France Meuse Lorraine

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "France Meuse Lorraine"

Transcription

1 ACTU EMPLOI FORMATION MEUSE Depuis sa création en 2006, la Maison de l Emploi Meusienne élabore chaque année le diagnostic Territorial Partagé Emploi/Formation du département. Outil au service des partenaires économiques et décisionnaires, il permet d une part, de comprendre le fonctionnement global du territoire dans une perspective de changement, et d autre part, de mettre en lumière une multitude de constats et de problématiques qui n auraient pu être observés au travers d une description statistique. Cette année, le document se veut plus concis que l année précédente. Ainsi, à travers ce quatre pages, vous trouverez de manière synthétique, les tendances du marché du travail, des données portant sur les ressources humaines du territoire et la formation professionnelle continue à destination des demandeurs d emploi. Aussi, cette publication fait l objet d un focus sur un thème d actualité fort du département : la mise en place de la démarche de gestion prévisionnelle des emplois et des compétences territoriales sur l arrondissement de Commercy et l implantation de SAFRAN et d ALBANY. Nous remercions l ensemble des partenaires, le Conseil général, Pôle Emploi, la Région Lorraine, l Urssaf, la Direccte-UT55 et les Chambres consulaires pour leurs contributions à l élaboration de ce document. En espérant que ce document constitue une base de réflexion utile et pertinente dans le cadre de vos débats et projets à venir. LA SITUATION DE L EMPLOI EN MEUSE AU 1 ER TRIMESTRE 2012 TAUX D ÉVOLUTION ANNUELLE DES EFFECTIFS SALARIÉS EN % Denis CORDONNIER, Président de la Maison de glissement annuel (%) 2,0 Depuis 2008, l effet crise est marqué. On note une reprise en Meuse à compter de septembre 2010, puis un ralentissement à partir de juin France Meuse Lorraine Cette tendance à la baisse s accentue au premier trimestre 2012 (-1,7%) comme dans les autres départements lorrains. Seule la Moselle conserve une croissance de l emploi (+0,6%). mars juin sept. déc. mars juin sept. déc. mars juin sept. déc. mars juin sept. déc. mars Source : Urssaf de la Meuse, Acoss En Meuse le nombre d emplois salariés s élève à Il diminue de 0,6% entre le 4 ème trimestre 2011 et le 1 er trimestre Sur 12 mois (1 er trimestre 2012 comparé au 1 er trimestre 2011), l emploi diminue de 1,7% en Meuse, soit une baisse beaucoup plus marquée qu au plan régional (0,5%), tandis que l emploi reste en légère progression au plan national (+0,2%). Les données statistiques produites au premier trimestre 2012 mettent en exergue une nette progression des licenciements économiques (+14% sur un an). Le secteur de l industrie est le plus touché, représentant 40% de l ensemble des licenciements économiques sur le département. EMPLOI SALARIÉ* FIN DE TRIMESTRE En niveau Evol. / 3 mois Evol. en % / 12 mois Meurthe et Moselle ,4-0,8 Meuse ,6-1,7 Moselle ,3 0,6 Vosges ,3-2,4 Lorraine ,2-0,5 France ,2 Source : Urssaf de la Meuse, Acoss *Ensemble des secteurs d activité économique à l exception : des administrations publiques, de l éducation non marchande (établissements relevant de l Etat ou des collectivités locales), de la santé non marchande de l emploi par les ménages de salariés à domicile. Tous les emplois liés au secteur agricole ne sont pas comptabilisés. Chambre de Métiers et de l'artisanat Meuse

2 LES TENDANCES DU MARCHÉ DU TRAVAIL SITUATION DE L EMPLOI PAR GRANDS SECTEURS ÉCONOMIQUES AU 1 ER TRIMESTRE 2012 Grands secteurs Nombre d établissements (*) Evol. en % sur 12 mois Effectifs salariés (**) EVOL. EN % SUR 12 MOIS DES EFFECTIFS SALARIÉS Meuse Lorraine France Industrie 518-3, ,8-1,4-0,3 Construction 534-4, ,3-2,4-0,6 Commerce 865 0, ,2-0,1 0,4 Services , ,9-0,1 0,4 Organismes de sécurité sociale, enseignement, santé humaine et action sociale 427-2, ,2 0,9 1,0 Autres 10 11,1 60 ns ns ns Source : Urssaf de la Meuse, Acoss (*) données brutes - (**) données CVS En Meuse, au 1 er trimestre 2012, trois secteurs d activité sont plus en difficulté en termes d emploi : l industrie avec une baisse de 2,8% des emplois salariés sur un an. Les deux secteurs industriels qui emploient plus de salariés perdent des emplois sur un an : la métallurgie (-1,0%) et l industrie agro-alimentaire (-1,8%). Inversement et comme depuis 6 trimestres consécutifs, les effectifs salariés dans le secteur des industries extractives, énergie, eau la construction qui perd 5,3% de ses emplois. La Meuse est le département lorrain qui enregistre la plus forte baisse des emplois dans ce secteur. La situation de l emploi reste bien orientée en Meuse dans deux secteurs d activité : l action sociale et l hébergement médicosocial avec une hausse des emplois de 2,3% ; les activités pour la santé humaine avec une hausse des emplois de 2,4%. ZOOM SUR LE TRAVAIL TEMPORAIRE Après une année 2010 particulièrement dynamique, le secteur du travail temporaire perd à nouveau des emplois et, sur un an, le rythme de croissance redevient négatif (- 10,5%) pour la première fois depuis fin La Meuse est le département Lorrain qui enregistre la plus forte baisse des emplois intérimaires au premier DES OFFRES D EMPLOI PRÉCAIRES Sur le 1 er semestre 2012, les offres d emploi enregistrées par Pôle Emploi sont en baisse de 8 % par rapport au 1 er semestre Seul le territoire du nord meusien connaît une légère hausse des offres d emploi enregistrées (+ 2,7 %). Par rapport à l ensemble de l année 2011, ce 1 er semestre 2012 fait apparaître un accroissement des offres d emploi de CDD et de courte durée : - les offres durables (CDD > à 6 mois ou CDI) ne représentent que 30 % des offres d emploi (contre 33 % en 2011) ; - les offres temporaires (CDD de 1 à 6 mois) représentent 58 % des offres d emploi (contre 53 % en 2011) ; - les offres occasionnelles (< 1 mois) restent stables, avec un poids de 11 % des offres d emploi. Le contexte de crise économique et d absence de LES DOMAINES DE MÉTIERS QUI RECRUTENT LES MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS PAR LES EMPLOYEURS SELON LE DOMAINE PROFESSIONNEL ENTRE JUIN 2011 ET MAI 2012 SERVICES À LA PERSONNE ET À LA COLLECTIVITÉ TRANSPORT DE LOGISTIQUE HÔTELLERIE - RESTAURANT TOURISME LOISIRS ET ANIMATION COMMERCE VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Répartition des offres enregistrées selon le domaine ROME INDUSTRIE CONSTRUCTION BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS 12,8 % 9,1 % 12,2 % 11,8 % 19 % 0% 2% 4% 6% 8% 10% 12% 14% 16% Source : Direction Régionale, Pôle Emploi.

