Compte-rendu de la réunion du bureau élargi du 2 Mars 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte-rendu de la réunion du bureau élargi du 2 Mars 2011"

Transcription

1 Compte-rendu de la réunion du bureau élargi du 2 Mars 2011 Maison des réseaux artistiques et culturels, Paris Mercredi 2 Mars 2011 Présents : Élus: Pierre Prévost, Serge Calvier, Bruno de Beaufort, Mohamed Kotbi, Annie Rhode, Nicolas Soloy, Valérie Terrasson Délégués régions, disposant d une une voix Michel Lafont, Isabelle Loursel Autres participants Coralie Boulogne, Agnès Pellerin, Thomas Laou-Hap, Sandrine Lambert (coordination) Excusés : Michaël Monnin, Michel Risse, Loredana Lanciano, Bertrand Petit, Fred Michelet, Pedro Garcia, Michèle Renard, Sylvie Pradayrol, Franck Mouget, Christophe Rappoport PREAMBULE / INFOS DIVERSES La Fédé a besoin de faire évoluer le fonctionnement du bureau : besoin d un bureau actif et présent. Valérie est excusée pour la matinée. Pour des raisons personnelles, elle ne se représentera pas au poste de trésorière de la Fédé. 1/ Partenariats avec l Etat : Pierre a rencontré Pierre Lungharetti, nouveau conseiller du ministre, au Forum Culture Pour Chacun. La promesse d un rendez-vous pour Fin Février n a pas été tenue. La Fédé va être auditionnée par un cabinet qui réalise un audit de la DGCA. Les DRACs ont besoin de nous : soyons plus présents et envoyons-leur plus de demandes. 2/ Régions L actualité autour du CNAR de Niort est mouvante, elle sera évoquée dans le point sur les régions 3/ Europe Pierre et Sandrine étaient en Slovénie à un séminaire européen sur la formation dans les arts de la rue. 1

2 Points positifs : Rue Libre! Nous avons une belle revue de presse qui montre significativement l impact médiatique de l événement. Nous avons abouti à un compte-rendu satisfaisant de l Université buissonnière grâce à un travail suivi avec Stéphane Simonin L Assemblée générale du Ministère de la Ruépublique s est tenue il y a peu : Peggy Desmeules a été élue présidente et Isabelle Loursel, déléguée régionale. CHANTIERS EN COURS Carnet de campagne Pour réaliser le carnet de campagne, nous nous appuierons en priorité sur les chiffres des régions et fédérations régionales sur le financement des arts de la rue sur leur territoire, ainsi que sur les chiffres du DEPS et de Hors les Murs en attendant de produire les nôtres. Il s agira de présenter notre secteur : sa vitalité, ses festivals, les collectivités territoriales concernées et impliquées, les forces opérationnelles d acteurs etc en vue des élections présidentielles. Il peut être complété d'un second document déjà réalisé, le plan de relance. Nous devons insister sur 2 axes : la force exportatrice de nos types de spectacles à la dimension de l espace public + notre faculté d irrigation du territoire. Il est important de monter les budgets demandés, de ne plus raisonner en pauvres. Les crédits déconcentrés des DRACs ne sont pas fléchés en arts de la rue, il est donc important de maintenir la pression sur les lignes budgétaires en central. Face à l échéance politique de la présidentielle, il est essentiel de dire qui on est, ce qu on représente et de séduire nos lecteurs et interlocuteurs en montrant en quoi on peut être facilement repris pour leur faire croire qu ils sont innovants. Nous intégrerons au document le nouveau plan de relance. Calendrier : il faudrait avoir une trame pour l Assemblée générale et être prêt pour Juin car l enjeu est de pouvoir présenter la carnet de campagne sur Avignon car, à quelques mois des présidentielles tous les représentants politiques seront là pour se faire voir et parler de culture. Dans un premier temps, il est urgent de réaliser le 1 er outil indispensable, à savoir une plaquette de présentation de la Fédération. Ensuite, nous pourrons être présents à Avignon pour interpeller les candidats déclarés. Puis nous irons démarcher tous les partis politiques en les rencontrant avec le carnet de campagne. 2

3 Il est possible de s inspirer des expériences antérieures des Fédés régionales : (Rhône-Alpes, IDF avec un questionnaire envoyé aux secrétariats des candidats, Languedoc-Roussillon avec un beau document en couleur et attractif etc) Il faut insister sur les chiffres très marquants comme le nombre de spectacles, de compagnies et sur des propositions concrètes de projets à mettre en œuvre. >> Nous allons créer un groupe de travail carnet de campagne. Merci de vous signaler auprès de Sandrine si vous souhaitez en faire partie. Ce chantier est piloté par Fred Michelet et suivi par Sandrine. Groupe de travail Convergences La dynamique doit venir des régions. Mohamed : la prise de position du CA doit être claire lors de la présentation à l AG. Rue Libre ne peut être qu une vitrine médiatique. Alors que Rue Libre a connu un succès médiatique et une désaffection des équipes en région, «Convergences» pourrait ne pas avoir d écho dans la presse nationale mais bénéficier d une plus grande adhésion des régions. Convergences s inscrit dans une dynamique inter-régionale. Le départ pourrait être organisé de 4 points en France et ferait grossir la caravane pour arriver à un point central, potentiellement un camp important. L événement pourrait avoir lieu sur un ou deux jours avec un mini-forum lors des haltes. L objectif est de peser sur les présidentielles. Serge : nous avons besoin d un événement suffisamment fort, avec une proposition artistique mobilisatrice. Nous pouvons aussi organiser un important forum à l automne. Voire les deux ensembles de manière voyante dans un lieu important, comme par exemple au grand Palais avec rencontres et débats, en vue de la présidentielle. Mohamed : Il ne s agit pas de fusionner avec Rue Libre. Il s agit d organiser un événement spécifique à cette année, avant l élection présidentielle. Pierre : Rue Libre est une manifestation professionnelle et une occasion pour les compagnies de se montrer et se diffuser. Le 29 octobre est-il pertinent? Pourrait-on évoluer vers un festival auto-produit au printemps où les compagnies pourraient tester leurs nouvelles créations? Ce qui a été voté en CA à propos de l Université buissonnière, c est une reconduction de l événement en l améliorant Rue Libre est un acte manifestif et collectif. Nicolas : la Fédé a-t-elle besoin ou non de faire un événement lisible? Rue Libre est lisible. 3

