11 - ZONE N CHAPITRE 11 - ZOE Cette zone est soumise à l'application de l'article L. 111-1-4 du Code de l'urbanisme qui impose, par rapport à la RD 3, un recul de 75 m aux constructions ou installations en l'absence

Plus en détail

Les clôtures (en secteur protégé) affouillements/exhaussement < seuil Les travaux modifiant les abords d un bâtiment existant (en secteur sauvegardé)

Les clôtures (en secteur protégé) affouillements/exhaussement < seuil Les travaux modifiant les abords d un bâtiment existant (en secteur sauvegardé) SCHEMA GENERAL des # CHAMPS d APPLICATION REGLE à permis à Dispensé de toute formalité GENERALE au titre du code de l urbanisme nouvelles Le PC est la règle, sauf ce qui est dispensé ou soumis à Les constructions

Plus en détail

Entretien du lit de la Loire. Guide méthodologique 2 partie

Entretien du lit de la Loire. Guide méthodologique 2 partie PLAN LOIRE GRANDEUR NATURE DIrection Régionale de l ENvironnement Centre Entretien du lit de la Loire Guide méthodologique 2 partie Ingénierie des Milieux Aquatiques et des Corridors Fluviaux PLAN LOIRE

Plus en détail

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles

Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles COMMUNE DE LOUISFERT Règlement du PLU PLAN LOCAL D URBANISME approuvé le 1 er juillet 2008 et modifié le 15 juin 2010 Titre 1 : Dispositions applicables aux zones naturelles La zone N est une zone naturelle

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL DU PATRIMOINE DE MONTRÉAL Le Conseil du patrimoine de Montréal est l instance consultative de la Ville en matière de patrimoine 1.

AVIS DU CONSEIL DU PATRIMOINE DE MONTRÉAL Le Conseil du patrimoine de Montréal est l instance consultative de la Ville en matière de patrimoine 1. AVIS DU CONSEIL DU PATRIMOINE DE MONTRÉAL Le Conseil du patrimoine de Montréal est l instance consultative de la Ville en matière de patrimoine 1. Aménagement paysager Localisation : Reconnaissance municipale

Plus en détail

Le Plan Départemental de l Eau

Le Plan Départemental de l Eau de l Eau CG1/PIADDT/DAE/MD-LS-9/05/009 de l Eau Son organisation schématique va s appuyer sur : 1. Les infrastructures existantes d intérêt départemental,. Les schémas directeurs territoriaux, 3. Des maillages

Plus en détail

Ville de Neuilly-sur-Seine

Ville de Neuilly-sur-Seine DEPARTEMENT DES HAUTS DE SEINE Ville de Neuilly-sur-Seine P l a n l o c a l d u r b a n i s me Pièce n 3 : Orientations d Aménagement et de Programmation (OAP) PLU approuvé Sommaire de L OAP: LES ORIENTATIONS

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Ce règlement est établi conformément à l'article R 123.21 du Code de l'urbanisme TITRE I DISPOSITIONS GENERALES ARTICLE 1 - CHAMP D'APPLICATION TERRITORIAL DU PLAN Le présent

Plus en détail

TITRE 3 ZONE BLEUE Article 1 : Autorisations 1.1. Conditions générales tous les évènements pluviaux

TITRE 3 ZONE BLEUE Article 1 : Autorisations 1.1. Conditions générales tous les évènements pluviaux TITRE 3 ZONE BLEUE Il s agit d une zone qui est soumise à un risque d inondation faible ou moyen, et qui est déjà urbanisée. L urbanisation future y est autorisée, sous le respect de certaines conditions.

Plus en détail

Colloque de restitution 9, 10 et 11 juin 2009, Dijon. Laurent PARIS (Parc naturel régional du Morvan) Pierre DURLET (Parc naturel régional du Morvan)

Colloque de restitution 9, 10 et 11 juin 2009, Dijon. Laurent PARIS (Parc naturel régional du Morvan) Pierre DURLET (Parc naturel régional du Morvan) Colloque de restitution 9, 10 et 11 juin 2009, Dijon Laurent PARIS (Parc naturel régional du Morvan) Pierre DURLET (Parc naturel régional du Morvan) agricole de la zone d intervention Les actions menées

Plus en détail

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité

Politique de l arbre. Mon arbre, le coeur de ma cité Politique de l arbre Mon arbre, le coeur de ma cité Mai 2009 TABLE DES MATIÈRES 1 CONTEXTE D ÉLABORATION DE LA POLITIQUE DE L ARBRE............ 3 1.1 Historique du développement urbain... 3 1.2 Tendance

Plus en détail

COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME

COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME COMMUNE DE SENOZAN PLAN LOCAL D'URBANISME 2.2. ORIENTATIONS D'AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION DOSSIER D'APPROBATION Vu pour être annexé à notre arrêté ou délibération en date de ce jour, Le, Révision P.L.U.