3 LA DEMANDE D EMPLOI Au 1 er trimestre 2012, le taux de chômage se dégrade de 0.3 point en Lorraine, comme au niveau national. Il s élève à 10% en Lorraine, se rapprochant du plus haut historique atteint au 4 ème trimestre En France métropolitaine, le taux est de 9,6%. En moyenne au 1 er trimestre, le taux de chômage est de 9,6% en Meurthe-et-Moselle, 9,8% en Moselle,10,4% en Meuse. Dans les Vosges, il reste nettement supérieur (11,4%) et a largement dépassé son niveau maximum du deuxième trimestre Par rapport au trimestre précédent, le taux de chômage progresse plus fortement en Meuse (+0,5 point), +0,4 point en Meurthe-et-Moselle et dans les Vosges et +0,2 point en Moselle. UNE HAUSSE DE 9% DE LA DEMANDE D EMPLOI (CAT A) SUR 1 AN Les séniors fortement impactés par cette augmentation : En mars 2012, la demande d emploi (cat.a) comptabilise personnes. Avec demandeurs d emploi âgés de 50 ans et plus, cette tranche d âge représente 25% de la demande d emploi, en hausse de 16 % par r a p p o r t à l année précédente, soit le double de l augmentation de la demande d emploi globale. L arrondissement de Commercy est le plus touché avec 27% de demandeurs d emploi âgés de + Une demande d emploi de longue durée (+ d un an de chômage) qui ne cesse de s accroître : Avec demandeurs d emploi de longue durée en mars 2012, soit 36% de la demande d emploi, celle-ci est en progression de 6,7 % sur un an. L arrondissement de Commercy est le plus touché avec 36,8% de demandeurs d emploi de longue durée, en hausse de 4,2% sur un an. LA DEMANDE D EMPLOI ORIENTÉE VERS LES SERVICES LES MÉTIERS LES PLUS RECHERCHÉS PAR LES DEMANDEURS D EMPLOI SELON LE DOMAINE PROFESSIONNEL À FIN MAI 2012 Répartition des demandeurs par domaine ROME SERVICES À LA PERSONNE ET À LA COLLECTIVITÉ 23 % Meuse du Nord Bar-le-Duc Commercy Ancienneté Inférieur à 12 mois Entre 12 et 23 mois 24 mois et plus Répartition par âge Moins de 25 ans 25 à 49 ans 50 à 59 ans 60 ans et plus Arrondissements COMMERCE VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION SUPPORT L ENTREPRISE TRANSPORT LOGISTIQUE INDUSTR IE À DE 16,1 % 10,7 % 10,4 % 10,1 % 0% 4% 8% 12% 16% 20% 24% 28% Source : Direction Régionale, Pôle Emploi. L ACCOMPAGNEMENT DES PUBLICS EN INSERTION En mars 2012, le département compte bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA) (-3% sur un an). En ce qui concerne le profil type du bénéficiaire du RSA au mois de mars 2012, on constate qu il s agit majoritairement d une femme âgée de 30 à 49 ans bénéficiant du RSA socle seul depuis maintenant plus de 2 ans. Il est à noter un faible taux de sortie des allocataires vers l emploi. Plus d un tiers (34,75 %) des bénéficiaires RSA en mars 2012 étaient inscrits à Pôle Emploi parmi les demandeurs d emploi de Catégorie A, B, C. 68,5% d entre eux sont des allocataires du RSA socle. ANCIENNETÉ DES BÉNÉFICIAIRES RSA Moins de 6 mois 6 mois à 1 an RSA socle seul RSA socle et activité RSA activité 1 à 2 ans 2 à 5 ans 5 ans et plus Source : Service Insertion et Emploi Conseil général - IxRSA. ZOOM SUR LE PROGRAMME DÉPARTEMENTAL D INSERTION Face aux défis de notre société actuelle, le Programme Départemental d Insertion représente un cadre stratégique de référence, par la définition d orientations devant permettre à la fois la programmation de moyens et le développement d actions. Il s inscrit dans le droit fil de la loi RSA et des politiques conduites par le Conseil général de la Meuse en lien avec ses partenaires pour favoriser l insertion sociale et professionnelle des publics. Au delà des seuls bénéficiaires du RSA, l enjeu du Programme Départemental d Insertion est bien de soutenir les parcours d insertion socioprofessionnelle ainsi que l accès à l emploi de l ensemble de publics fragilisés. Le Pacte Territorial pour l Insertion pose les bases d une action conjointe et coordonnée de l ensemble des intervenants ; il scelle par là même leur partenariat dans l optique d une mise en synergie de leurs moyens dans une logique d accompagnement global et de proximité. Les actions ainsi mises en œuvre feront l objet d une évaluation régulière et partagée afin d optimiser leurs