4 Annie : le public est oublié. Actions de questionnements. Il est important de préserver des moments de rencontre avec le public, des moments d actions et de questionnements. Nous devons nous demander : à qui on s adresse et comment? Le forum est une agora, une discussion sur la place publique. Comment peut-on proposer quelque chose avec des formes spectaculaires? De quoi parle-t-on et quel art met-on là-dedans? Comment implique-t-on le public? Quoiqu il arrive, il est nécessaire de se faire confiance. Mohamed : nous devons réfléchir à ce qui fait envie. Oui, nous avons besoin d un événement lisible. La Fédé a besoin de remettre en place une dynamique montante. Par la dynamique montante, que veut-on partager avec tous les militants? Bruno : nous pouvons transformer Rue Libre dans un «truc» en lien avec le Forum. Rue Libre doit s ouvrir sur les autres secteurs artistiques. L état d esprit doit être plus large. Nous devons converger vers un lieu à Paris. Le Forum peut être ouvert. Et le lendemain nous organisons un Rue Libre, manifestif. Serge : Rue Libre ne nous appartient plus, ça existe, ça grandit même sans nous et tant mieux. Il est de la responsabilité de chacun de savoir s il veut ou non s y coller. Il reste une responsabilité au CA national : avoir la «bonne idée», soyons créateurs. Il ne faut mélanger le Forum et Rue libre que si l on est capable de faire un très gros événement. Michel : la décision a été prise de modifier la forme de Rue Libre lors du CA dernier. Rue Libre a été catastrophique. Pierre : nous devons faire un travail pour renouveler Rue Libre mais pas l abandonner. Nous devons organiser un Rue Libre avec une action nationale. Mohamed : les Fédés régionales ont un travail à initier dans leur propre région pour rassembler autour du projet Convergences s il y a une envie. Nicolas : Rue Libre s appuie sur les régions mais est national voire international. Rue Libre 2011 est à mettre en place maintenant ; le délai est très court pour mettre en œuvre l événement. Convergences ne pourrait être prêt qu en 2012? Serge : changer de forme, tout le monde est pour, mais pour faire quoi? Comment formaliser un nouveau projet concrètement? Pierre : le mot d ordre de Rue Libre est Convergences. Mohamed : il ne s agit pas de tuer Rue Libre. Rue Libre laisse place à autre chose en 2011 au vu de l actualité. Pierre : Rue Libre est une vitrine indispensable. 4

5 Mohamed : les Fédés régionales sont des atouts dans la réussite du nouveau projet. Serge : il est difficile d être contre ou pour le projet «Convergences» a priori. Le CA a besoin d un projet concret plus précis pour pouvoir se décider. >> Ce groupe de travail est déjà créé et suivi par Thomas. Merci de le contacter si vous souhaitez y participer. Petites Fabriques Réunies Bruno : il faut recenser les lieux existants. La Scène et Stradda vont respectivement écrire un article sur le projet. La question des 1000 euros à trouver pour des lieux fragiles est posée, surtout quand ce sont les compagnies qui portent les lieux de fabrique. La question est : qui porte les PFR? Les fonds reçus pourront être hébergés par La Halle Verrière. Les PFR peuvent devenir une association ou une coopérative. Pierre : la Fédération nationale doit travailler sur une mise en réseau de lieux de fabrique Valérie : il existe des fonds du ministère pour des aides au compagnonnage pour les équipes qui ouvrent leurs locaux et donnent de leur temps, conseillent d'autres équipes. Pierre : la force de PFR, c est la mise en réseau. Bruno : Il faut faire levier auprès des collectivités et du ministère. Serge : l énergie du projet, la mutualisation, l envie, c est bien. Il y a probablement 50 lieux de fabrique. En terme de stratégie, il serait plus judicieux de mettre en réseau les lieux et de dynamiser ce réseau pour que chacun obtienne d emblée euros ou plus de la part des DRACs, de l Etat, des collectivités. A faire cotiser par 500 ou 1000 euros, on risque un effet boomerang : avoir trop peu de financements et ne pas impliquer les pouvoirs publics sur cette question. L idée du fonds de solidarité est bonne mais elle devrait concerner toute la profession. Le rôle de la Fédé : c est de faire l état des lieux, mettre en réseau et créer une typologie des lieux d accueil. Coralie : il est possible de se partager certaines tâches entre coordinateurs / trices. La FAR-Est peut aider au recensement des lieux de fabrique. Pierre : il faut aussi interroger la notion des lieux de fabrique à l étranger. Bruno : il s agit de commencer «petits» avec l idée de solidarité entre les membres. 5