Plus en détail

Direction Départementale des Territoires du Rhône

Direction Départementale des Territoires du Rhône PRÉFET DU RHÔNE Direction Départementale des Territoires du Rhône Lyon, le 10 mai 2012 Service Forêt Eau et Biodiversité Pôle Police de l eau ARRETE N 2012-B 9 AUTORISANT AU TITRE DES ARTICLES L214-1 ET

Plus en détail

RETOUR SUR LA JOURNEE TECHNIQUE PARTENARIALE LES PLANTES ENVAHISSANTES DES MILIEUX AQUATIQUES

RETOUR SUR LA JOURNEE TECHNIQUE PARTENARIALE LES PLANTES ENVAHISSANTES DES MILIEUX AQUATIQUES RETOUR SUR LA JOURNEE TECHNIQUE PARTENARIALE LES PLANTES ENVAHISSANTES DES MILIEUX AQUATIQUES Jeudi 28 Juin 2012 à Roquebrune sur Argens 1 Contexte INVASIVES - Journée du 28 JUIN 2012 Les événements climatiques

Plus en détail

FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES

FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES PRÉFET DU TARN FORMULAIRE de DEMANDE PREALABLE à des TRAVAUX sur COURS D EAU ou MILIEUX HUMIDES Département du Tarn Janvier 2011 Cadre réservé à l administration n CASCADE : PRÉFET DU TARN Rubrique principale

Plus en détail

Les Plateaux du Centre et la Vallée de l Indre

Les Plateaux du Centre et la Vallée de l Indre P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Localisation de l unité paysagère La Trame Verte et Bleue Azay-le-Rideau Bréhémont Cheillé Lignières-de-Touraine Pont-de-Ruan Rivarennes Saché Thilouze Vallères

Plus en détail

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007

ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 ORIENTATION SYLVICOLE / Guide n 007 Peuplements mélangés, modalités, perspectives La diversité des exigences des essences pour la lumière, l eau et les éléments minéraux, nécessite toutefois de prendre

Plus en détail

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne)

Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Etude globale de la Meuse et de ses affluents sur le bassin amont (Vosges et Haute-Marne) Mission 3 : propositions d aménagements et établissement d un schéma global d aménagement et de gestion Restauration

Plus en détail

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain

Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Charte de la Ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain Adoptée le 06 novembre 2014 Charte de la ville de Bouaye pour l extension et le renouvellement urbain 1 Sommaire Préambule... 3

Plus en détail

COMMUNE DE LA TRANCHE SUR MER (85)

COMMUNE DE LA TRANCHE SUR MER (85) COMMUNE DE LA TRANCHE SUR MER (85) PLAN VERT CONTRAT ENVIRONNEMENT LITTORAL PLAN D ACTION - 2013 BERTRAND MASSÉ - Paysagiste - www.etude-paysage.com - 06 71 48 07 06 2D3D.GIS - SIG - www.2d3d-gis.com 77

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT A L' ELABORATION D'UN DOSSIER DE DECLARATION LOI EAU ET MILIEUX AQUATIQUE AU TITRE DE LA RUBRIQUE 3.1.5.

ACCOMPAGNEMENT A L' ELABORATION D'UN DOSSIER DE DECLARATION LOI EAU ET MILIEUX AQUATIQUE AU TITRE DE LA RUBRIQUE 3.1.5. PRÉFET DE LA DORDOGNE Direction départementale des territoires Service Eau Environnement Risques ACCOMPAGNEMENT A L' ELABORATION D'UN DOSSIER DE DECLARATION LOI EAU ET MILIEUX AQUATIQUE AU TITRE DE LA

Plus en détail

1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU

1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU 1 - PRESERVER OU AMELIORER LES RESSOURCES EN EAU Le diagnostic du SAGE a mis en évidence les principaux problèmes que connaît le mode de gestion actuel des ressources en eau. On distingue 4 types de problèmes

Plus en détail

FICHE METIER et PASSERELLES. Jardinier des espaces verts et paysages

FICHE METIER et PASSERELLES. Jardinier des espaces verts et paysages FICHE METIER et PASSERELLES Jardinier des espaces verts et paysages Domaines : C18 Interventions techniques - Sous domaine : Espaces verts et Paysages Code fiche du répertoire des métiers territoriaux

Plus en détail

Les actions durables dans les jardins de Bayonne

Les actions durables dans les jardins de Bayonne Les actions durables dans les jardins de Bayonne Objectifs des actions menées par la ville -Protéger l environnement (limiter les pollutions, réduire son empreinte carbone) - Protéger les utilisateurs

Plus en détail

Zones non traitées : Freiner ou éviter. les transferts. vers les eaux de surface. Ordre du jour. 15 décembre 2015

Zones non traitées : Freiner ou éviter. les transferts. vers les eaux de surface. Ordre du jour. 15 décembre 2015 Zones non traitées : Freiner ou éviter les transferts vers les eaux de surface 15 décembre 2015 Ordre du jour Pourquoi ne pas traiter à proximité des cours d'eau? Aspects réglementaires Témoignages d'agriculteurs