4 LA FORMATION PROFESSIONNELLE Le Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles (CPRDFP ) , signé en juillet 2011 détermine les objectifs communs aux différents acteurs de la Région Lorraine en termes de filières de formation professionnelle initiale et continue. Il comprend quatre parcours : - parcours de formation initiale premier emploi : atteindre un niveau de qualification le plus élevé possible ; - parcours de mobilité subie recherche d emploi : sécuriser les parcours professionnels, aider à acquérir/compléter les qualifications, à construire un projet professionnel ; - parcours d insertion : lutter contre les exclusions professionnelles en aidant les personnes les plus éloignées de l emploi à accéder à un socle commun de connaissances et de compétences de base ; - parcours de mobilité choisie professionnalisation : soutenir et accompagner le développement des compétences des actifs dans le cadre de démarches individuelles et collectives. 68% DES DEMANDEURS D EMPLOI EN MEUSE ONT UN NIVEAU INFÉRIEUR AU BAC, CONTRE 63 % EN LORRAINE NIVEAU DE FORMATION DE LA DEFM CAT ABC 48,6% 44, Meuse Lorraine La Meuse est caractérisée par une sur-représentation des faibles niveaux de formation, avec 20% des demandeurs d emploi sans diplôme (contre 18% au niveau lorrain), et avec 49% des demandeurs d emploi de niveau CAP-BEP (contre 45% au niveau Lorraine). 19,7% 18, Sans diplôme 19,6% 19, 7,8% 9,7% 4,3% 7,6% BEP CAP BAC BAC+2 Source : Service Statistiques régional, Pôle Emploi. Par contre, la Meuse est sous-représentée pour les niveaux de formation supérieurs au Bac (Bac +2, Bac+3 et au-delà). Cela est aussi lié au fait que les jeunes meusiens quittent le territoire pour suivre des formations supérieures au bac ; s ils sont demandeurs d emploi ensuite, ils le sont rarement en Meuse puisqu ils résident majoritairement hors département. SÉCURISER LES PARCOURS : POINT SUR LES ACTIONS DE FORMATION FINANCÉES EN 2012 Les achats de formation de la Région Lorraine et de Pôle Emploi sur le département de la Meuse répondent en priorité aux besoins de compétences constatés sur le marché de l emploi. Les domaines de formations couverts sont donc en relation avec les offres d emploi, et notamment les offres d emploi difficiles à satisfaire. Il s agit particulièrement des métiers liés au bâtiment, au transport et à la logistique, à la production mécanique et aux services aux personnes. En 2012, ce sont places de formation financées par la Région Lorraine et 137 par Pôle Emploi. RÉPARTITION DES PLACES DE FORMATION FINANCÉES PAR LA RÉPARTITION DES PLACES DE FORMATION FINANCÉES PAR PÔLE 7% Electricité 2% Agriculture 4% Métiers du paysage 15% Bâtiment 34,5% Service aux personnes 44% Logistique / Transport 3% Vente 8% Tertiaire Administratif 8% Commerce 1% Hôtellerie/ Restaurant 9% Plurisectorielle 2% Logistique / Transport 5% Langues 24% Industrie 16,5% Production mécanique 5% Bâtiment / Travaux publics Source : Conseil régional Lorraine. Direction Territoriale Pôle Emploi Meuse. Maison de l Emploi meusienne - Place Pierre-François Gossin - B.P Bar-le-Duc Cedex - Tél

5 ACTU EMPLOI FORMATION MEUSE s e p t e m b r e FOCUS SUR > LA DÉMARCHE DE GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES TERRITORIALES (GPECT) MISE EN ŒUVRE SUR LE BASSIN D EMPLOI DE COMMERCY ; > LA FILIÈRE AÉRONAUTIQUE ET L IMPLANTATION DE SAFRAN ET D ALBANY. LA NÉCESSITÉ D INSTAURER UNE DYNAMIQUE DE GPECT SUR L ARRONDISSEMENT DE COMMERCY En Lorraine la GPECT est appelée Démarche Compétences Territoire (DCT). Elle consiste à mobiliser les acteurs économiques et sociaux du territoire afin de chercher ensemble des solutions pour anticiper et accompagner ses mutations et leurs impacts sur l emploi et les compétences. Elle a pour but de faire converger les politiques de l emploi et celles du développement économique du territoire, tout en sécurisant les parcours professionnels des individus. Elle doit permettre de faire le lien entre les besoins des activités présentes ou à venir sur le territoire par une approche stratégique, grâce à une collaboration locale organisée autour d un plan d actions territorial «partagé et co-construit» au regard des enjeux territoriaux et régionaux. Le Contrat de Développement Economique du bassin d emploi de Commercy, signé en juillet 2011, a mis en évidence la nécessité d inscrire ce bassin dans cette dynamique. La Maison de l Emploi Meusienne, en tant que maître d ouvrage, pilote, coordonne, et anime l ensemble de cette démarche avec l appui du cabinet ULTREIA Conseil, qui comporte trois phases : - Élaboration partagée du diagnostic prospectif du territoire ; - Co-construction du plan d actions ; - Déploiement des actions. LA MOBILISATION DES ACTEURS : CONDITION DE RÉUSSITE DE LA GPECT Au travers des phases d élaboration de diagnostic prospectif et de celle de construction du plan d actions, la Maison de l Emploi Meusienne a souhaité inscrire ce projet dans une dynamique partagée en créant un réseau de partenaires. Ainsi, dès le lancement de la démarche et de façon régulière sont mises en place des instances de concertation et de partage avec les partenaires intervenants sur les champs de l économie, de l emploi, de l insertion et de la formation. Il a été constaté une forte mobilisation des acteurs à chaque temps de rencontres, qu ils soient individuels ou collectifs. Le projet, initié sur le bassin d emploi de Commercy, mobilise également des partenaires régionaux incontournables tels que le Conseil LA CO-CONSTRUCTION DU PLAN D ACTIONS AUTOUR DE CINQ AXES STRATÉGIQUES Le travail de diagnostic prospectif partagé (financé par le Fonds National d Aménagement et de Développement du Territoire) imbriquant les données portant sur la démographie, le marché du travail et les ressources humaines du territoire a permis de mettre en évidence un certain nombre d opportunités en termes d emploi/compétences/formation, liées notamment : à l industrie, au commerce et à l artisanat, aux énergies renouvelables, à l agriculture, aux projets structurants du territoire comme l implantation de SAFRAN et d ALBANY. L analyse a également montré des fragilités pour les secteurs économiques traditionnels et une forte proportion de publics très éloignés de l emploi, peu qualifiés et avec une mobilité limitée. Opération soutenue par l État FONDS NATIONAL D AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE Opération soutenue par l Etat, (Fonds National d Aménagement et de Développement du Territoire) L un des enjeux de cette démarche réside dans la capacité du territoire à se mobiliser en développant des stratégies et des actions offensives pour se saisir pleinement des opportunités locales, mais aussi défensive, en anticipant au mieux les risques de rupture dans les parcours professionnels des salariés fragilisés ou menacés dans leur emploi, et d intervenir le plus en amont possible de façon à construire des parcours qui permettront soit de retrouver une nouvelle évolution professionnelle au sein de l entreprise, soit