6 La valorisation des lieux de fabrique et de résidence sera à inscrire au carnet de campagne. Quel est le besoin/ la demande des PFR à la Fédé? Bruno : il s agit avant tout d une aide logistique et d avoir un répertoire des lieux de fabrique, autrement dit d avoir les moyens humains de faire la liste des lieux. Pierre : la Fédé va accompagner et permettre de développer les PFR. Le projet sera soumis en AG. Nicolas : la Fédé doit soutenir la démarche si on estime que le projet sert toute la profession. Mohamed : c est la mission de la Fédé d accompagner une telle initiative. Michel : je rejoins Mohamed, Bruno et Nicolas sur le fait que c est le rôle de la fédén d accompagner ce projet, et que je m étonne à nouveau de ce revirement de situation entre les discussions du dernier CA et ce bureau. Europe La Fédération nationale des arts de la rue a relayé auprès de ses adhérents et plus largement sur la liste rue la campagne «We are more» initiée par Culture Action Europe. Au moment des négociations des programmes et budgets européens pour la période , il est urgent de rappeler la place incontournable des arts et de la culture, la nécessité d une augmentation des budgets et actions de ce secteur en Europe, en signant l appel. >> Merci de signer l appel et relayer dans vos structures. Slovénie : Pierre et Sandrine se sont rendus en Slovénie à un séminaire européen sur la formation qui a rassemblé des représentants de 10 pays. L éducation et la transmission sont des chantiers importants car ils concernent notre identité professionnelle. La FAI-AR, Hors les Murs et la Fédé vont constituer un groupe de travail sur ces sujets. Action du 15 Mars La Fédération nationale des arts de la rue invite à une action civique et artistique le 15 Mars, à l occasion de l appel du Conseil national de la résistance, partout en France de 17h à 18h devant les lieux publics. La Fédération Languedoc-Roussillon organise également une action avec d autres syndicats et partenaires. 6

7 >> Merci de faire parvenir à Thomas les matériaux sonores et visuels des actions que vous aurez menées dans ce cadre. POINTS SUR LES REGIONS FALAR/FAREST : la nouvelle FAR-EST élira un seul délégué régional. Nouvelle Fédé dans le Nord : un rendez-vous est pris le 15 Mars avec le collectif Pôle Nord. Mohamed accompagne Thomas et ses frais de transport seront pris en charge par la Fédération nationale. Rue Libre en Aquitaine : la Fédé va suivre et accompagner. CNAR de Niort : nous devons veiller à ce que la Fédé soit associée au développement du projet. PACA : Annie rappelle la concentration d activités «rue» à Marseille et évoque l idée de faire une «Fédé de l arrière pays». Centre : l AG de la Fédé Centre aura lieu le 6 Avril à la demande du président actuel. Situation conflictuelle entre le président et le reste du CA. La Fédé nationale sera présente à l AG. Languedoc-Roussillon : le CA a été renouvelé à 80% en 3 ans. La moyenne d âge est de 33 ans avec une plus grande proportion de femmes. La Fédé LR comprend 60 adhérents. Sous l impulsion de la fédé LR, «la diagonale» réseau de diffusion des arts de la rue en Languedoc Roussillon va fonctionner dès 2011 avec un soutien financier du Conseil Régional. La Fédé Languedoc-Roussillon n organisera pas de colloque cette année. Pierre : la Fédération nationale a une communication à faire en direction des régions, tout en continuant de mettre la pression sur les DRACS. La Fédé nationale devrait intervenir sur les régions et la cohérence territoriale, idéalement lancer une campagne en ce sens pour la fin 2011/2012 UFISC - le colloque organisé par l UFISC et les articulteurs de Redon aura lieu les 30 et 31 Mai 2011 sur la thématique «culture et développement territorial : osons l innovation et la solidarité», en pays de Redon (Bretagne) - autre date à retenir : les Etats généraux de l Economie Sociale et Solidaire les 17 et 18 Juin 2011 au palais Brongniart à Paris. L UFISC coordonne la rédaction des contenus du cahier d espérance «culture» 7

8 - chantier observation, participative et partagée. Après l étude réalisée en Ile-de-France, l UFISC poursuit son étude du champ du spectacle vivant en Rhône-Alpes et Pays de la Loire. La Fédération nationale des arts de la rue a intégré pleinement ce groupe de travail. Il sera possible d élargir le champ de l observation à la région Languedoc-Roussillon et à l Alsace- Lorraine selon nos ressources et moyens humains. Questions sociales Serge : l annexe tournées de la convention collective privée est toujours en négociation. Grâce à des contacts privilégiés avec la CGT, il est possible de suivre ces travaux. L idée serait que Serge puisse être présent physiquement à la table des négociations en représentant la Fédération nationale des arts de la rue. Pour être légitime à cet endroit, nous avons besoin de valoriser le nombre d adhérents «structure». La solution pourrait être de formaliser les structures en collège pour éviter de créer un syndicat des arts de la rue. >> Nous constituons un groupe de travail sur l annexe tournée de la convention collective privée. Ce groupe est piloté par Serge et suivit par Sandrine. Merci de vous inscrire auprès de Sandrine pour y participer. Budget + Bilan et projet d activités 1 ère consultation et remarques sur les documents relatifs aux budgets, bilan et projet d activités avant la finalisation pour le CA du 18 Avril. >> Chaque responsable de commissions est invité à envoyer le bilan des activités de sa commission à la coordination. DIVERS COREPS : la Fédération nationale des arts de la rue a été invitée à communiquer les coordonnées d une personne de notre structure pour rejoindre la Commission régional des professions du spectacle de Basse-Normandie. >> Qui y va? Merci d informer Sandrine avant le 18 Mars, dernier délai. Pierre sur le fonctionnement de la Fédé: désormais, s il n y a pas au moins un administrateur par chantier, le chantier sera abandonné. AGENDA Prochains rendez-vous : - CA : le lundi 18 Avril à la Maison des réseaux - AG : le mardi 19 Avril à La Villette - Colloque UFISC / articulteurs de Redon les 30 et 31 Mai Etats généraux de l Economie sociale et solidaire les 17 et 18 Juin