Plus en détail

P.L.U. d ERSTEIN Rapport de Présentation

P.L.U. d ERSTEIN Rapport de Présentation Aménagement de promenades en haut de berge et préservation d une végétation semi-continue en bas de berge : un bon compromis entre l appropriation des berges par la population et la préservation d une

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES À l'intérieur des zones RV-1, RV-2, RV-9, RV-10,

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ENTRETIEN DES TOITURES TERRASSES DES BATIMENTS DE LA VILLE DE FEYZIN

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ENTRETIEN DES TOITURES TERRASSES DES BATIMENTS DE LA VILLE DE FEYZIN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ENTRETIEN DES TOITURES TERRASSES DES BATIMENTS DE LA VILLE DE FEYZIN Marché n 15.001 FCS Sommaire 1. Objet et durée du marché 2. Décomposition en

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION AU TITRE DES ARTICLES L. 214-1 à L. 214-6 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT POUR LA REALISATION DE TRAVAUX DANS LES COURS D EAU

FORMULAIRE DE DECLARATION AU TITRE DES ARTICLES L. 214-1 à L. 214-6 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT POUR LA REALISATION DE TRAVAUX DANS LES COURS D EAU direction départementale de l Équipement et de l Agriculture Ardèche Service Environnement Pôle Eau FORMULAIRE DE DECLARATION AU TITRE DES ARTICLES L. 214-1 à L. 214-6 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT POUR LA

Plus en détail

1. Description du programme... 2. 2. Volets du programme... 3. 2.1 Volet municipal... 3. 2.2 Volet communautaire... 3. 2.3 Volet citoyen...

1. Description du programme... 2. 2. Volets du programme... 3. 2.1 Volet municipal... 3. 2.2 Volet communautaire... 3. 2.3 Volet citoyen... Table des matières 1. Description du programme... 2 2. Volets du programme... 3 2.1 Volet municipal... 3 2.2 Volet communautaire... 3 2.3 Volet citoyen... 4 2.4 Volet institutionnel... 4 3. Contribution

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

destination des constructions, la surface hors oeuvre nette...

destination des constructions, la surface hors oeuvre nette... Les pièces à joindre à un dossier de permis de construire NOTICE EXPLICATIVE Vous trouverez ci-dessous la nature et le détail d établissement des 8 pièces du formulaire nécessaire à l établissement du

Plus en détail

«Les territoires limousins inégaux face à la consommation d'espace agricole»

«Les territoires limousins inégaux face à la consommation d'espace agricole» «Les territoires limousins inégaux face à la consommation d'espace agricole» Direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt du Limousin Direction régionale de l environnement, de

Plus en détail

CREATION DES SPANCS : Service Public d Assainissement Non Collectif

CREATION DES SPANCS : Service Public d Assainissement Non Collectif CREATION DES SPANCS : Service Public d Assainissement Non Collectif Service De l Eau rue Jean Giono 58 640 Varennes-Vauzelles Tél. 03.86.71.81.20 Fax. 03.86.36.63.50 E-mail sde@cg58.f SOMMAIRE 1 Le cadre

Plus en détail

Forêt domaniale de l'isle-adam 1 er juin 2015

Forêt domaniale de l'isle-adam 1 er juin 2015 LA FORET DE L ISLE- ADAM - CARTE D IDENTITE - Grande de 1.547 hectares, - composée principalement de chênes (56% des peuplements), de châtaigniers, charmes, tilleuls et hêtres, - abrite plusieurs mares

Plus en détail

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU

Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU Extrait du projet dans le cadre des procédures d élaboration et de révision des PLU - le 7 juillet 2010 - Page 1 sur 5 Préambule Le SAGE a été adopté à l unanimité par la Commission Locale de l Eau le

Plus en détail

La trame verte et bleue dans les SCOT et sa déclinaison à l échelle locale. L exemple du SCOT du Nord du Lot

La trame verte et bleue dans les SCOT et sa déclinaison à l échelle locale. L exemple du SCOT du Nord du Lot La Trame Verte et Bleue correspond donc à l association des réservoirs de biodiversité, des zones relais et des corridors écologiques. Elle maille l ensemble du territoire plus ou moins densément. De fait,

Plus en détail

Projet à l étude (5) Aménagement des berges le long de la RD7 à Suresnes et à Saint Cloud. Objectifs de l aménagement :

Projet à l étude (5) Aménagement des berges le long de la RD7 à Suresnes et à Saint Cloud. Objectifs de l aménagement : Projet à l étude (5) Aménagement des berges le long de la RD7 à Suresnes et à Saint Cloud Gestion envisagée des travaux d entretien : Communes de Suresnes et Saint Cloud S ur un linéaire de 4,5 km, la

Plus en détail

TRAVAUX EN RIVIÈRE selon les articles L214-1 à L214-6 du Code de l'environnement

TRAVAUX EN RIVIÈRE selon les articles L214-1 à L214-6 du Code de l'environnement IRECTION EPRTEMENTLE ES TERRITOIRES E L'OISE Service Eau, Environnement, Forêt TRVUX EN RIVIÈRE selon les articles L214-1 à L214-6 du Code de l'environnement Le document suivant est destiné à aider le

Plus en détail