6 AÉRONAUTIQUE : GENÈSE D UNE FILIÈRE La filière désigne couramment l ensemble des activités complémentaires qui concourent, d amont en aval, à la réalisation d un produit fini. La filière intègre en général plusieurs branches (INSEE). AU NIVEAU NATIONAL Année 2011/2012 L emploi de l ensemble de la filière est estimé à plus de près de emplois en France en incluant l ensemble des sous-traitants. La profession a créé emplois sur le territoire national et a recruté environ personnes (51% d ingénieurs et de cadres, 25% d ETAM (Employé Technicien Agent de Maîtrise) et 24% d ouvriers qualifiés). Le volume d embauche a progressé de plus de 60% par rapport à Pour l année 2012, les prévisions font état à ce jour d un maintien des embauches au même niveau qu en 2011 (de à ), et des efforts de formation et d insertion dans l emploi de jeunes à tous niveaux de qualification, du CAP au diplôme d ingénieurs. Source : GIFAS. Industrie Aéronautique et Spatiale Française Données sociales Avril EN RÉGION LORRAINE 30% des recrutements sont des jeunes diplômés. Plus de jeunes employés en contrat d apprentissage ou en contrat de professionnalisation début 2012, chiffre en progression de 15% sur un an. Cette filière en Lorraine représente emplois à travers trois grands métiers : la mécanique de précision, les matériaux (dont le composite) et l électronique. Ce secteur a contribué au dynamisme de l emploi intérimaire, qui a représenté environ équivalents temps plein (+30% par rapport à 2010). La grappe d entreprises Aériades, composée de près d une trentaine de membres a intégré le Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS). EN MEUSE ÉVOLUTION PRÉVISIONNELLE DES EFFECTIFS 2014/2015 Le groupe SAFRAN est un équipementier international de haute technologie, leader en aéronautique, défense et sécurité. Présent sur tous les continents, le Groupe emploie près de personnes et a réalisé en 2011 un chiffre d affaires de 11,7 millards d euros. SAFRAN a choisi le département de la Meuse et Commercy pour implanter une unité industrielle dédiée à la fabrication des aubes de soufflante en matériaux composites des moteurs LEAP. Cette unité de production comptera à terme 400 salariés de SAFRAN et d ALBANY International (Etat-Unis), partenaire de SAFRAN pour la production de ces aubes composites, qui sera également présent sur le site. La production des premières pièces étant programmée pour début 2015, les recrutements se feront de façon progressive. Soutenu par les acteurs locaux et régionaux, ce projet d ampleur représente une opportunité dans un contexte économique difficile. 2017/2018 Opérateurs Techniciens Cadres Type de poste/niveau de diplôme Opérateurs : bac pro Techniciens : BTS ou équivalent Ingénieurs CALENDRIER PRÉVISIONNEL Déc. 2012/ janvier 2013 : démarrage des travaux Janvier 2014 : arrivée des premiers équipements Avril 2014 : fin des travaux Janvier 2015 : lancement de la production. Maison de l Emploi meusienne - Place Pierre-François Gossin - B.P Bar-le-Duc Cedex - Tél

Situation au 1 er trimestre 2013 > par département

Situation au 1 er trimestre 2013 > par département Résultats 1 er trimestre 13 n 31 Juin 13 BULLETIN STATISTIQUE & ÉCONOMIQUE DE LORRAINE 5. MEURTHE-ET-MOSELLE 55. MEUSE 57. MOSELLE. VOSGES Au premier trimestre 13, le repli de l emploi salarié amorcé fin

Plus en détail

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française

DONNÉES SOCIALES 2011. Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 Industrie Aéronautique & Spatiale Française DONNÉES SOCIALES 2011 2011 L effectif France des 300 sociétés adhérentes au GIFAS est estimé à 162 000 salariés. 2 3 L emploi de l ensemble

Plus en détail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail

territoire Alpes Sud Isère marché du travail Direction territoriale ISERE territoire Alpes Sud Isère marché du travail Introduction les demandeurs d emploi Evolution du nombre de demandeurs d emploi Caractéristiques (âge sexe formation qualification

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2014. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2014 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI La loi fi xe à tout établissement privé ou public d au moins 20 salariés une obligation d emploi de personnes handicapées

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015

Pays de Retz Stratégie de développement économique. Cahier3. Emploi & Formation. octobre 2015 Pays de Retz Stratégie de développement économique Emploi & Formation octobre 2015 Cahier3 Édito Le syndicat mixte du SCoT (Schéma de Cohérence Territoriale) a décidé de conduire une étude de stratégie

Plus en détail

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes

Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Zones Urbaines Sensibles de Laval Agglomération Plan pour l emploi Priorité aux jeunes Alertes sur la dégradation de la situation de l emploi dans les ZUS En juillet 2012, l augmentation du chômage dans

Plus en détail

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE

octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE octobre 2015 L AGENCE PÔLE EMPLOI DE SOISSONS Zac des entrepôts - 24 rue de l'émaillerie CS 10251-02201 Soissons Cedex PÔLE EMPLOI PICARDIE PRÉSENTATION DE L AGENCE Aline MANGATAYE Directrice d agence

Plus en détail

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020.

2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. 2016 DASES 249 G DAE : Approbation du Plan Parisien de l Insertion par l Emploi (PPIE) pour la période 2016 2020. Mesdames, Messieurs, Projet de délibération Exposé des motifs Fin 2015, grâce à l effort

Plus en détail

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES

CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES Diagnostic Arrondissement de MONT-DE-MARSAN CARACTERISTIQUES SOCIO-DEMOGRAPHIQUES POPULATION (SOURCE INSEE RP 2006) Les cantons Population 2006 Aire-sur-l'Adour 9 655 Gabarret 3 598 Geaune 4 353 Grenade-sur-l'Adour

Plus en détail

Revalorisation des aides aux entreprises qui recrutent et qui forment des apprentis

Revalorisation des aides aux entreprises qui recrutent et qui forment des apprentis Avec le chèque apprentissage, la Région agit concrètement face à la crise Revalorisation des aides aux entreprises qui recrutent et qui forment des apprentis Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