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Synthèse du comité directeur du 24 mai 2012

Synthèse du comité directeur du 24 mai 2012 Synthèse du comité directeur du 24 mai 2012 PROJET DE MODIFICATION DU COMPTE RENDU DE COMITE DIRECTEUR La rédaction des comptes rendus et des synthèses destinées aux guides génère un travail important

Plus en détail

Mutualité Française Ile-de-France

Mutualité Française Ile-de-France Mutualité Française Ile-de-France Représentation régionale de la Fédération Nationale de la Mutualité Française Acteur de l économie sociale et solidaire 280 mutuelles adhérentes 5.5 millions de personnes

Plus en détail

Compte rendu de la réunion de CA du 5 novembre 2013. Ordre du jour

Compte rendu de la réunion de CA du 5 novembre 2013. Ordre du jour Compte rendu de la réunion de CA du 5 novembre 2013 Administrateurs présents : Marie-Dominique Baudry ; Myriam Chéreau ; Hélène Dejean ; Thierry Desnos ; Catherine Gérard ; Benoît Lizée ; Nicole Pagnod

Plus en détail

ÉDITO. Regards croisés. s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e

ÉDITO. Regards croisés. s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e Regards croisés s u r l a p r o t e c t i o n s o c i a l e N 49-25 juillet 2014 Serge Lavagna Secrétaire national de la CFE-CGC Protection sociale ÉDITO Contact : Mireille Dispot Expert protection sociale

Plus en détail

I. La mise en place des accords collectifs

I. La mise en place des accords collectifs Point n 2 INSTANCE NATIONALE DE CONCERTATION 25 SEPTEMBRE 2013 I. La mise en place des accords collectifs 1.1. Vague 1 : Pour mémoire, les 3 Urssaf régionales créées au 1 er janvier 2012 (Auvergne, Pays

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Dossier de Presse mars 2013

Dossier de Presse mars 2013 Dossier de Presse mars 2013 Mutuelle Entrain Lors du Congrès de l Union des Mutuelles de Cheminots et des Personnels du Groupe (UMCPG) en 2006 à Montpellier, les délégués ont décidé la constitution d une

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Bagnolet, le 29 mai 2013. Aux secrétaires généraux des unions régionales. Aux secrétaires généraux des unions départementales

Bagnolet, le 29 mai 2013. Aux secrétaires généraux des unions régionales. Aux secrétaires généraux des unions départementales http://www.unsa.org/_ Bagnolet, le 29 mai 2013 Aux secrétaires généraux des unions régionales Aux secrétaires généraux des unions départementales Aux secrétaires généraux des organisations syndicales adhérentes

Plus en détail

Les priorités de l investissement public local pour le nouveau mandat

Les priorités de l investissement public local pour le nouveau mandat RENDEZ-VOUS de l AdCF et de la BPCE PROGRAMME Vendredi 31 JANVIER 2014 9 h 30-17 h AUDITORIUM MARCEAU 12, avenue Marceau 75008 Paris JOURNÉE FINANCES Les priorités de l investissement public local pour

Plus en détail

Conseil national du 27 octobre 2010 de 10h à 17h00 Maison des réseaux artistiques et culturels, Paris

Conseil national du 27 octobre 2010 de 10h à 17h00 Maison des réseaux artistiques et culturels, Paris Conseil national du 27 octobre 2010 de 10h à 17h00 Maison des réseaux artistiques et culturels, Paris Présents : Olivier Galan Fédurok Jannick Tilly Penn ar Jazz Bernard Descotes APEJS Pascal Chevereau

Plus en détail

Association sportive et communication

Association sportive et communication Association sportive et communication Dirigeants sportifs bénévoles Quelle communication pour mon asso? Janvier 2014 Module : communication Voir et revoir tout ce qui concerne la communication interne

Plus en détail

OFPN. La structure de l'ofpn : les commissions. Sommaire : Contact : SITE INTERNET : www.ofpn.fr. COURRIEL : contact@ofpn.fr. Numéro 1 - Mai 201 4

OFPN. La structure de l'ofpn : les commissions. Sommaire : Contact : SITE INTERNET : www.ofpn.fr. COURRIEL : contact@ofpn.fr. Numéro 1 - Mai 201 4 OFPN Organisation Newsletter Française des Psychologues spécialisés en Neuropsychologie Numéro 1 - Mai 201 4 La structure de l'ofpn : les commissions Les statuts de l Organisation Française des Psychologues

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements

RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE. Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements RENCONTRES REGIONALES POUR L AVENIR DU BOIS EN BRETAGNE Thématique : Projets d entreprise et accès aux financements Introduction: objectifs et cadre général (1/2) ATELIERS REGIONAUX THEMATIQUES Objectifs

Plus en détail

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010

2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 2 ème Réunion du Réseau «Perche Accueil» Nogent le Rotrou le vendredi 2 avril 2010 Ordre du Jour Bilan des actions 2009 Participation à Projets en Campagne Réalisation d un guide d accueil des porteurs

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR 2015

REGLEMENT INTERIEUR 2015 REGLEMENT INTERIEUR 2015 A compter du 1 er janvier 2015 REGLEMENT INTERIEUR 2015 Mutuelle et Sections Dénomination et siège social de la mutuelle Une Mutuelle dénommée ENTRAIN est située : 5, boulevard

Plus en détail

MODULES D IN{FORMATION} ACCESSIBILITÉ DES ERP Culturels VOS BÂTIMENTS/LES HANDICAPS/LA LÉGISLATION

MODULES D IN{FORMATION} ACCESSIBILITÉ DES ERP Culturels VOS BÂTIMENTS/LES HANDICAPS/LA LÉGISLATION MODULES D IN{FORMATION} ACCESSIBILITÉ DES ERP Culturels VOS BÂTIMENTS/LES HANDICAPS/LA LÉGISLATION FOIRE AUX QUESTIONS Temps d échange conduits par Sophie Papin, chargée de mission tourisme et handicap

Plus en détail

L organisation interne et la gestion des ressources humaines. Un outil d aide à la structuration

L organisation interne et la gestion des ressources humaines. Un outil d aide à la structuration L organisation interne et la gestion des ressources humaines Un outil d aide à la structuration Sommaire 1 L organisation interne de l association 2 1.1. Clarifier les rôles et missions de chacun 2 1.2.

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

ATTENTION LA RESERVATION EST INDISPENSABLE POUR TOUTE PERIODE

ATTENTION LA RESERVATION EST INDISPENSABLE POUR TOUTE PERIODE ACCUEILS DE LOISIRS DE LA MJC INTERCOMMUNALE D AY : «Notice d utilisation» Chers parents, Ce courrier a pour but de vous donner les informations principales concernant les Accueils Collectifs de Mineurs

Plus en détail

INFOS N 1 Rentrée 2014-2015

INFOS N 1 Rentrée 2014-2015 INFOS N 1 Rentrée 2014-2015 Spéciale Rentrée Fermeture du CDPE Du 14/07 au 17/08 2014 Sommaire P.2 : Dossier Bred Bulletins adhésion P.3 : Envoi des adhésions et reçus fiscaux P.4 : L'Assemblée Générale

Plus en détail

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant

Les grands centres ressources nationaux du spectacle vivant Fiche Mémo Ressources juridiques dans Ressources le spectacle vivant Vous travaillez dans le spectacle vivant et vous avez besoin d une information juridique? Voici une liste de ressources disponibles

Plus en détail

Assemblée Générale du 21 avril 2012 Projet de Compte-rendu/Relevé de décisions Rédacteur : Chantal Daron

Assemblée Générale du 21 avril 2012 Projet de Compte-rendu/Relevé de décisions Rédacteur : Chantal Daron Assemblée Générale du 21 avril 2012 Projet de Compte-rendu/Relevé de décisions Rédacteur : Chantal Daron MEMBRES PRESENTS : Joël Aubouin Président d Eure-et-Loir Nature Jean Pierre Barnagaud Eure-et-Loir

Plus en détail

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges 1 Contexte Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges L émergence de nouvelles formes d innovation, de médiation et d accès à la culture via l usage croissant des technologies de l information

Plus en détail

REUNION du CONSEIL D ADMINISTRATION OpenDataFrance le 14 janvier 2014 Paris

REUNION du CONSEIL D ADMINISTRATION OpenDataFrance le 14 janvier 2014 Paris REUNION du CONSEIL D ADMINISTRATION OpenDataFrance le 14 janvier 2014 Paris Les Participants Les membres Pierre Martinerie - VP - CG 71 Philippe Mussi - VP - Région Paca Constance Mollat - ville de Bordeaux

Plus en détail

Un contrat de respect mutuel au collège

Un contrat de respect mutuel au collège Apprentissage du respect - Fiche outil 01 Un contrat de respect mutuel au collège Objectifs : Décrire une action coopérative amenant élèves et adultes à s interroger sur leurs propres comportements en

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012

PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 PROCÈS-VERBAL DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE -------- Vendredi 30 Novembre 2012 Le vendredi 30 novembre de l an 2012 à 15h30, l Assemblée Générale Ordinaire de notre syndicat s est réunie à la Maison

Plus en détail

Fiche Info. Président, trésorier, secrétaire: trois fonctions clés au sein d un conseil étudiant

Fiche Info. Président, trésorier, secrétaire: trois fonctions clés au sein d un conseil étudiant Président, trésorier, secrétaire: trois fonctions clés au sein d un conseil étudiant Fiche Info AIDE JURIDIQUE Président, trésorier, secrétaire: trois fonctions clés au sein d un conseil étudiant AIDE

Plus en détail

stratégie de communication

stratégie de communication Les Fiches thématiques Jur@tic stratégie de communication Quels sites web, quels outils, pour quels résultats? Les Fiches thématiques Jur@TIC de communication pour répondre à des besoins de plus en plus

Plus en détail

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations»

Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Avenir de la Fonction publique «parcours professionnels, carrières, rémunérations» Point d étape de la négociation PPCR 10 Mars 2015 Discours d ouverture de Marylise LEBRANCHU Mesdames et Messieurs, Nous

Plus en détail

Adoptés par l Assemblée Générale Constitutive du 17 janvier 2015.

Adoptés par l Assemblée Générale Constitutive du 17 janvier 2015. ASSOCIATION GABONAISE DES EXPERTS COMPTABLES STAGIAIRES AGECS STATUTS Adoptés par l Assemblée Générale Constitutive du 17 janvier 2015. SOMMAIRE PREAMBULE 3 Article 1 : Dénomination - Durée 4 Article 2

Plus en détail

Mutualisation, structuration et emploi dans le secteur culturel Rencontre le 15 janvier 2010 à Lyon

Mutualisation, structuration et emploi dans le secteur culturel Rencontre le 15 janvier 2010 à Lyon Mutualisation, structuration et emploi dans le secteur culturel Rencontre le 15 janvier 2010 à Lyon Modération par Gentiane Guillot (HorsLesMurs) et Christophe Dubois Intervention de Réjane Sourisseau/