Population. Eléments de diagnostic

Population. Eléments de diagnostic 2006 : 24,1 % de la population 10,2 % du territoire BASSIN D EMPLOI DE REIMS Eléments de diagnostic Population Evolutions démographiques (en nombre d habitants) Champagne- Ardenne 2006 323 079 1 338 844

Plus en détail

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE PANORAMA DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE À L ÎLE DE LA RÉUNION Document actualisé en 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE () À L ÎLE DE LA RÉUNION, C EST : 1 emploi sur 10 à la Réunion, soit près de

Plus en détail

Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers. Contrat Etude Prospective

Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers. Contrat Etude Prospective Diagnostic Territorial Bassin d emploi de Louviers Contrat Etude Prospective SOMMAIRE Caractéristiques de la population Caractéristiques des entreprises Caractéristiques des salariés Offres d emplois proposées

Plus en détail

LA FORMATION PROFESSIONNELLE

LA FORMATION PROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE La loi 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle Les mesures de cette loi sont, pour certaines, directement inspirées de l accord national interprofessionnel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2

DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE. Novembre 2012 : le mois de l économie sociale et solidaire P.2 Visite à Montpellier de Benoît HAMON, Ministre délégué auprès du ministre de l'economie et des Finances, chargé de l'economie sociale et solidaire et de la Consommation DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Novembre

Plus en détail

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE

EMPLOI - CHÔMAGE CHÔMAGE Données de cadrage Taux de chômage en décembre 1996 13, % pour Poitou-Charentes contre 1,7 % pour la France 15,1 % pour la Charente-Maritime 13,5 % pour la Charente 1 % pour la Vienne 11,6 % pour les Deux-Sèvres

Plus en détail

Formation, qualification et emploi

Formation, qualification et emploi E 1 DEVELOPPEMENT RESPONSABLE Formation, qualification et emploi L accès à la formation des Véliziens est facilité par la proximité des grands pôles universitaires franciliens. La Ville dispose en outre

Plus en détail

La logistique à la Réunion

La logistique à la Réunion La logistique à la Réunion Le développement de la logistique amorcé il y a une vingtaine d années à la Réunion s est inscrit dans le prolongement des services portuaires (stockage, entreposage) et en complément

Plus en détail

Le POn et l entrepreneuriat

Le POn et l entrepreneuriat Le POn et l entrepreneuriat Mai - 2015 Rédaction de documents supports, préparation et animation de tables rondes ou d'ateliers organisés au titre de la valorisation du programme opérationnel national

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Photographie des Entreprises Adaptées en 2013

COMMUNIQUE DE PRESSE. Photographie des Entreprises Adaptées en 2013 Paris, le 02 mai 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Photographie des Entreprises Adaptées en 2013 L Union Nationale des Entreprises Adaptées (UNEA) publie la photographie des Entreprises Adaptées (EA) en 2013.

Plus en détail

TABLEAU DE BORD NATIONAL. Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées. N 45 - Bilan à fin décembre 2013

TABLEAU DE BORD NATIONAL. Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées. N 45 - Bilan à fin décembre 2013 NATIONAL TABLEAU DE BORD Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées N 45 - Bilan à fin décembre 2013 (données janvier-septembre 2013) Chiffres clés & synthèse Les taux de chômage

Plus en détail

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 5 182 emplois en LR dont 80%

Plus en détail

Schéma de développement des achats socialement responsables

Schéma de développement des achats socialement responsables Schéma de développement des achats socialement responsables Historique des clauses sociales et enjeux cadre législatif Les décrets de 2001, 2004 et enfin 2006 portant code des marchés publics, ont introduit

Plus en détail

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE

METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE DIRECCTE Service ESE Février 2015 METROPOLE DE LYON ET NOUVEAU RHONE Situation socio-économique Direccte Service étude, statistique, évaluation Février 2015 DIRRECTE Service ESE Février 2015 Sommaire Bref

Plus en détail

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux

Après deux années de repli, le nombre de nouveaux MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Après deux années de repli, le nombre de nouveaux contrats d apprentissage progresse en Paca en 2011 : +1,3 % par

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont stabilisés pour à

Plus en détail

Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais

Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais Zoom sur l Emploi Rendez-vous d information sur l économie, l emploi et les services de la communauté de communes du Bocage mayennais Novembre 2010 Déroulement de la rencontre Un temps d information pour

Plus en détail

Fiche synthétique de la commune du Tampon. Maison de l Emploi du Grand Sud Réunion MDEGSR

Fiche synthétique de la commune du Tampon. Maison de l Emploi du Grand Sud Réunion MDEGSR Fiche synthétique de la commune du Tampon Maison de l Emploi du Grand Sud Réunion 2013 Commune du Tampon (97430) La démographie En 2009, la commune du Tampon possède une population totale de 72658 habitants

Plus en détail

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente

II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente II - Les spécialités de formation du commerce et de la vente La population des sortants des formations des spécialités du commerce et de la vente (cf. méthode) est à dominante féminine que la formation

Plus en détail

les métiers de dirigeants au sein de la protection

les métiers de dirigeants au sein de la protection L avenir de la Protection sociale se dessine avec vous FOCUS SUR les métiers de dirigeants au sein de la protection sociale La Protection sociale, cœur de la solidarité La Protection sociale, c est l ensemble

Plus en détail

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires

Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires Fiche presse Jeudi 14 avril 2016 Feuille de route État-région et Plan 500 000 formations supplémentaires La feuille de route partagée entre l État et la Région pour le développement économique, l emploi

Plus en détail

Les chiffres clés du chômage Région Auvergne

Les chiffres clés du chômage Région Auvergne Les chiffres clés du chômage Région Les demandeurs d'emploi en fin de mois (DEFM) à fin novembre 2015 Source : Pôle emploi (STMT - données brutes) 10 121 763 + 5,6% Toutes catégories 55% 67 160 + 4, 12%

Plus en détail

NATIONAL TABLEAU DE BORD. Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées. N 47 - Bilan à fin juin 2014. (données janvier-mars 2014)

NATIONAL TABLEAU DE BORD. Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées. N 47 - Bilan à fin juin 2014. (données janvier-mars 2014) NATIONAL TABLEAU DE BORD Les chiffres de l'emploi et du chômage des personnes handicapées N 47 - Bilan à fin juin 2014 (données janvier-mars 2014) Chiffres clés & synthèse Les taux de chômage au 4 ème

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE

L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Copyright Photo Alto L EMPLOI ET LA FORMATION DANS LA BRANCHE Le phénomène de concentration continue d impacter le nombre des entreprises de la branche mais n a pas d incidence négative sur l emploi puisque

Plus en détail

La formation des demandeurs d emploi en Limousin

La formation des demandeurs d emploi en Limousin La formation des demandeurs d emploi en Limousin EXPERIENCE La Région Limousin avait depuis 2005 engagé un partenariat avec les ASSEDIC pour coordonner l offre de formation aux demandeurs d emploi et leur

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

le plan 30 000 formations

le plan 30 000 formations statistiques et indicateurs sept. 2014 SOMMAIRE P.1 un 1er bilan positif P.2 un plan qui a accompagné la réorientation professionnelle des demandeurs d emploi cumulant des freins à l emploi P.5 enquête

Plus en détail

Les salariés des TPE-PME

Les salariés des TPE-PME Les salariés des Les ouvriers, qualifiés et non qualifiés, sont majoritaires dans les (50%) et TPE (42,5%), comme dans les grandes (49,1%). Les ouvriers représentent un salarié sur deux dans les Les concentrent

Plus en détail

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL

L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL L ENTRETIEN 4PROFESSIONNEL Décembre 2008 Sommaire 4 4 5 1. Qu est ce que l entretien professionnel? 1.1 L entretien professionnel : un dispositif conventionnel 1.2 Un outil au service de l évolution professionnelle

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service

Synthèse. Dynamique de l emploi. R0Z-Caissiers, employés de libre service R0Z-Caissiers, employés de libre service Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 207 000 personnes occupent un emploi de caissier et 103 000 sont employés de libre-service. Alors que les premiers

Plus en détail

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR

TITRE : ENGAGEMENT DU DÉPARTEMENT POUR LES EMPLOIS D'AVENIR RAPPORT DU PRÉSIDENT AU CONSEIL GÉNÉRAL 2ème Commission Solidarités, innovation sociale et lutte contre les discriminations N 2012-02-0023 SÉANCE DU 17 DÉCEMBRE 2012 POLITIQUE : INSERTION SOCIALE SECTEUR

Plus en détail

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE

CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE CONTRAT D OBJECTIFS ET DE MOYENS VISANT À LA MODERNISATION ET AU DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE EN RÉGION LORRAINE VU l article L 118-1 du code du travail, VU la loi n 2005-32 du 18 janvier 2005 de programmation

Plus en détail

DIRECCTE IDF UT des Yvelines. Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines. Edition du 14 octobre 2014

DIRECCTE IDF UT des Yvelines. Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines. Edition du 14 octobre 2014 DIRECCTE IDF UT des Yvelines Le marché du travail et les politiques de l emploi dans les Yvelines Edition du 14 octobre La demande d emploi : Fin août, le nombre d inscrits à Pôle emploi en catégorie A

Plus en détail

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015

LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS JUILLET 2015 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Île de France (DIRECCTE) Unité territoriale de Seine-Saint-Denis LE MARCHÉ DU TRAVAIL EN SEINE-SAINT-DENIS

Plus en détail

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS

BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS ZOOM sur les métiers du BÂTIMENT & TRAVAUX PUBLICS Bilan 20 Bretagne SOMMAIRE 3 3 3 3 4 5 6 7 7 7 8 9 SYNTHÈSE DONNÉES CLÉS LA DEMANDE D EMPLOI PRINCIPALES ÉVOLUTIONS PROFIL DES DEMANDEURS D EMPLOI PRINCIPAUX

Plus en détail

LICENCE PRO. UF des Sciences de l éducation. Emploi Formation Insertion Intervention Sociale

LICENCE PRO. UF des Sciences de l éducation. Emploi Formation Insertion Intervention Sociale LICENCE PRO UF des Sciences de l éducation Emploi Formation Insertion Intervention Sociale Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Mention Intervention Sociale Spécialité Emploi-Formation-Insertion

Plus en détail

Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées : bilan à mi-parcours CPRDF 2011-2015

Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées : bilan à mi-parcours CPRDF 2011-2015 Diagnostic Régional Emploi Formation Midi-Pyrénées : bilan à mi-parcours CPRDF 2011-2015 Février 2014 Diagnostic régional emploi formation : bilan à mi-parcours Contrat de plan régional de développement

Plus en détail

BILAN ECONOMIQUE & SOCIAL 2011 PERSPECTIVES 2012

BILAN ECONOMIQUE & SOCIAL 2011 PERSPECTIVES 2012 BILAN ECONOMIQUE & SOCIAL 2011 PERSPECTIVES 2012 28 JUIN 2012 DOSSIER DE PRESSE 1 SOMMAIRE I. LES AGENCES D EMPLOI : UN MODELE ÉCONOMIQUE TOURNÉ VERS LA CRÉATION D EMPLOI A. En 2011, l emploi intérimaire

Plus en détail

L emploi et les métiers en 2022. Défi Métiers 9 décembre 2015

L emploi et les métiers en 2022. Défi Métiers 9 décembre 2015 L emploi et les métiers en 2022 9 décembre 2015 Prospective des métiers et qualifications : pourquoi? Troisième vague Utilité Pour les acteurs de la formation initiale et professionnelle Pour les acteurs

Plus en détail

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS

FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS FORMATION PROFESSIONNELLE & APPRENTISSAGE FICHES D ÉVALUATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON AUPRÈS DES APPRENTIS Selon l enquête de satisfaction et de devenir des bénéficiaires

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Octobre 2015 n 57 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de DUT de l IUT de Tourcoing Présentation de l étude : L université

Plus en détail

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras.

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras. REGION AQUITAINE. Coutras. Cadillac Ste Foy La Grande. La Réole.. Bazas Enjeux Formation Emploi 2015 --------------------------- Zone d'animation Territoriale Libournais - Sud Gironde 1/6 Direction de

Plus en détail

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR 2014 Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION Commune du Tampon (97430) La démographie En 2010, la commune du Tampon possède une population totale de 74174 habitants

Plus en détail

REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE

REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE REPÈRES & TENDANCES DONNÉES 2012 COMMERCE À DISTANCE SOMMAIRE Page 04 DONNÉES ÉCONOMIQUES Page 06 DONNÉES EMPLOI Page 08 DONNÉES FORMATION Page 10 ZOOM SUR LES PRINCIPAUX DISPOSITIFS EMPLOI AVANT-PROPOS

Plus en détail

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne

Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Une nouvelle dynamique de l insertion en Mayenne Permettre aux personnes en situation d exclusion, de retrouver leur autonomie, leur dignité et leur place dans la société; faciliter et encourager le retour

Plus en détail

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 11% en un an

La situation des demandeurs d emploi La demande d emploi augmente de près de 11% en un an FEVRIER 2013 COMMERCE, VENTE ET GRANDE DISTRIBUTION Situation au 31 décembre 2012 Les chiffres clés 10 983 demandeurs d emploi inscrits en catégorie ABC Soit 14% de la demande d emploi Dont 7 940, soit,

Plus en détail

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et

Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Quadrat Études 45 rue de Lyon, Paris 12 ème Tél : 01 75 51 42 70 contact@quadrat etudes.fr Portrait statistique des salariés de la branche professionnelle des Experts comptables et Commissaires aux comptes

Plus en détail

Les politiques de l emploi et de la

Les politiques de l emploi et de la Les politiques de l emploi et de la formation professionnelle Qu est qu une politique de l emploi? Le chômage ayant souvent plusieurs causes, les politiques de l'emploi se sont multipliées dans de nombreuses

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles Rappel : caractéristiques du Loi du 24/11/09 relative à l orientation et à la formation tout au long de la vie Objectifs : Définir

Plus en détail

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France

Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France Direction Régionale Pôle emploi Ile-de-France Regard sur la situation du marché du travail en Ile-de-France SOMMAIRE 1. Présentation du territoire : L Ile-de-France en quelques chiffres 2. La demande d

Plus en détail

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos

La réalisation de ce panorama de l emploi territorial est le fruit d un travail collectif, impulsé au cours. Avant-propos Avant-propos en vigueur de la loi du 19 février 2007 a confirmé et conforté les centres de gestion comme les partenaires privilégiés de l ensemble des collectivités en matière d emploi public local. Au

Plus en détail

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1).

L âge moyen en fin de cursus est de 20 ans et 5 mois. Il varie suivant les diplômes préparés (cf tableau 1). L insertion professionnelle s est légèrement améliorée par rapport à l an passé puisque le taux d emploi a progressé de 4 points. Le taux de chômage, en revanche, demeure toujours important avec plus d

Plus en détail

Édito. Sommaire RHODANIENNE. Accord national du 1 er juillet 2011 relatif à la formation pro tout au long de la vie dans la métallurgie

Édito. Sommaire RHODANIENNE. Accord national du 1 er juillet 2011 relatif à la formation pro tout au long de la vie dans la métallurgie Juillet 2014 - N 51 Association de Développement des formations des industries de la Métallurgie RHODANIENNE Sommaire Situation de la collecte réalisée par l ADEFIM Rhodanienne pour le compte de l OPCAIM

Plus en détail

LES TERRITOIRES, ACTEURS DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISE. L exemple du Pays Mellois 8 septembre 2014 Melle

LES TERRITOIRES, ACTEURS DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISE. L exemple du Pays Mellois 8 septembre 2014 Melle LES TERRITOIRES, ACTEURS DE LA TRANSMISSION D ENTREPRISE L exemple du Pays Mellois 8 septembre 2014 Melle L exemple du Pays Mellois Présentation du territoire Les acteurs Pays CBE CCI CMA CA Une démarche

Plus en détail

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Approche de la notion par la formation Christophe Sadok / Patrick Lagarrique Direction de la prospective/direction de la

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTE DE CHARGE(E) DE MISSION RELATIONS ENTREPRISES 2014 A-Contexte général B-Renforcement de la mission Relations Entreprises du C-Evaluation

Plus en détail

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3

Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 e Ofiv Observatoire des Formations, de l Insertion et de la Vie Etudiante Juillet 2015 n 56 Étude Le devenir de la promotion 2012 des diplômés de licence professionnelle de Lille 3 Présentation de l étude

Plus en détail

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique

En région Centre. La profession en quelques mots. Illustration des parcours pour accéder à la profession d aide médico-psychologique Les aides médico-psychologiques En région Centre La profession en quelques mots «L aide médico-psychologique (AMP) exerce une fonction d accompagnement et d aide dans la vie quotidienne. A ce titre, il

Plus en détail

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc

professionnelle L égalité Tableau de bord Édito 64 communes regroupées 198 724 habitants au 31/12/2006 Pays de Saint-Brieuc Version automne 2009 L égalité professionnelle Tableau de bord Pays de Saint-Brieuc Édito 45,8% de femmes salariées, 81,7% de femmes parmi les personnes à temps partiel, salaire inférieur de 14% à celui

Plus en détail

Les emplois d'avenir

Les emplois d'avenir Emploi Emploi Les emplois d'avenir Une mesure forte en faveur de l emploi des jeunes Le public cible Jeunes sans diplôme âgés de 16 à 25 ans (au moment de la signature du contrat) ou travailleurs handicapés

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active

Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active Paris, le 2 juillet 2008 Dossier de presse Faits marquants sur les premiers mois d expérimentation du revenu de Solidarité active Le revenu de Solidarité active vise à encourager le travail, à faciliter

Plus en détail

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS

BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION S U P P L E M E N T EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 LES PRINCIPAUX RESULTATS n 21 Mars 2010 S U P P L E M E N T BREF ILE-DE-FRANCE LE CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION EVOLUTION PAR RAPPORT A LA CAMPAGNE 2005/2006 Depuis novembre 2004, le contrat de professionnalisation remplace

Plus en détail

GFE 12 Techniques graphiques Impression

GFE 12 Techniques graphiques Impression PLAN RÉGIONAL DE DÉVELOPPEMENT DES FORMATIONS MIDI-PYRÉNÉES (PRDF) 2007-2011 GFE 12 Techniques graphiques Impression AVRIL 2006 Contribution au diagnostic du PRDF par GFE Fonds social européen Dernières

Plus en détail

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie

Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie Actualité liée au traitement des dossiers Retraite de la Carsat Nord-Picardie 1 Point presse 28 janvier 2015 Contact : Carsat Nord-Picardie Emel CAGLAR Chargée de relations presse emel.caglar@carsat-nordpicardie.fr

Plus en détail

FEVRIER 2013 SITUATION FLASH SUR L'EMPLOI A SAINT-PIERRE ET MIQUELON. Tendances sur 1 an. Tendances sur 1 mois. CAT. A cat. 1 2 3

FEVRIER 2013 SITUATION FLASH SUR L'EMPLOI A SAINT-PIERRE ET MIQUELON. Tendances sur 1 an. Tendances sur 1 mois. CAT. A cat. 1 2 3 SITUATION FLASH SUR L'EMPLOI A SAINT-PIERRE ET MIQUELON (Catégorie 1) CAT. A cat. 1 2 3 391 Tendances sur 1 mois Tendances sur 1 an +18 +3 Hommes 237 Femmes 154 +18 +4-1 Jeunes (jusqu'à 29 ans révolus)

Plus en détail

LA SITUATION DE LA DEMANDE D EMPLOI DES JEUNES ET DES SENIORS EN FRANCHE-COMTE

LA SITUATION DE LA DEMANDE D EMPLOI DES JEUNES ET DES SENIORS EN FRANCHE-COMTE NOVEMBRE 2012 LA SITUATION DE LA DEMANDE D EMPLOI DES JEUNES ET DES SENIORS EN FRANCHE-COMTE Au 30 septembre 2012 Les jeunes et les seniors sont plus touchés par le chômage que le reste de la population

Plus en détail

NOTE FILIERE PETITE ENFANCE

NOTE FILIERE PETITE ENFANCE NOTE FILIERE PETITE ENFANCE Octobre 2013 Table des matières Rappel de la commande... 3 I - Eléments de contexte... 3 1.1 Faible taux d équipement de La Réunion en structures de garde, malgré la croissance

Plus en détail

Éléments d une réflexion sur...

Éléments d une réflexion sur... ALSACE Éléments d une réflexion sur... EMPLOI - FORMATION Les services de l'automobile n : 35 décembre 2012 Le champ couvert correspond à celui de la convention collective des services de l automobile.

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. DEP. 06 Janv. 2013 Janv. 2014 Evolution* * Variation annuelle sur trois mois glissants

I. Marché du travail et emploi salarié privé. DEP. 06 Janv. 2013 Janv. 2014 Evolution* * Variation annuelle sur trois mois glissants Maison de l Emploi L e s C a h i e r s A v r i l 2 0 1 4 - N u m é r o 2 4 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement Economique

Plus en détail

profession d'avenir LE FRANCILIEN

profession d'avenir LE FRANCILIEN profession d'avenir L EMPLOI DANS LES CABINETS FRANCILIENS Des chiffres pleins de promesses Comment va l emploi dans les cabinets franciliens? Qui sont les collaborateurs qui y travaillent? Comment ont-ils

Plus en détail

Les métiers verts et verdissants Caractéristiques du marché du travail

Les métiers verts et verdissants Caractéristiques du marché du travail Les métiers verts et Caractéristiques du marché du travail Les offres et les demandes d emploi relatives aux métiers verts et en région Centre en 2013 Quelle part représentent les métiers verts et dans

Plus en détail

LE VOLET EMPLOI DU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE. Unité Territoriale du Tarn

LE VOLET EMPLOI DU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE. Unité Territoriale du Tarn LE VOLET EMPLOI DU PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE Rappel: Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires sociaux pour améliorer

Plus en détail

Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011

Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011 Politique d intervention de Pôle emploi Midi Pyrénées en matière d orientation professionnelle et de formation des demandeurs d emploi en 2011 1. Les éléments de contexte A. L environnement socio-économique

Plus en détail

Points forts L EMPLOI SE STABILISE EN 2014 BILAN EMPLOI 2014. De la Polynésie française

Points forts L EMPLOI SE STABILISE EN 2014 BILAN EMPLOI 2014. De la Polynésie française Points forts 09 BILAN L SE STABILISE EN INSTITUT DE LA STATISTIQUE DE LA POLYNÉSIE FRANÇAISE Les effectifs salariés déclarés à la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) ont progressé de 430 emplois en, soit

Plus en détail

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel

Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel COE Séance du 17 décembre 2013 Formes particulières d emploi : Contrats temporaires et temps partiel Antoine Magnier DARES 1 Plan I. Stock et flux de CDD et missions d intérim Part des contrats temporaires

Plus en détail

inésithérapeutes En région Centre

inésithérapeutes En région Centre Les masseur asseurs-kinésithérapeute inésithérapeutes En région Centre La profession en quelques mots «La profession de masseur-kinésithérapeute consiste à pratiquer habituellement le massage et la gymnastique

Plus en détail

diagnostic DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES

diagnostic DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES diagnostic DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DANS LE SPECTACLE VIVANT ET L AUDIOVISUEL EN RHÔNE-ALPES Décembre 2015 diagnostic de l emploi et de la formationn dans le spectacle vivant et l audiovisuel en

Plus en détail

Quand l'école est finie

Quand l'école est finie n 34 - janvier 2006 Quand l'école est finie en Franche-Comté L insertion des jeunes de la génération 2001 formés en Franche-Comté - synthèse L'étude exhaustive, réalisée par le Cereq, est téléchargeable

Plus en détail

Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire

Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire Les techniciens de laboratoire médical En région Centre -Val de Loire La profession en quelques mots «Le technicien de laboratoire médical participe à la réalisation technique d'un examen de biologie médicale

Plus en détail

ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE de MARSEILLE

ECOLE DE LA DEUXIEME CHANCE de MARSEILLE 60, chemin de la Madrague Ville - Place des Abattoirs - 05 Marseille Tél. : 04 96 5 80 40 Fax : 04 96 5 80 56 Site Web : http://www.ec-marseille.net Site Web : http://www.ec-marseille.net Ecole de la Deuxième

Plus en détail

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés

Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi de travailleurs handicapés n 58 novembre 2010 ISSN 1967-6158 Près d'un établissement sur deux satisfait à l'obligation d'emploi Données 2008 emploi formation insertion Franche-Comté La loi du 10 juillet 1987 relative à l obligation

Plus en détail

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane

L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 2 L insertion dans la vie active des lycéens de Guyane Enquêtes IVA 2012 et 2013 Sept mois après la fin d une formation professionnelle

Plus en détail