Plus en détail

Bilan de la démocratie sanitaire en région

Bilan de la démocratie sanitaire en région Bilan de la démocratie sanitaire en région La saisine Cadre : autosaisine de la Commission Permanente (CP) de la Conférence Nationale de santé (CNS) Rapporteurs : Madeleine Ngombert-Bitoo (représentante

Plus en détail

Bilan de la concertation 2011-2015

Bilan de la concertation 2011-2015 Bilan de la concertation 2011-2015 Dès sa création en 2011, l association de préfiguration a mis en place une méthode destinée à impliquer au maximum les acteurs locaux dans l écriture de charte (méthode

Plus en détail

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS Règlement intérieur Introduction Document de travail non mis en forme Le 28 juin 2012 a été signé le Projet d agglomération 2012 au travers duquel les partenaires français, genevois et vaudois ont renforcé

Plus en détail

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme

COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION. Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme COMMENT FAIRE UN PLAN DE COMMUNICATION Présentation : Chrystel Skowron Responsable communication à Côte-d Or Tourisme Introduction Définition Globalement un plan de communication, c est : «Un outil qui

Plus en détail

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet

Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres Energivie dans la création de son niveau site Internet 1. Contexte 1.1 Les Pôles de compétitivité Ce sont des structures, en général associatives, mises

Plus en détail

Le plan de communication (démarche simplifiée)

Le plan de communication (démarche simplifiée) Le plan de communication (démarche simplifiée) Définition : Le plan de communication permet de mettre en œuvre des actions de communication à travers différents moyens ou supports de communication. Il

Plus en détail

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL

«PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» BROUIL «PLACE DES PARENTS DANS l ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL» Juin 2013 Introduction : Les parents sont parmi les principaux bénéficiaires de Paris classe numérique. Grâce à ce nouvel outil, la communication

Plus en détail

Projet de coproduction artistique portée par un lieu de diffusion

Projet de coproduction artistique portée par un lieu de diffusion DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Arts vivants Projet de coproduction artistique portée par un lieu de diffusion Année 2015 Le développement durable s impose aujourd hui à tous : il permet de concilier

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

AGEFOS PME présente le document de synthèse des propositions d intervention (voir Annexe 1).

AGEFOS PME présente le document de synthèse des propositions d intervention (voir Annexe 1). Branche professionnelle du caoutchouc Observatoire National de l Evolution des Emplois COMPTE RENDU DE REUNION Date et lieu Cadre Jeudi 5 mai 2011 à partir de 14h00 Espace Hamelin - 17 rue de l Amiral

Plus en détail

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?

Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc? Séminaire du 17 octobre 2014 «La gestion des milieux aquatiques dans la loi MAPTAM et le SAGE : quels enjeux pour la Baie de Saint Brieuc?» Le Schéma d Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la baie

Plus en détail

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015

«Rencontres des Transmusicales» 5 décembre 2015 La réforme territoriale, quelle place pour la culture dans la recomposition des territoires? Réforme des collectivités territoriales Europe Acte 3 de la décentralisation Points d étapes et actualités «Rencontres

Plus en détail

ANNEXE 1 : PRESENTATION DES MISSIONS ET DISPOSITIFS DES STRUCTURES REGIONALES

ANNEXE 1 : PRESENTATION DES MISSIONS ET DISPOSITIFS DES STRUCTURES REGIONALES ANNEXE 1 : PRESENTATION DES MISSIONS ET DISPOSITIFS DES STRUCTURES REGIONALES Alsace Agence Culturelle d Alsace Notamment composée de : o FRAC o Parc de matériel technique Spectacles vivants, cinéma et

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon

Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Création d'un Portail partagé sur l'offre de formation en région Languedoc-Roussillon Retours des entretiens téléphoniques 1. Présentation du contexte : Atout Métiers LR Offre de formation L association

Plus en détail

Réunion Groupe-pays Chili

Réunion Groupe-pays Chili Réunion Groupe-pays Chili Le 28 mars 2014 de 14h30 à 16h À Cités Unies France, 9 rue Christiani 75018 Paris Métro, ligne 2 ou 4 : Barbès- Rochechouart Réunion présidée et animée le Président du Group-Pays

Plus en détail

VOTRE PROGRAMME DE FORMATION SYNDICALE. WWW.CFTC-SANTESOCIAUX.FR facebook/cftcsantesoc - twitter :@CFTCsantesoc SYNDICAT

VOTRE PROGRAMME DE FORMATION SYNDICALE. WWW.CFTC-SANTESOCIAUX.FR facebook/cftcsantesoc - twitter :@CFTCsantesoc SYNDICAT SYNDICAT SANTÉ SOCIAUX Pour améliorer la vie, défendons la vôtre VOTRE PROGRAMME DE FORMATION SYNDICALE 2014 WWW.CFTC-SANTESOCIAUX.FR facebook/cftcsantesoc - twitter :@CFTCsantesoc formation syndicale

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES

FICHE TECHNIQUE PROTECTION SOCIALE MUTUELLES PROTECTION SOCIALE MUTUELLES FICHE TECHNIQUE Références Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant droits et obligations des fonctionnaires, article 22 bis Loi n 84-53 du 26 janvier 1984 portant dispositions

Plus en détail

Le Flash Infos de la FNHPA

Le Flash Infos de la FNHPA Le Flash Infos de la FNHPA 31 décembre 2013 numéro 19 En bref 1/ Bonnes Fêtes - Les prochaines Journées Nationales TOU- RISME et HANDICAP auront lieu les samedi 5 et dimanche 6 avril 2014 - Camping, un

Plus en détail

Le Réseau intercommunal des bibliothèques

Le Réseau intercommunal des bibliothèques Réseau intercommunal des bibliothèques APPEL A CANDIDATURE POUR UNE RESIDENCE D AUTEUR Dans la période d octobre 2010 à janvier 2011, la Communauté de communes Vallée de l Hérault accueille un auteur en

Plus en détail

LES FORUMS Sur le risque professionnel

LES FORUMS Sur le risque professionnel LES FORUMS Sur le risque professionnel Organisés par la Mutuelle nationale des fonctionnaires des collectivités territoriales (MNFCT) «DIALOGUE SOCIAL ET SANTE AU TRAVAIL» Vendredi 30 octobre 2015 PARIS

Plus en détail

PREMIER MINISTRE. Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17 juin 2013

PREMIER MINISTRE. Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17 juin 2013 PREMIER MINISTRE Pôle Stratégie, Médias et Communication Hôtel de Matignon, le 17 juin 2013 Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17

Plus en détail

Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud

Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud Cahier des charges pour la création du site internet Pays Sologne Val Sud Septembre 2011 Domaine du Ciran - 45240 Ménestreau-en-Villette Tél: 02.38.49.19.49 - Fax : 02.38.49.19.59 - sologne.val.sud@wanadoo.fr

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 4ème journée Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique Thème de la journée contributive : Junior ESSEC 04/02/2015

Plus en détail

Cahier des charges du REF

Cahier des charges du REF Cahier des charges du REF > Charte graphique > Site internet MIS À JOUR LE 23 JANVIER 2015 1 Table des matières I. QU EST- CE QUE LE RESEAU EUROMED FRANCE? 3 II. NOS ATTENTES 4 A. Ce que nous apportons

Plus en détail

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF)

Charte constitutive de la. Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Charte constitutive de la Plateforme internationale des réseaux jeunesse francophones (PIRJEF) Le 26 novembre 2014 PREAMBULE - Considérant l ampleur et la place prépondérante qu occupent les jeunes dans

Plus en détail

Participation aux #ET9, Rencontres Nationales du e-tourisme institutionnel de Pau

Participation aux #ET9, Rencontres Nationales du e-tourisme institutionnel de Pau Participation aux #ET9, Rencontres Nationales du e-tourisme institutionnel de Pau Deux jours complets de conférences et ateliers thématiques pratiques! Venez découvrir les nouvelles tendances et orientations

Plus en détail

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS

Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé. Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Présentation du réseau documentaire régional en éducation pour la santé Jeudi 4 juin 2009 BLOIS Programme de la journée 10h30 10h50 11h30 12h00 12h30 Etat des lieux 2008 des centres de ressources en éducation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10

DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION SUR LA LIBRAIRIE INDÉPENDANTE DOSSIER DE PRESSE Le 21.11.13 1/10 BIENVENUE Chez mon libraire, La librairie est un lieu essentiel de partage, qui valorise la richesse de notre

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Livret d accueil. Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs. S associer coopérer mutualiser

Livret d accueil. Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs. S associer coopérer mutualiser Livret d accueil Présentation de l économie sociale et solidaire à destination de ses acteurs S associer coopérer mutualiser PRÉAMBULE Accueillir au sein des structures de l Économie Sociale et Solidaire

Plus en détail

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE Introduction Depuis plus de 30 ans, Syntec Numérique, première chambre syndicale des métiers du numérique, représente les entreprises de son secteur pour défendre

Plus en détail

GROUPE D ANIMATION du CT69 Réunion du 2 mars 2015

GROUPE D ANIMATION du CT69 Réunion du 2 mars 2015 COMITE TERRITORIAL RHÔNE GROUPE D ANIMATION du CT69 Réunion du 2 mars 2015 Présents : André CUERQ (par tel), Brigitte COMBAL, Julie ESPINAS, Mathilde SANCHEZ, Alain GODARD, Marie Jo PARRON, Fanny VERKARRE,

Plus en détail

COMPTE-RENDU REUNION DE SERVICE 19 septembre 2005

COMPTE-RENDU REUNION DE SERVICE 19 septembre 2005 Aujourd hui, les actions qui vont être abordées : Election des Délégués du Personnel ARTT Tour de table Divers COMPTE-RENDU REUNION DE SERVICE 19 septembre 2005 Monsieur REYTER Accueil pour cette première

Plus en détail

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE du 20 juin 2014

PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE du 20 juin 2014 PROCES VERBAL PROCES VERBAL DE L ASSEMBLEE GENERALE STATUTAIRE du 20 juin 2014 Rappel de l ordre du jour 1/ Présentation et vote du rapport moral 2/ Approbation du compte-rendu de l Assemblée générale

Plus en détail

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL

MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ SOCIAL ÉDUCATION FORMATION UDGET INSERTION ORMATION MICROCREDIT CCOMPAGNEMENT RAPPORT D ACTIVITÉ 2012 EDUCATION INSERTION SOCIAL MESSAGE DE LA PRÉSIDENTE Florence RAINEIX Directrice générale de la Fédération

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

RAPPORT MORAL. du Président Greg GERMAIN pour l année 2014

RAPPORT MORAL. du Président Greg GERMAIN pour l année 2014 Association de préfiguration de l Agence de promotion et de diffusion des cultures de l Outre-mer RAPPORT MORAL du Président Greg GERMAIN pour l année 2014 Pour mémoire, je vous rappelle les missions de

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

Groupe de travail Politiques et financements publics

Groupe de travail Politiques et financements publics Groupe de travail Politiques et financements publics Jeudi 27 septembre 2012 de 14h à 16h30 Espace régional Poitou-Charentes Validé le 25 juin 2013 Liste des personnes et organismes présents : BARBE Nelly

Plus en détail

Compte rendu d Assemblée Générale Ordinaire

Compte rendu d Assemblée Générale Ordinaire Compte rendu d Assemblée Générale Ordinaire Association Anciens de Polytech Grenoble APoG Assemblée Générale au sein de l école Polytech Grenoble, 14, place du Conseil National de la Résistance 38400 Saint-Martin-d'Hères,

Plus en détail

Le pense-bête de votre communication de septembre à novembre 2014

Le pense-bête de votre communication de septembre à novembre 2014 de Le pense-bête de votre communication de septembre à novembre 2014 Ce pense-bête se propose de passer en revue les outils et actions classiques d un plan de communication afin de promouvoir votre événement

Plus en détail

Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS. Mardi 8 juillet 2014

Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS. Mardi 8 juillet 2014 A Paris, le 17 juillet 2014 Compte-rendu REUNION DU CONSEIL DES ELUS Mardi 8 juillet 2014 I / INTRODUCTION Monsieur DAUBIGNY, Préfet de la région d Ile-de-France, Préfet de Paris, Président de la mission

Plus en détail

MUTIEG ELECTION 2014 DES DELEGUES A L ASSEMBLEE GENERALE 2014 PROTOCOLE ELECTORAL

MUTIEG ELECTION 2014 DES DELEGUES A L ASSEMBLEE GENERALE 2014 PROTOCOLE ELECTORAL MUTIEG ELECTION 2014 DES DELEGUES A L ASSEMBLEE GENERALE 2014 PROTOCOLE ELECTORAL MUTIEG mutuelle soumise aux dispositions du Livre II du Code de la Mutualité Page 1 sur 8 Par une décision du 23 octobre

Plus en détail

Actions menées sur la thématique santé et autonomie

Actions menées sur la thématique santé et autonomie Actions menées sur la thématique santé et autonomie Mireille Campana, Sous-directrice des réseaux et des usages des technologies de l information et de la communication 1. L intérêt de la DGCIS pour la

Plus en détail

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie

Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011. Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Bilan d activité des Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) Année 2011 Caisse Nationale de Solidarité pour l Autonomie Préambule : Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM), régis par les articles L. 114-1-1 et

Plus en détail

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations

Portefeuille. Bénévolat. de compétences. Modes d emploi pour. Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Bénévolat Portefeuille de compétences Modes d emploi pour Tout bénévole Les jeunes Les actifs Les responsables d associations Tout bénévole Votre mode d emploi Le Portefeuille de compétences vous aide

Plus en détail

Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission

Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission Un accompagnement historique! * Création ou reprise d entreprises agricoles Voyage de presse installation-transmission - 4 avril

Plus en détail

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015

CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 CAMPAGNE DE COMMUNICATION 2014-2015 Développer la notoriété de l association en valorisant le rôle spécifique du papier au cœur des échanges sociétaux d aujourd hui et de demain. AVEC QUI AVEZ-VOUS PASSÉ

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

LE SAVIEZ-VOUS 1) LA C.S.C.A.

LE SAVIEZ-VOUS 1) LA C.S.C.A. LE SAVIEZ-VOUS Etre adhérent du Sycaest, c est bien entendu bénéficier de nombreux services et prestations. Mais c est aussi participer au financement de la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances

Plus en détail

Formulaire de demande d adhésion

Formulaire de demande d adhésion Formulaire de demande d adhésion Collège des membres associés Entreprises, prestataires, fabricants et institutions é coles et organismes de formation FORMULAIRE À REMPLIR SI VOUS SOUHAITEZ DEVENIR MEMBRE

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

Comment être un bon conseil syndical?

Comment être un bon conseil syndical? Comment être un bon conseil syndical? Association des Responsables de Copropriétés www.unarc.asso.fr Comment être un bon conseil syndical? 3 Introduction Nous n oublierons jamais que le député qui a introduit

Plus en détail

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance

Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la sous-traitance Septembre 2010 1 SOMMAIRE 1. Présentation de la Médiation des relations inter-entreprises industrielles et de la soustraitance

Plus en détail

Présente. Un «réseau social cartographique» (Ouest France)

Présente. Un «réseau social cartographique» (Ouest France) 210 rue St Maur - 75010 Paris Contact : 01 77 12 32 99 Responsable : Eric HAMELIN (voir aussi contacts en fin de document) Présente Un «réseau social cartographique» (Ouest France) Un outil qui permet

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015. Les personnalités présentes et excusées :

COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015. Les personnalités présentes et excusées : COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015 Les personnalités présentes et excusées : Statut Identité Qualité Présent Excusé Représenté BOUVIER Marie-Christine Présidente ROY Frédéric

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

«Après le vote de la Loi de financement de

«Après le vote de la Loi de financement de À la veille du grand débat sur la protection sociale, annoncé par le premier ministre, beaucoup d interrogations demeurent. Dans une société de plus en plus individualiste, maintenir un système de protection

Plus en détail

ABTOF - REGLES QUI REGISSENT L ASSOCIATION

ABTOF - REGLES QUI REGISSENT L ASSOCIATION ABTOF - REGLES QUI REGISSENT L ASSOCIATION "L ABTOF travaille au nom des professionnels du tourisme programmant la France. Le but essentiel de l association est de conseiller et d influencer les actions

Plus en détail

1- Une situation économique et politique dégradée

1- Une situation économique et politique dégradée Le 9 Avril 2015 Intervention Elisabeth Le Gac Assemblée générale URI CFDT Rhône-Alpes Préambule : L activité présentée n est pas exhaustive du travail réalisé par l interpro en Rhône-Alpes. La présentation

Plus en détail

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export

Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Les réformes se poursuivent en faveur d une économie française plus compétitive et d un appui renforcé aux entreprises à l export Depuis 2012, un ensemble d actions est engagé au service du renforcement

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail